Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Lun 17 Avr 2017, 05:22

Ça faisait quelques jours que... enfin, quelques jours, plutôt quelques semaines, soit une ou deux, peut-être même trois semaines que les choses allaient rapidement, mais qu'étonnamment j'avais l'impression que la planète Terre tournait incroyablement lentement. J'attribue cette impression à la soirée où je me suis divinement plantée dans la serre en parlant à Marco. Quel bel endroit pour se planter, d'ailleurs ! J'ai terminé cette soirée au pied de mon arbre favori, puis lorsque je suis enfin rentrée pour me mettre au sec, il était minuit passé et j'étais trempée jusqu'aux os. Étonnamment je n'ai pas vraiment été malade, ce qui est presque ironique étant donné que par le passé j'ai failli mourir d'hypothermie après être tombée dans une rivière gelée, mais je ne vais pas me plaindre non plus d'avoir seulement traîné un petit rhume pendant 3 ou 4 jours. Toujours est-il que depuis cette soirée, j'ai l'impression de me trouver dans un film en stop motion, mais dont le temps entre les images serait trop espacé. C'est comme si quelque chose s'en était allé, sans que je ne puisse vraiment savoir quoi. Pourtant rien n'a changé... Mais si c'était vraiment le cas, je n'aurais pas cette impression de changement.

J'ai passé du temps seule. Utiliser mon pouvoir, lire, dormir, dessiner, écrire, voilà qui résume mes activités lors de mes temps libres et bibliothèque, serre, jardins, chambre, voilà qui résume les lieux où je me suis réfugiée la plupart du temps. C'est comme d'habitude en fait, sauf que ces moments je les ai passé pour la plupart dans la solitude. Je ne suis même pas certaine d'avoir adressé la parole à Ariadne au cours des trois derniers jours. Aujourd'hui, par exemple, j'avais envie d'être entourée de plantes, mais les jardins ou encore la serre n'ont pas comblé mon envie, alors je vais plutôt aller en forêt. Une marche ça me fera du bien.

Vers 13h, avant d'aller dîner, je troque mes Converses pour mes Docs Martens, chaussures les plus adéquates que j'ai en ma possession pour marcher en forêt, puis je prends mon sac à dos dans lequel il y a essentiellement mon téléphone, une bouteille d'eau, un rouleau d'essuies-tout et ma veste noire. Je pars avec mon sac, car je n'ai pas l'intention de revenir ici après avoir mangé. Je marcherai directement jusqu'à la forêt.

Une heure plus tard, je me trouve à l'orée de la forêt et m'y engage en suivant un semblant de chemin semi existant. Au bout de quelques minutes de marche, j'aperçois une souche d'arbre plus loin. Je m'écarte du sentier peut-être imaginaire pour aller la rejoindre et je m'y assois en tailleur. J'observe le tronc, tente de compter le nombre d'année que l'arbre pouvait avoir lorsqu'il a été abattu, puis j'entends du bruit au loin et relève la tête. Quelque chose bouge de l'autre côté d'un bosquet de fougères.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Lun 17 Avr 2017, 05:40

Marco était un imbécile. Un imbécile et un égoïste. Il se le répétait sans cesse depuis plusieurs jours. Ironiquement, s'auto-flageller ne lui donnait toutefois pas le courage de changer. Avait-il finalement développé un côté masochiste après tout ce temps-là, ça aurait été pratique pour endurer l'intimidation ça... Ouais, sans commentaire. En fait, il avait passé le plus clair de son temps seul, simulant une mauvaise grippe de printemps. Généralement ça marchait pour éviter la curiosité des camarades de chambre. C'est déjà assez chiant de se trimbaler les effets indésirables de certains pouvoirs, mettre une grippe par-dessus, ça n'intéresse personne. Sauf que pendant ces jours-là, Marco avait tout le loisir, que dire, le bonheur de s'engueuler lui-même et se rappeller toutes les conneries qu'il avait fait.

Se mettre en colère contre sa défunte mère, Mr. Loys et Lucy pour l'avoir abandonné? Quand il avait fait la même chose à la jeune Appia après l'avoir écouté parler de l'Agence, de Déviance et tout ce qui se tramait vraiment? Il fallait croire que comme les autres élèves, il avait trouvé des préoccupations plus ''intéressantes'' que de ce qui pouvait les tuer n'importe quand. Comme son nouvel usage de ses mains, yay, le club d'art, yay, la course à la présidence des émeraudes, parce que oui, chercher à avoir un climat scolaire à peu près normal malgré tout, c'est sécurisant. La mort de sa mère ensuite, on oublie le yay... Le déni, le pêtage de cable, le marchandage, la dépression... Il avait l'impression d'avoir passé les fameuses étapes du deuil en accéléré mais bien entendu, l'acceptation ne venait pas. Ce serait trop facile.

Ah la cerise sur le sunday brun c'était lui qui se permettait de rejeter la seule personne qui manifestait un véritable intérêt pour lui. Ça, particulièrement, ça le hantait. Il trimballait sur lui des regrets par dessus regrets. Pourquoi s'être présenté quand il n'avait jamais eu les qualités requises d'être représentant? (HRP: On sait toujours pas s'il est choisi ou pas, alors, gagnant ou perdant, il penserait la même chose) Pourquoi avoir fait de telles promesses à Appia sans les tenir? Pourquoi avoir rejeté Tori? Pourquoi... Pourquoi ça lui avait fait autant mal? Il l'avait rejeté et pourtant, c'était lui qui pleurait dans son oreiller. Qu'est-ce que ça pouvait être pour elle?

N'y avait-il pas un moyen de se racheter pour tout ça?

N'ayant pas trouvé de réponses, et en ayant marre de jouer les malades, Marco sortit pour voir la lumière du jour après un nombre incalculable de jours... Ou étaient-ce des semaines?

Il trimballait sur lui son fameux sac à dos orange, portait son uniforme de Tsuki, le plus propre sur la pile d'uniformes de rechange sur sa chaise. Sans commentaire. Dans son sac, il avait deux, trois canettes de coke zero, Son calepin à dessin, son appareil photo, et une veste de rechange pour une fois. Le printemps c'est traître comme on dit.

Il avait décidé de s'offrir une longue marche dans la forêt. Quoi de mieux pour prendre des clichés de la nature? Peut-être qu'en s'évadant dans la photographie il allait trouver la paix qu'il n'avait pas.

S'arrêtant après une bonne heure, si pas plus de marche, Marco posa son sac à dos par terre pour en sortir une première canette, qu'il but pratiquement d'une traite. Au moins, il était plus résilient qu'avant et ne s'épuisait pas après une marche de dix minutes, c'était bon signe. Évidemment, se croyant seul au monde, il envoya valser sa canette dans un buisson, se disant qu'il sauverait la planète un autre jour.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Lun 17 Avr 2017, 06:18

Le vent ? Mais non, ce n'est clairement pas des feuilles qui bougent et puis ça ne semble même pas être vert. Un animal alors ? Ouais, c'est ça un gros animal peu discret. Intriguée, je descends de la souche et marche à pas feutrés en direction de la grosse touffe de fougères pour regarder sans être vue. Entre temps, j'entends le bruit d'une canette qu'on ouvre. Un animal, sauf s'il est très intelligent ne peut pas faire ce genre de chose, c'est donc quelqu'un. Heureusement qu'on est au printemps et pas en automne, car avec le craquement des feuilles mortes sous mes pas, ça aurait été subtilité zéro et cachette zéro. Je tasse une ou deux tiges et aperçois... Marco... Damn, qui s'en serait douté ?

Il fallait que ce soit lui, l'une des dernières personnes que j'imagine aller dans une forêt de son plein gré. D'ailleurs, qu'est-ce qu'il fait là ? Je n'ai pas vraiment envie de lui parler, car je n'ai pas grand chose à lui dire, en revanche je suis curieuse de connaître la raison de sa venue. Je pourrais peut-être le suivre discrètement ? Je le sais que ce n'est pas bien d'espionner les gens, mais je n'en suis pas à ma première fois et puis la curiosité l'emporte largement sur la raison. De toute façon, ce n'est pas comme si j'avais l'intention de récolter des informations afin de les réutiliser dans un but néfaste.

Déjà, il boit une canette de coke encore, puis la jette tranquillement comme si de rien n'était. Le cylindre atterrit dans un tapage métallique. Mais c'est quoi son problème ??? Je n'aime pas cette découverte. Il repart et j'attends qu'il se soit un peu éloigné pour sortir de ma planque et ramasser la canette vide que je mets dans mon sac. Sur le coup, ça peut ressembler à du fétichisme, mais ça n'a rien à voir. Je ne vais pas laisser traîner un déchet ici, ça il n'en est pas question. Je jette un coup d'œil dans la direction où il est parti. Je ne le vois plus à cause d'une pente, mais je l'entends encore, alors je le suis le bruit. Lorsqu'il revient dans mon champ de vision, je me dissimule derrière des arbres, histoire de rester discrète et au bout d'une ou deux minutes à passer d'arbre en arbre, j'ai l'impression de jouer à 1, 2, 3, soleil ou sentinelles. Est-ce qu'il va finir par s'arrêter un jour ?



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Lun 17 Avr 2017, 06:35

Marco continuait de marcher sans but apparent dans la forêt, regardant de temps à autre le sol, comme s'il pistait quelque chose avant d'ensuite regarder les arbres, le ciel, les feuillages... N'importe quoi d'ordinaire qui pourrait devenir extraordinaire à travers la lentille de son appareil photo. Il ne faisait pas particulièrement beau, le ciel était gris, morne, un peu comme lui-même à cet instant précis. Rien de vraiment attrayant à photographier par en haut. Le sol était vide de traces animales. Les seules traces de pas qu'on y trouverait serait sans doute les siennes. Même la faune semblait le bouder aujourd'hui. Pas plus mal, s'il croisait un ours, mais un petit écureuil, ou un geai bleu, n'importe quoi de joli ferait un modèle. Finalement, Marco cru voir quelque chose de rouge dans tout ce brun, vert et gris.

- Ah bah tiens..., souffla-t-il.

Il posa un genou à terre, presque solennellement, déposant avec douceur son sac avant d'en sortir son appareil photo.

Quand on ne sait pas photographier, le macro ça fait l'affaire. Ce qui paraît ordinaire de loin peut être assez impressionnant en plan très rapproché. D'ailleurs, il avait trouvé son sujet. Une petite coccinelle. Pas les jaunes laides qui encrassaient certains appartements, une vraie de vraie avec une belle couleur rouge.

Allez... Reste tranquille quelques secondes...

Clic.

- ...Merde!

Erreur de débutant. Évidemment que le flash allait effrayer le petit insecte. Il regarda l'apperçu de la photo et grimaça.

- ...Même la photo veut rien savoir de moi aujourd'hui, maugréa-t-il.

Ce n'était pas son jour de chance... En même temps, peut-être était-ce cette chose qu'on appellait le karma.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Lun 17 Avr 2017, 07:08

Au bout d'un moment, il marmonne quelque chose. Je me fige derrière la grosse roche verticale genre menhir me servant de cachette en espérant que ce ne soit pas à cause de moi. Je ne bouge plus jusqu'à ce que j'aperçoive un éclair. Un éclair ?... Je lève les yeux vers le ciel. D'accord, il est gris, mais pas assez foncé pour un orage. De plus il ne pleut pas, alors c'était quoi ce flash ? Oh, une seconde... flash. Flash, appareil photo. Han, évidemment...

Je l'entends encore dire quelque chose d'indistinct, puis rien d'autre. J'ose jeter un coup d'œil hasardeux et comme il me fait dos, j'en profite afin de changer de cachette pour un chêne au tronc large à un peu plus de 7 mètres de distance. Vite avant qu'il ne se retourne. Je surveille Marco en avançant, cependant je ne peux pas regarder à deux endroits à la fois et en plus je dois marcher assez doucement pour éviter de faire bouger trop de feuillage et attirer l'attention. Marco fait un mouvement qui me fait craindre qu'il ne se retourne, alors je tente d'accélérer le pas, mais mon pied se prend dans quelque chose et je perds l'équilibre. Outch... Avec un peu de chance, il était peut-être concentré et ne m'a peut-être pas entendu. Et peut-être même que si je ne bouge plus, il ne viendra pas voir. Je reste donc étalée à plat ventre par terre pendant quelques secondes, mais je vois quelques chose bouger sur mon bras et c'est plus fort que moi, sans réfléchir je me relève en criant dans ma langue maternelle, le français et en me secouant.

- ARRRGH, SALOPERIE D'ARAIGNÉE !!!

Oui, aussi stupide que ça puisse paraître, je n'avais pas songé au fait que la forêt était un milieu naturel et donc qu'elle en était remplie. Maintenant, c'est complètement fichu pour la discrétion.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Lun 17 Avr 2017, 17:15

Marco s'était relevé pour partir en quête d'un autre modèle, ne voulant pas avoir fait tout ce chemin pour revenir bredouille lorsqu'un cri résonna.

- ANDENIOPMIOPEGOPEPOPWPOQWNPOPWFQ^P!!!

...Pour lui, ce cri faisait autant de sens que ça. Évidemment, son réflexe fut de sortir sa langue maternelle.

- Nanda kore!?

Si le cri précédent ne faisait pas de sens, il n'en ferait pas plus pour le potentiel interlocuteur. Quoi que, beaucoup d'étudiants de Tsuki venaient du pays du soleil levant, rien ne garantissait qu'il tomberait sur quelqu'un de l'académie dans cette forêt.

Il s'avança vers la source du cri, écartant un buisson.

- Tori!?

De toutes les personnes possibles, il tombait sur elle. Non mais ce n'était pas possible ça! Il sentit une nouvelle vague de malaise et baissa les yeux, n'osant même pas la regarder dans les yeux. Que faisait-elle là? L'avait-elle suivi? Non... C'était sûrement un hasard... N'est-ce pas?

- Euh, qu'est-ce que tu fais là?, demanda-t-il.

Marco ne voulait pas sonner hostile, mais il ne sonnait probablement pas très amical non plus. Pourtant ce n'était pas Tori qu'il fallait blâmer! C'était lui l'idiot... C'était quoi son problème? D'abord, il était pratiquement obsédé par Lizbeth et maintenant quand il fermait les yeux c'était Tori qu'il voyait. Était-il à ce point indécisif?!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Lun 17 Avr 2017, 19:27

J'essaie de me calmer en replaçant une mèche de cheveux. Mon coude droit et ma joue droite brûlent. Je regarde mon coude, il y a des écorchures. Il y a des traces de sang, mais ça ne saigne pas en tant que tel. Par contre, c'est rouge et je suppose que c'est la même chose pour ma joue. Je jette un regard vers l'endroit où j'étais étalée quelques secondes plus tôt. Il y a des ronces. J'ai ce don de tomber là où il ne faut pas. Les feuilles bougent devant moi et même sans regarder, je sais déjà de quoi il s'agit. Après une grande inspiration, je lève les yeux sur Marco qui n'a pas l'air très enthousiaste de me voir.

- Euh, qu'est-ce que tu fais là?

Je frotte légèrement ma joue blessée avec un air contrarié par mon propre manque de subtilité et j'essaie de répondre sur un ton calme, mais qui sonne plutôt frustré :

- Ça se voit, non ? Je sympathise avec les araignées et les autres satanées bestioles.

Je m'arrête juste avant d'en dire plus, sachant que je pourrais regretter si je continue, mais finalement c'est plus fort que moi.

- Et je ramasse les déchets que les gens laissent derrière eux ! C'est important de faire attention à la nature, tu trouves pas ?!

Voilà, c'est dit. S'il ne se reconnaît pas, c'est que... que... qu'il le fait exprès. Je n'aime pas accuser ou dénoncer les gens, encore moins mes amis, vu que c'est probablement la seule chose que je suis à ses yeux, mais jeter de l'aluminium dans la forêt, franchement !



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Lun 17 Avr 2017, 19:37

L'émeraude grimaça un peu en voyant le sale état de Tori. Évidemment, il n'avait rien pour soigner les trucs de ce genre dans son sac. Il ne s'appellait pas Archie, non plus... Ce qui frappa encore plus Marco fut l'hostilité de la jeune femme dans son ton. Le détestait-elle? Pourtant n'était-ce pas elle qui disait vouloir rester amis? Il ne comprenait plus rien aux femmes...

- Ça se voit, non ? Je sympathise avec les araignées et les autres satanées bestioles.

Marco avait bien envie de répondre que non ça se voyait pas. Si elle avait parlé d'araignés dans son cri, il ne pouvait pas le savoir. Le français c'était du chinois pour lui... Ouais, la comparaison était encore foireuse. Il se tut, mais ce ne fut pas le cas de l'autre émeraude qui semblait vouloir ventiler.

- Et je ramasse les déchets que les gens laissent derrière eux ! C'est important de faire attention à la nature, tu trouves pas ?!

L'asiatique fronça légèrement les sourcils.

- Pardon, je savais pas que tu étais de green peace..., répliqua-t-il, plus agacé qu'il ne l'aurait souhaité

Aïe, mauvaise réplique! Il sentit le rouge lui monter aux joues alors qu'il détournait encore plus le regard.

- Enfin... C'est pas comme si je jetais toujours mes déchets dans la nature. C'est juste que sur le coup je... j'ai pas vu de poubelle...

Ouais, excuse foireuse. En même temps, il n'avait pas envie de spécifier qu'il était en mode je-m'en-foutisme de la nature parce qu'il croulait sous ses complexes et son insécurité et ça le mettait en colère.

- Mais... m'a-tu suivi jusqu'ici?, demanda-t-il, quelque peu incrédule.

Tori n'avait pas vraiment répondu à sa première question alors il allait la reposer autrement.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Lun 17 Avr 2017, 20:11

Bien-sûr qu'il s'est reconnu. Il me faudrait tout de même pas le sous-estimer. Par contre, je ne sais pas si c'est seulement à cause de moi, mais il ne semble pas très joyeux aujourd'hui.

- Pardon, je savais pas que tu étais de green peace...

Cette réponse, bien qu'hostile me fait penser à une réplique tout à fait débile : " Je ne suis pas une Émeraude pour rien ! " Je dois me forcer à ne pas broncher. Ne souris surtout pas. Il va te demander pourquoi sinon. Je me mords la lèvre pour éviter que ça ne se produise.

- Enfin... C'est pas comme si je jetais toujours mes déchets dans la nature. C'est juste que sur le coup je... j'ai pas vu de poubelle...

Gosh, on est en pleine forêt, ça t'étonne ?! Je me contente de marmonner :

- Au moins, c'est déjà ça.

- Mais... m'a-tu suivi jusqu'ici?

Je soupire et croise les bras pour masquer mon embarra. Je suppose que rejeter à tort la faute sur le hasard serait inutile en raison de l'improbabilité de la chose. Tant qu'à faire, autant le lui dire.

- Si tu veux tout savoir, oui, je te suivais ! Depuis quand ? Depuis que tu t'es arrêté pour boire. Pourquoi ? Parce que j'étais curieuse de savoir ce que tu pouvais bien faire dans la forêt. Voilà, c'est tout, il n'y a rien d'autre. J'étais juste intriguée.

Soudainement, je réalise que c'est avec Marco que Je suis en train de me " disputer ". Je commence à avoir mal au front, alors je me détourne, décroise les bras et soupire à nouveau en me massant les sinus avec les doigts.

- Ahhh, j'en ai déjà assez. Je déteste m'énerver... (un temps) Désolée, je suis facilement irritable depuis quelques temps. J'espérais que me retrouver seule dans la nature aiderait à arranger les choses. Faut croire que non.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Lun 17 Avr 2017, 20:29

Au moins, Tori n'insistait pas sur l'histoire de la canette jetée... Il commençait à se demander si elle ne serait pas du genre à l'avoir ramassée pour la mettre au recyclage à son retour. Tori serait-elle du genre maniaque écolo? Enfin, du moment qu'elle ne s'attachait pas aux arbres en protestation contre les bucherons, Marco s'en fichait un peu. Quant à la question d'être suivi... La blonde lui répondit, bien que sur la défensive.

- Si tu veux tout savoir, oui, je te suivais ! Depuis quand ? Depuis que tu t'es arrêté pour boire. Pourquoi ? Parce que j'étais curieuse de savoir ce que tu pouvais bien faire dans la forêt. Voilà, c'est tout, il n'y a rien d'autre. J'étais juste intriguée.

- Euh... Okaaaay...

Tori, visiblement à bout, lui tourna le dos en portant les mains à sa tête comme si elle avait mal.

- Ahhh, j'en ai déjà assez. Je déteste m'énerver...

Mais pourquoi s'énervait-elle? Pour la canette? Les araignées? Sa présence elle-même? En même temps, Marco pouvait comprendre un peu pourquoi il était probablement la dernière personne que Tori voulait voir. Cette pensée lui serra le coeur, encore une fois.

- Désolée, je suis facilement irritable depuis quelques temps. J'espérais que me retrouver seule dans la nature aiderait à arranger les choses. Faut croire que non.

- Écoute...

Marco espérait vraiment que Tori se retournerait vers lui, pour éviter de parler à son dos.

- Si vraiment ma présence te dérange, je peux te laisser tranquille... Regarde, moi je vais aller par là, je vais faire des photos ou quelque chose du genre, toi tu peux aller par là si ça te chante.

Un peu plus et il prenait un ruban adhésif blanc pour faire ''Ça c'est ta moitié, c'est ma moitié'' comme un couple qui sépare leur lit double... Non, mais il pensait à quoi lui?! Il avait besoin de se retrouver seul lui aussi. Rien n'allait correctement chez lui!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Lun 17 Avr 2017, 21:12

En même temps, on ne peut pas vraiment dire que j'ai été seule dans la nature très longtemps, alors tu m'étonnes que ça n'ait pas arrangé grand chose. Je crache sur la première personne sur qui je tombe, tandis que d'habitude je serais joyeuse de tomber sur quelqu'un dans un lieu sous-fréquenté comparé au reste de la ville autour. C'est tout de même un gros hasard qu'on se retrouve tous les deux au même endroit au même moment, d'autant plus que c'est dans cette forêt. Ou bien, est-ce que c'est le destin ? La conversation que j'ai eu une fois avec Archie me revient en mémoire. Destin ou hasard ? Marco me ramène sur terre.

- Écoute...

Je lâche mon front et me retourne à moitié, juste pour dire que je suis attentive.

- Si vraiment ma présence te dérange, je peux te laisser tranquille... Regarde, moi je vais aller par là, je vais faire des photos ou quelque chose du genre, toi tu peux aller par là si ça te chante.

Je cligne des yeux, un peu surprise par ce qu'il vient d'insinuer. C'est peut-être un immense hasard et je suis en train de gaspiller cette chance. Ou si c'est le destin, j'ai peut-être les moyens de choisir l'issue de cette rencontre. Je me tourne d'avantage pour lui répondre :

- Non, ce n'est pas juste toi. Je réagirais peut-être de la même manière si c'était Noa, Kanade, Narok ou même Yumiko... Après, tu peux faire ce que tu veux, comme partir de ton côté, mais ça ne me dérange pas d'avoir une présence non loin. Il y a quelque chose de rassurant dans ça.

J'essaie d'ajouter un sourire à cette dernière remarque.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Mar 18 Avr 2017, 04:50

Tori semblait étonnée par ses propos... Avait-il mal compris? Si elle ne prenait vraiment pas mal sa réponse, ou plutôt son manque de réponse, qu'est-ce que ça faisait de lui? Lizbeth qui l'aimait aussi... comme un frère... était-ce une réaction appropriée de l'abandonner? De se dire qu'il avait été ''gentil'' et que c'était ça le résultat? Était-il seulement aussi gentil qu'il croyait l'être ou cherchait-il juste à être le héros qui gagne sa princesse à la fin de la journée? Techniquement, il n'avait pas répondu encore à la déclaration de Tori, sauf qu'il se sentait dans une impasse. S'il disait oui, il prouverait exactement qu'il n'était qu'un pauvre type désespéré, en quête d'amour, peu importe de qui ça venait. D'un autre côté, s'il lui disait non, il savait très bien quelles étaient ses chances par la suite. C'était déjà un miracle qu'une fille aussi jolie et attentionnée que Tori lui porte ce genre d'attention... Une minute, avait-il vraiment pensé qu'elle était jolie?

Il l'a regarda un peu du coin de l'oeil, comme s'il la regardait pour la première fois comme une femme. Comparée à avant, elle avait troqué ses courts cheveux d'ébènes pour une chevelure plus longue, blonde. Elle avait toujours eu ses jolis yeux bleux deux couleurs étincellants, mais il fallait avouer que son blond naturel semblait l'adoucir. Côté personnalité, c'était une brave fille, avec qui il avait traversé maintes épreuves. Il avait eu peur pour elle, autant que pour Noa et Harumi lors de l'attaque de Ren'. Encore aujourd'hui, il ne voulait pas qu'il lui arrive malheur, mais ça c'était normal. Qu'était-elle vraiment pour lui?

...Est-ce qu'il devait finalement se marcher sur le coeur pour prouver qu'il n'était pas un connard dépendant affectif?

Il fut ramené à la réalité lorsqu'elle lui répondit.

- Non, ce n'est pas juste toi. Je réagirais peut-être de la même manière si c'était Noa, Kanade, Narok ou même Yumiko... Après, tu peux faire ce que tu veux, comme partir de ton côté, mais ça ne me dérange pas d'avoir une présence non loin. Il y a quelque chose de rassurant dans ça.

Tori lui avait fait un simple sourire après cela. Ne sachant toujours pas trop où se mettre, Marco lui répondit, quelque peu évasif.

- Ça me dérange pas que tu viennes... Je disais ça pour toi. Peut-être que toi tu verras quelque chose que je ne peux pas voir dans cette forêt.

Il disait cela et pourtant la photographie était bien la dernière chose qu'il avait en tête... Son coeur semblait s'affoler jusque dans ses oreilles.

Bordel, Marco, décide-toi!, se dit-il au fond de lui-même alors qu'il reprenait sa marche, son appareil photo dans les mains.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Mar 18 Avr 2017, 05:54

- Ça me dérange pas que tu viennes... Je disais ça pour toi. Peut-être que toi tu verras quelque chose que je ne peux pas voir dans cette forêt.

- Euh, d'accord, faisons ça.

Je ne sais pas trop ce qu'il voulait dire avec sa dernière phrase, mais c'est l'intention qui compte, je suppose ? Je reste pensive quelques instants en essayant de comprendre, mais n'y arrivant pas, je secoue la tête comme pour chasser la phrase de mon esprit. Marco s'est déjà remis en marche, alors je cours lentement pour le rejoindre. Arrivée à sa hauteur, je me cale dans son rythme et tente de relancer la discussion pour éviter que la promenade ne soit silencieuse et remplie de malaise.

- Donc tu prenais des photos ? Qu'est-ce que tu essayais de photographier avant que je n'attire l'attention en tentant " subtilement " de me débarrasser d'une araignée ?

J'aurais peut-être pu trouver meilleur sujet de conversation, mais sur le coup c'est le seul qui me vient en tête même s'il revient sur le fait que j'espionnais. De toute façon, je ne vais pas me voiler la face. J'avoue entièrement l'avoir fait et puis ce n'est pas comme si je vouais la plupart de mes temps vacants à de telles activités, même s'il peut arriver une fois de temps en temps que j'entre dans une ombre et qu'entre-temps des gens arrivent et se mettent à parler de choses délicates... Dans ce cas, je ne peux rien y faire, mis à part appliquer l'expression " méfiez-vous, les murs ont des oreilles ! " Les planchers aussi en ont, d'ailleurs.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Mer 19 Avr 2017, 02:37

- Euh, d'accord, faisons ça.

Elle avait répondu comme d'un ton incertain, mais Marco n'osa pas la questionner sur le sujet. Si elle voulait suivre, tant mieux, si elle décidait de repartir... Ce serait dommage, mais tant pis. Il avança droit devant lui, tâchant d'éviter de s'empêtrer les pieds dans des racines ou autres. Les pièges idéaux pour les gens maladroits... Tout de même, quand il avançait, il cherchait à voir n'importe quoi qui se démarquerait dans ce décor fade. D'habitude, Marco savait repérer la beauté dans toutes choses. S'il pouvait le faire dans une salle de classe poussiéreuse, pourquoi ne pouvait-il pas le faire dans la nature? Il n'avait nul doute que la forêt était un lieu magnifique et plein de vide et pourtant, on aurait dit qu'il voyait à travers un filtre. Comme si tout était morne et inintéressant. Si lui, celui avec l'appareil photo à la main, échouait à voir un intérêt dans l'image, le spectateur en serait encore plus ennuyé.

- Donc tu prenais des photos ? Qu'est-ce que tu essayais de photographier avant que je n'attire l'attention en tentant " subtilement " de me débarrasser d'une araignée ?

- Je l'ignore... Enfin, je cherche ma ''muse'', je suppose. J'ai rien trouvé qui sortait de l'ordinaire... à part cette coccinelle, mais elle s'est enfuie quand j'ai pris le flash... La photo était médiocre, alors je l'ai supprimé.

Il avait dit cela d'un ton plat, sans vraiment mâcher ses mots. Il ne voulait pas non plus se ''frustrer'' contre Tori quand il s'en voulait surtout à lui-même... Pour tout. Et elle n'était encore moins à blâmer pour ses recherches peu fructueuses.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Mer 19 Avr 2017, 03:16

- Je l'ignore... Enfin, je cherche ma ''muse'', je suppose. J'ai rien trouvé qui sortait de l'ordinaire... à part cette coccinelle, mais elle s'est enfuie quand j'ai pris le flash... La photo était médiocre, alors je l'ai supprimé.

Je fais la moue en répondant avec peu d'enthousiasme :

- Ah, je vois...

Je roule des yeux, mais de manière subtile pour éviter que Marco ne le remarque. Wow ! Quelle belle manière de faire durer une conversation ! Tout simplement bravo ! Je me rends compte que le silence à cédé sa place au bruissement de l'eau qui s'écoule. En regardant à plusieurs mètres devant, j'aperçois une pente descendante qui remonte plus loin et je devine qu'il s'agit d'un ruisseau. Une fois juste à côté, je peux constater que le cours d'eau est plutôt large, qu'il doit faire au moins 2 ou 3 mètres de profondeur au plus creux et le courant est fluide. Comme si ce n'était pas assez évident, probablement parce que je suis trop heureuse de trouver un sujet de conversation, je m'exclame :

- Tiens, un ruisseau !

Si on était en plein hiver, je m'en éloignerais le plus possible pour éviter de marcher sur la glace, mais comme le printemps est bien avancé, il n'y a aucun problème.

- J'aime bien le bruit de l'eau qui coule. C'est relaxant. Même la pluie qui tombe, c'est agréable à entendre.

Nous nous mettons à longer le ruisseau par la gauche et alors que je parle, je jette des coups d'œil à l'eau, curieuse de savoir s'il est habité par une quelconque faune.

- Crois-tu qu'il puisse y avoir des poiss- AAHHH !

Je sens mon pied glisser, mais le temps de le réaliser, il est trop tard. Je me prépare à l'atterrissage humide en contrebas.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Mer 19 Avr 2017, 03:30

Tori lui répondit simplement, sans grand intérêt un ''Ah... Je vois'' En même temps, c'est pas comme si elle pouvait ajouter grand chose de plus. Ah, c'était inutile, vraiment inutile d'essayer de lui parler. Ça risquait de faire comme avec les amitié sur internet, un moment de malaise, puis les conversations deviennent bancales et finalement ''Tori is Away''... Rien de tel que de penser à un jeu vidéo déprimant pendant qu'on pense à une vraie vie déprimante. Yo Marco, I heard you like depression so I put depression on your depression so you can be depressed while being depressed! Merci, les vieux memes...

- Tiens, un ruisseau !

En tendant un peu l'oreille, Marco pouvait effectivement entendre l'eau couler.

- Ah ouais..., marmonna-t-il, suivant Tori d'un pas peu assuré.

Elle semblait pourtant si joyeuse de trouver un simple ruisseau. Comme si elle voyait le monde à travers un autre filtre, l'opposé du sien.

- J'aime bien le bruit de l'eau qui coule. C'est relaxant. Même la pluie qui tombe, c'est agréable à entendre.

- J'imagine...

Marco aurait voulu se frapper lui-même, maintenant c'était lui qui n'était pas très engageant dans ses propos. Il fallait dire qu'autant qu'avant la pluie était relaxante à entendre, autant que cette dernière lui rappellait ce soir-là dans la serre. Comment Tori faisait-elle pour être aussi joviale?

- Crois-tu qu'il puisse y avoir des poiss- AAHHH !

- Tori!

Le jeune homme eut le réflexe de la rattraper par le bras, l'empêchant de chuter cependant pour attraper Tori il fallait lâcher autre chose.

- Oh non!

Il regarda avec horreur son appareil photo terminer sa chute à quelques pas de lui. Heureusement, il n'était pas tombé dans le courant. Tori non plus, mais Marco l'avait relâché après avoir vérifié qu'elle était bien sur une surface sécuritaire.

- C'est pas vrai... J'espère qu'il n'est pas cassé!

Il ne fallait pas qu'il perde cet appareil, c'était toute sa vie!

- ...Fiou... Il n'a rien..., soupira-t-il.

L'appareil photo était un peu sale, mais rien de bien méchant. Il avait eu sérieusement chaud. Se levant et se tournant vers Tori, Marco reprit.

- Tu devrais vraiment regarder où tu met les pieds...

Il n'avait pas dit ça pour être méchant, par contre, il ne se rendait pas compte sur le coup du potentiel impact de ses actions.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Mer 19 Avr 2017, 05:21

L'impact n'arrive pas. La glissade dans la boue ou le plongeon direct et bruyant, la sensation de l'eau froide, les roches dans le fonds... Rien de tout ça, par contre je sens que je suis retenue vers l'arrière. Je me laisse tomber sur le sol meuble et soupire de soulagement en remerciant Marco, cependant ce soulagement est de courte durée lorsque je constate qu'il a dû laisser tomber son appareil photo pour me rattraper. À partir de ce moment, c'est la culpabilité qui embarque. Je me mords la lèvre inférieure en m'attendant au pire. Heureusement, il s'avère y avoir plus de peur que de mal.

- ...Fiou... Il n'a rien...

Je ne m'étais pas rendue compte que je retenais mon souffle jusqu'à temps que je soupire silencieusement de concert avec celui de mon compagnon. Qu'est-ce que cela aurait été si l'appareil avait cessé de fonctionner ou pire, s'il était tombé à l'eau ET avait cessé de fonctionner ? Tout ce que j'arrive à m'imaginer, ce sont les remords par lesquels je serais rongée si c'était arrivé.

- Tu devrais vraiment regarder où tu met les pieds...

Je ne peux pas le contredire là-dessus, je tombe souvent et même sur les surfaces complètement plates. Je suis tellement inconsciente de mon environnement...

-... Tu as raison. Je suis vraiment désolée d'être aussi maladroite.

La tête basse, je prends un petit moment pour me remettre de cet enchaînement successif d'émotions, puis je me relève et frotte mes mains l'une contre l'autre pour y enlever la terre, tout en essayant de détendre l'atmosphère.

- En même temps c'est difficile d'être adroite lorsqu'on est gauchère... Umh, blague à part. Bon okay, changement de plan, on s'éloigne du ruisseau... Au moins de quelques mètres et si jamais je tombe à nouveau par terre, ne te sens pas obligé de venir à mon secours...

Okay, c'est complètement raté ! Nul ! Zéro ! Je me remets en marche en espérant que ça évite à Marco de se poser trop de questions sur le sens de ma dernière phrase. C'était purement suggestif et humoristique, mais sur un ton peut-être sarcastique plus que je ne l'aurais voulu.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Mer 19 Avr 2017, 05:31

L'appareil étant sain et sauf, Marco l'essuya un peu avec sa manche tentant tant bien que mal de ne pas l'égratigner. C'était non seulement son outil de travail, mais il avait aussi une grande valeur. Ce n'était pas le moment d'avoir d'autres malchances du genre.

- ... Tu as raison. Je suis vraiment désolée d'être aussi maladroite.

Par contre, Marco se demandait s'il n'avait pas été un peu dur, mais avant qu'il n'ait put répondre à Tori, elle reprit la parole, tentant de détendre l'atmosphère à sa manière bien à elle.

- En même temps c'est difficile d'être adroite lorsqu'on est gauchère... Umh, blague à part. Bon okay, changement de plan, on s'éloigne du ruisseau... Au moins de quelques mètres et si jamais je tombe à nouveau par terre, ne te sens pas obligé de venir à mon secours...

Hein?! Tori commença à marcher à un rythme plus rapide, forçant sur le coup Marco à accélérer sa propre cadence. Était-elle... en colère? En même temps, il fallait avouer qu'il n'avait pas été très galant sur le coup. Franchement, du grand art.

- ...On va peut-être trouver un endroit moins dangereux pour trouver des sujets intéressants, tenta-t-il comme pour essayer de faire la conversation.

Pourquoi avait-il l'impression que plus il essayait, plus il s'enfonçait? Il frissonna malgré lui en sentant une brise et le ciel semblait s'assombrir.

- Ou alors on peut simplement rentrer, suggéra-t-il.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Tori Clark le Mer 19 Avr 2017, 05:59

J'ai démarré un peu rapidement, mais ça semble être efficace, puisque le sujet de conversation change.

- ...On va peut-être trouver un endroit moins dangereux pour trouver des sujets intéressants.

Je réponds d'un ton incertain, sans qu'il ne soit toutefois fondé :

- Probablement.

- Ou alors on peut simplement rentrer.

Surprise par cette proposition, je m'arrête et me tourne vers lui.

- Rentrer ? Pour quelle raison est-ce que... Oh, d'accord.

Entre-temps, j'ai remarqué qu'il avait les yeux levés sur le ciel, alors je l'ai imité et j'ai pu voir la teinte que les nuages avaient pris. Par réflexe, je me mets à humer l'air et je n'aime pas ce que je sens.

- Je ne sais pas si c'est à cause du point d'eau juste à côté, mais ça sent l'humidité.

Je réalise soudainement quelque chose de potentiellement catastrophique, mais d'une ampleur tout de même moins grande que l'iceberg qui a frappé le Titanic... Si je me mets à faire des comparaisons avec la fin de ce bateau, on est pas sorti des bois...

- Par hasard, aurais-tu regardé les prévisions météorologiques pour la journée avant de partir ?

Je me doute de sa réponse avant même qu'il ne la dise à voix haute, alors je me dépêche de sortir mon téléphone et de chercher du réseau. Il met plusieurs secondes pour le capter, mais au bout du compte, le résultat est le même. Je regarde ce que prévoit la météo et je relève à toute vitesse la tête de mon écran.

- On va avoir un gros problème si on ne rentre pas tout de suite. Une tempête se prépare.

Je range mon appareil aussi rapidement que je l'ai sorti. On a pas de temps à perdre.


Dernière édition par Tori Clark le Jeu 20 Avr 2017, 03:15, édité 1 fois (Raison : la prochaine fois qu'un code flotte dans le rp, préviens-moi xD)



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Invité le Mer 19 Avr 2017, 16:59

Alors qu'il suggérait de rentrer, Tori se tourna vers lui, prenant un peu de temps à comprendre.

- Rentrer ? Pour quelle raison est-ce que... Oh, d'accord.

Elle-même voyait que le ciel commençait à s'assombrir à une vitesse accrue et se mettait... à renifler l'air?

- Je ne sais pas si c'est à cause du point d'eau juste à côté, mais ça sent l'humidité.

Mm... Il fallait avouer que le côté citadin de Marco faisait qu'il ne remarquait pas ce genre de détail. ...Ouais, peut-être que ''renfermé'' était plus approprié que ''citadin''. Tori, sortit ensuite son cellulaire. Avait-elle du réseau?

- Par hasard, aurais-tu regardé les prévisions météorologiques pour la journée avant de partir ?

- Euh...

Oui, ce ''Euh...'' voulait tout dire. Et merde! ...Bon en même temps, avec la dernière fois dans la serre, c'était pas lui le seul à qui ça arrivait. Qu'elle ne fasse pas de reproche là-dessus! ...Okay, Marco, on se calme. Comme pour éviter de sauter aux conclusions et à la gorge de Tori par la même occasion, le jeune homme lui tourna le dos temporairement pour prendre de bonnes inspirations.

- On va avoir un gros problème si on ne rentre pas tout de suite. Une tempête se prépare.

- Merde...

Il partit dans un petit jogging, tentant tout de même d'être prudent et de ne pas s'étaler sur le sol avec son appareil, d'ailleurs il l'accrocha à son cou. et le mit à l'intérieur de sa veste comme pour le protéger. Il faisait bien, il commençait à sentir quelques gouttes.

De temps à autres, il regardait par dessus son épaule pour voir si Tori ne trébuchait pas sur autre chose.

- Ils ont parlé de tempête genre typhon ou petite pluie passagère.

Comme pour lui donner une réponse, le tonnerre retentit fortement. Pourquoi est-ce que ça leur arrivait à eux et maintenant? Et pourquoi ne voyaient-ils pas toujours la lisière de la forêt!?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt [PV Marco]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum