L'allumeuse trop aimée

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'allumeuse trop aimée

Message par Tintallë Thalos le Lun 31 Juil 2017, 08:29

Rappel du premier message :


   

   
Tintallë THALOS

   
♣ Maison Saphir ♣

   


   

♦ Statut : Élève mais Adulte !
   ♦ Travail : Je fut la danseuse la plus demandée d'un club de strip-tease. Je n’aie fais qu'y danser !
   ♦ Origines : Irlandaise
   ♦ Logement : Dortoir S Chambre 13F
   ♦ Pouvoir : Sous le Charme Prposé par Noa.
   ♦ Sexe : Femme ♀
   ♦ Âge : 20 ans
   ♦ Taille : Un mètre soixante et onze
   ♦ Yeux : Violet-Pourpre
   ♦ Cheveux : Rouge cerise profond
   ♦ Peau : Pâle
   ♦ Corpulence : Relativement fine mais avec des formes bien dessinées
   ♦ Avatar : Pandora de LadyHeinstein -Deviantart- recolorée par mes soins
   



   

   

   
Mental

   ♦ Traits de caractère : On dit souvent que je suis la femme idéal, mais il y a bien longtemps que j'ai appris que ce n'est qu'un envoûtement.
Cette « faculté » a fait de moi quelqu'un d'assez manipulateur, quoi que je ne manipule pas vraiment, donc je dirais. . . profiteur, même si. . . je trouve que ce mot n'est pas assez élégant pour avoir le droit de me décrire. J'aime, en certaine circonstance, jouir de cet avantage certain. Je m’investis pourtant corps et âme dans tout ce que je fais, au point, parfois, d'en abandonner le peu de personnes qui forment mon "entourage".
Je rêve d'une carrière dans le spectacle : Objectif assez ambitieux, je l'avoue, pour une personne aussi renfermée que moi. Je sais que ça ne va pas avec mon travail, mais, il est précisé dans mon contrat que je n'ai pas à avoir de contact avec les clients. Les clientes en revanche. . . non je plaisante ! J'affectionne cependant les demandes des clients à mon égard. Cela me procure le sentiment d'être puissante, importante, indispensable. Pour autant, mes expériences personnelles m'ont poussée à préférer et, de loin, le contact à distance, le plus souvent par appareil interposé. Pour une raison que j'ignore, mon « charme » n'a aucun effet sur mon meilleur ami, qui j'espère ne me demandera jamais de le rencontrer.
   ♦ Aime : J'aime me perdre dans mon art ainsi que dans la lecture. Mais, par-dessus tout, discuter des heures au téléphone avec Daniel.
   ♦ Déteste : Me retrouver devant ou même dans une foule. M. PUSSY. L'éducation National. Et ça fait déjà bien trop de haine !
   ♦ Autre : Je suis allergique aux fruits à coque..

   
Physique

   
Dans la fleur de l'âge, Tintallë était une jeune femme des plus sublimes. Haute d'un bon mètre soixante-dix, elle était presque grande, ce qui n'était qu'encouragé par sa silhouette élancée, accentuée par de belles formes de femme. Sa peau pâle, entre le blême et le teint glacé de la porcelaine, lui valait tout un tas de questions sur sa santé, bien que cela n'ait rien à voir avec celle-ci. Du fait de son métier, elle avait développé une musculature assez importante pour être remarquée au premier coup d'oeil, s'ajoutant encore à son côté charmeur.

Pour les petits aventuriers qui décideraient de s'atteler à la contemplation de son visage ensorceleur, ils apprécieraient sans distinction son visage allongé, sa peau lisse, même plus que lisse et toutes les autres merveilles composant cet œuvre de magie noire. Il y avait ses cheveux cerise très profonds rebondissant sur son front en une frange un peu trop longue, dégagée sur les côtés et, parcourant son dos jusqu'aux bas de ses reins, lisse et lâches. Et c'était sans parler de ses yeux pourpres plus qu'expressifs, brillants d'une lumière éteinte et de ses sourcils, totalement accordés à son habituel air un peu maussade ou attristé. Même son nez, légèrement retroussé, qui n'avait rien de bien particulier, semblait attiser une flamme ardente dans le cœur de quiconque le contemplait. D'aucun penserait lui voir de belles pommettes roses et vives, mais il n'en était rien : ses joues lisses ne se laissaient que très rarement teintés par les températures ou les aléas de son cœur. Et, continuant leur traversée aventureuse de ce sublime tableau, les regards se posent sur ses fines lèvres pulpeuses, d'un rose clair est parfaitement en accord avec le reste du chef d’œuvre que composait son corps. Et c'est tel de petites larmes que finissent ces explorations : au bout de son menton s'affinant gracieusement en pointe.
La belle s'habille principalement de longues robes ou jupes. Elle affectionne les corsages et se permet souvent de l'excentricité. Les émotions qu'elle provoque empêche souvent la critique. Elle accorde à cela une démarche à la fois simple et gracieuse, tel une princesse de conte de fée.

   
Pouvoir

   
♦ Avantages et ampleur : Je peux facilement obtenir les grâces des gens que je rencontre puisque, m'aimant, ils veulent me faire plaisir au mieux.
   ♦ Inconvénients et limites : Mon pouvoir s'arrête au contact visuel avec mon visage L'amour disparaît dès qu'on retire son regard de moi. Il ne reste donc que le souvenir de cette sensation, de cet amour et cela peut provoquer un sentiment de rejet voir de culpabilité à la personne qui vient de se séparer de moi.
C'est aussi assez handicapant dans ma vie sentimentale. En effet, n'ayant aucun contrôle, je ne peux pas choisir de le désactiver et ne peux donc pas, de manière physique, trouver quelqu'un qui m'aimerait réellement et sincèrement.
   ♦ Autre : Comme je ne maîtrise rien c'est un passif. On tombe amoureux de moi si on regarde mon visage et pendant toute la durée du contacte visuel.

   
   

   

   
Histoire

   
Je te souhaite la bienvenue, à toi, qui veut en savoir plus sur la personne de Tintallë.
Son Histoire a commencée le jour où sa mère tomba amoureuse de moi, la première fois qu'elle posa ses yeux sur moi, c'était le coup de foudre. Mais ce n'était pas le coup de foudre qu'une mère doit avoir pour son enfant.
Avec les années, elle ne comprit pas pourquoi tout le monde m'appréciait tant. Mais en même temps, n'avait-elle pas le plus merveilleux des enfants ?
Les années passèrent encore. . .
Je suis entré au collège. Tout le monde est super ! Un certain monsieur PUSSY est mon professeur de mathématique. Comme tout le monde, il est sous mon charme mais je pense que je préférerais qu'il en soit autrement.
Aujourd'hui il m'a demandé d'aller le voir en fin de journée pour parler de mon dernier contrôle.
En fin de journée, je me dirige donc naturellement vers sa salle de classe, je ne me permettrais pas de décevoir un professeur, je tiens à mon image d'enfant et d'élève parfaite. Et si je peux m'améliorer je suis toujours preneuse. Il m’accueille avec un grand sourire mais... je crois que, malheureusement, il ne veut pas vraiment me parler mathématique, mais plutôt SVT. . . Et ça ne m’intéresse vraiment pas.
Ça n'a pas l'air de l'arrêter. . .
Le lendemain, je ne retourne pas en cours, je feins d'être malade et ma mère me laisse rester.
Le surlendemain, je ne peux toujours pas y retourner. Ma mère laisse encore passer mais. . . plus difficilement.
Le jour suivant je ne peux rien faire. . . Elle m'y emmène. . .              
Avec le temps, voyant ma réticence et mes difficultés, toujours croissantes, elle décide de me faire voir un psychologue. Ce fut une expérience pour le moins, perturbante. Elle m'a tout de même permis de quitter ce collège, en réalité j'ai quitté le système scolaire traditionnel.
Peu de temps après ma démission officielle, alors âgée de 13 ans, j'ai reçu une lettre, quelque chose de rare à mon âge. L'écrivain disait connaître mon « don », cette capacité à être aimée et m'inviter à rejoindre l’académie Tsuki. Ce jour-là j'ai voulu la jeter, la déchirer, la brûler, mais ma mère me l'a prise, me disant qu'un jour j'en aurais besoin. Je lui ai donc laissé la garder.
Le temps à passer, les années avec lui. J'ai suivi des cours par correspondance, obtenue mon bac et je suis maintenant étudiante. La discipline importe peu puisque j'ai décidé d'arrêter pour me consacrer entièrement à ma carrière. Je suis devenue Strip-teaseuse, la strip-teaseuse ! Je suis toujours plus demandée et, au plus grand bonheur de mon patron, je vais pouvoir travailler bien plus maintenant que je quitte la fac, enfin c'est ce qu'il pensait. Et ce que je pensais aussi. Mais c'était sans compter sur ma mère.
Lorsque la femme qui m'a mise au monde a appris mon désir d'arrêter les études, elle m'a confiée une grande enveloppe, dans laquelle se trouve une lettre que j'ai reçue il y a maintenant sept ans et que je n'ai pourtant jamais pu réellement oublier. Elle a joint deux autres feuilles. La première était un mot de sa part. Elle me parle du soutien que je pourrais avoir, m’encourageant à prendre un nouveau départ dans la vie. La deuxième est un courrier, similaire au document que j'avais déjà reçu, cependant, celui-ci était adressée à une cousine.
Quelques mois se sont encore écoulés. J'ai quitté mon travail et finalisé mon inscription.
Aujourd'hui je prépare mes affaires. C'est décidé, je pars.
Je prends un nouveau départ !
   


   

   
Et toi, derrière l'écran ?

   


   
♦ Prénom ou surnom : Esther, parfois surnommer Pandore.
   ♦ Anniversaire : Je suis née dans un beau début d'après midi. Le vendredi 13 septembre 1996. Il était, pour être tout a fait exacte, treize heure et cinquante minutes. Enfin c'est selon mon carnet de santé !
   ♦ Activité : Comment puis-je vous expliquée. . . J'ai redoublé deux fois (Quatrième et seconde) suite à quoi j'ai décider d'arrêter. Je sais j'en suis pas fier. Mais je m'arrête pas là ! J'ai été, l'année suivante, onze mois à l'EPIDE (Établissement Publique d’Insertion à la Défense et/ou à l'Emploie). A mon grand regret, oui, encore une fois, j'ai passer l'année suivante à ne rien faire. . . Enfin c'est pas vraiment vrai ! J'ai préparé ma réinscription à l'académie française !
Et là vous vous dites : "Super elle à repris les cours ! Donc elle doit être au lycée cette année !"
J'ai bien peur de vous annoncer que vous vous trompez ! J'ai en effet repris les cours. Mais qu'une année, au bout de laquelle j'ai, enfin, compris que cela n'étais pas du tout pour moi ! Donc je suis maintenant au chômage, enfin si on veut. Je me renseigne pour faire un SMV (Service Militaire Volontaire).
   ♦ Loisirs : Un peu, mais pas trop, l'écriture. Mon téléphone, les sudoku, la nourriture et le saint Dieu café !
   ♦ Tu aimes : Le café, le saucisson, le café, le chèvre, le café, mon chéri, ma famille, mon chéri, encore un peu le café ! (je complèterais surement encore !)
   ♦ Tu détestes :
   ♦ Ton rêve :
   ♦ Comment es-tu arrivé ici ? On m'a peut-être soufflé le nom ;)
   ♦ Des idées pour améliorer le forum ?
   ♦ Petit mot de fin :
   

   


Dernière édition par Tintallë THALOS le Mar 01 Aoû 2017, 21:57, édité 18 fois
avatar
Tintallë Thalos

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'allumeuse trop aimée

Message par Tintallë Thalos le Mar 01 Aoû 2017, 00:45

Voilà j'ai terminée.
Il me semble n'avoir rien oublié.



avatar
Tintallë Thalos

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allumeuse trop aimée

Message par Aegis le Mar 01 Aoû 2017, 20:39

Alors commençons par le début :
- Tus ne choisis pas la chambre elle est attribuée en fonction des places.
- Sexe femelle ? Voyons…

Dans le physique :
Tintälle a écrit: Haute d'un bon mère soixante-dix, elle était presque grande …
- Pourquoi presque, je la trouve plutôt grande moi.
- Ton personnage a le physique d’une véritable déesse ma parole, par contre attention, dans l’enceinte de l’académie c’est le port de l’uniforme est obligatoire.
Histoire :
- Rien à dire si ce n’est qu’il y a trop de fautes, essaye d’en corriger le plus possible
Et le pouvoir, vu que c’est un prédef, aucun problème, je te laisse éditer le reste !
- Et le plus important, tu dois nous mettre un bel avatar afin de pouvoir admirer tout ça !


Bon courage pour la suite !


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allumeuse trop aimée

Message par Jeffrey Aoki le Mar 01 Aoû 2017, 21:35

Bonne chance pour ta validation ! Heureux de Rp avec toi prochainement ! (PS: Mon perso viens aussi d'Irlande :p )
avatar
Jeffrey Aoki

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allumeuse trop aimée

Message par Tintallë Thalos le Mar 01 Aoû 2017, 21:59

Voilà j'ai finie la correction. Je ne pense pas pouvoir faire mieux.



avatar
Tintallë Thalos

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allumeuse trop aimée

Message par Aegis le Mar 01 Aoû 2017, 22:28

Parfait tout est OK tu es validée Tintälle, Bon jeux à toi sur le forum !


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allumeuse trop aimée

Message par Tintallë Thalos le Mar 01 Aoû 2017, 22:33

Puis-je simplement connaitre ma chambre du coup ?



avatar
Tintallë Thalos

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allumeuse trop aimée

Message par Ren' le Mar 01 Aoû 2017, 22:52

Hey ! Du coup ta chambre est la 13F puisque la 6F est complète :)


Je vais vous massacrer en #FE6600


Pour les Gamers économes ! :


Hymne perso:
avatar
Ren'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allumeuse trop aimée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum