Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 13/5/2017, 20:36

Comment elle avait atterri là au juste ? A écouter ce brun raconter des inepties et des trucs sans intérêt. Enfin… sans intérêt… le peu qu’elle assimilait lui donnait l’impression qu’il avait beaucoup envie de parler de lui-même.
Il lui montrait ses pectoraux avec un sourire qui se voulait séducteur mais qui lui donnait plutôt le tournis. Enfin, c’était peut-être bien toutes les bouteilles qu’elle s’était enquillée qui lui donnait le tournis à vrai dire.

Bref, tout ça pour dire que ce type la faisait bien chier à la coller comme un pot de colle et qu’elle n’avait pas la force de le rembarrer, trop occupée à se noyer dans son verre. Un coude sur la table, sa main tenant sa tête et l’autre main libre tenant son verre. Elle n’avait pas l’air du tout dans son assiette.
Le garçon profitait qu’elle ne réagisse pas pour se rapprocher de plus en plus et elle ne faisait que lui jeter un regard vide, elle n’était pas vraiment là.

Pourquoi ? Elle ressassait le dernier moment où elle l’avait vu, au souvenir de ce qu’il avait dit, de son « problème », ses lèvres se pincèrent et elle resserra la main sur son verre. Putain quel bor**
Autant de honte que de colère, après tout, elle ne l’avait imaginé comme une victime, elle ne pensait pas lui faire du mal. Et il avait choisi de lui tourner le dos avec un regard haineux…

Elle ne l’avait plus revu depuis et cela faisait un moment.

Un regard triste et elle vida son verre.

Pourquoi ce brun se faisait des idées ? Peut-être bien qu’elle avait testé son pouvoir de séduction sur lui en début de soirée et qu’elle n’avait pas réussi à se débarrasser de lui. Si bien qu’il se sentit dans son bon droit quand il glissa sa main derrière sa nuque et l’embrassa.


Dernière édition par Eryn le 29/5/2017, 20:52, édité 1 fois


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 14/5/2017, 16:18

Un certain temps s'était écoulé depuis cet... incident. Tu n'en n'avais parlé à personne, pas même à ta cousine, personne qui savait quand même mieux que toi-même ta propre vie -et ça, fallait le faire. Tu préférais garder ça pour toi, autant parce que personne n'était être au courant de cette relation, autant par une certaine honte. A moins que ça ne soit pas seulement de la honte, mais autre chose, ou un mélange d'émotions indéfinissables ? Tu ne savais pas vraiment, à vrai dire. Tu essayait d'effacer ce moment de ta mémoire, mais ça te semblait mission impossible ; il refusait de partir, tel un parasite s'accrochant désespérément à son hôte.

Cette fois-là, tu avais décidé de sortir prendre un peu l'air, seul, histoire d'essayer d'oublier une bonne fois pour toute ce moment désagréable. -qui revenait de moins en moins au fur et à mesure, mais cela restait beaucoup trop souvent à ton goût. Tu laissais tes pas te mener là où ils avaient envie, ne pensant à plus rien -sinon à ce que tu allais bien pouvoir manger en rentrant, ayant "décidé" qu'aujourd'hui, tu serais un estomac sur pattes. Tu finis par te retrouver devant un endroit que tu ne connaissais pas trop -ou du moins, où tu n'étais jamais rentré. Par curiosité, tu rentres, fais quelques pas et... tu vois la personne que t'as vraiment le moins envie de voir en ce moment. Tu ne sais absolument pas quelle attitude adopter : l'ignorer ? Faire comme si de rien n'était ? Surtout qu'elle semblait assez occupée avec... ...

Bordel, mais c'était qui, ce brun ?

Tu ne sais pas si ce que tu ressens sur le moment est de la jalousie, de la surprise ou... autre chose que tu n'arrivais pas à identifier. Néanmoins... vu comment il l'embrassait... Bah, si elle le préférait... Tant mieux pour elle, elle faisait ce qu'elle veut, après tout. Tu ressens tout de même... de la déception ? De l'amertume ? Tu trouvais ça bizarre, sachant que tu lui en voulait encore assez profondément pour... ça. Tu commences donc à entamer un demi-tour, ne désirant pas vraiment te retrouver à faire la conversation avec elle ; rien que la revoir te faisais mal, faisait ressurgir des trucs auquels t'avais vraiment pas envie de penser.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 14/5/2017, 19:33

Bon okay, elle avait cherché à embobiner ce pauvre type. Au point qu’il lui avait offert quasi… la totalité des verres qu’elle venait de boire. Peut-être cherchait-il à la rendre saoule ? Enfin, quand elle sentit, réalisa, qu’il était en train de l’embrasser et… beurk il mettait ça fichu langue. Preuve en était qu’elle mettait deux de tensions à réaliser…
Mais une fois que cela fut fait, elle n’y alla pas de main morte et le repoussa brutalement. Il se raccrocha tant bien que mal.
Une bonne chose de faite, son verre était fini, le mec devenait entreprenant… Elle commença à se redresser.

« Hé oh ! Fais pas ta sainte nitouche… »

Il osa, il faut dire qu’avec l’alcool qu’elle avait bu il pouvait tenter, tirer la jeune fille par le poignet pour la faire tomber sur lui.
Cela la fit presque dessaouler, presque parce qu’elle se rattrapa tout juste mais son poing atteignit sans problème la mâchoire du garçon.

« Me touche pas sale con ! »

Voilà, tout le bar était au courant, et en voyant les regards se tourner vers lui il lâcha la jeune fille. Peut-être pas si con…
Eryn se redressa avec le peu de dignité qui lui restait et récupéra son sac pour se diriger vers la sortie d’un grand pas….
Qu’elle stoppa tout net en croisant le regard du jeune homme auquel elle pensait avant de se faire baver dessus…
Elle scotcha dix secondes. Dix secondes, bien assez pour qu’il se rende compte qu’il l’avait stoppé net. Dix secondes pour analyser quelque chose qu’elle aurait fait en une seule.

Si elle voulait sortir, elle allait devoir passer devant lui, quasiment le frôler vu la taille du passage… Dix secondes en plus, elle fit volte-face et s’installa au bar pour commander un autre verre. Oui, elle pouvait toujours se justifier avec la pauvre excuse du pervers qui risquait de la suivre….
Enfin, devant son verre, ses mains pianotèrent nerveusement sur le bar, elle tourna de moitié la tête vers Akatsuki avant de se reprendre et de regarder le barman. Non, la dernière fois il avait eu le sentiment de se faire violer… C’était impossible que quelque chose se passe de nouveau entre eux et le regarder serait rêver un peu trop sur des choses qui n’existent plus…


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 15/5/2017, 18:43

Alors que tu faisais demi-tour, un cri furieux se fit entendre. Tu te retournes, tu vois la blonde "repousser" l'autre connard de brun. Au moins, elle n'avait pas besoin de ton aide, elle pouvait très bien s'en sortir seule, elle venait de le démontrer. Seulement, son regard ambré finit par croiser le sien. Tu la regardes, pendant... pendant combien de temps ? Le temps file, tout semble suspendu autour de vous. Les conversations avaient repris depuis un moment, mais tu n'y faisait pas attention. Personne ne semble faire attention à vous, et puis qu'importe, de toute façon. Tu restes là, planté en plein milieu du passage, à la regarder, ne sachant que faire. Fuir ? L'ignorer ? Faire comme si de rien n'était ? D'ailleurs, tu ne savais pas ce que t'étais en train de foutre, alors que t'aurais déjà dû te barrer depuis un petit moment déjà, alors à quoi bon se demander quoi faire ? Tu ne savais pas, alors tu te contentais de continuer à... à rester planté au milieu du passage ? Seulement quelques secondes, mais qui en réalité étaient beaucoup plus longues, une éternité.

Une éternité plus tard, la blonde retourna... bah, tu t'en fichais. Tu t'installes dans un coin le plus éloigné d'elle, un coin où tu te ferais oublié, où personne ne te remarquerais. T'avais peut-être l'air d'un con, mais peu importe, après tout, tu pouvais toujours attendre une personne imaginaire qui ne viendrait jamais, non ? Alors, tu attends. Tu attends, mais tu ne sais pas quoi. Tu veux qu'elle t'oublie, qu'elle arrête de te fixer ou te jeter des coups d’œils -à croire qu'elle attendait quelque chose, un geste qui ne viendrait pas- qu'elle fasse comme si elle ne t'avais jamais vu ici, pour mieux repartir ensuite. Tu attends, le déluge peut-être, le déluge surement, mais tu attends, pendant longtemps. Tu attends, encore et encore, les gens ne semblant pas te remarquer malgré ton apparence, et c'était tant mieux, tu ne voulais voir personne, tu voulais rentrer chez toi et dormir pour tout oublier, ne serait-ce qu'un moment, le temps du sommeil, peut-être celui des rêves. Tu attends, peut-être un mouvement de foule pour t'éclipser sans être vu, du moins sans trop te faire remarquer.

Pour une fois, le destin sembla avoir pitié de ta pauvre personne et décida de t'accorder, pour cette fois, ce qu'il te manquait. Un groupe, peut-être même plusieurs, se leva et se dirigea vers la sortie. Tu te fonds dans le groupe, espérant vite te faire oublier et ne pas te faire suivre. Tu te retrouves dehors, à l'air libre, et tu accélère de suite le pas, sachant plus ou moins où tu allais, espérant ne pas te faire suivre et semer un quelconque et potentiel suiveur.

Tu voulais juste qu'on te foute la paix, t'avais envie d'être seul, tranquille, là où personne ne penserais à venir te voir, là où personne ne te trouverait.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 15/5/2017, 19:21

Bien sûr qu’elle était discrète, ce n’était clairement pas possible qu’il puisse se rendre compte qu’elle n’arrêtait pas de lui jeter des coups d’œil. En attendant, le barman en face d’elle avait l’air plutôt inquiet, elle dut le regarder fixement avant qu’il n’accepte de lui sévir son verre de vodka…
Et puis le deuxième… et le troisième…

Bon, le troisième était peut-être de trop, les alentours n’étaient plus vraiment très nets maintenant… La jeune fille se décida enfin, il lui fallait partir. Ce n’était pas comme si Akatsuki allait venir la voir, les faux espoirs c’est bon pour les minables au cœur d’artichaut… Elle était restée, lui était resté dans son coin et personne ne s’était parlé…
L’avantage de la crise de tout à l’heure, était qu’aucun autre lourdaud n’était venu la chercher et quand elle prit son sac pour s’en aller, le barman lui glissa quelques mots pour lui dire que le brun n’allait certainement pas bouger d’ici tant qu’elle n’était pas rentrée.

Du coup, c’est plutôt rassurée et fière de son coup qu’elle sortit du bar. Le sol n’était pas très droit et elle dut se raccrocher plusieurs fois aux murs alors que celui-ci décidait de tanguer…
Mais elle fit plusieurs mètres, de nombreux mètres de plus en plus proches du sol à chaque fois, jusqu’à ce qu’elle ne tombe sans douceur sur ses fesses alors que sa chaussure se déchaussait face au mouvement de tangage du sol…
La jeune fille grogna et étendit ses jambes pour voir l’étendue des dégâts. Elle s’adossa au mur tout proche et approcha la chaussure de son champ de vision plus restreint qu’à l’habitude. Non, rien de cassé, elle allait pouvoir reprendre sa r…
Non, plus personne, assise elle s’était endormie, la tête descendant légèrement sur le menton. Son visage caché par les longs cheveux blonds qui glissèrent sur le côté…


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 16/5/2017, 20:26

Tu marches, sans trop te soucier de quoique ce soit. D'après ton ouïe distraite par tes pensées affluant encore et encore telle une vague, personne ne te suivais, et tant mieux, tu n'avais pas envie d'avoir de problème ou de t'embarquer dans une embrouille plus ou moins obscure.

Soudain, un bruit.

Tu te retournes, tu vois la blonde, assise à même le sol. Qu'est-ce qu'elle foutait ? Prudent, tu t'approches, de plus en plus, jusqu'à être à sa hauteur. Prudent, tu l'observes, essayant de voir si elle n'essayait juste pas d'attirer ton attention. Elle ne sembla pas réagir à ta présence, ni même lorsque tu l'a approchée... Prudent, tu pousses ses cheveux de son visage, tu vois ses ambres closes. Elle dormait, là, maintenant ? Il y en a qui dorment vraiment n'importe où... A moins qu'elle ne fasse semblant ? Tu ne savais que faire. La laisser là, à la merci de gens aux intentions malhonnêtes ? Tu hésitais, te demandant que faire. Après un petit temps de réflexion, il te parut que la laisser là n'était peut-être pas la meilleure idée en soit, malgré tout cela voulais aussi dire la voir encore pendant un moment alors que t'avais sérieusement pas envie.

Quelle poisse.

Tu la soulèves et la jette avec autant de délicatesse que si tu l'avais fait avec un sac à patates sur ton épaule, n'étant pas très lourde pour toi ; après tout, t'avais pas envie de l'embarquer, mais tu ne pouvais pas la laisser là non plus. Te découvrais-tu une âme attentionnée ? Peut-être. Tu fais la moue en pensant à ça -être attentionné, et puis quoi encore, merde- et tu te diriges droit vers chez toi.

Bizarrement, t'avais une impression de déjà-vu.

Le trajet se déroule sans encombres notables. En franchissant le seuil, tu manques de te prendre les pieds dans ce crétin de chat qui avait eu la meilleure idée du monde : se foutre dans tes pattes. T'avais failli faire tomber la blonde, au passage, et ça aurait été assez embêtant d'endommager encore plus son cerveau -déjà qu'elle avait un grain, si en plus tu la faisais tomber... quoique, elle aura droit à un beau mal de crâne au réveil, et ça te feras une p'tite vengeance. Tu la jettes presque sur le canapé, sans aucune délicatesse. Tu ne prends pas la peine de bien l'installer, de la mettre à l'aise, après tout t'étais pas son copain et c'est pas comme si tu étais très proche d'elle.

T'espérais quand même qu'elle n'était pas allergique aux chats, ça serait assez con.

Après avoir pris une douche rapide, tu t'étais écroulé dans le lit, après avoir embarqué le chat et laissé entre-ouvert la porte pour qu'il puisse sortir s'il avait faim. Restait plus qu'à prier pour que la blonde ne se réveille pas en pleine nuit pour te demander un truc ou pire, en profiter un peu trop.

Tu t'méfiait, avec elle.

Ton corps était à peine entré en contact avec le confortable lit que quelques secondes plus tard, le temps de bien te placer et de t'enrouler dans la couverture, t'étais déjà blotti dans les bras de Morphée, qui devait probablement avoir des centaines et des milliers de gens dans ses (probablement énormes) bras.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 16/5/2017, 22:36

Au réveil, ce fut un mal de crâne pas possible qui lui rappela les souvenirs de la veille. La jeune fille soupira et se frotta longuement les yeux, vaguement surprise de ne pas geler et de ne pas sentir le goudron inconfortable sous son corps…
Elle ouvrit alors les yeux en sursaut, comment diable avait-elle pu quitter la rue ?

La jeune fille était dans un salon, étranger… Elle parcourut alors son corps pour vérifier qu’elle avait encore absolument tous ses vêtements et fut rassurée de voir que même ses chaussures étaient présentes…

Eryn glissa le plus discrètement hors de son lit de fortune, à savoir un canapé… Ses yeux parcouraient la pièce à la recherche d’une identité mais sans rien de bien concret. La porte de la chambre était entrouverte mais pas moyen de voir qui y dormait… Elle fit doucement demi-tour et s’approcha de ce qui semblait la porte d’entrée. A l’idée de rester et d’attendre que son sauveteur ! Parce qu’elle était persuadée qu’il s’agissait d’un homme, une femme aurait eu beaucoup de mal à la porter jusque-là sans la réveiller…

Elle posa doucement sa poignée et… s’aperçut que la porte était fermé !
Une insulte sortit entre ses lèvres pincées, un sifflement à peine perceptible… Elle regarda aux alentours, tout ce à quoi elle pouvait penser mettre des clés (manteau qui traine, tiroirs…) sans trouver ses maudites clés !

Lorsqu’un raclement de gorge se fit entendre derrière elle, la jeune fille se tourna vers la source du bruit d’un seul bond et… tomba également d’un seul bond sur les fesses en reconnaissant Akatsuki.
Les yeux écarquillés, la bouche entrouverte sous la surprise, elle ne put que le fixer sans rien dire. Après tout, son visage exprimait parfaitement son incompréhension et sa surprise…
Il l’ignorait au bar et la ramassait… Pourquoi alors qu’il n’avait clairement pas envie de la revoir…


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 17/5/2017, 15:14

Tu ouvres les yeux, avec la sale impression qu'il se passait un truc, à en juger le bruit lointain que tu ne parvenais à identifier, encore tout ensommeillé. Après une très courte réflexion, tu te dis que c'était peut-être le chat qui foutait le bordel et que tu règlerais ça après. Sauf que les bruits continuaient, et parfois même se rapprochaient... Impossible de t'endormir en paix avec ça, t'avais le sommeil trop léger.

Quelque peu agacé, tu finis par quitter difficilement et à regret la chaleur et le confort de la couverture pour poser tes pieds sur le sol froid. Tu te lève et te diriges vers la porte. Tu part en direction des bruits qui te gênent et... trouve Eryn en train de fouiller dans tout ce qui pouvait contenir des objets, à savoir les tiroirs à ce moment précis. Bordel, mais qu'est-ce qu'elle foutait chez toi ?! Tu met quelques secondes à te rappeler les événements de la veille. C'est vrai que cette andouille avait trouvé génial de s'endormir en pleine rue, sur le premier trottoir qui passe... Tu te racles la gorge pour attirer son attention. Elle se tourne, te vois et...

En tombe sur le cul. Littéralement.

Pour peu, t'aurais bien rigolé, si la situation était autre, surtout entre vous deux. Mais bon, fallait avouer que c'était quand même comique. La boule de poile aussi réactive qu'une limace qui te servait de chat choisit ce moment-là pour chatouiller tes jambes avec ses poils et se diriger vers la blonde. Tu ne dis rien pendant un instant, ne sachant que faire. C'était cool de l'avoir ramenée, mais maintenant ? Tu faisais quoi ? T'avais l'air con à la regarder, à rester planter là. Tu finis par dire, parce qu'il fallait bien dire quelque chose :

T'en fait, du bruit.

Mouais... Peut mieux faire, on a trouvé mieux, comme approche, mais c'était toujours mieux que le silence.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 17/5/2017, 18:30

C’était … humiliant, décevant, flippant… Bref tout un tas de trucs négatifs que la jeune fille ressentait en elle. Akatsuki l’avait ramassé dans la rue… Akatsuki l’avait trouvé minable en train de décuver dans la rue… Akatsuki l’avait probablement porté jusque chez lui (espérons seulement qu’elle ne lui avait pas vomi dessus)…

Et le pire du pire… Ils n’avaient même pas couché ensemble…

Probablement la pire chose dans tout ça, mais bon, après ce qui c’était passé la dernière fois et vu comment elle avait du faire envie… Elle comprenait tout à fait qu’il n’ait rien tentée… Elle-même n’aurait pas voulu coucher avec elle hier soir…
Le p’tit brun bizarre si… Enfin, ce n’était pas pour rien qu’elle le qualifiait de bizarre…

Enfin bref, revenons à nos moutons. Elle était là, le visage interloqué à le regarder malgré ses fesses douloureuses. Et son visage se rembrunissait a vu d’œil…

« Pourquoi tu m’as ramassé ? »

Oui ramassé, il y avait un autre terme pour ça ? Elle ne croyait pas non. C’était aussi minable et rabaissant que s’il avait ramassé un mouchoir sur le trottoir. Oui, ce n’était pas son heure de gloire….

« Enfin… peu importe… »

Evitant son regard maintenant, elle se redressa et se tourna vers la porte.

« Pourrais-tu m’ouvrir ? »


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 17/5/2017, 20:26

Elle ne répond pas à ton affirmation. En même tant, tu n'attendais pas forcément de réponse. A la place, elle te demanda... pourquoi tu l'avais ramassée ? Ah, carrément ? C'était pourtant plus qu'évident, non ? T'allait pas la laisser crever de froid dans la rue. Enfin... De base, tu ne savais même pas pourquoi tu l'avais récupérée alors que t'aurais très bien pu la laisser là où elle était... Au fond, elle te "manquait" peut-être ? Tu écartes cette idée. Non, vu le coup de la dernière fois, tu sais que tu ne pourras pas.

Tu n'as pas le temps de répondre qu'elle se tourne vers la porte et te demande... d'ouvrir ? Et le merci, jamais ? T'étais pas à cheval sur les règles de politesses d'habitude, mais bon, là, elle aurait au moins pu te remercier d'avoir eu l'amabilité de l'avoir accueillie chez toi alors que t'avais même pas envie de la voir, elle aurait au moins pu sortir un truc aimable...

Tu dis ça, mais tu ne l'aurais probablement pas fait à sa place.

Et si elle croyait que t'allait sagement la laisser sortir d'ici, elle se trompait lourdement. Oh que non, elle n'allait pas sortir d'ici. Tu avais l'occasion d'avoir des réponses, tu n'allais pas la laisser s'échapper comme ça. Tant qu'elle ne répondra pas, elle ne sortira pas. Et puis, de toute façon, c'était chez toi, et si tu n'avais pas envie de la laisser sortir, tu ne l'a laisserais pas sortir, point barre. Car de toute façon, tu obtenais toujours ce que tu voulais. Tu marmonnes un gentil "Si j'avais su, je t'aurais laissé crever de froid et te faire ramasser par un potentiel violeur.", tentant de lui faire comprendre que ça te faisais aussi chier qu'elle cette situation avant de continuer :

Tu ne sortiras pas d'ici. Pas tant que j'aurais eu quelques éclaircissements, tu lui dit, te rapprochant de plus en plus d'elle.

Tu es près d'elle. Trop près d'elle. Tes yeux soutiennent son regard. Tu finis par lui poser la question, celle qui remue bien le couteau dans la plaie :

Pourquoi... Pourquoi t'as fait... ça ?

Seuls ces simples mots sortent de ta bouche, le "ça" faisant référence à un petit... soucis survenu lors de votre dernière rencontre. Ou relation, tout dépend du point de vue.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 17/5/2017, 20:46

"Si j'avais su, je t'aurais laissé crever de froid et te faire ramasser par un potentiel violeur."

La jeune fille se crispa à ses mots, alors c’était juste de la pitié ? Eh bien, elle aurait dû s’en douter… et puis un pion qui laisse une élève sans surveillance la nuit… ça aurait fait mauvais genre après tout. Elle se retourna, sans vraiment l’affronter du regard. Elle ne pouvait pas, ça lui donnait trop envie de choses dont elle sait qu’elle n’aurait jamais plus le droit…

Des… éclaircissements… ? La jeune fille sentit son souffle s’accélérer alors qu’il se rapprochait d’elle, près, bien trop près… Elle avait carrément envie de lui sauter dessus, c’était malsain tout ça…

Pourquoi... Pourquoi t'as fait... ça ?

A ces mots elle déglutit, son souffle se coupant, elle recula jusqu’à la porte dont elle rentra. Ce regard qu’elle avait croisé… Elle baisa le sien…
Ses bras se refermèrent sur elle-même, elle ne lui avait pas expliqué, c’est vrai. Cela l’avait choqué, sa colère, son sentiment d’abus… Elle releva la tête et croisa de nouveau le sien, le visage plus inexpressif, les lèvres pincées…

« Désolée de ne connaitre que le côté excitant d’être attaché… désolée de ne pas avoir une seule fois songée que tu pouvais prendre ça pour du…viol… »

Elle cracha presque le dernier mot, cherchant à cacher la peine que ça lui faisait qu’il puisse ressentir cela. Son regard tombant de nouveau vers ses pieds, pour ne pas le croiser… Elle eut un rire sombre.

« Je pensais faire monter ton plaisir… Au lieu de ça… »

Un mot comme gâchis s’échappa de ses lèvres mais elle ne leva pas plus les yeux. Eryn savait pertiemment que ce genre de gars ne supportait pas de se sentir humilié… et cela avait été pire pour Akatsuki.

« … Alors… tu veux m’enfermer pour faire passer la pilule ? C’est ça l’idée ? »


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 19/5/2017, 20:49

Tu t'attendais à toutes les réponses possibles et imaginables. Par exemple, parce que c'était par pur sadisme. Ou qu'elle avait un délire chelou avec ce genre de truc. Mais sûrement pas à ce qu'elle te dise... que c'était excitant ?! Tu la regardes avec des yeux ronds, surpris. Et encore, ça serait plus "choqué" que surpris, parce que... parce que... parce que merde quoi, comment on peut avoir du plaisir en étant à la merci de son partenaire ? T'avais beau essayer de retourner ça dans tous les sens possibles et imaginables, tu n'arrivais même pas à comprendre le pourquoi du comment. Et elle prétextait vouloir... Brrr, avec une méthode pareille, fallait vraiment être tordu pour apprécier.

Franchement, y'avait des gens bizarres, sur cette planète de merde.
T'es pas mal aussi, niveau bizarrerie, mon chou ♥

Son regard tentait toujours d'esquiver le tiens. Toi-même ne savais pas si tu parviendrais à soutenir son regard si elle te regardait droit dans les yeux, d'ailleurs, tu ne saurais dire pourquoi. Elle te demande à sortir, tu soupires... agacé ? Tu ne savais pas. Tu te diriges un peu lentement vers là où tu avais posé tes c... ... Merde, tu les avaient posées où ? Bon, c'est pas grave, en fouillant, tu vas les retrouver. Tu commences donc à entamer tes recherches -bordel, t'es vraiment pas du matin, ton cerveau ne veut absolument pas faire d'efforts- en lançant :

Mouais... Pour aller t'éclater avec l'autre brun, là ?

On pouvait ressentir une belle pointe de jalousie dans tes propos. D'où venait-elle ? Tu ne savais pas précisément, tu trouvais même cela étrange de ressentir autant de jalousie alors que tu n'avais pas digéré le coup de la dernière fois. C'était étrange, tout de même... Jamais ta jalousie n'a été aussi forte pour quelqu'un, jamais tu n'avais été aussi possessif envers quelqu'un. Mais il fallait bien un début à tout, non ?



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 19/5/2017, 21:29

Bonjour le jugement quoi, Eryn le voyait bien qu’il la méprisait d’éprouver du plaisir à se faire attacher… Un coup d’œil et elle avait vu tout ce qu’il y avait à savoir. Il n’y avait rien de possible entre eux, pas de compréhension…
Bref, mieux valait partir… Et quand elle lui demanda pour sortir, il ne la contrariât pas, allant chercher les clés pour lui permettre de se sauver de cet épisode désagréable et déstabilisant. C’était vraiment décevant, elle avait un poids dans l’estomac… L’alcool ? Ou juste le poids de la déception, de s’être tant trompé.

Non elle ne rêvait pas de mariage, de prince charmant ou d’autres conneries du genre… Mais elle avait espéré avoir trouvé quelqu’un qui la comprenait dans son envie de s’amuser, de partager…
Par contre… pourquoi il fouillait l’appartement ? Il n’avait quand même pas perdu ses clés non ?
La question du jeune homme l’agaça. L’autre brun ? Quel autre brun ?

« De quoi tu…. Ahhhhh »

Au moment où elle posa sa question, ou plutôt répondit à l’insulte du jeune homme concernant ses goûts, les souvenirs de la veille lui revinrent. Oui, c’est vrai qu’il l’avait embrassé. Mais aurait-il observé la scène jusqu’au bout ?
Et c’était quoi cette réaction.

« Qui sait… Peut-être que lui appréciera mes attentions… »

Ouhh, ça c’était méchant, méchant et mesquin mais après tout, puisque tout était perdu à quoi ça servait de tenir sa langue ? Sa faisait un bien fou d’être méchante des fois. C’est avec ces propos qu’elle osa le regarder. Son visage reflétant la colère et la déception qu’elle ressentait.


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 20/5/2017, 14:53

Elle sembla avoir oublié les événements de la veille... Eh ben, elle avait la mémoire courte ou elle avait tellement bu qu'elle ne s'en souvenait pas ? Tant mieux, en un sens, mais elle finit néanmoins par s'en souvenir. Et ce qu'elle sortit t'irrita :

Qui sait… Peut-être que lui appréciera mes attentions…

... T'avais mal entendu, là. Elle venait de sous-entendre ce que tu pensais ou...? Non, non et non. Seul TOI pouvait poser tes sales pattes dessus, pas les autres. Elle étais à TOI, et à TOI SEUL, bordel de chiotte. La premier qui ose la toucher, tu... tu sais pas ce que tu fais, mais en tout cas, il va passer le pire quart d'heure de sa vie. Comment elle pouvait oser aller vers quelqu'un d'autre ?! Tu...
...

... ne comprenais pas ce déferlement de colère jalouse.

Tu lui en voulait encore pour la dernière fois, et pourtant... et pourtant... Tu ne pouvais t'empêcher d'être jaloux au point que ça en devienne maladif, possessif. Tu te surprenais toi-même à être jaloux possessif à ce point. Qu'est-ce qui pouvait bien t'arriver ? T'en savais rien, tu ne comprenais pas ce sentiment, de toute façon.

Au final, tu lui en voulais à mort ou tu la désirais plus que tu ne le pensais ? Ou alors un étrange mélange des deux...
T'en avais aucune putain d'idée.

Oh, amuses-toi bien, dans ce cas, avec ton nouveau copain, tu lui dis, avec une certaine amertume et une certaine colère, quoique légère, crachant presque les derniers mots. J'espère qu'il te satisferas comme il faut et qu'il cèdera à tous tes caprices...

Un peu plus et tu lui aurais craché ces paroles à la gueule. C'était quelque peu compréhensible, quand même, sachant que tu ne la voulais rien qu'à toi. ... Mais putain, c'est pas bientôt fini, c'te jalousie de merde ?! Ou alors tu n'acceptais pas de perdre le seul jouet qui avait réussi l'exploit -que dis-je, le miracle !- de te satisfaire... Ce qui était tout à fait compréhensible.

Tu te relèves et soupires, agacé. Bon, elles sont où, ces putain de clés de merde ?



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 23/5/2017, 20:05

Pourquoi le provoquer ? Etait-elle incapable de se tenir l’air indéchiffrable et supporter les provocations du jeune homme sans rien dire ?
Oui !

Elle détestait ces sous-entendus, au point qu’elle n’avait pas pu empêcher sa bouche de prononcer cette ânerie ! Mais la tête du garçon était telle qu’il était fort probable qu’elle continue sur cette lancée.
Pour se venger de cette expression méprisante sur son visage qui semblait vouloir lui dire : Je suis en colère que tu sois si facile et je te méprise d’être aussi facile. Bref, rien de bien agréable qui incite Eryn à être sincère et gentille… Surtout sincère…

Les mots presque crachés ne faisaient qu’attiser ce sentiment, la jeune fille se redressa de tout son long, bombant le torse dans une posture agressive.

« Eh bien ! C’est ce que je me souhaite ! »
Et dans rajouter une couche…
« Il avait l’air plutôt intéressé par mes envies… »

Ses bras s’enroulèrent autour de son propre corps. N’allait-elle pas trop loin là ? … Eh bien… Tant pis, il n’y avait rien à sauver de toute façon. Elle allait probablement être bien vite jetée dehors. Car il commençait à l’inquiéter à ne pas sortir les clés. Était-elle prisonnière ?
Ses yeux suivaient le mouvement du jeune homme, guettant le moindre soupçon de rejet ou de clé planquée... Son visage à elle, ne reflétant aucune émotion malgré la colère, la tristesse et la rancoeur qu'elle éprouvait. Mais après tout, il ne la connaissait pas, elle ne le connaissait pas... Il n'y avait aucune chance qu'il puisse voir derrière le masque... non ?


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 24/5/2017, 20:15

Ce que t'as envie de faire, là, de suite ? Tu sais pas trop, peut-être la frapper parce qu'elle te casse les couilles, ce qui est l'hypothèse la plus probable. Peut-être l'ignorer, parce que franchement, elle fait ce qu'elle veut, et puis y'avait des milliers d'autres personnes pouvant remplir son "rôle" -encore que, trouver quelqu'un de meilleur, c'était ardu. La laisser partir sûrement, probablement...  Mais quand t'auras trouvé ces... erf, ces sales clés farceuses. Mais sérieux, tu les avaient foutues où ?!

T'étais déjà agacé comme ça, en partie à cause de l'autre nouille non loin de la porte, et en plus, visiblement, on ne voulait absolument pas qu'Eryn dégage en vitesse de chez toi. Quelle poisse. Et bien évidemment, la demoiselle ne peut s'empêcher d'en rajouter, pour bien te foutre en rogne -et bien te faire chier, au passage. Et pire, elle avait l'air d'être intéressée par quelqu'un d'autre, ce qui était parfaitement intolérable. D'OU elle acceptait les avances de quelqu'un d'autre ?! Bien sûr que tu lui en voulais encore énormément pour la dernière fois. Bien sûr que tu n'allais pas lui pardonner de sitôt. Pourtant... Non, tu ne pouvais concevoir qu'elle préfère quelqu'un d'autre que toi. Elle n'est ni à lui, ni à elle, ni au petit vieux du coin, ni au beau brun ténébreux. Non, elle est à toi, à toi seul, même si tu n'avais toujours pas digéré le coup de la dernière fois.

Sans même te rendre compte de ce que tu faisais, tu t'approches d'elle, peut-être très vite, peut-être très lentement, tu ne sais pas, car sans t'en rendre compte tu étais déjà à sa hauteur. Tu la plaques contre une surface dure -mur ou porte, tu ne saurais le dire- avant que ta bouche ne rencontre son cou, lui laissant une marque bien visible lorsqu'elle le quitta. Si elle allait apprécier ? Oh, tu en avais très clairement rien à faire.

T'es à moi, c'est bien clair ? tu lui dit, ton regard jaloux posé sur ses yeux.

A vrai dire, tu ne savais même pourquoi tu agissais ainsi. Peut-être que... Non, c'était idiot, il ne pourrait jamais y avoir... ça. Et puis, de toute façon, même s'il y avait, ça ne durerait pas bien longtemps ; après tout, qui a envie d'être avec un mec qui a une... "personnalité", une "identité" changeante ?



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 26/5/2017, 16:44

Bon, pour une surprise, c’en était une.
Eryn s’attendait vraiment, mais vraiment à se faire jeter dehors. Ce mépris dont il faisait preuve, cette colère… C’est pourquoi quand il se jeta sur son cou et lui fit une marque, la jeune fille ne réagit que très peu, se contentant de poser sa main sur la marque sans faire un seul geste.
L’impact avait été légèrement douloureux, douloureux et surprenant, il avait quasiment bondi sur elle…

Et le pire était probablement l’excitation qu’elle ressentait face à cette marque de possession, son souffle s’accéléra alors qu’elle laissait doucement sa main tomber de la nouvelle marque qu’elle portait.
A lui… La jeune fille glissa sa main sur son bras, comme pour se protéger… ou plutôt se retenir de lui sauter dessus…

« A toi ? Alors que tu ne me touches pas et tu ne m’approches pas depuis des lustres ? »

Oui, elle était plutôt en colère de ce fait et cela s’entendait, surtout le fait qu’il ne la touche plus mais bon, c’était un détail… La jeune fille finit par se rapprocher de lui, provocante, jusqu’à le toucher.

« Comment peux-tu dire que je suis à toi si tu me dédaignes ? »

Son visage à quelques centimètres du sien, elle attendait, le regard provoquant, avait-elle été un jour plus provocante et malgré tout si sérieuse ?


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 26/5/2017, 18:36

Elle n'avait quasiment pas réagi quand tu t'étais empressé de la marquer, peut-être la surprise ? Bah, peut importe, tu as au moins pu lui faire un truc qui allait être très compliqué à enlever -t'espérait même secrètement qu'elle ai un copain et que ce dernier le remarques, ça aurait fait une belle dispute comme tu les aimes-, ça allait rester un petit moment.

Son attitude, sa main sur son bras, te faisait penser à une petite vierge à laquelle il ne faudrait pas toucher ; sauf que le mal était déjà fait, et ce n'était pas ça qui allait t'attendrir ou quoi que ce soit d'autre.

A toi ? Alors que tu ne me touches pas et tu ne m’approches pas depuis des lustres ? dit-elle, la voix légèrement chargée de colère, avant de s'approcher de toi, jusqu'à te toucher. Comment peux-tu dire que je suis à toi si tu me dédaignes ?

Une provocation ? Sûrement. Son visage était près, trop près. Beaucoup trop près. Tu avais envie de te jeter sur elle, sur ses lèvres et si tu t'écoutais tu laisserais ton instinct prendre le dessus et tu la dévorerais là, sur place, à l'instant, son provocant regard n'arrangeant rien. Sauf que tu n'en fait rien. Tu te souviens encore parfaitement de ce qu'elle t'avait fait subir cette fois-là, cette fois-là que tu n'arrivais pas à oublier. Cette fois-là que tu ne parvenais pas à réellement lui pardonner. Cette fois-là dont tu vengeras très certainement dès que l'occasion se présentera.

Je dois te rappeler que je t'en veux encore un peu pour la dernière fois ? Forcément, ça aide pas trop, tu vois, tu lui dit en guise d'explication -enfin, explication... c'est vite dit. Surtout que tu ne m'as même pas prévenu avant et que tu m'a pris en traître, tu finis, en durcissant un peu le ton.

En vérité, il n'y avait pas que ça, mais tu te retenais de lui dire. En y repensant, elle avait eu une sacrée veine de ne pas faire la connaissance des autres -ou au moins un d'eux-, ça ne se serait probablement pas passé comme ça s'était passé. ... D'ailleurs, c'était un miracle en soit qu'elles ne soient pas intervenues.
Tu continues de soutenir son regard, en l'attente d'une réponse. Ah, qu'est-ce que tu pouvais la désirer... Tu ne comprenais pas vraiment pourquoi tu avais si envie d'elle : peut-être que, au fond, tu l'aimais bien ? Ou alors c'était... autre chose...
...

Pfff, ridicule.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 29/5/2017, 20:51

Qu’est-ce qu’elle croyait au fond ? Qu’il allait lui sauter dessus ? Genre tu me manques trop et j’ai tellement envie de toi…. Pff débile à souhait. Débile et répugnant même… Eryn prit une inspiration avant de s’écarter du jeune homme et de se tourner de nouveau vers la porte.
La petite étincelle de désir s’était éteinte pour de la résignation quand elle se tourna vers le jeune homme.

« Bon… Puisque tu ne trouves pas tes clés… Je vais chercher un autre moyen… »

La jolie blonde passa à distance du garçon, peut-être pour s’empêcher de le toucher alors que lui n’en avait clairement aucun désir. Elle s’approcha de la fenêtre et l’ouvrit, posant ses fesses sur le rebord pour voir à l’extérieur…
Ah… Un peu haut tout de même… Avait-elle à ce point envie de se tirer ? La jeune fille glissa un regard neutre vers le jeune homme avant de se redresser en soupirant, les épaules basses.

Pas moyen de risquer de se casser un truc pour le fuir lui… Peut-être qu’ils allaient se battre à la longue… Et puis il y avait un peu de monde en bas pour qu’elle puisse essayer d’amortir avec son pouvoir.

« Vu que je suis enfermée… ça te dérange pas que je t’emprunte la salle de bain ? »

Une petite étincelle provocatrice ? Peut-être une façon de lui jeter en pleine figure ce qu’il jetait à jamais… La jeune fille fit quelques pas vers la salle de bain avant de tirer sur le nœud qui retenait sa tenue. En deux trois mouvements elle était quasi nue devant le jeune homme qu’elle regardait seulement du coin de l’œil, elle laissa là le tas de vêtement et s’avança tranquillement vers la porte.


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 31/5/2017, 19:34

La blonde ne sembla pas vraiment... satisfaite par ta réponse (auquel cas tu ne pouvais rien faire pour elle, et de toute façon ce n'était pas ton problème). Elle se contenta de te contourner en restant bien à distance, comme si elle craignait que tu la contamines de tu-ne-sais-quoi si elle te touchait. D'un rhume imaginaire ? De ta maladie, peut-être ? Haha, c'était absurde. Et elle n'était pas au courant de cette partie-là de toi -et tu espérais que ça allait durer pendant encore longtemps.

Tu la vis s'approcher de la... fenêtre ? Mais qu'est-ce qu'elle fout ? Elle n'allait quand même pas sauter de là, si...? ... La chute allait être rude, dans ce cas, parce que t'étais pas au rez-de-chaussée. Et il n'était pas question que tu ailles la chercher si elle se cassait la jambe, ce n'était pas ton problème, après tout ; ce n'était pas toi qui avait eu une idée idiote. D'ailleurs, elle n'était pas si bête que ça, car elle sembla abandonner son idée quelque peu... foireuse, à la base.

Résignée, la demoiselle te demanda la direction de la salle de bain, que tu indiqua par un mouvement de tête, assez vague tout de même. Peut-être que t'en profiteras pour chercher tes clés ? Enfin... C'est ce que tu comptes faire jusqu'à ce qu'elle se déshabille (ou presque) devant toi. Tu la fixes un moment, ne te sentant absolument pas gêné. Qu'est-ce qu'elle faisait, exactement ? Qu'est-ce qu'elle attendait ? Tu ne sais pas vraiment quoi faire, en fait. Te jeter sur elle, avec le risque qu'elle refasse ce qu'elle a fait la dernière fois ? Tu ne savais pas, alors tu continuais à la regarder, à la fixer, à laisser tes yeux se poser sur son corps quasiment exposé. Quasiment, parce que ses sous-vêtements te gâchaient un peu la vue. Comment ça, ce n'était pas bien de mater ? Tu l'avais déjà vue entièrement nue plein de fois, et tu avais déjà parcouru son délicat et fragile corps à maintes reprises, ce n'était donc pas en la regardant que tu allais la déstabiliser ou même la gêner -enfin, normalement.

Finalement, tu t'approches d'elle, sans rien dire, et tu t'empares soudainement de ses lèvres, ces lèvres au contact si doux et si agréable ; ces lèvres que tu connaissais par cœur à force de coller les tiennes contre elles. Une de tes mains se loge dans ses blonds cheveux, s'agrippant à eux comme si tu avais peur de les perdre, l'autre glissant le long de sa peau, suivant avec précision chaque courbe, chaque forme de son corps. Tu ne savais pas vraiment ce qu'il t'avait pris, tu avais juste eu envie, c'est tout -même si ce n'était pas une bonne idée, car tu commençais à désirer plus que ses lèvres.
Tu ne sais pas pendant combien de temps tu es resté là, profitant de ce moment : quelques secondes ? Quelques minutes ? Tu ne sais pas. Malheureusement, chaque bonne chose a une fin... Tu te détaches de ses lèvres à regret, ayant préféré rester dessus plus longtemps. Si tu t'étais écouté, tu serait probablement allé beaucoup plus loin qu'un simple et pudique baiser, mais tu allais devoir t'en contenter. Enfin, elle allait devoir s'en contenter aussi, pour le moment.

Hm... Faudrait peut-être que je continue à chercher, en fait, tu lui dit, sortant cette seule et faible excuse qui te vient en tête.

Tu entames donc un demi-tour, manquant de trébucher sur le chat se dirigeant vers Eryn, ce premier se dirigeant vers elle en miaulant, ayant peut-être enfin remarqué sa présence. Tu avais peut-être une idée où tu avais bien pu poser tes clés la veille, et tu te demandais pourquoi tu n'y avait pas pensé avant. Un effet secondaire du baiser ? Peut-être, ou alors ça ne t'avais fait que te rappeler où tu avais bien pu les mettre.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 6/6/2017, 19:55

Se mettre quasi nue devant lui n’était peut-être pas une bonne idée … Enfin, non, c’était une superbe idée. Elle n’eut pas le temps de réagir qu’une main se faufilait dans ses cheveux et de douces lèvres se posaient sur les siennes.
Ses mains glissèrent aussitôt sur le corps du jeune homme, glissant dans ses cheveux alors qu’elle répondait plus que positivement à son baiser, son corps se rapprochant du sien. Ah, c’était ça se sentir complet, la jeune fille aurait bien soupiré de plaisir mais le corps s’éloigna, la privant de chaleur et de son oxygène nouvellement acquis…

Elle resta là, les bras en l’air alors qu’il lui tournait le dos, choquée de se voir embrassée puis repoussée ainsi… La jeune fille ne réagit que lorsque le chat commença à se frotter contre ses jambes, miaulant et semblant réclamer quelque chose.
Eryn lui jeta un vague coup d’œil avant de tourner les talons et en baissant ses bras comme si cela pouvait lui permettre de garder la face. Elle entra dans la salle de bain, un peu comme une furie, il faut l’admettre…

Et se glissa sous l’eau froide dans la douche.
Les dents serrées, le regard fixe, elle laissa l’eau gelée couler sur elle, c’était le meilleur moyen pour s’éclaircir les idées, le meilleur moyen pour calmer ses tripes qui s’enroulaient dans son ventre, se tordant tel des serpents. Non, sa tête, son corps… Tout en elle DEVAIT se faire une raison. Akatsuki était désormais un fruit défendu.
C’est donc le regard fixe et l’air inexpressif, aussi glacée que son corps, que la jeune fille sortit de la douche. Elle claquait, légèrement, des dents quand elle s’empara de sa tenue et commença à la remettre sur son dos…


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 6/6/2017, 20:57

Ah, qu'est-ce que tu aurais aimé laisser tes lèvres sur les siennes, qu'est-ce que tu aurais préféré rester collé à elle, à caresser sa délicate enveloppe, aller plus loin... Mais bon, elles n'allaient pas se trouver toutes seules, ses clés. Tu t'étais éloigné d'elle, à contre coeur, puis avait recommencé à chercher, cette fois avec une idée plus précise de l'endroit où tu les avaient posées. Tu avais à peine commencé qu'une voix te fait sursauter.
Tu l'aimes.
Bah tiens, ça faisait longtemps... Tu te disais aussi, c'était vraiment bizarre qu'elles restent aussi silencieuses.
Merci pour la crise cardiaque. C'était une affirmation ou une interrogation ? tu réponds, assez bas et en marmonnant pour ne pas que quelqu'un t'entende.
Une affirmation. Et de rien...
... Pff, n'importe quoi.
Menteur !
Pourquoi tu lui a fait un bisou sur la bouche comme les amoureux alors ?
... J'avais envie.
Mais oui, bien sûr ~
Quand elles s'y mettaient, elles pouvaient vraiment devenir... casse-pied, pour être poli. Tu le recherchais toujours, l'enfoiré qui avait eu la merveilleuse idée de te balancer quatre autres personnes aussi chiantes que t'étais bien obligé de te coltiner malgré toi, et ce, jusqu'à la fin. Un véritable calvaire dont tu ne pouvais malheureusement pas vraiment te débarrasser. Heureusement que tu en n'avais pas eu une avec de sérieux problèmes de type "fou taré sanguinaire"...

Tu continues de chercher et finit heureusement par trouver assez vite, essayant d'ignorer les remarques incessantes de tes... squatteurs. Ouais, appelons un chat un chat. Une remarque finit cependant par te faire sortir de ta "bulle" :
... Et puis il m'a quand même volé mon coup d'un soir ! Un vrai vautour, si j'avais su, je me serais fait un mec, comme ça, j'aurais été sûr de le garder pour moi toute seule !
Je te signale que ce soir-là, tu m'a bien foutu dans la merde, enfoirée ! Tu dis, haussant un peu la voix, mais en restant assez discret et sans crier.
C'est pas moi, c'est l'alcool !
Mais oui, bien sûr. Ca reste ta faute, t'avais qu'à pas boire, tu répliques sèchement, baissant le ton.
... Je comprends plus rien !

Tu préfères couper court à la "discussion"'. Tu prends les clés, les met dans ta poche et soupires. Vraiment, à la longue, elles en devenaient épuisantes... Et c'était pire quand elles décidaient de prendre le contrôle, parce qu'après c'est sur toi que ça retombait. Un peu comme avec Eryn, d'ailleurs. Tu remerciais encore secrètement Alyssa pour ça, sans elle, t'aurais jamais pu passer des soirées aussi géniales et aussi... amusantes, on va dire. Et mouvementées.

... D'ailleurs, elle ne t'avait pas entendu parler au mur, au moins...?

HRP:
Eryn ne peut pas entendre les trucs en italique



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 7/6/2017, 18:56

… Enfoirée…
Le mot était à peine perceptible alors qu’elle ouvrait la porte de la salle de bain, elle resserra la serviette autour de sa poitrine en fronçant les sourcils.
Surprise, elle l’entendit poursuivre après un temps d’arrêt en marmonnant une phrase inintelligible, elle se rapprocha jusqu’à se poster derrière lui, juste à temps pour le voir ranger les clés dans sa poche. Bon, elle allait pouvoir partir maintenant.

« Tu parles au mur maintenant ? »

La jeune fille chuchota la phrase, sa main glissant dans ses cheveux pour remettre une mèche folle derrière son oreille. Si le jeune homme s’était aperçu de sa présence ou s’il avait sursauté, elle ne bougea pas d’un iota.

« Maintenant que tu as trouvé tes clés, tu vas pouvoir ouvrir à l’autre enfoirée pour qu’elle puisse se casser ! »

Sur ces mots, plus crachés que dit, elle tourna les talons et s’empara de ses vêtements à terre. Sans la moindre pudeur elle laissa la serviette au sol et enfila la robe. Enfoirée il avait dit, enfoirée elle serait. Peu importe le pincement au cœur qu’elle ressentait ou la colère froide qui commençait à monter en elle. Son visage semblait graver dans le marbre, un marbre indifférent…


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Akatsuki Nakamura le 7/6/2017, 20:34

Qu'est-ce qu'elles étaient soulantes... Le pire, c'est qu'elles absorbaient la plus grande partie de ton attention, à tel point que tu n'avais même pas remarqué qu'une personne s'était glissée dans ton dos de façon assez discrète. Ses paroles te font sursauter. Deuxième arrêt cardiaque de la journée. Bordel de merde. Merci beaucoup. Tu te retournes vivement, prêt à sauter sur le "danger", mais heureusement, ce n'était que Eryn. Tu te détends, pour mieux angoisser : avait-elle entendu ta conversa... Enfin, ton monologue, à ses yeux ? Tu n'espérais vraiment pas, t'avais clairement pas envie qu'elle te prenne pour un fou, ni même devoir lui trouver une excuse dans le cas où elle avait malencontreusement intercepté une partie de la... dispute. Ouais, c'était une dispute, comme d'habitude. T'y était habitué, à force.

Hélas, la seconde option était au rendez-vous, vu comment elle te cracha presque ses paroles à la tronche. Et merde... Tu ne savais pas quoi lui dire pour calmer le jeu. Et un "hey, tu le sais pas mais j'parlais à mes personnalités, ouais j'suis fou t'a vu, je suis schizo, allé salut !" n'était pas envisageable. Qu'est-ce que je vais pouvoir lui sortir...? Tu ne pouvais pas lui dire n'importe quoi... Et puis de toute, façon, quoique tu dises, ça ne passerai peut-être pas, donc bon, autant sortir le premier truc qui te venait à l'esprit. Après un temps d'hésitation où tu ne su que dire, tu l'attrapes par le bras et lui dit :

Je... Je ne te parlais pas, hein, je... tu hésites, et tu reprends, moins assuré, fuyant son regard : Je repensais à un sale truc et c'est sortit tout seul...

CETTE EXCUSE DE MERDE !
Ton niveau baisse, mon gars ~

Toi-même, tu ne savais pas vraiment ce qu'il t'arrivait, normalement tu aurais lâcher ce genre de choses comme si c'était la vérité... mais pas cette fois-ci, étrangement. Tu commences à la lâcher doucement, hésitant presque à faire quitter ta main de son bras. Tu ne savais pas quoi faire ensuite, à vrai dire, au fond, tu craignait un peu sa réaction...



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Eryn le 9/6/2017, 20:19

Ce fut un ricanement, non, un rire sardonique qui s’échappa de sa bouche alors qu’elle regardait le jeune homme qui semblait vouloir lui faire face mais qui fuyait son regard. Il lui mentait, il osait lui mentir en la retenant alors qu’il était clair, très très clair qu’il ne disait que des conneries !
La jeune fille arracha son bras de l’emprise du jeune homme, très facilement car il ne la retenait plus qu’à peine.

« Te fous pas de moi Akatsuki ! »

Heureusement qu’elle était habillée, la jeune fille se rapprocha de lui, le fusillant du regard alors qu’elle glissait une main dans la poche qui refermait les clés.

« Tu restes scotché sur ce qui s’est passé ! Incapable de voir autre chose que le mal là-dedans… Eh bien reste sur ton idée que c’est mal. Que je n’ai voulu que t’humilier, t’abuser… »

Elle s’écarta rapidement et lui tourna le dos, se dirigeant d’un pas colérique vers la porte pour l’ouvrir. Le regard désormais triste, debout devant la porte, elle regarda les clés dans sa main. Il n’y avait pas grand-chose, elle allait pouvoir sortir rapidement de cet endroit qui puait la colère et le jugement. Sortir ? Ou plutôt fuir la peine qu’elle ressentait depuis le début de cette histoire, après tout, y avait-il une autre issue ?

Ne pas s’attacher…
La jeune fille prit la première clé, les épaules raidis alors qu’elle glissait la… Ah non, ça ne rentrait pas. Try again !

"Je verrai bien si un autre homme me considère aussi mal ou pas avec mes fantasmes malsains !"

C’était de la provocation, de la simple et mauvaise provocation. Mais bon, il ne devait pas l’avoir entendu malgré sa prononciation parfaite… Elle l’avait quand même marmonné… Non ?
Comme elle tournait le dos au garçon, elle ne voyait pas son expression, elle prit une autre clé et essaya de nouveau de l’insérer dans la serrure…


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boire est-il une raison de vivre [pv Akatsuki et pas de MJ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum