Des excuses sont de mise (PV Appia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Marco Wakasa le 11/5/2017, 22:41



Des excuses sont de mise
Feat Appia
L'émeraude attendait patiemment sur le banc de parc, profitant de la brise fraîche, mais confortable. Le temps se réchauffait de plus en plus et les arbres montraient que le printemps était bel et bien arrivé. Autrement dit, Marco n'avait pas donné de nouvelles à Appia depuis le début de Janvier. Le temps passait beaucoup trop vite! Peut-être que pour la petite Rubis il avait passé trop lentement.

Il ressassait ce qu'elle lui avait dit devant les casiers.

''Toi, tu ne me laisseras pas tomber, hein?''

Évidemment, il avait que non! Jamais, il ne ferait ça. Et pourtant... Une promesse si simple n'avait pu être tenue. Sa vie était devenue n'importe quoi avec la mort de sa mère, la bataille dans le gymnase, la déclaration de Tori, ensuite se perdre dans les bois avec celle-ci... Ce n'était pas une excuse par contre. Appia n'en savait rien et elle avait payé par son absence.

C'était plein de bonnes intentions et avec la résolution d'arranger les choses que Marco avait laissé un mot à la jeune Rubis pour lui donner rendez-vous dans le jardin. Il espérait vraiment la revoir. S'il arrivait à arranger les choses avec Appia, il se donnait comme objectif de parler à nouveau à Lizbeth et à tout ceux à qui il a put porter préjudice.

Marco priait pour qu'elle ait reçu le message... et qu'elle accepte de venir.

(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Appia le 15/5/2017, 19:24

Cher journal,
Je suis assez fière de moi aujourd'hui ! Tu sais que j'ai eu un 17 en physique ! Même le professeur m'a félicitée. Sachant qu'il y a 2 ans la physique c'était juste pour moi un mot pour parler du corps humain (quoique non, en fait il y a deux ans je ne savais même pas parler anglais donc ça ne voulait rien dire du tout), j'ai vraiment progressé ! Et puis je sais que ça peut être idiot de dire (ou d'écrire) ça, mais ça veut dire que je suis meilleure dans cette matière que d'autres élèves qui eux pourtant apprennent ça depuis plusieurs années !

C'était vrai que la romaine revenait de loin. Arrivée il y a deux ans à Tsuki alors qu'elle parlait un anglais déplorable et un niveau scolaire très dépassé, son intérêt pour toutes les connaissances dont on lui offrait de s'abreuver lui avaient permis de faire un bond. Elle avait encore d'énormes lacunes dans beaucoup de sujets mais son niveau, en anglais en particulier, et surtout en histoire et en géographie, les deux matières qui lui suscitaient le de loin plus d'intérêt, étaient maintenant très bons.

C'est toute guillerette et assez fière d'elle que la petite romaine se rendit à son casier ou elle dévouvrit la seconde surprise de la journée: un petit mot signé Marco Wakasa. Lorsqu'elle avait rencontré ce gentil monsieur-élève de la maison émeraude, Appia lui avait ouvert son coeur à propos de sa crainte et de sa curiosité quant aux forces qui régissaient l'académie. Le garçon lui avait promis de l'aider, mais depuis ils s'étaient à peine revus. De simples bonjours en se croisant dans un couloir, le traditionnel "ça va ?" auquel il faut simplement répondre aussi par "ça va ?", mais rien de plus. Aussi la rubis ne savait que penser de cette invitation, mais elle espérait qu'elle ne cachait pas de mauvaise nouvelle et il lui paraissait impensable de ne pas s'y rendre !

Lorsqu'elle arriva dans le jardin, Appia vit que Marco était déjà là. Comme il lui tournait le dos, une idée lui vint. Un sourire espiègle se dessina sur son visage...
La jeune (ou très vieille, selon le point de vue) fille s'approcha doucement, tout doucement de son ami. Puis, lorsqu'elle fut toute proche, elle s'élança contre lui et le bouscula de plein fouet, avant de rebondir et de s'aplatir dans l'herbe ! Elle fut alors prise d'un fou rire !

- Hihihihihihi ! Hiiihihihihihi !

Il lui fallut longtemps avant de reprendre son sérieux et de dire, toujours euphorique:

- Cette fois c'est moi qui t'ai bousculé !

Et elle rit encore !!
Ce n'est que lorsqu'elle fut calmée qu'elle remarqua les mains de Marco. Ou plutôt qu'elle remarqua qu'elle voyait ses mains et non ses deux habituels et encombrants gants d'or ! Ses yeux s'écarquillèrent et un sourire incrédule apparut sur sa bouche.

- Marco, mais, mais... tes gants ?! Ça veut dire que tu... tu peux à nouveau... ?!

Ne trouvant pas les mots juste elle agita les mains à la façon d'un "abracadabra", sa manière à elle de signifier "je ne connais pas les mots, mais tu sais très bien de quoi je veux parler !".


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Marco Wakasa le 14/6/2017, 03:11



Des excuses sont de mise
Feat Appia


''Hey! Appia! Comment ça va?'' Trop simple. ''Appia, comme je suis heureux de te revoir!'' Oui, bien sûr, si j'étais si heureux,
je devrais ne pas la laisser en plan aussi! ''Je suis désolé, Appia, pardonne moi!'' Trop désespéré. ''Hey, Appia, t'a l'air en forme'' ...Et si elle revient amochée parce que t'était pas là pour aider!? ''Écoute, j'ai été un imbécile, je voulais pas t'ignorer'' Et tout ça, sans la saluer d'abord. Magnifique!


Marco cherchait dans sa tête les multiples manières d'aborder la petite Rubis, sans grand succès. Ça sonnait soit trop convivial soit trop désespéré. Il voulait démontrer qu'elle était toujours son amie et qu'il regrettait de l'avoir laissé tombé. Cependant, elle, voudrait-elle toujours de son amitié et de son aide? Enfant ou pas, elle avait bien le droit d'avoir ras-le-bol, surtout que ce n'était apparement pas la première fois qu'on l'abandonnait. La pensée l'attrist---

Nous interrompons cette pensée pour un flash spécial.

Marco se sentit comme quelqu'un qui avait subit une avance rapide. Un instant il était sur le banc, l'autre, il était sur la pelouse. Okay, bon... Il avait senti une poussée, puis... Quelqu'un rigolait.

Un rire bien familier d'ailleurs...

- Cette fois c'est moi qui t'ai bousculé !

Appia!

Marco se redressa alors que la taquine était repartie dans un autre fou rire.

Il afficha un sourire en la voyant. Bon, si elle se permettait de le taquiner et de rigoler c'était peut-être signe qu'il s'était inquiéter pour rien? Fidèle à elle-même, la petite fille fut la première à parler. Les yeux écarquillés de surprise et faisant des grands gestes elle s'écria:

- Marco, mais, mais... tes gants ?! Ça veut dire que tu... tu peux à nouveau... ?!

- Ah... Oui.. Oui, je peux à nouveau utiliser mes mains.

Il avait dit cela avec un faible sourire, baissant les yeux vers ses mains qui reprennaient tranquillement des couleurs. Les premières semaines, il peinait à utiliser ses mains, encore attrophiés par le manque de circulation et d'éxercise, mais elles semblaient en bonne voie de récupération. Il était heureux bien qu'il avait toujours l'impression que sa joie lui avait coûté chère.

- Et toi? Comment vas-tu?, demanda-t-il, tentant d'être le plus naturel du monde.

Appia semblait joyeuse comme avant, mais Marco savait que le sourire ne voulait pas toujours dire que tout allait bien. Il priait vraiment pour qu'il ne soit rien arriver de grave à la jeune fille entre leur dernière rencontre et maintenant.



(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Appia le 27/6/2017, 21:52

Que Marco ait retrouvé le plein usage de ses mains, c'était une nouvelle qui méritait d'être chantée ! Avait-il guéri de son pouvoir, ou avait-il réussi à le contrôler ? Appia avait encore du mal à réaliser toutes les répercussions que ça engendrait, mais le garçon devait véritablement revivre !

- Et toi? Comment vas-tu ?

Ah... ça, c'était un peu plus compliqué. Sauf que "c'est compliqué", c'est la pire réponse à donner !Comment expliquer qu'elle en était à un point ou elle songeait à abandonner sa morale pour atteindre son but envers et contre tous ? La romaine esquissa une moue, puis un demi sourire.

- Oh, pour moi il n'y a pas vraiment de nouveauté. Les choses ne changent pas facilement chez moi après tout !

Ajouta-t-elle en riant. La plaisanterie, qui n'était peut-être pas évidente à comprendre pour les autres, faisait en réalité référence aux effets de son pouvoir. Quant au reste c'était la vérité, en apparence au moins: elle n'avait pratiquement rien fait de concret qui fasse avancer sa situation depuis leur rencontre.

- Je réfléchis à comment occuper mon été. Il y aura beaucoup d'élèves de partis. Moi je sus obligée de rester à l'académie, mais je n'ai pas envie de passer tout mon temps en cours !

Elle haussa les sourcils et demanda:

- Tu fais quoi toi pour t'occuper cet été ?

L'arrivée de l'été aurait été plus enthousiasmante si Tsuki avait été située quelque part en méditerranée. Là, la Romaine aurait pu consacrer son été à siester sur la plage, ou à profiter du soleil. Bon d'accord Appia ne pouvait pas bronzer, mais elle ne risquait pas non plus d'attraper de coup de soleil malgré sa perpétulle pâleur, ce qui était une juste compensation !

Enfin tout ça c'était des détails. Le seul sujet intéressant dans l'immédiat, la grande nouvelle, ce qui allumait des lumières dans les yeux d'Appia et la mettait dans un état de surexcitation au point qu'elle semblait sur le point de bondir sur Marco !! Avec un enthousiasme effréné, la petite Romaine s'empressa de bombarder l'émeraude de questions:

- Mais et toi alors, comment tu as fait ? Tu as... guéri ? Ou alors tu arrives à te contrôler, à faire ce que tu sais faire volontairement ? Mais du coup tu as encore besoin de rester à Tsuki si tu n'as plus de problèmes avec ton pouvoir ? Ou alors tu as encore des problèmes avec... ?


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Marco Wakasa le 3/7/2017, 19:31



Des excuses sont de mise
Feat Appia


Le sourire de Marco s'effaça quelque peu en voyant la moue de la petite fille... Qui fini par afficher tout de même un faible sourire à son tour.

- Oh, pour moi il n'y a pas vraiment de nouveauté. Les choses ne changent pas facilement chez moi après tout !

Elle riait, mais l'émeraude ne savait pas comment l'interpréter. Peut-être qu'elle n'allait pas bien après tout, mais qu'elle tentait de camouffler le tout! Marco sentait encore plus la culpabilité le ronger de l'intérieur alors qu'il réfléchissait aux mots justes pour la jeune Rubis. Elle ne l'accusait pas ouvertement de l'avoir abandonnée, mais il savait qu'il lui devait des excuses. Il avait promis d'être là pour elle! Il... Il devait arranger les choses.

... Pourquoi Appia le regardait comme ça?

Oh bravo, il avait rien compris à ce qu'elle venait de dire.

- Oh euh... C'est bien. La routine...

Il voulait se frapper lui-même avec une réponse si peu convaincante... Du moins il espérait que ça faisait un moindre sens avec ce qu'Appia lui avait dit plus tôt.

- Mais et toi alors, comment tu as fait ? Tu as... guéri ? Ou alors tu arrives à te contrôler, à faire ce que tu sais faire volontairement ? Mais du coup tu as encore besoin de rester à Tsuki si tu n'as plus de problèmes avec ton pouvoir ? Ou alors tu as encore des problèmes avec... ?

Marco cligna brièvement des yeux. Guérir? Oh... Oui, Appia voyait les pouvoirs comme des maladies ou des malédictions... Il ne lui donnait franchement pas tord. Quitter Tsuki... Si les choses étaient restées telles quelles à la maison, s'il n'avait pas rencontré Tori et les autres... Ou vécu toutes ces choses à l'académie, peut-être alors serait-il parti.

- ...J'arrive à le contrôler. Je peux toucher les objets sans craindre de tout transformer.

Et de se rendre malade par la même occasion, mais Marco ne le mentionna pas.

- Sinon, je ne pense pas quitter l'académie de si tôt. J'ai encore des choses à faire ici.

Il baissa la tête avec honte.

- Appia... N'es-tu pas en colère contre moi? Tu ne me demandes pas où j'étais passé ou pourquoi j'ai donné si peu de signes de vie?

Il se mordit la lèvre inférieure, en attendant la réponse de la jeune fille, son coeur se serrant dans sa poitrine. Si elle voulait des explications, il les lui donnerait, mais il savait que rien de tout cela ne serait une excuse. Il aurait dut tenir parole!



(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Appia le 12/7/2017, 23:10

Les grands yeux verts de la romaine s'écarquillèrent, manifestant son étonnement:

- Tu veux dire... que ce n'était pas une promesse en l'air ? Que vraiment, tu y crois encore sincèrement ?

Bien sûr Appia avait cru en la promesse de Marco au début, tout comme elle avait été déçue de ne rien voir venir. Puis elle avait fini par regretter son enthousiasme et été passée à autre chose.
C'était devenu une habitude pour elle, à force de cotoyer les gens de cette époque. Les promesses n'avaient pas vraiment le même sens, on changeait d'amis un peu facilement, et puis après tout, leurs relations ne tenaient souvent qu'à leur présence dans le même établissement scolaire.

Elle adressa un sourire à Marco. Son air gêné suffisait à effacer le peu de rancoeur qu'avait éprouvée Appia après sa déception.

- J'ai l'habitude d'attendre tu sais. Des fois, j'ai même l'impression que c'est ce que j'ai fait presque toute ma vie.

Elle réfléchit, et repensa à sa principale activité de ces derniers siècles.

- C'est le cas en fait. Je crois que si on prenait au hasard un moment de ma vie, on tomberait presque forcément sur un moment où j'attends.

A y réfléchir, sa vie éternelle était franchement nulle ! Du genre qui fait se demander si on est pas une énorme blague faite entre dieux, ou juste un gros ratage oublié par erreur. Et puis, vous y connaissez beaucoup des immortels de son âge qui vont encore à l'école ?
... ne répondez pas !

Sentant que, sans le vouloir, elle avait dû se perdre dans ses pensées plus longtemps que prévu, Appia se reprit:

- Je ne suis pas fâchée. Et puis je vois bien que tu n'as pas fait ça méchamment. Tu devrais avoir d'autres choses à faire. Enfin... surement ?


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Marco Wakasa le 14/7/2017, 02:59



Des excuses sont de mise
Feat Appia



- Tu veux dire... que ce n'était pas une promesse en l'air ? Que vraiment, tu y crois encore sincèrement ?

La petite fille lui avait dit cela avec un étonnement prononcé. Si elle simulait, elle méritait un oscar pour la performance! Marco en fut encore plus anéanti. Combien de personnes dans sa courte vie pouvaient lui avoir fait autant de mal?! Il s'en voulait tellement d'être l'un d'eux!

- J'ai l'habitude d'attendre tu sais. Des fois, j'ai même l'impression que c'est ce que j'ai fait presque toute ma vie.

Ces paroles semblaient lourdes de sens, et l'émeraude n'imaginait pas à quel point.

- C'est le cas en fait. Je crois que si on prenait au hasard un moment de ma vie, on tomberait presque forcément sur un moment où j'attends, continua-t-elle.

Marco ne savait pas si elle disait ça pour lui remonter le moral ou pour faire fie de la situation, mais étrangement... Il se sentait encore pire. C'était affreux! Comment pouvait-elle prendre cela autant à la légère? Si être dans l'attente et être blessée était son quotidien alors... il fallait que ça change!

- Je ne suis pas fâchée. Et puis je vois bien que tu n'as pas fait ça méchamment. Tu devrais avoir d'autres choses à faire. Enfin... surement ?

L'asiatique se mordit la lèvre inférieure.

- Je suis désolé... Je suis tellement désolé! Je ne dit jamais de paroles en l'air! Je ne veux pas devenir ce genre de personne qui n'honore pas sa parole, je refuse!, lança-t-il avec véhémence.

Il se força à se calmer, avant de regarder ses mains. Il ne voulait pas tout raconter à Appia... Une enfant n'avait pas à savoir tous les détails morbides de sa situation. Il pesa un moment ses mots, cherchant quoi dire, quoi ne pas dire.

- ...J'ai retrouvé l'usage de mes mains après toutes ces années, mais... Ça m'a coûté cher. Très cher.

Il leva doucement les yeux vers Appia, posant un genou pour se mettre à son niveau.

- As-tu... As-tu déjà perdu quelqu'un? Un grand-parent ou un parent?, demanda-t-il avec autant de délicatesse que possible.


(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Appia le 18/7/2017, 18:15

- ...J'ai retrouvé l'usage de mes mains après toutes ces années, mais... Ça m'a coûté cher. Très cher.

Visiblement Marco était mal à l'aise. Appia regrettait un peu de le mettre dans cet état avec ses questions, mais elle ne pouvait pas ne pas demander ! Pas seulement parce qu'elle pouvait espérer que la solution soit valable pour d'autres personnes, mais parce qu'elle appréciait Marco, et quel genre de personne elle aurait été si elle ne s'était pas intéressée à lui ?!

Qu'est-ce qui avait pu coûter si cher à Marco ? Il semblait toujours intègre physiquement... il n'avait visiblement pas dû couper ses mains et en coudre d'autres, il semblait avoir le même âge donc il n'avait certainement pas échangé des années de vie contre son pouvoir. Ou alors des années de quand il serait vieux ? Un genre de pacte avec le diable ? Son âme immortelle à jamais offerte en échange du bonheur terrestre ?

- As-tu... As-tu déjà perdu quelqu'un? Un grand-parent ou un parent?

Oh. Le déclencheur pouvait aussi être la mort d'un proche. Mais comment ?! Appia n'imaginait pas une seconde que l'émeraude ait pu faire mourir un membre de sa famille pour son confort !

Avant de répondre, Appia hésita. Elle ne savait pas trop quelle attitude adopter en vérité. Pour certains elle avait fait son deuil, pour d'autres elle se savait incapable de ne pas pleurer en en parlant. Mais vis-à-vis de Marco, devait-elle se montrer triste pour évoquer le sujet de la mort, au risque de lui faire penser qu'il la rendait encore malheureuse ? Mais si au contraire elle souriait, elle risquait de donner l'impression de ne pas prendre ça au sérieux !
Le visage de la Romaine se fixa plus ou moins sur un air d'hésitation gênée tandis qu'elle répondait:

- Plusieurs, oui. Mes grands-parents je ne les ai pas trop connus, ils sont morts quand j'étais petite. Sauf grand-mère -la maman de ma maman- qui doit être... -elle agita vaguement la main- comme pour mes parents je pense.

"Comme pour mes parents", signifiait pour elle: "Vivants mais à une autre époque". Mais pas morts ! Elle ne les avait jamais vus mourir après tout, ce qui leur laissait le bénéfice du doute ! Elle rangeait ses frères, ses cousins, ses voisins,... dans la même catégorie. Une foule de gens vivaient à une autre époque !!

Elle aurait pu s'arrêter là, et pourtant elle poursuivit. Peut-être à cause du plaisir morbide qu'elle avait l'impression de ressentir, avec un sentiment coupable, à citer aisin la mort de ceux qui avaient été sa vie. Ou alors simplement parce qu'elle était heureuse de pouvoir parler de sa famille dont plus personne ne se souvenait, disparues, noyées dans le temps et oubliées par tout le monde..

- J'ai eu une soeur mort-née, comme beaucoup de monde je pense. -elle déglutit- Et puis... ma petite soeur Valéria. Elle ne me ressemblait pas beaucoup, même si tout le monde disait que si ! Elle...

Ses yeux s'écarquillèrent. Appia ne pouvait pas s'empêcher de penser à ce que sa soeur était devenue. Ce n'était même plus vraiment sa soeur, juste un horrible cadavre qu'elle avait serré dans ses bras une éternité. Vraiment une éternité. Et qui...
... Elle aurait dû devenir comme elle. Sans son pouvoir, elle serait un horrible cadavre tout sec et froid.

Prise soudain de panique, elle saisit l'avant-bras de Marco ! Ouf, il était bien là, bien réel !! Son coeur s'était brusquement accéléré, et elle du faire de gros efforts pour se reprendre:

- C'est lorsque tes grands-parents sont morts que tu as appris à maîtriser ton pouvoir ?

C'est à ce moment qu'une évidence sembla traverser ses pensées:

- Oh raconte-moi s'il te plaît ! Peut-être que ça ressemble à la façon dont moi j'ai découvert mon pouvoir ?!


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Marco Wakasa le 18/7/2017, 18:56



Des excuses sont de mise
Feat Appia

Appia semblait d'abord horrifiée, puis hésitante, avant d'elle-même s'ouvrir à lui sur la mort de ses proches.

- Plusieurs, oui. Mes grands-parents je ne les ai pas trop connus, ils sont morts quand j'étais petite. Sauf grand-mère -la maman de ma maman- qui doit être... -elle agita vaguement la main- comme pour mes parents je pense.

Marco blêmit à cela. Elle avait perdu toute sa famille?! Et lui... de quel droit pouvait-il avoir sombré à ce point?! Une nouvelle fois, il recevait comme une gifle. Cela lui évoquait son altercation avec Flugel en Nouvelle-Calédonie. Il avait essayé de l'oublier, mais la culpabilité revenait le hanter de temps à autres. Marco avait égoïstement perdu le contrôle, ses mots avaient dépassés ses pensées et il avait blessé Flugel. Des gens partout autour de lui avaient souffert bien plus que lui et lui il peinait à se relever quand la vie le jetait par terre? Appia était plus jeune que lui et pourtant elle semblait si forte...

- J'ai eu une soeur mort-née, comme beaucoup de monde je pense. -elle déglutit- Et puis... ma petite soeur Valéria. Elle ne me ressemblait pas beaucoup, même si tout le monde disait que si ! Elle...

Appia s'arrêta, ne semblant plus être capable de continuer. Elle avait aggripé Marco par le bras, le faisant sursauter, mais il posa son autre main sur son épaule.

- Appia? Est-ce que ça va?!

- C'est lorsque tes grands-parents sont morts que tu as appris à maîtriser ton pouvoir ?

Marco écarquilla ses yeux en amande à cette demande. Quoi? Non, ses grands-parents étaient en bonne santé... Enfin, c'était ce qu'il supposait. Depuis ce qui s'était passé, il avait coupé les ponts avec son père.

- Oh raconte-moi s'il te plaît ! Peut-être que ça ressemble à la façon dont moi j'ai découvert mon pouvoir ?!

L'émeraude secoua la tête lentement.

- Je... Je crois que je me suis mal exprimé Appia. Pardonne moi.

Il se mordit la lèvre inférieure, baissant la tête honteusement.

- Quand j'ai découvert mon pouvoir... J'ai trouvé ma mère par terre, les veines ouvertes. J'ai voulu l'aider et aussitôt que je touchait un objet--- Il se transformait. Si une camarade de classe n'avait pas été avec moi, elle serait morte à cette époque. Pendant sept ans... Sept longues années, j'ai été incapable de prendre mes parents dans mes bras, de tenir la main de quelqu'un, de pratiquer ma passion pour la photographie. J'avais peur de faire du mal aux autres. J'ignorais à l'époque que je ne pouvais pas transformer les gens. J'ai mis mes mains dans ces gants pour protéger ma famille qui avait peur de moi.

Il réprima un hoquet, ce n'était pas le moment de flancher.

- J'ai finalement décidé de m'entraîner pour contrôler mon pouvoir. J'ai finalement réussi à le faire, avec l'aide d'un professeur. C'est pourquoi je peux toucher tes épaules sans avoir peur. Je pensais enfin pouvoir rentrer à la maison et enlacer mes parents... Mais je ne le pourrai plus. Ma mère s'est suicidée. Comme si la vie avait décidé de me faire une blague cruelle. Comme si alors que je contrôlais enfin mon pouvoir, il fallait que je perdre la raison pour le faire. ...Tu comprends ce que je veux dire?

Il laissa quelques temps à Appia d'assimiler ses paroles avant de reprendre.

- Appia, je suis tellement désolé... Je voulais t'aider et j'aurais dut rester fort comme toi pour le faire. Tu as vécu quelque chose de tellement pire pour ton jeune âge et moi... Je n'ai pas sut rester debout. Je me suis effondré. Pendant plusieurs semaines, plus rien de faisait de sens pour moi. J'ai été faible.

Marco n'osait même pas regarder la petite Rubis en face. Voudrait-elle encore de son aide? Voudrait-elle toujours placer sa confiance en lui?


(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Appia le 26/7/2017, 18:49

La rubis lui serra le bras encore plus fort, le visage triste. Elle avait du mal à trouver les mots -surtout en anglais- pour exprimer ce qu'elle pensait, mais son visage parlait pour elle.

- Pauvre Marco... je suis désolée de te faire parler de ça. C'est cruel ce que tu as subi. C'est comme... être torturé.

Appia se sentait coupable, au point de s'en rendre malade ! Et la peine de son ami empirait ce sentiment. Elle n'était ni courageuse, ni forte, contrairement à ce qu'il semblait croire ! Et avait simplement passé son temps à mentir à tout le monde, à refuser la réalité, et c'est ce qu'elle faisait encore. Elle avait toujours peur du jugement des autres, elle continuait à se faire passer pour ce qu'elle n'était pas, et même si ses parents avaient disparu depuis une éternité elle n'admettait pas leur mort. Pas à "son" époque en tout cas...

Le sort de Marco avait été très cruel, et Appia, qui avait du mal à comprendre la décision de la mère de celui-ci, l'interprétait comme un rejet de son fils et de sa malédiction. "Plutôt mourir que de subir ça"... Cette décision tragique de sa mère illustrait bien la vision que la jeune Romaine avait des pouvoirs: des maladies qui les rendaient horribles du point de vue des gens normaux.
Sans doute Marco ne lui disait il pas tout pour la ménager. Appia n'était pas aussi naïve que son aspect le laisser supposer (mais elle l'était tout de même plus qu'elle ne le croyait !), et elle savait reconnaitre quand les gens lui parlaient "comme d'un adulte à une enfant", et édulcoraient la réalité. Quoi qu'il en soit  le "monsieur-élève" ne semblait pas avoir eu d'élément déclencheur comme une grande cupidité ou un besoin d'argent. Au contraire, le sort avait semblé s'amuser de le priver de tout ce dont il avait le plus besoin, sans que son pouvoir ne lui apporte le bonheur. Un peu comme elle finalement: "Avoir toutes les richesses du monde, mais ne pas pouvoir profiter des plus importantes" "Ne pas mourir, mais ne pas vivre non plus"... leurs pouvoirs ressemblaient plus à des cadeaux du diable qu'à des dons.

- Non, tu te trompes, je ne suis pas forte du tout. Pas comme toi en tout cas. Je comprends ce que tu me racontes, et crois moi tu peux être fier de ce que tu as réussi ! Regarde, depuis qu'on se connaît tu as réussi à surmonter ta malédiction, à retirer tes gants, à ne plus détester ton pouvoir comme avant. Je suis sure que de là où elle est ta maman peut l'être aussi.

Subitement, elle se mit à s'entortiller les mains comme si elle hésitait.

- Tu es plus gentil avec moi que je le mérite... -elle détourna le regard- Tu t'es confié à moi, alors je voulais te demander... Est-ce que tu crois qu'on peut mentir pour être mieux ? Je veux dire... que si toi par exemple, tu n'avais jamais dit à ta mère que tu avais ton pouvoir et que tu avais attendu que ça s'arrange, est-ce ça aurait été différent ? Et tu penserais quoi d'une personne qui mentirait à tout le monde pour leur cacher un truc horrible ?


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Marco Wakasa le 30/7/2017, 01:38



Des Excuses sont de mise
Feat Appia

Marco pouvait sentir la Rubis lui serrer le bras davantage. Il ressentait encore le besoin de la serrer contre lui et lui dire que tout allait bien. Un peu pour lui-même, mais surtout pour elle. Son expression lui brisait le coeur.

- Pauvre Marco... je suis désolée de te faire parler de ça. C'est cruel ce que tu as subi. C'est comme... être torturé.

S'il continuait à se mordre les lèvres il allait finir par se les fendre jusqu'au sang. Cependant, Appia visait juste. Un peu trop d'ailleurs. Ses paroles étaient innocentes, mais remuaient quelque peu le fer dans la plaie. Il n'en dit rien, ne désirant pas la faire sentir encore plus mal. Déja, il se demandait bien comment changer le sujet. On ne pouvait pas dériver d'une telle conversation sur un coup de tête. Annoncer à une amie une mort par suicide et ensuite demander comment s'est passé le weekend n'était pas une option. Et merde... Un autre malaise causé par Marco!

- Non, tu te trompes, je ne suis pas forte du tout. Pas comme toi en tout cas. Je comprends ce que tu me racontes, et crois moi tu peux être fier de ce que tu as réussi ! Regarde, depuis qu'on se connaît tu as réussi à surmonter ta malédiction, à retirer tes gants, à ne plus détester ton pouvoir comme avant. Je suis sure que de là où elle est ta maman peut l'être aussi.

Le regard de l'asiatique s'attendrit. Il espérait vraiment qu'elle avait raison sur sa mère... Mais elle n'en demeurait pas moins qu'elle était forte. Elle avait l'air d'avoir traversé tellement de choses. Soudainement, Appia semblait se tortiller les mains et être toute penaude, comme si elle avait honte de quelque chose.

- Tu es plus gentil avec moi que je le mérite... -elle détourna le regard- Tu t'es confié à moi, alors je voulais te demander... Est-ce que tu crois qu'on peut mentir pour être mieux ? Je veux dire... que si toi par exemple, tu n'avais jamais dit à ta mère que tu avais ton pouvoir et que tu avais attendu que ça s'arrange, est-ce ça aurait été différent ? Et tu penserais quoi d'une personne qui mentirait à tout le monde pour leur cacher un truc horrible ?

Marco cette fois-ci ne résista pas, il enveloppa sa jeune amie de ses bras comme pour la rassurer.

- Tu sais Appia... Quand je suis arrivé ici, je ne voulais parler à personne. J'ai été étonné de voir des gens me confier aussi facilement leur secrets alors que de mon côté il fallait me tirer les vers du nez. J'ai finalement appris que se confier c'est bien, mais je restes quand même d'avis qu'on a tous nos secrets.

Il s'écarta d'elle pour la regarder dans les yeux.

- Si tu ne racontes pas tout, c'est pour te protéger alors où est le mal? Si être amis signifie déballer tout notre sac et notre vie alors je préfères ne pas avoir d'amis! Tu es une gentille fille Appia, pourquoi ma vision de toi changerait? Tu es Appia, mon amie. Si tu as besoin d'en parler alors je t'écouterai, mais si tu préfères garder le silence, je le respecterai aussi.

Bien sûr, Marco avait un fond de curiosité, mais il ne voulait pas qu'Appia se sente comme lui dans le passé. Donnant donnant, un secret pour un secret. Il ne tenait nulle rigueur à ses amis pour cela bien entendu, mais il savait à quel point ça pouvait être inconfortable.


(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Appia le 6/8/2017, 18:17

Quoi qu'il en pense, Marco savait trouver les mots justes pour rassurer la Romaine. Au moins un peu. Si elle avait pu, elle se serait bien laissé consoler  entre les bras de son ami, comme avec un grand frère, un gros nounours timide et pourtant rassurant.
Pourtant rien qu'en pensant à ça elle s'effrayait elle-même. Comment supporter le fait qu'elle profitait de son amitié, de sa gentillesse, de sa compassion, comme elle le faisait jour après jour auprès de ses amis en leur faisant croire qu'elle était juste Appia, omettant de les détromper lorsqu'ils lui donnaient l'âge qu'elle semblait avoir et de qui elle était vraiment. Comment le supporter alors qu'une petite voix dans sa tête lui répétait sans cesse avec mépris qu'elle n'était rien d'autre qu'un vieux cadavre. Vieille, mais sans l'intelligence ni l'expérience liée à l'âge. Un vieux cadavre encore en vie...

La Romaine ne comptait plus les nuits ou elle faisait le même chauchemard: tirée de son sommeil en pleine nuit, elle se rendait en hâte à la salle de bains. C'était en général celle de l'hôpital de Milan, pas celle de l'académie. Tout son corps lui faisait mal. Elle allumait la lumière, prenait un tabouret pour atteindre la glace... Et elle voyait alors son reflet: un visage horrible de cadavre, une tête de squelette sur un corps tout marron pâle recouvert d'une peu desséchée et momifiée qui lui moulait le crâne... son visage de cadavre, la vraie Appia !!!

C'était à cause de ce dégoût qu'elle avait d'elle-même qu'Appia gardait le silence. Elle était persuadée que, malgré ses bonnes intention, même Marco ne pourrait plus la considérer sans horreur s'il savait la vérité. Elle serait un monstre même dans l'académie, et n'aurait plus qu'à disparaître.
Pendant longtemps la petite Romaine s'était réfugiée dans l'espoir d'un retour rapide à son époque. Mentir à des gens qu'elle ne voyait pas longtemps, ce n'était pas vraiment grave. Et puis le "bientôt" s'était retardé, et cela faisait bientôt quatre ans maintenant qu'elle occupait la mauvaise place. C'étaient quatre ans de trop...

Après un profond soupir, Appia tira de son sac un carnet rouge qui avait pris de l'épaisseur avec le temps, et semblait avoir bien vécu. L'appréhension se lisait sur son visage tandis qu'elle le donna à Marco et lui dit:

- C'est mon journal. J'ai commencé à l'écrire en 2015. J'y raconte toutes les drôles de choses que j'ai vécues depuis mon départ pour l'académie, et aussi avant. Tu comprendras mieux si tu le lis je pense. Et, je... j'espère que tu ne m'en voudras pas trop de t'avoir menti.

Elle osa a peine regarder Marco tandis qu'il ouvrait son journal intime. Puis, devant la mine visiblement perplexe de l'émeraude, elle y jeta un bref coup d’œil avant d'éclater de rire !!

- Oh pardon, j'avais oublié, j'ai tout écris en latin !! Hihi !

C'était idiot. Presque plus personne n'employait cette langue, encore moins couramment, et ce qu'elle venait de donner à son ami ne valait pas mieux pour lui qu'un journal codé ! Sa bêtise eut au moins l'avantage de la décrisper un peu.

- Désolée. C'est bête, mais j'avais fait ça pour que personne ne puisse le lire dans mon dos. Comme je ne connais personne qui parle latin ici, tu vois ? Je n'avais pas pensé le faire lire un jour à quelqu'un. Bon, ce n'est pas grave...

Elle se reprit, et redevint plus sérieuse.

- Je t'ai parlé de mon pouvoir. Même si je n'aime pas trop en parler, je t'avais dit qu'il avait des effets sur mon corps. Il m'a sauvé la vie aussi, mais pas comme je l'attendais. Je t'ai parlé de ma petite sœur: j'étais avec elle quand elle est morte. J'aurai du mourir aussi quand on s'est retrouvées toutes les deux coincées sous les décombres de l'église...

On sentait la détresse dans sa voix tandis qu'elle ajouta:

- Marco, tu sais quel âge j'ai ?! J'ai onze ans. Onze ans ! L'année dernière aussi j'avais onze ans. Ça fait plus de mille cinq cent ans que j'ai onze ans !!


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Marco Wakasa le 12/8/2017, 05:07



Des excuses sont de mise
Feat Appia



Appia poussa un soupir alors que Marco se demandait si ses mots l'avaient aidée ou s'ils l'avaient blessée. Elle sortit un épais carnet rouge, dans les mains de la jeune fille il semblait ancien et lourd... Comme s'il portait un terrible secret ou comme si c'était une relique ancienne. Marco ne se serait jamais imaginé qu'il aurait raison... Elle le lui tendit avec hésitation, ce qui donnait envie à l'émeraude de refuser de le prendre au premier abord. Cependant, il n'eut trop le choix lorsqu'Appia prit la parole.

- C'est mon journal. J'ai commencé à l'écrire en 2015. J'y raconte toutes les drôles de choses que j'ai vécues depuis mon départ pour l'académie, et aussi avant. Tu comprendras mieux si tu le lis je pense. Et, je... j'espère que tu ne m'en voudras pas trop de t'avoir menti.

Encore une fois, Marco se demandait bien ce qu'elle voulait dire par le mensonge... Cachait-elle vraiment quelque chose d'aussi terrible? Le stress d'Appia lui était comme communiqué alors qu'il ouvrait le carnet d'une main tremblante.

''carissimi commentarius...'', lu-t-il mentalement avant de s'arrêter.

Il écarquilla les yeux de stupeur, réalisant qu'il ne comprenait rien! C'était du latin? N'était-ce pas sensé être une langue morte? En survolant les pages du regard, il avait l'impression d'être dans un de ces films d'horreur d'exorcisme ou de sorcellerie... Lorsqu'Appia éclata de rire, Marco se demanda sur le coup si tout cela n'avait pas été qu'une blague pour lui faire peur. Pourtant, elle avait eu l'air si sérieuse...

- Oh pardon, j'avais oublié, j'ai tout écris en latin !! Hihi !

- Euh...

Le jeune homme ne savait pas quoi dire sur le coup alors la jeune Rubis s'expliqua.

- Désolée. C'est bête, mais j'avais fait ça pour que personne ne puisse le lire dans mon dos. Comme je ne connais personne qui parle latin ici, tu vois ? Je n'avais pas pensé le faire lire un jour à quelqu'un. Bon, ce n'est pas grave...

Et bien... C'était réussi, c'était le moins qu'on puisse dire. Appia redevint sérieuse avant de continuer.

- Je t'ai parlé de mon pouvoir. Même si je n'aime pas trop en parler, je t'avais dit qu'il avait des effets sur mon corps. Il m'a sauvé la vie aussi, mais pas comme je l'attendais. Je t'ai parlé de ma petite sœur: j'étais avec elle quand elle est morte. J'aurai du mourir aussi quand on s'est retrouvées toutes les deux coincées sous les décombres de l'église...

Marco blêmit, portant sa main à sa bouche. C'était horrible! Elle était restée coincée avec sa soeur, sous des décombres!? Combien de temps avait-elle dût attendre les secours en ayant le cadavre de sa soeur à ses côtés? Et... croyait-elle vraiment qu'elle aurait dût mourir aussi?! C'était trop triste comme pensée! Cependant, avant même qu'il puisse ajouter quoi que ce soit, Appia lui révéla autre chose. Marco pouvait sentir le désespoir dans sa voix.

- Marco, tu sais quel âge j'ai ?! J'ai onze ans. Onze ans ! L'année dernière aussi j'avais onze ans. Ça fait plus de mille cinq cent ans que j'ai onze ans !!

Sur le coup, le jeune homme échappa le livre, avec effarement. C'était un choc bien entendu, de découvrir que cette enfant était en réalité beaucoup plus vieille que lui. La notion était terrifiante même. Ce qui lui glaçait cependant le sang était la réalisation de la profondeur de la solitude d'Appia. Elle avait traversé les âges... Bien des gens lui envierait cela, mais... Comme lui, elle possédait un cadeau empoisonné. Et si lui avait été immortel? Il serait condamné à voir ses amis, Tori et même ses descendants mourir avant lui? Se sentant tellement imbécile d'avoir eu une telle réaction, Marco ramassa le livre en le tendant à Appia, les mains toujours tremblantes. Il lui demanda si elle en avait parlé à qui que ce soit avant, mais elle lui dit que non.

Les larmes lui montant aux yeux, Marco serra encore une fois la petite fille dans ses bras, dans un geste plus désespéré.

- Tu as été seule... Pendant tout ce temps avec ce secret? Oh Appia... Je suis tellement désolé...

Il ne savait pas quoi dire. Les larmes lui coulaient sans retenue alors qu'il était impuissant à son malheur. Le plus effrayant dans tout cela, c'est qu'il ne pourrait jamais la comprendre vraiment ni trouver les mots pour la réconforter. C'était injuste! Trop injuste.





(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Appia le 15/8/2017, 17:14

Appia s'était attendu à un geste de recul, à un regard horrifié, à un cri voire une insulte. C'était peut-être la réaction qu'elle aurait eue, elle, à la place de Marco, même si elle en aurait eu honte. Et lorsque, de surprise, l'émeraude manifesta son effroi, Appia se dit qu'il valait mieux qu'elle s'en aille. Qu'elle s'échappe, de honte, et qu'elle ne lui parle plus pour qu'il l'oublie.
Elle resta pourtant, et bien lui en pris. Elle avait bien fait de choisir Marco, car celui-ci, plutôt que du mépris, manifesta au contraire beaucoup de compassion envers la Romaine, la prenant dans ses bras comme pour l'apaiser. Serrée contre lui, elle se contenta une fois de plus de se laisser aller simplement au réconfort. Elle ferma les yeux fermant les yeux, elle se sentit soudain... sereine. Le réconfort qu'elle avait espéré, l'amour de sa famille dont elle avait désespérément eu besoin, ou même simplement le besoin de se confier, elle les retrouvait enfin un peu.

- Je n'ai jamais osé en parler à personne avant. Au début je ne comprenais pas vraiment ce qui m'était arrivé, et puis après... je savais que les gens le prendraient mal. Ou auraient peur. Ou seraient dégoutés. Ou bien... ne me croiraient pas. Mais... je n'en peux plus. Je crois que je suis devenue folle à force de mentir à tout le monde. Vraiment folle ! Mais je ne veux plus être comme ça.

Sans lacher Marco, Appia lui raconta tout. Elle lui décrivit, avec sans doute beaucoup d'enjolivements, son enfance à Aquilée dans l'empire Romain au Vème siècle. Elle lui expliqua comment en 452 la ville avait été assiégée par les Huns, ces barbares venus de l'est, puis prise et rasée, et comment sa soeur et elle s'étaient retrouvées piégées sous les décombres de l'église en tentant de se mettre à l'abri. Elle lui raconta tout ce temps qu'elle avait passé à demi-délirante, sans vraiment vivre ni sans être morte, et comment elle était revenue à la vie lorsqu'on l'avait finalement exhumée des décombres en 2014.

Au fur et à mesure qu'elle parlait, elle prenait conscience de la folie de son récit. Elle en retirait une horrible impression de gâchis. Malgré tout, elle était contente de parler ENFIN de tout ce qu'elle avait sur le coeur, toute les bizarreries exaspérantes du XXIème siècle qu'elle vivait au quotidien, et de se délester de son secret.
La vérité, c'est qu'elle était complètement perdue, que sa personnalié était un mélange entre le reste de la petite romaine qu'elle avait été, de la fille enfermée pendant une éternité qui avait suivi, et de l'étrangère égarée dans une époque qu'elle ne comprenait pas et qu'elle refusait d'accepter.

- Voilà, tu sais à peu près tout. Quand je suis arrivée ici je pensais que tout le monde saurait, et pourrait m'aider, mais en fait je ne suis pas sure que les gens de l'académie aient été au courant. Les professeurs je sais que non. Quoique, même s'ils savaient, ils ne pe traiteraient pas comme une autre adulte je pense. Je n'ai pas l'impression d'en être une, ou alors ce n'est pas du tout comme j'imaginais ! Le directeur... j'espère vraiment qu'il ne savait pas, car sinon ce serait vraiment quelqu'un d'horrible ! Mais c'est quelqu'un d'horrible de toute façon.

Elle grimaça.

- Comme moi en fait. Je ne vaux surement pas mieux que lui, je ne suis qu'une menteuse.


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Marco Wakasa le 19/8/2017, 07:03



Des Excuses sont de mise
Feat Appia




- Je n'ai jamais osé en parler à personne avant. Au début je ne comprenais pas vraiment ce qui m'était arrivé, et puis après... je savais que les gens le prendraient mal. Ou auraient peur. Ou seraient dégoutés. Ou bien... ne me croiraient pas. Mais... je n'en peux plus. Je crois que je suis devenue folle à force de mentir à tout le monde. Vraiment folle ! Mais je ne veux plus être comme ça.

Marco ne la lâcha pas et Appia montrait qu'elle non plus ne voulait pas. Elle avait besoin de ce réconfort et semblait fin prête à l'accepter. Il ne la voyait pas comme folle... Il la voyait comme courageuse d'avoir passé au travers tout cela. Il avait encore du mal à se faire à l'idée, et ce qu'elle lui disait par la suite rendait la chose encore plus incroyable. Elle lui raconta l'invasion des Huns en 452...

L'émeraude n'avait jamais été friand d'Histoire. Pour lui, les évènements du passé paraissaient si distants qu'il ne connectait pas avec le fait que c'était des faits vécus, que des gens ont souffert, vécu des joies, des grands moments et des petites choses de la vie. Comme lui, mais avant des technologies différentes. Entendre Appia en parler rendait l'histoire poignante, troublante. Elle était restée sous les décombres... tandis que sa famille, ses amis, ses voisins se faisaient brutalement assassinés par des barbares. Elle voyait le visage de sa soeur pâlir, pourrir à ses côtés... Avant de se faire déterrer que des années plus tard. C'était horrible... trop horrible.

- Voilà, tu sais à peu près tout. Quand je suis arrivée ici je pensais que tout le monde saurait, et pourrait m'aider, mais en fait je ne suis pas sure que les gens de l'académie aient été au courant. Les professeurs je sais que non. Quoique, même s'ils savaient, ils ne me traiteraient pas comme une autre adulte je pense. Je n'ai pas l'impression d'en être une, ou alors ce n'est pas du tout comme j'imaginais ! Le directeur... j'espère vraiment qu'il ne savait pas, car sinon ce serait vraiment quelqu'un d'horrible ! Mais c'est quelqu'un d'horrible de toute façon.

Le directeur... La seule fois qu'il en avait entendu parler c'était avant le voyage en Nouvelle-Calédonie. Puis, plus rien... Qui était-il? Que savait-il?

- Comme moi en fait. Je ne vaux surement pas mieux que lui, je ne suis qu'une menteuse.

Marco s'écarta enfin d'Appia pour la regarder dans les yeux.

- Tu n'es pas horrible! Tu as seulement gardé ton passé pour toi pour te protéger. À Tsuki, on ne sait jamais qui est digne de confiance. Qui va garder nos secrets... Qui va nous trahir.

Il pensait entre autre à ses camarades de classe qui étaient partis avec Ren'.

- Tu n'es pas horrible... Ce que tu as vécu l'était. Je ne peux pas imaginer à quel point tu as souffert, mais je suis là pour toi! Je suis ton ami et je ne veux plus que tu souffres seule. Je veux que tu te confies à moi si tu as de la peine... et si tu es comfortable de le faire. Ton passé et tes secrets t'appartiennent. Ne pas les dévoiler ne fait pas de toi une personne horrible ou une menteuse!, s'exclama-t-il avec véhémence et les yeux brillants.

Il prit un moment pour se calmer, baissant la tête.

- Plus que jamais je veux découvrir la vérité... Le directeur, l'Agence, Déviance... Plus ça va, plus je réalise à quel point on ne sait rien! Veux-tu toujours travailler avec moi pour cela? Percer un jour ces mystères et réclamer ces réponses?






(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Appia le 23/8/2017, 23:14

Au point où ils en étaient, les mots paraissaient vide de sens à Appia. Un simple merci paraissait tellement... peu, pour le bien qu'elle éprouvait ! Elle serra Marco de toutes ses forces, longuement, jusqu'à ce que par ce geste elle ait transmis toute la force de ses sentiments.

- L'agence... j'ai failli baisser les bras tu sais. Attendre que d'autres trouvent pour moi. Ou bien... renoncer à ma morale, et faire les choses à leur façon.

Elle le regarda très sérieusement dans les yeux:

- On va le faire. Si on s'y met à plusieurs, si on ne lâche pas, on peut y arriver ! On est plein à avoir besoin de réponses et -elle sourit- on a des pouvoirs nous ! On fera ça ensemble si tu veux bien, et avec les gens en qui tu as confiance.

Elle le regardait toujours fixement, ses grands yeux verts fixés dans les siens avec un air grave:

- Mais j'aurai aussi besoin de ton soutien. Si jamais tu vois... que je deviens folle, ou mauvaise, ou si je fais du mal aux autres pour y arriver... il faudra m'en empêcher.

Certaines pensées la hantaient toujours ; certaines discussions aussi. Qui sait à quels sacrifices elle serait prête à consentir, de personnes du XXIème siècle "qui n'existent même pas" à son époque, elle serait prête à écarter pour atteindre son objectif ? Elle ne voulait pas devenir ce genre de personne, mais elle savait que le désespoir changeait les gens. Elle était désespérée, mais elle ne voulait pas...

Cela n'arriverait pas ! Au contraire, le futur serait radieux ! Elle n'était pas seule, et ensemble ils perceraient les secrets de Tsuki !


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des excuses sont de mise (PV Appia)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum