Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Invité le Lun 07 Aoû 2017, 19:06

J'crois bien qu'il était comme 8h00 ou un truc comme ça quand mon réveil se décida à sonné, j'avais demander à mes élèves de se pointer vers 10h sur le point de rendez vous, il faisait plutôt bon, malgré les quelques nuages qui se battaient en duel pour cacher le soleil. Je m'étais dit que quelques heures me suffirait pour me préparer mentalement à entendre tous ces faiblards rechigner tout au long de mes explications plus folle les unes que les autres. Surtout que j'avais bien l'intention des les handicapés un maximum pour qu'ils puissent se rendre compte que j'avais pas l'intention de blaguer avec eux ne serait ce qu'une seconde. Boh, commencez pas à me mettre dans la catégorie des profs un peu stricte sous prétexte que mes façons de faire ne vous convenait pas.. Mes exercices sont fructifiant, ils vont en bavé mais vous inquiétez pas qu'a la fin du premier semestre, ils deviendront des détenteurs de pouvoir prêt à toutes les éventualité.

J'avais passé les deux derniers jours à aménager le terrain pour qu'il puisse s'épanouir dans les meilleurs conditions. Grace à mon ancien poste de secrétaire du directeur, j'avais convenue avec celui ci que si j'avais besoin de site d'entrainement un peu spéciaux pour mes élèves, je me réservais le droit de me mettre en accord avec l'Agence pour qu'il puisse me mettre à disposition tout ce dont j'avais besoin pour organiser mes examens dans les meilleurs conditions. Ils avaient réussi à me dénicher un bâtiment sur 2 étages, enfouie dans la forêt de la ville.

Le bâtiment ressemblait à une sorte de Mairie abandonnée, le toit était dégagé, quelques pièces elles aussi, d'autres voyaient leur plafond encore intacts mais la plus part d'entre eux étaient remplies par quelques débris. J'avais décidé de les laisser en place, histoire de rester dans un contexte de guerre. Fallait qu'ils se mettent dans le bain dès leurs arrivés mais d'après leur candidature, j'm'en faisais pas trop pour ça. Le site disposait donc de deux entrée, une plutôt grande sur le devant du bâtiment et une autre un peu plus petite sur le côté droit de celui ci. Un grand escalier longeait le côtés gauche donnant sur un étage quelques peut dégagé, il devait y avoir comme 2 chambres intacts, les autres voyait leur sol brisé, de quoi donné l'avantage à aucune des deux équipes. J'avais demandé à l'agence d'installer des caméras un peu partout dans la ruine, histoire que je puisse jugé de mes propres yeux chacune de leurs actions. Les deux autres équipes qui ne seront pas sur le terrain, elles seront sur le stand près de moi et pourront donc très clairement visionner les ébats de leur camarade en même temps que moi. Du ravitaillement était mit à leur dispositions si ils avaient faim ou soif, quelques kits de soins étaient aussi éparpillé sur la table.

Terrain:

Il était donc à peut près 9h50 quand j'arriva sur le terrain, l'Agence avait fait les choses en grand, les caméras étaient disposés aux endroit ou j'avais indiqué, ils avaient même prit la peine de tout installés avant que j'arrive. Le stand était clean, les ordinateurs étaient en place et allumés, je me contenta de me faire un petit schéma de la zone en regardant les caméras. Je posa mon sac sur la table pour y sortir les outils de notre travail d'aujourd'hui: un paquet de carte neuf, deux boites d'allumette, l'une disposant de 5 allumettes, l'autre en contenais une quinzaine. J'avais apporté un long tissu noir pour bander les yeux d'un des participants et une paire de menotte pour les liés les mains d'un autre. Il s'attendait surement à passer un bon moment mais les handicapes de chacun allait très vite les faire redescendre sur terre..

Puis je crois qu'il était un peu plus de 10h quand le premier élèves se décida à arriver, j'voyais pas trop lequel c'était de la ou je me trouvais, mais je lui avait tendu un sourire simple mais chaleureux, que je répéta à chaque fois que j'entrevoyais un autre élève arriver..

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Gwendoline Arget le Lun 07 Aoû 2017, 21:22

Il est un peu plus de 10 h lorsque j'arrivais sur le point de rendez-vous. J'avais peur d'être en retard, mais curieusement, j'étais la première arrivée. Je ne savais pas vraiment ce qui allait se passer, mais j'étais passée à côté de deux autres cours de pouvoirs, donc j'avais sauté sur l'occasion. J'avais vraiment besoin, et surtout envie de m'améliorer, car les combats que j'avais faits avant m'avaient montrés à quel point j'étais faible. Enfin, façon de parler. J'avais pris l'habitude qu'on m'attaque d'une seule et unique façon, et j'avais du mal à réagir à d'autres types d'attaques. Et de me battre contre des personnes possédant des pouvoirs. Ça, ça me posais vraiment problème. Si Nysphri maîtrisait mieux le sien, il m'aurait battu sans aucun problème. J'avais eu de la chance d'une certaine manière. Et puis, au moment de sortir, j'avais encore hésité. Toujours ces mêmes craintes. J'avais fini par me ressaisir en me disant que c'était totalement idiot et je m'étais mise en route d'un pas décidé

J'avais natté mes cheveux, et emporté la totale, c'est à dire mes trois gardes, mon arc et mon carquois, rempli à ras bord, autant de flèches normales que de hampes vides. Le tout était stocké dans mon sac à dos avec ma ceinture qui me permettais de garder toutes mes gardes à portée de main. J'étais vêtue d'un leggins et d'un t-shirt assez ample permettant une grande facilitée de mouvements. Comme d'habitude j'étais chaussée de mes bottes, avec, comme toujours, ma dague camouflée dans ma botte gauche. Mon médaillon était également autour de mon cou comme à son habitude. J'avais aussi un gilet sur moi que j'enlèverais une fois là-bas, sachant pertinemment que j'allais bouger et avoir chaud quand ça démarrerais.

Je mis un peu de temps à trouver l'endroit demandé, et, une fois cela fait, je détaillais les lieux. Un grand bâtiment, qui semblait abandonné, à moitié détruit. J’aperçus également le prof, et me dirigeais vers lui :

-Bonjour...

Il me souris, et je n'allais pas tarder à m’apercevoir qu'il faisait de même avec tous les élèves. Quand ils seraient arrivés. C'est à dire pas maintenant. Je m'écartais un peu, de façon à être à portée de voix si jamais le cours démarrais, et de façon à voir les autres arriver. J'enlevais mon gilet, et ouvris mon sac pour en sortir mes affaires. Je plaçais donc sur moi ma ceinture où j'accrochais mes trois gardes, ainsi que mon carquois et mon arc. Ainsi préparée, je m'assis sur un bloc en attendant.

Qu'allait-il se passer dans ce cours ?


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Noa le Lun 07 Aoû 2017, 22:14

Aujourd'hui c'est le grand jour ! Je me suis inscrit un espèce de tournois de pouvoir génial ! J'espère qu'il se passera mieux que le dernier, celui qu'avait organisé Stormka …Où on ne devais pas tomber dans une piscine … comment vous dire qu'entre moi qui volais à l'époque et mon adversaire qui flottait sur un glaçon on s'était vite retrouvé dans une impasse …

Par contre, quand j'ai vu la répartition des groupes … le prof m'a mis avec le mec qui clamait haut et fort sur l'affiche qu'il voulait ma peau ! Moi qui disais vouloir m'amuser, Ba putain je suis servi je ne vais pas m'ennuyer pendant ce cour ! Par contre il y a un truc qui me chiffonne … ce qu'a mis le prof à la fin des inscriptions …

« N'oubliez surtout pas qui je suis » … Je suis sensé savoir qui est ce mec ?
Bon de toute façon je le saurais bien tôt ou tard …
Donc le matin e m'était préparé en conséquence, bien dormi avec un petit déjeuner léger sans oublier bien sur mes cachets et vêtu d'une tenue adapter à la chose à savoir, les cheveux attachés en queue de cheval, basket, short de sport et mon T-shirt, même si je comptais retiré ce dernier pour les affrontements afin qu'il ne me gêne pas pendant l'apparition de mes tentacules.

Une fois près et munis de mes affaires de sports et de cours dans mon sac à dos ,je me rendais donc au fameux point de rendez-vous, situé en forêt … c'est quand même étrange de donner un cour de pouvoir dans un endroit public … à moins que ce ne soit situé dans un endroit interdit aux visiteurs comme la course d'orientation de Stormka …

Bref au final je me retrouvais dans devant un bâtiment en ruine … On va se battre là dedans ? Je ne sais pas si je dois être inquiet ou excité …

En tout cas sur place je constatais qu'il y avait déjà deux personnes présentes … j'imagine que la plus vieille des deux était le prof et l'autre une élève …

Je m'approchais donc d'eux en les saluant poliment.

_ Bonjour

Le prof m'accueillait avec un sourire chaleureux.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par "Hakaishin" Warren le Mar 08 Aoû 2017, 04:15

Et ça alors, qu’est-ce que c’était sinon le résultat de tes efforts ? Un entrainement sans relâche, un travail d’arrache-pied, ton sang, tes tripes, ton âme, tout ton temps passé dans ce ridicule mais prenant but, tout ça pour quoi ? Faible, ignare, pathétique créature cherchant encore sa raison d’exister dans une destruction irraisonnée, qui ne fait en réalité que se détruire elle-même, se prétendant dictateur de la bonne conscience pour cacher son puéril égoïsme, bouffeur de vices et de péchés insatiable, inhumaine et risible chose, ayant passé toute sa vie au sommet d’un banc devenue montagne uniquement dans ses rêves, qu’est-ce que cela fait se finalement se rendre compte ? Ta bêtise nous condamnera, toi et moi.

Tu te réveillas en sursaut. Un sale cauchemar. Le pire de tes cauchemars. Encore une fois. Il revenait souvent, ces temps-ci. Malgré ta détermination, et le plot se mettant lentement en place, tu continuais d’avoir ridiculement peur. D’avoir peur d’avoir mal calculé quelque chose, de condamner l’académie, de te tromper. Bref, tu avais peur de l’échec. Mais tout cela… Ne devait pas t’entraver, non. Tu devais t’en servir pour avancer, tu le savais, et pourtant… Beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Tu soupiras en passant une main sur ton visage. Voilà qui allait te mettre de bonne humeur pour la journée à venir…

Tu avais postulé à un cours. Le nom du professeur te revenait vaguement, sans que tu ne puisses réellement mettre de visage dessus. Ezeckiel… Tu connaissais ce nom, mais d’où ? Tu n’étais sûr que d’une seule chose, c’est que tu avais vu ce nom il y a déjà un certain temps. Tu as une bonne mémoire visuelle, tu n’aurais pas oublié un visage si facilement. Bah, qu’importe. C’était le jour où tu n’allais pas tarder à le savoir. Tu t’étais inscrit en tant que Hakaishin, espérant que cela ne te porte pas préjudice si jamais il avait besoin des dossiers. Après une rapide réflexion, tu te rendis compte qu’effectivement, il aurait un peu de mal à te trouver. Tant pis, tu en assumerais simplement les conséquences. Et puis, il avait toujours les informations sur ton pouvoir. D’ailleurs… Tu allais devoir habilement le camoufler aux yeux de tous. Le faire passer pour autre chose. Quitte à être moins performant. Au besoin, tu expliquerais au professeur. Ou tu lui mentirais. Cela pouvait se régler aussi simplement.

Le rendez-vous avait lieu en forêt. Assez tôt. Tu regrettas d’un coup un peu moins ce cauchemar : bien que toujours hantant, il t’avait au moins permis de te réveiller un peu en avance. C’était tout de même la mort dans l’âme que tu te préparas. Tes habits étaient légers et sombres : un t-shirt, un jogging un peu flottant, des runnings et une veste t’arrivant jusqu’aux genoux déchirée en bas un peu large au niveau des manches, de quoi cacher le bracelet de l’Agence. Inutile de s’habiller chaudement, nous restions en été. Exception faite pour la veste, car même si personne ne connaissait la réelle utilité de ce bracelet, tu n’appréciais guère qu’on le lorgne tel un gadget futuriste… Ce qu’il était, en soi. Quoi qu’il en fût, le petit soleil matinal sembla approuver ton choix vestimentaire puisqu’il se mit à briller un peu plus aussitôt que tu sortis des dortoirs. Il était neuf heures lorsque tu passas le portail de l’académie, en direction de la forêt.

Les rues de Thouillis étaient encore peu peuplées à cette heure-ci. Tu ne croisas que sept personnes avant d’arriver à l’orée de la forêt. Voilà qui te rappelait quelques souvenirs… Tu ignorais comment elle avait été reconstituée, mais elle semblait intacte. L’Agence ne faisait pas tout de travers finalement, tu devais bien le leur accorder ce point. En marchant entre les arbres, tu crus sentir des murmures de reproches, auxquels tu ne prêtas pas la moindre attention. Comme si tu n’avais pas d’autres chats à fouetter… Les êtres sylvains n’ont pas leur mot à dire. Enfin… Sûrement était-ce dans ta tête. Une légère culpabilité te rongeant, finalement ? Tu n’eus pas le temps de méditer là-dessus : tu étais déjà arrivé. Un bâtiment plus que délabré, des ordinateurs, et tu remarquas même ce qui  de loin ressemblait à des… Caméras. Reposant tes yeux sur le professeur, tu lui adressas un léger bonjour, et tu passas à côté de lui. Tu connaissais sa tête. Mais tu ne savais toujours pas d’où.


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Administrateur Divin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Jïnn le Ven 11 Aoû 2017, 05:46

Mes yeux s'ouvraient vers 7h00 du matin. Le soucis c'était que je venais de tomber du lit. Heureusement, je voyais que mes réflexes étaient au top en me réceptionnant en position pompe. Une...puis deux...puis 10...et enfin 30. Ce n'était absolument rien, mais j'en avais besoin. Me sentir vivant, le sang chaud circulant dans mes veines, éveiller mon corps et mon esprit. Ma routine était simple. Me préparer mentalement avant le tournoi d'une part, et aller checker mon équipe pour aujourd'hui. J'ignorais totalement comment ça allait se passer. Je doute aussi que j'allais me déchaîner à fond. Surtout que vu le lieu...fallait éviter. Mon esprit craignait de réitérer l'irréparable au point que le tatouage me démangeait. Tch...

J'enfilais une tenue du fond du placard, j'avais rien de bien mieux. Treillis militaire, chaussure de marche tout terrain, T-shirt moulant noir, et une veste camouflage avec mon bandeau couleur rouge autour du front. J'étais clairement dans un état d'esprit où il fallait mieux pas me faire chier, sinon ça allait vite mal finir. Néanmoins, je m'étais promis une seule et unique chose, c'était de pouvoir y aller à fond dans les règles établis. Ezeckiel... Qui était-il ? Je passais une petite demi-heure à chercher du monde pour me donner une réponse claire....m'enfin il semblerait que non, y'a personne debout dans le dortoir. Soit. Je passais un coup de fil à Yonatan. Ce putain de juif devrait avoir la réponse. Cet enfoiré me répondait en hébreu....grossière erreur mon gars, j'ai appris à te comprendre. L'ancien...secrétaire du directeur apparemment...On en parle ? J'avoue que cet homme devait être drôlement compétent, et fort, enfin ça, ce sera quand je le verrai pour me donner un aperçu de cette dernière. Yonatan n'en savait pas plus. J'étais donc avec Daft...Drôle de nom...Espérons que ce ne sois pas un poids mort.

Je sortais alors de l'académie, un sac sur le dos. Ce dernier était parfait pour aller en forêt. Il était robuste, souple, et ergonomique. J'avais pu mettre un tupperware pour le midi si on traînait trop, de l'eau, des affaires de rechanges, et des barres protéinées. Bon c'était clairement pas assez pour un petit-déjeuner donnant toute l'énergie nécessaire, mais en le couplant avec une pomme ça devrait suffire. De toute façon j'allais pas accélérer ma digestion, je devais conserver des précieuses ressources. Si c'était comme pour 'Chu...il fallait mieux que je me tienne prêt. N'empêche...J'ai toujours ce moment de nostalgie quand je marche tout seul, dans la foret. Je repasse d'une part à mon affrontement avec l'Hakaishin, mais aussi à Dean Taylor, que je ne voyais plus, et qui était pour moi mon préféré en terme de prof' de pouvoir. Objectivement, j'en étais pas sûr, mais il m'a tellement marqué comme c'était mon premier que je me dis qu'il était parfait en fait. En plus, il nous avait séparé Warren et moi. Déjà que la montagne avait pris chère....si cette épée noire ce jour là...Ouais...Il ne serait pas resté grand chose.

Perdu dans mes pensées, je me perdais dans cette foret. J'avais fait un énorme détour et j'allais arriver en retard. Bonjour la ponctualité. Mon entrée pouvait s'entendre, j'avais marché sur une brindille dont le crac significatif était comparable à la sonnerie "ding dong" d'un magasin quand on pénètre dedans. Je ne disais rien pour le coup. Arriver en retard, ça ne s'explique pas avec des mots, néanmoins je pouvais voir que je n'étais peut-être pas le seul. Je déposais le sac à mes pieds, restant très militaire, et j'avais ôté ma veste pour mettre des mitaines noires. Je rangeais ma veste et je me tenais droit, les bras le long du corps, regardant en face de moi le professeur. Pourquoi je faisais cela ? J'sais pas...Surement l'entraînement militaire de Yonatan qui déteint sur moi. Je ne le connais pas ce Mr. Ezekiel, je ne me permettais pas de sourire, pas du tout même. Je me contentais d'un solennel :


-Bonjour.

Tel un bon soldat...J'en profitais pour voir l'aura de ce diamant et...Elle était colossale. C'était assez vague car certains pouvaient dissimuler leurs énergies mais...son niveau est surement égale ou supérieur à celui que je franchis à la deuxième porte....voir presque égale ou supérieur à celle du Warren qui m'avait fracturé la jambe. Enfin, ça restait très vague. Puis...Nous avions progressé depuis, enfin, surtout dans mon cas..dans celui de mon maître, je n'en étais pas certain, du tout même. Puis...Je remerciais le destin de ne pas m'avoir mis contre lui de suite. Non pas que j'espérais qu'il perde, mais faire équipe avec lui aurait été une chose jamais vu et une expérience à tenter. M'enfin, je n'allais pas me plaindre, s'il le fallait j'allais faire le travail tout seul, sans équipier si ce dernier se montrait être un cas social.


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Daft le Ven 11 Aoû 2017, 13:33

Je me suis réveillé à 9 heure, dans 1 heure c'est le cours de pouvoirs...
je me suis habillé avec une veste sans manche à capuche, un jean et bien entendu le masque .
Je me sentais pas vraiment à l'aise avec tous ses camarades de chambres, je sors bien entendu du dortoir et me dirige vers la forêt, le bois est imposant avec ses hauts arbres , on peut le dire, il fait assez sombre
( Oui sombre alors qu'il y a du soleil ... normal quoi ) mais pas assez pour ne voir strictement rien et heureusement car je n'ai pas envie d'être perdu ... même avec une lampe torche, je pourrai me perdre de cette façon ... tient j'ai l'impression d'avoir oublié quelque chose ... ho pire ce n'est pas grave, je verrai ça la prochaine fois .
En chemin, je mets mes écouteurs pour écouter un peu de musique, je m'enfonce dans la forêt, le soleil brille et une petite brise fraîche s'installe ET c'est rafraîchissant mais pas plus que de boire ... je prend un bouteille d'eau et ... je regarde autour de moi, Il n'y pas personne je retire vite fait mon masque pour boire ... et je le remet, je range ma bouteille et ...
Il faudrait que je fasse en sorte de boire sans enlever se masque ... Ah mais je suis Con j'ai un masque partiel pour ça.
je me demande vraiment ... Ho j'aimerai bien aller ...

15min plus tard

je suis en dehors de la forêt et il y a un petit chouette bâtiment qui a de l'eau
du coups j'y vais pour prendre un verre ... je commande quoi ? Un soda ? ok je commande un soda ...
je m'installe donc sur une chaise et boit le soda ... ( je regrette tellement de ne pas être parti avec le soda )

encore 15 min plus tard

Bon il est bientôt 9h40 donc il faut que je me dépêche et je re-rentre dans la forêt pour ensuite me diriger à la destination..
en arrivant il est 10h, je vois le professeur qui me sourit ... pas normal mon masque n'affiche plus rien ...
puis r'affiche (^^)
je vois 4 autre personnes ...
Wait... je ne vois pas Liam ...

*Flashback*

... tient j'ai l'impression d'avoir oublié quelque chose ...

*Fin du Flashback*

Ah mais j'ai oublier de réveiller LIAM !!!! Ho pire c'est son problème maintenant ^^

je rapproche d'eux en disant:

"Bonjour"

Je me retourne et ... une mairie abandonnée ?
Ho et puis on verra.


Daft Theme 1:

Daft Theme 2:


Je vous Hack avec #60ad01
avatar
Daft

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par 'Dwin le Ven 11 Aoû 2017, 16:29

9h00. Le soleil en plein dans la figure, un œil sur deux ouvert, je me levais. Je baillais et observais pour la énième fois mes cheveux en pétard, comme d’habitude. Pour la 1ère fois depuis longtemps, j’étais excité. Je veux dire, beaucoup de choses arrivaient les unes après les autres, des choses qui me donnaient des possibilités me permettant d’être plus qu’un charlatan. Et aujourd’hui, c’était enfin l’heure de montrer de quoi j’étais capable à partir de rien et d’un peu voir ce que les gens de cette académie pouvaient faire.

9h15. Je sortais du dortoir, vieux gilet, jogging, j’étais vraiment sapé n’importe comment. Mais c’est ce qui fallait pour un cours pareil. J’étais sorti de l’académie et je me dirigeais vers cette ruine. Je devais passer par la forêt, je crois bien que c’était la 1ère fois que j’y allais en fait. Je songeais à comment le cours pouvait se dérouler. C’était une capture de drapeau dans une ruine, je veux dire, les possibilités sont infinies. Détruire le parquet pour arriver à l’étage d’en dessous… ce genre de trucs. Je m’arrêtai net dans ma course et je me rendis enfin compte de mon avantage dans cette ruine. Ma poudre était invisible, même dans l’air… m’enfin, je connais même pas les capacités de autres, je vais pas faire le malin.

9h45. J’étais enfin arrivé devant le lieu-dit. Les photos ne mentaient pas, c’était vraiment en ruine, je me demandais même si c’était pas dangere… on s’en fiche. Bref, sur la fiche il était noté que j’étais Liam, il me semble que c’est l’autre abruti qui m’a envoyé la porte dans la gueule dans le dortoir, il y a de ça quelques jours. Enfin, je veux pas me faire chier avec ça, autant s’entraider ( arf, ça me fait mal de dire ce genre de choses ).  Le vrai souci dans l’histoire c’était ces deux mecs là-bas…
Des regards de tueurs. J’ai vécu assez longtemps dans la rue pour savoir que ces deux mecs avaient l’air dangereux et pas qu’un peu. L’un avait un regard à refroidir n’importe qui, l’autre semblait dégager une force brute monstrueuse. En fait, une tension semblait animer tous les gens qui étaient déjà présent… surtout ces deux-là en fait. Le prof me regardai, je lui fis bonjour d’un signe de la tête, puis il détourna son regard sur son bureau en plein air. Dans ma tête, c’était décidé :
-Ce cours serait une guerre.



Je vole Invité en #ff9933

Mes amis m'appellent 'Dwin, mes ennemis appellent les flics.


"Dwin et Liam, le duo de la chatte."

DWIN'S THEME

avatar
'Dwin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Liam le Ven 11 Aoû 2017, 17:18

Ce matin quand je me suis levé j'étais pas ready ! Je me suis levé grâce à un message de ma sœur qui me souhaitait bonne chance pour mon cours de ce matin, Daft était censé me réveiller putain. J'ai mangé un bon petit déjeuné et j'ai enfilé ma tenue de combat. Un jogging, et un un sweat-shirt à capuche par dessus un T-shirt noir à manches longues. Vous savez, le rouge avec l'as de pique au milieu. Avec ça j'ai pris des baskets, et 4 paquets de cartes avec un autre paquet de cartaciers. J'ai aussi travaillé ma technique secrète, le ''Full aux as''. Cette technique est totalement imparable, même les peaux durs ont du mal à y résister. En plus avec mon nouveau développement de carte je suis plus puissant. Et ça c'est classe. Je suis sorti de ma chambre en même temps que Daft. Mais je l'ai un peu ignoré, je lui en veut encore un peu du bordel qui s'est produit avec le hiboux.

Je me dirige vers la forêt, on m'a raconté que le prof est un espèce de sur-homme capable de casser un char d'assaut à mains nues. Je ne l'ai jamais rencontré donc je ne sais pas si c'est exagéré ou pas. J'pense que non, j'ai vu trop de gens forts pour ne plus y croire. Je finis par traverser la forêt ou je ne m'étais aventuré qu'une seule fois pour échapper à des élèves voulant me casser la gueule. Ça avait très peu payé vu que je m'étais écorché de partout, ça m'apprendra à crever le ballon de foot pour rigoler. D'ailleurs il me semble qu'il y a plus d'arbres que la dernière fois dans ce bois. Un méta-humain se servent de son pouvoir pour faire pousser des arbres ? Ce serait fortement possible...

Ce qui m'inquiète le plus en ce moment même ce sont nos adversaires. Daft est carrément désavantagé dans le Capture The Flag en forêt, à l'intérieur d'un bâtiment totalement en réseau comme l'académie je dis pas. Mais en forêt ça risque de se compliquer pour lui, donc je pourrais le maîtriser aisément. De plus d'après toutes les fois ou je l'ai observé j'en ai déduis que son corps à corps est littéralement à chier. En plus dans la forêt il y a plusieurs points d'eau, si je le pousse dedans avec tout ses appareils électriques ça risque de piquer un peu et on va voir les poissons remonter à la surface. Mais le véritable problème c'est Jïnn, j'ai déjà vu de quoi il était capable. Pas à son maximum je suppose mais une petite partie de ses capacités. Comme la régénération qu'il a apporté aux vilains dans la ruelle ou encore ses supers sauts. Il y a aussi le fait que son pouvoir à PEUT-ÊTRE modifié mon apparence et boosté ma psyché. De plus ses sens sont hors-normes et il m'a l'air très solide. En clair je vais me battre contre un chars d'assaut. Mais c'est ça qui est bon, c'est quand le héro n'a plus aucune chance qu'il est le plus déterminé à gagner !

J'arrive finalement devant une sorte de maison de campagne et un poste d'observation avec plusieurs ordinateurs. Ces-derniers affichent des images de pièces en ruines, sans doute l'intérieur du bâtiment face à nous. Deux trois coups d’œils me suffisent pour comprendre que je serais avantagé avec mon carto-squelette me donnant une énorme agilité dans ces pièces remplies de gravats et ces espaces ouverts. J'aurais dû prendre plus de cartaciers, je peux carrément trancher une poutre là. Ça va m'aider à gagner je présume. Sur-ce je rend son sourire au professeur et observe ceux qui sont déjà sur le terrain, je reconnais Noa que j'ai déjà battu. L'homme guépard brochette, et Gwendoline avec qui j'ai fait le cours de Mr.Calcifer la dernière fois. Je dois être dans les derniers arrivés. Il y a Jïnn, et Daft... Ce misérable fumier qui a oublié de me réveiller ce matin. Je vois aussi mon coéquipier, il faut que je m'excuse pour les coups que je lui ait mit la dernière fois. Je m'approche de lui et :


-Hey, c'est moi ton coéquipier, désolé pour la dernière fois et...on fait la paix ? T'a le droit de m'en mettre une si tu veux.


"Liam et Dwin, le duo de la chatte."
Compteur de conneries de Liam 107

Le thème du Liam.:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
La classe d'un homme qui réussit ses jets:
avatar
Liam
Apprenti Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Quiet Arcwind le Ven 11 Aoû 2017, 21:29

Les nuits sont particulièrement fraîches ses temps-ci, mais ce qui causait cela, la pluie, semblait ne pas se calmer. J'étais allongé, le long d’un banc du hall, à regarder s’éclater les gouttes d’eau sur la vitre. Je venais de faire un copieux repas, je crois même, le plus gros que j’ai eu ici, à Tsuki. *Burp*... Avec mes respects.
Enfin bref, tout cela pour dire que ce soir, c’était repos, hors de question de travailler quand on a le bide qui à envie d'exploser. Et comme on est à Tsuki, et que c’était l’heure du couvre-feu, environ 22h, des gamines et idiots entraient successivement, gémissant, rigolant, et se plaignant. Rejetant alors ma paresse et ma flemme, je me levais, et m’éloignais de cet amas d’abrutis.

Les couloirs, eux, étaient plutôt tranquilles à cette heure-ci. Je continuais de regarder la pluie s’abattre dehors, en marchant dans ce dédale de couloirs, avant d’atteindre la sortie à l’opposé du hall. Jetant un coup d’œil rapide aux affiches, je remarquais que les binômes pour le cours de… C’était quoi son nom ? Il doit être… Ah ! Ici, Mr. Ezeckiel. Avec un nom pareil, ce n’est pas à la première personne que je croiserais que je penserais que c’est elle. Enfin, difficile de se faire une idée sur la question à vrai dire. Les binômes formés, je cherchais mon nom, et… Noa ? Vraiment !? Je commençais déjà à bouillir, mon sang chaud ne fit qu’un tour, et mes poings se serrèrent. Je m’attendais à ce qu’il soit dans le cours, et l’idée de l'affronter était réjouissante, mais cet idiot de prof l’à mit avec moi ! L’inconscient ! Quelle stupidité, tous ses neurones ne servent décidément à rien ? Les profs…

D’un seul coup violent, je plaquais la paume de ma main sur la feuille contre le mur, et laissais ma rage monté de plus de plus. Tsk, un binôme ? Comment faire confiance à un monstre ? Comment peut-il me regarder en face, sans avoir de remords ? Un sentiment de peur, alors, commençait à remplacer ma colère et ma haine, changeant totalement l’attitude de mon visage, et ses expressions. Le moindre faux pas, la moindre parole, et il pourrait m’éliminer, en un claquement de doigts. C’est… Impossible de faire équipe avec ce monstre.
Plus j’y réfléchissais, plus la peur se discernait dans mes yeux. Même mes pensées haletait dans ma tête.

Son aura meurtrière, ce qu’il dégage… Son atmosphère oppressante.... Si je continue d’y penser… Je vais devenir fou… Sous sa puissance et son aura, j’ai… J’ai l’impression de ne plus exister… Je n’en peu plus…

D’un geste, j’arrachais la feuille du tableau, avant de la laisser tomber par terre. Il faut que j’en finisse avec ça, peu importe l’issue. Je venais alors à regagner mon dortoir, et sans faire attention à quiconque, ni aux voix environnantes, je préparais quelques affaires, et ma sacoche, avant de partir pour le site décrit de la feuille tout en claquant la porte du dortoir derrière moi.
Ne faisant attention à rien ni personne, j’avançais jusqu’à l’entrée du hall, ou le flux d'élèves avait considérablement réduit. J’aurais bien profité de l’ouverture de porte, pour utiliser mon pouvoir, et foncer jusqu’au portail avant sa fermeture, mais… Si j’ai bien calculé mon coup, il me faudrait atteindre une vitesse allant au delà de 200km/h pour ne faire que courant d’air aux yeux des autres, soit 216km/h. Ce qui fait donc 58m/s - Ou moins, le calcul était rapide - et mon record est de 13m/s, ce qui ne fait pas affaire… Bien, on dirait que je vais devoir jouer sur ma rhétorique.

La forêt était sourde et silencieuse, on entendait pas même un hibou, ce qui ces temps-ci, était rare. À pas feutré, j’avançais avec ma lampe, dans la direction que m’avait donner les informations. Je ne sais quelle heure il était, ayant laissé ma montre gousset au dortoir, mais je sentais le poids du temps passé, et la fraîcheur de la nuit s’intensifier à mesure que je continuais, cependant, il ne pleuvait pas, sans doute signe d’une journée ensoleillé demain.
Plus j’avançais, plus je pensais que ma nuit allait se finir entrelacée dans le parterre de feuille, au milieu de tous ses arbres, lorsqu’enfin, de loin, j'aperçu du rouge via ma lampe torche, ce qui changeait du marron et du vert de cette forêt.

J’aime à m’accorder que sur le fait que la beauté se trouve quelque part, mais que je ne l’ai pas encore trouvé. Et ce bâtiment, n’était clairement pas dans l’une de ces deux catégories. En piteux état, l’allure qu’il donnait, cela ressemblait à un vieil homme affalé dans son canapé depuis 250 années. Cependant, il ressemblait au lieu décrit sur la feuille de cours, donc d’un haussement d’épaule, je continuais dans sa direction. Sans nulle exploration, ni attardement, je décidais de monter sur un des bouts du toit restant, afin d’y passer la nuit.

La douce chaleur du jour réchauffé mon corps frêle, et froid, mais la nuit avait été agréable. Je pris un peu d’eau, avant d’entendre du bruit non loin, plus bas. J’avançais légèrement la tête vers le bord, avant une personne, faire une multitude de tâches à divers endroits. Durant un moment, je l’observais, grignotant un sandwich spécial bacon. Puis, une élève arriva. Ses longs cheveux dorés étaient très discernables sous l’éclat que donnait le soleil. Elle alla vers la personne multitâche, et la salua.

-Bonjour…

Clair et rapide. Elle alla s'asseoir, se rapprochant alors, ce qui me permit de l'identifier. C’était Arget. Décidément, elle est partout celle-la. Hâte de voir son arc à l’œuvre, enfin… Maintenant que j’y réfléchis, vu ma position dans ce cours, peut-être pas. Une autre personne arriva quelque temps après, difficilement perceptible d’ici, et s’engagea devant la même personne qu’Arget.

_ Bonjour

Je ne sais pas ce que leur répondait cette personne, mais elle ne disait rien. Sans doute, les ignorait-elle, ou leur faisait t’il un signe de la tête. Bah, s’ils se prennent des vents, ça commence bien. À son tour, une autre personne arriva. Ils se sont tous suivis ou bien ? Misérable. Enfin bref, rapidement, il passa devant la même personne que les autres, lui adressant lui aussi un simple bonjour, avant de s’éloigner un peu. Ce type.. Ce doit être le prof, si tout le monde vient lui dire bonjour. Regardez-les, aucun des élèves ne s’est dit bonjour. C’est lamentable, si l’un d’eux ose me donner une leçon… Tsk.

Après quelques minutes, tandis que c’était le calme plat en bas, un type, assez baraqué autant dans les muscles que dans les pas, arrivait sur les lieux. On dirait un militaire, ou un péon de cirque, à voir, entre son attitude, et son accoutrement. Surement utile en combat, mais vu sa musculature… En fait, je me demande bien, c’est, son pouvoir à lui. Je trouverais ça cool, que malgré sa corpulence, son pouvoir n’ai rien à voir avec son physique, ça pourrait être intéressant. Il s’avança vers le prof, et se présenta à son tour.

-Bonjour.

Et un autre ! Bon, oui, c’est clair et simple, mais on dirait des robots, à tous les voir comme ça, à venir, dire bonjour, et à se poser. Imaginez ça, avec encore 996 élèves ! C’est exactement ce que je ressens. S'ensuivit un type un peu louche d’ici, qui arriva du côté de la forêt. Il se rapprocha du prof et des élèves, m'empêchant de voir son visage alors qu’il passait juste en dessous de moi, à cause de son masque à la c… Oh, c’est ce type, le “ninja des téléphones” ! Son pouvoir était intéressant, mais ce type… Ennuyant. On va voir si tu arrives à m'empêcher de te hacker ton code génétique avec ma main planté ton cœur idiot. Je fis un petit sourire à cette blague, pas mal trouvé pour une fois. Et encore une fois, j’eu droit à un :

"Bonjour"

Tous des moutons… Ou des robots, allez savoir. Puis, tandis que j’allais laisser mon regard vagabonder, un type, en tenue très décontracté se montra, et se rapprocha assez lentement du groupe. Même d’ici, on lisait son inquiétude sur son visage. Cette inquiétude.. J’ai la même. Qui est ce type ? À quoi pense-t-il ?
Il alla vers le groupe lui aussi, avant de saluer tout le monde d’un geste de la tête, et d’observer le prof. À ce moment-là, son visage changea d'expression, il montrait de la détermination et de l’assurance… Décidément, ce type m’intrigue ! J’aimerais savoir ce qui se passe dans sa tête.

Je finissais mon second sandwich… Non, rien que le fait d’en parler m’attriste, il n’y en a plus et… Je dois oublier ça. Merci à vous, doux bacons. Trêve de connerie, me comptant moi, et les personnes arrivées, il ne restait qu’une personne, c’est-à-dire la personne qui arrivait depuis la forêt. Il s’approcha du prof sans rien dire, mais celui-ci se retourna, comme pour lui rendre quelque chose… Et alla vers l’un des élèves, avant de parler.

-Hey, c'est moi ton coéquipier, désolé pour la dernière fois et...on fait la paix ? T'a le droit de m'en mettre une si tu veux.

Je devais rêver ! Je me pinçai deux fois, et me frottai les yeux, avant de me rendre compte de la situation, quelqu’un avait enfin parlé, sans pour simplement dire “bonjour” ! Ce type est… Différent ! C’est l’élu ! Le divergent ! Le dovah… Intérieurement, je me mis à rire si fort, que tous les êtres psionique du monde pourraient m’entendre. Il me fallut quelques bonnes minutes avant de me calmer. Néanmoins, une petite larme s'échappa, c’était la seule chose que j’avais laissé m’échapper.

Il était alors temps de bouger. J’avais repéré Noa, et c’est tout ce qui m’intéressais. Avec un calcul qui prit quelques minutes, je positionnais un petit miroir, depuis ma sacoche, sur le bord du toit. Dans quelques minutes, les rayons s’y réfléchissants devraient atteindre le groupe. En attendant, j’emportais mes affaires, faisant difficilement le tour du trou béant du toit, afin d’aller de l’autre côté, me rapprochant ainsi du groupe. Tout était prêt, et le décompte avait commencé. Focalisé, et ancré, mon esprit ne pensais qu’aux choses essentielles, mon cœur était prêt, et ma confiance, plus grande que jamais. Noa, peu importe le résultat de ce cours, je te garantis qu’à la fin de celui-ci, l’un de nous ne ressortira pas vivant.
En attendant, j’appréhendais déjà de faire ce cours. Tsk.

Noa, noa, noa... NOA !!


avatar
Quiet Arcwind

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Invité le Sam 12 Aoû 2017, 06:20

Le premier, plutôt la première personne à arriver sur les lieux du périple était donc la seul fille du groupe, elle semblait avoir emporté avec elle toute l'artillerie de sa chambre, cela me fit sourire quelques secondes me montrant à quelle point les gens d'ici pouvait être motiver quand il s'agissait de rivalité. Gwen' ouvra donc excellemment le bal en m'enthousiasmant un peu plus sur l'issu du cours d'aujourd’hui. Monsieur poule suivit ou l'ennemie public numéro 1 aujourd'hui, ça restait à voir selon l'humeur de son coéquipier. Le petit Warren arriva quelque minutes après lui, le regard évasif, comme ci cela lui paraissait que formalité. L'opposé suivit le pas, la démarche assuré, la carrure droite, cela ne pouvait être que notre chère Jinn. L'expert en terme de compétitivité selon mon prédécesseur Mr. Taylor. Une démarche plutôt euphorique, un masque digne des plus grands Dj de la Tomowland, le petit Daft entra en scène. Puis une tête quelque peut ébouriffé sorti de la forêt, le regard hésitant mais déterminé, Edwin au mains d'argent ou poussiéreux, cela ne dépendait que de ses exploits d'aujourd'hui. Suivit son coéquipier, Liam dit le magicien. Et pour clôturer les arrivés, notre rebelle d'aujourd'hui avait décidé de faire son apparition qu'en dernière position. Quiet dit la tarentule.

Terminant d'installer les quelques bricoles qui traînaient dans mon sac je me tourna vers les élèves qui voguaient à leur préparatif. D'un claquement de main, que j'estimais proche d'5% de ma force global, un bruit sec mais puissant suffit à interpeller l'attention de tous les élèves présent et à faire trembler l’hôtel de ville et le stand près de nous. Je leur fis signe de s'approcher un peu plus de ma position, un léger sourire aux lèvres. Me frottant les mains quelques instant je regarda chacun des élèves quelque instant comme pour les comptés avant de leur présenter d'une voix portante et assuré :

« Bon, vous semblez tous être présent, presque à l'heure » je regarda ma montre « Mais bref, voilà à quoi va ressembler notre terrain de jeu d'aujourd'hui. » je pointa du doigt l'édifice qui se trouvait à ma gauche « Comme vous le savez déjà, le principe du cours se basera sur une compétition, une capture de drapeau remastérisée si vous préférez.  » j'me dirigea vers la table pour venir m'asseoir à moitié contre « Vous évoluerez par équipe de 2, une équipe défendra un drapeau pendant que l'autre essayera par tout les moyens et je dis bien par tout les moyens de le leur dérobé. » j'attrapa un drapeau posé sur la table « Vous aurez juste à tiré sur le drapeau pour le détacher » puis je tira légèrement sur le drapeau pour montrer aux élèves le scratch sur ce celui avant de le remettre et de le poser sur la table « Un drapeau brûlé, déchiré ou couper est synonyme de défaite. Le manche quant à lui vous pouvez en faire ce que vous voulez, mais allez y molo si jamais, j'ai prit que 4 drapeau avec moi. » je me repositionna sur la table « Le match se déroulera en 2 manches, 3, en terme d'égalité. Les manches dureront 15 minutes (HRP: 4 tours), la défense pourra donc soit décidé de mettre out leur adversaire soit d'attendre la fin de la manche avec leur drapeau accroché pour validé le tout. Ils n'auront en aucun cas le droit de dissimuler le drapeau sur eux ou mêmes sous des débris ou quelques choses dans le genre, il devra être positionner au préalable dans une pièce et il ne devra plus y bouger. L'objectif des attaquants sera donc de décrocher le drapeau ennemie avant la fin du temps impartie. Écrasé l'ennemie puis prendre possession du drapeau pourrait s'offrir à eux comme éventualité. Bien entendu, les combats se feront sous certaine règle. Les pièges ou utilisation d'accessoire outre que celui du pouvoir veilleront à être utilisé seulement pour la paralysie. Les attaques aux corps à corps ainsi que les pouvoirs sont autorisé à la limite que vous les utilisez de manière à ne pas atteindre les points vitaux de vos camarades, bien entendu je ne cautionnerais pas le fait qu'un élève tente de briser un membre de son adversaire. Les entailles ou légères coupure sont autorisé. Vous veillerez à ne pas vous acharner sur un de vos camarades, un joueur jugé out ou qui demande l'abandon vous le laissez ce morfondre et vous vous en allez, rien de plus. Vous communiquerez par l'intermédiaire d'oreillette, que vous viendrez prendre à tour de rôle à la suite de mes explications » je rapprocha une boite noir légèrement entre ouverte près de moi « On vous entendra dans les micros disposés dans la ruine, alors évité d'insulté ma mère quand vous vous retrouverez tout seul la dedans, vous serez sympa. » je m'éleva brusquement pour m'enfoncer un peu plus dans le stand et récupérer quelques objets « Ah oui, j'oubliais vos handicapes! » je déposa les affaires sur le bout de table, les présentant à tour de rôle avant de les remettre aux élèves « Gwendoline, tu n'auras le droit d'utiliser que tes épées et qu'avec leur partie plate bien entendu. Noa, tu n'auras le droit de mettre à ta disposition que 2 queues seulement et veille à canalisé ton énergie s'il te plait. Hakaishin, tient, tu me fera le plaisir de faire toute la partie avec ce bandeau devant les yeux, j'voudrais voir ou en sont tes autres sens. Jinn quand à toi, t'auras le droit au menotte dans le dos et je te prierais de te limité à multiplié ta puissance qu'a 2.5x celle d'un humain normal. Daft, tu sera donc le seul en mesure de prendre position du drapeau Jinn ayant les mains liés dans le dos. Edwin, prend ce paquet d'allumette, ils seront tes seuls munitions d'aujourd'hui. Liam, toi aussi tu devras faire attention à tes munitions, j'ai un paquet de carte tout neuf pour toi. Et quant à toi Quiet, je suppose que tu es déjà au courant de ton handicape pour ses match. Et tu fera surtout attention à l'attitude que tu présente devant moi, j'aurais aucun scrupule à t'envoyer gisé sur un lit de l'infirmerie pour une parole ou un acte que je jugerais déplacés. » un regard cinglant se jeta sur lui puis sur chacun des élèves pour leur montrer que cela valait aussi pour eux.

Je leur laissa par la suite quelque instant pour réfléchir à ce que je venais de leur dire, j'éleva légèrement le volume des ordinateur pour commencer mon immersion puis je me tourna à nouveau vers les élèves après avoir inspecté quelques instants les affiches de match :

« Jinn, Daft, Liam, Edwin vous êtes les premiers à passer sur la table d'opération. » j'envoya un drapeau dans la direction d'Edwin « Vous commencez à défendre. » puis je m'adressa aux deux équipes « Vous avez 5 minutes pour élaborer votre stratégie, la défense allez vous mettre à l'intérieur, les attaquants vous commencerez dehors, les autres vous pouvez rester ici pour observer la capture ou vous concertez entre vous. Le match débutera quand l'alarme retentira. Bon courage. » m'exclamais-je sur un ton presque militaire avant de m'installer devant les ordinateurs, laissant les 5 minutes à chacun d'entre eux pour prendre leurs décisions.

HRP:
On continue sur le même ordre pour ce tour, on changera l'ordre de passage au prochain pour faciliter les système de combat.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Gwendoline Arget le Sam 12 Aoû 2017, 18:12

Le second arrivé me disait vaguement quelque chose, mais je ne savais pas d'où. Je l'avais peut être croisé au détour d'un couloir pour aller en cours ? Enfin, peut importe. Le troisième était un parfait inconnu. Ensuite venait Jinn. Il navain'avait pas l'air de plaisanter. Au moins, c'était une tête connue, même si, un éventuel combat contre lui signifiait à mes yeux la défaite. Ensuite, un nouvel inconnu avec un masque sur la figure. Un autre inconnu. Puis Liam, le mec aux cartes, du cours d'éducation civique. Et enfin, Quiet. Tout le monde semblait être arrivé. J'avais fini par me mettre à jouer avec mon médaillon et étais totalement perdue dans mes pensées. Je l'ouvrait et le refermais sans m'arrêter, avec un bruit à peine perceptible, mais qui aurait pu se réveller agaçant pour quelqu'un l'ayant perçu.

Un bruit relativement fort me fit sursauter, et ma main se porta automatiquement sur la garde de Fialinn, tandis que je cherchais la cause du bruit. Je me rendis finalement compte qu'il s'agissait du prof qui nous faisait signe d'approcher. Je rêvais ou les bâtiments avaient tremblé ? Il nous toisa un petit moment avant de prendre la parole. On étais par groupe, on devait voler ou défendre un drapeau... D'ailleurs, je me demandais lequel des inconnu était mon coéquipier. Hakaishin... De toute façon, il n'aurait pas de soucis pour me trouver, j'étais la seule fille. Info à savoir, le drapeau devait rester entieentier... Sinon c'était perdu... Ok... 15 minutes par manche... J'allais devoir économiser mes invocations au maximum... Pas atteindre de point vital... Juste des entailles ou de petites coupures... J'avais pas l'intention de tuer des gens, mais quand on croisais le regard de certains, on pouvais se poser la question pour eux... Pas s'acharner... Normal... Communiquer avec des oreillettes... Ah bah ça c'était nouveau... On nous entendra... Sinon c'est pas drôle... Et... Des handicaps ?

Mon attention était de nouveau focalisée sur le prof qui énonca les différents handicaps de chacun. Pardon ? Que mes épées ? Mais pourquoi ? C'était déjà pas gagné avant, alors avec ça... Surtout que mon coéquipier avait les yeux bandés. Mais ça ne m'empêcherait pas de tenter de relever le défi.

Premiers à passer : Jinn/Daft contre Liam/Edwin, avec les second qui défendent. Je repartis donc déposer mon arc et mon carquois, puisque je n'avais pas le droit de m'en servir. Je revins vers les écrans attendant que la capture démarre.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Noa le Sam 12 Aoû 2017, 22:22

Après avoir salué le prof j’étais allé m’adosser à l’arbre le plus proche en attendant les autres … je remarquais à sa manière de titiller son collier que l’élève qui était arrivé avant moi était stressé. Pour ce qui est de l’élève après moi c’est étrange mais son visage me disait quelque chose … mais alors quoi ? Aucune idée … très certainement quelqu’un que je croise régulièrement sans y avoir vraiment prêté attention … ce ne serais pas étonnant vu la taille de l’académie.
 
Ce fut ensuite au tour de Jinn de se pointer, suivi du responsable du tapage nocturne de l’autre soir. Vint ensuite une personne que je ne connaissais pas … C’est Lui Quiet ? … visiblement non à en juger par la manière dont Liam s’adresse à lui …Enfin arriva le dernier élève … sois c’était lui Quiet, sois c’était le type au masque … quoique … maintenant que j’y pense ça pourrait être la fille aussi …après tout je n’ai aucune idée de si ce prénom est censé être masculin ou féminin … Je fus sorti de mes pensé par un bruit bref mais néanmoins assourdissant au point que j’ai dû me frotter l’oreille …
 
C’est le prof qui avait réclamé notre attention.
 
« Bon, vous semblez tous être présent, presque à l'heure Mais bref, voilà à quoi va ressembler notre terrain de jeu d'aujourd'hui. Comme vous le savez déjà, le principe du cours se basera sur une compétition, une capture de drapeau remastérisée si vous préférez. Vous évoluerez par équipe de 2, une équipe défendra un drapeau pendant que l'autre essayera par tout les moyens et je dis bien par tout les moyens de le leur dérobé. »
 
Pour l’instant l’idée me plait assez je dois dire …
 
« Vous aurez juste à tiré sur le drapeau pour le détacher Un drapeau brûlé, déchiré ou couper est synonyme de défaite. Le manche quant à lui vous pouvez en faire ce que vous voulez, mais allez y molo si jamais, j'ai prit que 4 drapeau avec moi. Le match se déroulera en 2 manches, 3, en terme d'égalité. Les manches dureront 15 minutes, la défense pourra donc soit décidé de mettre out leur adversaire soit d'attendre la fin de la manche avec leur drapeau accroché pour validé le tout.
 
A voir ce qui sera le plus marrant ou alors le plus faisable …
 
Ils n'auront en aucun cas le droit de dissimuler le drapeau sur eux ou mêmes sous des débris ou quelques choses dans le genre, il devra être positionner au préalable dans une pièce et il ne devra plus y bouger.
 
Merde … Ce mec a lu dans mes pensés
 
L'objectif des attaquants sera donc de décrocher le drapeau ennemie avant la fin du temps impartie. Écrasé l'ennemie puis prendre possession du drapeau pourrait s'offrir à eux comme éventualité. Bien entendu, les combats se feront sous certaine règle. Les pièges ou utilisation d'accessoire outre que celui du pouvoir veilleront à être utilisé seulement pour la paralysie. Les attaques aux corps à corps ainsi que les pouvoirs sont autorisé à la limite que vous les utilisez de manière à ne pas atteindre les points vitaux de vos camarades, bien entendu je ne cautionnerais pas le fait qu'un élève tente de briser un membre de son adversaire.
 
Ouais enfin on n’est pas à l’abris d’un accident ou d'un projectile perdu ... surtout dans cette ruine … je paris qu’avant la fin du cour quelqu’un va voir le sol se dérober sous ses pieds et atterrir violemment au niveau d’en dessous … ça ou alors quelqu'un se prend un morceau de plafond sur la tronche ...
 
Les entailles ou légères coupure sont autorisé. Vous veillerez à ne pas vous acharner sur un de vos camarades, un joueur jugé out ou qui demande l'abandon vous le laissez ce morfondre et vous vous en allez, rien de plus. Vous communiquerez par l'intermédiaire d'oreillette, que vous viendrez prendre à tour de rôle à la suite de mes explications
 
Intéressant ….
 
 On vous entendra dans les micros disposés dans la ruine, alors évité d'insulté ma mère quand vous vous retrouverez tout seul la dedans, vous serez sympa. Ah oui, j'oubliais vos handicapes! »
 
Nos quoi ?
 
Gwendoline, tu n'auras le droit d'utiliser que tes épées et qu'avec leur partie plate bien entendu.
 
Ok bon maintenant je sais que Quiet, ce n’est pas un prénom de fille
 
Noa, tu n'auras le droit de mettre à ta disposition que 2 queues seulement et veille à canalisé ton énergie s'il te plait.
 
Je ne vois vraiment pas ce qui lui fait dire ça … oui c’était de l’ironie
 
Hakaishin, tient, tu me fera le plaisir de faire toute la partie avec ce bandeau devant les yeux, j'voudrais voir ou en sont tes autres sens. Jinn quand à toi, t'auras le droit au menotte dans le dos et je te prierais de te limité à multiplié ta puissance qu'a 2.5x celle d'un humain normal. Daft, tu sera donc le seul en mesure de prendre position du drapeau Jinn ayant les mains liés dans le dos.
 
Donc Daft c’est le mec masqué je suppose …
 
 Edwin, prend ce paquet d'allumette, ils seront tes seuls munitions d'aujourd'hui.
 
Donc ça c’est le mec avec les cheveux en pétard
 
Liam, toi aussi tu devras faire attention à tes munitions, j'ai un paquet de carte tout neuf pour toi. Et quant à toi Quiet, je suppose que tu es déjà au courant de ton handicape pour ses match. Et tu fera surtout attention à l'attitude que tu présente devant moi, j'aurais aucun scrupule à t'envoyer gisé sur un lit de l'infirmerie pour une parole ou un acte que je jugerais déplacés. »
 
Ok … donc maintenant je sais qui sera mon partenaire … bon ça me rassure que le prof ne laissera pas n’importe qui m’assassiné … enfin je crois …Bref le prof invitant les premier combattants a ce mettre en place … j’en profitais pour aller lui posé une question avant qu’il ne s’installe.
 
_ Excusez-moi, j’ai une petite question, quand vous dites me limité à deux queues, je dois les maintenir au format standards ou j’aurais le droit de les faire changer de taille ?
 

Oui je préfère poser la question pour éviter de me faire traiter de tricheur … je suis peut être sournois voir même, il faut dire ce qui est, carrément pute, j’ai un minimum d’honnêteté quand même …


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par "Hakaishin" Warren le Mer 16 Aoû 2017, 04:54

Tu avais les mains dans les poches, observant toujours un peu aux alentours. Deux d’entre eux étaient déjà sur place. Tu avais reconnu ce qui te semblait être… Non, aucun nom ne te venait à l’esprit finalement. Tu l’avais croisé, sans le moindre doute, mais rien. Il y avait ce garçon, et une autre petite. Inconnue au bataillon cette fois. Tu les détaillas chacun leur tour en un rapide coup d’œil. Pas besoin d’un contact trop prolongé, ou ils iraient s’imaginer diverses bêtises. Tant en avance que ça ? Par rapport aux autres en tout cas, c’était certain. Fermant un instant les yeux, tu pris du temps pour inspirer un grand coup, puis tu t’assis sur une pierre suffisamment grosse, attendant les autres élèves. Ces derniers ne tardèrent d’ailleurs pas à se montrer. Bien évidemment, tu reconnus Jïnn, mais tu ne pus lui adresser qu’un discret, presque imperceptible signe de tête. Hors de question de dévoiler votre complicité en public, cela faisait partie de ton plan personnel après tout. Tu ne t’inquiétais pas, lui aussi était au courant de toute manière. Il avait été prévenu. Hormis ce dernier… Des nouveaux. Inconnus au bataillon. Il fallait que tu en apprennes plus sur eux également. Et ce cours était l’opportunité parfaite.

Car après tout, c’était bien pour cela que tu t’étais levé de si bon matin. Le cours, la rencontre avec le professeur, Ezeckiel… Perdant une main dans tes cheveux, tu tentas de réfléchir plus intensément. Qui était ce type ? De visu, pas grand-chose, et pourtant… Non… Tes fouilles ne donnaient rien. Ta mémoire refusait de cracher le morceau. De frustration, tu laissas retomber mollement ta main, et tu soupiras, le même air indifférent et blasé plaqué sur le visage. Tout le monde était présent. C’était probablement l’heure des explications du gérant. Tu remis tes mains dans tes poches, manie pudique de ta part, et tu te relevas pour mieux entendre le professeur. Tu te tins un peu en retrait des autres, quoique suffisamment proche pour écouter ce qu’il avait à dire. Tu assimilas les informations sans le moindre problème de compréhension. Ton attention fut particulièrement décuplée lorsqu’il parla de handicaps. C’était à prévoir… Jïnn avait le pouvoir de détruire l’entièreté de cet endroit en un claquement de doigts. Ta coéquipière se vit la première à recevoir un handicap. Uniquement des épées, et avec partie plate… Tu lui jetas de nouveau un rapide coup d’œil. Son handicap semblait la perturber légèrement. Espérons simplement qu’elle puisse gérer cela. Lorsque le professeur se présenta avec ton bandeau juste devant toi, tu lui rendis un regard, toujours avec le même air gravé sur ton visage. Puis tu pris le bandeau. Tu avais pensé à lui sourire légèrement. Il t’avait appelé Hakaishin. Il ignorait sans doute à quel point tu pouvais lui être reconnaissant à ce moment précis.

Les handicaps furent ainsi répartis assez vite. Chacun savait ce qu’il avait à faire. Celui de Quiet t’intrigua légèrement : il n’était pas mentionné. Tu le saurais bien assez tôt de toute manière normalement. Et dans le doute, tu pourrais bien demander. Pour l’heure… Il vaudrait mieux discuter avec ta coéquipière. Jïnn passait en premier. Tu fis un léger nœud pour attacher ton bandeau à ta main, et tu passas devant lui exprès, pour lui lancer un regard. « Bonne chance », signifiait-il, mais sans doute l’avait-il compris. Puis, ce fut au tour de Gwendoline de m’avoir devant elle. Encore une fois, ton regard fut bref, et tu ne pris même pas la peine de t’arrêter devant elle. Ta seule interaction avec elle fut en fait un bref :

« Suis-moi. »

Tout en te dirigeant vers l’ombre d’un arbre, un peu à l’écart du groupe, mais pas trop. C’était l’heure de la stratégie.


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Administrateur Divin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Daft le Jeu 17 Aoû 2017, 18:03

Bon, vous semblez tous être présent, presque à l'heure

Oui, on peut dire ça comme ça

Mais bref, voilà à quoi va ressembler notre terrain de jeu d'aujourd'hui. Comme vous le savez déjà, le principe du cours se basera sur une compétition, une capture de drapeau remastérisée si vous préférez. Vous évoluerez par équipe de 2, une équipe défendra un drapeau pendant que l'autre essayera par tout les moyens et je dis bien par tout les moyens de le leur dérobé.

OUI !!! UN CTF !!!!!! COMME ON LES AIME !!!

Vous aurez juste à tiré sur le drapeau pour le détacher Un drapeau brûlé, déchiré ou couper est synonyme de défaite. Le manche quant à lui vous pouvez en faire ce que vous voulez, mais allez y molo si jamais, j'ai prit que 4 drapeau avec moi. Le match se déroulera en 2 manches, 3, en terme d'égalité. Les manches dureront 15 minutes, la défense pourra donc soit décidé de mettre out leur adversaire soit d'attendre la fin de la manche avec leur drapeau accroché pour validé le tout

C'est ... Compréhensible.

Ils n'auront en aucun cas le droit de dissimuler le drapeau sur eux ou mêmes sous des débris ou quelques choses dans le genre, il devra être positionner au préalable dans une pièce et il ne devra plus y bouger.

Ok bah le faire voler c'est à découvert ...

Ils n'auront en aucun cas le droit de dissimuler le drapeau sur eux ou mêmes sous des débris ou quelques choses dans le genre, il devra être positionner au préalable dans une pièce et il ne devra plus y bouger.

Putain ... Wait ... Rapporter le drapeau dans le code d'une caméra ça marche ?

L'objectif des attaquants sera donc de décrocher le drapeau ennemie avant la fin du temps impartie. Écrasé l'ennemie puis prendre possession du drapeau pourrait s'offrir à eux comme éventualité. Bien entendu, les combats se feront sous certaine règle. Les pièges ou utilisation d'accessoire outre que celui du pouvoir veilleront à être utilisé seulement pour la paralysie. Les attaques aux corps à corps ainsi que les pouvoirs sont autorisé à la limite que vous les utilisez de manière à ne pas atteindre les points vitaux de vos camarades, bien entendu je ne cautionnerais pas le fait qu'un élève tente de briser un membre de son adversaire.

. . .D'accord ...

Les entailles ou légères coupure sont autorisé. Vous veillerez à ne pas vous acharner sur un de vos camarades, un joueur jugé out ou qui demande l'abandon vous le laissez ce morfondre et vous vous en allez, rien de plus. Vous communiquerez par l'intermédiaire d'oreillette, que vous viendrez prendre à tour de rôle à la suite de mes explications


Euh ... Oui

On vous entendra dans les micros disposés dans la ruine, alors évité d'insulté ma mère quand vous vous retrouverez tout seul la dedans, vous serez sympa. Ah oui, j'oubliais vos handicapes!

Des micros ... Je vais m'amuser là et ... Wait ... des handicapes ... déjà qu'avec ce terrain mon pouvoir est Extrêmement limité mais en plus j'aurai un handicap ... SUPER !!!

Gwendoline, tu n'auras le droit d'utiliser que tes épées et qu'avec leur partie plate bien entendu.

Ok, Elle attaque au corps à corps, en sachant qu'elle peut peut être faire double épée donc faudrait faire attention

Noa, tu n'auras le droit de mettre à ta disposition que 2 queues seulement et veille à canalisé ton énergie s'il te plait

Lui il fait parti de ceux qui vont nous casser les co*****; nan sérieusement .

Hakaishin, tient, tu me fera le plaisir de faire toute la partie avec ce bandeau devant les yeux, j'voudrais voir ou en sont tes autres sens. Jinn quand à toi, t'auras le droit au menotte dans le dos et je te prierais de te limité à multiplié ta puissance qu'a 2.5x celle d'un humain normal. Daft, tu sera donc le seul en mesure de prendre position du drapeau Jinn ayant les mains liés dans le dos.

D'accord c'est 2 la, avec un handicap pareil, Ils doivent être sacrément forts... et ... Je serai le seul qui pourra avoir le drapeau ... Je suis fait pour faire des conneries, pas foncé dans le tas !!

Edwin, prend ce paquet d'allumette, ils seront tes seuls munitions d'aujourd'hui.


Je sens la combustion assuré ...

Liam, toi aussi tu devras faire attention à tes munitions, j'ai un paquet de carte tout neuf pour toi. Et quant à toi Quiet, je suppose que tu es déjà au courant de ton handicape pour ses match. Et tu fera surtout attention à l'attitude que tu présente devant moi, j'aurais aucun scrupule à t'envoyer gisé sur un lit de l'infirmerie pour une parole ou un acte que je jugerais déplacés. »


Liam bien entendu a un jeu de carte, et Ho QUIET !!! mais je ne connait pas son handicap ...

_ Excusez-moi, j’ai une petite question, quand vous dites me limité à deux queues, je dois les maintenir au format standards ou j’aurais le droit de les faire changer de taille ?

.. D'accord donc m'en fous ...

« Jinn, Daft, Liam, Edwin vous êtes les premiers à passer sur la table d'opération. »

Je commence déjà ! Bon bah pas le choix.
Je m'approche de Jïnn et lui demande sans trop faire de bruit ( pour ne pas que les autres entendent non plus)

Tu peux faire voler le drapeau ? Quoique non laisse tomber.

Ou alors ...

en te retenant assez tu peux détruire la forêt ? Ou alors .... Nan je n'ai pas trop d'idée.


Daft Theme 1:

Daft Theme 2:


Je vous Hack avec #60ad01
avatar
Daft

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Jïnn le Sam 19 Aoû 2017, 00:20

Finalement, nous étions tous arrivés. Néanmoins un sentiment étrange mais familier à la fois se traduisait par une tension au niveau de mon dos. Je regardais du coin de l'oeil Quiet...L'homme qui ne fait pas fureur dans les cours de pouvoirs. Je me souviens...Il dégageait une envie de meurtre, celle que j'avais appris à ressentir. Mon visage restait étonnamment neutre. Bizarrement, j'étais à moitié étonné. Je restais droit comme un piquet, sans le regarder. Une chose est sûre, Noa n'a pas un bon équipier aujourd'hui. Le fait qu'il arrive en dernier aussi ne fait qu'attiser mes soupçons. Il lui faut une occasion, une opportunité, une sorte de fenêtre de temps suffisante pour tenter son coup. C'était risqué selon moi. Vu la configuration de l'espace actuelle, du nombre de personne présent et du professeur qui arrive à faire trembler le bâtiment avec...3 à 6 % de ses capacités, soit ça passe, soit ça casse. En soi, Noa saurait se démerder je pense, mais ressentir une murderous intent c'est pas réellement une chose qui me fait extrêmement plaisirs.
Quoi qu'il en soit, mon intention se reportait sur l'instant présent. Les consignes.


« Bon, vous semblez tous être présent, presque à l'heure Mais bref, voilà à quoi va ressembler notre terrain de jeu d'aujourd'hui. Comme vous le savez déjà, le principe du cours se basera sur une compétition, une capture de drapeau remastérisée si vous préférez. Vous évoluerez par équipe de 2, une équipe défendra un drapeau pendant que l'autre essayera par tout les moyens et je dis bien par tout les moyens de le leur dérobé. »


Okay, pas de soucis. Donc un espace grand, mais clos, en ruine, et surement instable. Je suppose qu'il y a des conditions et autres règles à spécifier. Je me voyais très mal, très très mal partir à fond sur ça. Puis "tous les moyens", je suppose que le bon sens général évitera de laisser penser au surinage, aux étranglements, aux prises de soumissions et des tas d'outils mortels ou très dangereux pour éviter qu'on ressorte tous en plusieurs morceaux ?

« Vous aurez juste à tiré sur le drapeau pour le détacher Un drapeau brûlé, déchiré ou couper est synonyme de défaite. Le manche quant à lui vous pouvez en faire ce que vous voulez, mais allez y molo si jamais, j'ai prit que 4 drapeau avec moi. Le match se déroulera en 2 manches, 3, en terme d'égalité. Les manches dureront 15 minutes, la défense pourra donc soit décidé de mettre out leur adversaire soit d'attendre la fin de la manche avec leur drapeau accroché pour validé le tout.

J'opinais tout simplement. Donc soit on vise le hors combat, soit on vise l'endurance. Bon et bien, quitte à cavaler quinze minutes, autant mettre l'adversaire KO. Le soucis avec ça, ce sera que si j'affronte Hakaishin, je vais douter, je ne sais pas du tout si...on doit remettre ça. M'enfin on verra. Les conditions de victoires me vont. De toute façon il va falloir me mettre KO s'ils voudront gagner. La fuite leur sera impossible, je les traquerai.

Ils n'auront en aucun cas le droit de dissimuler le drapeau sur eux ou mêmes sous des débris ou quelques choses dans le genre, il devra être positionner au préalable dans une pièce et il ne devra plus y bouger.


Simple notion de fair play.

L'objectif des attaquants sera donc de décrocher le drapeau ennemie avant la fin du temps impartie. Écrasé l'ennemie puis prendre possession du drapeau pourrait s'offrir à eux comme éventualité. Bien entendu, les combats se feront sous certaine règle. Les pièges ou utilisation d'accessoire outre que celui du pouvoir veilleront à être utilisé seulement pour la paralysie. Les attaques aux corps à corps ainsi que les pouvoirs sont autorisé à la limite que vous les utilisez de manière à ne pas atteindre les points vitaux de vos camarades, bien entendu je ne cautionnerais pas le fait qu'un élève tente de briser un membre de son adversaire.


Ah. Ma voilà rassuré. Il restreignait les possibilités mais il avait pas le choix pour que tout soi dans les cordes. J'opinais alors à un rythme constant.

Les entailles ou légères coupure sont autorisé. Vous veillerez à ne pas vous acharner sur un de vos camarades, un joueur jugé out ou qui demande l'abandon vous le laissez ce morfondre et vous vous en allez, rien de plus. Vous communiquerez par l'intermédiaire d'oreillette, que vous viendrez prendre à tour de rôle à la suite de mes explications


Jusque là...ça va. M'enfin mettre KO sans viser des points vitaux et avec juste des entailles, c'est chaud. Mais j'avais ma petite idée sur le comment faire. Y'a un truc aux USA qu'on appelle "Le big Stick". Suffit de montrer le plus gros stick à objectif de dissuasion. Enfin ça, ce serait trop simple évidemment.

On vous entendra dans les micros disposés dans la ruine, alors évité d'insulté ma mère quand vous vous retrouverez tout seul la dedans, vous serez sympa. Ah oui, j'oubliais vos handicapes! »


Consciencieux.

Gwendoline, tu n'auras le droit d'utiliser que tes épées et qu'avec leur partie plate bien entendu.
Noa, tu n'auras le droit de mettre à ta disposition que 2 queues seulement et veille à canalisé ton énergie s'il te plait.
Hakaishin, tient, tu me fera le plaisir de faire toute la partie avec ce bandeau devant les yeux, j'voudrais voir ou en sont tes autres sens. Jinn quand à toi, t'auras le droit au menotte dans le dos et je te prierais de te limité à multiplié ta puissance qu'a 2.5x celle d'un humain normal. Daft, tu sera donc le seul en mesure de prendre position du drapeau Jinn ayant les mains liés dans le dos.
Edwin, prend ce paquet d'allumette, ils seront tes seuls munitions d'aujourd'hui.
Liam, toi aussi tu devras faire attention à tes munitions, j'ai un paquet de carte tout neuf pour toi. Et quant à toi Quiet, je suppose que tu es déjà au courant de ton handicape pour ses match. Et tu fera surtout attention à l'attitude que tu présente devant moi, j'aurais aucun scrupule à t'envoyer gisé sur un lit de l'infirmerie pour une parole ou un acte que je jugerais déplacés. »


Je croisais les bras, neutre. Tout prenait du sens. Qui peut le moins peut le plus pas vrai ? Le soucis c'était que Gwendoline avait encore mon aura en elle, et ça c'est le soucis. Admettons qu'elle sache s'en servir, elle sera 5x plus performante, même uniquement limitée à ses épées. M'enfin on aura qu'à dire que ce sera le petit piment du cours. Sinon chacun en avait pour son grade. Le professeur avait aussi un bon instinct, de quoi me faire esquisser un fin sourire suivit d'une expiration furtive par mon nez. Cependant parlons de mes handicapes...Car là où les gens en ont un, j'en ai deux. Je suppose que c'est pour l'équilibrage. Enfin de là à me menotter je trouvais cela un peu sévère. J'aurai préféré le bandeau personnellement. M'enfin, j'allais pouvoir réfléchir et affiner mon sens de la stratégie je suppose. Même si mon collègue ne me rassure pas du tout. Une longue journée en perspective...

« Jinn, Daft, Liam, Edwin vous êtes les premiers à passer sur la table d'opération. Vous commencez à défendre. Vous avez 5 minutes pour élaborer votre stratégie, la défense allez vous mettre à l'intérieur, les attaquants vous commencerez dehors, les autres vous pouvez rester ici pour observer la capture ou vous concertez entre vous. Le match débutera quand l'alarme retentira. Bon courage. »


Bon et bien...Pas de soucis. En attaque, ça m'arrange. De toute façon ma meilleure façon de m'assurer la victoire est d'aller chercher le KO. J'affronte donc MasterCard...A tous les coups il doit savoir qui je suis, c'était prévisible en même temps. Il aura son combat. Je ne serai pas à fond hélas, mais il aura son combat. Edwin...Inconnu à mon registre. L'aura ne me dit rien. Noa posait sa question, je laissais le prof' répondre. Néanmoins j'allais communiquer la stratégie au petit rigolo qui semblait pas réellement être un grand orateur. Pitié... Je m'assurais de lui chuchoter en collant presque mes lèvres à ses oreilles, le tout en l'éloignant car je le poussais sans le faire tomber un peu plus loin :

Murmure à Daft:
-Bon écoute. La stratégie est simple, très simple. Je ne peux faire qu'une chose, les attaquer sans toucher à l'objectif. Vu ton pouvoir, ça sera compliqué. Plus tes possibilités sont réduites, plus tu seras prévisible. Ce que je te propose est tout basique. Je tape, je les mets KO, et toi tu choppes ce foutu drapeau.
Normalement tu peux communiquer avec n'importe quel réseau ? Cela tombe bien, y'a des caméras et des oreillettes.
Au moment où je te dis "Clear" tu sortiras de la caméra la plus proche du drapeau et tu iras le récupérer. Pendant que moi je me bats, tu m'informeras de leurs positions, même si je la connaîtrais déjà. Evidemment, pas de blabla inutiles. Tu es concis, clair et précis. Si je te dis "abort" tu retournes te cacher si tu ne l'es pas, sinon tu as carte blanche pour faire ce qui te plait. Compris ?

J'étais sévère en apparence, mais il fallait qu'il entre tout dans sa caboche. De toute façon, on n'avait pas énormément de possibilités. A la suite de sa réponse, j'allais voir le professeur en premier pour me faire menotter et récupérer mon oreillette. Je lui demandais avec respect :

-Excusez moi...Vous pouvez me menotter ? Histoire d'ajuster le serrage etc.

Quand il se penchait, vu sa taille pour me menotter, j'en profitais pour lui laisser un murmure qu'il comprendra de lui même, histoire d'avoir une confirmation en plus.

Murmure pour Ezeckiel:
-Surveillez le bien. Il pue l'envie de meurtre.

Une fois tout en ordre, j'allais m'asseoir par terre en position d'attaquant à une vingtaine de mètre du bâtiment. Mon camarade avait la strat, à voir s'il fucked up ou pas. J'étais assis sur mes genoux. Sans bras et sans possibilité d'aller à fond, j'allais tester une nouvelle stratégie. Je fermais les yeux. Une fois les auras de Edwin et Liam à l'intérieur du bâtiment, une petite dizaine de boule d'énergie flottaient autour de moi. J'allais pouvoir tester mon évolution destinée à augmenter la repousse de la forêt par le partage du Ki mais d'une façon détournée. En tout cas, ces boules d'énergies commençaient à accumuler de l'énergie, comme si elles étaient en train de remplir leurs batteries. Cette énergie n'était pas la mienne en plus...C'était tout simplement un peu d'énergie que j'empruntais à la nature environnante. Vu que je n'y étais pas habitué, je restais sur place, concentré, pour conserver d'une part un état de concentration intense, mais aussi pour ménager mes forces. La finalité dans tout ça ? Ils le verront à la sonnerie du gong.


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par 'Dwin le Sam 19 Aoû 2017, 14:54

Bon, on était au moins sur la même longueur d’ondes. On voulait progresser. Ne pas se foutre sur la gueule comme des abrutis. Il me demanda même si je le voulais le frapper.  Le moment ne semblait pas opportun pour frapper un mec en plein visage devant un prof et quelques élèves. Donc je lui répondis simplement que je voulais enterrer la hache de guerre et qu’on se fouetterait plus  sur la gueule de nos adversaires. (Dans le respect des saintes écritures, bien évidemment.)

Mais je n’étais toujours pas serein. Les deux autres aux regards monstrueux  ne me donnaient déjà pas confiance mais celui qui venait d’arriver… c’était une autre histoire. Ce n’était peut-être qu’une première impression vite faite mais sa tête et son regard ne laissait pas la place au doute même les pires truands des ruelles de Londres en auraient une peur bleue. Enfin bon, je dois cesser d’hyp… d’hyperbo… Faut que j’arrête d’essayer de parler comme un prof de français déjà. Dans tous les cas, ce n’était pas lui que j’allais affronter pour l’instant. J’affrontais l’autre abruti de la soirée « Électro » et l’autre monstre. Je me disais que j’allais sûrement passer mes nerfs sur l’abruti, taper des enceintes ne m’avait pas suffisamment amusé. Finalement, les dires du prof confirmèrent mes pensées.

Après son long monologue, le décor était posé. C’était déjà plus civilisé que sur un ring de boxe anglaise.  Pas le droit de tricher, bien évidemment, ni de trop défoncer un mec. Logique.  La partie la plus intéressante semblait être les malus dont tout le monde dispose. Je ne fis qu’attention au Malus de mon équipe et de ceux que j’affrontais au final. L’autre abruti ne semblait pas avoir de malus, heureusement vu sa faiblesse ça aurait été quand même vachement triste pour lui. Mais le pire fut pour « Jïnn » à en croire ses malus, c’était véritablement une machine de guerre. Menotté, Interdit de capture et « JUSTE » 2.5x la force d’un humain. Sérieusement, je songeais simplement au fait que 15 min contre lui ce serait une bonne mise en bouche de l’enfer. Pour Daft, je songeais juste à contrôler là où il sortirait d’une des caméras pour le prendre dans son propre piège, mais réussir à tenir Jïnn c’était un autre délire. J’espérais honnêtement que Liam avait une bonne idée en tête.

Pour terminer, je n’avais le droit qu’à un paquet d’allumettes. Merde. Le problème d’une allumette c’est le bruit que ça fait quand on l’allume, la rapidité d’exécution pour la sortir de la boite puis l’allumer puis la balancer en plein combat serait compliqué. Et bien évidemment le nombre limité d’allumettes. J’avais donc le drapeau avec moi. Je pris donc le paquet puis avec Liam, on se dirigea vers la ruine qui se présentait devant nous.

On entra à l’intérieur et senti tout de suite qu’il faisait bien plus froid qu’à l’extérieur, ça semblait logique aussi vu l’heure. On ne posa pas le drapeau tout de suite,  on fit tous les deux les premières choses auxquelles on avait pensé. Perso, le fait d’être dans des ruines me donnait un gros avantage, on ne faisait pas la différence entre la poussière ambiante et ma poudre, excepté l’odeur bien évidemment, enfin… vu la quantité de poudre à l’intérieur ça sentait la poudre de partout. J’avais plusieurs trucs à faire attention, d’abord ne pas cramer ni le bâtiment, ni le drapeau. Et il fallait trouver un moyen d’allumer mes réserves de loin, je voulais pas finir en feu moi. J’avais caché de la poudre de partout, ce qui me prit le plus de temps fut de trouer et creuser dans certaines poutres  afin de provoquer quelques effondrements avec de petites explosions, il y avait également des tranchées de poudres afin de séparer ou d’aveugler nos adversaires.  
On finit donc par poser notre drapeau à l’étage dans une salle contenant une caméra pour piéger Daft. Puis on eut encore le temps d’exposer notre stratégie.

HRP:
Si y a quoi que ce soit qui n'est pas très compréhensif, n'hésitez pas à me le faire parvenir en mp



Je vole Invité en #ff9933

Mes amis m'appellent 'Dwin, mes ennemis appellent les flics.


"Dwin et Liam, le duo de la chatte."

DWIN'S THEME

avatar
'Dwin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Liam le Sam 19 Aoû 2017, 20:22

Je me positionne droit comme un piquet en serrant légèrement les poings et carrant la mâchoire pour ne pas sentir le choc quand Edwin' m'informe du fait qu'il préfère enterrer la hache de guerre plutôt que de m'en mettre une. Merci Edwin'...Le prof a finalement expliqué ses consignes et afin d'équilibrer le match il m'a demandé de n'utiliser qu'un seul paquet de carte. Le seum est juste total, en théorie le match devrait bien se passer. Daft est un guignol, dans notre société actuelle il est très très puissant. Mais dans cette situation son seul moyen de s'en sortir sera les caméras, et c'est pour ça que je vais les détruire une par une. Daft sera donc gwaké, le prof a bien fait de le mettre avec Jïnn. Je connais pratiquement tout les pouvoirs et leurs utilisateurs dans ce cours, à part Hakaïshin tout les autres me sont connu. Quiet ou l'homme guépard brochette, Edwin' à la poudre, Daft le connecté, Noa l'araignée, Gwendoline la Zoro des temps modernes. Et pour finir Jïnn le puissant... Bon, Jïnn sera le plus dur à battre. Quiet est un véritable poids mort pour Noa, un sombre boulet de fainéantise. De plus si il se décide à courir dans tout les débris il va juste se péter la gueule ou s'arracher contre le sol en tombant.

Je me prépare au combat en rentrant dans la zone de combat, un simple regard avec Jïnn suffit à me faire serrer les poings. Il est hors de ma portée en terme de niveau, si il se décide à courir et à nous mettre des dropkicks on va se bouffer les murs mais genre violent. Je m'approche d'Edwin' et lui murmure vite fait ma stratégie, suite à ça il va cacher le drapeau dans une salle sans caméra. Pendant ce temps je répartis mes cartes dans les différentes parties du bâtiment en les cachant sous la poussière. Le bâtiment n'est pas extrêmement grand, je me met dans la salle principale après avoir placé mes cartes dans toutes les pièces. Si ils marchent dessus je le sentirais, je n'ai placé que 26 cartes. 26 autres sont dans ma poche, j'en ai placé un maximum dans la zone du drapeau. Toutes cachés, pour de bonnes attaques surprise. Je me suis inspiré d'une technique de traque de l'araignée, les araignées sentent les vibrations sur les fils de leurs toiles et savent ainsi ou se dirige leur proies.

Edwin' a été mit au courant de ma stratégie, on va les abattre sans le faire de manière aisé. Je suis dans la salle principale et j'active très régulièrement ma cartokinésie dans chacune des pièces pour guetter un quelconque mouvement. Si Jïnn court, je le sentirais venir. Si il ne change pas de trajectoire au dernier moment je serais capable de prévoir ou il se dirige. Face à lui une parade n'est pas possible, je dois donc tenter d'esquiver. Mais même une esquive risque d'être dure, avec sa vitesse ma prédiction se devra d'être juste et bien planifiée. Je sais très bien ou se situe Edwin', je le sens. Il n'est pas loin du drapeau, dans une salle qui donne une vue sur le rez de chaussé ou il n'y a plus de plafond. Je me dois de gagner, les autres ont tous un pouvoir puissant. Mon Weakness-power ne m'aide pas, je dois compenser !


HRP:
Vraiment désolé du retard.


"Liam et Dwin, le duo de la chatte."
Compteur de conneries de Liam 107

Le thème du Liam.:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
La classe d'un homme qui réussit ses jets:
avatar
Liam
Apprenti Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Quiet Arcwind le Dim 20 Aoû 2017, 02:59

Tout le monde était présent, et un seul claquement de doigt, des plus incroyables, nous rassemblas autour du prof, qui commença à donner ses instructions.

« Bon, vous semblez tous être présent, presque à l'heure Mais bref, voilà à quoi va ressembler notre terrain de jeu d'aujourd'hui. Comme vous le savez déjà, le principe du cours se basera sur une compétition, une capture de drapeau remastérisée si vous préférez. Vous évoluerez par équipe de 2, une équipe défendra un drapeau pendant que l'autre essayera par tout les moyens et je dis bien par tout les moyens de le leur dérobé. »
« Vous aurez juste à tiré sur le drapeau pour le détacher Un drapeau brûlé, déchiré ou couper est synonyme de défaite. Le manche quant à lui vous pouvez en faire ce que vous voulez, mais allez y molo si jamais, j'ai prit que 4 drapeau avec moi. Le match se déroulera en 2 manches, 3, en terme d'égalité. Les manches dureront 15 minutes, la défense pourra donc soit décidé de mettre out leur adversaire soit d'attendre la fin de la manche avec leur drapeau accroché pour validé le tout.  
Ils n'auront en aucun cas le droit de dissimuler le drapeau sur eux ou mêmes sous des débris ou quelques choses dans le genre, il devra être positionner au préalable dans une pièce et il ne devra plus y bouger.
L'objectif des attaquants sera donc de décrocher le drapeau ennemie avant la fin du temps impartie. Écrasé l'ennemie puis prendre possession du drapeau pourrait s'offrir à eux comme éventualité. Bien entendu, les combats se feront sous certaine règle. Les pièges ou utilisation d'accessoire outre que celui du pouvoir veilleront à être utilisé seulement pour la paralysie. Les attaques aux corps à corps ainsi que les pouvoirs sont autorisé à la limite que vous les utilisez de manière à ne pas atteindre les points vitaux de vos camarades, bien entendu je ne cautionnerais pas le fait qu'un élève tente de briser un membre de son adversaire.  
Les entailles ou légères coupure sont autorisé. Vous veillerez à ne pas vous acharner sur un de vos camarades, un joueur jugé out ou qui demande l'abandon vous le laissez ce morfondre et vous vous en allez, rien de plus. Vous communiquerez par l'intermédiaire d'oreillette, que vous viendrez prendre à tour de rôle à la suite de mes explications


Il parlait tellement que j’en perdais patience, et volonté. Je m'asseyais alors sur l’un des bancs de table, avant de continuer à tendre l’oreille vers lui, tout en regardant ma disposition sur le toit.

On vous entendra dans les micros disposés dans la ruine, alors évité d'insulté ma mère quand vous vous retrouverez tout seul la dedans, vous serez sympa. Ah oui, j'oubliais vos handicapes! »
Gwendoline, tu n'auras le droit d'utiliser que tes épées et qu'avec leur partie plate bien entendu.
Noa, tu n'auras le droit de mettre à ta disposition que 2 queues seulement et veille à canalisé ton énergie s'il te plait.
Hakaishin, tient, tu me fera le plaisir de faire toute la partie avec ce bandeau devant les yeux, j'voudrais voir ou en sont tes autres sens. Jinn quand à toi, t'auras le droit au menotte dans le dos et je te prierais de te limité à multiplié ta puissance qu'a 2.5x celle d'un humain normal. Daft, tu sera donc le seul en mesure de prendre position du drapeau Jinn ayant les mains liés dans le dos.
Edwin, prend ce paquet d'allumette, ils seront tes seuls munitions d'aujourd'hui.
Liam, toi aussi tu devras faire attention à tes munitions, j'ai un paquet de carte tout neuf pour toi. Et quant à toi Quiet, je suppose que tu es déjà au courant de ton handicape pour ses match…


Wait, what ? … Il aurait tout de même pu le dire… En soit, deux choses : oui, je connais déjà mon supposé handicap, puis le fait qu’il ne le dise pas peut être un atout contre les cerveaux lents. Cependant, j’aurais préféré avoir son avis sur la question, en tant que “prof”...

Je n’avais pas écouté la suite de ce qu’il disait, en réfléchissant à cela, mais il avait fini de parler, et les deux groupes se mirent à parler entre eux, et à se préparer dans leurs propres camps. Noa, mon supposé coéquipier pour un ou deux combats, alla questionner le prof dés la fin de son discours et de ses instructions.

- Excusez-moi, j’ai une petite question, quand vous dites me limiter à deux queues, je dois les maintenir au format standard où j’aurais le droit de les faire changer de taille ?

Tsk.... De mon point de vue, aucune de ses queues ne devrait sortir. Ce type est un danger public, et il ne sait pas garder le contrôle de lui-même, ni de son pouvoir. Le prof doit être vraiment débile à vrai dire, pour le laisser participer, patience Noa, patience…
En attendant, j’avais hâte de voir en action les quatre élèves qui allaient s'affronter. Recueillir des informations peut-être vitales si l’on arrive, moi et l’autre danger public, en final. Dans un élan de dextérité, je sortis un stylo plume, et un livre avec inscrit “#5” sur le dos. J’inscrivais le nom des participants, et leur attribuais déjà mes pensées, et point de vue.

Mis de côté le temps que tout cela commence, mon carnet resta sur mes jambes. J’admirais alors Daft, le super ninja des téléphones. Je me demande bien son utilité dans un tel affrontement, car il conviendrait sûrement à un rôle de support, et laisser l’autre espèce de musclor of the dead seul, en combat, c’est un malus de plus. Puis-je jetas un œil vers le toit du bâtiment. L’heure ou le miroir allait fonctionner approchait, mais il restait encore un peu de temps, tout était en place, la seule chose que je ne pourrais prévoir…* Tournant le regard du coin de l’œil, derrière moi, et chuchotant*

… C’est toi Noa.

J’espère que ces écrans reporterons l’ensemble de l'affrontement...


avatar
Quiet Arcwind

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Invité le Dim 20 Aoû 2017, 20:36

Ils semblaient tous avoir bien compris ce que j'avais à leur dire, une bonne chose que je sois tombé sur des élèves respectueux et motivés. L'idée de s'affronter entre eux, les enthousiasmaient chacun à leur manière, certains portaient une sorte de grande rivalité dans leur regard, d'autre le portait beaucoup plus compétitif et confiant, aucun d'entre eux semblaient douté de ses moyens et c'était l'une des premières choses que j'attendais de leur part. Souriant, je les voyais tous s'atteler à leur préparatifs, les groupes se formèrent assez rapidement et discutaient de leur objectifs commun à réaliser.

« Excusez-moi, j’ai une petite question, quand vous dites me limité à deux queues, je dois les maintenir au format standards ou j’aurais le droit de les faire changer de taille ? » Monsieur Poulpe vint à ma rencontre pour me demander un peu plus d'explication sur son handicape.

Il était vrai que j'aurais du préciser la taille de "ses armes" mais j'aurais préféré qu'il le déduise pas lui même, j'essayais de leur inculqué cette notion de fairplay entre eux, qu'ils essayent de comprendre un peu plus rapidement qu'ils étaient la pour apprendre ensemble plutôt que de se la jouer égoïste. Je posa donc le casque qui se trouvait sur ma tête pas très loin de moi pour me retourner vers lui, restant assis sur ma chaise en tournant seulement le haut du corps.

« Tu fais bien de me demander ça. » lui disais-je sur un ton légèrement sarcastique « On partira plutôt sur une taille standard si tu décidais d'utiliser les deux en même temps, si jamais tu décidais d'en utilisé qu'une seul à la fois, je t'autoriserais à l'agrandir jusqu'à deux fois sa taille standard, j'aimerais bien que tu fasse en sorte de disposé d'un contrôle minutieux de ton pouvoir après ce cours. » continuais-je en décidant de me remettre face à mes ordinateurs. « On m'a communiqué récemment ton attitude déplorable au banquet de la semaine dernière.» terminais-je sur un ton sec et un air subtilement déçu.

Jinn ou le meilleur cobayes qu'un professeur pouvait disposé lors d'un cours de pouvoir vint à son tour à ma rencontre. Me tendant les menottes, il m'adressa un signe de respect avant de me tourner le dos. Je m'éleva de ma grande taille à la suite de cela pour venir lui menotter assez solidement les mains dans le dos, je souriais intérieurement en supposant qu'il aurait pu faire exploser ses menottes d'un seul coup d'index si il m'aurait juger bien trop incompétent pour lui apprendre quoi que ce soit.

« Surveillez le bien. Il pue l'envie de meurtre. » me murmurait-il pendant mon action.

Après cela, je passa un doigt sous la chaine, la tirant légèrement vers moi comme pour lui confirmer que ses liens semblaient solide. Je lui tapa ensuite amicalement sur l'épaule pour qu'il me fasse face, un sourire légèrement hébété et une main dans les cheveux je lui répondis simplement quelque chose comme : « Boh, fais moi confiance mon grand » rassurant.

A la suite de ça, les 2 équipes se positionnèrent aux points dit préparant à leur manière ce premier round. Mon casque à nouveau sur la tête, je tourna légèrement le regard derrière moi, comme pour me rassurer que les autres élèves s'attelaient à quelque chose de positif pour eux ou pour leur groupe. Je me frotta les mains pendant quelque instant avant d'appuyer sur le bouton play d'un des ordinateurs, j'avais l'intention d'enregistrer chacun des matchs et de faire un léger rapport sur chaque participant.

« En place s'il vous plait. » le doigt sur le bouton du micro « Soyez malin et prudent, prenez des initiatives et du plaisir, vous êtes ici pour apprendre et progresser avant tout. » un petit rire suivit cette phrase « Surprenez vous et que le meilleur gagne! » ma grosse main droite vint ensuite s'écraser sur le bouton d'alarme.

MJ a écrit:Une alarme retenti pendant quelques secondes pour annoncer le début des hostilités. Vous aurez donc 4 tours de jeu pour terminer cette manche. On pourra bien entendu prolonger les choses si jamais certains combats venaient à nous demander plus de précision. Le terrain pourra être modifier si les circonstances font que. Les joueurs devront lancer un dés à la fin de chacun de leur poste. Sachant que l'équipe défensive à décider de truffer l'arène de piège pour ce tour la, je m'occuperais de lancé un dé pour juger un déplacement sur la map, si il se fera avec ou sans risque. Vous disposerez de 100 points de vie en base, vous recevrez des dégât selon le jet de dé qui vous sera opposé, si son action se verra parfaite ou si elle sera esquiver. Vos points de vie se verront restaurer à la fin de chaque match et non pas à chaque fin de manche. Essayez de détailler un maximum vos action. En cas d'incompréhension veiller à vous arranger entre vous au maximum et n'hésitez surtout pas à venir me voir si vous ne comprenez pas mes interventions MJ's.

MANCHE I / TOUR 1 :

HRP:
Ordre de passage modifié : Jinn' / Daft / 'Dwin / Liam / Gwendolinn / Warren / Noa / Quiet. Merci de respecter cette ordre la pour faciliter le match, vous aurez donc la possibilité de commenter, si vous le voulez ou non, les actions des participants avant chaque fin de tour. L'ordre sera ensuite, bien entendu, modifié pour les prochains matchs.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Jïnn le Dim 20 Aoû 2017, 22:26

Bon. Voilà que les débuts des hostilités commencent. Le professeur l'avait rassuré et il en était ravi. L'action se déroulait maintenant dans ce bâtiment. Les sphères qui tournaient autour de lui venait à s'arrêter. On pouvait en dénombrer une douzaine cette fois. Les sphères totalement bleutés venaient à virer vers un blanc aux contrastes bleutés. La forme aussi se modelait sous sa volonté pour donner un rendu comparable à une sorte de fantôme...

Comme ça :

Et voilà une demi douzaine d'hadokens nouvelle génération. Le fonctionnement en était assez simpliste. Ces derniers étaient des sortes de Jïnn miniatures ayant un semblant de sa volonté. De ce fait, ils sauront qui attaquer, pourquoi, et avoir un sens affûter du combat. En somme, c'était une forme d'escouade. Un fin lien d'aura incolore les alimentait constamment en énergie. Ils avaient les mêmes caractéristique physiques que Jïnn, limité à 2.5x comme convenu. Il y avait des tas de possibilités découvertes avec cette technique. Le seul soucis était qu'il restait assis et concentré. Le but était assez simple. Soit ils tombent KO contre eux, soit ils viendront le trouver. Cela laissera une possibilité à Daft de récupérer ce drapeau. En réalité, il ne cherchait pas à se déplacer avec eux. Il aurait pu, vu qu'ils étaient maintenant "construits" mais c'était risqué. Il divisait les forces en deux groupes égalitaires, donc 2 groupes de 6..."Hadoghost". Ouais, c'était un nom qui rendait bien.

Il déployait alors les troupes dans le bâtiment une fois que daft attendait bien sagement dans les réseaux et l'informait de leurs positions.  La position de Edwin et de Liam lui était connu, du moment qu'ils étaient en vie. Ainsi, il préférait faire passer ses forces par le dessus du bâtiment. Chaque protagonistes du groupe adverse croiseraient alors une demi douzaine de ces bêtes là. Elles étaient derrières les murs, dans les coins, en hauteur, bref...dans tous les endroits où même s'ils étaient aux aguets dans un coin, ils allaient se faire surprendre. Personne n'avait jamais vu ça de toute façon. En plus, ils pouvaient potentiellement éviter les pièges au sol et les cartes de Liam puisqu'ils volaient à environ un mètre et dans un silence exemplaire. De toute façon, ces pièges dégageaient des résidus d'aura. La poudre était crée par l'énergie d'Edwin, et les cartes étaient toutes reliées à Liam. Ces petites bestioles mesuraient un bon mètre de haut. Elles se repéraient avec le même système qu'un sonar mais basé avec de l'aura. Leur perception n'allait pas plus loin que cinq mètres pour l'instant.

En somme, Liam et Edwin allait croiser trois fantômes dans leur champs de vision respectifs et les encerclant de toute part. Un dans l'axe, un autre à gauche, et un autre à droite. Chacun des fantômes étaient séparé par un angle de vu de 60° afin d'occuper tout leur espace visuelle qu'il soit dans l'axe ou dans la périphérie.  Si leurs instincts de survie était en train de tourner à plein régime, ils ressentiraient une certaine pression, un mauvais pressentiment. Ces derniers fonçaient sur eux sans aucune hésitation, cherchant à les agripper dans deux buts bien précis : D'une part, pour les vider de leurs énergies, d'autre part, pour littéralement se faire péter sur eux dans une explosion de Ki semblable à 2.5x la puissance de Jïnn sur tous leurs corps. Autant dire que y'a moyen de vite se faire sonner. Les trois autres à l'arrière d'un mur ou contournant par  leurs angles morts avaient une boule de Ki dans leurs mains qui se chargeaient afin de littéralement projeter une vague d'aura à la même puissance que l'explosion décrite plus tôt sur eux et par derrière. Voilà de quoi rajouter une difficulté en plus. Se faire pousser par une force constante 2.5x égale à celle de notre protagoniste dans le dos, ça doit pas spécialement faire du bien.

Cette tactique était surement lâche, mais sans pitié. On n'était pas ici pour enfiler des perles.
L'explosion des hadoghost avait un rayon de trois mètres. Dans un bâtiment pas si énorme, c'était amplement suffisant.
Ce premier raid n'était qu'un amuse bouche car même si ces "minions" étaient au centre de l'attention, Jïnn continuait d'assembler de l'énergie afin que les fantômes endommagés soit réparé rapidement tout en combattant puisque ce n'était...qu'une masse d'énergie finalement. Les fantômes détruits eux mettraient bien une vingtaine de secondes à se reformer à côté de Jïnn et attendrait tranquillement la suite des ordres. La première vague servait d'observation afin d'affiner sa stratégie de siège.
Ce qui les choquera certainement le plus sera que même s'ils tentent de les détruire...ils exploseront. Boum badaboum. Encore faut-il qu'ils aient la force nécessaire afin qu'ils y arrivent sans se faire déborder.

HRP:
Si vous avez besoin de plus de détails, je peux en fourni d'avantages.  


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum