La sieste du hibou (PV Richie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Cissa P. le 27/7/2017, 11:47

Le hibou est, la plupart du temps, nocturne. C'est pour ça qu'il a des graaaaands yeux. Oui, oui.
Cissa avait trouvé une petite place confortable, dans la serre. Il y régnait une touffeur qu'elle trouvait agréable et un tas de paille sous un établi lui avait tendu les bras. Elle était vautrée sur ce tas, la bouche ouverte et une petite trace de bave sur son menton. C'était sa première sieste depuis son arrivée et ça lui avait beaucoup manqué.
Son chapeau de sorcière -gagné lors d'un poker dans un squat humide- reposait sur le haut de son visage, cachant ses yeux clos. Elle ronflait.
-ZZZzzzzzzZZZZzzzzzZZZZzzzz...
La fille-hibou rêvait. Dans son monde onirique, elle était un hibou, un vrai. Elle volait au dessus d'une foret de feuillus et apercevait un mulot entre deux racines. Elle faisait un piqué et saisissait dans ses serres la pauvre créature. Elle lui tordait le cou et l'engloutissait sans mâcher *les zhiboux ça n'a pas de dents, padawan*
C'était un beau rêve.

Cette scène peut paraitre idyllique mais en réalité, c'était pour tromper l'ennui et la solitude qu'elle s'était endormie là. A part une fille étrange qui marchait sur les mains et un défonceur de porte, elle ne connaissait personne.
Elle n'avait jamais eu de mal à se faire des amis dans le monde "normal". Mais ici, tout était différent. Les gens semblaient tous hauts en couleur et... oui... un peu perché. Mais plus que tout, Cissa avait peur de ne pas être à sa place, ici, à Tsuki. Elle ne doutait pas un instant que d'autres avaient des pouvoirs stupéfiants -comme ce gars qui changeait d'apparence et devenait intangible.
Peut-être y avait-il eu une erreur. Cissa et son pouvoir inutile allaient peut-être être renvoyés de là, une fois que tout le monde se serait rendu compte de la nullité de la malédiction qui frappait la fille-hibou.

Mais en attendant, Cissa ronflait.
-ZZZZZzzzzzZZZZzzzzzZZZZ...


avatar
Cissa P.

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Invité le 31/7/2017, 11:10

Do you love your guns ? Yeah ! God ? Yeah ! Government ?

C’est ainsi que, des écouteurs fichés dans les oreilles et en passant en boucle une playlist du grand dieu Marilyn Manson. C’était franchement pas mon artiste préféré, mais ses vieux disques envoyaient du lourd ! Après, les goûts et les couleurs… ceux qui aiment pas, je m’en branle complètement. Même si l’envie de leur cracher à la figure tel un lama me prenait souvent à la gorge… après tout, rien ne me retenait de le faire, mais cracher sur quelqu’un pour des raisons aussi débiles, bah… c’était con.

Je m’étais levé plutôt tard dans la journée, par rapport à mes habitudes : enfin tard… tout est relatif. J’avais l’étrange habitude – pour quelqu’un de mon âge – de toujours me lever aux aurores, et avec le sourire ! Il est vrai que là où j’habitais avant, il était plus normal de se lever tôt… les enfants, lorsqu’il n’y avait pas école, sortaient en bande et passaient la journée ensemble. C’est ce que je faisais ! Puis du côté des adultes, tout dépend du travail, mais celui-ci est souvent réduit au métier de paysan, ou au métier de l’administration. Dans un petit village paumé, il y a pas grand-chose à faire…

Bref, tout ça pour dire que j’avais pris ma douche, j’avais bouffé comme un gros porc, puis, repus et essoufflé, je m’étais dirigé à l’extérieur de l’académie pour profiter un peu du soleil. J’espérais être tranquille, et je m’étais mis dans la tête l’idée de faire un peu de sport : c’est vrai qu’entre mon départ de l’académie, l’année dernière, et mon arrivée il y a moins de deux semaines, j’avais fait beaucoup de sport, pour enfin avoir un corps de mâle-alpha. Bon… j’étais encore loin du résultat, mais mes abdominaux commençaient doucement à se sculpter, et je ne voulais pas tout perdre en chillant un peu trop ! Si j’étais bien foutu, ça contrerait un peu les sales clichés sur les roux, après tout…

Je me dirigeais à l’extérieur, sourire aux lèvres, tenue de sport exigée et exigeante. Je portais un short de running noir Nike, accompagné d’un tee-shirt blanc tout ce qu’il y a de plus normal. Puis, évidemment, des baskets de sport, noires, Nike également. Putain, ce look sportswear m’allait plutôt bien ! J’étais bg. Mes jambes étaient suffisamment fuselées et musclées pour ne pas être ridicule : il est vrai que, un an en arrière, je n’aurais sûrement pas mis un short… les cuisses de poulet, c’est pas super sexy… Enfin, on ne pouvait pas totalement m’enlever ma pâleur assez prononcée. Fallait vraiment que je bronze, je ressemblais à rien, là ! Aussi, j’avais enfoncé sur ma tête une casquette noire, et Nike, pour pas changer.

Alors que je me dirigeais d’un pas déterminé et plein d’énergie vers le terrain d’entraînement, un détail attira mon attention : au cœur des jardins, pas trop loin de l’académie, se trouvait une serre. Putain, je crois pas l’avoir remarqué ! Elle était là l’année dernière ? Possible… mais c’est vrai que je m’en foutais un peu des fleurs. Remarque, pourrait y avoir des trucs intéressants… hey, c’est plutôt une bonne idée ! Tu tombes sur la fille du siècle, t’as juste à aller cueillir des fleurs là-bas, et hop. Tout roule. Ou alors, il n’y a pas des fleurs… je regardais le terrain d’entraînement, la serre, le terrain d’entraînement, mes biceps. Et merde, au diable le sport ! J’aurais bien le temps de m’entraîner demain. Je me dirigeais en sautillant vers la serre, souriant et un peu honteux d’avoir cédé si facilement à mon planning…

Tant que j’y pense, faudrait vraiment que je trouve un gars, un bon pote, avec qui je pourrais m’entraîner. Sur le chemin, alors que j’essayais de me souvenir d’un gars musclé et athlétique avec qui je pourrais m’entendre, un nom me vint en tête : Jïnn ! Mais oui mais c’est bien sûr ! Ce bodybuilder, Rubis et un peu trop sûr de lui pourrait sûrement être un bon partenaire… mais il était un peu trop impressionnant pour moi. Je me sentais victime à côté de lui. De toute façon, il faut bien commencer par quelque part, hein ! Parce que c’est vrai que l’entraînement seul ou en cours, c’est plutôt chiant !

Alors que je pénétrais la serre, je vis des rangées et des rangées de fleurs colorées et rares. Leurs couleurs étaient éclatantes, et tout à fait admirables. Les fleurs, ça me passionnait pas, mais pourquoi pas. Je continuais mon chemin, le long de l’allée centrale, puis je finissais par apercevoir une forme, avachie sur un tas de paille, sous un établi. Curieux, je me rapprochais doucement, en essayant de ne pas faire le moindre bruit. Je devinais bientôt la silhouette d’une jeune fille à l’aspect plutôt candide et excentrique… je pouffais de rire, amusé. Elle faisait la sieste, ou quoi ? J’aurais voulu la laisser tranquille, mais une envie soudaine me traversa l’esprit : je vais lui faire une crasse.

« Quel joli chapeau… » murmurais-je pour moi-même, ainsi que pour mon compagnon. Le capitaine se rapprochait de la belle endormie, puis lui arrachais son chapeau de la tête, en un mouvement brusque, qui ne manquerait pas de la tirer de son sommeil profond.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Cissa P. le 31/7/2017, 11:54

Cissa roupillait. Elle était bien. L'air était tiède. Et...
" Quel joli chapeau… "
Quelqu'un lui arracha son couvre chef. Elle ouvrit ses grands yeux, devenus jaunes sous l'effet de la surprise.
Elle se redressa en sursaut et se cogna violemment la tête contre l'établi sous lequel elle dormais.
"AÏE!"
Elle lâcha une foule de juron dont la décence m'empêche de vous parler, cher lecteur.
Elle retomba, comme inanimée, sur le tas de paille aussi vite qu'elle s'était redressée.
Ses yeux se remplir de larmes. Elle se tient la tête en couinant. A moitié assommée, elle leva les yeux vers l'étranger.
Roux. Ça expliquait qu’il lui ai volé son chapeau et l'ai réveillée alors qu'elle dormait si paisiblement. Sans âme.
Le garçon avait un air désinvolte et un sourire agréable à regarder. D'ailleurs, il était agréable à regarder. Surtout ses beaux yeux verts.
Mais c'était un voleur de chapeau. Et Cissa était de mauvais poil.
Je vais lui casser sa petite gueule sympathique , pensa Cissa.
Elle n'était vraiment pas d'humeur à rigoler avec l'étranger et elle décida de laisser tomber son masque. En effet depuis qu'elle était arrivée à l'académie, elle avait fait un effort sur elle-même pour toujours conserver son sourire enjôleur et se montrer parfaitement charmante. Elle voulait gagner les cœurs des élèves de Tsuki pour se garantir une place au soleil. Faire des sales coups aux gens étaient la meilleur manière de s'attirer des problèmes. En caressant les élèves dans le sens du poil, elle était sûr qu'on le lui rendrait bien. La vie devient agréable quand on joue le gentil. Mais ici, ce garçon avait été trop loin. Réveiller Cissa, c'était un crime ! Une infamie ! Pas de pitié ! Elle grogna:
-T'es qui, toi? Ou plutôt, tu te prends pour qui pour te permettre de ME réveiller, Moi, Cissa Peryton?!


avatar
Cissa P.

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Invité le 5/8/2017, 10:44

Alors que j’arrachais le chapeau de la jeune fille, celle-ci ouvrait les yeux, sortie brutalement de son sommeil. Je souriais, en m’empêchant de rire, puis je le regardais : la pauvre fille se cognait brusquement la tête contre l’établi au-dessus d’elle, et je ne pus réprimer un sourire amusé en coin. Elle faisait pitié, cette gamine… surtout avec ce chapeau de… sorcière ? Non mais j’hallucine, c’est pas comme ça qu’elle se trouvera un style… La gosse commençait à lâcher un flot d’insultes plutôt fleuries… quel étrange personnage. Elle m’amusait un peu, puisque j’étais plutôt bien de ce genre-là, oui…

« T'es qui, toi? Ou plutôt, tu te prends pour qui pour te permettre de ME réveiller, Moi, Cissa Peryton?! »

Je me mettais à rire franchement, tout en jouant avec le chapeau dans mes mains. Elle se prenait pour qui, cette Cissa ? Pour une princesse ? Ma grande, je vais vite la faire redescendre sur Terre… je ne crois pas qu’elle soit une ancienne, je ne l’ai jamais croisée auparavant, l’année dernière… je me demandais vraiment quand elle était arrivée. Il y avait tant de nouveaux à l’académie, je ne reconnaissais personne ! J’me sentais un peu seul… genre, je suis le seul ancien, ou quoi !? Aussi, j’étais resté seulement cinq mois, alors je ne pouvais pas connaître tout les anciens comme moi… mais… Jïnn ? Venda ? Où ils sont, ces cons-là ?

« Ptdr, t’es qui ? »

Je commençais à froisser doucement son chapeau, pour l’effrayer un peu. Peut-être qu’elle réagirait, peut-être qu’elle me sauterait dessus… Je lui adressais un sourire sadique, puis je donnais le chapeau au capitaine, qui le faisait flotter en l’air, bien trop haut pour que Cissa puisse le rattraper. Je lui indiquais le chapeau du doigt, tout en souriant, puis je le disais.

« Aller, rattrape-le. »

HRP:
Désolée pour la longueur, pas inspirée

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Cissa P. le 6/8/2017, 12:01

Cissa se remettait à peine de sa mini-commotion quand le gars se mit à rire :
-Ptdr, t’es qui ?
Il chiffonna le précieux chapeau ce qui énerva Cissa en son for intérieur. Cependant, elle avait décidé de se la jouer forte et hautaine. Pas le meilleur choix de comportement dans la mesure où elle venait de s'éclater la tête en dessous d'une table et de pleurer comme un bébé mais bon. Cissa est un être plein de mystère dont le comportement reste l'objet de mille questions. Pourquoi était-elle faible et en même temps séductrice? Pourquoi aimait-elle être aimée alors qu'elle méprisait le reste du monde? Pourquoi ne mangeait-elle pas de fromage alors qu'elle raffolait des chips au fromage? Tant de question à jamais sans réponse.
Le garçon leva le bras et le chapeau resta suspendu :
-Aller, rattrape-le.
Cissa sauta de sous son établi et sauta en l'air pour chopper le précieux chapeau. Impossible, il était beaucoup trop haut. Elle continua cependant à sautiller pour tenter de rattraper son bien.
Ça devait être le pouvoir du gars. Faire flotter des trucs. Mais il y avait deux chose que ce gars ignorait : 1) Cissa pouvait avoir des ailes.
2) Cissa savait déconcentrer les gens.
Cissa se concentra. Elle priait pour que des ailes lui pousse dans le dos. Mais son pouvoir était aléatoire et les chances pour qu'il s'avère utile était mince. Les chances d'avoir une paire d'ailes fonctionnelles étaient plus faibles que les chances de se retrouver avec du duvet partout sur le corps. Ce qui, avouons le, n'aurait guère aidé la fille-hibou en cet instant.
Ce qui se passa fut entre les deux. Ni tout à fait utile ni tout à fait inutile.
Cissa sentit sa bouche et son nez se disloquer et s'étirer.
En moins de 10 secondes, elle avait un bec.
Elle hésita et... referma son bec sur la cuisse du roux. Et pinça. Fort. Très fort.


avatar
Cissa P.

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Invité le 8/8/2017, 13:18

La gamine au chapeau de sorcière remarqua vite le jeu auquel je me prenais, et ce jeu semblait beaucoup moins l’amuser que moi. Je souriais légèrement : elle était vraiment mignonne n’empêche. Mais un peu trop jeune, quel dommage… j’haussais des épaules, un sourire amusé et attendri aux lèvres. Soudain, et sans prévenir, la gamine sauta en l’air. De peur qu’elle ne réussisse à attraper son chapeau, le capitaine le relevait encore plus haut : là, c’était sûr, elle ne le rattraperait pas ! Je la regardais atterrir au sol, avec cette petite bouille énervée toute mignonne. Elle était vraiment adorable !

Soudainement, elle s’arrêtait de bouger. Je la toisais d’un air étonné, puis je me concentrais sur elle. Elle aussi semblait très attentive à quelque chose, mais je ne savais pas… puis, une vision d’horreur. SA bouche fine et rosée, ainsi que son nez court et délicat se changèrent soudainement, avec une espèce de dislocation intense et complètement horrifique. Je poussais un cri effrayé en voyant qu’elle venait d’avoir un énorme et effrayant bec jaune de… chouette !?

« C’est quoi ça !? »

Avant que je ne puisse dire autre chose, ou qu’elle me réponde, la jeune fille me sautait dessus, et enfonçait son bec dans ma cuisse en pinçant très fort. Je me mettais à hurler de douleur, alors que les larmes me montaient aux yeux. Je sentais ma chair se déchirer, et je commençais à saigner. Je tentais de la repousser à coups de pied. Le capitaine se rapprochait de la petite, toujours en tenant le chapeau. Plein de rage, il arrachait la gamine à la cuisse de Richie et l’envoyait contre l’établi avec force et violence.

« C’est quoi ton problème, à toi !? »

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Cissa P. le 9/8/2017, 10:09

Cissa pinçait fort, très fort. Le garçon se débattit et elle fut certaine d'avoir arraché un morceau de peau. Tant mieux. Mais soudain, une force incroyable et invisible la saisit et l'envoya contre l'établi. Cissa couina plus de surprise que de douleur et fixa le roux.
- C’est quoi ton problème, à toi !? s'exclama-t-il.
Cissa aurait voulu sourire mais c'était impossible avec son bec. A la place, elle le fit claquer deux fois et continua de fixer le garçon.
Il aurait pu être mignon. Mais il était roux. C'était rédhibitoire, pour la fille-hibou. En plus, il y avait une drôle de lueur dans ses yeux qui lui donnait un petit air hystérique.
Cissa chercha une réplique cinglante à lui balancer mais tout ce qui sortit de son bec fut :
-T'avais qu'à me rendre mon chapeau quand je te l'ai demandé!
Elle se rendit compte que cela faisait gamine et se retint de lancer un "Na !" à la fin de sa phrase. Cissa était une gamine et elle s'aimait en tant que telle mais parfois, elle aimait aussi faire semblant d'être une adulte. Ce qu'elle ne serait probablement jamais, vu son caractère de sale gosse prétentieuse et immature.
Elle aurait tiré la langue en temps normal mais encore une fois, cela lui était impossible. Elle se contenta de plisser les yeux d'un air mécontent et de faire à nouveau claquer son petit bec de hibou.
Le chapeau continuait de flotter, trop haut pour que Cissa ne puisse espérer s'en saisir. Ca devait être ça, le pouvoir du roux : déplacer les choses à distance. Cissa chercha dans sa tête le terme exact : Télé... Télépa... Télépi... Télékinésie? Oui, ça doit être ça : ce gars maitrise la télékinésie.  
Cissa avait gaspillé sa seule cartouche. Elle était en effet limitée à une transformation par jour. Davantage l'aurait épuisée. Si elle voulait récupérer son précieux chapeau, il lui faudrait rusé. Dans le doute, elle conserva son bec. Sait-on jamais qu'elle aurait encore besoin de pincer ce garçon voleur de chapeau...


avatar
Cissa P.

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Invité le 24/8/2017, 17:57


La sieste du hibou


Do you want a piece of my heart ?
« T
'avais qu'à me rendre mon chapeau quand je te l'ai demandé! »

Cette petite gamine m’amusait. Elle avait cette innocence dans la voix, délicate candeur qui me faisait bêtement sourire. Rien que pour sa jolie frimousse, je pourrais lui rendre son chapeau. Mais non, ce serait céder trop facilement… ma chaudasse de Baby me l’avait bien appris et plus j’y pensais, plus je trouvais qu’elle avait raison. Il me tardait de la revoir, d’ailleurs… enfin. Je m’amuserais un peu, nous allons jouer. Je ne la laisserais pas repartir comme ça, facile !

Je me penchais un peu, pas de beaucoup puisqu’elle n’était pas si petite que ça, puis je lui tapotais gentiment la tête. Son bec m’horrifiait, et j’aimerais vraiment lui dire ce que j’en pensais, mais elle le prendrait mal. Son aspect gamin évoquait en moi une sorte d’instinct… comme si c’était ma petite sœur. C’est ultra con, mais les gens petits et mignons me font toujours cet effet. Je rosissais un peu, puis j’enlevais ma main. Peut-être que mon geste ne lui plairait pas beaucoup… je remontais mes lunettes sur mon nez, puis je me raclais la gorge comme pour tenter de reprendre un peu de contenance. Je m’étais laissé aller !

« Je ne vais pas te le rendre si facilement. Il faudra d’abord que tu me prouves que tu mérites de le récupérer… » Je lui adressais un sourire complice. « Comment est-ce que tu t’appelles, gamine ? »

Je regardais autour de moi : à notre droite se déroulaient des bandes de terre toutes remplies de fleurs colorées, magnifiques et éclatantes. Je crois n’avoir jamais vu de fleurs aussi belles, à Derry. Même la folle aux chats du village n’avaient pas de plants aussi beaux et épanouis. Je trouvais ça fascinant. Tiens, ça me donnait une idée…

« Tu aimes les fleurs ? »
#iwhae pour epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Cissa P. le 28/8/2017, 10:41

Le roux tapota la tête de Cissa. Une partie de son esprit prit ça pour une agression et elle fut à un cheveu de refermer son bec sur les doigts du garçon. Mais une autre partie d'elle même prit ça pour une gentille attention et elle ne put s’empêcher de ressentir une sorte de joie à se faire ainsi tapoter le crane. Le type lui demnda comment elle s'appelait. Cissa se dit qu'il devait avoir un problème de mémoire car elle venait de lui dire. Elle répéta quand même :
Je m'appelle Cissa. Cissa Peryton. Je suis une rubis.
Je suis une rubis... Elle avait dit ça comme si c'était censé étonner ou impressionner ce roux à l'air taré. N'importe quoi. Cissa s'exaspérait parfois.
Elle eut une absence de quelques secondes. Elle se revoyait, enfant, se faisant tapoter la tête par son père après avoir péché son premier éperlan. Une journée chaude au soleil, les pied dans l'eau salée et l'odeur de la crème solaire dans les narines. Ce tapotage de tête lui rappelait son enfance. Cette vie ne semblait pas la sienne. C'était une autre histoire, un autre monde. Un monde qui s'était écroulé en un choc frontal avec un camion et de la cervelle répandue. Cissa éprouva un sentiement partagé envers le garçon. D'un coté, elle était heureuse que des souvenirs heureux lui soient revenus en mémoire. D'un autre coté, elle lui en voulait d'avoir fait ressurgir ce passé qui n’existerait plus jamais. Cela lui rappelait tout ce qu'elle avait eu et puis perdu. Elle fixa le voleur de chapeau.
"Tu aimes les fleurs?" lui demanda t-il.
Quel étrange personnage. Pourquoi lui demandait-il ça? Cissa ouvrit la bouche et un gragouillis bizarre remonta de son estomac. Elle se reprit :
-Euh... Oui. Enfin, qui n'aime pas les fleurs? Je veux dire, en général, les gens trouvent ça beau et je... heu... Moi aussi je trouve ça beau.


avatar
Cissa P.

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste du hibou (PV Richie)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum