Un bruit de pas flippant [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Raven le Jeu 03 Aoû 2017, 18:16

C’était une journée C’était un jour comme les autres, un jour où la chaleur étai étouffante, presque insupportable pour un bon nombre de personne dont Raven. D’ailleurs, pour cette fois-ci, au lieu de rester dans le dortoir, la jeune avait préféré sortir, chercher un peu de fraîcheur dans la forêt, le feuillage des arbres empêchant relativement bien la lumière de passer, gardant ainsi la fraîcheur. C’était l’endroit parfait pour ne pas trop mourir de chaud. Alors oui, elle aurait pu aller à la piscine mais montrer son corps comme ça n’est pas ce qu’elle préfère faire. Là, la forêt lui permet, en plus d’être au frai, de réfléchir tranquillement, sans être embêtée par la première personne venue.

Enfin bon, Raven était tellement prise dans sa musique qu’elle ne faisait plus vraiment attention à o ! elle mettait les pieds. Elle ne remarqua d’ailleurs pas qu’elle avait quitté le pseudo chemin pour se perdre dans les fourrées. Ce n’est que lorsque son téléphone s’éteignit par manque de batterie qu’elle retira ses écouteurs, regardant autour d’elle l’air curieux et un peu… Désorientée. Heum… Simple question, elle était où exactement là ? Mince… Pourquoi n’avait-elle pas remarqué qu’elle avait quitté le chemin ? Ce n’est pas difficile de voir qu’on quitte un chemin bien définit ! Elle se fit des remontrances intérieur, s’enguirlandant en silence d’avoir été si imprudente !

Raven finit par s’asseoir contre un arbre, réfléchissant à comment retrouver son chemin. Elle avait bien pensé à faire demie tour mais… Après l’avoir fait, elle n’avait pu que constater qu’elle s’était encore plus perdue que précédemment. Raven réfléchissait à comment retourner vers la ville mais rien ne lui venait. Super. Elle était perdue en forêt… Un léger soupire lui échappa tandis qu’elle se redressa brusquement au bout que quelques minutes, un bruit de branche sur laquelle on marche, le boit venait de craquer non loin d’elle et son rythme cardiaque venait d’augmenter brusquement. Peur. Oui, elle avait peur mais le mieux était de ne pas faire de bruit, de tout simplement voir qui ou quoi venait vers elle. Raven resta donc plantée, immobile un moment.
avatar
Raven

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Miyu le Ven 04 Aoû 2017, 19:09

Miyu était arrivée à l’académie depuis relativement peu de temps. Ses parents étaient restés quelques temps dans la ville voisine pour s’assurer qu’elle avait tout ce dont elle aurait besoin au cours de sa scolarité et étaient maintenant repartis en France. La jeune fille s’était donc enfin retrouvée seule. Enfin presque : elle partageait actuellement son dortoir avec Sally, une fille un peu plus jeune qu’elle et croisait régulièrement du monde dans les couloirs. Mais c’était la première fois depuis qu’elle était enfant qu’on la laissait se promenait seule, et qu’elle pouvait faire à peu près ce qu’elle voulait. Elle n’avait pas encore réellement expérimenté cette liberté, ne sachant par où commencer.

Mais ce jour-ci serait différent. En se levant ce matin-là, elle avait décidé qu’il était temps de vivre pour elle-même et de faire ce dont elle avait vraiment envie. Et ce dont elle avait envie était de faire un tour en extérieur. Malheureusement, en ouvrant la fenêtre, Miyu s’était vite rendu compte de la chaleur qu’il faisait. Elle était peut être en Cornouailles, mais le mois d’août était déjà bien installé, et avec lui son soleil un peu trop chaleureux. On ne peut pas dire que la jeune fille appréciait vraiment la chaleur. Il lui fallait donc trouver un endroit où se mettre un peu au frais, tout en prenant l’air.

En arrivant, il lui avait semblé entendre parler d’une forêt qui bordait la ville voisine. Ce serait parfait. Après tout, elle avait passé la moitié de sa vie dans les bois qui entouraient la propriété familiale. C’était là-bas que, souvent en vain, son père tentait de l’entrainer à contrôler son don de métamorphose. C’était aussi là-bas qu’elle se cachait lorsqu’elle ne voulait pas rentrer ou là-bas encore qu’elle avait rencontré la première personne extérieure à son cercle familial. Avec ces souvenirs en tête, elle s’était donc préparée et précipitée dehors.

Une fois arrivée à la lisière de cette forêt, elle du tout de même se rendre à l’évidence : c’était autre chose que les bois auxquels elle était habituée. Mais sans plus d’hésitation, elle y pénétra. C’était idéal : il y faisait plus frais qu’à l’extérieur, et elle se sentait en sécurité, notamment grâce aux souvenirs que ce lieu convoquait. Elle redécouvrait le bruit du vent dans les feuilles, l’odeur de la terre et des arbres et le chant des oiseaux. Tout semblait si familier et nouveau à la fois. Un regard en arrière lui suffit pour constater que la limite des arbres n’était plus visible. Elle avança encore quelques minutes et décida d’essayer une petite transformation. Elle savait qu’il était interdit d’utiliser son pouvoir en dehors de l’académie, mais elle était assez loin pour que personne ne la voit… Et puis, si elle ne tenter qu’une transformation partielle, cela ne ferait de mal à personne, si ?

Après une grande concentration, Miyu parvint à faire apparaitre ses oreilles et son nez. C’était un exercice plus amusant que ce qu’elle avait vu à l’académie. Ici elle pouvait se souvenir des conseils de son père. Profitant des sons et des odeurs qu’elle captait, elle continua d’avancer. Avant de se figer, les sens en alerte. Elle avait sentit quelque chose, qui n’avait rien à voir avec les arbres ou les animaux. C’était une odeur humaine. Légère, car la transformation était incomplète, mais tout de même présente. Et si quelqu’un l’avait vue ? Elle observa autour d’elle, mais ne vit rien. Continuant un peu, en suivant l’odeur, elle finit par voir quelqu’un, au loin. Elle redonna son apparence normale à son visage et se cacha entre les arbres et les buissons pour observer cette nouvelle tête. Visiblement, il s’agissait d’une femme. Trop curieuse, la fille aux cheveux violets se risqua à avancer pour pouvoir l’observer. Elle ne s’était pas attendu à croiser qui que ce soit et était intriguée. Les yeux rivés sur la silhouette qui se rapprochait doucement, elle continua à marcher, de son pas de biche.

*CRACK*

Regardant ailleurs, elle n’avait pas vu la branche sur son passage, qui avait craqué bruyamment sous son pied. Elle se figea, le coeur battant, attendant la réaction de la femme devant-elle.


Dernière édition par Miyu le Dim 06 Aoû 2017, 00:13, édité 1 fois


avatar
Miyu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Raven le Ven 04 Aoû 2017, 22:33

Raven était sur ses gardes, l’air relativement paniqué. Elle ne savait absolument pas comment réagir, ni ce qui avait provoqué ce craquement. Elle se rassurait, devant se tire que ce n’était pas un bruit étrange mais plutôt normal. Après tout, dans les forêts, il y a des animaux, des oiseaux et des insectes, ils sont capables de provoquer ce genre de bruits… Oui, alors qu’elle essayait de se rassurer doucement, d’autres pensées lui traversèrent l’esprit. Et si c’était un fou ? Un tueur ou autre sociopathe de la sorte ? Non, et puis de toute façon, Raven était totalement capable de se défendre, il lui suffisait de le regarder droit dans les yeux et de se concentrer pour le plonger dans un rêve ou un cauchemar pour se sauver au plus vite ! Elle ne disposerait de toute façon que de quelques minutes pour partir avant que la personne ne se réveille et se lance à sa poursuite. Bon, le temps que ce dernier revienne à la réalité devait aussi être prit en compte mais ce n’était pas son problème. Cette pensée pour le moins effrayante fit naître un frisson chez la jeune femme, un frisson lui parcourant tranquillement l’échine. C’était pour le moins très désagréable comme sensation.

Après quelques longues secondes supplémentaires passées comme ça, immobile et sur ses gardes, la jeune femme lança à l’attention de quiconque était dans les parages de se montrer.

- Qui est là ?...

Sa voix avait été tremblante et peu assurée, le genre qui peut faire rire en fonction de la situation. Bon, il faut tout de même être sacrément fou pour rire dans ce genre de situation, ou alors, être farceur mais là, c’était un peu moins probable pour Raven qui était toujours aussi paniquée, elle attendait une réaction. Ouais, quelque chose du genre. Elle savait qu’il y avait quelqu’un, ou quelque chose, elle sentait un regard sur elle et cela ne faisait qu’augmenter son malaise. Malaise qui était très présent et bien installé. Elle reprit, la voix toujours aussi tremblante.

- Qui que vous soyez, montrez-vous, je ne vais rien vous faire ?

Bon, si c’était un animal et qu’elle lui parlait comme ça, elle passerait pour une fille stupide. Mais si c’était un fou psychopathe, elle était tout aussi stupide que pour l’animal. Ben oui ! Si c’était un fou, vous pensez vraiment qu’il va sortir, les mains en l’air avec son arme ? Comme s’il n’allait rien faire ? Houla, il ne faut pas rêver ! Un assassin vous tuera s’il doit ou veut le faire, point barre ! C’est comme la nuit, lorsque vous êtes chez vous, dans votre lit tranquille et que d’un coup, vous entendez un bruit suspect qui vous fait vous cacher sous votre couverture ! Genre l’assassin ne va pas vous tuer si vous vous cacher… Bon, Raven à aussi tendance à faire ça car c’est tout de même sécurisant d’avoir quelque chose sur sois. L’américaine se mit à regarder là où le bruit de pas s’était fait entendre. Oui, c’était de là qu’il été arrivé, donc c’était là qu’il y avait quelqu’un.
avatar
Raven

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Miyu le Sam 05 Aoû 2017, 14:51

Les secondes passaient, aussi longues que des minutes. Miyu pouvait sentir la tension qui régnait, alimentée tant par sa propre peur que par celle, surement, de la jeune femme devant elle. Si en entrant dans cette forêt elle ne s’était pas attendu à croiser quelqu’un, elle se sentait maintenant bête de s’y être enfoncée aussi loin. Pendant cet instant qui lui semblait une éternité, la jeune fille observa la personne qui se trouvait à quelques mètres d’elle. Celle-ci était bien plus grande qu’elle, sans pour autant avoir l’air d’une géante et ses cheveux, d’un noir de jais, lui faisaient penser aux plumes d’un corbeau. Elle était habillée de façon assez légère et son débardeur laissait apercevoir une forme sur son bras. Un tatouage ? La seule personne que Miyu avait jamais rencontrée qui était tatouée n’était pas des plus recommandables. Peut être était-ce un simple préjugé, mais elle n’était pas rassurée pour autant.

Miyu n’osait bouger, ne sachant pas comment l’autre personne risquait de réagir. Contre toute attente, ce fut cette dernière qui brisa ce silence devenu pesant.

« -Qui est là ? … »

Contrairement à ce que la fille aux cheveux violets redoutait, la voix de son interlocutrice tremblait. Visiblement elles étaient aussi tendues et effrayées l’une que l’autre. En comprenant cela, elle se détendit un peu. A quoi s’était-elle attendu ? Après tout, ce n’est pas parce que l’on croise une personne seule au milieu d’une forêt vide de toute présence que c’est forcément une mauvaise personne, quelqu’un qui vous veut du mal… N’est-ce pas ?

Miyu soupira doucement, afin d’être moins crispée pour lui répondre. Mais avant même d’avoir le temps de dire quoique ce soit, la jeune femme avait reprit, de la même voix tremblante.

« -Qui que vous soyez, montrez-vous, je ne vais rien vous faire ? »

C’est alors que Miyu se rendit compte de l’avantage qu’elle avait sur cette personne. Elle était derrière elle et la voyait. Rien d’étonnant à ce qu’elle lui ait fichu la trouille en fait! En se demandant à quoi s’attendait cette fille exactement, elle se dit qu’il fallait se dépêcher de rectifier ça. Il n’était vraiment pas nécessaire de la faire patienter plus longtemps et de rendre l’atmosphère encore plus pesante. Vraiment. Et en même temps, que dire ? Elle s’était d’abord approchée pour l’observer, curieuse et lui avait fait peur. Elle se sentait bête aussi d’avoir elle-même eu peur. On ne sait jamais quel genre de rencontre on peut faire, mais tout de même…

Alors que la jeune fille réfléchissait aussi vite qu’elle en était capable, elle vit que l’autre esquissait un mouvement pour se retourner. Il fallait réagit vite. Sans réfléchir davantage, laissant le naturel reprendre le dessus, Miyu lui répondit.

-Pardon… Je… je ne voulais pas vous faire peur, je n’ai pas vu où je marchais…

Elle s’était inclinée spontanément en signe d’excuse, comme on le lui avait toujours apprit. Ses cheveux violets, alors détachés, étaient tombés en cascade de ses épaules pour encadrer son visage. Elle était moins tendue mais attendait la réponse de son interlocutrice avec appréhension.


Dernière édition par Miyu le Dim 06 Aoû 2017, 00:14, édité 1 fois


avatar
Miyu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Raven le Sam 05 Aoû 2017, 20:22

Après quelques nouveaux instants passés à attendre, à attendre que quelqu’un ne décide à se montrer. C’est à ce moment là qu’une fille sortit de derrière des buissons, s’excusant de lui avoir fait peur. Cette dernière s’inclina, sans doute pour s’excuser de nouveau par ce geste. A la vision de cette jeune femme, Raven poussa un soupire de soulagement, évacuant de cette façon ses sentiments d’angoisse et de peur. D’ailleurs, cette technique était plutôt efficace car ses sentiments disparurent très rapidement. Ce n’était pas un taré ou autre personne du genre mais une nana comme elle. Et avec des cheveux magnifiques ! Elle esquissa un petit sourire gêné, oui, elle était gênée d’avoir pensée que la personne étant présente dans la forêt était forcément un psychopathe. Elle lui répondit d’une voix calme et beaucoup moins tremblante que précédemment.

- Ne t’excuse pas, ce n’est pas très grave et… Redresse-toi…

How tiens, elle l’avait vouvoyée ? Elle ? Raven ? Etre vouvoyée ? Wahoo, alors on va mettre les choses au clair, on ne la vouvoie pas. Elle reprit tranquillement.

- Au fait, ne me vouvoie pas, je pense que nous avons le même âge.

Raven passa la main à l’arrière de son crâne. Ses pensées avaient été mais tellement ridicules ! La jeune femme était à la fois rassurée et soulagée. Rassurée car elle n’était pas seule perdu dans cette forêt, et soulagée pour les raisons énoncées plus tôt. Enfin attendez ! Rien ne dit ou montre qu’elle non plus n’est pas perdu comme elle ! Si ça se trouve, les deux se sont perdu et se sont tombées dessus par le plus pur des hasards ! Quoique, cette option n’était pas ce qu’il y a de plus probable… M’enfin, ce n’était sans doute pas le plus important. Là, Raven avait juste envie de faire connaissance, ça lui viderait l’esprit, cela lui ferait oublié les idioties pensées plus tôt !

Elle tendit doucement la main droite vers sa camarade, son bras tatoué était maintenant parfaitement visible. Ce tatouage ne représentait rien de bien définit, cela ressemblait à l’intérieur d’un ordinateur, ou peut être une sorte de plan, elle-même ne se souvenait plus exactement de ce qu’il représentait. L’américaine affichant un sourire amical, un sourire fait pour mettre la personne en confiance rapidement. Elle se présenta rapidement à la nouvelle venue, après tout, c’était la moindre des choses.

- Au fait, je m’appelle Raven et toi ?

Mince ! Elle avait passé plus d’une minute à regarder la jeune dans les yeux, le décompte était presque arrivé à son terme et elle n’avait pas spécialement envie de l’envoyer au pays des rêves ! Elle détourna le regard quelques centièmes de secondes avant de le replonger de nouveau dans celui de la jeune femme. Vous avouerez que plonger une personne que l’on vient tout juste de rencontrer dans un cauchemar ou rêve n’est pas spécialement la meilleure façon de faire connaissance ! Tout ce qu’elle espérait était qu’elle ne soit pas prise pour plus folle qu’elle ne le paraissait déjà.
avatar
Raven

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Miyu le Dim 06 Aoû 2017, 00:45

En voyant la jeune femme devant elle se retourner, Miyu n’avait pas osé croiser son regard immédiatement. Un bref instant s’écoula avant qu’elle ne brise le silence gêné laissé par la plus petite des deux. La voix de la fille aux cheveux sombres était tout de suite plus assurée, moins tremblante. Cela confirma ce que Miyu pensait, elles s’étaient fait peur l’une à l’autre. C’est tout de même un comble! La japonaise se redressa et observa son interlocutrice de plus près. Depuis son arrivée, c’était une des premières personnes avec laquelle elle entrait en contact, de façon aussi direct, et à vrai dire, même avant son arrivée, elle n’avait jamais vraiment eu ce genre d’occasion. C’était une belle jeune femme aux yeux très sombres et à l’air beaucoup plus adulte qu’elle même. Mais cette dernière reprit la parole, comme pour nier ce qu’elle pensait. Elles auraient le même âge ?

Miyu baissa les yeux un instant, et afficha un sourire gêné. Quelle situation gênante pour une première rencontre! Quelle drôle de première impression elle devait avoir! La jeune fille fixa à nouveau son regard sur ce nouveau visage et s’apprêtait à s’excuser à nouveau, quand la fille aux cheveux noirs prononça ces mots :

« -Au fait, je m’appelle Raven et toi ? »

Raven… n’est ce pas un mot anglais pour désigner les corbeaux ou les corneilles ? Son nom, ses cheveux, même son tatouage, tout semblait sombre chez elle. Et pourtant, une certaine douceur émanait d’elle. Son père lui avait apprit qu’il fallait souvent se fier aux apparences pour se faire une impression, mais elle avait dans l’idée que ce n’était pas toujours suffisant. Et puis, il n’était pas là pour lui dire quoique ce soit.

Raven lui avait tendu la main, dans un geste qui se voulait probablement amical. Miyu lui tendit la sienne en retour et la serra brièvement, mais chaleureusement. En la regardant dans les yeux, elle fut surprise que la brune détourne le regard pour y revenir l’instant d’après. C’était étrange car elle avait l’habitude de rencontrer des adultes sûrs d’eux qui n’hésitaient pas à fixer les plus jeunes sans complexe, et en même ce geste la rassura. Elle était plutôt mal à l’aise avec les contacts visuels trop longs, qui lui donnaient l’impression d’être vulnérable.

-Je m’appelle Miyu, répondit-elle enfin, avec un sourire qu’elle voulait agréable et chaleureux.

Pour une fois qu’elle avait la possibilité de se faire une connaissance par elle-même, il valait mieux être sympathique. La jeune femme était loin d’être désagréable, ça en vaudrait surement la peine!

Miyu remit en place une mèche de cheveux qui la gênait, fixa le sol un instant et reporta son regard vers Raven. Elle ne put s’empêcher de regarder à nouveau ce tatouage qui l’intriguait. Il ne ressemblait à rien de précis, ni un logo, ni une slogan, rien qui ne rappelait un gang ou autre… Tant mieux. Ce regard ne dura que deux ou trois secondes, mais il valait mieux couper court avant que son interlocutrice ne la trouve malpolie. Elle releva les yeux pour se plonger dans les siens, noirs, et reprit la parole avec la première chose qui lui passa par la tête, afin de faire connaissance.

-Tu es une élève de Tsuki toi aussi ?

Il ne lui semblait pas l’avoir croisé à l’académie, mais elle n’avait pas encore croisé beaucoup de jeunes en ville… Alors que ferait-elle dans la forêt si elle n’était pas une élève en quête de verdure ou de fraicheur par cette chaleur ?


avatar
Miyu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Raven le Lun 07 Aoû 2017, 16:38

La jeune femme lui serra la main, ouff, Raven vous  avouera qu’elle à toujours peur de se prendre un vent lorsqu’elle tend la main à quelqu’un pour faire connaissance. Cela lui arrive de temps en temps mais ce n’est pas vraiment grave ou important. L’inconnue se présenta à son tour. Miyu. Raven lui adressa un doux sourire à son tour.

- Enchantée Miyu ! Ton prénom est adorable.

La dite Miyu dirigea son regard vers le sol, puis l’espace de deux ou trois secondes sur son tatouage avant de se reporter dans les siens. Il fallait faire attention avec les yeux de Raven, ce n’était pas spécialement dangereux mais plutôt désagréable si elle tombe sur un cauchemar. D’ailleurs, alors que Raven voulait la mettre en garde, la jeune Miyu lui demanda si elle était élève à l’académie Tsuki. Ce brusque rappelle la ramena vite fait à la réalité, si jamais  elle lui expliquait ça, cela remettrait tout en cause !

- Oui, depuis peu et toi ?

Mince, sa question était totalement stupide ! Si la jeune n’y était pas, elle n’aurait sans doute pas posé la question comme ça ! L’américaine essaya de se rattraper au plus vite, enchaînant presque aussitôt, au plus vite du moins.

- J’imagine que oui vu que tu me poses la question.

Elle passa lentement la main dans ses cheveux, détournant rapidement le regard. Certes, elle s’était rattrapée rapidement mais pas assez pour que cela ne soit pas remarqué. Enfin, elle avait fait une faute dès qu’elle lui avait retourné la question. Enfin bon, tant pis ! D’ailleurs, une question tout à fait en rapport avec celle de Miyu traversa l’esprit de la tatouée, dans quelle maison se trouvait-elle ? Saphir, Emeraude, Rubis ou Diamant ? Bon, peut être pas Diamant, après tout, elle ne semblait pas avoir plus de 23 ans. How, attendez, ce n’est pas méchant lorsqu’elle pense ça comme ça ! C’est une simple constatation. Une simple constatation comme une autre. Elle lui posa donc la question d’une voix douce.

- D’ailleurs, vu que tu viens de là bas, tu es dans quelle maison ?

Elle n’avait pas envie de faire de détour, c’était mieux de poser la question de cette façon là plutôt que de tourner autour du pot pendant des heures pour finalement avoir le même résultat. En plus, ça restait dans le contexte des présentations donc autant en profiter ! De même pour le fait que la jeune femme fasse partie de l’académie, elle devait être la première élève de Tsuki avec qui elle parlait ! C’était un bon jour pour rencontrer de nouvelle personne. Par contre, une autre question devait être posée à la jeune. Saurait-elle sortir de la forêt ? Hop, Raven détourna rapidement le regard avant de regarder de nouveau la jeune fille. Bon, elle risquait d’être prise pour une folle si elle ne lui disait pas pourquoi. Mais là, elle préférait attendre avant de lui dévoiler ça.
avatar
Raven

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Miyu le Lun 07 Aoû 2017, 22:54

Raven répondit à Miyu, en commençant par un compliment sur son prénom. Gênée, la jeune fille détacha son regard d’elle pour le laisser vagabonder sur l’herbe et les feuilles déjà tombées. La japonaise n’avait pas vraiment l’habitude que l’on lui fasse des compliments. A part son frère, peu de monde se préoccupait d’elle et de ce qu’elle faisait. Heureusement, elle n’eut pas à revenir sur cette remarque, car la jeune femme en face d’elle répondit rapidement à sa question. Oui, elle était également élève à l’académie Tsuki. Parfait, c’était donc l’occasion de sympathiser avec une camarade. Dans ce cas, quel pouvait être son pouvoir ?

L’interrogation fut rapidement balayée de son esprit par la reprise de parole très rapide de Raven. En effet, elle lui avait retourné la question surement machinalement, avant de se reprendre. C’est le genre de choses que l’on remarque assez fréquemment. N’avez-vous jamais fait attention ? Lorsque l’on demande à une personne comment elle va et qu’elle vous pose à son tour la question, même si elle s’en fiche, ou même si la réponse est inscrite sur votre visage. Dans le cas présent bien sûr, la réponse n’était pas forcément évidente. Après tout, peut être l’école était-elle réputée dans le coin ? Allez savoir…

Miyu répondit par un hochement de tête et garda son sourire timide sur les lèvres. Pendant quelques secondes, un silence s’installa. Silence relatif puisqu’un vent très léger commença à souffler dans les feuilles, comme pour les faire chanter. Avec cette chaleur, c’était particulièrement agréable. Quelque chose attira l’attention de la japonaise. La jeune femme devant elle semblait gênée. Passant sa main dans ses cheveux régulièrement et détournant souvent le regard, on aurait dit que Miyu était arrivée au mauvais moment et l’avait dérangée. Peut-être était-ce le moment de s’éclipser et de la laisser vaquer à ses occupations.

Avant qu’elle n’ait pu dire ou faire quoique ce soit, son interlocutrice reprit la parole. Heureusement, car la jeune fille commençait à être un peu gênée à son tour. La question posée semblait anodine et appelait à une réponse. Bien sûr, si elle était à Tsuki, elle avait une maison! Pourvu qu’elle ne soit pas chez ces m’as-tu-vu de Rubis… Elle n’en avait pas l’air, mais après tout, une chance sur trois! Non, sa voix était douce et son sourire agréable. Elle n’avait aucunement l’air agitée ou prétentieuse. Bien sûr, elle n’en avait pas encore rencontré beaucoup, mais les quelques élèves qu’elle avait eu l’occasion d’observer lui faisaient un peu… peur. Oui, c’était le mot.

-Oh! Je suis chez les Saphirs! Et toi ? Répondit-elle avec une voix un peu plus enjouée et moins timide.

Quelque chose chez cette fille l’intéressait. La rassurait même. Elle avait l’air plutôt mature, douce et gentille. Elle détournait parfois les yeux, comme si elle était aussi timide que Miyu. Et surtout, elle était seule dans la forêt. Sa main à couper qu’elle était une Saphir également… Bien entendu, les impressions sont parfois très trompeuses, et la japonaise n’avait pas assez d’expérience en terme de relations sociales et de rencontres pour prétendre être capable de cerner les gens rapidement.

Soudain, elle commença à sentir une légère gêne dans les jambes. Elle était restée parfaitement immobile depuis plusieurs minutes, n’osant pas faire le moindre geste. Elle remua ses jambes, l’une après l’autre pour se dégourdir, en attendant la réponse de Raven.


avatar
Miyu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Raven le Mar 08 Aoû 2017, 23:15

Face à la réponse de la jeune, Raven sourit. Elles étaient donc dans la même maison ! Bon, peut être pas dans le même dortoir mais la même maison, oui ! C’était un bon point, connaitre quelqu’un de l’académie est un fait, connaitre quelqu’un de la même maison est un autre, un meilleur point même ! Raven répondit à son tour, lui annonçant qu’elle est dans la même maison qu’elle. Oui, cette partie est très désagréable à lire et je m’en excuse, trop de répétitions. Enfin bon, maintenant qu’elle avait la certitude qu’elle venait de Tsuki, l’américaine pouvait lui annoncer pourquoi elle détournait souvent le regard. Elle passerait moins pour une folle ou que sais-je encore ?

- Tu m’excuseras de détourner souvent le regard, mon pouvoir réside dans mes yeux et je n’ai pas vraiment envie de te plonger dans un cauchemar ou rêve. C’est un peu moyen pour une rencontre.

Elle baissa le regard face à cette révélation. C’est vrai que cela pouvait être très handicapant par moment, surtout lors des contacts visuels trop intenses et trop prolongés qui peuvent faire penser aux autres qu’elle ment. Alors que non, c’est avant tout pour leur sécurité à eux, mais aussi à elle, car oui, c’est bien beau de penser aux autres mais penser à sa propre santé est aussi bien ! Là, c’est ses yeux qui sont mit en jeu, c’est sa lumière qui peut s’éteindre, pas la leur. Donc autant dire que c’est problématique.

Miyu fit bouger ses jambes doucement, sans doute pour les dégourdir un peu. Après tout, aucunes d’elles n’avaient vraiment bougés depuis que leur conversation avait commencée et elle-même commençait à ne plus très bien sentir ses jambes. L’américaine fit quelques pas, se dirigeant vers un arbre, invitant la jeune à venir s’asseoir avec elle. C’est mieux de parler assises que debout, c’est surtout que c’est moins fatiguant ! Enfin bon, c’est plus agréable, on va amener ça comme ça !

Peu après, après avoir laissé un petit, tout petit silence que Raven demanda à sa camarade quelle était sa singularité, enfin, si cela ne la dérangeait pas d’en parler du moins. Elle savait que sa curiosité pouvait parfois être envahissante alors autant lui dire de suite qu’elle n’était pas obligée de répondre si elle n’en avait pas envie.
avatar
Raven

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Miyu le Mer 09 Aoû 2017, 01:01

Lorsqu’elle entendit sa réponse, Raven sourit. Miyu se dit alors que vraiment, c’était une belle jeune femme. Malgré le côté un peu sombre que lui donnaient ses yeux et ses cheveux noirs, son sourire apportait beaucoup de douceur à son visage. Mais quand elle lui répondit, ce fut au tour de la japonaise de sourire. Elle avait vu juste, mais surtout, elle venait de rencontrer quelqu’un de la même maison. C’était très encourageant! Elles avaient donc peut être des choses en commun, des choses à se dire. C’était tout à fait ce qu’elle recherchait.

La fille aux cheveux de jais reprit la parole de façon directe et inattendue. Elle lui parlait de son pouvoir. Cette confession interloqua un peu Miyu. C’était pour le moins un don particulier. Baissant les yeux, elle réfléchit un instant. Ce ne devait pas être facile à vivre. Elle ne pouvait donc pas soutenir le regard de quelqu’un, et devait souvent se sentir obligée de se justifier… D’un autre côté, cela pouvait surement avoir des avantages, mais la jeune fille ne les voyait pas pour le moment.

Son interlocutrice fit alors quelques pas, et lui proposa de s’asseoir. Miyu accepta volontiers, pensant que ce serait plus agréable pour discuter. Après l’avoir rejoint, elle s’assit à son tour et remit ses pensées en place. Entre l’académie, la maison, le pouvoir, cela faisait pas mal de choses à remettre en perspective. Enfin, vous me comprenez… Comme pour associer le geste à la pensée, la plus petite lissa sa jupe d’un geste mécanique. Puis, Raven reprit en lui demandant à son tour quel était son pouvoir. Quelle impolitesse… elle s’était confiée aussi ouvertement et Miyu ne lui avait même pas répondu.

Plaçant ses mains autour de ses genoux, baissant les yeux et rougissant légèrement, elle lui répondit.

-Oh… Eh bien, je… Je peux me transformer en biche. Plus ou moins sur commande… cette annonce s’accompagna d’un petit rire nerveux. Elle n’en avait encore jamais parlé en dehors de son cercle proche, c’était une grande première. Je… je suis désolée pour toi, ce ne doit pas être toujours facile à gérer… Tu sais, je pensais simplement que tu étais aussi timide que moi.

Un peu gênée par cette « révélation », la japonaise tourna la tête. C’était sorti un peu tout seul. Peut être se sentait-elle assez en confiance pour dire ce genre de choses… Se tournant à nouveau vers Raven, elle reprit, rougissant de plus belle :

-Et… tu es à Tsuki depuis longtemps ? Est-ce que ça te dérangerait de me dire comment tu t’y sens, si ça t’aide pour ton… pouvoir ? Je… je viens d’arriver, je ne connais encore rien à tout ça…

Voilà, avec cette dernière phrase, elle avait un peu l’impression d’avoir crié au monde entier que sa vie sociale s’était résumée, pendant 18 ans, au seul contact avec les domestiques de son père. Ce n’était pas le cas bien entendu, et de toute façon, elle avait vraiment envie de savoir comment cela se passait pour les autres. Alors tant pis. Elle était venue pour essayer de se débarrasser de sa timidité et de son manque de connaissances en terme de relations, alors c’était le moment ou jamais.


avatar
Miyu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Raven le Mar 15 Aoû 2017, 14:08

Une fois les deux filles assises, Miyu se confia à son tour, lui dévoilant qu’elle pouvait se transformer, plus ou moins sur commande, en biche. Cette confidence faite, un petit rire nerveux fut produit par la jeune qui ne devait pas encore en avoir parlé autour d’elle. Puis, après ça, Miyu s’excusa pour elle, disant que ça ne devait pas être facile à gérer et qu’elle pensait qu’elle était tout simplement aussi timide qu’elle. Oui, c’est vrai que c’est l’impression que Raven peut donner à force de détourner le regard souvent mais c’était loin d’être le cas, la preuve avait été donnée. L’américaine s’aperçut que Miyu avait détourné le regard après avoir dit ça. Peut être que cela lui avait échappé ? Mais bon, elle pouvait bien lui dire que ce n’était rien, qu’elle avait l’habitude de ce pouvoir, qu’elle avait pu s’y habituer.

- Ne t’inquiète pas, tu n’y es pour rien après tout, mais j’avoue que par moment c’est assez difficile à gérer. Terminé les battle de regard pour moi !

Et voilà qu’elle se remettait à sourire, riant doucement. C’est vrai qu’elle ne pouvait plus en faire mais bon, tant pis, elle faisait avec. Elle n’avait pas envie de prendre le risque de plonger quelqu’un dans un cauchemar contre son gré donc autant évité. Ensuite, la jeune femme lui demanda plusieurs choses au sujet de Tsuki, si elle y est depuis longtemps, comment elle s’y sent, si ça l’aide pour son pouvoir. Houlà, alors là ma grande, Raven est dans le même cas que toi, elle vient juste de débarquer dans cette académie bien différente de celle qu’elle avait l’habitude de voir et de côtoyer.

- Pour être franche, je suis comme toi, une petite nouvelle fraîchement débarquée. Tout ce que je peux dire c’est que pour le moment, je me sens plutôt bien dans cette académie, les gens ont l’air plutôt sympa. Et puis ici, il y a moins de chance d’être prise pour une folle si je détourne le regard trop souvent. Je passerais peut être pour une fille bizarre quelques temps mais ça devrait passer.

L’américaine regardait la jeune du coin de l’œil. Elles étaient dans le même bateau, venaient toutes les deux de débarquer dans un monde différent. Bon d’accord, c’est toujours le même monde, qu’on soit d’accord, mais cette académie est tellement différentes de toutes celles qu’elle avait pu voir avant qu’elle avait l’impression de se trouver dans un monde parallèle, dans une dimension autre que la sienne et cette impression la faisait réfléchir à comment tout ces pouvoirs, chez tous ses adultes et enfants avaient pu se réveiller, à quoi cela pouvait être du. Enfin, rien ne pourrait expliquer le pourquoi du comment de toutes ses choses, après tout, c’était fait et on ne pouvait rien modifier. C’était même mieux ainsi ! En plus, à Tsuki, ils ne seraient pas jugés pour leur différence des autres êtres humains dits « normaux ». Mais ! Attendez ! Et si on inversait les rôles pour une fois ! Si c’était les personnes sans pouvoir, sans capacités extraordinaires qui n’étaient pas normales ? Si c’était différent pour une fois au moins, ça pourrait être intéressant ! Enfin bon, comme on dit, on pourrait refaire le monde avec des si. Raven finit par chasser ses pensées de son esprit, préférant se consacrer entièrement à sa camarade de Maison.
avatar
Raven

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bruit de pas flippant [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum