Le hibou réveille les rubis (gone wrong)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le hibou réveille les rubis (gone wrong)

Message par Cissa P. le Lun 31 Juil - 11:03

Rappel du premier message :

Cissa était arrivée deux jours plus tôt, sous une pluie battante. Elle ne connaissait pas grand monde mais elle se sentait bien parmi les rubis. Ils avaient tous eu l'air de trouver Cissa parfaitement normale et elle aimait ça. Même la veille, quand elle s'était baladée par inadvertance avec une tête de hibou, personne ne l'avait fui. C'était nouveau, pour notre fille-hibou et elle commençait à apprécier les lieux.
Seule ombre au tableau : elle s'était chopé la crève. Pas un petit rhume non. Une bonne crève des familles. Cissa n’arrêtait pas d'éternuer, de se moucher et de tousser. Sans doute rester comme un rond de flanc devant le portail, hésitant à entrer dans l'académie, sous une bonne vielle drache anglaise, avait du causer ces symptômes.
La fille-hibou craignait d'avoir de la fièvre. Elle se sentait comme un bébé, bavant et prête à pleurer de malaise. Oui, elle était pitoyable. Cependant, elle tentait de rester digne et se mouchait avec élégance. Si c'est possible.
Ce soir là, elle était au plus bas. Elle grelotait alors qu'elle était assise près du feu et avait des ganglions de la taille d'un testicule (c'était du moins l'impression qu'elle en avait).
Après avoir pris une douche brulante, elle avait la tête qui tournait et était désormais sûre d'avoir de la fièvre. Et ça, c'était pas bon... La dernière fois qu'elle avait été malade,... Ouh, elle s'en souvenait comme si c'était hier. La fièvre avait un effet sur son pouvoir. Un étrange effet. Elle le rendait moins contrôlable et pouvait le dérégler. La dernière fois, oui, elle s'était transformée entièrement en hibou et ce, pendant 45 minutes. Un record.
Cissa se mit au lit et finit par s'endormir.

Une quinte de toux la réveilla. Sauf que... Lorsqu'elle toussait, ça ne sonnait pas comme une toux ordinaire. A vrai dire, elle hululait.
"Houhouuuu... Houhouhouuuuu. Hou hou."
S'entendant produire cet étrange son, elle se mit à rire. Et c'était encore pire.
"Houhouuuhouuu... Hou Hou. Hou hou. Houhouhouuuuu. Hou hou."
Elle voulut se lever mais ne parvint pas à s'appuyer sur ses bras. Car ses bras n'étaient plus là. Elle n'avait plus qu'une paire d'aile. Et ses jambes aussi avaient disparues. Remplacées par deux serres.
Cissa paniqua.  Elle était un hibou. Elle hulula encore plus fort pour crier son désarroi.
"Houhouuuhouuu... Hou Hou. Hou hou. Houhouhouuuuu. Hou hou."

Spoiler:



Dernière édition par Cissa P. le Jeu 3 Aoû - 19:55, édité 1 fois


avatar
Cissa P.

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le hibou réveille les rubis (gone wrong)

Message par Cissa P. le Lun 28 Aoû - 10:04

Cissa était toujours allongée dans la baignoire sous cette forme affreuse. Elle ressemblait vaguement à une sorte de dino-humain-oiseau. C'était infâme, oui. Elle n'arrivait pas à reprendre son apparence et craignait de rester piégée indéfiniment dans ce corps dégoutant. Soudain, elle eut l'impression que la tension qui la tiraillait la quittait. Elle se sentait soudain plus détendue. Son mal de crane semblait être en passe de disparaitre et lorsqu'elle regarda ses mains, elle eut la joie infinie de voir ses petites mimines joliment normales. Elle s'assit dans la baignoire, palpa son visage.
Tout semblait revenu à la bonne place. La baignoire était remplie de petites plumes. La fille se releva doucement. Elle arracha une plume qui restait accrochée à sa cuisse.
Le miroir lui renvoya une image d'elle on ne peut plus banale. Parfait.
Par contre... Elle était nue comme un ver. Elle s'emballa dans une serviette et se mit en quête de vêtements.
C'est à cet instant que quelqu'un donna un énorme coup dans la porte et gueulant : "OPEN THE DOOR PLEASE MOTHER FUCKER !!!"
Pendant un instant qui sembla durer une éternité, Cissa se pencha à droite, vers la porte, puis à gauche, vers sa garde robe, puis à nouveau à droite puis à nouveau à gauche, puis encore à droite. Cela s'appelle l'hésitation. Elle décida qu'au point où elle en était, elle pouvait bien ouvrir la porte au trois quart nue. Elle tourna la poignée et.... Tomba sur un gars qui faisait un fusil imaginaire avec ses mains. What the f*ck?!
Mais c'est quoi cette école? Académie de cinglés.


avatar
Cissa P.

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hibou réveille les rubis (gone wrong)

Message par William P. MacKenzie le Dim 17 Sep - 5:07


Il avait beau faire de l'acouphène. Il avait beau dormir avec ses écouteurs pour éviter le silence meurtrier de la nuit. Il avait beau avoir l'habitude d'un sommeil profond et solide. Il avait beau être du genre à patienter avant que ça se taise. Cette fois, ça dépassait les bornes. Alors, le hibou, il ne l'avait pas entendu. La musique, il s'en balançait pas mal. Du moins, au début. Avec la récidive et tous les cris par contre? Will grogna alors qu'il se redressait en retirant le casque d'écoute de ses oreilles. Il remarqua que Jïnn avait déjà quitter la chambre. Normal, c'était son genre de s'impliquer dès que quelque chose déconnait. Soupirant, il espérait que ça se calme bientôt, parce que là ce n'était pas du tout son genre de mélodie, puis les explosion et les bruit de casse... Il soupira à nouveau, bien profondément cette fois. Considérant les personnes concernées, il découvrirait très certainement des débris d'enceintes dans tous les couloirs le lendemain. Et comme si ce n'était pas suffisant, les téléphones se mirent à sonner. Tous. Les. Téléphones. De. La. Putain. De. Maison.

MacKenzie avait beau aimer les bruits ambiant, cette cacophonie sauvage était tout sauf agréable. La passivité c'en était assez rendu là. Il se leva, ne portant qu'un caleçon, et s'empara de son téléphone. Un de fermé. Il trouva et désactiva les autres s'il y avait lieu. Et pas que la sonnerie, il fermait carrément les téléphones. D'ailleurs, après s'être occupé de sa chambre, il sortit dans le couloir et alla frapper avec ferveur à la porte de chacune des chambres d'où il pouvait entendre une sonnerie.


"FERMEZ CETTE PUTAIN DE SONNERIE !! ... FERMEZ-LA !! ... C'EST PAS DUR FERMER UN PUTAIN DE TÉLÉPHONE !! ..."

Sans discrimination, l'écossais partagea son message ça et là, jusqu'à ce qu'il ait fait tout l'étage. Juste au cas, il passa à l'étage des filles pour continuer sa mission. Il croisa une ou deux personnes en chemin, mais surtout, il tomba sur l'attroupement. Des gens qu'il connaissait vaguement, des gens dont il ne savait rien, Jïnn au milieu, dans l'embrasure d'une porte. Il soupira à nouveau. Ça sentait la guerre. Il n'était pas vêtu pour aller à la guerre.


Why should I worry ~?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue | 1E90FF)
Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hibou réveille les rubis (gone wrong)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum