Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Aegis le Jeu 22 Juin 2017, 22:56

Les jours avaient passés depuis cet incident au parc avec Shaerina. Sa cheville s’était parfaitement remise grâce aux soins de cet infirmier un peu loufoque, mais avec le cœur sur la main. Aegis avait visité dans son intégralité ou presque toute l’académie ; l’endroit possédait un certain charme non dénué d’intérêt.

Aegis avait beaucoup apprécié le terrain d’entrainement, beaucoup d’élèves en permanence à tenter d’apprendre à maîtriser leurs pouvoirs, se combattre, ramasser la poussière, se relever encore. D’une certaine façon il les enviait beaucoup d’une certaine façon, son pouvoir n’avait absolument rien d’offensif, il ne pouvait donc pas combattre de cette manière, ce n’était pas l’envie qui lui manquait.

Le jeune garçon resta pensif un long moment, le regard vague, perdu sur les autres élèves avant de se faire surprendre par une goutte de pluie sur sa joue. Puis une seconde, finalement le ciel avait totalement changer de couleur. Du magnifique bleu azur clairsemé de petites touches de blanc, a un gris sombre, oppressant.

Il pleuvait à présent des cordes, tous les élèves étaient rentrés sauf les plus motivés qui s’exerçaient encore, même trempés. Aegis se précipita alors sous un petit préau, observant avec une certaine fascination les éclairs qui commençaient à zébrer le ciel.

Le tonnerre gronda furieusement. Aegis porta son attention sur un bâtiment de l’académie, une silhouette semblait l’observer avec attention depuis le grenier. Un flash lumineux éclaira tous les alentours et le tonnerre gronda aussitôt dans un vacarme assourdissant, la silhouette avait disparu soudainement.

Aegis eu alors la curieuse idée d’aller voir ça de ces propres yeux, de plus il n’avait pas encore visité le grenier. L’occasion était parfaite, et puis quoi de mieux que de fouiller dans un grenier inconnu une après-midi pluvieuse.

Le garçon traversa alors la cour a toute vitesse tentant un slalome désespéré entre les gouttes de pluie, mais c’était peine perdue. Trempée de la tête aux pieds, il chercha du regard l’escalier menant, il le trouva un peu plus loin derrière une porte en bois massif, il attrapa la rambarde et commença a les monter quatre par quatre pour finalement s’arrêter un peu essoufflé au 4 -ème étage.

- Pu.. tain… d’escalier….

Il reprit alors son ascension, mais de façon plus modérée pour finalement arrivé au grenier, la trappe était ouverte, quelqu’un était déjà présent visiblement. Aegis monta les marches de façon prudente, n’importe qui pouvait surgir au bout de cette échelle.

- IL y a quelqu’un ?

La tête du jeune garçon était à présent dans le grenier et le reste du corps suivis rapidement, il inspecta les alentours et constata une petite lueur dans un coin, quelqu’un avait apporté une lampe torche, il s’approcha alors plus près de la source lumineuse pour finalement se prendre les pieds dans un vieux vélo et s’étaler de tout son long dans de vieux cartons de vêtement et de vaisselles.
Lorsqu’il releva la tête, il était nez à nez avec elle.

- Oh bonjour toi !


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Shae' le Ven 23 Juin 2017, 18:49

Les journées avaient était particulièrement longue et ensoleillé ces derniers temps, même beaucoup trop pour que je puisse le supporter, je détestais la chaleur, je me sentais étouffer du matin au soir dans ce climat. J’avais les cheveux qui collais dans la nuque, et rien n’était assez rafraichissant et ce n’était pas faute de voir beaucoup plus d’eau la plus fraiche possible dans ma journée. Mais j’étais sauver le temps aujourd’hui était plus clément et me rendait moins la vie difficile, même si les salles de cours étaient affreusement chaude et que y rester était limite supportable. La cloche avait sonner et j’avais pu ramasser mes cours dans une lenteur atroce pour ne pas me donner plus chaud encore.

Longeant les murs des couloirs pour éviter aux maximum de frôler des gens trop collant, j’étais monter dans ma chambre ou les filles se trouvaient déjà allonger sur leurs lit presque en train de fondre. La chambre était chaude, étouffante comme tout le reste, sans demander un seul avis j’avais ouvert les fenêtres en grand pour inspirée une bouffé d’air et puis j’étais aller prendre une douche la plus fraiche possible. En sortant de celle ci j’avais enfiler un short noir taille haute avec un débardeur, c’était léger et c’était impeccable pour trainer.
Je m’étais poser sur mon lit regard dans le vide quelque instant je ne savais plus ou aller en ce moment peu importe l’endroit je n’étais jamais tranquille et je n’arrivais plus à dessiner, repassant en mémoire les couloirs je me rappelais d’une porte que j’avais ouverte et qui m’avais semblé être le grenier. Sans plus attendre je me dirigeais vers ma commode et tirait le dernier tiroir, j’en sortais mon grand carnet de dessin et mes crayons et je les mettais dans un sac, j’attrapais par la même occasion mon plaid en boule sur mon lit et je vérifiais que ma lampe torche était la.

Sans un seul regard pour mes camarades je sortais de la chambre tel une sauvage, et je me dirigeais dans les couloirs en faisant marcher ma mémoire, a droite ? ou bien non à gauche ?
A force de tourner je fini par trouver la fameuse porte en retrait dans le couloir, je l’ouvrit doucement et j’essayais d’écouter quelque instant, je n’entendais aucun son. Doucement je fermais la porte derrière moi et je commençais à gravir les marches, celle-ci grinçait sous mon poids. J’arrivais vers une trape que je poussais soulevant par la même occasion un tas de poussière. Je passais la trape et j’arrivais dans ce fameux grenier, rempli d’objet à l’abandon.

Je fus prise d’une quinte de toux monstrueuse au vue de la poussière que j’avais fais s’envoler, et puis je fini par me calmer avant de m’étouffer. J’observais les alentours une fenêtre me faisais face laissant entrer les rayons de soleil qui c’était largement diminuer depuis. Je décidais de m’installer devant celle ci et je mis mon plaid par terre pour ne pas m’assoir à même le sol, je posais devant moi mon carnet à dessin et sortait mes crayons. J’avais de la place, j’étais seule au calme, c’était plus ou moins parfais.

Je dessinais tranquillement, sans vraiment y arriver, quand c’était comme ça mon esprit vagabondais, et revenait souvent sur les derniers jours passer dont ma nuit avec Aegis que je n’avais d’ailleurs pas revu depuis. J’étais une pointe déçu je pensais que nous nous étions rapprocher en cette soirée, mais en même temps à quoi je pouvais penser nous avions passer que cette nuit la tout les deux et ne nous étions jamais parler avant.

J’arrachais pour la cinquième fois la page, la chiffonnant très contrarié de mon dessin qui ne prenais visiblement pas forme, et je la balança à coté de moi d’un geste de rage. Le papier ne rebondit même pas une fois et traina par terre avec les autres. Je soupirais longuement, un déluge me fis relever la tête. Le soleil qui avait jusqu’a présent persisté n’était plus, à la place une pluie torrentielle se dessinait à travers la fenêtre, je me relevais pour faire face à celle ci et effectivement l’ambiance c’était rafraichi sans que je m’en aperçoive. Je me tenais debout face à cette fenêtre à parcourir des yeux les étendu de terrains de l’académie mes yeux se posait sur chaque élèves qui étaient encore la mais qui courrait sous la pluies, et puis ils se posèrent sur une tête blonde, qui ne bougeait même pas pour courir se rentrer et se protéger de la pluie, mon coeur manqua un battement quand je crus reconnaître la personne. Un grondement me fis sursauter, et je levais un court instant mes yeux en direction du ciel, un éclair rapide se dessina, me laissant un frisson, je n’aimais pas beaucoup le soleil mais je dois dire que l’orage n’étais pas dans mes préférences non plus. Je reposais mes yeux sur la personne en bas qui à présent regardais je supposais dans la même direction que moi, et je me poussais de la fenêtre pour que elle ne crois pas que je l’observe même ci c’était le cas. Je me laissais retomber sur ma couverture, et je pris ma lampe torche que j’allumais, la lumière se faisais rare dans le grenier mais je ne voulais pas redescendre tout de suite, tant que je voit encore cela irait. Je m’allongeais à plat ventre la lampe poser à coté de moi et je me remit à dessiner, d’abord je dessinais une rose, et puis je commençais à dessine un bout de ma dague tranquillement.

« IL y a quelqu’un ? »

La voix me fis sortir de mon dessin, quelqu’un venait par la, un intrus allait rentrer dans ma zone de confort et cela ne me plaisais absolument pas du tout. Je pris ma lampe dans ma mains en bloquant légèrement la lueurs de celle-ci et j’attendais, je ne pouvais rien faire de plus et je ne souhaitais pas répondre.

Une tête passa la trape et j’aurais presque pus m’étouffer, ont dit que les grands esprit se rencontre était ce le cas aujourd’hui ? Le garçon qui c’était introduit dans le grenier regarda les alentours et puis se dirigea vers ma lumière, et mon coeur battait de plus en lus vite, je l’avais reconnu. Celui-ci arriva et ne vit pas le vieux vélo sur a droite tout prêt de moi et il s’étala de tout sont long à moitié dans les cartons présents à coté ce qui les écrasa légèrement et fis voler plus de poussières.

Sa tête blonde atterri tout prêt de moi pour ne pas dire nez à nez avec moi, nous étions tout deux allonger face à face, quand il me regarda, je me mordis l’intérieur de la joue. Nous nous étions pas revu mais peut être car il ne le voulait pas ?

« Oh bonjour toi ! »

Je retenais un sourire en me pinçant les lèvres comme je pouvais, et je l’observais, ses cheveux dues à sa chute était en bazar, il était recouvert de poussière. Mais il était bien la devant moi, Aegis.

« Hey ! Salut toi »

Je rougis légèrement, ne sachant pas vraiment quoi faire de plus, gêné par la proximité de nos deux visages je reculais sur mes mains de sorte à me relever assise en croisant mes jambes en tailleurs. Ayant plus de recul je penchais la tête de coté en lui souriant du mieux que possible.

« Tu ne tient vraiment jamais sur t’es deux jambes toi ? »

Je ne savais pas si je devais l’aider ou bien non de toute façon il n’avait pas fais une chute phénoménale je doute qu’il soit vraiment blesser, seulement je repensais à sa cheville et je grimaçais en espérant qu’elle n’avait pas reçu de choque afin de ne pas la blesser une nouvelle fois. Je le regardais et mon sourire avais disparu, je poussais mon carnet de dessin et mes crayons pour faire de la place sur mon plaid et je tapotais la place prêt de moi.

« Viens t’assoir, tu n’as rien ? Laisse moi voir ? »

Je tendis une mains avenante ne sachant pas si il allais l’accepter ou non, ou seulement repartir du grenier.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Aegis le Ven 23 Juin 2017, 22:38

- Hey salut toi !

Aegis tourna la tête et aperçut le doux visage de son amie éclairée par la faible lueur de sa lampe torche. Il venait de soulever un épais nuage de poussière qui retomba à la manière des premiers flocons de neiges en hiver. Elle pencha la tête vers son visage et lui fit son plus beau sourire.

- Tu ne tiens vraiment jamais sur t’es deux jambes toi ?

Le garçon haussa les épaules l’air un peu gêné, il était certes maladroit, mais était-il utile de le lui rappeler. Il commença à secouer ces vêtements pleins de poussiers avant de se rendre compte qu’avec Shae à côté de lui ce n’était peut-être pas la meilleure des idées.

- Viens t’assoir, tu n’as rien ? Laisse-moi voir ?

Aegis s’assit sans discuter sur le plaid que son amie avait apporté et posa sa jambe juste en face d’elle. Il n’osait plus parler pour le moment, et se retint de dire quoi que ce soit quand elle ausculta sa cheville qui n’étais guérie que depuis peu. Il n’avait pas mal, mais le semple fait de se retrouver de nouveau en sa compagnie faisait battre son cœur à toute allure.

- Ça me fait plaisir de te revoir Shaerina ! Je… tu m’as m…… enfin

Le jeune garçon avait du mal à sortir ces quelques mots si innocents de sa bouche, pourtant après toutes ces émotions qu’ils avaient traversées, pourquoi avait-il autant de mal à le dire ? Il inspira profondément et reprit la parole.

- Tu m’as manqué Shae !

Voilà c’était dit, sans détour, le cœur d’Aegis battait à tout rompre, mais ça, c’était fait.

- J’ai passé quelque jour en observation, car le pouvoir mon pouvoir m’a vraiment épuisé cette fois-ci et puis la nuit mouvementée n’a rien arrangé. Après cela j’ai visité l’académie et bien observé les alentours ainsi que les gens qui y vivent. J’ai vu des dizaines de pouvoirs différents et...

Aegis se tut un instant, il parlait beaucoup depuis qu’il avait retrouvé son amie, il s’était senti tellement à l’aise que sa parole s’était libérée toute seule, sans aucune contrainte, sans peur ni doutes… il se rapprocha d’elle et posa l’une de ses mains sur celle de son amie.

- Excuse-moi je ne t’ai pas demandé, comment vas-tu depuis l’infirmerie, tu as pu te remettre de tes blessures ?

Shaerina ne disait pas un mot, était-elle furieuse de le voir ? De ne pas avoir donné de nouvelles après ces quelques jours ? Le jeune homme était assez perdu et sentait son cœur se serrer, il regarda autour de lui, ses yeux s’étaient habitués à la faible luminosité, il pouvait très bien distinguer tout autour de lui que son amie s’était isolée dans le grenier pour avoir une certaine tranquillité. Le sol était jonché de boulettes de papier chiffonner et la page de son cahier toujours blanche…

* Je devrais peut-être m’en aller à présent…*

Il tenta de se relever, mais quelque chose au fond de lui, lui indiquait de ne surtout pas partir. Il devait rester, il se devait de le faire. Quelque chose d’irrépressible le poussa à s’approcher encore, toujours plus près du visage de son amie, pour finalement venir s’agenouiller juste en face d’elle. Il saisit son visage entre ses mains tièdes, et vint poser ses lèvres sur les siennes.

Il lui aurait été impossible d’expliquer son geste, au fond de son âme il savait simplement que Shaerina était bien plus pour lui qu’une simple amie, il voulait échanger bien plus encore. L’accepterait-elle en échange ?


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Shae' le Ven 23 Juin 2017, 23:35

Aegis était toujours aussi mignon, toujours timide dans un premier temps je trouvais drôle de le taquiner légèrement mais je ne savais pas si il l’avait bien pris il avait simplement hausser les épaules doucement en s’époussetant manquant de me faire étouffer une nouvelle fois.
Il ne me répondais pas, je ne savais pas si je l’avais froisser, mais j’attendais toujours qu’il vienne s’installer à coté de moi en espérant qu’il le fasse je voulais qu’il reste prêt de moi, j’aimais la tranquillité mais je préférais par dessus tout sa compagnie.

Il se releva doucement pour venir s’installer avec douceur sur le plaid plaçant sa jambe devant moi, j’attrapais celle-ci et je massais légèrement la cheville afin de voir si il avait mal et j’observais sont visage à la recherche du moindre signe, mais rien, pas une seule petit grimace. Je stoppais ma main sur sa cheville mais je ne l’enlevais pas pour autant en attendant qu’il daigne enfin me parler, est ce qu’il m’évitait depuis notre soirée ? Est ce que j’avais fais quelque chose de mal ?

« Ça me fait plaisir de te revoir Shaerina ! Je… tu m’as m…… enfin »

Mon coeur attendait la suite prêt à faire monter la pression, mais je ne dis rien je baissais juste les yeux de peur de savoir la suite. Je l’entendis reprendre sa respiration bruyamment comme pour se donner du courage.

« Tu m’as manqué Shae ! »

Un battement, deux battements, et le troisième loupa le coche, c’était une sensation étrange, comme ci votre coeur était malade mais que c’était une bonne chose. Il m’avait manqué aussi et j’avouais y avoir beaucoup pensé à tourner en rond dans cette académie sans jamais le croiser nul part comme ci nous n’étions pas destinée à nous revoir.
Je ne répondis rien, je ne savais pas vraiment quoi dire et je n’osais pas lui dire que moi aussi, nous avions été tellement proche pendant la soirée et puis aprés plus rien que cela me freinais un peu.

« J’ai passé quelque jour en observation, car le pouvoir mon pouvoir m’a vraiment épuisé cette fois-ci et puis la nuit mouvementée n’a rien arrangé. Après cela j’ai visité l’académie et bien observé les alentours ainsi que les gens qui y vivent. J’ai vu des dizaines de pouvoirs différents et… »

La conversation changea rapidement, le ton était donner nous n’en parlerions pas, donc je ne répondrais pas de  toute façon pour quelqu’un comme moi c’était difficile à exprimer. Alors il avait été garder un peu et aprés lui aussi c’était ballades dans l’académie sans jamais me croiser, j’admettais qu’elle était grande mais enfin bon. Il se stoppa et je ne relevais même pas la tête pour le regarder j’étais juste rester sur la phrase avant, j’étais bloquer.

Aegis bougea et je lâchais prise sur sa cheville et il se rapprocha de moi, sa mais tiède se posa sur la mienne qui était poser sur ma cuisse, je tournais les yeux vers sa mains c’était agréable, c’était devenu habituel cette nuit la ce contact et j’adorais ça.

« Excuse-moi je ne t’ai pas demandé, comment vas-tu depuis l’infirmerie, tu as pu te remettre de tes blessures ? »

Comment j’allais ? J’avais extrêmement mal dormi car mon cerveau refusait de ce mettre sur off, je pensais à tellement de chose que devais je lui répondre ? Je pensais encore à ce maudit chien, oui encore et je me considérais vraiment nul de rester sur ce genre de chose il allait falloir que j’apprenne à passer outre ce genre de chose. Mais j’avais aussi beaucoup penser à lui m’inquiétant de sont état de santé, réellement j’étais énormément vexé qu’il ne me cherche pas ou qu’il ne me donne pas de nouvelle, vexé et terriblement déçu car je ne m’y attendais pas, et aujourd’hui il était la mais ce n’était que du pur hasard.
Mes blessures quand à elles étaient toujours la surtout les bleues, devenu jaune faisant des taches vraiment affreuse sur ma peau blanche.
Un mouvement attira mon attention et Aegis lacha ma main, et commençait à se relever doucement, je n’osais pas le retenir, mais je voulais tellement qu’il reste, je ne me sentais pas bien ici, j’étais fatigué, j’avais besoin de quelqu’un, et au fond de moi j’étais sur d’avoir besoin de lui. Je voulu ouvrir la bouche mais le son ne sortait pas et je baissais la tête tristement sur mes genoux une nouvelle fois.
Et puis je vis sont hésitation, il s’arrêta un moment et il semblait plonger dans ses réflexions, et si je saisissais ma chance en lui demandant de rester la avec moi ? Il pleuvait, il y avait de l’orage, il faisait bientôt noir, et je n’étais pas bien ici seule.

Il se tourna vers moi et mon coeur loupa un autre battement, et à cette vitesse la j’allais bientôt faire une crise cardiaque. Il se rapprocha lentement et s’installa devant moi si prêt que je sentais sa respiration caresser mes joues, je ne reculais pas mais je ne bougeais plus tétaniser par la peur de cette proximité. Lentement il saisit mon visage dans ses deux mains et releva légèrement ma tête, et délicatement posa ses lèvres sur les miennes, mes yeux se fermaient instinctivement un réflexe qui je crois sortais clairement de nul part, et un instant mes pensées s’éteignaient, ma tête était silencieuse et je n’arrivais pas à penser, je me laissais juste aller, au risque d’y perdre mon souffle. Ma lampe jusqu’a présent dans une de mes mains tomba au sol dans un bruit qui me réveilla quelque peu. Mon coeur battait fort dans ma poitrine, j’avais peur mais de quoi je ne savais pas surement de l’inconnu, était ce que je voulais ? Oui je pense que oui, nous avions eu une sorte de connexion tout les deux un lien qui c’était fais si rapidement que je n’en avais pas saisi le sens vraiment. J’attrapais sont bras à hauteur de mon visage et j’attrapais sa main, je la descendais et nouait mes doigts dans les siens. Ce n’étais qu’un petit détails mais sa montrais que j’acceptais la situation.

La panique l’emporta quand même malgré tout, et je détourna lâchement la tête en attrapant sont autre mains pour le garder avec moi. Je ne savais que dire j’étais cramoisi, je ne connaissais rien de tout ça je ne connaissais rien de lui. Je le voulais tout simplement, je n’avais besoin de rien d’autres à cette instant. Je l’observais des les yeux pour lui faire comprendre que tout va bien, cherchant les mots à dire après tout ça ?

« Je … Est ce que tu peux ? enfin … Reste avec moi .. S’il te plait »

Je bafouillais ma phrase n’étais pas clair et je n’étais pas sur qu’il en avait saisi le sens, je lui demandais de rester ici avec moi mais pas que…
Je ne soutenais pas sont regard plus longtemps et je détournais les yeux et baissais les yeux sur nos mains, sont contact me rassurait. D’un coté j’étais tellement tenté de m’en aller en courant pour me cacher tellement la honte planait sur moi.

« Je, pourquoi ? »

Celle-ci n’étais pas plus clair, mais une réponse suffirait à me rassurer, si jamais il m’en donnait une, je l’observait incapable de décrocher plus de mots j’attendais et le temps me paru une éternité. Le trop pleins d’émotions me donnait clairement envie de pleurer, c’était une réaction vraiment bizarre, mais j’avais subi tellement de chose depuis l’arrivé que je pense que c’étais les nerfs qui me cachais simplement. Ne voulant pas paraitre plus idiote je lâchais ses mains et commençait à ranger rapidement mes crayons.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Aegis le Sam 24 Juin 2017, 22:10

Ce baiser à la fois si maladroit, mais si passionné l’avait transporté au septième ciel. Quand Shaerina mêla sa main à la sienne, il sut qu’elle lui rendrait tout ça. Elle partageait aussi cette attirance qu’ils avaient l’un pour l’autre et rien qu’à cette pensée, Aegis en aurait bien pleurer de joie, lui qui il n’y a pas si longtemps n’aurait jamais osé espérer rencontrer l’amour.

- Je … Est-ce que tu peux ? Enfin … Reste avec moi… S’il te plait

Elle baissa la tête l’air affreusement gênée, elle restait absolument adorable. Partir ? Mais il en était absolument hors de question à présent, Aegis avait enfin la possibilité de se lier avec quelqu’un d’autre, de partager des moments intenses, de pouvoir vivre à deux. Une tornade aurait pu balayer l’académie qu’il n’aurait pas lâché la main de son amie une seule seconde.

- Je, pourquoi ?

* Pourquoi ? *

Fallait-il une raison pour embrasser quelqu’un ? Si l’on devait y réfléchir un instant quelle aurait pu être la raison ? L’attirance physique ? Non Aegis n’était pas du tout un hommage à apollon, juste un individu lambda dans la moyenne rien de plus rien de moins par contre à ses yeux Shaerina irradiait tellement qu’il ne pouvait plus en décrocher son regard.

Il voulait être à ses côtés plus que tout au monde, jamais il ne s’était senti aussi bien en compagnie de quelqu’un, pouvait-on qualifier ça d’un coup de foudre ? Absolument ! Devait-il lui dire qu’il en était tombé amoureux ? Devait-il lui dire dès maintenant après juste un premier baiser qu’il l’aimait même si tout cela n’avait aucun sens ? Peut-être pas, il ne tenait pas à l’effrayer davantage. Un simple baiser les avait mis tous les deux dans une telle effervescence que faire plus aurait été dangereux pour la structure même des murs de l’académie.

- Pourquoi ? Je ne sais pas…

Aegis réfléchi un instant a sa réponse, il ne pouvait pas s’arrêter la comme ça, son cœur battait déjà à 100 a l’heure et essayer de garder la tête froide dans de telles circonstances relevait d’une prouesse héroïque. Il vint se poser assis en tailleur devant son amie et saisis délicatement ses deux mains qui tremblaient légèrement.

- Je ne me vois pas passer une seule autre seconde de ma vie sans la passer à tes côtés.

* Hmm c’est peut-être un peu trop d’un coup…. *

Aegis leva doucement la main de son amie au niveau de ses lèvres et y déposer un rapide baiser afin de reprendre une dernière fois.

- Je souhaite être avec toi, apprenons à nous connaitre davantage ! Devenons plus forts ensembles et couvrons-nous l’un l’autre ! Qu’est-ce que tu en penses ?

Il ne disait plus un mot à présent, Shaerina avait baissé la tête pendant toute sa tirade, il lui était donc impossible de savoir quelle serait sa réaction. Il n’avait pas tout dit certes, mais chaque chose en son temps, et au bout d’un moment cela viendrait tout seul, d’ailleurs peut être lui dira elle en premier ?

- Je ne veux pas te mettre mal à l’aise Shae… Tiens dis-moi plutôt ce que tu faisais ici toute seule !


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Shae' le Dim 25 Juin 2017, 00:57

Lentement je rassemblais mes crayons de couleurs usée ne bougeant que mes bras, Aegis était perdu dans ses pensées et j’aurais aimer en cette instant pouvoir les lires pour savoir ce qu’il pensait de tout ça, de moi. Toute cette histoire allais vite, mais on ne choisis pas quand on aime quelqu’un ni quand ni ou et ni même comment. Cela arrive juste comme ça par hasard comme notre rencontre, mais les liens c’étaient tissé à une vitesse que le contact de l’un et l’autre avait été électrique à chaque fois. Et que les jours que j’avais passer toute seule avait été horrible, j’avais tourner en rond sans savoir quoi faire et en espérant le croiser dans les couloirs, j’avais passer des heures à repasser tout les détails de la soirée dans ma tête chaque petit moment qui avait fais battre mon coeur.

Si je devais répondre à ma propre question que je lui avait poser, ma raison serait que j’aimais bien être en sa compagnie je me sentais sereine, il était facile pour moi de tout lui dire, et il comblait tout le vide dans mon coeur avec sa présence. Sa présence me donnait du courage, et je voulais qu’il reste la a me rassurer pour toujours, en une seule soirée et nuit je crois que j’avais développé plus de sentiments pour lui que pour n’importe qui d’autres et cela me faisais peur.

Le contact de ses lèvres me brulait les miennes encore un peu, comme déjà en manque de ce contact qui fus rapide à cause de mon éloignement. J’étais absolument maladroite pour ce genre de chose et la timidité n’arrangeait rien.

« Pourquoi ? Je ne sais pas… »

Sa réponse, me provoqua un pincement au coeur, j’étais une pointe déçu par se genre de réponse et en même temps à quoi je m’attendais ? Aegis s’installa devant moi en tailleurs et attrapa mes mains qui empoignait toujours les crayons, à sont contact je les lâchais et me laissais faire, doucement il ramena mes mains devant moi et les tenait dans les siennes en me regardant. Mon regard lui ne bougeait pas de nos mains tellement la pression me heurtait et les miennes tremblait légèrement.

« Je ne me vois pas passer une seule autre seconde de ma vie sans la passer à tes côtés. »

Mon coeur loupa encore un autre de ses battements et si il continuait ainsi j’allais faire un malaise pour un trop pleins d’émotions. Je réalisais la porter de ses paroles si sincère, je lui avais demander de rester à mes cotés et sa réponse était du même coté que le miens et me rendait si heureuse. Il leva une de mes mains jusqu’a ses lèvres et déposa un rapide baiser sur celle-ci qui me fis rougir de plus belle, c’était tout à fais adorable et j’adorais ce genre de contact avec lui. Je n’arrivais plus à mettre des mots sur ce que je pensais j’étais juste la l’esprit totalement chamboulé par tout ça, ne sachant même pas décrire ce que je ressentais.
En y réfléchissant un peu au risque de paraitre folle, dans mon coeur chaque parole me donne coup un choc électrique mais c’est agréable, mon ventre quand à lui on explique normalement que ce sont des papillons mais je pense qu’ils se sont tout simplement tromper d’insectes, cela ressemble plutôt à des abeilles qui vous pique une bonne dizaine de fois mais la encore ce n’est pas désagréable.

« Je souhaite être avec toi, apprenons à nous connaitre davantage ! Devenons plus forts ensembles et couvrons-nous l’un l’autre ! Qu’est-ce que tu en penses ? »

Tout ça prévoyais d’énorme bon moment, mais la peur suffisait toujours à me faire freiner, et si j’arrivais pour une fois à passer outre ? A faire ce pas de géant dont j’ai besoin pour sortir de cette peur constante ? Effectivement nous ne nous connaissions pas mais je m’en fichais je le voulais simplement pour moi. Aegis ne disais plus un mot et moi je ne savais pas par ou commencer, que devais je lui avouer ? Que je suis folle de lui ? Que je ne veux pas me passer de lui ? Que peut être je l’aime beaucoup plus que prévu ? Non je ne pouvais pas sortir tout ça.

« Je ne veux pas te mettre mal à l’aise Shae… Tiens dis-moi plutôt ce que tu faisais ici toute seule ! »

Je relevais la tête pour la première fois depuis le début et mes yeux restait bloquer sur sont magnifique regard, nous nous regardions un moment, il parait que le regards transmet le fond de notre âme et j’espérais qu’il voit tout ce que je ne disais pas pour le moment.

« Je ne sais juste pas par quoi commencé … ce n’est pas dans mes habitudes … »

j’inspirais un instant, peu être plus tard je lui dirais peut être dans quelques heure ou jours je ne savais pas encore comment allais ce passer tout ça.

« Je .. Je suis venu cherchez un peu de tranquillité en faite … j’en avais marre d’être seule au milieu de tout le monde… Je fais tache dans le décors. »

Je me taisais, cherchant sans cesse mes mots pour ne pas le faire fuir, je me rapprochais légèrement un peu plus de lui pour que nos bras soit moins tendu et que l’on soit plus à l’aise.

« Et … je t’ai cherché tu sais … je m’inquiétais de ne pas te voir … j’avais peur que tu ne souhaite plus me parler. Je veux juste .. rester avec toi, j’ai besoin de t’avoir avec moi »

Ce besoin était bien plus qu’un besoin c’était une envie irrépressible d’être avec lui. J’avais envie de lui sauter dans les bras et de l’enlacer jusqu’a ce qu’il étouffe mais la gêne persistais. Je me contentais de caresser ça mais avec mon pouce doucement.

J’avais besoin de courage je devais lui montrer que moi aussi je tenais à lui, il fallait que je m’engage un peu plus que ça. Lentement je repliais mes jambes sous mon corps et je me relevais sur mes genoux, nos mains se lâchais, j’en avais besoin, j’en avais envie, j’étais maladroite mais je ne savais pas faire mieux. Je l’entourais de mes bras et cachais ma tête dans sont cou et je respirais doucement me laissant aller aux bonheur d’être la. Je lui chuchotais doucement à l’oreille « Tu ma manquer » et j’écoutais sa respiration. Mes yeux se fermaient presque, je n’avais pas beaucoup dormir à cause de la chaleur, mais le faite d’être bien me détendais.

Je restais quelque instant comme ça et puis sentant mes forces m’abandonner, je m’écartais légèrement je lui attrapais la mains et je me laissais tomber en arrière en le tirant vers moi de sorte à ce qu’il s’allonge à coté de moi sur la couverture. Je me tournais de sont coté et je me perdais dans sa contemplation, il était beau, et il était la pour moi. Je fermais les yeux juste quelques petits instant rassuré de sa présence et je pensais à une dernière petite chose, je souhaitais lui dire que je l'aimais même si c'était tôt le coeur à ses raisons que la raison ignore, alors cela ne s'explique pas je le savais de tout mon coeur.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Aegis le Dim 25 Juin 2017, 22:07

- Je ne n pas dans mes habitudes …

Aegis resta silencieux, son cœur battait à tout rompre, ce devait bien être également l’un de ses premiers baisers. Il sentait encore le contact si doux et légèrement acide des lèvres de son amie sur les siennes. Il en voulait plus, bien plus encore, il devait faire preuve de tellement de retenue pour ne pas sauter sur son amie que cela en devenait éprouvant.

- Je... Je suis venu chercher un peu de tranquillité en fait … j’en avais marre d’être seule au milieu de tout le monde… Je fais tache dans le décor.

Tache ? Elle semblait être une fille légèrement introvertie certes, mais de là à penser à faire tache dans le décor, Aegis leva les yeux au ciel, c’était totalement absurde. Il observa un peu mieux les alentours et voyait à présent le potentiel de cette pièce. Loin de tout, au calme, le bruit berçant de la pluie sur les tuiles et le grondement lointain de l’orage.

- Et … je t’ai cherché, tu sais … je m’inquiétais de ne pas te voir … j’avais peur que tu ne souhaites plus me parler. Je veux juste... Rester avec toi, j’ai besoin de t’avoir avec moi.

* Elle m’a cherché moi ? *

Shaerina semblait avoir des sentiments très forts elle aussi pour Aegis qui a présent ne savait plus où se mettre, il aurait bien voulu pousser un cri de joie ou remercier le ciel pour n’e pas s’être pris un râteau ou pire encore être catalogué comme un simple ami. Elle voulait donc rester avec lui, le jeune garçon réfléchissait à toute allure, qu’allaient-ils faire tous les deux à présent ? Se peloter comme deux ados en cachette dans le grenier ? L’idée en elle-même était sacrement alléchante…

Bien à présent que faire ? Shaerina ne semblait pas décidé a laissé repartir Aegis et lui ne le souhait pas davantage. Il s’approcha alors de son amie et commença à avancer elle a quatre pattes la forçant à s’allonger sur sa couverture, il décida de rassembler tout son courage deux mains et posa ses lèvres a nouveau sur les siennes, de sa main droite il attrapa celle de son amie et entremêla ses doigts avec les siens. Il bascula sur le côté passant son bras en dessus son dos pour finalement la poser sur lui. IL ne tenait pas à l’écraser.

- Je n’irais plus nulle part sans toi, c’est décidé !

Il saisit les deux joues de son amie entre ses mains l’embrassa de plus belle sans lui donner la possibilité de répliquer. À l’extérieur, l’orage grondait toujours aussi fort, la pluie ruisselait le long du toit comme un véritable torrent. Des flashes de lumières éclairaient succinctement le grenier une fraction de seconde et enfin le tonnerre, faisait trembler les quelques cartons contenant des objets en verres à chaque déflagration.

Le vélo farceur qui avait fait tomber le jeune garçon se trouvait un peu plus loin, la roue tournant tout doucement dans le vide. L’atmosphère oppressante avait laissé la place a une ambiance des plus chaleureuse. La poussière avait recouvert le sol à présent et les quelques feuilles éparpillées de Shae légèrement griffonnée.

Le grenier était devenu leur cocon, leur endroit où ils allaient pouvoir tous deux se retrouver, a l’abri des regards des autres élèves que la jeune fille semblait avoir du mal à supporter, a l’abri de tout ce stress et ces angoisses, à l’abri de ces pouvoirs les empêchant de vivre normalement. Tout ce qui importait a Aegis a présent a cet instant ou le temps semblait s’être arrêté c’était de sentir perpétuellement les lèvres de Shaerina sur les siennes, la fin du monde pouvait bien arriver a présent, il avait connu l’extase.


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Tori Clark le Lun 26 Juin 2017, 09:14


Un vieux grenier encombré d'une grande variété d'objets inutilisés est un endroit tout à fait idéal pour y installer son nid. Si on ajoute à cela la tranquillité qui y règne la plupart du temps, malgré les vas et viens de certains élèves, c'est un vrai paradis pour les petits rongeurs. En parlant d'eux, un petit rat, attiré par l'odeur alléchante que dégageait la vieille colle maintenant en place les pages d'un livre poussiéreux posé sur une boite de carton, tenta d'escalader les objets pour atteindre sa collation, lorsqu'il posa, sans le savoir, une patte sur l'un des boutons d'un vieux poste radio fonctionnant avec des piles. Aussitôt, la chanson Perfect day, de Lou Reed se mis à jouer à tue-tête dans le grenier, ce qui ne manqua pas de faire sursauter tous ses occupants, y compris les deux jeunes. Le volume était si fort que le tonnerre dehors en devenait presque inaudible.

Perfect day :





CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Shae' le Mar 27 Juin 2017, 01:50

Certains mots n’avais pas besoin d’être dis pour se comprendre, chaque regards poser l’un sur l’autre suffisait à faire passer un message que l’autre comprendrais, chaque geste était lourd de sens à ce moment la. Allonger sur mon plaid, il m’avait rejoins quand je l’avais tiré, encore une fois ses lèvres avait atterri sur les miennes doucement de façon si attendrissante, la encore nul besoin de répondre à mes questions ce petit geste faisais que je comprenais.

« Je n’irais plus nulle part sans toi, c’est décidé ! »

J’étais face à lui dans ses bras et je ne répondais pas, mes yeux remplies de joie et mon sourire suffirait à lui faire comprendre à qu’elle point cela m’allait à qu’elle point j’étais heureuse. Se sourire que je ne pouvais plus contrôler quand il était la, même quand je ne voulais pas il était la sans vraiment m’en rendre compte niaisement.

Doucement il attrapait mes deux joues que le sang monter dans celle-ci les avaient fait virées aux rouges pastel détonnant clairement avec ma peau blanche, mais peut importe c’était lui. Il m’embrassa une nouvelle fois, et je me laissais faire, je n’avais pas la possibilité de réponses mais c’était bien. Nous étions cacher dans le grenier comme deux gamins mais cela n’avait pas d’importance, nous n’avions rien planifier ceci n’était qu’un pur hasard, et on ne choisit pas le destin. D’une manière ou d’une autre cela aurait fini par arrivé aux vue de cette facilité qu’on avait a être ensemble alors à quoi bon lutter ?

L’air ambiant c’était refroidi, un frisson me parcouru le long de mes bras découvert, la pluie continuait de tomber laissais un bruit de fond presque apaisant si on oubliait le tonnerre et les éclairs qui venait éclairer la pièce de temps en temps d’une vive lumière blanche.
Du bout des doigts je jouait avec une boule de papier que j’avais laisser la, et le regarder me donnait envie de reprendre mes crayons pour mémoriser la scène qui c’était passer ici, pour ne jamais l’oublier, comme chacune de ses paroles je voulais qu’elle reste dans ma tête pour toujours mais des fois il m’arrive d’oublier et l’oublie cela me faisais peur.

J’avais envie de lui poser des tas de questions, sur lui, sur sa vie, sur sont pouvoirs et tout savoir dans les moindres détails, qu’il n’y ai plus aucun secret pour moi de sorte à le connaitre par coeur même au plus profond de sont âme. Mais surtout je voulais connaitre sont coeur lui aussi dans le moindre détails et qu’il soit aussi facile de discuter de tout ça sans n’avoir aucune barrière pour nous gêner.

Mes yeux se fermais de plus en plus j’avais besoin de récupérer mon sommeil et ici à l’abris de tout le monde et avec lui je pouvais me laisser aller tranquillement. Je sentais déjà l’obscurité m’envahir, je serrais fort sa mains qui me tenait toujours pour être sur qu’il soit bien la. Et puis ce fus le noir je m’endormais paisiblement.

-Just a perfect day
Drink sangria in the park-


Le bruit d’une chanson volume sonore à fond me sortit du royaume des songes et je me relevais aussi sec surprise par cette chanson qui ne sortait d’absolument nul part, mon coeur battait à tout rompre, j’étais légèrement sonner d’avoir dormi un peu, combien de temps d’ailleurs je ne le savais même pas. Je clignais des yeux plusieurs fois, essayant de les habitués à ma faible lampe qui éclairait les alentours, je regardais rapidement autours de moi paniquer, personne en vue, je regardais à coté de moi Aegis était la je pressais sa mains tellement fort dans ma panique que cela du l’alarmer lui aussi.
Précipitamment je me relevais mes yeux ne voyais rien, je détestais les orages, mais par dessus tout le noir, je restais prêt d’Aegis, et n’osait pas avancer mes yeux se posais sur chaque détails de la pièce, mais je ne voyais rien.

Doucement je me baissais et attrapais ma lampe torche, et attrapais la main d’Aegis au passage, le forçant à me suivre qu’il le veuille ou non il avait promis de rester avec moi et j’avais peur j’avais besoin de lui. D’ou venait ce genre de musique, elle était vieille, elle était glauque et sortait surtout de nul part. J’avançais petit pas par petit pas, j’éclairais chaque recoins aux niveaux de mes pieds.

Un rat traversa devant moi à toute vitesse surement effrayer par ma lampe, surprise je lâchais bêtement ma lampe qui tomba dans un bruit sourd aux sol, et ce fut l’obscurité totale.
Mon cerveau mis quelque secondes avant de comprendre que ma lampe venait de mourir et que j’étais la dans le noir avec une musique stressante déclencher dans un grenier supposer vide.

« Et merde … Attend !»

Je me baissais à contre coeur et lâchais la main D’aegis pour me mettre à la recherche de ma lampe en ne sachant pas ou elle était tomber, je cherchais les mains en avant sur le vieux parquets avançant tant bien que mal, mais je ne trouvais rien.
Je me relevais et essayais de voir ou Aegis se tenait, mais j’étais perdu je ne savais plus dans qu’elle direction j’étais, nous étions trop éloigné de la fenêtre pour me repérer.

« Aegis ? Euh .. T’es ou ? »

J’avançais en espérant le rencontrer très rapidement, mais tout ce que je rencontrais dans un premier temps fut une pile de carton et je me prenais dedans méchamment, je pestais une première fois et je repartais dans un autre sens, et la je touchais quelque chose, c’était à première vue mou, c’était grand, mais pas de cheveux je poussais un petit cries et reculais, je détestais ne rien voir, effrayer je m’immobilisa par terre, assise les bras autours de mes genoux relever contre ma poitrine n’ayant pas la force d’aller plus loin. La musique résonnait toujours, et me faisais de plus en plus paniquer, je n’entendais pas la voix ni les pas d’Aegis, je voulais juste qu’il me trouve le plus vite possible. Je me balançais d’avant en arrière comme pour me bercer me rassurer, mais l’obscurité me ramenait trop loin dans le passé jusqu’a mes premiers souvenir d’enfance les seuls que j’avais et qui me terrifiait encore. Et comme cette nuit la j’étais de nouveau seule et perdu dans le noir.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Aegis le Mar 27 Juin 2017, 23:14

Ce moment si intime entre eux lui donnait un tel sentiment de béatitude, Aegis aurait souhaité ne plus jamais sortir de ce lieu. Le grenier, leur grenier, leur cocon ou à l’avenir il pourrait se retrouver dès que l’envie leur prendrait. Hormis la poussière, tout était parfait.

Dans le calme et la douce mélodie de la pluie s’écoulant sur le toit, le brouhaha berçant du tonnerre grondant, Aegis commençait à s’apaiser doucement et tout le stress accumulé depuis ces derniers jours, semblait s’être envolé subitement. Il sombra dans un sommeil profond, l’étreinte du garçon sur son amie se relâcha progressivement pour finalement ne laisser que sa main droite appuyer sur son dos. La respiration légère de son amie dans le creux de son cou avait fini par le faire tomber définitivement dans les bras de morphée.  

-Just a perfect day
Drink sangria in the park-

Soudain les deux tourtereaux furent réveillés un sursaut, une musique sortis on ne sait d’où s’était mise à remplir le silence de la pièce. Le volume sonore était tellement fort que le bruit combiné de la pluie et de l’orage ne suffisait pas à la restreindre. Le jeune homme sentit le cœur de son amie battre à tout rompre, la mélodie l’avait réveillée en plein sommeille paradoxale, elle semblait un peu perdue. Elle se releva aussi sec regardant autour d’elle comme une folle.

Elle récupéra ce qui semblait être sa lampe torche et attrapa fermement la main du garçon. Ilse leva un peu contraint, mais accepta de suivre Shaerina, cette situation ne semblait pas réellement l’effrayer, après tout il ne s’agissait que d’une simple musique. L’orage avait peut-être provoqué une légère surtension dans un appareil électrique encore branché. Tout ceci avait forcément une explication rationnelle.

La lampe torche éclairait légèrement la pièce, le temps s’était finalement écoulé plus vite qu’Aegis ne l’aurait pensé. La nuit commençait à s’installer, les deux amis avançaient tous deux un pas a près l’autre cherchant la source de ce bruit infernal qui finirait par les rendre sourds.

Soudain Shaerina sembla paniquer et lâcha subitement la lampe torche qui s’éteignit aussitôt les laissant le noir le plus total. IL tenait toujours la main de son amie donc pour lui tout allait bien a présent, mais cette chanson commençait furieusement a le gonfler. Sa tranquillité avait été dérangée alors qu’il dormait si bien dans les bras de son amie.

Elle lâcha d’un coup sans prévenir la main d’Aegis qui du coup voulu la reprendre aussitôt, mais elle n’était plus à côté de lui, il avança alors d’un pas, mais son pied roula sur la lampe torche et le jeune garçon bascula en arrière pour finalement se cogner la tête contre un objet métallique extrêmement dur. Totalement sonné, il lui semblait voir des étoiles a l’intérieur même du grenier.

- Et merde … Attends !

La voix de son amie se faisait entendre un peu plus loin, mais le son de sa voix était totalement recouvert par sa musique du diable. Le coup porté à sa tête l’avait tellement sonné qu’il ne trouvait plus la force de parler, les mots ne venaient pas, le choc avait dû l’être plus rude que prévu, et cette musique qui jouait encore et encore sans jamais s’arrêter avait fini de l’achever.

Il passa sa main derrière sa tête avec tous les efforts du monde possible et s’aperçut qu’un liquide visqueux coulait sur ses doigts dans l’obscurité c’était tout à fait imperceptible, mais a cette odeur de fer il s’agissait bien de sang. Aegis s’était bien blessé à la tête, à première vu ça n’avait pas l’air trop grave. Il essaya de prendre appui sur l’objet de sa chute et s’aperçut en palpant un peu plus l’objet qu’il s’agissait de ce foutu vélo encore !
Il l’attrapa a deux mains et l’envoyer valser dans le décor de toutes ses forces avant de subitement penser à son amie Shaerina qui devait être dans le coin. Le vélo retomba lourdement au sol faisant sauter ce fameux disque infernal.

- Shae ! Shae ! je ne te vois plus ! Où es-tu ?


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Shae' le Mar 27 Juin 2017, 23:58

Le vacarme était assourdissant et j’étais toujours installer la sur ce vieux parquets poussiéreux à prier le ciel de toute mes forces qu’ils cessent ou qu’Aegis me retrouve. Dans ma tête défilait encore les images de cette affreuse nuit ou je m’étais retrouver seule dans les rues pleines de neige, j’avais froid, j’avais faim, j’avais peur et personne n’étais la et mes parents avaient simplement disparu. Depuis ce jours j’avais une peur bleu du noir, je ne supportais pas de m’y retrouver plonger même trente seconde, d’habitude la présence de personne me rassurait mais la le fait de ne plus l’entendre ni le toucher ne me rassurait en rien.

Un grand fracas se fit entendre dans la pièce, quelque chose me frôla et atterri non loin de moi m’effrayant encore plus, mais la musique cette horrible musique se stoppa aussi sec, et j’en fus soulager un court instant étant donner que la lumière elle n’était pas revenu. Cessant de me bercer d’avant en arrière, je relevais ma tête à l’écoute du moindre bruit même si mes oreilles sifflait légèrement et que la pluie et l’orage que j’avais trouver si apaisante tout à l’heure continuait de tomber.

« Shae ! Shae ! je ne te vois plus ! Où es-tu ? »

Sa voix, reconnaissant sa voix m’appeler j’essayais d’identifier sa provenance, et j’essayais de marcher à quatre patte devant moi en retirant ma mains à chaque chose suspect sur laquelle se posait celle-ci mais je n’avais aucune idée de la direction dans laquelle je devais aller ni ou il se trouvait lui.

« Je suis ben … j’en sais rien … »

Je m’énervais toute seule de ne même pas pouvoir lui indiquer au moins un minimum ou je me trouvais et je continuais d’avancer tant bien que mal pour le retrouver je me cognais dans toutes sorte d’objets et je fini par abandonner et à m’assoir une nouvelle fois par terre.

« Je sais pas ! je ne te vois pas .. Je vois rien … je déteste ça »

Et pour essayer de ne pas paraitre trop cruche je fini quand même par me relever d’abord assez maladroitement ayant du mal à identifier mon centre de gravité. Une fois stable sur mes deux jambes je respirais un bon coup et plissais mes yeux en essayant d’identifier d’ou venais le bruit qu’Aegis faisais. Je me promettais mentalement de me venger sur l’objet de malheur émettant de la musique qui nous avais torturé.
Et puis j’avançais un pied devant l’autre en posant mon pied doucement pour ne pas marcher sur quoi que ce soit, je butais d’abord dans un premier objet et je me baissais pour voir de quoi il s’agissait, je reconnu de suite la roue d’un vélo, et je levais un sourcil dans le noir le vélo était la et ce n’était pas normal, a moins d’en avoir un deuxième, je me relevais et le déclic ce fit, il avait balancer le vélo ! Du coup je me retournais pour partir dans l’autre sens vue que le vélo avait été lancer. Je reprenais ma marche aussi doucement que possible, et puis au fur et a mesure que le chemin était libre j’augmentais la cadence.

J’essayais d’être calme dans ma tête mais le stresse était palpable je prenais beaucoup sur moi et ma respiration me bloquait à chaque fois que je repensais à tout ça. Me dépêchant de plus en plus je percutais quelque chose, ou bien quelqu’un, mais j’étais sur que c’était bien une personne. Je portais ma mains à ma tête, le choc avait été dure j’aurais surement une bosse.

« Aegis »

Ma voix transpirait le soulagement et je portais mes mains devant moi pour voir si c’était bien lui, je touchais un visage et même si nous ne nous connaissions peu il me semblait que c’était lui, je portais mes mains dans ses cheveux et j’étais sur de moi. J’allais retirer ma mains quand celle-ci trouva quelque chose de poisseux dans ses cheveux, je touchais doucement et je senti comme un trou dans sa tête. Pour ne pas lui faire de mal je retirais ma mains, et je me jettais dans ses bras sans attendre la confirmation que c’était bien lui et je le serais très fort contre moi comme ci j’avais eu peur qu’il disparaisse.

« Mais qu’est ce que tu as fais … ? J’ai eu peur .. je … je ne vois pas dans le noir»


j’avais prononcer la phrase qu’une petite voix ettoufer contre sont torse et je l’entourais de mes bras ne voulant plus bouger, cette je ne voyais pas dans le noir comme tout le monde mais je n’osais pas lui dire que j’avais peur du noir.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Aegis le Jeu 29 Juin 2017, 22:17

- Je suis ben … j’en sais rien …

La peur du noir semblait paralyser Shaerina, Aegis avança en titubant vers elle, un pas hésitant après l’autre, mais fini par tomber à genoux. Le trauma crânien avait été un peu trop rude. Il se contenta alors de rester au sol habituant ses yeux à l’obscurité pour tenter d’apercevoir son amie

- Je sais pas ! je ne te vois pas .. Je vois rien … je déteste ça

Aegis entendit à nouveau la voix de la jeune fille à sa droite cette fois-ci, elle devait se trouver a juste une petite dizaine de mètres au plus. Peu à peu ses yeux s’habituaient à l’obscurité enfin et la silhouette de son amie lui apparaissait enfin. Il la vit se rapprocher d’un peu hésitant, cognant de-ci de-là les divers objets sur sa route.

Le jeune garçon rampa légèrement sur le sol afin de se rapprocher le plus possible de son amie et se mit à tendre le bras pour essayer de l’attraper. Finalement il réussit à toucher une partie de ses vêtements et à lui indiquer sa présence.

- Aegis

Elle palpait son visage sans ménagement, probablement une façon de s’assurer qu’il s’agissait bien du garçon et on pas d’un pervers planqué dans le grenier prêt à bondir sur sa proie. Elle toucha sans le vouloir la blessure du jeune homme qui grimaça de douleur, la douleur était bel et bien présente. Elle retira sa main à toute vitesse voyant bien qu’elle avait touché sa blessure. Elle se jeta alors dans ses bras et manqua de le faire tomber sur le dos. L’absence de lumière lui avait mal fait jauger la distance du câlin en approche.

Elle le serra de toutes ses forces sans avoir l’intention de le relâcher. Aegis souffla légèrement sur une mèche de cheveux de son amie qui lui passait sous le nez manquant de le faire éternuer. IL se dégagea de l’étau de son amie ; qui semblait avoir bien plus de force qu’en apparence.

- Mais qu’est-ce que tu as fait … ? J’ai eu peur .. je … je ne vois pas dans le noir

* J’ai fait quelque chose moi ? *

- Shae, je ne savais pas que tu avais si peur du noir, mais je peux t’assurer que je n’y suis pour rien… L’orage a probablement provoqué une surtension et allumé un appareil électrique défectueux ?

L’explication semblait on ne peut plus rationnelle, mais Aegis n’avait pas eu affaire au rat comme son amie. IL passa alors ses bras par-dessus les épaules de Shae et les serra bien fort contre lui et ne bougea plus d’iota.

- Tu sais… Jusqu’à il n’y a pas si longtemps… Je n’avais jamais eu de relation avec une autre personne. Et aujourd’hui, je suis là… avec toi dans mes bras… J’ai l’impression de vivre une sorte de rêve éveillé.

Tout en exprimant ce qu’il ressentait, Aegis passait sa main dans les longs cheveux de celle qu’il aimait afin de l’apaiser. Il se voulait rassurant et faisait tout son possible pour que Shae ne pense plus du tout à sa situation.

- Bon, je resterais bien là avec toi dans mes bras pour l’éternité, mais nous pourrions essayer de trouver ensemble la sortie du grenier ou au moins une source de lumière non ?

Aegis se leva alors progressivement tout en tenant bien fermement la main de son amie, cette fois-ci, vraiment, il ne la lâcherait plus ! Il observa un court instant autour de lui cherchant un petit filet lumineux correspondant à la lumière du couloir. La trappe du grenier refermée devait très probablement laisser filtrer un léger faisceau. Il plissa les yeux et avança d’un pas hésitant, il tourna à nouveau la tête et aperçu enfin ce qu’il cherchait.

Il se pencha au sol et ouvrit sans ménagement la trappe du grenier, inondant la pièce sombre d’une vive lueur jaune.

- Et voilà !

En se retournant l’air triomphant vers son amie


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Shae' le Ven 30 Juin 2017, 22:58

Je le sentie bouger contre moi, doucement il se dégageait de mon étreinte et mon coeur se fissurait quelque peu du faite qu’il s’éloigne de moi. Ma force se décontractait légèrement le laisser partir malgré mon refus catégorique. je n’allais tout de même pas le retenir en otage.

« Shae, je ne savais pas que tu avais si peur du noir, mais je peux t’assurer que je n’y suis pour rien… L’orage a probablement provoqué une surtension et allumé un appareil électrique défectueux ? »

Je n’avais dis à aucun moment que j’avais peur du noir dans aucune de discussion mais ma réaction l’avais sans doute mis dans la confidence et je me sentais quelque peu gênée qu’il le sache, cette peur était tout du moins ridicule vue comme ça, une peur d’une petite fille qui a oublier de grandir mais une peur qui n’avais jamais été apaiser par deux parents comme tout enfant.
Si personne n’étais à l’origine de cette affreuse musique qui m’avais réveiller je ne savais pas d’ou elle pouvait provenir et cela me faisais froid dans le dos en général quand des appareils s’allume tout seul cela n’as rien de très rassurant. L’orage continuait de tonner dehors appuyant les propos d’Aegis et la pluie s’abattait toujours sur la fenêtre.

Je sentis les bras d’Aegis passer autours de mes épaules et il appuya sur celle-ci afin de me rapprocher de lui et de me serrer à sont tour dans ses bras, et à ce moment je pensais que c’était la meilleur chose qui soit, d’être juste la tout les deux sans personnes pour nous embêter ou nous mettre des bâtons dans les roues.

« Tu sais… Jusqu’à il n’y a pas si longtemps… Je n’avais jamais eu de relation avec une autre personne. Et aujourd’hui, je suis là… avec toi dans mes bras… J’ai l’impression de vivre une sorte de rêve éveillé. »

Cette phrase sorti de nul part était un peu hors contexte, mais elle était comme toute nos phrases perdu au milieu d’une situation pas vraiment adéquats mais les mots réchauffe le coeur. Je n’avais pas non plus connu de relation perdu dans la maison de Nanny je ne parlais à personne alors je n’avais pas eu l’occasion de progresser de se coté la, mais en arrivant ici, il y avait eu lui et mon coeur c’était arrêter sur cette drôle de personne qui le faisait tant battre ses derniers temps et que la raison jusqu’a présent inexpliqué était simplement qu’il ne battait plus que pour lui. Je ne croyais pas à ce genre de chose qu’on appelle le coup de foudre, c’était niais à souhait mais pourtant à cette instant je ne pourrais pas appeler cela autrement en si peu de temps je ne vois pas d’autres raison. Il y avait eu cette sorte de connexion qui faisais ce qu’on était à présent. Mon rêve à moi était partagé avec le sien, j’avais envie de lui dire que ce n’était as juste un rêve mais cela était encore trop tôt pour moi pour me livrer autant.
Sa main passait lentement dans mes longs cheveux, rencontrant parfois quelque noeud mais il faisait tellement attention que je ne les sentais même plus, ce contact était doux et tellement réconfortant, et j’adorais qu’il y passe sa main. Je me laissais aller dans cette étreinte en l’écoutant toujours me parler étant donner que mes seuls sens fonctionnelle était l’ouïe et le toucher.

« Bon, je resterais bien là avec toi dans mes bras pour l’éternité, mais nous pourrions essayer de trouver ensemble la sortie du grenier ou au moins une source de lumière non ? »

Sa voie me sortit de l’étreinte dans laquelle nous étions, je m’écartais de quelque petit centimètre, en levant la tête vers lui comme il était plus grand que moi. Rester dans ses bras pour l’éternité n’étais effectivement pas déplaisant mais je n’allais pas le contre dire il nous fallait une source de lumière pour mon bien et en même temps je pourrais mieux le voir comme ça nous étions gagnant sur tout les points. Il s’écarta de moi et ses bras se détacher de mes épaules mais une de ses mains descendit mon bras pour attraper une de mes mains et il la serra si fort dans la sienne pour me garder prêt de lui que je souriais bêtement mais cela ne faisais rien il ne pouvait pas me voir.

Je le sentis avancer et tirer sur ma mains pour que je le suive, obéissante et ne voyant rien je m’y pliais et avançait dans le noir lui donnant confiance totale quand à la direction ou aller, il était mes yeux et je ne pouvais que le suivre. Sont bras m’attirait vers lui en direction du sol alors je me penchais vers lui et je voyais de la lumière filtrer en forme de carré, et ma première pensée fut pour la trappe du grenier, bien sur ! La lumière inonda la trape fut ouverte.

« Et voilà ! »

Il se retourna vers moi ne lâchant pas un instant ma main et me regardait en souriant de toute ses dents le plus victorieux possible. Je l’admirais, il était beau quand il souriait comme ça et sont sourire était communicatif et je ne pus retenir le miens et lui rendu le même sourire chaleureux.

Il allait se pencher, pour descendre par la trappe, mais piqué au vif je le retenais en tirant sur sont bras ce qui nous déstabilisa légèrement mais pas assez pour nous écrouler.

« Attend ! »

Je le laissais se retourner vers moi avant de poursuivre, j’avais peur qu’il me prenne pour une personne tellement indécise, je regardais en direction de mes affaires par terre prêt de la fenêtre et je les pointais d’un geste de la tête avant de me retourner vers lui en faisant la moue.

« J’ai laisser mes affaires la bas … Tu m’accompagne ? »

Ne lui laissant de toute façons pas le choix je le tirais avec moi avec la même mains qui m’avait trainé jusqu’a la trappe et me dirigeait vers mes affaires qui trainait toujours par terre, je ramassais les papiers que j’avais éparpiller et je rangeais mes crayon dans leurs boite en métal bleu, avant de reprendre mon carnet de dessin. Je ne voulais pas partir même si j’avais eu peur, car cette pièce est à présent pour moi la meilleure et que nous avions été si tranquille.
Je me tournais doucement vers Aegis, le regardant dans le peu de lumière que nous avions, il était la debout face à moi et je relevais doucement, j’avançais vers lui avec mes affaires dans les mains et j’attrapais au passage mon vieux plaid remplie de poussière.

Je m’arrêtais devant lui un instant, et furtivement et le plus rapidement possible je l’embrassa, et aussi vite fais je le contournais pour avancer lentement vers la trappe. J’avais oser et ce n’était pas rien pour moi c’était comme me jeter dans le vide.

« Je ne voulais pas vraiment partir.. On était bien la … c’est comme ci c’était note chez nous, notre endroit à nous … même si oui j'ai peur du noir effectivement ... c'est débile je sais ...»

Tristement déçu de devoir redescendre du grenier j’avançais vers la trape et me penchais au dessus de celle-ci avec une triste mine et je le regardais approcher vers moi avant de tourner ma tête et de descendre une jambe comme je pouvais sur l’échelle. Je ne savais pas quand mes sentiments pour lui avait changer cela était dur à dire dans cette soirée cela c'était juste fais le plus naturellement du monde comme ci cela était normale et que ça devais se passer comme ça mais je le voulais plus partir et je ne voulais pas le voir partir.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caché dans le grenier [PV Shaerina]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum