Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le 28/7/2017, 23:21

Rappel du premier message :



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Sur le trottoir, devant la grille du grand château, je faisais de grands gestes pour dire au revoir encore une fois à mon papa qui démarrait la voiture. Je n'avais pas trop compris comment il l'avait eu, ni pourquoi il devait la rendre, mais ce n'était pas le plus important. J'étais triste de le voir partir... Mais j'étais certaine que je le reverrais bientôt ! En plus de cela, ce jour-là, j'allais certainement pouvoir lui faire des câlins à volonté ! C'était cette perspective, cette lueur d'espoir qui me permettait de ne pas pleurer.

Une fois que je le perdis de vue, je me tournai vers ma prochaine destination : l'académie. Prenant un air sérieux, je fermai les poings et les montai juste sous mon visage comme pour me déterminer à avancer. Sur le coup, cela m'avait parut être une bonne idée, mais je me rendis compte après coup que c'était surtout bizarre. Je pris donc ma valise qui était juste à côté de moi et la tirai alors que j'entrai. J'aimais beaucoup l'ambiance paisible qui semblait régner. C'était comme si c'était un paradis. J'aurais voulu que mon papa m'y accompagne, mais la lettre qu'il avait reçue concernait ma seule inscription, ce qui me peinait. Avant de passer la porte d'entrée, je secouai la tête de droite à gauche pour chasser cette pensée sur laquelle je ne cessai de revenir pour la remplacer par cet espoir de contrôler enfin ces souvenirs tristes que je voyais assez souvent.

Lorsque je fus entrée, non sans me perdre dans l'immensité des lieux, je pris la peine de poser ma valise et fermer la porte. Je faisais même attention de ne pas faire trop de bruit par peur de déranger quelqu'un. Après tout, ça devait beaucoup résonner, non. En tous les cas, l'entrée était assez vide, ce qui me parut un peu étrange. Ce n'est que lorsque j'y eue réfléchis un peu que comme c'était l'été certaines personnes devaient profiter du soleil alors que d'autres étaient rentrés chez eux pour les vacances. Oui, ce devait être ça. Je me dirigeais donc vers l'accueil avant de revenir sur mes pas pour prendre ma valise et reprendre ma route.
Avec une petite appréhension, et la tristesse d'être trop petite pour faire vraiment face à mon interlocuteur, je me présentai tranquillement en espérant que tout irait bien. C'est avec soulagement que j'écoutai l'adulte me répondre, même s'il me semblait qu'il était fatigué. Etais-je une autre sur une longue liste ?

Après être passée auprès plusieurs personnes, je fus amenée au dortoir émeraude dans lequel j'allais loger, et plus exactement que j'étais avec quatre autres personnes dans la chambre 6F. On me laissa sur cette information, seule devant l'inconnu. J'entrai donc, seulement accompagnée de mon stress et ma valise, dans une salle très grande et chaleureuse dans laquelle plusieurs personnes étaient regroupées. Certaines jouaient au bayfoot, d'autres regardaient la télé alors que les derniers vaquaient à d'autres occupations diverses. Un peu intimidée, et par peur de déranger, je me dirigeai vers ce qui me semblait être les chambres et cherchai la mienne. Rapidement, je me rendis compte que les premières vers lesquelles j'étais allé étaient certainement celles des garçons. Je rougis donc et partit rapidement vers celles des fills sans regarder si quelqu'un m'avait vu faire. Après un moment, je trouvai enfin et ouvrit la porte pour y passer la tête timidement en annonçant un "bonjour" discret. Puis, quand j'eus enfin découvert ma chambre, et accessoirement trouvé le seul espace libre qu'il restait, je posai ma valise sur mon lit. Je profitai de la présence du miroir à l'intérieur de mon armoire pour me recoiffer rapidement et sortit pour faire le tour de l'école.

Devant la maison des Émeraudes, je décidai de diriger mes pas en direction des bâtiments en premier lieu pour ensuite voir les extérieurs. C'est ainsi que je me retrouvai à errer dans les couloirs à la recherche des salles et autres lieux que j'allais être amenée à visiter un jour ou l'autre.
Devant une des salles de classe, je me demandai à voix haute :

- Est-ce que c'est comme dans mon ancienne école ? Je crois pas qu'on m'ait dit dans quelle classe je suis...

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le 14/8/2017, 20:19



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Trottinant à côté de Stef’, je me réjouissais d’avoir une telle opportunité de pouvoir apprendre l’anglais. Peu importait que je sois seule lors de ces cours ou avec d’autres personnes, je ne voulais juste pas être isolée par mes incompréhensions des paroles. Et même si j’étais motivée, il était loin de savoir s je parviendrais rapidement à mes fins. Je dirais même que j’étais incapable de savoir si j’étais douée pour apprendre ou non. Mais certainement que je le saurais bien assez tôt, même si ce n’était pas le jour même comme sembla me l’indiquer le Diamant :

-Et bien... Tu viens tout juste d'arriver, il te faut peut-être un peu de temps pour te reposer, t'installer et prendre un peu tes repères, mais sinon c'est quand tu veux ! Si tu veux, tu peux déjà me dire où s'arrêtent tes bases, comme ça je saurai quoi t'apprendre en suite. Est-ce que tu sais par exemple conjuguer les verbes à tous les temps, aux différents modes, et cetera... Ou tu peux aussi me dire ce qui te pose problème;le vocabulaire, la prononciation, et ce genre de choses... Ça sera déjà un bon début !

Bien sûr, je fus un peu déçue qu’on ne commence pas les leçons le jour même. Je comprenais cependant les raisons… à peu près. Autant que mon esprit enfantin me le permettait : il n’avait pas tous les éléments pour m’enseigner et il pensait qu’il valait mieux que je profite de mon arrivée pour m’amuser. Je ne voyais cependant pas les choses de cette façon puisque la barrière de la langue m’empêchait de me rapprocher des autres.
Afin d’avancer le plus possible et, ainsi, avoir une leçon très rapidement, je me mis à répondre au mieux aux questions qu’il m’avait posées tout en réfléchissant, les yeux levés vers le plafond et l’index sur le menton :

- Eh bien… Je ne sais dire que des phrases simples comme les présentations, je crois. Il y a beaucoup de vocabulaire que je ne connais pas et je ne pense pas qu’on ait abordé la conjugaison avec ma maîtresse. Du coup, j’ai du mal à aborder les conversations. Si je devais donner un exemple, quand on parlait anglais tout à l’heure, je ne comprenais pas grand-chose…

Je ne savais malheureusement pas quoi dire de plus. J’espérais vivement avoir été claire dans mes explications, ce qui n’était pas forcément le cas. Je n’étais qu’une enfant après tout…

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le 30/8/2017, 13:16





Lieu inconnu, me voilà!

Feat Maely pour le moment

La jeune émeraude prit un instant un air de réflexion, semblant vouloir répondre de la façon la plus appliquée possible à la question du professeur. Bientôt, elle lui expliqua qu'elle n'avait appris que les premières bases, que beaucoup de vocabulaire lui manquait, et que tenir ou même comprendre une conversation avec quelqu'un n'était vraiment pas simple. L'irlandais réfléchissait, il allait y avoir en effet beaucoup de travail à faire, mais ça n'était pas sa faute, elle était encore jeune... Le problème, c'est qu'il avait peur que ça ne retarde la progression de l'enfant au sein de l'académie, et qu'il n'avait aucune idée de combien de temps il lui prendrait avant de parler anglais couramment... Selon lui, ça aurait pu se résumer à quelques mois si elle faisait beaucoup d'efforts, mais surtout si elle osait aller vers les autres et leur parler, car entendre parler anglais était ce qui allait le plus l'aider à comprendre d'elle même... Après un court instant de réflexion, il lui expliqua donc;

"-Je vois... Je vais te donner des cours pour t'aider, mais je ne pourrai pas être tout le temps là... À mon avis, la méthode la plus efficace pour apprendre, en complément des cours, c'est de sociabiliser du mieux possible, avec ce que tu sais déjà, d'essayer de comprendre et de parler. Si tu ne comprends pas, essaye de le dire, ou de parler avec des gestes, des dessins, et cetera... Si les personnes avec qui tu parles sont suffisamment gentilles, elles feront attention, parleront plus doucement, feront des gestes aussi, et je pense que ça pourrait t'aider beaucoup plus facilement, comme tu es encore jeune, d'apprendre sur le terrain. Mais bien sûr si tu as quelque question que ce soit, je me ferais un plaisir de te rendre service."
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le 1/9/2017, 16:16



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Pendant un instant, je vis mon camarade de jeu réfléchir. J’avais très envie d’aller courir, de jouer encore, mais je n’en fis rien : je savais que la conversation était importante, donc qu’il me fallait écouter ce qu’on me disait. Je fus donc comme soulagée et concentrée quand il me répondit :

-Je vois... Je vais te donner des cours pour t'aider, mais je ne pourrai pas être tout le temps là... À mon avis, la méthode la plus efficace pour apprendre, en complément des cours, c'est de sociabiliser du mieux possible, avec ce que tu sais déjà, d'essayer de comprendre et de parler. Si tu ne comprends pas, essaye de le dire, ou de parler avec des gestes, des dessins, et cetera... Si les personnes avec qui tu parles sont suffisamment gentilles, elles feront attention, parleront plus doucement, feront des gestes aussi, et je pense que ça pourrait t'aider beaucoup plus facilement, comme tu es encore jeune, d'apprendre sur le terrain. Mais bien sûr si tu as quelque question que ce soit, je me ferais un plaisir de te rendre service.

- Merci, Stef, dis-je alors en anglais pour montrer que je ferais des efforts.

Je ne voulais pas le dire, mais j’avais peur de ne pas comprendre ce qu’on me dirait. Cependant, je n’étais pas prête à le dire haut et fort parce que je savais que sans travail de ma part rien ne changerait. Puis si mon ami me disait que parler aux autres dans la langue en vigueur dans ce pays m’aiderait, je ne pouvais que lui faire confiance. D’autant plus que mon papa m’avait prévenue que ce serait difficile au début. J’avais pensé que ce serait à cause de son absence puisqu’il me manquait déjà beaucoup, mais plus je discutais avec Stef, plus je me disais qu’il y avait un autre sens à ces paroles.
Revenant sur un des sujets abordés, je demandai avec curiosité en essayant d’utiliser l’anglais :

- Pourquoi je… ne serais pas dans la même classe… mmh… tout le temps ?

Mouais, l’anglais était vraiment à revoir. J’avais, certes, réussis à poser une question grâce à mes vagues souvenir d’un sketch que nous avions fait à l’école, mais il me semblait qu’il manquait des éléments, que ce n’était pas vraiment ce que je voulais demander puisque je voulais savoir pourquoi je n’aurais pas les mêmes camarades de classe toute l’année. Je ne comprenais pas vraiment cette organisation qui avait été vaguement abordée avant qu’on ne parle de l’anglais.

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum