L'ami des écureuils [PV Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Wyls Dravis le 10/4/2017, 19:42

Cela fait déjà un moment que je suis dans cette Académie... Et à vrai dire c'est plutôt banal. Je dirais même barbant. J'ai pu remarquer cependant un nombre élevé de perturbateurs... Ce sont sûrement pour la plupart des élèves de la maison Rubis. Je tâche de ne pas trop me mêler à ce genre d'énergumène. À vrai dire je ne me mêle à personne, vraiment. Je me contente de raser les murs et faire ma vie ici. Les choses ne sont pas si terribles mais je ne me sens pas particulièrement bien à l'idée de laisser mon père seul à la maison.

À côté les cours dispensés sont plutôt banales et je n'ai pas vraiment encore vu quelque chose qui ai à voir avec mon pouvoir... Outre le fait que tout le monde en ai, ici. Cela fait d'ailleurs un grand nombre de personnes, ce n'est pas si rare que ça les pouvoirs. Et il y en a sûrement d'autres dehors... D'ailleurs, pourquoi créer une académie comme celle-ci ? Je n'ai pas vraiment eu d'enseignement spécial encore. Peut-être que cela viendra un jour. En tout cas je trouve l'idée de concentrer autant de personnes "particulières" dans un même endroit dangereux. Je veux dire, on est plus facile à trouver comme ça. Mon père me l'a dit, les gens "normaux" ne sont pas forcément très fan des gens "particuliers" comme nous. Après cela veut aussi dire que nous sommes probablement une force de frappe plus imposante. C'est sûrement plus difficile de s'attaquer à un bâtiment rempli de gens aux capacités surnaturelles plutôt que de s'occuper des cas isolés.

Enfin, je me met à beaucoup trop réfléchir sur le sujet. Pour le moment, je me contente de me diriger vers les jardins, un lieu que je n'ai pas trop visité, juste une fois en repérage. Cette fois-ci, je viens avec mon atelier. Je déambule donc les couloirs, armé d'une lourde valise qui pèse sur mon épaule. Je change d'ailleurs fréquemment de main pour ne pas trop en souffrir. Comme à mon habitude je reste près des murs des couloirs, essayant d'esquiver un maximum les ennuis, quels qu'ils soient. Certains élèves joviaux me saluent, je leur répond d'un hochement de tête timide et pense "des Émeraudes".

Finalement j'arrive à ma destination. Cette ambiance ne cesse de me rappeller la cour entourant mon ancien chez-moi. Avec ça viennent tous les bons souvenirs se transformant vite en peines. Sans y accorder plus d'attention, je me met en quête d'un petit lieu où je pourrais faire ce que je veux sans être dérangé. Je longe les arbres en bordure du jardin. Remarquant au passage de la faune ; Des écureuils courant dans tous les sens et fuyant à mon approche. Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas très social non-plus. Avec ça, je fini par trouver un coin légèrement à l'écart du reste des étudiants et me dispensant d'une ombre suffisante sans me plonger trop dans le noir. En soit, un endroit parfait pour ne pas se faire déranger et tout de même y voir quelque chose. Je ne dis pas non à un peu de soleil, à côté. J'ai déjà passé beaucoup trop de temps isolé de celui-ci.

Je commence à entendre des bruits dans les arbres... Des écureuils ? Je pensais plutôt qu'ils m'avaient fuis... Sans grandement faire attention à tout cela, je commence à déposer mon atelier, prêt à l'ouvrir. Puis on en vient au moment gênant de la journée... Une personne tombe du ciel - ou plutôt des arbres - et vient s'écraser juste en face de moi, à quelques centimètre à peine de mon atelier. Je ne peux m'empêcher de lancer un regard décontenancé à cet être pour le moins interpellant. Je pense vite au fait qu'il fait partie d'un de ces perturbateurs... Mais j'en vient aussi à penser qu'il est peut-être juste bizarre. Les gens le sont tous un peu ici. Moi-même je ne suis pas non-plus l'exemple de la norme sociétale. Légèrement inquiété quand à l'état du singe en face de moi, je décide de l'interpeller.

- Euh... Rien de cassé ?

Normalement il devrait aller relativement bien, vu la chute qu'il a faite. Mais on ne sait jamais. Je sens que je vais passer un moment désagréable... Enfin, il fallait bien un jour que je parle à quelqu'un dans cette école. J'espère que ce ne sera pas trop irritant.


Je communique avec le monde extérieur en #8200A2

À quoi devrais-je dédier cette vie qui m'a été offerte ?
Thèmes:
Pondering idle theme


Decisive battle theme
avatar
Wyls Dravis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Liam le 11/4/2017, 14:09


Okay, aujourd'hui j'ai prévu de traîner un peu dans les environs de l'académie pour me divertir un peu. Au début j'avais prévu d'aller à la serre sauf que je me suis souvenu que la dernière fois j'avais noyé toutes les plantes pour m'amuser. Bon ba go aux jardins. J'arrive là-bas avec ma serviette, un coussin et quelques paquets de carte ainsi que mon arme. A première vue l'académie m'avait l'air sûre mais maintenant je vois que dans l'air il y a un léger parfum de danger et de mystère qui me rend un peu mal à l'aise quand je m'endors le soir. Je me demande parfois si je me réveillerais un jour dans une salle blanche avec une scientifique en face de moi qui me pose des questions sur mon pouvoir. Ensuite ils m'endorment pour que je ne me réveille plus jamais et qu'ils puissent disséquer mes organes cérébraux pour comprendre mon pouvoir. Bon faut que j'arrête de penser à ce genre de trucs sinon j'arriverais pas à appliquer mon plan. Le coussin et la serviette vont me servir pour que je puisse méditer en paix en utilisant mon pouvoir.

Je passe dans les couloirs quand je remarque une classe que je reconnais très très bien. Oups j'aurais pas dû passer par là, c'est la classe ou j'avais fait tombé des gros costauds aux sol. Tien, ya le mec qui peut rendre sa peau en pierre qui m'a reconnu. Celui avec des ailes aussi et je vois pas le troisième. Quelqu'un me tapote dans le dos et je me retourne très doucement, tien j'ai trouvé le troisième. Celui avec la surforce qui avait broyé le casier avec un simple coup de poing la dernière fois. Je déglutis légèrement et lui fait un petit signe de la main pour lui dire ''salut''. Lui me fait un petit signe du majeur et craque ses doigts en se rapprochant trop près de mon espace vital. Il m'empoigne pas les épaules et me soulève du sol sans problème et me plaque contre les casiers.

-On peut s'arranger.

-On a pas oublié ce que tu nous a fait. Tu va morfler.

Je vois peau de pierre qui commence à changer sa peau en...pierre, enfin vous l'aurez deviné si vous êtes pas con. L'autre avec des ailes sort des griffes de ses doigts et pendant ce temps je sens Hercule qui me broie petit à petit contre le casier derrière. J'commence à avoir bien mal au dos, je suis pas un ouvre-boite merde. Bon déclenchement du Stratémode en capacité de combat. Ok maintenant j'ai une idée de génie...Qui est interrompu par un premier coup de poing de la part de peau de pierre.

-Vous allez me forcer à me changer en monstre de 9 mètres arrêtez.

Bon la blague est un peu grande mais c'pas grave l'idée est quand même bonne. Je crache un peu de salive parce que j'm'en prend un deuxième. Je me met à pousser quelques grognements de la voix la plus rauque que je peux. Je sens qu'Hercule doute un peu et relâche la pression, j'en profite pour me glisser hors de mon sweat qu'il tenait entre ses mains et faire une sorte de roulade. Bon j'vais pas vous mentir j'me suis pris le mur en face mais j'ai pu me relever très facilement. Je cours et donne un énorme coup de poing dans Rock-Skin's. J'hurle de douleur et les trois mecs me regarde comme si j'étais le plus profont demeuré que cette terre ait porté. C'est ptêtre pas faux mais j'ai une idée maintenant que j'ai le poing défoncé je me jette au sol et me relève au dernier moment ce qui donne un coup dans les boules de virilités d'Hercule qui tombe à genoux mais qui m'empoigne à nouveau. Je le refrappe deux fois avec mon pied dans la même zone, il me lâche et je me relève. Je déclenche mon pouvoir et glisse toutes mes cartes derrière la rangée de casier. J'applique assez de force pour faire pencher légèrement les casiers. Je récupère mon sac et mon sweat que je range dans le sac...Logique. Ensuite j'observe la rangée de casier et remarque que mes cartes n'ont pas bien fait leur boulots.

Le Stratémode m'informe que ça suffira pas et que Rock-Skin's me barre la route pour faire tomber les casiers. Je soulève un pot de fleur et le lance dans le replis entre le mur et les casiers déjà creusé par mes cartes. Toute la rangée de casier s'écroule sur Hercule resté au sol. Ensuite je choppe peau de pierre et l'entraîne dans son élan car il avait esquivé la rangée de casier de justesse pour lui faire exploser la vitre avec la tête. Ça marche très bien, Wing-boy resté en arrière tente de me griffer mais j'esquive grâce à ma carrure frêle. Un peu plus de gras et il me touchait, j'ai eu chaud. Il s'apprête à lancer une série d'attaque quand je ne lui en laisse pas le temps. Je place mes cartes sur certaines parties de mon coprs pour faire mon carto-squelette qui en m'allégeant me rend plus vif et me permet de courir plus vite et sauter plus haut. Tout ça avec une agilité augmenté, j'ai toujours eu une imagination très importante ce qui me permet d'utiliser mon pouvoir avec classe et style. Je donne un coup de pied sauté sur la tête de Wing-Boy' qui titube et j'en profite pour courir et le contourner pour passer dans son dos. J'empoigne ses deux ailes et donne un double coup de pied sur le mur derrière nous pour le pousser vers la vitre. On passe tout les deux la vitre du premier étage et je le force à déployer ses ailes.

-Mais vole bordel on va se crasher.

-J'peux pas tu me bloque les muscles de mon dos !

Je me relève légèrement et je tire ses deux ailes en arrière pour en faire un planeur. Je me met debout sur son dos tout en me tenant un peu accroupi sur son T-Shirt. On plane et à chaque fois que je me dirige vers un côté on part vers l'autre, je fais du Piaf-Skate, c'est trop classe mais ultra risqué. Pour l'instant personne ne nous a remarqué mais ça va pas tarder.

-Descend de mon dos tu me fais mal et je vais plus tenir.

-Amorce une descente abruti.

Soudain il applique une sorte de looping et déchire son T-shirt avec ses griffes, je tombe vers le sol et m'écrase pitoyablement dans les buissons. J'ai mal mais ça passe encore, mon sac est resté dans une branche et je dois regrimper pour aller le chercher. Je replace mon carto-squelette et regrimpe dans l'arbre. J'agrippe mon sac quand je remarque que quelque chose tire de l'autre côté. Ho putain ! Ya un écureuil. Il me regarde en mangeant une noix d'une main et en tirant mon sac de l'autre. Pourtant ya rien à manger dans mon sac à part un sachet de cacahuètes mais bon. J'pense que les écureuils ça aime que les glands alors il devrait pas vouloir en manger. Je change de branche en repassant mon sac sur mes épaules et m'approche de l'écureuil. Il s'écarte légèrement, je me rapproche à nouveau pour qu'il s'écarte à nouveau. J'accélère la cadence et lui aussi. Il grimpe sur la branche supérieure, je me hisse aussi à son niveau. D'autres écureuils nous observent alors qu'on est en train de faire une course poursuite à travers les branchages. Je tente le tout pour le tout en sortant mon paquet de cacahuètes salées. Tout les écureuils s'arrêtent et viennent vers moi, je m'installe près d'une sorte de couche de branchages dur pour ne pas tomber de l'arbre. Je distribue les cacahuètes et prend les écureuils dans mes mains. J'en regarde un droit dans les yeux et remarque que sa pupille est aussi intelligente que moi. On se regarde pendant deux bonnes minutes sans rien faire. Il chippe une cacahuète et la mange comme un lapin. Je fais comme lui et mange ma cacahuètes comme un lapincureuil.

J'ai pas fait gaffe et j'ai oublié de maintenir la pression de mes cartes sur mon corps. En récupérant mes 49 kg je casse tout les branchages en dessous de moi et je tombe pas loin d'une sorte de plan de travail avec un mec juste devant moi. Je me relève un peu et m’époussette. Les écureuils fuient dans les arbres environnants et me laissent seul face au type.

-Euh... Rien de cassé ?

-Nan j'ai rien de cassé, enchanté de faire ta connaissance je m'appelle Liam Wicketson mais tu peux m'appeller Liam. Et toi, c'est quoi ton nom ?

Je reprend mon sac qui était à mes pieds.


Compteur de conneries de Liam 94

Le thème du Liam en combat !:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
Poker Time !:
avatar
Liam

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Wyls Dravis le 11/4/2017, 14:57

Donc déjà... Il y avait bien des écureuils. Par contre, le fait qu'un homme tombe aussi des arbres est plutôt inédit. Pendant ce temps, l'inconnu se relève l'air de rien et les écureuils fuient.

- Nan j'ai rien de cassé, enchanté de faire ta connaissance je m'appelle Liam Wicketson mais tu peux m'appeller Liam. Et toi, c'est quoi ton nom ?

... Je ne peux pas faire comme les écureuils ? Non ? Tant pis... Je suppose que c'est le douloureux moment des présentations. Au moins ce sera sûrement moins douloureux que sa chute, enfin j'espère. D'un ton traduisant mon malaise, j'arrive sans trop de mal à exprimer quelques mots.

- ... Dravis.

Enfin, du coup je ne dis qu'un mot. J'espère ne pas avoir à préciser ce qu'il veut dire. Suite à ça, je fixe le dit Liam d'un air grandement perturbé. Je suis censé dire quoi après ? Je n'ai malheureusement pas de joker sous la main. Ainsi il va être difficile d'esquiver la conversation... Mais en personne rustre que je suis, je trouverais quand même un moyen de gentiment lui dire que je n'ai pas spécialement besoin de sa compagnie. D'ailleurs, je n'ai pas besoin de beaucoup de temps pour savoir quelle stratégie adopter. Ce que je vais faire sera simple ; Je vais exercer une fuite sociale, contourner, ignorer le problème.

C'est ainsi que je prend un regard vide et inintéressé. Je décale un peu mes affaires de mon interlocuteur pour marquer le fait que je ne souhaite pas interagir avec lui et m'assoie soigneusement sur le sol. Je prends le plus grand soin à ignorer tout bruit extérieur y compris la personne à côté de moi. Après tout je ne suis pas quelqu'un de grandement intéressant et je ne suis pas intéressé par qui que ce soit donc autant fait simple et honnête et s'épargner d'une longue discussion hypocrite et sans intérêt. J'essaie de déballer mon atelier sans trop en montrer, au cas où je serais tombé sur un individu de type curieux.

Bon, parfait, plus qu'à préparer lentement mon expérience et attendre que l'autre personne s'en aille sans faire d'histoire. Je pourrais donc éviter de gâcher un moment intéressant de ma journée. Et retourner dans ma bulle de solitude qui me va très bien.


Je communique avec le monde extérieur en #8200A2

À quoi devrais-je dédier cette vie qui m'a été offerte ?
Thèmes:
Pondering idle theme


Decisive battle theme
avatar
Wyls Dravis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Liam le 13/4/2017, 15:30

-... Dravis.

    Tien, c'est quoi comme nom ça ? C'est Russe peut-être, j'en sais rien. Ma dernière rencontre avec quelqu'un de Russe s'est soldé par un tranchage de veine en plein combat mais bon. C'pas ma faute c'est elle qui m'a cherché aussi à faire semblant d'être une vampire. Si elle m'avait dit dès le début qu'elle était humaine j'aurais pas fait ça. Bon revenons à nos Dravis. J'vois bien que je dérange ce dernier, mais bon j'm'appelle pas Liam pour rien. Il a l'air de vouloir absolument que je parte. Bon bha ok, monsieur veut se la jouer comme ça ? Hé ba on va se la jouer comme ça ! Je vais rester jusqu'à ce qu'il craque et se décide à me parler !

    Je remarque qu'il déplace son espèce de plan de travail. Mais c'est génial, moi aussi je veux un truc comme ça ! J'aimerai trop l'utiliser pour faire mes blagues, démonter le robinet des toilettes pour que dès qu'un type l'ouvre le robinet lui explose dessus avec de l'eau de partout. Ce serais hyper drôle, par contre faut juste éviter que ce type en question soit aussi puissant que mes trois couillons de tout à l'heure. J'ai eu beaucoup de chance au combat qui a suivit ma connerie je dois l'avouer mais ça marchera pas toujours. Je me reconcentre sur le plan de travail et y remarque quelques outils dont un qui me plaît plus que tout. Une pince pour couper des câbles électriques. Si vous saviez à quel point je veux ce truc pour faire n'importe quoi. Comme couper les les fils internes des loupiotes du mazinger de Koji. La nuit ça m'empêche de dormir. Ya d'autres trucs sympa dans ce truc à outils mais j'm'en fiche un peu.

   Je vois bien que Dravis a pas super envie que je touche à ses jouets mais bon, va falloir apprendre à partager un jour bonhomme. Je me rapproche encore de lui jusqu'à pratiquement le coller alors qu'il s'assoit, je passe mon menton par dessus son épaule pour voir ce qu'il fait. J'comprend pas trop mais ce que je recherche et juste devant moi, la pince coupante. Je tend le bras pour m'en emparer me griffant méchamment au passage avec quelques autres outils. Je retire ma main tout en me recoupant no problem et admire ma trouvaille. Je me remet debout et commence à courir un peu partout pour chercher le premier truc sur lequel je pourrais tester ma pince coupante. Ho une branche un peu molle, bon c'est pas une tenaille mais c'est pas grave. Je m'approche et tente de couper la branche, ça marche moyen mais j'y arrive quand même au final. Je m'empare de ma nouvelle épée d'une main et de l'autre je range la pince dans ma poche de Jean. Je cours un peu partout en donnant des coups de bâton dans le vide ou face aux arbres devant moi. Wyls m'observe un peu écœuré j'ai l'impression. Il se relève, hein ? Il vient reprendre sa pince coupante ? Nan ! Elle est à moi maintenant. J'me laisserais pas faire, je me met dans une posture de combat et empoigne ma branche à deux mains.

-Nan je te la rendrais pas, j'veux la garder parce qu'elle à l'air hyper chouette et utile. En plus, elle brille.


Compteur de conneries de Liam 94

Le thème du Liam en combat !:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
Poker Time !:
avatar
Liam

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Wyls Dravis le 14/4/2017, 00:18

Malgré ma manoeuvre bien pensée, l'individu ne semble ni perdre patience, ni être offusqué. Et donc, il ne part pas. Chose qui est dommage, vu que c'est le but principale de manoeuvre. Ainsi, il se rapproche même beaucoup trop de moi. Étant de ce fait complètement irrespectueux de mon espace vital. Voilà qu'il est totalement intéressé par ma malette. C'est exactement ce que je ne voulait pas. Au final il fait l'inattendu ; il propulse sa main vers ma malette et dérobe ma pince coupante. Ce n'est pas n'importe quelle pince. En effet cette pince à un bec particulier. Elle est un peu multifonction et permet une coupe optimale ce toutes sortes de câbles... Ou en l'occurrence de branches-- Mais il ne sait absolument pas s'en servir ce petit con !

- Mais arrêtes ça tu vas l'abimer !!

Autre fait très important, non seulement cette pince est incroyablement pratique, mais elle m'a été offerte par mon père. C'est un de ses outils fétiches, et aussi une des seules choses que j'ai de lui, autre que ces implants nerveux et autres horreurs qui jonchent mon corps.

- Nan je te la rendrais pas, j'veux la garder parce qu'elle à l'air hyper chouette et utile. En plus, elle brille.

Ainsi, on passe à la seconde phase de cette altercation, à savoir l'énervement. J'ai actuellement une envie irrépressible d'éclater le crâne de cet individu. On ne touche PAS à mes outils. Encore moins CET outil. Et c'est là que j'en viens à regretter le fait de ne pas avoir pris ma béquille pour pouvoir lui balancer au visage. Tout ça à cause d'une journée qui commençait si bien et sans douleur... Le pire c'est que ce soir, ce sont mes jambes qui vont me le faire regretter...

Je me lève donc lentement de là où je suis, tout en me tournant vers cet enfoiré de Rubis - car soyons honnête deux secondes, il n'y a qu'eux pour être si cons - et avance tout aussi lentement. Posant ma main gauche sur l'oeil du même côté, je lance en murmurant le mot qui scellera cette confrontation.

- Tensaime.

Quand je découvre mon oeil, l'iris semble plus claire. Mon regard deviens grave. Je continue ma marche, scrutant la moindre réaction de la part de mon adversaire, essayant de voir à travers ses mouvements. Une fois que je suis sûr qu'il ne peut plus fuir, je me lance dans une charge éclair. Je dévie son bâton de pacotille et lui envoie un direct du droit en plein dans le nez, me dispensant au passage d'une douleur très regrettable à l'épaule. Une fois le coup donné, je reprend un appuis stable et me met en garde.

- Rends-moi ma pince. Et si tu l'as abîmée, je te jure que je t'envoie direct à l'infirmerie. Quitte à devoir t'y accompagner.

De base j'ai un gros désavantage en combat à cause de mon corps rafisolé. Cependant je peux clairement juger à partir de la carrure de mon adversaire que celui-ci n'est qu'un poid plume et que toute ma rage sera amplement suffisante pour lui faire regretter ses actes inconsidérés. De toute façon je suis prêt à subir les conséquences de mes actes si ça peut me permettre de remettre la main sur ma pince intacte.


Je communique avec le monde extérieur en #8200A2

À quoi devrais-je dédier cette vie qui m'a été offerte ?
Thèmes:
Pondering idle theme


Decisive battle theme
avatar
Wyls Dravis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Liam le 4/5/2017, 18:00

Ho la douille, ho putain la grosse douille. Il s'approche de moi, tout à l'heure j'étais sûre qu'il allait récupérer sa pince mais là c'est juste carrément en cours. Tien il commence à courir vers moi, mais il fait quoi là ? Une crise de mélodrame ou quoi ? Il met sa main sur son œil et il dit un mot que j'comprend pas mais alors pas du tout. Il me regarde un peu et je remarque que son œil à changé de couleur, c'est pas un truc totalement normal mais vu qu'on est à Tsuki on peut se permettre de s'en foutre. Il charge et j'essaye de frapper légèrement avec mon bâton pour l'empêcher d'avancer. Une sorte de tir de sommation en somme, il dévie le bâton avec l'avant-bras et lance son poing sur mon visage. Celui-ci vient s'écraser contre mon nez, HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA.

    J'ai mal, putain quelle ordure, je tombe au sol en arrière lamentablement. Mon dos craque légèrement à la chute, je sens l'herbe dans mon dos. J'crois bien que j'ai une idée,
Liam : Strat' j'ai besoin de toi !
Strat' : Vas-y j'balance le mode de combat, Fightingstratmode Activated !
Liam : Ok c'est cool, tien c'est marrant on dirait le nom d'une attaque de power rangers.
Strat' : Ouaip j'ai fais exprès...
Liam : C'est marrant.

    J'explique vite fait qui est Strat', de son vrai nom Stratémode il est née de l'union des démons dans ma tête et d'une volonté de fer. Il existe depuis l'âge de mes 9 ans mais je ne me suis rendu compte de lui qu'a mes 12 ans, Strat' me confère une sorte d'auto-hypnose qui me permets de non pas améliorer mes capacités mais de mieux comprendre les choses comme un scan ou une hyper déduction ou d'élaborer des plans géniaux en quelques secondes ou encore d'analyser mes adversaires en combat. C'est pas un pouvoir mais juste une connerie de dysfonctionnement dans ma tête. Puis au pire c'est sympa de pouvoir parler à quelqu'un quand je me sens seul. Donc je disais que grâce à Strat' je suis plus ''capable'', Strat' ne me booste pas vraiment il débloque juste mes propres capacités normalement verrouillés par ma propre conscience.

   Bon à notre tour d'attaquer, Strat' tu réfléchis moi je fais diversion. Je sens mon esprit se fragmenter très légèrement afin de laisser Strat' réfléchir dans son coin. Je me relève péniblement en gémissant, je sors de ma poche la pince que j'avais mit dedans précédemment et la lance dans un arbre.Ensuite je place mes deux mains devant moi et m'apprête à tenter un gros bluff.

-ENFER SUR TERRE, BOULE DE FEU MASSIVE.

    Je met mes deux mains vers le haut et les rebaisse très rapidement en les secouant au Schnaps histoire de le déstabiliser. Ensuite je shoote dans un tas de feuille au sol à côté de nous dans sa direction pour qu'il se prenne le mélange de terre et de feuilles mortes dans les yeux. Je commence à reculer en courant vers l'arbre ou j'avais lancé la pince. Pour l'instant je gère, mais j'ai l'impression que ça va pas durer quand il va déployer son pouvoir.

HRP:
De 1 désolé de l'énorme retard et de 2 normalement c'est une seule action il me semble donc si ma rép ne te va pas mp moi et je la modifierais ^^


Compteur de conneries de Liam 94

Le thème du Liam en combat !:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
Poker Time !:
avatar
Liam

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Wyls Dravis le 6/5/2017, 20:53

Mon coup était bien plus efficace que ce que j'aurais pu le penser. La personne devant moi est définitivement faible physiquement. La surprise passée, le sous-homme qui me fait face se relève péniblement. Il à l'air de souffrir, grand bien lui en fasse. il a l'air d'avoir une idée derrière la tête bien malheureusement. Il sort la pince de sa poche pour la lancer dans un arbre, le salaud !

- Ma pince !

Pendant un léger moment je quitte mon adversaire des yeux, mais après cela je renvois bien vite mon attention vers le guignole qui prépare quelque chose. Il agite les bras tout en vociférant une incantation des plus banales et exagérés. Je reste sur mes gardes, mais remarque très vite que rien ne se passe, vraiment. L'air autour de nous semble normal. Il y a deux possibilités à cela : la première est qu'il doit charger son pouvoir, ainsi il comptais me déstabiliser en l'annoncant pour lui laisser le temps d'agir. Le problème est que je suis à peu près formel sur une chose ; cette homme est trop stupide pour agir avec une telle stratégie risquée, et ses mouvements n'ont clairement aucun sens. Il est donc très probable qu'il ne fait tout ça que par bluff.

De ce fait, je commence à me diriger vers lui pour en finir une bonne fois pour toute et récupérer ma pince... Cependant, ce satané singe avait encore une idée derrière la tête et je n'ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit. Il donne un coup de pied dans un tas de feuilles à proximité, c'était rapide mais j'eu le temps de bondir en arrière et de me couvrir à l'aide de mes bras. Mais le bond en arrière que j'ai effectué me fait grandement souffrir. Le Karma est clairement soudoyé pour permettre une à telle injustice de se produire. Il a mérité sa souffrance, alors que moi, je ne la mérite clairement pas.

J'ai assez perdu de temps avec tous ces évènements stupides. Je vois clairement ce dératé de Liam foncer vers la pince. De mon côté, la douleur - au lieu de me freiner - augmente ma rage et me motive à effectuer une nouvelle charge sur mon nouvel ennemi mortel. Cette fois-ci, pas de coup de poing, je compte bien arrêter cet abruti et l'empêcher de recommencer ses exactions. Un placage à la ceinture devrait me permettre de l'envoyer au tapis et de lui faire manger l'herbe par la racine. Chaque pas de course me fait souffrir et j'appréhende déjà la douleur qui arrivera quand je plaquerais le déchet que je poursuis. Je vais avoir du mal à rentrer au dortoir Saphir pour prendre ma béquille qui plus est, mais je n'en ai cure et vais me contenter de rendre service à la communauté de l'Académie en corrigeant un élève stupide.


Je communique avec le monde extérieur en #8200A2

À quoi devrais-je dédier cette vie qui m'a été offerte ?
Thèmes:
Pondering idle theme


Decisive battle theme
avatar
Wyls Dravis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Liam le 10/5/2017, 14:57

-Ma pince !

J'dois continuer de fuir et de crapahuter. Fuis Liam il va te rattraper quand ton attaque surprise sera dissipé. Je le vois se protéger légèrement avec ses bras en reculant et ensuite chasser les feuilles en secouant ses bras. Je croise légèrement son regard quand j'aperçois l'envie sadique dans ses yeux. Ho shit, si il me chope j'vais passer un très très très mauvais quart-d'heure. Je suis à deux mètres de l'arbre, un mètre maintenant. Allez go Liam monte et...merde. Je me prend ''la branche de film d'horreur qui te fait tomber par terre face au méchant'' et je tombe au sol sur les racines de l'arbre. D'ailleurs tout à l'heure mon bluff n'a pas pris alors que n'importe quel gland de Tsuki y aurait crû ne connaissant pas mon pouvoir.

Ceci limite maintenant fortement les possibilités de son pouvoir qui aurait pu être n'importe quoi. Strat' m'apporte un rapport rempli d'hypothèses très intéressantes sur son pouvoir tel que. Il peut connaître le pouvoir de chaque personne, il est hyper intelligent, il a des pronostiques qui affichent les degrés Celsius ou quelque chose comme ça. Ç'aurait expliqué pourquoi il n'a pas réagi mes mains n'émettant aucunes chaleurs au final. Donc son pouvoir est lié à des informations ou à une prise de conscience de leurs existences. Il est donc déjà activé si il a capté pour le bluff de la bouboule de feu. Strat' m'informe que ça faisait aussi partie du plan pour comprendre quel genre de pouvoir il possède.

Il a beau prévoir grâce à son pouvoir je présume j'ai Strat' à mes côtés qui m'aide aussi énormément. Ses capacités se sont affinés avec les années ce qui fait tout simplement qu'il est extrêmement stratégique d’où son nom complet ''Stratémode''. Wyls s'approche de moi totalement consumé par la rage. Strat' à déjà prévu un plan de secours, je lis mon texte et hop.

-ATTEND ! PAIX, ON FAIT LA PAIX. J'te propose un truc, j'vais chercher la pince, je m'excuse et ensuite j'te demande un petit service. Tu voudrais bien m'apprendre les bases de l'électronique et la mécanique ?

Aucune arrière pensée ou traîtrise. Juste un vieux conte raconté par un mec bourré lors d'une partie de Poker. ''Sur un continent très lointain un homme vit son village dévasté par des sorciers étant enfant. Il se jura de se venger mais n'ayant aucune aptitude pour la magie il décida d'en créer une nouvelle forme accessible à tous, LA TECHNOLOGIE. Elle dépassa toute les ésperances de son créateur et tua toutes les créatures ayant un rapport avec la magie pour ne laisser que des humains sans magie. Ensuite elle s'imposa comme la seule voie restante vers l'évolution, c'est ainsi que disparu la magie de la terre...''. C'est exactement mon idée, face à des personnes ayant des pouvoirs magiques bien plus fort la technologie me sera d'une grande aide j'en suis sûr.

Je tend ma main vers lui en me relevant.

-Alors, marché conclus ?


Compteur de conneries de Liam 94

Le thème du Liam en combat !:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
Poker Time !:
avatar
Liam

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Wyls Dravis le 16/5/2017, 20:19

J'étais sur le point d'en finir avec cet inconscient. Comment peut-on être aussi déraisonnable ? Ce genre de comportements irrationnels et purement mesquins m'irritent sans arrêt. Cependant Dame Karma décida encore une fois de plus de me cracher son injustice au visage. Je me suis déjà demandé si toutes ces mésaventure n'étaient pas dues à ma condition de "ressuscité". Alors ce serait comme dans cette histoire où deux enfants désireux de retrouver leur mère, tentèrent de la ramener par des moyens obscurs et ne firent qu'échouer non sans en payer un lourd tribut. Comme quoi, il ne faut pas jouer avec la vie et la mort, on peut facilement perdre bien plus que cela à le faire.

-ATTEND ! PAIX, ON FAIT LA PAIX. J'te propose un truc, j'vais chercher la pince, je m'excuse et ensuite j'te demande un petit service. Tu voudrais bien m'apprendre les bases de l'électronique et la mécanique ?

Quoi qu'il en soit, l'homme qui me faisait face eu un sursaut de raison, ou plutôt de lâcheté. Peut-être même prépare-t-il un énième coup vicieux à mon encontre. Et puis, comment ose-t-il me demander une telle requête ?! Après tout ce qu'il a fait, il pense pouvoir attendre quelque chose de moi. Encore heureux qu'il veuille s'excuser ! De toute façon cette personne n'a pas l'esprit à apprendre quoi que ce soit de ma part. Même mon Père a refusé de m'inviter dans son laboratoire pendant bien longtemps... Certes, c'était une question d'âge. De toute façon ce Liam n'a pas l'étoffe d'un génie, ou alors c'est d'un gâchis total. L'homme, relevé, me tend la main.

-Alors, marché conclus ?

S'en suit un long moment de silence où je réfléchis à tout cela. Cet abruti ne mérite pas un tel traitement de faveur, même avec toute la compassion que m'a inculqué ma Mère.

- Tu viens me perturber sans prévenir, me voles un outils précieux et demande quelque chose en retour ? Estimes-toi heureux que je te massacre pas sur place. À cause de toi ma journée et foutue. Tu peux toujours rêver si tu attends que je te serre la main. Va plutôt me chercher ma pince et laisses-moi faire ce qui me chante. Si tu veux tant que ça apprendre, apprends d'abord à être un tant soit peu appréciable, et ne tente plus rien de stupide.

Tous ces mots sont bien durs à prononcer pour moi. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas été aussi sociable. Et être face à cet énergumène n'arrange rien à toute cette situation bien dramatique. C'est dans ce courant de pensée que j'enfile mon cache-oeil, retourne à mes activités principales, boitant et très clairement de mauvaise humeur. En plus de cela il a fallu que j'utilise mon pouvoir, quel gâchis.


Je communique avec le monde extérieur en #8200A2

À quoi devrais-je dédier cette vie qui m'a été offerte ?
Thèmes:
Pondering idle theme


Decisive battle theme
avatar
Wyls Dravis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Liam le 22/5/2017, 17:42

Allez, accepte la main que je te tend mon très cher ennemi. Si tu la refuse...NON IL NE PEUT LA REFUSER. Personne de normalement sociable le pourrait, en plus si il est réellement passionné par la mécanique il va accepter. Ce type là, Wyls il est sympa au final. Je lui ait juste pris son joujou et il s'est énervé. C'est ma faute après tout, je m'excuserais une fois qu'il m'aura serré la main et accepté de m'apprendre les bases de la technologie.

-Tu viens me perturber sans prévenir, me voles un outils précieux et demande quelque chose en retour ? Estimes-toi heureux que je te massacre pas sur place. À cause de toi ma journée et foutue. Tu peux toujours rêver si tu attends que je te serre la main. Va plutôt me chercher ma pince et laisses-moi faire ce qui me chante. Si tu veux tant que ça apprendre, apprends d'abord à être un tant soit peu appréciable, et ne tente plus rien de stupide.

    Ghuuu, celui-là je ne m'y attendais pas. Il se prend pour qui ce sale misérable petit con pour oser refuser mon traité de paix. Je le voit partir à nouveau vers son établi et retourner bouder dans son coin. Je refuse qu'on me prenne de haut, je grimpe aisément à l'arbre. Prend la pince et la jette dans le cours d'eau ou je me suis moi même jeté précédemment. Après ça je descend de l'arbre et commence à courir vers Wyls pendant que je lui hurle.

-TU TE PREND POUR QUI ESPÈCE DE PETIT CON DE MERDE !!!

   Je saute alors qu'il se retourne et je lance mes deux pieds sur son thorax dans un magnifique et très réussi grâce à l'élan ''Double Drop Kick''. Mes pieds heurtent son torse et le repousse très violemment en arrière. Je m'effondre à mon tour sur le sol et me relève avec l'agilité d'un serpent. Ce type ne sait pas contre qui il est tombé.

-Règle numéro 1 à Tsuki : Tu ne dis jamais que tu va battre quelqu'un avant de connaître son pouvoir. Règle numéro 2 : Ne tourne jamais le dos à un Rubis que tu viens de provoquer sale petite merde arrogante.

    Je m'approche de lui avec un sourire sadique, depuis le début je n'ai pas déclenché mon pouvoir à cause d'Akira. J'ai des remords de lui avoir tranché le bras et je ne dis rien mais à chaque fois que je croise un nouveau et que je déclenche mon pouvoir j'ai les mains qui tremblent comme si j'avais butté un mioche devant une centaine de personnes pour le plaisir. J'ai juste voulu défendre l'académie et je me retrouve dans une affaire de membre sectionnés. Je sais une seule chose, face à Wyls qui se prend pour un être supérieur le moment venu mes mains ne trembleront pas !

HRP:
J'ai fais un peu de méta avec le double coup de pied mais c'est parce que c'est pas grand chose. C'pas comme si je te cassais les trente côtes x)


Compteur de conneries de Liam 94

Le thème du Liam en combat !:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
Poker Time !:
avatar
Liam

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Wyls Dravis le 27/5/2017, 10:59

Sérieusement, ma "nouvelle vie" commençait bien dans ce lieu. C'était déjà assez perturbant de changer d'environnement de manière aussi abrupte. Maintenant il faut que les brutes viennent perturber mes uniques moments de paix. Et puis, qu'attends-t-il pour venir me ramener ma pince ? J'ai pourtant essayé d'avoir de la compassion, j'étais même prêt à me coltiner cet abruti et ses questions très probablement stupides au passage. Mon "invitation" n'était peut-être pas assez explicite. S'il est trop stupide pour comprendre cela, il pourrait au moins être assez bornée pour faire fi de mes "menaces". Au final, le résultat serait le même. Il s'attendait à ce que je soit plus joviale et sociable ? Quelle crédulité. Cette personne ne me connais même pas et j'ai pourtant l'impression qu'il agit comme si c'était le cas.

C'est au moment d'arriver vers ma malette pour reprendre mon activité que j'entends quelque chose tomber dans l'eau. En effet, le son était assez clair et retentissant. Peut-être que ce Liam a fini par tomber dans l'eau. Dans ce cas il ne serait même pas capable de récupérer une pauvre pince. Je décide donc de me retourner pour vérifier ce qu'il en est ; tout ce que je vois, c'est le même énergumène me charger dessus tout en vociférant je ne sais quelles insultes. Sur le coup, pas besoin d'un quelconque pouvoir pour voir venir l'attaque prochaine et l'esquiver sans problème, du moins c'est ce qui aurait dû se passer. Mais à la place d'un mouvement rapide et précis, le mouvement de mes muscles résulte en une profonde douleur paralysante. Je me prend donc l'attaque de la brute de plein fouet, empirant mon état à un seuil quasi-critique.

-Règle numéro 1 à Tsuki : Tu ne dis jamais que tu va battre quelqu'un avant de connaître son pouvoir. Règle numéro 2 : Ne tourne jamais le dos à un Rubis que tu viens de provoquer sale petite merde arrogante.

Il me semble que lui non-plus ne connais pas mon pouvoir. Même s'il le connais, ce n'est qu'une extension de moi-même et je suis tout à fait capable sans.

Je suis donc dans une situation horrible. La douleur que je ressens est telle, que j'entre dans un état second où tout autour de moi semble plus calme malgré le chaos ambiant. À ce moment je sais ce qu'il me reste à faire, lançant simplement un regard meurtrier, je prends une clé à molette de ma valise que je peux encore atteindre pour frapper dans le sternum du sadique qui s'était approché plus près, bien évidemment ma situation actuelle m'empêche d'utiliser une grande force, de ce fait ça ne pourra pas briser son os, et je n'aurais pas de mort sur les bras. Disons que cette clé à été lancée dans le but de faire diversion, bien qu'elle doit bien faire souffrir l'adversaire. En revanche, la seconde clé que je viens d'attraper. Celle-là est un peu comme la grande soeur de la précédente. Celle-là, c'est armée dans ma main après m'être relevé que je m'en sert pour frapper de toutes mes forces restantes le côté extérieur du genou de sa jambe d'appui, de manière à éviter de frapper directement dans la patella. J'en profite pour m'écarter, fermer et prendre ma valise pour l'envoyer plus loin, il ne manquerait plus qu'il se serve encore dans mes affaires. Je suis clairement dans un état bien pire que celui de mon ennemi. Je peine à tenir debout. Mais ma résolution est d'un tout autre niveau, à contrario de la sienne qui est bien facilement changeante.

- Règle numéro une dans la vie : Ne jamais penser connaître une personne alors qu'il se pourrait très que ça soit un putain de psychopathe capable de te tuer pour une broutille. Maintenant que je sais que tu n'es vraiment qu'un déchet irrécupérable, je n'ai plus envie de t'apprendre quoi que ce soit. Alors, où est ma pince ?

HRP:
Si y'a un détail dans ma réponse que tu trouves trop abusé ou incohérent avec ta réponse fais-moi en part. o/


Je communique avec le monde extérieur en #8200A2

À quoi devrais-je dédier cette vie qui m'a été offerte ?
Thèmes:
Pondering idle theme


Decisive battle theme
avatar
Wyls Dravis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Liam le 11/6/2017, 13:24

Bon, cette fois il va morfler. J'vais lui faire du mal jusqu'à ce qu'il me supplie d'arrêter, et à ce moment-là je le regarderai avec un sourire sadique et je lui dirais ''non''.  Les environs étaient calmes, propices à entendre des hurlements de souffrance. J'ai un peu du mal à me comprendre moi-même en ce moment, d'habitude je suis joyeux et tout, mais là c'est particulier. Je me sens tellement différent, tellement mauvais. Le Joker est là, il est dans un coin de ma tête, Strat' a disparu. Personne ne pourra m'empêcher de lui faire du mal. Pas même lui, c'est fini...Ce n'est plus la peine de lutter ou quoi que ce soit. Il va souffrir et se vider de son sang devant mes yeux. Le Joker et moi allons lui faire comprendre qui domine.

    A ce moment là Dravis attrape une sorte de clef à molette et se prépare à me donner un coup avec j'ai l'impression. Pfff ridicu...HAAAAAAA, il ne m'a pas donné de coups avec mais il me l'a jeté dessus. Putain j'ai mal, cette fois-ci je ne me ferais plus avoir sachant qu'il me refrappe avec une autre clef. Hum, Joker analyse la situation et m'explique qu'il est trop proche pour me faire mal avec sa clef en me la lançant. Donc il va me frapper avec, il s'est relevé donc il risque de me frapper à la tête. Je place donc mes bras et mes jambes de manière à faire une garde de karaté en quelques sortes. Mais au dernier moment son arme sensé être bloqué par mon bras  se redirige vers mon genou. Le réflexe de survie qui apparaît et que je déplace mes cartes en métal pour parer la clef au niveau du genou. Celle-ci heurte avec violence mon genou mais 70% des dégats ont été encaissé par mes cartes qui ont empêché une énorme douleur. Ceci ne m'empêche pas de tituber et de de me tenir à un arbre par le bras pour retrouver un équilibre.

-Règle numéro une dans la vie : Ne jamais penser connaître une personne alors qu'il se pourrait très que ça soit un putain de psychopathe capable de te tuer pour une broutille. Maintenant que je sais que tu n'es vraiment qu'un déchet irrécupérable, je n'ai plus envie de t'apprendre quoi que ce soit. Alors, où est ma pince ?

-Un psychopathe hein ? On est deux dans ce cas là, et ta pince tu peux te la mettre ou j'pense.

     Il a dit qu'il pourrait me tuer pour une broutille ou j'ai rêvé ? Mauvaise idée si vous voulez mon avis. Je sens mes cartes remonter au niveau de mes manches et le tissus commencer à se déchirer. C'est pas vrai, j'aimais bien ce sweat ! C'est dommage, mais bon on fait avec. Le tissus se déchire en pleins d'endroits et des cartes en acier aussi tranchantes que des rasoirs sortent de mes mains pour entailler en pleins d'endroits le corps et le visage de mon adversaire. Je fais tournoyer autours de lui une ''tornade'' de carte, le vent se déplace légèrement et fait circuler le sang de mon adversaire en dehors de mes cartes qui l’encerclent en tournoyant à pleine balle. Il doit souffrir à fond, j’accélère encore plus la vitesse de mes cartes quand j’aperçois un mouvement marron entre les deux pieds de Dravis. J'arrête toutes mes cartes d'un coup et observe le petit phénomène sortir d'entre les pieds de mon ennemi et commencer à courir vers un arbre. Ho un écureuil, je suis triste, j'ai failli lui faire du mal.

    J'envoie mes cartes aller taquiner légèrement l'écureuil afin de jouer avec lui. Pendant ce temps là je soupire bruyamment, me dirige vers le ruisseau en abandonnant mes cartes sur le bord pour ne pas les abîmer et saute dans l'eau. Je cherche et en quelques secondes je trouve la pince coincé contre un rocher et à demi enfoncé dans la terre. Je l'arrache à sa nouvelle terre et ressort de l'eau en récupérant mes affaires. Je m'entoure légèrement de la même manière que Dravis de mes cartes et les fait tourner pour me sécher. Cette technique ne sèche pas vraiment mais fait partir les gouttes. Je lance sa pince à Dravis en plein dans sa tête, il l’intercepte sans soucis et je retourne chercher mes quelques cartes restés en compagnie de l'écureuil.

HRP:
Bon, en fait j'avais pas remarqué que t'avais posté x). Désolé pour le retard et si t'a un truc qui te gêne dans ma réponse dis le moi.


Compteur de conneries de Liam 94

Le thème du Liam en combat !:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
Poker Time !:
avatar
Liam

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Wyls Dravis le 12/6/2017, 20:40

J'étais hors de moi, suffisamment pour dire de telles stupidités. Je n'étais vraiment pas bien. La douleur m'hébète de plus en plus. L'autre me répond, mais je ne fais même plus attention à cela.

Je ne comprends pas trop ce qu'il se passe, mon Tensaime est pourtant actif il me semble. Je ne sais pas. Un torrent de lames s'abat sur moi, découpant ma peau, ma chair. Les circuits restent non-étonnamment intactes mais ils sont comme des nerfs à vif qu'on me tranche des milliers de fois. À ce moment-ci, l'idée de tuer celui qui me fait fasse est de plus en plus envisagée sérieusement. Devenir un meurtrier... Je ne suis qu'une coquille vide de toute façon, désolé Mère, mais... Aurait-je vraiment perdu la raison ? Le torrent de lames s'arrête, je reste debout, fixe. La pince de mon Père est la pince de mon Père, mais ce n'est qu'une pince. Je ne suis que le vaisseau de l'âme de ma Mère. Entre une pince et une vie... La pince de mon Père et la vie de ma Mère ? Je ne peux que m'excuser face à une telle absurdité. Un choc vient me mettre à terre. Il semblerait que je n'ai plus besoin de choisir.

J'ai vraiment perdu toute forme d'idée de convention sociale il semblerait. Ces mois reclus n'ont pas aidé. Même quand les choses étaient meilleures, j'était tout de même un cas particulier. Mais j'ai fini par totalement oublier ce que c'est que d'être avec un autre être humain. Je ne sais pas pour l'autre. Nous n'étions pas des êtres conscients à ce moment-là. L'autre a l'air de m'avoir oublié, comme un chien qui a trouvé un nouvel os à ronger. Je me relève péniblement, mais j'ai oublié toute forme de douleur, étant encore à moitié sonné. Mes vêtements sont en lambeau. Ce n'est pas réellement un problème, j'ai de quoi avoir les matériaux pour m'en refaire, cela ne doit pas être particulièrement de trouver une machine à coudre dans les environs. Dans le pire des cas mes vêtements se ressemble tous, ce n'est pas une grande perte. Je range mes affaire, reprends ma valise et me dirige vers le château. J'arrive à peine à marcher et je suis couvert de blessures. Je ne sais pas vraiment si je dois passer à l'infirmerie avant d'aller dans ma chambre. J'ai besoin de ma béquille. Je doute qu'on puisse faire quoi que ce soit pour moi de toute façon.


Je communique avec le monde extérieur en #8200A2

À quoi devrais-je dédier cette vie qui m'a été offerte ?
Thèmes:
Pondering idle theme


Decisive battle theme
avatar
Wyls Dravis

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ami des écureuils [PV Liam]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum