Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Ven 28 Juil 2017, 23:21



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Sur le trottoir, devant la grille du grand château, je faisais de grands gestes pour dire au revoir encore une fois à mon papa qui démarrait la voiture. Je n'avais pas trop compris comment il l'avait eu, ni pourquoi il devait la rendre, mais ce n'était pas le plus important. J'étais triste de le voir partir... Mais j'étais certaine que je le reverrais bientôt ! En plus de cela, ce jour-là, j'allais certainement pouvoir lui faire des câlins à volonté ! C'était cette perspective, cette lueur d'espoir qui me permettait de ne pas pleurer.

Une fois que je le perdis de vue, je me tournai vers ma prochaine destination : l'académie. Prenant un air sérieux, je fermai les poings et les montai juste sous mon visage comme pour me déterminer à avancer. Sur le coup, cela m'avait parut être une bonne idée, mais je me rendis compte après coup que c'était surtout bizarre. Je pris donc ma valise qui était juste à côté de moi et la tirai alors que j'entrai. J'aimais beaucoup l'ambiance paisible qui semblait régner. C'était comme si c'était un paradis. J'aurais voulu que mon papa m'y accompagne, mais la lettre qu'il avait reçue concernait ma seule inscription, ce qui me peinait. Avant de passer la porte d'entrée, je secouai la tête de droite à gauche pour chasser cette pensée sur laquelle je ne cessai de revenir pour la remplacer par cet espoir de contrôler enfin ces souvenirs tristes que je voyais assez souvent.

Lorsque je fus entrée, non sans me perdre dans l'immensité des lieux, je pris la peine de poser ma valise et fermer la porte. Je faisais même attention de ne pas faire trop de bruit par peur de déranger quelqu'un. Après tout, ça devait beaucoup résonner, non. En tous les cas, l'entrée était assez vide, ce qui me parut un peu étrange. Ce n'est que lorsque j'y eue réfléchis un peu que comme c'était l'été certaines personnes devaient profiter du soleil alors que d'autres étaient rentrés chez eux pour les vacances. Oui, ce devait être ça. Je me dirigeais donc vers l'accueil avant de revenir sur mes pas pour prendre ma valise et reprendre ma route.
Avec une petite appréhension, et la tristesse d'être trop petite pour faire vraiment face à mon interlocuteur, je me présentai tranquillement en espérant que tout irait bien. C'est avec soulagement que j'écoutai l'adulte me répondre, même s'il me semblait qu'il était fatigué. Etais-je une autre sur une longue liste ?

Après être passée auprès plusieurs personnes, je fus amenée au dortoir émeraude dans lequel j'allais loger, et plus exactement que j'étais avec quatre autres personnes dans la chambre 6F. On me laissa sur cette information, seule devant l'inconnu. J'entrai donc, seulement accompagnée de mon stress et ma valise, dans une salle très grande et chaleureuse dans laquelle plusieurs personnes étaient regroupées. Certaines jouaient au bayfoot, d'autres regardaient la télé alors que les derniers vaquaient à d'autres occupations diverses. Un peu intimidée, et par peur de déranger, je me dirigeai vers ce qui me semblait être les chambres et cherchai la mienne. Rapidement, je me rendis compte que les premières vers lesquelles j'étais allé étaient certainement celles des garçons. Je rougis donc et partit rapidement vers celles des fills sans regarder si quelqu'un m'avait vu faire. Après un moment, je trouvai enfin et ouvrit la porte pour y passer la tête timidement en annonçant un "bonjour" discret. Puis, quand j'eus enfin découvert ma chambre, et accessoirement trouvé le seul espace libre qu'il restait, je posai ma valise sur mon lit. Je profitai de la présence du miroir à l'intérieur de mon armoire pour me recoiffer rapidement et sortit pour faire le tour de l'école.

Devant la maison des Émeraudes, je décidai de diriger mes pas en direction des bâtiments en premier lieu pour ensuite voir les extérieurs. C'est ainsi que je me retrouvai à errer dans les couloirs à la recherche des salles et autres lieux que j'allais être amenée à visiter un jour ou l'autre.
Devant une des salles de classe, je me demandai à voix haute :

- Est-ce que c'est comme dans mon ancienne école ? Je crois pas qu'on m'ait dit dans quelle classe je suis...

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Sam 29 Juil 2017, 23:46

L'irlandais était, pour changer et être original, de bonne humeur. Les événements du banquet passés, il avait quasiment tout oublié, comme si ça n'avait été qu'une petite mésaventure ou une anecdote quelconque. Oui, il était très certainement l'un des seuls, mais son innocence était tellement grande qu'il avait même oublié à quel point il avait regretté de ne pas être "adulte" ce jour là.

Il sautillait gaiement, arborant son éternel costume rouge, sa (beaucoup trop) longue écharpe jaune (avec laquelle il est étonnant qu'il ne se soit encore étranglé qu'une fois, à vrai dire), et bien sûr sa paire de gants, là plus par souci de praticité que réellement d'esthétique.

La plupart des élèves en vacances, l'académie était presque déserte. Un grand château digne des dessins animés, laissé libre entre les mains d'une poignée de personnes, dont un véritable enfant, très mauvaise idée. Le professeur avait décidé d'en faire son terrain de jeu.

Stefan devait certainement avoir un second pouvoir: il parvenait à être suffisamment imaginatif pour quasiment se persuader lui même qu'il se trouvait réellement au beau milieu d'un dessin animé. Don, ou effet secondaire? On aurait bien pu se poser la question, mais ça n'était pas un problème pour lui. Il était heureux comme ça.

Il y avait donc, ce jour de fin juillet, un professeur en cosplay qui défilait dans les couloirs, ou plutôt qui courait avec acharnement, essoufflé, évitant on ne savait quoi. Peut-être essayait-il de se détacher de sa propre ombre? Non, pas vraiment. Dans sa tête, une musique retentissait, tantôt en japonais tantôt en d'autres langues, dont le français, et qui faisait:

"Yuke, yuke, Duke Fleed!
Tobe, tobe, Grendizer!"


Ou encore:

"Accours vers nous, prince de l'espace!
Viens vite, viens nous aider!
Viens défendre notre Terre,
Elle est en danger!
..."


Et ainsi de suite. Et oui, si il slalomait ainsi entre les ombres des fenêtres ça n'était pas parce qu'il avait bu un verre de trop (d'ailleurs il n'avait jamais bu) ni parce qu'il était dans un état second, mais bien parce qu'il jouait.

"Attention, l'armée de Vega nous attaque! Il faut sortir les machines! Patrouille des aigles, en avant! Goldorak, Alcorak, Vénusiak, Fossoirak, Go!"

Eeeeet une autre chanson arriva à ce moment dans son esprit.

"Goldorak go!
Rétrolazer en action!
Goldorak go!
Va accomplir ta mission!
Dans l'infini,
Des galaxies,
Poursuis ta lutte infernale,
Du bien contre le mal!
..."


Sans jamais arrêter sa course folle, il prit un virage, et aperçut sur son trajet une jeune fille, qui semblait parler, mais qu'il n'entendit pas. Cependant, une pensée traversa son esprit. Deux même. La première, celle qui était encore consciente du monde réel, signalait une partenaire de jeu. La seconde hurlait en lui-même "VITE! LES NAVETTES ATTAQUENT! LA JEUNE FILLE VA ÊTRE TUÉE SI ON NE LA SAUVE PAS TOUT DE SUITE!". Et alors qu'il s'approcha d'elle, à toute vitesse, il l'empoigna par l'avant bras et la tira avec lui en criant:

"-VITE!!! FUIS AVANT QUE LES SOUCOUPES NE TE TIRENT DESSUS!!!"


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Dim 30 Juil 2017, 02:15



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Pensive, je n'entendis pas tout de suite que quelqu'un arrivait vers moi. Ce n'est que lorsque la personne fut à quelques mètres de moi que j'entendis ses pas précipités. Surprise et curieuse, je me tournai partiellement pour voir partiellement à quoi elle ressemblait (enfin, "il" puisque c'était un monsieur) : il était très grand et roux, sa peau me paraissait blanche et une partie de son visage était cachée. Son habit était une combinaison rouge, une écharpe jaune et des gants qui faisait penser qu'il était un super héro, ce qui était assez drôle. Néanmoins, son intervention me prit de cours :

- VITE !!! FUIS AVANT QUE LES SOUCOUPES NE TE TIRENT DESSUS !!!

Il avait crié cette phrase comme les héros dans les dessins animés que je regardais le matin en me prenant par le bras. Ce dernier était nu, pourtant je ne fus pas prise par des souvenirs douloureux et je pus me prendre au jeu. Faisant comme si j'étais réellement poursuivie par des méchants qui voulaient me tirer dessus, je courrai avec le monsieur en riant et criant en même temps.
Combien de temps la course dura et où nous allions, je ne le savais pas du tout. Malheureusement, notamment parce que courir essouffle, nous dûmes nous arrêter. Cela me permit de me rendre compte que si je n'avais pas eu de lecture c'était certainement grâce aux gants. Au moins, comme ça j'avais pu m'amuser. Peut-être même que nous allions continuer. Oh ! Et si je faisais le rôle de la victime sauvée par le héro ? Oh oui ! ça sonnait bien ! Du coup, je fis à voix basse comme pour éviter que l'ennemi m'entende, mais avec que des phrases simples ne reflétant qu'une part de ce que je souhaitais dire parce que je n'avais appris l'anglais que depuis peu :

- Je m'appelle Maely. Merci, tu m'as sauvée. Combien sont-ils ?

J'espérais qu'il me donnerait son nom à lui. Puis, peut-être qu'après le jeu je pourrais lui poser les milliers de questions qui se posaient dans mon esprit concernant l'école ? En tous les cas, j'aimais beaucoup cette rencontre. En plus de me faire rire, de m'amuser, elle me faisait oublier que j'avais dus dire au revoir à mon papa très récemment.

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Dim 30 Juil 2017, 13:04

L'enfant eut de loin la meilleure réaction possible et se laissa prendre au jeu sans poser de questions. Le professeur menait la marche, mais avait tout de même pris garde de ralentir la cadence pour que la jeune fille puisse suivre le rythme; il n'était pas spécialement rapide, mais avait de bien plus grandes jambes qu'elle. Aussi, il fut ravi de constater que l'élève était en train de rire de bon cœur avec lui. C'était une rencontre très agréable en perspective.

Mais, bien malheureusement pour lui, l'irlandais n'était pas infatigable. Et Maely non plus. Après bien quelques minutes de course et de cris, par chance passés inaperçus grace à l'absence de gens, ils s'arrêtèrent dans un tournant, là où les ennemis ne pourraient pas les voir. Alors qu'ils reprenaient tous les deux doucement leur souffle, la jeune émeraude demanda, discrètement:

"-Je m'appelle Maely. Merci, tu m'as sauvée. Combien sont-ils ?"

Le grand gamin fit mine de jeter un coup d’œil furtif dans le couloir, tout en répondant, le ton le plus sérieux du monde:

"-Moi c'est Stefan, mais appelle moi Stef', s'il te plaît."

Après encore un petit instant d'"observation", il se retourna à nouveau vers elle et annonça, pour répondre au reste de ses paroles:

"-Ce n'est rien, ne t’inquiète pas. Il n'en reste que trois, plus la soucoupe amirale qui est grande mais inoffensive, et qui est trop grosse pour rentrer ici."

À sa ceinture, il tenait toujours deux espèces de poches, qu'il n'ouvrait que très rarement. Mais ça lui semblait être l'occasion parfaite. Il ouvrit celle qui se trouvait sur sa gauche et en sortit un pistolet, au design étrangement rond et futuriste, mais tout de même crédible. Cependant, quand on le touchait, on sentait que ce n'était qu'un morceau de bois taillé et peint. Il tendit l'"arme" à Maely et lui annonça:

"-Tiens, si tu veux m'aider, on en aura plus vite fini tous les deux ensemble!"

Puis de l'autre étui il sortit exactement le même, qu'il garda pour lui cette fois-ci. Il la regardait maintenant d'un air solennel, comme pour dire "c'est quand tu veux, je te laisse ouvrir le bal".


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Dim 30 Juil 2017, 14:17



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Faisant comme les héros de dessins animés, l'homme regardait dans le couloir tout en me répondant qu'il s'appelait Stefan mais qu'il préférait que je l'appelle Stef'. J'étais contente de connaître son nom et qu'il m'autorise à l'appeler par celui-ci alors qu'il était un adulte. Du coup, je me pris encore au jeu, surtout quand il me répondit à mon autre question :

- Ce n'est rien, ne t’inquiète pas. Il n'en reste que trois, plus la soucoupe amirale qui est grande mais inoffensive, et qui est trop grosse pour rentrer ici.

J'eus quelques difficultés à tout comprendre, mais j'avais pu saisir l'idée générale. Du coup, je feignais une mine mi-inquiète, mi soulagée qui n'était peut-être pas aussi réussie que je voulais le croire. Puis, je le regardais fouiller ses deux sacoches à sa ceinture pour y sortir des pistolets blancs qui tiraient dans mon imagination des rayons lasers. Alors que Stef' en sortait une seconde, il me dit :

-Tiens, si tu veux m'aider, on en aura plus vite fini tous les deux ensemble!

A cause de mes gants, je ne pus constater qu'il s'agissait du bois, mais je me rendis compte que c'était très léger en plus du fait qu'on ne pouvait pas réellement tirer. M'entraînant à viser comme si je testais l'arme avant de sourire à mon compagnon de jeux. Je pris ensuite un air sérieux fortement compromis par mon sourire et je sortis comme je rêvais de le faire quand je m'imaginais être une héroïne. Puis, quand je fus au milieux du couloir je tirais sur les OVNI fictifs que j'imaginais en formation triangle.

J'osais croire que s'il avait attendu que je sorte la première de notre cachette, c'était pour que je puisse déterminer les règles du jeu. Malheureusement, par habitude et dans le feu de l'action, je me mis à parler en français :

- Attention ! Ils vont riposter !

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Dim 30 Juil 2017, 17:15

Une drôle de situation, c'était bel et bien le cas de le dire. Si quelqu'un était arrivé à ce moment, il n'aurait probablement rien compris à tout ce qui se passait. Mais l'ambiance qui s'était installée comme naturellement entre Maely et Stefan était très plaisante, ou tout du moins elle l'était pour ce dernier. Alors... Pourquoi s'arrêter? Il n'y avait toujours personne pour les interrompre!

Après une rapide prise en main du pistolet, la petite brune sortit de sa cachette pour attaquer de front les navettes qui arrivaient vers eux. Très bientôt rejointe par le roux, ravi qu'elle ait saisi son message mental, ils tirèrent ensemble vers le bout du couloir, désert. Mais l'imagination était trop forte pour être arrêtée par les tristes murs de la réalité, alors peu importait.

Au bout d'un petit instant de tirs, et de petits bruitages par le linguiste qui imitait tant bien que mal (surtout mal en fait) les bruits qu'auraient dû faire les armes, Maely annonça:

"-Attention ! Ils vont riposter !"

À ce moment, sans le moindre temps de réflexion, l'irlandais compris qu'il avait à faire à une jeune française. Aussi, il n'eut aucun mal à saisir ce qu'elle avait dit. Il était immature, irresponsable, insouciant et pas toujours extrêmement malin, mais il avait au moins le mérite de mériter son titre de professeur de langues, et de s'adapter sans problème. Ainsi, il allait se mettre à lui aussi parler Français, quasiment par réflexe après l'avoir entendue. Simulant un mouvement de recul paniqué, il s'abaissa et proposa:

"-Vite! On est à découvert, il faut fuir! Si tu veux grimpe sur mes épaules, on ira plus vite!"

Pas complètement stupide non plus, il allait faire attention. C'aurait été bête de finir sur un accident, alors que tout avait si bien commencé. Aussi, il prit garde que les plafonds des couloirs étaient assez haut pour qu'elle ne se cogne pas la tête, mais il n'y avait pas de problème: Tsuki était un bâtiment immense aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur. Il attendait donc sa réponse, guettant les "ennemis" qui étaient à leurs trousses.


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Dim 30 Juil 2017, 18:04



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

-Vite! On est à découvert, il faut fuir! Si tu veux grimpe sur mes épaules, on ira plus vite!

A ma plus grande surprise et bien du bonheur, il m'avait répondu en français. Du coup, je pus lui répondre facilement tout en montant sur son dos et m'exclamant :

- Vite ! Vite ! Cours, dépêches-toi ! Ils se rapprochent !

Je ne pensai pas du tout au fait que je puisse lire les souvenirs alors que mes jambes nues touchaient les vêtements de Stef'. Ce dernier s'était mis à courir pour échapper à nos poursuivant imaginaire alors que je rigolais encore en tirant fictivement avec mon pistolet, commentant de temps en temps si je réussissais à les toucher ou non. Le plus souvent, les OVNI étaient bien trop rapides pour moi bien que j'eue réussis à toucher le cockpit d'un des trois.
Après un moment, j'eue une lecture qui m'arrêta le temps d'une seconde avant que je ne m'accroche au cou de Stef' et lui dise, apeurée :

- Kiaa ! Ils sortent les grosses tentacules noires !!

C'était le seul élément que j'avais pu voir de ma lecture : les rubans noires. De ma vision des choses, je n'étais même pas certaine que ce soit vraiment un souvenir puisque cela aurait pu être mon imagination qui me jouait des tours comme me l'avait parfois dit mon papa. C'est pourquoi j'avais continué à jouer malgré la peur qui me faisait trembler alors que je m'accrochais à mon compagnon de jeu. J'en avais même lâché mon pistolet qui était tombé sur le sol.

Doucement, je me calmai, sentant que la peur s'estompait. Je me sentis donc comme si je revenais de ma surprise. Lorsque nous fûmes à couvert, je regardai le roux avec un air désolé et lui dis en français :

- Stef'... Je n'ai plus ton pistolet... Pardon...

Je failli ajouter que les ennemis l'avaient peut-être pris sur le chemin pour faire des expérience dessus, mais je me rendais compte que c'était peut-être un objet auquel il tenait donc je me retins en me mordant la lèvre inférieure.

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Dim 30 Juil 2017, 20:15





Lieu inconnu, me voilà !

Feat Maely pour le moment

La petite monta sans craintes, ce qui fit plaisir au professeur, avant de s'affoler:

"-Vite ! Vite ! Cours, dépêches-toi ! Ils se rapprochent !"

Et c'est ce qu'il fit. Cramponnant bien fermement ses mains gantées aux petites jambes de Maely pour ne pas risquer de la faire tomber, il accéléra le pas et se mit à courir. Cependant, il était tout de même plus lent qu'au tout début. À cela il avait plusieurs raisons; non seulement il était un peu fatigué mais en plus, il ne voulait pas qu'un accident survienne en cas de choc ou d'arrêt brusque. Le poids n'était pas vraiment un problème, car même si il n'était pas très fort, la jeune fille était assez légère.

Alors qu'il continuait sa course pour semer les attaquants et se mettre lui et l'émeraude en sécurité, cette dernière poussa un cri qui ne rassura pas vraiment l'irlandais, du fait qu'il ne semblait pas vraiment avoir de rapport avec le jeu.

"-Kiaa ! Ils sortent les grosses tentacules noires !!"

Les tentacules noires? C'était étrange, ce détail lui remit en mémoire les événements du banquet, où Noa avait perdu le contrôle de son pouvoir. Mais ça ne pouvait être qu'une coïncidence, elle devait avoir inventé un nouveau détail pour le jeu, c'était tout. Mais mine de rien, le professeur pu sentir que son état d'esprit n'était pas le même qu'à l'instant. Oui, elle semblait réellement avoir peur. Est-ce qu'elle s'était trop prise au jeu? Il espérait que ça n'était rien, et que tout passerait vite.

Et il fut soulagé de constater qu'en effet, tout allait bien. Elle ne tarda pas à se calmer, et lorsqu'ils furent enfin à l'abris, en dehors du champ de tir des navettes et assez loin pour pouvoir reprendre quelques forces, elle s'excusa:

"-Stef'... Je n'ai plus ton pistolet... Pardon..."

Doucement, il la fit descendre de son dos pour se retrouver en face d'elle, accroupi. Son éternel sourire innocent aux lèvres, il la regarda pour lui répondre gentiment et très calme:

"-Ce n'est pas grave, ne t'inquiète pas. Est-ce que tout va bien?"
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Dim 30 Juil 2017, 20:58



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Lorsque je me fus excusée pour son pistolet, il me fit descendre de son dos doucement et s'accroupie devant moi. Souriant, il n'y avait aucune once de rancune ou de colère sur ses traits, comme dans sa voix quand il me répondit :

-Ce n'est pas grave, ne t'inquiète pas. Est-ce que tout va bien?

Malgré que je m'étais un peu remise de ce souvenir, je ne pus m'empêcher de lui répondre (toujours en français) en lui expliquant ce qu'il s'était passé en regardant mes mains :

- Je vais bien. J'ai juste eu une sorte de flash quand on fuyait. J'y ais vu des rubans noirs dangereux, qui pouvait me faire du mal à tout moment. J'avais peur, mais je ne suis pas sûre que ce soit la mienne...

Puis, remontant mes yeux pour le regarder, je repris mes explications en souriant pour ne pas dramatiser, chose que je ne voulais pas faire :

- En fait, ça m'arrive de temps en temps, de voir des souvenirs. Je n'ai jamais compris ce que c'était, mais mon papa espère qu'un jour je ne les verrais plus. Moi, je veux juste pouvoir ne pas avoir peur tout le temps.

Sans vraiment le vouloir ou m'en rendre compte, j'avais plus ou moins de résumer mon pouvoir. Je ne pensais même pas que s'en soit un. Juste... de l'imagination un peu prenante ? Je n'en savais trop rien. J'espérais seulement ne pas trop avoir gâché le jeu. Craignant que ce soit le cas, je décidai d'y replonger moi-même en regardant hors de notre cachette comme si je surveillai discrètement les alentours. Je murmurai alors à mon partenaire :

- On dirait qu'ils nous ont perdus, mais ils surveillent encore les alentours. Qu'est-ce qu'on va faire ? Nous n'avons plus qu'une seule arme et nous ne serons pas longtemps à l'abris.

Copiant mes discours et mes actes sur les dessins animés, je me prenais assez rapidement à mon rôle en espérant que Stef' ferait de même.

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Lun 31 Juil 2017, 22:02





Lieu inconnu, me voilà!

Feat Maely pour le moment

Elle regarda ses mains, toujours l'air un peu désolée, avant d'expliquer.

"-Je vais bien. J'ai juste eu une sorte de flash quand on fuyait. J'y ais vu des rubans noirs dangereux, qui pouvait me faire du mal à tout moment. J'avais peur, mais je ne suis pas sûre que ce soit la mienne..."

Le professeur n'était pas certain de comprendre, mais il trouvait tout de même cette description étrange. Elle lui rappelait définitivement le banquet, et il en venait à se demander si c'était vraiment un hasard... Non, ça n'en était sûrement pas un, mais comment a-t-elle pu voir ça? Est-ce qu'elle était présente? Il ne se rappelait pas l'avoir vue, mais après tout, il y avait plutôt beaucoup de monde.

"-En fait, ça m'arrive de temps en temps, de voir des souvenirs. Je n'ai jamais compris ce que c'était, mais mon papa espère qu'un jour je ne les verrais plus. Moi, je veux juste pouvoir ne pas avoir peur tout le temps."

Il écoutait très attentivement, et croyait commencer à entrevoir une possibilité de ce que c'aurait pu être. Est-ce que cette petite pouvait voir dans les souvenirs des gens? Il imagina un instant les possibilités qu'auraient pu offrir ce pouvoir.

Les souvenirs sont des choses puissantes, qui peuvent se révéler aussi bien extrêmement douloureuses que douces et tranquilles. Un peu comme... Des couteaux, qui bien qu'ils soient utiles doivent être utilisés avec précaution. Ou non! Comme un petit hérisson, c'est mignon les hérissons!

Si il avait été un vrai héros de dessin animé, elle aurait sûrement assisté à une scène horrible, la mort d'une personne chère, la fuite d'un pays natal, ou autre chose du genre... Mais - heureusement peut-être - Stefan avait quasiment toujours eu une vie très tranquille, du moins depuis son arrivée à Tsuki.

Ce moment de questionnement fut bien vite interrompu quand Maely regarda furtivement en dehors de l'abris, signe pour l'irlandais qu'il était temps de se replonger dans le jeu. Doucement, elle le tint informé:

"-On dirait qu'ils nous ont perdus, mais ils surveillent encore les alentours. Qu'est-ce qu'on va faire ? Nous n'avons plus qu'une seule arme et nous ne serons pas longtemps à l'abris."

Il fit mine de réfléchir un instant, portant sa main à son menton, avant de tendre son morceau de bois à la jeune fille, la regardant droit dans les yeux, fronçant légèrement les sourcils, l'air sérieux et dramatique. Peut-être aurait-il pu devenir acteur?

"-Tiens. Prend la. Je vais faire diversion et les attirer ici. Dès qu'ils seront à ta portée, tire."

Il marqua un temps de pause, avant de terminer, toujours aussi dans l'exagération.

"-J'espère que nous nous reverrons, Maely."

Puis il s'engagea dans le couloir en courant bruyamment face aux navettes, dans l'espoir d'attirer leur attention. Il savait qu'il allait se faire canarder, que c'était dangereux, mais il avait tout de même un espoir. Il n'en restait maintenant plus que deux, dont les carrosseries avaient été bien endommagées, et dont la survie des pilotes ne tenaient plus qu'à un fil. Du moins c'était comme ça qu'il se l'imaginait.

C'était le moment de donner son heure de gloire à le jeune fille.
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Mar 01 Aoû 2017, 09:49



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Sans me faire attendre une seule seconde, Stef' se remit également dans le jeu. Pour se faire, il prit la position de la réflexion pendant un instant avant de me donner son pistolet en me regardant dans les yeux. Dans son regard je voyais de la résolution, le fait que personne ne pourrait l'arrêter. Sur le coup, je déglutis à cause du réalisme de son expression. Néanmoins, je fus assez rapidement détendue en écoutant la réponse de mon partenaire de jeu :

- Tiens. Prend la. Je vais faire diversion et les attirer ici. Dès qu'ils seront à ta portée, tire.

Il profita de sa pause pour se relever et se diriger vers la sortie.
Et, au moment de s'engager hors de la cachette, il s'arrêta et me dit :

- J'espère que nous nous reverrons, Maely.

- Tu as intérêt à revenir ! fis-je en  m'imaginant parler à mon père si jamais il tentait de déclarer de telles choses, ce qui donna également un certain réalisme à mes paroles.

Puis, rapidement, il partit en courant en faisant raisonner ses pas dans le couloirs pour attirer nos ennemis vers lui. Cachée, je regardai toute l'action, attendant le mon moment, prête à tirer. Voyant Stef' se faire canarder, j'eue du mal à ne pas m'élancer pour le protéger. Pour éviter que cela se produise, je me répétai que si je détruisais les soucoupes alors tout serait terminé.
*Non, pas encore. Encore un peu... Maintenant !*

Quand j'estimai que les OVNIS étaient à porté de tire, je fis le bruit des tires que faisais. Pour ne pas paraître être trop forte, notamment parce que je ne l'étais pas, je ne fis pas comme si je tuais les ennemis du premier coups, cherchant fictivement leur point faible. Le premier fut le plus compliqué et, une fois que j'eue compris comment faire, les deux autres suivirent assez rapidement.
Lorsque l'abattage de fiction fut terminé, je sortis de la cachette et courais vers Stef' pour lui demander sur un air inquiet :

- Est-ce que ça va ? Ils t'ont pas blessé ?

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Jeu 03 Aoû 2017, 01:12





Lieu inconnu, me voilà !

Feat Maely pour le moment

"-Tu as intérêt à revenir !"

Lui avait lancé la jeune fille avant qu'il ne s'engage dans le couloir, et dans la direction d'une "mort" certaine. Elle aussi était très crédible dans ses actions, et l'irlandais la remerciait intérieurement de s'être prise au jeu avec lui; il ne se serait certainement pas autant amusé seul, et était content de l'avoir rencontrée. Cette journée aurait difficilement pu mieux se dérouler, jusqu'ici.

Les tirs commençaient à affluer, de plus en plus difficiles à éviter pour le grand enfant. Alors que lui se voyait slalomer comme au ralenti entre d'étranges tirs de lumière verte, une personne passant par là par hasard n'aurait vu qu'un homme seul, et d'apparence pas en très bon état mental. Mais il n'y avait toujours pas un chat, et de toute façon le linguiste se fichait bien du regard des autres. Après tout, comment avoir peur de quelque chose que l'on a jamais affronté?

Bientôt, de petits bruits de pistolets se firent entendre, venant exactement de l'endroit où était restée Maely. Elle avait lancé l'ultime attaque contre l'ennemi! Stefan lui jeta un regard plein d'espoir, et ce fut une grave erreur de sa part. Dans son instant de négligence, il se prit le pied dans son écharpe, glissa dessus, et tomba en avant pour s'écraser contre le sol, laissant un tir de navette lui toucher le bras de plein fouet. Il se releva un toussant, ayant pendant quelques secondes cessé de respirer, agrippant fermement son membre blessé, avant de se remettre à courir. Si il était resté au sol plus longtemps, c'est sa vie qu'ils auraient pris.

À ce moment, il se rappela de nombreux passages d'animés où des personnages étaient dans des situations similaires, et titubaient. Et c'est à ce même moment qu'il se posa une question existentielle: pourquoi tituber si c'est le bras qui est touché? Enfin, il se la re-poserait plus tard, à la fin de l'action. Ca n'était pas le moment.

Il devina que les navettes avaient toutes été abattues quand l'émeraude courut hors de l'abris pour venir vers lui, qui s'était d'ailleurs retrouvé à quelques mètres de l'arme perdue, et qu'elle demanda:

"-Est-ce que ça va ? Ils t'ont pas blessé ?"

Pour le dramatisme, parce qu'en réalité il aimait bien ce genre de scènes un peu exagérées et malaisantes, il se laissa tomber à genoux et dit d'une voix faussement souffrante:

"-I... Ils m'ont touché le bras... Mais ça n'est rien, ne t'inquiètes pas."

Il redressa la tête pour regarder sa partenaire de jeu dans les yeux, de nouveau un large sourire aux lèvres, et une drôle de lueur dans son regard châtaigne. Il était vraiment très heureux de cette petite partie de course et de tirs dans les couloirs, et n'importe qui aurait pu le lire sur son visage sans le moindre effort.

"-Tu les as tous eus... Bravo!"
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Jeu 03 Aoû 2017, 16:48



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Tombant à genoux, il se tenait le bras en me parlant de manière essoufflée, gémissante :

-I... Ils m'ont touché le bras... Mais ça n'est rien, ne t'inquiètes pas.

Sachant pertinemment que c'était un jeu, je ne m'inquiétais pas tout de suite. Certainement qu'un personnage de dessin animé aurait fait autrement, mais là il n'y avait pas tellement lieu. Puis je me voyais mal déchirer mes vêtements pour le jeu : mon papa ne serait pas content du tout si je le faisais.
Me souriant de toutes ses dents, Stef' ajouta :

-Tu les as tous eus... Bravo !

Il avait l'air de s'être réellement amusé avec moi. C'était aussi mon cas : je ne m'étais jamais imaginée qu'on puisse jouer dans une école comme ça, dans les couloirs. Je me souvenais qu'on nous demandais toujours de ne pas courir dans l'établissement quand j'étais dans mon ancienne école. C'était plaisant d'avoir autant de liberté. Je lui répondis donc en riant :

- Quant à moi je dois féliciter ton courage ! N'empêche, t'as pas froid aux yeux.

Malheureusement je ne savais pas trop comment mener la suite. Je m'attelai donc à soigner fictivement avec des bandages invisibles sortis d'un sac inexistant les blessures de mon partenaire pour me permettre de réfléchir. Je me souvins alors qu'un jour, alors que j'étais timide parce que je venais d'arriver en primaire, un adulte m'avait permit de voir l'école tout en me faisant imaginer un lieu fantastique avec des fées et des lutins farceurs. Je décidai donc de proposer une activité similaire en me relevant :

- Si vous pouvez bouger, j'aimerais bien visiter cet endroit. Après tout, je viens d'arriver et tant qu'on reste à l'intérieur le grand vaisseau ne peut pas nous atteindre. Vous voulez bien être mon guide ?

D'une certaine manière, j'espérais ne pas avoir cassé le jeu. Après tout, depuis la destruction des aliens, il ne restait plus grand chose à faire.
Ce n'est qu'après coup que je me rendis compte que j'aurais pu proposer de fouiller les débris des vaisseaux, l'identité exacte de nos assaillants ou autres choses. Mais, au final, peut-être que mêler l'utile à l'agréable lui conviendrait aussi. Surtout que rien n'empêchait la discussion sur les OVNIs.

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Ven 04 Aoû 2017, 17:07





Lieu inconnu, me voilà !

Feat Maely pour le moment

Dans un petit rire mignon et innocent, Maely lui répondit:

"-Quant à moi je dois féliciter ton courage ! N'empêche, t'as pas froid aux yeux."

Toujours aussi souriant, il la remercia alors qu'elle commença à panser sa "blessure" en douceur. C'était décidément une enfant adorable, et il y était déjà attaché. Il espérait, pourquoi pas, la croiser un jour dans l'un de ses cours. Une fois qu'elle eut achevé son activité, elle se releva, bientôt suivie de Stefan, et demanda;

"-Si vous pouvez bouger, j'aimerais bien visiter cet endroit. Après tout, je viens d'arriver et tant qu'on reste à l'intérieur le grand vaisseau ne peut pas nous atteindre. Vous voulez bien être mon guide ?"

Il hocha la tête, tout à fait enthousiaste à cette idée, en répondant;

"-Bien sûr, avec plaisir!"

Seulement, une toute petite chose l'avait troublé dans sa demande. Petite chose infime mais qui le faisait un peu tiquer, et le dérangeait. Ainsi, juste avant de se mettre en route, il se permit à son tour de demander;

"-Euh, juste, s'il te plaît, est-ce que tu pourrais me tutoyer? Enfin, je ne suis pas très à l'aise avec le vouvoiement..."

Ce n'était pas la conjugaison ni la langue en soit qui lui posait problème, mais bien la forme. Il avait toujours un petit problème avec son statut de professeur, et entendre le vouvoiement français le troublait légèrement. Oui, c'était un problème qu'il n'y avait pas en anglais, tout le monde était désigné par "you", et il n'y avait pas de formules de respect gênantes. Une fois qu'elle aurait accepté, ils pourraient y aller sans souci, et le cœur léger.
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Ven 04 Aoû 2017, 20:52



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Stef' m'avait remerciée pour les soins apportés. Cela m'avait fait sourire puisque ça voulait dire que j'étais une brave fille, comme m'avait demandé de l'être mon papa. Puis, quand je lui eue proposé de me faire visiter il me montra son accord en hochant la tête et me répondant que c'était avec plaisir avant de paraître déçu et me faire une demande spéciale :

-Euh, juste, s'il te plaît, est-ce que tu pourrais me tutoyer ? Enfin, je ne suis pas très à l'aise avec le vouvoiement...

Mettant mes deux mains devant ma bouche, j'exprimais un "oops" montrant ma maladresse. A vrai dire, c'était sortit tout seul, sans vraiment que j'en prenne conscience. Cela pouvait paraître un peu bizarre donc je ne dis rien, lui répondant simplement en rougissant, souriante :

- D'accord, désolée.

Sur ce, nous pûmes aller faire la visite de l'école sans se prendre la tête. D'ailleurs, j'en profitai pour poser mes questions, attendant à chaque fois qu'il m'ait répondu pour pouvoir poser la suivante :

- Comment fonctionnent les classes ? Quand aurais-je mon emploi du temps ? Tu es professeur de quoi ? Est-ce qu'il y a des personnes de mon âge dans l'école ? Devrais-je toujours parler anglais ?

Ce dernier point me faisait un peu peur puisque je ne savais pas très bien le parler. Le mieux que je pouvais tenir était une conversation simple contenant des mots très simples. Malheureusement, ce n'était pas assez pour parler avec tout le monde ou participer à un cours. Je me demandais donc comment je pouvais faire. Néanmoins, je préférais que Stefan me réponde à ces questions là avant de lui en demander d'avantage.
Étrangement, je me doutais que rien ne serait comme avant. Pourtant, j'avais très envie d'avoir des repères, même quelques uns. Pour commencer, j'allais devoir porter un uniforme, chose qu'on ne m'avait encore jamais obligé. Ensuite, on ne m'avait attribué aucune classe ou dit qui serait mon professeur. A moins qu'on ne me l'ait dit mais que je ne l'ai pas compris ? Cela aussi était fort probable.

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Lun 07 Aoû 2017, 23:24





Lieu inconnu, me voilà !

Feat Maely pour le moment

La jeune élève eut une mimique désolée avant de s'excuser, toujours aussi adorable et pleine de bonnes attentions.

"-D'accord, désolée."

L'irlandais rendit un sourire de remerciement, puis ils entamèrent la descente des couloirs dans lesquels ils venaient de jouer et de se rencontrer. Maely enchaînait les questions comme si elles avaient toutes été préparées d'avance, mais Stef' réussit à suivre sans trop de problème, du moins, à son sens.

"-Comment fonctionnent les classes ?

-Hum... Il me semble qu'il y a des cours obligatoires, puis d'autres optionnels, et tu ne seras pas avec les mêmes camarades à chaque fois, ça changera.

-Quand aurais-je mon emploi du temps ?

-Bientôt, je pense, mais je n'en sais pas grand chose autrement.

-Tu es professeur de quoi ?

-De langues! C'est pour ça que je peux te parler en français!

-Est-ce qu'il y a des personnes de mon âge dans l'école ?

-Probablement quelques unes, oui!

-Devrais-je toujours parler anglais ?

-Pendant les cours et avec ceux qui ne parlent pas français, je crains que oui... Mais il y a pas mal de personnes d'origines françaises!"

Il se doutait que ça devait faire beaucoup de changement d'un seul coup pour la pauvre enfant, et ressentait un peu comme de la compassion pour elle. Cependant, il était persuadé qu'elle s'en sortirait.

Une question vint traverser son esprit, lui qui n'était jamais sorti de son pays natal que pour se rendre à l'académie: comment était-ce, l'école, ailleurs? Il avait la chance d'avoir à ses côtés une jeune fille française, et se dit que c'était l'occasion ou jamais.

"-Dis, c'était comment ton école, en France?"
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Mar 08 Aoû 2017, 03:35



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Par les réponses que j'eue de la part de Stef', je compris que le fonctionnement des classes n'avait rien à voir avec ce que je connaissais. En plus de cela, j'allais devoir parler une langue que je ne maîtriser pratiquement pas... J'avais de la chance d'être tombé sur un professeur de langues qui pouvait discuter avec moi en français. J'appris également que d'autres personnes étaient aussi âgées que moi, tout comme d'autres français résidaient ici. Sincèrement, j'avais hâte de pouvoir rencontrer une ou deux de ces personnes, espérant qu'une personne de mon âge pourrait parler ma langue natale en ma compagnie. A vrai dire, c'était désormais comme un rêve pour moi. Il ne fallait cependant pas que je néglige le fait que je me trouvais en Angleterre, donc qu'il était normal que je parle la langue du pays. Cela ne m'enchantait pas, mais je n'avais clairement pas le choix. Surtout en cours d'après mon camarade de jeu. Ce dernier point me faisait peur : si je ne parvenais pas à comprendre les explications, comment allais-je être en mesure de travailler mes leçons ? Je n'allais tout de même pas déranger tout le monde pour ça... Sans compter que, pour le moment, la seule personne capable de me venir en aide était Stef' qui, en tant que professeur, devait avoir pas mal de choses à... faire ? Pensant qu'il avait joué avec moi parce que j'avais pu lui paraître tendue et perdue, je ne réfléchis pas plus que cela au pourquoi il aurait pu agir comme il l'avait fait.

-Dis, c'était comment ton école, en France?

Plus qu'heureuse de pouvoir parler de quelque chose que je connaissais et de ne pas laisser le blanc qui s'était partiellement installé s'éterniser, je souris au professeur en lui répondant non sans réfléchir un minimum :

- Totalement différent d'ici ! Enfin... je veux dire qu'en France les classes sont clairement définies. Pendant un an, voire plus selon les répartitions des classes, on voit toujours les même personnes. On avait tous le même âge ou presque. Du coup, quand il y a un nouveau on peut l'aider à prendre ses repaires, lui donner les leçons... Après dans mes écoles, j'avais toujours la même maîtresse ou le même maître pendant toute une année et on allait toujours dans la même salle. On nous disait même nos places. Je ne connais pas ce système d'emploi du temps et le fait de ne jamais voir les même personnes... ça me fait un peu peur. Mais ce n'est pas pire que devoir parler anglais. Je veux dire, j'ai quelques "bases" comme on dit, mais ça sera jamais assez pour comprendre les cours.

Ce problème me hantait. Je ne voyais vraiment pas quoi faire pour éviter de me retrouver seule dans un lieu inconnu, baignant dans l'incompréhension totale. Je ressentais de la peur rien qu'à cette idée. Après tout, cela ne ressemblait que trop à l'impression que j'avais eu lors de la toute première manifestation de mon pouvoir.

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Mer 09 Aoû 2017, 15:57





Lieu inconnu, me voilà !

Feat Maely pour le moment

Toute mignonne, Maely décrocha un grand sourire à l'écoute de la question. Visiblement, elle allait avoir des choses à raconter! Le professeur en était ravi, il allait pouvoir en apprendre un peu plus sur ce pays dans lequel il ne s'était encore jamais rendu. Il écouta donc on ne peut plus attentivement la réponse de la jeune émeraude.

"-Totalement différent d'ici ! Enfin... je veux dire qu'en France les classes sont clairement définies. Pendant un an, voire plus selon les répartitions des classes, on voit toujours les même personnes. On avait tous le même âge ou presque. Du coup, quand il y a un nouveau on peut l'aider à prendre ses repaires, lui donner les leçons... Après dans mes écoles, j'avais toujours la même maîtresse ou le même maître pendant toute une année et on allait toujours dans la même salle. On nous disait même nos places. Je ne connais pas ce système d'emploi du temps et le fait de ne jamais voir les même personnes... ça me fait un peu peur. Mais ce n'est pas pire que devoir parler anglais. Je veux dire, j'ai quelques "bases" comme on dit, mais ça sera jamais assez pour comprendre les cours."

Il se dit que ce qu'elle venait de décrire ressemblait beaucoup au système irlandais, en fait. Il réfléchit un instant, et réalisa qu'elle devait très certainement être à l'école primaire avant d'arriver à Tsuki, qui fonctionnait sur le même principe que ce qui était chez lui l'enseignement secondaire ou même l'université. Il comprenait qu'il lui faudrait très certainement un petit temps d'adaptation, mais il était certain qu'elle s'y ferait vite. Ce qui l'embêta plus, c'était le fait qu'elle soit bloquée par la barrière de la la langue. Ainsi, il répondit, toujours aussi souriant, mais sur un ton un peu plus... Protecteur, encourageant;

"-Je suis sûr que tu t'y habitueras très vite. Tu verras, ça n'est pas si compliqué. Et, si tu veux te renforcer en anglais, je pourrais t'aider! Après tout c'est mon métier, et puis ça me ferait plaisir de te rendre service!"

Il avait déjà fait ça pour une élève japonaise, Akari, si ses souvenirs étaient justes. Une autre émeraude qui avait d'elle même été demander des cours de renforcement via les casiers, et qu'il avait aidé sans même hésiter. En fait, il trouvait ça plus simple de donner des cours particuliers qu'à une classe entière, maintenant qu'il commençait à connaître son travail. Oui, personne n'avait le même niveau, et équilibrer entre ceux qui avaient des facilités et les plus en difficulté n'était pas toujours facile. Pour lui, les langues étaient quelque chose de logique, comme les mathématiques. Une fois qu'on avait saisi le sens d'une langue, il ne manquait plus que le vocabulaire pour pouvoir parler. Et c'est en ça que c'était si simple pour lui, mais il savait que tout le monde ne pouvait pas voir les choses de la même façon. Ceux qui n'y comprenaient rien aux maths ne l'avaient pas choisi d'eux-même, et c'était pareil pour chaque chose.
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Maely Velna le Mer 09 Aoû 2017, 23:30



Lieu inconnu, me voilà !
Libre

Alors que je marchais en regardant devant moi, quoi que mon regard fut surtout posé sur le vide, j'entendis Stef' me dire sur un ton que j'avais souvent entendu de la bouche de mon père :

-Je suis sûr que tu t'y habitueras très vite. Tu verras, ça n'est pas si compliqué. Et, si tu veux te renforcer en anglais, je pourrais t'aider! Après tout c'est mon métier, et puis ça me ferait plaisir de te rendre service !

Me rendant compte de la chance que j'avais, je tournai la tête vers le professeur et je lui souris en répondant joyeusement :

- Merci ! C'est vraiment très gentil.

Si cela pouvait m'aider à comprendre les leçons et m'intégrer à l'école, me faire des amis et pouvoir grandir comme je l'avais toujours fait, alors j'acceptais sans condition. C'était vraiment une proposition qui valait plus que de l'or. Je demandai donc sur le même ton :

- Quand est-ce qu'on commence ?

Malgré mon engouement, j'espérais arriver à retenir tout ce que j'allais apprendre. Après tout, je n'étais pas très douée dans l'exercice "connaître une leçon par cœur", ce qui ne m'aidait pas pour retenir le vocabulaire qu'on me demandait d'intégrer. Le peu que j'arrivais à dire m'avait demandé des jours entiers de travail acharné. Je me sentais cependant assez motivée pour ne pas me laisser abattre par tout ça. Peu importait le temps que cela prendrait, j'y arriverais !

Code par Yumiko sur Académie Tsuki

avatar
Maely Velna

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Stef' le Lun 14 Aoû 2017, 15:15





Lieu inconnu, me voilà !

Feat Maely pour le moment

Semblant ravie de cette proposition, l'enfant répondit radieusement;

"-Merci ! C'est vraiment très gentil."

Ce qui fit très plaisir à l'irlandais. À peine un instant, quelques secondes plus tard, elle enchaîna;

"-Quand est-ce qu'on commence ?"

Il fut presque surpris de tant d'enthousiasme, mais pas pour le moins déçu. Plus il découvrait le caractère de Maely, plus il l'appréciait, et il espérait définitivement qu'il pourrait devenir son ami, plus qu'un simple professeur. Il avait toujours un problème avec ce rôle, et avait peur qu'il ne lui empêche de développer de vrais liens avec les autres. C'est vrai après tout, ça n'aurait pas été étonnant qu'un étudiant refuse de se lier d'amitié avec un professeur simplement par souci du regard des autres ou de différence d'âge... Mais il n'avait pas le temps de penser à ça. À la place, il répondit d'un ton toujours aussi joyeux et bienveillant;

"-Et bien... Tu viens tout juste d'arriver, il te faut peut-être un peu de temps pour te reposer, t'installer et prendre un peu tes repères, mais sinon c'est quand tu veux! Si tu veux, tu peux déjà me dire où s'arrêtent tes bases, comme ça je saurai quoi t'apprendre en suite. Est-ce que tu sais par exemple conjuguer les verbes à tous les temps, aux différents modes, et cetera... Ou tu peux aussi me dire ce qui te pose problème; le vocabulaire, la prononciation, et ce genre de choses... Ca sera déjà un bon début!"
(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieu inconnu, me voilà ! [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum