[EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Yahiko le 5/7/2017, 10:32

Rappel du premier message :



L'été 2017 bat son plein avec des chaleurs bien au-dessus de la normale. À cela, rajoutons l'anniversaire de la création de l'académie Tsuki et vous avez la raison évidente de créer un banquet avec boissons, amuse gueule et divertissement.

Celui-ci était organisé près des jardins de l'académie sur un sol herbeux. Des tables et chaises étaient présentes pour les élèves et professeurs et des arbres venaient apporter un peu de fraicheur à cette chaude journée de canicule.

Le banquet avait été organisé par l'administration de l'académie qui devait la faire tenir en l'absence de Mr. Kamazuki qui était absent depuis déjà un bon petit moment. D'ailleurs, cette administration était celle qui allait ouvrir ce banquet.

"Chers élèves de Tsuki, une année de plus a passée entre nos murs et toujours plus d'entre nous arrive afin de rejoindre notre communauté. Cette année encore nous avons fait perdurer l'académie malgré les défis que nous avons eus à relever. Je souhaite un bon anniversaire à notre académie ainsi qu'une meilleure réussite scolaire à vous tous. Merci."

L'homme qui venait de parler faisait partit de l'administration, un des 5 membres pour être plus précis.

Le banquet venait donc d'être ouvert et vous pouvez maintenant vous occupez comme vous le souhaiter ...sachant qu'il y a une piscine installée pour l'occasion... une piscine en bois dur pour ceux qui demande... avec des frites et tout et tout...


avatar
Yahiko
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Ichiro le 12/7/2017, 00:06

Je cherchais des yeux le défibrillateur sans le trouver, j'espère qu'on m'avait entendu car il ne restait plus beaucoup de temps à Thomas ! À côté de moi, Naomi et une autre fille de Saphir déposait Quiet blessé sur le sol. Ce dernier avait entendu les paroles de la fille aux cheveux bruns qu'Astrid m'avait confiée et voulait tuer Noa à tout prix . La Saphir qui m'était inconnue lui défendit fermement de le faire à mon plus grand soulagement. Heureusement qu'elle n'a pas des pulsions suicidaires comme Quiet! Je remarquai aussi sa blessure à l'épaule : cette fille avait un sacré caractère. Elle s'occupait de Quiet malgré sa douleur. Il avait intérêt à bien se tenir. Ça me rassurait qu'elle gèrait Quiet. Je devais déjà m'occuper de deux personnes

Astrid est de retour une troisième fois. Elle atterrit devant moi avec un garçon tordu par la douleur et me dit :
« Pardon Ichiro, vraiment, je suis désolée de t'obliger à tout ça, mais il faut aider les autres, celui-là a les côtes cassées fais doucement. »
J'aidai Astrid à allongé le nouveau blessé sur le sol. Elle mit son gilet pour lui caler la tête et ainsi éviter le plus de douleur possible puis elle repartit telle héroïne ! Heureusement qu'elle était là elle aussi, on avait vraiment besoin de tout le monde pour régler cette affaire.

J'inspectais l'abdomen du garçon. Plusieurs de ses côtes était complètement cassées, je ne pouvais rien faire pour lui. En cas de côtes cassées, il fallait libérer les côtes de toutes étreintes (selon WikiHow). Je venais de regarder sur mon téléphone comment faire. Je déchirai donc le T-shirt du blessé car l'enlever lui aurait fait beaucoup trop mal. Il me fallait de la glace maintenant et quelque chose pour calmer la douleur... Je lui parlais en réfléchissant :
« Je m'appelle Ichiro de la maison Saphir. Si tu m'entends, surtout ne bouge pas. Cela ne fera qu'amplifier la douleur. Dis moi plutôt ton nom si cela ne te fait pas mal... »
Je ne pouvais pas laisser les trois blessés sans surveillance, en plus de ne pas être infirmier... et je devais aussi tenter de réveiller le gars inconscient.

Je cherchais quelqu'un du regard. La fille aux cheveux bruns, bien que faible, me dit :
«  Désolée de ne pas être très utile... Je m'appelle Kendra. Est-ce que je peux t'aider, si c'est dans la limite de mes compétences et possibilités ? »
J'étais surpris par sa détermination a absolument vouloir aider mais son aide était bienvenue je lui dis :
« Tu peux te lever Kendra ? Je ne sais pas si tu devrais bouger mais dans notre situation, on a pas trop le choix. Pourrais-tu aller chercher un diamant pendant que je m'occupe des deux autres ? Il nous faudrait un calmant et de la glace et peut-être un pistolet tranquillisant si y en a dans cette académie. »
Je faisais une liste de course comme si je pouvais lui donner des ordres...et en plus elle était dans un  sale état elle aussi. Cela ne me plaisait pas mais il fallait être efficace dans tout ce bordel... Je vis qu'elle avait un portable et lui rajouta :
« Tiens, je te passe mon numéro, si ça ne va pas envoie moi n'importe quoi j'irai te chercher. »
Je lui donnai un bout de papier.

En attendant sa décision, je pris de l'eau d'une bouteille posée sur une des tables qui n'étaient pas renversées et faire boire comme je pouvais le gars inconscient. Il est brûlant mais rien de grave... Je lui en mettais aussi un peu sur le visage pour le rafraîchir comme je le pouvais. Peut-être que c'était moi qui devrait aller chercher le diamant et laisser Kendra s'occuper des blessés ici. Je ne savais pas quelle décision prendre mais tant qu'Astrid n'était pas en sécurité je ne partirais pas d'ici ! Elle avait aidé beaucoup de personnes et elle aussi méritait d'être sauvé s'il y avait un quelconque problème.


Avec l'avatar, le thème! :3:


Mes paroles sortent de ma bouche en cette teinte... (000099)

avatar
Ichiro

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Kendra le 12/7/2017, 00:43

EVENT - Anniversaire de Tsuki

Parce qu'il parlait au garçon qui venait d'être ramené et qui avait les côtes cassées, je pus enfin connaître le nom de l'apprenti infirmier : Ichiro. Quoi que la jeune femme l'avait appelé plusieurs fois, mais pour le coup je n'avais pas vraiment fait attention,
contrairement à lui qui me répondit après un temps de surprise :

- Tu peux te lever Kendra ? Je ne sais pas si tu devrais bouger mais dans notre situation, on a pas trop le choix. Pourrais-tu aller chercher un diamant pendant que je m'occupe des deux autres ? Il nous faudrait un calmant et de la glace et peut-être un pistolet tranquillisant si y en a dans cette académie. Tiens, je te passe mon numéro, si ça ne va pas envoie moi n'importe quoi j'irai te chercher.

- Je vais faire vite, je te le promets !

Certainement qu'on put croire que j'étais complètement requinquée, mais ce n'était rien de cela. C'était simplement que je voulais arrêter d'être aussi inutile à cause de ma maladie et de mon corps faible. Je pris donc le papier qu'Ichiro me tendait et me relevai. Debout, je titubais un peu avant de traverser la fête en me plaquant au sol dès que je voyais un ruban de Noa s'approcher trop près de moi.
Dans l'espoir d'y trouver un ou plusieurs surveillants, et parce que je devais aller à l'infirmerie pour y prendre du matériel médical, je me dirigeai vers les annexes. Je pus alors constater que le bureau des surveillants était habité par un arbre.
Y aller n'était certainement pas une bonne idée sachant que j'avais une mission bien plus urgente. Je m'engouffrai donc dans l'infirmerie, totalement essoufflée. Je ne pris cependant pas de pause, cherchant un sac pour y mettre ce que j'allais prendre. N'en trouvant pas de libre, je vidais celui qui se trouvait sous le bureau de l'infirmier et dans lequel se trouvait du matériel de peinture. Je le mis ensuite sur un lit pour parcourir les placard pour les vider de ce je pensais utile. En cours de route, je dus m'arrêter et me tenir à une étagère : une douleur fulgurante mais que je connaissais bien venait de se réveiller.

- Bordel, c'est pas le moment... marmonnais-je entre mes dents, le poing libre sur mes côtes droites.

Comme pour me donner du courage, je pris une grande inspiration avant de continuer ma besogne. Et lorsque j'eue terminé je pris le sac pour enfin sortir de la pièce. Le retour fut extrêmement laborieux, ne nous le cachons pas. J'eue encore plus de mal à éviter les vecteurs du Rubis, mais y parvins tout de même.
Plus mal en point qu'à mon départ, je me mis à genoux près du garçon aux côtes cassées, le sac devant moi. Pour ne pas montrer ce que j'avais exactement, je me forçai à garder mes mains sur mes jambes et, surtout, à rester éveillée sans parvenir à appeler Ichiro. Peut-être m'avait-il vue arriver ? Sur le coup, j'en sus rien.

ft. plein de monde !!


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Noa le 12/7/2017, 00:56

Le déplacement avait amplifié ma douleur et je parvenais à sentir un liquide chaud maculé petit à petit mes rubans, très certainement le sang de mes victimes. En moi ce mélangeaient diverses émotions, la douleur aussi bien physique que mental, la peur de ce que je faisais, le désespoir d'être incapable d'arrêter ça, une immense tristesse, je voulais mourir, pourquoi certaine personne s'acharnait à me sauver ? Pour le bien de tout le monde je ferais mieux de disparaitre.

Puis mon attention fut captée par autre chose … (l'illusion de Stef) malgré le carnage qui se déroulait en ce moment même, je revoyais les dessins animés de mon enfance, l'espace d'un instant, j'oubliais toute cette souffrance que je ressentais et que j'affligeais aux autres …. Si c'était un cadeau pour rendre mon agonie moins pénible, j'en remerciais sincèrement celui qui me l'offre et espérais que si on me tue ce serait maintenant …. Malheureusement cela ne dura pas …. Je me retrouvais ramené à la réalité par Felias qui tentait encore désespérément et en vain de me pousser à arrêter tout ça …. Mais cela m'était impossible, si je le voulais je n'aurais même pas commencé.

Puis se ce fut Yasushi qui s'était retrouvé vers moi tentant de me procurer des paroles réconfortante, malheureusement un ruban l'empala littéralement au niveau du ventre …. C'est impossible …. Je n'ai pas pu faire ça, dites-moi que ce n'est pas vrai, par pitié dites-moi que ce n'est qu'un cauchemar !

Une conversation s'en suivait malgré tout entre les deux voix de la conscience qui m'entouraient, bien vite coupé. Le ruban qui traversait mon amant le souleva à au moins un mètre du sol et dans un mouvement sec l'envoya valsé au loin. Le blond fit un vol plané pour s'écraser sur la table autour de laquel s'étaient installer Jinn et Lynn pour discuter. (Vu avec Yasushi) L'amour plus fort que tout ? Il faut croire que c'était un énorme mensonge ….

En hauteur une fille ailé n'arrêtait pas de faire des allés retour au-dessus de moi transportant des personnes dans ses bras, les rubans finirent par s'en prendre à elle. L'envergure de ses ailes la rendait extrêmement facile à atteindre Si elle n'esquivait pas ou si personne ne lui venait en aide elle allait finir avec les ailes en moins, sans parler de la chute ….



C'est à ce moment-là que des petits objets vinrent dans ma direction, mon pouvoir en para une partie mais deux cartes vinrent se planter sur moi, l'un dans mon bras, l'autre entre mes côtes perforant mon poumons. Mais au point au j'en étais, je n'étais plus à ça près. La riposte ne se fit pas attendre et à une vitesse foudroyante un autre groupe de plusieurs dizaines de lames s'élancèrent vers mon agresseur.



Mais ce n'est pas tout, Ulli était toujours leur cible c'est pourquoi il recevait une nouvelle rafale de rubans meurtrier, avant que ceux-ci ne reprennent leur balaie morbide, déchiquetant, tranchant, repoussant absolument tout ce qui passait à leur porteé ….


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Yasushi le 12/7/2017, 01:14



EVENT

La conversation avec celui qui avait tenté de raisonner Noa avant moi fut coupée court : le ruban qui me traversait de part en part me souleva de terre, provoquant une douleur qui me fit gémir et tousser. Mes deux mains sur le vecteur, je me concentrai pour ne pas perdre connaissance alors que mes sphères se mirent à tournoyer plus violemment autour de moi, disparaissant dès qu'elles furent en contact avec tout ce qu'elles croisaient, les brûlant au passage. Cela n'avait duré que quelques secondes, juste avant que je ne sois balancé dans les airs par un geste sec du vecteur. Combien de temps ou sur combien de mètres je fus en l'air ? Je n'en avais pas la moindre idée. A vrai dire, je n'avais qu'à peine conscience de ce qu'il se passait jusqu'à ce que je heurte quelque chose de dur, me faisant tomber dans les pommes.

Allongé, totalement inerte sur le ventre, sur le sol, j'avais la peau moite de sueur alors que je perdais une énorme quantité de sang. Le trou que j'avais dans l'abdomen et le point vital qui avait été touché me mettaient en danger de mort. Bien que le squatteur qui habitait mon esprit grâce à mon géniteur m'aide à garder une envie de vivre hors du commun, mon corps restait celui d'un humain normal avec des limites. J'avais également également de grandes chances de voir mes blessures empirer car je me nourrissais trop mal pour avoir un bon système immunitaire. Enfin, cela pour dire que j'avais urgemment besoin de soin avant que je meurs...

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Jïnn le 12/7/2017, 04:22

Eh beh Lynn' jouait bien le commentateur. En plus elle prenait en temps réelles les informations qui échappèrent à Jïnn, si c'est pas beau le travail d'équipe. Bon par contre, c'est quand qu'elle s'arrête la comédie ? Non car ça fait longtemps qu'il est plus sous contrôle le Noa. Donc à moins que ce soit une prise électrique spécialement conçu par déviance c'est chaud...Et les diamants ? Ils foutent quoi sans déconner ? Non genre c'était pas comme si y'en avait plein quoi.

Il foutait quoi Yonatan en fait ? Surement dans son bureau à encore faire de la paperasse de trésorier. Enfin bref, y'avait pas assez d'effectifs ? Tu m'étonnes qu'on finisse par se faire défoncer en situation de crise si y'a personnes pour stopper un accident mineur pareil...Et pourquoi Jïnn il bouge pas ? T'as un meilleur argument que Lynn' ? Non ? J'm'en doutais bien. De toute façon y'avait juste à sortir de la portée de Noa....Foncer comme des idiots c'est débile. Franchement si y'avait pas Lynn' il aurait joué les tyrans protecteurs pseudo meneur de groupe, c'était mieux ainsi. Puis franchement vu la stupidité de certains, la mort serait presque libératrice. Après....De là à souhaiter que Déviance ramène son boule....c'était un brin excessif. En même temps s'ils viennent maintenant y'a une p'tite dizaine d'élèves à kidnapper et à torturer facile.

Puis le pouvoir de l'amour ça marche pas non plus ! (Notons que Jïnn il sait pas que y'a un bromosexual couple). Bon au moins ça montre qu'on vit pas dans un shonen ou un autre manga à l'eau de rose. Par contre c'était chiant car le blondinet il arrivait droit sur Lynn' et Jïnn pour déglinguer la table et niquer les boissons. Ah non ! Pas le jus de pomme ! En plus la chute lui fera bobo et tout. C'était pour cette raison que Jïnn l'arrêtait avec sa paume dans son dos entre les deux homoplates, le tout renforcé par son aura pour qu'il le réceptionne en douceur sans qu'il se pète la gueule sur la table. Ensuite il le posait au sol. Pour les sphères....S'il fallait il érigerait une barrière d'aura pour les bloquer. Quoi que sur la route y'avait pas mal d'obstacles qui pouvaient encaisser les sphères. Enfin bref.

-Sans déconner....Il a failli niquer le jus de pomme. Ils peuvent juste pas reculer le temps qu'il se reprenne ? Et les diamants....J'vais croire qu'ils sont tous incompétents après.

Il buvait un coup. Posant le verre par terre et regardant le visage de Yasushi. Est-ce que prolonger sa vie était utile ? Lui qui avait ce fardeau en lui. Cet esprit assassin....Finalement, il n'avait pas évolué. Il avait été assez fou pour foncer malgré le danger. Finalement, c'était un air sévère et dur sur le visage de Jïnn qui prenait place. Guerir un mec empalé...c'était possible mais il en était incapable psychologiquement, du moins pour lui. Il disait à Yasushi et ce devant Lynn' :

-Ton esprit assassin était un fardeau....La mort sera ta libération...

Implacable et insensible presque. C'était le pourquoi du comment. Le destin a surement voulu qu'il meurt. Les lois de la nature sont implacables. Finalement Lynn avait marqué son esprit.
Pour le coup il se relevait. Y'a des moments où il fallait arrêter de se battre. Il était lui même responsable de ses blessures. Autant si déviance ou des méchants hostiles étaient présent, il aurait agit. Autant pour ça...c'était d'la connerie pure. C'était surement un sacrifice nécessaire.






THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Tori Clark le 12/7/2017, 04:49

Je n'obtiens pas de réponse de la part de la jeune fille. Je suppose donc qu'il n'y a pas grand chose que je puisse faire de plus. Je lève la tête pour voir ce qu'il passe plus loin avec Noa. On dirait que ça ne s'est toujours pas calmé. Certaines personnes semblent essayer de l'attaquer, TRÈS mauvaise idée, c'est probablement LA solution pour faire empirer la situation, si me fie à la logique. D'ailleurs, je crois remarquer quelque chose d'anormal... Enfin, " anormal ", ce mot ne vaut pas grand chose dans cette Académie, mais sur le coup, je ne trouve pas de meilleur mot. Il me semble que, malheureusement, ce qui devait finir par arriver est en train de se produire. Je vois quelqu'un être projeté après avoir été salement atteint, d'après ce que je crois apercevoir depuis mon point de vue, par l'un des rubans. Si c'est vraiment ce qu'il s'est passé, alors la vie de cette personne est en danger.

Étant donné que l'état de la jeune fille semble être stable, je la laisse là où elle est et cours en direction du point où la victime a atterrit. Alors que j'approche, je me rends compte que Jïnn est là... Et Lynn' aussi. Sur le coup, je suis rassurée par la présence de mon ami, il saura peut-être quoi faire... Mais j'entends ses paroles. Les propos qu'il tient me glacent le sang instantanément et je sens que quelque chose se brise à l'intérieur de moi. Je sers les poings et comble la distance qui me sépare des deux Rubis et de la victime. Sur l'un des tons les plus sérieux, sévères et menaçants qu'il m'ait été donné de prendre au cours de ma vie, je m'adresse lentement à Jïnn :

- Ta présence est un fardeau. Écarte-toi sur le champ.

Puis, sans lui prêter d'avantage attention, je me penche vers le garçon et le reconnais pour l'avoir déjà vu dans un de mes cours, j'en suis certaine, mais je ne parviens pas à mettre de nom sur son visage. Il y a bien plus urgent de toute façon. Son ventre est couvert de sang, ce qui, à tous les coups est mauvais signe. Il n'y a pas besoin d'être un spécialiste pour le savoir. J'essaie de faire abstraction de toute cette hémoglobine et prends la main du garçon.

- Si tu m'entends et que tu en es capables, sers-moi la main...

J'attends plus d'une dizaine de secondes et rien ne vient, alors je passe à l'étape suivante. Sans lâcher sa main, je prends la mienne, celle qui est libre pour tenter de prendre son pouls. Évidemment, il est faible, mais au moins, il est encore présent. Il y a peut-être un espoir si on agit rapidement, mais je ne sais absolument pas qu'elle est la procédure à suivre dans des cas comme ceux-là, alors tout ce que je trouve à faire, c'est de murmurer au jeune homme, même s'il ne peut pas m'entendre :

- Ça va aller. Tu ne mourras pas, Yasushi.

Yasushi... Voilà, c'est ça son prénom.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Invité le 12/7/2017, 05:31

Du coup... vous vous souvenez du gars qui avait lancé une bouboule à « connard berserk » ? Non ? J'vous blâme pas il est tellement osef ce mec... bon bref c'est le gars là... il a lancé sa boule... et... et je crois que j'ai pas dis ça mais bref. En gros il a voulu faire du Fairy Tail en parlant à l'autre débile eeeeeeet ça s'est pas bien passé pour lui. Mais parlons pas de ça maintenant, avec tout ça je me demandais quand même comment cette académie avait fait pour pas être détruite plus tôt... ah oui on avait des gens plus efficaces et qui foutait pas la merde avec deux bouts de ficelles... 'fin bref on reste pas sur ça on avance... même si c'est dur et on s'intéresse à un événement cool... y'en a pas bon alors on fait une review de Isekai Shokudou ! Ca fait des vues y paraît... le boss me regarde sale j'aime pas ça, on va pas faire ça alors. Bon en vrai... c'tait la même chose encore, ils étaient toujours en train de se fritter/sauver des gens... alors que je rappelle que le truc attaque pas vraiment depuis le début hein, il a tej un arbre... cool, il a détruit un stage... j'ai oublié le nom français niquez vos race... et il a repoussé tous les mecs qui l'approchait/attaquait... OUAAAAAAAAAAAAAH quelle méchanceté ! Bon bref on passe à  la « suite ».

Dons ouais, y'avait un mec il avait volé, du coup instinctivement moi j'avais fait sortir Lilith tu vois parce que JE VOYAIS OU IL ALLAIT ! ET PERSONNE ALLAIT TOUCHER A CETTE TABLE PIGÉ ! Non seulement on s'fait chier mais en plus ça veut nous empêcher de nous amuser le peu qu'on puisse ? Niquez vos races un peu là ! Donc Lilith sortit maiiiiiiiis... Bah j'avais aussi vu que Jinn était sur le coup doooooooonc bah au final j'avais rien fait après y'avait des bouboules ouais, mais rien d'inarrêtable au pire j'étais présente et l'autre aussi donc izi pizi. Le gars avait réceptionné l'autre boulet là et l'avait foutu au sol et C'EST LUI QU'AVAIT SAUVÉ LE BUFFET ! Du coup ça valait bien un p'tit.

Mah man.

En reprenant une p'tite gorgée des familles et j'vous vois là, ça veut pas dire « Mon homme » ça a la même signification que « mah nigga » mais avec man... donc fermez là. Bon j'passe sur le fait qu'il avait encore sortit une punchline à la con... et que j'avais soupiré en mode « Mais t'es sérieux là ? ». Et voilà... entre temps y'a une meuf qui avait débarqué, elle faisait tièp avec son corps d'africain en manque de tout là et elle avait sortit un truc en mode « j'suis trop bad ass et en colère, respecte moi ! » et elle avait fait la fragile à demander à l'autre de pas crever lolilol, sérieusement qu'est-ce qu'ils avaient tous avec les punchline bordel.. je pige pas et je pigerais jamais j'pense. Donc moi baaaaaaaah je l'avait vite fait poke avec deux p'tits coups de pieds en disant après avoir prit une autre p'tite gorgée de la salvation, je parle du mec hein pas de la meuf, on s'en bats les couilles de la meuf.

Yo... t'es mort ?

Ouais je sais, c'tait de la gaminerie mais y'avait une meuf qui demandait à un gars en train de crever de pas le faire donc hein, niveau connerie elle est à un niveau plus élevé que le miens lel.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Narok le 12/7/2017, 11:18

Résultat de l’analyse de la situation, c’était Noa qui avait péter une durite et qui avait perdu le contrôle de son pouvoir comme quand il avait tenté de m’arracher des aveux sur le terrain d’entrainement. Il m’avait déboité une épaule, presque bisé deux côtes mais j’étais le plus légèrement blessé on dirait. Yasushi qui était juste à côté semblait chercher quelque chose ou quelqu’un désespérément. Si ma conclusion était correcte et que c’était bien le fils adoptif d’Archi, alors il devait certainement chercher son infirmier de père. Après tout le seule autre personne que je pensais qu’il chercherait dans une telle situation était Noa, et lui, tout le monde savait où il était. Tout en prenant garde à ce que les rubans de Noa ne viennent pas attaquer Archie, je fis signe à Yasushi et lui désigna discrètement la chrysalide derrière moi que j’ouvris pour lui montrer la tête brune de celui que je cachais à l’intérieur. Il parût non pas soulagé mais horrifié. Quoi il attendait qu’il crève pour toucher l’héritage ? J’ai fait une boulette en le sauvant ? Nan ça devait être tout le sang qui enrobait l’homme à terre qui devait l’avoir fait pâlir, ça arrive souvent quand certaines personnes voient mon pouvoir pour le première fois. Trop de sang ça le met mal à l’aise.

Après ça c’est allé assez vite, Yasushi se empaler, puis projeter, puis il utilise ses boules pour parer au pouvoir de Noa qui allait attaquer la fille à qui j’ai soigné le bras plus tôt, Liam plante une ou deux carte sur Noa, Lynn’ et Jinn n’en foutent pas une… En gros pour eux c’était laisse la jeunesse se former ou je ne sais pas quoi, enfin un truc comme ça. Bref si ceux qui pouvaient ne voulaient rien faire alors il ne restait plus que moi pour le moment. J’avais plusieurs idées pour l’arrêter rapidement, et ça n’incluait pas de drogue, mais forcément de le tuer ou presque. Mais la meilleur restait la plus simple et la plus rapide. Au japon je l’avais soigné d’une blessure mortelle à l’abdomen, elle impliquait une lacération à l’arme blanche et une veine majeur de sectionnée, du coup il ne me restait plus qu’à retransformer le tout en sang, et le laisser se vider voir l’aider à se vider pour qu’il tombe dans une perte de connaissance par hémorragie brutale.

Je commençai à marcher vers lui parfaitement serein et je mis mon plan à exécution quand ses rubans me repérèrent et si dirigèrent vers moi. Avant qu’elles ne m’atteignent, je lui fis exploser une partie de l’abdomen dans une immense gerbe de sang digne d’une scène de manga gore. Les tissus qui comptaient parmi mes objets éternels avaient donc un volume de sang utilisé pour leur création trois fois supérieur au volume des tissus qui occupaient le corps de Noa. Donc forcément, ça avait fait un peu de pression. Je laissai la gerbe de sang éclabousser aux alentours ceux qui étaient à porter, dont Yasushi qui en prit une bonne partie, et utilisa une petite quantité de mon sang dans son organisme pour le mélanger au sien, prenant le contrôle de son fluide vital. Je forçais donc ensuite une bonne moitié du sang qui lui restait à s’échapper par le trou qui ornait son buste. Avant que la chute violente de pression artérielle n’entraine une perte de connaissance, ses rubans m’atteignirent tandis que je marchais et je le parai simplement en utilisant le sang dans ma peau pour les empêcher de pénétrer mon corps. Les rubans noirs se figèrent contre moi pour ceux ayant un angle suffisant, mais les autres glissèrent contre ma peau. Elles n’eurent pas le temps de tenter une autre attaque qu’elles commencèrent à mollir, et quand Noa tomba au sol, inerte, elles en firent de même puis disparurent.

Je m’arrêtai, et contempla le corps de Noa, pâle et presque mort. Je replaçai ce que j’avais défait, les organes que je lui avais créé au japon se reformèrent, et 6 secondes plus tard il retrouva un abdomen intacte et je remplaçai une partie du sang qu’il avait perdu, mais je ne pris pas le temps de soigner ses brûlures par électricité, il y avait d’autre blessé à soigner. Je commençais à être vraiment fatiguer, mon esprit m’appelais au repos, mais il y avait encore plusieurs blessé à soigner.

Levant la main vers le ciel je récoltai tout le sang qui s’était dispersé et avec lequel les gerbes du sang de Noa et du mien avaient été mélangées. Les gouttes de sang se réunirent au-dessus de ma paume dans une grande sphère de sang. Commençant par Yasushi, je fis le contacte entre lui et moi grâce à une partie de la sphère de sang, un grand tentacule vint directement contre lui comme si je lui avais tiré une flèche et entra dans sa blessure. Je cherchais et trouvais rapidement ce qui avait été blessé, soignant tous ce qui était vital à sa survie, dont son organe percé et quelques artères et veines importante, détruite sur le passage. Mais je ne soignai pas tout et il continuerait à avoir mal et  à saigner, mais il ne mourra pas en attendant que je repasse ou que des secours arrivent. Je pris une grande inspiration et beugla.

«  QUE TOUS CEUX QUI SONT BLESSÉ ET CONSCIENT SE FASSE VOIR QUE JE VOUS SOIGNE. QUE TOUS CEUX QUI PEUVENT SE DÉPLACER CHERCHENT DES BLESSÉS QUI SERAIENT INCONSCIENT LE POINTE DU DOIGT QUE LE VOIS. »

Uns par un, je fis comme avec Yasushi, soignant ce qui mettait en dangers leur pronostic vital et laissant le reste pour après. Je laissai les élèves s’aider entre eux pour dégager et transporter les blesser, des diamants arrivèrent également et aidèrent à soigner et à transporter certains emmenèrent Noa sur un brancard direction le portail . Surement pour l’emmener à l’hôpital. Les plus blessés mais qui n’allaient pas mourir étaient emmenés à l’infirmerie pour recevoir le reste de leurs soin. Ceux qui était blessés légèrement eurent une osculation et furent renvoyé dans leur chambre accompagné par un camarade de leur maison, et sommer de passer à l’infirmerie le lendemain.

Quand j'eu fini j'allais moi aussi à l'infirmerie tout en replaçant mon épaule et réparant mes côtes. En y allant je vis le bâtiment des surveillants la porte ouverte, et sur la table, ma bulle qui était destiné à Noa. Sans grande volonté à cause de la fatigue qui m’assaillait je la changea en balle rebondissante, laissant les traces de brûlures et retirant la drogue à l'intérieure. Je ne voulais pas à avoir à endosser tout ça tout de suite. Mais si on venait me demander je ne sais si je tenterais de me couvrir,  en tous cas il fallait que j'arrête de droguer les gens pour le moment. Une fois à l'infirmerie, je pris une chaise libre et me cala dans un coin pour dormir. A mon réveil, je soignerait les autres et attacherais Yumiko si elle tentait de venir soigner malgré les conséquences de son pouvoir.

Personnes soignées par Narok:
Shaerina, Quiet, "les autres avec eux mais j'ai pas leurs nom", Gwedoline et "le garçon avec elle".


Dernière édition par Narok le 12/7/2017, 12:14, édité 1 fois
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Narok le 12/7/2017, 11:28



Ceci est votre dernier tour dans l'event, il se fermera demain soir pour laisser le temps à tous le monde de faire sa conclusion.

Donc pour résumé la fin.

Narok à mit Noa au tapis et à commencer à soigner les blessés. Ceux qui veulent être soigner peuvent inclure son aide dans leurs réponses, ceux qui ne veulent pas ne le faite pas. Il y a des diamants qui arrivent peu après le début des soins et emmènent Noa à l'Hosto. Ils aident aussi à soigner les blessures gravent (avec ou sans pouvoir) et laissent ceux qui peuvent attendre, emportant ceux qui sont les plus touchés à l'infirmerie.

Vous pouvez également prendre en compte le lendemain pour passer vous faire soigner à l'infirmerie, ou pour vous réveiller à l'infirmerie. Seul ceux qui peuvent soigner et les blessés qui y ont été emportés peuvent y rester, pas d’accompagnant, personne ne reste au chevet de personne, y'a des gens qui bossent (et qui pioncent sur des chaises) là-dedans.

Personne à part Noa n'est transporté à l’hôpital. Kupo dans ta réponse tu peux inclure que des diamants ou des élèves viennent te donner un coup de main si tu ne trouves pas de joueurs pour t'aider, ceci afin de trouver Luxia et de l’emmener à l'infirmerie.


avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Stef' le 12/7/2017, 11:45

Tout se déroula extrêmement vite. Pas vraiment conscient de ce qu'il faisait, encore plus aveuglé qu'il ne l'était toujours par les effets de l'adrénaline, il courut vers Noa et par un miracle encore inconnu, réussit à l'atteindre. Ses mains entrèrent en contact avec sa peau, et il n'en fallut pas plus pour que l'irlandais reprenne ses distances, bondissant le plus vite possible à quelques mètres. Là où il semblait en sécurité, il observa alors les conséquences de son acte: les tentacules continuaient de faire des leurs, mais trop occupées par tous les autres qui essayaient d'arrêter Noa, ne s'étaient pas préoccupées de Stef'. Cependant, un instant les cris eurent cessé, et le visage de Noa sembla plus détendu et serein, comme si il avait oublié la douleur. Il put donc tirer une conclusion pour le moins intéressante, les lames volantes agissaient selon une volonté propre, et pas celle de leur possesseur. Ce constat suffit à lui redonner un peu d'espoir.

Conscient qu'il n'aurait plus d'utilité ici, si déjà il en avait eu une auparavant, décida de s'en aller voir ce qui avait bien pu se passer dans l'aile Diamant. Un tout petit peu essoufflé et le cœur battant à cent à l'heure, il respirait longuement dans l'espoir de se calmer.

Il franchit la porte et commença à parcourir l'étage, mais tout était vide de vie. Ou presque. Dans un couloir, il croisa de nouveau le jeune garçon à la chevelure couleur neige qui tentait désespérément de tenir debout. Sans prévenir de sa présence, il arriva pour essayer de l'aider et le soutenir, en mettant l'un de ses bras sous son épaule. C'est ensuite qu'il demanda:

"-Qu'est ce que tu fais? Il faut que tu ailles te reposer à l'infirmerie! Est-ce que tu veux que je t'y amène?"


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Naomi Harcrow le 12/7/2017, 11:46

Nous avancions tant bien que mal, les jambes de Quiet trainant lourdement sur le sol. Je cherchais du regard un endroit où nous pourrions le déposer pour qu’il soit en sécurité. Mes yeux se posèrent sur Ichiro, près de qui Astrid, à l’aide de deux ailes impressionnantes dans son dos, déposait des élèves qui semblaient mal en point. Bien ; une fois les blessés regroupés, nous n’aurions pas à courir de l’un à l’autre pour essayer de leur venir en aide.

« Tu… tu vois ? Je le savais, un soutien parfait. »

Je jetai un œil dans sa direction et croisai le regard de Quiet. Il n’avait pas l’air en grande forme, mais il avait un sourire aux lèvres. « La ferme », mimai-je du bout des lèvres. Mieux valait qu’il économise son énergie que de raconter des âneries pareilles. Il se tourna ensuite vers l’autre fille ; je fixai mon regard sur Ichiro pour ne pas perdre l’objectif de vue.

« Toi… Tu devras me dire pourquoi. Pourquoi je t’ai sauvé au péril de mgllbl… »

Voilà qu’il se mettait à cracher du sang. Au moins, ça lui éviterait de dire n’importe quoi. Nous arriverions bientôt au niveau d’Ichiro et des blessés ; encore quelques pas et nous pourrions déposer Quiet.

« Noa ne fait pas ça parce qu’il en a envie… Il faut l’aider. Que peut-on faire ? demandait une fille non loin de là. »

Noa. C’était donc le nom de la personne à l’origine de ce carnage. Qu’un pouvoir de cette envergure puisse échapper à son propriétaire… c’était terrifiant. Oui, il fallait faire quelque chose, mais utiliser la force ne me paraissait pas être la meilleure solution.

« Comment ça ?! L’aider de quoi ! Il massacre tout ce qui bouge, et vous voulez l’aider !? Pauvre folle ! Ce qu’il faut, c’est le tué ! Eliminé ce monstre, cet idiot, ce dingue !! Et si personne n’agit, j’irai le faire moi-même, quit à en laisser la vie, puissant ou non ! Je ne sauverais pas, ni serais témoin du sauvetage d’une monstruosité dans son genre !!! »

Si mes bras n’avaient pas été occupés pour le maintenir debout, je l’aurais certainement giflé. Il délirait, ce n’est pas possible ! C’était un élève qui avait perdu le contrôle, point. Cette Académie était là pour nous aider à nous maîtriser ; évidemment qu’il y avait des bavures, même si celle-ci était impressionnante. Quiet se mit debout avec difficulté ; l’autre fille le lâcha, je fis de même.

« Quit à en mourir, ajouta-t-il à voix basse. »

La jeune fille, les bras croisés, se posta entre Quiet et la direction où se trouvait Noa.

« N’y pense même pas ! Ressaisit toi c’est complètement insensé ! »

Mais Quiet ne l’entendait pas de cette oreille ; il commença à avancer d’un pas mal assuré et, avant que je ne puisse le retenir, elle lui saisit le bras.

« Je te déconseille de faire ça si tu ne veux pas t’attirer des ennuies. Il ne doit plus se contrôler et dans ton états je doute de tes capacités peu importe soit-elle. »

Elle le traina par le bras en direction d’Ichiro, attrapant une chaise au passage. Je la suivis, et ce n’est qu’alors que je vis sa blessure à l’épaule. On aurait dit qu’elle s’était pris un gros coup de fouet, qui avait laissé une grande marque rouge qui descendait dans son dos en saignant. Elle avait une sacrée force de volonté pour ne rien laisser paraître de cette blessure…

La jeune fille déposa fermement la chaise et força Quiet à s’y asseoir.

« Reste ici et calme toi, soupira-t-elle. Et merci pour m’avoie aider… même si tu ne sais visiblement pas pourquoi… mais sache qu’en échange j’en ai pris un autre pour nous deux.. »

Sa blessure… j’avais mal pour elle. Elle s’assis à même le sol. Ne sachant trop ce que je pouvais faire, je jetai un regard vers Ichiro et les blessés à ses côtés. Ils ne semblaient pas en mesure de bouger, à part peut-être la fille brune qui réussit à se mettre sur pieds et partir je ne sais où. Ichiro semblait s’en sortir avec ses blessés, même s’ils étaient tous dans un piteux état ; les vêtements déchirés ne semblaient pas rares.

Avisant une partie du t-shirt d’un des blessés, qu’Ichiro avait déchirée pour laisser apparaître des côtes brisées qui devaient être douloureuses, je me permis de prendre le tissu qui trainait et revins vers Quiet et la fille blessés à l’épaule. Avec le tissu, j’épongeai au mieux le sang de son dos et l’appuyai sur sa blessure pour essayer de calmer le saignement. En espérant que Quiet ne ferait pas des siennes. Ce n’était pas le moment.

« QUE TOUS CEUX QUI SONT BLESSE ET CONSCIENT SE FASSE VOIR QUE JE VOUS SOIGNE. QUE TOUS CEUX QUI PEUVENT SE DEPLACER CHERCHENT DES BLESSES QUI SERAIENT INCONSCIENT LE POINTE DU DOIGT QUE LE VOIS. »

Le cri me fit sursauter et tourner vers l’origine des rubans… qui n’étaient plus ? J’avais dû rater un épisode. Mais soit ; c'était la meilleure nouvelle depuis le début des ennuis. Je fis de grands signes de main en direction du propriétaire et la voix pour qu’il remarque les blessés à côté d’Ichiro. Puis je me levai et fis le tour du parc à la recherche d’autres victimes.

Ce n’était pas vraiment comme ça que j’imaginais ce banquet d’anniversaire, mais passons. Au moins, tout le monde finirait soigné… je l’espérais.


Je m'exprime (à l'écrit) en #9932CC.
Je m'exprime (en langage des signes) en #9932CC italique.
avatar
Naomi Harcrow

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Gwendoline Arget le 12/7/2017, 11:50

Ça faisait presque 10 minutes que je m'échinais à dévier tout ce qui passais près de nous. Je commençais à flancher. Pourquoi personne ne venais ? quelques morceaux m'avaient touchés, me blessant bras et jambes. Que du superficiel, mais ça faisait mal quand même. Un ruban s'approcha, et je compris que je ne pourrais pas le contrer. Je me jetais à plat ventre, espérant qu'il ne blesserais pas le garçon toujours inconscient derrière moi. Je me relevais, et tentais de faire réapparaître Fialinn, mais c'était peine perdue. Ma vision commençais à se brouiller. Il fallait qu'on bouge. J'avais aperçu une fille qui dégageais les blessés au même endroit, visiblement hors de portée des rubans et autres débris. Je rangeais Fialinn qui ne m'étais plus d'aucune utilité, et observais un peu. Ils étaient si loin... Je doutais d'y arriver, mais je tentais le tout pour le tout. Je passais mes bras sous les épaules du garçon, et commençais à le tirer jusqu'au groupe. Je trébuchais plusieurs fois, et du aussi esquiver quelques autres débris, mais plus je m'éloignais moins ceux-cis étaient nombreux. Je voyais flou. Il fallait que j'y arrive. Espérant être assez proche pour être entendue je criais une nouvelle fois :

-Venez m'aider ! S'il-vous-plaît !

Je n'en pouvais plus. Je le lâchais, je ne voyais plus rien. Je titubais vers ce qui me semblais être le groupe que je visais, mais je n'en savais rien, j'avais perdu tous repères. Je m'écroulais à genoux, espérant que quelqu'un nous sortirais de là, consciente, mais incapable de faire un pas de plus. J'entendis quelqu'un crier :

QUE TOUS CEUX QUI SONT BLESSÉ ET CONSCIENT SE FASSE VOIR QUE JE VOUS SOIGNE. QUE TOUS CEUX QUI PEUVENT SE DÉPLACER CHERCHENT DES BLESSÉS QUI SERAIENT INCONSCIENT LE POINTE DU DOIGT QUE LE VOIS.

Je levais faiblement le bras pour moi et l'autre garçon, incapable de faire plus. Je souflais à la personne venant nous chercher :

-J'ai juste besoin d'un peu de repos. Mais lui, je sais pas ce qu'il a, il s'est écroulé d'un coup.

J'étais à peine consciente, et je crois que je me suis même évanouie en fait. Je me réveillais dans l'infirmerie, plutôt en forme, si ce n'est la douleur causée par mes quelques écorchures. Je me levais et proposais mon aide pour soigner les blessés dans la mesure de ce que je savais faire, comme changer des bandages, ou autres trucs du genre. Je remarquais qu'il y avait beaucoup de monde, et les soignants semblaient débordés.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Yasushi le 12/7/2017, 13:21



EVENT

Si j'avait été conscient, j'aurais sans aucun doute remercié du fond du cœur Tori et compris que Jïnn, que je ne connaissais pas comme ça, n'était plus du tout digne de confiance. Décider du droit de vie ou de mort d'autrui n'était pas quelque chose de tolérable : à mes yeux laisser mourir une personne qui se trouvait près de soit revenait à l'assassiner. Autant dire que je ne pardonnais pas ce genre de choses. Heureusement, la pensée partagée des deux Rubis que ma vie n'avait aucune once d'importance et le fait que l'Emeraude ne sache pas comment m'aider ne porta pas préjudice puisque quelqu'un (Narok) me soigna avant que la perte de sang ne me soit fatale. Bien entendu, il avait fait le stricte nécessaire, mais je fut assez rapidement prit en charge par des Diamants qui venaient d'arriver.

Soigné et emmené à l'infirmerie, ma vie fut rapidement sauvée parmi tant d'autres. Malheureusement, comme un médecin l'avait prévenu après un énième coup de couteau bien des mois auparavant, mon moral n'avait peut-être pas aussi bien supporté cet attentat à ma vie, qu'elle soit volontaire ou non. De ce fait, que ce soit le soir même ou les jours suivants, je restai plongé dans le coma sans qu'on sache précisément quand je pouvais me réveiller. Lorsque le moment fut venu, quand il fut soigné et qu'il demanda de mes nouvelles, on prévint Archie de mon état.

(c) Rin sur Epicode


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Wyls Dravis le 12/7/2017, 13:31

C'était devenue une nouvelle fois le chaos, mais cette fois-ci, celui-ci se déchaînait comme jamais auparavant. J'étais témoin des dégâts sans pouvoir rien faire. Alors que j'appliquais les conseils que j'avais moi-même donné à Miss Geistlitch. Celle-ci avait l'air d'en décider autrement, ou plutôt de les appliquer à un niveau bien supérieur. Tout ce que j'ai pu entendre était un "Barres-toi." Le temps de me retourner, je ne la voyait plus. Et le temps de me rendre compte de ce qu'il se passe, j'avais beau scruter les environs, plus aucune trace d'elle. Elle s'était tout simplement volatilisée. On dirait qu'elle a décidé de s'éclipser de la fête, je la comprend. Cet endroit perd de son intérêt chaque seconde qui passe. Après tout c'est une fête, pas un foutoir pour se défouler et se déchaîner. J'avais fait ce qu'il me semblait juste et possible précédemment, mais je ne vois vraiment pas quoi faire à l'instant. Je pense... Que je vais moi aussi m'éclipser. J'ai assez, mangé, sociabilisé et suis assez sorti pour au moins un mois.

C'est donc maintenant que je décide de quitter la fête qui a lamentablement échouée à cause de brutes sans nom écervelées. Je me dirige lentement mais sûrement vers les dortoirs Saphir, aidé de ma béquille. J'y passerais sûrement le reste de la journée, ou peut-être que j'irais à la bibliothèque. J'ai des expériences à préparer. Des objets à construire, du temps à passer. Nous verrons bien ce que l'avenir nous réserve dans cette Académie. Bien trop dangereuse pour se permettre de donner cours dans la paix.


Je communique avec le monde extérieur en #8200A2

À quoi devrais-je dédier cette vie qui m'a été offerte ?
Thèmes:
Pondering idle theme


Decisive battle theme
avatar
Wyls Dravis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Kendra le 12/7/2017, 14:03

HRP:
Je tiens à préciser que tout ce qui est dit à propos de Hideki dans ce post a été vu avec lui et que je ferais les modifications le concernant si nécessaire.

EVENT - Anniversaire de Tsuki

Peu après que je sois revenue près des blessés et Ichiro, j'entendis une voix hurlée de plus loin, ce qui ne manqua pas de me faire sursauter :

- QUE TOUS CEUX QUI SONT BLESSÉ ET CONSCIENT SE FASSE VOIR QUE JE VOUS SOIGNE. QUE TOUS CEUX QUI PEUVENT SE DÉPLACER CHERCHENT DES BLESSÉS QUI SERAIENT INCONSCIENT LE POINTE DU DOIGT QUE LE VOIS.

Suite à cela, le terrain de ce qui fut une fête devint comme une fourmilière un peu plus organisée que quelques instants plus tôt. La panique en moins, nous pouvions mieux nous concerter, nous entraider... ou partir sans rien faire pour certains.
C'est d'ailleurs le moment que choisirent la plupart des diamants pour intervenir. Un jeune homme, celui qui avait hurlé, était venu nous aider, nous qui étions un groupe de blessés avant que quelques diamants viennent prendre la relève. D'ailleurs, quand on me demanda comment j'allais, je préférais leur dire qu'il y avait bien plus urgent que moi et que j'allais bien. Je parlais notamment du garçon qui avait des côtes cassées à côté de moi même si le pire était passé. Bientôt, le groupe fut ramené à l'infirmerie et soigné, ce qui, finalement, fut le cas pour quasiment tout le monde. Je pus donc être soulagée sur ce point, si ce n'est que je gardais une certaine peur concernant Archie et Noa. Malheureusement, je ne pus rester ici et l'infirmerie ne m'était pas accessible tant que je ne disais pas que j'étais blessée. Je décidai donc de retourner à la maison Emeraude en espérant très sincèrement qu'ils allaient bien.

Lorsque j'eue enfin atteint ma chambre en tentant par tous les moyens de cacher mes maux, j'allai vers mon espace et profitai d'être seule pour prendre mes cachets. Puis, assise sur mon lit, je pris mon portable sur lequel je pus constater un nombre assez conséquents de messages et d'appels en absence venant de ma mère et quelques-uns de mon frère.
Ce fut d'ailleurs lui que j'appelai pour le prévenir que j'allais bien mais que notre maternelle étant assez lourde (je lui lu d'ailleurs certains de ses messages pour le lui prouver) j'avais mi mon portable sur silencieux pour avoir la paix. Il n'était pas question que je lui avoue ce qu'il s'était passé, préférant rester sur une note positive. Puis, quand tout fut enfin terminé, le calme de ma chambre me permit de me détendre, donc de m'endormir assez rapidement sans que je prenne le temps de me déshabiller ou de me mettre dans mes couvertures.

ft. plein de monde !!


Dernière édition par Kendra le 12/7/2017, 14:34, édité 1 fois


Je parle en #cc66ff
avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Felias le 12/7/2017, 14:05

Donc en gros ma parlote là, elle sert à QUE DALLE ! VRAIMENT !! C'EST UNE PUTAIN DE BONNE JOURNÉE ÇA !!! OUAIS MA PATIENCE A ATTEINT SA PUTAIN DE LIMITE !!!! Et puis de toute façon, qu'est-ce que j'en ai à foutre, hein. Noa j'le connais pas vraiment après tout. Et puis en plus il finit par s'en prendre une et se calmer, Jean-Michel sauveur MERCI. V'là qu'en plus le gars il heal tout le monde ! Putain son pouvoir fait le café en fait ! OUAIS J'SUIS PUTAIN D'SALÉ !! UN PROBLÈME ?!!!

- Wah... Putain c'est bon j'ai compris, c'tait une caméra cachée vos conneries en faite ? Vous êtes vraiment des fdp les gars c'fou.

Alors que tout redevient "normal", moi j'en ai ma putain de claque. Je me met en tailleur, reprend une bonne respiration et me rephase. Paralysie... Blablabla... On s'en bat les cuys. Du coup, je me relève après, à moitié sourd et myope. Et c'est très malheureux pour les oreilles des gens parce que je suis salé en plus. Du coup je m'en vait de la zone accidenté en rouspétant de la merde à moi seul, parce que j'ai envie de péter les cuys à tout le monde c'tout.

- EH BAH GG ! Avec vos conneries vous avez réussi à faire une fête pire que mes cours ! WAW ! MAIS COMMENT VOUS FAITES ?! Noa t'es trop con, le blondinet d'avant aussi. J'parle même pas du fait que tu te soit fait défoncer comme un con... Les seuls legits ici, c'est les deux cons qui nous ont regardé foutre la merde et qui ont comprit ce que j'aurais dû comprendre depuis un moment : Les gens ici c'est des cons c'fou, et ça sert à rien de les aider ! ET LA CIVILITÉ BANDE DE TROUDUCS !!! Vous connaissez ? Apparemment non. Comment le gens peuvent rester ici après autant de dawa ? Comment JE peux rester ici ? Sérieux j'vais m'tirer moi. Même si les gens s'en foutent. Quand t'as un élèves qui se barre parce que l'école est trop dangereuse c'est qu'y'a une cuys quelque part.

Du coup j'me tire vers les boissons pour en choper une. Au passage j'examine un peu de plus près les "vétérans". Pourquoi vétérans ? Parce qu'ils ont suffisamment vu assez de merde ici pour plus rien en avoir à foutre de ces abrutis, ou du moins c'est ce que je pense, ça pourrait être aussi des connards finis mais j'en ai plus rien à battre vu dans l'Académie à la con où je suis. Meechy avait raison putain, ça sert à rien de rester enfermé ici. Et j'devrais faire de même que ces vétérans et plus rien avoir à en battre ou alors me tirer.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

HOPE LES AMIS #Hope:

Dédicace à la boss des pigeons et trouveuse d'images.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Ichiro le 12/7/2017, 14:27

Kendra revint quelques minutes plus tard avec une trousse médicale. Ouf, elle a réussi et elle n'a rien ! Je commençais à fouiller dedans. Il y avait des médicaments tel que du doliprane... Cela pouvait peut-être soulagé la douleur... Je réfléchissais  lorsque je remarquai que le bruit du combat s'était calmé. Je me retournai et je vis le rubis à moitié mort, couvert de sang et à côté de lui, le gars de ma chambre que je trouvais cool mais dans ce cas là je le trouvais plutôt terrifiant... Son pouvoir lui permettait de contrôler son sang à diverses fins il me semble. Capable du meilleur comme le pire... Peut-être qu'un jour il pourra m'aider à contrôler mon pouvoir vu que je manipulais aussi les matières, il devait peut-être y avoir des points en commun  entre nos pouvoirs mais bref.

Des Diamants arrivaient pour porter secours. Ils en ont pris du temps ! Ils étaient par contre, il faut l'avouer, très efficace comme on pourrait s'y attendre du staff d'une école comme Tsuki. Le mec transpirant de coolitude cria aux autres élèves :
« QUE TOUS CEUX QUI SONT BLESSÉ ET CONSCIENT SE FASSE VOIR QUE JE VOUS SOIGNE. QUE TOUS CEUX QUI PEUVENT SE DÉPLACER CHERCHENT DES BLESSÉS QUI SERAIENT INCONSCIENT LE POINTE DU DOIGT QUE LE VOIS. »
J'aidai des gens à mettre le garçon inconscient sur un brancard tandis que Kendra donnait des informations sur les
blessés qu'on avait récupéré alors que le garçon aux côtes brisées partait déjà à l'infirmerie. Bon je n'avais plus rien à faire ici. Cette fête avait été une catastrophe bien que j'avais rencontré beaucoup de personnes sympathiques.

Je cherchais quand même Astrid du regard pour la féliciter. Comparé à elle, je n'avais pas fait grand chose. Elle était toujours là. Je lui dis :
« Astrid t'as vraiment été génial. Je pense que les gens que t'as aidé t'en sont reconnaissants et moi aussi. J'espère te revoir une autre fois ! »
Je repartais en direction de mon dortoir, un peu gêné. Trop d'interactions sociales pour aujourd'hui... ma timidité refaisait surface! Toute cette agitation m'avait fait oublié que je n'avais toujours pas mis de biafine sur mes coups de soleil. Je changeai donc de direction pour l'infirmerie. Bien qu'elle était sûrement pleine à craquer, je passerai juste pour mettre de la pommade puis je rentrerai à ma chambre.

Un bon plan pour finir cette journée dans le calme...


Avec l'avatar, le thème! :3:


Mes paroles sortent de ma bouche en cette teinte... (000099)

avatar
Ichiro

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Ulli le 12/7/2017, 14:48

C'était le chaos, j'étais bloqué dans un coin, sans pouvoir rien faire. Cependant, à force d'effort et de prudence, j'ai pu sortir de la zone de guerre. Au même moment, je vois Yasushi prendre un sale coup. J'aurais cru que j'aurais ressenti de la peine ou quoi que ce soit, mais rien. Je me suis contenté de regarder le gars frôler la mort sans rien dire, alors qu'une profonde lassitude s'installait. Au bout d'un moment le type aux cheveux de jais se met à maîtriser la situation. À ce moment tout ce que je trouve à penser c'est... Pourquoi pas plus tôt ? C'aurtait été plus logique de d'abord écarter la menace pour ensuite sauver Archie de son état critique. À ce moment je sens que je me détache de tout ça, comme si je n'était plus moi. Ou plutôt j'étais toujours moi. Mais tous les liens que j'avais tissé jusqu'à présent me semblaient s'effacer peu à peu, me laissant simplement en spectateur objectif de la scène. J'ai du prendre un coup sur la tête. La situation chaotique se clos, et on peut la résumer par un enchaînement d'action irréfléchies et stupides de la part des participants de cette fête et je fais partie du lot à mon plus grand regret. Le cas d'Archie faisant exception, bien que je me demande comment il a pu en arriver à faire une attaque si il était censé tout faire contre.

En résumant tout dans ma tête, je subit une sombre pensée. J'en viendrais presque à regretter mon passé, en voyant que ce présent ne m'offre que des stupidités sans nom. Bien évidement je ne sais rien de mon passé, ce n'est que mon instinct qui me le crie au plus profond de moi, à cette pensée de regret d'ailleurs, je commence à sentir un mal de tête infernal se lever... Mon passé. Bien évidemment je reste maître de moi-même. Pour le coup je suis extrêmement calme. Et pourtant une rage bouillonnante commence à se manifester en moi. Je me contente de marcher vers une des entrées du château. Et tout ce que je trouve à dire en chemin c'est...

- Cette soirée fut très décevante....

Je me contente alors de regarder l'ensemble de l'évènement réduit à néant d'un oeil mauvais. Pendant quelques temps je fixe la dissidente et le visage familier qui lui tient compagnie... Ceux-là n'ont pas bougé il me semble, grand bien leur en fasse. Je témoigne aussi de la rage justifiée d'un des élèves, faisant acte de lucidité dans toute cette stupidité sans nom. Je sors donc du périmètre de la fête, mais j'attends et observe toujours. J'attends la fin complète de cet évènement, mais cette fois-ci, je n'agirais que par satisfaction purement personnelle.


Chosen fate
03% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| | "Coolest"
78% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |i     "Kira"
i19% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |i   "Weise"


Auf wiedersehen Laworth.



Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Liam le 12/7/2017, 16:25

Il faut que les civils reculent, il doivent se mettre en sécurité pour ne pas subir les attaques des tentalames de Noa.  Une fille capable de se changer en pigeon essaye d'en évacuer un maximum, elle a tout compris. Ensuite il y a encore Zeus avec les cheveux teints en rouge qui balance ses éclairs et il y a un type qui essaye de résonner Noa. Bon, ça marche que dalle...

   Perso de mon côté mes 5 cartes ont été lancés mais que 2 ont fait de réels dégats. Les autres ont été parés par les tentalames qui sont toujours prêt à attaquer le moindre humain dans leurs zone. Étant un humain et étant dans leur zone elles se décident à m'attaquer à 10, j'envoie 10 cartes piles au point d'impact ou les tentalames sont sensé transpercer ma chaire . Les lames transpercent mon sweat-shirt et me projettent sur le sol. On pourrait croire que j'ai été transpercé si on est trop loin de moi mais en réalité on dirait juste un type heurté par une voiture projeté en arrière. Je sens les armes de Noa sortir de mon vêtement sûr que leur mission est accomplie et je me relève juste à temps pour voir Narok surgir et littéralement faire exploser le torse de Noa en une gerbe de sang. Même moi qui ait vu des horreurs je ne peux m'empêcher d'avoir un léger haut-le-cœur face à cette scène gore...


   Ensuite je récupère mes cartes sur le corps de Noa en lui déchiquetant un peu plus les poumons au passage pour bien m'assurer qu'il ne se relève pas. Après ça je me dirige vers les civils en hurlant :

-Circulez, si vous êtes blessé et que vous pouvez marcher vous allez voir Narok maison Saphir ! Sinon levez le bras si vous le pouvez et je viendrais vous chercher

    Ouaip j'ai assez entendu le nom de Narok pour le retenir.

Je remarque le garçon qui s'est prit un tir dans la tête non loin de moi. Il a essayé de soulever un arbre par dessus quelqu'un mais le tir l'en a interrompu. Je me sers de mes pouvoirs pour réduire le poids del'arbre et l'en dégager mais il est trop lourd pour moi. J'essaye de réveiller le bon bébé en face de moi pour qu'il m'aide.

-Hey  moi c'est Liam Wicketson, j'vais te demander de te réveiller parce que je pense pas que j'arrive à te soulever pour t'emmener voir Narok. Dans le pire des cas je peux te faire rouler mais...
Résumé du post:
Liam se protège des tentalames. Ensuite le combat se termine, il récup ses cartes et s'en va . Après ça il aide la jeune fille que Marco avait essayé d'aider. Ensuite il essaye de réveiller Marco. The End


Dernière édition par Liam le 12/7/2017, 17:42, édité 1 fois


"Liam et Dwin, le duo de la chatte."
Compteur de conneries de Liam 107

Le thème du Liam en combat !:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
La classe d'un homme qui réussit ses jets:
avatar
Liam

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Quiet Arcwind le 12/7/2017, 16:51

J’avançais petit à petit, avec des pas lents et maladroits, vers Noa. Je tentais de tendre la main vers lui, avec mes doigts positionné de tel a sorte à pouvoir l’étrangler. C’était futile, mais je ne pouvais m’en empêcher, je contractais mon bras, avec le peu de force que j’avais en sa direction, et ruminais *Meurs… Meurs…* tel un zombie devant un cerveau.

Je continuais de fixer Noa, et ses rubans, jusqu'à ce qu’une main sur mon bras m'interrompe dans mes pensées, et dans ma marche. Retenu, je ne bougeais plus, jusqu'à ce que je vis Hibiscus se mettre devant moi, m'empêchant de voir Noa. Elle n'avait pas l’air d'être dans son assiette, sans pour autant le laisser paraître. Elle était concentrée sur autre chose…. Jusqu'à ce qu’elle m'engueule.

- N’y pense même pas ! Ressaisit toi c’est complètement insensé !

Insensé ? Tsss, la façon dont j’ai agi juste avant était insensée, la façon que j’agis maintenant envers la situation actuelle est tout à fait normale… Alors laîche mon bras, et écarte-toi. Je ne veux pas faire du mal à la seule vie que j’ai sauvé de ma vie.

J’avais beau pensé tout ça, je ne disais rien… Je le regardais comme interrogatif sur la situation, lorsqu’elle reprit la parole.

Je te déconseille de faire ça si tu ne veux pas t’attirer des ennuis. Il ne doit plus se contrôler et dans ton état, je doute de tes capacités peu importent soit-elle.

Les ennuis et mon état importent peu ! Pour qui me prend-elle…? Ksss, elle ne me connaît pas, et ose juger mes capacités. Je sais que je ne vaux pas grand chose, c’est pour cela que j’ai ce pouvoir, pour changer la donne ! Même si… Je ne l’ai plus. On parle de puissance, de capacité, et de force, mais en réalité, la rage de vaincre surpasse tout cela, j’en suis sûr. Mon frère avait la rage, et a réussi, je l’ai aussi, et réussirais. Sur cette pensée, je commençais à me mordre la lèvre, allant jusqu'à me faire saigner de celle-ci.

J’allais alors continuer ma marche, malgré qu’Hibiscus soit devant moi, mais son emprise sur mon bras s’intensifia, allant même à me rediriger vers Ichiro. Je sentais le regard de Naomi sur la fille de la bibliothèque, et bien que j’eusse aucune idée du pourquoi, l’idée qu’elle fixe une personne autre que moi ainsi, avec le même regard que le jour de mon arrivé… Étrange.

Perdu dans cette pensée, brusquement, Hibiscus me déposa sur une chaise non loin, avant de reprendre la parole, s’asseyant non loin.

- Reste ici et calme toi, soupira-t-elle. Et merci pour m'avoir aidé… Même si tu ne sais visiblement pas pourquoi… Mais sache qu’en échange, j’en ai pris un autre pour nous deux…

De quoi se mêlait-elle ? Plus elle parlait, plus j’avais l’impression d’avoir mal au crâne, et pourtant, je l’écoutais, l’air de rien, oubliant peu à peu Noa et ses rubans. Naomi commença à accourir vers Ichiro, comme si elle semblait avoir trouvé une idée, tandis qu’Hibiscus commençait à remuer alors qu’elle était assise. Elle se tourna légèrement, puis me montra son épaule. En sang, lacéré, de multiple plaie ouverte, et le sang n’avaient pas arrêté de couler… C’est le coup qu’elle dit avoir pris ? “Pour nous deux” ? Tss, et alors ? J’avais nullement besoin de son aide, et encore moins qu’elle me dise tout cela. Pour autant, il était hors de question que je m’éloigne d’elle, elle n'avait pas la réponse à ma question, mais ce n’est pas moi qui y répondrais. Il était hors de question de la quitter alors, sans qu’elle ne trouve la réponse. Pourtant… Était-ce par empathie ? Pas envie de sauver quelqu’un ? Simplement pour la gloire ? Pour m’amuser ? Car elle m’est peut-être mignonne ? Car… Mon frère aurait agi ainsi ? Tss, tout cela est ridicule. J’en oubliant alors ces pensées pour le moment.

Du moins, jusqu'à ce que Naomi vienne, pas surprise, toucher le tour de mes blessures avec du tissu. Je le sentais, ripé ma peau, touchée certaines parois de ces mêmes blessures, et s'alourdir de plus en plus sous le poids du sang. Déjà imbiber ? Je me tournais alors vers Naomi, avec une léger sourire, les yeux vers le bas.

- Désolé… La prochaine fois, c’est moi qui t’aiderais, promis. Par contre, appuis pas si FORT !! …

Je commençais à ressentir la douleur de mon corps, mes pieds, mes mains, mes jambes, mes bras : mais surtout mon dos, dont la douleur montait de plus en plus. En haletant, je tentais de continuer ma phrase tout en contenant ma douleur.

*Bruit d'halétement*… Je ne t'ai pas demandé, mais comment tu vas toi ? Tu n’as pas l’air blessé.

Je n’avais pas l’habitude de poser cette question a qui se soit, alors le fait de l’avoir prononcé m’était étrange, et ces nœuds dans l'estomac n'aidaient pas. J’avais l’impression d’accorder une toute petite confiance a quelqu’un pour la première fois. Elle n'allais pas répondre, bien sur, je la connaissais un peu, mais la vue de son visage était déjà une réponse.

Reprenant une bonne assise sur ma chaise, je regardais à nouveau Hibiscus, et.. En y réfléchissant, je ne connaissais pas son nom. Je trouve cela idiot de l’avoir sauvé, peu importe la stupide raison, et de ne pas connaître son nom. Je vis les rubans de Noa retourné en lui à ce moment-là, après énormément de tentative de la part de divers élèves. L’idée que cet idiot de Noa soit calmée, me rassura quelque peu. Mais on ne peut pas laisser un monstre de sa nature en liberté. Et une cage ne suffirait pas. J'étais décidé à le tuer, aujourd’hui, ou demain, peu importe.

Retournant au présent, tandis que mon regard était fixé sur Hibiscus, j'engageai la conversation, malgré le mal que j’avais à bouger ma mâchoire.

- Dis-moi, maintenant que je t’ai sauvé la vie, et qu'apparemment, même si j’en doute fort, tu as pris un coup inutile pour moi, je souhaiterais au moins connaître ton nom.

Sans nul doute allait-elle me répondre ? Dans tous les cas, je me levais alors, malgré l’effort demandé pour lutter contre la douleur, et avec le peu de force qu’il me restait. J’allais lui tendre la main, lorsque je vis Ichiro non loin, se démener comme il pouvait pour sauver ces deux personnes. Cet idiot… Non, cet homme a bon fond. Il a peut-être un problème, mais il n’est pas mauvais. Un bon idiot en somme. Cette petite phrase me fit sourire, c’était agréable de sourire dans ces conditions.

Revenant sur Hibiscus, je pris la parole pour tendre cette main vers elle. Même si c’était idiot d’agir ainsi, le fait de serrer la main, moi qui toujours fait la révérence, je n’en étais pas capable. Alors se sera bien suffisant. Tandis que j’attendais patiemment sa réponse, je repris la parole.

Et sache que m’a question de… De… De tout a…

En disant cette phrase, je me perdais de plus en plus. Mes oreilles avaient des acouphènes d’une telle ampleur. Ma vue se flouait, et j’avais l’impression d’avoir moi âme aspirer quelque part. Je titubais quelque peu, avant de retirer ma main pour la mettre contre ma tête. Je tentais alors de me rassoir, mais avant même d’atteindre la chaise, je voyais le sol à l’herbe ensanglanté se rapprocher de moi. Je tombais, là, une nouvelle fois, sans rien pouvoir faire. Suis-je faible ? Peut-être que oui, moi qui m'étais évanoui juste devant Hibiscus. C’est ridicule.

Il y a tant d'idiot sur cette terre, et c'est moi qui tombe. Monde ingrat.


avatar
Quiet Arcwind

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Astrid le 12/7/2017, 17:33

J'étais épuisée. Enfin je crois. Parfois ma vision se troublait brièvement. J'en pouvais plus, j'étais crevée. J'avais chaud, mes jambes tremblaient, je me déplaçais difficilement. Je ne servirai à rien, je serai juste un poids, un boulet. En plus y a les diamants qui débarquent. Eh beh mon vieux, c'est pas trop tôt. Ca ne sert à rien de courir. Je pense que je vais aller dans ma chambre et dormir. Oui dormir. Je fis donc demi-tour en direction de Ichiro afin de le saluer et de le remercier. Lorsque j'arrivais à son niveau, il me dit:

Astrid t'as vraiment été génial. Je pense que les gens que t'as aidé t'en sont reconnaissants et moi aussi. J'espère te revoir une autre fois !

Je rougissait. Merde, j'ai pas l'habitude qu'on me fasse des compliments! Normalement, quand un élève vient me parler, c'est pour m'insulter ou me frapper.

Merci Ichiro. Tu as aussi été formidable. Ne penses pas que tu as été inutile. Au contraire, tu as été un des plus utiles. Ramener les gens c'est une chose, s'en occuper c'est autre chose. J'espère aussi te revoir un jour! Que dirais-tu qu'on se retrouve un jour pour s'entrainer ou boire un coup? On devrait échanger le numéros.

Je griffonnais ce dernier sur une feuille en papier du banquet et la lui donnais.

Tiens, v'là le mien. Allez je te laisse, je suis crevée. Salut!

Je parti donc en direction de mon dortoir. Ce gars est vraiment gentil. Sérieux, c'est le genre de personne avec qui j'aimerais me lier d'amitié. Après faudrait que j'arrive à lui faire confiance, et ça c'est une autre histoire.

Epuisée, je rentrai donc dans ma chambre, mit mon pyjama. Ce ne fut pas sans difficulté à cause de ces foutues plumes qui couvraient mon cou, mes bras et une partie de mon dos. Je jetais mon T-shirt défoncé et parti me coucher.
C'était une sacrée journée.


avatar
Astrid

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Artemis le 12/7/2017, 19:20

Elle prend donc Hideki et s’envole. Elle le dépose avec d’autres blessés. Si je ne peux plus aider à évacuer je pourrais là bas pour pratiquer les premiers soins. Elle cherche quelque chose du regard, moi peut-être. Je lui fais un signe la rejoins en quelques pas. Je n'ai pas vu sa forme “volante” car je regardais Noa à ce moment là. Il a fortement blessé un de ses amis et ces rubans sont toujours incontrôlés. Ils commencent d'ailleurs à s'agiter un peu trop haut à mon goût, puisqu'il y avait Astrid qui volait il y a quelques secondes.

Des diamants commencent enfin à arriver, après que Narock ai maîtrisé Noa. Ils emmènent​les blessés vers l'infirmerie et Noa est évacué. Je voudrais retrouver​ Astrid pour la remercier et récupérer son Numéro de téléphone. Et qu'on se revoit. (ASTRID TU VEUX RP AVEC MOI?). Je l'aperçois et marche vers elle. Mais elle parle avec quelqu'un puis part.

Tout le monde part d'ailleurs. Je décide d'aller à l'infirmerie pour apporter mon aide. Il est pour moi hors de question de ne rien faire alors que tant de gens ont été blessés. Et si il y a un moment de creux, je pourrais soigner mais petite blessure à moi. Les physiques en tout cas. Car j'ai été secouée par tous ses événements et cette violence. Je suis également triste pour Noa qui a créer beaucoup de problèmes et qui va se sentir hyper mal. MAIS ?? ET LUXIA ? ELLE EST OÙ LUXIA ? J'espère qu'elle sera à l'infirmerie. Encore une raison d'y aller.
J'aide à transporter les blessés sans brancard et vais aider à l'infirmerie


THE END



Je vous parle en #000055 et je miaule, aboie, rugie, meule, bêle, .... en #330000

Rim❤️



Merci Luxia, KEUR:
avatar
Artemis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Invité le 12/7/2017, 20:01

Résultat des courses ! Bah y s'est rien passé, Narok à sauvé l'univers, il s'est transformé en loup... attendez non je me goure de d'histoire là. Ah oui voilà, il a soigné tout le monde ET TOUT CA EN UN TOUR. J'vais rien dire, on va avoir des problèmes sinon...moi j'appellerais Maître Bullshit à la barre mais tout le monde trouve ça normale apparemment, j'suis qui pour juger ? BAH J'SUI LYNN' ET J'VAIS JUGER ! TOUT CA, CA. A. SERVIT. A RIEN ! TOUTE CETTE HISTOIRE C'TAIT JUSTE POUR QUE QUELQU'UN AIT SA CRISE D'ADO ET FIN ! Bordel de merde... J'sais je suis pas irréprochable mais merde... même niveau perte de contrôle j'suis pas aussi ridicule... et vous savez quoi... ouais non rien. Bref c'tait de la merde... et je me dis que j'aurais dû empêcher ce magnifique héros de sauver le connard qui était devant nous... pour lui apprendre un peu que la mort ça arrive quand soit on fait de la merde... soit quand on est une merde... soit quand on est trop vieux mais ça c'est autre chose... et soit quand c'est le pouvoir qui veut ta mort CLIN D'OEIL CLIN D'OEIL. Pour le gars en PLS c'tait clairement plus les deux premier qu'autre chose hein... ça et la connerie pure m'enfin bon on était plus à ça près.

Du coup bah grosse perte de temps ! Bah oui ! C'est pas drôle sinon ! Putain de merde... bon on reste pas sur un truc aussi négatif comme mon pouvoir ! LOL ! Nan on va s'dire que j'avais une baston de prévu mais qu'avant ça je priais pour qu'on s'tape un vrai truc et pas juste un connard random et inutile qui avait sa crise parce qu'il a pas eu son pom'pote... Boss... t'as changé mes fiches...
Non, continue à lire.
Haaaaaa... t'es vraiment un gamin des fois. Et du coup bah nous, on s'en était sortit magistralement avec que dalle, aucune blessure... tu veux vraiment que je lise ça là ? ...Putain de merde... juste mon égo un peu salit parce que j'ai touché un putain de fragile qui voulait jouer au héros et qui s'est mais défoncer avant que le vrai Jésus arrive et rétablisse l'univers dans sa continuité originale et pure... Bon et sinon j'ai dis qu'on s'quitte pas sur du négatif alors... bah la table est canoniquement intacte, cette journée était donc parfaitement bien... bon pas remplie mais au moins la mission qu'on avait avait été accomplie voilà. Du couuuuup... bah j'avais amené mes flingues pour rien et... putain boss... J'AI PAS VU DE DETECTEUR DE METAUX BIZARREMENT... peut-être parce que j'ai été légit sur le comment j'ai amené l'arme ? Oh p'tête qui sait. Donc j'étais venue équipée pour rien... Je sentais ça allait péter quand j'aurais pas mes armes, je le sentais. Ah oui yo Felias, j'ai la flemme de dire que t'étais passé mais voilà t'as une apparition dans l'histoire.


Dernière édition par Lynn' le 12/7/2017, 20:55, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Daaf le 12/7/2017, 20:18

Il n'avait pas entendu la phrase. Il se releva. Il lui ordonna de se mettre à l'abris. Il partit. Et c'était tout.

Daaf le suivit du regard encore un peu, l'observant lancer ses cartes, et se battre contre le monstre que Noa était devenu. Se remettant de ses émotions et les battements de son cœur ralentissant au fur et à mesure qu'il respirait, il se releva et prit la fuite vers le dortoir : il marcha en trottinant comme pour ne pas perdre sa respiration, celle ci étant devenu si forte tellement ses sentiments était devenu intenses il y a quelques minutes à peine. Une fois arrivé aux dortoirs, et devant la porte de sa chambre, le garçon se colla contre le mur et descendit le long de celui ci, pour se retrouver assis, les genoux au niveau de sa tête. Et il regarda longuement la fenêtre du couloir.

Il regardait la lumière jaune-orangée qui filtrait ses rayons à travers la vitre, et donnait une ambiance paisible à l'endroit. Le radiateur donnait un peu de chaleur, suffisamment pour se sentir confortablement installé. Un moineau, posé sur le rebord de la fenêtre, lui faisait partager ses petits gazouillis et ses quelques coups de becs contre la paroi. La légère brise de fin de journée faisait frémir les branches apparentes des arbres, et quelques feuilles en tombait. C'était bien plus beau, bien plus tranquille que le spectacle chaotique et monstrueux qui s'était produit. Il se sentait enfin en sécurité.

Et il pouvait enfin rêver de son beau Liam sans que quoi que ce soit ne vienne le déranger. Plongeant ses yeux dans le vague, les plus belles images de son esprit lui apparurent : lui en train de sourire tenant un verre de jus bien frais, lui retirant son haut pour plonger dans l'eau bien fraîche, lui se rapprochant, le regardant et lui parlant, toujours avec ce magnifique sourire et avec cette magnifique apparence qui lui rafraîchissait l'esprit. Il y avait là une fraîcheur tiède, la fraîcheur combiné à la chaleur de l'endroit : le neuf, la beauté, la simplicité réunis en ces lieux bien chauffés et confortables.

Ainsi se finissait sa journée. Loin du brouhaha ambiant, il put continuer à faire ce qu'il faisait déjà depuis un certain moment : se consacrer à lui. À Liam.


Couleur de dialogue : #FFBF00



Images:


(merci à Kyoku ^^)

(merci à Luxia ^^)

Emblèmes:

Thèmes:

avatar
Daaf

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Himiko le 12/7/2017, 20:28

La jeune fille accepta volontiers mon invitation, s'installant à mes côtés sans broncher. Toutes les deux assises au bord de la piscine, nous regardions la scène avec accablement. Ces personnes faisaient de leur mieux, tentaient tout ce qu'ils pouvaient afin de stopper ces gigantesques rubans. Et nous, nous étions là, à regarder la scène tel un mauvais film d'action. Je haussais les épaules comme pour dire que tout ceci n'était absolument pas de mon ressort, que tout ce qui était arrivé à ce banquet était entièrement de leur faute. Ils n'avaient même pas eu besoin de Déviance pour se mettre dans le pétrin, ils se débrouillaient très bien tout seuls. Je soupirais avec exaspération, fatiguée par toute cette mascarade. Ils n'étaient même pas fichus de m'offrir une mort digne de ce nom, j'étais terriblement déçue. Si ce n'était pour avoir une mort sur la conscience, pourquoi avoir organisé cette réception ?

•   •   •   •   •

Ce qui m'étonne et m'amuse, c'est qu'il n'y a pas eu besoin d'intervention extérieure pour que la situation soit aussi chaotique. Ils créent des ennuis tous seuls.
Moi, ce qui me chagrine, c'est qu'il n'y a toujours pas eu de morts... Où est-ce qu'ils sont ?

•   •   •   •   •

Au bout de quelques temps, le jeune homme au don incontrôlable fut finalement arrêté. Le calme revint et tout se passa pour le mieux. Les blessés furent pris en charge. Tandis que certains furent accompagnés à l'infirmerie par des Diamants venus apporter leur aide, d'autres retournèrent à leur dortoir respectif, épuisés par les événements. Cette fois-ci, il n'y avait réellement plus rien à voir, tout était terminé. L'homme aux rubans allait très certainement faire un long séjour à l'hôpital. Sortant alors mes pieds de l'eau, je fis une remarque pour le moins sarcastique.

•   •   •   •   •

« Je dois t'avouer que je suis très déçue par la fin. Heureusement que c'était gratuit, jamais je n'aurais payé pour voir une fin comme celle-ci. Au moins, on a pas eu à payer le pop-corn ! »

•   •   •   •   •

Je me redresse, sèche mes jambes avec une serviette trouvée au bord de l'eau puis me tourne à nouveau vers la jeune femme aux cheveux bleus. Je lui fais un signe de la main, récupère mes chaussures puis retourne à mon dortoir sans dire un mot. Je la recroiserai bien assez tôt.


#8181F7



avatar
Himiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum