Le château des collines [Libre]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le château des collines [Libre]

Message par Sam' le Mar 25 Avr 2017, 14:45

Rappel du premier message :

Après quelques heures épuisantes de vol, l'avion atterrit enfin. Nous arrivons en plein après-midi. L'aéroport Plymouth est bondé. Ils doivent être en période de vacance, ici. Nous traversons cette grande foule déchainée, et finissons par arriver dans la ville. Même si elle paraît très jolie, nous n'y resterons pas longtemps. En effet, le bus nous attend déjà, et il faut partir. Je dois donc déjà dire au revoir aux quelques petites merveilles que j'ai vues : Le couple de chiens qui fixait les voitures, le groupe d'enfants qui jouait à la marelle dans le parc joliment éclairé par le soleil, et aussi la vieille dame dont j'ai croisé le regard pendant un instant.

À bonne allure, nous nous dirigeons vers Thouhills. Le flou des paysages danse sous mes yeux, et les arbres en fleur que nous croisons mêlent leurs couleurs aux cieux et aux plateaux, formant de multiples patchworks aux couleurs vives. Tout en regardant tout ça, je commence à souffrir. Mes membres sont ankylosés, ils n'ont fait qu'une petite marche depuis bien longtemps. Je suis en manque de mouvement ! Je bouge mes pieds dans le peu d'espaces que je dispose, en attendant que cette ville se décide enfin à sortir des plateaux d'émeraude qui dorment paresseusement sous le soleil.

Mais au final, ce ne sont que des collines qui commencent à bourgeonner. Aucune ville, même pas un hameau. Quelques fermes, avec des moutons qui semblent avoir volé le blanc des nuages, mais rien d'autre. Finalement, il y a de plus en plus de relief. Des hautes collines qui ne demandent qu'à être chevauchée, des bosquets qui ne demandent qu'à être explorés. Je veux descendre !

Soudain, surgit au beau milieu d'un grand creux dans les montagnes, une ville. C'est Thouhills, j'en suis certaine. D'ici, je ne vois que quelques bâtiments modernes, un cimetière bien muré et une sorte de château au milieu de la ville. Je regarde cet ensemble comme si je n'avais jamais vu de villes auparavant. Une véritable touriste en herbe. Déjà, le car emprunte une route qui descend bien trop par rapport à ce qui devrait être légal, et débouche enfin en trombe dans la ville. Dans le flou, je réussis à lire le panneau. J'avais raison, nous sommes bien à Thouhills !

Dans un ultime soupir, le bus arrête sa route et ouvre ses portes. Nous y passons, et posons pied. Enfin ! Nous voilà arrivés ! Je m'étire longuement, redonnant petit à petit vie à mon corps entier. Celui-ci, à la fois content de revoir le jour et dopé par l'adrénaline de la découverte, me semble incontrôlable. Je veux courir dans les champs, explorer les rues, embrasser les arbres et rouler dans l'herbe ! Mais tout cela, j'en profiterais demain. Déjà, le soleil donne sa dernière lumière rosée en un ultime adieu. Le crépuscule s'étend partout, et l'ombre de la nuit attend son heure pour s'abattre sur la ville.

Après un petit repas dans un restaurant ni trop cher, ni trop rempli, nous partons enfin à la recherche de l'académie. Il est déjà 21 h, la nuit est installée. Nous cherchons dans la ville la fameuse académie, questionnant les passants et regardant les panneaux, mais rien n'y fait. Finalement, j'envie me prends d'aller voir le château d'un peu plus près. Je ne le soupçonne en rien d'être ce que l'ont cherché, mais c'est par simple curiosité. En arrivant devant le portail, je remarque que de nombreuses lumières sont allumés. Ce château serait habité . C'est peut-être la maison de la reine d'Angleterre ?

"Hey Thomas ! Regarde il y a plein de lumière, et des cris de jeunes ! Je suis sur que c'est là. Attends, je vais voir un truc..."

Je dis ça en chuchotant, parce que bon, en vrai je ne suis pas si sure de moi. J'ai juste envie de voir ce château, et en plus il y a bien des rires d'adolescent alors c'est peut être ici ! Je pousse donc le portails... Et celui ci s'ouvre !

"Regarde, c'est ouvert alors qu'on est le soir ! On est attendu, c'est sur ! Viens, on rentre !"

Je me retourne vers lui, et avec une sourire malicieux, je lui propose :

"Cap' ou pas cap' ?

Hrp:
Pour des raisons de logiques, laissez la prochaine réponse à Thomas s'il vous plait !




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le château des collines [Libre]

Message par Thomas Williams le Mer 24 Mai 2017, 18:15

J'appris que la corneille s'appelait Moon, et je découvris aussi qu'apparemment, Noa n'était pas tout le temps comme ça. Enfin... Il se révéla être un peu plaisantin, tout comme Samantha je pense... Je me sentis stupide de ne pas m'en être douté plus tôt, mais en même temps je ne savais pas comment j'aurais pu le deviner... En tout cas, il répondit à ma présentation:

[color#990099]Enchanté Thomas … mais[/color]

Nous échangeâmes une poignée de main que j'osai qualifier de chaleureuse avant qu'il ne m'attrape le menton pour me le relever une fois encore et me forcer à le fixer. Je remarquai d'ailleurs que ses deux améthystes s'étaient transformées en ambres, une autre fantaisie qui me fascina un instant.

Chez moi, on regarde ces interlocuteurs dans les yeux. Sinon c’est signe de malhonnêteté.

J'esquissai un très léger sourire mais pourtant assez sincère avant de hocher la tête comme je le pouvais. J'avais bien noté dans un coin de mon esprit, et j'allais y faire attention. En un petit instant, il m'avait paru beaucoup plus amical et rassurant, et peut-être à tort, je commençais reprendre confiance. Cependant je ne devais surtout pas pour autant oublier d'adopter un comportement irréprochable. Je devais être parfait, c'était mon objectif et aucune émotion ne devait m'en écarter, aussi difficile que cela se révélasse.

"Bon c'est pas tout mais il se fait tard et vous n'êtes pas encore installés. Vous avez bien reçu une lettre de l'académie non ? De quelle maison faites-vous partie ?"

Déclara ensuite Makumo, qui semblait avoir un je ne sais quoi de changé. Je m’apprêtais à répondre quand Sam' prit les devants.

"Oui, on a la lettre. Je suis dans la maison Saphir, et Thomas dans l'émeraude. Euh, d'ailleurs c'est quoi la différence ? "

Je trouvai cette question très judicieuse et ne trouvai rien à ajouter. Seulement je vis qu'elle m'adressa un rapide coup d’œil avant de demander;

"Et est ce que tu sais si TOUT les gens ici ont des pouvoirs, ou s'il y a aussi des gens... Plus normaux ?

Sans même réaliser si Noa me tient encore la gorge ou non, je ne peux m'empêcher de déglutir en attendant une réponse à cette question. Qu'est ce que je pouvais bien ajouter? J'avais peur que quoi que je dise ne me rende suspect, et je préférai ne tout simplement rien répondre.


#890000

Toutes les blessures qui couvrent mes poignets, la
Honte qui ronge mon être
Ont eu raison de moi je le sais.
Mais je continue de marcher en homme piètre
Avec cette lueur d'espoir qui disparaît
Seul avec cette ambition d'être parfait.
avatar
Thomas Williams

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château des collines [Libre]

Message par Johann Muninn le Jeu 25 Mai 2017, 13:20

Tandis que je faisais plus ample connaissance avec le dénommé Thomas voilà que Makumo nous sépare en me jetant un regard noir …. Alors là … ya un truc que j’ai pas compris … ya pas cinq minutes limite il me proposait un plan cul et là il me fusille du regard. C’est quoi son problème ? Il est lunatique ou comment ça se passe ? Oh non sa y’est j’ai compris ! Il est jaloux ! Il me veut pour lui tout seul enfaite ! Jaloux et possessif alors qu’on n’est même pas ensemble. Remarque je le comprend je suis irrésistible !

Bref arrêtons de dire des conneries et revenons aux choses sérieuses

"Oui, on a la lettre. Je suis dans la maison Saphir, et Thomas dans l'émeraude. Euh, d'ailleurs c'est quoi la différence ? Et est-ce que tu sais si TOUT les gens ici ont des pouvoirs, ou s'il y a aussi des gens... Plus normaux ?

« Tiens c’est marrant de base j’aurais plutôt imaginé l’inverse. Thomas saphir et toi émeraude … bref en gros pour le délire des maisons. T’en a quatre. Les diamants qui regroupent tout le personnel de l’académie. Prof, pion, concierge, jardinier, etc. T’as les saphirs. C’est très souvent des personnes très timide et introverti. On dis que c’est aussi des artistes … (je pris un air songeur en pensant à voix haute ) … maintenant que j’y pense c’est peut-être pour ça que la plupart de ceux que j’ai déjà croisé dessinent ou chantent …. (Je revenais à la réalité) Bref. T’as les émeraudes. Les social butterflys comme on dit. Très sociable, extraverti etc … assez sympas je dois dire. Et t’as les rubis … alors eux …Ils sont pas particulièrement méchant … enfin … pas tous en tout cas … ils ont plus mauvais caractère qu’autre chose …. Après faut dire ce qui est on compte pas mal de con qui pète plus haut que leur cul et un peu fouteur de merde sur les bords … ce qui a tendance à ternir notre image. Sinon pour les pouvoirs … comment je pourrais te décrire ça … les pouvoirs ici … c’est comme les mecs au lit. T’en as des actifs, des passifs, et des qui sont potentiellement les deux ! »


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château des collines [Libre]

Message par Margaret Cavendish le Jeu 25 Mai 2017, 18:40



Makumo




Sam me répondit sur le champ elle était saphir et Thomas émeraude. J'étais étonné, j'aurais plus vu Thomas chez les saphir et Sam chez les émeraude voir rubis.... Elle demanda si tout le monde ici avait un pouvoir. Évidemment pourquoi cette question ? Bref elle devait être curieuse c'est tout.

"Ce que Noa essaye de t'expliquer avec ses analogies .... hum sensuelles c'est que oui tout le monde ici à un pouvoir, les profs comme le concierge en passant par les élèves bien sûr. Et il y en a de tout types également."

Je me tournai vers Thomas en lui souriant.

"Si tu veux Thomas je te conduis à ton dortoir vous allez pas camper dans le Hall ahah. Noa s'occupera de ta sœur vu qu'ils s'entendent bien."

J'étais encore curieux de savoir d'où provenait cette odeur de sang. Si ce n'était pas le sang d'un autre, et encore j'en savais rien, c'était le sien ? Peut être son pouvoir alors.... Bref mon côté gentil me poussait à l'aider. Je lui fis signe de me suivre et nous partîmes en direction des dortoirs.
I : "Attends laisse moi dire un truc avant de partir".

Je me tournais vers Noa rapidement lui faisant un sourire :

"Lui en veux pas il est un peu rancunier."

Puis je repris la route avec Thomas.





Thème de Margaret:
avatar
Margaret Cavendish

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Future of Humanity
Niveau: 2
Exp:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château des collines [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum