Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Narok le 19/5/2017, 08:44

J'avais participé à quelque cours dernièrement, un de philo, un autre de langue, et deux trois autres qui s'étaient avérés assez ennuyant dans l’ensemble, même si Noa avait été avec moi dans quelque uns et que ça avait crée des tensions mais bon, rien n'avait explosé et il ne m'avait pas troué la peau une nouvelle fois. Je suppose qu'il avait finalement parlé à quelqu'un et qu'il avait réussi à contrôler ses interrogations, c'est vrai quoi depuis quand on troue les gens tout en leur posant des questions et en espérant une réponse gentille et agréable, faut pas déconner.  Mais bon, ce soir je regardais les rare nuage qui couvrait le ciel alors que le soleil se couchait les teintant d'une rose tirant sur le mauve, il devait faire le même temps à la maison même si maman n'y était surement pas. ça faisait un bout de temps que je n'y était pas retourné et je me demandais ce qui m'attendait là-bas appart les meubles? Bien sûr si je disais maman que je comptais passer à la maison elle viendrait sans faute et m’accueillerait avec deux trois trucs fait maison, mais bon.

C'est pas vraiment ce que j’entendais en pensant à quelqu'un qui serait contenant de me voir. Je soupirais avec la brise qui s’engouffrait par la fenêtre ouverte du couloir, faisant flotter le tissu de mon large short rouge. Je portais un t-shirt sans manche noir trop moulant pour être emporté par le vent et des sandales en cuir ajustées au millimètre. Mes cheveux qui commençaient à pousser, par négligence plus que part une volonté de voir s'allonger ma crinière, étaient attachés en une queue de cheval très courte, laissant quelque mèches encore sauvage puisque manquant de longueur pour tenir avec les autres. Il y avait encore quelque passage dans les couloirs et des groupes restreints faisaient de sporadique apparition à côté de moi pour observer le ciel et discuter brièvement, évidemment sans m'inclure dans leurs conversations.

Ma glandouille se passait merveilleusement bien jusqu’à ce qu'une jeune fille passe par le couleur en reniflant sans discontinuer. Surement le rhum de foins avec les premiers pollen, ou bien un rhum tout court aussi, en tous cas, elle avait l'air sacrément atteinte et avait la tête lourde, les yeux mis-clos et avançait d'un pas somnolent. Arrivé à ma hauteur alors que je l'observais avec insistance, me demandant si c'était une allergie quelconque, une brise entra dans le couloir et transporta un léger parfum de fleur en fin de journée. Je ne suis le premier des Hommes à apprécier ses plaisirs simples, mais pas le dernier non plus et je respira cet air chargé de nature au crépuscule. Tout comme la fille qui passait, mais tout au contraire de moi, elle ne sembla pas l’apprécier, du tout. Elle fut prise d'un début d’éternuement et commença à convulser le temps que le "atchoum" n'arrive, mais je ne le perçu pas que comme ça puisque quand elle prit son inspiration finale, je fut tiré vers elle par l'appel d'air me trouvant tout proche sans comprendre, elle me jeta un regard désolé et lança le plus grand de tous les éternuements que j'ai jamais rencontré. Ce n'était même plus un éternuement mais plus comme une explosion et je fut projeté par le souffle qu'elle venait de créer, partant à grande vitesse comme une feuille dans une tempête.

Alors que j'étais presque à l'autre bout du bâtiment je me retrouvais projeté dans le hall d'entré ou la bourrasque commença à se disperser et perdit de son emprise sur moi. Je fus donc contraint à un atterrissage en catastrophe et malgré mon agilité je me retrouva à rouler sur le sol dans tous les sens. Quand je m’arrêta enfin j'avais le cerveau à l'envers et la seule chose que je savais c'est que j'étais allongé sur le sol comme une grosse épave déglingué et avec un bras droit qui avait un morceau d'humérus qui dépassait de mon biceps, salut ça fait longtemps que je t'avais pas vue. Tien d'ailleurs, j'espère que j'avais percuté personne. J'examinais les alentours pendant que mon sang se rependait sur le sol précédemment immaculé.

HRP:
Libre à toi d'être percutée ou non, d'être blessée ou non, sachant que tu peux faire comme tu veux je peux te soigner sans aucun soucie. tu peux même me rajouter des blessures si tu veux ;)
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Shaerina le 19/5/2017, 09:11

Je n’ai clairement jamais connu de trajets aussi long et ennuyant mais en même temps me direz vous je ne suis jamais aller nul part avec ou sans Nanny cela est une première pour moi. Mais comme situation j’en ai connu des meilleurs, être enfermé dans un train qui pourrais à tout moment avoir un quelconque accident avec des centaines de personnes à l’intérieur ne me réjoui pas du tout. Moi pessimiste ? on me le dis très régulièrement, je ne vois que du négatif et que du mal partout alors que je pourrais moi même être le mal réincarner. Toujours est il que le train cela peut encore aller mais cette foule tout autours de moi me dérange les voix des personnes grésillent dans mes oreilles et me donne un mal de tête à m’en taper celle ci contre un mur.

Mais le trajet à une fin comme toutes choses et j’arrive dans cette académie que je ne connais même pas de nom, elle représente pour moi le même mystère que celle de ma vie. Mais cette académie est majestueuse dans un style digne d’un château qui ferais rêver n’importe qu’elle princesse malgré que dans la soirée celle-ci à quand même des allures un peu glauque dans les endroit les plus sombres.

La suite est passé tellement rapidement à mon arrivé, j’ai récupéré mes clefs de chambres avec le concierge et j’y suis aller en me dépêchant dans l’espoir de trouver celle ci vide trainant ma seul petite valise avec le peu d’affaires qu’elle contient je ne voulais pas être trop chargé à mon grand bonheur celle-ci était vide il y avais déjà deux espaces occupé et un de vide alors j’y ai jeter ma valise et j’en suis sorti et maintenant me voici à déambuler dans les couloirs de cette académie, comme je m’y attendais des élèves sont ici et la partout à rire, à parler et que sais je, mais ce que j’apprécie est qu’il ne font pas tellement attention à la fille qui déambule comme un fantôme à coté d’eux.
Pour pouvoir me fondre dans la masse j’ai passer l’uniforme que les élèves portent le seul détails qui pourrait m’attirer quelque regards curieux serait ma Dague accrocher autours de ma jupe qui pend et qui bouge au fur et a mesure de mes pas faisant briller les pierres incruster dans celle-ci mais ma veste la recouvre légèrement. J’aurais pu la laisser simplement dans ma valise que j’ai cruellement abandonner dans ma chambre pour me précipiter dehors aussi vite que possible retardant la rencontre avec les autres filles habitant celle-ci mais il était hors de questions que je m’en séparer et ceci à n’importe qu’elle moment et à n’importe quelle prix ,elle est tout ce que j’ai ici et mon seul liens avec mon passé que je dois préserver.

Je continue mon observation des moindres recoins longeant les murs autant que possible sans savoir vraiment dans qu’elle direction mènerons mes pas et à en juger par les paramètres environnement j’étais retourner dans le grand hall  d’entrée, les murs, le mobiliers, les portes tout ici est anciens mais tellement joli et bien entretenu je m’arrête devant un grand tableau et me perd dans l’observation de celui-ci représentant des personnes habiller de belle et ancienne robe, j’en observe le moindre détails et mon esprit par ainsi ailleurs.Mes pensées continuais de vagabonder ainsi bloquer devant cette immense toile que je regardais mais sans vraiment la voir à présent …

Soudain quelque chose m’arracha cruellement à mes pensées sans me laisser le temps de comprendre ce qu’il se passait je fus projeter beaucoup plus loin dans le hall et je ressentis une vive douleur à la tête quand celle-ci frappait le sol, mais la pire restait quand même ma clavicule qui je pense se brisa quand mon épaule rentra en contact avec le sol froid . Je m’y du temps avant que mon cerveau ne retrouve sa place initiale et que je comprenne ce qu’il c’était passer mais celui-ci n’avais pas l’air non plus d’avoir enregistré, je me relevais tant bien que mal avec une grimace et regardais autours de moi et ce que je vis me donna un coup de fois que je me relevais malgré la douleur que je ressentais. Allonger non loin de moi se trouvais un garçon entouré d’une petite mais quand même impressionnante marre de sang s’écoulant de sont bras. Je m’affolait et courait vers lui même si autours de moi tout vacillais légèrement, je m’accroupissait à coté de lui vers sont bras et le regardais mi affolé mi horrifié sa blessure.

« Mon dieu ! Est ce que ça va ? enfin non ça va pas mais quand même ? qu’est ce que je peux faire »

Mon affolement était tel que c’était beaucoup trop pour moi pour une journée, l’arrivé, les pouvoirs, et puis lui le garçon au tee shirt noir. Je restait la à regarder stupidement ça blessure sans vraiment savoir quoi en faire …
avatar
Shaerina
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Narok le 19/5/2017, 18:12

Je commençait à me redresser sur mon derrière après qu'une fille soit venue se placer à mon côté, l'air assez inquiète et surtout elle n’arrêtait pas de regarder mon humérus pointant avec un air de dégoût assez gênant. Quoi elle pas belle ma fracture ouverte? Nan c'est surtout qu'elle devait pas être habitué à ce genre de chose. Pourtant elle avait l'uniforme de l'académie, et une rapide observation m'apprit qu'elle était de ma maison, pourtant je ne l'avais pas encore croisée. Pas que je sorte énormément, mais comme je me rappel très bien les visages des gens j'étais certain de ne pas l'avoir vue. Et aussi, même si je n'avais jamais posé les yeux sur elle, elle devait m'avoir déjà croisé dans les couloirs couvert de sang comme à mon habitude. Donc elle n'était pas ici depuis très longtemps. J'entrepris de lui répondre après avoir scruté ses yeux bruns qui reflétaient les derniers rayons du soleil avec des nuances d'or chaud. C'était assez beau je ne pouvais le nier.

"Si en fait ça va. Ne t'en fais pas c'est sans gravité."

Je me plaça en tailleurs et passa mes mains sur moi me tâtant à quelques endroits pour être sûr que je n'avais rien d'autre. Puis poussant sur mes mains pour me faire tourner et me placer face à elle en oubliant presque mon bras cassé et le sang qui coulait au sol. Mon geste eu pour effet de laisser une grande trace de sang lors de mon déplacement, comme un enfant qui jouerait dans la boue. Je releva mes mains pour trouver les paumes pleines de sang et observa la grande flaque sous moi, forcément quand ça sectionne une artère... Si je ne fais rien elle va tourner de l’œil je pense.

Le sang s’arrêta de couler de la plaie, l'os retourna à sa place dans un craquement sonore et finalement tout le sang au sol, sur moi, sous ses semelles et ailleurs encore revient dans la plaie en une seconde. Le sang resta à l'orée de la blessure pendant une toutes petites poignée de seconde, puis laissa place à de la peau, parfaitement lisse, parfaitement intacte. Je replongea mes yeux rouges dans les siens, les reflets étaient fascinants... bloqué dans mon observation je repris.

"Désolé de t'être rentré dedans j'ai été projeté par mégarde. Mais et toi ça va? Tu trembles non?"


J'avais l'impression qu'elle tremblait, mais alors pour en savoir l'origine j'allais devoir attendre sa réaction puisque ça pouvait être une myriade de choses différentes. Un trauma plus ou moins récent à la vue du sang qu'elle aurait contrôlé tant bien que mal jusque là. Une blessure qu'elle aurait et qui le ferait trembler. Pourquoi pas simplement un état de choque ou alors ça pouvait être de simples tremblement parce qu'elle n'était pas dans une position confortable, Parkinson ou autre, bref plein de choses.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Shaerina le 19/5/2017, 19:28

Déja au moment de ma dernière phrase prononcé je me sentais la plus stupide du monde et encore si je pouvais être plus que ça. Et voila que je le regardais comme si j’avais vue un ovni mais bon en même temps je ne croise pas tout les jours des gens qui baignent dans leurs sang.
Le garçon commença à se relever tranquillement comme ci de rien était et mon cerveau était à deux doigts de juste faire sauter le peu de fusible qu’il me restait je le regardais simplement s’installer en attendant une réponse.

« Si en fait ça va. Ne t'en fais pas c'est sans gravité »

Sans gravité ? Viens t’il de me dire qu’avoir une fracture ouverte avec les os qui dépasse et une flaque de sang autours de soit est sans gravité ? Je continue de le regarder limite éberluer, mais non je n’avais pas rêver il considère bien sont état comme sans gravité. Une écorchure je considère sa comme sans gravité mais la je ne peux pas en dire autant, ou alors était ce le choque de sa chute qui l’avais quelque peu sonner ?
Il continua de s’installer tranquillement comme ci on était deux amis qui discutait tranquillement sur un grand tapis moelleux, sauf que la réalité était tout autre ou enfin la mienne, et plus il continuait de se mouvoir plus le sang continuait de couler et de s’étaler partout. Doucement il commença à inspecter les dégâts sur sont corps et puis quelque chose arriva et la je pense que j’avais clairement touché le fond … Le sang qui s’écoulait tel une  cascade de sa plaie arrêta de couler, l’os se remit à sa place dans un bruit qui me fit clairement frissonner et tout le sang étaler ici et la autours de lui revient dans la plaie sans en laisser le moindre trace.

Mon esprit se verrouilla je pensais avoir déjà vue assez de chose pour une journée mais apparement celle ci n’étais pas encore fini et je ne sais pas si d’ailleurs elle aurait une fin, je le regardais légèrement perdu et je rencontra sont regards je n’aurais pas su déchirer sont expression mais sont regards voilé de rouge me percuta encore une nouvelle fois, comment une particularité comme celle ci peut elle exister ? C’était absolument fascinant de voir de t’elle yeux tellement que je m’y perdais quelque instant pour en observer le moindre petit détails ou ne serait la moindre petite nuances. Une voix me sortit de mon état

"Désolé de t'être rentré dedans j'ai été projeté par mégarde. Mais et toi ça va? Tu trembles non? »

Alors c’est bien ça nous nous sommes percutés mais comment une t’elle force peut créer autant de dégâts ? Je continue de le regarder une nouvelle fois en haussant un sourcil interrogateur et je me mis à réfléchir, est ce que ça va ? Je ne sais pas j’ai mal à la tête mais tout ça reste supportable mais pour être sur de ne rien avoir à celle ci j’entreprend de regarder mais c’était sans compter sur la douleur que ma clavicule émettait, j’esquivais une fine grimace et laissais retomber mon bras. Oui cette saleté de clavicule avais un sérieux problème je n’osais pas regarder je ne voulais pas tellement attiré l’attention sur celle ci. Pour le reste je pense que tout allais bien j’aurais peut être quelque bleue qui sais mais rien de bien méchant en même temps d’avoir la peau n’est pas le meilleurs des avantages pour se genre de choses la moindre marque se voit.

Est ce que je tremble ? J’inspecte mes mains qui effectivement comme surement le reste de mon corps vibre doucement, ah oui effectivement je tremble, en même temps vue les circonstances je ne peux plus rien ordonner à mon corps alors je me contente simplement de hausser les épaules mais la encore une fois c’était sans compter sur mon affreuse clavicule. Nanny me la souvent dis que j’avais de fine épaule et que mes os pourrait bien craquer comme de vulgaires petits morceaux de bois.
Je le regardais et il attendait assis en face de moi une réponse de ma part, mais je ne savais même plus quoi lui dire, dans tout les cas tout ne pouvais pas être pire que précédemment alors j’essayais juste d’aligner quelque mots pour former une phrase et cela devrais aller :

« Oui ça va merci, mais … Enfin comment cela est possible ? Tu saignais il y a un instant et crois moi juste pas un peu ? Ou alors dis moi que je suis folle et à la limite même ça je trouverais plus cohérent, mais bon je ne pense pas ou alors pas encore …»

Je pris un air totalement éberluer peut être qu’il y a une explication à tout ça ou peut être que je ne fais qu’un simple cauchemars. Mais en même temps au fond de moi je savais que tout ce qui venais de se passer était la vérité et que même moi et cette Lame pouvais créer de drôle de situation, alors je me calmais tranquillement et me détendis en attendant qu’il m’explique et peut être que lui pourra m’expliquer qu’elle est cette école ?

avatar
Shaerina
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Narok le 23/5/2017, 18:22

Elle ne semblait pas s'être offusqué du moment que j'avais passé à regarder la couleur de ses yeux, enfin les couleurs de ses yeux. Comparé aux miens qui n'étaient qu'une coloration avec le sang qui s'y était déversé et cristallisé lors de mon accident laissant des traces rouge-profond, tantôt grenat tantôt pivoine et même quelques éclats de cristal de sang d'un rouge brut donnant un mélange assez chaotique. Après tout c'était issu d'un accident il ne faut pas l'oublié, mais Lucy semblait y trouver un charme quand elle prenait le temps de les observer de plus près.
En simple réponse à ma question, elle haussa un des fins sourcils qui habillaient son regard dans une expression réflective de questionnement. Elle fit ensuite mine de lever ses bras et bien vite, rabaissa l'un deux dans une position de complet relâchement musculaire avec sur son visage un élan de douleur inratable. Elle ne se palpa nullement une quelconque zone de son corps par la suite, et surtout pas de son bras, apparemment pas très intéressé par l'origine de sa douleur, à moins qu'elle ne la connaisse déjà. Soulevant ses mains pour baisser le regard vers elles, elle constata d'elle même que je ne m'était pas trompé et qu'elle tremblait sans équivoque.
Pour ma part je restai assis dans la même position, à attendre qu'elle ait fini son examen pour peut-être commencer le mien. Et je commencerais sans doute par son épaule puisque après avoir tenter un haussement d'épaule désinvolte, elle fut reprit de douleur et relâcha rapidement ses muscles de son bras et de son épaule sans tarder, pour la seconde fois. Elle était possiblement sous le choc, les tremblements plus sa capacité à oublier là ou elle avait mal rendait le diagnostic assez simple.

« Oui ça va merci, mais … Enfin comment cela est possible ? Tu saignais il y a un instant et crois moi juste pas un peu ? Ou alors dis moi que je suis folle et à la limite même ça je trouverais plus cohérent, mais bon je ne pense pas ou alors pas encore …»


Le "oui ça va merci" c'est ma réplique, à moins qu'elle ne puisse se soigner également? Elle l'aurait surement déjà fait à moins que ça ne demande un peu plus que de bien le vouloir. En tous cas, ses interrogations me firent pencher la tête de côté dans une expression suspicieuse. Elle venait vraiment de débarquer donc. Mais c'est un autre point qui me poussait à avoir des doutes sur elle. Soit je lui avais cogné la tête un peu fort, soit son esprit de déduction était un peu émoussé à cause de son état de choc, ou bien la solution qui me paraissait la plus plausible, on lui avait donné le mauvais uniforme et elle est une Émeraude pas trop dégourdie au lieu d'une Saphir. Ou bien à contre cœur j'admis qu'elle pouvait ne pas avoir conscience de son don et que c'était une explication des plus logiques également.

"Hum... comment dire. Tu dois bien avoir une particularité pour être invité ici."

Je l'osculta de la tête aux pieds tout en me penchant de gauche à droite pour apercevoir son dos et donc toute sa personne. La seule chose qui laissait une pancarte à la brodway intitulé "Lié aupouvoir" était la dague qui dépassait de son haut, pendant à sa ceinture puisque normalement les armes sont interdites sauf si elles sont intrinsèquement liées au pouvoir. Bel ouvrage d'ailleurs mais c'était hors de propos.

"Quitte à deviner je dirais que ceci
(je désigna le foureau) doit être lié à ta capacité que tu sais, que personne d'autre n'a. En tous cas personne de normal. Et tu viens de voir un élève, supposément élève résident ici, se vider d'une partie de son sang avec une fracture ouverte, se soigner et pardessus le marché récupérer son sang comme ce dernier était vivant. Tu ne te dis pas que c'est à cause de ce genre de chose que la lettre te disais qu'elle t'invitait dans un lieu avec d'autre personne partageant la même particularité que toi? Et je ne parle pas de tes yeux à couper le souffle dans la lumière du couché de soleil."

Tout en lui faisant un cours rapide de déduction pour qu'elle reprenne le flambeau de la logique d'elle même, j'affichais une expression désolé pour elle que ceci ne lui soit pas venue à l'idée, comme si je regardais une pauvrette, peiné par son manque de clairvoyance. Mais le discours finissant par un compliment dénotait vraiment avec l'expression de "désolé mais je crois que t'es pas très futfut". Mais bon le point important n'était peut-être pas ici, il valait mieux répondre à ses questions tout simplement, où simplement. bref. Avec un sourire compatissant sur les bords mais franchement accueillant je repris.

"Bienvenue à l'académie Tsuki, école pour les plus jeunes jusqu'à parfois des cours de niveau bac+ selon les profs. Toutes personne que tu croiseras ici possède un don, un pouvoir particulier qui lui est propre. Tu l'auras peut-être deviné
(ou peut-être pas pensais-je en moi même) mon pouvoir est lié au sang, je peux faire presque tout avec, même le café à vrai dire, et promis ça ne laisse pas de goût."

Qu'elle rit ou qu'elle ne rit pas n'était pas grave car ce n'était pas censé être une blague en premier lieu, mais si elle riait c'était bonus...

"Bon regarde, laisse toi faire je vais te soigner tu vas vite comprendre."

Je l'incita à s'allonger en lui poussant doucement l'épaule qui ne semblait ne pas lui faire mal. Une fois qu'elle décida de m'accorder sa confiance et qu'elle fut allongée je passa ma main sous son haut pour la poser sur la peau de son ventre. Purement pour le plaisir personnel de toucher la peau de cette fille nouvellement arrivée, qui avait d'ailleurs la peau relativement douce. Je n'en laissa rien paraître et mon touché fut celui d'une médecin centenaire et lesbienne sur le ventre d'un jeune gay, soit précis, professionnel, et ferme. Aucune déviance, aucun mouvement de doigt pour profiter ou autre. c'était professionnel mais ça ne m’empêchait pas de profiter. L'instant suivant la rencontre de ma peau et de la sienne, mon sang sorti de la paume de ma main et passa à travers la sienne la chatouillant possiblement si elle était chatouilleuse à cet endroit. La sensation d'avoir mon sang qui circulait en elle pouvait la déstabilisé un peu, laissant une sensation étrange et nouvelle parcourir son corps là où mon sang se déplaçait, c'est à dire un peu partout. Maintenant je connaissait chaque recoin de son anatomie aussi intime soit-il, puisque le sang ça passe partout sans distinction, mais je ne lui dirais certainement jamais faute de quoi elle pourrait essayer de me tuer, ça m'était déjà arrivé après tout. Trouvant chaque point abîmé j’anesthésiais et soignant l'anomalie avant de lui rendre sa sensibilité, la clavicule cassée se réaligna et tous les morceaux même infiniment petits retrouvèrent leur place et se ressoudèrent presque mieux qu'avant la fracture. les tissus perdirent leurs inflammations et la zone autour de l'ancienne fracture dégonfla, de même que toutes les zones qui avaient accueillies un coup. En tout et pour tout, son corps revint ce qu'il devait être dans un état optimum de fonctionnalité, il n'y avait qu'une chose. Dans un soucie de faire une très bonne blague j'ai laissé la marque des Saphir, un trèfle, sur son cou. La trace rouge n'était qu'une accumulation de sang, sans gravité aucune, sans risque et indécelable par elle à moins qu'elle ne pose les yeux dessus, petite rougeur qu'elle ne pouvait pas sentir elle durerait au maximum deux jours. J'avais hésité avec "Narok was Here" ou "Surprise" mais bon, la simplicité et la sobriété aidaient les gens à mieux le prendre, et puis, elle pouvait simplement le cacher en relevant le col de son uniforme si besoin.

Auparavant l'air concentré ne laissant rien paraître de ma petite plaisanterie, j'arborait maintenant une expression avec un sourire satisfait et chaleureux.

"Alors ça va mieux?


Je retira doucement ma main de son ventre et m'attendait à une myriade de nouvelles questions. En prévision nous aurons avec une haute probabilité du pourquoi avec un assortiment de comment suivit de question plus vagues sur des sujets précis.

Hrp:
Ne t'excuse pas d'écrire sur un forum Rp voyons XD. Je sais pas c'est comme si mère teresa s'excusait d'aider les miséreux et tout le reste. Comme si un bébé licorne s'excusait d'être innocent. Que Lynn' s'excusait... tout court.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Shaerina le 23/5/2017, 20:27

« Hum … comment dire. Tu dois bien avoir une particularité pour être invité ici. »

Je n’avais pas besoin de réfléchir bien longtemps pour savoir de quoi il parlait, ma dague, cette objet de malheur mais qui me suit partout comme seul liens de mon passé, cette objet que je ne comprendrais jamais à quoi me sert donc d’avoir ce genre de particularité ? Et puis la particularité n’est pas forcement moi mais elle au final.

Je le surpris du coin de l’oeil à me regarder sans aucune indiscrétion, comme si il cherchait quelque chose de précis et puis sont regards se porta sur ma lame accrocher à ma jupe qu’il détailla également.

« Quitte à deviner je dirais que ceci doit être lié à ta capacité que tu sais, que personne d'autre n'a. En tous cas personne de normal. Et tu viens de voir un élève, supposément élève résident ici, se vider d'une partie de son sang avec une fracture ouverte, se soigner et pardessus le marché récupérer son sang comme ce dernier était vivant. Tu ne te dis pas que c'est à cause de ce genre de chose que la lettre te disais qu'elle t'invitait dans un lieu avec d'autre personne partageant la même particularité que toi? Et je ne parle pas de tes yeux à couper le souffle dans la lumière du couché de soleil»

Tout en parlant il la désignait et confirmais ainsi ce que je pensais, je l’écoutais parler calmement sans broncher et j’écoutais d’une oreille semi attentive, j’écoutais aussi énormément le son de sa voix, j’aime beaucoup savoir sans voir une personne qui parle et je me focalise beaucoup la dessus, je me surpris à le détailler un peu plus, ses vêtements plutôt simple mais efficace, sa chevelure prise négligemment dans un élastique faute de longueur pour tout accrocher et puis mon regard reviens se poser sur ses yeux et je crois que cela reste assez rare que je regarde les gens dans les yeux surtout quand les personnes s’adresse à moi. Il m’explique calmement ce qui viens de passer ou plutôt il décrit celle ci comme ci j’avais besoin de l’entendre une nouvelle fois étant donner que j’en étais la principale témoin.

Il n’as fais que confirmer ce que je savais de ça mais j’avais besoin de ça, c’était rassurant de savoir que ceci n’est pas juste un énorme rêve. Sont dernier commentaire me fis sourire intérieurement mais extérieurement la seule réaction possible pour moi était cette fâcheuse tendance d’hyperhémie aux niveaux de mes pommettes. Je baissais la tête vivement histoire que ça ne se vois pas trop.

Je reprenais mes esprit vivement essayant au possible que toutes les informations se coordonne dans mon esprit ceci semblait assez logique dans l’ensemble, cette lettre un peu spécial ne rassemble que des gens aussi très spéciaux. Sont expressions me laissait croire que je passais bien effectivement pour une fille tout droit sorti d’une autre planète mais qui n’as rien compris le genre de fille un peu neuneu et j’espérais sincèrement qu’il ne le pensais pas réellement car ce n’étais pas ce genre de fille que j’étais. Sont sourire plutôt sincère enleva les quelques petits soupçons que j’avais mais pas totalement mais il reprit :

« Bienvenue à l'académie Tsuki, école pour les plus jeunes jusqu'à parfois des cours de niveau bac+ selon les profs. Toutes personne que tu croiseras ici possède un don, un pouvoir particulier qui lui est propre. Tu l'auras peut-être deviné (ou peut-être pas pensais-je en moi même) mon pouvoir est lié au sang, je peux faire presque tout avec, même le café à vrai dire, et promis ça ne laisse pas de goût »

Mon sourire s’affichais sans aucune limite, vraiment dommage que ne n’appréciais pas le café pour le mettre aux défis et confirmer ainsi ses exploits, mais je n’eu pas le temps de plus réfléchir et de penser à qu’elle réponse je pourrais lui donner.

« Bon regarde, laisse toi faire je vais te soigner tu va vite comprendre »

Me soigner ? Je levais un sourcil interrogateur encore une fois c’était vraiment un tic chez moi mais c’était parfois limite inconscient, je ne parlais pas beaucoup aux gens mais quand je le faisais je ne savais aucunement caché ce que je pensais.
Sa main se posant sur mon épaule mobile et il effectua une légère pression et je compris qu’il fallait que je m’allonge, je ne réfléchis pas longtemps car sans savoir pourquoi je pensais que je ne risquais pas grand chose et que je pouvais avoir confiance. Je regardais ainsi le plafond sans trop oser regarder ce qu’il allait se passer et attendant tranquillement. Je sentie mon chemisier se soulever très légèrement puis sa main se posa sur mon ventre. Je fus traversé tout d’abord par un frisson, puis comme une décharge électrique ne m’attendant pas vraiment à se contact, j’essayais tant bien que mal de continuer d’observer se plafond qui soit dit en passant était vraiment très haut mais mon esprit avait décider de se concentrer cruellement sur la sensation de cette main poser sur mon ventre. Une sensation étrange suivit comme ci quelque chose de nouveau traversait chacune de mes veines, mais cette sensation n’as juste aucun mot pour l’expliquer c’était juste très étrange. Quand cette sensation arriva jusqu’a mon épaule je senti que tout bougeait à l’intérieur mais sans provoquer la moindre douleur, je senti ma clavicule se remettre lentement en place. Je retenais mon souffle et je n’osais presque plus respirer c’était juste extraordinaire et j’étais curieuse de savoir tout ce qu’il était capable de faire mais je ne souhait pas l’assassiner de questions non plus.

Du coin des yeux je l’observais penché sur moi en attendant tranquillement, quelques mèches rebelles tombaient devant ses yeux et m’empêchais de les dévisager une nouvelle fois, c’était particulier comme couleur mais tout comme lui d’ailleurs il Abordait un sourire qui pourra clairement faire concurrence aux mannequins et qui était juste à en tomber.

«  Alors ça va mieux ? »

Sa main glissa lentement jusqu’a ne plus être en contact avec ma peau, et je me relevais tranquillement en m’appuyant sur mes deux bras qui au passage s’avère être le meilleurs teste pour analyser si j’avais  encore mal et il s’avéra que effectivement non, plus une seule parcelle de douleur absolument rien. Je m’installer les jambes en dessous des fesses pour lui faire face je souris assez amusé de la situation.

« Je suis sur que je n’ai pas vraiment besoin de répondre ? Effectivement oui, merci… , et je dois dire que je suis un peu impressionné mais je pense que ce ne sera pas la dernière fois pas vrai ? Mais je suis quand même curieuse pour le café ! Si ton pouvoir est en rapport avec euh .. Le sang ? Comment peut tu faire du café ! En tout cas oui j’avais bien compris que nous n’étions pas tout à fais ordinaire mais je ne sais pas grand chose de l’origine de tout ça et de ma Lame et encore bin d’autre choses»

je gardais mon sourire, et j’attrapais la lame tout en parlant et la plaça dans une de mes mains et la tournais doucement en prenant garde que la lame ne touche absolument rien puis je me rappelais que l’on étais au milieu du hall de l’académie et que autours et bien il y avait des gens et que lui et bien il devait surement être occupé avant tout ça pour pouvoir s’attarder avec la nouvelle sur un sol quasiment gelée.

« Enfin bon je suppose que j’aurais le temps de résoudre le mystère moi même dans les mois à venir, tu es surement occupés ou attendu ailleurs que ici ? D’ailleurs merci pour l’accueille au moins ce n’était pas triste ! »

Je regardais autours les gens ne s’occupaient pas plus de nous que au début, je serais bien rester ici toute la soirée mais je commençais à avoir un peu froid alors tranquillement je déplaçais mes jambes et me relevait doucement. Dans un sens je voulais qu’il me réponde que non car moi qui aime pourtant être seule, cela ne me tentait pas car c’était grand et je connaissais rien ici. De plus je n’avais toujours pas envie de rencontré les filles de ma chambre alors si je pouvais retardé encore plus le moment cela serait avec grande joie et puis maintenant que j’avais adressé la parole à cet inconnu autant le faire comme il faut. Je l’observais du haut de ma petite taille lui toujours installer par terre.

Je voulais en savoir plus encore et je voulais tout savoir sur l’académie et aussi sur lui au moins un prénom pour commencer, j’époussetais des poussières imaginaires sur ma veste presque nerveusement attendant la sentence pour ce soir, avais je encore un peu de répit avant de gagner les dortoirs ? Je baissais les yeux sur ma main qui maintenait toujours la lame j’allais avoir besoin de gagner d’un peu d’assurance mais aussi beaucoup d’entrainements et je me fis la réflexion que ma prochaine étapes serait de m’entrainer à en tomber d’épuisement chaque jours.
J’attendais patiemment qu’il se relève pour savoir qu’allait il décider ou peut être avait il élu domicile sur le sol ? Je ne sais pas pourquoi mais le fait d’être la à spéculer sur les pouvoirs et l’académie avec lui m’avais détendu comme ci les poids que j’avais sur mes épaules avaient disparu, car en même temps il m’avait confirmé qu’ici je pourrais être moi même.
Je lui tendis quand même ma main pour l’inciter à se relever même si celle ci n’étais pas d’une grande aide c’était au moins pour le geste et j’avoue être curieuse de savoir si le contact avec sa main me ferait une nouvelle fois une sorte de décharge ou si cela était juste du au fait que je ne m’y attendais pas ?
avatar
Shaerina
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Narok le 25/5/2017, 10:02

La fille releva le buste à l'aide de ses deux bras, dont une clavicule toute neuve, et j'observa l'os avec insistance. Je ne m'attendais à rien de spécial, mais on est jamais à l'abris d'un oubli et que l'os craque de plus belle sans prévenir. Mais finalement rien, et elle ne fit pas grimace comme avant ni d'autres gestes qui pourrait trahirent une douleur caché.

« Je suis sur que je n’ai pas vraiment besoin de répondre ? Effectivement oui, merci… , et je dois dire que je suis un peu impressionné mais je pense que ce ne sera pas la dernière fois pas vrai ? Mais je suis quand même curieuse pour le café ! Si ton pouvoir est en rapport avec euh .. Le sang ? Comment peut tu faire du café ! En tout cas oui j’avais bien compris que nous n’étions pas tout à fais ordinaire mais je ne sais pas grand chose de l’origine de tout ça et de ma Lame et encore bin d’autre choses»

Quand elle mentionna qu'elle était impressionnée mon sourire s'élargit de presque rien, non sensible aux compliment d'ordinaire, la franchise de celui-ci m'avait parut... agréable. Ensuite elle mentionna le café que je pouvais faire mon sourire partit en coin avec des yeux amusé, avec du "t'as encore rien vue". C'était agréable de voir une nouvelle qui ne pleur pas toutes les 20 minutes parce que son pouvoir la torture ou qu'elle ne comprend rien à sa situation, cette réaction était rafraîchissante. Par contre quand elle évoqua l'origine des pouvoirs, je ne put empêcher mon sourire de perdre de son vrai et laissa passer une ombre mortellement sérieuse. ça ne dura qu'un instant, je ne sais si elle l'avait vue, mais je repris bien vite une expression avenant et amusé pour ne pas l'inquiétée puisqu'elle semblait si bien prendre son arrivée ici, autant ne rien lui gâcher pour le moment.

« Enfin bon je suppose que j’aurais le temps de résoudre le mystère moi même dans les mois à venir, tu es surement occupés ou attendu ailleurs que ici ? D’ailleurs merci pour l’accueille au moins ce n’était pas triste ! »

C'est vrai ce n'était pas triste, et je garda le silence faute de savoir quoi rétorquer exactement, accompagna cette lacune d'une inclinaison de la tête en guise de révérence pour saluer le fait qu'on avait quand même eu du divertissement. Mais ce genre de phrase sonnait généralement la fin d'une conversation. Elle passa son regard sur notre entourage une nouvelle fois avant de se lever avec légèreté mais sans pourtant partir ... Elle semblait tour à tour utiliser toutes ses astuces pour ne pas avoir à partir, elle s'épousseta alors que rien n'avait entaché ses vêtements, elle se perdit dans ses pensés en regardant se dague qu'elle avait tiré lame au clair puis reposa ses yeux sur moi. Et elle me tendit une main charitable pour m'aider à me relever et j'éclata de rire. Si elle ne voulait pas partir alors qu'elle reste ! Je pris sa main tandis que je riais encore et la tira vers moi pour la faire tomber, dans le même geste je me relevais, la fit pivoter pour qu'elle fasse face au plafond et passa une main sous ses jambes pour la soulever. Pauvre petit poids plume qu'elle était je la jeta ensuite sans crier gare sur un des fauteuils vides qui était juste à côté. Elle atterrit parfaitement, et je dis de même, d'un bond assez lourd j'atterri moi aussi mais sur le fauteuil qui était en face d'elle.

"C'est ridicule de chercher des excuses pour ne pas partir si tu ne le veux pas. Et pour te détromper, j'étais ÉMINEMMENT occupé à ne rien faire donc je serais heureux de répondre à tes questions puisque je suppose que tu en as encore plein d'autre."

Je pris la seconde pour réfléchir alors que je coulais un peu dans mon fauteuil pour trouver une position relaxante.

" Alors pour mon pouvoir, en fait c'est très simple je peux changer la composition de mon sang pour le remodeler et en faire exactement ce que je veux, tant que je connais la composition rigoureusement exacte. Et ironiquement je me suis vite rendu compte que ce qui fait le plus souvent la saveur de quelque chose, ce n'est pas sa pureté, mais bien tout ce qu'il va avec que l'on n'attend pas toujours. Par exemple juste H2O, c'est extrêmement fade. Et si je te servais... tu aimes le jus de fruit?"

Sans attendre de réponse particulière, la question visait juste à faire remonter dans sa mémoire le goût de jus de fruit comme elle l'aime, le tant que je crée un mug en céramique dans un style ouvragé assez baroque avec dedans, du jus de fruit. J'y avait mit des fruits rouges, Cassis, Framboises, Groseille et un peu de Mûre avec de la Grenade avec un soupçon de Crambéries. Le tout était assez sucré mais sans excès pour ne pas gâcher le gout des fruits. je saisit la tasse par le corps et la tendit vers elle pour qu'elle puisse saisir l'anse. La dernière fois que j'avais tenté de donner un quelque chose à quelqu'un, Tori, n'avait pas voulue manger de mon super chocolat au sirop d'érable. J'espère que elle au moins prendrait le risque de goûter... surtout que je n'avais pas mis de drogue dans le breuvage, contrairement au chocolat...
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Shaerina le 25/5/2017, 13:24

Je ne sais pas à qu’elle moment de la phrase sont sourire avait flanché mais cela avait durée une petite seconde mais suffisamment assez pour quelqu’un qui l’observait puisse le remarquer, je n’en avais pas fais cas et j’avais passer à autres chose en le rangeant dans un coin de ma tête peut être pour plus tard. Son sourire avait vite repris le dessus et c’était l’essentielle pour le moment.

Lorsque je lui tendis ma main et qu’il éclata de rire j’avoue que je ne compris pas vraiment pourquoi mais la bonne humeur de ce rire était communicatif et me fis sourire la main toujours tendu vers lui, j’aperçu sont mouvement pour attraper la mienne et sans avoir le temps de tout comprendre il me tira vers lui et me déstabilisa de sorte à ce que je regarde encore une nouvelle fois se fichu plafond que dans une soirée j’aurais eu bien le temps de regarder, mais sans pouvoir le détaillé une nouvelle fois mes pieds quittait le sol et je me retrouvais projeté à nouveau.

Mes fesses rencontrait lors de l’atterrissage quelque chose d’assez moelleux qui amorti le choc et qui était le bienvenu, en face de moi je le vit se jeter lui même sur le fauteuil qui amorti le choc au même titre que moi, je rigolais comme une fillette de 11 ans qui s’amusait d’un rien, mais je m’étais vraiment demandé ou j’allais atterrir en priant pour que ce ne soit pas encore le sol.

"C'est ridicule de chercher des excuses pour ne pas partir si tu ne le veux pas. Et pour te détromper, j'étais ÉMINEMMENT occupé à ne rien faire donc je serais heureux de répondre à tes questions puisque je suppose que tu en as encore plein d'autre."

Mon sourire ne quitta pas mon visage pourtant j’avais été découverte, mais d’un coté j’étais contente d’être la, je pris place plus confortablement dans le fauteuil et par confortablement pour moi j’entend les jambes replier sous mes fesses et le dos appuyé contre le dossier. Je sais que pour d’autres ceci passe par une position absolument loin d’être confortable et je m’étais fais souvent assez fais gronder plus jeune pour ça car cela pouvais soit disant déformé mes genoux, mais je n’en avais que faire j’adorais être assise comme ça. En face de moi on aurait dis que pour lui confortable était le fait de se faire manger par le fauteuil, tellement il était affalé dans celui ci.

" Alors pour mon pouvoir, en fait c'est très simple je peux changer la composition de mon sang pour le remodeler et en faire exactement ce que je veux, tant que je connais la composition rigoureusement exacte. Et ironiquement je me suis vite rendu compte que ce qui fait le plus souvent la saveur de quelque chose, ce n'est pas sa pureté, mais bien tout ce qu'il va avec que l'on n'attend pas toujours. Par exemple juste H2O, c'est extrêmement fade. Et si je te servais... tu aimes le jus de fruit?"

C’était juste fou, et j’étais même un peu jalouse de ne pas avoir une particularité plus utile comme la sienne, qui pouvais alors tout créer. Sa proposition de jus de fruit me fit sourire de plus belle, oui j’adorais le jus de fruit même que je pourrais en boire des litres, je m’amusais souvent à faire pleins de mélange quand j’étais petite et puis après c’était devenu mon rituel et j’avais tout pleins de sorte de recette toute plus improbable que les autres. Je ne sais pas qu’elle était mes mélanges préférés car du moment que ça avais le gout de fruit et que c’était sucrée j’aimais tout et cela était beaucoup mieux que du café.

Pendant que j’étais en train  de me souvenir de la meilleurs combinaison de fruit possible je vis dans sa mains un mug sans avoir vue comment il avait fais et plutôt un belle ouvrage en plus pas juste le mug classique que l’on as dans nos étagères celui ci était pleins de jolies détails. Il me tendis le mug et j’attrapais clui-ci par l’anse en me penchant vers lui et j’y glissais ma main en dessous pour le sécurisé afin de le ramener vers moi. J’observais l’intérieur, la couleur du jus était foncé et j’avais quand même peur que ceci ne soit une mauvaise blague vue la couleur.

Inquiète quand même mais ne voulant pas me démonter, j’approchais doucement la tasse de mes lèvres et penchais la tasse afin que le liquide arrive jusqu’a mes lèvres  afin qu’elle trempe déjà légèrement pour avoir un aperçu du gout. Je laissais mes papilles travailler quelque instant et mes yeux s’écarquillais, ce n’était pas une mauvaise blague et c’était bien du jus de fruit. Cette fois si j’en pris une gorgée et c’était juste exceptionnelle, du sang enfin non sont sang avait fais du jus de fruit  c’était improbable mais pourtant c’était bien la sous mes yeux. Le jus de fruit était délicieux un mélange que je ne me souvenais pas avoir fais, il y avais pour sur des fruits rouges la dedans mais quoi d’autres je ne savais pas. Je gardais la tasse enfermé dans mes deux mains comme ci elle était chaude et que je cherchais à réchauffer mes mains.

« J’étais cramer alors ? Non j’avoue que je ne voulais pas partir, mais c’est juste que je veux pas voir trop de monde ni aller dans le dortoir, j’aurais pu trouver mieux en excuses il va falloir que je travaille la dessus ! »

Je l’admettais en souriant histoire de ne pas trop faire cloche, je prenais le temps de réfléchir, si il créait tout ça en modifiant la composition de sont sang il devait se vider de sont sang à chaque fois ? Sauf quand il le récupère comme tout à l’heure, sont aptitudes était tout simplement très complexe mas c’était fascinant et de tout les pouvoirs dont ont peu rêver on ne peux pas penser à celui la.

« J’admet que le jus de fruit est au top, et cela est même extrêmement pratique, mais comment tu fais après ? Si tu te sert de ton sang cela veux dire que tu en perd à chaque fois que tu fais quelque chose comme ça ? Comment peut tu le récupéré celui la ? »

Mon cerveau continuait de carburer à toutes vitesses réfléchissant à des façons dont cela pourrait fonctionner, a t’il une surproduction de sang ? Je ne voyais pas trente six solutions, une question me traversa l’esprit, mon aptitude est de créer des blessures à l’aide de ma lame qui ne se referme pas, était il possible que lui arrive à soigner les blessures étant donner la sienne ? Ou alors justes les siennes ? Je ne pourrais peut être pas confirmer ce genre de choses mais si un accident survenait je serais quand même heureuse de le trouver dans les parages pour un petit test plutôt que laisser la personne se vider de sont sang et cela pouvais être long si la blessure était petite.

« Et puis quitte à te harceler de questions vue que ça ne te dérange pas, j’espère que tu as un prénom ou dois je continu à t’appeler l’inconnu ? »

Je souris en remettant mes yeux devant ma tasse, à continuer de l’observer et je prenais le temps de le boire tranquillement comme si je prenais le thé.
avatar
Shaerina
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Narok le 3/7/2017, 17:15

Elle parue hésitante face au liquide contenu dans le mug qu’elle avait précautionneusement saisi. D’abord elle regarda le contenu de la tasse ne sachant pas trop lequel des deux allait manger l’autre, puis elle trempa les lèvres et son visage se recouvra de ravissement. Sans hésiter plus longtemps elle prit à la suite une bonne gorgée du jus de fruit en conservant son expression de délectation gourmande. Alors qu’elle gardait la tasse dans ses mains avec la peur de la faire tomber juste avant qu’elle n’y goûte, maintenant elle la tenait fermement des deux mains comme si elle avait peur qu’un opportun ne vienne lui prendre le breuvage. Elle commença à sourire, ce qui fit naitre chez moi un sourire identique au sien, tandis qu’elle confirma ma pensée.

« J’étais cramer alors ? Non j’avoue que je ne voulais pas partir, mais c’est juste que je veux pas voir trop de monde ni aller dans le dortoir, j’aurais pu trouver mieux en excuses il va falloir que je travaille la dessus ! »

Elle sembla prise dans une réflexion à la suite de ça, je pris donc en considération de lui laisser ce temps de questionnement sans lui répondre prestement.

« J’admet que le jus de fruit est au top, et cela est même extrêmement pratique, mais comment tu fais après ? Si tu te sert de ton sang cela veux dire que tu en perd à chaque fois que tu fais quelque chose comme ça ? Comment peut tu le récupéré celui la ? »

Ceci me fit plaisir à entendre puisque j’avais passé du temps à tester, étudier et élaborer différents mélange pour la plus part des liquides, ou des choses mangeables couramment, comme les chips ou les jus de fruits, en passant par le café et les viandes telles que le steak. Je lui fis donc un sourire silencieux de remerciement  pour ce compliment. Pour le reste, la problématique qui m’avait longtemps tenue tête, à savoir l’approvisionnement en sang et la gestion des stocks correspondants semblait être ce qui lui avait occupé l’esprit juste avant. Elle reprit un regard plus vague, qui a mon hypothèse était signe de réflexion, et une nouvelle fois j’attendis poliment. Il pouvait être du plus frustrant de se trouver interrompu pendant un remue-méninge surtout si l’on avait le sentiment d’aboutir au but.

« Et puis quitte à te harceler de questions vue que ça ne te dérange pas, (je lui fis un signe de tête pour confirmer) j’espère que tu as un prénom ou dois je continu à t’appeler l’inconnu ? »

Ah oui c’est vrai j’avais laissé cette étape de courtoisie de côté. Elle avait elle-même laissé cette étape, peut-être contant sur la galanterie pour que je commence aidant à une éventuelle timidité, même si elle ne paraissait pas trop timide en ce moment. Ou bien par étourderie comme moi, ou encore possiblement parce qu’elle ne désirait pas donner son nom. Il fallait bien que je reprenne par quelque chose alors autant commencer par les civilités.

« Je m’appelle Narok, je suis un saphir moi aussi. Mais si tu veux tu peux me donner un surnom ou continuer à m’appeler l’inconnu. Oui je perds mon sang à chaque que je crée quelque chose mais ne t’en fais pas j’ai quelques particularités génétiques qui m’aident de ce côté et j’ai également plusieurs solutions que j’ai élaboré au fil de mes entrainements. Si je devais me placer dans un parcourt jusqu’au paroxysme de mon pouvoir, je dirais que je suis presque à la fin de ce que je peux accomplir avec les connaissances humaines actuelles. On est très peux à l’académie à avoir atteint un aboutissement presque total, et je crois être le seul saphir répondant au critère. Donc si jamais un Rubis t’embête tu n’as qu’à m’appeler et ça réglera la question rapidement, ils peuvent être très insupportable si tu cherches du calme et on tendance pour la très grande majorité à se battre pour des broutilles, et à prendre les saphirs pour des bouc-émissaires. Alors si tu as l’occasion n’hésite pas une seconde à leur rabattre le caquet, aussi bien métaphoriquement que physiquement si tu t’en pense capable. Mais si je peux te donner un conseil c’est de ne jamais sous-estimer quelqu’un, surtout si tu ne connais pas son pouvoir. »

Je composai un sourire avenant encore une fois et lui retourna sa question.

« Et toi ? Dois-je t’appeler Miss Beauregard ? Et puis je suis curieux de savoir quel peut bien être ton pouvoir lié à cette mystérieuse lame. »
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Shaerina le 5/7/2017, 23:50

Le liquide diminuait dans le mug et cela me rendait limite triste de le finir car après la dernière gorgée il n’en resterait plus rien et je n’aurais plus le plaisir de retrouver un mélange pareille. Narok ne répondait pas tout de suite, réfléchissant surement à la réponse qu’il devait me donner.

« je m’appelle Narok, je suis un saphir moi aussi. Mais si tu veux tu peux me donner un surnom ou continuer à m’appeler l’inconnu. Oui je perds mon sang à chaque que je crée quelque chose mais ne t’en fais pas j’ai quelques particularités génétiques qui m’aident de ce côté et j’ai également plusieurs solutions que j’ai élaboré au fil de mes entrainements. Si je devais me placer dans un parcourt jusqu’au paroxysme de mon pouvoir, je dirais que je suis presque à la fin de ce que je peux accomplir avec les connaissances humaines actuelles. On est très peux à l’académie à avoir atteint un aboutissement presque total, et je crois être le seul saphir répondant au critère. Donc si jamais un Rubis t’embête tu n’as qu’à m’appeler et ça réglera la question rapidement, ils peuvent être très insupportable si tu cherches du calme et on tendance pour la très grande majorité à se battre pour des broutilles, et à prendre les saphirs pour des bouc-émissaires. Alors si tu as l’occasion n’hésite pas une seconde à leur rabattre le caquet, aussi bien métaphoriquement que physiquement si tu t’en pense capable. Mais si je peux te donner un conseil c’est de ne jamais sous-estimer quelqu’un, surtout si tu ne connais pas son pouvoir. »

Il s’appelait donc Narok, c’était originale et j’adorais comme toujours tout ce qui était originale. Lui donner un surnom je ne sais pas, je réfléchissais un instant bloodyMan ? non vraiment pas et j’étais absolument nul pour ce genre de chose alors Narok suffirait très bien. Au fur et à mesure de ses explications j’en apprenait plus sur sont pouvoir et sur lui et c’était fascinant d’en être arrivé à un tel point et de pouvoir faire autant de chose, tellement que j’en étais jalouse de ne pas avoir un pouvoir comme le siens qui serait plus utile. Je rencontrais donc en premier lieux l’une des personnes aux pouvoirs les plus développé et je mourrais d’envie de voir de tout ce dont il était capable. Il me parla des rubis et je réfléchissais un instant j’étais apparement de la maison saphir donc j’en déduisais que les rubis était une autre maison de l’académie. Les personnes qu’il me décrivait ne me donnais absolument pas envie de les côtoyés j’aimais tellement la tranquillité que je fuirais sans aucun doute ce genre de personne mais j’enregistrais sa proposition dans un coins de ma tête en ce qui concerne le fait de pouvoir l’appeler en cas de problème.
Ne jamais sous estimer personne, c’était sur et puis de toute façon ce n’était pas mon genre, moi la nouvelle fraichement débarquer je n’allais pas m’amuser à ça non avant tout j’observerais les gens dans mon coin. Je le regardais me sourire et le miens se fis automatiquement à la vue du sien.

« Et toi ? Dois-je t’appeler Miss Beauregard ? Et puis je suis curieux de savoir quel peut bien être ton pouvoir lié à cette mystérieuse lame. »

Miss Beauregard en voila un drôle de surnom je souriais le rouge montant aux joues rapidement gênée par ce petit surnom. J’allais lui expliquer mon pouvoir seulement je ne connaissais pas grand chose je ferais donc dans les grandes lignes.

« Hmm, je m’appelle Shaerina, mais tu peux m’appeler Shae c’est plus simple ! Enchanté Narok c'est tout de même mieux que l'inconnu .. »

Je penchais la tête légèrement sur le coté et je réfléchissais en même temps que je lui expliquais le regard légèrement dans le vide.

« Et puis pour cette lame, en fait elle est spécial, je peux blesser des gens et les blessures que je fais ont la particularité de ne pas se refermer .. et je suis la seule à pouvoir tenir cette lame. Seulement … les blessures ne provoque pas de douleur à la personne qui la reçoit à la place je reçoit cette douleur en pire au final »

Je m’arrêtais repassant mes dernières paroles dans ma tête histoire de vérifier que je n’avais rien oublier mais en même temps pour le moment je n’avais pas tellement de chose à dire sur elle. Mon pouvoir était pour le moment flou pour moi j’avais besoin d’en savoir plus quand à mes capacités avant de pouvoir faire quoi que ce soit avec.

Sans relever la tête je reposais la tasse à bout de bras sur le petit guéridon installer à coté de mon fauteuils, mais évaluant mal la distance celui ci n’arrivait pas assez loin sur la table et s’éclata par terre en mille morceau répondant le reste de jus de fruit sur le sol. Je devenais blanche d’un coup n’osant pas regarder le désastre ni Narok en face, et puis finalement je tournais la tête face à la flaque que le liquide avait formé et je me relevais précipitamment pour m’installer les deux genoux par terre dans les débris de la tasse pour ramasser les morceaux, j’étais absolument maladroite. Mes genoux trempais dans le jus et les débris s’incrustaient dans ceux-ci laissant quelque petite écorchure sur leurs passage  mais je ne bougeais pas essayant de ramasse le plus possible de morceau les rangeant dans le creux de ma main.
J’étais tellement désolé et gêné d’avoir briser sa création que je ne savais pas vraiment ou me mettre.

« Oh .. Je suis vraiment désolé ! je suis maladroite »

Je me retournais vers Narok avec des yeux qui aurait pu être comparé à des yeux de chiens battu et je faisais la mou. Décidément cette arrivé était spectaculaire, d’abord la collision, après je me ridiculise et la je m’enfonce en cassant sa tasse je ne pouvais pas faire mieux et je dirais même que j’étais au top de ma performance.

« Excuse moi pour la tasse … Tu m’en veux pas trop ? »

Je relevais les yeux et me retournais pour mettre les débris les plus gros sur le guéridons faute de savoir ou les rangers, et essayais tant bien que mal d’attraper les plus petits dans mes mains, couvrant celle-ci de jus de fruit.
avatar
Shaerina
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Narok le 6/7/2017, 19:58

Elle me rendit mon sourire, c'était rare que ça se passe aussi bien avec les autres... mais quitte à me prononcer sur la question, je dirais qu'on s'entend bien et qu'il y a moyen de devenir bon amis par la suite. J'arrivais même à la faire rougir régulièrement avec des petits compliments, ça allait devenir un petit jeu je pense.  

« Hmm, je m’appelle Shaerina, mais tu peux m’appeler Shae c’est plus simple ! Enchanté Narok c'est tout de même mieux que l'inconnu .. »

Un prénom adorable. Mais je pense que Miss. Beauregard c'est pas mal aussi. Et puis ça la fait rougir alors... Mais elle perdit de son côté mignon quand elle commença à expliquer son pouvoir.

« Et puis pour cette lame, en fait elle est spécial, je peux blesser des gens et les blessures que je fais ont la particularité de ne pas se refermer .. et je suis la seule à pouvoir tenir cette lame. Seulement … les blessures ne provoque pas de douleur à la personne qui la reçoit à la place je reçoit cette douleur en pire au final »


Ho, une contrepartie assez sournoise, mais le pouvoir en lui-même est plus que parfait. Si je n'étais pas capable de faire circuler mon sang comme je veux elle pourrait me tuer avec une simple petite coupure, mais la question qui m'assaille maintenant l'esprit c'est de savoir si elle supporte bien la douleur? J'était quand même tenté de tester, mais bon elle semblait apprécier ma compagnie pour le moment et en plus c'est une saphir, alors à moins qu'elle le demande, je vais pas m'amuser à lui faire mal pour me satisfaire intellectuellement. Je réfléchissais aussi à son pouvoir, elle venait d'arriver donc elle n'en savait peut-être pas plus, mais elle pouvait aussi omettre volontairement des informations pour garder des pans de son pouvoir secret, et je demande aussi ce qu'il se passerait si je j'attrapais sa dague, je ne pourrais pas la tenir ou je ne pas la garder en main ? Douleur? Peut-être, sûrement même. Et est-ce que je pourrais quand même recréer des tissus là où j'ai la blessure? Parce que c'est pas tellement du soin c'est du remplacement...

Je fus interrompu dans mes réflexions par le bruit d'une tasse brisée. Je jette un coup d'œil à la zone de sinistre, et je vois Beauregard qui se lève précipitamment, le visage pâle, pour se mettre les deux genoux dans l'affaire... elle venait de briser la tasse avec une petite maladresse, je ne sais pas laquelle d'ailleurs, ça pouvait être aussi un défaut dans la tasse, mais j'en doutais très fortement, depuis le temps que je créer des trucs, je ne fais plus ce genre de faute. Elle s'afférait à ramasser, ce qu'elle pouvait des débris, c'est à peine si je m'attendais à la voir lécher le jus aussi tellement elle semblait honteuse de sa boulette. Elle continuait à faire ce qu'elle pouvait pour récupérer les morceaux.

« Oh .. Je suis vraiment désolé ! je suis maladroite »

"Ha mais y'a pas de soucis. Y'a rien de grave rassure toi."

Elle se retourna vers moi les yeux emplie d'une infini tristesse, affichant la peur que je lui en veuille... trop mignonne, cette innocence la rend trop mignonne.  

« Excuse moi pour la tasse … Tu m’en veux pas trop ? »

"Attends tu vas finir par te couper."

Je m'approchais d'elle pour lui poser une main sur l'épaule et lui fis un grand sourire. Je lui fis aussi signe de se lever et l'invita ensuite à regarder la zone de sinistre. Pour faire un peu magicien je levai une main et commençai des petits gestes comme un chef d'orchestre. Les morceaux commencèrent à se soulever et se rejoindre les un les autres pour reconstruire petit à petit la tasse d'origine. En même temps le jus de fruits qui imbibait ses vêtements, sa personne et recouvrait le sol, remonta en petites bulles pour former un nuage foncé de boules de jus de fruits. Une fois la tasse complétée, les bulles sautèrent dedans une à une. La tasse flotta ensuite vers ma main tendue pour se placer au-dessus. Je lui présentai la tasse toute neuve avec le peu de jus de fruit qui restait dedans, le récipient flottant passivement attendant de connaitre son sort.

"Tada. Tu veux peut-être finir ton jus du coup? Et t'es maladroite comme ça tout le temps où bien t'es juste fatiguée?"

Je lui fis ma remarque d'un air taquin et sur le ton de la plaisanterie.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Shaerina le 7/7/2017, 22:49

Je m’appliquais à ramasser chaque débris de la tasse même les plus petit possible en essayant de ne pas trop penser à Narok et ce qu’il pensait à cette instant. Je n’étais pas miss catastrophe mais il m’arrivait de temps en temps comme à tout le monde quelques petites maladresse seulement je me sentais terriblement gênée.

« Attends tu vas finir par te couper »

Une main se posa sur mon épaule et ce n’était autre que celle de Narok qui me regardait avec un grand et adorable sourire pour que j’arrête mon activité sa main se voulait réconfortante et j'arrêtais de ramasser les morceaux. Il me fit un signe de la main pour m’inciter à me relever et je me redressais doucement pour ne pas plus écorcher mes genoux que je n’avais déjà du le faire. Mes jambes étaient collante de jus de fruit et mes mains également alors je les laissais tomber mollement de chaque coté de mon corps. Nous regardions tout les deux les dégâts et je me mordais la lèvre inférieur en constatant l’étendu.

Je regardais Narok qui avait lever une main et la faisais danser avec quelques petit mouvement comme un chef d’orchestre le ferait pour un spectacle. J’observais la scène qui se déroulait à mes pieds avec des yeux d’admirations, c’était incroyable tellement que j’en perdais mon souffle. A ce stade j’étais certainement très impressionnable mais n’oublions pas que j’étais nouvelle pour cette univers. Les morceaux de la tasse à mes pieds commençait à s’envoler petit à petit et doucement pour venir se coller entre eux et petit à petit la tasse se redessinais dans les airs. Bien évidement qu’il pourrait faire ça vue que c’est sont sang et sa création mais tout de même c’était génial. Le jus de fruit présent par terre commençais quand à lui à s’envoler en petite boule pour retourner dans la tasse de même que ceux présent sur moi et mes vêtements, je levais les mains en avant pour regarder le jus de fruit s’en décoller. La tasse fini par revenir dans la main de Narok mais toujours légèrement quelques centimètres au dessus.

« Tada. Tu veux peut-être finir ton jus du coup? Et t'es maladroite comme ça tout le temps où bien t'es juste fatiguée? »

Il me regardait en me tendant la tasse et avait dis tout cela d’une voix un peu joueuse et je souriais en regardant la tasse. Je l’attrapais le plus délicatement possible de peur de la faire tomber une nouvelle fois et j’appréciais d’y tremper mes lèvres une nouvelle fois sans aucune peur, le gout état la toujours le même que précédemment.

« Oui merci »

Je cherchais un petit pic à lui lancer pour répondre à sont humour mais ne le connaissant pas assez je ne pouvais pas faire grand chose en réponse à cela.

« Hmm, je ne suis pas forcement maladroite ou alors pas plus que toi qui casse des clavicules aux gens »

Ma remarque ce voulait elle aussi sur le ton de l’humour, rien de méchant je ne lui en voulais pas pour cette arrivé fracassante au contraires sans ça je ne serais pas la assise ici à boire un super jus de fruit en sa compagnie. Une compagnie que j’appréciais et qui avait apaiser cette peur redoutable de la rencontre avec d’autres personnes dans un endroit inconnu. Je regardais mon fauteuil à présent vide et je m’en rapprochais pour me réinstaller dedans avec un grand sourire en faisant semblant d’avoir mal à l’épaule pour appuyer ma remarque et puis je rigolais simplement.

« Et je ne suis pas fatigué ! Je ne suis pas quelqu’un qui dort beaucoup en faite …  »

J’avais laisser échapper ce petit détails que personne n’avait finalement besoin de savoir et qui ne l’intéresserait probablement pas au final. Je reposais cette fois ci avec milles précaution la tasse sur le centre de la petite table afin de ne pas la casser une seconde fois cela serait dommage et j’entrepris de frotter mes genoux pour faire disparaitre les petites marque laisser par les dégâts, et même si je n’étais pas forcement maladroite je me blessais tellement facilement. Je me renfonçais dans le siège, repliant mes jambes contre moi, ma dague me rentrait dans les cotes et me gênais, alors je la détachais et posais l’ensemble sur la table à coté de la tasse pour m’installer plus confortablement.

« Et toi à qu’elle point est tu maladroit alors ? je ne sais même pas ce qu’il c’est passer .. »

Je le regardais il était encore debout, j’espérais ne pas trop le retenir ici avec moi même si il m’avait dis qu’il n’avait rien de particulier à faire et qu’il ne faisait rien peut être voulait il simplement aller dormir au final ? Et comme pour contredire le faite que je n’étais pas fatigué je me mis à bailler, je mis précipitamment ma main devant ma bouche en tournant la tête. Je n’étais pas particulièrement fatigué ou du moins je ne la ressentais pas et je m’en fichais royalement à cette instant je ne dépasserais pas le hall de l’académie tant qu’il serait la.
avatar
Shaerina
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Narok le 8/7/2017, 17:51

« Oui merci »

Elle avait repris la tasse et goutta de nouveau à son contenue, l'air satisfaite.

« Hmm, je ne suis pas forcement maladroite ou alors pas plus que toi qui casse des clavicules aux gens »

Hu... dure la petite. Mais ça réflexion me fit pouffé rapidement parce que c'était purement légitime et surtout elle l'avait dit avec humour. je lui renvoya un sourire taquin montrant que j'avais accepté la blague, si jamais le petit rire que j'avais eu n'était pas suffisant. Elle partie ensuite se réinstaller sur son fauteuil en se passant une main sur sa clavicule. Elle avait mal? Pourtant j'avais bien fait mon boulot non? C'était peut-être juste par jeux et j'essayais de ne pas me faire d'idée, si elle avait mal je pense qu'elle me le dirait. Nan c'est bon elle riait. Mais je lui retourna quand même le regard de celui qui s'était inquiété un peu.

« Et je ne suis pas fatigué ! Je ne suis pas quelqu’un qui dort beaucoup en faite …  »

"Tu m'en diras tant, j'ai aussi tendance à oublier de dormir."

Elle me fit rire quand elle prit tout son temps et toute sa concentration à poser la tasse sur la table et je fis mine de vouloir rattraper la tasse si elle tombait. Puis rigola doucement de cette bêtise. Elle se rassit ensuite plus confortablement dans son fauteuil et moi dans le mien, mais elle détacha sa dague qu'elle posa sur la table... Je le prend ou la prend pas? J'avais terriblement envie d'expérimenter ça mais en même temps je ne voulais pas qu'elle me trouve intrusif. Elle avait pour sujet très sensible que quelqu'un prenne sa dague surtout sans sa permission explicite.

«Et toi à qu’elle point est tu maladroit alors ? je ne sais même pas ce qu’il c’est passer .. »


Elle coupa court à mes réflexion avec cette demande et je pris sur moi de lui répondre en abandonnant la question de la dague.

"En fait c'est aussi con que c'en est simple. C'est pas de ma faute mon capitaine."

J'avais pris une expression purement désolé et humoristique. J’espérais la faire rire un peu mais je repris avant d'avoir la réponse.

"Tu vois j'étais adossé au mur du couloir là-bas, occupé à regarder par la fenêtre ce couché de soleil avec des petits nuages tous roses. Et la j’aperçois quelqu'un avec le visage gonflé genre rhume des foins. J'ai pas le temps de faire mine de quoi que se soit qu'il éternue. Rien de bien surprenant si ce n'est qu'il a éternué si fort que ça m'a projeté à l'autre bout du couloir jusque sur toi. Et pouf ça fait des chocapic!"


Ha mince, sans m'en rendre compte j'avais sortie une référence à une pub française de quand j'était gamin... je sais pas si elle allait comprendre.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Shaerina le 11/7/2017, 21:30

Narok avait l’air joueur répondant à ma petite blague et il fallait dire que pour ce jeux la il était plus douer que moi surtout quand il avait fais mine de rattraper la tasse ce qui m’avais mis dans l’embarras une nouvelle fois de l’avoir casser. Il se réinstalla dans sont fauteuil en face de moi et quand j’avais détacher ma dague et que je l‘avais poser sur la table celui-ci avait fixé sont regard à l’endroit ou elle reposait perdu dans ses réflexion. J’espérais de tout coeur après ce que j’avais dis qu’il n’essayerait pas de la prendre car celui-ci lui provoquerait des multiples entaille dans la paume de la mains et je ne souhaitais pas endurer la douleur à cette instant. Ma questions le fis détourner le regard et je soupirais de soulagement c’était une bonne chose qu’il n’essaye pas je ne tenais pas à souffrir et je ne souhaitais pas qu’il se blesse.

« En fait c'est aussi con que c'en est simple. C'est pas de ma faute mon capitaine. »

Je rigolais doucement, aussi con que simple ? J’étais impatiente de savoir qu’allait il me raconter pour sa défense. Je levais un sourcil interrogateur pour mettre en doute sa dernière parole, ce n’était pas de sa faute ?

« Tu vois j'étais adossé au mur du couloir là-bas, occupé à regarder par la fenêtre ce couché de soleil avec des petits nuages tous roses. Et la j’aperçois quelqu'un avec le visage gonflé genre rhume des foins. J'ai pas le temps de faire mine de quoi que se soit qu'il éternue. Rien de bien surprenant si ce n'est qu'il a éternué si fort que ça m'a projeté à l'autre bout du couloir jusque sur toi. Et pouf ça fait des chocapic! »

J’essayais de visualiser la scène, Narok dans un couloir rencontrant une personne enrhumé et qui l’aurait fais traverser le couloirs et me faire percuter ainsi pour un simple éternuement ? La scène était déjà drôle, mais tout ça pour un simple rhume c’était hilarant ? Qui éternue aussi fort que ça ici ? En même temps nous étions dans une académie spécial rien ne devait me surprendre ici. Je rigolais revoyant le massacre que cela avait causer. Je n’avais en plus aucune idée de si il blaguait ou si c’était la vérité et j’hésitais à lui répondre. Si c’était une blague et que j’y croyais je passerais pour une idiote et si c’était l’inverse je serrais honteuse de ne pas y avoir crue. Je repensais à sa dernière phrase que je n’avais absolument pas comprise et j’arrêtais de rire un instant pour réfléchir. Que voulait il dire ?

« Des quoi ??! D’ou tu sort ça ? »

Je continuais de réfléchir pour essayer de comprendre mais non je ne voyais visiblement pas et j’avais peur d’être une nouvelle fois ridicule.

« Et puis sérieusement ? pour de vrai ? A cause d’un éternuement ? Je n’ai pas fini d’être surprise … »

Je souriais repensant à tout ça et je ne savais pas comment mes jours ici allait être ? calme ? reposant ? mouvementé ? J’avais quand même hâte de savoir à quoi tout cela allais ressemblé. Je regardais la petit table ou j’attrapais la tasse et je finissais mon jus de fruit avant de la reposer bien au centre une nouvelle fois et je reprenais ma dague qui avait l’air de l’intéresse plus tôt pour ne pas qu’il soit tenté de l’attraper je la posais sur mes genoux au moins la il n’osera pas venir la prendre. Je relevais la tête vers lui il commençait à se faire un peu tard.

« Tu n’es pas trop fatigué quand même ? »

Je l’observais et jusqu’a présent rien n’avais démontrer un quelconque signe fatigue alors je préférais simplement demander.



HRP : Si tu veux faire avancer le rp ou bouger tu fais comme tu veux elle suivra.
avatar
Shaerina
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Narok le 15/7/2017, 12:47

J'avais réussi à la faire rire, donc ça m'apporta une certaine dose de soulagement que j'accompagna d'un sourire qui lui était offert, l'ambiance s'était posée comme bon enfant et ça faisait du bien. Non pas qu'elle était tendu ou désagréable avant, mais le rire sincère d'une jolie fille trouve toujours le moyen de détendre.

« Des quoi ??! D’ou tu sort ça ? »

Je lui faisait signe avec la main de laisser ça de côté tout en lui répondant.

"C'est juste une pub française de quand j'étais gamin."


« Et puis sérieusement ? pour de vrai ? A cause d’un éternuement ? Je n’ai pas fini d’être surprise … »

Je haussa simplement les épaules dans un signe complet d'évidence, que pouvait offrir cette académie d'autre que d'une bonne dose de surprise pour tous les nouveaux venus? Moi même ici depuis longtemps maintenant, je ne finissais pas de me faire surprendre pas des éternuements ou d'autres faits jusque là impensables qui se révélaient tous naturels pour certain. Elle continuait de me sourire comme si ce sourire était en fait son expression de tous les instants. Elle ne fît une pause que pour boire la fin du jus de fruits et reposer la tasse sur la table. Avec un regard clair, je la vis reprendre la dague sur la table pour la poser sur ses genoux, elle avait noté mon intérêt concernant l'objet et avait décidé de l'éloigner de moi. Elle ne me faisait pas confiance?

« Tu n’es pas trop fatigué quand même ? »

Je la regarda étonné qu'elle revienne sur le sujet. Peut-être était-ce une invitation pour que je la laisse tranquille et que malgré son faible besoin en sommeil elle veuille aller se reposer après ses événements mouvementés. Je réfléchis un peu pour faire le tour de la question. Elle venait de finir son jus, donc elle avait retiré une raison de reste puis faite sa demande, elle voulait sûrement de la tranquillité, après tout elle reste une saphir également et notre prière quotidienne incluait toujours la tranquillité. Je pris donc sur moi d’accéder à sa demande poliment ne voulant pas m'imposer plus que ça.

"Et bien non pas spécialement fatigué mais j'ai encore du travail qui m'attend comme toujours. Donc je pense que sur ce, je vais me diriger vers la chambre."


Mais sa compagnie m'était agréable alors je voulais bien vérifier si elle voulait que nous nous séparions dès à présent.

"Mais tu peux m’accompagner si tu le souhaites, à moins que tes colocataires t'encourage à aller visiter plus en détail l'académie afin de les éviter encore un peu?"


Je me leva et fit léviter la tasse jusqu’à moi, la transformant en sang à nouveau et réintégra le sang dans mon organisme à travers le bout de mes doigts. Je m'écarta des fauteuils et me dirigeait vers la sortie du hall menant aux jardins afin de les traverser jusqu'aux dortoirs en suivant le chemin pavé. Mais avant ça j'attendais sa réponse. Si elle disait non, alors je traverserait la porte avec un simple "bonsoir", sinon, je l’attendrais avant de sortir.

Hrp:
Si tu veux tu peux clôturer le RP maintenant ou on fait quelques poste jusqu'au dortoirs.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Shaerina le 30/7/2017, 13:51

J’attendais calmement sa réponse, je n’avais toujours pas spécialement envie de partir, mais une partie de moi s’inquiétait qu’il se pense obliger de rester car il savait que je ne voulais pas retrouvé ma chambre et je ne voulais pas qu’on me prenne pour l’élève lourde qui venait de débarqué et qui en plus était au passage une vrai paumé en ce qui concernait les mystères que représentait l’académie. Il me regarda d’un air plutôt étonné et je repassais mes dernières paroles en tête, avais je dis une bêtise ? Oui certes nous avions déjà parler de ce sujet la mais quitte à redemander plusieurs fois je voulais vraiment être sur de moi.

« Et bien non pas spécialement fatigué mais j'ai encore du travail qui m'attend comme toujours. Donc je pense que sur ce, je vais me diriger vers la chambre. »

La déception était présente et cela confirmait mes dires je le retardais sûrement sur son travail et cela n’était pas dans mes intentions, alors je lui fis un autre sourire simplement en hochant la tête pour lui dire que je comprenais. Le travail n’attendait pas et j’étais une élève plutôt assidue dans l’ensemble mais si l’envie me prenait de ne pas avoir envie de travailler je ne le faisais pas même si par la suite j’étais rongé par les remords de ne pas avoir fait ce qu’il fallait. Je commençais à rattacher ma dague sur ma hanche avant de me lever doucement et de défroisser les faux plis de ma jupe comme un espace de tic nerveux quand on ne sait pas quoi faire dans ce genre de situation.

« Mais tu peux m’accompagner si tu le souhaites, à moins que tes colocataires t'encouragent à aller visiter plus en détail l'académie afin de les éviter encore un peu ? »

Il se releva à son tour me faisant face, la tasse poser sur le petit guéridon à mes cotés vola dans les airs jusqu’a lui et je regardais ce nouveau tour en me demandant ou étais les limites de ce genre de pouvoir. La tasse se réintégra en sang jusqu’au bout de ses doigts pour disparaître et je supposais que c’était sûrement pour réintégrer sont organismes. Sans plus attendre de réponse de ma part il se retourna pour sortir de notre petite zone où il y avait les fauteuils pour se retourner et se diriger vers le hall d’entrée.
Je n’avais pas pour le moment envie de visiter l’académie où j’allais sûrement me perdre ne connaissant pas ou menait les couloirs et la proposition de le suivre vers les dortoirs Saphir était selon moi la meilleure idée possible étant donné que je ne savais même plus ou je devais aller pour les trouver. Je me dépêchais de sortir d’entre les fauteuils et de marcher à vive allure pour arriver à sa hauteur-là où il s’était arrêté devant les deux grandes portes.

« Si cela ne t’embête pas je veux bien venir avec toi, je n’ai pas envie de visiter l’académie je vais me perdre toute seule pour le moment, et puis comme je ne me souviens plus ou son les dortoirs je vais te suivre »

J’entrepris de pousser les portes devant tous afin de les ouvris pour qu’on sorte à l’air qui commençait à se faire un peu frais à présent, un léger vent venait caresser nos visages laissant mes cheveux virevolter à la même cadence. Je descendais les petites marches doucement en regardant derrière moi qu’il me suivait et je finis de l’attendre en bas des marches car de toutes façons je ne connaissais pas la direction à prendre.

« Je te laisse me montrer le chemin ? »

Je lui adressais un sourire encore un depuis mon arrivée mon visage c’était fendu de plusieurs sourires grâce à cette rencontre. J’avais apprécié le moment passer tranquillement dans ce hall d’entrée et j’espérais gagner encore un peu de temps pour le connaître en le suivant jusqu’au dortoir. J’allais sûrement par la suite rencontrer plusieurs personnes dans cette école mais souvent on dit que les premières rencontrent sont les plus marquantes et celle-ci pour sur l’était ! Je me tournais pour faire face aux jardins en attendant qu'il me rejoigne et que je puisse avancer avec lui. J’espérais pouvoir le recroiser facilement après une fois que je serais bien intégrer ici les gens sympathiques ne se trouve pas à tous les coins de rue.
avatar
Shaerina
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle saphir? [Pv Shaerina]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum