Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Invité le 9/4/2017, 21:41


Voilà plusieurs jours que Laurelynn avait prit ses fonctions d'assistante bibliothécaire. En l'absence de supérieur hiérarchique elle devait s'occuper de toute la gestion de la bibliothèque. Dans cette optique elle s'était mise en tête de rédiger une documentation complète à ce sujet.

C'était la fin d'après midi, la bibliothèque était calme. L'assistante bibliothécaire était assise au bureau de l'accueil. Celui-ci étant couvert de carnets et de dossiers, de toutes formes et aux couvertures de différentes couleurs. On pouvait y lire "Emprunts", "Commandes", "Classification". Derrière ces piles sans cohérence visible, Laurelynn était à peine visible. Elle portait le top noir discret, la jupe en tartan rouge et noir et les grandes chaussettes noires que Mana lui avait gentiment donné. Elle avait retiré ses sneakers noires posées alors à côté du bureau.

Elle était ainsi penchée sur un gros carnet qu'elle noircissait de mots. Son écriture était en toute honnêteté assez difficile à lire. Comme elle n'avait aucune idée de comment s'organisait un lieu pareil elle avait procédé à sa sauce. Et tandis que ses mains étaient occupées à écrire, des mèches de cheveux voletaient autour de sa tête, se posant de temps à autres différents carnets posés là. Ils y restaient quelques secondes avant de revenir en place ou d'aller toucher un autre ouvrage.

Elle se faisait à cette nouvelle vie, son poste lui fournissait une certaine tranquillité et la possibilité (non négligeable) de lire autant de livres qu'elle le voulait. Elle avait un logement à elle et même une paie. Elle pouvait de plus utiliser ses pouvoirs en toute liberté. Pour dire vrai, elle n'avait jamais été aussi épanouie de toute sa vie.

Ce qui expliquait qu'elle accomplissait son travail avec un sourire et une certaine abnégation non dissimulés. Elle passait vraiment beaucoup plus de temps que nécessaire à son poste, arrivant très tôt et repartant très tard. D'une certaine façon cela lui permettait également d'éviter les foules dans les couloirs, voir tant de monde, et tant d'élèves, pourraient lui créer de véritables crises d'angoisses. Elle préférait s'en passer.


Dernière édition par Laurelynn le 9/5/2017, 16:17, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Akira Lavotchkine le 9/4/2017, 22:51

Cette académie est fantastique pour pas mal de choses, une des principales, c'est que les gens viennent de tous les pays du monde et possèdent toutes les nationalités. Cela lui fait rencontrer des gens avec des origines qu'Akira méprise mais en contrepartie elle découvre des gens venant du même endroit qu'elle. La Russie est pas mal représentée entre les murs de l’académie, mais cela n’empêche qu'elle n'entendit ou ne lut que très peu de cataractes issues de sa langue maternelle. Cela avait le don de la frustrée, elle sentait comme un manque en elle de voir ou d'entendre des sonorités slaves.

Elle devait remédier à ça ! Akira aimait lire, plus que la moyenne des gens de son âge, ce n'était pas une passion pour elle mais ça aurait pu le devenir. Elle avait dans son jeune âge de nombreux contes traditionnelles en russe qu'elle prenait plaisir à lire. Elle passa aussi de nombreuses heures à lire le livre saint orthodoxe. Puis une fois installée en ville et passa à des romans et des livres philosophiques, elle vivait entre Marx, Kant et Zola. Elle avait sa carte de la bibliothèque de la ville, elle y passait pas mal de temps. Elle renouait aussi avec son passé et des livres enfantins d'auteur russe.
Mais voilà, elle dut laisser tous ses livres en Russie, faute de ne pouvoir les ramener, et ça lui manquait. Elle les avait pour la plupart soit vendu soit offert à des amies, elle n'avait plus rien. Elle devait se remettre à lire. Problème ici tout doit être en anglais et elle ne sait pas le lire, il lui faut des textes en cyrilliques, elle se satisferait de n'importe quoi même des livres de cuisine tant que ce soit écrit dans la langue des tsars.

Elle avait appris qu'une bibliothèque existait dans l'académie, elle se mit à vouloir l'explorer, pour trouver, malgré de faibles espérances, le saint Graal entre deux étagères.

Défiant les lois en vigueur elle avait troqué l'uniforme pour une veste en cuir noir et rouge, mêlé à un jean sombre. Ses cheveux à peine coiffés par le vent était toujours aussi courts avec quelques épis. Sans oublier ses indispensables lentille rouge. Sa veste en cuir était là déjà pour donner un style à Akira, mais surtout caché la cicatrice visible sur son bras depuis plusieurs jours. C'est habillé de cet accoutrement elle ouvrit la porte de ce donjon qu'elle allait devoir explorer.
Dans la pièce elle vit sur une chaise une fille relativement petite, une élève ou la responsable, elle ne savait pas mais partit à sa rencontre sans aucune timidité. Elle se tenait droite face au bureau, avec un sentiment proche de celui qu'aurait une personne rentrant en terrain connu. Cette atmosphère lui avait manqué.

-Bonjour je cherche quelqu'un qui pourrait m'aider ? Je cherche des livres en cyrilliques, tout ce que vous avez.

Elle avait beau remarquer que sa méthode d'approche franche pouvait déstabiliser la fille qui semblait timide cela ne faisait pas broncher Akira qui regardait la fille pour à la fois deviner son pouvoir et toujours comme à sa mauvaise habitude profiter du visage de cette fille, qu'Akira semblait trouver attirant.


avatar
Akira Lavotchkine

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Invité le 10/4/2017, 12:23


Plongée dans son travail, Laurelynn ne remarqua pas que quelqu'un s'était approché de son bureau. La tête dans ses papiers elle ne faisait pas attention à qui pouvait bien s'adresser à elle. Elle lâcha machinalement un :

« Deux minutes »

un peu froid. Puis l'information remonta à son cerveau de même que des centaines d'autres et quand elle la traita quelques secondes plus tard elle se stoppa tout net. Ses cheveux qui s’agitaient juste avant dans tous les sens étaient immobiles, la plupart suspendus au dessus de carnets. Elle releva la tête leeeeentement, visiblement peu rassurée et le visage blême. Elle jeta un coup d'œil à la personne qui venait lui demander de l'aide. Intimidée par cette fille beaucoup plus imposante qu'elle, Laurelynn fit les yeux ronds puis détourna le regard.

Même si elle était en poste depuis quelques jours, peu de personnes lui avaient adressé la parole. À vrai dire peu de personnes avaient même remarqué son existence.

Elle se mit alors à comprendre la situation, ses cheveux vinrent rapidement se ranger comme ils auraient dû naturellement l'être. Une mèche venant masquer une partie de son visage, visiblement par honte. En effet son visage était passé du blanc au rouge. On venait de lui demander un renseignement et elle se sentait étrangement utile. Elle se mit alors à balbutier, passant une main dans ses cheveux pour montrer sa gêne (comme si ce n'était pas assez clair).

« Je… oui… excusez moi…
Vous aider ?
Des livres ?
Cyrillique ? »


Mmh. Toujours les joues rougies et le visage à moitié camouflé par ses cheveux elle se mit à réfléchir. Puis ses cheveux s’agitèrent de nouveau, une mèche en particulier venant toucher quelques carnets sur son bureau, restant parfois quelques secondes au contact de ceux-ci. Ainsi concentrée elle continua quand même de parler, marquant des poses le temps de compiler les informations qu'elle possédait :

« Mmh. Malheureusement je ne…
crois pas encore avoir…
visité de section dédiée…
aux pays russophones… »


Ses cheveux arrêtèrent de s'agiter mais restèrent suspendu au dessus du bureau. Même si toujours intimidée, bien qu'elle l'avait à peine aperçue avec son coup d'œil plus tôt, elle essaya de paraître plus à l'aise et prit un ton plus posé.

« Cela ne fait que quelques jours que je suis en poste et je ne connais pas encore tout de cette bibliothèque. Je suis sensée être assistante mais en l'absence de supérieur j'ai dû me débrouiller seule pour le moment…
Je pense qu'il va falloir que l'on parcourt quelques rayonnages si ça ne vous gène pas ? »


Elle ne regardait toujours pas Akira dans les yeux, ce type d’interaction sociale était difficile pour Laurelynn. Elle avait une véritable volonté d'aider mais comme elle ne possédait pas exactement les informations attendues elle se sentait très mal à l'aise. La situation n'était pas évidente à gérer pour elle. Même si elle faisait de son mieux pour paraître mmmh normale diront nous.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Akira Lavotchkine le 10/4/2017, 17:16

Akira venait de voir passer devant elle un vent glacial, si froid que son visage avait gelé instantanément face à la jeune fille, si froid qu'elle avait l'impression de marcher en désert sibérien, si froid... qu'elle avait l'impression d'être de retour en Russie.
Héritée de la culture de son pays elle ne souriait pas, en Russie il est mal vu de sourire face à des gens avec qui ont à aucun lien. « Un sourire sans raison est un signe d'idiotie » … certes en langue latine ça rime pas.
Dans tous les cas, la réaction de la bibliothécaire ne plus pas trop à Akira mais elle attendit néanmoins que celle-ci finisse ses tâches.

« Je… oui… excusez moi…
Vous aider ?
Des livres ?
Cyrillique ? »


Après un léger flottement où Akira en profita pour regarder autour d'elle, la bibliothécaire reprit la parole, quand elle retourna son regard vers celle-ci, elle vu qu'elle avait l'air gêné assez sévèrement, son visage en fusion devenait rouge, de la fumée pourrait s'en échapper que ça ne choquerait pas Akira.

« Mmh. Malheureusement je ne…
crois pas encore avoir…
visité de section dédiée…
aux pays russophones… »


Mais surtout elle avait remarqué plus ou moins le pouvoir de cette fille qui semblait s'appeler Laurelynn comme marqué sur son vêtement. Ses cheveux qui au début de la conversation flottaient comme les tentacules de méduse, là, ont décidé de s’arrêter de se mouvoir pour presque redevenir normaux. Puis d'un coup, subitement ont décidé de se réenchanter, la magie qui, on dirait traversaient ses cheveux reprenaient subitement. Tandis que Laurelynn épluchait ses carnets.
Bien, on dirait que le Graal se trouve dans un nouveau château. Pas grave, elle irait voir en ville pour chercher son livre, ou elle en commanderait un par internet. Les possibilités étaient nombreuses.

Mais la fille, maintenant prit confiance en elle et semblait plus droite tandis que ses cheveux qui semblaient toujours aussi posséder se dressaient comme autant de tentacules que la Kraken était prête à utiliser pour attraper son repas... sauf qu'ici la Kraken était plus une physalie échouée sur la plage.

« Cela ne fait que quelques jours que je suis en poste et je ne connais pas encore tout de cette bibliothèque. Je suis sensée être assistante mais en l'absence de supérieur j'ai dû me débrouiller seule pour le moment…
Je pense qu'il va falloir que l'on parcourt quelques rayonnages si ça ne vous gène pas ? »


L'espoir renaît en Akira lorsque Laurelynn lui proposa de visiter les rayons à la recherche d'une section russophone. La fille partit devant sans regarder Akira, c’était gênant mais elle s'y habituait.

La fille commençait à avancer dans les dédales de ce labyrinthe de livre, de roman, de contre, d'histoire … Akira qui ne savait pas lire ses écritures voyait son cœur se déchirer, tant de livres qu'elle ne pourra lire. Elle s'imaginait déjà le livre sur lequel elle pourra tomber … un livre russe ou un auteur étranger traduit … un livre d'histoire ou de fiction. L'excitation montait en Akira quand sa semi-passion cachée refaisait surface tel un sous-marin caché depuis octobre.
Elle continuait de suivre Laurelynn, Akira avait le regard plonger dans ses cheveux, ils étaient beaux et le fait qu'il soit doué de mouvement était intrigant. Bien plus que ce qu'elle avait rencontré jusqu'à présent. Tandis qu'ils avançaient toujours plus dans cette escape room, Akira tendit la main comme vers un chat pour voir si les cheveux de la fille étaient liés à elle ou indépendant.


avatar
Akira Lavotchkine

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Invité le 10/4/2017, 18:54


Laurelynn s'était levée de son siège, toujours en chaussettes qui lui montaient jusqu'aux genou. Elle s'enfonça dans les rayons suivie par Akira. Elle paraissait toute petite au milieu de ces étagères pleines de livres qui montaient quasiment jusqu'au plafond. Elles passèrent dans quelques rayons que Laurelynn avait déjà visité puis bifurquèrent dans une partie qu'elle n'avait pas encore eu le temps d'analyser.

Ses cheveux alors calmes bien que totalement ébouriffés se remirent à bouger. Deux, trois mèches à droite et à sa gauche vinrent toucher des ouvrages dans les rayonnages. Tout en avançant sans changer de vitesse elle analysait le contenu des livres pour connaître la section qui leur correspondait. Elle s'était rendue compte que c'était plus fiable que de se fier aux (rares) inscriptions et panonceaux. Visiblement avant elle on ne s'était pas occupé de cette bibliothèque pendant bieeeen longtemps. Une fois qu'elle aurait fini d'analyser tout ça et de répertorier chaque ouvrage elle pourrait tout réorganiser de façon bien plus logique. Avec ces cheveux en mouvement Laurelynn avait presque l'air plus impressionnante. Presque.

Tout en marchant, elle sentit quelque chose la frôler près de ses cheveux. Ça pouvait lui arriver et elle n'y prêta pas attention. Il était assez fréquent qu'une feuille tombe tout prêt, ou qu'un insecte s'y pose, que le vent y souffle, elle y était habituée. Et si jamais quelqu'un voulait y toucher (ce qu'elle n'appréciait vraiment, vraiment pas sans son autorisation) en général il serait vite dégoûté par la texture chaude et poisseuse, un peu comme des pâtes trop cuites. Cela surprenait car d'apparence c'étaient de magnifiques cheveux d'un noir profond et d'une propreté impeccable, ils semblaient réellement doux et soyeux.

Enfin elle se stoppa devant une étagère, y tâta quelques livres du bout des cheveux et se tourna vers Akira, toujours sans vraiment oser la regarder.

« Mmh cette étagère semble contenir un certain nombre d'ouvrages russophones.
Malheureusement ne pouvant comprendre le cyrillique moi même, je ne pourrais pas vraiment vous renseigner plus pour le moment. »


En effet, en lisant les tranches des livres de l'étagère on pouvait reconnaître l'écriture cyrillique. Pendant qu'elle parlait des mèches de cheveux attrapaient 4 livres dans l'étagère pour les poser dans ses bras. Leur couverture n'était pas du tout en cyrillique, c'était des livres en anglais et en français vraisemblablement mal rangés. Elle les porterait plus tard dans les rayons correspondants.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Akira Lavotchkine le 10/4/2017, 22:03

Cela faisait longtemps qu'Akira n'avait pas chevauché à travers des couloirs similaires, cela lui avait manqué. On pouvait facilement l'imaginer quelques années auparavant avec des livres entre les bras et une paire de lunettes rondes autour des yeux. Cette face cachée d'Akira ne s’ouvrait que lorsque les pages poussiéreuses d'un livre se trouvaient autour d'elle, et se refermait aussi vite que la porte de la bibliothèque. C'est un peu un lieu où elle n’était plus elle-même, où son être se trouvait aliéné par une maladie qui la rendait plus gentille et plus timide, cette allergie aux livres n’était que bénéfique pour Akira, cela lui permettait de se déposséder d'elle-même et de son caractère.

Akira suivait toujours cette demoiselle dans la bibliothèque Tsuki, ces cheveux volaient toujours pour toucher les différents livres présents sur ses nombreuses étagères qui écrasaient Akira malgré sa taille. Elle s’était approchée par curiosité de ses « êtres » avant de s'en éloigné, Akira n’était pas encore si habitué que ça a la magie de Tsuki à ce qu'il était possible de voir. Elle trouvait que ces cheveux ressemblaient à des noiraudes dignes de films japonais dont elle avait visiblement oublié le nom. Lorsqu'elle voulut voir si comme avec un chat s'il allait venir ou réagir au toucher, elle prit peur avant d’établir un contact. Elle avait vu des pouvoirs étranges ou violents, mais là c'était une véritable fascination face aux capacités de Laurelynn, qui avec la masse impressionnante de cheveux semblait beaucoup plus massive qu'elle ne l’était dans la réalité.

La fille s’arrêta, bloquant Akira dans ses pensé.

« Mmh cette étagère semble contenir un certain nombre d'ouvrages russophones.
Malheureusement ne pouvant comprendre le cyrillique moi même, je ne pourrais pas vraiment vous renseigner plus pour le moment. »


Des ouvrages en cyrilliques ? Elle avait trouvé ce qu'elle était venue chercher ! Parmi les noms inscrits sur les couvertures poussiéreuses elle en reconnaît plusieurs, des romans ou contes célèbres mais aussi quelques essais qu'elle n'avait jamais encore lus. Elle en pris un qu'elle connaissait seulement de nom, L'Archipel du Goulag. Cela était un livre relativement récent mais elle voulait quand même prendre celui-là.

Elle voulut regarder d'autres livres faisant glisser ses mains le long des couvertures noircis par l'âge, chaque livre dégageait un brin de poussière au passage d'Akira, absorbé dans ses pensées elle ne prêtait dorénavant plus attention à la bibliothécaire, ses yeux étaient plongés dans les noms des différents livres, absorbés par les épais caractères slaves.

Ses yeux frémirent à la vue d'un nom, elle se jeta dessus pour le saisir d'une poigne solide et le tira de l'encoche où il résidait sans remarquer qu’était posé dessus une des mèches de Laurelynn.
Le sursaut d'une texture pas désagréable mais étrange la fit sursauter lâchant le livre qui partit dans les airs dans un nuage épais de poussière avant de retomber vers la demoiselle.


avatar
Akira Lavotchkine

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Invité le 11/4/2017, 15:11


En plus de sa taille et de son aspect un peu bourru, le fait qu'Akira ne parlait pas augmentait sensiblement l'anxiété de Laurelynn. Elle ne savait pas comment réagir ou si ce qu'elle faisait convenait à la personne qu'elle aidait. Par ailleurs elle ne savait même pas si c'était une élève, une prof, quelqu'un du personnel ? De coup elle essayait d'être la plus aimable et aidante possible.

Tandis qu'elle s'affairait sur le livres elle lâcha soudain un petit cri de surprise. Quelque chose avait touché ses cheveux alors qu'elle ne s'y attendait pas. Elle n'avait pas vu ce que c'était, mais d'après la texture c'était des doigts. Par réflexe ses cheveux revinrent quasi-immédiatement à leur place en moins d'une seconde. Elle tenait toujours les livres dans les bras, ses cheveux cachaient une bonne partie de son visage, gênée elle n'osait plus rien dire, elle n'osait plus bouger.

Elle se permettait d'utiliser son pouvoir car elle savait qu'ici ça n'étonnerait personne mais elle n'avait pas l'habitude de son interraction avec d'autres personnes… Surtout que toucher ses cheveux sans qu'elle ait donné son accord lui rappelait de forts mauvais souvenirs… Elle avait été harcelée et maltraitée à l'école durant toute son enfance à cause de l'étrangeté de ses cheveux. De la part d'une personne plus imposante qu'elle, Laurelynn commenfait à en être terrorisée. Elle ne voulait quand même pas faire mauvaise figure à son nouveau travail et resta quand même là. C'était peut être un malentendu ? L'idée était perdue au milieu de la peur et des mauvais souvenirs qui remontaient.

Bien qu'à moitié cachée derrière les livres qu'elle portait et ses cheveux, elle faisait toujours face à Akira. Elle respira un grand coup, commençant à tremblotter. Si elle ne se calmait pas elle était bonne pour faire une nouvelle crise d'angoisse et ce n'était vraiment pas le moment.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Akira Lavotchkine le 14/4/2017, 15:54

La jeune bibliothécaire c'était immédiatement refermé sur elle-même, ce n'est pas ce que voulait Akira, qui, ici semblait plus attentionné qu'en dehors de ce magnifique endroit qu'est la bibliothèque. Akira réfléchissait si c’était car elle lui avait légèrement touché, voir tirer les cheveux que la demoiselle lâcha un cri. Si, ça devait être ça, mais pourquoi ? Les cheveux ne sont pas si sensibles, normalement, mais Akira résonnait comme si les gens qui l'entouraient était identique au reste de la population humaine, sauf qu'ici, tout comme Akira, les gens sont différents. Peut-être qu'en plus de la texture bizarre, les cheveux de Laurelynn sont hypersensibles ?

Dans tous les cas la fille allait très mal, et la jeune rustre ne voulait pas la laisser comme ça, elle voulait utiliser son surplus de sympathie. Elle s'abaissa pour paraître plus petite et donc pouvoir la regarder dans les yeux et sourit légèrement.

-Excuse-moi, ce n'était pas attentionnel. Sinon je ne crois pas m'être encore déjà présenté. Je m'appelle Akira Koutouzovna Lavotchkine.

La voix d'Akira était emplie de sonorité de l'est, mais lorsque les syllabes de son prénom se sont mis à résonner entre les livres, on aurait pu fermer les yeux et se retrouver sur la place rouge tellement l'accent avait imprégné cette phrase. De plus Akira ne pouvait pas s’empêcher de se présenter avec son nom complet, même si elle sans doute haï de ses parents et que ce sentiment est sûrement réciproque, utiliser le patronyme lui permet de se convaincre qu'elle reste la fille de son père.
Elle prit le livre tombé à terre pour le remettre entre ses bras. Elle essayait de voir si Laurelynn allait mieux ou si elle était toujours proche de la crise d'angoisse.

Puis un flash traversa l'esprit d'Akira, pourquoi ne pas l'aider à ranger les livres en cyrilliques, elle n'a rien de prévu pour le reste de la journée et ça permettra à Akira de facilement s'y retrouver la prochaine fois, sachant que la bibliothécaire ne sait pas lire le russe, il n'y a qu'Akira pour l'aider on dirait.

-Je crois que tu ne sais pas lire ma langue . Je veux bien t'aider à classer les livres en russe, tu en penses quoi . Et sinon je veux bien par la même occasion en apprendre un peu plus sur tes cheveux car je ne comprends pas trop ce qui s'est passé.

Laurelynn était pour l'instant la seule personne pour laquelle Akira éprouvait de la vraie sympathie et n'attendait rien en retour, elle avait déjà croisé de nombreuses personnes qu'elle classait dans ces pions, mais là elle était prête à être gentille et faire des choses inhabituelles sans contrepartie ni même arrière pensée. Ça humanisait Akira, mais elle espérait que ce sentiment de gentillesse extrême ne se produirait qu'à l’intérieur de la bibliothèque.


avatar
Akira Lavotchkine

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Invité le 14/4/2017, 19:53


La voix d'Akira, d'une certaine façon, commença à rassurer Laurelynn. Déjà elle était rassurée de l'entendre après ce mutisme assez long. Et dans son timbre elle sentait sa franchise et une véritable volonté de l'aider. Toutefois elle était assez imposante et résonnait d'étranges sonorités que la bibliothécaire (assistante) ne connaissait pas. Elle essaya de se calmer, se décrispant un peu. Après qu'Akira eut parlé elle tenta de rassembler son courage et lui répondit quelques secondes plus tard, la voix légérement tremblontante.

« En… Enchantée.
Je suis Laurelynn… Valentine. »


Elle accepta le livre qu'Akira posa sur les autres qu'elle avait dans les bras, elle essaya de sourire pour montrer son approbation mais son regard était toujours craintif. Akira reprit la parole, Laurelynn était à la fois rassurée par son amabilité mais aussi toujours un peu intimidée par sa carrure et par sa voix. Une nouvelle fois elle prit son courage à deux mains et quelques secondes après Akira eu fini de parler elle put lui répondre.

«Oh… Je… Je veux bien. C'est gentil… de proposer.»

À ce moment elle aurait voulu passer une main dans ses cheveux pour se rassurer mais ils étaient déjà encombrés d'une pile de livres.

« Mes cheveux ? »

Pendant qu'elle parlait ils se mirent à trembloter légérement. On ne saurait dire si c'était par angoisse ou simplement pour montrer qu'en effet ils n'étaient pas tout à fait normaux.

« Ils sont très sensibles… »

Elle se sentait mal pour ce qui s'était passé. Elle avait dû surprendre Akira.

« Désolée pour ça…
Enfin… Ils ne sont pas que ça…
Ils peuvent m'être utile aussi. »


Elle était encore un peu trop mal pour faire une démonstration là maintenant mais vu qu'elles allaient travailler un peu ensemble Akira les verra forcément en action. Laurelynn réfléchit un moment. Puis reprit, (très) légérement plus sûre d'elle.

« Pour m'aider… Si ça ne t'embête pas… Je pense qu'il faudrait essayer de traduire le titre, l'auteur, le genre de chacun de ces livres. »

Les mains toujours pleine, ce fut une mèche de cheveux qui désigna l'étagère pleine de livres en russe.

« Ensuite je pourrais les répertorier dans les dossiers et ainsi les ranger comme il se doit. »

Elle réfléchit quelques secondes encore.

« Il va falloir un crayon et un cahier, j'en ai sur mon bureau. »

Bien que ce fut inutile, une mèche de cheveux sembla quand même désigner grossièrement la direction dans laquelle le bureau se trouvait.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Akira Lavotchkine le 20/4/2017, 23:54

Akira écoutait activement la bibliothécaire, droite sans bouger et le regard fixe. Elle n'avait pas l'habitude d'effectuer des tâches identiques à celle qui lui sont demandées. Puis elle enchaînait sur la question qui lui était posée sur ces étranges pouvoirs capillaires pour ensuite revenir et expliquer clairement la mission d'Akira dans ce couloir, celle-ci ne donnait qu'un signe de tête explicite en signe d’acquiescement pour ensuite faire rouler ses yeux le long du pan de mur contenant les livres russophones. Elle inspecta de vue les différentes parties de l’étagère, on pouvait y lire en cyrillique le nom de différentes disciplines.

Akira laissa tomber son sac sur le sol puis partit faire un aller-retour pour récupérer le matériel qui permettrait à Laure' d'écrire ce qu'elle allait lui dicter.

Son regard commença vers la section philosophie, du temps où Akira était étudiante elle séchait tous les cours excepter la philosophie, une de ces passions cachée. Elle y distingua les deux types, enfin les trois types de livres qui y étaient entreposés, ceux écrits par des Russes puis les livres étrangers traduits... La dernière catégorie correspondait aux livres qui n'avaient rien à faire ici.

Une fois ce repérage rapide effectué elle se racla la gorge puis s'approcha des livres pour poser son index sur le premier de la section. Elle prit la parole pour commencer l'identification de la section philosophie.
Elle commençait à chaque fois par lire de son accent russe le nom du livre dans sa version telle qu'il est marqué sur la couverture puis s'ensuivent la traduction, l'auteur et l'année. Son doigt se reposait ensuite sur un nouveau livre pour recommencer, Akira ne prenait pas son temps, le flot de paroles était assez rapide, mais néanmoins n'hésitait pas à faire des pauses ou répéter si l’assistante avait du mal à suivre. Elle précisait de plus le genre des livres qui n'avaient rien à faire en philosophie pour que Laurelynn puissent les prendre.

Une fois la section des philosophes terminé elle se décala pour continuer sur la suivante, Histoire, elle recommença avec le même entrain. Elle lui désigna de nouveau les livres qui n'avaient pas leurs places tandis que pour les livres de philo' qui se trouvait en Histoire elle se permettait de les ranger directement tandis qu'elle indiquait les corrections à prendre dans la liste.
Et elle continuait de même pour la suite de l’étagère, à la fin en se servant directement dans les bras de Laurelynn pour reprendre un livre et le mettre à sa place.

Tandis que les minutes et les sections s’enchaînaient, la poussière quant à elle volait pour se déposer sur Akira et Laurelynn, les livres n'ayant pas été manipulés depuis fort longtemps, les mains d'Akira devinrent grises.
Akira malgré la fatigue qui venait la foudroyée continuait de travailler sur cette collection, elle se sentait impliquée, un fait rarissime chez elle.

Tandis qu'elle rangeait, elle profitait aussi de l'occasion pour des à présent saisir les livres dont elle voulait avoir l'emprunt, et à chaque fois le signalait à la bibliothécaire.
La mécanique de cet enchaînement se poursuivit jusque-là fin de la soirée. L’étagère fut finalement rangée et Akira malgré la crasse qui la recouvrait et la fatigue qui la courbait, avait complété sa mission et avait sur elle les trois livres qu'elle voulait emprunter.

Elle avait durant les heures passées avec Laurelynn essayé d'esquiver au mieux la lecture d'écriture autre que le cyrillique, lorsqu'elle posait le doigt sur un livre en écriture latine, elle se taisait juste pour simplement signifier qu'il n'avait pas sa place à cet endroit.

Une fois la tache terminée elle resta droite ne sachant quoi faire après, toujours face à Laurelynn.


avatar
Akira Lavotchkine

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Invité le 27/4/2017, 12:28


Étrangement pour Laurelynn, Akira sembla lui… obéir ? C'était la première fois qu'elle pouvait effleurer une certaine autorité. C'est vrai qu'elle avait un poste qui la plaçait en toute logique au dessus des élèves, mais jamais elle n'aurait pensé se faire obéir par qui que ce soit. D'un côté ça l'effrayait, pour elle ça n'avait vraiment rien de réjouissant. Elle se promettait de ne jamais faire mauvais usage d'un tel… pouvoir. Là, bon… C'était l'élève qui s'était proposé.

Elle profita de la brève absence d'Akira pour remettre les livres qu'elle tenait dans les bras à leur place. Elle prit ensuite le carnet et le crayon que l'élève lui apporta. Elle écrivit sur la couverture "Non-English Books" puis ouvrit le carnet et écrivit en haut d'une page "Russian Books". Elle traça ensuite un tableau presque parfait à main levé puis se rapprocha alors d'Akira et de l'étagère afin de voir le nom des livres et pouvoir reproduire l'écriture cyrillique originale.

Laurelynn écouta attentivement Akira qui lui dictait les livres et les informations les concernant. Elle écrivait rapidement et soigneusement (enfin elle semblait soigneuse mais son écriture était difficile à lire pour quelqu'un d'autre). Comme elle ne connaissait pas les caractères cyrillique, elle traçait très précisément ce qu'elle voyait. Quand elle avait un doute elle faisait volleter une mèche de cheveux jusqu'au livre pour en voir clairement le titre dans son esprit. Lorsque des livres n'étaient pas à sa place, elle rangeait carnet et crayon dans ses cheveux pour aider Akira à les remettre au bon endroit. Puis reprenait son matériel pour se remettre à noircir les pages du carnet.

Elles continuèrent ainsi pendant looongtemps. Laurelynn tenait le coup, elle avait prit l'habitude de beaucoup travailler durant ses journées depuis son arrivée à l'Académie. Une fois la section totalement rangée, elle ferma son carnet et replaça celui-ci ainsi que son crayon dans ses cheveux.

Akira se tenait droite, visiblement fatiguée par leur longue activité et portant les 3 ouvrages qu'elle voulait emprunté. Laurelynn avait pris beaucoup de confiance en elle. Faire un tâche qu'elle connaissait bien avec l'aide de quelqu'un (fait rarissime) lui permit de prendre la parole sereinement et avec calme.

« Merci beaucoup pour votre aide. »

Ses cheveux ne cachaient pas son visage et on pouvait y lire un regard et un sourire franc. Elle osait même regarder Akira qui ne semblait plus l'intimider.

« Venez, on va terminer les formalités pour vos emprunts. »

Elle prit alors la direction de son bureau. Une fois arrivée ses cheveux posèrent le carnet "Non-English Books" sur une pile d'autres carnets et elle reprit le crayon en main. Elle s'assit à la place qu'elle avait quitté dans l'après midi puis ouvrit un autre carnet, assez vide, et se tourna vers l'élève.

« Je vais avoir besoin de votre nom, de votre maison et des livres que vous voulez emprunter, ils n'ont peut être pas encore de fiches. »

Elle débarrassa un coin de bureau en empilant des carnets, incitant Akira à poser les livres à emprunter à cet endroit.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Akira Lavotchkine le 2/5/2017, 19:40

La grande blonde continuait de regarder Laurelynn. Ses yeux roulèrent pour admirer les détails présents sur son visage, ses yeux, gris foncé …C'est une teinte de bleu qu'elle aime particulièrement, le bleu vif est beaucoup trop clair. Et dans tous les cas tout ce qui est trop clair la perturbe, seul le rouge a le droit de frapper la rétine de rayon étincelant sans gêner Akira. Ses yeux continuèrent leurs courses pour maintenant admirer le nez puis les lèvres de la bibliothécaire. Son regard se perdait toujours dans ce labyrinthe qu'est un visage, sa peau claire plaisait à Akira. Une peau bronzée était déjà un mauvais début pour que la jeune Slave soit charmée. Un flash sensoriel la traversa, elle venait de prendre conscience qu'elle avait autre chose à faire qu'admirer le visage de l'assistante.

Elle se mit en marche suivant la jeune fille dans les couloirs dédaléens que les quelques heures de travail lui ont déjà fait oublier le chemin de sortie. Ces scènes impriment la rétine, tant de couleurs, tant de livres qui collés l'un aux autres dessinent une vaste mosaïque traçant la culture du monde.

Arrivant de nouveau face au bureau qu'elle avait quitté quitter il y a de cela un moment Laurelynn débarrassa l'encombrement qui y était présent tout en sortant un carnet, ma foi relativement vide … Dépriment, si peu de livres lus de nos jours.
Elle déposa ses 3 livres qu'elle portait entre ses bras puis pris soin de répondre aux questions de Laurelynn.

« Je vais avoir besoin de votre nom, de votre maison et des livres que vous voulez emprunter, ils n'ont peut être pas encore de fiches. »

Tout en souriant, elle prononça son nom avec son accent de l'est, un accent assez incompréhensible, identique à celui des vieilles personnes d'un pays qui sont inaudibles par les étrangers. Puis sans attendre que Laurelynn exprime sa détresse car elle n'avait sans doute pas compris ce qu'Akira venait de dire, elle prit soin de venir elle-même saisir de carnet de la bibliothécaire pour y inscrire son nom complet, malheureusement en cyrillique car elle ne sait pas l'écrire autrement.
Suivant cela elle lui tendit le carnet pour ensuite lui dire qu'elle venait de la maison Rubis.
Son regard se porta sur les livres à sa droite, elle lui dit le titre et l'auteur de chacun et de l'année de publication quand celui-ci était indiqué.

Elle vérifiait que tout était en ordre puis ressaisi de nouveau le carnet de Laurelynn, dans sa bibliothèque en Russie elle signait à chaque fois un registre d'emprunt. Elle y inscrit sa signature puis lui tendit de nouveau.
Elle prit dans ses bras ses livres puis se dirigea vers la sortie, avant de franchir la porte elle lui adressa un profond sourire et lui fit signe de la main avant de quitter la bibliothèque.
Elle sourit toujours en imaginant la réaction de Laurelynn en voyant qu'Akira avait noté son numéro de téléphone en bas de page.

Elle se mit à s'éloigner de la salle, et ses pensées habituelles et manipulatrices lui revinrent en mémoire tandis qu'elle quittait ce couloir où une autre facette d'elle s'y trouvait.


avatar
Akira Lavotchkine

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Invité le 9/5/2017, 16:17


Depuis qu'elle était plus à l'aise, Laurelynn s'éxécutait avec une certaine grâce. Une grâce qui était bien peu habituelle pour elle. Malheureusement elle se trouvait beaucoup plus souvent rongée par ses angoisses. Elle s'était un peu habituée à la présence d'Akira, imposante, et à son accent, même si elle ne comprenait pas toujours ce qu'elle disait.

Pour une fois, même quand elle ne comprit pas ce qu'Akira disait, elle ne paniqua pas. Elle se laissa porter par le manège du remplissage des informations d'emprunt. Quand Akira prit les livres dans ses bras, Laurelynn se cala au fond de son fauteuil, épuisée. Elle la regarda s'éloigner, souriant elle aussi et lui faisant également signe de la main.

Bon. C'est pas tout mais elle avait encore du travail avant de pouvoir fermer la bibliothèque et de rentrer chez elle. Sans un regard pour le carnet des emprunts laissé ouvert au milieu du bureau elle se remit a travail. Principalement pour ranger son bureau et les carnets qui trainaient un peu partout. Elle en plaça la majorité dans des étagères autour de son bureau, visiblement fait pour les accueillir. Elle en plaça quelques un dans le tiroir de son bureau. Une fois l'espace dégagé elle souffla un coup, soulagée.

Clairement cette journée avait été bien remplie et elle ne souhaitait que rentrer chez elle pour pouvoir se reposer. Assise sur son fauteuil, elle remit ses chaussures. Puis elle se leva, attrapa son sac à dos et s'apprêta à sortir. Avant elle fit un tour de la salle du regard, pour vérifier que tout allait bien. Elle remarqua qu'elle avait laissé le carnet des emprunts ouvert. Elle s'en approcha doucement pour le refermer quand quelque chose lui sauta aux yeux. Un numéro, en bas de la page. Elle était certaine qu'il n'était pas là tout à l'heure !

C'était sans doute Akira qui l'avait laissé ? Mais dans quel but ? Laurelynn était bien confuse… Elle ne comprenait pas pourquoi quelqu'un voudrait lui laisser un numéro de téléphone. Dans le doute elle prit le carnet qui dépassait de sa poche gauche. Elle l'ouvrit puis déchira le coin de la page du carnet d'emprunt où il y avait le numéro. Elle plaça minutieusement le numéro à l'intérieur de son propre carnet et le remit soigneusement dans sa poche. Malheureusement elle ne savait pas quoi en faire… Elle n'avait pas de téléphone ! Enfin pas de portable. Elle n'avait même pas fait attention si elle avait un téléphone à son appartement.

Rien qu'à l'idée de passer un coup de fil elle tremblotait… Décidemént ce moyen de communication n'était pas pour elle… Peut être demenderait-elle de l'aide à Mana qui semblait tout à fait maîtriser ce type d'appareils ? Peut être allait-elle trouver un autre moyen de contacter Akira, comme un mot dans son casier ? Ou peut être, et sans doute le plus probable, allait-elle passer ses journée à la bibliothèque comme à son habitude en sachant qu'Akira saurait où la trouver ?

Dans tous les cas, la petite Laurelynn commençait à s'habituer à sa vie à l'Académie. Elle avait même acquis la certitude qu'elle pouvait s'y faire des ami.e.s ! Sa vie avait bel et bien changée du tout au tout et pour le mieux depuis son arrivée ici. Elle pourrait sans doute s'y épanouir et du moins essayer, peut être réussir (je l'espère), à surmonter ses (très) nombreuses angoisses. Pour le moment la suite de la saison s'annonce douce. Espérons, pour la jeune assistante bibliothécaire, qu'elle le soit.

(générique de fin d'épisode)

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concentration Maximale [PV Akira Lavotchkine] [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum