It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Mila le Ven 05 Mai 2017, 17:59

It's time to play with fire, shall we?

feat. Noa ♥

“Charm is the ability to insult people without offending them; nerdiness the reverse”  


Le temps si doux est un temps de renaissance. Un temps que je voudrais perpétuellement, mais pourtant ce temps annonçait aussi beaucoup de travail pour nous, la race humaine. Pour moi, j'avais mes évaluations qui passeraient sûrement dans les prochaines semaines et je n'y étais pas préparé. Pourquoi avais-je accepté ce poste si je ne faisais pas le moindre effort? Bonne question qui restera en suspense pendant encore un demi siècle, malheureusement. J'errais tranquillement dans mon bureau pendant que le soleil rayonnait paisiblement à l'extérieur. Est-ce que j'allais vraiment rester planté ici? Vous rêvez! Décidé, j'abandonnais ma paperasse et enfilais mon petit veston bleu-marin tout en quittant précipitamment le triste bureau qu'on m'avait donné. Je ne devais pas m'éloigner trop de l'Académie, mais j'avais besoin d'air et surtout, j'avais faim. C'est quand même ironique. J'avais faim comme une personne normale et pourtant, je ne mangeais jamais leur nourriture. Je buvais du café une fois de temps en temps, mais c'était tout. Dans mon appartement, je n'avais qu'une cuisine pour faire beau et c'était quand même triste. À peine un instant plus tard, je quittai enfin l'imposante bâtisse et me dirigeai vers ce qui semblait être des Quartiers reliés à l'Académie. Je trouvais par joie un parc publique et y pénétrant, traînant légèrement le pied. Je m'arrêtai devant un lit de fleur avant de vider quelque peu l'énergie de certaine d'entre elle, mais tout en les gardant en vie. Rassasié, je continuais de me promener tranquillement. Comment aurais-je pu rester enfermé avec une si belle journée? J'espérais que le temps s'arrête un moment et soudainement, je pris la décision de m'allonger un instant. Je choisi un arbre parmi les autres et m'étendis sur l'herbe naissante qui l'entourait. Je mis mes mains derrière ma tête, sur ma nuque, et, les paupières closent, je profitais amplement de la brise qui passait dans mes cheveux de jais. Le silence du parc était tout aussi relaxant et j'étais bien heureux de n'être plus dans tous ces papiers. Ils pourraient bien me taper les doigts de retour à l'Académie et j'en aurais rien n'à faire! Je ne pouvais simplement pas résister à une si belle journée de printemps. 

made by guerlain for epicode
avatar
Mila

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Invité le Sam 06 Mai 2017, 20:24

En cette belle journée printanière, presque estival j’avais décidé d’aller un peu au parc pour changer … la dernière fois que j’y étais allé c’était … attend …. Jamais ? A si ! La fois où j’espionnais Luxia et ou j’ai dû la ramener en urgence à l’académie parce qu’elle nous faisait une crise devait compter … même si ce n’était pas sou ma forme humaine …

Enfin bref je m’étais habillé de ma tenue de sport pour aller courir. Et mon itinéraire passait donc par là. Je m’y étais un peu attardé pour voir les végétaux qui ont été choisie pour ornées les massifs. … Des sauges d’ornements, des iris quelque hémérocalles entre autres … Je rêve ou il y a quelque fleurs flétries ? Bizarre … une maladie ou un insecte peut être … bon au pire les paysagistes s’en occuperons.

Bref au milieu de ma course il me vint l’idée et surtout l’envie de voir le parc dans son ensemble … Du coup dans un élan de connerie certain j’ai la brillante idée de grimper a un arbre. Perché a plusieurs mètre au-dessus du sol j’admirai la vue qui m’était offerte … on pas mal d’ici et la vue est superbe … d’ailleurs en parlant de bel vue … il me semble reconnaitre le prof di littérature au loin. Non pas le drogué, l’autre, celui qui est canon ! L’intellectuel … je le vois prendre place au pied de l’arbre qui me sert de perchoir et s’allonger. J’avoue je ne crachais pas sur le spectacle … malheureusement je n’ai pas pu m’extasier trop longtemps car un bruit suspect se fait entendre …. La branche commençais a craqué

J’ai juste le temps de proféré un « et merde » que la branche se brise et je tombe au sol juste à côté du prof ….

Moi affalé de tout mon long par terre sur le dos « ….aie … »


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Mila le Sam 06 Mai 2017, 22:20

It's time to play with fire, shall we?

feat. Noa ♥

“What a strange thing!
to be alive
beneath cherry blossoms.”


Les paupières closent, j'espérais pouvoir profiter de cette agréable journée. Les jours de pluie étaient bien trop présent dans cette partie du pays et encore plus lorsque le printemps pointait le bout de son nez. J'allais me redresser doucement pour pouvoir allumer une cigarette alors que le bruit lourd d'un crackement me fit sursauter. Je redressais à peine le regard vers le haut qu'une branche succomba sous le poids de quelque chose de lourd. Je haussais les sourcils quelque peu alors qu'un jeune homme venait à peine de tomber jusque à mes côtés, directement sur le dos. Il laissa échapper un léger ''aie'' et je ne pu m'empêcher de sourire amusé. Je reconnu sur le fait le jeune homme. Noa était un des élèves que j'avais eu dans l'une de mes premières classes et je dois dire que son charme tout en subtibilité était agréable au regard. Je mis en quête de l'aider tout de même à se relever pour qu'il prenne appuit sur le tronc d'arbre. La chute n'avait sûrement pas passé inaperçue sur le dos du jeune homme. Je lui souris gentiment, même peut-être avec une touche de charme..., et je lui caressais doucement le dos.


- Vous vous preniez pour un oiseau ma parole!, dis-je amusé, Ces arbres ne semblent pas aussi résistant que vous pouvez le croire, j'espère que vous n'avez pas trop mal...


Je retirais mes mains de sur Noa pour lui laisser le temps de reprendre ses esprits. Je devenais quelque peu charmeur quand il question de ce garçon, mais je n'avais aucune attirance physique directement, enfin j'essayais de me persuader du contraire, j'aimais simplement me moquer un peu. Je n'avais pas l'intention de perdre mon job pour autant. Du rentre dedans, classe et subtile, tout comme avec Yuu. Simplement ce dernier m'avait prit bien plus de chose que le simple désir que nous pouvons ressentir quand il est question d'une relation de un soir. Je laissais échapper un soupire et reposais mon regard sur le jeune homme aux cheveux de jais. Je glissais une mèche de mes cheveux derrière mon oreille tout en souriant doucement.


- Il faut dire que les oiseaux que je croise habituellement, ne sont pas aussi agréable à regarder. Avez-vous besoin que je vous conduit à l'infirmerie?

made by guerlain for epicode
avatar
Mila

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Invité le Sam 06 Mai 2017, 23:06

Alors que j’étais quelque peu sonné par ma chute par ma chute j’entrouvre les yeux pour y voir une vision divine. Un visage aux traits angéliques était penché au-dessus de moi. Je suis mort et j’ai atteint le paradis c’est ça ? Aïe ouctch … non je suis toujours vivant …. Sa y’est les infos remonte au cerveau. C’est le prof qui est au-dessus de moi. Ce dernier m’offre son aide pour que je puisse me relever et m’adosser à l’arbre. J’espère ne pas m’être encore pété des côtes … En tout cas je ne vous cache pas que j’ai mal au dos et que j’éprouve quelque difficulté a respiré convenablement.

_ - Vous vous preniez pour un oiseau ma parole!, dis-je amusé, Ces arbres ne semblent pas aussi résistant que vous pouvez le croire, j'espère que vous n'avez pas trop mal...

_ …. Ça devrait aller … enfin je crois

_ - Il faut dire que les oiseaux que je croise habituellement, ne sont pas aussi agréables à regarder. Avez-vous besoin que je vous conduis à l'infirmerie?

Je ne relevais pas vraiment son compliment sur mon physique me contentant de rire par rapport a sa remarque sur les oiseaux.

_ Vous allez rire …. Vous me croyez si je vous dis qu’il n’y a encore pas si longtemps j’étais justement à moitié oiseaux ? Je peux vous dire que le vol plané à la vertical ce n’est pas la meilleur figure qui soit.

J’ignore si c’était parce que j’étais encore un peu sonné à cause de ma chute ou bien si je suis tout simplement un peu con et bigleux mais je ne réalisais pas vraiment ce qui signifiais les gestes et jeu de regard du beau littéraire.

_ Je ne pense pas que l’infirmerie sois vraiment nécessaire … j’ai juste besoin de rester assis le temps que la douleur et les vertiges passent.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Mila le Dim 07 Mai 2017, 03:43

It's time to play with fire, shall we?

feat. Noa ♥

“Rafe didn't just flirt-he charmed girls right up to the point where they fell for him, then he changed his mind.I called him a player with attention deficit disorder.”

― Kelley Armstrong, The Gathering


Je continuais de fixer le jeune homme alors qu'il reprenait graduellement ses esprits. J'avais une forte envie de sortir l'une de mes cigarettes et de le fumer tranquillement, mais je n'avais pas envie de forcer ma compagnie à endurer l'odeur mentholée qui dégageait lorsque le tabac brûlait. Je décidais simplement de laisser la brise légère détendre mes pauvres nerfs. Je détachais mon regard sur garçon. Je balayais du regard le parc complètement silencieux ainsi que la végétation naissante. Je me souris à moi-même alors que je repensais aux pauvres plantes que j'avais affaiblis plus tôt. Elles ne devaient pas être en très bonne état pour le moment, mais dans moins d'un jour, elles auraient reprit de leur vigueur. Je n'étais pas un meurtrier et encore moins vis-à-vis ce qui faisait en sorte que nous étions capable de vivre sur cette terre. Le rire de Noa fit en sorte que mon regard ce posa de nouveau sur ses pupilles jaunes. Ce simple rire se mit à résonner quelque peu dans mon être et je lui décrochais un sourire enjôleur, mais le jeune homme ne remarquait pas mes petits signaux. C'était bien dommage, d'ailleurs...


_ Vous allez rire …. Vous me croyez si je vous dis qu’il n’y a encore pas si longtemps j’étais justement à moitié oiseau ? Je peux vous dire que le vol plané à la vertical ce n’est pas la meilleur figure qui soit.


Un rire grave s'échappa du fond de ma gorge et me fit sourire davantage. Je le croyais, bien que cela pourrait surprendre n'importe qui, mais quand il était question de l'Académie Tsuki, rien ne pouvait plus vous surprendre. J'avais encore mon masque sur le visage et je trouvais cela soudainement bien pesant. Je jouais un peu avec le jeune homme à côté de moi, malgré que normalement je n'aurais pas hésiter à lui faire la cour. Seulement un homme s'était épris de tout ce que j'avais à offrir et maintenant ces petits me semblaient quelque peu fade. Pourtant, par réflexe sûrement, les choses se poursuivirent comme à l'ordinaire, enfin, pour ma part.


_ Je ne pense pas que l’infirmerie sois vraiment nécessaire … j’ai juste besoin de rester assis le temps que la douleur et les vertiges passent.


Je haussais faiblement les épaules tout en posant mon regard pétillant de plaisir sur Noa.


- Soit... seulement dites-le moi si vous ne vous sentez pas mieux... j'essayerais de remédier à la situation, dis-je innocemment.

made by guerlain for epicode
avatar
Mila

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Invité le Ven 12 Mai 2017, 18:59

Il semblerait que ma remarque ai fait sourire le prof. Bizarrement quand on parle d’oiseau les gens ont souvent tendance à se marrer. Je ne vous dis pas l’air con que je me paye quand je dis que je savais me changer en piaf avant.

_ - Soit... seulement dites-le moi si vous ne vous sentez pas mieux... j'essayerais de remédier à la situation, dis-je innocemment.

Alors je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression qu’il Ya quelque chose de bizarre la tout de suite mais je ne sais pas quoi … je n’arrive pas à mettre le doigt dessus c’est étrange. La situation ? Le décor ? Le fait que j’ai cessé mon jogging juste pour voir du paysage ? La météo peut être … ah non ça y’est j’ai trouvé ! Le prof … son regard, son sourire … ça me rappelle quelque chose … mais quoi ? Ah oui je sais ! Moi, quand avec Yasushi on se tournait autour … Alerte au rouge situation dangereuse ! Engager la manœuvre de replis stratégique de toute urgence !

Bien que Maladroitement j’essayais de me relever en prenant appuie contre l’arbre. Une fois bien redresser (vous faites pas d’idée je veux seulement dire debout bande de pervers) je m’excusait au près du prof.

_ Bon vous m’excuserez ce n’est pas que votre compagnie est désagréable loin de la ! Mais j’ai des choses à faire. Bonne journée quand même.

Sur le papier tout était censé ce passé pour le mieux sauf que aller savoir j’exécutais un pat de travers ce qui me fit tomber à la renverse sur le professeur de littérature. Lui était allongé sur l’herbe tandis que moi j’étais à califourchon sur lui mon visage au-dessus du siens me tenant retenant par mes bras poser de part et d’autre de sa tête. Et la … c’est le drame.

hrp:
navré pour l’attente

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Mila le Sam 13 Mai 2017, 01:44

It's time to play with fire, shall we?

feat. Noa ♥

«I don't just flirt with disaster.  I give it a fucking orgasm.»


Noa sembla soudainement quelque peu craintif et c'est à ce moment que mon sourire doubla de volume. Cet effet que je faisais aux autres ne m'était pas étranger. C'est sûrement pourquoi j'aime autant taquiner les autres ou encore jouer avec leur sentiment. Pourtant, la partie ''jouer avec leur sentiment'' sonnait plutôt faux. J'étais un briseur de coeur certes, mais en étant complètement honnête. Les gens tombaient trop facilement en amour. Je suis sûr que la majorité d'entre eux ne savent même pas ce que le mot «aimer» signifiait réellement. J'étais un écrivain, mais aussi un très bon philosophe, car j'acceptais le non-savoir que j'avais sur la vie et encore plus la solitude qui s'offrait à moi lorsque je n'arrivais jamais à répondre un simple «moi aussi». À la place, je m’esclaffais de rire. Je riais même presque jusqu'aux larmes. Vous m'aimez vraiment ma chère? Comment pouvez-vous en être aussi sûr? Vous ne me connaissez pas. Je ne suis qu'une ombre qui quitte vôtre lit très vite après le mal accompli et le pire dans tout ça, c'est que l'ombre que j'étais ne revenais jamais deux fois. Et vous arrivez encore à affirmer une telle chose? Mais c'est que vous êtes bien sotte, ma chère amie! Mais toute cette religion que je suivais depuis toujours est aujourd'hui devenu bien illusoire ou encore... simplement confuse, je dirais. Le jeune homme fit un mouvement brusque me sortant de mon passé. Je redressai mon regard bleu nuit vers celui jaunâtre de mon élève. Il ne semblait pas aller mieux et surtout, très mal à l'aise. Il était adorable... J'en prendrais bien une bouchée. Souriant doucement, je suivais les mouvements du jeune homme des yeux. Sa silhouette était vraiment agréable à l’œil et si on parlait de son visage, il était des plus curieux. Après sa tentative gracieuse de se relever, il m’interpella alors que mon oeil se promenait sur chaque parcelle de son corps.


_ Bon vous m’excuserez ce n’est pas que votre compagnie est désagréable loin de la ! Mais j’ai des choses à faire. Bonne journée quand même.


Je ne fis aucune réaction suite à cette phrase, pourtant je continuais de sourire du coin des lèvres. Je n'avais pas l'intention de contredire le jeune homme ou encore de le pousser à rester avec moi. J'étais quand même un professeur de l'Académie et même si je ne tenais pas tellement à mon travail, je n'étais pas du genre à courir après les autres. Toujours étendu au sol, contre l'arbre, je ne fis que profiter de la brise et de la vue que j'avais de Noa. Celui-ci se mit à se déplacer plutôt brusquement et bien vite, il fit un faux pas. Un faux pas qui lui coûta un retour en arrière, ou plutôt un pas en avant. Le jeune homme venait de tomber sur moi tout en appuyant ses mains le long de mon visage alors que le sien n'était pas si loin du mien. J'avais été surpris sur le coup, mais vite mon sourire devenu bien moqueur alors que je regardais le visage gêné de l'homme au-dessus de moi. Je me redressai en prenant appui sur mes coudes en rapprochant davantage mon visage du sien. Tellement proche que je pouvais sentir la respiration du jeune homme sur mon visage. Je n'étais pas mal à l'aise dans cette position, mais je m'attendais à ce que Noa se retire assez rapidement vu sa réaction un peu plus tôt. Je laissai cet instant dans le silence à le pénétrer du regard. Je relevai doucement le bras pour le glisser vers ses cheveux. Une feuille s'était nichée sur sa tête et je la retirai délicatement, espérant ne pas le faire fuir... Mon visage s'était dangereusement rapproché par la même occasion. Tout sourire, j'essayai d'analyser le visage de Noa. Je n'arrivais pas à savoir se qu'il pensait de la situation et encore moins se qu'il en donnerait pour lui, mais pour moi tout était clair. Comme cela l'a toujours été. Je fis glisser ma main le long de la joue du jeune homme avant de reprendre appui sur le sol du parc publique.


- Vous êtes une splendide créature et je ne me plaindrais pas si je pouvais goûter à vos lèvres, seulement... vous voyez, je ne crois pas que ce soit réciproque, dis-je quelque peu amusé.


Je disais cela avec la plus grande aise. Sa réaction elle-même me comblait de plaisir, même d'euphorie. Voir que je ne le rendais pas indifférent et qu'il essayait prestement de me fuir... Il devait sûrement avoir quelqu'un ou encore il devait être effrayé par l'idée d'avoir un quelconque rapport avec un enseignant. Seulement, il ne semblait pas être ce genre de personne, à craindre ainsi l'autorité. Comme je l'ai dit plus tôt, je ne tors pas la main des gens pour avoir des contactes avec eux. Je valais beaucoup plus que cela, mais sur le coup, un regard topaze me traversa l'esprit. Ah... je joue avec le feu et je risque tôt ou tard de me brûler... je le savais.

made by guerlain for epicode
avatar
Mila

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Invité le Mar 16 Mai 2017, 18:12

Je le vois professeur afficher un sourire qui me faisait presque pensé qu’il se foutait de a gueule. En même temps vu ma bien piètre performance … ya de quoi ! Il retira une feuille coincé dans mes cheveux en avançant son visage du miens. Moi au contraire j’avais pour réflexe de le reculé le plus qu’il m’était possible. Il aventura ensuite sa main sur ma joue avant de déclarer

_ Vous êtes une splendide créature et je ne me plaindrais pas si je pouvais goûter à vos lèvres, seulement... vous voyez, je ne crois pas que ce soit réciproque,

Bon voilà qui en dit long sur ces intentions … on peut dire qu’il est du genre rentre dedans. A une époque je me serais laissé séduire sans aucun problème. Enfin même si ce ne serais pour moi qu’un coup d’un soir. Ou au pire un plans cul régulier ou sex friend mais sans aucun sentiments derrière. Cependant à présent, je suis en couple et je ne peux plus profité de ces extra qui appartiennent à la vie de célibataire. Surtout que en plus … toute ces choses-là, les sentiments, la fidélité, etc se sont des choses totalement nouvelles pour moi. Et je ne vous cache pas qu’avec toutes les tentations qui se présentent à moi j’ai du mal. Pourtant je résisté, tant bien que mal.

Je pris la main du professeur dans la mienne pour le retiré de doucement de mon visage, arborant une mine fermé pour ne pas laisser entendre que j’aurais une quelconque envie qu’il y ai quoi que ce soit.

_ Je suis désolé mais mes lèvres et tout ce qui va avec appartiennent déjà quelqu’un d’autre.

Suite à ce bref échange je me relevais et tendait ma main au professeur l’aider si besoin.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Mila le Jeu 18 Mai 2017, 00:05

It's time to play with fire, shall we?

feat. Noa ♥

“Or maybe spring is the season of love and fall the season of mad lust. Spring for flirting but fall for the untamed delicious wild thing.”

J'analysai toujours le regard de Noa alors que celui-ci semblait à cours de mot. Mes paroles l'avaient affectées sans le moindre doute et cela me fis sourire d'autant plus amusé. Le jeune homme ne se fit pas prié et prit ma main dans la sienne pour l'éloigner de son visage. Je ne cachai pas ma déception face à cette décision, mais je m'y attendais. Sa mine était renfermé et mes yeux se mirent à pétiller de plaisir. C'était ce genre de réaction qui me faisait autant de bien à mon égaux. J'avais le sentiment que le jeune homme au-dessus de moi essayait de cacher son désir de répondre à mes avances, mais j'étais plutôt impressionné face aux efforts de ce dernier pour le cacher.

_ Je suis désolé mais mes lèvres et tout ce qui va avec appartiennent déjà quelqu’un d’autre.

Je laissai échapper un petit rire amusé alors que j'acceptai gracieusement la main qu'il me tendait. J'avais vue pile. Un amoureux... et bien. Je le croyais comme moi, mais j'imagine que les apparences sont réellement trompeuses ici. Que puis-je dire? J'étais un éternel romantique, mais pas pour moi-même. Mon regard devenu plus tendre que séducteur après que je ne m'ai relevé péniblement du sol.

- Oh mais Monsieur Greenwitch, c'est pourquoi j'ai bien dit que ce n'était pas réciproque vous saurez, dis-je amusé. Je voulais simplement être franc et il faut dire que votre corps semble être en désaccord avec vos dires, mais encore là c'est mon avis personnel.

Cette rencontre devenait plutôt intéressante, je dois l'avouer.

made by guerlain for epicode
avatar
Mila

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Invité le Sam 20 Mai 2017, 11:12

Ma réaction semblait amuser le professeur. C’était visible aussi bien par son regard que par son rire. Cependant il se laissa aider avant de m’adresser un sourire bien étrange. C’était quoi ? De la pitié ? Je ne sais pas trop …ça me rappelle quelque chose … on dirait un peu les sourires trop rares à mon gout que m’adressais Yasushi.

- Oh mais Monsieur Greenwitch, c'est pourquoi j'ai bien dit que ce n'était pas réciproque vous saurez. Je voulais simplement être franc et il faut dire que votre corps semble être en désaccord avec vos dires, mais encore là c'est mon avis personnel.

Face à cette affirmation, je levais un sourcil en pointe interloqué ?

_ Mon corps ?

Machinalement j’abaissais mon regard pour me rendre compte de quoi il parlait. Malgré mes vêtements amples, une certaine bosse était bien visible. Putain heureusement que je ne porte pas de leggins, imaginez la honte sinon.

Dès que je pris conscience de mon état mon visage s’empourprait quasi-instantanément et je me mis dos à lui histoire de cacher un peu ça en tentant de masqué ma gêne par un raclement de gorge.

_ Et heu … vous venez souvent au parc ?

Tentative de changer sujet vraiment minable ! Il faut que je trouve quelque chose pour calmé le fauve pense quelque chose … je ne sais pas moi …. Des glaçons … putains achevez moi. Amour propre où est tu ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Mila le Dim 21 Mai 2017, 02:10

It's time to play with fire, shall we?

feat. Noa ♥

“What am I going to do with you?
I have suggestions, but this might not be the place for them.”

_ Mon corps ?

Son sourcil s'était redressé quelque peu confu et après un instant, il baissa son regard pour analyser lui-même son corps. Je ne pu m'empêcher de rire en voyant son visage tourner cramoisie stupéfait par la vérité de mes paroles. Je me penchai légèrement pour ramasser mon veston qui était toujours au sol avant de le vêtir nonchalemment. Noa s'était rapidement retourné par la même occasion pour que je ne peuve plus apprécier la vue. J'avais un sourire collé au visage depuis le début de cette conversation. Ça m'amusait beaucoup. C'était d'ailleurs, beaucoup plu intéressant qu'être prit dans ma paperasse à mon bureau. Je pouvais profiter de la température et aussi de la compagnie d'un beau jeune homme, que demander de plus? Je glissai mes mains dans mes poches toujours le regard posé sur mon interlocuteur. La brise se leva de nouveau et je me mis à balayer le parc du regard. Il n'y avait toujours personne sauf Noa et celui-ci cherchait désespérément ses mots.

_ Et heu … vous venez souvent au parc ?  

Mon sourire s'accentua. Je me demande encore si je devrais continuer de le pousser vers la direction que j'avais choisi, mais bizarrement, j'avais au fond de moi un sentiment que je ne pouvais expliquer qui me faisait douter grandement sur mes techniques d'approche. Ou encore, sur mes intentions envers le jeune homme. J'avais déjà briser des couples auparavant, mais voulais-je vraiment le faire désormais? Les mauvaises habitudes ne nous quittent jamais vraiment... que voulez-vous.

- Pas vraiment, mais si j'aurais su qu'il y avait des jeunes hommes aussi séduisants que vous qui tombaient des arbres dans le coin, je serais venu plus d'une fois, croyez-moi, dis-je de plus en plus moqueur.

made by guerlain for epicode
avatar
Mila

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Invité le Dim 28 Mai 2017, 21:50

Ce prof … ce fout de ma gueule ouvertement ! Néanmois quand il s’était baissé pour ramasser sa veste j’avoue en avoir profité pour attarder mon regard du coin de l’œil sur son corps … en particulier son fessier… qu’il a de très jolie d’ailleurs. Après tout, comme on dit chez moi, ce n’est pas parce que t’es au régime que tu n’as pas le droit de regarder le menu ! Je le voyais enfilé sa veste (à défaut d’autre chose, pardon je m’égare) en me répondant.

- Pas vraiment, mais si j'aurais su qu'il y avait des jeunes hommes aussi séduisants que vous qui tombaient des arbres dans le coin, je serais venu plus d'une fois, croyez-moi.

C’est qu’il continus sur sa lancé le bougre ! Bon très bien Noa avant toute chose calme toi, inspire profondément ! Le temps de faire disparaitre ou au moins diminué les « tensions » … bon je ne vais pas vous dire à quoi j’ai pensé pour y parvenir … Bref toujours est-il que j’arrivais à redevenir maitre de moi-même. En posant à nouveau mon regard sur lui je remarque qui baladais le siens sur tout le parc qui était encore vide à cette heure-ci. Pourtant le retour du soleil et la remonter des températures (dans tous les sens du terme d’ailleurs) m’ont donné ne envie et surtout petite idée.

_ Une glace, ça vous tente ?

Vu que pour le moment, niveau conversation on peut franchement mieux faire, et que le blanc n’est pas loin, quitte a le voir s’installer autant que ce soit pour une bonne raison … avoir la bouche pleine par exemple … pleine de quoi en revanche, allez savoir !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Mila le Lun 29 Mai 2017, 08:17

It's time to play with fire, shall we?

feat. Noa ♥

Know what's on the menu?
me - n - u

Je voyais bien que Noa faisait de son mieux pour se contrôler alors que mes paroles résonnèrent dans son esprit. Je souriais toujours du coin des lèvres, mes mains dans mes poches de veston. J'avais une envie irrésistible de l'embrasser ou simplement de le toucher, mais je n'étais pas un violeur. Du moins, pas officiellement. Je rigole! Je tiens quand même à ma peau et encore plus quand il était question des personnes de l'Académie. Me retrouver à forcer la main à un étudiant ou un professeur doté d'un pouvoir? Non, merci. Je passe mon tour. Je me revoyais alors que je forçais souvent les jeunes personnes à terminer ce qu'ils avaient entreprit avec moi, car c'étais tout ou rien avec moi. Tu savais dans quoi tu t'embarquais à la base alors il n'y avait aucun retour en arrière. Quelle horrible personne j'avais bien pu être sous les doutes des autres. Je jouais avec leurs sentiments tout en les soulageant de leur crainte, mais au fond, je ne faisais que manipuler pour avoir ce que je voulais à la fin. Pourquoi au final? Pour du sexe? Pour mon besoin personnel? Je n'ai jamais eue de réponse sur les raisons de mes actes et je ne crois pas que j'en aurais une de si tôt.

Le vent se leva de plus en plus et nous restâmes debout à ne rien dire pendant un moment. Noa agonisait sous ses pensées alors que j'appréciais agréablement la vue. Le soleil éclaircissait doucement l'herbe alors que le vent dansait entre les branches et le calme environnant aidait grandement à calmer mes nerfs ainsi que mes hormones... ou pas.

_ Une glace, ça vous tente ?

Mon regard se posa doucement sur le jeune homme un instant. Je me demandais soudainement son âge, mais il ne semblait pas aussi jeune que les autres, mais les apparences sont souvent trompeuses et j'en ai bien conscience. Me faire traiter de pédophile était encore plus loin de mon but ici. Toutefois, j'avais le sentiment qu'il devait être dans sa début vingtaine ou encore entre les 18-19 ans, donc je ne courais sûrement pas de risque dans mes débuts. Mon visage était toujours remplit de malice et mon sourire moqueur était tout à fait visible pour Noa et ça me faisait bien rire de jouer un peu.

- Pourquoi pas, dis-je le regard plein de promesse, un peu de fraîcheur refera sûrement descendre la température... qui sait?

made by guerlain for epicode
avatar
Mila

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Invité le Jeu 01 Juin 2017, 16:56

Suite à ma proposition le prof m’adressa un regard d’abord interrogateur puis ensuite malicieux accompagné d’un sourire très certainement remplit de sous-entendus.

_- Pourquoi pas, un peu de fraîcheur refera sûrement descendre la température... qui sait?

Ainsi donc nous dirigions vers une boulangerie que je connaissais et qui vendais des glaces. Il y avait le choix entre les glaces a l’italienne (enfin les fausses glaces italiennes, celles ou le gugus il la fait coulé dans le cône comme de la chantilly, alors que les vrais glaces italiennes se mangent a la cuillère. Perso je raffole de celle au goût stracciatella mais pardon je m’éloigne du sujet) ainsi que des glaces plus … comment dire … industriel du genre magnum etc. Dommage il n’y as pas les boules de glaces au gout recherché telle spéculos comme propose Jeff de Bruge mais tant pis ! En plus si je m’amusais à lécher une glace deux boules, ça aurait été vraiment trop tendancieux et le prof m’aurais sans doute sauté dessus pour me violé.

Bref, personnellement j’avais prix une glace Magnum Pink, à la framboise avec un enrobage chocolat. Une fois que le prof eu choisie à son tour nous nous installions quelque part pour commencer à déguster notre achat. Personnellement j’avais commencé par croquer le chocolat à l’extrémité afin de me laisser libre accès au cœur plus tendre framboise. Je m’amusais d’ailleurs a dégusté celui-ci en suçotant, récupérant l’éventuel crème glacé d’un coup de langue expert. Parfois lançant un regards aguicheur au professeur … Moi joué avec le feu ? Non … Le premier qui craque a perdu ! J’interrompais ma provocation pour entamer quand même la conversation.

_ Et sinon vous venez d’où si c’est pas trop indiscret ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Mila le Jeu 01 Juin 2017, 21:04

It's time to play with fire, shall we?

feat. Noa ♥

“Indifference and neglect often do much more damage than outright dislike.”


Suite à ma réponse, Noa nous emmena dans une petite boulangerie qui se trouvait non loin du parc publique. Nous rentrâmes à l'intérieur alors que j'observais tranquillement les alentours. Dans cette boulangerie, il y avait aussi un petit coin dédié pour la crème glacé. Je regardais amusé le jeune homme choisir sa glace. Pour ma part, je ne mangeais jamais. Je n'en avais pas besoin. La seule chose humaine que je me permettais d'avaler devait être du café ou encore parfois du thé, mais c'était tout. Je choisi tout de même une glace banale et commercial simplement pour l'image. Je sentais parfois le regard de Noa sur moi et je souriais doucement du coin des lèvres. Une fois nos achats effectués, nous retournâmes au parc et nous prîmes place sur l'un des bancs. La place était toujours aussi silencieuse et personne s'y trouvait. C'est quand même drôle de voir un parc publique ainsi. Noa avait déjà entamé sa glace alors que la mienne restait fermé. Elle allait sûrement fondre avant même que je n'ailles le réflexe de la manger. J'observais vaguement le jeune homme à mes côtés alors qu'il léchait sa glace tout en m'envoyant des regards provocateurs. Il venait de comprendre que ce jeu pouvait se jouer à deux? Je souriais de plus en plus amusé alors que je ne fis qu'avoir l'air indifférent suite aux avances du jeune homme. Il n'avait pas l'intention de tromper son jeune amoureux de si tôt, mais j'allais la jouer hard to get maintenant que ce dernier avait poursuivit les hostilités. Évidemment, tout cela en subtilité. J'étais un homme dans la simplicité, mais j'avais aussi m'amuser, alors qu'est-ce qui m'empêchait de choisir ce qui arriverait? Absolument rien, justement. Noa arrêta de déguster sa glace pour continuer innocemment la conversation.

_ Et sinon vous venez d’où si c’est pas trop indiscret ?

J'appuyai mes coudes sur le dossier du banc en laissant ma glace à mes côtés. Cette dernière était déjà sur le point de devenir complètement liquide, de toute façon. Je continuai de regarder au loin avant de tourner délicatement ma tête vers Noa. Celui-ci avait de la crème glacé sur le bout du nez et je ne pu m'empêcher de rire doucement. D'un geste délicat, je retirai mes bras du banc, me tournai vers le jeune homme et glissai ma main sur sa joue avant de lécher doucement la glace qui s'était nichée sur le bout de son nez. Sans attendre une réaction de sa part, je me retirai innocemment comme si de rien n'était et continuai la conversation en continuant de le regarder. Oui, j'avoue que ça m'amusait terriblement.

- Je viens d'un endroit où on ne se met pas de la crème glacé sur le visage, dis-je soudainement amusé.

Je lui envoyai un sourire malicieux avant de poursuivre.

- Je vous taquine, ne vous en faites pas. Je viens de Londres, c'est pas très original, c'est sûr. D'ailleurs, vous devez sûrement connaître ma petite soeur, Rain? Ça sonne quelque chose chez vous?

made by guerlain for epicode
avatar
Mila

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: It's time to play with fire, shall we? (PV: Noa)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum