Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Invité le 26/4/2017, 14:56

En ce beau et froid mois d’Avril, la journée touchait à sa fin. Le ciel se paraît de milles couleurs, plus incroyables les unes que les autres, et le soleil dardait de ses derniers rayons chauds le terrain d’entraînement. Presque pas de nuages : le ciel semblait ensanglanté : est-ce que quelque chose se préparait ? Ces couleurs me rappelaient les journées d’automne. Pourtant, nous étions en plein printemps ! Songeant à cela, je regardais autour de moi, la végétation éclore : je ne m’étais jamais vraiment attardée aux richesses de la nature, les fleurs, les arbres tout ça… aussi, je ne me sentais que très peu concerné par toutes ces conneries éphémères, bien que la flore constituait un excellent sujet de photographie, au même titre que l’homme.

L’envie d’une cigarette me tiraillait depuis maintenant un bout de temps, mais je m’en empêchais : il ne fallait pas que je fume ici. Non seulement c’était interdit, mais si j’étais pris à le faire, j’encourais des pertes décisives pour mon avenir dans cette Académie… si je perdais mon emploi à cause d’une putain de cigarette, je m’en voudrais toute ma vie ! Ma jambe gauche était agitée de tremblements incontrôlables et, pour cacher ceci, j’essayais de la caler sous moi tant bien que mal. J’étais assis contre le tronc d’un arbre bordant le terrain d’entraînement : face à moi, la zone était peuplée d’élèves en train de jouer, pour la plupart d’entre eux. En cette fin de journée, personne ne s’entrainait avec leur pouvoir : j’étais déçu, je pensais au fond de moi que c’était quand même foutrement marrant de les voir galérer, mais aussi foutrement intéressant de voir ce qu’ils sont capable de faire.

Mes pensées vagabondèrent et bientôt, je me remis à penser à Caitlyn, la gamine que j’avais croisé au parc public, l’autre jour. Je ne savais plus vraiment quand, c’était comme si… mon cerveau avait décidé de m’y faire oublier. Je me rappelais encore de ses traits, de la couleur de ses cheveux, de ses yeux, de sa peau : elle était très élégante, et avait une espèce d’odeur inoubliable tant le parfum était agréable. Elle ne m’avait toujours pas recontactée, et depuis cet événement, je ne cessais de me torturer l’esprit… et si elle décidait de porter plainte ? Je serais foutu ! Ce n’était pas seulement l’idée d’être puni par les autorités et de perdre mon travail qui me faisait peur, mais aussi tout les remords que j’éprouvais à avoir abusé d’une jeune femme aussi fraîche et vivante qu’elle. Elle ne méritait pas ça. Je crois qu’elle ne méritait même pas – consentante ou non – que je pose mes mains et mes yeux sur elle.

The beautiful people The beautiful people

Plus l’heure avançait, plus le terrain se vidait : tant mieux pour moi, je voulais profiter du coucher de soleil seul, puis rentrer chez moi après. J’aurais aimé pouvoir prendre quelques photos, mais je ne savais toujours pas si j’étais autorisé à le faire au sein de l’académie, alors je ne fis rien. J’entendais des bruits de pas, très lointains, ainsi que des voix, mais je décidais de ne pas m’en préoccuper.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Caitlyn Hanazakari le 27/4/2017, 08:48




Peek a boo !



Cela faisait voilà quelques jours que Hansel et Caitlyn était ensemble désormais. Elle en était ravie. Son sourire qui avait pris quelques temps de vacances revenait peu à peu, elle ne broyait plus du noir le soir chez elle le soir. Elle se sentait toujours aussi idiote de lui avoir fait toute cette histoire, bien que si elle n'avait rien fait de cela il ne serait peut-être pas ensemble à l'heure qu'il est. Tout ça était nouveau pour Caitlyn. Malgré son naturel romantique, elle se trouvait intimidée par certaines situation qu'elle découvrait petit à petit avec son bel amoureux.

Elle ne savait pas réellement ce qu'elle devait lui confier, elle hésitait à réellement tout lui dire. La marque sur sa tête s'était légèrement estompée mais sans plus. C'est qu'elle est tenace cette connerie! Elle voudrait qu'elle disparaisse rapidement, elle voulait tout oublier. Et même si Hansel n'était pas encore.. là disons, Caitlyn s'en voulait énormément de lui cacher ces faits. Evidemment, ça reste compréhensible, comment voulez-vous qu'elle lui raconte tout ça ? "Eh Hansel, juste avant qu'on sorte ensemble je me suis envoyée en l'air avec un mec étrange et bourré qui m'a pseudo-violée juste après? Voilà je te dirais tout mon amour!" Non, cela fit frissonner intérieurement la demoiselle. Elle ne pouvait lui dire, du moins pas maintenant, c'était encore trop frais.

Ses pensées s'effacèrent un peu quand la jeune femme aperçut le coucher de soleil au loin. Les deux amoureux gambadaient, main dans la main en parlant de tout et de rien. C'est ce genre de moments qu'elle adorait. Elle tira un peu sur la main du jeune homme pour l'inciter à aller plus vite. Il se dirigeait tout droit vers le terrain d'entraînement. A cette heure-ci, il était quasiment désert et ils avaient peu de chances d'être dérangés là-bas au moins.

- Alleeeez, bouge-toi un peu, j'ai envie qu'on puisse regarder le coucher de soleil en étant assis dans l'herbe, s'i te plaît !

Elle lui adressait un sourire plein d'amour et de malice, il avait quasiment toute la soirée pour eux. Rien de prévu pour le lendemain puisque c'était le Week-End, il avait donc toute la soirée devant eux, enfin jusqu'au dernier bus pour Caitlyn.
D'ailleurs, elle ne faisait pas vraiment attention aux gens alentours, elle s'en fichait pas mal en fait. Elle s'arrêta un peu et passa ses bras autour du cou de Hansel, lui adressant toujours le même sourire avec une lueur enflammée dans le regard.

- Je t'aime Hansel.

La jeune femme aux cheveux rose s'empara des lèvres de son beau rouquin. C'était si doux comme échange, comment s'en lasser? Elle avait envie d'en profiter encore et encore et elle se réjouissait malgré tout de se dire que c'est lui qui lui ferait découvrir tout ça.





(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Hansel le 27/4/2017, 11:43



Peek a boo


Depuis nous nous somme mit ensemble Caitlyn et moi nous passions le plus clair de notre temps ensemble en amoureux. E la voyais gagner petit à petit sa joie de vivre mais cette marque sur la tête persistait malgré tout. Je n’osais pas lui demandait quel en était l’origine. Lorsqu’elle aura envie de m’en parler elle le fera je suppose … Cela est sans doute dû à sa maladresse et ayant honte elle n’ose point en parler par peur du ridicule. Bien qu’elle soit très loin de l’être à mes yeux. Aujourd’hui n’avais pas fait exception a notre habitude et je me retrouvais presque train de force par ma bien aimé.

_ -Alleeeez, bouge-toi un peu, j'ai envie qu'on puisse regarder le coucher de soleil en étant assis dans l'herbe, s'i te plaît !

_ Mais ! Je fais ce que je peux ! Attendez moi pardi !

Elle me répondit par un regard emplis de tendresse dans lequel je pouvais deviné cette lueur de malice qui lui allait si bien. Au bout d’un moment lorsque nous eûmes trouvez l’endroit propice pour profiter du spectacle, elle stoppa notre course pour me faire et partit à l’assaut de mes lèvres pour me voler un baisé mêlé à une étreinte amoureuse. En réponse à cela je passais à mon tour mes bras autour de sa taille pour prendre part à cet échange affectueux.

_ Je t'aime Hansel.

Je lui adressais un sourire plein de tendresse et dans un geste délicat porta ma main à son visage fin de lui caresser la joue.

_ Je vous aime aussi miss Caitlyn !

Suite à cela nous prîmes place afin d’admiré le spectacle du coucher de soleil. J’étais assis à même le sol tandis que ma compagne s’était installée entre mes jambes adossé à moi. Mes mains se rejoignaient au niveau de ses ventres tandis que mes doigts s’entremêlaient aux siens et que ma tête reposait sur son épaule.

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Invité le 27/4/2017, 14:06

« Je t'aime Hansel. »

Je sursautais : les personnes que je devinais être des élèves étaient toutes proches à présent. « Je t’aime » ; cela faisait longtemps que je n’avais pas entendu ces mots. Ah ! La fougue de la jeunesse ! C’étaient simplement deux tourtereaux éperdus l’un de l’autre : ce type de cons peuplaient la terre entière. Ils se faisaient des promesses à l’eau de rose : c’était tellement guimauve que ça aurait pu me donner le diabète. Putain.

« Je vous aime aussi miss Caitlyn ! »

Mon cœur fit un bond dans ma poitrine. Cai… tlyn… Caitlyn. Caitlyn. Je fermais les yeux, serrant violemment les paupières, me pinçant le haut du nez : non, ce n’était pas elle, je le savais au fond de moi que ce n’était pas elle. Je ne voulais pas y croire. La Caitlyn que je connais n’avait pas de pouvoir. Elle était une citoyenne normale de Thouhills, qui était bénévole dans un chenil, et qui menait une vie paisible avec son chat Jef. Mais la jeune fille, toute proche, qui s’appelait également Caitlyn n’était PAS la citoyenne normale de Thouhills qui est bénévole dans un chenil et qui mène une vie paisible avec son chat Jef. Brian, il faut que tu arrêtes d’y penser.

Je me retournais doucement, guettant les deux amoureux, assis dans l’herbe dans une position adorable : ils appréciaient le coucher de soleil, ensemble. Et moi, j’étais seul. Cette Caitlyn-là possédait une épaisse chevelure rose et magnifique, et ô mon dieu qu’est-ce qu’il se passe. Je me cachais brusquement derrière l’arbre, et prenais une grande inspiration. L’envie de crier me prit violemment à la gorge, et il me fallut beaucoup d’effort pour y résister.

M’enfuir en prenant les jambes à mon cou était une solution envisageable pour sortir de ce cauchemar. J’ai envie de m’ouvrir les veines. Non. Demain. Demain, je le ferais. Ou alors, je pouvais reprendre un billet d’avion et rentrer chez moi. Je souriais nerveusement, en proie à de l’hystérie : quel chez moi ? Quelle maison ? Personne ne m’attendait, là-bas, dans l’Ohio. Personne ne serait ravi de me revoir. Et de toute façon, j’étais coincé ici, par manque d’argent. Ô mon dieu, je devais partir. Je dégainais nerveusement mon appareil photo, et prenais un cliché du soleil couchant : ridicule, moche, mal fait. Non, ça n’allait pas. Rien n’allait. Les larmes me montèrent aux yeux, mais j’y résistais. Encore. Bientôt, ça allait exploser.

Réfléchis Brian. Le couvre-feu, le couvre-feu. À quelle heure était-il pour les élèves de 17 ans ? 22H. Il était à 22H. Je l’avais appris par cœur. Ô mon dieu, je ne pourrais pas les virer grâce à l’excuse du couvre-feu, car il était loin d’être 22H. Je n’y arrivais jamais. J’étouffais un gémissement de panique. Mes mains moites et tremblantes rangèrent l’appareil photo dans mon sac, puis je reportais mon regard droit devant moi. J’eus encore envie de pleurer, et de crier. Quelqu’un pouvait venir me sauver ? Dans l’état où j’étais, je savais que je n’allais pas être assez discret : elle allait me repérer, elle allait savoir que j’étais là, que nos vies étaient reliées par ça : par l’Académie. J’étais surveillant ici, elle était élève. Pas moyen qu’elle ne m’échappe, ni que je lui échappe. Bon. Soit c’est aujourd’hui, soit ça sera demain.

Je me levais, sans faire attention au bruit que j’engendrais, et me dirigeais vers le jeune couple. Mes jambes tremblaient, mon corps entier tremblait, mais je faisais tout pour y réprimer. Maintenant que j’étais lancé, je ne pouvais pas retourner en arrière. Il faut y aller. Bientôt, mes tremblements excessifs se calmèrent, et je me sentis pousser des ailes.


« Salut Caitlyn. »

Je lui adressais un regard plein de sympathie, mais dans ce sourire brillait une pointe d’inquiétude, ou de frustration. Ce sourire faisait peur, c’était comme si il voulait dire à lui seul : « Salut ! Tu pensais encore te cacher de moi ? » J’adressais au jeune homme un regard empli d’une bienveillance fausse.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Caitlyn Hanazakari le 27/4/2017, 19:16




Peek a boo !



La réponse de son amoureux fit sourire à nouveau Caitlyn qui se calait un peu plus contre lui. Elle passait une main sur les siennes tandis que la deuxième caressait tendrement la cuisse du rouquin.
Elle était totalement déconnectée des bruits alentours, son regard passait de Hansel au coucher de soleil qui disparaissait peu à peu.
Cependant, ses sens restaient toujours en fonction. Des bruits de pas vinrent briser la bulle d'amour qui entouraient le jeune couple. Elle leva les yeux et son sourire disparut d'un coup, laissant place à un visage qui tentait de cacher sa peur.

« Salut Caitlyn. »

Caitlyn se figea, sans rien dire. Non, pas lui, pas maintenant. Elle se redressa aussitôt, serrant le pantalon de Hansel de la main qui lui caressait la cuisse.

Caitlyn calme-toi, flipper ne t'aidera pas, reprends toi!

Se parler ne l'aidait en rien, elle était terrifiée. Pourquoi lui ici? Pourquoi lui maintenant? Les larmes lui montaient aux yeux alors qu'elle les essuyait aussitôt. Hurler et partir en courant ne servirait à rien, encore moins devant Hansel. Elle releva rapidement la tête vers Brian, plantant son regard dans le sien.

- Bonsoir Brian.

Elle prit une profonde inspiration, serra la main de son chéri et se releva, faisant face pleinement à son ancien semi-amant. De quelques coups de mains rapides, elle enleva les morceaux d'herbes sur sa robe blanche, ne se souciant pas si la pelouse l'avait tachée ou non. D'une voix qu'elle voulait assurée, elle lui envoya :

- Que fais-tu ici? Tu es bien vieux pour être étudiant.

Aussitôt, elle comprit qu'il n'appartenait à aucune maison d'élève. Brian était bel et bien un diamant. Son ventre se noua alors qu'elle espérait qu'il la contredirait en lui disant qu'il se baladait juste. C'était évidemment impossible, on ne se balade pas comme ça dans Tsuki par hasard. Elle ne voulait pas de lui ici. Certes elle lui avait proposé de se revoir, de garder contact, mais à ce moment-là elle ne pensait pas qu'elle le vivrait si mal. Elle ne pensait pas contempler la marque sur la tête chaque jour, espérant chaque soir que le lendemain elle aurait disparu. Et alors qu'elle réussissait à se reconstruire un peu, découvrir ce que c'était d'aimer et d'être aimée, il fallait qu'il débarque.





(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Hansel le 28/4/2017, 14:22



Peek a boo


Tandis que nous profitions de ce moment de tête de des pats se firent entendre dans mon dos suivit de l’interpellation d’un homme qui devait très certaine un diamant à en juger par son âge apparent. Cheveux d’ébène et pâleur extrême (naturel ou non ça je n’en ai aucune idée) cet étrange personnage semblait bien connaitre mon bien aimé à en juger pas son regard et ses salutations.

« Salut Caitlyn. »

Qu’ils soient en bon ou mauvais terme sont regard avenant mêlé un sourire que je qualifierais de carnassier laissaient planer comme un doute. Doute qui fut bien rapidement dissipé par la réaction de mademoiselle Caitlyn. En effet celle-ci s’était crispée d’un seul coup. Je pouvais sentir la tension qui émanait d’elle à la manière dont elle agrippait mon pantalon.

-Bonsoir Brian.

C’est après une sorte d’hésitation qu’elle se releva pour faire face à notre interlocuteur.

-Que fais-tu ici? Tu es bien vieux pour être étudiant.

La manière avec laquelle elle avait répondu sèchement ne laissait rien présager de bon pour la suite des évènements. Quoiqu’il en soit le peux d’échange qu’il avait eu entre eu me permettait de deviner qu’ils ne se connaissent que d’en dehors de la l’académie. Sentant comme une certaine détresse de la part de la jeune femme je resserrais ma mains sur la sienne en espérant ainsi contribué à la rassuré tandis que je regardais ce bien étrange énergumène de manière tout ce qu’il a de plus neutre. Me contentant d’observer pour le moment.

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Invité le 29/4/2017, 15:09

« Bonsoir Brian. »

Cette réponse, parfaitement neutre, mais dans laquelle j’arrivais tout de même à discerner une pointe de peur, me satisfaisait. Savoir simplement qu’elle ne me repoussait pas, ou qu’elle ne disait pas à son bien-aimé que j’étais un nuisible me soulageait, d’une certaine manière. J’observais le rouquin : il avait un style particulier, mais de toute façon, je le voyais mal vêtu autrement. Et pour moi aussi, il est difficile pour quelqu’un de me voir arborer un style « normal », bien qu’à cause de l’académie, je me restreignais au niveau du maquillage, des bijoux, des insignes, etc.

La robe blanche de Caitlyn était rayonnante : sa blancheur évoquait son innocence et sa candeur, la candeur qui m’avait charmé lorsqu’elle je l’avais vue pour la toute première fois. Alors que les souvenirs me remontaient en tête, j’eus soudain envie de toucher de nouveau ces hanches finement dessinées, d’embrasser ce visage de porcelaine, et de tout recommencer. Tout ce que j’avais pu faire. D’un air inquisiteur, je guettais son cou : pas de trace de mon suçon. J’en eus le cœur brisé ; c’était comme si elle était définitivement plus mienne. J’étais triste de savoir que mes conneries avaient tout gâché.

« Que fais-tu ici? Tu es bien vieux pour être étudiant.
- Je travaille ici, Cait’. »

Je ne savais pas si Caitlyn et son petit ami allaient saisir ce qu’il venait de se passer : par cette petite phrase, toute bête, et par ce diminutif employé, j’avais clairement fait comprendre à tous que non seulement je la connaissais, mais aussi que j’étais relativement proche d’elle. C’est vrai ! Qui utilise des diminutifs ou des surnoms pour des connaissances ? Un sourire satisfait se dessina sur mon visage, et je me rapprochais encore, de la façon la plus naturelle possible, puis mon regard se tourna vers le rouquin.

« Comment tu t’appelles ? »

Je lui adressais un sourire empli de condescendance : j’avais envie de faire mon connard, mais, malheureusement pour moi, j’étais à l’académie. Ils étaient des élèves de l’académie et, mon statut de membre du personnel m’empêchait d’avoir un comportement aussi abject avec des élèves. Décevant. Mais, d’une certaine manière, cette contrainte pourrait peut-être me faciliter la vraie réconciliation avec Caitlyn. Un éclat malicieux au fond des yeux, je me tournais vers elle, et, n’osant pas lui prendre la main ni la toucher, je me contentais de rester à une distance respectueuse.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Caitlyn Hanazakari le 29/4/2017, 19:36




Peek a boo !



- Je travaille ici, Cait’.

Caitlyn se crispa. Alors elle pourrait le croiser régulièrement, pourtant elle ne l'avait jamais croisé en temps que prof.
Sa familiarité la fit frémit quelque peu. Elle ne voulait pas que Hansel puisse être au courant. Et alors que le Diamant se rapprochait d'eux, elle ne bougea pas d'un pouce mais resta néanmoins sur ses gardes.

- Comment tu t’appelles ?

Il s'adressait à son compagnon. Comme si cela lui était naturel, elle se plaça légèrement devant lui comme le ferait une louve pour protéger son mâle. Elle se méfiait de leur interlocuteur plus sans pour autant le laisser paraître plus que ça. Par ailleurs, elle constata la condescendance dont il faisait preuve, elle semblait lui être familière mais ça ne lui plut pas du tout.

La demoiselle planta son regard dans le sien quand elle remarqua qu'il la scrutait. La lueur malicieuse qui allumait ses yeux la laissait sans mot. Elle prit un peu plus d'assurance et resta droite sans rien dire, elle n'avait pas envie de parler. Dans les yeux de Caitlyn brûlait une certaine lueur de défi, elle ne comptait pas lui laisser raconter tout ça à Hansel. D'ailleurs elle s'étonna qu'il ne lui avait jamais rien demandé à propos de sa tête, tant mieux, elle n'avait pas envie de lui mentir à cause de Brian. Cela lui briserait le cœur de manquer à sa confiance mais elle avait peur de ce qu'il pourrait faire de ce qu'elle lui disait et puis elle ne voudrait que l'image qu'il avait d'elle en prenne un coup.





(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Hansel le 29/4/2017, 22:26



Entre personne du cirque


- Je travaille ici, Cait’.

Cait’ ? Moi-même je ne l’ai encore jamais qualifié par un tel diminutif. Cela ne m’était jamais venu à l’idée d’ailleurs. Quoiqu’il en soit l’usage d’un tel surnom me laisser deviner qu’il y avait eu par le passé une certaine proximité entre eux. Proximité qui d’ailleurs n’était soit pas réciproque soit à présent révolus si j’en crois la réaction de ma chère et tendre. Quoiqu’il en soit j’avais vu juste en ce qui concerne ses fonctions. Le diamant continua sa progression vers nous ce qui poussa Caitlyn à se positionner entre lui et moi. La logique voudrait que ce soit, à l’inverse, moi qui m’interpose. Comme quoi … l’égalité des sexes s’applique bel et bien à tous les domaines. J’en profitais pour prendre mes bouchons d’oreilles dans ma poche et les installer dans mes conduits auditifs au cas où un affrontement devait éclater. Certes j’étais désormais sourd, mais je restais néanmoins en mesure de lire sur les lèvres de ce « Brian ».

« Comment tu t’appelles ? »

Il m’avait adressé son mot en arborant des airs supérieurs. Je commence à comprendre. Il me sert le numéro de l’ex petit ami ou prétendant jaloux qui espère semer la zizanie rien que par sa présence. Je pris un sourire espiègle pour lui répondre malicieusement.

_ Puisque vous êtes diamant vous devriez être en mesure de le deviner tout seul monsieur !

Certes se sourire « Béa » pouvais me donner des airs idiots mais je m’en moquais éperdument. C’était même l’effet recherché ! Après tout être clown était mon métier !

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Invité le 30/4/2017, 15:40

« Puisque vous êtes diamant vous devriez être en mesure de le deviner tout seul monsieur ! »

Quel con. Mais quel con. Sale roux. Les roux n’ont pas d’âme, je le savais. Ah ! J’avais un ami roux, quand j’étais petit. Un sale gosse. Comme moi. Je l’ai quitté quelques mois après. Je me souviendrais longtemps de sa sale tronche boutonneuse. Ah ! Si seulement j’étais face à ce gosse à la place de ce Don Juan, ce clown, ce… mais qu’est-ce que c’est !? Son allure, sa contenance, la façon dont il avait de parler, de toucher Caitlyn, tout cela me perturbait et emplissait mon cœur d’une profonde rancœur.

Ah. Si j’avais un peu moins fait le con. Ah. M’ouvrir les veines. Me pendre. Les frapper tout les deux ? Ce faux noble de roux. C’est vrai qu’avec ses vêtements, cette allure, il avait tout à fait l’air d’un faux noble. C’en était d’un ridicule ! Le juger si facilement sur des choses aussi stupides me rassurait, c’était comme si le savoir inférieur à moi me soulageait profondément. Je voudrais volontiers lui faire bouffer son vieux sourire béat, ignoble, idiot. Comment Caitlyn pouvait préférer ce pauvre type à moi ? Je n’étais peut-être pas le mâle Alpha, mais j’avais quelque chose que lui, n’avait pas… j’en étais persuadé.

Il voulait me piéger. Il voulait se montrer plus intelligent que moi. Ah ! Heureusement que je n’étais pas un bouffon sans cervelle. Si je l’étais, il pourrait me piéger facilement. Trop facilement. Devant Caitlyn en plus. Quelle honte. Mais, malgré que je possède un cerveau d’une efficacité remarquable, l’hystérie profonde qui me gagnait, ainsi que la fatigue habituelle du soir qui se pointait rendait mon esprit engourdi, bien que j’aie l’air alerte. C’était le stresse. Oui, le stress, je pense que c’est ça. Le seul détail que je trouvais cool chez ce roux sans âme était tout ses piercings au niveau de ses oreilles : classe, très classe !


« En fait, j’ai été embauché assez récemment, alors je ne connais pas tous les élèves ici, esp-»

Je serrais violemment les paupières, me pinçant le haut du nez. Ô mon dieu, j’étais à bout. Calme, Brian. Calme. Tout doux ! La vie est belle, ce n’est pas un pauvre type qui va tout détruire. Remarque, cela faisait déjà quelques temps que j’étais brisé, et ce gars ne faisait que m’enfoncer dans ce qui me semblait être un immense gouffre sans fond. J’ai toutes les caractéristiques d’un être humain : la chair, les os, le sang, la peau, les cheveux, et… putain qu’est-ce que je dis. Une cigarette. Il me faut une cigarette. Ou non. Peut-être un peu d’alcool. Ou une mignonne. Mon regard se déporta vers Caitlyn :  Oh oui, il me faut une mignonne. Il fallait que je sorte d’ici. Demain, c’était le week-end. Oh oui, j’allais pouvoir me lâcher. Pendant la semaine, même quand je n’étais pas dans l’académie, j’essayais de garder un comportement exemplaire pour que ça n’influence pas mon attitude en tant que Diamant.

Just lay your head in daddy’s lap, you’re a bad girl

Je savais. Un moyen de me venger de l’affrontement de ce roux sans âme. Je pouvais le coller, tout simplement. Savoir que c’était la seule chose que je pouvais faire me déprimait. Déprimant. Déprimant. En fait, je pourrais les coller tout les deux. Un jour triste. Je les regarderais pendant une heure, sans arrêter, je ne les quitterais pas du regard. Je les mettrais mal à l’aise, et lorsqu’un osera me demander d’arrêter, je leur sourirais, et je leur ferais fermer leur gueule. Mais cela n’arriverait jamais. J’avais peur. J’étais un putain de lâche. J’étais terrifié à l’idée d’être viré, même si faire ça n’’était pas un motif pour, on ne sait jamais. Pas jouer avec le feu. Non, pas jouer avec le feu. Enfin, on sait jamais.


« Tu comptes me dire son nom ou alors je dois essayer de le deviner, Cait’ ? »

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Caitlyn Hanazakari le 30/4/2017, 17:56




Peek a boo !



- Puisque vous êtes diamant vous devriez être en mesure de le deviner tout seul monsieur !

La réponse de son cher et tendre inquiéta Caitlyn, le provoquer n'arrangerait pas la situation. Elle n'avait envie que de partir, la soirée qu'ils devaient passer en amoureux se retrouver ternie par le Diamant.

- En fait, j’ai été embauché assez récemment, alors je ne connais pas tous les élèves ici, esp-

Caitlyn se crispa un peu plus, elle était persuadée qu'il allait s'énerver. Elle ne bougea pas de sa place.

- Tu comptes me dire son nom ou alors je dois essayer de le deviner, Cait’ ?

Les yeux de la jeune femme se fermèrent un instant tandis qu'elle son poing. Elle fit face à Brian et releva le menton pour lui lancer sèchement :

- Hansel. Pourquoi ça t'intéresse tant que ça sérieusement? Et puis au pire, si tu ne l'avais pas su ça ne changerait pas grand chose à ta vie.

Son ton commençait à monter sérieusement et elle serra plus fort encore la main de son bien-aimé. Le soleil s'était quasiment couché et malgré la lumière des éclairages de l'Académie, la pénombre commençait à envahir le terrain d'entraînement.

La jeune femme aux cheveux poussa une forte expiration et fit volte-face en tirant Hansel avec elle.

- Partons chéri s'il te plaît, le soleil s'est couché et nous n'avons plus rien à faire ici. Et puis j'ai faim.

Bien sûr, malgré son énervement, l'idée de pouvoir dire ouvertement ce qu'elle pensait à Brian ne lui plaisait pas : hors de question qu'elle cède à la colère à cause de lui devant son amoureux.





(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Hansel le 30/4/2017, 18:49



Entre personne du cirque


« En fait, j’ai été embauché assez récemment, alors je ne connais pas tous les élèves ici, esp-»

Tiens il n’a pas terminé sa phrase. C’est bien dommage j’aurais été curieux de savoir de quel nom d’oiseau il m’aurait Qualifié …je note cependant qu’il a quelque difficulté à garder son calme et faire preuve de retenus. Voilà qui en disait long sur ce diamant. Je suis très étonné qu’il ait été embauché pour un tel poste avec des compétences pareilles.

« Tu comptes me dire son nom ou alors je dois essayer de le deviner, Cait’ ? »

Machinalement je posais mon regard sur ma bien aimé afin d’être en mesure de saisir sa réponse et ce malgré ma surdité.

- Hansel. Pourquoi ça t'intéresse tant que ça sérieusement? Et puis au pire, si tu ne l'avais pas su ça ne changerait pas grand-chose à ta vie.

Hé bien … voilà qui a le mérite d’être clair. Cependant je dois dire que je suis déçu qu’elle le lui ai communiqué. Il me paraissait plus amusant de le lui faire deviner. Dommage une autre fois peux être. Je n’avais cependant pas le temps de m’en plaindre puisque l’élu de mon cœur partit précipitamment en direction du portail m’entrainent ainsi dans sa course. Hé bien je suppose que c’est la fin de cette entrevue.

_ Hé bien sir Brian comme on dit, ce fut cour Mais intense ! Passer une agréable fin de semaine !

Une fois passer le portail, ce qui ne mit pas longtemps au vu de l’allure de Mademoiselle Caitlyn je retirai l’un de mes bouchons d’oreilles pour lui demander.

_ Pardonnez ma curiosité mais de qui s’agit-il exactement ?

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Invité le 1/5/2017, 16:18

« Hansel. Pourquoi ça t'intéresse tant que ça sérieusement? Et puis au pire, si tu ne l'avais pas su ça ne changerait pas grand-chose à ta vie. »

Hansel. En sel ? Enselle ? C’était quoi ce nom tiré par les cheveux ? Venait-il d’une famille de cuisiniers ? Chéri, tu me passes le sel ? Je suis au bord de la crise de nerfs. Tu veux du sel sur tes pâtes ? Je comprenais mieux pourquoi cet abruti était aussi salé. Ah ah. Je me trouvais si drôle. Si drôle. Est-ce que ce rouquin aimait la nage ? Non, parce que le sel se retrouve souvent en mer, dans l’eau. J’essayais de chercher une marque connue vendant du sel pour procéder à une blague, que je dirais bien sûr à voix haute, mais je ne trouvais rien, alors je renonçais.

Et toi, Caitlyn ? Que connais-tu à ma vie ? Savoir que ce gars portait le nom d’un ingrédient utilisé systématiquement en cuisine m’amusait beaucoup, et je trouvais cela très intéressant. Passe-moi le sel. Ah ah. Est-ce que Caitlyn avait pensé une seule fois à tous les jeux de mots que je pouvais faire avec le nom de son compagnon ? Finalement, ce serait elle qui se pendrait et qui s’ouvrirait les veines si je disais toutes les blagues qui me passaient par la tête présentement. Bonsoir love. Comment devais-je réagir ? Devais-je faire mon gros lourd ? Ma victime ? Je ne savais pas. Alors que mon ex bien-aimée commençait à partir, je lui prenais délicatement mais fermement la main et disais d’une voix plaintive.


« Savoir son nom ne change rien à ma vie, oui, mais ne plus t’avoir à mes côtés change beaucoup de choses ! »

Je baissais la tête d’un air faussement transi, ravi de mon comportement, de cette allure moqueuse, provocante, que je réussissais à garder intacte malgré tout ce qu’il se passait actuellement dans ma vie. Perdu, j’étais perdu. Je gardais sa main dans la mienne, puis je tournais mon regard vers Hansel. J’inclinais doucement ma tête vers lui, tout en lui adressant un regard soutenu et plein de sous-entendus. Je tirais un peu Caitlyn vers moi, sans méchanceté, et attirais également son compagnon avec moi. Ils n’allaient pas filer comme ça.

« Ne partez pas comme ça, on vient à peine de se rencontrer. » Je plantais mon regard dans celui de Caitlyn. « Et de se revoir, Cait’. »

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Caitlyn Hanazakari le 1/5/2017, 16:53




Peek a boo !



Alors que son amoureux cherchait à en savoir plus, Caitlyn n'eut ni le temps de lui répondre ni le temps de se crisper tandis que Brian attrapa sa main, laissant un frisson parcourir son échine.
Non, non, elle ne voulait plus qu'il la touche.

« Savoir son nom ne change rien à ma vie, oui, mais ne plus t’avoir à mes côtés change beaucoup de choses ! »

La jeune femme ferma les yeux. Son coeur se serra, pourquoi fallait-elle qu'elle soit si gentille et empathique. Presque elle éprouverait de la pitié et de la peine pour le Diamant. Elle sentait un mélange de sentiments inégaux fusé en elle. Son cœur oscillait entre de la peur, de la peine et la colère. Elle ne voulait plus de ce contact-là, pas de lui en tout cas. Alors qu'elle lança un regard de détresse à Hansel, elle avait honte de ce qu'il pouvait voir, peut-être se rendrait-il compte de quelque chose ou qu'un certain cheminement se ferait dans ses pensées... Non, elle ne voulait pas, pas ça. Le Diamant regarda sans rien dire son bien-aimé.

« Ne partez pas comme ça, on vient à peine de se rencontrer. Et de se revoir, Cait’. »

Lui disant cela, il avait posé son regard dans le sien. Elle baissa les yeux directement et s'éloigna un peu. L'étreinte qu'il était en train de créer ne lui convenait pas du tout. Elle se défaisait de sa main tandis qu'elle relevait la tête pour lui d'un air qu'elle voulait neutre :

- Brian, on n'a jamais été ensemble. Et si jamais j'en avais eu envie tu aurais tout gâché de la même manière que tu as tout gâché la dernière fois.

Elle releva sa mèche pour lui montrer très clairement sa marque sur la tête qui était toujours visible. Alors que son ton montait dangereusement elle continua :

- Et si tu avais vraiment envie de moi dans ta vie, tu aurais pas fait ça.

Elle se tut immédiatement, il fallait qu'elle se calme. Elle fit volte-face, prête à partir.





(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Hansel le 1/5/2017, 20:14



Peek a boo


Alors que nous nous apprêtions à partir le diamant ce montra encore plus insistant en saisi ma chère et tendre par le poignet.

« Savoir son nom ne change rien à ma vie, oui, mais ne plus t’avoir à mes côtés change beaucoup de choses ! »

A ma place n’importe qui se seraient déjà énervé. Pourtant je n’en manifestais aucun signe. Pourquoi ? Tout simplement parce que voir cette homme continuer d’insisté et essuyé immanquable des refus de la part de Caitlyn.

« Ne partez pas comme ça, on vient à peine de se rencontrer. Et de se revoir, Cait’. »

Je notais le regard de détresse que m’adressais Caitlyn. Je voyais en lui comme l’autorisation d’agir. Cependant sa réponse ne manqua de me perturbé.

- Brian, on n'a jamais été ensemble. Et si jamais j'en avais eu envie tu aurais tout gâché de la même manière que tu as tout gâchée la dernière fois. Et si tu avais vraiment envie de moi dans ta vie, tu n’aurais pas fait ça.

A présent j’ai donc ma réponse sur l’origine de cette marque bien qu’il m’en manque les circonstances …. Mais nous verrons cela plus tard. Pour l’heure il fallait avant tout réfréner les ardeurs de ce don juan qui ne faisait qu’incommoder l’élu de mon cœur. Lorsqu’elle s’était éloignée de ce Brian j’en profitais pour m’interposer entre eux deux d’une démarche parfaitement calme. Remettant mon bouchon d’oreille et posant un regard calme et totalement dépourvus de haine ou d’une quelconque forme d’animosité dans celui de notre gêneur.

Puis j’activais ainsi mon pouvoir, figeant immanquablement tout ce qui se trouvait dans un rayon de 5 mètre, rendant l’air irrespirables pour les personnes piéger mais qu’importe cela ne dure que 15 secondes. Je mis ce temps à profit pour dire à notre interlocuteur.

_ Vous feriez un clown hors pair monsieur sachez-le ! Mais je crains malheureusement que le spectacle ne touche à sa fin désormais.

J’approchais ensuite de Caitlyn passant mon bras autour de ses épaules.

_ Et il est inutile de tenté de me mettre en colère vous n’éveillez en moi que de la pitié.

A force je connaissais par cœur la durée de mon sort, c’est pourquoi à la fin de l’échéance je claquais des doigts pour faire mine de lever le sortilège. La bulle s’estompa et chacun se retrouva libre de ses mouvements et surtout de respiré. A présent j’ose espérer que cet homme aura la clarté d’esprit de prendre en compte mon avertissement.

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Invité le 2/5/2017, 17:13

détails
Peek a boo !
Rencontre au clair de lune
ft. Caitlyn Hanazakari & Hansel
Ʃkaemp はは ™

Je souris faiblement quand Caitlyn repoussait ma main. Je trouvais cette situation assez cocasse, très étrange, mais très intéressante. Ce qui se passait était fort, et haut, nous allions nous en rappeler longtemps, tout les trois. J’aurais aimé quelle réagisse autrement, qu’elle paraisse un peu moins effrayée, qu’elle pense peut-être, ne serait-ce qu’une seconde, que j’étais un type bien. Certes, j’avais grillé toutes mes cartouches, et aussi, sortir avec une jeune de dix-sept ans n’était pas vraiment mon objectif, mais j’aurais au moins espéré d’elle qu’elle soit assez intelligente pour me pardonner et nouer une amitié avec moi. Enfin… on ne peut pas tout avoir.

« Brian, on n'a jamais été ensemble. Et si jamais j'en avais eu envie tu aurais tout gâché de la même manière que tu as tout gâché la dernière fois. Et si tu avais vraiment envie de moi dans ta vie, tu aurais pas fait ça. »

J’écarquillais les yeux, sous le choc. Hein, quoi ? Il était temps de tout rebrancher. Je soufflais, un coup. Une pause.  Mon regard se durcit, et, malgré moi, je lui lançais un regard mauvais. L’entendre dire la stricte vérité, cette vérité que j’avais essayé d’ignorer tant de fois… j’avais mal au cœur de l’entendre dire ça.  Une rancœur pure, tournée vers moi, m’envahis, et j’en eus la nausée. Plus rien ne serait jamais comme avant. Quel futur j’avais avec cette douce Caitlyn ? Je n’en avais pas. Notre relatait était mort-née. Je ne pouvais y croire, c’était comme… impossible, inconcevable. Je maintenais : elle n’aurait jamais du s’attarder sur moi, ce jour-là.

Je baissais les yeux, penaud en la voyant se tourner mais un phénomène incroyable se produisit en moins d’une seconde. Tout se figeait autour de nous, c’était comme si le temps s’était arrêté et que on cœur avait cessé de battre : mais je ne tombais pas, je n’étais pas en train de crever. Mes mains, mes jambes, mes bras et tous les muscles que composaient mon corps refusait d’obéir à ma volonté, mon corps m’avait abandonné. Le vent ne soufflait pas, il n’y avait plus d’oxygène. Je suffoque. Je me meurs. Je suis mort. Je suis enterré. J’essayais d’ouvrir la bouche, d’hurler, mais rien ne sortait.


« Vous feriez un clown hors pair monsieur sachez-le ! Mais je crains malheureusement que le spectacle ne touche à sa fin désormais. Et il est inutile de tenter de me mettre en colère vous n’éveillez en moi que de la pitié. »

Mon esprit explosa, et bientôt, chaque parole du rouquin, chaque mot sortant de sa bouche éclatèrent en petites bulles à la surface de mon cerveau, en dépassant le mur du son. Je n’arrivais pas à y croire. Caitlyn était elle aussi happée par cette bulle de vide. Bientôt, l’air manqua cruellement : je n’avais jamais été vraiment doué pour retenir ma respiration longtemps. Alors que je pensais suffoquer, l’air revint, en un claquement de doigt du roux sans âme. Je prenais une grande inspiration, et posais mes mains sur mes hanches, puis j’essuyais une goutte de sueur perlant de mon front.

Son pouvoir, c’était ça son pouvoir. Moi aussi j’avais un pouvoir, mais bien moins offensif. Peut-être me manquait-il juste de l’entrainement pour qu’il le devienne. Ô mon dieu. J’étais partagé entre l’admiration et la haine. Mon cœur céda pour le deuxième sentiment. La haine, pure et profonde. La haine d’avoir été dominé par un gosse pendant un lap de temps, bien que court. J’allais lui en faire voir de toutes les couleurs, et cette fois-ci, je savais parfaitement comment m’y prendre dans les règles. Oh que oui. Je me rapprochais de lui, à grand pas, décidé à ne pas me laisser faire. J’ignorais Caitlyn ; ce n’était plus elle le centre de l’attention.


« Tu viens d’utiliser ton pouvoir sur un surveillant, et de te foutre de sa gueule. Est-ce que tu comprends ce que je veux dire par là ? »

Abus de pouvoir ? Non. Peut-être que je n’allais rien faire. Ou peut-être pas. J’avais envie de les coller tout les deux. Ou un seul. Après tout, Caitlyn n’avait rien fait de mal. Il faudrait que je la colle un jour où l’autre. Comme ça, je serais seul avec elle, une heure, et nous aurons le temps de régler nos comptes. Et quand à ce Hansel, il était mal. Et si sa bien aimée le défendait, et qu’elle s’opposait à ma vérité, elle aussi allait en voir de toutes les couleurs. La lune s’élevait dans le ciel, et parais mes yeux de milles éclats.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Caitlyn Hanazakari le 3/5/2017, 11:51




Peek a boo !



Juste avant que Caitlyn ne se retourne, le regard incendiaire que lui avait lancé Brian lui avait étrangement fait de la peine. Certes, elle ne pouvait s'attendre à une meilleure réaction de sa part mais elle s'attendait au moins à une réelle réponse.
Alors qu'elle se dirigeait vers son compagnon, Caitlyn sentit tout son corps se paralyser. La panique la prit l'espace d'un instant, réaction naturelle après tout, jusqu'à ce qu'elle comprenne que c'était là l'oeuvre de Hansel. Elle savait les effets assez rapides et elle se contentait de garder le plus possible son calme.

« Vous feriez un clown hors pair monsieur sachez-le ! Mais je crains malheureusement que le spectacle ne touche à sa fin désormais. Et il est inutile de tenter de me mettre en colère vous n’éveillez en moi que de la pitié. »

Ah bordel ce qu'elle pouvait l'aimer. Sa réplique amusa beaucoup la demoiselle, cependant le diamant allait l'avoir mauvaise. Très mauvaise. Surtout qu'il avait une supériorité hiérarchique non négligeable. Bien évidemment, si Caitlyn savait se la jouer garce, elle pouvait très bien lui causer du tort et lui faire perdre son emploi. Elle n'en ferait rien, bien que ce soit un atout bien pratique.

Hansel claqua des doigts, rendant aux jeunes gens leur liberté corporelle. Elle reprit rapidement sa respiration, essoufflée. Elle ne dirait rien, cherchant à se faire oublier, sauf si cela venait à dégénérer entre les deux hommes. Mon dieu on dirait un combat de coqs. Alors que le brun se rapprocha très rapidement du rouquin, Caitlyn fit de même pour pouvoir s'interposer au cas où.

« Tu viens d’utiliser ton pouvoir sur un surveillant, et de te foutre de sa gueule. Est-ce que tu comprends ce que je veux dire par là ? »

Elle arqua un sourcil. Alors il voulait jouer au con? Le sang de Caitlyn ne fit qu'un tour, l'idée que son partenaire puisse être sanctionné en ayant voulu l'aider l'horripilait au plus au point. Elle respira fortement pour se calmer, s'énerver ne servirait à rien et puis, le surveillant ne devait pas être aussi stupide non? Il devait bien se douter que ça pouvait se retourner contre lui? La jeune femme prit la main du beau roux et se colla à lui avant de lancer le même regard qu'avait pu lui lancer Brian quelques minutes auparavant.

- Tu n'en feras rien Brian. Tu sais que ça serait vain et que tu perdrais ton temps.

Le tout, malgré elle, sonna comme un avertissement. Elle n'était pas comme ça, elle n'aimait pas faire ça, mais il l'y obligeait en menaçant son bien-aimé. Si elle devait se mettre totalement à dos le Diamant pour le défendre, elle le ferait.






(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Hansel le 3/5/2017, 20:52



Peek a Boo


Visiblement la petite scéance de paralysie n’a pas du tout plus au Diamant. Monsieur manquerait-il de souffle ? Quoiqu’il en soit, ce dernier s’approcha d’un pas déterminé vers nous concentrant toute son attention sur moi. Je soutenais son regard sans aucune difficulté et parvint à lire sur ses lèvres.

« Tu viens d’utiliser ton pouvoir sur un surveillant, et de te foutre de sa gueule. Est-ce que tu comprends ce que je veux dire par là ? »

Bien évidemment ! C’était au combien prévisible ! Mais ces propos ne me faire ni chaud ni froid. Au moins à présent je savais qu’il travaillait ici en tant que surveillant. Cette information dissipa les doutes qui planaient sur ses fonctions. A cause de mes bouchons d’oreilles et du fait que je ne l’avais pas dans mon champ de vision je n’avais strictement aucune idée de ce qu’elle pouvait dire ou faire. Mais cela n’avait aucune importance j’étais parfaitement capable de résoudre ce problème par moi-même. C’est pourquoi je répondais a ce surveillant avec une sérénité qui pouvais paraître déconcertante.

_ Et vous, vous avez levez la main sur l’une de vos élèves. Savez-vous ce que cela signifie ?

J’étais sur de ce que j’avançais par rapport au propose de mademoiselle Caitlyn qui me confortait, que dis-je confirmais mes pensées. Elle n’aura pas dit de telle paroles en l’air et encore moins dévoiler cette marque au regard de tous pour mentir. Surtout en prenant en compte le fait qu’elle tentait tant bien que mal de me la caché.

(c) Rin sur Epicode



Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Invité le 6/5/2017, 11:02

détails
Peek a boo !
Rencontre au clair de lune
ft. Caitlyn Hanazakari & Hansel
Ʃkaemp はは ™

Je tressaillais légèrement lorsque la douce main blanche de Caitlyn vint se glisser dans celle d’Hansel ; main que j’ai pu tenir à maintes reprises. Je secouais la tête, déprimé. Je perdais mon temps, avec eux deux. J’en avais déjà assez perdu avec elle seule. Je voulais dormir. J’avais besoin de me reposer quelques minutes : la journée avait traîné en longueur. Si seulement. Il me suffisait de le coller, et de partir, et hop, je pourrais dormir et rejoindre le doux monde des rêves. Quel rêve. Quel cauchemar.

« Tu n'en feras rien Brian. Tu sais que ça serait vain et que tu perdrais ton temps. »

Je ne pus m’empêcher de rire doucement, d’un air complètement ailleurs. J‘étais loin, loin dans mes pensées brumeuses. Une imagination brûlante. Un passé foudroyant. Je me frottais les yeux, le sourire aux lèvres, et l’envie de l’insulter, de lui dire de fermer sa gueule me prit à la gorge, mais j’étais dans l’impossibilité de le faire. Tout simplement parce que son roquet roux me sauterait sûrement à la gorge, et que je risquais ma place. Elle avait tellement peu d’empathie pour moi qu’elle serait bien capable de me dénoncer.

J’aimerais dire à Hansel à quel point les apparences sont parfois trompeuses, que derrière ce joli minois rose se cache une putain de traînée. C’est ce qu’elle est. Ce jour que nous avons passé ensemble, elle n’avait demandé que ça. Elle me faisait presque de la peine. Je suis sur que cette pauvre tache de rouquin était puceau. Bah, de toute façon, ça ne m’intéressait pas. Pas mes affaires. Pas ce qui me préoccupe. « Ô mon Dieu, je crois que je suis perdu. » Une cigarette. Non, pas maintenant. J’en avais besoin.


« Et vous, vous avez levez la main sur l’une de vos élèves. Savez-vous ce que cela signifie ? »

Je reportais mon attention sur ce sale gamin roux sans âme et haussais un sourcil d’un air interrogateur, tout en le couvant d’un regard éberlué.  Pardon ? De quoi il parlait, au juste ? Je ne les ai pas frappés ! Je n’ai pas levé la main sur eux, ni sur elle, ni sur lui ! La rage m’envahit : son discours était complètement incohérent. En fait, il voulait juste m’enfoncer en disant de la merde sur mon compte, c’est ça !? Avant d’agir bêtement, je pris quand même le temps de réfléchir à cette remarque. Ça devait forcément avoir un sens, il n’est pas complètement stupide.

Lever la main. Une élève. La seule élève ici – bien que les probabilités que ce gars puisse être curieux – était Caitlyn. Mon regard de braise se posa de nouveau sur elle. La rage dansant au fond de mes yeux, la rage de l’incompréhension, de la fatigue, des remords. Fatigué, tellement fatigué. Je détaillais son joli visage de porcelaine, et remarquais une marque rougie sur son front. C’était comme une plaie ; bien qu’ancienne, bien présente. Un coup, un deuxième, ça n’en finit pas. Je ne laissais rien paraître. Il ne pouvait pas être au courant.


« Je n’ai rien à voir avec cette blessure. N’est-ce pas, Cait’ ? »

Je lui fis un sourire peu enclin. Qu’elle rentre dans mon jeu. Qu’elle ne rentre pas dans mon jeu. J’arriverais quand même à moi, me sortir du leur.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Caitlyn Hanazakari le 8/5/2017, 19:14




Peek a boo !



Brian avait ri de sa pseudo-menace. Elle ne rebondit pas dessus, s'il ne la prenait pas au sérieux c'était son problème. Tant qu'il ne touchait pas à Hansel elle ne ferait rien. C'est triste, Caitlyn avait pensé un jour pouvoir lui parler ou s'expliquer avec lui, mais ce fut trop précipité, c'était bien trop frais.

« Et vous, vous avez levez la main sur l’une de vos élèves. Savez-vous ce que cela signifie ? »

Caitlyn se figea. Son regard passait de son rouquin au surveillant. Il ne savait pas tout... Sa culpabilité l'envahit de nouveau alors qu'elle était incapable de dire quoi que ce soit d'autre. Ses poings se refermèrent alors qu'elle regarda rapidement le surveillant. Le regard qu'il lui adressait lui fit mal au cœur un peu plus, cette situation l'insupportait plus que tout, elle aurait souhaité ne jamais être venu sur ce satané terrain. Les larmes lui montaient peu à peu aux yeux.

« Je n’ai rien à voir avec cette blessure. N’est-ce pas, Cait’ ? »

Elle ne prêta aucune attention à son sourire, c'était trop. La coupe était pleine. La jeune femme explosa en larmes et déballa tout. Vous voyez quand quelqu'un disjoncte et débranche son cerveau? Voilà l'état dans lequel Caitlyn venait d'entrer. Elle cracha tout, criant sans retenue.

- Tu penses que ça vient d'un coin de porte ou quoi? Tu l'avais vu sous la douche et même pendant je te l'ai dit, je t'ai supplié d'arrêter et tu as continué! Ouais, j'étais ok la première fois parce que j'en avais aussi et que j'avais envie de me changer les idées avec quelqu'un que j'appréciais mais je voulais pas ça ! T'as tout fait foirer tout simplement, et au lieu de simplement m'envoyer chier il a fallu que tu m'éclates la gueule contre le mur tout ça pour montrer que t'as la plus grosse et que t'es le plus fort ! Pourquoi tu fais comme si de rien était? Pourquoi tu pouvais pas te contenter de tirer ton coup comme je voulais le faire ou me dire non? Pourquoi tu m'as fait ça? La douleur physique que j'ai éprouvé n'était pas le pire, le pire c'était de me dire que t'en avais rien à foutre de ce que je pouvais ressentir ou de ce que je pouvais me prendre dans la face parce que tout ce qui t'importait c'était de me faire regretter d'avoir été gentille, stupide et bien plus avec toi! Qu'est-ce que j'ai pour ça hein? Tu crois vraiment que c'est toi qui peux me balancer tes yeux de la mort? Je pourrais très bien te foutre dans la merde et tu le sais mais je l'ai pas fait et je le ferai pas parce que je suis pas aussi égoïste et conne que toi! J'ai pas besoin de rabaisser les gens ou de leur faire du mal pour me dire que ma vie n'est pas si mal! Je t'ai directement apprécié, je voulais t'aider et te montrer qu'on peut sourire et être heureux de plein de petites choses, je voulais apprendre à te connaître et aller au cinéma ou boire un verre avec toi comme je fais avec mes amis !...

Elle marqua une pause et s'essuya les yeux avant de reprendre d'une voix froide et brisée à cause des larmes.

- Mais au lieu de ça, la seule chose à laquelle je pense quand je te vois c'est la surface du mur que j'ai eu la chance d'observer de près. Quand je me regarde dans un miroir, la seule chose que je vois c'est cette putain de marque qui ne part pas et je me dis que si seulement j'avais pu être moins naïve. Je chérissais cette naïveté d'enfant qui permet d'être heureux avec un rien, maintenant je la déteste à cause de toi, et TOI tu me foudroies du regard encore, tu viens me voir comme si nous avions fait les cent coups. Tu pensais quoi sérieusement? Que j'étais encore plus conne que de base? Que j'allais t'accueillir en te prenant dans les bras en disant que tout est oublié? En quelques jours seulement? Tu les as donné, je les ai pris ces coups, t'as continué! T'as continué...

Elle passa la main sur sa marque, une larme supplémentaire roula sur sa joue. Son regard passa de Hansel à Brian une dernière fois et d'un coup, elle se retourna vivement et partit en courant. Elle sauta au premier arbre sur le chemin et, utilisant ses pattes et ses oreilles félines pour détecter le moindre craquement de branches, elle commença à y grimper rapidement.





(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Hansel le 8/5/2017, 21:07



Peek a boo


Les mimiques faciaux du surveillant trahissais une certaine incompréhension de ma part. Sois cette homme est amnésique et ne garde aucun souvenir de ce dont Caitlyn l’accuse, sois il est stupide, sois il n’assume tout simplement ses propres actes.

« Je n’ai rien à voir avec cette blessure. N’est-ce pas, Cait’ ? »

Eh bien … il semblerait que ce soit la troisième possibilité. L’homme au teint macabre ayant interpelé ma bien aimé je pris le temps de retiré un bouchons de mon oreilles pour entendre ce qu’elle allait répondre. S’en suivit un long discourt de sa part reportant le fait passés et les origines de cette marque qui occupait son front. Plus elle avançait dans son récit plus les larmes se faisaient nombreuses sur ses joues. M’offrant ainsi un spectacle qui me fendait le cœur sincèrement. Toutefois je ne laissais transparaitre aucune émotion. Lorsqu’elle eut terminé elle s’enfuit en direction d’un arbre pour s’y réfugier comme l’aurais fait un félin.

Je lançais un bref regard au surveillant vide d’émotions encore une fois sans en dire plus. Il n’y avait strictement rien a ajouté de toute façon tout était dit. Puis j’allais rejoindre calmement l’arbre sur lequel s’était perché. Une fois devant l’obstacle de l’observait quelque secondes puis pris un peu d’élan afin de prendre appuie sur le tronc pu ainsi saisir une branche en hauteur pour me hisser jusqu’à l’émeraude. Une fois auprès de l’élu de mon cœur e récupérais avec la plus grande douceur une des larmes sur sa joue du bout de l’index pour ensuite déposé ma veste sur ces épaules avant de la prendre dans mes bras.

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Invité le 9/5/2017, 16:57

détails
Peek a boo !
Rencontre au clair de lune
ft. Caitlyn Hanazakari & Hansel
Ʃkaemp はは ™

Day to night, Dark to light. Mes cauchemars nocturnes envahirent mes jours, et bientôt, je crus perdre pied dans ce qui me semblait un océan d’échec. Dès la première seconde où Caitlyn avait ouvert la bouche, où ses larmes s’étaient mises à couler le long de ses joues, j’ai compris que mon destin était scellé. Elle tenait mon avenir entre ses mains, et là, c’était comme si elle venait de serrer les poings. Mes espoirs volèrent en éclats.

« …Qu'est-ce que j'ai pour ça hein? Tu crois vraiment que c'est toi qui peux me balancer tes yeux de la mort? Je pourrais très bien te foutre dans la merde et tu le sais mais je l'ai pas fait et je le ferai pas parce que je suis pas aussi égoïste et conne que toi! J'ai pas besoin de rabaisser les gens ou de leur faire du mal pour me dire que ma vie n'est pas si mal!... »

Rabaisser. Les gens. Alors c’était comme ça qu’elle me voyait ? Comme un pauvre connard qui profite de la misère des gens ? Un pauvre connard qui sème le mal auprès des personnes un peu plus faibles, ou un peu trop gentilles ? J’étais ça, pour elle ? Au fond, qu’est-ce qu’elle pourrait penser d’autre, honnêtement. Elle n’avait vu qu’une infime partie de ma personnalité, mais cette infime partie était justement la mauvaise, celle qu’il ne fallait pas montrer.

J’avais envie de lui dire que je n’étais pas que ça, que j’étais aussi un bon gars, mais pourquoi me croirait-elle ? N’importe quel bon parleur était capable de mentir, moi y compris… oui, elle ne me croirait pas. Et évidemment, son Hansel lui a tellement crevé les yeux qu’elle serait incapable de reconnaître le bien en moi !

Pauvres cons. Ils sont abominables. Qu’ils restent ensemble, tiens. Ils forment un magnifique couple de débiles et de dégénérés.
Ce qui me rendait fou était qu’elle disait qu’elle ne me foutait pas dans la merde… alors qu’elle venait de tout déballer devant son petit ami, qui, en plus d’être un roux sans âme, était une véritable langue de vipère. Du moins, je trouvais qu’il était quand même assez sournois, et fourbe. Les gars comme ça, je ne leur fais pas confiance, ce qui est plutôt paradoxal vu que je suis aussi une sale race.  

Caitlyn fit violemment volte-face, avant de partir en courant en direction… d’un arbre ? Avant que mon cerveau ne puisse comprendre qu’elle souhaitait l’escalader et pas lui mettre un coup de boule, elle grimpa aux branches avec une aisance et une agilité féline incroyable. J’écarquillais les yeux, complètement sous le choc de la violence et du côté décalé de cette scène : venait-elle vraiment de se réfugier dans un arbre ? C’était… ridicule. Mais elle me faisait rager. Je n’étais pas aussi agile pour y grimper, et donc, je ne pourrais pas la rejoindre. Et même si je le faisais, elle me ferait surement tomber, non ?

Bientôt, c’est son compagnon de malheur qui se dirigeait vers ce même arbre. Il se hissa aux branches, et il rejoignit sa bien-aimée en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Ô mon dieu, mais quel couple de tarés. Pourquoi se cachaient-ils dans les arbres ? À moins qu’Hansel voulait tout simplement soutenir Caitlyn. Bah, tant mieux. Comme ça, j’évitais sûrement à quelques coups de poing. On ne sait pas, il aurait très bien pu me sauter dessus… Je me dirigeais prudemment de l’arbre et, maintenant collé au tronc, je pouvais les voir à merveille.


« Va te faire foutre ! » fulminais-je, les yeux lançant des éclairs. Ma bouche était tordue en un rictus de rage. Je désignais Caitlyn puis Hansel et proférais d’une voix théâtrale. « Toi, et toi aussi ! »

Je posais mes mains à plat sur le tronc, et je me forçais à me calmer. Mon regard s’adoucissait, tout autant que mon expression. Je semblais presque sympathique, j’avais un côté rassurant ou «de « je veux te faire du bien ».


« You cannot hide in the darkness, Darling. »

Je lui faisais un clin d’œil puis je m’éclipsais dignement, empruntant le chemin vers le portail.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peek a boo ! [ PV - Caitlyn Hanazakari & Hansel]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum