Les PNJ's

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les PNJ's

Message par Yahiko le Mer 22 Mar - 19:46



♩ Les PNJ's ♩



Qui sont-ils ?

Il s'agit de personnage non jouable. Ces personnages sont ici même à l'académie que ce soit dans une des trois maisons ou même en temps que Diamant. Les Mj's peuvent jouer ces personnages dans les RP's pour animer certains RP. Les PNJ's sont classés suivant trois rangs.

-Le rang 3 : Il s'agit de simple PNJ. Le PNJ que le MJ peut jouer comme il le souhaite et qui peut être réclamé par certaines personnes dans les RP's si le MJ à le temps.

-Le rang 2 : Il s'agit de PNJ avec un rôle prédéfinis. Il peut s'agir là d'un personnage plus important. Un personnage qui à un rôle à jouer, par exemple un président de club ou encore un personnage chef d'un groupe qui va mettre le bazar dans un "mini-event" mais, qui ne va pas disparaitre après de l'académie. Le Mj doit bien suivre la façon dont le PNJ à été créer pour ne pas le dénaturer.

Le rang 1 : Il s'agit de personnage trèèèèèèès important. Le MJ ne peut pas choisir de jouer ce personnage quand il le souhaite. Il s'agit souvent de personnage avec de grand poste comme Mr. Kamazuki ou ce genre de personnage qui est important pour l'intrigue.






Les PNJ's

Rang 3 :

Yumi J. Okamoto
______________________
Rang 2 :

Darius Sparrow
Jack Kage
Fen Li Wen
Johnny Pendleton
______________________
Rang 1 :

Mr. Zhang Chun Liao
______________________



avatar
Yahiko
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les PNJ's

Message par Yahiko le Jeu 23 Mar - 14:07



Les PNJ's


Rang 3
Yumi J:


Yumi J. OKAMOTO

Maison Emeraude




♦ Statut : Élève
♦ Travail : Ne travaille pas
♦ Origines : Japonaise
♦ Logement : Dortoir Emeraude Chambre 1F
♦ Pouvoir : Tsubasa
♦ Sexe :
♦ Âge : 14 ans
♦ Taille : 1 m 58
♦ Yeux : Dorés
♦ Cheveux : Bruns et longs
♦ Peau : Rosée
♦ Corpulence : Fine, loin d'être maigre







Mental

♦ Traits de caractère : Persévérante : grâce à son éducation, elle fait toujours ce qu'il faut pour trouver les réponses par elle-même et finir ce qu'elle a commencé. Peu importe le temps que cela peut lui prendre. Sympathique : elle aime aller vers les autres et être entourée d'amis. Elle aime faire rire son entourage et être appréciée de tous. Courageuse : s'il lui faut se battre, elle se battra car elle déteste perdre et, surtout, paraître lâche ou faible aux yeux des autres.
♦ Aime : Être entourée d'amis
♦ Déteste : Paraître lâche ou faible
♦ Autre :(facultatif)

Physique

Yumi J. est une jeune fille qui peut sembler frêle mais qui est loin de l'être. Japonaise issue d'une famille riche et distinguée, elle a reçu une éducation digne d'une princesse. Cela étant, elle a tendance à avoir une allure gracieuse et elle peut sembler réservée. Lorsqu'elle ne revêt pas son uniforme, elle pourra s'habiller comme les jeunes de son âge bien qu'elle aura tendance à enfiler des kimonos soyeux qui lui rappelleront son chez soi.

Pouvoir

♦ Avantages et ampleur : Elle pourrait faire apparaître les ailes qu'elle souhaite dans son dos ou celui d'autres gens, mais pour l'instant elle ne peut utiliser son pouvoir que sur elle même. Elle ne peut pas non plus choisir les ailes qu'elle va utiliser.
♦ Inconvénients et limites : Comme dit précédemment, elle n'est pas encore dans la capacité de pratiquer son pouvoir avec la totalité de son potentiel. De plus, elle ne peut l'utiliser que pendant une vingtaine de minutes avant que les ailes ne disparaissent. Enfin, les ailes créent des douleurs dans le dos de la personne qui les a portées et leur création épuise mentalement Yumi J. : elle peut ne plus se souvenir de l'endroit où elle se trouve, qui sont les personnes qui l'entourent ou ce qu'elle faisait. Heureusement ça ne dure que quelques minutes.
♦ Autre : La concentration est la clé pour réussir à utiliser ce pouvoir.



Histoire

Yumiko J. Okamoto est née un chaud matin d’été. Dès sa naissance, elle fut traitée comme une enfant reine, et ses parents sacrifiaient tout leur temps libre à la rendre heureuse. Toujours aux petits soins pour elle, aucune de ses envies ne restait inassouvie. Toute son enfance, elle l’avait passée chez elle, dans sa grande propriété, tantôt à jouer dans le jardin, tantôt à jouer dans la chambre. Les seuls moments où elle était laissée sous la surveillance d’une domestique était quand ses parents devaient partir tous les deux pour travailler.
A la découverte de son pouvoir, l’étau parental s’était resserré autour d’elle : les cours commencèrent, et l’entraînement passa d’inexistant à un niveau spectaculaire pour une enfant de moins de dix ans. Les ailes qui pouvaient pousser dans son dos étaient vues comme une bénédiction pour les parents, et comme une malédiction pour la petite. Pourquoi devrait-elle souffrir pour voler alors qu’elle pouvait simplement marcher ?

Arrivée à l’âge où l’on se posait des questions, elle remarqua une chose étrange. Son prénom était Yumiko, mais personne dans la maison ne l’appelait ainsi. Ils utilisaient tous le surnom Yumi. Et plus elle se posait de questions, plus ses parents la gâtaient et la forçaient à s’entraîner. Elle arrivait à progresser, mais seulement en l’absence de pression. Le problème, cependant, était que ses parents ne voulaient pas la laisser sans surveillance. Elle était trop précieuse pour qu’ils risquent de se la mettre à dos, et ils ne montraient pas leurs inquiétudes face à l’absence apparente de progrès.
A l’âge de onze ans, ils décidèrent d’une nouvelle technique, la méditation. Ils l’autorisaient à n’importe quoi tant qu’elle méditait plusieurs heures par jours. A douze ans, ils décidèrent de réduire la méditation pour améliorer l’endurance de la jeune fille. A treize ans, ils augmentèrent les heures. Et tout cela, en plus des cours normaux. Elle n’avait plus le temps de se poser des questions, étant trop occupée par ses heures de labeur et les rares sorties en ville qu’elle s’accordait avec les amies qu’elle s’était fait.
Yumi avait aussi pris l’habitude de faire quelques pitreries pour amuser ses parents, mais en veillant toujours à respecter la bienséance. Ils avaient parfois l’air préoccupé par quelque chose qui lui échappait, comme s’ils lui cachaient quelque chose. Dans ces moments-là, malgré toute la bonne volonté qu’elle employait à faire rire ses parents, rien ne marchait. Elle se doutait que quelque chose qui la dépassait embêtait ses parents. Elle avait plusieurs fois tenté de demander ce qui se passait, mais sans succès.
Et un jour, alors qu’elle marchait avec ses parents, elle vit une jeune fille blonde, entourée de deux domestiques. La jeune fille ressemblait étrangement à ses parents… Et la pièce du puzzle qui manquait se plaça d’elle-même. Elle avait… une sœur ? Cette fille était sa sœur ? Oui, c’était forcément ça. Mais pourquoi lui avoir caché ? Elle ne pensa même pas à poser des questions à ses parents, sachant qu’ils nieraient tout en bloc. Elle allait chercher par elle-même.

Depuis ce jour, Yumi avait pris une résolution simple. Elle voulait voir sa sœur, apprendre à la connaître, partager des choses avec elle. La brunette décida de vadrouiller dans la maison, et se rendit compte qu’il y avait toujours quelqu’un devant la porte menant au sous-sol. Pendant une année, elle tenta de parvenir à tromper la vigilance des « gardes ».
Quelques temps après, n’ayant toujours pas abandonné sa quête, les gardes désertèrent. Du jour au lendemain, il n’y eut plus personne. Elle décida donc d’entrer dans la pièce tant convoitée, et vit une cage. Une cage vide. Sa sœur avait été enfermée dans une cave, alors qu’elle avait été gâtée par ses parents ? Quelle mère digne de ce nom laisserait faire ça à son propre enfant ? C’en était trop pour elle. Elle alla voir une domestique et demanda ce qui était arrivé à la blonde. La jeune domestique, ne voulant contrarier l’enfant qui avait menacé de fuguer, expliqua qu’elle avait été convoquée dans une académie spéciale.
Après ça, Yumi avait attendu la lettre de pied ferme. Chaque jour, elle espérait recevoir ce papier qui la rapprocherait enfin de sa chère sœur. Elle ne la connaissait pas et ne lui avait strictement rien fait, mais elle tenait à lui présenter des excuses. Quelle raison avait été soulevée pour faire preuve d’une si grande disparité entre deux enfants ?

Environ sept ou huit mois après cela, elle reçut enfin la lettre tant attendue. Son père, les larmes aux yeux, la convoqua dans son bureau, lui disant que l’heure était venue. Yumi avait perdu tout respect pour son père, et ne s’attrista même pas de devoir quitter la maison qui avait été témoin de la pire injustice imaginable. Enfin, elle allait voir sa sœur. Tout ce qu’elle savait d’elle était son nom de famille, si tant est qu’elles aient eu le même et que ses cheveux étaient blonds. Enfin, elle réaliser son rêve.




Rang 2


Darius Sparrow:


Darius Sparrow

Maison Diamant




♦ Statut : Adulte
♦ Travail : Professeur de Sciences
♦ Origines : Américain
♦ Logement : Au choix
♦ Pouvoir : Champ Morphogénique
♦ Sexe : Masculin
♦ Âge : 45 ans
♦ Taille : (Au choix, pas trop grand)
♦ Yeux : Brun
♦ Cheveux : Noir
♦ Peau : Pâle
♦ Corpulence : Maigre
♦ Avatar : Teruaki Kubota (9th Man) - 9 Hours, 9 Persons, 9 Doors







Mental

♦ Traits de caractère : Sérieux à l'excès. Il ne rit pas souvent et souvent les blagues à double sens auront l'effet de lui passer par dessus la tête ou le faire rougir et le bloquer. Névrosé. Il est EXCÈSSIVEMENT stressé. Il a de nombreuses phobies: la noirceur, les hauteurs, les espaces restreints... Bref, il est fragile et très facile à faire sursauter. Il est aussi... Excessif en fait. Il ne fait pas les choses à moitié. S'il a un travail à faire, il le fait jusqu'au bout et le trois quart du temps, il en oublie de manger et de dormir. Hypocondriaque. Oui, il a la fâcheuse tendance à se croire malade et aller fréquemment à l'infirmerie.
♦ Aime : La solitude, les livres, la musique (vous devinerez jamais, il aime le heavy metal...)
♦ Déteste : Les hauteurs, les germes, les espaces restreint, qu'on lui joue des tours, les chambres froides, qu'on lui rappelle son passé...
♦ Autre : Il est gaucher. Porte constamment un couteau sur lui et dors même avec.

Physique

Très pâle et maigre, il n'a pas du tout l'air fort. Il a les cheveux noirs tellement en bataille qu'on dirait qu'il a un nid d'oiseau à la place des cheveux. Ça prends une quantité excessive de gel pour les maintenir lisses. Il porte un style assez étrange, un gilet rose sous une veste grise avec une cravate. Ainsi qu'un pantalon vert forêt quelque peu trop court, révélant ses bas rayés et des souliers noirs. Il porte toujours des lunettes.

Pouvoir

Champ Morphogénique
♦ Avantages et ampleur : C'est une forme très avancée de télépathie. C'est comme si les pensées et les informations étaient à sa portée dans un champ invisible d'une vingtaine de mètres. Plus une information est connue, plus il peut la capter et l'apprendre. Pratique pour l'espionnage ou pour la simple culture personnelle.
♦ Inconvénients et limites : Il y a un énorme MAIS à ce pouvoir. Darius ne choisi pas ce qu'il entends comme pensée ou information. En gros ça ressemble à ça:

''Le numéro gagnant de la lotterie est...''
''Il parait que la route 15 est bloquée''
''Le prix du beurre a augmenté...''

Multiplier cette rafale d'information par 1000. Il ''entends'' tellement de choses que ça ressemble soit à des grésillements ou des murmures. De quoi rendre fou n'importe qui. Pour bien capter les informations, Darius doit être parfaitement calme (il est névrosé je vous le rappelle). Prendre de la morphine ou des tranquillisants l'aide. Ce pouvoir est potentiellement très puissant. Il pourrait lire dans les pensées ou apprendre une information de classification de secrets nationals, mais il ne choisit pas ce qu'il entends ou reçois comme information. AUSSI. Son pouvoir étant une forme avancée de télépathie, ça fonctionne dans les deux sens. Il reçoit des données... et il en envoie. C'est à dire que dans un rayon de vingt mètres, il n'a pratiquement pas d'intimité. Ses pensées sont véhiculées, le rendant transparent à son insu. Bien sûr, plus son stress est élevé, moins ses pensées sont compréhensibles. Ça ressemblerais encore à des murmures ou à des grésillements pouvant être agaçant pour les gens autour.

♦ Autre : C'est un pouvoir passif. Il ne s'active pas ou ne désactive pas. Pour mieux faire comprendre comment la transmission d'informations fonctionne, imaginons qu'un tel pays se fait donner un problème mathématique que 75% des gens ont résolu alors que dans le pays de Darius, 55% des gens ont résolu le problème... Si Darius irait dans le pays où 75% des gens connaissent la réponse, il a donc 75% de chances de connaître instinctivement cette information. Pareil pour les questions de culture générale.



Histoire


''...Il est en retard.''

''Donne-lui une chance, il a pris les escaliers.''

''L'ascenseur lui aurait fait gagné du temps''

''Donne-lui un peu de temps, tu sais qu'il est claustrophobe''

''...Est-ce qu'il y a une phobie qu'il n'a pas?''

Les deux hommes riaient en attendant leur ami. Comment le savait-il? Il le savait, c'était tout. Darius savait beaucoup de choses... Sans vraiment savoir pourquoi ou comment il les savait. Tout comme il savait que lui et ses deux amis allaient avoir une promotion. Pourtant, personne ne leur avait donné d'indice. Ils avaient été convoqués tout les trois. C'était curieux comment tous les trois s'étaient retrouvés à travailler pour la même multinationale. Depuis cet évènement... Leur destins semblaient inter-reliés. Il rejoignit enfin ses compagnons, essoufflé et s'excusant.

''Allez... Respire un bon coup avant de mourir'', ria l'un d'eux.

Ils arrivèrent dans le bureau du directeur général. C'était sensé être un tournant dans sa carrière. Une nouvelle avancée, un avenir assuré pour Darius.... Mais pourquoi les choses n'allaient jamais comme il le souhaitait!? À peine leur supérieur avait commencé à parler que le scientifique fut prit d'une violente migraine. Non, nononononononon!! Pourquoi ces voix ne le laissait pas tranquille!? Deux personnes savaient... Ils l'emmenèrent à l'extérieur du bureau pour qu'il s'assoit dans le couloir. Il n'y avait personne d'autre qu'eux.

''Tu entends encore des voix?''

''Je ne suis pas fou!'', lança violemment Darius.

Ses collègues, ses amis... Le regardaient avec cette expression désolée comme s'il ne savait pas quoi dire.

Il ne va jamais s'en sortir hein?

Putain... Il va rester traumatisé à vie?


Il. Entendait. CE QU'ILS PENSAIENT? Non, impossible. Darius se leva, ignorant les cris de ses amis derrière lui. Il voulait partir. Il voulait oublier.

Il y avait une raison pour laquelle il connaissait ces deux là... Ils avaient partagés la même infortune.

Flash Back.

Darius Sparrow avait neuf ans à l'époque. Il rentrait à la maison avec son professeur privé, Miss Murakami. Une journée normale dans la vie du garçon. Il ne se souvenait pas comment c'était arrivé. Il y eu un choc, puis... Plus rien. Jusqu'à ce qu'il se réveille dans ce qui ressemblait à une cabine de bateau.

''On dirait ces cabines dans le film Titanic...'', avait-il dit.

Confus, il tenta d'ouvrir la porte... Sans succès. La pièce se remplit soudainement de gaz et une voix... Une voix terrifiante lui disait de résoudre ou une énigme pour sortir... Avant que le gaz ne l'asphyxie! Après avoir fait une crise de panique, il parvint à sortir de la cabine... Il n'allait jamais oublier. Il avait de l'eau dans les couloirs. Le bateau coulait! Il fallait monter. C'est là qu'il rencontra ses deux compagnons pour la première fois: deux adolescents à l'époque.

Et ils n'étaient pas seuls. Six autres personnes, des adultes, avaient été enlevés pour participer à ce jeu cruel. L'une d'entre eux était son professeur. Miss Murakami... Celle qui avait été comme une mère pour lui. Leur ravisseurs leur expliquèrent les règles. Résoudre les énigmes pour trouver la sortie. Chacun avait un chiffre assigné et ils devaient combiner leurs chiffres pour ouvrir les portes.

Cette nuit là, Darius traversa l'enfer. Prisonnier dans un congélateur, devant compter sur son professeur et les deux adolescents pour le sortir de là et puis... Et puis... Ils s'étaient tous rejoins dans une salle. Il tenait la main de Miss Murakami, puis vint la noirceur. La main de son professeur le lâcha et lorsque la lumière revint... Elle gisait sur le sol, la gorge tranchée.

Puis, peu à peu, à mesure qu'ils progressaient, les participants semblaient plus préoccupés à s'entretuer que protéger les enfants qu'ils voulaient tant défendre quand tout ça avait continué. À un certain moment, il ne savait pas trop pourquoi, mais il eut un pressentiment.

Le meurtrier de son professeur était gaucher.

Ils s'étaient retrouvés dans un incinérateur, avec l'homme en question. Le gaucher... Darius enleva sa montre et la lui lança et en effet... Il l'avait attrapé avec la main gauche. D'ailleurs c'était à partir de ce jour que les murmures commencèrent... Que Darius commençait à savoir des choses... Ils avaient réussi à s'en sortir. Les deux adolescents et l'enfant s'en étaient sortis vivants, mais Darius avait laissé sa raison derrière lui.

Ils furent secourus par un groupe de personnes, avant de réaliser que ces personnes mêmes avaient été leur ravisseurs. La raison de tout cela? Un divertissement. Ils regardaient les gens dans ce bateau, lutter pour leur vie, en pariant sur leur joueurs. L'homme qui devint leur patron bien des années plus tard était celui qui avait parié pour eux. Ils lui avaient fait gagner énormément d'argent et il s'était porté volontaire pour payer leurs études, assurer leur avenir.

Comment pouvait-il se préoccuper de l'avenir quand son institutrice était morte!? La seule raison pourquoi elle avait été amenée était pour donner une chance de survie à Darius, le plus jeune participant. Elle était morte pour le protéger!

S'il voulait vivre... S'il voulait que le sacrifice de Miss Murakami ait servi à quelque chose, il n'eut pas le choix de mentir à la police. Sinon son ravisseur l'aurait éliminé. Il lui avait chaudement recommandé d'honorer la mémoire de son professeur en faisant tout pour rester en vie.

L'histoire officielle fut que les deux adolescents aient fugués. Tandis que Darius... Il fut kidnappé par son professeur avant que celle-ci ne s'enlève la vie. Ayant passé par diverses pertes d'enfants et divorce, l'histoire sonnait crédible pour la police.

Darius, déjà un enfant timide et fragile, perdu davantage la raison et resta traumatisé par les évènements.

---Fin du Flashback---

Cela l'amenait à aujourd'hui. Brillant scientifique, travaillant pour le responsable de son traumatisme. Quelle cruelle ironie... En rentrant chez lui, les murmures se faisaient de plus en plus insistants, mais parmi tout ça, il y avait deux mots qui résonnaient clairement dans sa tête. Académie Tsuki.

Qu'est-ce que ça voulait dire enfin!?

Ce n'est qu'en arrivant chez lui, voyant une lettre qui l'attendait qu'il en compris réellement le sens.

Jack Kage:


Jack Kage

Maison Diamant





♦ Statut : Surveillant
♦ Travail : Concierge à temps partiel
♦ Origines : Américain (De Michigan pour être plus exact)
♦ Logement : Aile Diamant
♦ Pouvoir : Magnétisme
♦ Sexe : Masculin
♦ Âge : 23 ans
♦ Taille : 1m80
♦ Yeux : Gris
♦ Cheveux : Noir
♦ Peau : Caucasien
♦ Corpulence : Musclé
♦ Avatar : Rokurouta Sakuragi - Rainbow: Nisha Rokubou no Shichinin







Mental

♦ Traits de caractère : Borné, quand il veut quelque chose il l'obtient sinon il fait tout pour. Blasé, il n'est plus impressionné par grand chose. Impatient, il considère que beaucoup de chose est une perte de temps. Protecteur, mais seulement envers les créatures plus faibles que lui. Râleur, on le voit rarement de bonne humeur.
♦ Aime : Avoir la paix, la bière, la musique des années 50 et les chats.
♦ Déteste : Les fouteurs de trouble, se faire déranger, devoir faire la discipline, qu'on lui pose des questions, qu'on fasse du mal aux animaux, qu'on interrompe ses moments de réflexion, la musique trop forte... finalement beaucoup de choses.
♦ Autre : Il est asexuel. Les rapports physiques et amoureux entrent dans ce qui est une perte de temps pour lui.

Physique

Jake a toujours un air renfrogné et peu convivial, ses traits sont durs et avec sa carrure assez impressionnante, il peut être très intimidant. On ne le voit pas, mais son corps montre diverses cicatrices d'origines inconnues et non, il ne satisfera pas votre curiosité. Il porte des habits assez simples: Chemise, jean, baskets. Généralement dans les tons de blanc, de gris ou de noir. Il est gauché, il porte une montre avec un bracelet en cuir sur son poignet droit.

Magnétisme

♦ Avantages et ampleur : Attire les objets métallique dans un rayon de trente mètres par sa volonté.
♦ Inconvénients et limites : Les objets en question se trouvent litéralement collés à sa peau pour les dix prochaines minutes. Du coup, non, on ne peut pas récupérer les objets confisqués, mais oui, ça fait bien chier l'utilisateur du pouvoir d'être transformé en aimant humain.
♦ Autre : (facultatif, par exemple comment il fonctionne)



Histoire

Jake Kage est à l'académie depuis son ouverture, il a été dans les premiers à être recruté. Son rôle principal est de confisquer les objets dangereux. Son boulot l'ennui, mais en même temps, ça lui fait un endroit où dormir et de l'argent facile. Il ne demande pas mieux de ce point de vue. On ne connait pas son passé et il n'en parlera pas. Côté personnalité, il est comme un vieux grincheux dans le corps d'un gars de la vingtaine.



Et toi, derrière l'écran ?



♦ Prénom ou surnom :
♦ Anniversaire : (avec l'année si possible)
♦ Activité : (études, emploi ou rien)
♦ Loisirs :
♦ Tu aimes :
♦ Tu détestes :
♦ Ton rêve :
♦ Comment es-tu arrivé ici ?
♦ Des idées pour améliorer le forum ?
♦ Petit mot de fin :

Fen Li Wen:


Fen Li Wen

Maison Diamant




♦ Statut : Adulte
♦ Travail : Surveillante, diseuse de bonne aventure à temps partiel
♦ Origines : Chinoise
♦ Logement : Aile Diamant
♦ Pouvoir : Oeil de Vérité
♦ Sexe : Femme
♦ Âge : 40 ans
♦ Taille : 1m55
♦ Yeux : Rougeatre
♦ Cheveux : Noirs
♦ Peau : Claire
♦ Corpulence : Plantureuse
♦ Avatar : Vira-Lorr - Agarest Generation of War







Mental

♦ Traits de caractère : Malgré son éducation, Li Wen est une femme qui ne prends pas la vie très au sérieux. Elle aime s'amuser et taquiner les autres, mais sans mauvaises intentions. Cependant, elle n'en demeure pas moins sage quand il le faut, aimant prêter une oreille attentive à qui en a besoin et prête à conseiller en tout temps. Elle est toutefois sournoise et n'hésitera pas à user de ses charmes pour avoir le savoir qu'elle désire. Li Wen est en effet très curieuse et désire la connaissance par-dessus tout. Ironiquement, elle a fait voeu de chasteté.
♦ Aime : Le saké, apprendre, les mystères, l'astronomie et l'astrologie.
♦ Déteste : Les gens superficiels, les intolérants et l'humour de mauvais goût.
♦ Autre :(facultatif)

Physique

Li Wen est une jolie femme, bien formée si on peut dire, à la peau de pêche. Elle a fait tourner bien des têtes, mais souvent à son grand malheur. La chose qui démarque le plus la jeune femme est son troisième oeil, un atout lié à son pouvoir. Avant d'être à l'académie, elle le dissimulait sous un bandana. De ce fait, elle attirait l'attention dut à ses formes. Après un moment, elle a apprit à ne plus être dérangée par cela, décidant d'utiliser ceci à son avantage...
Avant d'envoyer balader ceux qui lui tournent autour. Elle porte des vêtements de type asiatique et de style très peu adapté à l'époque d'aujourd'hui. Une petite originalité qu'elle se permet à l'académie, sachant qu'elle ne veut plus partir.

Oeil de Vérité

♦ Avantages et ampleur : Elle voit le ''vrai'' visage des gens, peu importe leurs artifices. Les masquillages et les masques ne trompent pas son oeil.
♦ Inconvénients et limites : Si son troisième oeil est blessé ou dissimulé, son pouvoir ne fonctionne pas. Aussi, pour reconnaitre le visage de quelqu'un sous un masque, elle doit voir leur visage au naturel au moins une fois.
♦ Autre : Elle est venue au monde avec ce troisième oeil, dut à son pouvoir.



Histoire

Fen Li Wen est venue au monde dans un petit village en Chine, cependant, elle a passé la plus grande partie de sa vie au Tibet. En voyant son oeil sur son front, ses parents l'ont abandonné, mais elle fut trouvé par un moine Tibétain aveugle qui l'éleva comme sa propre fille. Elle grandit avec les enseignements boudhistes et la sagesse de cet homme. Ce n'est qu'après son décès que Li Wen se trouva complètement seule, jusqu'à ce qu'elle recoive sa lettre de l'académie des années plus tard.



Et toi, derrière l'écran ?



♦ Prénom ou surnom :
♦ Anniversaire : (avec l'année si possible)
♦ Activité : (études, emploi ou rien)
♦ Loisirs :
♦ Tu aimes :
♦ Tu détestes :
♦ Ton rêve :
♦ Comment es-tu arrivé ici ?
♦ Des idées pour améliorer le forum ?
♦ Petit mot de fin :

Johnny Pendleton:


Johnny Pendleton

Maison Diamant




♦ Statut : Adulte
♦ Travail : Sur papier, il est surveillant, mais il se dit être le ''Super-Villain'' de Tsuki
♦ Origines : Anglais
♦ Logement : Aile Diamant
♦ Pouvoir : WE ARE NUMBER ONE
♦ Sexe : Masculin
♦ Âge : 40 (âge mental 8)
♦ Taille :1m90
♦ Yeux :Bleu clair
♦ Cheveux :Noir
♦ Peau :Pâle
♦ Corpulence :Élancé
♦ Avatar : Robbie Rotten - Lazy Town







Mental

♦ Traits de caractère :Johnny est immature, il se croit être un super-villain de cartoon, mais au fond il ne fera jamais rien de cruel. Il a l'innocence et la pureté d'un enfant, si ce n'est qu'il est mesquin et quand il a une idée en tête il n'en démord pas. Il vient avec des idées toutes aussi saugrenues et improbables les unes que les autres (Par exemple, pour empêcher les gens d'entrer à Tsuki, rien de plus simple! Il suffit de voler la porte!)
♦ Aime : Tout ce qui est sucré, le pouvoir, les jeunes enfants, ils sont gentils d'habitude avec lui, chanter.
♦ Déteste :Le sel sous toutes ses formes. Sel de mer, sel rose, sel de bain, sel de table, beurk! Se faire ignorer, la solitude.
♦ Autre :Il aspire à être directeur à la place du directeur.

Physique

Johnny est quelqu'un de très grand, mince et élancé. Ce qui lui a valu le surnom d’échalote, mais il déteste ça. Il porte un habit rayé qu'il a fait lui-même! Et il en est fier. Il porte généralement le même motif de vêtement,
que ce soit son costume de ''vilain'', ou sa robe de chambre (avec un bonnet de nuit violet!). Le violet est sa couleur préférée et il porte le même habit (il en a un pour chaque jour de la semaine!) Son trait particulier est son menton fort et sa coiffure banane. Il utilise au moins un pot de gel par semaine. Plutôt mourir que de laisser ses cheveux friser!
Il adore se déguiser lors de ses plans ou pour les évènements spéciaux.

Pouvoir: WE ARE NUMBER ONE

♦ Avantages et ampleur :Il peut se créer des clônes de lui-même à volonté. Ses clones lui vouent une certaine obéissance et font de bons compagnons de jeux.
♦ Inconvénients et limites :Hélas, plus il crée de clônes, moins ils sont intelligents. Le premier clône a la moitié de son intelligence, le second le tiers, et ainsi de suite. Il ne peut pas créer plus de trois clônes ''fonctionnels''. Il pourrait, mais ils seraient dans un état végétatif. C'est pas pratique pour se faire une équipe de foot...
♦ Autre : Pour activer son pouvoir, il faut un impact physique. Genre une claque. Une claque et ''pop!'' un Johnny apparaît à côté.



Histoire

Johnny a toujours gardé son passé pour lui et nous ne savons que peu de choses à ce sujet mais quand il reçut sa lettre pour Tsuki, il voyait le château comme son nouveau terrain de jeu. Il décida que ça allait devenir SON château et que ce serait lui le chef. Il ne manquait plus qu'un héros pour jouer le rôle de son némésis.



Et toi, derrière l'écran ?



♦ Prénom ou surnom :
♦ Anniversaire : (avec l'année si possible)
♦ Activité : (études, emploi ou rien)
♦ Loisirs :
♦ Tu aimes :
♦ Tu détestes :
♦ Ton rêve :
♦ Comment es-tu arrivé ici ?
♦ Des idées pour améliorer le forum ?
♦ Petit mot de fin :




Rang 1

Mr. Zhang Chun Liao:


Zhang Chun Liao

Maison X




♦ Statut : Adulte
♦ Travail : Il fait partie de l'administration de Tsuki.
♦ Origines : Chinoise
♦ Logement : Inconnu
♦ Pouvoir : ???
♦ Sexe :
♦ Âge : ???
♦ Taille : 1M75
♦ Yeux : Ambrés
♦ Cheveux : Blanc
♦ Peau : Blanche
♦ Corpulence : Fine
♦ Avatar : Ozpin - RWBY







Mental

♦ Traits de caractère : On ne sait que peu de choses sur lui de part sa place au sein de l'académie. Néanmoins, quand on l'observe un peu nous pouvons voir une personne qui inspire une certaine prestance. Il se tient toujours droit et de manière plus ou moins élégante laissant une impression snob par moment. Il a l'air plutôt agréable durant ces discours ou autres moments ou l'on peut le voir et l'entendre.
♦ Aime : Le thé.
♦ Déteste : Le contact avec les autres personnes.
♦ Autre :(facultatif)

Physique

Zhang Chun Liao à un visage plutôt frais qui laisse toujours une impression de sourire. Comme si son regard nous donnait l'impression de nous mettre en confiance. Cheveux blanc et un peu plus long que la normale ainsi que des yeux marron par moment mais, qui laisse une jolie teinte ambré au contact du soleil. Il possède d'ailleurs de petite lunette de forme ronde. Niveau tenue, il met souvent une tenue noire et verte composée d'un pantalon de ville, d'une chemise et d'une veste de costard. Il aime aussi porter une écharpe  verte (voilà la nuance de vert dans son costume) et par-dessus tout il porte très souvent des gants blancs quand il sort en public.

Pouvoir

♦ Avantages et ampleur : Inconnu
♦ Inconvénients et limites : Inconnu
♦ Autre : La rumeur prétend que son pouvoir pourrait être surnommer "Weak Power". Il serait donc, d'après la rumeur, en possession d'un très faible pouvoir.



Histoire

À venir lors de son apparition


avatar
Yahiko
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum