Good old days (PV: Gwendoline Arget)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Good old days (PV: Gwendoline Arget)

Message par Akito le Dim 09 Juil 2017, 18:20

BIP BIP ! BIP BIP ! BIP BIP ! BIP BIP !

« Ouais... Ouais c'est bon je me réveille... »

Faut vraiment que j'achète un nouveau réveille j'en peux plus de ce truc... Évidemment un réveille la tête dans le cul, je me lève péniblement, prends une douche, m'habille à la va vite et pars au réfectoire pour prendre mon petit déjeuner... La routine quoi. La matinée passe à une vitesse assez déconcertante faisant disparaître les math et la physique de mon emploi du temps. Maintenant c'est l'heure de manger, je déteste ce moment, en fait je pense que presque tous les saphirs détestent ce moment : Le plus souvent on se retrouve seul pour manger et tout le monde nous regarde, après y en a ils forment des petits groupes et mange ensemble histoire de dire mais moi, je m'y fais bien, le regard des autres commence à disparaître et je peux le ressentir à peu près sur ma façon d'être...

Cette journée est étrangement calme, le temps est maussade, je me suis pas fais chopper en train de somnoler en cours et on m'a même pas dévisager ou même pointé du doigt quand je mangeais... C'est... Bien. Là j'ai deux heures de trou, normalement je serais retourné dans ma chambre, mais finalement on m'a remis une lettre venant de mes parents... Plusieurs mois que je suis ici et j'ai toujours pas eu de nouvelles d'eux et j'en ai pas envoyé non plus, maintenant voilà cette lettre... Pour un peu de calme je vais dans les jardins. C'est calme, c'est beau et le soleil et au rendez vous. J'ouvre enfin la lettre et en effet il s'agit bien de mes parents, une dizaine de ligne sur un bout de papier ça parait rien mais venant de mes parents qui acceptent finalement le fait que je sois dans cette académie c'est quelque chose... Un sourire se dessine sur mon visage, pour une fois... D'un revers du poignet j'essuie les quelques larmes qui coulent. Oh non le con faite que personne me vois en train de chialer comme ça...


Un peu de musique?:











Revenir en haut Aller en bas

Re: Good old days (PV: Gwendoline Arget)

Message par Gwendoline Arget le Lun 10 Juil 2017, 21:57

Je me levais en grommelant pour aller me préparer. Il faisait trop chaud, j'avais mal dormi. J'ignorais donc mon uniforme pour mettre quelque chose où je serais plus à l'aise. Mon choix se porta donc naturellement sur un leggins et un t-shirt ample comme à mon habitude. Promis je mettrai l'uniforme, mais quand le temps sera plus clément. Pour une fois, j'arrivais à dompter mes cheveux, et les attachais en une haute queue de cheval pour qu'ils ne me gênent pas trop. J'enfilais mes bottes et partis au réfectoire, et m'installais dans un coin pour manger, ignorant les regards des autres qui me dévisageaient. Je revins dans ma chambre pour attraper mon sac avec mes cours, glissa dedans Fialinn comme toujours, et me mis en route.

Les cours furent assez éprouvants, la chaleur invitant plus à dormir qu'à être attentif, mais je me concentrais de mon mieux. De plus, je n'avais pas l'habitude d'aller en cours ainsi tous les jours, et ce rythme était donc plutôt épuisant pour moi. Heureusement, aujourd'hui je terminais tôt. Dès que la fin du dernier cours retentis, je me précipitais dehors afin de prendre l'air. J'inspirais un grand coup, l'air étant nettement plus respirable dehors. Je me dirigeais une nouvelle fois vers mon dortoir pour poser mon sac. J'aperçus un garçon dans les jardins, et fis un petit détour pour ne pas le déranger. Arrivée dans ma chambre, je glissais Fialinn dans ma sacoche en bandoulière. Je redescendis, pour me balader dans les jardins, remettant mes devoirs à plus tard.

Le garçon était toujours au même endroit, mais il tenais une lettre à la main. Il semblait pleurer. Je n'aimais pas voir les gens triste, mais ma timidité habituelle me faisait souvent passer mon chemin. Bien sûr quand je faisait ça, je me trouvait toujours des excuses. Sauf que là j'en avais pas... Et puis, peut-être qu'il avait un soucis. Cela ne me coutais rien d'aller voir. Sauf que je savais pas vraiment si il fallait que j'y aille...  Oh et puis zut !

Je commençais à m'approcher discrètement. Je détaillais le garçon : plus grand que moi, yeux bleus, cheveux bruns, mi-longs et un casque autour du cou. Je me postais devant lui, hésitant encore à ouvrir ma bouche, puis finalement me dis qu'au pire, je pourrais toujours m'excuser de mon indiscrétion et repartir. Ce serais la honte, mais bon... Et puis je n'avais rien de mieux à faire... :

-Bonjour. Tu as un problème ? Je peux t'aider ?

Totalement nulle comme approche ! Mais bon, maintenant que c'était dit, c'était dit ! Je restais figée sur place, ne sachant plus que faire. Le garçon ne me répondis pas, m'ignorant superbement. Je passais donc mon chemin, après tout, ce n'était pas mes affaires.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum