Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Message par Marco Wakasa le 10/4/2017, 02:23



Une lettre à la main
Feat Tori Clark
Marco passait à son casier comme à son habitude après les cours pour y mettre ses cahiers pour la soirée, ne voulant pas tout transporter dans son sac à dos orange déjà plein à craquer.
Il avait tout son matériel d'art en plus de ses collations, mais heureusement, il avait un peu plus de matériel que de chips et de paquets de Pocky. Il fallait bien montrer qu'il faisait toujours attention à ce qu'il mangeait même sans suivre un certain régime draconien. S'il faisait comme d'habitude, il allait ranger ses affaires et rentrer au dortoir, mais un papier tomba sur son pied. Marco figea sur le coup. Jamais il recevait de couriers... Sauf une fois, tristement mémorables où il avait mangé des vers...

Le souvenir lui était tout aussi désagréable. Pas encore... À moins que c'était une lettre de menace? Ou une mauvaise blague? Soupirant, Marco se pencha pour ramasser le petit papier blanc et se releva, le retournant pour lire le message.
Une lettre courte, concise: Viens me retrouver dans la serre à 20h33.

- Tori..., souffla-t-il.

Non, c'était un piège, c'était évident! Que ce soit Alyssa ou une autre personne, Marco ne se laisserait plus avoir. Surtout que Tori n'aurait pas signé avec un coeur à la place du ''o'' dans son nom.

- Ouais... C'est ça...

Il ferma la porte, mettant le papier chiffoné dans sa poche. Destination maison émeraude... Quand Tori allait savoir ça...

L'émeraude se dirigea vers la porte menant à la cour intérieure lorsqu'il remarqua qu'il commençait à pleuvoir.

- Tch... Ouais, elle ne m'aurait pas invité une journée de pluie...

Il s'adossa dans l'encadrement de la porte, attendant un peu que la pluie se calme. C'était ridicule, un piège... Mais encore là, sa naïveté naturelle le faisait douter. Et si ce n'en était pas un? Tori attendrait dans la serre humide toute la soirée?
Que lui voudrait-elle? Peut-être qu'elle avait aussi un intérêt pour les plantes? ...Marco regarda l'horloge sur le mur du couloir.

- 20h17...

Alyssa s'était excusée pour l'intimidation. Il ne l'avait pas entièrement pardonnée, mais elle ne recommencerait pas. Du moins, ça faisait des mois qu'elle n'avait rien tenté contre lui. Finalement, il faisait peut-être un peu de paranoïa. Ou pas. Il était prudent. Si jamais c'était un piège, il n'était pas encore sûr de savoir encore se défendre. Non, il allait opter pour la prudence!

- 20h20... Je suis un menteur, se dit Marco.

Il se trouvait finalement dans la serre, après avoir tenté de regagner le dortoir. Il avait eu cet étrange cas de conscience et il préfèrait attendre et affronter un piège que de laisser Tori potentiellement tomber malade pour l'avoir attendu pour rien.

- L'heure de vérité dans une dizaine de minutes...

Marco s'installa sur l'une des chaises et attendit, regardant la pluie dehors. Si c'était un piège, ça en découragerait peut-être un, sinon, il espérait que Tori avait un parapluie.
(c) Rin sur Epicode

avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Message par Tori Clark le 10/4/2017, 03:24

Est-ce que c'était une bonne idée ? Je ne le sais toujours pas.

J'ai passé toute la journée à me questionner, me demander si j'ai bien fait, si je suis prête, si j'aurais dû attendre un peu plus longtemps, si ce que je ressens est bien réel, mais au final je n'ai réussi à répondre à aucune de ces interrogations. J'ai regardé le temps filer, impuissante face à l'heure du rendez-vous qui approchait à toute allure, ainsi je me retrouve devant une fenêtre à 20h18, soit 15 minutes avant le temps de la rencontre. Depuis la fenêtre de ma chambre, je contemple les gouttes de pluie qui se déverse dans la semi obscurité à l'extérieur. Est-ce que c'était une bonne idée ? Si j'avais pris le temps de regarder la météo sur mon téléphone et que j'avais su qu'ils annonçaient de la pluie pour la soirée, non ça n'aurait pas été une bonne idée, mais évidemment je n'ai pas pensé à ce détail, car j'étais trop préoccupée par autre chose. Cependant, alors que le temps file, il est un peu tard pour regretter. Je quitte la chambre et m'engouffre dans le couloir en enfilant ma veste noire. Au moment où j'arrive à la porte d'entrée, je rabats le capuchon sur ma tête blonde comme si ça allait m'offrir une protection efficace, mais au rythme auquel la pluie tombe, j'aurai largement le temps d'être mouillée avant d'atteindre le lieu du rendez-vous. Avant de sortir, je marmonne pour moi-même :

- Eh bien, comme ça au moins j'aurai pas à me laver demain...

C'est bien entendu une blague. Prendre une douche toute habillée et qui plus est avec de l'eau de pluie ne constitue pas un véritable lavage. Je prends mon élan et sors en courant pour éviter d'être le moins trempée possible. Évidemment, il s'agit d'un geste comparable à celui de mettre un capuchon, ça ne m'empêchera pas d'être mouillée. Ce n'est qu'au 3/5ème du trajet qu'une idée me vient en tête, alors que j'ai ralenti le pas, car le fait d'aller vite faisait revoler l'eau des flaques dans lesquelles je passais en courant. C'est d'ailleurs en regardant dans l'une de ces flaques et en apercevant le reflet d'un réverbère qui éclaire le chemin que je me suis dit que j'aurais dû y penser plus tôt. Tsss, une vraie blonde !

C'est ainsi que je termine mon déplacement, non plus en songeant à la pluie qui tombe, mais plutôt en me concentrant sur l'ombre dans laquelle je m'abrite et que je fais avancer plus ou moins rapidement jusqu'à la serre pour éviter de perdre trop d'énergie. Heureusement j'arrive à destination avant d'avoir le temps de me fatiguer, seulement je n'ai pas idée du temps qui a pu s'écouler tout au long du parcours. J'espère que je ne suis pas en retard et plus important encore, j'espère qu'il est venu, même si en quelque part une partie de moi a envie du contraire pour ne pas avoir à parler.

J'entre dans la serre, me dépêchant de retirer ma veste comme si elle était en feu et je l'étends sur un banc, espérant qu'elle puisse sécher. Je jette un coup d'œil aux alentours, n'apercevant pas Marco. Peut-être qu'il a préféré ne pas venir à cause du temps... Je marche un peu à travers la grande salle faite de verrières lorsque je le vois enfin. À ce moment-là, j'ai l'impression que mon cœur manque un battement. Je m'approche subtilement, les bras croisés comme pour me protéger et lorsqu'il m'aperçoit, je le salue d'un air légèrement embarrassé :

- Salut... Désolée pour le temps, je savais pas qu'il serait aussi peu accueillant, haha...



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Message par Marco Wakasa le 10/4/2017, 17:36



Une lettre à la main
Feat Tori Clark
Marco commençait à regretter de s'être présenté alors que la pluie tombait de plus en plus lourdement. Au moins, personne ne lui avait tendu de pièges... Il entendit la porte s'ouvrir et son coeur sauta un battement. Quelqu'un était venu ici! Vraiment!? Il prit une bonne inspiration, se préparant à ce qui arrivait... Puis se détendit en voyant une Tori trempée arriver. Elle se débarassa aussitôt de sa veste imbibée par l'eau de pluie avant de croiser les bras. La pauvre devait avoir froid! Marco commença à fouiller dans son sac pour voir s'il n'avait pas quelque chose pour l'aider à s'essuyer, mais rien de tout ça. Évidemment... Il traine pas de serviettes ou de veste de rechange, ça serait être beaucoup trop prévoyant!

- Salut... Désolée pour le temps, je savais pas qu'il serait aussi peu accueillant, haha...

- Ça... Ça va Tori, désolé, je n'ai rien sur moi et j'ai pas de parapluie non plus, s'excusa Marco.

Mm, déjà il se demandait tout de même pourquoi Tori l'avait invitée à le voir ici. De tout les endroits de Tsuki, c'était celui où il avait le moins envie d'être. Sa fougère avait définitivement rendu l'âme... Pure négligence de sa part, mais après l'histoire avec Lizbeth, il préférait ne pas trop traîner dans la serre. Il fallait avouer aussi qu'il n'avait pas la main verte. Maintenant qu'il avait retrouvé l'usage de ses mains, il n'avait plus besoin de se contenter que du jardinnage.

Pour les lieux où se rencontrer, Tori aurait put choisir le salon commun des émeraudes, ou le local d'art si elle ne voulait pas être dérangée.

- Allez, viens t'asseoir, l'invita-t-il par courtoisie.

À défaut d'avoir de quoi pour la réchauffer, Marco avait toujours dans son sac des cannettes de cola. Température pièce, mais au moins c'était quelque chose. Il lui en offrit une, prenant la dernière qui restait pour lui-même, décapsulant la cannette pour en prendre une première gorgée.

- Quelque chose ne va pas, Tori?

(c) Rin sur Epicode

avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Message par Tori Clark le 10/4/2017, 21:13

- Ça... Ça va Tori, désolé, je n'ai rien sur moi et j'ai pas de parapluie non plus.

J'hausse les épaules. C'est à peine si je ressens le froid ou l'humidité de mes vêtements tellement mon esprit est préoccupé par autre chose.

- Ne t'inquiète pas pour ça.

À la base, ce n'est pas pour rien que j'ai choisi la serre. Outre la bibliothèque, il s'agit de l'endroit le plus confortable, agréable et paisible en tout temps, j'aime donc y aller pour lire ou encore pour dormir... Lorsque ce n'est pas dehors, bien-sûr.

- Allez, viens t'asseoir.

Je décroise les bras et réponds à son invitation en marchant vers le banc. J'essaie de paraître détendue, pourtant mon cœur bat tellement vite que j'ai l'impression d'avoir couru un marathon. Après m'être assise auprès de Marco, je replace distraitement une mèche de cheveux derrière mon oreille, puis me mets à jouer avec mon amulette jusqu'à ce qu'il me tende une canette rouge de Coca Cola. C'est plutôt ironique avec toute cette pluie. Je prends le cylindre métallique dans mes mains, sans toutefois l'ouvrir car je n'ai pas soif, mais je n'ai pas non plus envie de décliner son offre. Peut-être parce qu'il le remarque, il me demande :

- Quelque chose ne va pas, Tori?

Et nous y voilà. Je me mords la lèvre inférieure en fixant les plantes devant nous. Au cours de la journée, j'ai tenté en vain de chercher une façon de le lui dire, mais je n'en ai pas trouvé, alors il ne me reste plus qu'à improviser. Je dépose la canette à côté de moi et me lance :

- Eumh, non. Au contraire, ça va plutôt bien, mais...

Je croise brièvement son regard pendant que je cherche mes mots. Au lieu de m'aider, ça me distrait et en plus je ressens une sensation indescriptible dans mon ventre, alors je détourne le regard.

- Comment dire ?... Je ne sais pas si c'est ton cas aussi, mais peu importe, je voulais te dire ce que moi je ressentais. Donc... on se connaît depuis un moment tous les deux et on a vécu un tas de trucs en peu de temps. Tous ces événements m'ont fait réaliser que... eh bien que je tiens à toi. Je serais vraiment dévastée s'il devait t'arriver quelque chose et... en fait, je crois que je... je...

Allez, c'est maintenant ou jamais. Fais-le ou tu le regrettas éternellement ! Je serre les dents un instant, puis prends la main de Marco et lève les yeux vers lui.

- Que je t'aime. Je suis amoureuse de toi. Tant pis si ce n'est pas réciproque, je voulais juste le dire.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Message par Marco Wakasa le 15/4/2017, 04:39



Une lettre à la main
Feat Tori Clark
Tori lui adressa un sourire alors qu'elle lui disait de ne pas s'inquiéter pour elle. Marco se contenta d'acquiescer, se grattant nerveusement le menton. Étrangement, il n'était pas pour autant rassuré de voir que c'était bien elle qui lui avait écrit puisqu'elle semblait elle-même très nerveuse. Bien entendu, ce sentiment était contagieux et l'ambiance s'en trouvait allourdie. Marco sentait son coeur battre la chamade alors qu'il se demandait ce qui pouvait bien tourmenter son amie ainsi.

- Tu peux tout me dire tu sais..., avait-il laissé échapper d'une voix pas plus élevée qu'un murmure, d'ailleurs, elle ne devait même pas l'avoir entendu.

Du coup, Marco se demandait s'il avait bien fait d'avoir dit une telle chose. Il n'était pas le meilleur des conseillers, et avec Tori c'était souvent... compliqué. Celle-ci semblait chercher ses mots encore plus que d'habitude, ce n'était pas bon signe.

- Comment dire ?... Je ne sais pas si c'est ton cas aussi, mais peu importe, je voulais te dire ce que moi je ressentais. Donc... on se connaît depuis un moment tous les deux et on a vécu un tas de trucs en peu de temps. Tous ces événements m'ont fait réaliser que... eh bien que je tiens à toi. Je serais vraiment dévastée s'il devait t'arriver quelque chose et... en fait, je crois que je... je...

Le jeune homme écarquilla les yeux, sentant son coeur se serrer. Non... Allait-elle vraiment...?

- Que je t'aime. Je suis amoureuse de toi. Tant pis si ce n'est pas réciproque, je voulais juste le dire.

....

Marco semblait avoir figé. Comme un Xbox 360 qui affiche le fameux ''Red Ring of Death'' comme l'écran d'un ordinateur qui devient bleu... Bref, il était estomaqué. Pas heureux, pas triste, ou les deux en même temps. Il ne savait plus... Pourquoi devait-elle lui dire ça?! Dans le lieu où il avait précisément eu le coeur brisé d'ailleurs...

Qu'allait faire Tori? Lui dire qu'elle l'aimait en ami? Ah non, elle avait bien spécifié ''amoureuse''...

L'émeraude baissa la tête.

- Je...

Que pouvait-il dire? Qu'il l'aimait aussi parce que c'était la ''bonne chose à dire'' ? S'il avait été dans un visual novel, ce serait le choix logique à prendre pour avoir la scène de baiser et plus affinité Mais, il n'était pas dans un jeu vidéo, sinon Lizbeth serait déjà à lui... Il l'aimait toujours, malgré tout, et il voulait la protéger... Jamais il n'aurait pensé que Tori pouvait éprouver de tels sentiments pour lui. Comment voyait-il Tori au juste? Pour être honnête, il n'avait jamais prêté attention à elle comme une fille. Il avait peut-être trop vu de mangas de shojo, peut-être avait-il trop d'attentes. ...Ou peut-être était-il un connard avec le coeur plein d'amertume à cause d'une première peine d'amour. Il ne savait plus quoi penser.

- En fait, Tori, je...

Il fallait qu'il la rejete doucement, pour ne pas lui faire de mal, pour ne pas la mener en bateau.

- ...Je ne sais pas quoi dire.

Oh quel imbécile! C'était pourtant pas compliqué! Il l'aimait oui ou non? En fait, il n'était sûr de rien. Il avait peur de dire oui, mais peur de dire non... Parce qu'au fond, Tori était très gentille, ils avaient de bonnes affinités et elle... elle était assez jolie en fait... Mais, était-ce suffisant?

- Je ne veux pas te faire de mal ou... te rejeter, mais... C'est le bordel dans ma tête en ce moment!

Marco n'osait même pas regarder Tori, il était rouge de honte. Il avait la gorge serrée et la bouche sèche, son coeur battait à cent à l'heure. Qu'était-il sensé faire? Que lui aurait conseillé Mr. Loys ou Noa? ...Ou sa mère?
(c) Rin sur Epicode

avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Message par Tori Clark le 16/4/2017, 04:40

Je ne sais pas à quoi je m'attendais. Je n'avais pas réfléchi à ne serait-ce qu'une seule réaction que Marco pouvait avoir, donc je ne peux pas dire que je sois déçue ou heureuse par l'actuelle, mais à présent qu'il baisse la tête, je crois que je personne ne sortira d'ici avec le sourire ce soir. Je n'aurais peut-être pas dû...

- En fait, Tori, je... Je ne sais pas quoi dire.

Peut importe ce qu'il dira, ça ne sera pas positif de toute façon... Ça se voit déjà.

- Je ne veux pas te faire de mal ou... te rejeter, mais... C'est le bordel dans ma tête en ce moment!

Je repose sa main et la lâche délicatement. Je me suis laissée emporter, j'aurais dû me contenter de le dire et sans plus. Ne pas lui prendre la main, ne pas lui donner rendez-vous dans la serre le soir, me contenter de le lui dire au détour d'un couloir ou simplement... argh je ne sais pas, au détour d'une conversation. " C'est vrai qu'il fait beau aujourd'hui. Oh oui, by the way, j'ai un kick sur toi et sinon, tu crois qu'il y aura une suite au film de Deadpool ? " Je baisse la tête et détourne le regard pour observer la pluie qui se déverse et coule le long des vitres de la serre. Je sens une boule qui se forme dans ma gorge, même si je n'ai pas de raison de pleurer. Contrairement à la plupart des filles de cette planète, ce n'est pas comme si j'avais hésité à parler parce que j'avais eu peur d'être ridicule si jamais ça ne fonctionnait pas. Je suis au-dessus de ça, alors je n'ai pas de raison. J'essaie de continuer de respirer à un rythme naturel, même si j'ai l'impression d'étouffer.

- Ça ne fait rien, je comprends... Comme je disais, j'avais besoin de t'en faire part. Ça ne t'oblige pas à avoir des sentiments semblables. De toute façon, amour, amitié, c'est la même chose, non ? Ça ne nous empêche pas d'avoir de nous voir tous les jours.

Je me lève pour partir.

- Excuse-moi de t'avoir dérangé pour ça, c'était irréfléchi.

Sans le regarder, je commence à marcher vers le banc où j'ai laissé ma veste.

- À demain... peut-être. Rentre bien.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Message par Marco Wakasa le 16/4/2017, 04:55



Une lettre à la main
Feat Tori Clark


Il avait tellement été figé dans sa réaction qu'il ne remarqua la main de Tori sur la sienne que lorsqu'elle se retira. Il releva les yeux vers elle, voyant une réaction... neutre? Enfin, c'était dur à déchiffrer. Il n'avait pas l'esprit non plus à analyser, comme si sa tête essayait encore de comprendre ce qu'il venait de se passer. Il déglutissait difficilement, alors que Tori reprit la parole. Elle semblait maître d'elle-même, comparée à lui. Tout le contraire de ce qui s'était passé avec Lizbeth... Encore une fois, ce souvenir le hantait. Lizbeth lui avait dit qu'il était comme un frère... Pourtant, il l'avait mal pris. Et Tori?

- Ça ne fait rien, je comprends... Comme je disais, j'avais besoin de t'en faire part. Ça ne t'oblige pas à avoir des sentiments semblables. De toute façon, amour, amitié, c'est la même chose, non ? Ça ne nous empêche pas d'avoir de nous voir tous les jours.

La maturité incarnée, le calme. Il commençait à doûter de lui-même, à avoir honte même. Il aimait Lizbeth alors c'était normal qu'il considère l'amitié comme un échec de ses attentes. Du moins, c'était sa vision de la normalité, tout comme la fameuse ''friendzone''. Marco avait longtemps eu l'impression d'être le ''gros'' de Tsuki, le bon ami de tout le monde et le petit copain de personne... Et maintenant il se permettait de rejeter Tori? Et pourquoi? Parce qu'il ne l'aimait pas? Parce qu'elle n'était pas son type? Avait-il au moins un type?

Elle se leva pour partir.

- Excuse-moi de t'avoir dérangé pour ça, c'était irréfléchi.

Elle ne l'avait pas dérangé. ...Pas à sa connaissance. Mais les mots ne sortaient pas.

Tori se dirigeait vers sa veste pour ramasser son manteau toujours trempé et affronter la pluie dehors. Il voulait lui dire de rester, d'attendre que la température soit plus clémente. Mais les mots ne sortaient toujours pas.

- À demain... peut-être. Rentre bien.

D'ailleurs, il n'arrivait pas à dire la moindre chose lors de son départ. Il ne faisait que regarder sa silouette floue partir, devenir de plus en plus petite et disparaître.

- ....GAHH!!!!

Il avait attrapé le pot de sa fougère morte et l'avait envoyée valser contre le sol, répandant ce qui restait de la plante et de terre à l'impact.

Les larmes montaient aux yeux de Marco à cet instant.

- ...Mais pourquoi je pleure... Pourquoi...


(c) Rin sur Epicode

avatar
Marco Wakasa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Message par Tori Clark le 16/4/2017, 05:33

Je referme la porte derrière moi après être sortie dehors. Je remets ma veste et les mains dans les poches, fais quelques pas hésitants sous la pluie avant de m'arrêter. Je regarde les flaques d'eau, l'herbe, les réverbères qui diffusent une lumière éclairant les gouttent qui tombent, puis je m'écarte du sentier qui mène jusqu'à l'annexe pour marcher sur la pelouse regorgeant d'eau. Je sens toujours cette boule dans ma gorge et je n'ai pas envie de rentrer. Fuck it si mes pieds sont trempés, fuck it si je suis mouillée, fuck it si je prends froid, fuck it si j'attrape le rhume, fuck it si c'est une pneumonie, ça ne changerait rien. Je me dirige vers l'arbre dans lequel je grimpe parfois ou au pied duquel je m'assois et me couche parfois. C'est celui au pied duquel j'étais couchée lorsque j'ai rencontré Erik et lorsque nous avons vu le soleil se lever alors que toute l'académie dormait, celui au pied duquel j'étais allongée peu avant que je rencontre Mei, celui au pied duquel j'ai eu une conversation téléphonique avec Eden juste avant que Venda ne me tombe dessus la première fois pour me traiter d'irresponsable et de mauvaise sœur, celui dans lequel j'ai grimpé avec Daaf peu après qu'il m'ait pris pour une nouvelle élève, celui dans lequel j'étais lorsque Ren' est venu faire son stupide recrutement, celui en bas duquel j'ai sauté pour venir rejoindre le petit groupe de Marco, Law, Narok avant que les choses ne dégénèrent... Finalement, cet arbre c'est un endroit où je ne suis souvent retrouvée inconsciemment, où j'ai vécu de beaux moments comme des moins beaux, mais il n'en reste pas moins que c'est là où j'ai envie d'être seule. Je promène la paume de ma main sur son tronc, puis je me laisse tomber à ses pieds et m'appuie contre lui en fermant les yeux. Est-ce que c'était une bonne idée ? Non c'était une mauvaise idée.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre à la main (PV Tori Clark)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum