Une matinée tranquille [Pv Rose et Stef']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une matinée tranquille [Pv Rose et Stef']

Message par Gabrielle Defage le 4/8/2017, 20:34

Tranquillement, je sors de mon grand appartement pour aller faire un tour dans la ville. En fait, je prévois d'aller me présenter à l'académie aujourd'hui. J'ai pris la temps de m'installer dans mon nouveau chez moi ( qui, je dois dire, est plutôt spacieux pour une seul personne) avant d'aller à l'académie. Mais il faut quand même que je m'y présente, car même si la fortune familiale me permettrai de vivre ma vie tranquillement pendant plusieurs générations, je ne veux pas devenir une fainéante bourgeoise qui a eu la chance de naître dans une famille riche. Je veux au moins travailler, même si c'est simplement pour m'apaiser la conscience.

Sur le chemin de mon nouveau lieu de travail, je m'arrête dans une boulangerie. Non pas par gourmandise, mais par nostalgie. Même si cela ne fait qu'une semaine que j'ai quitté la France, certaine choses me manquent déjà. Par exemple, on trouve beaucoup moins de boulangerie ici que dans l'hexagone, et je dois dire que l'odeur réchauffante du pain qui régnait dans le patelin où j'habitais avant me manque. Je m'arrête donc, et entre dans la petite boutique. Il n'y a pas grand chose, quelques viennoiserie de base, croissant chocolatine et éclair au chocolat, et du pain en baguette. Il y a aussi des spécialité anglaise dont je me passerai bien aujourd'hui. J'arrive devant le vendeur, un petit bout d'homme rondelet, proprement rasé et souriant. Je lui demande trois chocolatines, avant de déposer mon argent dans ses petites mains pâles et de partir avec mes gâteries. J'ai prit de quoi être généreuse avec les premiers que je rencontrerais à l'académie, histoire de faire un minimum bonne impression.

De mon pas tranquille, j'arrive à mon but en une dizaine de minutes. L'académie ressemble à un grand château plus qu'à un établissement scolaire perdu dans une foules de reliefs doux, typiquement britanniques. Le portail se veut imposant, presque repoussant par sa grandeur. Ses barreaux de fer noir se prolongent sur le côté, et se terminent en piques lustrés comme du jais. Cette vue ne me conforte pas vraiment dans l'idée que je suis au bon endroit, mais je ne pense pas que j'ai pu me tromper. Je pousse donc le portail, qui semble ouvert, et entre dans l'académie Tsuki.

Je marche lentement, suivant un chemin dallé qui fend le gazon trempé de rosée. Au loin, le soleil se lèvent lentement, et quelques arbres laissent couler leurs ombres fantomatiques sur le parc baigné des lueurs  orangées de l'aube. Le château semble ancien, ses murs gris sont striés de fissures d'où s'accrochent des plaques de mousses rondes. Au loin, on aperçoit la ville qui entoure l'académie, et encore plus loin les collines roulantes typique du pays. Au loin, j'imagine la lande tranquille, puis quelques villages pittoresques, puis des plages silencieuses foulés par quelques couples matinales, puis la mer, indomptable, qui se déchaîne encore et toujours, puis j'imagine mon village, paisible, qui domine ma manoir en contre bas, totalement vide. Mon père n'est même pas au courant de mon départ.

Soudain éprise par une envie d'avancer, je me lance, et ouvre la première porte qui se présente à moi. J'arrive dans un hall,  typique d'un château, avec un distributeur à boisson et quelques sièges qui ont l'air sacrément confortable. Ce n'est que le matin, et pourtant j'ai déjà chaud... Arf, l'été me tueras. Moi j'aime l'hiver. Je soupire, et je continue de marcher dans les couloirs, comme si je savais parfaitement où j'allais. Finalement, je tombe sur un concierge qui m'explique grossièrement où se trouve " l'aime diamant". En gros, des quartiers réservé au profs. Personnellement, je trouve ça hyper prétentieux de nommer la salle des profs " l'aile diamant", mais soit.

Je passe de couloir en couloir pour finalement arrive dans la fameuse aile diamant. Je vois plusieurs porte, que j'ouvre. A un moment, je tombe sur des vestiaires qui semble mener à une piscine, je devine. Une autre fois, je tombe sur une salle de sport très bien équipée. Je n'arrive pas à croire qu'on nous donne ça... Remarque, il était précisé dans la lettre que je pouvais rester et habiter ici, alors j'imagine que c'est principalement réservé aux pensionnaire... Mais j'avoue que je ferais bien un tour dans une piscine privée sans aucun gamin pour t'éclabousser quand tu nages tranquillement, ou quoi que ce soit.

J'arrive finalement dans ce qui semble être la salle des profs. Sacrément équipées, elle aussi. Une petite cuisine, mais assez fournie pour faire à peu près n'importe quoi, Un billard qui semble presque neuf... Bref, de quoi s'occuper pendant la récré ! Mais il n'y a personne. Peut être qu'un des résidents viendra ici à un moment, il faudrait que je me présente et qu'on me donne mes horaires si je veux pouvoir travailler.  En attendant, je m'assoit avec mes croissants et mes affaires de cours, et je saisit une feuille sur une table pour m'occuper en faisant des origamis. Pour l'instant, je fais un renard.


Dernière édition par Gabrielle Defage le 30/8/2017, 14:20, édité 1 fois
avatar
Gabrielle Defage

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une matinée tranquille [Pv Rose et Stef']

Message par Stef' le 10/8/2017, 12:10





Une matinée tranquille

Feat Gabrielle et Rose

Un jour de plus où l'irlandais n'avait rien de prévu, si ce n'était de déambuler dans couloirs de l'académie, presque déserts, sautillant et joyeux. Toujours en période de vacances scolaires, il n'y avait que très eu d'élèves qui circulaient, ce qui l'ennuyait plus qu'autre chose. Et bien oui, il n'avait personne avec qui parler.

Explorant tous les recoins de l'académie, le parc, les annexes, les salles de classe et tout le reste, il finit par arriver dans l'aile diamant. Il réalisa à ce moment que malgré son titre de professeur auquel il se faisait peu à peu, il ne s'y était encore jamais rendu. Curieux et un peu mal à l'aise, ayant comme l'impression qu'il ne devrait pas être là, il s'avança et découvrit peu à peu.

Il y avait un bureau d'études, des thermes, et des équipements qui à ses yeux contrastaient assez avec ce qu'il avait pu voir jusqu'ici. Cette partie de l'académie avait plus l'air d'une sorte de centre de repos, un endroit loin des études et autres leçons.

Soudain pris d'une faim non négligeable, Stefan décida de se rendre dans le salon commun pour prendre quelque chose dans le frigo. Rabattant sa longue écharpe sur son épaule, il poussa la porte et pénétra dans la pièce. Après avoir cherché un instant du regard où pouvait bien se trouver la cuisine, il vit une jeune femme, même si elle avait tout de même l'air plus mûre que lui, qui pliait du papier tout en mangeant des croissants. Quasiment par réflexe, poli, il la salua tout sourire.

"-Bonjour!"
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une matinée tranquille [Pv Rose et Stef']

Message par Miss Rose Johnson le 22/8/2017, 17:21

Rose était à l'académie depuis peu, et déjà, le cours qu'elle avait proposé était plein. Elle était bien sur très heureuse d'enseigner, mais elle n'avait jamais fait ça, et il fallait bien avouer qu'elle avait quelques appréhensions. Le cours en question aurait lieu dans quelques jours, il lui restait donc un peu de temps de préparation. Après s'être préparée un minimum, Rose décida d'aller à la recherche de la sacro-sainte salle des professeurs, où elle espérait trouver une photocopieuse. Et des collègues si c'était possible, et si il y en avait, il faut dire que pour l'instant, elle n'en avait pas croisé. Elle sortit de sa chambre de l'aile diamant et commença ses recherches. Après quelques détours dans des couloirs aussi bien inutile que long, elle trouva enfin ce qui pourrait correspondre à une salle des profs, et avec une photocopieuse. Il appelle ça le "salon commun", s'il vous plaît, lisez le avec une voix orgueilleuse et pompeuse. Oui, se dit la jeune fille, pompeux, c'est bien ce qui correspond. Elle entra.  Il y avait dans la pièce deux personnes. Une jeune femme, peut-être de son âge, et un homme, peut-être de son âge aussi. Elle n'avait jamais su donner un âge aux gens. La femme faisait de l'origami et l'homme était en train de manger. La salle en elle même était... pompeuse, oui. Une cuisine plutôt luxueuse, une table de billard et une photocopieuse! Rose, bien décidée à faire connaissance avec ses collègues alla poser ses affaires auprès de la blonde, mais en laissant prudemment une place entre elle deux.

-Bonjour!

Lança-t-elle. Elle alla ensuite du côté de l'homme pour tenter de faire marcher la machine à café. La jeune femme n'en avait jamais vu de semblable, et pourtant dieu sait qu'elle boit du café! Elle en avait vu des machines dans sa vie, mais une comme ça, jamais. Après avoir mit une tasse à l'effigie de l’académie dessous, elle appuya sur un bouton au hasard. La machine crachota et des voyants se mirent à clignoter.

-Excusez moi, est-ce que l’un de vous sait faire fonctionner cette machine ? Si j’appuie encore sur le mauvais bouton, j’ai un peu peur que ça explose !

Et elle ne plaisantait qu'à moitié, la machine avait vraiment l’air à deux doigt de faire quelque chose de bizarre. C’était bien sa veine ça, se dit elle. Son destin ou du moins son café était entre les mains de deux personnes inconnues.


Miss Rose Johnson
Professeur de musique
avatar
Miss Rose Johnson

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une matinée tranquille [Pv Rose et Stef']

Message par Gabrielle Defage le 25/8/2017, 17:24

"-Bonjour!"

Concentrée dans mon activité, je n'ai même pas remarqué qu'un homme était entré dans le salon. Physiquement, il à l'air plus jeune que moi, peut être d'un ou deux ans, je ne serais pas dire. En revanche, il a dans le regard une candeur et une fougue bien prononcées. Je pense qu'il a encore l'âme de la jeunesse. Ses cheveux roux, rapidement coiffés en une mèche tempétueuse, le rend assez beau. En tout cas, son sourire me souffle qu'il est très gentil. Bientôt, quelqu'un d'autre entre dans la pièce. Une femme cette fois, encore plus jeune, je crois.


"-Bonjour!"


Elle vient poser ses affaires près de moi avant de partir vers la machine à café. Je suis pour une discussion de bon matin. Je me lève, et me présente en essayant d'imiter le grand sourire qu'aborde le rouquin :

"Bonjour, je me présente, Gabrielle Defage, nouvelle professeure de littérature."

Je pars ensuite serrer la main de l'homme souriant, puis de la femme à la machine à café. Mais quand j'arrive, celle ci semble être en difficulté face à la machine.

"-Excusez moi, est-ce que l’un de vous sait faire fonctionner cette machine ? Si j’appuie encore sur le mauvais bouton, j’ai un peu peur que ça explose !"


"Mmmh..."

J'examine la machine. Pourtant, elle semble avoir appuyé sur le bon bouton. Qu'est ce qu'il peut bien manquer ? J'examine la ferraille sous tout ses angles. Une académie dans un château ne peut pas avoir une machine a café défectueuse, si ? Pourtant, je ne vois aucun problème. Le café est bien là, la tasse est ok... Ah, j'ai trouvé !

"C'est bon, je sais ! Il n'y a plus d'eau !"

Je prends le réservoir derrière, et constate qu'il était vide. Et bien voilà ! Problème résolu ! Je vais le remplir au robinet, puis je le replace derrière la machine. En attendant que l'eau ne chauffe assez, je me retourne vers la jeune femme qui voulait du café, et je lui tend la main.

"Enchantée !"
avatar
Gabrielle Defage

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une matinée tranquille [Pv Rose et Stef']

Message par Stef' le 29/8/2017, 12:35





Une matinée tranquille

Feat Gabrielle et Rose

Une troisième personne arriva bientôt, s'introduisant elle aussi d'un bonjour tout ce qu'il pouvait y avoir de plus classique. Se dirigeant vers le réfrigérateur l'irlandais espérait que la discussion ne se résumerait pas tout bêtement à un échange de politesse, sinon il allait vite s'ennuyer et ne tarderait certainement pas à partir. Fort heureusement, la femme qui était arrivée là avant lui sembla décidée à prendre la parole et entamer la discussion, ce qui le ravit.

"-Bonjour, je me présente, Gabrielle Defage, nouvelle professeure de littérature."

Il nota bien ces informations dans un coin de son esprit, avant que la nouvelle arrivante, désespérément en train de lutter (bon, ok, peut être pas à ce point) avec une machine à café, ne demande;

"-Excusez moi, est-ce que l’un de vous sait faire fonctionner cette machine ? Si j’appuie encore sur le mauvais bouton, j’ai un peu peur que ça explose !"

Et sans plus faire attention à ce qui se passa autour, le grand gamin pour plaisanter se mit à crier;

"-WAAAAAH, LA MACHINE À CAFE NOUS ATTAQUE, TOUS AUX ABRIS!!!"

Puis il sauta derrière un canapé pour s'en servir comme d'un bouclier, comme dans les films d'action ou les héros utilisaient tout et n'importe quoi, des portières de voiture, et cetera... Mais de nouvelles paroles de la professeur de littérature vinrent interrompre son délire.

"-C'est bon, je sais ! Il n'y a plus d'eau !"

Déçu, le professeur se releva de derrière le canapé, et s'avança de nouveau vers ses deux collègues. Se raclant la gorge comme pour dire "ça n'était rien, ne faites pas attention", il se présenta à son tour.

"-Hum, excusez moi. Je suis Stefan Smith, le professeur de langues!"
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une matinée tranquille [Pv Rose et Stef']

Message par Miss Rose Johnson le 1/9/2017, 22:40

"Bonjour, je me présente, Gabrielle Defage, nouvelle professeure de littérature. Mmmh..."

La jeune femme, Gabrielle, s'approcha de Rose et examina la machine. Elle avait une espèce d'aura apaisante qui eu pour effet de mettre Rose en confiance tout de suite. Elle aurait confier son café du matin à cette inconnue. D'ailleurs, c'est ce qu'elle était en train de faire.

"-WAAAAAH, LA MACHINE À CAFE NOUS ATTAQUE, TOUS AUX ABRIS!!!"

L'autre personne, un adulte, bien qu'il fasse l'enfant cria puis parti se cacher derrière un canapé. Cette réaction et le soulagement d'avoir trouvé des adultes dans cette académie fit sourire Rose.

C'est bon, je sais ! Il n'y a plus d'eau !"

Joignant son geste à la parole, elle rajoute de l'eau dans la machine, qui s'arrêta de crachoter dans le bruit magique de l'eau qui chauffe.

"Enchantée !"

Gabrielle, puisque c'était son nom, et on peut bien s'appeler par son nom entre collègues non ? Lui tendit la main, et Rose lui serra vigoureusement. Elle n'avait pas serrer la main à quelqu'un depuis un bon bout de temps, et à vrai dire, elle avait même failli incliner la tête, reste de sa vie en Corée. Rose se souvint, que quand elle était en Europe, elle jugeait beaucoup sur la façon de serrer la main, qui traduisait beaucoup de choses selon elle. Cette femme avait une poignée de main ferme, signe d'une personnalité intéressante et d'une personne sûre d'elle.

"-Hum, excusez moi. Je suis Stefan Smith, le professeur de langues!"

Le raclement de gorge faussement sérieux et la personnalité si différente de tout ce qu'elle avait connue jusqu'à lors la fit cette fois non plus sourire, mais rire, d'un rire franc. Se reprenant tant bien que mal, Rose se présenta à son tour.

"Merci pour le café, je suis Rose Johnson, et je suis nouvelle aussi, et professeur de Musique. Je suis bien contente de vous rencontrer, depuis les quelques jours que je suis là, je n'ai rencontré aucun adulte, et donc personne de l'administration. J'ai bien cru être la seule adulte ! "

Rose acheva d'un sourire, elle prit sa tasse de café et alla s'installer sur un canapé, espérant que la conversation avec ses collègues pourrait se poursuivre ici. Elle trempa ses lèvres dans le café brûlant. Parfait, ils avaient du bon café à l'académie Tsuki, cette condition vérifiée, elle pouvait donc rester.


Miss Rose Johnson
Professeur de musique
avatar
Miss Rose Johnson

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une matinée tranquille [Pv Rose et Stef']

Message par Gabrielle Defage le 2/9/2017, 12:27

"-WAAAAAH, LA MACHINE À CAFE NOUS ATTAQUE, TOUS AUX ABRIS!!!"

Voilà ce qu'a crié le rouquin alors que je réparais la machine à café. Sur le coup, je n'ai pas fait attention. Aucune idée de pourquoi, j'ai simplement ignoré. Mais après réflexion, quand j'ai réalisé que c'était lui qui avait dit ça.. J'ai été surprise. Après avoir fini de réparer la machine, je me suis retournée vers lui, avec une expression étonnée, mais un brin d'amusement dans les yeux. Voilà un original. Je sens qu'on va s'amuser avec lui. Après, il faut voir s'il n'est pas trop lourd. J'en ai connu,des stagiaires qui voulait se faire remarquer, des professeurs d'espagnol un peu trop extravagants, des professeurs d'anglais aux "nouvelles méthodes dynamiques" discutables. Enfin bref, j'ai hâte de voir qu'est ce qu'il enseigne.

Après une solide poignée de main avec celle qui n'arrivait pas à faire fonctionner la machine à café, je me demande aussi quelle matière elle peut bien enseigner. Vu son look un peu extravagant, c'est dur de juger. Tout les tatouages... J'aimes bien les tatouages, mais je me suis dit que si ça durait toute la vie, il y a forcément un moment où ça m'ira plus. Mais bref. Quand je la vois comme ça, j'ai envie de dire, professeur d'art plastique. Ou de musique. Un truc dans les arts. Mais ça peut aussi être une professeur de littérature, comme moi. Certains de mes collègues sont des artistes engagés... A leur façon. Tout ces tatouages sont peut être une façon de faire passer un message, au delà d'un simple accessoire de style.  Et voilà, mes pronostics sont fini. Maintenant, verdict. Qui enseigne quoi ? La réponse dans quelques instants...

"-Hum, excusez moi. Je suis Stefan Smith, le professeur de langues!"

Et bien voilà. j'avais raison. Une telle extravagance, ne pouvait mener qu'a une matière, les langues. Les professeur de science sont souvent bien plus discret, les professeur d'art et de littérature sont originaux, mais d'une autre façon. Quant aux professeurs, ils sont... reconnaissable. Enfin, je tombe bien bas dans les clichés, je vais m'arrêter là.

"Merci pour le café, je suis Rose Johnson, et je suis nouvelle aussi, et professeur de Musique. Je suis bien contente de vous rencontrer, depuis les quelques jours que je suis là, je n'ai rencontré aucun adulte, et donc personne de l'administration. J'ai bien cru être la seule adulte ! "

Je lui sourit simplement, pour montrer que le l'écoute. C'est tout de même inquiétant de ne rencontrer aucun adulte en "quelques jours". Enfin, qu'est ce qu'elle a fait pendant ces jours toute seule ? Est ce qu'elle a cherché un adulte en vain dans toute l'académie ? Un scénario loufoque se dessine dans mon esprit. Un scénario dans lequel il n'y a que trois adultes pour surveiller toute une académie d'enfants dotés de super-pouvoir.

"Dites, vous avez une idée d'où est ce qu'on peut trouver nos emplois du temps ? Et la liste des élève aussi ? Excusez  mes manières un peu pressées, c'est simplement que je suis un peu étourdie et que j'ai peur d'oublier de vous le demander plus tard."
avatar
Gabrielle Defage

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum