Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Alyssa Artemiev le Sam 29 Avr 2017, 21:11


Un nouveau départ, une nouvelle page Ft Jïnn

Nous retrouvons notre protagoniste sur le sol britannique, après avoir emprunté un vol Moscou – Londres cette dernière à ensuite prit la décision de monter dans un taxi. Le but étant de se rendre jusqu'à la fameusement non célèbre ville de Thouhills où semblait se trouver cette mystérieuse Académie.

C'était en fin de soirée que la jeune femme arriva à sa destination. Qu'elle ne fût pas sa surprise et son émerveillement lorsqu'elle découvrit l'île anglo-saxonne. En réalité, A2 n'avait jamais quittée sa Russie natale, concrètement, elle n'avait pas connu grand chose en vingt années d'existence. De ce fait, elle était absolument époustouflée par tout ce qu'elle pouvait happer du regard, l'environnement, les plaines, les reliefs, les autochtones. Ce sont tous ces détails qui semblaient insignifiants aux yeux du monde qu'Alyssa prenait le temps d'observer à l'heure actuelle. Elle laissait ses yeux se balader parmi les paysages qui défilaient au rythme de son trajet, une lueur scintillante dansant au fond de son regard et sublimant son air faussement candide.

Le ciel s'assombrissait à vu d’œil, quelques étoiles commençaient à prendre place dans ce ciel teinté de noir et de gris. Elle savait pertinemment qu'elle allait arriver durant la soirée et espérait sincèrement pouvoir être accueillie. Même si la probabilité que quelqu'un soit présent à cette heure-ci soit minime, elle ne souhaitait pas faire son entrée dans l'anonymat et l'indifférence la plus totale. De plus, cet univers, ce monde qui lui était totalement inconnu, l'effrayait, même si sa fierté lui laissait entendre le contraire, la réalité était tout autre et l'angoisse se faisait dès à présent omniprésente.

Reprenant place correctement au fond de son siège et fermant les paupières elle s'imaginait l'endroit et se dessinait un semblant de portrait de l'Académie où elle devait se rendre.

Un bons nombres de questions continuaient de tourbillonner en son esprit, sur les desseins de cette école, sur son personnels, ses élèves et sur l'atmosphère qui y régnait. Elle ne put opprimer un léger tressaillement repensant à ce calvaire qu'elle avait vécu durant plusieurs années, ne s'était-elle pas emportée ? N'allait-elle pas revivre le même cauchemar ? Arrivera t-elle à s'y faire une place ?

La jeune femme espérait sincèrement au fond d'elle-même qu'elle avait fait le bon choix et qu'elle ne regretterai pas d'avoir laissé Dimitri derrière elle.

Complètement absorbée par ce flots de pensées, elle n'avait pas remarqué que le taxi avait arrêté sa course. C'est lorsqu'elle sentit que le véhicule n'était plus en mouvement depuis plusieurs secondes qu'elle ouvrit les yeux.

Elle se trouvait dès à présent dans un lieu qui lui semblait totalement isolé du monde, entouré d'une multitude de végétations et d'arbres qui paraissaient verdoyant dans la pénombre qui commençait doucement à s'immiscer en ces lieux. Étrangement, son sentiment d'angoisse se dissipa et une excitation inconnue vint l'envahir à la place.

Elle remercia et paya le chauffeur pour ensuite descendre sa modeste valise de la voiture. C'est de manière assez précipitée que l'homme qui l'avait déposé quitta les lieux mais, elle n'en fit point attention, son regard azuréen étant complètement scotché face à l'immense portail qui lui faisait maintenant barrage. Elle scrutait et en admirait le moindre détails, un ornement prestigieux qui semblait être fait de métaux précieux qu'on ne pouvait distinguer clairement à cette heure tardive. Les lieux semblait absolument désert, mais la jeune femme décela au loin l'ombre d'une immense bâtisse qui semblait être animée.

Elle poussa alors un profond soupire, portant sa main droite contre sa poitrine, cherchant à apaiser les battements de son cœur. Le vent soufflait légèrement faisant virevolter ses cheveux d'un blanc immaculés et soulevant légèrement les pans du manteau et de la robe qu'elle portait actuellement.

Elle avait décidé comme toujours de rester sobre et avait donc prit l'initiative de se vêtir d'une robe noire. Des collants de la même couleur empêchaient le froid de venir caresser sa peau et elle arborait un manteau qui semblait tout aussi isolant. En même temps, n'oublions pas que la jeune femme vient d'un des pays les plus froid qui soit, dès lors, elle avait presque chaud en cette soirée qui pourtant s'annonçait fraîche.

C'est donc empli d'un sentiment d'excitation et de peur inexplicable qu'elle s'avança en direction de la grille. Elle s'apprêta à pousser cette dernière mais, étonnamment elle s'était d'elle même légèrement entrouverte. Ce détail fit sourire Alyssa qui entra dans la foulée, empruntant dès à présent un long sentier qui allait la mener vers cet endroit remplit de promesses et d'espérances.

Ce fût après quelques minutes de marche, dans un silence de marbre et dans une atmosphère qui semblait être figée dans le temps que la jeune femme arriva face à l'immense bâtisse. Elle faillit perdre l’équilibre en portant son regard vers le sommet du bâtiment qui lui faisait face. Ce spectacle allait au-delà de ses espérances et si le portail lui paraissait d'ors et déjà luxueux, ce n'était rien comparaît au mastodonte qu'elle avait en face d'elle.

Elle porta à nouveau ses mains contre sa poitrine, quel était ce sentiment qui l'emportait soudainement ? Elle brûlait d'impatience d'entrer, de découvrir, de rencontrer toutes ces personnes. Elle prit une énorme bouffée d'oxygène pour chasser et diminuer son rythme cardiaque, puis elle porta à nouveau son regard sur la porte qui se trouvait à peine à quelques centimètres d'elle. Un air déterminé sur le visage, la main ferme, elle poussa cette dernière et pénétra au sein de l'académie.

Et c'est à nouveau une explosion de somptuosités à laquelle la jeune femme fit face, une décoration magnifique, un hall d'entrée majestueux, entretenu, les luminaires emplissaient d'une douce et réconfortante lumière cet espace.

Son regard ne cessait de passer d'un endroit à un autre, elle observait, elle était tellement absorbée par ce décor qu'elle était restée planté devant la porte, sa valise à la main et ne prêtait pas attention au fait que le hall puisse être animé.

Il lui fût peut-être bien une ou deux minutes avant de reprendre ses esprits, bien, elle était dès à présent arrivée, maintenant que devait-elle faire ? Mon Dieu. Aucune indication dans cette maudite lettre pensa t-elle soudainement.

Elle lança à nouveau son regard dans le grand hall d'entrée ne trouvant en réponse que quelques fauteuils vides, au loin elle pouvait déceler plusieurs personnes en pleine conversation qui n'avait sûrement pas prêtés attention à son arrivée.

- Mh, ça commence bien .. murmura la jeune femme tout en avançant à tâtons.  

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Alyssa Artemiev le Lun 08 Mai 2017, 23:50, édité 1 fois
avatar
Alyssa Artemiev

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Jïnn le Dim 07 Mai 2017, 18:44



Une soirée détente.



Un début de soirée tout à fait banal. Notre Jïnn parlait avec quelques rubis, quelques émeraudes, ou saphir. Des vieilles connaissances de son ancien club. Que pouvaient-ils bien se dire ? Il y avait un homme, grand, musclé comme Jïnn, et blond aux yeux bleu, et une fille d'environ 1m60, brune, aux yeux verts, et au corps tout aussi bien développé. Une sorte de réunion de gens très fitness en somme. Ils avaient tous un thé dans les mains, que ce soit en canette ou dans un thermos.

Tu comptes le rouvrir le club Jïnn ? Moi et Alicia, on voudrait bien t'aider si tu le voulais., entamait le blond, visiblement en couple avec la brune.

On a su pour ce qui t'ai arrivé lors de...enfin...du pourquoi on te surnomme le bûcheron maintenant et pourquoi les gens te dévisagent méchamment en général.

Notre protagoniste soupirait. Il l'avait tellement de fois entendu ce genre de discours. Il avait bien fait comprendre qu'il n'allait pas rouvrir ce club, et qu'il l'avait de toute façon déjà laissé à Noa et Narok s'ils le voulaient. Il avait un autre dessein, un dessein bien plus utile pour l'académie que simplement voir les gens faire des pompes et des abdominaux. L'enjeu n'était plus de la même échelle. Déviance, l'Agence, autant d'organisations qu'elles soient gentille ou méchante, c'était un mystère à connaître, à explorer, où il fallait découvrir les véritables intentions de ces gens. On était loin d'être uniquement un school life classique avec un pouvoir pour faire joli. Toutes choses à une raison d'être, d'exister, et une raison d'aller vers un chemin quelconque. Tout a un équilibre. Tout en ce monde ne peut ne pas être.
C'était sur des paroles tout à fait sages et avisés, que je ne vous révélerai pas, que notre protagoniste avait souhaité une bonne nuit  à ses deux amis. Il était tard, et même si c'était loin d'être l'heure du couvre feu, ils avaient des...."choses" à discuter. Un bon vieux couple en somme. Il se dirigeait donc vers l'entrée, soupirant légèrement. Il avait rasé sa barbe et coupé ses cheveux. Grosso modo, et pour faire court, il avait la même tête que Ultimate Gohan (cf le sprite). Il avait opté pour une tenue tout à fait classique, son pantalon marron à l'ancienne et sa chemise blanche à moiti ouverte.
Il avait cependant autour de son avant bras son bandeau rouge et blanc, sur chaque côté du tissu. Son torse visible révélait aussi des colliers, un en forme de dragon, et un autre que Noa lui avait offert à Noel. Il avait aussi à sa main gauche un bracelet. Il prenait deux canettes, une étant dans sa poche, et l'autre dans sa main. Du thé glacé...copieux mais ça faisait le taff. Il regardait la nouvelle, et disait d'une voix calme, du soir, suave, avec un léger sourire. Une nouvelle à une heure pareille...Y'a pas idée d'arriver à une heure de la sorte.

Bonsoir. Comment ça va la nouvelle ? Si tu veux bien commencer, j'te conseille de venir me joindre sur ce fauteuil là-bas au lieu de rester debout. Thé glacé ?

Si peu de mots, et tant d'informations à en tirer. Déjà, il avait entendu ce qu'elle avait alors qu'il était relativement loin au début. Un indice ? De plus, il attendait même pas sa réponse qu'il se dirigeait déjà vers le fauteil, roulant ses épaules puis craquant sa nuque pour se détendre, et il avait lancé sans même regardé la canette, avec une force tout de même contrôlée, vers A2. Il est pas gentil notre J2 ? Si elle avait des bagages, ces derniers se verraient...dans une sorte de bang supersonique, une sorte de gros bruit sourd d'air, s'être retrouvé au niveau du fauteuil. Intéressant...ou juste flippant, c'était à A2 de réagir de toute façon. L'habitude d'accueillir des nouveaux...certainement.
Quoi qu'il en soit il venait de s'asseoir, attendant Alyssa, qui d'une certaine façon, était plus ou moins obligée de le suivre.
Il avait croisé ses jambes sur le canapé, et avait légèrement baillé. Fatiguant de faire du mac 1.5 pour le fun...

J'me présente, moi c'est Jïnn Junalkin. Appelle moi comme tu veux. Bienvenue à Tsuki, école magique blablabla. J'pense que t'as reçu la lettre pour le teasing. J'te paye quelque chose ?

Il demandait cela avec un certain air décontracté, voir exubérant limite. Vu que sa voix changeait un peu. Il avait décidé de masquer ses tourments par les sourires. Et il en avait un léger lui fendant le visage. A voir.




(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter



HRP:
J'écris en ff9900


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Alyssa Artemiev le Lun 08 Mai 2017, 23:49


Un nouveau départ, une nouvelle page Ft Jïnn

Alyssa continuait d'avancer, d'un pas lent, presque prudent, appréciant chaque recoins de la pièce et observant du coin de l’œil le groupe de personne au loin qui venait de se séparer. En même temps, un étrange sentiment prenait doucement place, était-ce des doutes ? L'endroit semblait absolument extraordinaire mais son instinct lui confiait secrètement de se méfier, de rester sur ses gardes, déformation professionnelle ? Elle esquissa un léger sourire en ayant cette pensée.

Elle revint alors sur ce petite groupe d'étrangers, allaient-ils dormir ? En soit, il était bien normal qu'ils le fassent au vu de l'heure qu'il se faisait, quelle idée saugrenue de pointer le bout de son nez à un moment si avancée ? Et à la fois, elle n'avait pas eut la possibilité d'obtenir un vol plus confortable pour venir en ces lieux.

Soudainement, son regard se fit insistant en direction de l'un des membres de ce groupe. Elle avait le sentiment étrange qu'il se rendait exactement dans sa direction, dans tous les cas, son regard ne trahissait aucune autres intentions. Il approchait d'un pas déterminé, elle pût alors le scruter un peu plus en détail au fur et à mesure de sa progression. C'était un jeune homme arborant une carrure imposante et une allure pseudo négligée. Il était affublé d'une chemise blanche ouverte et d'un pantalon marron, il portait également des colliers ça et là et semblait détenir deux canettes au sein de ses mains.

La jeune femme n'eut pas le temps d'aborder la pensée suivante que celui qu'elle venait d'observer avec attention venait d'arriver à sa hauteur et l'apostropha.

- Bonsoir. Comment ça va la nouvelle ? Si tu veux bien commencer, j'te conseille de venir me joindre sur ce fauteuil là-bas au lieu de rester debout. Thé glacé ? 

Mh, drôle d'intervention, devait-elle s'attendre à rencontrer une majorité de personnes de la même trempe ? Elle le toisait d'un air semi-interrogateur semi-dubitatif, le voyant s'installer tranquillement sur un des sièges présent dans cet immense hall.

L'action qui suivi était assez surprenante, sans même se retourner, il lui avait lancé une des canettes qu'il tenait en main et par la même occasion la valise qu'elle transportait s'était étrangement retrouvée au pied de son mystérieux interlocuteur.

Dans le même laps de temps, A2 avait dans un réflexe limite automatique réceptionné la canette qui au contact de sa main lui procura un léger frisson de part sa fraîcheur. Elle leva alors les yeux en direction de ces fauteuils, esquissa un très léger sourire en voyant sa valise déjà près de ces derniers et reprit un air sérieux tout en s'approchant de cet exubérant personnage.

- J'me présente, moi c'est Jïnn Junalkin. Appelle moi comme tu veux. Bienvenue à Tsuki, école magique blablabla. J'pense que t'as reçu la lettre pour le teasing. J'te paye quelque chose ?

Furent les paroles qu'il prononça alors qu'elle s'était finalement décidé à le rejoindre. Dans un certain sens il l'avait quelque peu piégé, elle ne pouvait ni faire demi-tour, ni s'enfuir, ne connaissant nullement les lieux ni même la direction de son dortoir. De toute manière, il lui fallait bien apprendre à s'orienter en ce domaine et d'ores et déjà faire connaissance avec les locaux et autres résidents de cette académie.

C'est donc d'un pas las et léger que la jeune femme s'avança en sa direction, replaçant l'une de ses longues mèches blanche derrière son épaule, sa démarche silencieuse et gracieuse ne passait pas inaperçue, seul le martèlement de ses pas résonnait dès à présent en écho au travers de ce spacieux hall d'entrée.

Elle prit alors place en face de ce fameux Jïnn, le fixant de son regard azuréen et arborant à son tour un léger sourire. Étrangement elle percevait une curieuse sensation en l'observant, mais elle ne savait décrire d'où provenait ce malaise. Chassant cette pensée de son esprit, croisant également ses jambes et posant alors sa main gauche sur ces dernières, tenant la canette de thé glacé dans l'autre elle prit alors la parole sur un ton calme et quelque peu froid.

- Je te remercie, Artemiev Alyssa, enchantée. En effet, j'ai bien reçu cette fameuse lettre comme chacun des pensionnaires, je le suppose. Mhh, cette canette me suffira amplement dit-elle en la désignant avec un léger mouvement de tête.  


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Alyssa Artemiev

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Jïnn le Mer 10 Mai 2017, 21:47



Une soirée détente.



Notre protagoniste, assis confortablement sur ce canapé qui était une jouissance depuis son entraînement de deux mois, avait alors ouvert sa canette dans un "Pchhht" significatif. Buvant alors la moitié de cette dernière, le voilà qu'il venait de repenser à son introduction.Un peu dégeu...pour un début. J'suppose que passer par les moyens non conventionnels sont pas forcément les meilleurs...Ouais, j'dois revoir la façon d'accueillir les nouveaux, elle est surement plus froide que ma canette tiens, sauf qu'au lieu de me rafraîchir...elle va littéralement me geler. J'ai le sang chaud....héhé. Après oui voilà, je garde la tête froide. Arrête de penser Jïnn...Ouais...
C'était ce à quoi il pensait avant de décoller la canette de ses lèvres. Cependant ce breuvage somme toute commercial et pas super méga diète donnait de l'énergie, énergie nécessaire à son bon fonctionnement. Que voulez-vous, l'aura ça consomme. Au moins sa posture et son visage était plus détendu, relaxé, et le sourire était plus prononcé, malgré ses airs fermes et durs. Il se grattait la tempe droite, lieu de sa cicatrice. Elle était d'ailleurs clairement visible. Il en avait eu d'autres aussi, sur ses flancs par exemple. Il pouvait les retirer avec sa guérison d'aura, mais il préférait porter ces souvenirs pour les ancrer le plus longtemps possible avant de laisser la place à d'autres histoires sur son corps. Intéressant n'est-il pas ? D'ailleurs, en regardant son buste on pouvait en voir une au niveau de son pectoral gauche. Comme si Jïnn avait été coupé profondément par une arme blanche. Il avait aussi sorti de sa poche, sans dire un mot, son bandeau, sur la face blanche. Il l'accrochait alors avec son sourire, montrant des fossettes. Il semblerait que ce bandeau ait donc une valeur plus que matérielle pour notre protagoniste, au vu de la dévotion et de la précision avec laquelle il l'enroulait.
Il reprenait alors, en direction de la nouvelle, tendant son index vers elle en mode "Yes, tu es perspicace" :

Ouais ! En effet, la lettre est un peu ce qui nous a tous amené ici. Dedans tu trouveras le nom de ta maison et le dortoir qui t'a été donné. J'espère que tu auras des bons colocs, quitte à rester longtemps ici, autant que tout se passe bien n'est-ce pas ?

En écoutant sa réponse, il allait alors boire la fin de sa canette, et sans même prendre la peine de regarder, il la lançait derrière lui, il tendait alors son index vers le plafond, un air pensif, et il disait à une voix basse mais audible :

1...2...Panier.

Et voilà que la canette arrivait pile poil au même moment dans la poubelle. Le voilà qui s'affalait alors complètement dans le canapé, pas comme à la maison, mais...il s'était mis à adopter la position du ninja dissimulé : "La fusion avec le canapé !". Au moins il était confortablement installé. Le confort...Une sorte de plaisirs comme un poison pour un guerrier, mais on se plaint pas quand on a connu la merde. Il reprenait alors, ayant bien écouté sa réponse ou pas, si elle n'avait pas répondu.

Très bien...Alyssa donc...Dis moi, je vais te poser trois questions que j'aime poser aux nouveaux. A toi d'y répondre ou non ! Cela m'empêchera pas de te conduire à bon port pour que tu t'installes tranquillement et je ne te jugerai pas le moins du monde. J'pense que plus rien ne peut m'étonner en ces lieux haha.

Il s'amusait à jouer avec sa mèche de cheveux qui tombait sur l'avant. Une mèche récente, et qui pourtant était si loin. Il en était nostalgique. Décidément, le couple de tout à l'heure l'avait bien entamé sur les sentiments. Est-ce qu'il y avait quelques grammes d'alcool dans le sang d'ailleurs pour faciliter tout ça ? Je ne saurai vous le dire mes chers lecteurs, mais en tout cas, ce n'était pas la fermeture de notre protagoniste, et de loin. Un retour aux sources ? Peut-être.
Il continuait alors, expirant d'un coup sec ce qui redressait ses cheveux pour les remettre en place. Il le faisait surtout pour le fun, même si ça pouvait surprendre.

Voici mes trois questions :
-Qu'attends tu à trouver à Tsuki ?
-Combien de temps penses-tu rester ici ?
-Veux tu connaître son histoire ?
Oh et....Question bonus mais...ça t’intéresserait de...comment dire...D'aller jusqu'à ton dortoir en un temps record.?..comme en franchissant le mur par exemple.


Il faisait exprès de la teaser un peu. Il disait tout ça très calmement. Il voulait être conviviale histoire de la dégeler un peu car franchement on pourrait limite chopper un rhume. Si toutefois Jïnn était tombé malade depuis....4 ans ? Enfin...Au moins il avait assez parlé, au tour de A2. Espérons qu'elle se barre pas avec ses valises en mode tornade, ce serait con, et super rigolo.













(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Alyssa Artemiev le Jeu 11 Mai 2017, 20:46


Un nouveau départ, une nouvelle page Ft Jïnn

Alyssa observait de manière attentive son interlocuteur, il venait d'entamer sa canette de thé dans un « Pscht » qui se résonna en écho dans le vaste hall d'entrée à présent vide de présence à part la leurs.

En ce qui concerne la jeune femme, elle n'avait pas spécialement soif, elle se contenta alors de garder le breuvage en main, elle l'ouvrirai peut-être par la suite. Elle restait dans la même position, son regard planté dans celui qui s'adressait à elle.

L'attitude du jeune homme lui semblait beaucoup plus décontractée, il affichait même un sourire plus franc qu'auparavant. La russe continuait de jauger ce fameux Jïnn, elle eut le loisir de contempler la présence de plusieurs cicatrices, du moins deux d'entres-elles plutôt flagrantes. Cela pouvait en dire long sur ce que pouvait être cet étrange personnage et sur son tempérament, mais ne soyons pas trop hâtif dans notre jugement.

Il sortit alors un bandeau de couleur blanche qu'il noua ensuite, avait-il une importance quelconque pour son possesseur ? Sûrement. Il n'hésita pas ensuite à pointer du doigt la jeune femme avant de reprendre la parole.

- Ouais ! En effet, la lettre est un peu ce qui nous a tous amené ici. Dedans tu trouveras le nom de ta maison et le dortoir qui t'a été donné. J'espère que tu auras des bons colocs, quitte à rester longtemps ici, autant que tout se passe bien n'est-ce pas ? 

La jeune femme répondit assez vite, de manière simple et efficace, ne pas se perdre en paroles vaines.

- En effet, cela me paraît logique.

Elle l'observa terminer rapidement sa canette avant de la lancer derrière lui sans même daigner la regarder tout en comptant à voix basse mais perceptible.

- 1...2...Panier

Panier ! Pensa simultanément la jeune femme, elle trouva cette action assez amusante et ne pût opprimer un léger sourire avant qu'il ne s'efface la seconde d'après.

À sa grande surprise, elle se détendit un peu plus, ses muscles étaient beaucoup moins contractés et on ressentait que sa méfiance se dissipait légèrement. Elle restait appuyée contre le fauteuil dans lequel elle était posé, les jambes toujours croisés, replaçant à nouveau l'une de ses mèches de cheveux qui l'a gênait.

- Très bien...Alyssa donc...Dis moi, je vais te poser trois questions que j'aime poser aux nouveaux. A toi d'y répondre ou non ! Cela m'empêchera pas de te conduire à bon port pour que tu t'installes tranquillement et je ne te jugerai pas le moins du monde. J'pense que plus rien ne peut m'étonner en ces lieux haha. 

Elle le laissa poursuivre, curieuse d'entendre ces fameuses questions, à croire qu'il réalisait un test d'entrée à son propre compte, intéressant.

Alyssa l’observait jouer avec sa mèche de cheveu, quelques secondes passèrent où il semblait pensif. L'instant d'après, en expirant, ses cheveux se redressèrent de manière impeccable. La jeune femme ne put étouffer un petit rire de moquerie, elle trouvait ça vraiment étrange.

- Voici mes trois questions :

-Qu'attends tu à trouver à Tsuki ?
-Combien de temps penses-tu rester ici ?
-Veux tu connaître son histoire ?
Oh et....Question bonus mais...ça t’intéresserait de...comment dire...D'aller jusqu'à ton dortoir en un temps record.?..comme en franchissant le mur par exemple. 


A2 reprit un air très sérieux, même si on décelait son attitude relativement plus relaxée que précédemment.

- Ce que j'attends ? Je vais être succincte dans mes réponses, à toi dans faire ce que tu souhaites. D'en tirer des conclusions hâtives, ou bien d'essayer d’entrapercevoir mes intentions les plus profondes et sincères.

1. Des réponses, des renseignements, des savoirs et apprentissages.
2. Un moment, tant que je n'aurai pas atteint la globalité de mes objectifs.
3. Absolument, prendre part à une aventure à laquelle on ne connaît guère de choses peut porter préjudices.

Dernièrement, en un temps record ? Comme en franchissant le mur ?
Elle répéta ces mots, l'air dubitative et en même très curieuse de ce qu'il pouvait lui proposer, sa rencontre n'était peut-être pas de mauvaise augure. Elle s'était spontanément redressée,se penchant en avant, à l'écoute.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Alyssa Artemiev le Sam 27 Mai 2017, 22:04, édité 1 fois
avatar
Alyssa Artemiev

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Jïnn le Ven 19 Mai 2017, 00:47

Mission accomplit. Premièrement, détendre les traits d'une personne assez fermée et sérieuse en apparence, c'était ce que savait faire de base Jïnn, après tout, avant tout les événements...Cela lui servait à se reconnaître lui même, il arrivait à se projeter en elle, comme si ce n'était qu'un reflet inexacte de lui même. La voyant donc répondre et l'écoutant attentivement, il s'attendait aux réponses bien concises. C'était normal, on ne révèle pas les petits secrets après tout.
Elle avait la réponse basique à la première question, tous les élèves étaient ici pour ça, en général, mais au fond d'eux même, ils le savaient tous. Quitte à finir enfermer, autant y passer son temps de manière utile.
La seconde, c'était la réponse la plus vague et énigmatique, tout le monde la lui offrait celle la. Il n'était donc pas choqué ou surpris. La troisième aussi. En somme, elle n'avait pas forcément étonnée notre protagoniste.
Expirant alors doucement par le nez, il se relevait avec une esquisse de sourire. Il prenait les valises de A2, si toutefois y'en avait pas trop, normalement une nana ça transporte max deux valises ? Quoi que avec les pantalons, les chaussures les....Bon ça va on annule cette blague.
Il abaissait donc un genou au sol, et il tournait un peu la tête pour lui dire avec un sourire énigmatique :

Si tu veux franchir le mur, monte sur son dos, et accroche toi bien, ça va décoiffer. Précise moi juste avant la chambre que tu as. A cela il rajoutait une pointe d'humour Votre fidèle destrier est prêt pour une superbe ballade nocturne aux sensations fortes et magiques, vous ne le vivrez qu'une fois, profitez de cette offre exceptionnel ! Oui oui oui oui oui ! Y'a pas de perdants, y'a que des gagnants !

Il prenait un air tout à fait exubérant, surjouant le rôle d'un forain et Julien Leperse aussi. Il attendait alors tranquillement la réponse de la dame. Il rajoutait tout de même d'un air sérieux, histoire de la rassurer, mais toujours ayant cette petite touche malicieuse et espiègle, c'était la première fois qu'il allait le faire en vrai.

Il t'arrivera rien t'inquiète. Pour être franc avec toi, quand j'dis franchir le mur...C'est passer le mur du son et bien plus encore. Enfin, tout ça j'te le révélerai si tu acceptes de grimper sur mon dos. J'mange pas haha.








THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Alyssa Artemiev le Sam 27 Mai 2017, 22:40


Un nouveau départ, une nouvelle page Ft Jïnn

Alyssa attendait avec impatience la suite des événements, toujours aussi attentive, l’œil vif et l'ouïe affûtée, elle vit alors son interlocuteur se lever et s'emparer de son unique valise. A2 n'était guère attachée aux apparences et n'avait donc pas emmené énormément de vêtements et autres outillages que l'on aime apparenter à la gente féminine. Et de toute manière, elle trouverait bien des petites choses dans les alentours si le besoin s'en faisait ressentir.

La jeune femme l'observait faire, toujours assise et dubitative, quoique piquée au vif par son attitude, qu'allait-il faire ? ... La réponse fut sans appel, posant un genou au sol et pivotant son regard en direction d'Alyssa, Jïnn prit à nouveau la parole.

- Si tu veux franchir le mur, monte sur son dos, et accroche toi bien, ça va décoiffer. Précise moi juste avant la chambre que tu as. Votre fidèle destrier est prêt pour une superbe ballade nocturne aux sensations fortes et magiques, vous ne le vivrez qu'une fois, profitez de cette offre exceptionnel ! Oui oui oui oui oui ! Y'a pas de perdants, y'a que des gagnants

La Russe se mit étonnement à rire, plaçant une de ses mains devant sa bouche pour étouffer légèrement ce dernier, son accent, son attitude, la scène était absolument surréaliste et hilarante à la fois.

Elle reprit quelques instants après son sérieux, essuyant presque une larme au coin de l’œil. Trêves de plaisanteries,Jïnn avait également reprit un air plus conséquent, mais il semblait animé d'une certaine espièglerie, savait-il vraiment ce qu'il faisait ?

Et en même temps, Alyssa était venue ici dans le but de réaliser de nouvelles expériences et de découvrir tout un monde qui lui était encore inconnu à l'heure actuelle.

- Il t'arrivera rien t'inquiète. Pour être franc avec toi, quand j'dis franchir le mur...C'est passer le mur du son et bien plus encore. Enfin, tout ça j'te le révélerai si tu acceptes de grimper sur mon dos. J'mange pas haha.

Après l'avoir une nouvelle fois écoutée, n'avait-il pas eut terminé sa phrase que la jeune femme s'était levée et se dirigeait dés à présent vers lui d'un pas déterminée et pleine d’assurance. De toute manière qu'avait-elle à perdre ? Ne serait-ce que plus de temps, et à l'heure qu'il se faisait il était le seul à pouvoir la mener en direction de sa chambre. Et puis, elle le trouvait réellement intéressant, ses propos, son attitude, il dégageait quelque chose qui laissait notre Russe intriguée au plus haut point.

- Bien bien, dit-elle tout en prenant place sur son dos de manière assurée, chambre 5F, dortoir émeraude, mon bon Monsieur. Son ton était calme mais l'on pouvait parfaitement déceler une pointe d'inquiétude, son cœur palpitait, elle était également très excitée de ce qu'elle pouvait ressentir ou découvrir en ayant décidé de le laisser faire.

Codage par Libella sur Graphiorum


« On compare parfois la cruauté de l'homme à celle des fauves, c'est faire injure à ces derniers
Fedor Dostoïevski ~

Artemiev Alyssa - Zero Gravity [Dossier]
Broken Memory - A2 [Présentation]
Remember - [Journal Intime]

J'écris en #999999
avatar
Alyssa Artemiev

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Jïnn le Dim 04 Juin 2017, 16:10



Une soirée détente.



Humour : check. Le forain Leperse ça marche à tous les coups. Finalement, faire le con ça m'avait manqué. Vous savez pas à quel point c'est terriblement délicieux de partir en couilles. Depuis le temps...Je dirai même qu'il était temps. Une nuit de folie, et demain on "oublie". C'est pour cette raison que j'aime la vie. Surtout qu'après avoir bu autant de canette j'aurai envie de faire pi...Ouais stop, on arrête d'improviser les rimes. Cela rime à rien...BON OK J'ARRÊTE !
Du coup, notre protagoniste expirait doucement en la sentant sur son dos. La valise dans sa main droite, il commençait à marcher doucement vers la sortie du hall d'accueil. Sur la route, il continuait son speech exubérant :

La compagnie Jïnn airlines and co vous remercie de faire appel à ses services de transports aériens,
terrestre ou aquatique. Nous espérons que vous passerez un agréable vol. N'oubliez pas de boucler la ceinture de sécurité et d'utiliser les sorties de secours sur les côtés de l'appareil. Les températures sont douces, la nuit est belle et étoilée et en plus de ça la pression atmosphérique est de...1 bar ? Maintenant, attachez votre ceinture et cramponnez vous !


Jïnn s'élevait dans le ciel. Il avait retenu la chambre, le dortoir et tout ce qui va avec. Si la disposition était la même que pour les rubis, la chambre devrait être très facile à trouver. Alyssa était à présent imbibée d'une aura bleutée, elle pouvait se sentir terriblement bien, mais aussi terriblement forte l'espace d'un instant. Le Junalkin marmonnait quelque chose l'espace d'un instant, trop inaudible pour comprendre quoi que ce soit. Une fois que ses lèvres étaient immobiles, il prenait une grande inspiration avant qu'Alyssa puisse sentir tous ses muscles se contracter. Les cheveux de Jïnn s'hérissaient et voilà que dans un bang supersonique une lumière bleu filait à toute vitesse vers le dortoir émeraude. Évidemment, c'était une opération plus que risqué. Mais il avait la providence de son côté car la fenêtre du dortoir était ouverte et il s'était arrêté à un mètre de cette dernière avant d'y déposer Alyssa comme Alladin l'aurait fait pour Yasmine sur son tapis volant. Passant alors la valise par la fenêtre jusque dans la chambre, Jïnn posait son cul musclé sur le rebord de cette dernière avant de croiser les bras et les jambes. Il continuait avec humour :

T'es ma première fois, un honneur n'est-ce pas ? Alors, t'as pas trop le ventre fragile ? J'espère pas,
sinon papy Jïnn pourra pas te raconter son histoire.


En effet, c'était surement une conséquence possible de ce genre de voyage à haute vitesse quand on est pas habitué. Il reprenait l'aura qu'il avait donné à Alyssa, cette dernière pourrait alors se sentir...comme à son arrivé à l'académie, normale donc. Il la détaillait avec un léger sourire et les yeux un peu plissés. Ses fossettes pouvaient clairement être observées. Il attendait sa réponse, ou du moins ses questions, ça doit forcément faire un p'tit effet.







(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Alyssa Artemiev le Mer 07 Juin 2017, 18:46


Un nouveau départ, une nouvelle page Ft Jïnn

Ainsi, une fois bien positionnée au niveau de son dos, Alyssa se laissa transporter par Jïnn, ce dernier s'était relevé, valise en main et se diriger vers la sortie du hall d'entrée, il reprit alors de plus belle.

- La compagnie Jïnn airlines and co vous remercie de faire appel à ses services de transports aériens, terrestre ou aquatique. Nous espérons que vous passerez un agréable vol. N'oubliez pas de boucler la ceinture de sécurité et d'utiliser les sorties de secours sur les côtés de l'appareil. Les températures sont douces, la nuit est belle et étoilée et en plus de ça la pression atmosphérique est de...1 bar ? Maintenant, attachez votre ceinture et cramponnez vous ! 

La jeune femme ne put opprimer une légère esquisse de sourire, il s'agissait là d'un étrange énergumène, mais, il avait au moins l'humour pour lui.

Elle fut déstabilisée lorsqu'il prit son envol, elle n'en crut pas ses yeux, ni son ressenti, cette sensation était singulière et enivrante, toutefois, elle ne put s'empêcher de resserrer son étreinte.

Soudainement, une sensation étrange vint envahir A2, elle avait un sentiment de quiétude absolue tout en ayant cette impression d'être invulnérable. Était-ce dût à Jïnn ? Sûrement, cela l'intriguait au plus haut point, de quel type de pouvoir s'agissait-il ? [...]

Elle n'eut pas vraiment la possibilité d'y penser plus que ça, car elle sentie tout à coup l'intégralité des muscles de son interlocuteur se contracter en l'espace d'une seconde, un bruit sourd puis .. Alyssa n'aurait pu décrire la sensation perçue ni même ce qu'elle venait de vivre, ni une, ni deux, le jeune homme l'avait délicatement déposé au sein du dortoir émeraude, la fenêtre étant étrangement ouverte.

Déposant alors ensuite sa valise, il s'était assis sur le rebord de cette dernière tout en observant la russe avant de reprendre.

- T'es ma première fois, un honneur n'est-ce pas ? Alors, t'as pas trop le ventre fragile ? J'espère pas, sinon papy Jïnn pourra pas te raconter son histoire.

A2 arborait une mine quelque peu déconcertée, emplit d'une certaine excitation, la sensation qu'elle avait ressenti auparavant, cette quiétude, cette puissance s'était alors dissipée mais, même si quelque peu secouée, elle avait assez vite reprit ses esprits, s'étant alors assise sur le bord du lit le plus proche, plongeant son regard dans celui de Jïnn.

- Woh. C'était, juste, fabuleux ! Quelle sensation ! Est-ce ce dont tu es capable ? Cela fait parti de ton pouvoir je le suppose ? Impressionnant. La mine de la jeune femme s'était éclairée, enjouée, on décelait tout son intérêt. Je suis prête à t'écouter, tu as toute mon attention ajouta t-elle en pivotant son corps en la direction du jeune homme.

Elle réfléchit quelques instant avant de surenchérir .. Attends, ta première fois ? C'est à dire ? Ne me dit pas que tu n'avais jamais fait ça auparavant ?


Codage par Libella sur Graphiorum


« On compare parfois la cruauté de l'homme à celle des fauves, c'est faire injure à ces derniers
Fedor Dostoïevski ~

Artemiev Alyssa - Zero Gravity [Dossier]
Broken Memory - A2 [Présentation]
Remember - [Journal Intime]

J'écris en #999999
avatar
Alyssa Artemiev

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Jïnn le Sam 10 Juin 2017, 19:09



Une soirée détente



Je vois...Cela fait donc cet effet de recevoir mon pouvoir ? Cette quiétude que je ressens constamment, et qui m'avait enivré, les autres aussi peuvent la ressentir...C'est intéressant. Finalement, bizuter cette nouvelle en plus de faire le con, ça m'aide indirectement. Après, mon sentiment de supériorité je le dois certainement à la montée de puissance fulgurante dont j'ai fait preuve...Au moins elle avait pas dégueulé ! De toute façon on est dans sa chambre donc...je vais pas me plaindre si elle gerbe hahaha. Je soutenais son regard, avec mes bras croisés, mes jambes tournées vers l'intérieur de la chambre et qui pendouillaient, et mon léger sourire.  

- Woh. C'était, juste, fabuleux ! Quelle sensation ! Est-ce ce dont tu es capable ? Cela fait parti de ton pouvoir je le suppose ? Impressionnant Si elle savait...Elle doit être novice sur la composante des pouvoirs, le fait des les travailler, de les faire embrasser notre humanité...Quoi que je m'avance certainement trop vite qui sait. Quoi qu'il en soit ce n'était pas tout ce dont j'étais capable. Puis, j'allais pas lui révéler toutes mes recettes. Je gardais donc un sourire énigmatique. J'allais la faire languir.  Je suis prête à t'écouter, tu as toute mon attention La voilà maintenant qui me fait face. Elle me plait ! Cette notion de respect par le langage corporel me plait. Je vais la surveiller de très près. Elle m'a l'air prometteuse. Qui sait...Peut-être que j'ai trouvé le bon disciple ? Nous verrons bien. Il est l'heure de commencer le teste. J'allais ouvrir la bouche quand...
.. Attends, ta première fois ? C'est à dire ? Ne me dit pas que tu n'avais jamais fait ça auparavant ?
Je riais doucement. Elle venait de tilter hahaha. On peut dire que pour une première fois c'était de la bonne ! Mon voix grave et suave donnait directement la tonalité à mon rire pendant qu'un large sourire se dessinait sur mon visage. Putain on dirait All Might ? Non ? Oh allez ! Warren me surnomme comme ça me cassez pas les couilles ! Donc...Je répondais alors :
En effet ! Enfin...La première fois que je fais vivre ça à quelqu'un. Disons que c'était ma petite folie du soir. Sinon...En solo je me lâche un peu parfois, faut bien s'entraîner à 100% de ses capacités, sinon l'entraînement de pouvoir ou physique ne sert à rien si on reste dans sa zone de confort. Quoi qu'il en soit...

Je descendais de la fenêtre avant de la fermer. Oui bon c'était interdit blablabla mais y'a personne pour l'instant, donc...ça passe ! Du coup, je m'autorisais à prendre une chaise du bureau de sa chambre et à m'assoir dessus, proche de la fenêtre, le dossier coller à cette dernière. Je prenais un air plus sérieux. On allait parler des choses qui fâchent. Avec ma main, je projetais mon aura à l'aide de ma main droite pour modeler une sorte d'image type hologramme (même si ça n'en ait pas une hein) pour appuyer mes propos comme un diaporama. C'était l'intégralité du bâtiment de Tsuki. Dis moi...Alyssa. Es-tu prête à entendre toute l'histoire de ce lieu dans lequel tu risques de passer des jours, des semaines, des mois, voir des années ? J'espère que tu n'as pas un cœur fragile. Je toussotais alors légèrement, avant de reprendre. La nuit plaçait la bonne ambiance, et j'allais pas me laisser décontenancer par une kouhai, nouvelle, malgré le fait que son body envoie du steak.
Depuis un certains temps, des gens avec des pouvoirs sont apparus sur terre. On ignore tout de la raison, même si les hypothèses et certains témoignages ne devraient pas manquer. Quoi qu'il en soit, pour certainement préserver l'équilibre du monde et éviter toutes les catastrophes possibles et imaginables, le directeur Kazamuki a crée cette académie. Toutes les personnes avec un pouvoir pouvaient venir ici et en paix, pour y trouver un refuge. Tout semblait bien se dérouler, et ce projet paraissait bien beau au début. Les cours se passaient bien, les gens semblaient tous bien s'épanouir..Les nouveaux élèves affluaient. Cependant....Il y a deux ans, l'académie a connu une situation de crise.
La projection d'aura changeait, essayant de reproduire une fanfiction de ce qui c'était passé selon les témoignages dans le Tsuki Mag et de ses potes. On y voyait des armes à feu, des élèves par terre, des pleures, des cries...Bref, c'était des images tragiques représentants un avis d'une personne qui n'y était pas.Une organisation nommée Déviance a attaqué l'académie. J'ignore les raisons, mais il semblerait que ce soit pour faire le ménage ici même et kidnapper des élèves. C'était un bain de sang traumatisant. Aujourd'hui...On ne s'y intéresse plus vraiment, du moins, il manque le devoirs de mémoire que je juge indispensable...même si les témoins survivants sont plus ou moins discrets ou présents. Après voilà, personne n'aime en parler. On a découvert aussi qu'une nouvelle organisation dans l'ombre de Tsuki existe : 'L'agence" qui a fourni des locaux le temps de la reconstruction. Ce sont nos protecteurs dans l'ombre apparemment. Tu me suis pour l'instant ? Des questions ?

J'avais mis en pause mon récit, elle avait reçu la première grosse partie. La seconde parlera de la forêt, mais ça ira. Je ne la quittais pas des yeux tout le long. Je voulais lire ses émotions dans son regard, même si mes traits fermés pouvaient jouer en ma défaveur. Après tout...On ne peut pas être parfait. De toute façon, ce n'était pas l'important, mon visage fermé, ma cicatrice, et tout ça...



(c) Rin sur Epicode
Ryu de Street fighter


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ, une nouvelle page. [PV Jïnn]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum