L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Invité le Sam 18 Mar 2017, 00:44

C'EST LE JOUR DE LA FOLIE ASSUMÉE ! ...Pas que je l'assumais pas avant en fait... bon en gros j'vais voir la psy quoi. Qui à tej cette tomate ? Putain j'vais m'les faire ces enculés ! ...Alors la psy, LE TOUCHEZ PAS ! Laissez son putain de cadavre pourrir là et bougez le seulement quand il commencera à puer. Des fois je me demande quand même si je dois continuer à narrativiser en parlant de moi... ou si je le fais en parlant de quelqu'un d'autre... meh, j'vais continuer comme d'hab' c'plus simple. J'avais besoin de réponses, 'fin techniquement je les avaient déjà mais je les pigeais pas une seule seconde, j'arrivais... ouais non, j'avais fais l'erreur de vouloir comprendre l'humanité,  la grossière erreur même... PARCE QU'AVEC CETTE CONNERIE J'ARRIVAIS PLUS À DORMIR ! Putain deux jours, j'vous jure, DEUX PUTAINS DE JOURS que j'avais pas dormis à cause de ces conneries, j'avais des cernes aussi grosses que le cul de Nikki Minaj et de l'énergie à foison... et multipliée par zéro. En plus si on combine ça avec ma face de blasée de la life que j'avais adopté depuis un p'tit moment c'était CO.LLEC.TOR ! Du coup j'vais pas faire comme si hein, au bout du deuxième jour moi j'en avais eu plein le cul alors j'avais arrêté d'essayer de pioncer. ET C'EST LÀ ! Que la journée commence ! Avec mon full survèt' gris/noir de cassos et mes thongs comme d'hab' hein et voilà... non j'ai pas oublié la fin de ma phrase.

Et bon, vous me connaissez, j'suis quelqu'un de sympa et quand on cherche la merde avec moi, bah je le suis encore plus, Jean Marc à dit un jour, si quelqu'un te fout une baffe, tu tends la joue pour qu'il t'en foute une autre et si il arrive pas à te mettre KO, tu lui défonce sa race parce que tu l'avais prévenu ce con et tu pisse sur son cadavre. Tout ça pour dire que mes emmerdes étaient pas terminés non plus de mon côté, y'a des débiles qui croyaient toujours qu'ils étaient de tailles... HAHAHAHAHAHA ! Ah oui ! En plus c'tait un mec qui avait essayé de foutre le bordel dans ma tête... il a essayé cinq secondes et après il commencé à hurler... c'tait un pouvoir de merde quand même, tu peux pas foutre le bordel là où y'a jamais eu d'ordre mon gars, notez bien ça. Après y'a eu les deux autres y z'avaient commencer à jouer les superman... en me trashtalkant donc Lilith leur à filer une raclée... au moins j'avais moins pas envie de me battre, j'avais pas envie, mais moins  qu'avant c'tait déjà ça.

Du coup euh... ah oui, j'étais arrivée devant la porte de la salle de... putain de phrase longue... j'étais devant. Et j'avais poussé... nan je déconne c'est Lilith qui l'avait poussé à ma place, oui j'étais toujours dans ma phase « j'ai la flemme de faire quoique ce soit » et non j'avais pas explosé la porte, calmez vous. Donc j'étais entrée OKLM et... bah voilà, les mains dans les poches, le dos un peu courbé vers l'avant et ma face de meuf blasée qui a pas dormit depuis deux jours. Et avant que qui que ce soit se pointe j'avais ouvert ma gueule assez fort pour que quelqu'un m'entende... si y'avait quelqu'un quoi.

"Rendez vous... Lynn'... Raven."

BON J'AVOUE ! J'avais un peu hésité pour le nom parce que... pas moi, tout ça, z'avez pigé. Allez, on lance les paris ! Quelle réaction elle va avoir la dame en voyant une meuf avec un bracelet plus une chaîne cassée sur le bras... droit ? ou gauche ? ...Dans le doute on va dire droit, avec sa pote la silhouette de meuf complètement noire, pas black, NOIRE ! Avec un collier et aussi une chaîne cassée. MOI J'PARIE ELLE S'EN BAT LES COUILLES !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Eleonore Mac-Agosse le Lun 20 Mar 2017, 15:39

Éléonore sortit du coin cuisine où elle venait de faire la vaisselle. A première vue son rendez vous venait d'entrer sans y être invité. Soites, cela ne dérangeait pas, le patient précédent était partit depuis quelques temps déjà. Elle posa un œil sur sa patiente et haussa un sourcil à la Spock.
Elle vit comme avec Jïnn, un corps sculpté pour le combat. Les cheveux rouges et les yeux violets… C'était déjà moins courant. Par contre la deuxième personne avait un pouvoir plutôt gênant en apparence. Cela ne devait pas être facile pour elle tous les jours.

-Euh bonjour…

Elle en profita pour continuer à les observer. Même bracelet avec chaîne ? Elles n'était pas gothique d'habits, donc cela devait être un de ses serments ésotériques. Il lui semblait qu'à une époque ancienne, on liait les couples avec un ruban attachant les deux poignets, avant de sceller le mariage en le coupant.

Finissant de s'essuyer les mains, elle jeta le chiffon dans l'autre pièce. Elle devaient sortir ensemble. C'était l'explication la plus logique. L'autre était des esclaves en fuite, mais depuis longtemps on enlevait complètement les bracelets.
Donc elles étaient en couple. La Lynn ne se sentant pas le courage de venir seule. Elle s'était donc fait accompagner. Mais laquelle était Lynn. Pour éviter un impair elle s’avança vers elles, veillant à rester au milieu. Elle s’arrête devant et se dit intérieurement  que chevelure rouge avait passée une petite nuit.

-Bonjour Mesdemoiselles. Je n'ai pas encore fait avec deux invitées, mais pourquoi pas si vous êtes d'accord…

Elle désigna les paravents.

-Le coin pour discuter se trouve derrière. Je vous conseille le sofa, vous pourrez être côte à côte.
J'ai du kouign-amann si vous souhaitez mangez. Et dites moi ce que vous souhaitez boire.


Elle se mit sur le coté pour les inviter à aller prendre place. Cela ne l’empêcha pas de se demander pourquoi elle venait, et pourquoi à deux. Le deuxième aurait été un homme, elle aurait pût supputer… Mais aucune chance que  deux femmes fassent un enfant ensemble.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Invité le Mer 22 Mar 2017, 01:56

Du coup, j'avais pas attendu longtemps avant de voir la fameuse psy... d'ailleurs je me demande si elle avait pleins de monde... genre, les gens ils assumaient d'être taré ou pas ? Nan parce que moi là, à cette période, j'assumais plus rien à ma vie hein... c'est un peu pour ça que j'avais fini là... entre autres... bon ok c'est pas pour ça c'est bon. DESCRIPTION ! C'tait une rouquine... voilà... nan j'déconne y'avait aussi le détail ultime, elle avait un de ces PIF mon gars ! 'ttendez... je sais plus si c'est elle... bon dans le doute on va dire que c'est elle hein. Après c'tait une meuf normale quoi... minuscule... comme pleins de meuf dans cette académie d'ailleurs ! ...Bon j'vais pas la ramené si j'avais pas poussée entre temps je s'rais encore bloquée en dessous du mètre soixante dix donc bon. Donc je continue, elle nous avait maté un bon moment avec Lilith en mode « Putain j'ai accueillis quoi encore », après le bonjour hein, y'a des gens y z'étaient bien élevés dans ce trou... dommage c'tait pas mon cas. Et après ça elle avait montré les paravents pour nous dire que y'avait un bordel pour qu'on soit à côté... alors j'annonce, j'avais pas dormis depuis un moment donc c'tait p'tête pour ça mais... j'avais tourné la tête en fronçant les sourcils vers Lilith et j'l'avais matée (Lilith hein pas la meuf) un instant avant de la reregarder et de rester bloquée pendant deux secondes entières en mode « Mais de quoi elle cause ? ». Au final j'avais juste hausser les épaules parce que c'tait sûrement pas important et j'avais fais disparaître Lilith... et là les gars j'vais vous avouer un truc... je s'rais jamais arrivée dans c't'endroit si j'avais pas... mon « problème » mais bordel si j'avais fini là et que j'avais toute ma tête... J'aurais jouer le jeu les mecs... et ça c'est un de mes plus gros regret dans la vie... ou alors c'est du méta... j'sais pas, mais faire genre tu sors avec une meuf qui flotte en permanence et qui est « à poil » h24 moi j'dis oui, trois fois oui, 'fin bref. Et après elle avait causé de bouffe... sauf que moi bah j'm'en battais les couilles de ça, j'suis pas venu prendre le thé mamie donc on s'calme direct !

Je veux rien.

J'avais pas dis ça avec un ton d'enculé avant qu'on m'incendie, que ça suffise pas et que je détruise le monde, juste mon monocorde habituel. Après j'avais juste suivis, qu'est-ce que je pouvais faire d'autres.... oui j'pouvais faire pleins d'autres choses mais non, j'étais pas là pour ça... en plus j'avais déjà assez d'emmerdes au cul... et c'est la moi de maintenant qui pense ça, pas celle d'avant... évidemment ce serait trop simple sinon. J'avais posé mon cul sur le fameux sofa... c'tait de sa faute, elle avait qu'à pas proposer, et j'avais bien pris le milieu t'sais histoire de bien avoir ma p'tite place... comment y z'appelle ça déjà... l'espace vital ? Bref, j'étais posey et j'avais mes coudes/avant-bras sur mes cuisses... ou mes genoux... ou la fin de mes cuisses, bref vous avez pigé. J'avais regardé un instant le sol avant de relever la tête vers la madame.

"Je vais pas perdre de temps, comme j'ai écris... je vous comprends pas... comment vous pouvez être aussi nombreux... vous acceptez consciemment d'être des esclaves de votre propre vie... vous avez rien a gagner puisque de toute façon vous mourrez tous... Pourquoi ? Pourquoi vous vous accrocher quelque chose d'aussi éphémère et inutile ? Vous arrivez à être fier d'allonger la vie de quelque chose d'aussi ridicule qu'un simple souvenir de vous. Plus j'essaie de vous comprendre plus j'ai l'impression que je perds la tête... quelque chose me dit d'arrêter, mais je veux comprendre la raison, comment des êtres aussi faibles d'esprit et fragiles ont pu en arriver là ? Vous dominez cette planète... et ce sont même pas les plus forts qui règnent... c'est complètement incohérent..."

Eeeeet j'me suis emportée dès le début... Bon alors le sang froid il est toujours en cellule d'isolement ? Ouais ? Bah ça se voit en fait, putaiiiiiiin... j'aurais jamais cru débiter autant de connerie d'ado émo goth pseudo suicidaire « paske la vi c tro dla mer2 »... oh wait. Bon après voilà, au moins j'étais pas une full émo parce qu'en fait... c'tait plus de la blazitude dans mon regard là c'tait de... l'animosité ? D'la détermination ? 'fin un truc dans le genre pour dire que j'étais intéressée par le sujet... p'tête un peu trop, si j'avais su à l'époque que jamais se poser de question sur la débilité de l'humanité c'tait la clé du paradis mental, putain je serais déjà partis assassiner des bébés chat sous un pont, dans l'eau, parce que le sang dans l'eau je trouve ça marrant. Et je la lâchais pas du regard les mecs, je la matait DANS. LES. YEUX. Comme si on était dans un western...sans les flingues après voilà, y paraît que certaines ont des yeux flingues et que quand si elles tirent en premier c'est foutu. 'tain par contre ma grande oui je l'appelle ma grande, j'ai je sais plus combien de balais j'ai maintenant donc j'ai le droit, j'sais que tu m'entends pas... déjà parce que t'es pas là mais surtout parce que t'es p'tête morte je sais pas mais désolé de t'infliger la crise d'ado...c'est pas ma faute, juré, c'tait même pas la faute de la moi de l'époque. Bon après voilà... puisque j'étais lancée bah j'avais pas fini ! Bah oui !

"J'ai essayé d'observer certains d'entre vous... les résultats étaient...incompréhensibles. Tout ce que j'ai compris, c'est qu'aucun d'entre-vous n'a de but, vous existez tous sans aucune raison... et quand vous vous en rendez compte... vous vous donner votre propre objectif, vous vous voilez la face et vous vous complaisez dans votre illusion..."

LES FLAMMES DANS LES YEUX LES GENS ! Et tout ça avec le regard sérieux ! J'étais même plus dans la déprime là... juste la fatigue absolue, 'fin ça et ce que j'ai dis dans le début de la phrase y'a deux secondes.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Eleonore Mac-Agosse le Ven 24 Mar 2017, 16:19

Bon! La deuxième personne flottant avec une peau noire semble être une manifestation de son pouvoir. Pff j'aie été nulle sur ce point là.
Éléonore ferma la porte et revint vers la patiente.
Voilà qu'elle pose sa place. Je ne sais pas ce qu'elle a à dire, mais je prend mon bloc note et là regarde être attentive. Elle est du genre dominante. Ces propos montrèrent plutôt qu'elle semblait perdue. Son regard soutenait le mien… Comme ci elle essayait de lire en moi. Quand elle finit, je me donnais deux types de réponses. Soit la traditionnelle crise d’existentielle. Non trop sérieuse. Je ne pense pas que cela soit la réponse qu'elle soit venue chercher. Que lui répondre ? La deuxième… et merde… Arrête de réfléchir et analyse.
La psychiatre relue ces notes. Elle reprit le regard de son invitée.

-Comprendre l'humain… Une chose que j'essaye de faire depuis des années. Pourquoi les gens vivent alors que la plupart ne connaissent pas le but de leur vie… C'est une des plus grandes questions de la philosophie. Qui sommes nous, pourquoi sommes nous là. Y a t'il un destin ? J'ai une vie de merde, pourquoi celle de mon voisin est mieux…. C'est vrai qu'il y a de quoi devenir fou. Ne dit t’ont pas que les psychiatres sont plus fous que leur patient ?

Quoi, c'est juste une pointe d'humour.

- Donc au lieu d'avancer comme les animaux, l'homme a décidé d'utiliser sa seule véritable arme : Sa façon de voir les choses. Il s'est regroupé avec des compères et lutte ensemble. Les forts protégeaient les plus faible. Quand à eux, ils aidaient les fort en pensant, ou en faisant des travaux autres. Les groupes se structurèrent et les plus intelligents ou rusé, à chacun de voir, comprit qu'il pouvait manipuler les forts moins intelligent que lui… Et à la fin de l'histoire, on en est arrivé à notre société. Plutôt que de voir leur vie, comme un passage sur terre, ils cherchent des buts, vu qu'ils sont « éduqué ». Mais actuellement, nous n'avons pas de vrais prédateurs hormis nous même. Plutôt que de jouer avec leur semblable à qui a la plus grosses capacité à survive, ils décident donc qu'ils sont là pour d'autres raisons. Cela les aident à avancer dans la vie.
Maintenant, pourquoi vouloir laisser des souvenirs de nous ? L'être humain a peur de la mort, la plupart du temps. Laisser des traces de son passage sur Terre est une façon de se voir accorder un sursit supplémentaire à sa vie. Une sorte d'immortalité par procuration.


Haussement d'épaules, comme si ce n'était pas sa façon de voir spécialement les choses

-C'est une façon de voir les choses. Après, il en existe d'autres. Certaines dont je ne soupçonne même pas l'existence. Mais existe t'il un élément déclencheur a cette question ? Où bien cette question vous est elle venue, comme cela ? Cela me permettrait certainement de mieux comprendre l'intention derrière la question.

Vous remarquerez la subtilité d'Éléonore. Elle ne lui a pas demandé quel était son pub. Après c'est normal. Elle n'avait pas envie de donner à la grande adolescente  une raison de se suicider.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Invité le Sam 25 Mar 2017, 02:49

Du coup j'avais fini mon speech de grande émo blasée, la psy avait pas perdu son temps non plus après. Elle avait répondu en mode full pro... 'tain tu parle d'une ambiance de merde quoi. 'fin elle avait tenté une p'tite vanne à la con mais voilà quoi... c'tait naze déjà parce qu'elle était là « Ouais mais t'inquiète pas ma p'tite, les psy aussi on est taré tout va bien ! » ...Ouaip après ça m'étonnerais qu'elle soit assez débilement tarée pour chercher à se battre contre n'importe qui pour un peu de fun mais bon... ou si elle entendait des voix aussi, un truc qu'était pas apparut depuis un moment mais ça c'est parce que voilà. DONC ! Blablabla, la réponse ? Bah elle savait pas non plus, elle pigeait pas les humains... bon déjà j'étais aussi avancée qu'avant hein donc le Rendez-vous avait commencé à me paraître inutile mais bon... z'avez vu c't'accent français de qualité supérieure ? Ouais j'me suis pas entraînée une seule seconde, j'sais je gère ma race. Après voilà quand je dis que ça m'avançait pas, c'est juste qu'elle avait confirmé que les humains c'tait des connards qu'avaient aucune forme de race et qu'en plus ils voulaient pas crever en étant oublié... mais ça je le savais déjà en fait... Ah oui moi mais pas elle... j'ai rien dis. Bah du coup voilà, en vérité dans ma tête quand j'ai entendu parler d'immortalité, j'avais commencé à rigoler parce qu'en fait, si Lilith avait pas mon corps comme point d'ancrage.... elle serait immortelle et aurait sûrement détruit une bonne partie de la planète depuis le temps. M'enfin bref, c'est là que la dame avait posé THE question et que j'allais devoir répondre un minimum sans devoir être prise en flag'.

"...Une fille... qui m'empêche de faire ce pourquoi suis née... j'ai dû la supporter pendant des années... mais j'ai réussis à m'en débarrasser... et dès que je crois que je suis libre, elle trouve encore le moyen de m'influencer... à cause d'elle j'arrive plus à me battre, la violence que j'appréciais commence à être... est déjà fade, ce corps tremble face à chaque combat, elle a détruit le seul et unique but que j'avais. Et par-dessus tout, elle refuse de me laisser disparaître... sa faiblesse a réussie à me corrompre et même quand je suis encore assez lucide pour avoir la décence de vouloir quitter ce monde, elle est un obstacle... alors j'ai cherché à comprendre, pourquoi elle tient tant à cette vie qui n'a aucun sens, pour elle plus que les autres. Ses jours sont comptés, je lui ai offert la possibilité de mourir... mais elle a refusé... c'est à cause d'elle que je suis là, à vous parler. Comment vous pouvez être aussi incohérent... Elle a pas peur de mourir, ça je le sais et elle veut pas non plus laisser une trace dans ce monde... Je la hais... elle arrive à vivre dans un monde sans aucun sens sans se poser de question... elle arrive à me dominer tout étant aussi faible, je veux me débarrasser d'elle définitivement mais j'y arrive pas."

Bon alors là j'vais m'écarter un peu du chemin pour donner mon avis hein. ET OUAIS CONNASSE ! TU PEUX PAS PIGER LYNN' MON GARS ! PARCE QUE T'ES PAS HUMAINE ! SALE NOIRE ! ET ÉVIDEMMENT QUE JE VEUX PAS CREVER PUTAIN COMMENT J'FAIS POUR ME TATANNER CONTRE DES MECS BALÈZES MOI APRÈS !? LA SEULE TRACE QUE MONDE AURA C'EST CELUI DE MON POING DANS SA GUEULE BRO ! 'tain c'est pas con ça... j'aurais dû faire ça l'époque en fait... MAIS QUELLE CONNE ! Bon on reprend, du coup j'vous raconte pas comment le serrage de poing était présent à partir du milieu de tout bordel de racontage de vie, limite c'tait comme dans DBZ quand Trunks trouve Gohan mort dans le futur et qu'il serre tellement les poings que ça saigne ça race mais quand même pas à ce point hein... en même temps que ça, j'avais plus regardé la madame dans les noeils, j'avais plus regardé dans le vide en parlant, un petit de sel dans la voix j'vous avouerais. MAIS J'AVAIS PAS FINI LES MECS !

"Comment vous pouvez expliquer ça... qu'une humaine aussi pathétique et faible qu'elle puisse m'empêcher de faire quoique ce soit... sans même lever le petit doigt. Je suis plus forte, plus rapide, toutes armes que vous avez créées ne peuvent rien contre moi... et pourtant chacune de ses paroles arrivent à me soumettre. Chacune de ses pensées m'influencent... même quand je suis libre... je suis son esclave."

CHACUN SON TOUR ENFOIRÉE ! T'nez bon les mecs... j'sais pas jusqu'où ça ira. Du coup ouaip, Ca fait tièp un peu, vous pouvez vous fout' de sa gueule hein, m'en fout c'est pas moi t'façon, j'sortirais pas des conneries aussi énorme moi mon gars. Et c'est daaaaaaaaans CETTE PARTIE ! Que j'avais commencé à serrer un peu les dents. Après voilà, j'avais totalement conscience qu'elle allait rien piger la bonne dame en même temps QUI VA PIGER LES PROBLÈMES D'UN PUTAIN D'ESPRIT DE JE SAIS PAS QUOI DE MES COUILLES QUI EXISTERAIT MÊME PAS SANS MOI HEIN !? Putain t'as de la chance tu m'entends pas Lilith, t'as de la chance. Ah oui Boss qu'est-ce tu fous ?
J'ai l'impression de foiré tout ce que j'écris putain de merde...
Mais on s'en bat les couilles mon vieux, au pire... voilà ! Comme dirait un mec que je connais pas, MAIS QUI PEUT ME STOPPER ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Eleonore Mac-Agosse le Jeu 30 Mar 2017, 17:03

Cette fille était folle. Enfin selon les normes humaines. Elle souhaite se suicider, se battre et elle vient raconter cela à la Psychiatre ? Oulla, L’Académie Tsuki commençait à vraiment devenir amusant. Les cas bizarre se succédaient et ne se ressemblaient que rarement. Bon recentrons nous sur la demoiselle. La fille en question doit être la manifestation de son pouvoir. Ou alors, comme l'apprenti magicienne Leika la zéro d'Ys, elle n'était qu'une manifestation de celui ci.
Bon relecture de notes, histoire de faire genre, ou pas. Non, commençons par des choses simples.

- Si j'étais un certain psychiatre que je connais, je me gratterait la barbe en murmurant des intéressants en continu.
Premièrement, la violence n'est pas un but. C'est un moyen. Alors quel est donc votre vrai but. Posez vous cette question, jeune demoiselle.
Deuxièmement si cette personne, sans un mot, à une telle influence sur vous, il y a trois solutions.
-La première consiste à dire qu'elle est charismatique.
-La deuxième que vous êtes sous le coup d' un effet Syndrome de Stockholm. Dans ce cas, cela se soigne.
-La troisième est que cette personne est une partie de votre subconscient. Je ne dis pas que vous l'avez imaginez ou quoi que cela soit d'autres. Vous vous êtes résolu, inconsciemment, que sa façon de voir les choses est la bonne. Et à chaque fois que vous allez contre, vous culpabilisez car votre subconscient vous renvoi son image et avec sa façon d'être ou de vouloir que vous soyez.
Troisièmement, je vous cites  "Elle a détruit le seul et unique but que j'avais". J'ai dû avoir une demi douzaine de buts dans ma vue. J'aie fait carrière, je me suis mariée, j'aie terrassé un dragon, au sens figuré de la figure de style. Actuellement, j'aide dans une école… Certes des objectifs insignifiants, mais des objectifs quand même.
Ce n'est pas parce qu'on a murée la porte que je ne sais pas comment sortir de cette pièce. On peut par exemple passer par la fenêtre… Ou défoncer un mur avec les éléments présents dans la pièce. Perdre un but n'est pas un fin en soit. C'est un objectif parmi tant d'autres. Si on est pas capable d'évoluer


Pose. Expiration bruyante. Éléonore secoue la tête et d'une voix plutôt lasse.

Enfin oublie la dernière phrase. Je ne vais pas la finir. Mon but n'est pas de te dire quoi faire actuellement. Mais en finir avec la vie est une chose peut acceptable. Beaucoup n'ont pas la chance de vivre.
Pour finir cette longue répartie, je souhaite que tu ne sous estime pas les humains. Avec ou sans pouvoirs. J'aie connue une personne très forte, super intelligente, avec toujours trois ou quatre longueurs d'avances, qui se croyait Maître du monde. Sauf qu'Actuellement, ce super vilain pleurait si il le pouvait. Il est juste dans le coma, battu par une personne pourtant bien plus faible que lui. Pour ne citer que cet exemple.


Elle continua avec un ton plus sûr, comme si elle s'était reprise.

Avant de vous laisser poursuivre et précisez votre pensée, j'aimerais savoir si je parle bien toujours à Mademoiselle Raven Lynn, ou bien à la personne couleur noire ténèbres qui était avec elle en rentrant, ou bien à une troisième personne utilisant ce corps ? Car si la personne à qui je parle est bien celle devant moi, je ne vois pas comment elle peut ne pas être humaine. Ah moins que votre pouvoir vous immunise à tout ?

La psy se demanda pourquoi elle avait lâcher cette dernière demande. Elle était quasi sûre qu'il s'agissait bien de la fille devant elle qui lui parlait. Peut-être que son subconscient avait enregistré quelque chose… Elle n'en saurait rien, tant que Lynn n'aura pas répondu.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Invité le Lun 10 Avr 2017, 00:51

Ouais c'est ça ! Fais genre tu relis tes notes parce que tu sais pas quoi dire devant cette connasse ! COCKBLOCK LÀ ! ELLE MÉRITE ! N'empêche, me demande ce que ça fait en vrai de voir des gens raconter des trucs que tu pige pas comme si c'tait acquis pour tout le monde... 'ttendez c'est pas ce que je fais tout le temps ça ? Hum... Bon bref, ça se voit que je suis plus dans le bain en fait ? Bref... j'dis trop de fois bref, tout ce que je peux dire c'est que le côté dark de ma force, elle est salé parce que j'la mesmérisait avec ma puissance psychologique... ou alors c'tait parce que j'étais débile... c'possible hein ! 'fin si j'tais j'aurais pas pu... ah merde j'peux pas le dire, c'est un spoiler... bon j'ai rien annoncé d'important donc ça passe. La psy, elle était chaude, elle était en mode « On va voir ça simplement ma gueule, y'a plusieurs chemins c'est quoi le tiens ? Prends toi en main c'est ton destain ! » Eeeeet.... swagneto Boss !

"La violence pas un but... Hahahaha ! Vous réfléchissez avec votre perspective humaine, c'est pas grave, vous pouvez pas comprendre ce que vous vivez pas. La violence c'est mon but, il sert pas un intérêt, c'est... c'était ce pourquoi je suis née... ou peut⁻être que j'ai choisis le mauvais mot... je devrais plutôt dire, destruction... qui sait. Vos solutions sont toutes fausses, je suis pas affectée par son charisme... si elle en a, ne suis victime d'aucun syndrome... et j'apprécie pas ses actes... sa façon de voir les choses... et la même que la mienne... excepté qu'elle m'a toujours empêchée de réaliser cette vision... C'est... incohérent ! … Encore une fois, vous parlez de votre expérience humaine... mais vous êtes pas née avec un but... vous êtes exactement ce que j'ai décris, vous vous êtes donnés un but et vous avez voulu l'accomplir pour ne pas vous rendre compte que votre vie n'a aucun intérêt. En ayant moins d'expérience que vous, j'arrive à une conclusion bien plus logique... et pour suivre votre exemple, ma pièce a aucune fenêtre ni aucun mur destructible, seulement une porte bloquée par elle..."

Bon en fait là... dans sa partie de la causette, elle avait reprit sa respiration... oui je m'imagine des gens parler sans respirer juste pour le fun, ça pose un problème ? Tout ça pour dire que bah... la meuf... 'fin moi... qui est pas moi... putain faut que je me trouve un nom de code... ALLEZ ! AUCUNE IMAGINATION ! Lynn' Black, les vrais références, les vrais sauront ! Mais j'vais juste rester avec Black parce que c'trop long sinon. Donc Black avait pas fini vu qu'elle comptait répondre à touuuuut l'univers... putain de merde. Ah oui, elle avait demandé de pas sous estimer les humains... ouaiiiis tu cause un peu à Black là, du coup c'est un p'tit comme si tu disais à Hitler de pas sous estimer les juifs... il va juste te rire à la gueule et les génocider trois fois plus vite... bon là au moins y'a pas de génocide qui allait arriver mais bon.

"Votre soi disant maître du monde... c'était juste un débile comme un autre qui avait juste assez pouvoir pour se croire supérieur alors qu'il était juste le haut du panier des insectes... mais le plus puissant des insectes, reste. Un. Insecte."

Regardage droit dans les yeux, sériositude lvl mille et tout, Black elle déconnait zéro mon gars, genre c'tait là en mode « Come with me if you want to live »... putain je raconte de la merde... Bon bref, j'déconnais plus là, ranafout' ET LÀ ! Elle, la psy, elle avait lancé les hostilités mon gars sûr, truc de guedin mon frère. Elle a lancé le sujet de. MALADE ! Et ma réponse ? Bon va falloir que je le fasse en mode dynamique donc si vous pigez pas bah... démerdez vous.
Ou dites le, c'est plus simple.
'tain Boss nique pas mes effets comme ça là ! Du coup ouais, j'avais pas quitté la madame du regard et je lui répondais en même temps. Black avait sortir son autre elle... donc en fait Lilith était dehors... bordel de merde t'sais quoi j'vais arrêter avec ce Black de merde hein, je me paume juste trois fois plus. Donc j'avais fais sortir Lilith et je l'avais faite traversé les paravents en la suivant des yeux... c'est le nom ? Donc on la voyait plus et quand je dis traverser c'est pas bourrer les trucs pour les renverser soyez pas con, elle était passée en étant dématérialisé...
Pour ceux qui savent pas, Lilith peut se rendre immatérielle tout en restant visible et aucun indice qui rend le truc compréhensible, c'est un fantôme... en mieux quoi.
...T'étais obligé d'expliquer ? Bref c'est comme il a dit donc on la voyait plus j'disais. Et j'avais commencé mon bordel.

"Peut-être que je suis celle qui est devant vous..."

Et là TRANSFERT ! J'avais échangé ma place avec Lilith, j'étais derrière les paravents et Lilith sur le fauteuil, même position et tout... bon après là c'tait un des ronds blanc qui fixaient la psy mais voilà. Perso, j'étais dos aux paravents, les bras croisés... et oui pour ceux qui sont débiles, ma voix venait toujours de moi pas de Lilith...

"Peut-être que c'est moi..."

Et RETRANSFERT ! J'avais repris ma place et j'avais fais v'nir Lilith à côté de moi en la faisant prendre l'exact même pose et on matait toutes les deux la madame... bon j'avais dû faire de la place... mais voilà.

"Peut-être que c'est ça... Lynn'. Je sais ce que je suis et je suis pas humaine... je suis plus que ça. Alors quelle conclusion vous en tirez... humaine ?"

… Euh... euh... Boss ça c'tait passé comme ça vraiment ? J'ai l'impression que j'invente des trucs...
Bah oui... 'fin oui t'as rien inventé.
OUAAAH LA PUUUUUUTE ! C'EST EXACTEMENT CE QUE J'AURAIS FAIS BORDEL ! Alors oui j'sais que la psy pouvait pas le savoir ça mais meeeerde ! JE SAIS ! J'étais un p'tit peu la maman de Lilith tout ça parce que des trucs et des machins sont arrivés, la table d'opération tout ça MAIS ! Je suis toujours surprise de repenser à ça en vrai, genre elle me connaissait trop bien... je suis émue bordel... je crois que je commence à l'aimer encore plus... LILITH VIENT LÀ GRANDE FOLLE ! FAISONS DES BÉBÉS DESTRUCTEURS ET... et ah oui c'est vrai... Bon bref, elle a sortit une Lynnerie... j'aime beaucoup, j'donne un neuf sur dix... le point en moins parce que c'tait pas moi voilà, je rage ap' niquez vous. 'tain en plus, elle en fait des caisses et tout... j'en peux pu... elle me vole mon travail bordel... Le mot de la fin c'est qu'en fait la psy non plus elle est pas humaine ème dé ère... 'fin pas dans le sens où je l'entends quoi.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Eleonore Mac-Agosse le Jeu 13 Avr 2017, 20:55

-Bien. Donc vous n'êtes pas Humaine, vous êtes née pour la destruction. Et un insecte arrive à vous contrôler, malgré vous. Laissez moi quelques secondes, le temps de changer ma façon de pensée humaine.

Éléonore regarda ses notes, et analysa les dires. Une façon non humaine de voir les choses. Est ce que l'on demande à une fourmi comment vivre ? Comment expliquer le gigantesque par rapport au petit. Il fallait un exemple qui ne parlait pas d'humain… Peut-être que… Oui, cela pourrait fonctionner.

-Désolé pour l'attente. Tu as été crée pour détruire… je sais, je me répète. Donc tu es là pour changer les choses. Car la destruction… Non, car tu est la destruction et la démolition. Si on était dans l'univers informatique, tu serais un virus. Certes, c'est petit, mais c'est souvent créer pour faire des dégâts, amener à embêter les gens . Mais tes concepteurs n'ont pas voulut que tu sois libre de faire ce qui te souhaite. Alors, il t'ont collé un petit programme de contrôle. C'est chiant, emmerdant, on a envie de lui claquer le code….. mais bon.. on peut pas. Cela sert à ça. Chez les humains, ma lois en fait office. On peux la violer, mais si elle le remarque, elle nous neutralise.
C'est pareil pour les gens ici. On est supérieur aux humains de la ville d'à côté ? Sans aucun doute. Mais si on est obligé de garder le secret sur nos pouvoirs, c'est car les humains sont des anti virus près à résoudre le problème qu'on risque d'être. Les détruire reviendrait à nous détruire en même temps.


Éléonore posa son dialogue et se prit une des tasses sur la table. Elle utilisa son pouvoir pour la remplir. La boisson lentement montait dans le récipient. Il lui fallut pas loin de 15 secondes pour faire cela. Elle porta ensuite la tasse à ses lèvres, laissant « Lynn » réfléchir à l’exemple donner. En espérant que l'informatique ne lui était pas inconnu. Sinon, il lui faudrait un autre exemple, et… Elle en avait pour l'instant aucun en tête. C'est pour cela qu'elle réfléchissait en buvant une bonne tasse de thé à bonne température.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Invité le Ven 14 Avr 2017, 21:17

Du coup la dame elle était là, « Mouiiiii je vais penser comme autre chose qu'une humaine mouiiiii j'me fous complètement de ta gueule mouiiiiii j'suis une sous race comme les autres en fait du coup je peux pas penser autrement que comme j'ai toujours été habituée à réfléchir du coup en fait c'est biaisé donc c'est d'la merde »... Bon après à l'époque je m'en battais allègrement les couilles avec un hélicoptère malgache, quoi pourquoi ? Bah parce que je me foutais aussi de sa gueule donc œil pour œil met le feu aux mémés avec l'eau du bain. Allez assez de random pour ce paragraphe tiens, donc elle avait parlé de changer de méthode penser comme j'ai dis mais... non meuf, ça marche pas comme ça m'enfin bref. Du coup pour expliquer un peu... bah je pensais pas avoir été créée pour détruire... j'ai été créée tout ça... et mon but m'est arrivé naturellement en fait, c'tait un pas un grand dessein donné par l'ultime créateur de la muerte, c'tait juste, ch'uis arrivée, et dans ma tête ça disait « Bon bah on va exploser tout ça un peu ! » automatiquement c'tout... et en ça elle se gourait la madame et ça me faisait un p'tit peu marrer intérieurement parce qu'elle réfléchissait toujours d'un point de vue humain... BON APRÈS C'TAIT DUR DE PARLER AUTREMENT QU'AVEC LE SEUL POINT DE VUE EXPRIMÉ DEPUIS LA NUIT DES TEMPS C'EST BON FERMEZ LÀ ! Et faut pas oublié les mecs... FAUT PAS OUBLIÉ ! Un truc essentiel ! Je me laisse la parole mon gars ! Azy ma grande, explique les bails.

"Les humains ? Des anti virus ? HAHAHAHAHAHAHAHA ! DES ANTI VIRUS ! (Longue expiration pour récupérer du rire ici) Les seuls « anti virus » un minimum compétent de ce monde, c'est Deviance... et devinez qui a fait appel à des élèves de ce trou pour réussir un de leurs coups foireux ? Vos humains ne sont même pas capable de se protéger d'eux même, si les débiles qui vivent ici réfléchissaient cinq secondes, on serait déjà soit maîtres de ce monde, soit intégrés... mais ils préfèrent être des martyrs, ils veulent qu'on les plaignent, ils attendent de subir les prochains événements en sachant que ça arrivera mais espérant que ce sera la dernière fois. Vous pensez qu'on m'a collé un limiteur... mais... vous m'avez fait me rendre compte de quelque chose je vous dois au moins ça. Et enfin, vous parlez comme si la fin était un problème, quand on a atteint son but, on a plus aucune raison de vivre donc on disparaît."

MAIS ÇA TON ESPRIT DE PETITE HUMAINE PEUT PAS LE PIGER VU QUE « LA MORT C'EST MAAAAAAAAAAAAAAAAAL »... Oui ça voulait un p'tit peu dire ça... 'tain mais je la respectais tellement pas en fait... ça m'évoque des sentiments contraires. Ah oui et j'annonce, je l'avais laissée finir son p'tit coup de tasse hein, elle faisait genre « Wesh j'ai gagné tu vas répondre quoi ? » du coup fallait lui laisser son p'tit moment... c'est plus jouissif de détruire de la satisfaction quand elle a déjà été un peu savourée, ça nique deux fois plus le moral. Et aussi... elle m'avait un peu remonté le moral... à croire que j'avais juste besoin de causer MAIS j'en avais pas fini avec elle donc voilà.

"Au final... je comprends que vous êtes bel et bien comme eux... mais je n'arrive toujours pas à vous cerner... Tout ce qu'on a fait c'est dériver sur moi pour arriver à la même conclusion... excepté que vous pensez que je suis explicable avec votre logique."

C'est un p'tit peu aussi mon cas ma grande mais on m'en veut pas, je suis supérieure tout ça. Du coup j'en parle que maintenant mais j'avais lancé un p'tit susucre sur Deviance, savez... le truc pour lequel j'ai bossé sans le savoir au début mais je suis restée parce que LE PAWAAAAAAAAAAAAAAA et parce que j'avais pas besoin d'avoir de race puisque j'avais pas de pote ! ET OUI LES MECS ! C'EST POUR ÇA QUE J'AI PAS POTE ! PAS DE POTE = PAS DE RACE = PAS DE REMORDS ! HAHAHAHA ! JE SUIS UN GÉNIE LES MECS !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Eleonore Mac-Agosse le Ven 14 Avr 2017, 22:09

Déjà qu’Éléonore avait faillit avaler de travers en entendant Déviance… mais elle resta professionnel devant ce mépris affiché pour les humains qu'avait « Lynn ». La conclusion fut plus marrante. Cette chose ne comprenait donc pas l'humanité semble t'il. Pas plus qu’Éléonore la comprenait. C'était pour cela qu'on arrivait jamais à faire de vraies paix.

Elle reposa sa tasse et adressa à sourire chaleureux à son interlocutrice. Elle ne relue même pas les notes. Elle savait quoi, comment répondre aux attentes de cette personne.

-Je vois que vous commencer à comprendre les limites de ma profession. J’admets que ce sont aussi les limites de la race humaines. On détruit ce que l'on ne comprend pas, ou bien on essaye de le faire rentrer dans un moule.  Mais si une fois notre but atteint, on doit mourir… Je suis née femme, donc partie de l'espèce humaine reléguer souvent à la reproduction. J'aie eut Trois enfants. Je ne peux en avoir d'autres sans risques pour ma vie. Donc je devrais mourir car j'aie accomplit mon devoir, ce pour ce que je suis née ? C'est à dire perpétuer mon espèce ?

Puis ne déforme pas mes propos. Nous, humains, sommes peut-être des anti-virus. Mais nous sommes surtout, le plus gros virus pour cette cellule nommée Terre. Sache que chaque chose n'est ni totalement bonne, ni totalement mauvaise. On fait bien des anti venins à base de ce même venin qu'il doit combattre.

Pour ce qui est de Déviance, je sais juste qu'il s'agit d'une société ayant mené une attaque contre l'académie. On a pas prit soin de me mettre au courant de leur existence en m'embauchant, ni même des tenants et aboutissants de cette société.

Pour ce qui est de se dévoiler, je te renverrais aux comics X-mens. Plus précisément sur l'histoire de l'institut Xavier. C'est comme au début du siècle dernier pour les homosexuels. Le fait de l'annoncer faisait qu'on vous mettait au ban de la société, et que se vengeait des maux de la société sur vous, car vous étiez « différents ».  Il y a environ trois cents ans de cela, ce corps


Désigne le corps de Lilith

-aurait encourut de graves séquelles car elle était différente physiquement. Ce n'aurait été qu'une esclave sans droit d'exister autre que servir. Une personne que même le dieu de ses gens ne reconnaissait pas l'existence. Ce n'est pas pour cela que quelques uns des messieurs la maltraitant, ne voudraient pas prendre du bon temps avec… Mais si dans les faits, c'était considéré comme le faire avec des animaux.

Tiens, je vais vous posez une colle à mon tour. Une question difficile à détruire et encore plus à résoudre. Une question concernant les humains et leur ambiguïté.
Que veux dire le concept humain de normalité. Que veut dire être normal dans la société humaine ?


La psychiatre laissa le temps à la chose de lui répondre. Elle en profita aussi pour reprendre son souffle. Son dépit avait été quasi continu, mais sans haussement de ton ou empressement. Un peu comme un professeur qui lâchent les dernières explications afin  que les élèves puissent tout avoir avant la sonnerie de fin de cours.  Non pas que la séance approchait de sa fin. Elles avaient encore le temps. Peut-être qu'Éléonore lui parlerait de Lavoisier... Un sujet très intéressant dans son cas.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017, 04:39

Bon, là on rentre dans la partie où en fait je disais toujours des trucs à la psy mais moi je commence à plus savoir quoi dire pour commenter, parce qu'en fait bah on f'sait rien de nos vies à part causer, causer et encore causer, après voilà c'tait pas totalement chiant (en fait si mais le dites pas au boss) parce que ça f'sait réfléchir la Lilith... non j'déconne en fait, elle se servait de ma mémoire pour tirer des conclusions avec son complexe de supériorité de merde là et basta, elle te sortait la réponse direct en mode full impro et tu te démerde avec, t'façon nique ta mère, elle a plus raison que toi... En fait c'tait... bah c'tait une gosse... c'est ce qu'elle est en fait aussi, elle doit avoir quoi... quelques années de vieillesse ? Et la meuf qu'elle pépom c'tait une putain de gosse immature... PUTAIN MON ÉVOLUTION EST COHÉRENTE ! OUAIS ! JE SUIS TROP COHÉREN- ah oui non, je brise pas le 4eme mur pardon. Donc oui la psy elle avait dit quoi, bah elle avait des trucs genre elle a causé de sa condition de femme, des X-men, du fait qu'elle s'tait faite baisée par l'académie qui lui avait pas dit que des connards surpuissants pouvaient foutre la merde de temps en temps... en même temps c'tait pas tellement un bon marketing donc bon. Bref voilà ma pitite réponse !

"Vous me demandez de pas déformer vos propos mais vous déformez les miens... ou plutôt vous comprenez pas ce que je veux dire. Procréer c'est pas votre but, c'est un but que la société dans laquelle vous vivez vous a attribué, vous l'avez accomplit, bravo à vous mais ça prouve qu'une chose : vous savez obéir à un souhait collectif, c'est tout. Pour être clair... c'est un but qu'on vous a donné... pour aucune raison valable, la survie de votre espèce est plus vraiment d'actualité, vous pulluler dans tous les recoins de cette planète, vous comme les autres humains n'avez pas de but, c'est pour ça je suppose que votre société à voulu forcer cette idée de procréation dans vos crânes. Pour prendre un exemple concret, si on vous mettait dans un bâtiment vide sans rien vous dire, vous auriez aucune idée de quoi faire dans cet endroit, vous avez aucune raison d'être là. Si je suis dans la même situation, je sais que je devrais détruire le bâtiment à la seconde où je serais apparue dedans.
Et évidemment qu'ils ne vous on pas renseignés sur les différents événements que ce tr... que ces imbéciles d'élèves ont affrontés, vous seriez pas venu ici sinon.
Je connais pas bien cette histoire de X-men, mais de ce que je sais, il y a deux camps, celui du chauve en fauteuil et celui du mec avec un seau sur la tête, l'un veut apprendre aux élèves à maîtriser leur pouvoir avant qu'ils ne s'intègrent aux humains et l'autre veut s'intégrer par la force ou régner... j'ai oublié. Devinez quel camp je supporte. Je vais encore prendre un exemple plus concret... je suppose que vous avez déjà vu des personnes noires dans la rue n'est-ce pas ? Vous pensez qu'ils en sont arrivés là avec des écoles pour leur apprendre à être de la même couleur que ceux qui les persécutaient ? Et quand bien même vous, humains avec des pouvoirs, ne sont pas la même affaire... qu'est-ce qui vous empêcherait de forcer le passage pour vous faire entendre et ensuite vivre en paix ? Si vous vouliez accomplir ne serait-ce qu'un seul de ces objectifs, vous l'auriez fait depuis longtemps.
Pour mon corps
(Je parlais de Lilith hein pas de mon magnifique boule en chair et en muscle), je pense plutôt qu'ils auraient été intelligent... et aurait fait de moi leur dieu. Ce corps est bien plus résistant que n'importe lequel de vos petits humains fragiles aussi puissant soit-ils, je les aurais écrasés et je serais leur divinité et quand bien même ils auraient tenté quoique ce soit contre moi d'une façon ou d'une autre, ça aurait été inutile, ce corps n'a rien d'humain à part l'apparence, pas d'orifice, pas d'organe, seulement une puissance écrasante et impossible à stopper."

Oui je cause beaucoup aujourd'hui... je sais c'est pas dans mes habitudes mais la dame avait amusée la Lilith visiblement... pour le peu de fois où elle sortait vraiment sans passer dans ma tête hein, on va pas lui jeter des cailloux ! ….SI CAILLASSEZ LA CETTE PUTE ! ELLE A VOLÉ MON CORPS PENDANT PAS LONGTEMPS ! NIQUEZ LUI SA MÈRE... non pas sa mère parce que techniquement c'est moi MAIS NIQUEZ LA ! Bon après elle a commencée à causer de normalité, la psy hein pas moi et là j'annonce, ELLE A PIOCHER DANS MON OPINION À MOI (En rajoutant son je m'en foutisme dans l'équation et là j'cause de Lilith pas de la psy) ! ELLE A TRICHÉ ! CARTON ROUGE MONSIEUR L'ARBITRE ! Aller on envoie la suite.

"La normalité... la réponse la plus simple est qu'elle existe pas, un lion se demande pas si un autre lion borgne est normal, seulement vous, êtes arrivés à vous poser cette question, parce que la normalité vous permet de créer un groupe, une meute et par la même occasion d'exclure tout ce qui est différent de vous, plus fort, plus intelligent peu importe parce que vous avez peur. Paradoxalement... vous agissez comme des animaux... tout en réfutant en être. C'est pour ça que cet académie existe et chacun des insectes qui vivent ici le savent parfaitement, mais ils se terrent parce qu'eux aussi ont peur, peur de quelque chose qu'ils pourraient facilement éradiquer. C'est ça que vous vouliez entendre ? Et avant que vous le disiez oui c'est mon opinion, je n'ai pas assez de temps à perdre pour vous dire seulement ce que vous voulez entendre."

BOOM ! BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOM ! Allez tu vas répondre quoi ! TU VAS RÉPONDRE QUOI ! ON S'TAPE UN RAP BATTLE MAINTENANT, ICI ! APRÈS CA FINIT EN CISEAUX ! RANAFOUT' ! Nan vraiment j'ai rien à dire en fait.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Eleonore Mac-Agosse le Lun 01 Mai 2017, 18:31

Bons arguments, et une bonne compréhension de l'ensemble. Oui la normalité n'existe pas. C'est un outil crée par les humains afin de rationaliser les choses et mieux les comprendre. Car l'humanité à souvent peur de ce qu'elle ne connaît pas et qui peut être aussi puissant qu'elle, voir plus.
Si on me faisait apparaître dans un immeuble vide, je l'explorais afin d'en prendre possession et parce qu'ensuite , il pourrait se relever utile pour ma survie.
Être Dieu, est impossible, même pour toi. Le principe de Divinité est une création humaine pour expliquer ce qu'elle ne comprend pas. Actuellement, cela sert aussi d'excuses à beaucoup de choses. Après, tu es, si j aie bien compris, en possession de ce corps créer par des humains. Donc, cela peut faire de toi une divinité. Ce n'est pas parce qu'ils ont crée une déesse de la destruction, qu'ils voulaient que tu détruisent tous. Après, je pense qu'ils seraient plus à même de te répondre, mais si, elle a le pouvoir de te faire hésiter, de ne pas te laisser tout détruire comme tu le souhaiterais, c'est peut être que tu n'est qu'une divinité protectrice, chargée de la protéger et détruire ce qui vraiment risquerait de la tuer.
Enfin, ce n'est qu'une supputation encore. Il n'est pas facile pour moi de répondre à ta question primaire sans m'appuyer sur certains de tes propos que je tronque par ma pensée d'humaine.
Je vais m'avouer vaincu sur ce point. Changer ma façon de pensée n'est pas aussi facile que cela. Je pense que les seuls personnes capable de te donner des réponses sont ceux d'ayant fait naître. Et encore, je ne sais même pas si ce sont des humains, s'ils ont pensé à cela en le faisant. A l'origine, Einstein a étudié l'énergie atomique afin d'apporter une avancé à la science humaine. Pas pour la détruire comme le font les bombes crée à partir de ses travaux.


Lilith 1- Éléonore 0,5… Comment cela le .5 ne compte pas. Bon d’accord, je recommence.
Lilith 1 – Éléonore 0,0. L'être devant elle avait raison sur beaucoup de points. Elle avait contré ses arguments de façon judicieuse et très clairement était voué à la violence et la domination plutôt qu'au consensus. Elle pouvait être dangereuse ou être sous le contrôle de la personne dont elle contrôle le corps. Quelque soit le véritable pouvoir de la jeune Lynn, cet être serait sûrement un fardeau pour sa vie à elle. Mais Le fait que cet être cherche à comprendre n'en fait pas une arme bête et disciplinée. Il devait y avoir possibilité d'en changer la « programmation ». pas sûr qu'elle soit la plus qualifier pour le faire.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Invité le Lun 08 Mai 2017, 08:48

Allez les mecs, on est de retour après une semaine... nan je déconne en vrai je sais pas combien de temps j'étais pas là mais bref ! Aujourd'hui j'annonce c'est la clôturation de cette histoire ! Ouaiiiiiiis vos gueule maintenant. Du coup Lilith avait littéralement cloué le bec de l'aut' là... et pourquoi elle s'est laissée faire bordel... Bon après voilà... c'est pas qu'elle avait UN P'TIT PEU pioché dans mon avis pour voir et voir si c'tait bon, oui voir et voir, mais quand même hein HEIN !? Enfin bon du coup, elle était contente la connasse... bordel heureusement que son p'tit show avait duré que le temps de cette séance de psy... 'fin un peu avant en fait mais osef j'ai pas raconté ça . Ah merde j'ai spoilé, meh, démerdez vous t'façon personne lit non ?
Ch'ai pas, on s'en fout.
Exactement donc techniquement je pourrais violer cette bonne dame sur le champs que personne le saurait en fait... ce serait pas une histoire fidèle à la mienne mais ce serait drôle... pas comme Dragon Ball Evolution quoi. Enfin après voilà, j'vais pas le faire mais bon... ALLEZ SI ! Nan j'déconne, Lilith avait un putain de sourire de la victoire sur sa face.. oh bordel elle était fière de sa connerie, elle avait même oublié sa question de base jusqu'à ce que la madame lui rappelle et encore, elle s'en battait les couilles maintenant. 'fin la réponse officielle c'tait pas ça évidemment.

"… Il est grand temps d'arrêter. J'ai ma réponse en fin de compte, vous n'y avez pas répondu mais vous y avez contribué, sentez vous honorée, vous venez de participer à l'expansion de ma connaissance sur ce monde. Pour revenir rapidement sur vos paroles, si j'étais une divinité protectrice, on ne lutterait pas pour reprendre le contrôle de ce qui m'appartient mais... vous avez raison, elle a le pouvoir de me faire hésité, de me retenir, ce qui signifie une chose simple... je n'ai pas atteint la totalité de ma force. Vous dites que bien qu'ils aient créer la destruction il ne souhaite pas que ça se produise ? Mais ils m'ont tout de même engendré... et n'ont pas pu me contrôler autrement qu'avec cette fille. Ca implique une seule et unique chose... il n'y a qu'un seul obstacle, une humaine et tout ce que cette humaine peut être ne sera rien de plus qu'un insecte que j'écraserais avec plaisir. Mais pour l'instant, je vais seulement partir et qui sait, quand on se reverrait, cette fille aurait peut-être totalement disparue."

Et c'est comme ça que j'ai eu ma chemise... wait non c'est pas le bon script. C'est comme ça que je me suis barrée de la salle en mode drop de mic, toute fière comme une gamine... bon ok p'tête pas mais pas question que je badassifie cette connasse... en plus elle était en mode « Ouais j'vais prendre le contrôle » mais le lendemain on était remixée comme avant donc hein, nique bien sa mère. Ah oui et la vraie fin de la phrase c'était « Et vous vivrez certainement vos derniers instant dans ce monde ». Ouaip... darksasuke84 moi j'vous le dis... EEEEET C'EST FINI POUR CETTE HISTOIRE ! CEEEEEEEEEEEEEEEEEELEBRATE GOOD TIMES COME ON ! Allez le p'tit debrief de fin d'histoire comme d'hab'. J'ai raconté donc je donne pas mon avis, vous l'avez eu tout du long. Boss !
Déboîte moi le bras la prochaine fois que j'essaie de faire genre je sais développer des personnages.
C'est noté ! J'y manquerais pas ! Surtout si c'est pour me faire posséder par des enculés qui sont même pas capables de s'en sortir sans moi au final putain. Moi j'dis c'tait cool... bon par contre à lire vous vous démerdez hein, on a souffert pour le mettre en place, souffrez pour le lire.
Personne nous lit tout ça.
Ah oui ! Bah c'pas grave ! Allez, gros applaudissement pour madame la psy qui a supportée toute cette merde jusqu'au bout et faites lui des enfants dans les fesses ! Lynn' out !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humanité ça craint ? [Pv Eléonore Mac-Agosse]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum