Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Sally Whispers le Lun 31 Juil 2017, 18:56



Enfin aux dortoirs !

    Cette fichue première journée s’épuisait enfin, et l’énorme soleil commençait à tendre dangereusement vers l’ouest, me laissant tout le loisir d’atteindre mes appartements. Grâce à je ne sais quelle providence, le dortoir n’allait plus tarder à me tendre les bras. Et il était temps ! C’est qu’il fait chaud sous une couche de vêtement pareille ! On n’a pas idée de se balader comme ça en plein soleil ! En plus avec ce truc qui pèse une tonne ! Heureusement que personne ne l’a ouverte d’ailleurs… Je n’imagine pas le cauchemar pour tout ranger… Je posais un moment la valise pour reposer mes mains fatiguées er reprendre mon souffle, en profitant pour regarder. C’est vraiment impressionnant… Les hauts murs clairs et étincelants étaient décorés de gravures, sculptures et respiraient par bon nombre de grandes fenêtres aux rideaux nacrés. Je me demande à quoi ressemble une chambre ici… Aurais-je la liberté de la réaménager ? Combien de personne va-t-il y avoir à mes côtés ? Vais-je être forcée de vivre en communauté ? Enfin, je veux dire, je n’ai pas encore entendu parler du fameux bras infini de tatie depuis mon arrivé… C’est peut-être ça, sa surprise : me passer de camarade de chambre. Bah ! Faut pas rêver ma vieille !

    Après un long soupire, je repris la longue marche vers l’entrée de cette fameuse « maison ». Je suis exprès rentrée assez tôt, j’espère qu’avec le beau temps je ne croiserais personne et que j’aurais quelque minute pour récupérer… Il me tarde de libérer mon précieux cahier ! Ça fait depuis… depuis hier soir que je n’ai pas écrit le moindre mot pour Roy ! Finalement, ouvrir la porte avec ma valise dans une main s’averra être un exercice des plus complexe, mais je parvins finalement à mes fins après plus d’une minute d’effort acharnée. A bout de souffle, je laissais ma valise s’échouer à proximité d’un fauteuil vide sur lequel je me laissais tomber. Peu importe qui est là ! Il me faut quelque minute ! Je souffle bruyamment un moment, les yeux fermés, la tête en arrière dans le creux du fauteuil avant de me redresser un peu. Il va falloir que tu investisses tes appartements ! Pas le temps de t’apitoyer ! Mais, avant que je n’aie pu me lever, une brûlure singulière commença à se développer dans mes deux bras et mes jambes. Je vais avoir des crampes, c’est sûre… Je grimaçais avant de m’enfoncer dans le fauteuil, résignée.

    J’en profitais pour jeter un œil au magnifique salon vide qui m’entourait. Non. Pas vide. Je me figeais à nouveau pour fixer ce nouvel inconnu. J’étais certaine d’avoir eu mon compte… Pourtant, il y avait un homme installé dans ce même salon. Il portait un pantalon de toile bleu sombre avec un gilet assez funky et un débardeur plutôt rock. Bon, ça, c’est fait… Ses yeux étaient perdus dans le vide, et avaient une couleur très particulière, entre le gris et le bleu, un peu comme l’écume, je pense. Il avait l’air de savoir que j’étais ici, étrangement. Je prix mon courage à deux mains pour lui demander


«  Monsieur… E… Excusez-moi… Vous… Qui êtes-vous… ? »

    Je suis certaine qu’un peu de peur s’est échappée tout de même, même plus qu’un peu. Mais qu’importe !  Les gens m’ont bien plus offensé que le contraire. Et puis, il est original, avec ses chaussettes désassorties, il doit comprendre qu’on puisse se méfier, non ? S’il ne me regarde pas, c’est peut-être que ma tante l’a prévenu…




Suivez l'image pour retrouver mon journal Wink. Il est mis à jour de temps en temps, je vous jure, ça peut être intéressant Wink.
Toujours dispo pour RP, n'hésitez-pas à MP si vous êtes intéressé ou si vous avez la moindre critique à me faire, je mords pas.


Dernière mise à jour du journal : 14/03/2018 ; 02h29 : "De Shirley Whispers. A Sally Whispers. Académie Tsuki, Zouhills, Devon, Angleterre."
avatar
Sally Whispers

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Lacerta le Mer 02 Aoû 2017, 00:54

Après une journée tout à fait banale, et voulant se retrouver seul, Lacerta rentra à la Maison Saphir un peu plus tôt que prévu. Quoique banale, cette journée n'avait pas été de tout repos pour Lacerta. Il avait cherché pendant un bon moment des livres en braille. Pas facile dans une bibliothèqe aussi grande et fournie que celle de l'académie. Mais il avait finallement trouvé le bon rayon. Il y avait tellement de livres. C'était le paradis en quelques sortes. Lacerta en pris 2-3 pour pouvoir les étudiers plus tard.
Sur le chemin du retour, il avait pu discuter avec de nouvelles connaissances, manger son souper et pleins d'autres choses sans intérêts.

Enfin rentré! Je vais déposer mes livres et prendre ma guitare. Puis, je vais sûrement aller en jouer dans la sale comune des saphirs.. Il n'y a personne à cette heure

Lacerta pris donc sa guitare et se dirigea vers la sale comune. Il se posa sur un fauteuil. Personne dans les parages..

Ouf! Je vais pouvoir enfin te dépoussièrer.. Tu m'as manqué tu sais. T'es plus accordée. Mmmmh.. Voilà!

Lacerta entama donc diverses musiques, styles de musiques et accords aussi farfelus les uns que les autres. Mais il s'arreta. Il avait remarqué un déplacement de chaleur au niveau de la porte de la salle comune. Il se faisa donc discret pour ne pas gêner le nouvel arrivant. Quel fut sa stupéfaction quand il remarqua la grosse tâche sans chaleur que se trimbalait la nouvelle arrivante. Pour avoir une valise pareille ça ne pouvait être qu'une fille. Elle ne l'a pas remarqué en rentrant et Lacerta en était soulagé, que ça continue comme ça! La fille commença a tourner la tête dans tout les sens, elle examinait la pièce. Et s'arrêta sur Lacerta.

Elle a eu peur .. Sa chaleur est montée en flèche, en quelques secondes.

Monsieur… E… Excusez-moi… Vous… Qui êtes-vous… ?

Bah ça alors.. Elle a vraiment peur .. J'ai pas une tête de tueur non plus .. Bon bah il faut que je la réconforte sur le fait que je ne fais rien de mal ici.

Bonjour, pardon si je t'ai fait peur mais je ne voulais pas te déranger. J'étais en train de jouer un peu de guitare.
Lacerta sort la guitare de derrière le fauteuil, là où il l'avait cachée d'éventuels fouineurs.
Tu viens d'arriver au vu de ta valise et je ne t'ai jamais .. euh .. vue ici La bonne blague Moi, c'est Lacerta et je suis un Saphir tout comme toi, sauf si tu t'es trompée de salle. Mais je crois que tu ne pourrais pas ouvrir cette porte si tu n'étais pas l'une des nôtres. Et quel est ton nom en fait ?

J'espère qu'elle ne va pas s'enfuir.. Ou se liquéfier. Elle a une chaleur corporelle au delà du raisonnable ..


avatar
Lacerta

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Sally Whispers le Mer 02 Aoû 2017, 01:32



Enfin aux dortoirs !

Il tourna son regard vers moi, enfin, vers ma personne, mais sans me regarder dans les yeux. Il m’a visiblement entendue. Je n’ai pas été courtoise… Il faudra que je m’excuse un jour… Peut-être maintenant ? Je ne sais pas… ça demande beaucoup plus de courage que je n’en ai… Il n’avait pas spécialement l’air méchant, mais ça ne voulait pas dire qu’il me voulait du bien… En plus, il a l’air un peu bizarre… Je ne sais pas trop quoi, mais quelque chose cloche… Il me salua assez poliment, bien plus poliment que moi en tout cas :

« Bonjour, pardon si je t'ai fait peur mais je ne voulais pas te déranger. J'étais en train de jouer un peu de guitare. »

Pour illustrer son propos, il sortit une guitare sèche de derrière son fauteuil. Il l’a cachée ? Pourquoi faire ? Et pourquoi s’être arrêté à mi-chemin ? Je fixais l’instrument de bois entre ses mains. Ça fait longtemps que je n’ai plus entendu quelqu’un jouer… Certainement à cours de sujet, il hasarda :

« Tu viens d'arriver au vu de ta valise et je ne t'ai jamais.. euh.. vue ici »


Je répondis d’un timide hochement de tête. Il ne m’a jamais vue, ou juste jamais vue ici ? Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi il parlait de moi comme d’une inconnue… Ce n’est pas normal… Perdue dans mon questionnement, je le laissais sans vraiment me concentrer ni l’interrompre :

« Moi, c'est Lacerta et je suis un Saphir tout comme toi, sauf si tu t'es trompée de salle. Mais je crois que tu ne pourrais pas ouvrir cette porte si tu n'étais pas l'une des nôtres. Et quel est ton nom en fait ? »


Mon nom ? Il ne me connaît vraiment pas ? Et… Il… Il n’a pas l’air affreusement seul et suicidaire alors… Pourquoi ? Je restais bloquée dans mon angoisse et mon interrogation un long moment avant de cligner enfin des yeux et reprendre mes esprits. Il m’a posé une question ! Je devrais lui répondre mais… Il y avait cette question qui me brûlait la gorge… Inspirant un grand coup et freiné dans mon élan de curiosité par ma timidité –maladive-, je lui répondais d’une voix si basse qu’il lui serait certainement difficile de m’entendre convenablement :


« Je m’appelle Sally… »

Je suis certaine que ma crainte et mes questions doivent se lire sur mon visage… C’est bien ma veine… Personne ne peut vraiment me voir mais tout le monde peut lire dans mes pensées –inexactement- en une fraction de seconde ! Je n’en peux plus de tous ce stress… Je crois que je vais faire une crise cardiaque si ça continue… Je me sens mal… En plus je ne suis pas polie du tout ! Allez ma grande, dis quelque chose ! Vraiment, je dois avoir l’air barge… Il ne serait pas la première personne à dire que je suis folle… En plus, je ne porte même pas leur  uniforme ! Il faut vraiment que je déballe cette valise… Et il faut vraiment que j’arrête de me faire des ennemis potentiels à chaque minute qui passe… Je commence à me dire que mon problème vient de moi. J’ai toujours été un peu seule, mais depuis que j’ai connu Roy, je ne la supporte plus… Mais il n’est pas là pour combler le vide. Il faut que je me fasse une raison… Ou pas… Peut-être… Je ne sais pas ! Je devrais lui parler un peu plus, un peu mieux, parler de sa guitare sur laquelle j’ai louché bien trop longtemps mais… Arg ! Ne sois pas bête ! Tu ne peux pas construire de relation solide !



Suivez l'image pour retrouver mon journal Wink. Il est mis à jour de temps en temps, je vous jure, ça peut être intéressant Wink.
Toujours dispo pour RP, n'hésitez-pas à MP si vous êtes intéressé ou si vous avez la moindre critique à me faire, je mords pas.


Dernière mise à jour du journal : 14/03/2018 ; 02h29 : "De Shirley Whispers. A Sally Whispers. Académie Tsuki, Zouhills, Devon, Angleterre."
avatar
Sally Whispers

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Lacerta le Sam 05 Aoû 2017, 23:38

Le temps semblait s'écouler à l'infini. Lacerta attendait la réponse de la jeune fille mais elle ne venait pas. Elle avait l'air absorbée par quelques pensées qui échappaient à Lacerta. Celui-ci commençait à penser que la pauvre avait dû avaler sa langue après avoir eu peur de lui.. Quelle tristesse.. Mais il ne l'entendait pas de cette oreille ! Il allait lui dire que ..

Je m’appelle Sally…

Oh, sa voix.. Un peu plus assurée mais toujours assez .. euuh.. peu assurée .. (j'ai pas d'idées de pensées merde faudrait que je me renouvelle) Mais ça ne m'en dit pas plus sur elle. Elle a juste l'air surprise de ma réaction. Après c'est pas tout les jours qu'on rencontre quelqu'un comme m.. MAIS ATTENDS! Je divague (vague) complètement. Raaaah. Elle me rend chèvre. Soit, je vais faire mon enquête. Ma curiosité est un très vilain défaut mais ça fait partie de moi. Du moment que j'apprends sans qu'on vienne trop me parler..

Juste .. Sally ? Je ne t'ai définitevement jamais croisé. Et au vu de ta réaction toi non plus.. Ça se serait remarqu.. Je divague encore.. je dois arrêter.. Le sommeil c'est bien, dormir c'est mieux.
Soit. Il n'y a donc rien d'autre à savoir sur toi ? Ta couleur préférée, pourquoi tu as cette énorme valise, comment as tu fait pour arriver jusqu'ici.. en traînant l'énorme valise ?

Je suis peut être lourd {{Mais faut bien meubler alors..}} mais je ne la connais pas du tout et quelque chose me dit que je devrais en savoir plus dessus.. Ça pourrait m'aider avec d'autres personnes..


avatar
Lacerta

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Sally Whispers le Dim 06 Aoû 2017, 14:34



Enfin aux dortoirs !

Il me regardait toujours de son regard si vide, si effacé. C’est comme s’il n’était pas vraiment là et pourtant, il semblait si réel. Je dirais qu’il me détaille : il semble réfléchir beaucoup. Soudain, il me demande, presque timidement :

« Juste… Sally ? »


Comment ça ? Lacerta n’est qu’un prénom, pas vrai ? Ainsi, je lui répondais aussi tôt :

« Si tu es juste Lacerta, je resterais juste Sally. »

Je prenais en assurance, devenant presque catégorique. Calmes-toi Sally !

« Je ne t’ai définitivement jamais croisé. »

Jamais ? Ce n’est pas possible… Ma température chuta un instant, mon cœur cessa de battre. Tu ne m’as jamais vu avant ? Un instant, je cru voir le reflet de ce cher Roydon dans ses yeux. Mince. Non. Arrête. Je me reprise, peinant à respirer, au bord du malaise.


« Et au vu de ta réaction toi non plus.. ça se serait remarqu.. »

Il s’arrête soudain au milieu de sa phrase. Je déteste quand les gens font ça ! Comme s’ils regrettaient de vouloir me dire quelque chose… « remarqu… », ça veut dire remarqué ? Et puis alors qu’est-ce qui aurait dû se remarquer ? Confuse, je lui demande, alors qu’il semble s’apprêter à dire autre chose :

« On l’aurait vu de loin, ma grosse robe de princesse ? »

J’avais un ton presque condescendant, mais totalement étouffé. Attendant une minute, la bouche entre-ouverte, il poursuivit son discours :


« Soit. Il n’y a donc rien d’autre à savoir sur toi ? Ta couleur préférée, pourquoi tu as cette énorme valise, comment as-tu fait pour arriver jusqu’ici… en traînant l’énorme valise ? »

Je me sens interrogée… C’est bizarre… Pourquoi je lui dirais tant de choses ? Je sais juste qu’il s’appelle Lacerta, que c’est un Saphir et un guitariste timide. Je fermais les yeux et secouait la tête, peu importe à quoi je ressemble. Ça suffit ! Il ne t’a jamais vu ! C’est ÇA qui importe ! Prise de frisson, je le dévisageais. Son aspect félin, son apparence nonchalante, ses yeux d’écume perdus dans le vide. M’a-il seulement vu un jour, ne serait-ce qu’aujourd’hui ? A-il seulement vu un jour ? Je clignais des yeux un milliers de fois, suffoquant. Je le regardais à nouveau, et n’avais de cesse de m’imaginer qu’il était comme lui. « Ce genre de chose est unique, ma princesse. ». Sa voix battait régulièrement dans mon crâne, me ramenant à la réalité : il n’a pas son pouvoir. Me réveillant de mon asphyxie passagère, je demandais, le plus distinctement que je pu :

« Et toi ? Comment peux-tu prétendre ne jamais m’avoir vu ? »

Des larmes de joies dévalaient sans contrôle de mes yeux rouges. L’espoir, c’est nulle ! Je suis sûre qu’il y a une explication mais…  Je ne vois rien… Ce n’est pas possible. C’est juste impossible ! Après m’être reprise, au bout d’une poignée de  seconde, je me corrigeais :


« Excuses-moi ! Je… Je n’ai pas l’habitude d’être une inconnue… Je… Je suis pianiste… Enfin, j’étais, chez moi… Je… J’adore la musique aussi, tu vois… Je… Excuses-moi… Je n’ai pas l’habitude de… C’est… »

Ma voix devint graduellement de plus en plus confuse, avalée dans des sanglots totalement incontrôlables. Peut-il vraiment me voir comme une sombre inconnue ? Est-il sincèrement si tendre avec moi ? Ce n’est pas possible…




Suivez l'image pour retrouver mon journal Wink. Il est mis à jour de temps en temps, je vous jure, ça peut être intéressant Wink.
Toujours dispo pour RP, n'hésitez-pas à MP si vous êtes intéressé ou si vous avez la moindre critique à me faire, je mords pas.


Dernière mise à jour du journal : 14/03/2018 ; 02h29 : "De Shirley Whispers. A Sally Whispers. Académie Tsuki, Zouhills, Devon, Angleterre."
avatar
Sally Whispers

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Lacerta le Mer 09 Aoû 2017, 10:32

Sally n'avait pas l'air dans son assiette. Elle ne répondait plus et était plongée dans une grande réflexion. Et pas une bonne vraisemblablement, elle avait de temps à autres des frissons et des montées de chaleur.

Aurais été trop loin? Je suis peut être trop curieux mais.. C'est pour le bien du dortoir! Non.. C'est pour ma curiosité personnelle.. Que puis je faire maintenant ? Quels moyens j'ai de la faire sortir de sa létargie ? Peut-être la laisser s'installer et parler de tout ça un autre jour.. Faire plus amples connaissances le lendemain ou le surlendemain.. Ce serait un bon choix. Mais alors il faudrait aller en ville, à un café. Ça, ça pourrait l'aider à se décoincer.

L'interlocutrice pris une bouffée d'air avant de parler:

Excuses-moi ! Je… Je n’ai pas l’habitude d’être une inconnue… Je… Je suis pianiste… Enfin, j’étais, chez moi… Je… J’adore la musique aussi, tu vois… Je… Excuses-moi… Je n’ai pas l’habitude de… C’est…

La fille commença à pleurer. Elle avait, sur les derniers mots, la voix qui descendait progressivement pour ne plus l'entendre. C'est seulement après qu'elle sanglota. Lacerta ne savait pas quoi faire. Il n'avait jamais eu à réconforter quelqu'un. Il avait aidé beaucoups de monde mais jamais il ne s'était introduit autant dans la vie privée des gens. En temps normal c'était lui qu'on aidait.

Arrête.. Ne pleure pas .. Je .. Excuse moi si j'ai pu dire quelque chose de mal.. Euh ...

Lacerta se dit qu'avec une idée pareille, il allait se prendre un coup dans les parties mais ce n'était sûr qu'à 99%.
Il décida donc de se lever et de se rapprocher de Sally pour la prendre dans ses bras et la .. Réconforter.


avatar
Lacerta

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Sally Whispers le Mer 09 Aoû 2017, 17:36



Enfin aux dortoirs !

Ramenant mes mains à mes yeux, je ne pouvais plus le voir. Je me sentais comme ce jour, ce jour où il m’a tendu la main. Comment ne pas faire de parallèle ? Que faire ? Je l’entendais respirer, une respiration trouble, une respiration qui me parvenait entre mes sanglots trop bruyants. Je ne pouvais plus tenir toute cette pression qui s’accumulait encore et encore sur mon cœur, à chaque seconde, à chaque minute, sur chaque petit centimètre carré de ma peau. Je sentais les nœuds se former toujours et encore dans mes muscles, j’entendais à nouveau son souffle à mon oreille, je revoyais ce regard désolé. Je sentais la pression douce de ses lèvres sur mon crâne, et revoyais son sourire triste, sentais ce frisson dans ma nuque. Non. Tout ça était un mirage. C’était ce jour, ce même jour, encore et encore. Il était devenu ma vie, en quelque jour il était tout devenu pour moi. En quelque minute je suis devenue un robinet de larmes. Je ne suis plus rien, plus rien que ton souvenir dans des nuits trop agités et dans des journées trop longues. Je ne suis plus rien, plus rien que ta voix dans un cœur déchiré et dans un esprit en perdition. Je ne sentais que la chaleur cruelle des larmes sur mes mains, tout le reste était chimère. Tout le reste était toi. Tu étais devenu un mirage, quelque chose qui m’apparaît dans les fenêtres et les glaces tandis qu’il s’efface en réalité. Tu es devenu une image, une image qui suit mon mouvement, et un corps qui ne fait que dormir.

« Arrête.. Ne pleure pas .. Je .. Excuse-moi si j'ai pu dire quelque chose de mal.. Euh . »

Il bafouillait maladroitement. J’entendais le fauteuil grincer : il se lève. La peur montait en moi, et ce désir terrible de le prendre dans mes bras, ce désir terrible de me sentir vivante, juste un instant. Il s’approchait encore et encore. Que faire ? Je tentais de parler mais mon sanglot se mua en un hurlement déchirant. Maman… Tatie… Ginnie… Léa… Roy… Oh Roy ! Roydon ! Je veux te voir ! Je veux sentir ton étreinte plus que je ne veux respirer ! Je veux ton visage plus que je ne veux le soleil !

Je sentis sa chaleur s’approcher et ses bras m’enserrer, tandis que je m’arrêtais une seconde. Je dégageais mon visage, ne sachant pas quoi faire. Je sentais mon cœur battre à tout rompre tandis que ce garçon, un peu embarrassé et visiblement mal à l’aise me serrait dans ses bras fins et puissants. Je m’agrippais à ses manches, sans même me contrôlait et enfouissait mon visage dans le creux de son cou. Mes sanglots étaient sans fin. Personne, jusque-là personne d’autre que Tatie et Roy n’avait pu faire ça pour Sally Whispers… Ils l’avaient fait pour les autres, mais pas pour moi. Les sanglots me faisaient trembler, j’étais secouée, simplement. Je respirais dans le tissu de sa veste, tandis qu’il devait peiner à se maintenir dans cette position. Au milieu des sanglots, dans une voix beaucoup plus déchirante que je ne la voulais, je lui demandais :


« Pourquoi ? Pourquoi je… Pourquoi je suis moi ? »

Cette pensée c’était échappée naturellement alors que le flot de larmes trempait son épaule. Pourquoi je n’ai pas volé un autre visage ? Pourquoi ne me connait-il pas ? Je ne pouvais plus m’arrêter. Je ne suis pas moi… Je ne dois pas l’être ! Sans mon précieux Roydon, je ne suis plus moi… Je ne le serais jamais plus… Alors pourquoi ?

« Pourquoi je n’arrive pas à être moi ? »

Il ne devait rien comprendre, si vraiment il ne sentait pas l’effet de cette malédiction mais je ne pouvais plus m’arrêter ou m’en empêcher. Je m’agrippais de plus en plus fort, incapable de contrôler mes muscle, secouée de toute part.



Suivez l'image pour retrouver mon journal Wink. Il est mis à jour de temps en temps, je vous jure, ça peut être intéressant Wink.
Toujours dispo pour RP, n'hésitez-pas à MP si vous êtes intéressé ou si vous avez la moindre critique à me faire, je mords pas.


Dernière mise à jour du journal : 14/03/2018 ; 02h29 : "De Shirley Whispers. A Sally Whispers. Académie Tsuki, Zouhills, Devon, Angleterre."
avatar
Sally Whispers

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Lacerta le Dim 13 Aoû 2017, 20:46

Sally enfui son visage dans le coup de Lacerta tout en l'agrippant de toutes ses forces. Lacerta n'en était que plus gêné. Mais il ne lâcha pas pour autant Sally, il savait qu'elle en avait besoin. Il n'était pas prêt de la laisser filer s'enfermer seule. Il voulait être là pour cette personne triste. Il ne savait pas quoi faire d'autre. Jamais il n'avait dû faire ça mais il savait que ça viendrait automatiquement. Il lui fallait juste du temps pour s'y faire. Son t-short commençait à être détrempé mais rien ne le ferait lâcher. Il se devait de l'aider. Parmi les sanglots, Sally pu dire :

Pourquoi ? Pourquoi je… Pourquoi je suis moi ?

Mais quelle drôle de question.. Elle est elle car elle n'est personne d'autre. Pourquoi serait elle quelqu'un d'autre ? Que veut elle dire par là ? Elle est Sally, la fille qui porte des valises trois fois trop grosses pour elle. Qui est gênée avec les gens (en tout cas avec moi).

Pourquoi je n’arrive pas à être moi ?

Faut savoir là, elle est elle sans être elle. Peut être est-ce lié à son pouvoir.. Elle est elle en ce moment même mais elle n'arrive justement à ne jamais l'être. Je suis aveugle et cette révélation l'avait quelques peut déconcerté. Je ne vois pas son visage mais bien sa chaleur. Je ne peux donc reconnaître si elle est Sally ou une autre personne mais je n'avais jamais entendu sa voix. Alors elle est sûrement celle qu'elle prétend être. Donc.. Elle pourrait changer de forme ? Est-elle une sorte de changelin ? Est elle une créature se faisant passer pour humaine ? Je ne peux le savoir mais je vais tenter une approche plus ou moins prudente.

Se dégageant peu à peu de Sally, Lacerta prit son visage dans ses mains. Il essuya une goutte qui coulait lentement sur la joue (elles sont si froides).

Pourquoi ne serais tu pas toi ? C'est ton pouvoir ? Ta nature ? C'est une partie de toi et la renier serait mal.. Pourquoi ne pas avoir une forme à laquelle tu tiens ? Pourquoi ne pas être ce que tu veux être ?

J'espère ne pas toucher de corde sensible et au pire, on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs.


avatar
Lacerta

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Sally Whispers le Jeu 17 Aoû 2017, 03:00



Enfin aux dortoirs !

Soudain, je sentis sa prise changer. Déstabilisée, je le laissais nous écarter un peu l’un de l’autre. Je sentais les deux tranchées disgracieuses se tracer, encouragées maintenant par la gravité. Il semblait me regarder. Non… Personne ne peut me regarder comme ça… J’allais baisser ma tête lorsqu’il la prit entre ses mains, tout doucement. Le temps s’arrêta pour une demi-seconde où mon cousin essuya mes larmes du bout de ses pouces, le regard soucieux. C’est alors que le présent revint, laissant le pouce de ce jeune étudiant finir sa course sur ma joue. Ses mains brûlantes étaient là, contre moi, alors que je plongeais mon regard flou dans son visage incertain. Que peut-il bien voir en moi ?

« Pourquoi ne serais-tu pas toi ? »

Peut-être que je devrais répondre que je ne l’ai jamais vraiment été… Je n’étais que l’écho sourd de son amour, après tout…

« C’est ton pouvoir ? »

C’est tellement plus que ça…

« Ta nature ? »

Ça sonne étonnamment plus juste… Ce doit être ma nature de ne pas être, après tout…

« C’est une partie de toi »

C’est moi toute entière ! Rien ! Une page blanche ! Un simple miroir ou un écho ! Mon front se crispait à cette pensée, alors qu’un nouveau flot de larme se préparait à se déchainer tel un ouragan.

« Et la renier serait mal… »

Alors quoi ? Je dois accepter n’être personne ? Ne penses-tu pas que je l’ai fait ? Tu ne peux pas décider de ce qui est bien ou mal par rapport à ce pouvoir ! Je préfèrerais mourir sur le champ qu’accepter être cette chose horrible qui prend plaisir à détruire tous ceux que j’aime ! Ma tante m’aimait ! Elle m’aimait avant ! Pourquoi ne pas relier ce qui éloigne tous ceux que j’aime ?

« Pourquoi ne pas avoir une forme à laquelle tu tiens ? »

Crois-tu que je décide de ce à quoi je ressemble ? Si seulement… Je suis déjà la personne à laquelle je tiens le plus quand je rencontre mon reflet… Il est là… Et c’est la pire torture du monde… Je vois ses yeux rouges sur moi, sa peau pâle et abîmée… Je vois son regard de peine, ses cheveux roux et débraillés… Je le vois dans des vêtements qui sont les miens, dans une peine qui est la mienne mais qui, dans ses yeux, me déchire… Si je pouvais choisir, je ressemblerais à une personne que je déteste, ce serait tellement plus simple…


« Pourquoi ne pas être ce que tu veux être ? »

J’en suis tout juste incapable. C’est bête, n’est-ce pas ? Ça devrait être une base, je suppose… Etre sois, et personne d’autre… Décider de ce que l’on deviendra dans dix ans comme dans dix minutes… Si seulement j’étais autre chose, quelque part, que cette parodie d’être humain… Je ne suis pas ce que je veux être parce que je ne veux pas être, peut-être… Je ne veux réellement qu’une chose, cette chose qui fait battre mon cœur au rythme des mots dans mon esprit, une chose qui creuse dans mon cœur comme on creuse dans une citrouille qu’on vide à Halloween, une chose qui m’écrase comme on écrase une gousse d’ail, qui m’étouffe comme on étouffe une flamme de bougie. Je ne veux que ses yeux s’ouvrant sur un monde qu’il aime…. Je ne veux que son sourire, son bonheur…

« Je suis incapable d’être quoi que ce soit… »

Ma gorge peina à articuler ces mots, et je ne pus que les cracher maladroitement. Je n’ai pas été avant lui… Comment le rester après ? Je vis en pensant qu’il voudrait me voir à son réveil… Je vis pour écrire des lignes vides de sens dans un cahier qui ne s’usera jamais… Je ne suis pas, j’existe en tant que mot échangés dans un réseau impalpable, je n’existe qu’en tant que reflet d’une Sally qui se perds dans une douleur trop forte pour elle. Puis-je être encore autre chose qu’une boule de peine en souffrant autant ? Je pense que ne plus être est la seule solution si je ne veux pas me noyer… Si je veux espérer qu’il me revoie… qu’un sourire sincère de retrouvailles fleurisse à nouveau sur son visage torturé…

« Je ne choisirais jamais le visage que j’emprunte… Je ne suis que le reflet de milliers d’attachement immense et insondables… Qu’un écho sourd et inaliénable sur un réseau qui n’aurait jamais du être… »

Je ne suis que les lignes qui s’impriment dans son esprit… Je ne serais jamais que ça et cette image, ce faux, ce mirage, cette farce que les gens croient voir en moi…



Suivez l'image pour retrouver mon journal Wink. Il est mis à jour de temps en temps, je vous jure, ça peut être intéressant Wink.
Toujours dispo pour RP, n'hésitez-pas à MP si vous êtes intéressé ou si vous avez la moindre critique à me faire, je mords pas.


Dernière mise à jour du journal : 14/03/2018 ; 02h29 : "De Shirley Whispers. A Sally Whispers. Académie Tsuki, Zouhills, Devon, Angleterre."
avatar
Sally Whispers

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Lacerta le Ven 18 Aoû 2017, 17:29

Mes paroles l'ont touchée. Elle se remet à pleurer et a du mal à parler. Elle doit réfléchir à ce qu'elle veut me dire. Ce n'est pas tout les jours qu'on peut parler de ses problèmes à un inconnu. Ensuite, elle ne doit sûrement pas s'enfermer sur elle-même. Ce serait fâcheux et j'aurais fait tout ça pour rien.

Pendant que Sally pleurait, Lacerta la lâcha. Il lui laissait le temps et l'espace qu'il lui faudrait pour reprendre ses esprits, il allait lui demander si elle voulait s'asseoir qu'elle lui répondit enfin :

« Je suis incapable d’être quoi que ce soit… »

Dis pas de bêtise, tu es toi. Et si elle m'expliquait son pouvoir que je la comprenne un peu car pour moi, elle peut être tout et n'importe quoi''

« Je ne choisirais jamais le visage que j’emprunte… Je ne suis que le reflet de milliers d’attachement immense et insondables… Qu’un écho sourd et inaliénable sur un réseau qui n’aurait jamais du être… »

Elle ne choisit donc pas son apparence.. Tout s'explique. Mais elle est tout le monde à la fois ou juste une personne ? Si dix personnes sont autour d'elle, aura-t-elle tout au plus dix visages différents ?

« Je te propose de t'asseoir pour qu'on puisse mieux parler ou tu veux aller dormir ? Un peu de repos ne te ferais pas de tord non plus. Si tu veux on pourra aller boire un verre un de ces quatre et discuter, se connaître. Je sens que tu as beaucoup à dire et je suis prêt à écouter. C'est une faveur que je te fais. »

Lacerta ne se rappelait que peu d'avoir fait des clins d’œil et ne sachant pas s'il la regardait, pris la décision de quand même en faire un. En espérant qu'elle ne le prenne pas mal..


Dernière édition par Lacerta le Dim 03 Sep 2017, 17:04, édité 1 fois


avatar
Lacerta

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Sally Whispers le Lun 28 Aoû 2017, 21:32



Enfin aux dortoirs !

La douleur. C’est une chose tellement insondable… c’est même invisible ! Personne ne peut nous dire si on souffre ou non, sinon nous même. Pourtant, elle balaie d’un revers de main la plupart des choses réelles. Je sens les larme dans ma gorge, je les sens dans mes yeux. Je sens que mon nez me picote, mais je m’en contre-fiche. Il y a ce souvenir de bonheur, d’une sensation tellement plus forte que tout, une sensation capable de me relever, de me faire entrer en guerre avec le monde entier. Et il y a le souvenir de sa chute, raide. Y étais-je préparée ? Non. Pas assez. Pourquoi ? Parce que des mots semblent toujours moins réels que des gestes, des actes ou de vrais personnes avec un vrai visage. Mes lèvres entrebâillées étaient prêtes à connaître un long soupir ou un grand sanglot, mais il n’en fut rien. Il s’empara du silence d’un bras puissant pour le briser dans sa voix douce :

« Je te propose de t’asseoir pour qu’on puisse mieux parler »

M’asseoir ? Pour parler ? Je clignais des yeux, plutôt perdue. Qu’avais-je de si intéressant à lui raconter sinon ma vie ? Ma vie… était-elle mienne au moins ? Elle n’avait aucun intérêt ! Ni pour moi, ni pour personne sinon Roydon. Étais-ce pour cela qu’il désirait s’asseoir ? Être à l’aise pour endiguer l’ennui ?

« Ou tu veux aller dormir ? »

Certainement voulait-il que je disparaisse, que je cesse de le déranger… il disait vouloir jouer. De quel droit l’en empêcher ?

« Un peu de repos ne te ferais pas de tort non plus. »

Je souriais largement de son ironique discours. A-il vu mes cernes ? Si le repos était une option envisageable pour moi, je ne passerais pas mes nuits recroquevillée, attachée à son visage contrit de douleur. Je sens encore ses larmes brûler ma peau. Il va revenir bientôt, certainement, si je continue d’y croire assez fort… il m’a dit ne pas vouloir s’en aller… je dormirais quand il reviendra… avant je dois l’attendre… le sommeil, le repos, ce n’est pas pour moi…

« Si tu veux on pourra aller boire un verre un de ces quatre et discuter »

Pourquoi insiste-il ? Ne veut-il pas que je disparaisse dans le dédale d’escalier et de couloir ? Pourquoi vouloir sociabiliser avec moi ? Je ne le mérite pas ! Demande à une personne ! A une vraie personne !

« se connaître. »

Se… Connaître ?

« Personne ne peut me connaître... »

Personne ne veut me connaître. Cette demi-pensée inaudible et fugace résonnait dans l'air, pour moi seule peut-être. Qui sait s'il l'a entendue ? Mon souffle s’enferma dans les mailles de mon tissus épais, s’évanouissant comme le bonheur de sa présence. C’était une pensée tentant de fuir mon âme pour brûler à la lumière d’un monde devenu trop chaud pour le cadavre de mon esprit…

« Je sens que tu as beaucoup à dire »

et beaucoup à taire. Tellement à taire !

« Et je suis prêt à écouter. »

De quel droit ? Pour quel Dieu ? Je ne suis personne ! La reine d’Angleterre s’en contrefiche si tu me blesses ! Si elle me voyait, elle m’enverrait au loin. Je ne suis protégée par aucune de vos chimères égoïstes ! Je n’existe pour nul autre que moi ! Et si je ne voulais plus te parler ? Et si… et si le mieux restait de taire cette tempête qui me balayait, là, alors que tu me parlais ?

« C’est une faveur que je te fais. »

Ramenant à une vitesse impressionnante mon regard à son visage, je vis avec douleur son clin d’œil maladroit. Renversé, le visage trempé et l’œil clos, le visage de Roydon s’imprima encore au sien. Assez ! Laissant mes paupières s’évanouirent l’une sur l’autre, j’imprimais son vrai visage. Excuse-moi Roy… je n’aurais pas dû penser à quelqu’un d’autre que toi pour parler… Excuse-moi… je… mais c’est comme ton visage et le siens se fondaient… comme s’il pouvait aussi sentir sans aucun pouvoir la mer de peine dans mon cœur.

« Ce n’est pas la peine… je... »

Les mots, prisonniers de mon esprit, brisèrent la muraille en laissant s’échapper nombre de larmes, de sanglots bruyants et de spasmes :

« Je n’en ai pas besoin, pas vraiment… je dois… »

Je dois t’attendre. Je dois t’attendre et cesser de penser à cet homme qui me fait face.

« Je vais rejoindre ma chambre... »


Sans rien dire d’autre, j’attrapais ma valise et m’échappais. Je ne dois pas l’ennuyer ! Il a l’air d’être sympathique… il a l’air d’avoir pitié de moi, alors… alors… alors je ne dois pas l’ennuyer pour de la pitié...



Suivez l'image pour retrouver mon journal Wink. Il est mis à jour de temps en temps, je vous jure, ça peut être intéressant Wink.
Toujours dispo pour RP, n'hésitez-pas à MP si vous êtes intéressé ou si vous avez la moindre critique à me faire, je mords pas.


Dernière mise à jour du journal : 14/03/2018 ; 02h29 : "De Shirley Whispers. A Sally Whispers. Académie Tsuki, Zouhills, Devon, Angleterre."
avatar
Sally Whispers

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Lacerta le Dim 10 Sep 2017, 12:21

« Ce n’est pas la peine… je... Je n’en ai pas besoin, pas vraiment… je dois… Je vais rejoindre ma chambre...  »

Sally prit sa valise et commença le trajet vers sa chambre. Lacerta ne comprenait pas trop sa réaction. Elle devait être gênée peut être, elle n'a pas l'habitude, se dit Lacerta.

Je ne veux pas l'ennuyer et je ne crois pas que lui parler serait une bonne idée, pas pour le moment mais je me doit d'être gentil.. Je me dois de l'aider.. Je le sens en moi..

« Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, vient me chercher ! Je suis soit ici soit dans le jardin la plus part du temps. Suis le son de la guitare ! »

Il avait crié tout ça dans la précipitation. Sally était sortie de son champ de détection.. Il était seul.. Il était un peu dépité. Plutôt triste. Triste pour cette personne qui n'était elle qu'avec des gens qui ne peuvent la voir. N'être qu'une voix ou autre chose qu'elle ne peut pas contrôler. Elle n'était en fait que ce qu'on voyait d'elle, tout comme lui jadis. Dans les rues où tout le monde le voyait comme un sdf et non un homme (Homme?). Il n'as jamais été autre chose qu'un sans abri, un rejeté, une malédiction. Il pouvait comprendre ce que cette fille ressentait et il savait que cet endroit pouvait faire bien des miracles. La preuve était qu'il est devenu quelqu'un, un élève. Il appartenait à une famille, les Saphirs. Même s'il ne fricotait pas souvent avec les autres élèves.

Lacerta ne savait plus quoi faire. Il était venu ici pour le calme et il y avait trouvé le malheur. Il n'était pas dérangé par celui-ci. Il sait maintenant ce qu'il voulait faire plus tard mais pour le moment, il fallait qu'il se change les idées. Il réfléchirait à ça plus tard. Il se rassit donc et prit sa guitare. Il entonna ''All of me''..


avatar
Lacerta

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfin aux dortoirs ! [PV Lacerta]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum