1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Travis le Jeu 27 Juil - 10:57

Travis arriva face à un énorme portail, elle passa l'entrée d'un pas timide et mal assuré. Elle se retrouva face à un jardin qui faisait le tour d'un immense château. Elle n'avait jamais vu ce genre de jardin, ça la changeait des plaines de Russie rempli de neige et laissé à Dame nature. Ici tout était entretenu et extrêmement bien pensé. Chaque plante avaient sa place et tout coïncidait. La jeune fille perdu dans ses pensées c'était approché d'un grand arbre dont elle ne connaissait pas le nom. Elle avait juste envie de sentir le rugueux de l'écorce sous ses doigts, de s'écorcher les mains dessus et de se perdre aux sensations de la nature. Mais tout ce qu'elle réussit à faire est de tacher ses gants en peau et de laisser tomber son sac blanc qu'elle tenait désespérément dans ses mains par peur. Quand elle regarda le sac tombé elle se souvenu alors qu'elle était ici pour ses pouvoirs et non pour la nature. Elle reprit son sac et se dirigea vers le château. Arrivée en face de la porte Travis fut prise de panique, elle ne savait pas comment se présenter, comment le changement de lieu et d'habitudes allait se dérouler. Elle ne se réveillerait plus dans son 20 m², elle ne verrait plus son facteur le vendredi à 10h. La jeune femme se rendit compte que précipiter sa venue ne serait pas adéquate, et cette piètre excuse fut suffisant pour qu'elle se détourne de l'allée principale. Mais Travis sentit la terrible chaleur taper sur sa peau blanche comme la neige de Moscou, effectivement elle n'était pas accommodée au climat de l'académie, ni à l' académie tout court d'ailleurs. Elle portait un pull blanc et un pantalon noir car dans son pays pour chaque saison cet accoutrement correspondait et elle n'avait pas eu le temps de se changer dans la précipitation et l'excitation suite à la lettre reçue.
Après quelques minutes de marche, ne supportant plus le soleil et sa chaleur, elle se posa à l'ombre d'un arbre afin de se reposer. Travis sortit son miroir de son sac et regarda son reflet. Ses cheveux avaient apprécié la balade à moto et ce matin elle n'avait pas pris le temps de se maquiller non plus. Elle reposa le miroir par terre, prit sa brosse à cheveux et démêla sa tignasse tout en regardant l'ensemble du domaine. Elle voyait des gens dehors de toutes origines confondus, elle regarda vers les fenêtres, l'académie semblait remplis de personnes et ils ont l'air de s'amuser en communauté. Étaient-ils tous à l'aise dès le début ou était-ce uniquement elle qui agissait bizarrement? Devrait-elle s'entendre avec tout le monde? Elle n'était pas contre de la compagnie mais elle ne savait pas comment réagir face à d'autres gens excepté son oncle et Adrian.
"Adrian..."murmurra-t-elle
Elle était partie sans prévenir son seul... Ami? Une once de nostalgie vient bousculer la russe pendant qu'elle cueillait une pâquerette. A-t-elle fait le bon choix? Oui elle devait maîtriser ce fardeau et rentrer chez elle, c'était le seul moyen de revenir à la normale et de pouvoir vivre une vie de famille. Mais elle ne voulait pas le faire seule, elle devait être accompagnée. Elle ne pouvait tout gérer toute seule. Le vent poussa une mèche et caressa son visage.
"Aïe" s'exclama Travis.
Depuis tout ce temps elle continuait de démêler ses cheveux. Mais elle comme une nunuche elle se coinça la brosse dans les cheveux
"Je ressemble à quoi moi maintenant? Super la bonne impression... Si je vais devoir rejoindre mon dortoir comme ça, je vais me faire charrier de toute part. Moi qui ne voulait pas passer pour la fille perdue et stressée c'est raté..."


Dernière édition par Travis le Jeu 27 Juil - 14:52, édité 1 fois


           
La vie est aussi éphémère que la glace
avatar
Travis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Invité le Jeu 27 Juil - 11:54

PUSSY LIQUOR MAKE YOU SICKIER, FUCK YEAH !

C’est ce que j’appelle un réveil mouvementé. Ce qui m’emmerdait, c’est que comme je dormais en communauté, dans un dortoir, avec d’autres gars, je pouvais pas mettre un réveil superpuissant. Ça me manquait. Chez moi, je pouvais me péter les oreilles avec une musique bien horrible et bien pétante pour me réveiller, et ça dérangeait personne. Certes, ça faisait chier mon géniteur, mais qu’est-ce que j’en ai à foutre… ça allait pas le tuer, de la musique un peu trop forte. Et même si j’étais plutôt matinal, il était souvent levé bien avant moi.

Tout ça pour dire que j’étais contraint à mettre mon portable sur vibreur, et que dès fois, ça parvenait à peine à me réveiller. Ensuite, tout en suivant mon habituelle routine, je jetais un œil dans le dortoir pour voir qui dormait, et qui ne dormait pas, puis, je m’étirais avec une grâce inégalée. Ensuite, je baillais vulgairement, avant de me gratter le crâne d’un air avachi et endormi. Je me levais, et tout de suite, j’enfonçais des écouteurs dans mes oreilles afin d’enfin recevoir ma dose de musique quotidienne.

Comme tout les matins depuis mon arrivée ici, j’avais pris mon petit-déjeuner en communauté : j’étais un gars plutôt sociable, et malgré mes écouteurs fichés dans mes oreilles déjà à huit heures du mat’, les autres le vivaient bien, et moi aussi. Je sais pas quel aura je dégageais, mais les gens aimaient bien me parler, quand je faisais pas mon chieur, mon intéressant, ou mon bad boy en carton. J’aime jouer la comédie, mais j’ai très vite remarqué que certaines personnes étaient plus ouvertes que d’autre. Mais en fait, ça m’a jamais empêché de faire le con avec tout ceux que je croisais.

Après être passé à la douche, et pensé longuement au supplice de la savonnette glissante, je m’habillais : je portais un tee-shirt rose avec comme inscription, en plein milieu : « supreme ». Voilà quelque chose qui me représente. Je portais un jean des plus normaux. En fait, quand j’y pense, ce tee-shirt est vachement long ! Il cachait presque tout mon gros cul ! Avec ceci, je portais une casquette bicolore violette et blanche, pour le moins atypique. J’avais un de ces styles, sans déconner ! Je portais des Nike tout ce qu’il y a de plus banal. Enfin, je sortais.

En ce beau jour ensoleillé et chaud, j’avais besoin de faire un tour dans les jardins, avec mon fidèle compagnon. Je savais pas vraiment ce que je recherchais, peut-être de nouvelles gens à terroriser ? C’est drôle ça, ça me plaît. Une fois à l’air libre, je voyais une silhouette se découper, près d’un arbre. Oh, une fille ? Ça m’a tout l’air. Elle avait des cheveux d’un blanc éclatant ! Oh, une vieille ? Je me rapprochais d’elle, l’air de rien. Mmm, plutôt mignonne. Pas de quoi s’extasier non plus. Elle semblait… dans une bien étrange position.

« T’as un peigne coincé dans les cheveux, ou je rêve ? »

J’éclatais de rire. Putain, y’a vraiment des cons ici ! Au final, elle me faisait pitié. Je m’accroupissais à côté d’elle.

« T’es nouvelle, non ? Attends, je vais t’aider. Tu me fais de la peine. »

Doucement, j’essayais d‘extraire le peine de sa chevelure.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Travis le Jeu 27 Juil - 14:15

Elle tenta d'extraire la petite brosse de sa chevelure en vain. Elle avait l'air bien bête comme ça les deux mains derrière la tête. Concentrée à extirper l'objet de ses cheveux, elle ne remarqua pas qu'un homme se rapprochait d'elle. C'est uniquement quand elle entendit une brindille craquer à quelques mètres de là que la jeune russe releva la tête en s'arrachant quelques cheveux qui s’accompagna d'un "мусор!". Elle regarda le jeune homme de ses grands yeux turquoise et ses joues s'empourprèrent de honte. On l'avait vu. Super entrée pensa-t-elle., Il portait des vêtements très atypiques et colorés. Son tee-shirt pouvait être porter en robe tellement il était grand. "Supreme"? Original... commenta-t-elle dans sa tête. Ses yeux monta vers son visage et un sourire gêné se dessina sur son visage. Il avait les yeux vert, comme elle. Si elle n'avait pas eu un peigne dans sa crinière elle lui aurait dit que ça faisait plaisir de voir un homme aux yeux vert, que chez elle elle n'en connaissait aucun.
« T’as un peigne coincé dans les cheveux, ou je rêve ? » dit-il surpris
Bien vu l'aveugle. Bon déjà niveau crédibilité elle était à un niveau qu'on pourrait qualifier de négatif. Ça commençait bien. Elle baissa alors les yeux et acquiesça par un léger signe de tête. Il riait aux éclats, qu'est ce qu'elle aurait pu espérer? la situation était tout de même drôle. Travis s'imagina alors la scène des yeux du jeune homme et pouffa légèrement de rire .
Il s'accroupit alors à coté d'elle. Il sentait le propre, il devait s'être douché y a pas longtemps.
« T’es nouvelle, non ? Attends, je vais t’aider. Tu me fais de la peine. »
De la peine? Elle ne savait pas quoi en penser si c'était dépréciatif ou non.
"Oui je viens juste d'arriver, merci de m'aider. C'est gentil de votre part, aïe, ça ne m'arrive pas tout les jours je vous assure. Je m'appelle Travis. Et vous?"   expliqua-t-elle avec son petit accent russe naturel. Sa voix chevrotait à cause du stress et de la surprise.
Elle ne le connaissait pas et préférait le vouvoyer au cas où. Elle regarda ses mains gantées rempli de cheveux et soupira. Elle tendit la main pour attraper son sac et l'ouvra pour y ranger son peigne quand il aura réussit à la délivrer de son fardeau, il était gentil. Elle se sentait vulnérable par d'abord sa position qui n'était pas en sa faveur et par son assurance. Il avait l'air très... Sûr de lui ce qui était vraiment perturbant. Elle avait l'impression que son énergie l'oppressait. En plus elle lui été redevable de l'avoir aidé. 1er jour, 1ère faveur.
"Eh bien ça commence bien..."murmura-t-elle


           
La vie est aussi éphémère que la glace
avatar
Travis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Astrid le Lun 31 Juil - 1:37

Aujourd'hui j'étais d'humeur joyeuse et matinale. J'avais envie de sortir et de profiter du soleil. Mais pourtant j'avais trop la flemme de m'entrainer et d'aller voler. Mine de rien, c'était crevant comme activité. Depuis que j'étais arrivée ici, mon activité se résumait à dormir, me lever, m'entrainer, manger et redormir. Super, j'ai l'impression d'être dans une caserne militaire! Bientôt je ferai ma prise de commandement.... OK STOP ASTRID! Tu te fais des films! En plus ils sont nuls comme films sérieux, devenir militaire, c'est trop réaliste. En plus je pourrai jamais à cause de mon pouvoir. Ouais en fait c'est pas si réaliste que ça. Bref! Je m'habillai donc vite fait.

J'étais vêtue simplement, un T-shirt noué gris, un short troué et une paire de basket parfait! Cette fois ci j'allais faire ce qu'Ichiro m'a dis et assumer mes actes en sortant les bras à découverts. En vrai depuis notre discussion j'ai moins honte, je commence à assumer mes conneries. Armée de mon téléphone et de mon casque, je sortai dehors. Ce qui est logique en soit, on sors pas dedans. Bref,  je suis bizarre comme personne je sais. Je dois faire peur des fois non? Ouais sûrement.

Je vais aller dans les jardins, on y est bien là bas. Enfin, ouais y a eu le banquet catastrophique. Hormis Ichiro je n'ai croisé personne que j'avais vu là bas. Je me demande bien comment va le jeune garçon, celui avec ses côtes cassées. J'aimerai bien avoir de ses nouvelles mais je ne connais ni son nom, ni son prénom et avec ça on est bien avancé! Merci captain obvious! J'arrivai enfin aux jardins. Bon bah y a moins de dommages qu'au banquet, ils sont rapides ici c'est cool. Mais il n'empêche que c'était le gros bordel. Y avait pratiquement aucun diamants, on a du s'en occuper nouus les élèves! Remarque ça m'a pas déplu! Enfin moi qui veut toujours de sensations fortes, j'ai eu une sacrée dose d'adrénaline! Le plus chaud c'était d'esquiver les tentacules sans brusquer les blessés! Dangereux et horrible mais cool.

Je grimpai alors à un arbre et m'y installai confortablement. Je pourrai y passer ma vie dans ces végétaux! C'est l'abri des oiseaux! Passer ma vie à les observer voilà ce que je veux! Je remarquai alors une jeune femme habillée tout en blanc se poser sous mon arbre. Que faisait-elle? Elle se coiffe? Encore une fille qui veux toujours être la plus belle! Pouah j'espère que c'est pas ce genre de fille! Tient elle s'est coincé son peigne dans les cheveux. J'ai envie de péter de rire mais je me retiens sinon elle va me voir. En vrai je fais trop salkeuse du siècle là! Bon pas du siècle mais stalkeuse oui!

Oh un gars arrive. Je les écoutes discuter ensemble, visiblement elle galère vraiment. Attends il va pas l'aider quand même? Pouhahah! J'ai envie de rire au éclats j'en ai mal au ventre! Je me moque pas c'est juste que la situation est comique. Je suis trop méchante! Mais c'est de l'ironie hein! Bon ça fait quand même pitié cette situation. Je récupère alors un petit morceau de branche morte et l'envoie sur la tête du gars pour attirer son attention:

Hey moi c'est Astrid, je vous regarde faire depuis tout à l'heure vous avez besoin d'aide?


avatar
Astrid

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Invité le Lun 31 Juil - 12:29

Lorsque la jeune fille – ‘fin, jeune, elle faisait plutôt adulte dans le fond – me remarquait enfin, elle sursautait, en faisant un mouvement brusque, ce qui lui valut un petit cri de douleur. Attend, elle venait de dire quoi là ! Elle s’était exprimée dans une langue étrangère que je connaissais pas du tout ! Okay, pourquoi pas… de toute façon, l’académie accueille des élèves venus du monde entier, mais je ne pourrais rien faire pour elle si elle ne parlait pas un mot d’anglais. J’y allais un peu de façon pessimiste avec elle, mais c’est vrai qu’une rencontre comme ça pouvait porter à confusion… Enfin, peut-être qu’elle allait s’ouvrir, finalement.

Alors qu’elle levait la tête vers moi, je vis ses énormes et atypiques yeux turquoise se poser sur moi, et bientôt, tout son visage vira au rouge pivoine. Elle devait être gênée, la pauvre… aussi, arriver à l’académie dans ces conditions, c’était plutôt bof… elle venait à peine d’arriver qu’elle venait d’être ridiculisée devant le grand Richie, ah ! Pas de bol ! Mais je vais être indulgent… elle est sûrement conne, mais elle a l’air gentille. On a tous droit à une seconde chance, non ? Après tout, si ça m’était arrivé, je ne sais pas comment j’aurais réagi… eh bien, ça ne m’aurait probablement jamais arrivé. J’ai pas les cheveux assez longs pour coincer un peigne dans ma tignasse, et bien que mes cheveux caressaient doucement ma nuque, c’était pas assez long. Cette gamine était très mignonne.

« Oui je viens juste d'arriver, merci de m'aider. C'est gentil de votre part, aïe, ça ne m'arrive pas tout les jours je vous assure. Je m'appelle Travis. Et vous? »

Alors que je tentais d’extraire le peigne de sa chevelure épaisse et emmêlée, un détail me titilla l’esprit. Votre ? Vous ? Je rêve où elle venait juste de me vouvoyer ? Un sourire des plus amusés naquit sur mon visage, légèrement rosi par la chaleur. Pour qui me prenait-elle ? Pour un Diamant ? Ou alors elle était vraiment respectueuse… bon sang, mais de quel pays venait-elle pour parler comme ça, avec ce respect tremblant dans sa voix !? Ça me dépassait complètement. Elle semblait plus âgée que moi, et pourtant elle me vouvoyait. Alors que j’extrayais doucement le peigne, je lui disais d’un air amusé.

« Je m’appelle Richie, mais… tutoie-moi, s’il te plaît. Ça me gêne. »

Je la couvais d’un regard attendri et confiant, puis je lui ébouriffais mollement le haut du crâne. J’aimais infantiliser les cons. D’ailleurs, elle avait un anglais plutôt parfait, mais elle avait un accent… russe ? Moui, pourquoi pas. Elle ne ressemblait en rien à une Russe ! Elle paraît si… faible ? Les clichés des russes, c’est que, homme ou femmes, ils sont tous des putains d’armoires. Je poussais un cri étonné lorsque je sentis une branche légère et pourrie me tomber sur le haut du crâne, fort heureusement protégé par une casquette. Je levais les yeux en l’air, alors que j’époussetais ma tête.

« Hey moi c'est Astrid, je vous regarde faire depuis tout à l'heure vous avez besoin d'aide? »

Je pouffais de rire, amusé. Je ne l’avais pas vue, celle-là ! Elle avait été assez discrète pour se cacher du capitaine, gg à elle. Enfin, je ne lui dirais rien. Besoin d’aide n’était pas le mot, non… je pouvais bien gérer cette Travis à moi seule… néanmoins, j’aimerais que cette jeune Astrid montre le bout de son nez ! Le capitaine se mettait à la hauteur de cette jeune fille perchée dans l’arbre, et secouais énergiquement la branche sur laquelle elle s’était posée.

« Je vais te faire tomber de ta banche si tu ne descends pas tout de suite ! »

Je levais le bras vers la branche, pour faire croire à ces deux filles que c’était moi qui la faisait bouger à distance sans la toucher.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Travis le Lun 31 Juil - 15:53

Il a sourit. Pourquoi souriait-il? Et pourquoi devrait-elle s'en préoccuper? Ses dents étaient blanches éclatantes! Elle aimait bien voir les gens sourire, elle ressentait aussi du bonheur rien qu'en regardant son sourire. Et ce fut bizarre pour Travis.
« Je m’appelle Richie, mais… tutoie-moi, s’il te plaît. Ça me gêne. »
Richie.... Jamais entendu. A vrai dire tout semblaient nouveaux pour elle, ce n'est pas le nom d'une personne qui allait la chambouler plus que ça. Enfin elle espérait.
"Richie..."dit-elle en baissant la tête.
Mais pourquoi elle n'arrivait pas à le prononcer correctement? Est-ce à cause de son accent ou de la boule dans sa gorge qu'elle n'arrivait pas à enlever? Il devait bien la juger et il en avait le droit, elle avait été sotte de ne pas pleinement se concentrer sur sa tache elle savait pertinemment qu'elle n'avait pas la capacité de faire deux choses à la fois. Et puis, ne pas le vouvoyer? Quel idée. Elle ne le connaissait pas. Mais elle devait faire des efforts pour pouvoir se faire des connaissances voir même des amis et avancer.  
Avant qu'elle ne finisse sa pensée il lui avait ébouriffé le crâne. Mais, pourquoi!? Elle devra reprendre son coiffage plus tard mais à cause de lui toute cette histoire n'aura servit à rien. Elle se sera ridiculisée et en plus elle devra recommencer sa tache plus tard. Au moins si elle se recoince le peigne elle saura à qui s'adresser. Cette réflexion restera dans un petit coin de sa tête.
Une petite branche percuta la tête de... Richie? Oui c'était ça, et tomba à ses pieds. Quand elle relevât la tête elle aperçu une jeune femme perchée dans l'arbre auquel elle était adossée. Et une personne de plus dans les gradins pour applaudir le spectacle du très connu clown Travis.
"Hey moi c'est Astrid, je vous regarde faire depuis tout à l'heure vous avez besoin d'aide? "
Je pense pas avoir besoin d'aide mais sa présence était la bienvenue après tout il fallait faire bonne impression après tout ça.
"Merci vous deux pour votre aide mais..."
D'un coup elle voit Richie pointer la branche et dire
"Je vais te faire tomber de ta banche si tu ne descends pas tout de suite !"
Et la branche bougea grâce à son pouvoir, elle supposa. Quel drôle de pouvoir pensa-t-elle.
"Doucement... Tu pourrais lui faire mal" chuchota Travis à l'égard de Richie.


           
La vie est aussi éphémère que la glace
avatar
Travis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Astrid le Lun 31 Juil - 22:24

Je vais te faire tomber de ta branche si tu ne descends pas tout de suite !

Je le regarde avec amusement. Il compte faire quoi? Faire bouger la branche? M'envoyer balader? Je ne peux étouffer un pouffement. En général, je suis pas vraiment moqueuse mais là, la situation est tellement comique.... Le gars lève un bras et la branche se met à bouger toute seule. Je disais quoi sur la branche qui bouge? AH oui je me foutais de lui! Bravo! Je vois que la fille lui murmure quelque chose mais je n'arrive pas à entendre ce qu'elle lui communique. Je sentais que je commençais à perdre l'équilibre. Et puisque le seul truc un peu stylé que je sais faire est en rapport avec les arbres autant le faire pour leur en mettre plein la vue et leur faire croire que je suis pas un boulet à pattes. Pfffu je fais pitié...

Je prends mon élan et je saute, passant alors aus dessus des deux autres élèves. J'étais à trois mètre du sol, le choc sera un peu plus brutal qu'au terrain d'entraînement. Collision dans 3, 2, 1. Choc. Mes pieds touchent le sol, je plie mes genoux et me sers de mon élan pour faire une roulade vers l'avant. Je mets mon épaule droite vers l'avant pour amortir le choc. Je roule une fois, deux fois et une troisième et dernière fois. J'utilise mes talons pour arrêter le mouvement de rotation. Je soupire, me relève d'un coup et me retourne en faisant un mini salut. Et voilà, fin du spectacle! Tsss je suis pas du genre frimeuse. Je me rapproche des deux autres. Je m'époussette doucement l'épaule droite et m'ébouriffe les cheveux. Un peu de terre et d'herbe tombe de ces derniers mais ce n'est pas grave en soit je m'en fout d'être "belle". Comme je dis souvent, "le naturel avant tout!".

Je souris en continuant de m'approcher. Je me demande comment il a fait ce gars. ça m'intrigue. Son pouvoir c'est la télékinésie? La maîtrise végétale? Ou alors autre chose? Broaf, en tout cas j'ai réussi mon atterrissage et c'est tant mieux. Une fois arrivée à leur niveau, je les observe brièvement. Le garçon a un style... particulier enfin, pas quelque chose que je porterai moi, la fille à l'air... plus coquette. Je regardais le garçon puis la fille tout en disant:

Alors d'après ce que j'ai entendu, toi tu es Richie et toi c'est Travis je me trompe?

J'eu un faible rire. Si ça se trouve j'ai l'air d'une crâneuse. Ce petit salut n'étais pas nécessaire finalement, par contre je ne sais pas pourquoi je l'ai fait. Bref j'aimerai bien pas donner une mauvaise image de moi-même dès le début...


avatar
Astrid

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Invité le Sam 5 Aoû - 11:10

« Doucement... Tu pourrais lui faire mal »

Je me tournais vers Travis, et lui adressais un regard franchement ennuyé, mais qui se désirait rassurement quand même. Je ne lui ferais pas de mal, je voulais juste lui faire peur ! Pas nécessairement la faire tomber… même si ce serait vraiment drôle… et de toute façon, si elle se blessait, rien n’aurait été bien grave. Il m’aurait suffi de la transporter à l’infirmerie et basta… au diable Travis, arrête de te stresser pour rien ! Je lui adressais un sourire plein de confiance, que j’espérais lui transmettre, puis je me tournais de nouveau vers la fille perchée dans l’arbre.

Alors que je pensais que la jeune fille allait perdre l’équilibre et sûrement tomber, la suite me choqua. En l’espace de quelques secondes, elle quittait son emplacement en bondissant, et passant au-dessus de nos têtes. Je la suivais du regard, hébété, et je poussais un hoquet de surprise en la voyant effectuer une roulade des plus maîtrisées. Ah non, plusieurs même ! Enfin, elle décidait d’arrêter son petit spectacle, puis elle se tournait vers nous, nous saluant. Enfin, elle se rapprochait, époussetant ses cheveux sales et son épaule terreuse. Je me mettais à rire franchement, puis je l’applaudissais d’un air cynique.

« Alors d'après ce que j'ai entendu, toi tu es Richie et toi c'est Travis je me trompe? »

Je souriais, puis je croisais mes bras d’un air sérieux, avec toujours ce petit sourire insolent et amusé sur le visage.

« Bravo Captain Obvious. Maintenant, tu peux dire pourquoi tu étais perchée dans un arbre, toute seule ? »

Je la jaugeais du regard. Elle était plutôt petite, mais franchement mignonne : de beaux et soyeux cheveux bruns encadraient un visage aux traits fins et pâle. Elle avait bonne mine, et me semblait plutôt svelte et bien foutue. La vache. M’intéressait pas. C’était juste qu’elle semblait bien plus proche de mon âge que cette Travis. Elle était tellement bizarre, avec son accent russe…

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Travis le Mer 23 Aoû - 16:06

Richie la regarda de manière à la rassurer, elle avait envie de le croire et de ne pas avoir peur pour la jeune fille. Mais c’était dans sa nature. Elle renvoya un regard gentiment menaçant mais son sourire en coin dévoilait sa taquinerie. Puis elle haussa les épaules et se retourna vers Astrid.
La jeune femme prit son élan et sauta gracieusement. La classe pensa Travis, elle en restait bouche bée. Astrid s’approcha d’eux. La jeune russe regarda d’un air ahurit Richie. Etaient-ils tous comme ça ? Qui était-elle face à eux ? Elle ne se sentait pas à la hauteur de la confiance de Richie ou de l’agilité d’Astrid, la connaissant elle serait déjà tombé depuis un bon moment. Elle renvoya le sourire que la jeune fille affichait, un sourire fière ou de politesse ? Elle n’arrivait pas à discerner . Avant qu’elle ne demande si tout allait bien elle dit :
Alors d'après ce que j'ai entendu, toi tu es Richie et toi c'est Travis je me trompe?
Astrid riait légèrement, y avait-il un truc drôle dans nos prénoms respectifs ? Elle se sentait en retrait face aux deux grandes personnalité devant elle. Richie avait sa posture désinvolte et son petit sourire narquois.
« Bravo Captain Obvious. Maintenant, tu peux dire pourquoi tu étais perchée dans un arbre, toute seule ? »
Il la regardait. Non il l’observait. Pourquoi l’observait-elle avec le même regard qu’avec Travis ? Un petit pincement au cœur se faisait ressentir et elle détourna violemment la tête, un peu fâché. Elle regardait à l’opposé de Richie comme si elle avait vu un truc intéressant. Alors que la seule chose intéressante se passait entre Astrid et Richie, comme d’habitude.
« Ecoutez. Il faut que je trouve mon dortoir. Le dortoir E émeraude il me semble. » Elle regarda son papier et opina du chef. « Je vais vous laissez entre vous hein.  Et j’espère que tu n’as rien de cassé Asprid ou Astrid. Je sais plus désolée» Elle sourit légèrement et commença à se retourner. Elle ne comprenait pas sa réaction mais d’un seul coup l’idée de s’attacher aux gens lui faisait peur, elle c’était déjà attaché à de mauvaises personnes avant. Pas maintenant.


           
La vie est aussi éphémère que la glace
avatar
Travis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Astrid le Mer 23 Aoû - 17:40

Bravo Captain Obvious. Maintenant, tu peux dire pourquoi tu étais perchée dans un arbre, toute seule ?

J'allais répondre lorsque mon regard se posa sur Travis. Elle avait l'air dégoutée... J'ai fait quelque chose de mal? J'aurais pas dû saluer elle doit penser que je suis du genre à me la péter. Quelle image de moi-même avaient-ils? Je suppose que j'ai l'air confiante, mais donner une fausse image de soit même est ce une façon de mentir? Je détournai mon regard afin que ce dernier ne deviennent pas trop insistant. Je veux dire, si ça se trouve elle est juste mal à l'aise. Faut reconnaître qu'elle avait l'air cruche avec son peigne coincé dans les cheveux.

Je mis mes mains sur mes hanches. A quoi je pensais déjà? Ah oui je devais répondre à Richie. Le pauvre je vais pas lui foutre un vent. Il a l'air sympa. Lui à l'air d'être confiant. Je veux dire, on dirait qu'il n'a pas peur, enfin qu'il est difficilement effrayé. Afin d'éviter d'avoir l'air d'un neuneu je m'empressais de sortir mon téléphone et mes écouteurs de ma poche. Je les tenais dans ma main droite. Je lui répondis donc:

Bah j'étais déjà là haut avant que Travis arrive. J'écoutais ma musique tranquille sur ma branche parce que j'adore les arbres. Voilà, tout simplement. Et toi tu vas m'expliquer comment t'as fait bouger cette branche.

Je souriais malignement afin d'avoir faussement l'air agressive. Puis attendant une réponse je remarquais une petite fourmi sur mon épaule. Vu que j'adore ces petites bêtes, je la fait monter sur ma main avant de m'accroupir pour la déposer délicatement au sol. Je fus interrompue par la voix de Travis. je me relevais aussitôt pour l'écouter:

 Ecoutez. Il faut que je trouve mon dortoir. Le dortoir E émeraude il me semble. Je vais vous laissez entre vous hein.  Et j’espère que tu n’as rien de cassé Asprid ou Astrid. Je sais plus désolée.

Je souriais bêtement pour lui faire comprendre que ce n'était pas grave.

C'est Astrid, t'inquiète pas je vais bien et ce n'est pas grave, mon nom est pas facile à prononcer. Donc t'es une émeraude? Ca tombe bien moi aussi! Si ça se trouve on sera dans le même dortoir! Je suppose que t'as pas besoin d'aide si? Parce que si oui je pourrai t'indiquer le chemin.

J'inspirai profondément, qu'est ce qu'il se passe? Elle n'a pas l'air bien...


avatar
Astrid

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Invité le Jeu 24 Aoû - 14:44


1er jour, 1ère balade, 1ère bêtise


Do you want a piece of my heart ?
« Bah j'étais déjà là haut avant que Travis arrive. J'écoutais ma musique tranquille sur ma branche parce que j'adore les arbres. Voilà, tout simplement. Et toi tu vas m'expliquer comment t'as fait bouger cette branche. »

Astrid avait sorti ses écouteurs ainsi que son téléphone pour me prouver qu’elle s’était effectivement perchée là-haut pour écouter de la musique. Pourquoi pas… personnellement, si je devais me percher dans un arbre, ce serait uniquement pour fumer en tranquillité. Ça faisait longtemps, je crois que ça date de mon arrivée dans le parc avec mah baby. Elle croyait vraiment que j’allais lui expliquer comment j’ai fait pour bouger la branche ? Quelle naïve.

« Écoutez. Il faut que je trouve mon dortoir. Le dortoir E émeraude il me semble. Je vais vous laissez entre vous hein. Et j’espère que tu n’as rien de cassé Asprid ou Astrid. Je sais plus désolée. »

Je détournais mon regard d’Astrid pour observer Travis. Elle avait une petite pointe d’agacement dans la voix, je ne savais pas pourquoi… je haussais un sourcil, intrigué : elle semblait désirer mettre fin à ma conversation avec Astrid, comme si elle était jalouse… Comment ça, nous laisser entre nous ? J’en vais absolument rien à faire d’Astrid, moi. Je la connaissais pas, après tout. Comment ne pouvait-elle plus se souvenir de son nom, alors qu’il semblait si simple. Elle était vraiment jalouse ! Enfin… vu qu’elle était émeraude, je pourrais l’aider.

« C'est Astrid, t'inquiète pas je vais bien et ce n'est pas grave, mon nom est pas facile à prononcer. Donc t'es une émeraude? Ca tombe bien moi aussi! Si ça se trouve on sera dans le même dortoir! Je suppose que t'as pas besoin d'aide si? Parce que si oui je pourrai t'indiquer le chemin. »

Hey, donc on est tous des émeraudes ! Je regardais de nouveau Travis : elle semblait…. En colère, ou malheureuse. Je ne sais pas. Je me penchais à sa hauteur, puis je lui prenais le menton entre mes doigts. Je lui adressais un regard débordant de confiance et d’amitié, puis je lui disais d’une voix que je tentais de rendre réconfortante.

« Hey, ça va ? T’as l’air bizarre. Astrid et moi, on peut t’amener à ton dortoir, je suis Émeraude aussi. »

Je lui adressais un sourire charismatique et réconfortant, puis je lâchais son menton. Je passais un bras autour de ses épaules, puis je la relevais. J’avais maintenant une emprise sur elle, et je la sentais toute fragile dans mon étreinte. C’était une impression bizarre… je gardais ma main sur mon épaule, puis je la rapprochais encore.

« Mais avant... »

Je regardais vers la branche, puis vers le capitaine, pas si loin de nous. D’un coup de tête, je lui montrais la branche. Je ne savais pas s’il comprenait bien… le capitaine se rapprochait de la branche, et sautait fort sur ses pieds. Il s’y agrippait, et restait suspendu. La branche ployait dangereusement, se courbait, et bientôt, on entendait un énorme « CRAC ! ». Le capitaine lâchait la branche, non sans grogner. La branche avait roulé au sol, brisée. Je poussais un rire satisfait et empreint de prétention.

« Ne crois pas que je te révèlerais mon pouvoir si facilement, Astrid. »

Je souriais et le capitaine jetait la branche aux pieds d’Astrid. Je me frottais les mains, satisfait.

« Bon… je me charge de tes valises, baby. »

Le capitaine, soumis, comme à son habitude, prenait les valises de Travis et les amenaient à ma hauteur. Cela devait sembler spectaculaire pour les deux filles, mais bon… avec un tel pouvoir, autant en profiter.
#iwhae pour epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Travis le Jeu 24 Aoû - 18:24

Bah j'étais déjà là haut avant que Travis arrive. J'écoutais ma musique tranquille sur ma branche parce que j'adore les arbres. Voilà, tout simplement. Et toi tu vas m'expliquer comment t'as fait bouger cette branche.
Eh merde… C’est pire que ce qu’elle pouvait imaginer. Bon elle aime les arbres certes mais c’était pas une raison pour être caché dans les arbres comme le KGB, ça devait être gênant les rencontres avec elle tout de même si elle était tout le temps en l’air. En plus son regard insista sur Travis ce qui fit rougir encore plus la jeune russe. Honteuse de ressentir de l’animosité envers elle. Trêves de songes, elle avança un pied après avoir annoncé son départ quand elle reprit la parole.
« C'est Astrid, t'inquiète pas je vais bien et ce n'est pas grave, mon nom est pas facile à prononcer. Donc t'es une émeraude? Ca tombe bien moi aussi! Si ça se trouve on sera dans le même dortoir! Je suppose que t'as pas besoin d'aide si? Parce que si oui je pourrai t'indiquer le chemin. »
Elle se retourna et la regarda. Elle était altruiste, comme Travis, et cela dissipait tout sentiments négatifs envers la jeune Astrid elle parvint même à lui sourire franchement. Cette histoire de jalousie devenait ridicule. Elle regrettait d’avoir eu peur de perdre la seule personne daignant l’aider ou la voir. Elle aurait du réagir plus ouvertement et accepté Astrid dans la création de la bulle amical naissante entre Richie et elle. Elle commençait même à espérer être dans son dortoir. Cependant elle était décidé à y aller toute seule. Elle avait déjà eu besoin d’aide à cause du foutu peigne, son petit ego en avait prit un coup.
« Je peux me débrouiller seule, Astrid. Et en plus cela me ferait visiter la battisse. » Elle lui souriait, juste à elle. Travis regarda en coin Richie qui s’approcha de Travis
« Geeh- »
Il lui avait pris le menton entre ses doigts ce qui lui permettait de mieux observer son visage et de le regarder dans ses yeux verts. Une goutte coula sur son front, elle n’était pas vraiment à l’aise. Le contact humain la faisait extrêmement peur. Elle cligna trois fois des yeux pour vérifier que tout ça n’était pas un… Rêve ou cauchemar ?
« Hey, ça va ? T’as l’air bizarre. Astrid et moi, on peut t’amener à ton dortoir, je suis Émeraude aussi. »
« Toi- Toi aussi ? »
Elle était toujours perturber par ses deux billes vertes la fixant d’autant plus qu’un sourire charmeur se dessina sur le visage de Richie. Elle essaya de cacher sa surprise tant bien que mal. Il enleva son contact ce qui tourmenta Travis… Tristesse ou soulagement ? Ce ne fut pas long avant qu’elle ne reçoive une autre décharge électrique. Elle sentait son corps, sa chaleur et son parfum juste à coté d’elle. Paniquée elle regarda Astrid avec des yeux surpris et rougit.
Distraite elle sursauta au bruit de la branche tombant sur le sol se rapprochant de Richie par inadvertance.
« Merde »
Elle n’avait même pas entendu Richie juste avant.
« Ne crois pas que je te révèlerais mon pouvoir si facilement, Astrid. »
Attends. Comment il a fait ? Elle ne comprenait plus rien
« Bon… je me charge de tes valises, baby. »
Ses valises roulaient seules ? … Ok il était fort. Mais bizarrement son pouvoir n’était pas son occupation numéro une. Une pensée et elle se raidit et demanda :
« Se sont des dortoirs mixtes ? »
Drôle de situation avec branches volantes et fille complètement paniqué par la présence d’un homme.
Elle se retourna et les regarda tout les deux.
« Les douches aussi ? Et se sont des lits doubles ? Bordel je suis perdue. Sincèrement désolée… En plus vous êtes mes seules repères maintenant en tant qu’émeraude. Même si toute cette histoire de maison me parait flou j’aimerais croire en une communauté lié. Un peu comme en Russie … »
Elle regarda Astrid ne pouvant lever les yeux sur Richie. Ses mains tremblaient désespérément.
Elle regarda ses gants et fît retomber violemment sa main qui claqua la cuisse de Richie
« Oups pardon je suis sincérement désolée »
Elle s’éloigna se mettant à coté d’Astrid et la regarda avec remords. Qu’avait-elle fait encore comme bétises ?


           
La vie est aussi éphémère que la glace
avatar
Travis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Astrid le Jeu 24 Aoû - 21:27

Travis refusa poliment ma proposition puis me souris. Je lui souris donc en retour, elle n'a pas l'air méchante en plus. J'étais un peu désappointée. Je haussais légèrement les épaules. On aurait pu discuter et en savoir un peu plus l'une sur l'autre. Dommage... Mais pas gênant, on peut pas être apprécié par tout le monde, j'ai eu 4 ans pour le comprendre. Je soupirai doucement tout en rangeant calmement mes écouteurs et mon téléphone dans ma poche. Je me demande bien comment a fait Richie pour secouer cette branche. Il ne m'a toujours pas répondu. Afin de lui mettre un peu de pression, je le regarde avec insistance, les mains sur les hanches et le dos droit.

Hey, ça va ? T’as l’air bizarre. Astrid et moi, on peut t’amener à ton dortoir, je suis Émeraude aussi. 

Oh un émeraude aussi! Cool! On risque de se croiser alors. Je me disais bien qu'il avait l'air trop calme pour un rubis. Je souriais alors, contente qu'on soit tous dans la même maison. Ca fait un peu genre réunion démoniaque des émeraudes qui domineront bientôt le monde MUAHAHAHAH. Ok je me calme... Les films le retour!!! Tsantsantsaaaaaan! Moi une fille bizarre? Non vous croyez? Pendant que je m'ambiançait toute seule dans ma tête, Richie me fit revenir sur terre avec sa voix.

Mais avant... Ne crois pas que je te révèlerais mon pouvoir si facilement, Astrid.

Avant quoi? Je suivais alors son regard: l'arbre ou j'étais perchée quelques minutes auparavant. Je vis la branche se plier lentement comme si quelqu'un se mettais volontairement au bout pour la casser. Non il va pas faire ça?! Je crois qu'il y a une famille de rouges gorges avec des œufs et tout dans cette branche ou celle d'à côté. Dans tout les cas, il risque d'y avoir des répercussions. Je regardais alors Richie avec horreur. Pas ça s'il te plait... J'étais toujours en train de regarder mon camarade lorsqu'un bruit de cassure se fit entendre. Je vis la branche rouler à ses pieds. Je serrai les poings, j'étais furieuse, pas les arbres. Je ne supporte pas qu'on s'en prenne à la nature juste comme ça. Je l'ai défié certes. S'il voulait me toucher, il a réussi.

Va les aider vite, le nid va tomber.

Mon esprit animal me parle. Okay, ça veut dire que c'est urgent. Pour gagner du temps je décide de faire apparaître mes ailes d'aigle. Et c'est dans un nuage de plumes et une douce émanation de chaleur que mes immenses ailes firent leur apparition. Je couru alors vers l'arbre, m'envolant vers la branche au dessus. Me rapprochant je distinguais petit à petit l'emplacement du nid. Je me fichais de ce que faisaient mes camarades ou même ce qu'ils pouvaient penser de moi. Arrivant au niveau de la branche qui était à trois voir quatre mètres du sol, toujours en vol, j'attrapais le nid avant que ce dernier chute au sol. Dedans s'y trouvait 3 petits œufs si fragiles, la chute ne les aurait pas épargnés. Je replaçais alors leur petit nid sur un endroit où ce dernier sera stable. Puis je me posais délicatement en rangeant mes ailes qui disparurent dans un nuage de plumes.

Je me retournai furieuse contre Richie. Pendant ce temps les deux autres étaient collés l'un à l'autre Tant mieux pour eux! Moi j'ai Ichiro et je suis très heureuse même si pour le moment on apprend à se connaître. Je revenais alors vers eux les poings serrés, le pas lourd. Lorsque j'arrivais à leur niveau j'écartais légèrement les jambes et croisais mes bras prête à le sermonner. Et là, coup de théâtre, Travis claque la cuisse de Richie. Quelque chose me dis que ça va conclure ce soir, et pas qu'un peu. Mon visage arborait un sourire narquois et moqueur. Et bah dis donc, il a que ça a faire celui là. Se taper les nouvelles pfiou....

Oups pardon je suis sincèrement désolée

Travis s'est excusée? Donc c'était involontaire? J'espère qu'elle ne lis pas dans mes pensées parce que là je serai mal. J'eu un pointe de remord et je me mordis la lèvre comme pour m'excuser auprès d'eux d'avoir pensé une chose pareille. Je ne dois pas oublier ce que je comptais faire. J'engueulais faussement Richie tout en étant sérieuse pour lui faire passer le message:

Pouvoir ou non, ça ne te donne pas la permission de casser des arbres comme ça pour me punir. Je t'ai provoqué c'est vrai mais cet arbre respire le même air que toi. De plus, tu as failli détruire une portée de rouge gorge. Ne te fout pas de moi.

Je me calmais puis ajoutais sur une pointe plus humoristique et dégoûtée.

Moi qui voulais pas montrer directement mon pouvoir, c'est raté.

Je rigolais alors nerveusement et ajoutais:

Bon on y vas?

Je réalisais alors trop tard que mon T-shirt été troué à l'endroit où se trouvaient quelques instants auparavant mes ailes, laissant apparaître mes "tatouages" enfin plutôt marques en formes d'ailes d'aigle. Je rougissais et regardais mes pieds, honteuse. Faites que les autre ne remarque rien. Je restais alors un peu en arrière pour ne pas me faire voir par mes camarades.


avatar
Astrid

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jour, 1ère ballade, 1ère bêtise [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum