Un poème en lettre de sang [PV Antoine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un poème en lettre de sang [PV Antoine]

Message par Makumo le 3/5/2017, 01:12



Makumo




Je soufflais régulièrement sous l'effort. Ça faisait 5 minutes que je trainais ce pauvre Antoine sur mon dos, maudissant ma faible carrure. Rah pourquoi je n'avais pas de biceps.
E : "Parce que tu n'aimes pas le sport ?"
Merci pour tes sarcasmes, vraiment ... J'avais trouver le jeune garçon étendu sur le sol le visage en sang. Il était tombé dans les escaliers semblait-il. J'avais craint que le pire soit arrivé. Si jamais je croisais encore cette bande d'idiot je crois que j'allais piquer une crise. Les blessures du jeune homme était superficielles en apparence mais son inconscience m'inquiétait. Je l'avais donc porter sur mon dos jusqu'à l'infirmerie qui me semblait être à des kilomètres du bâtiment des classes.

Une fois entré l'infirmier compris immédiatement ma situation. Il prit Antoine, nettoya ses plaies et vérifia qu'il n'avait pas d’hémorragie interne. Pendant qu'il travaillait, je pris le temps de déplier le bout de papier qui avait volé en classe lorsqu'il s'était enfui comme un ouragan. L'écriture était presque illisible et les taches de sang la rendait encore plus effacée. Mais je pus quand même lire :

And to his eyes the hellish vision came
Astounding him by a great flush of shame
Now, with the horrid insanity on his face
He's going to a so dismal and gloomy place



La folie ? Ce garçon allait vraiment mal. Si il avait déjà atteint un état où il s'enfermait dans son propre esprit, il allait être difficile de l'aider. L'infirmier vint me trouver pour m'annoncer qu'Antoine était hors de danger. Toute la tension accumulée s'évapora et je poussais un soupir de soulagement. J'entrais doucement dans la salle des lits. Antoine dormait dans l'un deux.
E : "Il a l'air plus paisible maintenant."

J'amenais une chaise pour m'asseoir auprès de lui. Le pauvre en avait bavé dans ce cours mais il semblait apaisé. Je lui pris la main, elle était froide dis donc. La fatigue commençais à me rattraper, mon effort physique m'avait épuisé. Je posais ma tête sur le lit et fermais les yeux. Ma dernière pensée fut pour se poème qui se trouvait encore dans ma main. Je sentais le papier entre ma main et celle d'Antoine, comme si il avait partagé un secret avec moi. C'est sur cette idée que je me laissais aller dans les bras de Morphée.


Dernière édition par Makumo le 3/5/2017, 20:57, édité 1 fois


Makumo possède deux personnalités : l'une intelligente et froide (I) et l'autre expressive et naïve (E). Une seule contrôle le corps à la fois, je note les pensées de l'autre en NOIR que vous ne pouvez pas entendre et les dialogues en #6699FF.

J'ai qu'un ami dans la vie : le sol. Compteur de chute de Makumo : 8

Merci Daaf <3 :
avatar
Makumo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème en lettre de sang [PV Antoine]

Message par Antoine Lucret le 3/5/2017, 20:10

Antoine est allongé sur un lit. Il dort. A sa gauche, Makumo le regarde, assis sur une chaise.

ANTOINE, les yeux fermés, marmonnant à voix basse : Qu'est ce que je peux faire ? Je me sens si lourd... Mes jambes... Mes yeux... Je ne vois plus rien. (il se retourne vers la gauche) Hm... Tiens, c'est quoi ça... Allez, je le fais... Ah, c'est si flou ! Où vais-je ? (il se retourne vers la droite) C'est comme le papier, c'est pareil. J'écris. Je pleurs. Toujours, je ne vois toujours pas. (un temps) Faut que j'essuie mes larmes. J'ai envie de crier ! Ah ! (il sanglote) Pourquoi ? Y'a des tâches partout. (un temps) J'ai finis la lettre. (il revient à sa position initiale) Hm... maman... maman je crois que je te vois. Oui, moi aussi je t'aime. Je t'aime. Je t'aime... (d'une voix plus forte) Mais je t'aime ! Si tu pouvais savoir... (un temps) J'y vois encore rien... C'est là. (il recommence à sangloter) Ces gens sont si beaux. Moi je suis si laid. C'est terrible ! Ah... (un temps) Il se passe plus rien. (un temps) C'est vide. (un temps) Pourquoi je ne peux plus bouger ? (un temps) Oh... Cette voix... Ces yeux... Tout flou... (un temps) Ça monte... (d'une voix plus forte encore, presque comme s'il parlait normalement) Ah ! Aaaah ! Aaah... Je tombe ! Ça fait mal ! Ça cogne... (d'une voix à nouveau plus basse) Je suis par terre. (un temps) Ça saigne. Oh, je... (il se réveille, lentement, avec quelques grognements) Qu'est ce que... (se tournant vers Makumo) Je suis où ? (il regarde le bout de papier) Oh...


Couleur de dialogue : #0F056B



Emblèmes:

Thèmes:
avatar
Antoine Lucret

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème en lettre de sang [PV Antoine]

Message par Makumo le 3/5/2017, 22:29



Makumo




Je somnolais doucement. ma conscience voguant entre rêve et réalité. Soudain je fus réveillé par un mouvement à côté de moi. Je me frottais les yeux encore ensommeillés. Le jeune Antoine semblait très agité, il faisais probablement un cauchemar. Je me relevais sur ma chaise et posais la main sur son front pour l'empêcher de rouvrir sa blessure. Il marmonnait dans son sommeil. Je rapprochais mon visage du sien pour essayer d'entendre.

Ah ! Aaaah ! Aaah... Je tombe ! Ça fait mal ! Ça cogne...

Il revivait sa chute ? La suite n'était qu'un murmure incompréhensible. Il ouvrit finalement les yeux  et regarda autour de lui l'air perdu.

Qu'est ce que...Je suis où ?Oh...

Il était complètement perdu. J'approchais ma main pour appuyer sur son torse et le faire se rallonger. Il n'avait peut être pas de souvenir de sa chute et il me regardait fixement.
E : "Je vais m'en occuper si tu veux bien."
J'arborais un large sourire sincère et lui caressais la joue pour le rassurer.

"Tout va bien Antoine tu es en sécurité ici. Tu te souviens de moi ? Je m'appelle Makumo. Je suis parti à ta recherche après que tu te sois enfuis du cours. J'ai bien car tu étais tombé dans les escaliers, du coup je t'ai amené à l'infirmerie"

Je marquais une petite pause pour le laisser digérer cette information. Il devait surement avoir mal partout vu la longueur des escaliers. Je reculais ma main et mon visage pur lui laisser un peu d'espace. Fallait-il attaqué tout de suite dans le vif du sujet.
I : "Hum, il vaudrait mieux pas le brusquer. Commence doucement"

"Tu sais, je suis désolé de pas être venu t'aider plus tôt, je n'ai aucunes excuses je le sais. Mais si tu veux me parler sache que je suis toute ouïe."


Makumo possède deux personnalités : l'une intelligente et froide (I) et l'autre expressive et naïve (E). Une seule contrôle le corps à la fois, je note les pensées de l'autre en NOIR que vous ne pouvez pas entendre et les dialogues en #6699FF.

J'ai qu'un ami dans la vie : le sol. Compteur de chute de Makumo : 8

Merci Daaf <3 :
avatar
Makumo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème en lettre de sang [PV Antoine]

Message par Antoine Lucret le 11/5/2017, 19:06

MAKUMO, rallongeant Antoine sur le lit et souriant : Tout va bien Antoine tu es en sécurité ici. Tu te souviens de moi ? Je m'appelle Makumo. (il lui caresse la joue) Je suis parti à ta recherche après que tu te sois enfuis du cours. J'ai bien car tu étais tombé dans les escaliers, du coup je t'ai amené à l'infirmerie. (un temps) Tu sais, je suis désolé de pas être venu t'aider plus tôt, je n'ai aucunes excuses je le sais. Mais si tu veux me parler sache que je suis toute ouïe.

ANTOINE : Euh.. (un temps) Merci en tout cas, je.. Euh... Oh... C'est vrai que j'ai envie de parler. (un temps, se redressant et mettant la main dans ses cheveux) Ouais, j'allais pas bien. Maintenant ça va un peu mieux. Mais j'ai toujours ça, là... Ce truc je saurais pas comment dire. En fait tu vois, j'ai perdu ma mère y'a pas longtemps. Et depuis, bah j'me sens vraiment pas bien. (un temps) Enfin, là ça va mieux, mais... tu vois c'que j'veux dire. J'me sens vide, c'est comme si j'existais plus. J'ai mal au cœur, dans tous les sens du termes. Ça m'a fait mal quand j'ai appris la nouvelle, ça m'a fait mal quand je suis tombé, et ça me fait toujours mal, ici, là, dans la poitrine. (il porte la main à son cœur, puis l'enlève, et s'allonge sur le lit, les bras croisés derrière sa tête) Je sais pas si t'as connu ça toi, et j'espère pas. Parce que c'est dur. Enfin j'pense que t'imagines bien. (un temps) Je me rappelle, maintenant. C'était horrible. Et j'crois aussi que j'ai bien dérangé le cours. Désolé encore pour le bordel. Mais j'pense que tu comprends ce que ça fait, ce genre de truc.


Couleur de dialogue : #0F056B



Emblèmes:

Thèmes:
avatar
Antoine Lucret

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème en lettre de sang [PV Antoine]

Message par Makumo le 12/5/2017, 19:55



Makumo




Le jeune Antoine resta allongé et commença à me déballer sa vie. Et moi qui pensait que j'allais devoir batailler pour lui extraire une bride d'information. Il avait perdu sa mère, je n'avais jamais perdu personne mais je pouvais imaginer sa douleur. Il me montra son cœur en me disant que quelque chose y était encore coincé et lui faisait mal. Un deuil pas encore fini on dirait bien. Ce qu'il disait coincé en lui c'était surement le faite que sa mère soit encore là. En plus il semblait gêné d'avoir déranger le cours, le pauvre. Je tentais de le rassurer :

"Haha, t'inquiète pas avec la scène que j'ai faite pour les engueuler personne ne se souviendra de toi. Je crois que je me suis fait pas mal d'ennemi dans cette classe à commencer par le prof. Enfin heureusement que je t'ai entendu tomber car personne n'en avait rien à foutre."

J'attrapais une mèche de cheveux que je commençais à tortiller en réfléchissant. Je n'étais pas psy du coup je ne connaissais pas les étapes du deuil mais il semblerait qu'il n'avait pas encore dis au revoir à sa mère. Comment s'y prendre ? Je me concentrais sur Antoine qui me regardais les bras derrière la tête,mon regard glissa sur le bout de papier au bord du lit. Mais oui c'était ça la solution, si il écrivait un poème pour sa mère peut être que ça l'aiderait !
I : "Je suis plutôt d'accord"

Je pris le bout de papier entre mes doigts, relisant ses mots de détresse une dernière fois.

"Tu aimes la poésie ? J'ai trouvé ça en partant de la salle, c'est ton œuvre ?"

Je souriais largement pour lui montrer qu'il pouvait me faire confiance.


Makumo possède deux personnalités : l'une intelligente et froide (I) et l'autre expressive et naïve (E). Une seule contrôle le corps à la fois, je note les pensées de l'autre en NOIR que vous ne pouvez pas entendre et les dialogues en #6699FF.

J'ai qu'un ami dans la vie : le sol. Compteur de chute de Makumo : 8

Merci Daaf <3 :
avatar
Makumo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème en lettre de sang [PV Antoine]

Message par Antoine Lucret le 14/5/2017, 23:18

MAKUMO : Haha, t'inquiète pas avec la scène que j'ai faite pour les engueuler personne ne se souviendra de toi. Je crois que je me suis fait pas mal d'ennemi dans cette classe à commencer par le prof. Enfin heureusement que je t'ai entendu tomber car personne n'en avait rien à foutre. (il prend le bout de papier et le lit) "And to his eyes the hellish vision came, astounding him by a great flush of shame, now, with the horrid insanity on his face, he's going to a so dismal and gloomy place." Tu aimes la poésie ? J'ai trouvé ça en partant de la salle, c'est ton œuvre ? (il sourit)

ANTOINE, se relevant et regardant le bout de papier : Oh, ça... C'est moi qui l'ai fait, je m'en souviens... Ouais, j'adore la poésie. (un temps) Tu l'as bien lu. (un temps) ... (un temps) Euh... (un temps, repli ses jambes et les entourent de ses bras) Ah mais, j'm'en souviens, t'avais dis que t'étais français. Du coup j'peux te parler de poésie et des poésies que j'ai faite. (il montre le bout de papier) Bah déjà celle là, j'allais pas très bien, mais je la trouve jolie. Maintenant que j'y pense, ça me décrit assez bien. (il émet un petit rire, il recroise les bras) Je dois en avoir fais au moins une vingtaine, je me souviens pas de tout. Par exemple j'en avais écrite une à propos du brouillard, je m'en souviens plus très bien, mais ça commençait comme ça : (il passe au français) "Voilà dans son grand manteau le brouillard, il étend par delà les champs son teint blafard, il enveloppe le village de sa peau blanche et se déverse en lui par une douce avalanche." D'ailleurs, on peut parler en français, non ? Et du coup, j'en avais fais une autre sur la forêt qui se trouvait pas loin de mon village et... (un temps, il semble réfléchir) Zut, je l'ai plus en tête. Le temps que j'le retrouve, toi aussi tu fais des poèmes ?


Couleur de dialogue : #0F056B



Emblèmes:

Thèmes:
avatar
Antoine Lucret

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème en lettre de sang [PV Antoine]

Message par Makumo le 17/5/2017, 12:06



Makumo




J'avais tapé dans le mile. Antoine sembla reprendre des couleurs quand je lui avais parlé de poésie. Comme depuis le début de notre rencontre il se mit à sortir des phrases sans trop essayer de faire de liaison entre elles. Il se recroquevilla sur le lit en pliant et entourant ses jambes de ses bras. Mon regard s'attarda sur ses mèches bleu-encre assez inhabituelles. C'était vraiment quelqu'un hors du commun et très honnête, j'appréciais beaucoup. Il me parla d'un poème qu'il avait écrit me donnant quelques vers.

"Toi aussi tu fais des poèmes ?"


Ah la fameuse question. Que devais-je faire ? Mentir ? Non il était honnête avec moi je ne voulais pas ne pas l'être en retour. Je lui répondis donc en français :

"Non pas vraiment j'ai jamais pris le temps de m'y intéresser. J'aime bien ça à vrai dire comment on tourne les sonorités des mots, comment on joue avec la langue mais je crois pas avoir de talents pour ça à vrai dire."

Je lui fis un petit sourire contrits un peu gêner de na pas partager une passion aussi vive que la sienne. J'étais toujours sur mon idée du poème d'au revoir pour sa mère il fallait que j'amène ça doucement.

"Sinon tu as déjà écrit un poème pour des gens ? Genre pour un ami ou une autre personne. Je sais ! Pourquoi pas un poème sur une personne ? T'en penses quoi ? Tu pourrais me montrer ?"


I : "Pas trop mal comme approche."

Je fouillais dans mon sac pour en sortir un papier et un crayon afin de lui faire comprendre que j'étais près à l'aider dans sa rédaction.




Makumo possède deux personnalités : l'une intelligente et froide (I) et l'autre expressive et naïve (E). Une seule contrôle le corps à la fois, je note les pensées de l'autre en NOIR que vous ne pouvez pas entendre et les dialogues en #6699FF.

J'ai qu'un ami dans la vie : le sol. Compteur de chute de Makumo : 8

Merci Daaf <3 :
avatar
Makumo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème en lettre de sang [PV Antoine]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum