Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Neith Selkis le Mer 10 Mai 2017, 17:35

Misson 1 : Infiltration

Neith poussa la lourde grille et s'engouffra dans l'allée. Elle était arrivée il y a une semaine, sans trop de difficultés, elle
trouva un appartement dans son budget et commença à se renseigner. L'académie Tsuki ne semblait pas très populaire en ville. Les habitants parlaient d'évènements étranges ou d'histoires de fantômes. Elle était convaincue que c'était pour dissimuler les traces. Bon au moins le secret des pouvoirs semblait préservé. Elle avait ensuite fait le tour du propriétaire, inspectant les sorties. L'établissement était entouré d'une haute grille le coupant du reste de la ville. Décidément c'était beaucoup de mystère.

C'est pourquoi elle avait décidé de s'infiltrer dans l'établissement. A la faveur de la nuit, elle avait passé le portail et courait maintenant dans le jardin jusqu'à l'immense bâtisse. Elle s'était équipée d'une combinaison noire moulante en latex, de gants et un voile cachait une partie de son visage. Elle se glissa près d'une fenêtre inspectant l'endroit. Comme prévu l'académie semblait immense, le couloir qui s'étalait sous ses yeux ne semblait pas avoir de fin. Hum une architecture pour perdre les voleurs ? Voilà qui était intelligent. Elle brisa délicatement la vitre puis ouvrit la fenêtre. Pas d'alarmes, c'était mauvais signe. Elle promena sa lampe le long du couloir. Bon il fallait trouver la salle des archives.

Une heure était passée et Neith commençait à s’agacer. Elle avait revu son avis sur l'architecte, ce n'était pas un génie mais un gamin de 4 ans. Les salles se suivaient sans aucune logique. En fait ouvrir une porte était comme jouer au loto. Un coup c'était un placard, un coup des toilettes et même une fois, un mur ! Elle avait fini par retirer son voile n'ayant pas vu de caméra. Elle était paumée dans ce labyrinthe et la nuit avançait. Soudain elle entendit des bruits de pas s'approcher, éteignant sa lampe, elle se cacha dans un placard laissant la porte entrouverte. Si l'inconnu faisait partie de l'académie elle allait enfin avoir un peu d'information.
ft. Artemis, Laurelynn, Rim


Dernière édition par Neith Selkis le Ven 26 Mai 2017, 20:55, édité 1 fois
avatar
Neith Selkis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Artemis le Mer 10 Mai 2017, 20:08

Ok. Ok! Artemis, on se calme, on se calme. On. Se. Calme. Ralentis. Prends un air naturel.
Voilà, c'est bon. Je ne vais pas expliquer ici pourquoi je suis debout en pleine nuit. Ce ne serait pas le sujet. Ah, on me dit dans l'oreillette que les télépathes veulent savoir! Bon alors, résumé rapide pour vous. L'autre jour, j'ai voulu changer de coiffure, ça faisait quelques temps que je voulais virer ma frange. Et donc je l'ai fait. Rien à voir. Bref. Depuis mon changement de pouvoir dans la forêt, j'ai voulu y retourner. Pour affronter ce qui est arrivé. Et aujourd'hui, j'ai été dans le parc puis dans la forêt. Pour tester la parlote avec les lapins ect
. Maintenant je pense que je suis en paix avec la forêt. Me voilà de retour, après un petit sprint pour éviter quelqu'un qui m'a vu, je suis dans les couloirs. Je marche n'en direction de ma chambre, concentrée sur le fait que je dois pas réveiller les filles. Et je ne sais même pas si elles​ ont le sommeil léger. Faut que j'accélère, si je veux pouvoir dormir un peu. Je sais même pas si j'ai cours demain matin. Dans le noir, je suis un peu perdue, et même avec ma lampe de poche je ne retrouve pas complétement mes repères. Gauche ou droite ? Gauche je crois. Des pas, j'entends des pas. Zut zut zut. Une armoire, j'ouvre la porte rentre dedans et je referme. J'arrête de respirer mais j'entends quand même une respiration. Je me retiens de crier. Je commence à distinguer mon compagnon d'infortune. Ou plutôt ma compagne. On dirait une ninja. Je lui fais signe que je suis désolée. Les pas se rapprochent.

Les cadres sur portable c'est Satan ! Si il marche pas j'arrangerai ça depuis mon pc!


Dernière édition par Artemis le Dim 14 Mai 2017, 22:41, édité 1 fois



Je vous parle en #000055 et je miaule, aboie, rugie, meule, bêle, .... en #330000

Rim❤️



Merci Luxia, KEUR:
avatar
Artemis
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Invité le Jeu 11 Mai 2017, 11:02


Laurelynn avait travaillé particulièrement tard aujourd'hui. Quand elle sortit de la bibliothèque et en ferma la porte à clef la nuit était bien avancée. Elle était habillée tout de noir : haut noir, jupe noire, bas noirs et ses longs cheveux finissaient ce qui pouvait ressembler à un camouflage très efficace en cette nuit sombre. Elle portait son cher sac à dos rapiécés, un livre dans la main gauche et une lampe de poche qu'elle tenait dans une mèche de cheveux. Elle se mit en route vers son appartement. À force de faire et refaire ce chemin chaque jour elle le connaissait vraiment par cœur. Et à force de terminer tard elle savait qu'il n'y avait personne dans les couloirs à cette heure, du moins elle n'avait jamais croisé personne.

Tout en marchant d'un pas décidé, elle était plongée dans sa lecture. Tenant le livre ouvert dans sa main gauche, la lampe de poche tenue dans ses cheveux l'éclairait. Elle tournait de temps en temps les pages avec sa main droite. Arrivée à une intersection elle entendu un bruit. Elle leva rapidement les yeux et pointa sa lampe vers là d'où il semblait provenir. Elle vit une porte finissant de se fermer.

Oh. Elle n'était donc pas seule dans ces couloirs. Elle éteignit sa lumière en vitesse et essaya de se fondre dans les ombres. Quelqu'un s'était pricipité vers cette porte ? Laurelynn commença à trembler. Une mèche de cheveux alla doucement tâter le carnets qu'elle avait dans sa poche gauche. Elle vérifiait le plan de l'Académie. Déjà elle était bien sur le chemin qui la menait à son appartement. Ensuite cette porte menait à un placard. Qui pouvait bien entrer précipitament dans un placard en pleine nuit ? La seule conclusion à laquelle elle arrivait c'était que quelqu'un l'attendait. Elle prenait le même chemin tous les jours, il était très facile de savoir où elle allait passer. Et si cette personne se cache ce n'est sans doute pas pour lui dire bonjour. Quelqu'un dans l'école lui voulait donc du mal ? Elle se rappelait du harcèlement qu'elle avait subit à l'école. Ça allait recommencer ? Quelqu'un allait l'attaquer dans ce couloir ?

Elle tremblait. De plus en plus. Ses cheveux s'agitaient aussi, ils semblaient frissonner. Bien qu'il faisait totalement noir elle ne quittait pas la porte des yeux, du moins où elle l'avait aperçu. Elle se mit à reculer doucement, en chancelant légérement. Elle était en quasi-panique et n'arrivait pas à se calmer. Elle reculait, reculait, fixant l'ombre où se trouvait la porte. Reculait toujours. Bientôt l'emplacement serait caché par le mur. Elle recula encore. Dans la nuit sombre sa silhouette tremblante semblait se fondre dans les ombres. Encore un pas en arrière. Son pied heurta quelque chose… ou quelqu'un ? Elle se figea de peur.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Rim le Jeu 11 Mai 2017, 19:17

La nuit. La lueur de la lune nimbait le couloir, et je me fondis parmis les ombres, me cachant dans celles-ci, jouant avec la lumière. J’avais peur du noir. Et pourtant, j’aimais m’amuser avec lui. Il faut bien jouer avec la peur. Apprendre à jouer avec, la soumettre, pour enfin la vaincre. Et si à chaque fois que la lumière m’éclairait, je réprimais un frisson, ayant envie de la rejoindre, je résistais. C’était dur, mais je faisais de mon mieux.

J’entendis soudainement des pas, ce qui dans le noir me fit frémir d’horreur. Hors de question qu’on me fasse peur dans le noir, j’allais avoir au minimum une crise cardiaque. Je regrettais de ne pas avoir mis autre chose, en fait. Si les secours me trouvaient et que je devais crever ici, j’aurais aimé être mieux habillée. Je portais une tunique, avec un jean et des ballerines, sans oublier une petite veste et l’écharpe d’Artemis, parce qu’il fallait pas déconner, il faisait encore frais.

Beaucoup trop frais. Et son écharpe était chaude et douce, et un délicat parfum s’en échappait. J’enfouis dedans mon visage, cherchant à respirer cette odeur encore. Et encore. Si l’écharpe puait la transpiration, je ne l’aurais même pas portée. Mais là...l’écharpe avait maintenant nos deux odeurs mêlées, ce qui était vraiment agréable.

N’empêche que je n’avais rien pour m’éclairer, et je n’avais même plus de batterie, alors… je me sentais mal. En plus c’était typiquement le moment dans les films d’horreur où on dit à la jeune femme à l’écran “Mais barre-toi bordel !”, parce qu’on sait qu’elle va se faire tuer. Et elle n’écoute pas le conseil. Conclusion : je donne d’excellents conseils mais on ne m’écoute pas.

Pour en revenir à ma tenue, la réflexion que j’ai faite sur si je venais à mourir, ça fait vraiment superficiel, mais je préfère prendre la chose avec humour. Après tout...comme dit la pub pour les Curly : “c’est con, mais c’est bon !”. Et l’humour, c’est bon.

J’arrivais devant une sorte d’armoire, devant laquelle se trouvait une personne, que sa silhouette ne me permettait pas d’identifier.

Je fis un pas en arrière, par réflexe, avant de murmurer doucement :

- "Euh...il y a quelqu'un ?"
avatar
Rim

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Neith Selkis le Jeu 11 Mai 2017, 22:17

Misson 1 : Infiltration

Neith se fit la plus discrète possible, ralentissant sa respiration et gainant son corps pour ne pas faire de bruit. Beaucoup d'effort inutile car l’intrus, ou plutôt l'intruse vint se cacher dans la placard elle aussi. Elle lui jeta un rapide coup d’œil en lui faisant un signe d'excuse. Quelle galère ! Donc la jeune fille l'avait grillée, une autre personne arrivait et vu comment la blonde avait fermé la porte, elle avait tout vu. Comment allait-elle se sortir de cette situation ? Son visage avez été découvert, elle ne pouvait pas s'enfuir en courant, la blonde risquerait de la balancer. Il ne restait plus qu'à justifier de sa présence en ces lieux. Bon elle était prof de psychologie normalement ça suffirait mais il faudrait une histoire à dormir debout pour justifier de sa présence dans un placard.

Une histoire à dormir debout ? La réponse lui apparu comme un éclair, ses fléchettes ! Si elle parvenait à planter les deux personnes et à leur faire voire l'impossible ça passerait. Elle força sur son poignet pour extraire deux fléchettes.

"Euh...il y a quelqu'un ?"

Trois fléchettes plutôt. Elle planta la première dans le cou de sa compagne de placard puis ouvrit la porte avisant les deux autre filles. elle les éblouit avec un flash de sa lampe, visa et envoya les fléchettes qui vinrent les piquer dans le coup. Bon il fallait attendre que ça fasse l'effet, au vue de sa précision 10 secondes devraient suffire. Les deux filles commencèrent à se détendre signe que le venin fonctionnait. Il étais temps de trouver une bonne histoire. Elle ralluma sa lampe à l'opposé des deux filles pour ne pas les éblouir cette fois et leur dit en chuchotant mais sur un ton insistant :

"Vite venez vous abritez dans l'armoire, qu'est ce que vous faites là, il arrive !"

Elle avait semé la confusion dans leur esprit. Sa voix avait créer une situation de danger, plus qu'à mettre le feu au poudre, elle éteignis sa lampe.

"Oh mon dieu il est déjà là, regardez on voit son ombre contre le mur, venez vite, le monstre arrive !"


Pointant du doigt une direction éclairée par la lumière de la lune elle courut vers le placard pour appuyer ses dires. La jeune blonde avait du l'entendre elle aussi, elle avait parlé assez fort.
ft. Artemis, Laurelynn, Rim
avatar
Neith Selkis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Artemis le Dim 14 Mai 2017, 23:02

La femme qui est avec moi dans l'armoire me regarde, l'air, je ne sais profondément déçue. J'en profite pour observer son visage, elle est jolie, elle est sûrement égyptienne, elle a un tatouage sous l'oeil qui me rappelle les hiéroglyphes. Quelqu'un arrive et s'immobilise devant l'armoire, et là quelqu'un d'autre arrive et  "Euh...il y a quelqu'un ?". Tiens, cette voix me dit quelque chose, mais je n'arrive pas à me souvenir à qui elle appartient. Aïe ! Je ressens une petite douleur dans le coup, je crois que je me suis cognée à une étagère.

"Vite venez vous abritez dans l'armoire, qu'est ce que vous faites là, il arrive !"

Elle a raison, je L’entends, Il se rapproche. Qu’est ce qu'il se passe ?

"Oh mon dieu il est déjà là, regardez on voit son ombre contre le mur, venez vite, le monstre arrive !"

Son Ombre est effrayante, gigantesque. J'ai envie de hurler, mais quelque chose dans ma tête me dit qu'il ne faut pas. Il se rapproche, je vois Son Ombre. J'ai peur, vraiment très peur, je ne sais même pas qui sont les autres personnes. Peut être qu'il n'y en a pas, peut être que c'est encore le Monstre. Ou un autre. Est-ce qu'ils sont plusieurs ? Je voudrais demander à la fille de l'armoire, mais j'ai trop peur pour parler. Il se rapproche. Je tire la première personne que j'attrape (Rim Darling c'est toi) et je la mets dans l'armoire. Je voudrais la refermer, mais je suis trop fatiguée. Vraiment fatiguée. Par ma vie. Je n'ai même plus envie de lutter contre le monstre. Je me laisse glisser, et je m'assois dans l'armoire. J'éclate en sanglots. C'est trop, vraiment trop pour une fille comme moi. Je n'ai rien demandé. Le monstre peut me manger si il veut.



Je vous parle en #000055 et je miaule, aboie, rugie, meule, bêle, .... en #330000

Rim❤️



Merci Luxia, KEUR:
avatar
Artemis
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Invité le Lun 15 Mai 2017, 12:04


Laurelynn n'eut pas le temps de vérifier sur quoi elle avait posé le pied, une lumière intense vint l'éblouir. On voulait donc bien l'attaquer ?! Elle était toujours immobile et tremblante et maintenant ne voyait plus rien ! Elle sentit également une douleur à son cou, une bestiole venait de la piquer, dans l'académie ? Encore une fois, pas le temps de trouver réponses à ses questions qu'elle semblait entendre une voix. De là où elle était elle semblait faible mais d'après ce que Laurelynn comprit il fallait s'abriter dans une armoire ? Encore éblouit elle battait des paupières pour essayer de voir ce qu'il se passait, elle ne voyait que des tâches de lumières au fond du couloir. Elle entendit la voix de nouveau, elle parlait cette fois d'un monstre ?

Totale confusion, totale panique. Laurelynn était complètement à la ramasse… Elle ne comprenait rien, tremblait, voyait à peine… Mais elle sentait une menace s'approcher, elle pourrait jurer l'entendre ! Au milieu des angoisses qui l'assaillaient massivement, la seule pensée réconfortante était que quelqu'un semblait vouloir l'aider… La peur paralysait son esprit elle ne pouvait plus réfléchir. Instinctivement elle se mit à courir vers le placard pas si lointain, enfin essaya. Son corps répondait mal sous autant d'implusions contradictoire, elle semblait plutôt vasciller vers l'avant dans une sorte de mouvement de chute qu'elle parvenait à stopper au dernier moment en mettant un pied devant l'autre. Elle sentait la présence du "Monstre s'approcher", elle essaya d'accélerer, le placard était tout proche ! Mauvaise idée, elle se ramassa par terre, tête en avant. Rien de grave cependant et elle avait atteint, enfin, son but. Elle s'était forcée à garder un minimum un minimum l'esprit clair, refourgant les plus grosses angoisses pour pouvoir se diriger au moins jusqu'à l'armoire.

Avec ses dernières forces mentales elle rampa à l'intérieur, sans faire attention aux autres occupants. Elle essaya de se caler le plus au fond possible, se recroquevilla comme elle pouvait et relâcha mentalement la pression, elle ne pouvait plus retenir la crise plus longtemps. Toutes les angoisses envahirent alors librement son esprit conscient, la panique l'emplit totalement. Elle restait silencieuse mais tremblait fortement, ne contrôlant plus du tout les mouvements de son corps, ne pouvant plus réagir consciemment. Ses yeux étaient grands ouverts, ses bras en croix contre sa poitrine, les poings serrés, elle se balançait d'avant en arrière. Il faudrait sans doute plusieurs dizaines de minutes, peut être une heure avant qu'elle puisse retrouver un certain calme et une conscience relative de ce qui l'entoure…

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Rim le Ven 19 Mai 2017, 13:14

On ne me répondit pas. J’hésitais à avancer, ou à prendre la fuite. J’allais avancer, quand une lumière éclaira soudainement le couloir, m’aveuglant. Alors que je me frottais les yeux, quelque chose me piqua le cou. Était-ce ma boucle d’oreille ? Pourtant elle ne m’avait jamais piqué. Peut-être fait mal, mais dans d’autres situations.

Je me sentis légèrement nauséeuse, au début. Puis après quelques secondes, je perçus une voix féminine, dans laquelle pointait un accent assez proche du mien.

Vite venez vous abriter dans l'armoire, qu'est ce que vous faites là, il arrive !

Quoi donc ? Qui arrivait ? Je ne savais pas, mais tout cela n’augurait rien de bon.

"Oh mon dieu il est déjà là, regardez on voit son ombre contre le mur, venez vite, le monstre arrive !"

Une ombre ? Je regardai vite le mur qu’elle pointait, et en effet, il y en avait une. Mais elle semblait...humaine.

Je m’approchai, tentant de voir ce fameux monstre. Et quelle ne fut pas ma surprise de voir que ce n’était pas un monstre, mais Ilyah. Mon grand frère. Comment pouvait-il être là ?

Je tremblais littéralement. Est-ce qu’il était venu pour moi ?

Il...Ilyah ? C’est bien toi, mon frère ?” murmurai-je en arabe, choquée.

Il m’adressa un petit sourire, avant de me répondre :

C’est bien moi, Rimie.” me répondit-il, tranquille.

Mon surnom...depuis combien de temps ne l’avais-je pas entendu ? Et pourtant il semblait si familier dans sa bouche. Son sourire était rassurant. Aurait-il...accepté de ne plus m’en vouloir ? Je décidai de l’appeler par le sien...cela me semblait tellement étrange. Mais avant, il fallait prévenir la femme qu’elle se trompait.

Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas un monstre, c’est mon frère ! Tu es venu pour me voir, Yiyah ?” lui demandai-je, heureuse.

Il se fit alors encore plus doux qu’il ne l’avait été jusque là : tant de tendresse me faisait si mal et me faisait tant de bien à la fois. Mon cœur se serra, des souvenirs me revinrent : j’aimais tant mon frère.

Oui, je suis venu pour toi. Tu es contente de me voir ?

Comment la question pouvait-elle se poser ? Oui, bien sûr ! Je fondis en larmes avant de me précipiter dans ses bras, le serrant contre moi. Étrangement, plus je tentais de le serrer, plus je ne le sentais pas. Mais cela n’avait pas d”importance. Il était là, près de moi.

Ilyah, Ilyah, mon grand frère, tu es venu, tu ne m’as pas oubliée, tu ne m’as pas laissée seule ! Comme je suis heureuse de te voir !

Il caressa mes cheveux :

Oui...moi aussi, je suis contente de te voir, Rim. Nous avons plein de choses à rattraper, tout le temps perdu…

Enfin apaisée, je respirai son parfum, celui de la maison, familier. Il était tout chaud, et j’en profitai pour le détailler maintenant. Comme il avait grandi ! Ces yeux verts que nous partagions, comme ils étaient beaux chez lui ! Il avait même un début de barbe, maintenant ! Je continuai à sangloter, lui me réconfortant, quand je sentis la morsure sous ma peau.

Tout ce temps perdu...à pleurer, quand j’aurais dû te tuer ! Tu m’as volé ma vie, Rim ! Ma propre sœur ! Et tu aurais le droit de vivre, toi ? Jamais !

Je commençai à me débattre, fermant les yeux, donnant des coups dans le vide, jusqu’à ne plus le sentir, pour m’enfuir en pleurant, les yeux toujours clos, et tomber par terre, pleurant encore et toujours.


#91283B وأنا أتكلم

Remember : Artemis ❤️
avatar
Rim

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Neith Selkis le Ven 19 Mai 2017, 20:46

Mission 1 : Infiltration


Neith contempla comment son plan tournait au vinaigre. Elle avait pensé qu'un monstre serait motivant pour ses jeunes filles mais il semblait qu'elles n'avaient pas les nerfs pour ça. La petite blonde s'était mise à pleurer sur le coup tandis que la brune était recroquevillée dans le placard prise d'une stupeur manifeste. Elle fit claquer ses doigts à son oreille pour vérifier. Aucune réaction de sa part. Arf c'était bien sa veine si elle venait de traumatiser cette pauvre fille mais la réaction la plus inattendue vint de la dernière arrivée. Elle se retourna pour dire que le monstre était en faite son frère venu la voir. Ok Neith ne le connaissait pas mais elle avait déjà une haute opinion de lui si le mot monstre renvoyait à lui dans l'esprit de la jeune fille. Celle-ci commença à se débattre pour ensuite finir sa course aux pied de Neith en pleurant.

Revoyant ses possibilités Neith se dit qu'elle devait faire taire le concert de pleureuses le plus vite possible avant d'attirer du monde. Elle ramassa la jeune arabe sur le sol et l'emmena dans son placard. Elle se glissa au fond ramenant la blonde sur son épaule gauche, la brune dans un état catatonique sur son épaule droite et enfin la dernière contre son torse. Elle leur caressa tour à tour la tête pour essayer de les détendre un peu attendant que le venin de ne fasse plus effet et qu'elles s'évanouissent brièvement.

"Calmez vous je suis là maintenant vous n'avez plus rien à craindre, IL est parti."


Pas convaincu que ses mots changeraient grand chose elle commença à chanter doucement, c'était une chanson qu'elle chantait à sa fille pour l'aider à s'endormir après un cauchemar. Susurrant du voix douce douce mais expressive elle entoura ses nouvelles compagnes de ses bras.

La chanson:





ft. Artémis, Laurelynn, Rim
avatar
Neith Selkis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Artemis le Ven 19 Mai 2017, 23:55

Dans l'armoire, toujours en larmes, je commence à me calmer. Quelqu'un me rejoint. Elle, oui, je crois que c'est une femme, se coince au fond. Une autre voix commence à parler. Est-ce qu'elle parle... Au monstre ? Je reconnais cette voix, mais qui est ce? Ma mémoire, déjà pas extraordinaire d'habitude, me joue encore des tours. Elle parle, à son frère je crois. Mais le monstre se transforme en frère et le frère en monstre. Je voudrais la prévenir que ce n'est pas son frère mais un monstre mais je n'arrive pas à sortir un mot. Rim... Oui! C'est Rim. Je crois qu'elle vient de se rendre compte que ce n'est pas son frère. Je note dans un coin de ma tête de qu'elle dit, même si je n'entends pas les réponses, pour les étudier plus tard. Peut être que ça m'aidera à comprendre la belle Rim. Il y a pour moi quelque chose qui ne va pas dans ce qu'elle dit. Évidemment.... Elle parle dans une langue que je ne comprends pas. L'arabe sûrement. Rim s'effondre par terre, pleurant toutes les larmes de son corps. Je ressens alors une forte haine pour le frère et le monstre, mais le frère est le monstre. La femme qui nous a gentiment prévenu pour le monstre la prend dans ses bras, et l'amène dans l'armoire avec nous. Elle referme derrière elle et nous parle. Elle nous caresse tour à tour la tête et voyant que ça n'a que peu d'effet sur nous elle commence à chanter. Je me sens immédiatement plus calme. Elle a une jolie voix, et la chanson est magnifique. Je l'écoute en respirant calmement quelques temps, puis un sentiment nouveau m'envahit et je me sens tout d'un coup très forte et sûre de moi. Il y a un monstre dehors et il faut lui parler pour qu'il parte. Je comprends maintenant que​ c'est sur mes épaules que repose la survie de Rim et des deux autres. Je sors de l'armoire et referme. Je m'avance vers le monstre qui est vraiment.... Effrayant. Je sens ma résolution flancher. Mais je ne vais pas renoncer. Je regarde le monstre dans les yeux et il hurle dans d'une langue gutturale. Je lui réponds dans la même langue qu'il doit partir, que nous sommes indigestes qu'il y a un autre monstre qui va nous protéger et plein d'autres choses du même genre. Rien n'y fait. Je lui dis alors qu'il peut me manger à condition de laisser les autres en vie. Il me regarde comme si il se moquait de moi, et.... et... Je tombe. Je m'evanouis. J'ai honte. Je vais me faire manger et je n'aurai réussi à sauver personne.


HRP : Alors, j'ai pris des libertés sur mon pouvoir, puisque on est dans une espèce de "cauchemar" et que si les monstres existent, ils sont peut-être​ mammifère.



Je vous parle en #000055 et je miaule, aboie, rugie, meule, bêle, .... en #330000

Rim❤️



Merci Luxia, KEUR:
avatar
Artemis
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Invité le Mar 23 Mai 2017, 11:14


Au fond du placard, Laurelynn était toujours en panique. Il y avait du bruit tout autour d'elle et ça ressemblait à des bruits de pas. Ils étaient lourds et semblaient se rapprocher. Ils étaient également beaucoup trop familiers. Elle n'avait pas entendu une telle démarche depuis qu'elle avait fuguée de la librairie… Ce monstre serait donc son père ? Ça se tenait, ça avait toujours été un monstre. Comment aurait-il pu la retrouver ? Elle ne l'avait jamais revu, honnêtement elle espérait qu'il soit mort depuis. Elle n'avait jamais pu lui tenir tête et ne le pourrait sans doute jamais…

Au milieu de sa confusion des souvenirs de toutes les violences qu'elle avait subit de sa main commençaient à remonter, ce qui n'arrangeait rien à son état… Elle tremblait tellement que s'en était réellement douloureux. Plus aucun muscle ne lui répondait, sa vision était si trouble qu'elle ne distinguait plus ce qui se passait autour d'elle. Elle était bien coincée avec son esprit, sa conscience et ses souvenirs. Si sa panique continuait de s'amplifier de la sorte elle pourrait bien tourner de l'œil !

C'est à ce moment qu'elle sentit qu'on la déplaça légèrement pour caler sa tête sur ce qui semblait être une épaule. Elle ne savait si c'était rassurant ou encore plus terrifiant. Doucement on la caressa. On lui parla mais elle n'arrivait pas à comprendre ce qui était dit. Cela semblait rassurant cependant et les bruits de pas avaient cessé. Puis la personne qui la tenait commença à chanter. On chantait pour elle ? Personne n'avait jamais chanté pour Laurelynn, mais ce n'était pas désagréable.

Elle tremblait encore beaucoup et n'avait toujours aucun contrôle sur son corps. Elle se laissait porter par cette chanson apaisante. La confusion était toujours de mise dans son esprit et il lui faudrait sans doute pas mal de temps pour s'en remettre.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Rim le Jeu 25 Mai 2017, 15:24

Ilyah allait me tuer, il me détestait, c’était moi le monstre. Ce n’était Ilyah qu’elle avait pointé, mais moi ! Et le pire, c’est qu’il avait raison ! Autant me tuer de suite, si je ne vaux rien ! Ce n’est pas Mama ou Baba qui me pleureront ! S’ils m’aimaient, ils ne m’auraient pas cachée ! Peut-être Biba, ma nourrice...et encore. Ne suis-je qu’une enfant de plus pour elle ? Au final personne ne m’aime, je ne manquerai à personne.

Et c’est ça qui me fait le plus mal. Me dire que ma mort ne changera rien pour personne, parce que je sais bien à quel point j’aurais voulu un peu de chaleur humaine, avant ma mort. Un peu d’affection, un simple “je t’aime”, tout ce que je n’ai jamais reçu. J’ai mal, oh comme j’ai mal ! Je me sens si faible, et si seule. Je pourrais dire que l’on m’a abandonnée : mais ce n’est pas vrai, puisqu’on n’a jamais été là pour moi ! Comme je leur en veux ! Et comme mon cœur est vide, empli par la haine, la tristesse, la solitude et le désespoir !

Ô rage, ô désespoir, ô tristesse ennemie ! N’ai-je donc tant vécu que pour voir cette infamie ! Que pour me voir trahie par celui qui partage le même sang que moi ?

Je me sentis soudainement soulevée, puis vite arrachée au sol. Ne devait-il pas me tuer pourtant ? Je le méritais. Je pleurais, misérablement, de rage contenue, de haine. Quelle misère ! Dans quel état pitoyable je me trouvais ! Quel humain pitoyable je faisais !

Mes larmes m’aveuglant, je ne pouvais me fier qu’à mes autres sens pour me repérer. Je me retrouvai collée à d’autres gens, mais avant tout à un torse de femme. Et cette sensation de chaleur humaine...Ça faisait du bien. D’autres gens pleuraient aussi je crois. Et moi, je pleurais de plus belle, ayant enfin droit à une marque d’affection.

"Calmez vous je suis là maintenant vous n'avez plus rien à craindre, il est parti."

Je sentais la main de la femme me caresser les cheveux, et je commençais progressivement à m’apaiser. Alors Ilyah était parti...il avait donc renoncé à me tuer pour cette fois. Pour cette fois.

N’empêche que...il m’en voulait toujours autant. Et moi qui voulait le voir, qui voulait qu’il me pardonne, qui voulait retrouver mon grand frère...quelle misère.

Cette sensation atroce qui me comprimait le cœur revenait, et j’allais de nouveau pleurer quand une voix douce emplit l’endroit où nous nous trouvions. Une jolie voix, calme, apaisante, douce...une voix qui me rappelait celle de Mama...ma mama, qui me chantait des chansons. Après mon frère, ma mère qui venait me voir ?

En attendant, j’écoutais avec attention cette voix, les yeux clos. Je me sentais mieux en l’écoutant, bien mieux. Et c’est en baignant dans le bien-être que je sombrai dans l’inconscience.


#91283B وأنا أتكلم

Remember : Artemis ❤️
avatar
Rim

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 : infiltration et ... où est la sortie ? [PV Laurelynn, Rim, Artemis]

Message par Neith Selkis le Sam 27 Mai 2017, 18:08

Mission 1 : Infiltration


La chanson de Neith eut l'effet escompté, les trois filles s'apaisèrent immédiatement. Les pleurs cessèrent, les hurlement aussi, tout était redevenu calme. Finissant sa chanson, elle vit la blonde se relever et sortir du placard avant d'entamer une bien étrange conversation.

"Zourg glub balou glmpf zaga...."

Whoooo l’hallucination était puissante chez elle. Elle continua son monologue de monstre avant de s'évanouir comme une fleur presque instantanément suivie de près par les deux autres. Celle qui était contre son torse fut la dernière; elle sentit sa tête basculer doucement comme si elle renonçait finalement à se battre. Neith resta assise, les yeux dans le vague se demandant ce qu'elle allait faire. Les laisser comme ça dans le couloir était une mauvaise idée elle pourrait courir partout en hurlant. Le mieux était de s'expliquer. Elle déposa la jeune fille brune à côté d'elle, peut-être ce réveillerait-elle ainsi. Elle alluma sa lampe projetant le faisceau sur le plafond du placard pour ne pas s'éblouir. Elle tapota la plus vieille des trois pour la sortir de sa torpeur avant d'aller réveiller la blonde. Cette dernière était étalée en plein milieu du couloir, Neith la souleva pour la déposer près du mur et lui laisser le temps d'émerger.

Contente d'elle elle se retourna pour faire face au placard. Le choc qui suivit lui fit lâcher la lampe. Devant elle, allonger dans le placard, dormait paisiblement sa petite Farea. Elle avait bien grandi mais avait conservé ses beaux cheveux bruns et ses yeux vert émeraude qu'elle tenait de son père. Les larmes roulaient sur ses joues, non elle le savait très bien, Farea était morte, elle l'avait vu. Cette jeune fille était comme ... une blague du destin. Lui qui l'avait tant faite souffrir, la torturant jusqu'à plus soif, voilà qu'il essayait de se faire pardonner. Les images de cette nuit remontèrent, envahissant son esprit, bloquant ses pensées.

Le canon du revolver désignait la petite fille comme sa prochaine victime. L'homme sans se soucier de l'environnement pressa la détente, l'arme émit un hurlement à glacer le sang, comme si on arrachait son cœur à un être humain. Ou peut-être était-ce la femme qui venait de crier. Le petit corps s'effondra sans vie, tout comme celui de l'assassin frappé par la vengeance.


Neith restait là, agenouillée essayant de se calmer, en vain. Pourquoi ... pourquoi elle ....?





ft. Artémis, Laurelynn, Rim
avatar
Neith Selkis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum