Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Kupo le Mer 19 Juil 2017, 01:25

L'été se prolonge. Je suis sorti de l'infirmerie depuis déjà quelque temps, mais il arrive que j'ai encore mal au ventre quand je tousse. Bon sang, c'est ça un banquet, pour eux ? A cause de tout ça, je n'ai toujours pas eu le temps de passer une semaine à la maison. Mais je pense que je vais devoir le réduire à un week end, vu comment ma famille parait occuper... M'enfin ! Je réfléchit tranquillement à tout ça autour d'une viande en sauce un peu trop grasse à mon goût. Je me demande où en est Luxia, pour son voyage en France. Elle en a de la chance... Même si ça permet de développer nos pouvoirs, l'académie constitue quand même un frein niveau familial. Mais bon....

Je n'ai aucune envie d'aller dehors, aujourd'hui. Il fait trop chaud, comme tout les jours en ce moment, et c'est très pénible. Je dois avouer qu'une petite baignade ne serait pas de refus. Si seulement je ne risquais pas de me noyer à tout moment, ça serait avec plaisir. Ouais, je dit ça parce que je sais que le point d'eau le plus proche est à quelques centaines de mètres, mais en vrai je veux pas du tout me baigner. Mais bref !

Du coup, j'ai pas vraiment d'idée de quoi faire. Je pourrait aller accueillir des nouveaux, pourquoi pas ? Mouais, la perspectif d'une discussion ennuyeuse ne m'enchante pas vraiment. Qu'est ce que l'académie peut bien proposer d'autre comme activité d'intérieur ? Le gymnase ? Je ferais bien un peu de badminton là.... Mais nan, il fait trop chaud et personne ne voudras jouer au badminton. Enfin si, peut être Xeruo, mais j'ai pas le moral de me prendre une raclée aujourd'hui, et en plus je sais même pas où le trouver. ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu. Euuuh... Ce matin dans ma chambre, en fait. Bon ! Je sais toujours pas où aller moi ! Oh ! Je sais ! Je veux trop faire un monopoly ! Mais le dortoir émeraude est trop loin... En fait, je suis encore dans la cafétéria, donc la distance est à peu près la même. Mais bon.

Du coup, je suis retourné dans ma chambre, et j'ai passé le temps sur mon téléphone. Genre, écouter de la musique, jouer à des jeux débiles, envoyer des messages bizarres et inutiles à tout le monde... Bref, je fais pas grand chose. Il fait tellement chaud, c'est fou !

Ce n'est qu'après avoir dîné que je ne trouve quoi faire. Je ne sais pas si c'est encore ouvert à cette heure si, mais je décide d'aller passer ma soirée à la bibliothèque. J'ai de la chance, c'est visiblement encore ouvert. Après un salut bref mais poli au bibliothécaire, je m'avance dans les rayons de livres. J'adorais lire, avant. Mais j'avoue que cette année fut un peu trop chargée pour que je ne trouve le temps de continuer à lire autant qu'avant. C'est pourquoi j'ai un peu perdu cette passion que j'avait. Mais maintenant, j'avoue que cette envie de lire me reprends. Alors... Qu'est ce qui pourrait être intéressant...  

Je trouve finalement mon bonheur. C'est une série policière que je voulait lire depuis longtemps : Sherlock Holmes... Je souris, et prends le premier tome. Une étude en rouge... Intéressant. Je m'assoit à une table, juste à côté d'une fenêtre ou se profile le crépuscule, et je commence ma lecture :

En 1878, reçu médecin à l'université de Londres, je me rendis à Netley pour suivre les cours prescrit aux chirurgiens de l'armée; et là...




Merci Luxia <3:
avatar
Kupo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Cheshire le Mer 19 Juil 2017, 11:20

Fini. Je viens de finir "Les dix petits nègres" mais je l'ai fini en à peine deux jours, je suis sûre si j'avais eu le temps je l'aurais terminé en une journée. Bon bah je viens de terminer tous les livres que j'ai emprunté est-ce que j'ai le temps de les rendre ? Ah il fait si chaud, je déteste l'été pour plusieurs raisons comme la chaleur et les moustiques en plus il y a plein de monde et quand il y a plein de monde sous cette chaleur j'ai l'impression qu'il fait plus chaud encore. Le pire se sont les migraines  en plus j'ai une mauvaise perception des objets j'ai l'impression qu'ils petits ou très grand alors que ce n'est pas le cas enfin pour dire l'été et moi ne faisons pas bon ménage. Je me demande où sont passées mes colocataires, elles doivent sûrement être chez elles tranquillement mais moi je reste ici. Je pourrais aussi envisager de rentrer à l'orphelinat......mais à quoi je pense ? En plus je suis tellement pessimiste je devrai me changer les idées surtout que je ne vais rester cloîtrée dans ma chambre. Je n'aime pas l'ennuie mais je vais quand même rester à l'ombre. Bon je n'ai qu'à rendre mes livres voir ce qu'il y a. Il fait chaud et pourtant je porte un gilet à capuche c'est vraiment ennuyeux. Je regarde l'heure sur ma montre, c'est le soir. Je vais peut-être dormir là-bas encore une fois si ça se trouve. Je me dirige vers la bibliothèque avec mes livres en main et les laosse sur le bureau de la bibliothécaire. Je regarde autour de moi remarquant le vide de cet endroit sans les élèves. Ça a l'air plus paisible en quelque sorte. Je me dirige vers l'une des étagères. Je me demande quel livre je vais prendre, je remarque un garçon presque du même âge que moi on dirait, entrain de lire enfin c'est une bibliothèque. Je le regarde enfin je regarde plutôt son livre. Sherlock Holmes ? Ça va m'aider pour mon choix. Je prends dans l'étagère "Les chiens de Baskerville" et je commence à le lire appuyé contre l'étagère.


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Kupo le Mer 19 Juil 2017, 14:20

Je continue tranquillement la lecture, en me laissant bercer par les quelques bruits de bois grinçant de la bibliothèque et par l'odeur des vieux livre qui flotte dans l'air. Il fait bon, ici. Je suis confortablement installé, il n'y a personne pour me déranger... Bref, c'est un petit paradis pour lire. Et pendant ce temps, je découvre Sherlock Holmes. Le style d'écriture est un peu vieux, mais pas dérangeant. J'aime bien les passages descriptifs, c'est plein de jolie métaphore originales, bien mieux trouvées que les miennes, et bien amenées. J'avoue être impressionné par Sherlock Holmes dés le début. Bon, c'est un peu le but je devine, mais voilà. Deviner comme ça que Watson est un militaire qui revient de l'Afghanistan... Ouais, il est fort.

Mais bref ! Assez bavasser ! En fait, je pense autant que je veux... Genre, je pourrait faire 500 mots sur pourquoi j'aime l'introduction de Sherlock Holmes, si je veux. Mais je vais pas le faire, parce que... J'ai le flemme. Je suis en train de lire là en fait. Donc, je reprend ma lecture. J'entends quelques pas dans la bibliothèque, et je prie silencieusement pour que ça ne soit pas le bibliothécaire qui ne vienne me dire de partir. Et dieu merci, c'est juste une autre élève légèrement plus jeune que moi ( c'est assez rare pour que je le souligne) qui vient chercher un livre. Je ne fait pas plus attention et reprend ma lecture. Néanmoins, en jetant un furtif coup d'oeil, je remarque qu'elle prends elle aussi un Sherlock Holmes. Alors, galvanisé par ce que je suis en train de lire, j'essaie de voir lequel elle a pris. J'arrive à lire Baskerville, ce qui correspond bien sur au tome 3. Donc elle est en avance sur moi. L'idée de taper un brin de discussion avec elle me traverse l'esprit, mais elle semble sacrément occupée dans son livre. Alors, je ne l’interromps pas, et je continue pour aussi ma lecture.




Merci Luxia <3:
avatar
Kupo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Cheshire le Mer 19 Juil 2017, 20:21

Je me rappelle de quelques passages que j'ai lu auparavant mais je ne me rappelle pas de tout alors c'est bien que je puisse le relire. J'aimerai bien vivre des aventures comme ça se serait chouette, je peux essayer de découvrir les mystères de l'école se serai bien si j'y arrivais vraiment parce qu'au fond je doute de cette école. Parfois ce livre devient ennuyeux parce que je l'ai déjà lu mais je me force à lire ces passages pour ne pas rater des choses essentiel. Il y a un grand silence plus que d'habitude si bien qu'on entend les pages tourner très nettement. Je suis tellement pris dans le livre que j'ai l'impression d'être dedans se serai chouette si je pouvais faire ça avec mon pouvoir je devrai essayer un jour. Tiens mon pouce me piquote et comme si un liquide chaud coulait, la même sensation qu'auparavant. Je regarde ma main et vois que je me suis coupée. Je ferme mon livre et le remet sur l'étagère, se serai dommage de tâcher un livre même si c'est la cause de la coupure et aussi parce qu'il faut aussi que je fasse attention parce que je n'ai pas beaucoup d'argent non plus et je ne peux pas en gagner. J'aurais dû faire attention parce que ça commençait à devenir intéressant, je déteste le suspense. Du coup je nettoie ma plaie avec un mouchoir, j'aime bien le sang ça a l'odeur et le goût du fer. Le mouchoir blanc devient rapidement rouge écarlate ou pourpre je sais pas enfin plutôt écarlate je crois mais je m'y connais pas trop avec les couleurs donc on va dire ça.


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Kupo le Sam 22 Juil 2017, 14:53

Nous sommes deux dans une bibliothèque, en train de lire des livres qu'une même série, sans dire un mot. Honnêtement, c'est une atmosphère bien étrange. Moi, je continue mon livre. Le cadre est posé, et l'affaire commence à être détailler, à la fois par les yeux de Watson, à la fois par les paroles expertes de Holmes. Et donc, Rache, qui ne veux pas dire Rachel mais vengeance en allemand. Je trouve ça très poussé comme réflexion... Et je me demande ce qu'il se passerait si Holmes était confronté à quelqu'un de son niveau.

Ma partenaire de lecture brise le silence en reposant son livre dans l'étagère. Je suis franchement déçu qu'elle part déjà. Je tourne mon regard, pour lui adresser un au revoir, mais je constate qu'elle est coupée au pouce. Aïe, ce couper avec du papier, non seulement c'est super douloureux mais en plus ça s'ouvre souvent, ce qui est plutôt gênant. Bon. Au moins, ça me fait une occasion pour aller lui parler. Je me lève donc, prenant le temps de retourner mon livre pour le pas perdre la page.

Je m'agenouille à côté d'elle. En vrai, elle semble gérer le truc : elle a déjà posé un mouchoir dessus, qui est déjà gorgé de sang. Je met ma main dans son dos, pour l'inciter à se lever. Qu'elle le fasse ou pas, je lui déclare :

"Salut ! Excuse moi, mais je pense qu'il faut que t'aille laver ta petite plaies. C'est toujours mieux, et

Puis, je me dirige vers la fontaine à eau de la bibliothèque, sans même vérifier si la fillette me suis. Au final, je suis content de pouvoir lui parler, même si ça implique qu'elle se soit fait mal... Mais bon , ce n'est qu'une coupure au pouce. Dans une semaine, c'est réglé. J'allume donc la fontaine, en attendant qu'elle ne me rejoigne.




Merci Luxia <3:
avatar
Kupo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Cheshire le Sam 22 Juil 2017, 22:48

Ce n'est qu'une simple plaie tant que le sang ne coule pas je ne vais pas tâcher les livres. Une encre rouge écarlate tâché sur un humain, quel rouge intense c'est dans cette couleur que les gens meurent prématurément.  N'est-ce pas une couleur abominable ? Même si j'enlève le mouchoir ça va encore me piquer le doigt, j'aurais dû faire plus attention en tournant les pages. Le garçon qui lisait son livre sur Sherlock Holmes s'agenouille à côté de moi. Il est peut-être venu prendre un autre livre. Je sens uelque chose me tapoter le dos, le garçon de Baker Street ? Je suis peut-être assise devant le livre qu'il veut emprunter m Je me lève et m'écarte un peu de l'étagère pour me m'être face au garçon.

"Salut ! Excuse moi, mais je pense qu'il faut que t'aille laver ta petite plaies. C'est toujours mieux, et"

Oui c'est vrai. Et ? Puis il part je ne sais où, je le regarde entrain de marcher et me met à le suivre. J'espère que je devais vraiment le suivre, si ça se trouve je me suis trompée. Je le suis jusqu'à la petite fontaine à eau de la bibliothèque. Ah alors il m'a amené ici pour que je me lave le doigt, je vois c'est sympa de sa part alors qu'on ne se connaît même pas. J'humidifie un peu mon mouchoir et nettoie la coupure avec. Ça devrait aller maintenant, il faut que je le remercie pour ça. Je lui répondis :

"Ah merci pour ton aide"

Hrp:
#00CC99 c'est ma couleur


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Kupo le Mar 25 Juil 2017, 00:33

Visiblement, la petite fille m'a suivi jusqu'à la fontaine à eau. Elle mouille son mouchoir, et lave sa plaie avec. J'ai l'impression d'avoir fait une bonne action, je suis fière de moi. Mais bon, après tout c'est normal... Je crois. Pendant quelle se lave la main, je prend le temps de la détailler. Enfin, en fait non. Je regarde surtout ses vêtements, qui sont assez atypique. Par là, j'entends qu'ils sont plus coloré que la moyenne. C'est original, j'aime bien. C'est rare qu'une petite fille se démarque déjà par son choix de vêtement, mais bon... C'est moi ou elle a des sortes de cicatrices sur le visage ? Bon, elle va me trouve flippant à la fixer comme ça.

"Ah merci pour ton aide"

"Bah de rien ! Au fait, je m'appelle Kupo, maison émeraude. Et toi, c'est comment ?"


Elle semble plutôt timide... Je la mettrait bien dans la maison saphir, ou alors une émeraude un peu bougonne. Je me demande si il y a des petites filles rubis... Bwarf. En tout cas, j'engage la conversation alors qu'elle était en train de lire, j'espère que ça va pas la saouler. Enfin, j'espère que je ne vais pas me prendre un bon gros vent...

En attendant sa réponse, je regarde autour de moi, la bibliothèque. Certains meubles ont l'air très anciens, alors que d'autres tout nouveau. C'est un étrange mélange... Les livres sont pareils : On peut trouver des éditions très vieilles et des bouquins tout récents. Quand on la regarde de loin, ça fait vraiment Harry Potter. Avec les tables en bois et tout... Au final, ça rend un peu pittoresque, tout ça. L'étage est encore et toujours en travaux. Ou alors, c'est des faux travaux, et en fait c'est là haut que ce cache le laboratoire super secret duquel on nous observe. Après tout, qui sais ?




Merci Luxia <3:
avatar
Kupo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Cheshire le Jeu 27 Juil 2017, 21:58

Je range mon mouchoir couvert d'eau et de sang dans ma poche, je vais m'en reservir pour faire une blague ça peut être drôle. Je remarque qu'il me regarde même fixé, je détourne mon regard vers le sol. Je n'aime pas lorsqu'on me fixe c'est très désagréable. Je déteste le regard des autres j'aimerai ne plus voir leurs yeux enfin je suis peut-être paranoïaque à propos de ça. Le sol est un peu sale, je peux distinguer les empreintes de pied d'un élève et comparé à mon pied c'est très grand. On dit qu'avec une de ces empreintes on peut déjà avoir quelques informations sur son propriétaire.

"Bah de rien ! Au fait, je m'appelle Kupo, maison émeraude. Et toi, c'est comment ?"

Un émeraude, c'est vrai il a été serviable et il n'a pas l'air aussi timide qu'un Saphir. On dirait que ma coupure nous a permit de nous rapprocher, pourquoi pas ? Plus on est de fou plus on rit, en plus je ne rencontre pas souvent des gens aussi jeune à Tsuki. Il est le premier jeune Émeraude que je rencontre, et une nouvelle quête personnelle de rempli. Sois je joue à faire un lendu avec mon prénom, sois je dis directement. Eh bien puisque c'est la première fois que je le rencontre je vais lui répondre sans jeu :

"Cheshire, maison Saphir"

Ça devrait être assez comme ça, c'est court net et rapide en plus je ne vais pas perdre mon temps avec des paroles inutile.


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Kupo le Ven 28 Juil 2017, 16:47

La petite fille fixe le sol pendant que je lui parle. C'est si interessant que ça, le sol ? J'avoue que je suis un peu vexé. Peut être qu'elle n'aime pas vraiment qu'on la fixe. En fait, je pourrais je comprendre, si elle est timide. Du coup, j'arrête aussi je la fixer, et je la regarde normalement.

"Cheshire, maison Saphir"

Je lui sourit. J'avoue que je ne sais pas vraiment sur quoi je pourrait enchaîner. Enfin... Je vois pas vraiment de quoi on pourrait discuter quoi. Du coup, je reste là sans rien dire pendant quelques secondes, qui au fil du temps deviennent des minutes.

En fait, c'est surtout le ton sec qu'elle a adoptée que me fait hésiter sur ce que je dois dire. Je pense qu'elle en a déjà marre de parler avec moi, si rien que pour dire son prénom elle est si direct. Du coup, je retourne lentement à ma table, et je reprends mon livre pour recommencer tranquillement à lire, avec une ponite de déception dans la poitrine. J'avoue que j'aurais aimé discuter avec elle un peu plus, au moins pour m'occuper le temps d'un soir. Mais là.... Je sais pas. Il y a un truc. J'ai cette impression de la déranger alors que je ne fais rien. Juste... Merci, Cheshire, Au revoir. C'est un peu triste. Du coup, je continue à lire avec ma mine contrariée. Je n'arrive pas à me concentrer... Dehors, la nuit tombe peu à peu. La lumière chaleureuse de la bibliothèque me permettent de continuer ma lecture. J'en suis au début de l'affaire, quand Sherlock découvre un cadavre avec écrit "Rache", qui visiblement veut dire "vengeance". Je souris en pensant que ça serait vachement bien d'être aussi intelligent que ça. Soudain, on entend le bruit d'une porte qui se ferme, et avant que je n'eusse le temps de comprendre quoi que ce soit, les lumières s'éteignent, nous laissant dans le noir quasi total.




Merci Luxia <3:
avatar
Kupo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Cheshire le Mar 01 Aoû 2017, 23:56

Un grand silence s'installe de nouveau dans la bibliothèque. Si je pouvais faire la conversation je le ferais mais je ne sais pas comment m'y, si seulement mon frère était là. Kupo repart lire son livre mais à son visage on pouvait voir que quelque chose n'allait pas. J'ai décider de retourner lire mon livre moi aussi alors je vais le chercher de nouveau dans son étagère. Je l'ai offensé ? Comment ? Je ne sais pas ce que j'ai fais de mal mais je ne sais pas ce que je devrais faire. J'allais essayer de lui parler mais je me suis rappelée un vieux souvenir : "Bonjour je travaillerai avec toi en tant que partenaire maintenant. Enchanté !" puis après que je suis allée vers ma tante. "S'il te plaît échange avec moi je n'ai pas envie de travailler avec elle, elle me fait peur et elle a toujours cet air si neutre". C'est peut-être quelque chose comme ça ? Il a l'air mal parce que je suis là ? Parfois après avoir lu une dizaine de page je regardais Kupo pour voir s'il allait mieux mais il est resté comme ça. J'ai fais du mal à quelqu'un qui était gentil avec moi et je m'en veux. Je peux entendre le grincement de la porte et les lumières s'éteindres. Ce n'était pas la première fois que je me retrouve dans cette situation, j'allume vite fait ma lampe torche qui se trouvait dans ma poche. On dirait que je vais encore passer la nuit ici c'est pour ça que j'ai apporté une lampe torche mais et pour Kupo, il n'a sûrement pas envie de rester ici. D'ailleurs j'espère qu'il reste encore de l'énergie dans ma lampe pour plus tard parce que je n'aime pas être dans le noir avec l'impression qu'on m'observe. J'éclaire là où se trouve Kupo et lui demande :

"La bibliothèque est fermée, je vais t'aider à sortir d'ici si tu veux"

J'aurais dû faire attention à l'heure pour pouvoir le prévenir et empêcher cette situation, j'espère qu'aucun surveillant ne va nous voir parce qu'on a dépassé le couvre-feu.


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Kupo le Jeu 03 Aoû 2017, 11:13

Instinctivement, je regarde autour de moi avec une pointe de peur, ne sachant pas ce qu'il se passe. Cheshire ne semble pas paniquée du tout, au contraire je ne l'entend même pas bouger d'un pouce, elle reste simplement de marbre. Est ce qu'il y a une coupure de courant, ou est ce que le bibliothécaire est vraiment parti en fermant la porte et en éteignant la lumière ? Je n'entends pas non plus de réaction de la part de ce dernier, alors soit c'est quelque chose qui arrive souvent, et cela expliquerait que cela ne surprenne ni l'un ni l'autre, soit il est vraiment parti. J'opte plus pour la deuxième solution, même si elle n'est pas vraiment crédible.

Soudain, une lumière surgit de la pénombre et explose dans mes yeux. Je me les protège comme je peux avec mon bras, et je remarque que c'est surement Cheshire qui la tient. Pourquoi ? Simplement parce que la lumière semble venir de plus bas. Est ce qu'elle avait prévu que la bibliothèque s'éteigne ? Tout le monde ne se promène pas avec une lampe sur soit.... Peut être qu'elle a peur du noir, et qu'elle se ballade toujours avec une lampe sur elle par précaution ? Sa petite voix candide et timide d'élève soudain des ténèbres :

La bibliothèque est fermée, je vais t'aider à sortir d'ici si tu veux"

La formulation est bizarre. C'est peut être un défaut d'anglais, quoique je ne lui remarque pas vraiment d'accent, mais elle semble sous entendre qu'elle va me faire sortir, mais qu'elle va rester coincée ? Ouais non, ça doit être un défaut de langue ou un truc comme ça. Mais du coup, mission d'infiltration pour sortir de la bibliothèque ? ça me plait...

"Ce type a vraiment fermé alors qu'on était dans la bibliothèque ? Il est aveugle ou quoi ? Enfin bon...
Si tu sais comment nous faire sortir, je m'en remet à toi. Qu'est ce qu'on doit faire ? "






Merci Luxia <3:
avatar
Kupo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Cheshire le Sam 05 Aoû 2017, 19:35

"Ce type a vraiment fermé alors qu'on était dans la bibliothèque ? Il est aveugle ou quoi ? Enfin bon...
Si tu sais comment nous faire sortir, je m'en remet à toi. Qu'est ce qu'on doit faire ?"


J'ai fini plusieurs fois coincée ici mais bon passer une nuit ici ne me dérange pas maintenant. Avec la lumière de la lampe de poche se sera facile de me suivre dans le noir alors je ne m'en fais pas mais il ne me suivra pas s'il veut rester ici. Je prends un livre dans l'étagère pour plus tard. Je l'emmène vers les fenêtres et retire le rideau qui les cachaient, il y a plus de lumière grâce à la lune mais c'est pas pohr la lumière que je suis venue ici. Je vérifie qu'il n'y a pas de surveillants et ouvre la fenêtre. Je sors une bouteille d'eau et touche l'eau et je renverse le contenu sur le sol pour former une flaque avec l'image de l'autre dimension. Dès qu'il se rapproche de la fenêtre pour voir ce que j'ai fais je le pousse pour qu'il tombe sur la flaque et lui dis :

"Je vais rester ici. Désolée de te faire ça"

Je ferme la bouteille d'eau vide et la range dans mon sac. Je n'étais pas d'humeur pour jouer avec ses émotions mais je l'ai fais au cas où il serait réticent à me laisser ici ou à sauter aussi comme ça je ne serais pas tentée de rentrer. Lorsqu'il ressortira il sera en bas et il pourra rentrer à son dortoir, moi je vais rester ici à lire de toute façon même si je voulais rentrer c'est trop tard je ne peux plus utiliser mon pouvoir, je n'ai plus d'eau du tout. Je regarde ma montre à gousset. Je commence à lire le livre que j'ai pris à attendre qu'il sort de là aux cas où il avait des affaires pour que je les lui passe. Normalement il ne devrait pas être embrouillé dans l'autre dimension parce que ce n'est que notre monde en inversé. Je regarde de nouveau ma montre. 3...2...1... :

"Zéro"

Hrp:
Au faite comme le portail redevient normal lorsque tu le passes et qu'il se retrouve dans les deux dimensions tu te retrouves mouillé


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Kupo le Mer 09 Aoû 2017, 17:48

Mmh... Comment sortir d'ici ? Ce n'est pas si facile...Surtout avec si peu de lumière. En fait, ça se trouve la bibliothèque est toujours ouverte. Ou alors, il y a une clé dans la bureau du bibliothécaire. Enfin, il y a forcément un moyen de sortir. Je soupir encore une fois en pensant à la stupidité de ce gars... Oublier des élève à l'intérieur, c'est vraiment forcer quoi !

Heureusement, je semble être avec quelqu'un qui s'y connait en évasion nocturne de bibliothèque. En effet, Cheshire garde son calme, et tire tranquillement un rideau, faisant entrer un faisceau de lumière lunaire dans la pièce. Je me rapproche d'elle, prêt à la féliciter, mais elle semble prise dans une étrange contemplation. Je regarde aussi par la fenêtre, pour voir ce qu'elle peut bien chercher... Mais il n'y a rien d'étrange. Juste le parc de l'académie, avec ses herbes dormantes, ses grands arbres fantomatiques et sa légère brume nocturne. C'est si bien éclairé qu'on croirait un film. Mais c'est simplement la pleine lune, qui veille sur le monde en l'illuminant de sa pâleur protectrice. Cheshire réagit enfin, et ouvre la fenêtre. Elle ne veut quand même pas sauter ? C'est tout de même assez haut... Ouais non, on va se faire super mal en sautant de là. Dites moi, elle a quand même du bon sens cette fille ? Hein ?

Je ne comprends toujours pas ce qu'elle fait. Elle vient de sortir une bouteille d'eau de son sac, et est en train de verser son contenu dehors, par la fenêtre. Je me doute bien qu'elle se prépare a faire quelque chose avec son pouvoir... le problème étant que je ne sais pas ce qu'est son pouvoir. Je ne peux pas savoir si ce qu'elle fait est une bonne idée ou pas. Je déteste ne pas savoir.

Je me penche légèrement, pour voir si son acte entraîne une réaction. Visiblement, oui. La flaque est plutôt grande. Elle semble refléter... Enfin, c'est étrange.... On dirait qu'elle reflète à l'envers. Comme une sorte de... Miroir ? Soudain, alors que je contemplais la flaque, je sens que Cheshire... Me pousse ?! Je tombe droit en avant, la tête la première, vers la flaque. Est ce qu'elle croit que ça va amortir ma chute ?! Nan mais sérieux, je fais quoi moi ??! Est ce qu'elle vient de me tuer ? Pour pouvoir ensuite descendre et se servir de mon corps comme... Amortisseur ? Mon dieu... Mon dieu ! C'est vraiment la fin ? Il y a tellement de choses que j'aurais voulu faire. Mais non. Tout s'arrête ici. Enfin je peux survivre, mais vu ma position, je va prendre cher. Honnêtement, je préférerais mourir.  Arg... C'est pas possible de mourir comme ça ?! En tout cas, je n'ai pas le temps de réagir. Même si une idée me passe par la tête pour m'en sortir, elle arrive bien trop tard, et je percute la flaque, expirant mon dernier souffle..

Un bruit étrange, une sensation de froid qui m'envahit corps comme un géant de givre qui me tiendrait au creux de sa main, puis plus rien. Je constate que je suis encore conscient. Je n'ai pas mal. Simplement, le cœur qui bat à tout rompre. Quand je me relève, je vois le parc de l'académie. Les mêmes ombres qui se glissent sur le terrain blafard, la même lune qui triomphe de la nuit, les mêmes étoiles qui barbotent tranquillement dans l'immensité de l'univers. Le seul détail choquant, est un perte de mes repère. La droit semble être à gauche, le haut en bas... Mais je pense que ce n'est qu'un malaise passager. C'est donc ça, ma mort ? On reste dans le même monde ? Pour toujours ? Il n'y a pas d'au delà, pas de paradis, pas d'enfer, rien ? Est ce que je suis seul ? Est ce que Cheshire est toujours là haut ? Ou plutôt... Là, en bas... C'est une sensation étrange, la mort. Mais j'y pense, je suis peut être un fantôme ? Pourtant, mes mains me semblent tout ce qu'il y a de plus normal. En rien paranormale.

Alors maintenant, qu'est ce que je fais ? Je retourne vivre normalement ? Je vais tenter de délivrer Cheshire ? Est ce qu'au moins Cheshire est là ? Je devrais aller vérifier. Alors, je me relève, toujours trempé. Je me demande pourquoi je suis mouillé. Peut être que comme en tombant dans la flaque, mon corps à été éclaboussé, j'ai   renaquit tout aussi mouillé. Oui, ça semble acceptable. En pensant à cela, je jette un coup d'oeil à la flaque, et remarque le même effet que tout à l'heure, dans la bibliothèque. Le monde semble inversé... Enfin non, le monde semble normal, comparé à celui dans lequel je suis. Qu'est ce que je suis sensé faire ? Une idée saugrenue me traverse l'esprit. Une idée idiote, mais cela ne me coûte rien d'essayer.

Mon idée, c'est que Cheshire à fait un portail en bas, qui m'a projeté ici. J'aurais donc juste à emprunter à nouveau le portail pour revenir dans le monde normal, non ? Après tout, nous avons des pouvoir, alors pourquoi ça ne serais pas possible ? Pourquoi elle aurait fait ça, sinon ? C'est pas une meurtrière, si ? Résolu, je saute à nouveau dans la flaque, les yeux fermé et en priant pour que je revienne dans le monde des vivants.

J'ouvre les yeux, et me voilà à nouveau dans le monde normal. Tout est à sa place, les feuilles, le ciel, la terre, ont repris leurs bons sens. Alors j'avais raison ? Alors Cheshire à fait tout ça... Simplement pour que je puisse sortir de la bibliothèque ? J'ai cru à ma mort, j'ai vu ma vie défiler devant mes yeux, j'ai eu tellement peur... Pour rien ? Je me sens... bizarre. Même si je suis reconnaissant envers elle, j'avoue que ce sentiment de m'être fait avoir ne me plait absolument pas. Mais alors, où est elle, de son côté ? Est ce qu'elle est aussi dans le monde à l'envers ? Ou est ce qu'elle est encore dans la bibliothèque ? Ne sachant pas où chercher, je me relève et appelle :

"CHESHIRE ? TU ES LA ?




Merci Luxia <3:
avatar
Kupo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Cheshire le Mar 29 Aoû 2017, 15:13

"CHESHIRE ? TU ES LA ?"

On dirait qu'il est de retour dans notre monde, je ne m'attendais pas a ce qu'il cri comme ca. Je regarde par la fenêtre et lui fais un grand geste de la main pour qu'il me remarque, je regarde la flaque d'eau et vois que le reflet est redevenu normal enfin je mis attendais. Il a dû vraiment avoir peur pour crier mon nom comme ça, ai-je fais un mauvais choix en le poussant ? J'ai pensais que c'était la meilleure solution sur le moment parce que je ne pense pas que je peux réutiliser mon pouvoir et je pense que se serait trop dangereux d'essayer. Au moment ou je l'ai poussé par la fenêtre j'avais déja atteint le point de non-retour mais je ne le regrette pas parce qu'il a pu sortir sans se blesser et c'est ce qui compte je pense. Il est mouillé je vais quand même lui donner une serviette pour qu'il puisse se sécher parce que cet effet est dû a mon pouvoir. Je cherche dans mon sac une serviette que j'avais rapporté avec moi si j'avais besoin de faire ça parce que je veux jouer avec mon pouvoir, mince je ne l'ai pas avec moi je suis encore plus incompétente :

"Sèche-toi tu risques de tomber malade, la nuit il fait plus froid.....et je suis désolée de t'avoir effrayé comme ça"

Parce que s'il attrape un rhume se serait horrible et je m'en voudrais terriblement, j'ai déjà fais beaucoup de mauvais choix -enfin pour moi ce n'est que des bons choix ou presque- du début jusqu'à la fin et je ne veux pas que ces mauvais choix affectent les autres ou au moins ne les affectent pas plus. Je pense qu'il aura un horrible souvenir de moi après tout ce qu'il a vécu par ma faute meme si mes intentions étaient censé etre bonne mes actions n'en ont sûrement pas l'air.


Dernière édition par Cheshire le Mer 01 Nov 2017, 00:26, édité 1 fois


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Kupo le Jeu 07 Sep 2017, 22:13

Peu de temps après mon appel, la silhouette féline de Cheshire se dessine au dessus, au niveau de la fenêtre. Je suis autant rassuré de voir qu'elle est saine est sauve, et que je suis bien vivant !, qu'énervé de voir qu'elle s'est bien sacrifiée pour que je puisse descendre. En plus je suis trempé ! Et puis c'est hors de question que je me sauve avec qu'elle ne soit en sécurité, en bas. Mais pour l'aider, il faudrait que je remonte... Quel enfer ! Je soupire en réfléchissant à un moyen de remonter, mais je ne vois pas de solutions. Quoique, peut être qu'on peut ouvrir la porte de la bibliothèque de l'extérieur ? Nan, c'est totalement idiot. Je pourrais aller prévenir un surveillant, mais on risque de se faire fâcher.... Arg !

"Sèche-toi tu risques de tomber malade, la nuit il fait plus froid.....et je suis désolée de t'avoir effrayé comme ça"


C'est vrai que j'ai vachement froid... Ah ! Bon sang, je ne peux pas laisser Cheshire ici toute seule ! Je veux pas faire le type héroïque à tout prix, c'est pas du tout mon genre, mais quand même. Je suis le plus grand, c'est à moi de la sauver, si ? Arg, pourquoi je l'ai laissé faire !

"Et comment on fait pour te faire sortir, toi ? Hors de question que je ne te laisse la haut ! Il faut trouver un moyen de te faire descendre. Tu vas pas dormir dans la bibliothèque quand même ! Et puis on a même pas cherché des clés... Enfin, fallait pas faire ça ! Bon, faut qu'on trouve une solution. "

J'attends une réponse de sa part. Je ne sais pas quoi faire, sérieux. Purée, c'est plus risqué qu'on ne le pense d'aller lire dans la bibliothèque !




Merci Luxia <3:
avatar
Kupo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Cheshire le Dim 12 Nov 2017, 17:47

"Et comment on fait pour te faire sortir, toi ? Hors de question que je ne te laisse la haut ! Il faut trouver un moyen de te faire descendre. Tu vas pas dormir dans la bibliothèque quand même ! Et puis on a même pas cherché des clés... Enfin, fallait pas faire ça ! Bon, faut qu'on trouve une solution."

Je le regarde dans les yeux. Il ne va pas lâcher l'affaire si facilement, n'est-ce pas ? Je n'ai pas besoin de la compassion de quelqu'un. Il a l'air d'avoir froid, si seulement il m'avait laissé comme ça, ça aurait été plus facile pour lui. Je ferme les yeux un instant, d'accord j'abdique je vais trouver un moyen de descendre sinon il risque de rester là toute la nuit et d'attraper un rhume. Le plus dure sera de trouver un moyen de sortir d'ici, dommage que le bibliothécaire ne cache pas la clé quelque part ou autre chose. J'eus une idée de comment je pourrai me sortir de là, je prends des risques en faisant ça mais je me fiche de ce qu'il peut m'arriver. Je le regarde, je retire mon gilet et le jette par la fenêtre, je suis en t-shirt mais c'est pas grave. Pour être sûre qu'il va le mettre je le lui dis :

"J'ai trouvé un moyen de sortir mais d'abord enfile ce gilet. Il faudrait que tu ouvres la fenêtre de la pièce d'à côté"

J'attends qu'il mette le gilet et qu'il va dans le bâtiment d'à côté puis je lance mon sac par la fenêtre. Pourvu qu'il ne rencontre par un surveillant dans les couloirs ou qu'il ne se fasse pas repérer. J'ai un peu peur puisque cette fois je n'ai rien qui me retient et que je ne peux pas utiliser mon pouvoir. J'y vais. Je sors par la fenêtre et m'accroche aux briques du mur. Je regarde en bas puis ferme les yeux, j'ai peur mais je dois avancer. J'avance progressivement jusqu'à l'autre fenêtre.


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre 221B Baker Street et le Pays des Merveilles... [PV Cheshire]

Message par Kupo Hier à 23:06

Je pourrais presque l'entendre soupirer, alors qu'elle est à quelques étages au dessus de moi.... Je suis si pénible que ça ? Je ne fais que m'inquiéter pour elle, rien d'autre ! Et puis, je ne vais pas tranquillement aller dormir dans ma chambre, et la laisser toute seule la haut, c'est totalement immoral ! Et puis quoi encore.... Elle m'a aidé, c'est hors de question que je la laisse tomber ! Résolu, j'attend sa réponse. Mais tout ce qu'elle fait, c'est enlever son gilet pour me le jeter par la fenêtre. Qu'est ce qu'elle veut que je fasse avec ça ? Que je la rattrape ? Ou bien c'est pour utiliser son pouvoir ?

"J'ai trouvé un moyen de sortir mais d'abord enfile ce gilet. Il faudrait que tu ouvres la fenêtre de la pièce d'à côté"



La fenêtre d'a côté ? Je vais devoir aller dans le bâtiment alors ? Ah, j'espère qu'elle ne cherche pas à me berner, mais je décide de quand même faire ce qu'elle me dit, et d'enfiler son gilet à la va vite, avant d'aller à l'intérieur du bâtiment, et courant un peu maladroitement à cause du froid, et surtout parce que son gilet est légèrement trop petit... Mais bref. J'arrive tout de même assez vite à la bibliothèque... Reste maintenant à trouver la bonne salle, qui donne sur la bonne fenêtre...

Je calcule rapidement, pour venir j'ai bien pris les escaliers, puis le couloir avec la salle de maths, puis j'ai tourné aux toilettes de filles.... Je devrais donc, par logique, être tourné vers les salles de langues... La bonne salle devrait être celle là ! J'ouvre la porte, et découvre que je suis mauvais en orientation, puis j'ouvre une autre porte, et cours jusqu'à la fenêtre. Cette fois, je ne me suis pas trompé. J'ouvre alors en grand la fenêtre, et regarde vers la bibliothèque pour appeler Cheshire. Je rate un battement que je vois qu'elle est en train de grimper sur la mur pour venir jusque là. Quelle acrobate... Mais ce n'est pas le moment de m'émerveiller.

"Cheshire, tu es folle ?! Bon sang, sois prudente... Accroche toi bien, surtout !"

J'essaie au mieux de lui tendre les bras, en espérant de tout cœur qu'une brise plus traître que les autres ne viennent pas faire tomber Cheshire, acrobate aussi agile que Gavroche et un chat mélangés.




Merci Luxia <3:
avatar
Kupo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum