[EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Yahiko le Mer 5 Juil - 10:32

Rappel du premier message :



L'été 2017 bat son plein avec des chaleurs bien au-dessus de la normale. À cela, rajoutons l'anniversaire de la création de l'académie Tsuki et vous avez la raison évidente de créer un banquet avec boissons, amuse gueule et divertissement.

Celui-ci était organisé près des jardins de l'académie sur un sol herbeux. Des tables et chaises étaient présentes pour les élèves et professeurs et des arbres venaient apporter un peu de fraicheur à cette chaude journée de canicule.

Le banquet avait été organisé par l'administration de l'académie qui devait la faire tenir en l'absence de Mr. Kamazuki qui était absent depuis déjà un bon petit moment. D'ailleurs, cette administration était celle qui allait ouvrir ce banquet.

"Chers élèves de Tsuki, une année de plus a passée entre nos murs et toujours plus d'entre nous arrive afin de rejoindre notre communauté. Cette année encore nous avons fait perdurer l'académie malgré les défis que nous avons eus à relever. Je souhaite un bon anniversaire à notre académie ainsi qu'une meilleure réussite scolaire à vous tous. Merci."

L'homme qui venait de parler faisait partit de l'administration, un des 5 membres pour être plus précis.

Le banquet venait donc d'être ouvert et vous pouvez maintenant vous occupez comme vous le souhaiter ...sachant qu'il y a une piscine installée pour l'occasion... une piscine en bois dur pour ceux qui demande... avec des frites et tout et tout...


avatar
Yahiko
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Marco Wakasa le Ven 7 Juil - 21:29

Marco avait parlé à son camarade de dortoir, mais comme le voulait la loi de Murphy, la musique démarrait au même moment, enterrant la voix déjà pas très élevée de l'asiatique. Affichant un sourire désolé l'autre jeune femme lui parla.

- Aegis semble être malpolie excuse le il est maladroit il n’as pas du t’entendre, moi c’est Shaerina mais tu peux m’appeler Shae et toi ?

- C'est pas grave, cria presque Marco pour se faire entendre.

La musique élevé lui rappelait le Vortex Club... Mais avec beaucoup plus de goût.

- Je m'appelle Marco! Enchanté! ... Je crois qu'on va se parler plus tard, sinon j'aurai plus de voix!

Bon... Qui disait fête, disait musique! Il était ravi de voir que le club de musique redémarrait aussi. Tsuki allait peut-être finalement devenir une école normale avec des élèves et leur club parascolaire... Ouais, si Appia l'entendait dire ça, elle aurait un gros doute. Lui aussi d'ailleurs ni croyait pas, mais pour l'espace d'une journée, c'était bien. Bon okay! Marco allait arrêter de penser et juste s'amuser comme un élève ordinaire pour une fois! Cette fois ci c'était vrai! Alors que ferait-il?

A. Aller au buffet.

B. Aller à la piscine.

C. Inviter sa petite amie à danser?

...La troisième option était tentante puisqu'elle ne l'impliquait pas ventre nu devant tout le monde et le stéréotype du gros qui va manger... Marco se sentit instantanément mal pour cette réflexion en remarquant les aller-retour d'Archie au buffet. La danse semblait être le bon choix même s'il ne savait pas danser. Tori n'allait pas le juger pour ça, pas vrai?

Et c'est là que l'univers décida que Marco avait pris trop de temps dans sa réflexion. L'option D, aucun de ces choix. La musique s'arrêta et pendant l'espace de quelques secondes, l'émeraude eu le goût de mettre en boule sur le sol et crier, craignant une catastrophe comme... On sait pas trop... Une autre attaque?

Mais il n'en fit rien, réalisant juste à temps que ce n'était qu'un accident électrique... Enfin, en espérant que c'était un bête accident.

Il y avait quelques blessés léger et des gens allaient voir l'état de l'équipement.

Se tournant vers Tori en soupirant, il lui demanda:

- On va voir Archie et les autres pour voir ce qu'on peut faire pour aider?
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Felias le Ven 7 Juil - 21:40

J'étais donc bien content de ma connerie, plus ou moins impatient d'entendre ce que mes comparses avaient à dire de leur côté. Mais avant, le grand monsieur me pose une question.

-Comment ça se fait?

Kwa ? J'suis un peu sourd... Eh... Je penche ma tête et tappe mes oreilles pour faire sortir l'eau. Déjà que j'ai l'impression d'être sous l'eau quand je suis déphasé, si en plus j'en ai dans les oreilles. Puis je suis toujours une peu sourd.

- Tu... Tu peux répéter, deux secondes ?

Mais en attendant, un nouvel invité s'incruste. Je vais pas juger, j'ai fait la même y'a cinq minutes, même pas.

- Bonjour. J'ai des cookies, vous en voulez un peu ?

Kwa ? Attends, y'a du français... Le reste c'est de l'anglais ouais... Des cookies ? Je plisse les yeux pour scruter un peu mieux la nouvelle tête et... Déjà elle est pivoine ça tête... Attends quoi ? Oh, syndrome de Saphir, timidité maladive, le bail habituel... Même si pas vraiment si on compte ne serait-ce que Luxia, bien que j'avoue qu'elle soit pas habituelle cette fille. Après y'a bien des cookies aussi, mais bon...

- Je passe mon tour pour les cookies, je peux limite plus voir ces trucs en peinture alors en manger... dōmo.

J'aurais p'tet dû dire merci en français... Ou en anglais, qu'est-ce que j'suis con. Dōmo, la bonne affaire. Bon après par contre, ça part un peu en cuys. Genre la musique s'arrête, les gens ont peur... Ouais, après y'a un nain, genre pas péjoratif hein, vraiment. Un nain. BREF ! Cette personne, vient chopper... Noa ? Je crois, pour... Pourquoi ? J'sais pas c'est p'tet lui qui à foutu la merde. Par curiosité et parce que je suis pas la dernière des putes, j'essaie d'attirer son attention pour lui demander de loin.

- Eh ! Noa ! Ça va ?

Après il part, et de toute façon, même si je retrouve mes sens, y'a trop de brouhaha pour que j'entende ce qu'il a à dire, d'autant plus qu'il se fait emmener... Par un membre du personnel sûrement.
Ensuite, le grand à l'écharpe décide de nous quitter, le devoir l'appelle lui aussi, sauf que bah contrairement à moi c'est pas pour noyer les gens mais pour les aider... Meh, c'est louable. Du coup je me retrouve avec les deux Saphirs...

- Eh... Du coup vous voulez faire quoi ? Moi j'suis bien curieux d'aller voir ce qui s'y passe. Après j'sais pas.


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Ichiro le Ven 7 Juil - 21:41

Quiet leva les yeux au ciel et prit mon cookie en soupirant. *Il avait l'air heureux de me voir dis donc !* Quiet prit une bouchée de mon cookie et s'en mit plein les doigts. Il se tourna vers moi avec son regard qui m'effraie à chaque fois que je le vois et me dit d'un ton sec :
« Oui, Yo...Ichiro… Écoute, ce n'est pas contre toi, mais si tu pouvais simplement dégager de là, je …. »
Je soupirai, c'était pourtant normal qu'il ait cette réaction mais cela m'attristait beaucoup car je me sentais toujours coupable de m'être fâché contre lui.

J'attendais la fin de sa phrase qui ne venait pas. Il avait le regard dans le vide. Je passais ma main devant ses yeux :
 »Hé ho ! » *Il me calcule vraiment plus ou quoi?!*
Puis il reprit ses esprits :
 »… Je préférerais qu’on aille discuter de ça ailleurs, voir s’il n’y a pas des coquelicots un peu plus loin. Tu sais, j’ai adoré quand capitaine Nova tue le serpant argenté dans le dernier comics ! Pas toi ? »
Il y avait quelque chose qui n'allait chez lui aujourd'hui. Je ne lui ai jamais parlé de Captain Nova, je le connais même pas !

Il me prenait fermement par le cou :
« Tu vois, l’idée, c’est d’approcher un éléphant rose, sans se faire voir. Pour ça, il te faut une pince a épilé, quelques herbes de Provence, et un ours en peluche. Crois-moi, avec ça, t’es sure et certains de manger l’ours au petit matin. »
Il m'emmenait en direction de la piscine en même qui déblatérait toutes sortes de paroles bidons. *Hé mais non ! Il y a du monde là-bas en plus !* Décidément je ne comprenais pas ce que faisait Quiet.

Il marchait en tremblant comme une feuille. Cela faisait peine à voir. Je remarquais alors plusieurs choses suspectes : Quiet avait les yeux rouges, il était en sueur, ses mains tremblotait. *Mais il est défoncé ma parole ?! Je dois faire quelque chose non ? Nan j'ai pas le cran... on verra bien...* Alors que je réfléchissais à quoi faire, une énorme explosion d'étincelles eut lieu. Apparemment plusieurs personnes étaient brûlés.

Un Diamant  arriva pour calmer tout le monde et emmenant le Rubis qui avait provoqué l'explosion. Des gens rigolaient, d'autres rouspétaient et beaucoup de Rubis applaudissaient. *L'assurance des Rubis me fera toujours peur mais je les admire aussi pour ça...* Quiet semblait maintenant dans un autre monde alors qu'il me tenait toujours par le cou. Je ne savais même pas s'il savait où il allait.

À force de regarder partout sauf là où je marchais, ce qui devait arriver arriva ! Au bord de la piscine, mon pied glissa sur un emballage. Zioup ! Je me retrouvais la tête en bas au-dessus de la piscine, tout habillé, à la vue de tous les gens venus voir ce qui se passait après l'explosion... et aussi entraînant Quiet dans un plongeon ridicule. J'eus le temps de lancer mon portable dans la pelouse et de crier avec désespoir :
« À L'AIDE ! J-J-E S-SAIS PAS NAGER !!! »

*Bon... ben... zut ! Pourquoi j'ai l'impression que ça m'arrive tout le temps ?*


Avec l'avatar, le thème! :3:


Mes paroles sortent de ma bouche en cette teinte... (000099)

avatar
Ichiro

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je donne 20pts au premier qui voit ceci et qui m'envoie un MP

Message par Tori Clark le Ven 7 Juil - 22:31

Aegis me confirme qu’ils se sont bien rétablis et de ce que je comprends, il semblerait que leur amitié ait évoluée pour prendre une autre forme. Soudainement, je me rends compte  que tout semble plus calme. Après quelques secondes, je comprends que c’est parce qu’il n’y a plus de musique… Ça ne fait pas de tort. En revanche, il semble se passer quelque chose… J’essaie de découvrir quoi en me mettant sur la pointe des pieds, mais en fait, ça ne m’arrange pas plus… Bon, eh bien, tant pis, je ne vais quand même pas me mettre à sauter sur place pour le savoir. Ah… Okay, il semblerait qu’il y ait eu un incident et que certaines personnes se soient blessées, mais la situation semble sous contrôle.

Lorsque je reporte mon attention sur le petit groupe, surprise !, je découvre qu’il y a une personne de plus, à savoir Narok. Wow, d’où sort-il ?

« Si ce n'est pas Miss Beauregard sur qui je suis tombé, que je perde mon sang sur le champ! Ho et Tori aussi, le monde est petit on dirait. Comme vous allez, besoin de soin? »

Je le salue d’un signe de main et ajoute un " Hello ! " Je n’en dis pas d’avantage, car Shaerina lui pose une question. Au pire, on a toute notre vie pour discuter, hahaha… Je reporte à nouveau mon attention sur ce qu’il se passe au loin, puis Marco me demande :

- On va voir Archie et les autres pour voir ce qu'on peut faire pour aider?

Je le regarde en faisant la moue. L’intention est bonne, cependant, je ne crois pas que ce soit une bonne idée.

- Vu la distance, probablement que d’autres ont eu la même idée et sont déjà en train d’aider. Je crois qu’on risquerait d’encombrer plus qu’autre chose, surtout avec la quantité de monde qu’il y a dans les jardins présentement.

J’espère que cette réponse ne donne en aucun cas l’impression que je ne veux pas aider, mais connaissant ma maladresse, le meilleur moyen de me rendre utile dans la situation actuelle, c’est de rester ici pour ne pas faire de gaffe là-bas…

HRP couleur:
Je parle maintenant en #FF66CC


Dernière édition par Tori Clark le Ven 7 Juil - 23:05, édité 1 fois




CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 16
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Maya le Ven 7 Juil - 22:52

Soudain, des cris. Même quelques pleurs. Je tournais la tête, et j’écarquillais les yeux d’horreur. Que s’était-il passé ? L’ambiance s’était brusquement changée, le groupe avait cessé de jouer… il s’était passé quelque chose de grave ! Je hoquetais, apeurée, et je ne pus m’empêcher de resserrer ma prise autour du bras chaud du garçon tout vêtu de noir. Il y avait des gens énervés, oh la la la ! Je crois que je n’avais jamais vu ça, un changement si abrupt ! Il y avait eu une bagarre !? Si c’était le cas, je voulais être aux premières loges ! Ah, mais attends… il n’y aurait pas tant de monde touchés si c’était une simple bagarre… Soudain, en sortant d’absolument nulle part, un homme de petite taille et grisonnant scinda la foule en deux, et accourut auprès du groupe Il proféra des paroles assez tumultueuses et… ô mon dieu, il partait avec Noa ! Non ! Qu’avait-il fait encore !? Non, Noa ! Je reniflais, triste de le voir quitter la soirée si vite.

« Farväl mitt hjärta… » murmurais-je pour moi-même, l’air triste et abattu.

Je le questionnerais forcément plus tard sur la raison de son départ, puisque ça ne devait être sûrement pas anodin. Peut-être avait-il déclenché la bagarre ? Enfin, si ça en était une… peut-être qu’avec ses gros rubans, il avait frappé quelqu’un… c’était si excitant si c’était le cas ! J’avais presque envie de l’applaudir ! Mais malheureusement, il était déjà loin… Je pensais soudain au blondinet qui l’accompagnait. Le pauvre, il devait se retrouver tout seul… peut-être que je devrais lui tenir un peu compagnie ? Mais oui, c’est exactement ce qu’il fallait que je fasse ! Comme ça, je pourrais être renseignée sur leur relation… parce au final, je ne savais toujours pas s’ils étaient des amoureux ou juste des amis très proches… avouez que vous trouvez ça louche, tout de même !

« Euh... Et bien... Je t'avoue que je n'aime pas vraiment me baigner, mais je n'aurais pas de problème à aller avec toi vers la piscine, si ça peut te faire plaisir et si ça ne dérange pas cette demoiselle avec qui j'étais en train de discuter... Seulement, je vais d'abord aller aider ceux qui en ont besoin un petit peu. Si tu veux, tu n'as qu'à m'accompagner! »

Arf, je l’avais oublié, celui-là Le garçon tout en noir ! Oh… il avait dit qu’il… voulait bien aller dans la piscine avec moi ? Ah… mais il a dit après avoir aidé les gens de la bagarre… ah, mais qu’est-ce que c’est !? Il ne m’est d’aucune utilité ! J’étais si déçue, si déçue d’être rejetée par tout le monde ? Et là, ça ne pouvait pas être ma tête qui ne leur revenait pas, puisque j’étais masquée depuis le début, hihi… quand bien même, ça me rendait triste. Mais au moins, je n’avais pas essuyé un refus cuisant… il avait même proposé que je l’accompagne aider les gens. Oh, mais bien sûr ! Peut-être pourrais-je trouver le blondinet et échanger quelques mots avec lui ! Cette nouvelle m’emplissait de joie, peut-être encore plus que lorsque j’ai su que le garçon tout en noir voudrait bien aller près de la piscine avec moi… je n’avais qu’une envie, c’était de le déshabiller de la tête aux pieds et de l’éclabousser !

« OK, je t’accompagne ! Tu sais, mon pouvoir pourrait peut-être être utile ! »

En le voyant se lever, doucement, je ne pus m’empêcher de l’encourager avec un large sourire. Il semblait un peu faible, tout de même… presque… comme s’il avait le vertige… bon, je supposais que je ne devais pas me préoccuper de ce détail. Il s’était peut-être levé un peu trop vite… ça m’arrivait si souvent, alors je compatissais sans aucun problème. Je le suivais, enjouée à l’idée d’être avec ce charmant garçon ultra gentil, et de pouvoir l’aider à aider des gens, hihi ! Alors que je le suivais, sautillante et heureuse, le garçon tomba doucement dans l’herbe, si brusquement que cela n’avait ien de volontaire et de naturel. Je hoqueais de surprise, et je me penchais vers lui, dévoilant le bas de mon maillot de bain à tout ceux qui pourraient passer derrière moi.

« G-garçon ? Ça va ? Tu ne t’es pas fait mal ? »

J’appuyais mon doigt sur sa joue, mais en ne le voyant pas réagir, je commençais à paniquer. Je le secouais doucement en le prenant par les épaules, et lorsque je compris enfin qu’il était tombé dans les pommes, je cédais réellement à une peur panique dangereuse.

« Hjälp! Hjälp! Han obehag! » (Au secours ! Au secours ! Il a fait un malaise ! [google trad maggle])

Les mots anglais ne parvenait plus à ma bouche, c’était comme si il y avait une cassure de mon cerveau. Les larmes commencèrent à couler derrière mon masque, alors que j’appelais à l’aide, m’époumonant. Je priais pour que quelqu’un m’entende.




Autres comptes : Hideki - Brian Warner -
Richie Tozier

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Kendra le Ven 7 Juil - 22:52

EVENT - Anniversaire de Tsuki

Je ne sus pas ce que pensa Archie de mon état et le fait que je lui avais dit concernant mon appétit puisque nous fûmes comme interrompus par une coupure. Cela ne manqua pas d'alerter le professeur qui jura avant de se tourner vers moi avec un air désolé :

- Le devoir m'appelle. Ne bouge pas d'ici, je te reviens dès que possible. S'il y a quoi que ce soit, n'hésite pas à m'appeler.

- Courage et, surtout, n'hésites pas à demander de l'aide si tu as besoin : ne te surmène pas.

J'étais presque certaine que mes recommandations ne seraient que partiellement écoutées, mais au moins je pourrais lui rétorquer un bon "je te l'avais dit" si quelque chose arrivé. Enfin, je préférais nettement ne pas avoir à le lui dire... Comment faire pour qu'il cesse d'agir ainsi ? J'étais étonnée qu'il n'ait pas encore fait de burn out à ce stade. Non pas que j'en sois mécontente bien au contraire !
Bien rapidement, il partit en direction de la fête que nous venions de quitter afin de, sans aucun doute, s'enquérir de l'état des participants et soigner les éventuels blessés. En attendant, je me demandais quoi faire : Archie m'avait demandé de rester là mais je me sentais mal de rester ainsi seule alors que certains avaient besoin d'aide. Mon pouvoir aurait certainement pu être utile pendant que le danger se passait mais là... En quoi pouvais-je être utile ? Faible comme je l'étais il était certain que, finalement, j'aurais simplement été blessée aussi, voire totalement bonne pour passer la nuit à l'infirmerie. En attendant, je ne savais pas quoi faire. Je pris donc mon portable pour regarder les nouvelles, si j'en avais, sinon jouer un peu. Ainsi, je pus constater un message que m'avait envoyé ma mère. En le lisant, je pestai sans m'en cacher, croyant que personne ne me voyait, car mon médecin avait tenu ma mère au courant de mon état. Quoi que, la connaissant, il était plus probable qu'elle l'ait harcelé parce que je ne lui avais pas dit comment j'allais. Du coup,
son message montrait sa panique et son désir de me voir rentrer à la maison, certainement parce qu'elle pensait que c'était l'école qui me mettait dans de tels états. Je lui répondis donc sèchement qu'elle n'avait pas à s'inquiéter pour moi et qu'au moins à l'école je ne déprimais pas comme à la maison pendant les deux premières années de ma maladie.

En relevant la tête pour regarder autour de moi, notamment pour surveiller le retour d'Archie, je vis au loin une personne qui ne me semblait pas inconnue emmenée par un adulte court sur patte. Ne sachant pas trop ce qu'il se passait et parce que j'imaginais la fameuse personne assez grande pour savoir ce qu'elle faisait, je laissai faire en m'adossant sur le banc tout en veillant à ne pas louper une éventuelle réponse de mon interlocutrice.

ft. plein de monde !!


avatar
Kendra

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Jïnn le Ven 7 Juil - 23:04

Wow, c'est toujours aussi chaotique ce genre d'événements regroupant des gosses en grand nombre. Mais pour l'instant, revenons sur Célestia qui posait une question, enfin deux à notre protagoniste. D'une part, pour la bouffe. Il refusait simplement d'un geste de la main. Il laissait juste derrière un :

-Non merci....ça ira...J'ai pas faim à vrai dire.

Bon c'était toujours sympa de proposer. Néanmoins c'était sa question suivante qui était plus...."tabou". Comment dire...C'était un peu comme si vous aviez un coup de soleil sur le dos et que pour rire on tapait une grosse baffe dedans. C'est pour cette raison que Jïnn relevait les yeux vers la ciel en touchant son haut du crâne. Il soupirait un instant. Est-ce que le silence devait suffire pour lui dire oui ? Il en doutait, m'enfin, c'était du passé à présent et il fallait avancer, c'est donc pour cette raison qu'il ouvrait la bouche pour dire :

- En eff....

Finalement, il était interrompu par la petite bavure de Noa. Qu'est-ce qu'il se passait ? Pourquoi y'a des blessés à cause des étincelles voir plus ? Finalement rester dans son arbre c'était pas si mal....Et un bobo gratuit d'éviter. Par contre, ça a un peu niqué la sono....ça fera plus de calme écoute. Quoi qu'il était chère payé ce calme...Et puis aller soigner tout le monde...C'était pas possible, y'avait pas assez d'aura et être à court si vite c'était pas possible. De toute façon y'avait pas vraiment de vies en dangers (pour l'instant), pas besoin de dilapider des ressources inutilement. Par contre il faisait quand même attention de surveiller les alentours en se concentrant un maximum. Qui sait...On est vite tombé sur une surprise, et si une aura louche dégageait une envie hostile, ça se ressentirait, du moins, normalement. Il reprenait alors à Célestia, cette fois en faisant attention à ce qui se passe autour, ne la regardant pas à ce moment là :

-Sinon...Ouais. J'ai fait d'la merde. Tu veux savoir ça pour quoi au juste ? Te payer ma tronche ? Faire pareil ? Dans les deux cas....évite. J'te dis ça pour ton propre bien.



THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Ulli le Ven 7 Juil - 23:33

J'ai fini par arriver vers Archie donc, celui-ci était déjà en route pour prendre sa trousse de secour et aider les élèves. Ça lui ressemble bien.

- Je compte sur toi pour les dégats matériels, il ne semble pas y avoir trop de blessés pour le moment. Mais merci de ton aide.

Bien, je sais ce qui me reste à faire au moins, mais avant Archie me retient encore un peu.

- Au fait, ça fait un moment qu'on ne s'est pas vu. Je m'attends à te recroiser bientôt!

- Ouais...

Une autre personne arrive en suite, un Diamant apparemment. Il a l'air quelques peu paniqué, comme certains des élèves presque.

- Excusez moi, s'il vous plaît, est ce que vous savez de quelle façon je pourrais aider?

Je n'ai pas vraiment le temps de répondre, Archie me devance et j'en profite pour partir au plus vite. On se sépare donc, Archie et moi. Je retourne vers les lieux de l'incident et cherche où est-ce que le problème occure. Le problème c'est qu'on peut constater aussi de l'eau dans les environs, il serait dangereux qu'elle entre en contacte avec le câble sectionné. Je remarque aussi la présence d'un... Élève je suppose. Il ne devrait pas être là à regarder le câble pour sa propre sécurité, d'autant plus qu'avec sa béquille il n'a pas l'air vraiment en état de bricoler ce genre de choses.

- Dis, tu devrais t'écarter du câble, c'est plutôt dangereux. Laisse faire, je vais voir si je peux le réparer.

Le problème c'est que je n'ai ni le matériel, ni quoi que ce soit... L'enfant à côté n'a pas l'air de bouger. Soit, tu me seras utile alors.

- Bien, si tu veux être utile, reste ici et empêche quiconque d'approcher, je vais voir pour débrancher le câble, sait-on jamais les fusibles ont probablement sauté mais je préfère sécuriser le tout.

Cependant je n'ai pas vraiment le temps de m'atteler, un autre événement se produit.

À L'AIDE ! J-J-E S-SAIS PAS NAGER !!!

Ça venais de la piscine, forcément. Bordel de... Cette fête vire au désastre. Y'a vraiment un truc qui tourne pas rond par ici.

- Sérieusement ?! Comme si on avait besoin de ça ! Que quelqu'un aille l'aider, bon sang !!!

Pendant ce temps, je continue ce pour quoi je suis venu, je n'ai pas envie de risquer pour l'électrocution, des gens sont bien plus près de la piscine que moi de toute façon. Alors j'accoure vers l'endroit où est branché la prise. Je suis le câble, et au mieux je débrancherais tout, en espérant que le jeune reste sagement devant le câble et fasse son boulot.


Chosen fate
03% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| | "Coolest"
78% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |i     "Kira"
i19% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |i   "Weise"


Auf wiedersehen Laworth.



Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Astrid le Sam 8 Juil - 0:05

Kupo Anira, maison émeraude !

Ah bah au moins je pourrai mettre un nom sur cette petite tête! Je le trouve très sympathique et sa compagnie m'est agréable. Je me demande quel est son pouvoir... Mais bon, mieux vaut profiter nan? Je pique un morceau de gâteau au chocolat. Délicieux! Mais il ne vaut pas celui de ma mama. Quoi que... Cela fait tellement longtemps qu'elle n'a plus cuisiné... Depuis notre arrivée à Rome, ma mère n'avait presque plus aucun temps pour elle. Ni pour moi d'ailleurs. Il faudrait que je l'appelle en passant, ça va faire longtemps que je ne lui ai plus parlé.

Tout à coup, il y a de la musique. Trop cool! J'adore la musique! Hmm... On dirait du pop-rock ou quelque chose dans le genre! Eh oui je m'y connais. En tout cas, j'aime bien. Elle est sympa! Mon pied fait des hauts et bas au rythme de la musique. Tiens le bassiste a quelques soucis mais cela ne plombe pas l'ambiance pour autant! Il semblerait aussi qu'il y ai quelques ennuis avec les basses. J'espère que ça va pas péter, on est juste à côté de la scène.

Attention.

Tient, mon ami l'esprit de l'aigle qui refait surface, comme c'est gentil de penser à moi. Il y a un soucis et il le sent. J'aimerai bien savoir ce qui se trame mais je dois parler à voix haute pour communiquer avec lui et si je le fait, Kupo va me prendre pour une tarée... Je reste donc là à observer les musiciens qui galèrent de plus en plus inquiets...

Je crois que je ne t'ai jamais croisée dans l'académie... T'es là depuis combien de temps ?

Hein quoi c'est à moi qu'il parle? Sûrement ce serait logique. Depuis quand je suis là? Je sais pas trop moi! Pas longtemps en tout cas. C'est une réponse valable? Ou alors je dois être plus précise? Je crois bien que ça fait un mois... Ouais on va dire ça sinon je vais passer pour une idiote. Je lui souris alors:

C'est normal, cela doit faire un mois que je suis là! Je suis une petite nouvelle rien de plus!

Les basses déraillent de plus en plus et ça me fais soucis... La musique s'arrête brusquement. Dommage, y avait une bonne ambiance. Je parie que c'est à cause des sonos...

Soudain, des étincelles jaillissent d'un cable. Par réflexe je protège mon visage avec mon bras droit. Ca brûle. Mon avant bras à pris cher. Je me précipite alors vers la piscine et y trempe mon bras brûlé. Je serre les dents. Punaise! Ca fait super mal! A ce moment là, je me rappelle que je suis en manches courtes. J'ai donc couvert mes bras de fond de teint afin de cacher mes cicatrices. Et là, je trempe mon bras dans de l'eau qui est en train de faire partir le maquillage appliqué soigneusement sur mon bras droit. Je sors finalement mon membre blessé de l'eau. Il est vraiment moche là. La partie intérieure de mon avant-bras est recouverte de cicatrices à peu près toutes semblables: horizontales et fines. Typique des victimes de la mutilation. Qui pensait que une simple lame de taille crayon pouvait faire autant de dégâts?

Je t'avais prévenu.

Je sais, je sais!

Malheureusement, il m'est difficile de faire confiance à mon esprit. A cause de lui j'aurais pu m'écraser comme une crêpesur le sol lors d'un entrainement. Heureusement, Jïnn m'a rattrapée encore heureux. Cet esprit à beau faire partie entière de moi, il n'en reste pas pour le moins dangereux...

Une minute, et Kupo? Je me retourne alors vers lui. Il n'a pas bougé de sa chaise, j'espère qu'il va bien... Anxieuse je fonce donc le voir en courant. La respiration haletante, je lui demande:

Kupo tu vas bien? Tu es blessé?

A ce moment, je réalise trop tard que ma main droite est posée sur son épaule, mettant en évidence mon avant bras brûlé et mutilé.


avatar
Astrid

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Quiet Arcwind le Sam 8 Juil - 2:36

Je continuais de déblatérer des âneries et conneries a chaque pas que moi et Ichiro faisions. Dès qu’un mot sortait de ma bouche, je ne m’en rappelais déjà plus, et n’avais presque même pas conscience de ce que je disais.

Certains de mes sens étaient plus sensibles, d’autres presque supprimés, puis l’inverse. Cette sensation était horrible, et sans nul doute d’une origine inconnue. Mon esprit n'arrêtait pas de vagabonder. Un coup, j’entendais lentement la respiration d’Ichiro, l’instant d'après je n’entendais qu’un brouhaha et avais l’impression d’avoir des acouphènes. À ce moment-là, tout était presque totalement flou, avec des bribes de lumière blanche dans mon faible champ de vision. Pourtant, je continuais de mener Ichiro vers la piscine.

À quelques pas de la piscine, mes yeux se concentrèrent soudainement sur quelque chose d’étrange, rampant sur le sol comme un serpent. Cela avait l’air... Du liquide. C’était rouge, autant que le sang, et cela se promenait entre les élèves jusqu'à commencer à s'élever à côté un élève. J'étais tellement absorbé par les mouvements de se serpant, que je n’avais même pas pensé à remonter à la source. Ma vision commencée encore à se brouiller, à se rendre flou, et à être aveuglé par le soleil rendu encore plus lumineux parce qu’il m’arrivait.

Mon ouïe refaisait encore des siennes, j'entendais le tapotement de l’eau contre le bois de la piscine malgré tout ce brouhaha, la frappe des doigts contre les cordes de la guitare, sans en entendre la musique de celle-ci, voir même quelques voix lointaines, bien que j’eusse du mal à les comprendre et les discerné.

À ce moment précis alors, une soudaine explosion éclata, faite d’étincelles et de quelques bribes de feu rapides. J’avais l’impression d’avoir été à côté de celle-ci, voir même en elle-même, tant le bruit de celle-ci était assourdissant. Je n’entendais plus rien, ma vision était troublée, et avec ma seule main libre, je tentais de faire disparaître tout ça en la déposant contre mon oreille. Sur le moment, je reconnus trois odeurs. L’hibiscus, le sang, et l’herbe. Je savais a qui était associer ces odeurs, et pourtant, même dans cet état…

À cet instant, le temps s’était comme arrêté. Je basculais lentement, vers cette eau si bleue, aux reflets des rayons de ce soleil magnifique. Quelques nuages l’accompagnaient dans cette journée en rien normale. Un petit homme repoussait deux élèves à ce moment-là, afin de continuer dans la tranchée qu’il creuser au sein de ces étudiants. Toutes les bouches étaient ouvertes, certaines pour sortir un mécontentement, d’autres pour affirmer leur souffrance due à l’accident, d’autres encore pour approuver l’action menée, et les derniers, simplement étonnés par l’événement.

Mes bras tentaient d’attraper ce qui pouvait l'être, tandis que je voyais l’eau se rapprocher de mon visage. Et ce faisant, je distinguais de plus en plus une autre silhouette, a mes côtés. Ce pâle, ses cheveux fins et coupés, devant le visage… ICHIRO !! Cet imbécile était tombé avec moi ! Comment diable a-t-il bien pu… Non, il tombe à cause de moi. C’est moi qui l’ai amené ici avec mon bras, et c’est donc moi qui l'amène à tomber a cet instant… Ce bras, ce même bras, je ne le sentais plus d’ailleurs. Ni picotement, ni mouvement, rien. C’est comme s’il était mort.

Alors, j’étais à quelque centimètre de cette eau transparente, reflétant mon visage presque parfaitement, en dehors des léger remous de celle-ci, il était stable.

Qui es-tu ?

Qui suis-je ?

Quel est ton nom ?

Quel est mon nom ?

D'où viens-tu ?

D’ou viens-je ?

Quel est ton but ?

Quel est mon but ?

Qui sommes-nous ?


- Qu... Qui sommes-nous ??!


Alors que je venais de crier cela, de plein fouet, j’entrai dans la piscine avec tout mon poids, sans aucun contrepartie. Et le fait d’y entrer avec Ichiro n’aidait pas. Mes yeux étaient ouverts, sous cette eau presque invisible, donnant l’illusion d'être dehors, avec la vue légèrement trouble. Ce silence était magnifique, ni bruit ni son, rien en vue hormis le bois de la piscine, et aucune odeur non plus. Quelques bulles passèrent lentement à côté de moi, remontant à la surface avant d’y éclater et libérer l’air emprisonné, suivis d’Ichiro, qui bougeait dans tous les sens, supprimant ce silence et cette tranquillité si fragile.

Tous ces remous me faisaient remonter tranquillement à la surface, tandis que j'entendais Ichiro crié à l’aide, aussi fort qu’il le pouvait.

- À L'AIDE ! J-J-E S-SAIS PAS NAGER !!!

LA FERME ! Ichiro, s’il te plaît, la ferme ! Sa voix sourde faisait écho dans ma tête, malgré le fait que j’étais sous l’eau. Il continuait d’agiter tout son corps de partout, sans aucune coordination ni savoir-faire. Plusieurs fois, il passait la tête sous l’eau, jusqu'à a chaque fois, revenir à la surface avec de plus en plus de difficultés. Je sentais l’air sur mon dos et la moitié de mes jambes. Le vent soufflant sur mes cheveux mouillés et encore dans l’eau. Malgré toute cette agitation, je me perdais de plus en plus dans mes pensées, rendant chaque instant plus flou que le précédent. Je ne sentais toujours pas le manque d’air arrivé, et mon corps était si paisible, qu’il refusait de bouger.

Let me cry…


Who’s crying ?

You know who…


Me ? Am i crying ?

It's not your tears.



Non, bien sûr que non… Il n’y avait pas de larme, j'étais simplement entouré d’eau. Était-ce une piscine de larme ? Bien sûr que non. Plus je tentais de répondre à cette question, plus enfin, je commençais à ressentir de le manque d’air, cet air précieux à toute vie. Cette fois enfin, mon corps répondait à mes ordres. Difficilement, mais j’y arrivais. J'étais retourné, faisant face au ciel éblouissant et bleu. Je prenais à peine de grande respiration tant je semblais lent. Peu à peu, les picotements revenaient dans chacun de mes membres, même celui que je croyais mort. Et petit à petit, je revenais vers la bordure en bois de la piscine, m’y agrippant aussi bien que je le pouvais. Ichiro lui, continuait de gesticuler dans tous les sens, manquant plusieurs fois de me donner un coup. Mais pour être franc, je n’en avais cure de lui, en fait à cet instant, rien ne me semblait important. Je ne voyais pas les choses de la même manière que d’habitude, pourtant, en ce qui concerne Ichiro, même sans ce qui m’arrive, j’aurais eu la même réaction.

En restant ainsi sur cette bordure en bois, je sentais de plus en plus ces picotements dans mes membres, atteignant peu à peu le reste de mon corps, se regroupant ainsi entre eux. Je les ressentais de plus en plus, me donnant du mal a ne pas ressentir la douleur qui montait en moi. Mes doigts étaient cramponnés contre la paume de mes mains, commençant à faire saigner celles-ci tant mes ongles étaient entrés. Mon visage se crispait, les sons qui m’arrivaient variaient entre grave et aigu, les odeurs que je percevais, entre puanteur et odoriférant, et ma vue passant du blanc au noir, me laissant que de vagues images de la situation.

Les picotements augmentaient, ils accéléraient, leurs quantités devenaient impressionnantes… Je ne savais comment contenir tout ça, et même si je le savais, j’aurais sans doute beaucoup de mal à le faire ! Ce... Cette chaleur qui monte en moi… Malgré le fait d’être dans la piscine, cela ne changerait rien ! Je n’en pouvais plus, c’était insoutenable ! Le sang de mes mains continuait de couler, rejoignant cette même piscine, tandis que j’avais l’impression de continuer de me perdre, mais cette fois-ci, ce n’était pas dans la tranquillité de tout à l’heure, mais dans la souffrance qui continuait d’augmenter en moi.

Tout d’abord, les membres… Ensuite, les organes… Puis le cerveau. Je-je-je… Je le sens, ça arrive. Le prix du démon ! Mais pourquoi ? Je n’ai pas cherché à l'activer !! En un instant, le temps autour de moi semblait encore s'être arrêté. Sans savoir pourquoi, ni comment, je m'étais extirpé de l’eau, pied à terre, en regardant le reste des personnes à cet événement. J'accourais dans tous les coins, a une vitesse phénoménale. Je ne pouvais m'arrêter, mais j’arrivais à contrôler certains mouvements, me permettant d'esquiver personnes et obstacles. Les gouttes que je laissais derrière moi tombaient moins rapidement que ma propre vitesse de déplacement. Je traversai d’abord la multitude de gens blessés autour de la scène, en gênant certain. Puis plusieurs groupes de personnes, comme celui avec Shaerina un peu plus loin, celui de Noa et de Felias, et d’autres encore. J’accourais partout, manquant parfois de tomber, renversant quelques objets, et ai même manquer de renverser une fille mal habillée, aux cheveux bruns et courts. C’est étrange, mais c’est comme si elle m’avait pressenti… Comme si elle avait su que j’allais arriver. C’était intriguant.

Ma course continuant dans tout le jardin, me donnant ainsi en spectacle devant tout le monde. Ma course n’avait rien d’élégant, mes bras gesticulaient tout en restant le plus proche du sol, et mes jambes faisaient de grand pas sans savoir pourquoi. Alors, je me rappelai d’Ichiro, qui criait à l’aide il y a une minute. Avec toute la volonté que j’avais, je tentais de rediriger ma course vers la piscine. Cela n’était pas simple, mais plus j’essayais, plus je comprenais comment faire. Cela n’en demeurait pas plus facile, mais j’y arrivais, et c’était le principal.

Entre moi et Ichiro, se trouvait 40 mètres ; avec entre nous deux élèves à 10 mètres, et une table a 5 mètres encore. Je soupçonne la durée de mon pouvoir restante, a environ 10 secondes. La question, maintenant, était de savoir comment l’en sortir de là dans le temps imparti, sans entrer dans la piscine. Car y entrer, puis l’en faire sortir prendrait assurément trop de temps. Foncer dans le bois de la piscine, tête baissée alors ? Même avec cette vélocité, je doute de lui faire quoi que ce soit, cela ne me vaudrait que tu mal. Dans ce cas, par le haut ? Reproduire la bombe de cet idiot de Noa, et espérer qu’avec ça, il soit éjecté de la piscine, avec une hauteur suffisante ? Non, trop incertain, et de plus, comment pourrais-je ne serait-ce qu’atteindre la même hauteur que Noa en moins de 10 seconde…

Non. Il ne reste alors qu’une seule chance, partant sur l’idée de base, foncée dans la piscine. Au moyen d’un objet, dans les trous entre chaque planche de la piscine, puis en écartant celle-ci, cela devrait être suffisant. Il faut quelque chose de léger, robuste, et si possible pointu. Mon regard continuait d’inspecter chaque recoin de ce qu’il avait devant moi, durant ma course. J’esquivai alors les deux jeunes hommes, en train de se marrer devant la scène de l'explosion, puis remarqua les drapeaux de l’académie, attachés à des piques en fer. Dans ma lancée, j’en retirai trois, puis sautai sur la table juste devant moi, afin qu’avec la vitesse de mes bras, les piques se plantent dans trois trous cotes a cotes de la piscine en bois.

Je n'étais pas bon lanceur, mais sous l’effet de mon pouvoir, c’était suffisant pour réussis les trois lancés ! Chaque pique était à un peu plus de 7 cm de l’autre pique le plus proche, donnant à la fois, à gauche et à droite, le moyen d’écarter les planches, puis celle du milieu, servant de contre-force. Il ne restait que quelques secondes, et j’arrivais enfin à la piscine. Mes bras et mes mains étaient prêts à agripper les deux lance de chaque côté, et à les repousser, me servant encore de ma vélocité. J'étais concentré sur ce que je devais faire, mes yeux étaient rivés sur ces deux lances, plus rien n’entrait en compte, et seul les cries d’Ichiro faisaient écho dans ma tête. Non, ce n’était pas la voix de cet idiot… Je la connais ! … C’était *ARGH !!!*


Cette pensée vin tout gâché, inconsciemment, j’avais poussé les deux piques à gauche et à droite, faisant levier sur le bois et explosant ainsi ce même bois, laissant couler l’eau de la piscine, mais je voyais la troisième lance, celle du milieu, planté en moi. J'étais en plein milieu de celle-ci, elle qui était plantée au niveau du ventre, sans toucher aucun organe vital. Pourtant, je crachais plusieurs fois du sang, avec la bouche recouvert de rouge écarlate.

J’avais peur ! Si peur ! Je voyais cette lance, aussi longue devant moi que derrière, puis je vis Ichiro rejoindre l’herbe à côté de moi, encore confus de la situation. J’avais mal, si mal ! Je voulais crier, mais tout ce sang dans ma gorge m'en empêchait. Mes deux mains aggripaient cette même lance, j'avais du mal a rester debout, mais je ne pouvais pas me laisser tomber... J'avais les yeux grand ouvert, comme si j'allais affronter la mort. Mon pouvoir s’interrompu alors, et...


J'avais froid, j'avais peur, j'était seul... Non, je ne l'était pas. Alors, j'ouvrit les yeux. Une voix répondait a mes paroles, et cette même voix continuait de faire écho dans l'endroit ou j'était.

Je devais être tombé dans les vapes…


Sans nul doute...
Without a doubt


Ce monde, cet endroit, ce n’est pas le mien.


Non, ce n’est pas le tien, c’est le mien.
No, it's not yours, it's mine.


Qui a dit ça ??


Tu as déjà la réponse, petit frère.
You already have the answer, little brother.

HRP:
Après demande, je précise que tout cela est bien arrivé. La drogue est une cause.


Dernière édition par Quiet Arcwind le Sam 8 Juil - 4:41, édité 8 fois


avatar
Quiet Arcwind

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Wyls Dravis le Sam 8 Juil - 2:41

J'étais particulièrement absorbé par mon observation du câble. Rien de particulier jusque là. J'ai cependant grandement envie d'utiliser mon Tensaime pour voir si un quelconque détail échappe à ma vue simple. Mais après reflexion, je ne pense pas vraiment que cela change quelquechose, je ne suis pas capable de voir les courants électriques avec mon Tensaime après tout. Soudainement, quelqu'un vient me sortir de ma profonde réflexion solitaire.

- Dis, tu devrais t'écarter du câble, c'est plutôt dangereux. Laisse faire, je vais voir si je peux le réparer.

Comment ça ? Oh, oui. Il n'a pas l'air d'être un Diamant pour temps. D'ailleurs il n'a pas l'air équipé pour réparer le câble non plus. Face à cela, je ne sais trop comment agir, mais je décide de profiter de l'occasion pour... Sociabiliser.

Euh... Oui. Désolé, mais je trouvais ça bizarre qu'un câble électrique sectionné puisse faire autant de grabuge. Encore une chance que l'eau ne soit pas arrivée jusque là.

Le personne à qui je fais face était grande, d'une carrure quelque peu plus imposante que moi, il faut dire. Les cheveux et les yeux rouges. C'était intimidant, mais il ne semblais pas particulièrement agressif. À côté, il avait l'air de se rendre compte de l'absurdité de ses dires de tantôt.

- Bien, si tu veux être utile, reste ici et empêche quiconque d'approcher, je vais voir pour débrancher le câble, sait-on jamais les fusibles ont probablement sauté mais je préfère sécuriser le tout.

Ça semble un bien meilleur plan comme ça. Comme quoi il n'a pas l'air si bête. Juste un peu imposant pour moi.

- D'accord, je suppose. Je garde le câble.

Du coup.... Est-ce vraiment une bonne idée de me laisser garder l'endroit ? Quoique... Il ira sûrement plus vite pour débrancher le câble que moi et ma mobilité réduite. Bien, je suppose que je n'ai qu' attendre et barrer la route. Pendant que le supposé Diamant part pour débrancher le câble, quelqu'un crie à l'aide.

- À L'AIDE ! J-J-E S-SAIS PAS NAGER !!!

Alors là... Ne Comptez pas sur moi pour m'approcher de cette piscine infernale. Seulement, le grand homme rouge avait l'air de témoigner de la situation autant que moi, mais se réaction fut bien différente.

- Sérieusement ?! Comme si on avait besoin de ça ! Que quelqu'un aille l'aider, bon sang !!!

Tout de suite, ce n'est plus la même chose, c'est déjà un peu plus intimidant comme comportement. Enfin, je suppose qu'il ne me visait pas dans ses dires. Il n'irait pas m'envoyer moi, qui garde déjà le câble. Et je n'irais pas de toute façon, question de sécurité. Moi-même, j'entends d'autres plaintes alors que l'autre personne est déjà en route.

- Hjälp! Hjälp! Han obehag!

J'entends peu d'où je suis, et la langue utilisée ne me dis pas grand chose. Mais il est déjà assez facile de reconnaître un appel à l'aide. Après réflexion ça ressemble à de l'Allemand... obehag... ubenhagen ? Un malaise ? Malheureusement je ne pense pas être utile, dans cette situation. Il y a bien une âme charitable pour l'aider, non ? Maintenant que je regarde l'ensemble du paysage avec un peu de conscience, je me rend compte que tout le monde est paniqué... Autant pour la piscine... Et encore... Pour le malaise je veux bien comprendre... Mais les autres ont l'air affolé pour rien. Un gros câble disjoncte et tout de suite c'est la panique. Aurais-je raté une partie du récit ? J'en doute. Je ne sais pas si mon attitude détachée aide à mon calme ou si c'est seulement que ces gens sont stupides. Pas très réjouissant.

Je ne sais pas trop ce qu'il se passe, mais au bout d'un moment la piscine se met à s'ouvrire.... QUOI ?! Ma première réaction fut de sauver ma peau, mais ensuite je réalise que le câble est au sol, je ne peux pas risquer de le laisser là ! Je met toute ma volonté pour prendre le câble et grimper sur l'endroit en hauteur le plus proche. Normalement je ne devrais pas avoir de problèmes avec le câble. De plus j'ai évité l'eau. Cependant je laisse ma béquille sur place et elle est prise dans la marrée d'eau. À côté mes mouvements vifs me coûtent une douleur conséquente.

Qui... QUI À FAIT ÇA !!!


Dernière édition par Wyls Dravis le Sam 8 Juil - 2:51, édité 1 fois


Je communique avec le monde extérieur en #8200A2

À quoi devrais-je dédier cette vie qui m'a été offerte ?
Thèmes:
Pondering idle theme


Decisive battle theme
avatar
Wyls Dravis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Himiko le Sam 8 Juil - 2:45

La jeune femme accepta mon verre sans trop se faire attendre, je n'insistai donc pas plus avec les amuse-bouches. De l'autre côté du jardin, des musiciens prenaient place sur scène, débutant alors le premier morceau de la soirée. Focalisée sur le club de musique, je ne vis pas venir le mauvais coup de la jolie rousse. Un liquide froid dégoulinait le long de mes cheveux, perlant sur ma peau sans que je ne comprenne quoi que ce soit. Mon interlocutrice venait de verser la moitié de son verre sur ma tête. Interdite, je fixais la jeune femme d'un air ahuri. En lui offrant cette limonade, je venais de lui tendre une énorme perche, comme si je l'avais incité à faire de même. Après une dizaine de secondes sans dire un mot, j'éclatais de rire. Force était de constater que je n'étais pas en présence de n'importe qui. La personne qui se tenait à mes côtés avait de l'audace et ce n'était pas pour me déplaire.

J'accepte volontiers la serviette qu'elle pose sur ma tête, épongeant alors délicatement ma peau ainsi que mes cheveux. Le liquide ayant principalement dégouliné le long de mon dos, je peine à essuyer cette partie de mon corps. Ma robe étant également trempée, je fais de mon mieux pour retirer l’excédant de soda.

•   •   •   •   •

« Alors celle-là, je l'avais pas vu venir. Je t'ai tendu une perche mais quand même ! Bien joué, on peut dire qu'on est quitte maintenant. N'empêche que t'as du cran, très peu de monde aurait osé faire ce que tu as fais. »

•   •   •   •   •

La demoiselle était bel et bien présente lors de l'attaque des zombies. Nous nous connaissions depuis peut-être même bien plus longtemps. Elle avait, en effet, mentionné l'attaque de Déviance. J'étais assez étonnée par la tournure que prenait notre conversation. Je n'avais jamais eu l'occasion de parler de cette attaque. La grande majorité des anciens élèves avait déserté l'Académie, tous les élèves connaissaient les grandes lignes de cette histoire, certes, mais il ne restait que très peu d'élèves à l'avoir réellement vécu. Tandis que la jeune femme faisait une remarque sur le fait qu'elle ne pensait voir aucun visage familier avec ce qui s'était passé les années précédentes, je finissais de me tamponner les cheveux lorsque qu'une grande gerbe d'étincelles attira mon attention. La panique envahissait le jardin alors qu'un appel à l'aide était lancé. Les volontaires se ruaient sur les blessés comme si leur vie en dépendait, ce que je trouvais particulièrement drôle à voir.

•   •   •   •   •

« Faut dire qu'en dehors de ce banquet, il s'est pas passé grand chose ces derniers temps. Je pensais qu'on aurait eu droit à un petit quelque comme chaque année mais visiblement c'est pas pour tout de suite. À la place, on a droit à des gens qui courent partout pour quelques petites étincelles. » dis-je en pointant la scène du doigt.

•   •   •   •   •

Toujours assise sur ma table, je regarde les autres s'affairer. Balançant mes jambes d'avant en arrière, je finis de me sécher avant de poser la serviette sur mes genoux. Avec le sucre du soda, ma peau colle légèrement au toucher. Mes cheveux, quoi qu'encore un peu ondulés, ont pris cher.

La réception virait au drame. Après les étincelles près de la scène, nous avions droit à un élève se noyant dans la piscine. Personne ne semblait prêt à lui venir en aide, pas même celui qui l'y avait entraîné. Il fallait dire que ce dernier délirait totalement. Entre les phrases complètement incohérentes prononcées plus tôt et son petit tour dans la piscine, entraînant la chute de l'autre élève, il n'était certainement pas dans son état normal. Après une longue balade, le jeune homme revint auprès de son ami, enfin décidé à le sauver. Seulement, personne ne s'attendait à ce qu'il détruise la piscine au passage, se plantant ainsi une des trois barres de fer en plein dans le ventre. Bouche bée, je ne trouvais plus mes mots. Je finis par applaudir, impressionnée par ce sauvetage si atypique.

•   •   •   •   •

« Ouaw c'était... Ouaw. Vous pensez qu'il mourra dans combien de temps à peu près ? »

•   •   •   •   •


#8181F7


Dernière édition par Himiko le Sam 8 Juil - 5:19, édité 4 fois



avatar
Himiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Felias le Sam 8 Juil - 3:41

Du coup c'est bien sympa, je sens je fais un peu la garderie pour les Saphirs, même si en vrai elle savent sûrement se débrouiller seules. Alors c'est le fun, les gens paniquent bien quand même. De mon point de vue c'est priceless. Des gens font des malaises, les autres qui pleurent pour une petit brûlure de rien du tout... Et y'en a même un qui dit qu'il va se noyer ou je sais pas quoi. Franchement, c'est tellement le dawa que même à moitié sourd j'les entends bien ces batards. D'un coup je suis plus très curieux d'aller voir ce qui se passe par contre.

- Ouais, du coup je crois on va rester là les enfants. C'est bien ici aussi. Puis on gêne personne comme ça.

Après il se passe des trucs chelous, genre vraiment. J'essaie de tenir les autres à l'écart j'suis presque un mec sympa et tout. Mais le moment de dawa total... C'est quand la piscine craque-- JE DÉCONNE MÊME PAS ! Y'a un taré, il a niqué la piscine ! COMME ÇA ! Du coup la flotte qui va partout forcément hein.

- Faites attention les filles, y'a la flotte qui arrive.

Perso j'enlève juste mes pompes et les pause sur ma veste qui sert toujours de plateau d'ailleurs. Et aussi je prends de la bouffe de mon "plateau" au passage. Mais du coup, rien à foutre de l'eau. Elle passe, ça rafraichit un coup et puis c'est bon, le fun est passé.

...

N'empêche y'a un gars qui vient de péter la piscine. Au passage je vois un gars qui saute avec le câble hors de l'eau... C'est beau putain. On aurait pu mourir tous électrocuté si ça se trouve.

- OH ! GG MEC ! T'as p'tet sauvé la peau de certains gars !

Faut bien le féliciter le bougre, quand même. D'ailleurs il gueule bien fort aussi celui-là. Ça se trouve j'aurais pu mourir.... Putain de merde... J'y pense... Où il est le bâtard qui à pété la piscine ?! Bah. J'dirais c'est le gars qui en sort depuis la partie pétée, ouais.

- EH BAH GG DUCON !!! T'AS FAILLI AVOIR LA PEAU DE CERTAINS GARS !!!

Tout de suite, c'est moins un compliment là. Le truc, c'est que depuis le temps, mes sens sont rétablis, et le gars qui glisse hors de son merdier qu'il a causé... BAH IL PISSE LE SANG CE CON ! MAIS ILS SONT FOUS ! ILS SONT TOUS FOUS DANS CETTE PUTAIN D'ACADÉMIE DE MERDE !!!

- Euh... MEDIC !!! On a un gros blessé là-bas !!!

Je gueulais à l'infirmier en même temps que je pointais le fou furieux à moitié mort du doigt. Le gars allait passer un sale quart d'heures... Si il survit, l'eau et les hémorragies ça fait pas bon ménage. Bon... Bah c'était drôle les enfants... J'ai encore moins envie de rester dans ce bahut maintenant... Remarque c'est p'tet mieux que de se faire attaquer... Après les deux en même temps j'suis pas sûr là...


Je te taquine en #DC143C

"Les new gens c'est des putes. C'est comme les gangsters. Les anciens avaient la classe. Mais les nouvelles générations détruisent le mythe en ayant aucun honneur..." Felias, 2017.

Le sel nous guide chers amis:


avatar
Felias

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Salut ^^

Message par Venda le Sam 8 Juil - 4:12

NON, PUTAIN, PAS LES MARIONNETTES COMMUNISTES !!! NAN NAN NAN NAAAAAAAAAAAAAAAN !!!!!!

- AAAAAAAAAAARGH !!!!

Je cligne des yeux... What... Je comprends pas où je suis. Du gazon, un arbre, des cris d'amusement... Merde, c'était un cauchemar... Caliss... Je crois que j'ai assez dormi pour le moment, il est hors de question que je refasse ce maudit cauchemar.

Je me relève debout brusquement, titube, me rattrape avant de tomber et, ça y est, je suis réveillée... Oui, je suis réveillée, mais je reste sur place un petit moment, le temps de faire quelques étirements, puis le temps de prendre connaissance de ce qu'il se passe actuellement aux alentours en écoutant les bruits, les conversations, tout ça tout ça. . . . Mmh, bon okay, il se passe rien de bien pertinent. Ça, ça veut dire que je peux me balader dans la foule en me foutant complètement de ce qu'il se passe.

Je repositionne mes lunettes de soleil et comme Moïse qui sépare la mer grise rouge en deux, je sépare la foule, parce que je suis trop cool et les gens s'écartent sur mon passage. Lol, non, je déconne, les télépathes potentiellement à l'écoute. En vrai, y a personne qui fait attention à moi, je passe inaperçu. Un vrai ninja ! À moins que ce soit parce qu'il se passe autre chose ?... Ah si, de ce que je comprends, y a un con qui a décidé de tuer la piscine pour faire du kayak comme dans les vidéos de fails. Y a que des américains pour faire des trucs pareils. En plus, je crois que je sais c'est qui le con... Spoiler alert, c'est Loud ! C'était évident que ça allait finir par arriver un jour, vu le manque de filtre de ce gars. C'est comme un Okura junior, mais en beaucoup moins poli et respectueux. Le seul truc que je trouve à faire à ce moment-là, c'est de dire sur le ton le plus sérieux du monde :

- Bon, ben, je vais aller préparer le cercueil...

Et je m'éloigne un peu.


Dernière édition par Venda le Dim 9 Juil - 2:46, édité 1 fois




Bienvenue à Tsuki, l'école où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !
Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Yahiko le Sam 8 Juil - 9:14



Moment Vert ! C'est l'heure des émeraudes !

+30 points pour les émeraudes qui ont postés depuis hier.

La liste:
Maya
Astrid
Kendra
Aegis
Thomas
Kupo
Marco
Tori


avatar
Yahiko
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Hideki le Sam 8 Juil - 10:17

J’étais allongé sur mon lit, les mains derrière les oreilles, les jambes croisées. Les écouteurs fichés dans mes oreilles me transmettaient une rediffusion du dernier Tonight Show de Jimmy Fallon. J’écoutais sans grand intérêt, les blagues arrivaient à peine à me décrocher un sourire. Je m’ennuyais lourdement, mais je n’avais rien à faire d’autre. Lire ? J’avais la flemme, et j’avais en ma position, aucun livre bien intéressant. D’ailleurs, il fallait vraiment que j’en commande quelques-uns… et pourquoi pas écouter de la musique ? Mmm, cela pouvait être toujours un peu plus attrayant que d’écouter les conneries du Show.

J’ôtais les écouteurs de mes oreilles, et je stoppais machinalement la rediffusion. Aaaah… le silence. Peut-être que ça n’était pas si mal de rester dans le silence. J’haussais les épaules, puis je fermais les yeux. Il faisait chaud, dans le dortoir, et j’étais seul. Dehors, j’entendais beaucoup de bruit, venant directement des jardins. Il avait l’air de se passer quelque chose. C’est si étrange ! Le soir tombait presque, qui pouvait faire autant de bruit à cette heure-ci ? tait-ce une fête, une bagarre ? Une rencontre qui se serait mal passée ? Bientôt, j’entendais de la musique : une fête… j’en était sûr. Je me penchais à la fenêtre, mes yeux aveugles balayèrent l’endroit alors que mes oreilles captaient le moindre son venant d’en bas. Bah… ce serait toujours plus intéressant que d’écouter de la musique ou une rediffusion d’une émission idiote tout seul.

Je me redressais nonchalamment, puis je passais une main dans mes cheveux pour me recoiffer un peu. C’était toujours mieux que rien… il faisait chaud dehors, il fallait que je m’habille plus légèrement. Mon intérêt se porta sur un tee-shirt simple, un jean simple, et des sneakers simples. Rien d’incroyable, juste le strict nécessaire. Je saisissais ma canne, puis je sortais doucement du dortoir. J’arpentais le couloir menant à l’extérieur, que je connaissais par cœur : dire « le » couloir était un abus de langage. Pour sortir, il fallait emprunter un enchevêtrement de couloirs complexes, que j’avais appris par cœur pour pouvoir bien vivre ici.

Bientôt, j’étais dehors. La chaleur étouffante était écrasante et pesante. Je poussais un soupir fatigué, l’air était irrespirable, bon sang ! Je me rapprochais de la zone de bruit, en prenant bien soin d’emprunter les chemins pavés. Bientôt, la musique cessa de jouer, ce qui me désola. J’aimais la musique, vraiment ! Et elle ne semblait pas venir d’un disque… je pense qu’il y avait de vrais musiciens, dans le coin. Ne venaient-ils pas du club de musique ? Probablement. Attendez, mais pourquoi y’aurait-il une fête ? Pourquoi aujourd’hui ? Est-ce un jour spécial ? Probablement, aussi. J’haussais les épaules, circonspect, puis je continuais mon chemin.

Je tapotais doucement le sol, et bientôt, lorsque je fus suffisamment rapproché, je sentis des regards se poser sur moi. Gêné, j’essayais de me faire plus petit, mais cela semblait impossible. Ah, si c’était seulement la nuit ! Je pourrais comprendre un peu plus ce qui se tramait ici-bas. La présence d’autant de monde me mettait si mal à l’aise que je décidais de me retirer. Je me posais contre un arbre inoccupé, puis je m’asseyais entre ses racines. J’écoutais la fête.




Spoiler:



Autres comptes : Brian Warner - Maya - Richie Tozier
avatar
Hideki

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Yasushi le Sam 8 Juil - 11:16



EVENT

Je ne compris pas ce qu'il se passait, pourquoi Noa semblait si agité au point d'user de son pouvoir. Je souhaitais lui demander plus d'explications, mais son dernier acte m'en empêcha : le fait de casser un câble électrique et de l'utiliser contre l'objet non identifié puisque je ne l'avais pas vu provoqua une gerbe d'étincelles qui blessa pas mal de monde. Heureusement, grâce à un ruban que mon amant avait fait apparaître près de nous, je ne fus pas touché.
Alors que nous pouvions être spectateurs des dégâts, sans que je pus demander une quelconque explication, un homme de petite taille nous retrouva et s'adressa au Rubis sans faire attention à moi :

- C'est toi pas vrai ? Je t'ai vu faire mumuse avec ton pouvoir juste avant, ça te plaît de casser ce qui te tombe sous la main ?

- A vrai dire c’est un peu plus compliqué que ça .

- Aller, tu me suis sans faire d'histoires, j'ai deux mots à te dire.

_ Tiens ça tombe bien ! Moi aussi ! Me tournant vers mon amant. Désolé Yasushi on se retrouve après.

Comme il avait répondu en me donnant l'impression de ne pas éprouver de remord, je me dis qu'il devait avoir une bonne raison à tout cela et je lui fis signe que je l'attendais. Je souhaitais le lui cacher, mais j'avais un peu peur de le voir partir comme ça.
Je fus néanmoins interrompus dans mes inquiétudes par un gros bruit : en regardant autour de moi non sans panique, je pus constater que la piscine était en mille morceaux et que de nouveaux blessés étaient à compter. Merde ! Mais ils n'en avaient pas marre de faire ce genre de problèmes ? Au loin, Archie tentait de s'occuper des
personnes ayant besoin de soin. Cela acheva à me sentir totalement inutile. Que pouvais-je faire à part rester là les bras ballants ?

Finalement, après quelques minutes j'allais vers Archie et, en espérant ne pas arriver comme un cheveux dans la soupe, je lui demandai avec un air montrant que j'étais mal par la situation :

- Est-ce que je peux te donner un coup de main ?
Et ne dit pas que t'en a pas besoin !

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Koji le Sam 8 Juil - 11:42

Le banquet d'une nouvelle année


Bon et moi dans tout ça? Ca fait longtemps qu'on m'a pas entendu hein? Et bah spoiler, c'est sûrement la dernière fois. Z'êtes tristes hein? Ouais non faites pas semblant, BANDE D'HYPOCRITES. Mais osef. Le fait est que, nous en sommes à peu près (pas sûr, la flemme de vérifier) au moment ou je suis dans la piscine, et ou je viens d'essayer de couler l'autre qui a commencé à vouloir me noyer. Déjà, toi, saches que je vais aller porter plainte pour tentative de meurtre. Ouais bon ok je suis peut être un tout petit peu dans l'abus. MAIS À PEINE! Bon, je sais plus si il m'évite ou pas, et après, il se casse en volant MA TECHNIQUE, et en passant à travers la piscine, dans le plus grand des calmes. Je l'observe interrogateur un instant: C'EST MON JOB DE FAIRE CE GENRE DE CHOSES. Mais peu importe.

C'est après qu'arrive la partie chiante, celle de la vengeance de Narok, qui autant quand je joue Luxia est drôle, autant quand je suis Koji me fait chier. Ouais je défonce littéralement le quatrième mur, je sais, mais je suis pas à ça près. Bon, on va dire les choses clairement, voilà, J'AI LA FLEMME DE LIRE CET ARTICLE, ET JE LE FERAI PAS. JAMAIS. Ca, c'est fait. Donc ce qu'on va dire, parce que j'ai pas envie de faire genre "wouhou je sui le plu for gé tous éviter èmdéèr" (oui vous avez mal aux yeux, c'est normal) on va dire que je me prends bien la drogue en plein dans le nez, que je commence à délirer, que là les accidents surviennent, et que Ryo commence à juger qu'on à plus rien à foutre ici, qu'il prend possession de moi (qui de tout façon ne suis pas en état de le bloquer) puis qu'il m'emmène jusque dans mon dortoir délirer en paix, VOILÀ, FIN DE L'HISTOIRE!

Ouais ouais, pour de vrai. Le pire c'est que je serais venu aider si y'avait pas eu tout ça, si si si! Mais non, pas possible. Alors venez si vous voulez, gueulez "Oué Koji té pa drauleuh!" mais merde, ça fera une personne de moins dans l'event, donc UNE PEU MOINS DE BORDEL, donc vous devriez me remercier, une fois de plus. Sur ce je dis arrivederci, sayonara, tout ce que vous voulez, puis

Fin du rp pour Koji \o/
Sauf si à un moment je décide de me ré-incruster en trouvant un moyen plausible, mais je doute pas mal.



Je parle avec mon frère en italique et sinon en #CC6666
Le #CC6666 Georgia est utilisé pour la voix de Ryo, pendant la fusion.

Rappel; Vous ne pouvez ni voir ni entendre Ryo

Moi, mon kiff dans la vie, c'est de défoncer des portes! Même si je passe au travers...
Compteur: 2
Je vous présente Ryo:
Clique!

avatar
Koji

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Stef' le Sam 8 Juil - 11:59

À peine arriva-t-il devant les deux hommes que l'un s'en alla déjà, probablement avec l'idée d'aider à réparer les dégâts. Ce fut donc logiquement l'autre qui lui répondit, apparemment pas plus paniqué que ça, du moins il semblait:

"-Bien sûr! Si tu es à l'aise avec l'électronique, tu peux suivre Ulli ou rester avec moi. Je m'appelle Archie, au fait! Et toi?"

L'irlandais se pinça la lèvre. Il venait de le comprendre, il était d'une inutilité certaine. Non seulement, il ne possédait aucune connaissance ni dans le domaine de l'électricité ni dans celui de la médecine ou des premiers secours, mais en plus, les gants qu'il était obligé de porter lui empêchaient tout travail nécessitant un petit peu de minutie. Il décida cependant de rester là, et de répondre:

"-Je suis Stefan Smith, professeur de langues, mais je préfère qu'on m'appelle Stef', enchanté. Par contre... Je ne sais ni gérer l'électronique ni donner des soins de premier secours..."

À la rigueur, avec son pouvoir, il aurait pu servir pour faire des anesthésies sur quelques secondes, mais pas plus. Archie annonça ensuite, en criant de sorte à ce que le plus de monde possible l'entende:

"-Okay, tout le monde! Tout ceux qui ont besoin de soins venez me voir ici. Ceux qui ne peuvent pas marcher levez la main et je viens vous voir!"

Et il restait là, tête baissée et affligé. N'y avait-il vraiment rien qu'il puisse faire?... Un garçon blond rejoignit bientôt le duo, semblant dores et déjà connaître l'infirmier.

"-Est-ce que je peux te donner un coup de main ?
Et ne dit pas que t'en a pas besoin !"


Et Stefan était là, culpabilisant, ayant l'impression d'être de trop, se sentant comme jamais coupable. Son sourire avait disparu de ses lèvres, pour la première fois. Après tout, jamais il n'avait vu d'accident, ou quoi que ce soit du genre. Comme un enfant perdu au milieu de la foule, il regardait la scène, figé et sans savoir quoi faire.


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Interaction avec Kupo/Astrid/Quiet/Shae/Tori/Marco/Aegis + quelqu'un que j'ai pas retourvé

Message par Narok le Sam 8 Juil - 12:24

En toute réponse, Tori me fit un signe de main avec un petit Hello. Shaerina prit la parole à sa suite après avoir prit le temps de me ravir d'un rougissement timide à la mention du surnom que dont je l'avais affublée.

« Bonjour Narok, contente de te voir »

Elle réfléchit un peu, c'est qu'elle n'était surement pas blessée, et au vue de la réaction de Tori, elle non plus. Ce qui ne laissait que le garçon derrière lequel je me tenais et qui avait fait des mouvements bizarres avec son bassin, me donnant l'impression qu'il avait un problème, mais ça devait être autre chose puisque ça seule blessure était celle qu'il avait tenté de cacher.

« Nous allons bien je pense … Mais que ce passe t’il ? et Aegis et toi vous vous connaissez aussi ? »

Elle me surpris avec sa question, et je l'afficha sur mon visage. J'avais compris que si je voulais avoir une meilleur réputation, je devais m’efforcer de faire l'émeraude avec ceux qui sont plus sociable, apparemment, les visages indéchiffrables, ça en met certains mal à l'aise.

"Heu non pourquoi? Je ne connaissais même pas son nom, j'ai juste cru qu'il s'était brûlé à cause de son... mouvement de bassin?"


Aegis donc, je connaissais son nom maintenant. Il faudrait que je guette les on-dit pour en savoir plus sur son pouvoir qui semblait lié à son sang.

- On va voir Archie et les autres pour voir ce qu'on peut faire pour aider?

Attend c'est pas la voix de Marco ça? Je me décale un peu du dos d'Aegis et pris une place dans le groupe à proprement parler. Je vis donc Marco, l'asiatique rondelet qui avait adresser une question à Tori. Un détail me chiffonnait chez lui... il a avait moins de...

« Aegis semble être malpolie excuse le il est maladroit il n’as pas du t’entendre, moi c’est Shaerina mais tu peux m’appeler Shae et toi ? »

Tiens ils semblent bien se connaitre ses deux là à en juger par la réaction de Shae, montrant qu'elle lui laissait volontairement une taquinerie.

Je laissais de côté la jeune fille à qui Shae venait de parler ne lui adressant qu'un salut de la tête avant de répondre à Shaerina suffisamment fort que tous entende.

"Noa à jugez bon de se mettre le ruban dans la prise, du coup il a sectionné un câble sous alimentation qui devait être relié à la scène, le tout est entré en surtension ou je sais pas et ça à donné une gerbe d'étincelles qui a brûlé certain qui se trouvait trop près. Du coup je suis passé pour venir aider à soigner, c'est là que j'ai Aegis qui se dandinait biza...rement.


Je fut coupé dans la fin de ma phrase par le tireur de sarbacane que j'avais drogué que je foncer vers nous à toute vitesse, instinctivement, je me préparait à parer toute agression avec le sang sous ma peau mais il tourna et disparu, je le revu quelques secondes plus tard en train de sauter d'une table avec trois drapeau dans les bras, il les lança sur la piscine... OOOOOOOOk pourquoi? ha oui non, la drogue surement. En tous cas il était super rapide. Il rejoint ses drapeaux et je le perdis de vue. Mais après j'entendis des bruits de cassures et je vis à nos pieds l'eau qui devait appartenir à la piscine arriver à nos pieds... bon ok la prochaine fois je choisit autre chose qu'une drogue qui donne des hallus quand on est dans un regroupement.

En tentant de mieux voir je repère une fille qui à le bras poser sur l'épaule d'un garçon aux cheveux blancs. Elle avait le bras recouvert de petites brûlures qui commençaient à suinter et elle ne semblait s'en rendre compte que maintenant à en juger par son visage empreint d'effroi et de surprise.

- Euh... MEDIC !!! On a un gros blessé là-bas !!!

... bon.

Je me retourne vers mes camarades et leurs adresse un sourire désolé constatant avec surprise et déception qu'Aegis avec sauté sur Shae, m’empêchant de poursuivre une conversation même si je le voulais.

"Pardon mais je crois que je suis demandé, je vais devoir vous laisser."


Je part en trottinant tant bien que mal à cause des gens  qui encombrait ma route et de l'herbe mouillé qui me gênait. J'arrivai finalement assez rapidement vers la fille au bras blessé et sans ménagement je lui saisis le bras avec fermeté. L'air des plus sérieux j'ajoute sans aucune douceur.

"Désolé ça va piquer un peu"

J'avais pas le temps de faire dans la dentelle tandis qu'on avait appeler de l'aide pour un blesser urgent apparemment. Elle allait sentir les tissus qui se reforment et les nerfs qui se reconnectent aux autres apportant des informations confuses et loin d'être agréables, tout autant que douloureuses à son cerveau. Mais en quelques 6 secondes ça serait réglé pour elle et elle n'aurait plus mal. Je ne prit pas le temps de regarder le garçon qui n'avait pas l'air de souffrir et partie simplement en donnant mon nom.

"Si ça va pas crier mon nom. Narok maison Saphir. Profitez bien de la fête."


Je repartie sans demander mon reste et me dirigea dans la même direction que les regards de tous, vers la piscine. Je découvrir en arrivant un tireur de sarbacane transformé en porte drapeau-brochette. Je reste planté là une seconde me refusant de rire face à cette situation ridicule. Même si elle était de ma faute au finale. J'en avait pas grand chose à faire, je peux pas être responsable de ce que les gens font à cause de la drogue, enfin, légalement si, sûrement, mais pas pour moi.

Je fis les dernier pas qui me séparait du garçon et l'aida à bien s'allonger sur le côté. Histoire que le drapeau ne force pas trop sur la blessure. Je saisit un bout et sans aucune considération pour sa souffrance je lui arrache la barre des tripes dans une grande gerbe de sang. Je le remit sur le dos après ça et maintenant venait la partie la plus amusante. Est-ce que t'as les tripes bien accrochées? Utilisant mon sang que je fit sortir de ma main tendue au-dessus de lui, je commençai par le faire rentrer dans sa blessure par le ventre, puis fit également le tour pour fermer le trou dans son dos. Maintenant il ne saignera plus sur l'herbe humide ça restera dedans. avec mon autre main je sorti également du sang afin d'aller napper le sol humide pour tenter de retrouver la majeur partie du sang qu'il avait perdu, je trouvait quelques filets de sang qui sa propageaient dans l'eau ça et là et le mélangeant au mien je le fis revenir vers nous formant une petite sphère de sang avec presque tout ce qu'il avait perdu, je comblerais le reste avec le mien. Et pour al deuxième fois aujourd'hui, je me rendis compte qu'il y avait un truc pas normal avec son sang. Il avait quelque chose de plus dans son sang, quelque chose qu'il n'était pas censé avoir. Je ne sais pas trop quoi, mais au moins ça n'a pas l'air de vouloir agir d’aucune manière donc à priori c'était sans risque pour moi. Je fit entrer la sphère de sang dans sa cavité abdominal et commença mon oeuvre. Je remarquai que par chance, il n'avait pas d’organe trop important de perforé, pas de rein, pas de fois ou rien, juste des intestins troué et de la matière fécale qui se répandait dans son abdomen. Je commença par faire rentrer ses excrétions dans ses intestins puis boucha le trou, ce qui s’avéra fastidieux puisque même si c'est un trou pas si grand, la surface d'échange d'un petit bout comme ça est très importante, donc j'étais un peu ralenti par l'opération. Une fois fait, je réparais les tissus interstitiels, et tous les petits trucs qui avaient subis le choc de la perforation. Réduisant les inflammations naissantes, et termina par la peau. Voila il était comme neuf! Et moi j'étais crevé! ça m'avait bien prit 5-10 minutes pour faire tout ça, mais j'avais finit et la fête allait pouvoir recommencer non? Enfin peut-être pas pour lui puisqu'il était évanouit, mais éventuellement il allait retrouver ses esprits avant la fin du banquet. Et j'avais profité de l'occasion pour retirer le reste de drogue qu'il avait dans l'organisme, je pense qu'il avait cher payé ses boulettes en papier.

Pour le moment j'allais rester assis sur une chaise avec une boisson fraîche s'il en restait. Je pris le garçon par un bras et le traîna dans la boue jusqu’à une table avec deux chaises de libres. Un inconnue avec un cœur d'émeraude m'aida en lui soulevant les pieds pour qu'il cesse de traîner parterre et je le remerciai d'un sourire. Il m'aida ensuite à lui poser le cul sur une chaise et tous les deux on lui posa la tête et les bras sur la table comme si s'était endormi. Il avait un peu de boue sur ses vêtements et il était mouillé mais il était en bonne santé donc je m'en foutait un peu. Je parti chercher un verre et des trucs à grignoter, et un verre supplémentaire pour l'ex drogué.

Je me m'assit sur une chaise à côté de lui et entama de me détendre un peu pour le moment. Peut-être que le garçon allait se réveiller. Sinon je pouvais aussi lui donner un shoot d'adrénaline ça devrait faire l'affaire.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Narok le Sam 8 Juil - 13:25



Le petit homme trapu fut bien suivit par Noa, et tant mieux pour lui sinon il aurait de gros problèmes, enfin, de plus gros encore. Il avait tenté de faire le malin avec le surveillant, et ce dernier se rappelait bien ses mots.

_ Tiens ça tombe bien ! Moi aussi !


La salle des surveillant était assez simple, on avait plusieurs casier avec des indications dessus, "Matériel de tire à l'arc" "Armes blanches élèves" "Objet confisqué" ce genre de chose. Il y avait aussi plusieurs autre choses plus classiques comme des ballons de foot, de basket, voley et encore plein d'autre. Il n'y avait pas beaucoup de meuble à part les rangements, mais suffisamment tout de même pour faire profiter aux surveillant d'un minimum de confort, tel qu'une machine à café, des sièges aux allures confortable même si certain avait besoin d'un coup de neuf, four, micro-onde et le nécessaire pour se faire à manger ou se réchauffer un plat.

Une fois entré il se jeta presque dans un fauteuil et poussa un autre soupir. Attendant que Noa en fasse de même. Le Rubis posa d'ailleurs sur la table un petit objet rond, qui devait pouvoir rentrer dans un dès à coudre. Il était rouge, avait l'air carbonisé sur une bonne partie et ne présentait rien de plus. Mais il nota surtout que Noa ne l'avait pas touché avec ses mains, l'air méfiant il se garda de s'en approcher.

_ Pardonné ma franchise monsieur, mais vu que cette établissement a le don de subir des attaques aux environs de ses anniversaires et qu’en plus de ça en début d’années d’autre camarades et moi on avait subi une attaque d’un inconnus à qui on n’a rien demandé, je me suis pas posé de question avec un truc aussi bizarre qui m’attaque. Je vous l’accorde utilisé l’alimentation électrique c’était un peu expéditif et irréfléchi.

"Ha mais non t'es pardonné de rien du tout, j'en ai rien à faire du pourquoi. Je constate que tu pose une boule cramé sur la table, et que tu présentes ça comme une arme qui aurait cherché à te faire du mal. Pour se que t'en sais ça pourrait même être un autre élève qui se change en bulle et que tu viendrais de tuer. T'y a réfléchis à ça? Et c'est loin d'avoir été excessif, c'était disproportionné sans commune mesure, la prochaine fois si tu vois une abeille qui te cherche des noises tu lui tires pas dessus au bazooka."

Il poussa un soupir et se frotta les tempes.

"Bon écoute je peux comprendre que t'as des antécédents pas franchement dans la catégorie, bon souvenir. Mais si tu sais que qu'il y a des risques, pourquoi faire un truc dangereux comme ça? C'est ça ta manière d'être sur tes gardes, percer des câbles électriques, avec ton pouvoir et sans prévenir personne? Déjà je sais pas comment tu fais pour être encore vivant, si tes trucs là sont conducteur t'aurais du cramer encore plus que le bulle, mais passons, si tu veux te mettre les doigts dans la prise c'est toi que ça regard. Il faut que tu sois prudent avec ton pouvoir mon garçon."

Il tenta d'approcher un doigt de la bulle, timidement, puis renonça à cette idée avant de rentrer en contact.

"Tu comprendras que je peux pas te laisser partir comme ça, t'a blesser plein de monde avec tes conneries. T'es privé de pouvoirs pour 3 semaines à effet immédiat, même pour te défendre. Si t'as des problèmes tu vas voir un diamant, on est là pour ça. Régler vos soucis comme des cow-boys tu vois ce que ça donne. Mais j'ai pas le cœur dur comme du fer, je sais qu'il y a des activités de prévues pour l'anniversaire de l'académie, et si je t'interdit de pouvoir, y'a des chances que tu puisses pas participer à grand chose. Alors c'est exceptionnel, tu comprends, t'es sauvé par le contexte, j'accepte de te laisser participer aux activités comme les autres. Mais si j'apprend que tu as utilisé tes pouvoirs pour autre chose, t'es aussi cramé que ce machin et tu profiteras de la fête dans les salles de colles avec moi. Alors s'il te plait joue pas aux imbéciles."

Il se leva et se dirigea vers la porte, présentant le fête qui ne se déroulait plus trop comme telle, mais plus comme un nid à problème.

"Maintenant tu y retournes, et tu vas être responsable, ok, va aider ceux qui ont été blessé par ta faute, et regarde ce qu'il en coûte d'agir sans réfléchir. Pour ce que j'en sais, y'a des chances qu'on se souvienne de toi autant que des autres qui ont attaqué l'académie il y a quelques mois, tu reviens et tu fais des blessés, je vois pas trop de différence."

Noa passa devant lui pour sortir. Il le regarda s'éloigner tout en observant les alentours. Il repéra une chemise jaune qui tentait de se cacher non loin.

"Toi aussi retourne avec les autres et rends toi utiles au lieu de fouiner dans les problèmes des autres, sinon je te garde en salle de colle jusqu’à la fin du banquet."

Il partit ensuite vers le l'aile nord au trot et ressortie quelques secondes après avec un nouveau câble enroulé sur lui-même. Mais le rouleau était tout aussi large que lui était grand, et il avait du mal à se déplacer avec. Sur le retour il croisa Ulli qui remontait le câble maintenant foutu.

"Tien, Mr. Mildt (il écorcha son nom avec une prononciation douteuse), c'est gentil d'être venu aider, merci. Prenez ça, je vous prie et retourné brancher le bout dans le hall tandis que je ramène le reste jusqu’à la scène. Ça fait plaisir de voir que certain d'entre nous sont encore responsable, pas comme les élèves, m'enfin ce sont des élèves après tout."

Il lui fourra un bout du câble dans les mains et parti en déroulant ce qu'il avait sur les épaules, laissant suffisamment de mou pour qu'Ulli puisse aller brancher le câble dans le hall. Il remonta ainsi l'ancien câble, plaçant le nouveau à côté et l'enfonçant dans la terre meuble en appuyant avec le talon de sa chaussure. Il traversa les élèves et arriva à la scène où il fit signe au club de musique de patienter une minute, il brancha le câble et un bruit assourdissant de micro se fit entendre. Ulli avait déjà dû brancher l'autre côté. Il sortit son téléphone de sa poche arrière et monta sur l'estrade avec peine pour avoir un minimum de hauteur, ce dont il manquait cruellement. Il vu donc la piscine éventrée et complètement vide. Mais avec il fut rassuré de voir que des secours se sont organisés et qu'il ne restait presque plus de blessés. Il composa un numéro, parla quelques secondes puis raccrocha. Il s’approcha ensuite du micro pour prendre la parole.

"Bon s'il vous plaît jeune gens écoutez-moi. Que tous ceux qui ne l'on pas encore fait aille voir Archi qui se trouve là-bas. (Il pointa du doigt le gros infirmier qui s'occupait de quelques personnes). Pour tous ceux qui ont aidé à régler la situation, merci de votre aide, grâce à vous, nous allons bientôt reprendre le banquet, la piscine va être réparée sous peu alors si vous voulez bien vous en écarter pour le moment, et faite attention à ne pas glisser, on ne voudrait pas plus de blesser."

À la fin de sa phrase, une femme se présenta près de la piscine, sans trop de forme, mais à l'allure élégante dans sa robe d'été, elle sourit à tout le monde et fit signe aux retardataires de bien vouloir reculer. Elle leva les bras vers la piscine et ferma les yeux. Les petits fragments de bois et les planches cassées prirent vie et s'élevèrent pour se rassembler et rapidement reformer les parties de la piscine qui avaient été abîmées. Quelques secondes plus tard cette démonstration de pouvoir pris fin et la piscine paraissait comme neuve, mais vide. C'est alors qu'une autre femme se présenta, elle avait l'air fatigué et elle était très ronde, mais elle bougeait comme si elle était aussi fine que sa collègue, dans une élégance particulière. Elle se plaça à côté de femme à la robe d'été et sans un geste, elle resta simplement plantée là à regarder autour d'elle comme si elle avait perdu quelque chose. Peu à peu, l'eau qui recouvrait le sol et imbibait la terre commença à bouger, formant des petits courants comme de multiples serpents qui se dirigeaient tous vers la piscine, remontant les parois pour se jeter dans le bassin. Les élèves qui étaient mouillés et qui n'avaient pas encore séché se virent soulagés de l'eau qui les recouvrait. Peu à peu, le sol fut sec comme avant, les élèves aussi, et la piscine était de nouveau pleine. Le nain reprit la parole.

"Voila, merci à tous pour votre attention. Vous pouvez remercier nos deux charmants diamants qui nous ont offert une belle démonstration de pouvoir."

Il applaudit avec entrain, suivit par bon nombre d'élèves.

"Je vous souhaite une bonne après midi, et essayez de ne pas trop faire de bêtise, ça serait sympa."

Il se retourna vers le groupe et leur fit signe de reprendre. Tandis qu'il descendait de l'estrade avec difficulté encore une fois, la musique commença à s'élever doucement alors que le groupe reprenait du service, nullement perturbé par les quelques perturbations qui étaient désormais finies. Du son Pop-Rock entraînant était de nouveau présent, pas assez fort pour que ceux devant la scène ne soit assourdis, mais suffisamment pour que ceux plus loin, à côté de la piscine puisse quand même entendre.

Le petit surveillant reparti en enroulant le câble foutu et retourna dans l'aile nord, surement allait-il se placer à une fenêtre pour observer les élèves avec des jumelles.


avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum