L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Lénile Püpa le Lun 08 Mai 2017, 19:41

C'était une journée tout se qu'il y à de plus banal dans l'académie Tsuki, les élèves étaient en cours, certains séchaient se disant qu'ils n'ont rien à envier aux autres et qu'ils sont sûrement plus doués que la moyenne, devant l'établissement on pouvait apercevoir une silhouette, bien petite cela dit, la dite silhouette ne dépassait pas le mettre quarante, voir même un mètre vingt, qu'était-ce donc que cela ? Une enfant sûrement, à se moment la l'Académie ne savait pas encore se qui arrivât parmi eux.

<< Bon, alors c'est ici que je vais donner des cours ? M'ah, pas si mal. >>

C'était clairement une voix d'enfant, approchons-nous vers elle.
C'était... Une petite fille, visiblement âgée d'une dizaine d'année mais habillée d'une manière spectaculaire, la jeune enfant était habillée d'une façon assez adulte, des petits escarpins noirs avec une robe noir descendant jusqu'au genoux, manque de poitrine, elle ne portait rien d'autre en dessous, et les vêtements qu'elle portait actuellement était de très bonne qualités et fait sur mesure, il faut dire, il est difficile pour une petite fille de cet âge la de trouvé se genre de vêtements, encore moins de les acheter. 

Après avoir longuement l'Académie, la tête levée elle décidât d'avancer d'un pas décidé ! Elle poussa la grande porte avec difficultés pour entré dans le hall et observât en silence les panneau/Élèves/Pions qui se baladait par la. 

Les regards étaient clairement braqués sur elle, les gens la regardait, certains riait et d'autres détournait le regard, la jeune fille baissât la tête, posant ses doigts sur son menton et entamât une discutions mentale et profonde avec elle même.


** Mhhr, j'aurait pas du faire ça pour profité du tarif enfant... Mais y'a quand même rien de mieux, m'ah, je changerait la semaine prochaine. **

Lénile relevât la tête, observant à tour de rôle d'un regard noir les personnes autours d'elle, cherchant LA personne qui saura la guidée dans s'merdier dans le quel elle à décidée d'entrée. 

** Pas lui, non plus... Mmh ? **

Elle déposât son regard azur sur la seule personne qui visiblement en avait rien à fiche d'elle ou de son apparence, elle pressât le pas dans un "Clac clac", les talons qui tapent sur le sol histoire de se faire entendre de la personne vers qui elle se dirige, arrivée dans son dos elle levât la tête en l'observant, mise à part sa taille de géant comparé à elle et ses cheveux bleuté elle ne pu pas voir grand chose. 

<< Hmmr hmmr ! S'cuz- >> Elle se coupât net.

Fronçant les sourcils elle se dit que ce n'était pas forcément très civilisé pour une professeur de parlé en argo devant des autres personnes dans l'Académie, la jeune fille se raclât la gorge inspirant et expirant une nouvelle fois 

<< Excusez-moi, je cherche la salle des professeurs. >> Dit-elle toute sourire.

Avant que son interlocuteur ne se retourne elle remis très rapidement sa coiffure en place et se donnât une petite claque indolore et inaudible sur les joue pour les faire rosir. 
avatar
Lénile Püpa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Akatsuki Nakamura le Lun 08 Mai 2017, 20:18

Encore une journée de merde qui s'annonçait. Le réveil avait été assez difficile -sans compter que t'avais pas énormément dormi la nuit-, t'avais failli ta casser la gueule en sortant du lit parce que t'étais à moitié endormi et que tu faisais pas gaffe à où tu posais tes pieds... Bref, ça s'annonçait bien, quoi. T'avais une telle envie d'aller à c't'académie de merde, où il se passait rien et où tu te faisais bien chier... En plus, y'en avait quelques-unes qui avaient décider de faire chier et de commenter tout ce que tu faisais.

Ouais, franchement, t'avais connu mieux.

Une fois prêt, t'avais commencé ta journée, qui parut une nouvelle fois se dérouler sur une éternité. Il n'y avait pas eu grand-chose de nouveau ou d'innovant, c'était la routine, quoi, sans compter que c'étaient toujours les même qui faisaient des conneries. Tu préférais quand les élèves étaient tous (ou presque, il y avait toujours des petits malins pour sécher, et t'avais pas trop le choix de les rappeler à l'ordre, et comme c'étaient souvent les même, tu commençais à croire que ça ne servait à que dalle) en cours, au moins, ça te faisais moins de boulot -et moins de sales gosses à gérer. Non, t'aimes pas les gamins, ça pleure tout le temps, ça crie, ça sait pas se tenir tranquille deux minutes, et ils en font tout un plat pour une simple petite histoire.

Ouais, franchement, t'étais de sale humeur, aujourd'hui.
D'humeur à aller défoncer le moindre petit con qui a l'intelligence de te faire un petit peu trop chier.

Tu passes par le hall d'entrée, inclus dans ta ronde habituelle. A force d'y passer, t'avais fini par en connaître les moindres recoins, même les plus improbables. Du coin de l'oeil, tu aperçois des gens se retourner, rire, vers... vers quoi ? T'en avais très clairement rien à cirer, ça t'intéressait autant que de savoir sur quelle nouvelle paire de chaussure immonde Alyssa ou Kaito avait bien pu craquer (même si c'était pas le style du dernier, mais c'était drôle à imaginer).
... Hé.
... Va te faire, toi.

Tu entends un claquement caractéristique, celui des talons, semblant se rapprocher de toi, mais tu n'y fais pas attention jusqu'à entendre un "Hmmr hmmr ! S'cuz-" qui te fait te retourner. Tu tombes sur une petite fille blonde haute comme trois pommes à la peau matte avec des vêtements... Hm... Très adultes pour son âge. Y'en a une qui se prends pas pour n'importe qui, dit donc. Une pensée pas très gentille t'effleure l'esprit, mais tu la chasses rapidement. Tu pourras toujours le lui ressortir si elle...
On dirait qu'elle va à une maison close, habillée comme ça. Si ça se trouve, elle se prostitue, en plus ~
... Bon, ça, c'était dit.

Excusez-moi, je cherche la salle des professeurs

Tu la dévisages un instant, surpris, puis un petit sourire amusé se dessine sur ton visage. Qu'est-ce qu'elle pourrait bien faire là-bas, une gamine de son âge ? Peut-être connait-elle quelqu'un ? En tout cas, tu trouvait ça assez drôle. Parce qu'on n'allait pas te faire croire qu'elle était professeur, ça non, à moins qu'elle ne te démontre par on ne sait quel moyen que ça en est une.

Ah... Qu'est-ce que tu peux bien aller faire là-bas ? Je suis pas sûr qu'on te laisse y rentrer, tu dis, avec ton habituel léger accent.

Non mais sérieux... Une gamine qui veut aller là-bas... T'avais un peu de mal à comprendre pourquoi, à vrai dire.

HRP:
Ton perso ne peut pas entendre les "paroles" en italique o/



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Lénile Püpa le Lun 08 Mai 2017, 20:45

Ah... Qu'est-ce que tu peux bien aller faire là-bas ? Je suis pas sûr qu'on te laisse y rentrer


Se redressant un peut plus sur la pointe des pied et en gonflant les joues la petite fille viendra posé ses mains sur ses hanches et le regardant, faut dire avec son apparence c'était difficile de se faire passée pour une adulte, elle dévisageat le grand homme devant elle ayant remarqué l'accent asiatique, les yeux légèrement bridés laissait aussi montré qu'il l'était, elle se remit droite, penchât la tête et semblait réfléchir. 


** Si je ne dit pas de bétises ça serait... ** Suite à la pensée elle ouvrât la bouche sortant assez maladroitement : << Watashi wa atarashi kyoshidesu >> [HRP : "Je suis le nouveau professeur"]


N'ayant pas un Japonais parfait, elle essayait d'articuler le mieux qu'elle le pouvait, souriante, fière d'elle et pas d'humeur à joué la connasse hautaine à son habitude elle continuât de regarder l'adulte dans les yeux. 

<< Vous savez ! J'ai quand mê->> Paf, elle se faisait bousculée par un groupe de jeunes l'ayant visiblement pas vue, se rattrapant avec ses mains sur le sol pour éviter de manger le sol elle se redressât tant bien que mal, se frottant les mains n'ayant visiblement pas aussi solide qu'une enfant.



"Désol-" sans que le groupe de jeunes n'ai eu le temps de s'excusée la gamine rétorquât d'un vocabulaire bien différent << Faite gaffe ou vous marchez bande de- >> haussant la voix elle s'arrêta net, évitant le malaise dès son premier jour en se raclant la gorge. 

<< Mhhr,>> Long soupire
<< Je disait donc, vous savez, j'ai quand même trente cinq ans.>> 

Elle tend sa toute petite main en direction du grand homme devant elle.
<< Je suis Lénile Püpa, nouvelle professeur de pouvoirs théorique, je ne te cache pas que je suis assez paumée la...>> 

Se genre de présentation était assez comique à voir, une enfant s'adressant d'égal à égal avec un homme d'âge mûre en lui tendant la main, si Coluche était vivant il rirait lui aussi.
avatar
Lénile Püpa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Akatsuki Nakamura le Mar 09 Mai 2017, 20:48

La petite fille se dressa sur la pointe des pieds, comme pour essayer d'atteindre ta grande taille. M'enfin, avoir d'avoir une sacrée poussée de croissance -et encore-, ça n'arrivera pas. Elle sembla hésiter un peu, puis elle finit par sortir -dans ta langue natale, en plus :

Je suis le nouveau professeur.


C'était maladroit, pas vraiment bien prononcé, mais elle avait essayé de faire un effort. Même si il y avait quelques petites erreurs de prononciation et un sacré accent, tu avais réussi à comprendre ce qu'elle avait voulu dire. Néanmoins... Elle, professeure ?! T'avais envie de rire, là. T'avais pas prévenu qu'on ne te la faisais pas, à toi ? Tu ne peux t'empêcher de faire un petit sourire indéchiffrable. Elle commence à vouloir prendre la parole quand elle se fait soudainement bousculer par un groupe de jeunes, la faisant s'étaler au sol ; devais-tu l'aider ou la laisser se démerder ? Oh, et puis zut, elle pouvait se débrouiller seule ! Les jeunes eurent à peine le temps de s'excuser qu'ils se faisaient déjà crier dessus par la petite -qui se coupa vite dans son élan. Intéressant, elle en avait, de la répartie, pour son âge. Après s'être raclée la gorge, elle reprit :

Je disait donc, vous savez, j'ai quand même trente cinq ans.

Tu retiens un rire de justesse. 35 ans, c'te gamine ?! Non, ça devait être une blague. A moins que ça ne soit la conséquence d'un pouvoir, mais dans ce cas, elle allait devoir te le prouver. Non mais sérieux, on ne te l'avais jamais faite, celle-là. La gamine te tends la main et se présenta :

Je suis Lénile Püpa, nouvelle professeur de pouvoirs théorique, je ne te cache pas que je suis assez paumée la...

Eh ben... Va falloir qu'elle te prouve qu'elle est prof. Cependant, t'étais censé faire quoi, avec sa main tendue ? La serrer ? Ca ferait un peu bizarre... Mais peu importe. Tu la prends, un peu hésitant au début, quelques secondes, avant de la lâcher, un peu gêné : tu n'avais pas vraiment l'habitude de faire ce geste. Néanmoins... prof' de pouvoir théorique ? Ca pourrait être intéressant... Peut-être pourrait-elle t'aider à améliorer le tiens ?

Eh bien, tu ne te prends pas pour n'importe qui, tu dis, faisant bien sûr en partie référence à son physique peu crédible. Bon, suis-moi, j'ai pas assez de patience pour te donner des indications.

Sur ce, tu tournes les talons, ne prenant pas la peine de vérifier si elle te suivait ; après tout, si elle désirait tant se rendre à cette salle, elle te suivrait, non ?



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Lénile Püpa le Mer 10 Mai 2017, 02:44

"Eh bien, tu ne te prends pas pour n'importe qui"


C'était les paroles de la personne en face d'elle, "n'importe qui" hein, à peine elle eu le temps de répondre que le grand bleu l'invita à le suivre, elle réajusta rapidement sa jupe qui était légèrement remontée qu'elle suivit Akatsuki. 

<< Je ne vois pas trop se que tu veux dire par "N'importe qui" mais soit, si tu me crois pas s'ton soucis. >>

Dit-elle d'un air légèrement agacée, faut dire la personne en face d'elle avait de quoi douté, elle était toute petite à un age physique d'enfant, ça doit pas arrivé souvent les enfants qui se font passé pour des professeurs cela dit.

Pendant la petite marche accompagné, la jeune femme regardât les couloirs avec un peut de stupéfactions, elle dévisageât une à une les élèves se demandant quel genres de pouvoirs ils avaient, faut dire, Lénile était assez jalouse d'être tombé sur un pouvoir pareil, il ne sert pas à grand chose si se n'es que de faire des économies en profitant es tarifs enfants au cinéma, dans le train ou dans le bus entre-autre. 

Elle fouillât son sac à la recherche de son papier d'inscription le lisant au même rythme qu'elle marchait, elle semblait assez adroite pour ne pas relever la tête du papier pour regarder devant elle, sûrement le don des femmes de savoir faire plusieurs choses en même temps. 

A peine elle relevât la tête qu'elle percutât sur le dos de son interlocuteur sans faire attention, ayant légèrement froissé le papier, c'était pas bien grave mais bon. 

<< Tu ne t'es quand même pas présenté, bravo l- >> Elle se stoppa à nouveau avant que ses pensée soit dévoilés, c'était clairement pas le moment de se faire des ennemis dans un nouvel établissement, surtout sous cette apparence. 

<< Au fait, on m'a assignée à un truc la.. Un logement dans "L'aile Diamant", tu saurait pas ou ça se trouve ? >>

Dit-elle tapant une petite pointe pour venir se placé au coté de Akatsuki en souriant, cherchant à se rapproché de lui en étant le plus douce possible. 

Faut dire, il à un sacré caractère de cochon cet homme, non seulement il était désagréable mais en plus il la prenait pour une gamine, ça avait clairement le don d’énervé notre petite tête blonde... Elle n'aime pas se faire voir comme une menteuse. 
avatar
Lénile Püpa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Akatsuki Nakamura le Mer 10 Mai 2017, 15:41

La demoiselle au prénom étrange -c'était quoi, déjà ? Lanule ? Linéle ? Ah, Lé... euh... ouais, Lénile- t'avoua ne pas avoir compris ce que tu voulais dire par "n'importe qui" -cela te semblait pourtant évident, au vu de son physique. Oui, tu avais vraiment du mal à la croire. T'avais beau te retrouver au milieu d'êtres à pouvoir, ce n'est pas ça qui allait te faire avaler tout et n'importe quoi non plus.

Le trajet se déroula en silence, ce qui t'arrangeait bien, parce que t'étais pas vraiment sûr d'être d'humeur à parler avec une enfant qui se prend pour une adulte -si en plus c'était un véritable moulin à parole, t'en avais pas fini. Tu regardais de temps à autres si elle te suivait, mais sans plus, ne regardant pas trop ce qu'elle pouvait bien faire -ça ne regardait qu'elle, de toute façon, tant qu'elle te suivait, tout allait bien. Tu finis par t'arrêter, étant arrivés à destination. Tu la sentis s'arrêter, car elle percuta ton dos, avec cependant pas assez de force pour te renverser -juste te déséquilibrer un peu. Tu as à peine de le temps de te retourner qu'elle est déjà en train de te gueuler dessus, te reprochant de ne pas t'être présenté à Lénile -mais bordel quoi, c'est quoi ce prénom, et puis ne parlons pas du surnom que tu pourrais lui donner- ; c'était pas ta faute si tu n'avais pas eu l'occasion de te présenter...! ... Et puis, t'étais vraiment obligé ? Tu soupires et elle continue sur sa lancée :

Au fait, on m'a assignée à un truc la.. Un logement dans "L'aile Diamant", tu saurait pas ou ça se trouve ?

Un logement dans l'aile Diamant ? Parce que t'en avais qui avaient le courage de dormir sur place ? Eh bah. C'était peut-être plus pratique, mais quand même. Tu lui fais un signe pour lui montrer un bâtiment non-loin de vous et tu lui dit :

L'aile Diamant est juste là. Par contre, je ne sais pas où se trouvent ces logements, je n'y ai jamais mis les pieds. Puis une autre pensée te vint en tête : Ah, au fait, c'est Nakamura Akatsuki.

Puis tu te rends compte que t'aurais peut-être dû le dire en inversant l'ordre. Mais bon, qu'elle t'appelle par ton prénom ou ton nom de famille, ça revenait au même. Au bout d'un moment, tu finis par lui poser la question qui te trottait dans la tête depuis un moment déjà, trahissant un certain intérêt :

Dit-moi... C'est quoi exactement prof de... -merde, c'était quoi, déjà ? ... ... Ah, oui- prof de pouvoir théorique ?

Parce que c'est bien beau l’appellation, mais ça te disais pas ce que c'était réellement. Et puis, peut-être pourrait-elle t'aider à améliorer ton pouvoir, qui semblait stagner déjà depuis un petit moment -il faut dire que tu ne l'utilisait pas énormément non plus- ? Mais bon, c'était avant tout de la curiosité... quelque peu intéressée.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Lénile Püpa le Mer 10 Mai 2017, 16:04

"L'aile Diamant est juste là. Par contre, je ne sais pas où se trouvent ces logements, je n'y ai jamais mis les pieds."

Encore quelqu’un de bien intitule pensât-elle assez fortement sans le dire, qu'était-t'il ? Un professeur ? Un surveillant ? Un élève attardé qui est la depuis des années ? C'était vraiment pas claire pour la jeune femme, elle aurait du cherché plutôt le bureau de la CPE ou bien quelque chose de plus utile qu'un illustre inconnu qui se dressait comme une statut dans le hall d'entrée.

Ah, au fait, c'est Nakamura Akatsuki.

Nakamura Akatsuki, aucune idée de se que voulait dire Nakamura, mais Tsuki c'était la lune... Aka c'était rouge... La blonde dans ses pensée diçidat de faire une petite blague à l'adulte devant elle, toute sourire, pas peut fière de sa découvertes :

<< Enchanté, Lune-rouge-San >> C'était un mélange de la langue locale et du Japonais, ça rendait le tout assez ridicule se qui clairement laissait pas Lénile de marbre, elle ne puis empêché un rire de s'échapper de sa bouche, une sorte de "Pfuhu" caché par l'air qu'elle expirait violemment suite à la blague.

Suite à la question de l'adulte, elle s'approchât un peut plus de lui, visiblement plus à l'aise quand on parle de son métier, qu'est-ce donc était un "Professeur de pouvoirs Théorique", à vri dire c'était surtout le "Théorique" qui dérangeait la blonde, elle n'hésiterait pas à prendre la place de son collegue qui se charge des cours techniques si un jour il lui arrivait un accident, et ça elle le savait, mais ne le dirait quand même pas, ça se fait pas trop non plus de dire se genre de choses.

<< Mmh, comment expliqué cela... J'évalue les "Type" de pouvoirs, leur éventuelle utilitée dans le monde, que ça soit millitaire ou profesionnel, par exemple... Je suis une femme typée "Métamorphe", je choisit donc mon apparence physique, même si je ne peut pas me changé en se que je souhaite je reste une vrai Métamorphe. Niveau millitaire ça aiderait aux missions d'infiltration et d'éspionnage, on ne soupsonnerait pas une enfant n'est-ce pas ? >> Dit-elle, visiblement enjouée de l'explication et bien calée sur le sujet.

<< Dans la vie civile, ou profesionnel ça aiderait pas à grand chose à vrai dire, mon pouvoir est trop tendancieux pour l'utilisé ainsis, comment dire... J'ai beau avoir un corps de petite fille de dix ans, je garde mes capacitée Physique de femme d'une trentaine d'année ! >>

Suite à cela elle pouffe de rire, faisant un tour sur elle même avant de sortir :

<< Mais par contre, je peut touché à toutes les réductions pour les enfants ! Et ça c'est cool car je fait de sacrés économies ! >>

Elle était vraiment enjouée, ca lui faisait visiblement très plaisir de parlé du sujet tout en sortant des blagues, comme si son air hautain avait subitement disparu.

Faut dire que le sujet l'intérêssait pas mal, elle avait vraiment beaucoup de conaisances sur le sujet et aimait partager son savoir aux autres, bien sur elle savait qu'elle n'avait pas le savoir ultime, personne ne l'a après tout, et heureusement.
Elle se remêttat un peut plus droite avant de regardé son interlocuteur :


<< Quel est vôtre pouvoir, messire Akatsuki ? >>
avatar
Lénile Püpa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Akatsuki Nakamura le Mer 10 Mai 2017, 17:24

A l'énonciation de ton nom, la petite fille sourit et te dit :

Enchanté, Lune-rouge-San

Elle rit de sa blague, ça réussi à te faire décrocher un sourire amusé. Mais un petit. On ne te l'avais jamais encore faite, celle-là -pourtant, ça faisait un bout de temps que t'étais là. Mais bon, ça avait l'air de bien l'amuser, même si ça faisait un peu... bizarre, de mélanger deux langues aussi différentes. Suite à ta question, elle te répondit avec un entrain et une joie non-cachés, comme si c'était hyper excitant de parler de ce genre de choses :

Mmh, comment expliqué cela... J'évalue les "Type" de pouvoirs, leur éventuelle utilitée dans le monde, que ça soit millitaire ou profesionnel, par exemple... Je suis une femme typée "Métamorphe", je choisit donc mon apparence physique, même si je ne peut pas me changé en se que je souhaite je reste une vrai Métamorphe. Niveau millitaire ça aiderait aux missions d'infiltration et d'éspionnage, on ne soupsonnerait pas une enfant n'est-ce pas ?


C'était... un peu compliqué. Néanmoins, tu avais au moins une explication sur son apparence, même si tu aurais dû te douter plus tôt que c'était probablement un pouvoir qui lui donnait son apparence -quoique...-. Tu hoches la tête à sa remarque : en effet, dur de soupçonner une enfant. Elle rajouta que dans le reste des cas, ça ne lui servait pas à grand-chose, à part peut-être avoir toutes les réductions possibles et imaginables. C'était cool, mais en attendant, ça ne devait pas la limiter un peu ? Genre elle ne peut pas mettre les pieds dans un bar, avec son apparence juvénile... C'était triste, quand même.

Et tu dois toujours te faire accompagner par un adulte pour plus de crédibilité ? tu lui demandes, sans l'intention de te moquer -bien que c'était parfois dur à deviner, avec toi.

Elle te demanda ensuite quel était ta petite particularité. Ah, comment lui expliquer ton pouvoir, qui en faisait flipper plus d'un... Au moins, ça tenait les gens à l'écart. Tu jettes un coup d'oeil autour de toi, repère une personne lambda au loin -mais assez près pour être assez visible. Tu la désignes de la tête en disant :

Tu vois ce type, là-bas ? Si j'avais envie, je pourrais lui faire croire qu'il a la jambe cassée alors qu'il n'a rien Ou je pourrais lui faire croire qu'on lui a donné un coup dans le ventre. Tu te tournes ensuite vers Lénile. Tu vois un peu le principe, je pense. Tu ajoutes ensuite, avec un sourire narquois et une lueur amusée dans les yeux : Tu veux tester ?

Bien sûr, tu ne t'attendais pas à ce qu'elle accepte non plus. Tu n'avais pas vraiment donné de détails sur ton pouvoir, mais en général tu t'attardais peu sur ce genre de choses : tu allais à l'essentiel, c'était largement suffisant. Et puis, tu n'aimais pas trop donner tes limites, sur ce point -comme sur le reste, d'ailleurs.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Lénile Püpa le Mer 10 Mai 2017, 17:45

<< Ha je te rassure, pour tout se qui est boite de nuit et bars j'ai une pièce d'identitée spéciale, elle précise bien que je suis une métamorphe ainsis que mon âge >>

Dit-elle en souriant de toutes ses dents, c'était assez compliqué pour la jeune femme de vivre comme cela, elle n'avait pas envie de perdre la main sur son pouvoir et de ne plus pouvoir l'utilisé, c'était tout de même son pouvoir à elle, le pouvoir qu'elle aimais tout de même, après pour les réductions suffit de joué à l'enfant et ça passe, non ? 





Tu vois ce type, là-bas ? Si j'avais envie, je pourrais lui faire croire qu'il a la jambe cassée alors qu'il n'a rien Ou je pourrais lui faire croire qu'on lui a donné un coup dans le ventre.

Un léger frisson entour la jeune fille, restant quand même souriante, elle se grattait l'arrière de la tête semblant réfléchir, c'était clairement visible dailleur, c'était un pouvoir assez pratique en soit s'il savait faire n'importe quelle sensation, même dans la vie de tout le jours cela pouvait être utile.

Tu veux tester ?

Directement après cela la jeune fille semblât de plus en plus intéressée, faut dire qu'un pouvoir de se type la était clairement plus pratique que son pouvoir d'adaptation d'apparence, suite à la proposition la jeune fille réfléchissant de plus belle avant de rétorqué :

<< Je n'aimerait pas te donné mal au crane, c'est souvent le soucis avec les personnes de type Psychique comme toi. >>

C'est comme si elle avait instantanément lu dans son jeux, elle avait déjà une tonne d'idée qui lui trottât dans la tête sur comment utiliser se pouvoir, voir même le faire évolué jusqu’à transmettre des son, des odeurs ou des choses dans se genre la, ses pensée s'échappant de sa bouche elle ajoutât :

<< Tu peut donc transmettre des sensations, tu me parle de douleurs mais est-ce que tu peut faire passer des sensations de bien être comme... Je ne sait pas, un orgasme sexuel, ou des choses du genre. >>

Elle fouillât à nouveau dans son sac avant d'en sortir un petit carnet bleuté donc les pages était remplis de mot, trop de mots écrits en brésiliens, une écriture lambda qui laissait à penser que la jeune femme écrivait comme n'importe qui.

<< Alors, les psychique... Tu transmets des douleur et autres... Donc tu peut servir dans la médecine si tu peut transmettre du bien être, niveau militaire tu ferait plutôt des mission de terrain du type foncé et utiliser ton pouvoir sur tes ennemis... Si je ne dit pas de bêtises tu aura mal à la tête à la trop grande utilisation de ton pouvoir, et pas une simple migraine... Niveau évolution je pense que tu serait capable de transmettre des sons, pas des paroles mais des sons, ainsi que des simili-odeurs. >>

Elle pouffât de rire suite à l’exemple dont elle vient de penser avant de le dire.

<< En soit tu est comme une radio ! Ou un Fax ! Sauf que tu choisit toi même se que tu envois ! C'est assez pratique mais en soit ça à beaucoup trop de variables... Par exemple, tes attaques seraient inefficace face à un moine, comme ceux qu'on trouve en chine ou au Japon. >>

Elle sourit suite à cela comme si elle se moquait.

<< Cela dit, je veux bien essayer quelque chose de non-douloureux, pour voir. >>

Lénile fermât son carnet avant de le ranger à nouveau dans son sac, regardant l'homme de haut en bas en souriant, un sourire plus amusé et joueur que moqueur actuellement, elle aimait bien voir les pouvoirs des autres, sûrement du à inefficacité du sien, faut dire vraiment, un pouvoir de métamorphe aussi bridé que le sien n'es pas super pratique, sans compté les désavantages.

Elle n'a jamais parlé des limites de son pouvoir à personne, faut dire c'est un peut la honte, si quelqun savait qu'elle resterait bloqué dans un corps d'enfant pendant une semaine ça serait problématique, suffit qu'on l'enlève et la petite fille serait clairement dans la merde puissance mille.

Elle tournât la tête pour regardé le couloir, il semblerait qu'ils se sont avancés jusqu'au début de l'aile administrative, il y avait pas mal de choses et on croisait beaucoup moins d'élèves que dans les couloirs précédent, comme si ils étaient dorénavant à la Faculté.
avatar
Lénile Püpa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Akatsuki Nakamura le Mer 10 Mai 2017, 19:08

Tu fus surpris quand elle découvrit avec une certaine facilité un des désavantages de ton don. En un sens, ça te vexait ; comment avait-elle réussi à deviner aussi facilement un des inconvénients ? Et toi qui préférais garder tes limites cachées... Tu ne peux t'empêcher de répliquer, sur un ton légèrement vexé, bougon :

J'aurais pu saigner du nez ou avoir des règles même si je suis un homme.

Le dernier était complètement con, mais après tout, pourquoi pas ? Vu le nombre de pouvoir qu'il y avait, devait bien y avoir un mec malchanceux pouvant avoir ses règles, non ? D'ailleurs, tu avais à peine placé ça qu'elle enchaîna :

Tu peut donc transmettre des sensations, tu me parle de douleurs mais est-ce que tu peut faire passer des sensations de bien être comme... Je ne sait pas, un orgasme sexuel, ou des choses du genre.


Tu fais un sourire pendant qu'elle fouille dans son sac. C'était... pas vraiment ça. La remarque sur l'orgasme t'amusa. Si ton pouvoir t'avais permis de le faire, il y aurait longtemps que tu te serais bien éclaté -et l'ayant déjà "ressenti" maintes fois, ça aurais été de la tarte. Cependant, tu eu à peine le temps de placer un "Je..." qu'elle enchaîna directement, un carnet bleu à la main :

Alors, les psychique... Tu transmets des douleur et autres... Donc tu peut servir dans la médecine si tu peut transmettre du bien être, niveau militaire tu ferait plutôt des mission de terrain du type foncé et utiliser ton pouvoir sur tes ennemis... Si je ne dit pas de bêtises tu aura mal à la tête à la trop grande utilisation de ton pouvoir, et pas une simple migraine... Niveau évolution je pense que tu serait capable de transmettre des sons, pas des paroles mais des sons, ainsi que des simili-odeurs. (elle rit à cette pensée) En soit tu est comme une radio ! Ou un Fax ! Sauf que tu choisit toi même se que tu envois ! C'est assez pratique mais en soit ça à beaucoup trop de variables... Par exemple, tes attaques seraient inefficace face à un moine, comme ceux qu'on trouve en chine ou au Japon.

Wow... ça allait beaucoup trop vite pour toi. T'avais rien compris.
Moi et les autres non plus...
Et en plus tu te faisais comparer à un fax. Sympa. Tu la dévisage quelques secondes, essayant de digérer les informations. Dans le tas, t'avais retenu qu'elle avait trouvé que tu choppais un très gros mal de tête si tu abusais trop. Après, pour le reste, t'étais un peu largué... Transmettre des sons ? Des paroles ? Des odeurs ? T'étais pas sûr que ça soit possible. Et tu l'avais perdue quand elle était rentrée dans son délire de moine chinois. Non mais plus sérieusement, d'où elle sortait tout ça ?

Elle t'avoua qu'elle voudrait bien essayer quelque chose de non douloureux pour tester, sauf que... ce n'était pas réellement possible. Pouvais-tu en placer une, maintenant ? Il semblait bien que oui, puisqu'elle ne sembla pas vouloir rajouter d'autres choses :

Euh... je n'ai pas compris la moitié de ton discours, mais je ne peux que faire ressentir des douleurs...

Tu ne précises pas que tu devais déjà les avoir ressenties au préalable, jugeant ce détail inutile -et puis, qu'est-ce que cela lui apporterait ? En espérant qu'elle ne se montre pas trop curieuse et te fasse passer un interrogatoire.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Lénile Püpa le Mer 10 Mai 2017, 22:37

" Euh... je n'ai pas compris la moitié de ton discours, mais je ne peux que faire ressentir des douleurs... "

C'était clairement pas une lumière, mais soit, certaines personnes ont besoin de plus d'attention que d'autres, elle avait appris ça durant ses études, qu'elle pouvait tombé sur des élèves indisciplinés ou d'autres totalement cons, elle avait le parfait tout en un devant ses yeux, un homme typique de se qu'elle n'aimait pas en mode je suis sombre, détestable et j'aime pas parlé aux gens, même si la petite frustration qu'elle sentait dans le regard de son collègue la faisait doucement gloussé dans un "Héhéhé~" bien audible. 

Avoir ses règles ? Au final son exemple était pas si mauvais mais c'était assez rare, Lénile pourrait lui expliqué mais ça serait trop d’efforts pour qu'il comprenne, et elle avait clairement pas envie de trop expliqué à un homme pareil comment fonctionne son propre pouvoir, elle allait juste lui expliqué sa Némésis, ça sera le plus simple. 

<< Disons que... Face à quelqun qui sait vidé son esprit, tu est inutile, en gros. Et les moines ont cette spécialité. >> 

Dit-elle dans le même ton professorale que précédemment, elle soupira longuement en s'étirant, levant le buste en imposant sa poitri-planche à pain. 

<< M'enfin, je me ferait un plaisir de te donné un cours devant une bière, un saké ou un Whisky, ça sera toujours agréable. >>

Toujours souriante, cette proposition sonnait plus comme une proposition de rendez-vous qu'une quelconque sortit à boire un verre, la jeune fille était légèrement amusée, en plus le "Reset" de son pouvoir allait bientôt avoir lieu, être bloqué dans le corps d'une enfant est vraiment très désavantageant après tout, et puis...

Lénile se pose les mains sur la poitrine et pense à voix haute : 

<< Et puis j'vais récupéré mon corps de rêves tiens... Ca sera bien aussi ! >>

Faut dire qu'à la base, Lénile est super bien gaulée, comme si elle était la femme la plus belle du monde, à ses yeux. Elle est belle, mais bon dieu qu'elle est chiante.
avatar
Lénile Püpa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Akatsuki Nakamura le Jeu 11 Mai 2017, 20:57

Disons que... Face à quelqun qui sait vidé son esprit, tu est inutile, en gros. Et les moines ont cette spécialité.

Oh, c'était donc cela, son délire chelou sur les moines... Sauf que premièrement, ça ne courrait pas dans les rues, et deuxièmement, la bonne vieille méthode forte marchait toujours contre eux, non ? Tu ne devais pas être trop rouillé niveau corps à corps, tu te essayais de te débrouiller pour continuer à t'entraîner un peu -plus parce que ça te défoulait qu'autre chose-, mais on ne pouvais pas en dire autant dans le maniement des armes... T'avais probablement dû perdre un peu (beaucoup ?) la main. Mais bon, comme la probabilité que tu doives affronter un moine était assez faible, tu n'avais pas à t'en faire à ce niveau-là.

Sauf que les moines, ça ne cours pas dans les rues, tu marmonnes, plus pour toi-même.

Elle te dit qu'elle te ferait volontiers un cours devant une bière ou même un whisky ; tes yeux s'illuminent à la seule mention des boissons alcoolisées : ça devenait plus intéressant, d'un coup. Tu ne saurais dire si c'est la perspective de pouvoir améliorer tes pouvoirs ou d'avoir droit à un petit rafraîchissement t'intéressait le plus ; peut-être que les deux éveillaient ton intérêt ? Avant que tu ne puisse lui répondre, elle sortit :

Et puis j'vais récupéré mon corps de rêves tiens... Ca sera bien aussi !

Tu mis un peu de temps à comprendre. Son corps de rêve ? C'est vrai qu'elle prétendait pouvoir choisir son apparence... Mais tu ne préférais pas la voir pendant qu'elle se transforme, pour éviter les problèmes et les mauvaises surprises, n'étant pas sûr que les vêtements allaient suivre durant sa transformation. Enfin, si elle pouvait vraiment se transformer... Juste pour ça, tu aimerais bien voir si c'est vraiment son pouvoir, au diable la pudeur et la politesse.

Hm... Si tu le dis. Bien que ça ne me gêne pas, évites de le faire en public, si tu vois ce que je veux dire. Sinon, pour le cours, pourquoi pas, tu lui dit, ton intérêt à nouveau titillé à la mention du cours.

Tu te demandais bien à quoi elle pouvait bien ressembler sous sa forme adulte. Tu restais un homme, après tout, et tu restais curieux au niveau de... certains détails, bien qu'elle ne t'intéresse pas forcément. C'était juste de la curiosité ~



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée d'une catastrophe [PV : Akatsuki Nakamura]

Message par Lénile Püpa le Ven 12 Mai 2017, 23:25

"Sauf que les moines, ça ne cours pas dans les rues"

Ha pour le coup il avait pas tord, et il avait aussi l'air d'avoir compris, pas si stupide que ça quand même le beau gosse, il avait l'air intéresser donc ça arrangeait la blonde. 

Suite à la proposition du rencard ses yeux se sont illumines à la simple notion de l'alcool, tiens, alcoolique le Japonais ? Mauvais point pour Lénile, elle n'aimait pas ça, en plus des hommes violent.

"Hm... Si tu le dis. Bien que ça ne me gêne pas, évites de le faire en public, si tu vois ce que je veux dire. Sinon, pour le cours, pourquoi pas"



Elle ne puis s'empêchée de rire, comment avait-il compris cela ? Bon, tant qu'a faire autant lui expliquée, elle reprenât un regard mi-sérieux, toujours en train de regardé le pion avant de dire : 

<< Je te rassure, il me faut une nuit complète pour ma transformation, et une semaine de refroidissement sinon j'risque de me transformée en un espèce de liquide vert visqueux. >>

Elle plaisantait bien évidement sur le dernier point mais ça la faisait rire intérieurement, et pas qu'un peut, les pouvoirs sont un sujet assez sensible, mise à part les connaisseurs comme elle, peut de monde connaissait les effets de certains types.

<< Bon ! Pour notre rendez-vous ! Demain à vingt heure tu viendra me cherchée ! >>

Elle s'imposait pas mal, suite à cela elle sortit ses clés avant de tourné les talons en sautillant vers la salle des professeurs et fini par ouvrir la porte pour disparaître dedans. 


[HRP : Tout petit post mais j'avait vraiment plus d'inspi :s ]
avatar
Lénile Püpa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum