Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 4/4/2017, 21:50



Plein les yeux

Ces derniers jours étaient passés comme… si je les avais vécus en les regardant d’un autre point de vue. Ou c’était mon point de vue tant je me sentais comme déconnecté. J’avais tellement de mal à accepter pleinement de rester au milieu des autres que je tentais désespérément de l’oublier. Néanmoins, je le faisais pour celui qui m’avait ramené et mon père de cœur entre autres. Je ne pouvais d’ailleurs que peu me passer du premier qui m’avait réappris l’amour d’une façon extrêmement pure. Cela aussi était un élément assez compliqué à accepter pleinement bien que je veuille le vivre. Le regard des autres ne m’intéressait pas, pourtant je ne pouvais pas leur montrer ce que j’étais. N’étais-je pas contradictoire ? D’ailleurs, c’était peut-être pour cela que je n’étais pas retourné voir Toko, Caitlyn, Yumiko ou d’autres. Noa était celui à qui j’accordais le plus de temps pour le moment bien que je compte faire un premier pas bientôt.

En attendant que je sois pleinement prêt, je passais mon temps à lire les livres de droit que j’avais empruntés à la bibliothèque longtemps auparavant quand je n’allais pas à mon job. Après tout, même si les mômes avaient désormais une famille, je savais pertinemment que d’autres suivraient, que cela n’était que temporaire quoi que définitif pour eux. Je l’espérais de tout mon cœur. La rue changeait les enfants en adultes trop rapidement par l’envie et le besoin de survivre. Je ne voulais plus que d’autres en fassent les frais. Je pensais d’ailleurs de plus en plus à faire appel à la tante d’Archie pour pouvoir mettre mon idée en relation avec son association. Peut-être que cela aurait plus d’impact. Mais, pour ça, il fallait que j’ai son adresse ou de quoi la contacter.
Pensant à tout cela, je me pinçai l’arête du nez avec un air las en laissant le volume de droit reposer sur mes jambes. Puis, laissant ma tête reposer sur le mur derrière moi, je pris entre mes doigts le collier que je portais sans cesse. La photo de ma mère y étant, je ne voulais pas m’en séparer comme un croyant avec sa croix. C’est le moment qu’on choisit pour toquer à la porte :

_ Yasushi ? T’es là ?

Noa. Je posai le bouquin à côté de moi pour quitter le matelas sur lequel je m’étais installé et ouvrir à mon amant en lui souriant, à la fois heureux de le voir et tremblant un peu de savoir que d'autres pouvaient nous voir :

- Entre, n’hésite pas. Comment… Oh mais ! Tu as retrouvé la vue ?!

Enfin ! Enfin je redécouvrais ses yeux. Je ne manquais pas de remarquer que ces derniers avaient changé de couleur, mais je m’en moquais : ils étaient magnifiques et le plus important était qu’il ne serait pas aveugle pour toujours. Je me retenais avec peine tant j’avais envie de le serrer dans mes bras de bonheur.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 9/4/2017, 22:50



Plein les yeux

_ Oui !!! Enfin ! il était temps !

Sa joie était palpable, ce qui était vraiment plaisant. Cela me fit presque oublier ma gêne totalement débile. Heureusement, Noa n’attendit pas qu’elle revienne au galop pour entrer dans la chambre qui était désormais la nôtre pour fermer la porte, ce qui nous donna une intimité bienvenue pour un câlin des plus agréables. Il en profita pour continuer :

_ Même si je n’avais pas à me plaindre puisque j’étais entre de bonnes mains !

Pris au dépourvu par un tel compliment qui me fit rougir, je cachai mon visage dans son épaule, refusant catégoriquement de me détacher. Sincèrement, j’avais fait mon possible pour l’aider sans qu’il se sente surprotégé puisque j’avais bien compris qu’il était certainement aussi indépendant que moi. Cela avait bien demandé quelques heures d’adaptation puisque j’étais extrêmement inquiet pour lui. Il avait réussi à me prouver que je pouvais le laisser se débrouiller seul. C’était difficile au départ, mais j’avais réussis à le laisser respirer autant que possible. Et, maintenant, il pouvait me voir. D’ailleurs, il finit par réussir à me détacher de lui et en profita pour poser une main sur mon visage en plaçant une mèche rebelle derrière mon oreille. Ce simple geste était devenu comme un rituel aussi surprenant qu’agréable. Je ne comprenais d’ailleurs pas du tout pourquoi je l’appréciais tant… Pas comme les compliments qui allaient avec :

_ Tu sais quoi ? Je crois bien que ce qui m’a le plus manqué c’était de pas pouvoir revoir ton beau visage !

- Il le serait plus sans les cicatrices qu’il y a dessus, j’en suis sûr.

J’avais répondu avec très peu d’enthousiasme et la gêne que j’éprouvais envers les compliments. Mais, en vérité, c’était parce que je n’arrivais pas à les accepter pleinement. Me regarder dans le miroir n’était pas une habitude et le peu de fois que je le faisais j’étais toujours attiré par les stigmates du passé. Il en était presque de même pour les compliments faits sur mon caractère même si j’avais moins d’arguments.

Passant outre la réponse du jeune homme, la gardant dans un coin de mon esprit pour plus tard, je lui demandai avec plus de douceur :

- Comment veux-tu fêter ça ?

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 23/4/2017, 20:50



Plein les yeux

Me rendant plus gêné encore, ce qui me donna une raison supplémentaire de changer de sujet, Noa me fit d’autres compliments, me qualifiant notamment de « beau guerrier ». Je ne pouvais nier que j’en étais un puisque j’avais vécu et survécu à bien des batailles. Mais appuyer sur ce fait me parut bien trop bête et inapproprié à la situation. Je préférai donc lui demander comment il voulait fêter le fait d’avoir retrouvé la vue. A cela, son regard s’illumina, comme si je venais de lui tendre la perche qu’il espérait. D’un certain côté, je savais ce que son visage laissait deviner, et je n’étais pas contre. Loin de là. Je préférai cependant attendre qu’il me réponde avant de faire quoi que ce soit. Après tout, je lui devais bien le plaisir de prendre des initiatives nouvelles que lui permettaient la vue. D’ailleurs, tout en souriant d’une manière ne laissant aucun doute sur l’idée qu’il avait en tête, il me prit dans ses bras et passa un index sous mon menton tout en répondant sur un ton qui se voulait certainement énigmatique :

_ J’ai bien ma petite idée sur la question …

Sur cela, son visage s’approcha du mien, me laissant le plaisir de fermer les yeux pour accueillir le baiser qu’il m’offrit. Je le lui rendis non sans faire quelques taquineries timides comme le fait de lécher ses lèvres. Cette petite initiative avait pour but de demander plus au niveau de cet échange, mais aussi de tester sa réaction que j’espérais être de l’amusement. Qu’il prenne la perche ou non, je fus déçu qu’il mette fin au baiser sans pour autant rester sur ce sentiment bien longtemps. J’étais bien trop heureux qu’il soit à mes côtés pour lui en vouloir pour quelque chose d’aussi futile tout en sachant pertinemment que nous le reprendrions bien assez tôt. Puis, d’un autre côté, en suivant son regard je vis qu’il observait mon pendentif qu’il prit dans sa main.

_ Je vois que tu as retrouvé ton collier. Désolé de ne pas avoir pu t’aider à le chercher.

- T’en fais pas. Ça fait un moment que je l’ai retrouvé et même si ce n’était pas le cas je t’en aurais pas voulu pour ça, même si c’est vrai que ça m’est très précieux.

Je ne savais pas si la raison l’intéressait et je préférais presque qu’il me pose la question. Je commençais cependant à le connaître assez bien pour savoir qu’il ne me poserait pas de question par lui-même. En plus de cela, j’avais beaucoup de peine à ne pas prendre le bijou dans ma main. Je me retins donc, me forçant à me faire paraître cela comme étant un contretemps en lui demandant simplement :

- Tu veux voir ce qu’il contient ?

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 26/4/2017, 13:36



Plein les yeux

Noa me déclara qu’il avait compris que mon médaillon m’était extrêmement précieux. Certainement parce que je n’avais pas su rester tranquille alors que je ne le retrouvais pas. Puis je devais lui avoir dit. A vrai dire, je n’avais même pas eu les idées réellement claires avec cette « perte » et ce que nous avions fait juste avant. Je ne parlais même pas du fait que l’assassin m’avait passé au second plan par la suite. Je n’eus heureusement pas le temps de sentir la culpabilité me prendre puisque mon amant répondit à ma proposition tout de suite :

_ Oui carrément ! Avec plaisir … enfin … si ça ne te dérange pas bien sûr.

J’eus l’impression qu’il n’attendait que l’occasion de me demander de comprendre pourquoi j’y tenais tant. Je pouvais comprendre, mais comment réagirait-il en voyant la photo ? Je n’arrivais pas à le deviner et, au fond, j’allais le voir bien assez tôt.
Avec des gestes précautionneux, j’ôtai le collier pour qu’il ait ensuite plus de facilités à voir et prit le médaillon. J’eus quelques difficultés par manque d’habitude mais ce fut fait dans un silence presque solennel avant que je ne le repose dans la main du jeune homme. Patiemment, je le laissai observer ce que je venais de lui confier, qu’il voit la jeune femme mince aux traits asiatiques arborant un sourire heureux avec des cheveux noirs lisses soigneusement coiffés qui encadraient son visage. Comme dans mes rares souvenirs d’enfant… Mais comme elle paraissait jeune, je préférais éviter tout quiproquo en lui expliquant tout ce qui était à savoir sur ce collier :

- C’est ma mère. Comme elle est morte quand j’étais très jeune, je ne savais plus à quoi ressemblait son visage. Archie me l’a entendu dire et m’a donc offert des photos d’elle : une dans le cadre là-bas, sur la table de nuit, et l’autre avec le collier pour qu’elle m’accompagne. Tu sais… je me sens un peu mieux depuis que je me rappelle enfin comment elle était avant sa mort, avant qu’elle n’ait cette expression de peur et de douleur alors que mon géniteur l’avait assassinée. Pourtant, j’aimerais tellement qu’elle soit encore là…

Certainement que ma tristesse n’était pas ce qui était adapté à la situation, mais si je voulais tant garder mon collier c’était pour avoir une certaine proximité avec celle qui m’avait protégé jusqu’au jour de sa mort. Celle qui m’aimait avant que je ne sois obligé de tout fuir.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 30/5/2017, 14:45



Plein les yeux

Noa avait regardé mon pendentif sous toutes les coutures avant de l’ouvrir. Bien qu’au début il sembla m’écouter, son visage se composa assez rapidement pour que je comprenne que quelque chose n’allait pas. Mais quoi ? Je n’avais aucun semblant de réponse… Mais le pire pour moi était de le voir trembler comme une feuille, sans parler de la frayeur qui avait déformé ses traits. Que pouvais-je faire ? Une réponse me vint de lui quand il déclara avec grande difficulté :

_ J’ai… j’ai besoin de m’assoir… juste 5 minutes…

Avec douceur et en silence, je l’aidais à aller vers le lit, sans pour autant m’imposer si cela n’était pas nécessaire. Son état ne semblait pas s’améliorer, ce qui m’inquiétait de plus en plus. Je savais par expérience que si je le laissais paraître cela pourrait empirer les choses. C’est donc en essayant d’être le plus calme et rassurant possible (soit avec quelques tremblements discrets de ma voix) que je lui demandais, assis près de lui et lui caressant le dos :

- Est-ce que ça va aller ? Tu veux bien me dire ce qu’il se passe ?

Lui avouer que sa réaction m’effrayer parce que j’avais l’impression que c’était de ma faute était une des pires idées que je m’efforçai d’effacer de mon esprit. Ce n’était cependant pas si simple… La tristesse dues à mes explications concernant ma mère y était pour beaucoup, m’empêchant d’avoir les idées plus claires que si j’avais été plus calme avant de le voir se décomposer. Sérieusement, à part des sadiques ou des maso, qui resterait indifférent en voyant son amant se décomposer de la sorte sans en connaître la raison ? Qui ne voudrait pas se plier en quatre pour aider l’être aimé qu’on voit souffrir juste sous ses yeux ? Qui ne se sentirait pas coupable devant sa propre impuissance ? Je n’étais pas de ceux-là. Il fallait croire que la gentillesse que tout le monde voyait en moi se manifestait surtout dans ce genre de moment… et même si j’aurais préféré pouvoir l’extérioriser un peu plus, c’était bien mieux si elle avait été inexistante.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 6/6/2017, 14:01



Plein les yeux

Il mit un peu de temps avant de répondre à ma question. Je commençai même à me demander s’il m’avait entendu, s’il était encore avec moi, quand il me déclara en semblant essayer de choisir les bons mots :

_ Cette femme … je l’ai déjà rencontrée. Je l’ai vue au japon l’autre soir quand … j’ai … Bref, tu m’as compris !

Oui… J’avais compris qu’il parlait de l’époque où je lui avais fait cette cicatrice qui lui barrait aujourd’hui l’abdomen. Je n’étais à ce moment-là plus totalement conscient de ce qu’il se passait autour de moi, mais j’avais bien compris que la vie de mon amant n’avait tenue qu’à un fil. C’est d’ailleurs cela qui avait fait que l’assassin avait failli m’engloutir. Seul le doute m’avait permis de tenir le coup avant que Noa ne me tire totalement de ma léthargie par sa présence et ses paroles.

Savoir que c’était ma mère qui l’avait tiré d’affaire me rendait un peu jaloux : il s’agissait de la femme que j’avais vu mourir en étant gosse, celle qui m’avait donné de l’amour avant que je ne vive dans la rue… mais ce n’était pas moi qui la voyais telle qu’elle était réellement. La jalousie fut cependant vite remplacée par le soulagement et la tendresse. Après tout, sans elle nous serions deux à l’avoir rejointe. Quoi que… Mon âme serait-elle libérée si l’assassin venait à prendre le dessus ? A bien y penser, ce n’était même pas sûr. Mais je m’éloignais du sujet et mon silence allait certainement mal interprété s’il s’éternisait. Je regardai donc à nouveau l’homme de ma vie en lui souriant avec tendresse.

- Je suis soulagé de savoir qu’elle veille sur toi tel un ange gardien. D’un certain côté ça veut dire que je ne te perdrais pas facilement et qu’elle n’est pas loin de moi.

Puis, si elle veillait sur lui, certainement qu’elle gardait un œil sur moi, indirectement. Malheureusement, le soulagement et l’amour procurés par ces pensées n’étaient pas les sentiments que l’assassin choisi d’amplifier, préférant la jalousie. Heureusement, cela ne changea rien à l’amour que j’éprouvais envers le Rubis à qui je frottais le dos.

Après un petit moment, je décidai que sortir un peu nous ferait du bien, ne serait-ce que pour digérer ce que nous venions d’apprendre. Et ce que nous voulions faire plus tôt serait toujours possible après une balade ou un bain de soleil. Je me levai donc pour faire face à mon amant et lui tendre une main ouverte :

- Ça te dit qu’on aille prendre un bol d’air frais tous les deux ?

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 8/6/2017, 00:57



Plein les yeux

En m’écoutant, il posa son regard sur moi. Je ne savais malheureusement pas à quoi il pensait, mais je fus rassuré de le voir se détendre. J’eus même le plaisir de constater qu’il me rendit mon sourire alors qu’il s’avançait subtilement de moi. Passant son bras au-dessus du mien pour entourer mes épaules, il approcha son visage du mien et le remonta afin d’atteindre mon front et y déposer un baiser qui me fit rougir. Tout en faisant cela, il avait déclaré que ma mère lui avait demandé de veiller sur moi. C’était étrange et j’eu un étrange sentiment qui me prit. Il ne me semblait pas l’avoir déjà connu. A la fois douloureux et plaisant, il me donnait envie de pleurer à chaudes larmes. Je préférais cependant les ravaler afin de proposer à mon amant de sortir. Les émotions qu’il avait vécues étaient assez fortes comme ça pour que j’en rajoute. Peut-être fusse pour cela qu’il ne me répondit pas tout de suite ? Je n’en savais rien et le doute n’était pas ce qui allait me pousser à le brusquer. J’attendis patiemment jusqu’à ce qu’il me réponde un air interrogateur :

_ Mais … tu n’as pas peur du regard des autres ?

Aïe ! On pouvait dire qu’il venait de toucher un corde sensible en me rappelant que notre relation n’était pas ce dont j’avais l’habitude et que, par conséquent, je ne m’affichais pas en public. Sur le coup, ne pensant qu’à son bien-être, je n’y avais pas pensé du tout. Le fait qu’il en parle me fit donc rougie plus encore, faisant virer mon visage au rouge pivoine. Retirant ma main lentement et détournant le visage, je murmurais en me grattant l’arrière de la tête, je lui fis sur un air empli de gêne :

- Peut-être n’y aurais-je pas pensé du tout si tu ne me l’avais pas rappelé… Enfin… C’est même pas que j’en ai pas envie… … Je ne sais juste pas comment… réagir… ?


Alors qu’en m’occupant de lui j’avais simplement laissé mon instinct agir, me faisant ainsi prendre des décisions sans penser aux conséquences que cela aurait eu sur moi, j’étais là en train de faire le total contraire. Non pas que j’avais cessé de vouloir m’occuper de Noa, mais je réfléchissais beaucoup trop au tenants et aboutissants de chaque geste que je ferais. Au point que j’en vins même à me demander si c’était une bonne idée de sortir vu que le danger représenté par les assassins à la solde de mon père était toujours présent à l’extérieur de l’académie. C’était d’ailleurs un peu étrange qu’ils ne soient pas venus jusque-là… En attendant, sans bouger et en m’obligeant à diminuer le flux impressionnant de pensées qui m’envahissait, je regardai le Rubis un peu comme si je lui demandai un tout petit coup de pouce. L’instinct était vraiment ce qui me faisait le mieux réagir parfois…

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 11/6/2017, 18:49



Plein les yeux

Non rebuté par mes paroles qui, après coups, m’apparurent comme froides et blessantes, Noa vint me rejoindre pour me relever le visage et frotter nos nez l’un contre l’autre. Surpris par ce geste, je ne bougeai pas, ouvrant simplement de gros yeux ronds.

_ T’inquiète pas ça viendra. Mais tu sais en attendant que tu te sentes à l’aise avec ça, moi garder notre relation cacher ça ne me dérange pas. Je n’ai aucune envie de t’imposer le coming out !

J’étais soulagé qu’il le prenne de la sorte malgré la blessure que je devais lui avoir infligé. J’avais vraiment de la chance d’être tombé amoureux de lui qui avait, me semblait-il, bien plus de patience que moi. En plus de cela, je me sentais extrêmement bien à ses côtés, détendu. Ce devait certainement être pour cela que je me sentis déçu qui s’éloigne un peu de moi, comme s’il l’avait fait trop rapidement. Après tout, je n’avais pas eu le temps de réagir, trop préoccupé par mes conneries, ce qu’il me disait et la surprise de ce nouveau geste tendre. Que voulait dire ce dernier d’ailleurs ? Il allait falloir que je demande à mon amant qui continua comme pour me rassurer :

- Mais tu sais, au pire e connais un endroit sympa ou on pourrait prendre notre bain de soleil tranquillement. Il se trouve en forêt. Et ne t’inquiète pas pour les trois compères je connais aussi bien la forêt que toi tu connais la ville. Sans parler que si vraiment il doit y avoir un affrontement, à nous deux on pourrait largement en venir à bout. Y'a qu'à voir ce qui s’est passé dans les égouts alors qu’on n’était pas au mieux de notre forme … imagine ce que ça donnerait maintenant !

Je devais bien avouer que cette alternative me plaisait énormément. Jamais encore je n’avais mis les pieds là-bas. Seule Miko m’en avait brièvement parlé en me racontant sa rencontre avec un jeune homme autrefois à l’académie. Une des personnes à l’avoir laissée sans un au revoir. Puis si mon amant me disait bien la connaître, je voulais bien le croire sur parole. Je lui souris donc, rassuré, et lui répondis :

- Alors allons-y.

Je ne le disais pas, mais j’avais hâte d’y être. Bien que les arguments donnés y étaient pour quelque chose, je ne pouvais pas nier que la perspective de me promener avec le Rubis sans m’en cacher, sans réfléchir, me donnait extrêmement envie. C’est pourquoi je l’invitai à me suivre afin qu’il me guide. Comme des amis et camarades de chambre, nous sortîmes de la maison et de l’académie pour nous diriger à pied vers la forêt. Un peu anxieux, j’avais mis mes mains dans mes poches, mais je tentais de le cacher en discutant avec Noa des cours entre autres. Je n’avais pas vraiment encore eu le courage d’y aller régulièrement, préférant prendre des livres à la bibliothèque et les étudier dans la chambre ou la maison Rubis. A bien y penser, cela ne ressemblait pas aux caractéristiques qui m’avaient donné la couleur rouge. Etais-je en train de changer radicalement ? C’était étrange.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 19/6/2017, 02:36



Plein les yeux

Visiblement enthousiasmé par mon accord, Noa alla se préparer. Vu comme il était trempé c’était normal, en plus du fait qu’il ne portait pas de chaussures, ce n’était pas très étonnant. D’ailleurs, comment avait-il fait pour se retrouver dans un état pareil ? Comme il me disait toujours de ne pas chercher ses chaussures, je ne l’avais pas fait pour ne pas l’incommoder, mais pour le reste ? C’était étrange, mais je ne lui posai pas la question, préférant remettre tranquillement mon collier qui avait été laissé sur le lit. Avec les difficultés que j’avais, je finis que lorsque mon amant me fit part qu’il était prêt et que nous pouvions y aller.
En sortant tels des amis qui parlaient de cours et autres, je remarquai qu’il avait pris avec lui une paire de lunette. Il n’était pas bien compliqué de comprendre ce qui l’avait poussé à le faire : ses yeux pouvant paraître étranges pour des personnes ne possédant pas de pouvoir, il devait jouer la sécurité. Dire que je ne m’en étais jamais caché… Est-ce que cela avait été une erreur ? J’espérais que non sinon j’étais aussi responsable des malheurs qui étaient arrivés à l’académie et j’avais déjà bien trop de choses à me reprocher pour en rajouter plus encore. Je fus cependant distrait de cela par une question simple mais fort angoissante pour moi : avais-je revu Yumiko depuis mon retour ? Non. Malheureusement je n’en avais pas eu le courage. Je me sentais trop sale et indigne de me présenter encore devant elle alors qu’elle avait vécu tant d’horreur. Elle savait que j’avais vécu pas mal de choses et que ma vie n’était pas facile, mais il était hors de question qu’elle se rende compte que je pouvais devenir pire que nos deux pères réunis… Pas sûr qu’elle le supporte. De tout cela, j’en fis part à Noa bien que cela fut sans parvenir à cacher mon ressentis, que ce soit dans ma façon de parler ou mon langage corporel. Heureusement, une fois le sujet passé, je pus profiter un peu plus de notre promenade.

Bien qu’au début la forêt ne me parut pas plus différente que lorsque je la traversais pour aller en ville, je dus me rendre à l’évidence que ce terrain était loin de tout ce que je connaissais quand nous sortîmes du chemin. Tenir la main du Rubis était plus que bienvenue, d’autant plus que mon sens de l’équilibre n’était pas fait pour des terrains aussi accidentés. Heureusement pour mon amour propre, je réussis à éviter quelques gamelles par mes propres moyens et à me familiariser avec l’environnement sans pour autant prétendre le connaître. Puis, après quelques temps de marche, nous arrivâmes devant une cascade. Etant la première fois que j’en voyais une en vrai, je ne pus m’empêcher de rester ébahis devant une telle beauté. Je laissai donc Noa avancer et aller faire trempette alors que je tentais de me remettre de cette émotion. D’ailleurs, quelle était-elle ? Je ne parvenais pas à la nommer. Heureusement, elle retomba assez pour que je puis rejoindre mon amant sans me décider à le rejoindre. Malgré le décors, l’assassin tentait de me faire du mal avec quelques ressemblances que formait le bassin avec le lieu où on m’avait trouvé à moitié mort ce jour de pluie. Me calmer n’était pas le plus dur, mais plus le fait de faire un pas en avant. Néanmoins, je n’avais pas envie de laisser passer cette chance de passer du bon temps avec mon compagnon. Je fis donc comme lui et entrai dans l’eau. Elle était glacée !!

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 24/6/2017, 18:15



Plein les yeux

Je rentrai dans l’eau sans réellement tenir compte du froid surtout provoqué par mes souvenirs douloureux. Pour passer outre les images, je tentai de me concentrer sur ce qui m’entourait jusqu’à ce que je sois éclaboussé. Au début la surprise bloqua ma compréhension jusqu’à ce que je me tourne vers Noa. Ce dernier affichait un sourire qu’il accompagnait d’un rire malicieux. Il était évident qu’il était l’auteur de cette farce. Je lui rendis donc son air malicieux en lui lançant un regard signifiant : « Toi tu ne perds rien pour attendre ! ». Bien entendu, je ne lui voulais absolument aucun mal, et je lui étais absolument reconnaissant de détourner mon attention sur les effets miroirs que provoquaient l’endroit, et c’était justement pour cela que je cherchais un moyen de continuer sur cette lancée. C’est pourquoi je me retournai d’un coup, une main dans l’eau pour lui envoyer une vague. (dé = 5) Celle-ci atteignit Noa et je m’attendait à quelques représailles. C’est donc non sans rire car j’étais content d’avoir réussis mon coup que je pris la fuite tout en restant dans l’eau.
Cela faisait combien de temps que je n’avais pas lâché prise de la sorte ? Il me semblait que cela datait de ma dernière visite aux gamins avant que ceux-ci ne se fassent assassinés. Pourtant, quelque chose clochait. Ce n’était définitivement pas pareil, comme si j’étais réellement libéré de toutes les entraves qui m’avaient retenu prisonnier durant tout ce temps. Même pour moi-même je ne parvenais pas réellement à comprendre ce qu’il se passait. Néanmoins, je préférais laisser tomber les explications sur le moment pour profiter de cette bataille d’eau avec mon amour. S’amusait-il aussi ? Etait-il soulagé quant à ce que je devenais ? Je l’espérais… Je ne souhaitais pas qu’il regrette le choix qu’il avait fait en me ramenant à l’académie.

Après plusieurs minutes qui nous avaient rafraîchit par cette chaude journée, je m’étais assis sur le bord du bassin. Le poids revenait peu à peu sur mes épaules, mais je n’en tenais pas compte, préférant continuant à plaisanter avec Noa jusqu’à ce que je me demande si je manquais aux autres. Je ne pus donc m’empêcher de demander :

- Tout à l’heure tu m’as demandé si j’avais reparlé à Miko. Elle t’a dit quelque chose ?


Encore une fois, j’étais comme partagé. Non pas que la jeune femme ne puisse ne pas comprendre ce que je ressentais, mais je souhaitais éviter de lui rajouter plus de problèmes alors qu’elle avait vécu énormément de choses. Je me demandais tout de même si elle connaissait l’existence de la blessure de Noa et d’où elle venait.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 26/6/2017, 03:58



Plein les yeux

_ Mmmh … pas depuis ton retour … mais à la base c'est elle qui m'a convaincu de venir te chercher et te ramener.

Assis entre mes jambes, Noa m’avait répondu en levant la tête pour me regarder. Certainement que ma question l’avait surpris, surtout qu’elle semblait comme sortie de nulle part. Au fond, c’était assez compréhensible. Quant à moi, c’est sa réponse qui me laissa coi durant un instant. Certes, nous étions de grands amis depuis longtemps, mais n’avais-je donc pas fait assez de mal autour de moi, surtout au Japon, pour la dissuader de vouloir me revoir ? A moins que ce ne soit encore un gros coup de ma culpabilité surdiproportionnée ? Certainement que ce que mon amant et mon père de cœur me diraient, surtout si c’était elle qui souhaitait mon retour. Du coup, pour toute réaction une fois que je me fus repris, je sortis un « je vois » neutre. Je ne voyais pas quoi dire d’autre malheureusement…

En regardant autour de moi, j’en vins à reposer mon regard sur Noa et, notamment son corps quasi nu. Quoi qu’à bien y regarder son caleçon ne semblait pas cacher grand-chose malgré qu’il flottât dans l’eau. Cela me rappela nos nombreux échanges intimes et me fit, par le même temps, rougir. D’ailleurs, avant que le collier que je portais quasi constamment (et que j’avais enlevé avant la bataille d’eau en même temps que mon tee-shirt) ne nous arrête, n’avait-il pas émis le souhait de fêter le retour de sa vue de façon intime ? En écoutant les oiseaux chanter autour de nous, je me mis à réfléchir à une possibilité : quelle chance y avait-il pour que cela soit possible en pleine nature ? Je n’en avais jamais entendu parlé et j’avais l’appréhension que quelqu’un nous découvre en pleine action. A vrai dire, pire que le fait de lui tenir la main en public, c’était certainement ce qui m’effrayait le plus. Pourtant, je ne pouvais nier que la volonté de lui faire plaisir était plus grande que tout le reste. Une autre appréhension me tenaillait, mais je préférais la taire. J’en vins donc à me pencher vers lui en lui caressant une joue et ses cheveux jusqu’à atteindre ses lèvres que j’embrassai avec tendresse. Puis, alors que je m’occupais de sa bouche, la main qui caressait ses cheveux descendit lentement jusqu’à son torse. Effleurant ses pectoraux, je m’attardais par moment sur ses zones érogènes. Ce n’est que lorsque je mis fin au baiser que je stoppai le reste. Je laissai tout de même mon regard s’attarder dans le sien, attendant simplement de voir sa réponse à ma proposition silencieuse.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Yasushi le 4/7/2017, 12:50



Plein les yeux

Lors de notre baiser qui avait tout pour être agréable, Noa m'avait également caressé la joue. J'aimais ces gestes tendre et je me rendais compte de plus en plus à quel point cela m'avait manqué. Non pas que mon amant ne m'en faisait pas assez,
mais je parle de l'époque pendant laquelle je vivais dans la rue.
Comme je devais avoir le rôle de "chef", de "grand-frère" et de "sauveur" après celui de "victime", je n'avais pas vraiment eu l'occasion de me faire dorloter. Est-ce que ma mère l'avait fait avant qu'elle ne meurt ? Certainement... A vrai dire, je n'en avais pas de souvenir mais je me doutais qu'elle m'avait aimée si elle avait dû subir tant de souffrance par mon géniteur.

Lorsque je mis fin au baiser, le Rubis me regarda avec son adorable air malicieux. Je me relevai un peu plus en me demandant ce qu'il pouvait bien me préparer. Puis, sans que je puisse deviner ses intentions, il se laissa tomber à l'eau, me laissant totalement cois de surprise. A vrai dire, même si j'avais décidé de ne pas le montrer,
et parce que je lui faisais confiance, je n'aimais pas du tout voir une personne la tête sous l'eau. J'avais terriblement peur qu'elle subisse le même sort que mon groupe. Mais voilà : la situation n'était pas du tout la même et Noa était assez grand pour savoir ce qu'il faisait.
Puis, ne m'avait-il pas dit qu'il allait à la piscine ?
Tentant de me rassurer ainsi, je ne pus m'empêcher de regarder la surface de l'eau pour surveiller sa remontée. Puis, alors que j'allais soupirer de soulagement (tout en restant discret) parce que j'avais vu qu'il revenait à la surface un peu plus loin, je me pris un objet non identifié mais totalement trempé dans la figure. Après un instant pour me remettre de la surprise, je le pris pour réaliser qu'il s'agissait du caleçon de mon amant qui riait. En l'observant, je pus constater qu'il me défiait du regard. Pour y répondre, je me déplaçai sur le bord pour me rapprocher de lui et plonger (comme une personne qui ne sait pas faire de beau plongeons). Ma nage était...
approximative, mais assez bien réalisée pour me permettre de me rapprocher de ma proie tout en restant sous l'eau à mon tour. Mais au lieu de remonter tout de suite, je l'attrapai au niveau des hanches en passant ma main sur son intimité. Quant à moi, je n'avais même pas pensé à ôter mon pantalon et mon caleçon tant j'avais été dans l'envie de répondre au défit de celui que je tenais contre moi même lorsque je remontai à la surface. D'ailleurs, quand je fus en mesure de parler, je lui demandai :

- Et maintenant, que comptes-tu faire ?

Bien que j'eue demandé, je ne doutai pas une seule seconde qu'il était dans la capacité de rivaliser avec moi, voire même de gagner à ce genre de petits jeux. Ces derniers me paraissaient d'ailleurs extrêmement libérateurs puisqu'ils me permettaient de ne plus penser aux soucis qui me tenaillaient jour après jour.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Plein les Yeux (pv Yasushi) [En pause]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum