Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Gabrielle Defage le Sam 05 Aoû 2017, 19:32

Pour un premier jour s'enseignement, je suis plutôt tranquille. A vrai dire, j'ai voulu commencer par une activité un peu sympa, histoire, déjà de faire une bonne première impression, mais aussi d'introduire l'un de mes genres littéraires préféré, le burlesque. En général, on ne l'étudie pas souvent dans sa scolarité. On en parle vite fait, au début du collège, et puis on oublie totalement ce que ça représente. J'ai la chance de me présenter en milieu de quadrimestre, et je compte bien au moins poser une note dans le dossier de mes élèves. J'ai parcouru le dossier de chacun, je les connais presque aussi bien que si j'avais fait leur connaissance. Je suis définitivement prête pour ce cours.

Le cours a lieu l'après-midi, à 13h30. Juste après avoir déjeuné, je rejoins la salle à 13h00, pour préparer les lieux. La salle 53, que je vais renommer MA salle, est plutôt grande. En pente, plancher sec et brut mais chatoyant quand il reflète les rayons du soleil, tableau noir, quelques craies cassées qui traînent, un bureau de bois avec quelques tiroirs. Il ne manquerait que quelques tableaux de lièges avec les travaux des élèves pour que ça ressemble à ma salle d'avant. Mais j'aime bien. De ce que j'ai vu, presque toutes les salles semblent être comme ça, alors il va falloir s'habituer.

Je commence par former deux lignes avec six tables, histoire de bien marquer l'opposition entre les deux camps. Ensuite, je mets les autres tables d'un côté, et de l'autre se trouve mon bureau. La mise en scène est un poil médiocre, puisque mon tribunal ne ressemble qu'à un rectangle de 3x6 tables, avec l'un des côtés vide, remplacé par mon bureau. Mais c'est bien assez d'effort pour une si chaude journée. Je me saisis de quelques feuilles, avant d'inscrire les noms des animaux dessus. "Sir Renart de Maupertuis", "Dame Hermeline de Maupertuis" Etc. Et pour moi, ça sera "Dame fière", en hommage à la lionne reine des animaux. Je souris, et je vais prendre place sur le bureau qui domine le reste du tribunal improvisé, en attendant les élèves. Et Stefan, qui ne devrait pas tarder.

Les élèves ne tardent pas à venir, en effet. Aussitôt qu'ils sont tous là, je prends me lève et prends la parole, en anglais pour l'instant. :

Bonjour à tous, je suis Mlle Defage, votre nouvelle professeure de littérature. Je vais vous demander de prendre place là où se trouve le prénom du personnage que vous incarnez et de vous présenter, en français. Ceci fait, les non francophones pourront commencer l'élaboration de leur paragraphe avec Mr Smith, tandis que je vais commencer le procès avec les autres..

Hrp : Déroulement du cours:

Ce premier tour est classique, vous avez une semaine pour répondre chacun votre tour, puis c'est moi qui enchaînerait.

Pour les francophones : la plupart du procès se déroulera sous la forme de plusieurs débats autour d'un thème. Par exemple : Qui a mangé tout le pot de Nutella ? À partir de cet instant, vous pourrez débattre comme bon vous semble jusqu'à ce que vous trouviez une conclusion, ou alors que le débat arrive à un point mort. Vous pouvez faire ce que vous voulez pendant ce débat, poser des questions à d'autres animaux, essayer de décrédibiliser un adversaire par tous les moyens possibles etc. Mais deux types de message feront particulièrement avancer l'intrigue :
argumenter, donc avancer un fait, à l'aide de preuves. Par exemple, C'est Mathieu parce que c'était le seul à la maison
Objecter, donc contester un argument adverse à l'aide d'une autre preuve. par exemple, non parce que Didier était en congé ce jour-là.
Après, libre à vous d'avancer comme vous le souhaitez, tant que vous restez logiques.

Pour les non francophones, pour ce qui est de l'organisation de la rédaction de votre paragraphe je laisse Stef' s'en occuper comme il veut. En tout cas, écoutez bien pour ne pas rater votre moment. Aussi, si vous avez fini votre paragraphe, vous pouvez en attendant votre moment, participer au débat comme les francophones.
Bref, bonne chance à vous tous, et bon débat !



avatar
Gabrielle Defage

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Stef' le Sam 05 Aoû 2017, 22:45





Le procès de Renart

Feat Gabrielle et les inscrits

Stefan n'avait bien sûr pas oublié la promesse qu'il avait faite à Gabrielle de l'aider dans son cours, et s'était bien souvenu de venir. Heureusement, d'ailleurs, car il allait devoir fournir une aide précieuse à certains élèves pour qu'ils puissent réussir leur exercice. Lui même n'avait cependant encore qu'une vague idée de ce en quoi ce dernier allait consister, et il était assez impatient de le découvrir.

Vêtu pour une fois à peu près normalement, d'un jean et d'une chemise, mais toujours muni d'une paire de gants, l'irlandais se présenta dans la classe légèrement en avance par rapport à l'heure où les élèves devaient arriver. Il s'était dit que ça ferait sûrement meilleure impression. Il salua poliment son aînée et collègue, avant de se positionner debout à côté de son bureau, attendant les élèves.

Ceux-là ne tardèrent pas à arriver et à s'installer, et les présentations commencèrent, ouvertes par la professeure.

"-Bonjour à tous, je suis Mlle Defage, votre nouvelle professeure de littérature. Je vais vous demander de prendre place là où se trouve le prénom du personnage que vous incarnez et de vous présenter, en français. Ceci fait, les non francophones pourront commencer l'élaboration de leur paragraphe avec Mr Smith, tandis que je vais commencer le procès avec les autres.."

Il se permit de prendre la parole ensuite, pour être certain que tout le monde sache bien qu'il s'agissait de lui, toujours souriant et chaleureux;

"-Bonjour, je suis Monsieur Smith, professeur de langues. Mais je préférerais que vous m'appeliez juste Stef', si possible. Enfin, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à m'appeler. Je vous souhaite à tous un bon cours!"
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


hrp:
Pour ma part je suivrai le cours de près, et j'interviendrai à la demande des élèves. Mais si personne ne m'appelle, il est possible que je ne poste pas du tout d'un tour.


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Dim 06 Aoû 2017, 00:11



Le procès de Renart
Cours de Gabrielle Defage

Ma première journée d'école. Autant dire que je n'étais pas très calme : à la fois excitée à l'idée de découvrir une nouvelle vie d'élève pas comme les autres et anxieuse de voir comment j'allais m'en sortir avec le niveau d'anglais que j'avais. Avec soin, la veille, j'avais préparé le sac que j'avais décidé de dédier pour les activités scolaires avec quelques difficultés afin que, le lendemain, je n'ai pas à déranger mes camarades de chambre avec ça. Puis, si je venais à avoir une panne de réveil, ça me ferait également bien du stress en moins.

Heureusement, je n'eus aucun soucis pour me lever : le réveil d'une autre avait été si insupportable que ne pas se lever aurait été inquiétant. Je me levai donc, non sans me frotter longuement les yeux. Habituellement, j'avais déjà bien du mal à me lever le matin, mais là j'avais la nette impression d'être tombée du lit. A tel point que je dus m'y prendre à deux fois pour me coiffer et m'habiller. N'ayant pas l'habitude de devoir porter un uniforme, je m'étais avant tout vêtue d'une de mes robes avant qu'on ne me fasse la remarque que ce n'était pas bien. Je dus donc me changer avant d'aller prendre le petit déjeuner et aller en cours.

Les quatre premières heures me parurent extrêmement longues : non seulement j'avais des problèmes de langue (sans mauvais jeu de mots), mais en plus je venais de me rendre compte que mes camarades n'étaient jamais les mêmes. L'intégration n'était donc pas au top et cela me rendait très triste.
A midi, je n'eue le choix d'aller manger seule. Quand je regardais les groupes autour de moi, je pensais à mes amies que j'avais laissées en France. Je les regrettais beaucoup... Je ne perdais cependant pas courage, me répétant que ce n'était que ma première journée donc que tout pouvait encore changer.

Vers 13H30, j'allais à la salle 53 pour assister au cours de littérature. Celle-ci était très grande et chaude dans le sens où le bois était un élément qui donnait un ton agréable à la pièce. C'était agréable, bien que j'aurais pu dire la même chose pour les autres que j'avais visitées. Ce qui changeait était la disposition des bureaux qui formaient une sorte de rectangle ouvert qui me parut fort convivial. Sur chaque table qui le composait était posé une feuille de papier nommant un personnage. Si je me souvenais bien, le mien était une louve... Her... Hermine ? Non. Hers... Ne trouvant pas seule, je pris la note que je m'étais faite la veille et je lus "Hersent, la louve". Je ne comprenais pas trop ce que cela signifiait, mais je n'y réfléchis pas plus que ça alors que j'allais trouver ma place. J'aperçu entre temps Stef' a qui je dis bonjour d'un signe de main, souriante.

Avant que je trouve ma place, d'autres étaient arrivés et la dame au bureau (à qui j'avais fait un coucou plus timide) se leva et déclara en anglais pour mon plus grand désarroi :

- Bonjour à tous, je suis Mlle Defage, votre nouvelle professeure de littérature. Je vais vous demander de prendre place là où se trouve le prénom du personnage que vous incarnez et de vous présenter, en français. Ceci fait, les non francophones pourront commencer l'élaboration de leur paragraphe avec Mr Smith, tandis que je vais commencer le procès avec les autres..

Ce à quoi Stef' fit en anglais également :

-Bonjour, je suis Monsieur Smith, professeur de langues. Mais je préférerais que vous m'appeliez juste Stef', si possible. Enfin, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à m'appeler. Je vous souhaite à tous un bon cours!

Ce que je compris concrètement, c'est que la dame était professeur et qu'elle s'appelait Miss Defage. Ensuite, nous devions faire que ce que je cherchais depuis mon arrivée : s'asseoir à la place de notre personnage. Enfin, concernant les paroles de Stef', je ne compris que le fait qu'il était également professeur et que, outre qu'il se nommait Stef', son nom était Smith.
Un peu perdue par le fait de ne pas avoir compris le reste, je m'assis à la place qui m'était destinée tout en regardant ce que les autres faisaient autour de moi.

Code par Yumiko sur Académie Tsuki


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Dim 06 Aoû 2017, 10:16

Aujourd'hui était une journée que j'attendais avec impatiente. J'avais littérature en Français, ma si chère langue natale, que je pourrais parler avec des vrais interlocuteurs et pas au téléphone comme je le fais avec ma famille. Le cours avait lieu à 13h30 en salle 53 si on suivait ce qu'il y avait de marqué. Ce qui avait fait une longue matinée à attendre mais une longue matinée à m'entraîner comme je n'avais pas cours. Pour le repas du midi j'avais mangé avec mes camarades de chambre en leur expliquant mon impatience à l'idée de parler français. À 13 h 30 j'étais placée devant la salle 53. Enthousiaste à commencer le cours bien que j'avais déjà étudié le roman de Renard dans mon ancien établissement. Soudain un stress se mit à m'envahir. Je me posais ces questions : Et si j'arrivais plus à parler français, Et si j'avais perdu ma capacité à argumenter que les professeurs de mon ancien établissement trouvaient bonnes. Je n'avais plus le temps de me poser ses questions puisque la prof arriva et nous dit en anglais qu'elle s'appelait Mlle Defage, qu'on devait s'installer à nos places puis nous présenter en français. Ensuite les non francophones commenceront un paragraphe pendant que nous on commencera le débat. Ensuite le professeur de langues que j'avais déjà croisé se présenta en disant qu'il s'appelait Monsieur Smith et qu'il était profs de langue mais qu'il préférais qu'on l'appelle Step'. Il ajouta que si on avait besoin d'aide, il ne fallait pas hésiter et nous souhaita un bon cours. J'étais installée à la place avec marqué "Sir Renart de Maupertuis" puisque c'est le personnage qu'on m'avait demandé de faire. J'attendais que tout le monde soit à sa place avant de me présenter comme la Mlle Defage m'avait demandé de faire et après avoir eu son autorisation du regard. C'est alors en un parfait français que je dis :

- Bonjour, je suis Iris Espérantis, je suis francophone puisque la France est mon pays natal et je vais faire dans ce procès Sir Renart de Maupertuis

J'espère que j'avais dit ce qu'il fallait mais je pense que c'était bon, du moins on verra.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Gwendoline Arget le Dim 06 Aoû 2017, 12:53

Bon. Aujourd'hui, j'avais cours de littérature française. D'un côté, j'étais heureuse de pouvoir de nouveau m'exprimer dans ma langue natale, mais d'un autre, j'étais anxieuse. Je n'aimais pas forcément parler aux autres. Et, je n'avais jamais eu l'occasion d'argumenter beaucoup. Et mon "rôle" m'obligeais vraiment à le faire. Je débarquais dans la salle, mon sac sur le dos, mes cheveux réunis en une longue tresse, en uniforme.

Après une rapide analyse de la salle, je me rendis compte que nous allions être placés par groupes les uns à côtés des autres. Autant dire que j'avais pas mal de chances de me retrouver au milieu d'autres personnes. Je reconnus Iris, Steph', autrement dit les personnes que j'avais rencontré au banquet. Quelques autres visages me semblaient étrangement familiers, mais je n'arrivais à situer où je les avaient vus. Je rencontrais trop de monde dans cette académie. La professeur pris la parole :

-Bonjour à tous, je suis Mlle Defage, votre nouvelle professeure de littérature. Je vais vous demander de prendre place là où se trouve le prénom du personnage que vous incarnez et de vous présenter, en français. Ceci fait, les non francophones pourront commencer l'élaboration de leur paragraphe avec Mr Smith, tandis que je vais commencer le procès avec les autres.

Le fameux Monsieur Smith pris également la parole, mais je n'y prêtais pas forcément attention, car d'une part, il se présentait et je le connaissais déjà, enfin, il m'avait parlé vite fait en français, et m'avait pris un cookie, et d'autre part, étant francophone, je n'étais pas concernée par la partie du cours dont il avait la charge :

-Bonjour, je suis Monsieur Smith, professeur de langues. Mais je préférerais que vous m'appeliez juste Stef', si possible. Enfin, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à m'appeler. Je vous souhaite à tous un bon cours!

Une petite fille semblait assez perdue. Une toute petite fille, qui devait avoir l'âge minimum requis pour entrer à l'académie. J'espérais pour elle qu'elle réussirait à comprendre et à s'en sortir. Chacun gagna la place qui lui étais attribué. Iris pris également la parole :

- Bonjour, je suis Iris Espérantis, je suis francophone puisque la France est mon pays natal et je vais faire dans ce procès Sir Renart de Maupertuis

Je décidais également de me présenter. Je suis française, alors ça doit être moins compliqué pour moi que pour les non-francophones, puisque la professeur à bien précisé de se présenter en français. J'attendis son accord avant de dire, en français bien entendu:

-Bonjour, je m'appelle Gwendoline Arget, je suis française, et je vais jouer Tibet le chat dans ce procès.

J'avais pris exemple sur Iris pour savoir ce qu'il fallait dire. Et donc, elle serait ma principale adversaire dans le procès si j'en croyait le mot que j'avais reçu il y a quelques jours de la part de la prof. Au moins, c'était quelqu'un que je connaissais un peu. Je me dis que ça m'aiderais peut-être. J'attendis donc les présentation des autres, attentive.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Lacerta le Dim 06 Aoû 2017, 12:57

Mmmmmmmmh. Hidek..

*BipBipBip..*

Lacerta reconnaissait ce bruit.. Mais il était tellement lointain.. Ce bruit provenait d'un objet totallement embêtant que Lacerta ne pouvait reconnaître.

MERDE! LES COURS!

Comment j'ai pu oublié le cours de littérature auquel je m'étais inscrit! Après, pour ma défense ça fait une semaine que je poireaute.. Mais ce n'est pas une excuse pour arriver en retard!

Lacerta se leva et s'habilla à la va vite avec les premières affaires qu'il pouvait trouver dans son armoire. Il étati déjà 13h29.

29 ?! MERDE JE SUIS EN RETARD VITE !!! MAIS QUEL DEBILE!!

Après s'être débarbouillé, Lacerta commença à courir dans les couloirs afin de trouver la classe de son cours de littérature. C'est enfin qu'il la trouva après bien trop de temps .. Le cours avait commencé et les élèves se présentaient déjà.

Pour vu que le prof ne soit pas trop mécontent.. Attends. Les profs. Je peux en percevoir deux .. Mince je suis dans de beaux draps.

...je suis française, et je vais jouer Tibet le chat dans ce procès.

Lacerta était gêné mais il n'y avait pas de bon moment pour se présenter lorsqu'on était en retard.. Autant se jeter à l'eau !

Bonjour! Je m'appelle Lacerta et je suis .. En retard.. Excusez moi ! S'il vous plaît.. Je suis Malbranche, le renardeau dans ce procès que j'espère gagner !

Bon.. Maintenant verdict. Soit je prends la porte sans revenir, soit ils m'acceptent mais je vais mal me faire voir.. Je me ferais mal voir dans tout les cas donc autant mettre les pieds dans la classe afin d'essayer de m'accrocher à quelque chose. On ne sait jamais ce que peuvent faire des profs.. Surtout dans une académie pareille..

Pour joindre les gestes à ses pensées, Lacerta rentra en classe et se plaça au seul banc libre. Il y avait une étiquette qu'il ne pouvait évidemment pas lire mais il assuma être à la bonne place. Les professeurs ne pourraient plus rien contre lui après. Sauf lui demander de sortir mais bon, ce serait contre productif.


Dernière édition par Lacerta le Mer 09 Aoû 2017, 10:55, édité 3 fois


avatar
Lacerta

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Cheshire le Lun 07 Aoû 2017, 00:04

J'entendais des bruits de pas, des rires, des gens qui s'amusaient ensemble. J'ouvre mes yeux lentement et me relève, observant autour de moi ce qu'il se passait. Je me rappelle voulais dormir seule à l'air frais aujourd'hui, je ne sais pas pourquoi je voulais faire ça mais j'avais vraiment envie de le faire pourtant j'avais un peu peur. Pourquoi je vois toujours ces yeux ? Pourquoi ils me regardent ? Je n'en sais rien mais ça m'effraie. Je regarde ma montre, c'est bientôt l'heure de mon cours il faut que j'y aille. Je marche jusqu'à la classe, j'ai l'impression que ce qui m'entoure est bleu mais cette impression disparaît vite fait. Je trouve ça dommage parce que je préfère les couleurs froide. J'arrive à ma classe et entre, j'essaye de me cacher au plus avec ma capuche. Notre professeur se présente et nous donne quelques consignes :

"Bonjour à tous, je suis Mlle Defage, votre nouvelle professeure de littérature. Je vais vous demander de prendre place là où se trouve le prénom du personnage que vous incarnez et de vous présenter, en français. Ceci fait, les non francophones pourront commencer l'élaboration de leur paragraphe avec Mr Smith, tandis que je vais commencer le procès avec les autres."

Je vais m'asseoir à la place de Brun l'Ours. Je vais tout donner et jouer le rôle qui m'a attribué mais j'ai l'impression que se sera plus facile pour moi pour comprendre ce personnage et savoir comment il va réagir. Je relève un peu la capuche pour voir les professeurs. Je me souviendrais de leurs visages, ils forment un bon duo je dois dire. Je regarde un peu aux alentours pour voir les places, je vois. Le deuxième professeur se présente à son tour :

"Bonjour, je suis Monsieur Smith, professeur de langues. Mais je préférerais que vous m'appeliez juste Stef', si possible. Enfin, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à m'appeler. Je vous souhaite à tous un bon cours!"

Ils ont l'air sympathique tous les deux, c'est plutôt rassurant. Après ça tous les élèves commencent à s'introduire chacun l'un après les autres. J'écoute attentivement toutes les présentations. Je suis un peu fatiguée mince je ne suis pas bien reveillée. Je me pince la main le plus fort possible que ma peau en devient rouge et arrête lorsque je dois me présenter à mon tour :

"Je suis Brun l'Ours de la garde et aussi Cheshire l'élève. Je suis prêt à trouver le coupable au nom de feu Noble le Lion pour que justice soit fait"

Ça n'a pas l'air très engageant tout ça.


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Artemis le Mar 08 Aoû 2017, 19:20

Matinée de cours tout à fais ordinaire, rien de particulier ni de notable. Ensuite repas, avec des connaissances. Et puis vient la partie qui m’intéresse plus, le cours auquel je me suis inscrite. Le cours de littérature française! Sur le burlesque, il faut bien dire que je ne sais pas ce que c'est mais ça va être intéressant quand même ! Je suis très excitée et contente de reparler français avec des gens de l'Académie. Ça va me permettre de rencontre des francophones de Tsuki ! La prof, Gabrielle Jaidéjàoubliésonnom m'a paru très bien. Il est 13 h 15 et je suis en train de chercher la salle 53 pour arriver à l’heure. 13h25, j'ai enfin trouvé. Je pénètre dans la salle. Une prof et tout un groupe d'élèves me dévisagent. Un instant où je suis incapable de réagir avant de comprendre que je me suis trompée de salle. Salle 153. Je comprends maintenant. Je cours dans les couloirs, j'ai 100 salles de cours à dépasser. Enfin, j'arrive ! Je rentre dans la salle, un brin essoufflée. Toutes les places ne sont pas encore occupées, je ne suis pas là dernière et dont pas trop en retard. Il y a des petits papiers qui indiquent les places. Je vais m’assoir à celui d’Ysengrin le loup. J'ai juste loupé la présentation des profs, car il y en a deux, une femme et un homme, et des élèves déjà présents. La personne qui est arrivée juste avant moi se présente :

"Je suis Brun l'Ours de la garde et aussi Cheshire l'élève. Je suis prêt à trouver le coupable au nom de feu Noble le Lion pour que justice soit fait"

Maintenant c'est à moi, je suppose qu'il faut dire son nom et son rôle, ainsi qu'une petite phrase “d’accroche”

“ Bonjour, je suis Artemis, et je vais jouer Ysengrin le loup. Je suis ici pour que justice soit faite !”

Voilà, plus qu'à attendre les autres et leurs présentations, et ce cours très intéressant va pouvoir commencer ! J'ai hâte mais aussi un peu d'appréhension.



Je vous parle en #000055 et je miaule, aboie, rugie, meule, bêle, .... en #330000

Rim❤️



Merci Luxia, KEUR:
avatar
Artemis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Mer 09 Aoû 2017, 10:31

Cissa s'était présentée à l'avance et avait pris place à l'endroit indiqué. Elle était heureuse de se cours et trouvait l'idée de faire un faux procès intéressant. Les deux professeurs se présentèrent brièvement, puis les élèves. Cissa leva la main lorsque ce fut son tour :
Bonjour, je suis Cissa Peryton et je jouerai le rôle de l'épouse de Renart : Hemerline la renarde.
Elle avait hâte que le procès commence bien qu'elle hésitait quant à la position qu'elle allait défendre. Elle pouvait très bien défendre son mari fictif comme le laisser tomber. Avant toute chose elle voulait entendre ce que les autres avaient à dire et comptait se décider sur sa position par après.
Cissa adorait ce genre de mise en scène. Ça lui rappelait une de ses professeur de français, lorsqu'elle était dans le monde normal. Le monde normal, se surprit-elle à penser. Qu'est ce qu'elle entendait par là? Certes cet endroit était peuplé de phénomènes et caché au reste du monde mais, n'en était-il pas quand même partie intégrante? Cet endroit semblait toujours surréaliste aux yeux de Cissa. C'était comme si elle révait depuis le jour de son arrivée (ou même, depuis la première manifestation de son pouvoir) et qu'elle allait se réveiller, chez elle, avec ses parents toujours bien vivants. Elle savait que c'était impossible mais son esprit ne parvenait pas à l'accepter. Un peu comme lorsqu'un enfant apprend que le père Noël n'existe pas: il sait que c'est une histoire inventée mais il veut continuer d'y croire. En cela, Cissa était encore très jeune dans sa tête et elle savait, au fond d'elle, qu'elle ne serait jamais réellement adulte. Elle se rendit compte qu'elle fixait la table devant elle. Elle ignorait combien de temps s'était écoulé depuis qu'elle réfléchissait ainsi à sa vie et elle releva les yeux. Elle soupira, prit une profonde respiration et puis, reprit son sourire habituel. Elle se concentra sur la suite des événements : le procès.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Jeu 10 Aoû 2017, 15:52

Oh putain je suis excité comme pas possible ! Le procès c'est aujourd'hui, ça va être tellement marrant. J'ai passé la nuit à m'imaginer, triomphant de la foule de rageux qui ne veulent que descendre un renard plus intelligent qu'eux. Bon par contre quelque chose ne va pas ... d'où je suis un blaireau ? Non mais sérieusement, déjà Grimbert ça pue comme nom mais en plus c'est un blaireau ... comment tu veux que je me mettes dans la peau du personnage comme ça ? Moi un homme aussi superbe ! Tant pis je jouerais mon propre rôle et puis tant pis, dans tout les cas je gagnerais.

Je suis arrivé dans la salle un peu avant le discours des deux profs. Aucun des élèves ne m'est familier et aucun ne semble particulièrement intéressant. Assez peu de charisme, prof mis à part. Même si certaines filles sont plutôt mignonnes. Les gens commencent à se présenter un par un mais mon attention se pose surtout sur Renard alias Iris. Je lui fais un petit clin d'oeil, j'espère qu'elle a plus de verbe et de répartie que de poitrine. Après elle vint trois nanas et un retardataire. Bravo mec belle impression. Bon je m'emmerde, et si je passais au présentation et que je tentais un coup de pression ? Je me lève de ma chaise et je m'étire, dévoilant dans un mouvement gracieux ma musculature superbe puis d'un air dédaigneux j'annonce de ma voix grave :

"-Appelez moi Achille."

Mon regard se pose sur les deux filles qui ont annoncées être là pour la justice.

"-Vous parlez de justice un peu précipitamment à mon goût vous deux, dis-je en les pointant du doigt. Ça ne me plait pas. Le débat n'a pas encore commencé donc si vous n'êtes pas foutus d'attendre la fin pour vous prononcer votre présence n'est pas nécessaire."

Tout en prononçant ses mots je me suis rapproché de la place dédié à Grimbert le Blaireau.

"-Je vais défendre Renard donc vous feriez mieux d'apporter des preuves à vos accusations sans quoi je ne ferais même pas attention à ce que vous dites."

Je m'assois enfin. Je jubile, j'ai envie d'exploser de rire ! C'est tellement bon et drôle ! Je vais bien m'amuser, je pensais pas qu'un cours de français me ferais autant d'effet. Pour clore le tout j'ajoute enfin :

"-Et si vous vous moquez de mon accent belge ... je vais éviter de faire des menaces devant des profs."

Oh c'est superbe, je m'aime. Très agressif sans raison, au moins je suis certain que tout le monde m'a remarqué et qu'ils ont hâte de me donner tort.


Dernière édition par Achille le Jeu 10 Aoû 2017, 21:04, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Jeu 10 Aoû 2017, 16:12

Peu de temps après s'être inscrit au cours de Mme Defage, Abiel reçu une lettre détaillant le cours auquel il allait devoir participer. Ne comprenant pas le français et très peu l'anglais il se rendit à la bibliothèque pour traduire du mieux qu'il pouvait la lettre. Lire lui était déjà difficile dans sa langue maternelle, devoir traduire une lettre entière lui prit presque une journée complète. Quand Abiel comprit sa mésentente sur le sujet du cours il fût tout d'abord déçu, mais se reprit vite et se dit que quitte à devoir participer autant le faire du mieux qu'il pouvait. Il prît une feuille et un crayon et commença à formuler en anglais puis en français ce qu'il aurait à dire. Ne sachant pas écrire il se contenta de copier les mots des dictionnaires de traduction dans un ordre qui lui semblait correct puis il s'entraîna à les prononcer jusqu'à les connaitre presque par cœur. Cela lui prit un jour de plus. Enfin, ayant encore du temps il se mit en tête d'apprendre ne français les peu de mots qu'il connaissait en anglais en espérant avoir une base suffisante. Si il avait eu plus de temps il aurait probablement essayé d'enrichir au moins un peu son vocabulaire mais le cours était déjà pour aujourd'hui, 13h30.

Afin de faire bonne impression Abiel était arrivé suffisamment en avance devant la salle et s'assit en même temps que les autres élèves. Soudain les gens se mirent à parler les uns après les autres et à aller s'asseoir à des tables où trainaient de petits écriteaux. Après qu'un garçon avec une carrure qui sembait bien peu humaine ai fait comme les autres l'ambiance semblait soudain beaucoup plus froide. Abiel n'avait saisi aucun des mots du jeune homme sauf "Renard". Ne sachant pas trop quoi faire Abiel se leva en souriant et dis en français tout en lisant sa feuille de note :

"-Je suis Abiel. Parle pas français. Parle pas anglais. Je suis Bruyant le Taureau."


Espérant avoir dit ce qu'il fallait au bon moment il alla s'asseoir à la table où l'écriteau comportait le même nom que celui qui était écrit sur sa feuille. Puis il attendit, impatient, qu'on lui dise quoi faire. Il était à la fois excité de cette nouvelle expérience, perdu entre deux nouvelles langues et contrarié de ne rien comprendre.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Ven 11 Aoû 2017, 19:28

13h25, Travis se dirigea doucement vers la salle indiqué sur son mémo. C'était son premier cours depuis son arrivée et elle ressentait une sorte de stress mêlé à de l'incompréhension. Elle n'avait absolument rien compris de ce qu'elle avait lu mais elle ne voulait pas passé pour une sotte alors elle avait répété et re-répété des phrases toute faite dans sa tête.
Bonjour je m'appelle Travis PLOT. Ravi de vous rencontrer et je vais faire triompher la justice ou alors Travis PLOT au service du roi.
Ce cours était une chance pour elle d'avoir des relations sociales et des précisions sur la France qu'elle avait légèrement étudié. Elle ne devait en aucun cas passer pour une folle ou une débile. Elle espérait voir une tête connu, mais elle ne connaissait que 5 personnes et pas plus que de vue. Elle soupira et aperçu l'embrasure de la porte. A la une, à la deux, à la trois. Elle rentra et ses bras se figea. Après 5 sec de pur malaise elle alla se placer là ou était les autres personnes.
Bonjour à tous, je suis Mlle Defage, votre nouvelle professeure de littérature. Je vais vous demander de prendre place là où se trouve le prénom du personnage que vous incarnez et de vous présenter, en français. Ceci fait, les non francophones pourront commencer l'élaboration de leur paragraphe avec Mr Smith, tandis que je vais commencer le procès avec les autres..
Donc voici Mlle Defage... Très jolie femme et une sorte de gentillesse égayait sa voix, elle inspirait la bonté et réussit à mettre à l'aise Travis déjà extrêmement tendu. Elle avait introduit un professeur du nom de Mr Smith qui semblerait être la personne adéquate pour poser des questions concernant la tournure des événements.
"-Bonjour, je suis Monsieur Smith, professeur de langues. Mais je préférerais que vous m'appeliez juste Stef', si possible. Enfin, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à m'appeler. Je vous souhaite à tous un bon cours!"
Il l'avait prononcé en anglais avec un accent qu'elle avait appris mais qui lui échappait sur le moment.
Elle s'installa à sa place et regarda les autres se présenter. Il y avait une jeune fille qui devait avoir 8 ans de moins que Travis. Elle regarda cet enfant pleins de tendresse en se promettant que plus aucun enfant ne souffrira de la perte direct ou indirect de leurs parents.
- Bonjour, je suis Iris Espérantis, je suis francophone puisque la France est mon pays natal et je vais faire dans ce procès Sir Renart de Maupertuis
Ah le fameux Renart, cette fille était donc française. Très bien je m'en rappellerais.
.-Bonjour, je m'appelle Gwendoline Arget, je suis française, et je vais jouer Tibet le chat dans ce procès
Tibet le chat? Elle sortit son mémo et acquiesça. Elle avait encore du boulot à faire. Elle assimila sa tresse a une interminable queue de chat pour se rappeler de son rôle. Ça risque d'être drôle.
Bonjour! Je m'appelle Lacerta et je suis .. En retard.. Excusez moi ! S'il vous plaît.. Je suis Malbranche, le renardeau dans ce procès que j'espère gagner !
Elle c'était retourné d'un coup. Il était en retard et avait fait une grande entrée.
"Je suis Brun l'Ours de la garde et aussi Cheshire l'élève. Je suis prêt à trouver le coupable au nom de feu Noble le Lion pour que justice soit fait"
L’élève caché sous la capuche se cachait trop bien pour déterminer si c'était une fille ou un garçon. Elle le regarda un peu trop comme si elle essayait de le passer aux rayons X.
Bonjour, je suis Cissa Peryton et je jouerai le rôle de l'épouse de Renart : Hemerline la renarde.
Eh mais! C'était la fille hibou non? Celle qui a fait une apparition quand je cherchais mon dortoir? Au moins il y a un visage familier.
"-Appelez moi Achille."
Très bien Achi-
"-Vous parlez de justice un peu précipitamment à mon goût vous deux, dis-il en les pointant du doigt. Ça ne me plait pas. Le débat n'a pas encore commencé donc si vous n'êtes pas foutus d'attendre la fin pour vous prononcer votre présence n'est pas nécessaire."
Alors lui il est à fond se disait Travis.
"-Je vais défendre Renard donc vous feriez mieux d'apporter des preuves à vos accusations sans quoi je ne ferais même pas attention à ce que vous dites."
Non mais à ce point ça en devient flippant. Elle soupira.
"-Et si vous vous moquez de mon accent belge ... je vais éviter de faire des menaces devant des profs."
Ah. AH. AH!
"-Je suis Abiel. Parle pas français. Parle pas anglais. Je suis Bruyant le Taureau."
Ah mince. Quel langue parle-t-il alors?
Ah c'est à elle. Comment devait-elle commencer? Son nom? Son rôle? Sa raison d'être ici? Pourquoi stressait-elle?
.Mon nom est Travis. Mon nom est Hermine. Enfin Blanche. Enfin c'est mon rôle
Elle s'assit honteuse du peu de mots sorti de ma bouche

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Rain le Sam 12 Aoû 2017, 21:00


Le procès de Renart

Je n'avais plus de difficulté à me réveiller le matin, car je ne dormais pratiquement pas. Je dormais un gros maximum de 3 heures par nuit depuis ma rencontre avec mon frère, mais, par chance, mon corps n'en subissait plus trop les conséquences désormais. Cela faisait déjà plusieurs semaines alors mon corps s'y était habitué. Debout depuis déjà 8 heures du matin, je vagabondais dans l'Académie, un café à la main. Le cours, auquel je m'étais inscrite, n'était qu'à 13h30 et j'avais donc en masse de temps à perdre avant de retourner dans mon dortoir pour mettre l'uniforme et me doucher. Laissant échapper quelques soupirs, je poursuivis ma route dans le silence de cette matinée.

13h20, je venais à peine de sortir de mon dortoir alors que mes cheveux violets glissaient dans mon dos, encore un peu humide. Je me dirigeai tranquillement vers la salle indiqué sur la note que le professeur m'avait laissé avec les renseignements pour le cours. J'avais une très faible base en français. Mes souvenirs qui se reconstituaient tranquillements, j'avais redécouvert des choses que je ne me pensais pas du tout capable et, par ce fait même, cette soudaine capacité à parler plus ou moins d'autres langues. Après avoir vagabondé quelques minutes dans l'Académie, j'avais enfin rejoins la salle. J'y pénétrai sans faire un bruit alors que mon regard noisette parcourais la pièce de droite à gauche. Il y avait déjà pas mal de monde. Sans attendre plus longtemps, je pris place en solitaire en ne reconnaissant presque personne sauf une seule. Pourtant, qu'une simple connaissance sans plus. Bon... autant attendre sans dire un mot.

- Bonjour à tous, je suis Mlle Defage, votre nouvelle professeure de littérature. Je vais vous demander de prendre place là où se trouve le prénom du personnage que vous incarnez et de vous présenter, en français. Ceci fait, les non francophones pourront commencer l'élaboration de leur paragraphe avec Mr Smith, tandis que je vais commencer le procès avec les autres.., commença le professeur en anglais, thanks god.

Le professeur était une très belle femme et semblait être plutôt gentille. J'étais contente de suivre son cours de littérature plutôt que celui de mon piètre frère, mais je crois que je n'aurais pas eu le droit de toute façon, tant mieux. Mon regard se dirigeai vers l'autre professeur alors qu'il se présenta à son tour.

- Bonjour, je suis Monsieur Smith, professeur de langues. Mais je préférerais que vous m'appeliez juste Stef', si possible. Enfin, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à m'appeler. Je vous souhaite à tous un bon cours!

Et voilà. C'était à nôtre tour de nous présenter. Le problème avec ma mémoire réduite, c'était que je comprenais bien le français, mais je n'arrivais tout simplement pas à répondre, vous voyez le genre? Je savais dire des trucs simple, mais sans plus. Alors me demander de débattre, j'allais m'enfoncer. Les présentations commencèrent et je me mis à mémoriser chacune d'entre-elles.

- Bonjour, je suis Iris Espérantis, je suis francophone puisque la France est mon pays natal et je vais faire dans ce procès Sir Renart de Maupertuis

- Bonjour, je m'appelle Gwendoline Arget, je suis française, et je vais jouer Tibet le chat dans ce procès

- Bonjour! Je m'appelle Lacerta et je suis .. En retard.. Excusez moi ! S'il vous plaît.. Je suis Malbranche, le renardeau dans ce procès que j'espère gagner !

Je divisageai le nouveau venu un moment avant de diriger mon regard sur la prochaine personne à parler.

- Je suis Brun l'Ours de la garde et aussi Cheshire l'élève. Je suis prêt à trouver le coupable au nom de feu Noble le Lion pour que justice soit fait.

- Bonjour, je suis Cissa Peryton et je jouerai le rôle de l'épouse de Renart : Hemerline la renarde.

- Appelez moi Achille. Vous parlez de justice un peu précipitamment à mon goût vous deux, dis-il en les pointant du doigt. Ça ne me plait pas. Le débat n'a pas encore commencé donc si vous n'êtes pas foutus d'attendre la fin pour vous prononcer votre présence n'est pas nécessaire Je vais défendre Renard donc vous feriez mieux d'apporter des preuves à vos accusations sans quoi je ne ferais même pas attention à ce que vous dites. Et si vous vous moquez de mon accent belge ... je vais éviter de faire des menaces devant des profs.

Sigh. Il a pas changé celui-là, mais j'imagine que depuis le temps il ne me reconnaisserait pas de toute façon. Autant l'ignoré, ouais, pas mal.

-Je suis Abiel. Parle pas français. Parle pas anglais. Je suis Bruyant le Taureau.

Ah ben... la communication va être fameuse! J'étais légèrement désespérer, mais j'allais donner une chance à ce cours et non pas comme la dernière fois. J'observais ensuite la jeune personne qui était arrivée en même temps que moi avant de me présenter ensuite.

- Mon nom est Travis. Mon nom est Hermine. Enfin Blanche. Enfin c'est mon rôle

Bon. Here goes nothing.

- Moi c'est Rain, je serais Couart, le lièvre.


MY INNERWOLF, AKA SCARLET:


Presentation
Documentation
The locker
avatar
Rain

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Gabrielle Defage le Dim 13 Aoû 2017, 20:46

Stefan enchaîne en effet sur de très rapides directives pour les non francophones :

"-Bonjour, je suis Monsieur Smith, professeur de langues. Mais je préférerais que vous m'appeliez juste Stef', si possible. Enfin, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à m'appeler. Je vous souhaite à tous un bon cours!"

Son curieux air, à la fois distant, à la fois joueur, m'intrigue encore une fois. C'est un homme assez spéciale, on pourrait le confondre sa candeur avec de l'idiotie, mais il ne faut pas s'y méprendre. Quelque chose dans son regard me fait penser qu'il peut très bien se comporter sérieusement. C'est pour ça que je n'ai pas hésité à lui demander son aide. Et puis, honnêtement, il me fait penser au professeur d'anglais de mon ancien collège, qui m'a appris les bases de la langue. ça joue surement dans le fait que j'aime bien ce type.

Je parcourt l'assemblée du regard, et fini par donner d'affirmative à l'élève qui me demande du regard si elle peut prendre la parole.

- Bonjour, je suis Iris Espérantis, je suis francophone puisque la France est mon pays natal et je vais faire dans ce procès Sir Renart de Maupertuis

Iris Espèrantis, une jeune filles à l'allure sociale, au sourire facile et aux yeux pétillants. J'ai décidé de lui léguer d'un des principaux rôles en sachant qu'elle est assez intelligente pour endosser toute les contraintes que le rôle d'accusé lui impose.

-Bonjour, je m'appelle Gwendoline Arget, je suis française, et je vais jouer Tibet le chat dans ce procès.


Encore une fille interessante. Gwendoline semble bien plus farouche qu'Iris, du moins au premier regard. Son regard pointu, ses oreilles alertes et ses traits machinales révèlent une grande prudence, ou peut être de l'anxiété chronique. Mais elle n'en reste pas moins assez maline à mes yeux, et de ce que j'ai pu lire dans son dossier pour jouer Tibert. Alors que j'allais donner la parole à la suivante, un élève en retard ouvre brusquement la porte et prend directement la parole :

"Bonjour! Je m'appelle Lacerta et je suis .. En retard.. Excusez moi ! S'il vous plaît.. Je suis Malbranche, le renardeau dans ce procès que j'espère gagner !"

Je lui souris pour lui faire comprendre que son retard n'est pas très grave, puis je lui indique sa place, avant d'enfin donner la parole à la prochaine.


"Je suis Brun l'Ours de la garde et aussi Cheshire l'élève. Je suis prêt à trouver le coupable au nom de feu Noble le Lion pour que justice soit fait"


La formulation est un peu bizarre, mais cela s'excuse par son âge. Mis à part ça, je suis étonnée de voir à quel point elle se débrouille en français. Cette petite à l'air plein de surprise, et son regard intelligent attise ma curiosité. Qui est elle vraiment ?


“ Bonjour, je suis Artemis, et je vais jouer Ysengrin le loup. Je suis ici pour que justice soit faite !”


Encore une française, qui partage beaucoup de point commun avec les deux autres. Certainement moins timide, ce serait néanmoins une erreur de douter de son intelligence. Mais j'avoue que ce qui m'a le plus intriguée chez elle, c'est son pouvoir. Le fait de parler avec les animaux, c'est une sorte de rêve que beaucoup d'enfants partagent, et que pas mal d'adultes conservent en secret. Que n'a jamais rêvé de pouvoir s'entretenir avec n'importe quel chien dans un parc ?

Bonjour, je suis Cissa Peryton et je jouerai le rôle de l'épouse de Renart : Hemerline la renarde.


Et voilà mon avant dernier franchophone, Cissa Peryton. Elle semble bien différente des autres filles, bien plus imprévisible et taquine que les autres. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle a eu ce rôle...

"-Appelez moi Achille. Vous parlez de justice un peu précipitamment à mon goût vous deux. Ça ne me plait pas. Le débat n'a pas encore commencé donc si vous n'êtes pas foutus d'attendre la fin pour vous prononcer votre présence n'est pas nécessaire.""

Oh que oui, ce jeune homme promet d'être passionnant. Un brin d'arrogance et de dédain dans les yeux, il commence déjà à me faire sourire. C'est le genre de numéro de la classe qui sait quand intervenir pour ne pas (trop) énerver le professeur. Presque toujours agréable à avoir, sauf quand on le contrarie. Je pense que cet " Achille" correspond très bien à ce que je voulais pour Grimbert  : Un mur qui fait front et qui défend directement Renard, le tout avec une touche d'imprévisibilité propre.

"-Je vais défendre Renard donc vous feriez mieux d'apporter des preuves à vos accusations sans quoi je ne ferais même pas attention à ce que vous dites."


Excellent point. Les preuves, c'est les non francophones qui les apporteront au cours du procès, mais j'avoue que j'avais un peu peur que le procès n'avance trop vite, et que personne n'attende de preuve pour affirmer les diverses accusations et spéculations. ça, et le fait que ça se transforme en joute verbale générale pour désigner qui a la plus grosse répartie. Vu les têtes qui s'affrontent, c'est ce qu'il risque le plus de se passer.


"-Je suis Abiel. Parle pas français. Parle pas anglais. Je suis Bruyant le Taureau."

Ouais, ça va être dur. Heureusement que Stefan est un excellent professeur de langue, j'espère que celle de cet Abiel en fait partie. Néanmoins, je note qu'il a fait l'effort de chercher comment dire son prénom, et son nom.

"Mon nom est Travis. Mon nom est Hermine. Enfin Blanche. Enfin c'est mon rôle"

J'essaie de lui envoyer un sourire rassurant, mais elle s'assoit aussitôt, visiblement honteuse. Elle n'a pas à s’inquiéter, aucune moquerie ne sera proférée dans cette classe... Enfin si, justement il en faudrait, mais pas directement envers les personnes.

"Moi c'est Rain, je serais Couart, le lièvre."

Excellent, ça commence très bien. Néanmoins, il me manque un élève. Richie Tozier n'est pas là. Je suis contrariée, il possède un rôle important dans le procès, il ne peut pas se permettre d'être en retard ! Je note son absence sur un bout de papier, histoire de pas oublier de marquer ceci dans son dossier. Il doit aussi me manquer la petite Maely... Je parcourt l'assemblée du regard, car il me semble que je l'ai déjà vue, et je tombe finalement sur elle. Pourquoi est ce qu'elle ne s'est pas présentée ? Est elle trop timide ? L'idée me vient qu'elle ne comprenne pas la français... Mais l'affiche était en anglais pourtant... Peut être que mon accent un peu spécial l'a dérangée... Je prends donc la parole, en français :

Très bien, et pour finir nous avons Maely, qui jouera Hersent la Louve, femme d'Ysengrin.

Je tend un sourire rassurant à la petite. J'espère qu'elle ne sera pas trop intimidée par ses ainés... Je la vois mal répliquer face à Achille, par exemple. Je ferais en sorte d'être moins sévère pour sa note, mais il ne faut pas non plus qu'elle ne dise rien. En tout cas, le tour de classe est fait, tout le monde est introduit, nous pouvons commencer !

Sans plus attendre, nous allons commencer le procès. Je vais donc, à partir de maintenant, vous demander de ne plus vous exprimer en votre nom, mais en celui de votre personnage. Jouez le jeu, cela rendra le cours bien plus immersif et intéressant. Pour les non francophones, écoutez bien ce qu'il passe, le procès pourrait dépendre de vous. D'ailleurs, les francophones, tachez de ne pas parler trop vite. Essayer de ne pasrendre la tâcher trop difficiles aux autres.  

Maintenant que le procès commence, le prend la parole en tant que Fière, la Lionne :

Cher sujets su royaume, vous êtes aujourd'hui ici pour juger la cas de Renart de Maupertuis, accusé du meurtre de feu Noble le Lion. Même si les antécédents du criminel et l'avis général penchent à le faire condamner tout de suite, les lois nous obligent à apporter au moins une preuve solides et approuvés par la juge, donc moi même, pour condamné l'accusé. Je pris donc le camp attaquant, d'apporter lesdites preuves. Sachez néanmoins que les témoins ne pourront pas agir tout de suite. C'est donc à vous de trouver une preuve pour condamner Renart.

Hrp:
C'est le début de la première phase de débat ! Pour plus de précision, je vous invite à remonter pour voir mon premier message. Les non francophones, n'agissez pas tout de suite s'il vous plait, pour l'instant faites simplement votre textes, avec l'aide de Stef. Pour les autres, je voulais préciser que pendant une phase de débat, vous pouvez poster autant de fois que vous voulez, tant que vous ne faites pas de double post et que vous êtes raisonnables. Je vous laisse une semaine pour arriver à prouver que Renart est coupable... Ou pas !


Dernière édition par Gabrielle Defage le Lun 14 Aoû 2017, 22:56, édité 1 fois
avatar
Gabrielle Defage

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Lun 14 Aoû 2017, 22:44

Bon, tout le monde ou presque a fait sa présentation et je vous avoue que j'ai seulement retenu que mes adversaires principaux sont les trois filles : Gwen alias Tibet, Artémis alias Ysengrin et une toute jeune fille qui n'a pas prononcé un mot qui est assise à la place d'Hersent la louve. Enfin je suppose que ce sont ces trois filles d'après ce que j'ai cru comprendre du contexte et des personnages de l'histoire. Évidemment la personne à convaincre c'est celle qui à le beau rôle, Mme Defage alias Fière. Elle aura le rôle de juge. Et d'ailleurs un juge qui me met déjà des bâtons dans les roues ! Soit j'ai mal lu le mémo et j'ai raté une info importante soit elle est déjà dans son rôle et cherche à influencer le jugement des autres. Madame, j'espère pour toi que tu n'es pas une adversaire cachée.

"-Excusez-moi, fis-je en m'adressant à la Lionne, mais quelque chose m'échappe. Ne sommes nous pas en train de sauter des étapes ?"

J'observe une pause pour laisser à tout le monde le temps de réfléchir à ce que je veux dire et aussi par respect pour les non-francophones. Enfin d'une voix posé et faussement naïve je continue le début de ma première défense.

"-Vous agissez comme si Renart est le seul et unique suspect. Peut-être est ce admis parmi vous tous que ça ne peut être que lui mais moi je ne vous connais pas. Pourquoi ça ne pourrait être quelqu'un d'autres ? Je n'essaye pas de brouiller les pistes mais voyez-vous, quel serait le motif de mon cousin pour avoir commis ce meurtre ? On est bien sensé le trouver avant de commencer à chercher des preuves sinon on risque de se perdre en chemin ou d'émettre des jugements hâtifs."


Je pose mon regard sur Mme Defage, puis tour à tour sur mes trois adversaires.

"-Et personne ici ne veut émettre de jugement hâtif."

Je m'enfonce un peu plus dans ma chance et je croise les bras.

"-Pourquoi Renart aurait plus de raison de commettre ce meurtre que n'importe lequel d'entre nous ? Seul ses actes passés vous font penser cela alors que aucun d’entre eux n'a eu la gravité d'un régicide."


Enfin je plante de nouveau mon regard dans celui de la lionne et enchaîne toujours d'un air candide mal joué.

"-Ça ne vous dérange pas d'éclairer ma lanterne avant de commencer à répondre à votre demande ?"

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Mar 15 Aoû 2017, 14:52

Les autres arrivèrent et se présentaient, Achille que je n'avais jamais vu auparavant, il me fis un clin d'œil et pris tout de suite ma défense. J'étais assez surprise mais je me disais aussi qu'il valait mieux l'avoir de son côté que du côté adverse. Une fois tout le monde arrivé, la prof qui faisait Fière, la lionne engagea le débat et dit qu'elle prenait le camp attaquant donc elle allait me mettre des bâtons dans les roues mais je ferais tout pour parvenir à me défendre. J'allais prendre la parole mais Achille qui jouais Grimert le blaireau, la pris, me défendant d'une façon tout à fait honorable. À mon tour de me défendre pour que j'en avais sous le pied ou plutôt la patte :

- Puisque, je suis le principal accusé, je vais me défendre. Vous m'accusez en n'ayant aucune preuve. Ah si, la seule preuve tangible que vous trouvez : mon passé.  Si vous fonctionnez ainsi, vous fermerez les yeux sur le présent  et donc sur la vérité. Je reconnais avoir commis des actes non recommandables par mon passé mais je peux vous le garantir, je n'ai pas tué Noble, le lion. Comme l'a dit mon cousin Grimert n'importe qui parmi vous peut l'avoir tué. Seulement car j'ai fait des actes peu recommandables, vous faites cette fausse déduction hâtive que c'est moi le responsable. J'en suis indigné et je suis quasiment sûr que certains vont inventer des faits pour me faire condamner et pour masquer la vérité, celle qui est trop embarassante pour certains d'entre vous. Avouez le, c'est bien mieux de faire porter le chapeau sur quelqu'un d'autre que de reconnaître ses propres fautes. C'est bien pour vous mais c'est sans aucune morale.

J'avais usé d'un ton sec, je savais que je pouvais contrer chacune de leurs phrases, c'était certain que j'allais avoir de nombreux bâtons dans les roues mais j'allais faire tout ce que je pouvais pour faire éclater la vérité. J'étais pas du genre à être une forte tête mais gare à vous si vous me marchez sur les pieds.  Ce que j'avais remarqué en tout cas, c'est que j'avais touché un point sensible, j'étais fière de moi car dans le camp adverse, ils étaient gênés et aucun ne réussissait à rétorquer sur le moment. Je me demandais ce que les autres allaient réussir à répondre. Avec Achille, nous avions miné le terrain. Je le regardais et d'un geste de tête, je lui faisais comprendre que je le remerciais et que nous allions réussir à faire clamer mon innocence.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Gwendoline Arget le Mer 16 Aoû 2017, 16:35

J'écoutais les différents élèves se présenter, les associants à leurs personnages au fur et à mesure. J'avais sous les yeux les informations qui avaient été donnés par la prof avant le cours. Le procès commença. Achille, qui par la mention "cousin" me fit comprendre qu'il était Grimbert plaidoya en faveur de Renard, et ce dernier enchaina. Je décidais de répondre. J'avais décidé de jouer le jeu et de mettre de côté ma timidité pour tenter de jouer mon rôle au mieux :

-Vous nous demandez si nous avons une preuve de la culpabilité de Renard, mais vous, avez vous une une seule preuve de l'inverse, autre que la parole de ce fieffé menteur qui nous a tous trompé au moins une fois ? On ne peux se fier à la parole de ce goupil, capable des pires bassesses. Y a t-il une seule personne ici à qui il n'ai jamais menti ?

Je parlais relativement lentement afin que tout le monde puisse saisir mes propos, mais pas trop, cela aurait été ridicule. Je laissais des temps de pause entre chacune de mes phrases, mais pas trop pour ne pas être interrompue :

-Qui d'autre aurait pu commettre cet abominable crime ? Dites moi donc qui ? Ce brave Brun ? Tout le monde sait qu'il a dévoué sa vie à servir la royauté de façon exemplaire et irréprochable. Couart, ce lièvre qui porte si bien son nom ? Drouineau ? Il soigne les gens, il ne les tue pas. Blanche ? Si nous sommes en paix aujourd'hui, c'est grâce à elle.

J'avais presque fini ma liste de noms, je n'avais pas suffisamment d'information sur les autres pour en parler. J'achevais avec une possible preuve me permettant d'enfoncer Renard :

-Isengrin ? La scène de crime montre une traînée de sang, très probablement faite par une queue. Or, tout le monde sait que le loup et même n'en avons plus par la faute même de Renard. Alors, quelqu'un a une réponse à me proposer ? C'est comique, ses mauvais tours d'autrefois l'empêchent aujourd'hui de se défendre. Comme dit si bien le proverbe : Qui rira bien rira le dernier.

Et une pique finale, destidestinée à Renard pour bien rester dans le rôle. Il y avait sûrement des failles dans ma déclaration, mais je n'avais jamais lu ce fameux roman, et je trouvais que pour une première, je m'en était plutôt bien sortie.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Mer 16 Aoû 2017, 17:03

BOOM BITCH !! Une réponse, une erreur et une faille ! Si simple que je ne peux m’empêcher de sourire. Un pro de la baise comme moi ne se fera déstabiliser par les traces d'une queue. Haha, l'humour subtil.

"-Je vois que vous n'êtes pas capables de répondre à ce que je vous ai demandé. De plus dans un système judiciaire sain on demande à l'attaquant d'apporter des preuves de culpabilité et non à l'attaqué d'apporter des preuves d'innocence !"

Je me reprends, je crois que je m'emballe trop et que je parle trop vite. Mais c'est si bien ! Je reprends plus doucement.

"-Et oui certes il est fait mention d'une trace de queue. Et elle vous fais plaisir car elle est sensé sauver deux d’entre vous qui ont été assez faibles pour la perdre : Chat et Loup. Mais il reste tant d'animaux et rien nous empêches de penser à un complot qui aurait pour but d'incriminer Renart à tort. Et vous êtes deux ici à vouloir faire ça : Chat et Loup."


Je marque une légère pause puis je pose mes deux mains à plat sur la table, délicatement.

"-Mais au lieu de nous baser sur des coïncidences et une théorie du complot douteuse laissez moi simplement balayer votre argument : Et si c'était ma queue ? Et si il y avait deux criminels, un avec et un sans queue ? Et si la trace avait été tracé à l'aide d'un morceau de tissu ou d'un pinceau ou juste celle du Roi ?"

Enfin je me lève pour mettre fin à ma diatribe. Je me lance passionné avec moult mouvement de bras.

"-Et que faites vous du seau qu'on a retrouvé rempli d'eau ? Pour le nettoyage d'après ? Alors pourquoi est-ce qu'il était déjà taché de sang ? Je ne pense pas que ce soit la mort du Roi qui l'ai éclaboussé car aucun meurtrier n'apporte de quoi faire le ménage devant sa victime ! Et si c'était Renart, lui suffisamment rusé pour vous tromper tous les deux, pourquoi aurait il prit le temps de nettoyer seulement une partie (la seule explication logique à la présence de sang dans le seau) et pas la trace de sa queue ? Non décidément cet argument ne va pas assez loin pour être considéré comme une preuve tangible."


Je me rassois enfin, essoufflé et satisfait comme après l'amour.

"-Et du coup, toujours personne pour me donner le motif de Renart pour commettre un crime ? Parce que les plus attentifs d'entre vous auront remarqués que j'en ai trouvé un pour mes opposants."


Point final, je lâche le mic et je ris le dernier.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Artemis le Mer 16 Aoû 2017, 19:05

J'ai bien écouté le début du débat, et j'ai attendu, comme il se doit, mon heure. Mais cet Achille, qui joue un blaireau, m'insupporte au plus haut point. Il est donc temps pour moi de prendre la parole.

"Et bien, Monsieur Gimbert,
pour ce qui est de trouver un mobile, cela ne me semble pas bien compliqué. En vu des antécédents de Renart, il est facile d'imaginer que celui ci se soit aller à un vil chantage au près de Noble. Ce chantage ayant mal tourné, Renart aurait été obligé de tué Noble pour ne pas être dénoncer. C'est quelque chose que l'on peut aisément imaginer. Je ne dis pas que c'est vrai, bien que je le pense. Quoique. Vous, blaireau, me semblait bien pressé de défendre Renart, et à accuser d'autres animaux, cela pourrait cacher une culpabilité de votre part non ? Je le sais, vous allez me demander​ un mobile. Oui, voyez comme vous êtes facile à cerner. Le mobile donc, pourrait être une vengeance. Renart vous aurez causé du tord, comme il l'a fait à au moins la moitié de cette assemblée et voyant qu'il échappa encore une fois au tribunal, vous avez décidé de monté vous même ce complot dont vous parlez.


Reprenant mon souffle et affichant un sourire un peu trop grand j'achevais mon discours.

"Renart, Mon cher, peut-être est-il temps de confesser  ce crime et d'éviter la condamnation pour meurtre, qui sera bien plus lourde que celle pour un vol !

Maintenant que c'était dit, il allait falloir attendre la réponse du blaireau ou du renard, mais lequel des deux prendrai la parole ? Et pour dire quoi ? On verra bien. Je n'ai pas répondu à ses accusations, de manière volontaire, et je suis sûre qu'il reviendra à la charge.



Je vous parle en #000055 et je miaule, aboie, rugie, meule, bêle, .... en #330000

Rim❤️



Merci Luxia, KEUR:
avatar
Artemis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Invité le Mer 16 Aoû 2017, 20:06

Pour le coup je suis très déçu. Il n'y a que moi qui prends ça au sérieux ?

"Et bien, Monsieur Gimbert,
pour ce qui est de trouver un mobile, cela ne me semble pas bien compliqué. En vu des antécédents de Renart, il est facile d'imaginer que celui ci se soit aller à un vil chantage au près de Noble. Ce chantage ayant mal tourné, Renart aurait été obligé de tué Noble pour ne pas être dénoncer."


Un Renard accusé de tout les tort aurait soudainement peur d'être dénoncer d'un chantage de plus ? Étrange mais passons, au moins elle a répondu à ma première question.

"C'est quelque chose que l'on peut aisément imaginer. Je ne dis pas que c'est vrai, bien que je le pense. Quoique. Vous, blaireau, me semblait bien pressé de défendre Renart, et à accuser d'autres animaux, cela pourrait cacher une culpabilité de votre part non ?"

Elle s'est complétement laissé avoir, accuse moi si tu veux mais dans ce cas mon rôle sera rempli et je gagnerais le procès.

"Je le sais, vous allez me demander​ un mobile. Oui, voyez comme vous êtes facile à cerner."

You know nothing ! Jamais j'aurais demandé de mobile me concernant, à la limite je vous aurais même fourni quelque chose si vous aviez demandé. J'adore jouer avec des personnes qui se crois plus malin que moi. Prédis mes mouvements si tu le souhaites mais tu ferais mieux de ne pas te tromper la prochaine fois que tu essayes.

"Le mobile donc, pourrait être une vengeance. Renart vous aurez causé du tord, comme il l'a fait à au moins la moitié de cette assemblée et voyant qu'il échappa encore une fois au tribunal, vous avez décidé de monté vous même ce complot dont vous parlez."

Très bien, suivons donc cette piste !

"Renart, Mon cher, peut-être est-il temps de confesser  ce crime et d'éviter la condamnation pour meurtre, qui sera bien plus lourde que celle pour un vol !"

Et c'est tout ? Tu fais quoi de la seule et unique preuve que j'ai envoyé balader ? Rien du tout, peut-être qu'elle n'a rien remarqué ... Je suis encore plus déçu. Comme je leur ai dis plus tôt, ils n'auront aucune réponse de ma part tant que leurs propos seront vides d'arguments. Dépité et soudain pris d'un ennui je me lève et je m'assois sur la table de manière à tourner le dos à tout le monde sauf mes deux partenaires. Je chuchote pour que seul elles puissent m'entendre.

"-Aucune résistance en face, ils n'ont sortis qu'une seule preuve depuis le début et elle ne tient déjà plus la route. Ils sont en train de perdre. Si on reste soudé on peut facilement en venir à bout. Pour ma part je ne répondrais pas à la Miss sans arguments, si j'étais vous je les ignorerais aussi. Si nous réagissons à la moindre provocation nous perdrons crédibilité. De plus cela les énervera et elles risquent de se perdre encore plus. Et dans le pire des cas cela leur donnera du temps pour offrir des accusations de qualité ce qui rendra le procès plus drôle. Libre à vous de vous prononcer si jamais vous le voulez."

Je me rassois enfin normalement, en regardant la dernière jeune fille à parlé droit dans les yeux. Je pousse un soupir mais toujours aucune réponse, les bras croisés en signe d'attente accompagné d'un regard hautain. TU NE M'ATTEINS PAS CAR JE SUIS SUBLIME !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès de Renart [Pv les inscrits]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum