Diner en tête à tête (pv : Ina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ker Ys le Mar 09 Mai 2017, 15:48

Putain dans quel galère s'était il mit. Il avait rendez vous avec une prof dans un établissement qui semblait chic. Bon l'argent était moyennement un problème, mais il espérait, d'un, qu'elle n'abuserait pas et de deux, d'avoir quelques réponses.

Mais pourquoi avoir invité une adulte au resto. Mince, le film vu la veille a dut beaucoup y jouer et il s'était lancé encore dans un de ses nombreux délires.

Direction la psychologue pour avoir des conseils. Bon, agir simplement comme quand je suis avec elle… Euh, c est ma seconde maman, pas une institutrice bonasse.. Quoi qu'elle a quelque chose de Bonnasse quand même en Mab.
Bien, être naturelle, bien habillé. S'intéresser à elle, quelques compliments ici et là...Cela avait l'air facile, mais c'était horrifique pour lui.  5 épisodes de premiers rendez vous en animé plus tard, il était près ou le croyait il.
Direction le placard pour trouvé un costume. Aucun ne fait pas tenue de sport. Peut -être… Ce costume acheté par mes parents.
Il ouvrit le placard et l'essaya.
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/564x/74/49/a0/7449a0b59cab3b7fe84388a3f4b57c13.jpg (Changer la tête et la taille)
Pff, il avait l'air nul comme cela. Bon, cela devrais faire l'affaire.

Le lendemain, il passa à la pharmacie de la ville acheter un préservatif. Il en avait tellement fait, que le pharmacien lui avait vendu le meilleur des meilleurs semble t'il… à un prix de marque.  
Pourquoi une capote ? Car sa mère lui avait toujours dit. : « Quand tu sors en soirée, prend toujours de quoi te protéger. C'est peut-être quelques euros de jeté en l'air, mais vaux mieux quelques euros qu'être père à ton age. »

Faire comme avec Éléonore, faire comme avec Éléonore.

Il arriva à vingt heures au portail et hésita à lui coller la bise. Il se ravisa pour lui prendre la main et doucement effleurer des lèvres celle ci, et lâcha une formule de politesse en rapport à sa beauté et son charme. Bon, elle a des arguments convaincants. Et lui était mal à l'aise, comme légèrement gêné.



Arrivée devant le bouge, euh le restaurant. Il allait falloir assuré jeune homme… même si ce ne fut pas facile pour toi de ne pas dire un mots du trajet.
Quoi, j'ai oublié de préciser, qu'il s'était aussi renseigné sur les bonnes manières en accéléré et les cours de drague (en accéléré aussi)? Bah on trouve cela facilement sur le net, pourquoi s'en priver.
A trop vouloir préparer, il avait perdu sa spontanéité et avait du mal à n'être que lui même.
avatar
Ker Ys

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ina le Jeu 11 Mai 2017, 11:26

Le caractère assez intime ou disons… Hors cadre professionnel simplement, laissait à Ina une hésitation. Serait-il possible pour elle de jouer avec ce jeune homme et profiter de sa gêne alors qu’elle appréciait ses flatteries maladroite ? Pousserait-elle la soirée à continuer ce petit jeu et peut-être donner des espoirs à ce garçon ? Ou bien allait-elle devoir être diablement sérieuse et malgré le cadre de ce rendez-vous considérer cette entrevue comme une activité professionnelle plus qu’une occasion de se distraire ? Elle savait que des rumeurs circulaient sur elle, elle en avait d’ailleurs lancée quelque une elle-même dans l’idée de voir comment circulent les murmures à cette académie, le résultat ne s’était pas encore fait sentir, mais peut-être bientôt. Quel que soit sa décision, elle se préparerait en vue d’un rendez-vous galant puisque par habitude elle ne se préparait pas autrement. Elle se lava donc minutieusement, fit usage d’un maquillage léger avec un peu de far et du mascara, mais prit dans l’idée de porter un rouge à lèvres rouge écarlate mate. Pour sa coiffure elle fit de nombreuse petite tresse qu’elle fondait en une plus grande et dans laquelle elle avait disséminée plusieurs perles de nacre. L’édifice raccourcissant grandement sa chevelure, elle voyait ses cheveux lui arriver aux omoplates au lieu de les voir s’arrêter a son bassin. Une fois sa coiffure terminée et en place, elle passa à sa robe, car oui, aller dans un restaurant chic nécessite une robe. Elle sortit une de ses vielles robes dont elle n’avait pas eu beaucoup d’occasion de la porter depuis… et bien qu’elle l’ait eu, dans les années 1810. L’ouvrage en soie et en fin coton marquait formidablement bien sa taille grâce à son corset et exposait d’autant sa poitrine sans en montrer une once de peau, comme un trésor caché à la vue de tous, une époque pleine de charmeur. Quoi qu’a la réflexion, qu’elle époque n’avait pas connu son lot d’amant ? Préparé et munie de ses quelques affaires cachées avec précision dans ses manches elle se prépara à sortir pour se rendre au rendez-vous quand elle s’aperçu qu’elle allait être à l’heure. Grave erreur à ne pas tenter lors d’un rendez-vous, si elle ne se faisait pas désirer qu’adviendrait-il de la tentions charmante qu’accompagnait sa venue lors ce qu’elle se dévoile aux yeux des privilégié ?

Elle avait donc attendue un peu et finalement pris le chemin de l’entrée pour arriver à 20h10. Elle y découvrit un charmant jeune homme fort bien habillé pour… et bien pour cette époque. Il avait pris une veste avec une chemise, pour le côté élégant mais détendu, un pantalon à ourlait sur les chevilles muni d’une ceinture et d’une montre. Un exemple de timidité également pourvue d’hésitation mais il brave son apparent trouble pour venir lui saisir la main et y déposer ses lèvres pour lui offrir un baisemain maladroit mais touchant. A son tour elle lui fit une salutation, écartant les pans de sa robe de chacun de ses côté, le dos droit, la tête courbée et pliant les jambes avec délicatesse, présentant une révérence impeccable. Il lui fit également un compliment bienvenu sur sa personne et ensuite arriva le taxi qui devait les emmener au lieu de leur rendez-vous à proprement parler sauvant par la même le jeune homme qui supportait sa gêne en silence. Devant l’établissement il sortit en premier tandis qu’Ina glissa son paiement au chauffeur, Ker Ys passa de son côté et lui ouvrit la porta avec un empressement charmant mais qui devenait peu à peu gênant pour lui. Elle lui saisit la main et s’en aida pour sortir du véhicule tandis qu’elle prenait pied sur ses souliers. Elle se laissa diriger vers l’entré au bras de Ker Ys complétement pincé. A ses yeux il voulait tellement bien faire que ça avait un effet assez divergeant du but d’origine. Evidemment l’établissement était classieux partout où sont regard pouvait se poser et cela ne devait évidemment pas aider le garçon à se sentir plus à l’aise. Elle se présenta et énonça sa réservation, il garçon de salle arriva promptement et les conduisit ensuite vers leur table. Elle était éloigné des autres et se trouvait à vrai dire dans une partie plus intime du restaurant, la table était entourée de ses grandes banquettes et se trouvait dans de petites alcôves bien séparée du reste du restaurant. Elle donnait réellement une sensation d’intimité et garantissait la tranquillité et confort des clients. Elle s’assit donc sans que Ker Ys puisse lui tirer sa chaise puisqu’il ne pouvait pas tirer toute la banquette et le mur afin de lui faciliter son installation. Ceci réglé elle prit le temps de vérifier les argenteries qui figurait sur la table et se saisit de la carte du menu tandis qu’elle entama la conversation avec le jeune homme.


« Commençons par les préliminaires si tu veux bien… »

Elle lui sourit pardessus la carte et repris plus sérieusement, laissant de côté ses désirs de jouer avec ce jeune homme.


« J’entends par là un état préliminaire de ton pouvoir. Tu as dit que tu n’avais pas conscience de ton pouvoir et que tu ne sais rien à ce sujet. D’ores et déjà je peux t’assurer Ker que tu possèdes bien un pouvoir, par deux fait précis. D’une part l’académie de ce que j’ai pu constater, n’invite personne à entrer dans l’établissement à moins que cette personne ne possède un pouvoir. D’autre part, je possède moi-même avec mon pouvoir une faculté de détection des pouvoirs, et je sais avec certitude que tu en possède un donc. Tu peux déjà être rassuré sur ce point qui te semblait douteux. »

Elle reporta son regard vers la carte et émit un bruit de satisfaction face à ce qu’elle s’emblait avoir trouvé. Prenant soin de feuilleter toutes les pages et le reposa une fois son choix définitif. Elle reposa la carte en bord de table et reprit la parole attendant que Ker se décide ou qu’un serveur ne vienne.


« Pour ce qui est de l’activation de tout pouvoir… as-tu déjà pensé qu’il pouvait ne pas en avoir ? Par ici j’entends que certains pouvoirs son en action continue et ne peuvent souvent pas être désactivé sans un entrainement particulier ou des conditions spécifiques. Aussi je voudrais connaitre tes conclusions personnelles afin de m’éviter un long questionnement des plus fastidieux. »

Elle était droite, avec une présence inquisitrice et une aura de souveraineté sereine, elle gardait pourtant un visage avenant mais elle transpirait plein d’autres choses. Il y avait quelque chose qu’elle se préparait à faire sans aucune pitié, si il prenait l’avant en lui sortant un madame, elle allait le couper aussi sec avec une « Mademoiselle » jusqu’à ce qu’il ne fasse plus la faute, elle n’avait d’autre horreur que d’être appelée « Madame » ainsi se faire appeler par son prénom de manière cavalière ne la dérangeait absolument pas, mais madame lui dressait les poils des bras.

Robe:
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ker Ys le Jeu 11 Mai 2017, 14:46

hrp:
Rien que d'imaginer Ys à tes côtés, j'en ai de la peine pour lui. Lui qui commence tout juste à se remettre de la perte de Leika.
Ys s’assit face à elle.

-Si vous me tutoyer Madame…

Après la réflexion, Ys reprit

-Mademoiselle, sachez que Ker est mon nom de famille. Je précise car beaucoup de gens ne le savent pas.

Il regarda sa carte et la carte de la professeur. C'est bien ce qu'il pensait. Ils lui avaient donné la carte avec les prix. Hors de questions de la laisser payer.
Il échangea donc les cartes sans son avis, alors qu'elle posé la sienne. Il semblait qu'ell avait choisit.

-Je me permets. C'est moi qui vous invite. Vous avez déjà régler le taxi, c'est beaucoup trop à mon humble avis. Permettez donc que je vous donne la carte qui sied aux charmantes invitées. Ne vous souciez pas de la facture, tant que l'on n'abuse pas en commandant toute la carte… Mon éditeur m'a fait une avance sur mon prochain roman… Cela devrait entrer dans mon budget.

Il semblait tenir à payer, autant qu'elle semblait tenir à  ce qu'il ne l'appelle pas Madame. Il jeta un œil sur le menu. C'était bien hors de prix, comme il le pensait. Mais bon, quitte à faire dans le Faste… Il referma la carte, ayant déjà choisit.

-Pour ce qui est des activations, j'ai essayé de nombreux trucs. Le fait que rien ne se passe, cela voulais dire, pour moi, qu'il n'y avait rien d'actif. Je n'ai jamais pensé que mon pouvoir fonctionnait en continu.

Il leva la main pour appeler un serveur. Cela lui permettait de réfléchir. Ce dernier arriva sans tarder.

-Je prendrais une Salade des basses terres, Suivit d'une blanquette de veau  à la bretonne, avec son assortiment de légumes.
Pour la boisson, cela sera de l'eau plate pour moi. Je laisse Mademoiselle, mon invitée, choisir son repas et ses vins.


Devant le regard interloqué du serveur, Ys lui tendit un papier sortit de la poche intérieur de sa veste.

-Ceci permettra à l'établissement de vérifier ma solvabilité auprès de ma banque, si jamais vous avez des doutes, du au fait que je sois mineur.

Bon si on apportait une carte des vins avec les prix, c'est que ce serveur n'avait vraiment rien comprit
Il laissa Ina faire sa commande et au départ du serveur reprit.

- J'adore vos yeux et les expressions qui y passent. Je pourrais, je les aurait demandé comme plats, rien que pour en profitez avec tous me sens.

Comment cela, l'expression dévorer du regard ne veut pas dire cela. Il continua

-Pour faire court, j'ai listé dans ma vie, 3 ou 4 choses pouvant avoir un potentiel lien avec cet hypothétique pouvoir.
Le premier est Leika : Une jeune fille d'un manga que j'adore, qui est apparut comme cela un jour. Elle disparaissait et venait à sa guise. Elle disait venir d mon pouvoir, mais n'a jamais voulut me le révéler. Elle est partie depuis peu disant que sa mission était finie. Le truc étrange avec elle, c'est que certains par chez moi la voyait et d'autres non.
La deuxième est une affaire qui m'a pourrit la vie et que je n'aime pas évoquer.


Ys avait le coeur serré. Il allait devoir reparler de l'époque où Walt  Gouesti existait encore.

-Cela remonte à avant mon arrivée ici. Avant même l'arrivée de Leika. Une bande d'illuminés ont assiéger ma maison me prenant pour un sain, ou quelque chose du genre. Certaines m'ont même demander de ressusciter leur bébé mort en me le présentant…

Il s'arrêta un moment le temps de se reprendre. Ce moment de sa vie lui était difficile a évoquer sérieusement. Et là, il avait eut les images des différents corps qu'on lui avait présenté.

-Cela me mène à la troisième chose. Une amie paralysée depuis quelques années à cause d'un accident à réussit à marcher alors que les médecins avaient abandonnés. Cela ne relève pas du miracle, mais bien du fait qu'elle se soit entièrement donné à sa rééducation et au fait qu'elle était heureuse.

Bon cette justification était pour lui. Il niait encore le fait que ce miracle était un souhait émit par Julia, tous comme la présence de Leika peut après son départ. Mais bon parler de cette fille lui avait remit du baume au coeur. Si bien qu’inconsciemment, il détaillait le physique visible de la prof avec celui de cette adolescente. Il se reprit assez vite, mais quand même après une bonne dizaine de secondes.

-Euh, pardonnez moi. La dernière, est le fait que je suis bon en sport et que j'ai une imagination débordante. Vu les pouvoirs de certains ici, je me demande si l'un des deux ne peut -être lié à ce…

Ys vu le serveur revenir avec les boissons.

- Merci. Je disais à cette capacité.

Ys poursuivit pour taquiner le serveur.

-Mademoiselle, si je puis me permettre, votre robe gâche un peu le plaisir de notre serveur. J'hésite entre choisir plus ample pour mieux cacher vos formes… Mais cela serait un gâchis, ou bien cachant moins, mais cela briderait mon imagination en dévoilant les trésors que votre robe renferme.

Il s'inclina légèrement. Après tout, il avait finit de répondre à la question. Et pas sûr que le serveur ne lui en veuille pas après.
avatar
Ker Ys

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ina le Lun 15 Mai 2017, 12:05

Ho, elle semblait avoir fait une petite erreur puisque son prénom est Ys et non pas Ker, ça lui allait bien aussi mais avec un nom et un prénom pareil, ça sonne presque mieux de tout dire d'un coup à chaque fois. Il profita également du fait qu'elle ait posé la sa carte pour s'en saisir et la feuilleter également, il semblerait que le jeune homme n'ai donc pas la même carte. Il s'en expliqua ensuite et lui tandis la carte qu'il avait jusqu’à présent, et qui selon toutes évidences ne contenait aucun prix. A l'annonce de la volonté de Ys à prendre sur lui l'addition en entière elle sourit tandis qu'elle rajouta d'une voix entre le suave et le sérieux.

"Mais vois-tu je ne suis pas une femme qui vit petitement mon cher ami. Les abus sont des passions que je collectionne avec délectation, les esprits trop fermés m'exaspèrent souvent. Nous rediscuterons de l'addition à la fin de ce repas si tu le souhaite, nous aviserons à ce moment."

Il poursuivit ensuite en déclarant ne pas avoir envisager la possibilité qu'Ina lui avait présenté, puis il appela le serveur pour passer sa commande. S'en suivit une petite danse entre Ys et le serveur afin de convaincre se dernier de la solvabilité du mineur. Elle regarda se jeune coq se faire grand avec un regard amusé mais aussi ennuyé quelque part. Il semblait toujours aussi mal à l'aise et elle le regrettait. Le serveur revint avec la carte des vins et put passe sa commande à son tour.

"Je prendrais un assortiment d'olives pour commencer avec votre dégustation de terrine. Pour accompagner ceci je prendrait de l'hydromel en fut de Noyer. Pour poursuivre je choisit un poulet rôti aux olives et au houblon que vous me servirez avec une bouteille de bourgueil de 2007. Pour le dessert se sera une tarte aux fruits de saison avec un glace de caramel servit avec une liqueur de prune. Puis vous m'apportez une autre bouteille d'hydromel."

A chaque fois qu'elle choisissait un repas elle tentait en vain de retrouver des saveurs qui lui rappelleraient ses origines mais il semblait que la plus part des espèces qui servaient à la préparation des plats se sont éteintes ou aient évoluées suffisamment pour être trop différentes de ses souvenirs. L'hydromel lui, restait très proche de ce que son père buvait à l'époque bien que l'origine de l'hydromel soit d'une région et d'une époque complètement différente. Elle fut rappelée de ses rêveries par la voix du jeune Ys et sortie de sa mélancolie.

- J'adore vos yeux et les expressions qui y passent. Je pourrais, je les aurait demandé comme plats, rien que pour en profitez avec tous me sens.

Avec un sourire à moitié satisfait et à moitié triste elle lui répondit.


"Vil flatteur, as-tu si faim que tu mangerais des yeux? tu devrais faire attention à ce que tu souhaites."

Il reprit ensuite avec une petite énumération de ses potentielles expérimentation de pouvoir. Mais les unes et les autre ne semblait pas avoir de lien excepté Ys lui-même. Elle saisit son verre d'hydromel que lui proposa le serveur et trempa ses lèvres pour y goûter quand Ys prit en grippe de chatoyer le serveur en l'impliquant dans une flatterie gênante.

"Il est assez malvenue de prendre le serveur à parti pour exprimer ce que tu souhaiterais Ys. En outre, est-ce une proposition pour que je dévoile de ma poitrine ou pour que j'en cache d'avantage. je ne sais dire si par tes mots ma vue te déplaît ou si ta lubricité mal affirmée te poussait à prendre ce dévoué serveur en parti pour soutenir ta virilité."

Elle le dit de manière très sérieuse, le regard dépourvue de tout ce qui pouvait être de l'amusement ou autre sentiment qui refléterait quoi que se soit d'autre que de la réprobation. Elle prit le temps de laisser l'idée s'insinuer dans l'esprit du garçon avant reprendre une gorgée d'Hydromel tout en accueillant d'un visage radieux et désolé le serveur qui s'en revenait avec la première partie de sa commande et la salade du flatteur juvénile. Elle patienta que le garçon de salle soit éloignée pour reprendre leurs discussion le visage un peu plus détendu mais pas autant qu'a son arrivée.

"hélas je ne suis pas en mesure avec les réponses que tu viens de me fournir une quelconque explication sur ton pouvoir. Mais un point m'intrigue, qu'est-ce qui a poussé les fanatiques à se présenter chez toi avec une telle foie? D'autres événement se seraient-ils produit dont tu aurais omis de parler?"
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ker Ys le Lun 15 Mai 2017, 14:03

Bon. Le profil de cette professeur est assez compliqué se dit il quand le serveur reparti. Il n'avait fait que, sous la forme d'une blague, certes de mauvais goût, remarquer que son regard observait trop le décolleté de la demoiselle. Enfin bon. Elle ne semblait pas joueuse sur ce point.
Le jeune homme était perdu. Il ne savait plus si il devait complimenter la jeune femme ou pas. Même l'expression dévorer des yeux ne semblait pas à son goût. Il n'était vraiment pas fait pour séduire. Certes tremper le biscuit le tentait parfois, mais les autres étaient trop compliqué pour lui. Cela lui suffisait pour ne plus y penser. Les seules qu'il pensait avoir compris était Julia et Leika qui ont toutes les deux fuit. Ys détourna alors son regard d'Ina, ne voulant pas la mettre plus à l'aise par ses tentatives de charmes et ses gamineries. Il ne reviendra pas sur le fait de manger des choses sortant de l'ordinaire. Cela pourrait être prit comme une tentative de faire le coq, ou bien une vantardise.
Il récita donc les points qui lui semblait importants, ceux liés à son affaire.

-Hormis le fait que j'ai sauvé quelqu'un se noyant et ai réussit à force de massage cardiaque et bouche à bouche à le refaire revenir à lui, pas grand-chose..  Enfin les gens croyaient qu'il était mort, car sous l'eau depuis plus d'une minutes. Mais je n'ai rien fait qu'appliquer la procédure en cas de noyade en attendant les secours.
Je vais quand même y irréfléchie, au cas où.


le jeune homme avait oublié pleins de détails important, tel que le mendiant non loin de chez lui qui avait disparut (après être devenu riche), un camarade d'école qui était en difficulté depuis le début de sa scolarité, qui d'un coup à réussit à suivre le niveau…. Que des faits mineurs, voir n'ayant aucuns intérêts entre eux… Enfin du point de vue du jeune homme. Pendant qu'il réfléchissait à la question, en prenant une bouchée de son plat, il lui revint un autre événement.
Finissant sa bouche, il reprit :

-Une personne lié à l'église est passé voir Julia à un moment. Peu de temps après sa guérison et avant que je sauve la personne qui se noyait. C'était une personne du diocèse de Rennes venant de la part du diocèse de Lourdes qui venait voir si on pouvait considérer la guérison de mon amie, comme un miracle de notre Dame de Lourdes. Mais celle ci a refusé en disant que ce n'est pas parce que les lésions de sa moelle ont guérit d'une façon qui relève de l'inexplicable par la science actuelle qu'il s'agissait d'un miracle relevant de dieu ou un de ses saints. Son corps avait été capable de se guérir seul, grâce à ses efforts, son envie de guérir et d'un truc bizarre dont j'ai aujourd’hui encore pas tout comprit, mais qui semblait me désigner comme soutien moral. J'y reviendrait si vous juger cela important après, mais ce n'est pas le propos. Cet homme, je l'ai revu peu de temps après le sauvetage du noyé. Il semblait chercher quelque chose dans le coin. On s'est salué, on a trouvé que le monde était petit, il a prit de mes nouvelles, j'en ai fais de même… enfin les trucs de civilités habituelles… Puis je lui ait indiqué l’arrêt de bus qu'il recherchait.  Avec les travaux, la ville l'avait changé provisoirement de place depuis sa visite à Julia. Je pense qu'il était revenue la voir
Le net avait déjà commencé à relaté le sauvetage dût à la noyade… Mais personne à l'époque n'avait mentionné mon nom, vu que j'étais mineur.
Si je me souvient bien , c'est le lendemain ou surlendemain de ce jour où le premier de ses fanatiques a sonné à ma porte. Un jeune homme en fauteuil, handicapé suite à un accident, je crois. Il voulait que je le soigne car les médecins n'y arrivaient pas. Que j'accomplisse un miracle comme celui qui avant eut lieu près de la Vilaine.


Il précisa

-La Vilaine est le nom de la rivière traversant la ville de Rennes.


Avant de poursuivre

- c'est peu après que le net s'est emballé et que ces gens ont débarqués au point que cela en devint une gène, même pour mes voisins.

Il replongea dans ses pensées, le coeur gros de repenser à cela. Il n'avait plus faim, mais se força à continuer de manger. Il deviendrait fort au point de ne plus laisser ces événements lui pourrir la vie. Bien que le plat était succulent, il ne pût s’empêcher de trouver la nourriture insipide. Parler des fanatiques était toujours pour lui une croix à porter.
avatar
Ker Ys

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ina le Jeu 18 Mai 2017, 16:06

Pendant la longue récitation du jeune homme Ina mangeait ses olives en faisant la catapulte avec une de ses fourchettes et dessinait des petits gribouillis dans son assiette avec les sauces qui accompagnaient les terrines tout en accompagnant ses bouches avec une expression de jouissance culinaire enfantine, on aurait put croire qu'elle ne portait nullement attention à Ys, mais tout au contraire elle n'en perdait pas un seul mot. Songeant à trouver un lien cohérent entre tous les faits.

Ys lui, ayant fini de raconter ce qui semblait être une part primordial de ce qu'il était aujourd'hui avait les yeux lourd de regret pendant qu'il mangeait sa salade à son tour. Il avait eu une vie compliqué pour un jeune homme tout juste adolescent, mais elle le savait elle même parfaitement, les pouvoirs ne laissent que peux de place aux plans que l'on fait jusqu’à ce qu'on se rende compte qu'ils feront partie de nous jusqu’à la fin, plus ou moins prématuré se rappelait-elle. Elle respira lourdement puis prit un grande goulée d'hydromel, finissant se verre avec une expression mesuré et impassible. Elle reposa ensuite sur le garçon un regard expert, autoritaire, et imposant.


"Donc si je reprend tous les faits, il y a toujours sans exception eu quelqu'un avec toi quand les manifestations, ou manifestations supposé de ton pouvoir ont eues lieu. On pourrait croire qu'en effet tu n'as pas de pouvoir en supposant que ce fut toujours quelqu'un d'autre qui aurait réaliser les miracles. Mais c'est sans compter sur le fait que l'académie t'a invitée ici et donc tu dois bien avoir un pouvoir caché dans tout ceci."

Elle ferma les yeux et se tint le menton et pris quelque seconde pour reposer tous ceci. Elle finit par les rouvrir et avec un regard grave prit bien la certitude que le garçon portait attention à ce qu'elle disait.


"J'ai connu un homme, il y a terriblement longtemps. Mais je suis certaine que tu connais son nom, il se nommait Aladin. Surprenant n'est-ce pas? Mais écoute, les comptes sont bien loin de l'homme que j'ai connue qui n'était rien d'autre qu'un escroc. Il avait les même faits surprenant qui apparaissaient autour de lui, toutes ses chose sans autre lien que sa présence. Mais contrairement à toi il en faisait usage aussi souvent que possible. il se prêtait un don de faiseur de vœux bien qu'en définitif, ni lui, ni personne d'autre n'a jamais pu en prouver la moindre de vérité, ou de mensonge d'ailleurs. Il demandait de l'argent et des faveurs pour tous ceux qui voulaient venir faire un vœux en sa présence, mais toujours sans aucune exception, les personnes qui faisaient un vœux finissaient par le regretter, n'acceptant pas les conséquences inattendues qui accompagnaient la réalisation de leurs souhait. Un, une fois vint avec le souhait d'être recouvert de pièces d'or et il fut retrouvé chez un riches marchant alors qu'il tentait de voler un coffre. Il chuta en voulait fuir par les toits, et le coffre l'acheva en lui tombant dessus, s'ouvrant, et le recouvrant de pièces d'or, ironique au possible."

Elle accueilli l'arrivé des plats de résistance avec un sourire charmeur à se serveur qui avait été malmené par Ys, et quand il s'éloigna elle lui claque :e postérieur avec un petit rire. Elle se saisit de ses instruments et commença à manger son plat avec délectation tout en l’accompagnant de vin.

"Veux-tu du vin Ys? Fait moi confiance, ça ne peut que t'aider pour ce que tu as."

Elle offrit un regard compatissant et maternelle à sa pauvre garçon qui pouvait voir en son avenir, des difficultés d'apparences sinistres attendant ses pas. Elle voulait lui offrir du réconfort, elle souhaitait qu'il trouve quelqu'un qui pourrait le guider et le soutenir dans ses difficultés, peut-être son amie qui venait de le laisser pouvait revenir s'il en avait vraiment besoin? Elle le lui souhait en tous cas.
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ker Ys le Ven 19 Mai 2017, 18:49

Elle avouait, comme cela avoir connue Aladin. Non seulement ce n'était pas un héros, mais un escroc sans génie. Il faisait en plus payé des vœux qui avaient tous des répercussions sur les personnes.
Le jeune Breton n'en revenait pas. Pas du fait qu'il connaissait enfin son pouvoir. Mais du fait qu'il ne draguait pas sa grand-mère, mais une ancêtre lointaine. Mince, autant se dire nécrophile à ce moment.. La surprise retomba mais il fallut quelques minutes à Ker pour comprendre tout les tenants et aboutissants.
Le prof était.. euh non pas cela. Elle draguait ouvertement le serveur avec sa main aux fesses. Au pire, elle finirait la nuit avec lui. Cela arrangeait Ys. Non pas que la prof ne lui plaisait plus. C'est juste que, euh, il ne se sentait pas près.
Il aurait le pouvoir d’exaucer les vœux.
Il faudrait qu'une personne fasse un vœux, mais qu'il prenne gare aux conséquences de ses souhaits.
Il méditait quand elle lui proposa un verre de vin.

-Après avoir goutter un verre de champagne, un de Saint-émilion 1982, un verre de euh

Il lui fallut quelques secondes, sans regarder la bouteille pour se rappeler.

-Bourgueil 2007 ne serait pas refusé. Par contre, j'ai peur que la loi anglaise ne l'autorise pas. Donc, je répondrais oui, mais.

Il attendit quelques instants, avant de poser une question bête.

-Dois je continuer à nier mon pouvoir auprès des élèves de l'académie ? Un tel pouvoir pourrait tenter les gens et leur donner envie de se libérer du joue de l'Agence ou invoquer Déviance. Le résultat serait des « dégâts » plus qu'impressionnant. Sans parler de ceux qui voudront simplement devenir riches ou bien que je ramène à la vie des cadavres ? Je n veux pas qu'il arrive à l'académie ce qui est arrivée chez moi et m'a obligé de fuir et changer de nom.

Il se tue brusquement, remarquant qu'il venait d trop parler. Il espérait juste qu'elle ne l'interrogerait pas trop là dessus. Certes il voulait des questions à ses réponses, mais pas à n'importe quel prix. Enfin, il avait encore une carte maîtresse dans sa manche. Il passerait après pour un goujat, mais tanpis, si cela pouvait la dissuader dans savoir plus.
avatar
Ker Ys

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ina le Sam 27 Mai 2017, 17:14

Le garçon se plongea dans une réflexion plus profonde à chaque phrase qu'Ina lui disait. Le pauvre semblait tout perdu et malgré son geste envers le serveur il montra rien, pas une quelconque autre réaction que la réflexion. Sa proposition par-contre le ramena avec elle et il s'empressa de répondre une fois qu'il eu retrouvé le nom de vin rouge qu'elle avait commandée.

-Après avoir goutter un verre de champagne, un de Saint-émilion 1982, un verre de euh... Bourgueil 2007 ne serait pas refusé. Par contre, j'ai peur que la loi anglaise ne l'autorise pas. Donc, je répondrais oui, mais.

Elle prit à son tour le temps que quelques instants pour réfléchir... le vin avait un corps dur et âpre mais révélait beaucoup de saveur de bois vert et de fruits une fois le goût de l'alcool passé. Il n'était pas exceptionnel et pour les palais plus jeunes et moins expérimentés, peut-être ne sera-t-il pas apprécié voir même rebutant. Comme il lui restait de l'hydromel dans sa bouteille, elle se pencha plus sur ce breuvage doux, au goût de miel et très sucré qui sera sûrement plus à son goût malgré le fort parfum d'alcool à la première impression. Pendant qu'elle les servaient tous les deux, il reprit.

-Dois je continuer à nier mon pouvoir auprès des élèves de l'académie ? Un tel pouvoir pourrait tenter les gens et leur donner envie de se libérer du joue de l'Agence ou invoquer Déviance. Le résultat serait des « dégâts » plus qu'impressionnant. Sans parler de ceux qui voudront simplement devenir riches ou bien que je ramène à la vie des cadavres ? Je ne veux pas qu'il arrive à l'académie ce qui est arrivée chez moi et m'a obligé de fuir et changer de nom.

Elle reprit la suite sans laisser le temps à ses derniers mots de retomber.

" Le fait est que, si tu n'apprends pas vite à contrôler ton pouvoir, peut-importe ce qu'il est, et je ne dit pas que je sois sûre et certaine que tu sois un faiseur de vœux, si tu n'apprends pas à le contrôler, peut importe si tu le dis où non à qui que se soit, ça ne sera qu'une question de temps. Toutes personnes possèdent des vœux secrets enfouis dans son cœur et il ne sont pas tous bon. Beaucoup d'élèves ici on des souhaits très forts et qui sont liés à un passé difficile, ce n'est qu'une question de temps avant que tous les événements qui se sont déroulés chez toi ne se reproduisent ici."

Elle poussa un soupir, le visage lourd d'expressions graves. Elle remonta son regard vers le garçon avec un regard qui reflétait tous les problèmes de sa longue vie même si elle gardait une sature qui ne laissait pas le poids des ans l'affecter.

"Les vœux de chacun tendent souvent à ceci : rester des vœux. Si quelqu'un veut secrètement mourir parce qu'il a par exemple un syndrome du survivant, que toute sa famille ait été tué de manière atroce devant ses yeux et que chaque jour il est plus difficile de le supporter, crois-tu que mourir soit réellement quelque-chose que cette personne ferait? Même si elle le souhaite ardemment si cette personne vit toujours quand tu la croises, il y a sûrement une raison, mais en te croisant cette personne pourrait mourir de son souhait."


"Pourtant si tu leur révèles, ils seront confronté à leurs souhaits les plus enfouis, les plus inavouables et les plus secrets, ceux qu'ils ont laissé de côté pour ne pas avoir à y penser. Si tu les confrontent avec ça, il y a de fortes chance pour que ta vie se passe bien plus seule que jamais avant, ou bien qu'elle soit simplement écourté. Tu peux encore être fait prisonnier pour être transformer en une sorte de génie de la lampe pour l'usage personnel de ton geôlier."

Ce pauvre garçon allait devoir grande bien vite pour avoir une chance d'avoir une vie normale.

"Jeune homme, je te suggère de boire un peu avant que tes pensées n'aillent trop loin. Pour l'instant parlons de sujets plus légers et profitons du repas, il est encore trop tôt pour broyer du noir.

Elle accompagna sa proposition avec un magnifique sourire charmeur et sincère. Sur son visage cela lui donnait un air innocent, juvénile, et outrageusement attendrissant. Même si ce n'était qu'un masque qu'elle employait très bien. Intérieurement elle songeait que ne plus jamais approcher ce garçon serait plus sûr. Certain de ses propres secrets ne devaient pas s’exaucer même si cette pensé lui déchirait le cœur. Elle commença donc à attaquer son repas en se servant copieusement en vin une fois qu'elle eu but son verre le plus rapidement possible sans outrepasser la décence, gardant un visage léger et innocent pour inciter Ys à avoir des pensées moins sombre.
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ker Ys le Dim 28 Mai 2017, 23:50

Ys écouta la prof qui enchaîne direct. Elle lui avait servit de l'hydromel. A base de miel, cette boisson devait être forte. Il attendit avant de boire.
Bon d'accord, c'était encore pire que ses rêves les plus cauchemardesques. Elle lui confirma que des élèves avaient eut des problèmes dans leur passé. Et qu'il allait devoir refuir. Son visage en disait beaucoup, comme ses yeux.
Ses yeux… comment dire… étrange. Plusieurs histoires avaient déjà parlé du regard profond du sage. Le sien était bien triste.
Elle lui expliqua un truc de psycho qu'il avait entendu quelque part déjà. Les fantasmes, « voeux » dans ce cas, nous permettaient d'avancer en comblant une partie de nos frustrations. Cela ne veut pas dire pour autant qu'on veuilles réaliser nos fantasmes. Ils sont un garde-boue.

Il ne devait donc révéler cela à personne. Encore des mensonges dans sa vie. Sous peine d'être prisonnier pour un pouvoir de merde. Mince, j'ai pas signé pour cela. Enfin, maintenant, je pourrais vivre sur les routes à la façon de Kwai Chang Caine. Bon, il n'avait pas de Demi-frère a chercher et n'était pas encore recherché pour le meurtre d'un membre de la famille de l’empereur.
Elle lui suggéra de boire. Il vida le verre d'une traite. Un léger goût de miel. Cela n'était pas très fort. Il boirait bien une bouteille entière, si il ne connaissait pas déjà les ravages d'être ivre. Non qu'il l'avait vécu, mais il avait rencontré certaines personnes s'en étant sortie ou en guérison, dans le cadre d'un travail scolaire. Il reposa son verre. Son regard n'avait pas quitté la prof. On aurait dis la psychiatre avec ce sourire chaleureux. Puis elle attaqua le plat.
Ys la laissa faire. Les yeux d'Ina avaient parlée pour eux. C'était les mêmes que ces parents quant ils l'ont lâché. Il lui fallut quelques instants.
Il en profita pour goûter sa blanquette. C'était bon, mais sans plus. En fait la nourriture était bonne, c'était le stress qui lui faisait perdre son goût. Il s’arrêta au bout de trois bouchés pour dire.

-Avant que l'on se sépare, j'aurais encore deux trois questions.
1) Comment celui qu'on appelle Aladdin faisait pour contrôler son enfin sa capacité.
2) Voulez vous me parler de ce qui vous fait peur avec moi. Ou bien à quelqu'un d'autre, comme la psychiatre de l'école.
3) Désolé, c'est moins glamour que ce que vous m'aviez demandé. Je n'attend rien de plus de vous, je vous demande juste d'aider d'autres élèves dans mon cas. De ne pas laisser tomber votre travail. Au besoin, si je vous fait si peur que cela, je suis près à quitter l'académie.


Sa voix se tue. Il ne semblait pas triste, presque résigner de son sort. Il savait que grâce aux contacts de la Psy, il pourrait avoir des pointes de chutes occasionnels dans le monde. Se sacrifier pour disparaître. Il allait sûrement disparaître dans la forêt, ou bien dans la montagne, il n'avait pas encore décidé sa destination.

avatar
Ker Ys

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ina le Sam 15 Juil 2017, 10:00

Son plat était assez bon, elle en avait goutté des pires et même si cela ne se rapprochait pas encore de ce qu'elle pouvait espérée, elle pouvait s'en satisfaire, les parfums et arôme créant un lien faible vers son passé et les sentiments de sécurité qu'elle avait pue connaitre avec ça famille il y a de ça bien trop longtemps. Mais Ys reprit de plus belle avec des questions sur ce sujet qu'elle aurait voulue enterrée.


-Avant que l'on se sépare, j'aurais encore deux trois questions.
1) Comment celui qu'on appelle Aladdin faisait pour contrôler son enfin sa capacité.
2) Voulez vous me parler de ce qui vous fait peur avec moi. Ou bien à quelqu'un d'autre, comme la psychiatre de l'école.
3) Désolé, c'est moins glamour que ce que vous m'aviez demandé. Je n'attend rien de plus de vous, je vous demande juste d'aider d'autres élèves dans mon cas. De ne pas laisser tomber votre travail. Au besoin, si je vous fait si peur que cela, je suis près à quitter l'académie.


La tournure de cette soirée devenait de plus en plus déprimante, sombre et triste. Elle se força encore à prendre son masque de parfaite femme charmante et réconfortante avant de lui répondre.

"Il ne le contrôlait pas exactement, il avait également quelques conditions et inconvénients que je pensais avoir discernée mais je n'ai pas eu la volonté de m’approcher plus de cet homme pour le savoir. Non pas tant à cause de son pouvoir qu'a cause de sa personnalité et de son entourage des plus douteux."

Ensuite, avant de répondre à la suite de ses questions elle posa avec douceur une main sur la sienne, laissant ses doigts sveltes et élégants lentement caresser la sienne dans un geste contradictoire d'amante affriolante mais aussi maternelle et rassurant.

"C'est adorable de te proposer en aide chevaleresque après avoir entendu tout ceci mais... tu sais, j'ai depuis longtemps appris à vivre avec mes propres fardeaux et je pense que tu vas avoir besoin de parler bien plus que moi."

Ce garçon était observateur et il ne fallait pas qu'elle le laisse s’approcher trop près sentimentalement. Elle prit donc sur elle de garder son masque encore un peu, reprit sa main pour finir son verre et laissa le reste de son repas. Elle se leva et intima au jeune garçon de ne pas se lever alors qu'il voulu par politesse se dresser pour saluer sa levé.

"J'espère bien que je te verrais encore à l'académie, ici tu peux vivre un rêve et espérer une vie alors si tu fuis, (elle prit un air de défi coquin) je viendrais te pincer le postérieur Ys. Sur ce si tu veux bien m'excuser je vais me diriger vers l'académie maintenant. La soirée à été surprenante, c'est vrai, mais peut-être pas déplaisante."

Elle rejoint son côté de la table, sans s’asseoir, se plaçant devant la banquette et se pencha vers le garçon offrant une vue sur sa généreuse poitrine bien que couverte, elle lui saisit le menton et déposa un baiser sur la joue. Elle tourna ensuite les talons sans demander son reste et dans une démarche élégante elle s'approcha du serveur qui les avait contenté pour lui glisser un généreux pourboire avant se passer la porte et partir.

Dehors il pleuvait légèrement, elle leva son visage vers le ciel accueillant avec reconnaissance les gouttes de pluie qui cachait ses yeux humides. Si on tendait l'oreille dans chez les diamants ce soir, on entendrait peut-être des lamentations.
avatar
Ina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Ker Ys le Jeu 20 Juil 2017, 15:45

Cette professeur était quelqu'un d’intrigant. Ces mots et gestes mettaient du baume au coeur à Walt, pourtant Ys voyait en elle une sorte de tristesse. Il en put en dire plus mais fut surprit par la main sur la sienne. Il pensait qu'elle serait resté plus distante vu que ce « Aladdin » semblait une mauvaise personne.
Elle lui parla de vivre avec ses fardeaux. Quelque chose à laquelle ys pensait pouvoir faire face, même si jamais, il n'avait prit la mesure de ses mots. Ses doigts jouaient sur sa main. Un signe de stresse, ou un geste rassurant comme le souhaitait entendre ses paroles.
Elle retira sa main, comme elle l'avait posée, finit son verre. Ys voulut se lever au moment de ce qu'il savait être son départ. Mais elle aussi avait deviné ces intentions.
Elle lui donna deux derniers conseils. Celui de vivre son rêve et de continuer l'académie. Quand elle dit que la soirée fut surprenante, mais pas déplaisante, ys eut du mal à comprendre.  Il rougit au baisé, les yeux droit sur la poitrine. Il avait beau dire que cela ne se faisait pas, il n'arriva pas à détourner le regard, essayant de deviner si c'était des vrais ou pas.
Le fait qu'elle remette quelque chose au serveur lui fit comprendre qu'il n'était pas la personne ayant rendu la soirée pas déplaisante. Il en fut triste et se réconforta en finissant son assiette. Même cela ne lui suffit pas. Il en profita pour goûter celle de la professeur. Mais, même là, rien, même pas cette sensation bizarre du baisé indirect des mangas. Il finit son repas par une coupe de fruits au sirop. Entre le serveur et lui, le courant ne passa pas, mais professionnel, il continua son service.

Le repas finit, Ys paya, laissant aussi un pourboire au serveur. Il rentra en courant sous la pluie, sans jamais savoir ce qui était le mieux dans ce qu'il avait apprit ce soir.
Avait il vraiment un pouvoir utile, ou allait t'il devenir un monstre comme cet Aladdin des légendes.
Il ne le saurait jamais à moins de trouver quelqu'un capable de lire l'avenir. Hors de question de revoir cette Dame. Il devait s débrouiller seul pour ne pas lui imposer sa  présence. Il était presque certains d'avoir réveiller quelque chose de désagréable en elle. Il ne voulait pas que cela se reproduise.
avatar
Ker Ys

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diner en tête à tête (pv : Ina)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum