Un repos bien mérité [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un repos bien mérité [Libre]

Message par Kendra le Lun 07 Aoû 2017, 03:52

Un repos bien mérité

Peu après mon retour à l'académie qui était pour le moins dépaysant, une "reconversion" de ma personne avait été faite, me faisant passer du statut d'élève à professeur de pouvoir. S'en était suivi un déménagement de la maison Emeraude jusqu'à un des appartements de la maison Diamant. Sincèrement, je ne me sentais pas vraiment à ma place, comme une étrangère au milieu d'inconnus qui savaient où aller et à qui parler. Dans tout ça, j'avais été la seule à changer, la seule sur qui le temps avait eu un effet. Et même si cela avait le mérite de me rapprocher d'Archie, autant en âge qu'en statut, je n'en étais pas moins blessée par tout ce que cela signifiait. Je le gardai néanmoins pour moi, pensant que le moment de faire la lumière sur mes épreuves n'était pas encore venue.

Une fois seule avec mes cartons dans mon nouveau lieu de vie, je m'appuyai contre la porte d'entrée. En un sens, j'avais l'impression que l'histoire se répétait, que j'étais à nouveau livrée à moi-même. Pourtant, je savais que ce n'était pas le cas. Pourtant, même appeler mes parents me paraissait être une épreuve insurmontable, ne serait-ce parce que durant six années j'avais dû me convaincre que je n'étais pas moi.
Sentant la tristesse monter, je passai une main sur mon visage en prenant une grande respiration et souffler longuement. Puis, prenant mon courage à deux mains, je me mis à ranger mes affaires, déballant chaque carton un par un jusqu'à trouver mes affaires de toilette. L'idée que me décrasser me ferait le plus grand bien me vint alors. Je pris donc mes affaires ainsi que des vêtements de rechange avant de vérifier où se trouvaient les thermes (puisque j'avais vu qu'ils en proposaient). Cela fait, je descendis jusqu'aux sous-sols. Avant d'accéder aux bassins, je pris une bonne et longue douche chaude. Puis, les cheveux attachés en un chignon négligé, le corps aussi dénudé que le permettait mon maillot de bain deux pièces, laissant apparaître un tatouage sur l'omoplate droite (une rosace compliquée avec, en son centre, le mot June en lettres capitales), je me glissai dans l'eau chaude et me détendis.

Seule dans le silence seulement rompu par les remous de l'eau et ma respiration, je repensai aux premiers mois que j'avais passé loin de "chez moi". Ils avaient été un calvaire dont je me serais certainement passé : problèmes avec ma monnaie, ma maladie m'obligeant de frauder, l'hiver sans un toit pour m'abriter... Heureusement, j'avais fait de belles rencontres et c'est ce qui m'a sauvée.

- Je me demande ce qu'il sont devenus... fis-je pour moi-même.

Peut-être étais-je encore en train de rêver ? Ainsi, j'étais encore avec eux. Je ne parvenais pas à me faire à l'idée que j'étais de retour. Pourtant, il allait bien falloir, non ?

Libre


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un repos bien mérité [Libre]

Message par Dorian Calcifer le Jeu 10 Aoû 2017, 16:49

Ce bain chaud était très relaxant.
Après la matinée qu'il avait passé au portail de l'école, une rencontre chaotique avec quelques élèves nouveaux venus, il était rentré chez lui, malade, nauséeux, tremblant. Il avait mis plus d'une heure à retrouver son logement dans le quartier animé. Il en avait apprécié le calme et s'était endormi à l'instant où il atteint son lit.
Il dormit d'une traite jusqu'à la fin d'après midi, puis il décida de sortir manger quelque chose. Il se contenta d'un fast food et descendit une bouteille d'eau en quelques minutes. Bien qu'il ne soit pas au mieux de sa forme, il n'avait plus de maux de tête et avait l'estomac à peu près plein. Il décida de prendre son courage à deux mains et de retourner à l'académie.
Il y fut en à peine dix minutes et commença par fureter du côté des salles de classe et des cuisines où il prit une petite miche de pain qu'il grignota en se promenant dans les couloirs. Cet endroit était magnifique, il croisa quelques élèves et un membre du personnel qui lui apprit qu'il y avait tout le nécessaire pour passer le temps dans l'aile Diamant.

C'est donc tout naturellement que Cal dirigea ses pas vers l'aile réservée aux membres du personnel. Il n'alla pas voir les appartements, cette partie là ne le concernait pas, mais il fit le tour des salons avant de trouver ces magnifiques sources chaudes. Avec la journée qu'il avait eu, un bon bain chaud allait lui faire un bien fou.

En arrivant dans les bains, il commença par passer rapidement à la douche, mais, n'ayant pas prévu de se baigner en quittant son logement, il n'était pas vraiment équipé. Aussi décida-t-il d'emprunter une serviette laissée au libre usage de chacun et s'en recouvrit le bassin avant de se mettre à l'eau. Ses pensées étaient entièrement tournées vers les étranges événements qu'il avait vécu dans la matinée. Notamment concernant celle qui était arrivée avant que les choses ne dégénèrent totalement. Il n'arrivait pas à se souvenir parfaitement de son apparence, c'était comme si une brume avait entièrement recouvert ce moment de la journée. En même temps, compte tenu de son état, la gueule de bois, la fatigue et les accès de colère successifs, il n'y avait pas vraiment de quoi être étonné d'être un peu largué. Par contre, ce qui était sûr c'est qu'il avait eu à son égard des sentiments qu'il n'aurait pas dû avoir.
Enfin Cal, tu n'es pas un gamin, tu as passé les quarante ans, tu ne tombes pas amoureux en un regard. De plus, maintenant qu'il était confortablement posé dans son bain, il constatait avec évidence qu'il ne ressentait rien pour la demoiselle. Il était aussi froid et désabusé que d'habitude. C'était une bonne chose. Il ne s'imaginait pas devenir mielleux et se répandre en lyrisme. La solitude et les filles d'un soir, c'était très bien pour le moment.

Il fut alors sortit de ses pensées par l'entrée d'une brune magnifique en petit bikini. Bien qu'elle fût très jeune, elle n'avait pas l'air d'une enfant. Et puis, cette partie du bâtiment était réservée aux adultes, elle devait faire partie du personnel également. Il resta silencieux à la regarder prendre place dans le bain à quelques mètres de lui. Ses cheveux très clairs ne devaient pas être aisément visibles avec la vapeur qui se dégageait en continu du bassin, ce qui expliquait sûrement qu'elle ne l'ait pas vu. Cependant, il aurait été plus simple qu'elle le vit. Maintenant s'il prenait la parole ou bougeait, elle risquait de faire un bond. D'ailleurs, lorsqu'elle prit la parole pour elle-même, Dorian eut la certitude qu'elle se croyait seule. Il soupira alors doucement, une si charmante demoiselle et il risquait de la faire fuir, on a vu mieux comme première rencontre... Bon, puisqu'il faut se lancer.

" Bonsoir. "

C'est un début. Et ça n'est pas comme s'il ne savait pas initier une discussion, la différence principale était que la tenue qu'il portait habituellement lors d'une rencontre était un peu plus sophistiquée qu'un déshabillé négligemment recouvert d'une serviette.

" Je pensais que tu m'avais vu. Je suis là depuis quelques minutes, j'avoue que j'ai été surpris aussi. "

Maintenant qu'il s'était manifesté et avait attiré son attention, il pouvait lui sourire et la saluer de la main sans qu'elle ne fasse de bonds.

" Dorian Calcifer, je suis le prof d'éducation civique. "
avatar
Dorian Calcifer

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un repos bien mérité [Libre]

Message par Kendra le Jeu 10 Aoû 2017, 19:51

Un repos bien mérité

Les doutes m'assaillaient encore quand j'entendis quelqu'un me saluer d'un "Bonjour" aussi simple que naturel. Malheureusement, parce que je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait quelqu'un et que je me trouvais sur la défensives pour plein de raisons, je me levai rapidement histoire de reculer hors de l'eau. Je n'allais cependant pas loin, me répétant que j'étais en sécurité, chez moi, pour me rassurer. Bien m'en fit puisque l'inconnu profita que je me sois calmée pour continuer :

- Je pensais que tu m'avais vu. Je suis là depuis quelques minutes, j'avoue que j'ai été surpris aussi.

Sa voix calme et sage, autant que masculine, me calma un peu tant elle me faisait penser à Manfred et Walter. Certes, cet homme face à moi n'avait pas tout leur vécu, sans aucun doute, mais c'était déjà assez pour que je me glisse à nouveau dans l'eau en me détendant un minimum.

- Dorian Calcifer, je suis le prof d'éducation civique.

- Enchantée, je m'appelle Kendra Elkosa, nouvellement entrée dans le corps enseignant en tant que professeur de pouvoirs. Désolée pour ma réaction et de ne pas vous avoir vus...

Lui raconter ma vie, même si c'était assez WTF, n'était peut-être pas la meilleure chose à faire, surtout dans ce genre de circonstances. Je préférais donc réfléchir avant tout pour savoir si j'avais déjà rencontré cet homme. Pour cela, je le détaillai un peu : cheveux couleur sel, avec une moustache et une fine barbe qui semblaient dessiner son visage. Ce dernier montrait que la couleur de ses cheveux n'étaient pas dû au stress et bien à l'âge. Sa peau tirait plutôt sur le pâle, faisant ressortir la couleur marron de ses yeux.
Comprenant que je ne l'avais jamais vu auparavant, je lui demandai :

- Ça fait longtemps que vous êtes à l'académie ? Je ne vous avais encore jamais vu.

Me vint alors à l'esprit que je n'avais participé à pratiquement aucun cours d'éducation civique pour la bonne raison que cette matière tombait toujours le jour de mes traitements. Il se pouvait donc que j'aurais pu le rencontrer plus tôt... si je n'avais pas été malade.

Libre


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un repos bien mérité [Libre]

Message par Dorian Calcifer le Ven 11 Aoû 2017, 12:16

Sans surprise, elle commença par prendre peur et eut un mouvement de recul vers la sortie, mais elle reprit très vite confiance quand elle vit Dorian lui faire un simple signe de la main. Bon, finalement les choses ne se passaient pas trop mal. Elle reprit place là où elle s'était installée et salua Cal en retour. Il la détailla de son regard habituellement désintéressé, il prit la mesure de sa force physique et de son tempérament à priori réfléchi. Ses formes étaient remarquablement dessinées et bien qu'il connaisse les courbes féminines et ait appris à les considérer comme un adjuvant au charme intellectuel, il ne put s'empêcher de saluer le remarquable travail que la nature avait fait avec cette demoiselle. Elle avait un petit quelque chose de fragile que seuls des yeux expérimentés pouvaient repérer, à travers l'absence de rides au bord des yeux, qui étaient les premières à apparaître, ou la façon dont son regard fuyait vers l'horizon et apportait à l'ensemble une forme de mélancolie, ou peut-être était-elle juste pensive.
Dorian ne se serait pas aventuré à lui demander ce qu'elle avait en tête. D'abord parce qu'ils ne se connaissaient pas, mais aussi parce qu'il était contraire à ses manières de s'intéresser au jardin secret de chacun. Le savoir implique une responsabilité. Pour un homme aussi intelligent et sage que Dorian, les responsabilités étaient une norme, un évidence, et s'il pouvait s'en épargnait de temps à autre, ça n'en était que mieux. L'ignorance avait quelque chose de reposant qu'il était bon, parfois, de cultiver.

Lorsqu'elle se présenta à son tour, Dorian fut heureux de pouvoir mettre un nom sur ce visage. Elle avait l'accent britannique, pareil au sien, de plus, elle était également nouvelle parmi les membres du personnel. Peut-être pourrait-il l'inviter à sortir en ville à l'occasion. Mais ça n'était pas encore le moment de penser à ce genre de choses. Sa curiosité fut piquée par la matière qu'elle enseignait. Professeur de pouvoirs ... ? Lui-même n'avait pas eu la chance d'être formé à l'utilisation de son pouvoir. Il l'avait toujours vécu comme une malédiction, un handicap, quelque chose qu'il fallait cacher et nier. Parfois quand il y pensait, il se surprenait à nourrir une vaine jalousie envers tous ces jeunes à qui on apprenait la vie et qu'on accompagnait dans la découverte de leurs possibilités. Lui avait été seul pendant les trois décennies qui suivirent son internement. Il n'était alors âgé que de douze ans et avait dû apprendre seul à canaliser ses émotions pour maintenir sa température corporelle à un niveau normal. Pour son parcours, il remerciait son QI hors normes et sa propension à l'expérimentation. Parce que Dorian était définitivement un auto-didacte, il avait appris seul à évaluer la valeur et la rentabilité d'une action. C'est seul aussi qu'il avait appris à lire sur le visage et à travers les gestes d'une personne pour mieux la manipuler. Enfin, c'était seul qu'il avait créé, nourri et assis un réseau de contrebandiers, dealers et proxénètes.

Il se força à revenir au présent, non-seulement parce que la demoiselle méritait toute son attention, mais aussi parce qu'à ressasser le passé, il sentait poindre l'amertume, et l'amertume s'accompagnait toujours d'une hausse de sa température corporelle. Il soupira doucement puis fit un sourire poli et un peu charmeur à Kendra.

" Je ne suis là que depuis une dizaine de jours. A dire vrai j'étais assez satisfait de la vie que je menais et j'ai longtemps refusé de rejoindre Tsuki. "

Il se lissa la moustache et la barbe avant de reprendre :

" Je n'ai jamais eu de cours de pouvoirs. J'avoue être un peu curieux de la façon dont tu en enseignes l'utilisation et le contrôle aux jeunes. Et qui sait ? Ça pourrait peut-être m'être utile un jour. "

Il avait une étincelle dans le regard, cette vieille espièglerie dont il ne s'était jamais défait. C'était probablement son trait de caractère le plus authentique.


Ne me fais pas croire que nous attend la bonne surprise,
J'ai autre chose à faire à voir dans cette vie de friandises,
Comment pourrais-je boire ces paroles imbibées de bêtises ?
Pourquoi devrais-je donc m'en vouloir dans cette vie en terre soumise ?
Alors n'attendons pas plus tard qu'aujourd'hui pour rafler la mise
Et si enfin tout n'est pas noir, ce ne sera que la cerise.
avatar
Dorian Calcifer

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un repos bien mérité [Libre]

Message par Kendra le Ven 11 Aoû 2017, 14:13

Un repos bien mérité

Même s'il ne répondit pas tout de suite à ma question, j'étais loin d'être impatiente au point de m'agacer ou m'impatienter. Au contraire, profiter de cet endroit calme et reposant était très bien. Puis, d'un autre côté, je ne devais pas occulter le fait qu'il avait peut-être lui aussi des soucis ou qu'il devait passer sur un passé difficile. A moins qu'il ne veuille pas me répondre parce qu'il me trouvait trop intrusive ? Il ne fallait pas que j'oublie cette possibilité là durant cette conversation. Heureusement, parce que je ne voulais pas l'avoir gêné ou mis mal à l'aise, il me répondit calmement, sur le ton de la conversation simple et banale comme ça m'en avait manqué :

- Je ne suis là que depuis une dizaine de jours. A dire vrai j'étais assez satisfait de la vie que je menais et j'ai longtemps refusé de rejoindre Tsuki.

A ces propos s'ensuivit en moi des pensées contradictoires. Ayant passé six ans de ma vie ailleurs, je crus d'abord qu'il était normal que je ne l'avais pas vu, jusqu'à ce que je me rappelle qu'ici il ne s'était pas passé autant de temps. Peut-être même que le jour de ma "disparition" équivalait avec le jour où je devais le rencontrer ? Je ne savais pas et n'étais pas certaine de vouloir lever le voile sur ce mystère. Pas sur l'instant en tous les cas.

- Je n'ai jamais eu de cours de pouvoirs. J'avoue être un peu curieux de la façon dont tu en enseignes l'utilisation et le contrôle aux jeunes. Et qui sait ? Ça pourrait peut-être m'être utile un jour.

En ramenant une jambe contre ma poitrine, je regardai les remous de l'eau brillante. Comment j'enseignais ? Le temps n'était pas du tout le bon étant donné que je n'avais encore jamais fait ce genre d'activité. Bien entendu, je ne comptais pas la fois où j'avais aidé Noa dans l'utilisation de son pouvoir alors qu'il était aveugle. D'ailleurs, avait-il retrouvé la vue et amélioré la maîtrise de ses rubans depuis le temps ?
N'oubliant pas que j'étais en pleine conversation, je levai la tête en arborant une mine désolée, vers mon interlocuteur pour lui répondre :

- A vrai dire, je n'ai encore jamais donné de cours. Ça fait un moment que je suis à l'académie, mais j'ai été victime d'un pouvoir et j'ai pris mes fonctions aujourd'hui... Enfin, si on peut dire ça comme ça.

Je réfléchis tout de même rapidement à une façon d'enseigner afin de lui donner une réponse un peu plus construite et éloigner la conversation de moi :

- Mais comme ça fait un moment que je souhaite endosser ce rôle. Du coup, j'ai toujours pensé qu'avant d'améliorer son pouvoir pour qu'il soit... plus classe si j'ose dire, il faut annihiler les lacunes actuelles, faire disparaître les inconvénients. Sinon, ça ne sert à rien. Du coup, je pense faire en sorte que les... élèves soient en groupe pour discuter de leur utilisation de pouvoir afin que chacun puisse apprendre de l'autre. Après, il est vrai que pour la fatigue, l'endurance est très bien mais, qui sait, peut-être que c'est parce que la personne ne s'y prend pas bien. Qu'en pensez-vous ?

Je ne me rendis compte qu'après coups que j'avais beaucoup parlé. J'en ressentis un peu de gêne, espérant simplement que j'avais été claire dans mes propos, sans quoi je répondrais à ses questions ou reformulerais ce qu'il n'avait pas compris.

Libre


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum