Les blessures du passé (PV Eleonor)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Noa le Jeu 16 Mar 2017, 17:20

Rappel du premier message :

Je patientais dans la salle d’attente vêtu d’un simplement de mon jogging, d’un T-shirt, et d’un pull à capuche, le tout noirs, ornés simplement de quelque notes de couleurs du au logos des marque, ou de quelque motifs simpliste. J’étais assis, regardant le sol, cachant mes yeux derrière mes lunettes de soleil pour tenter de masquer mes cernes du à mes larmes de la veille et les mains dans les poches de mon pull.

J’ai longtemps hésité avant de me décider à prendre rendez-vous avec la psy. D’ailleurs aujourd’hui encore j’ai toujours cette boule au ventre. Devoir me confier à quelqu’un d’autre pour parler de mes problèmes n’était pas une idée qui m’enchantait en fait. Mais c’est quand une amis de Yasushi m’a retrouver à tenter de noyé mes problèmes dans l’alcool au point qu’elle a dû me ramener chez elle. J’ai compris que j’étais en train de me laisser bouffer par toute cette histoire et qu’il était temps que je réagisse. Sinon je vais très certainement perdre le dernier repère qui me reste à savoir Yasushi.

Le moment venu, la psychologue m’invita enfin à entrer. Après l’avoir brièvement saluer comme la dernière fois. Elle m’invita à m’installer en m’indiquant le divan, sur lequel je pris place en tailleur (n’ayant pas de chaussures je ne pense pas que ça poserais problème). Lorsque la psychologue me demanda ce que je voulais comme boisson je lui répondis du tac au tac

« La même chose que la dernière fois s’il vous plait »

Sans réellement y réfléchir. Elle me servit donc un thé accompagné de cookies au chocolat blanc. Aussi appétissant sois-t-il le nœud que j’avais à l’estomac m’empêchais d’avaler quoi que ce soit. Aussi bien liquide que solide.

C’est une fois cette échange de civilités terminé et que la professionnel se soit installer qu’elle posa finalement me la question fatidique, à savoir, les raisons de ma venus ici.

J’eus besoin d’un peu de temps pour trouver mes mots et être en mesure de lui répondre. Temps pendant lequel je n’avais pas cessé de jouer nerveusement avec mes mains qui étaient resté dans mes poches tandis que mon regard restait rivé sur le sol.

« Je ne sais pas exactement … c’est assez dure a expliqué et j’ai eu du mal à trouver le courage de venir en parler avec vous a vrai dire … disons que depuis quelque temps … j’ai l’impression que tout s’effondre autour, je ne sais plus … quoi pensé des gens qui m’entourent, ni si je peux vraiment leur faire confiance. Ce qui m’a fait avoir quelque débordement niveau comportement d’ailleurs …. En fait il y a des évènements s et des révélations qui … on rouverts de vieille blessures du passé. Passé avec lequel je pensais avoir tourné la page, mais qui finalement se sont révélés être plus lourd que je ne le pensais. »


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Noa le Mer 17 Mai 2017, 17:43

La psychologue me saisi le visage pour m'obliger a la regarder.


-Regarde moi. Tu n'es pas désolé. Si tu l'est, c'est que tu as volontairement provoquer cela.


C'est … une façon comme une autre de voir les choses … Ce pendant, sur le coup je ne fit que cligné des yeux pour manifester mon incompréhension. Par contre … la proximité physique entre nos deux visage était vraiment … déroutante !

- Bien, explique moi ce qui s'est passé en détail, ou je dis à Monsieur Parnassa la facture avec une note, comme quoi tu es devenu comme Edward lors de son voyage de noces avec Bella et que les meubles n'ont pas supporter ta brutalité. Je doute fort qu'il n'apprécie pas la plaisanterie et qu'il te demande des comptes personnellement.

Pas mal la menace …

Après m'avoir fourni une serviette et repris place sur les restes de son ancien siège la psychiatre m'invita a continué mon récit.


_ Depuis un moment déjà j'ai des moments d'absences. A chaque fois c'est pareil mentalement je ne suis plus las et mes rubans se manifestent par eux même. Ça m'est déjà arrivé trois fois. La première fois ça a été quand mon pouvoir s'est manifesté pour la toute première fois. Avec mon petit ami on cherchait a fuir des assassins qui l'ont pris pour cible. La dernière chose dont je me souvient c'est d'avoir vu l'homme tenir le pistolet en le visant et un coup de feu retentir. Après ça trous noir sur ce qui s'est passé. Tout ce que je sais c'est que les trois hommes ont été neutralisés car ils ne nous suivaient plus. Quand je suis revenus à moi j’étais devenus aveugler pour un petit moment. Et la première chose dont je me souviens c'était de sentir mon ami tiré sur ma manche.

La deuxième fois c'était face a celui dont je viens de vous parler et la troisième ben vous venez de la voir.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Eleonore Mac-Agosse le Mer 17 Mai 2017, 22:23

Que dire. Son état d'esprit semblait jouer sur son pouvoir. Et si il perdait le contrôle de ses émotions…
Le problème, est que même si il perds le contrôle de son pouvoir, ces absences ont quelque chose de problématique. C'est généralement un mode de défense pour faire oublier à la personne ce qui provoque cela.
Comment accéder à son subconscient ? L'hypnose ? Si je n'étais pas assez prudente, cela se retournerait contre nous en induisant en lui, ce que je souhaiterais que cela soit. Il faudrait un état proche du sommeil. Mais l faire dormir..

Elle regarda le mobilier d'un air désolé ;

Mauvaise idée. Si seulement, elle se souvenait de ses rêves. Attend ma belle !

-Monsieur Greenwich. Parlez moi de vos cauchemars en détail. Même ce qui vous semblerait anodin, tel qu'un trèfle à quatre feuilles, ou des choses du genre m'aideront. De préférences en ne commençant pas par ceux ayant vos anciens camarades d'écoles pour protagonistes.

Bon, cela ne sera peut-être qu'un coup dans l'eau. Mais cela valait la peine d'être tenté. On ne sait que peu de choses sur les changements de pouvoir. Son état ne vient peut être pas de son traumatisme ? Vivement qu'on invente les outils idéales en psychiatrie pour aider les patients. Cela éviterait pas mal d'erreurs, dont celles qu'elle même faisait dans cette séance.

Elle avait beau ne pas vouloir se l'avouer, cette attaque l'avait secoué aux tréfonds son âme. Cela lui rappelait de mauvaises affaires. Elle allait devoir se concentrer pour ne pas mélanger plusieurs affaires. Il lui faudra prendre garde à ne pas les utiliser pour émettre des opinions de cette époque.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Noa le Mer 07 Juin 2017, 15:14

_-Monsieur Greenwich. Parlez moi de vos cauchemars en détail. Même ce qui vous semblerait anodin, tel qu'un trèfle à quatre feuilles, ou des choses du genre m'aideront. De préférences en ne commençant pas par ceux ayant vos anciens camarades d'écoles pour protagonistes.

Je prenais le temps de réfléchir afin de trouver au mieux mes mots et surtout tacher de me remémoré chaque détails.

_ La plupart du temps c’est toujours la même chose … aussi bien que dans mes rêves que mes pendant mes pertes de consciences. Je suis dans un endroit inconnu. Tour est noir autour de moi. Et devant moi je vois un serpent géant … Entièrement noir, aux écailles hérissés et pointus. Comme une espèce de serpent Athéris …. Enfin en format XXL. Et des yeux violets étincelants. La plupart du temps il est dans une posture menaçante face à moi, le corps enrouler sur lui-même, dressé la gueule ouverte. Généralement ça ne dure jamais assez longtemps pour que ça aille plus loin. Je me réveil avant. Il y a juste eu une fois où j’ai fait une crise de somnambulisme il parait. Enfin c’est ce qui se dit mais je n’en garde aucun souvenir. Aussi bien de ce que j’aurais pu faire ou même de on rêve Mais il parait que je suis venus au dortoir émeraude….Maintenant que j’y pense … heureusement que je dors en caleçon et pas à poil ….

Enfin il me semble … j’ai un doute subitement …. Ça dépend de ce que j’ai fait juste avant Yasushi …. Vu qu’on n’a pas de colocs pour le moment c’est vrai qu’on en profite un peu …. Ho la honte s’il m’ont vu à poil.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Eleonore Mac-Agosse le Mer 14 Juin 2017, 16:34

Un serpent, un peu comme ses tentacules. Un rapport évident, même un peu trop. La psy chercha au fond d'elle même, mais pas facile, c'était un cas jamais rencontré. Il devait dominer ce serpent, cela ne faisait aucun doute. Mais comment ? En utilisant sa pensée ? En commandant vocalement ? On le domptant…
Par quoi allais t elle commencer. Surtout vu l'état du lieu, devais t'elle vraiment suivre ce chemin. Une force intérieure l'y encouragea vivement.

-Etrange cauchemar. Si c'est celui que vous venez de faire avec cette perte de connaissance, cela pourrait être lié à votre pouvoir. Comme pourquoi, je ne serais le dire. Je pense à une manifestation de votre pouvoir, tel que vous le voyez à la saint Patrick. Dans ce cas, cela peut venir du traumatisme du changement de pouvoir, ou bien le fait que ce nouveau pouvoir souhaite avoir son libre arbitre.

Elle soupira, ferma les yeux pour mieux se concentrer et continua.

-Cela peut-être aussi un symptômes de peur panique ou bien un rejet inconscient de cette chose dangereuse.
Je ne peut que vous conseiller de le combattre. Sortir de son étreinte en premier lieu et le soumettre en second. Il est une partie de vous. Une partie qu'il faudra soumettre, dresser ou bien apprivoisé.


Elle rouvrit les yeux.

-Enfin, ce n'est qu'une première pensée. Elle n'est peut être pas la bonne.
Par contre votre crise de somnambulisme à peut-être à voir avec autre chose. De mémoire vous n'avez rien à faire dans le dortoir Emeraude. A moins que cela soit là que se trouve votre petit ami ou un ami cher ?


Elle secoua la tête.

-Non, si on part du principe que tu étais sous influence du serpent, cela serait plutôt un ennemi.
Sachant que je part d'une supputation. Cela peut venir de tout autre part. De votre traumatisme d'enfants, ou autre chose du même genre. Faudrait que vous collègues de chambre écoutent voir si vous parler dans votre sommeil. Enfin, beaucoup de possibilités. Je vais suivre mon intuition et suivre la piste du serpent. On verra ou cela nous mène.





avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Noa le Dim 13 Aoû 2017, 11:14

Une manifestation de mon pouvoir ? C’est assez étrange comme théorie … et pourtant … ça tiens la route. Je crois me souvenir que la première fois que j’ai vu cette bestiole, c’était le fameux soir de l’accident …. Celui qui en théorie aurais engendré la « mutation ». Puis elle se met a me posé des questions sur cette histoire de somnambulisme. Je note qu’elle essaie en plus de savoir subtilement (ou pas) qui est la personne avec qui je suis en couple … je ne vois pas vraiment ce que ça vient faire la dedans …
 
_ Comme je vous l’ais dit … je ne garde aucun souvenir de cette épisode, mais je pense que si je serais entré dans la chambre de quelqu’un que je connaissais, que ce soit en bien ou en mal j’aurais été mis au courant d’une manière ou d’une autre … un truc pareil sa saurait forcément.
 
J’essayais de faire malgré moi preuve d’un peu d’humour, même si j’avais du mal à rire à l’heure actuel.
 
_ « Un rubis qui rentre à poil dans la maison Emeraude pour ce glisser dans la chambre d’un ou une de ces camarades, mais que va-t-il bien y faire ?! … Vous voyez le tableau ?
 
Puis je regagnait cette même expression depuis que je suis ici.
 
_ Mais vous avez déjà rencontré des personnes qui ont un problème similaire avec leur pouvoir ? Une capacité d’autonomie et qui prend le dessus sur le possesseur ?
 
Enfaite cette histoire commence devenir vraiment flippante …Tiens d’ailleurs maintenant que j’y pense ….
 

Enfaite … est-ce par votre passé d’enquêtrice vous avez déjà été confronté a des personnes qui dispose d’un pouvoir ? 


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Eleonore Mac-Agosse le Dim 13 Aoû 2017, 16:11

La psy remarqua dans la réponse de Noa, qu'il ne voyait pas pourquoi elle avait demandé cela. Elle hésita à lui parler d'une discussion avec une de ses patientes à propos d'un nain Tracassin.
Bon, il semblait avoir du l'humour et bien le prendre ; Une chose était sûre, il n'était pas là bas voir une conquête, même inconsciemment. Donc le serpent comme symbole phallique, on oubli.
Puis vint la question sur un pouvoir autonome. Pas facile à répondre. Je m'y essaya quand même.

-Pour répondre à vos trois questions … Oui je vois le tableau, c'est même pour cela que l'idée m'était venu. Le serpent est parfois un symbole phallique puissant. Et vu que je sais que vous avez déjà été dans certains dortoirs autres que celui des rubis… J'aie donc posé la question.
Pour votre deuxième question, oui et non. Je n'ai pas beaucoup de connaissances en pouvoir. Je ne suis pas non plus prof de pouvoirs, cela n'aide pas. J'essaye de dissocier psychiatrie/psychologie et pouvoir, même si je remarque que de plus en plus souvent, cela peut-être lié. Mais pour l'instant, vu qu'il n'y a aucun gros écrits sur le sujet, je tâtonne comme certains de mes collègues aussi.
Je pense avoir rencontré quelque cas, qui avec le recul, pourrait être lié à l'apparition d'un pouvoir que sa cible, enfin son propriétaire ne connaît pas.
Pour prendre un exemple que vous connaissez : Ker Ys.  Il ignore son pouvoir, pourtant il semble qu'une manifestation en partie invisible de lui le suit. Il l'appelle même Leika et la décrit comme un personnage de dessin animé.
Au début, j'ai cru à un trouble de personnalité lui faisant apparaître un ami imaginaire.  Mais les réponses de cette Leika m'ont plutôt orienté vers quelque chose qu'il ne contrôlait pas.
J'ignore toujours quel est son pouvoir, mais je suis certaine que cette Leika a une mission et qu'une fois remplie, elle repartira comme elle est venue : Sans un bruit.
Je pense que ton pouvoir fonctionne un peu comme ça. Le serpent est cette Leika, mais au lieu de t'assister, il fait ce qu'il pense juste. Et le jour ou tu comprendras pourquoi il est là et comment le prendre. Mais, ce n'est qu'une supputation dans les deux cas, ainsi que dans les autres. Mais Hormis ys qui m'autorise à parler de lui, les autres sont soit plus réticent, soit couvert par le secret professionnel.
Pour la dernière, j'ai quitté mon poste de profiler du bureau pour traquer un dingue qui usait de son pouvoir pour menacer le monde, pendant 8 ans. Et comme tout vilain qui se respect, il avait des hommes de mains… Certains comme lui et nous. J'ai déjà vu un passe muraille à l’œuvre… En plus utilisant mon pouvoir sans vraiment le cacher, j'ai quelques personnes qui sont venus me voir pour savoir si certaines choses qui leur arrivait étaient normal ou pas.  Cela répond à votre question ?


Elle se rendit compte de l'énorme paquet qu'elle venait de déballer en  regardant ses notes. Elle espérait juste ne pas être hors sujet.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Noa le Mer 16 Aoû 2017, 22:31

-Pour répondre à vos trois questions … Oui je vois le tableau, c'est même pour cela que l'idée m'était venu. Le serpent est parfois un symbole phallique puissant.
 
_ Allez savoir … c’est peut être mon animal totem …
 
 Et vu que je sais que vous avez déjà été dans certains dortoirs autres que celui des rubis… J'aie donc posé la question.
 
*Ahem* léger moment de gêne … merde comment elle sait pour mon coup d’un soir avec Oswald ?
 
Pour votre deuxième question, oui et non. Je n'ai pas beaucoup de connaissances en pouvoir. Je ne suis pas non plus prof de pouvoirs, cela n'aide pas. J'essaye de dissocier psychiatrie/psychologie et pouvoir, même si je remarque que de plus en plus souvent, cela peut-être lié. Mais pour l'instant, vu qu'il n'y a aucun gros écrits sur le sujet, je tâtonne comme certains de mes collègues aussi.
Je pense avoir rencontré quelque cas, qui avec le recul, pourrait être lié à l'apparition d'un pouvoir que sa cible, enfin son propriétaire ne connaît pas.
Pour prendre un exemple que vous connaissez : Ker Ys.  Il ignore son pouvoir, pourtant il semble qu'une manifestation en partie invisible de lui le suit. Il l'appelle même Leika et la décrit comme un personnage de dessin animé.
 
_ Oui je les connais tous les deux
 
Au début, j'ai cru à un trouble de personnalité lui faisant apparaître un ami imaginaire.  Mais les réponses de cette Leika m'ont plutôt orienté vers quelque chose qu'il ne contrôlait pas.
J'ignore toujours quel est son pouvoir, mais je suis certaine que cette Leika a une mission et qu'une fois remplie, elle repartira comme elle est venue : Sans un bruit.
 
_ Leika est en train de disparaître ? Je ne savais pas …
 
Je pense que ton pouvoir fonctionne un peu comme ça. Le serpent est cette Leika, mais au lieu de t'assister, il fait ce qu'il pense juste. Et le jour où tu comprendras pourquoi il est là et comment le prendre. Mais, ce n'est qu'une supputation dans les deux cas, ainsi que dans les autres. Mais Hormis ys qui m'autorise à parler de lui, les autres sont soit plus réticent, soit couvert par le secret professionnel.
Pour la dernière, j'ai quitté mon poste de profiler du bureau pour traquer un dingue qui usait de son pouvoir pour menacer le monde, pendant 8 ans. Et comme tout vilain qui se respect, il avait des hommes de mains… Certains comme lui et nous. J'ai déjà vu un passe muraille à l’œuvre… En plus utilisant mon pouvoir sans vraiment le cacher, j'ai quelques personnes qui sont venus me voir pour savoir si certaines choses qui leur arrivait étaient normal ou pas.  Cela répond à votre question ?
 
Autant son récit était très intéressant … autant il ne m’aide pas vraiment … même si c’est moi qui ai posé la question
 
_ Pour la comparaison avec Leika, il y a quand même pas mal différence … Ys se la coltine en permanence alors que moi le serpent je ne le vois qu’occasionnellement … et Autant voir Ys et Leika  se disputé je trouve assez marrant … autant quand moi je vois le serpent … c’est jamais bon signe … comme vous avez pu le voir …
 
Je repensais au différentes fois ou mes crises se sont produites … en parlant de crise ça me faisait pensé à Luxia … est-ce qu’il y aurait un lien ? Ça ne m’arrivais pas quand je me transformais en corbeau …je balayais le bureau du regard, particulièrement sur les meubles réduits en pièce …
 
_ Qu’est-ce que je peux bien faire pour que ces pertes de contrôles ne se produisent plus ? Comment je suis sensé m’y prendre pour comprendre ce que veut cette bestiole ? Je ne veux pas devenir un objet au service de mon pouvoir, encore moins prendre le risque que mes proches finissent comme vos meubles …et je ne peux même pas m’adresser aux profs de pouvoirs ils croulent sous la demande ! J’ai déjà demandé une entrevus à deux d’entre eux et j’attends toujours leur réponses même quand j’ai expliqué que j’avais un souci urgents parce qu’à une époque je balançais des plumes tranchantes sans le vouloir je n’ai reçus aucune réponse. Et pourtant j’avais failli faire un jolie strike au club de sieste. Il a fallu que ce soit Stormka le prof de sport qui m’aide … mais je ne peux pas lui redemander …il est absent ces derniers temps …
 
Je poussais un long soupir à la fois exaspéré, épuisé, trahissant comme une envie d’abandonné …
 

_ Qu’est-ce que vous me proposé ? Je ne vais quand même pas rester constamment sous sédatif ? Je ne suis même pas sûr que ça marcherais …si ?


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Eleonore Mac-Agosse le Sam 19 Aoû 2017, 16:52

Mince. Foutu travail. C'était aux profs de pouvoir de faire cela. Elle ne voyait pas vraiment, quant une idée lui traversa l'esprit.

-Un moment s'il vous plaît. Je dois consulter quelques éléments avant.

Elle se leva et se dirigea vers la bibliothèque et en tira un livre sur les rêves qu'elle posa sur le bureau. Elle en prit un second dont on ne pouvait lire le nom était en cyrillique et le posa à côte.
Elle les ouvrit et lu à haute voix. Ce n'était pas vraiment pour Noa, mais bon, ces informations pourraient lui être utile.

-L’esprit de l’animal de pouvoir peut s’unir avec la personne qu’il a «choisie» d’une manière plus personnelle en fonction de similitudes entre qualités ou traits de personnalité, des besoins d’une situation, ou de l’invocation dirigée vers l’esprit de cet animal. Le pouvoir ou l’essence de l’animal peuvent être ressentis ou communiqués à celui ou celle avec qui il est associé. En ce sens, les animaux totem sont souvent également être appelés « animaux de pouvoir » ou animaux protecteurs.


Dans le Totem du serpent, il est dit :



-Le serpent, en animal totem représente
Un opportunité de guérison
La transformation, des changements de vie
L’esprit du serpent est relié à la force de vie, l’énergie primale
Le totem du serpent comme guide
Le serpent peut symboliser la direction spirituelle. La présence de ce totem dans votre vie signifie souvent que vous êtes dans une période de transition et les moyens de promouvoir votre développement personnel.
Il peut apparaître comme un animal totem lorsque vous vous apprêtez à explorer un terrain peu familier et avez besoin de soutien pour aller de l’avant. Cet animal est habituellement près du sol et peut vous rappeler de garder les pieds sur terre et de renforcer vos fondations alors que vous traversez des moments de changement.

Les serpents mis en avant dans les rêves laissent souvent une impression forte sur le rêveur: Ces rêves ont tendance à être effrayant ou inquiétant car ils font appel à une forte énergie souvent inconsciente.


Elle prit le bouquin sur les rêves et chercha.


Les serpents dans les rêves : il faut attacher une grande importance à leur couleur car cela permet une meilleure interprétation : S'il est jaune-noir ou rouge-noir, le rêve révèle un avertissement qui annonce que vous serez le jouet de forces négatives


Elle referma les deux livres

-Bon avec ces informations…

Elle laissa la phrase en suspend et se mit à réfléchir.

-Question bête…

Elle resta volontairement derrière le bureau au cas où.

-Est ce qu'à chaque fois que cela se déclenche, tu étais contrarié fortement par quelque chose. Peut-être pour moi que j'arrive à une conclusion qui te semblait évidente, ou les humiliations dont vous vouliez parler avec cette 3eme personne ?
Comme dis, c'est une question bête. Mais en rapport avec les informations recueillit…


Les livres sur le bureau disparurent dans un tiroir. Elle pensait que le fait qu'il cherche le déclencheur ravive la chose en lui.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Noa le Mer 30 Aoû 2017, 22:50

Après ma série de question et de complainte la psychiatre se mit consulter des bouquins extraits de sa bibliothèque personnelle.
 
-L’esprit de l’animal de pouvoir peut s’unir avec la personne qu’il a «choisie» d’une manière plus personnelle en fonction de similitudes entre qualités ou traits de personnalité, des besoins d’une situation, ou de l’invocation dirigée vers l’esprit de cet animal.
 
Ouais alors à ma connaissance il ne me semble pas m’être amusé avoir fait des invocations douteuses … similitudes ? peut-être …situation ? à voir …
 
Le pouvoir ou l’essence de l’animal peuvent être ressentis ou communiqués à celui ou celle avec qui il est associé. En ce sens, les animaux totems sont souvent également être appelés « animaux de pouvoir » ou animaux protecteurs.
 
Protecteur ? Protecteur de quoi ? Et pour la protection eu il s’y prend assez mal je trouve …
 
-Le serpent, en animal totem représente
Un opportunité de guérison
 
Euh … la comme ça à froid je ne vois pas …
 
La transformation, des changements de vie
 
Ouais bon là on peut difficilement faire plus dans la transformation !
 
L’esprit du serpent est relié à la force de vie, l’énergie primale
Le totem du serpent comme guide
Le serpent peut symboliser la direction spirituelle. La présence de ce totem dans votre vie signifie souvent que vous êtes dans une période de transition et les moyens de promouvoir votre développement personnel.
 
Transitoir ? Dans ce cas vers quoi je me dirige ?
 
Il peut apparaître comme un animal totem lorsque vous vous apprêtez à explorer un terrain peu familier et avez besoin de soutien pour aller de l’avant. Cet animal est habituellement près du sol et peut vous rappeler de garder les pieds sur terre et de renforcer vos fondations alors que vous traversez des moments de changement.
 
Je crois que je commence à comprendre …
 
Les serpents mis en avant dans les rêves laissent souvent une impression forte sur le rêveur:
 
Niveau rêve marquant on peut difficilement faire pire …
 
Ces rêves ont tendance à être effrayant ou inquiétant car ils font appel à une forte énergie souvent inconsciente.
Les serpents dans les rêves : il faut attacher une grande importance à leur couleur car cela permet une meilleure interprétation : S'il est jaune-noir ou rouge-noir, le rêve révèle un avertissement qui annonce que vous serez le jouet de forces négatives
 
Super ! Je vais servir pour un rituel satanique comme dans le film d’épouvante « the baby »
 
-Est ce qu'à chaque fois que cela se déclenche, tu étais contrarié fortement par quelque chose. Peut-être pour moi que j'arrive à une conclusion qui te semblait évidente, ou les humiliations dont vous vouliez parler avec cette 3eme personne ?
Comme dis, c'est une question bête. Mais en rapport avec les informations recueillit…
 

_ Contrarié ? j’ai failli voir mon petit ami se faire tuer, j’ai découvert que quelqu’un que je considérais comme mon ami m’a trahi, on ressasse les souvenirs du passé … je crois bien que contrarié est un euphémisme à vrai dire …


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Eleonore Mac-Agosse le Mar 05 Sep 2017, 17:53

Bien, si cela se déclenche quand il est contrarié, cela va être dur à résoudre. Comment allait elle si prendre.
Elle réfléchit encore un peu.
Il n'allait peut-être pas aimer la solution. Car cela voudrait dire se livrer totalement entre ses mains. Quoi que… Elle dirait pas non, en dehors du travail pour une séance particulière.
Elle revint vers le jeune homme et dit.

-Il existe une possibilité de résoudre cela. Enfin quelque chose de spécial. Vous avez déjà entendu parler de l'hypnose. Cette science dite de charlatan permet d'accéder au subconscient. Cela comporte des risques car on est facilement influençable et vulnérable dans ses cas là. Certains patients ont cru avoir subit des sévices dans cet état, et inversement, des personnes ayant vraiment subit des sévices ne s'en souvienne pas.
C'est pour cela que pour cette expérience, cela sera filmé et avec votre consentement.
La séance comportera 4 phases. La première vous mettre en condition. Ce n'est pas la plus facile. La seconde, j’interrogerais votre subconscient. Cela peut-être à double tranchant.
La troisième phase, sera une tentative de négociation pour arrêter, ou contrôler cela.
La quatrième phase comportera 2 phase. La première sera le réveil. Il y aura peut-être une seconde qui sera le débriefing.


Elle regarda son invité. La solution lui appartenait ; mais quelque soit son choix, elle devrait le respecter. Et qui il acceptait, ces réponses seraient à prendre avec des pincettes.
Éléonore se dit que c'était un gros gibier là. A la moindre erreur, elle pourrait mourir. Si elle y arrivait, accepterait il de lâcher prise ? Avait elle fait le bon choix ? Supprimer un problème comme cela ne sera pas définitif, mais en cacherait les causes en enfouissant le problème.
Et si elle s'était trompée, elle aurait l'air fine. Mais elle ne voyait pas d'autres choix. Même si son masque de professionnel était là, il ne restait plus beaucoup
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Noa le Jeu 07 Sep 2017, 00:14

Au final la professionnelle me parla de la possibilité d’utilisé l’hypnose. Il est vrai que j’en avais déjà entendu parler sur divers support et sous diverses formes que ce soit les trucs de spectacles, la potentiel solution miracle à tout, le truc de manipulation des mentalistes ou la pure arnaque. J’avais un léger apriori quand à cette options, car j’avais entendu dire que finalement ça n’apportais pas réellement de solution, cela remplaçait plutôt le problème par un autre … mais je ne suis pas sûr d’avoir réellement le choix enfaite. Ça ferait bizarre si je demande des solutions et que je refusais celle qu’on me proposait. La psychologue me dit part des différents risque que présentais cette pratique, la plupart provenait de celui qui initiait cette séance. Je ne pus m’empêcher de me demander s’il a souvent fait ce genre de chose mais tant pis, je dois prendre le risque de toute façon ce sera filmé. Mais je ne sais pas comment peut réagir mon pouvoir si je suis plongé dans cette état second …
 
_ Bon très bien j’accepte de faire ça, de toute façon je ne vois pas d’autre possibilités …Juste une chose si m’on pouvoir s’active, éviter les gestes brusques et de vous approcher de moi, au contraire il vaut mieux reculer … je dis ça pour éviter que je vous blesse alors que je suis inconscient….
 

Par miracle , jusqu’à présent il ne me semble pas avoir blesser quelqu’un … j’aimerais éviter que cela commence avec un diamant … surtout avec la psy que j’apprécie un minimum …


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Eleonore Mac-Agosse le Jeu 07 Sep 2017, 17:02

Il semblait hésiter. Je serais d'accord avec lui, ce n'est pas une expérience à prendre à la légère.

Elle avait déjà pratiqué plusieurs fois, mais ce n'était pas sa spécialité. Elle pensait ne plus avoir à faire cela. Un faux pas…
Il se décida à accepter C'était un bon point. Cela allait permettre d'avancer. Enfin elle espérait. Elle lui tendit un coussin et lui demanda de s'allonger sur le fauteuil de façon confortable, afin de pouvoir regarder le mur.

Elle partie prendre une punaise dans son bureau, celle avec la tête de couleur Saphir et la planta dans le mur face à la vision de son patient.

-Fixe ce point bleu. Si tu demandes pourquoi Bleu, car l'indigo fait partie des couleurs apaisantes. Et surtout, elle se démarque plus qu'un couleur claire sur le mur.
Fixe là et laisse défiler tes pensées. Ne retiens rien, ne t'arrête sur aucune d'elles ? Fait le vide dans ton esprit, mais ne t'endort pas.


Éléonore en profita pour aller chercher le caméscope dans la pièce d'à côté. Elle le positionna sur le bureau et l'alluma, une fois bien positionné.

D'une voix tranquille et plus posée que d'habitude.

-Enregistrement n°1. Sujet Noa Greenwitch. Tentative d'hypnose du sujet avec son accord.

Elle s'approcha de Noa et commença

-Maintenant écoutes ma voix…

Elle continua à le faire se concentrer sur la voix et le point bleu. Quant elle sentit le sujet près, elle continua par une mise en situation

-Tu es en sûreté avec moi. Tu peux aller quand tu veux vers cet endroit calme dont on parlé. Mais maintenant, nous allons remonter le passé, un peu plus tôt dans la séance. On parlait et j'ai fais une remarque sur ton état d'esprit. Te souviens tu de ce que tu m'as répondu et où tu t'es trouvé juste après.

La psy attendit la réponse ne bougeant volontairement que la bouche

-Décris moi ce lieu. Décris moi ton hôte. N'est pas peur de lui. Il ne peut t'atteindre. Dis moi à ce qu'il te fait penser ?

...

-Bien, retourne dans l'endroit où tu te sent bien. Tu ne risques rien. Tu es en sécurité et je suis là.



Le psy se mit à réfléchir à la phase suivante. La fois où il était en sous vêtement dans un dortoir autre que le sien. C'était une bonne approche.

-Maintenant on va remonté encore dans le temps. Te souviens tu de la fois où tu t'es retrouvé dans le dortoir de la maison émeraude. Raconte moi ce qui t'a amené là bas ? Ce que tu te souviens.



-On va encore remonter. Souviens toi de cette fois ou tu a voulut des explications avec l'élève qui t'a trahi l'année dernière.  Pourquoi le serpent a prit le dessus ? Qu'as tu ressentis pendant qu'il agissait ?



Éléonore se disait qu'il fallait encore un bond en arrière. Elle se recula doucement et se lança

-Maintenant, on remonte à la prise d'otage, au moment où tu as été grièvement blessé et que ta capacité a changé. En quoi ce serpent y a joué un rôle…

...


hrp:
Premièrement, désolé pour le manque d'exactitude dans la méthode, j'ai pas trouvé grand chose sur l'hypnose médicale.
Deuxièmement Si cela ne te convient pas, n'hésite pas à le dire.  
Troisièmement, ne te sent pas obligé de répondre aux questions. C'était plus pour expliquer le cheminement de la psy pour avoir des réponses.


Dernière édition par Eleonore Mac-Agosse le Dim 10 Sep 2017, 19:39, édité 1 fois
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Noa le Dim 10 Sep 2017, 13:43


 

Les blessures du passé
feat Eleonore

Le psy m’invita donc à m’installer de manière plus adapté sur le divan et à focaliser mon attention sur la punaise qu’elle avait fixé au mure et avait m’avais même expliqué la raison de cette couleur en particulier.

 
_Fixe là et laisse défiler tes pensées. Ne retiens rien, ne t'arrête sur aucune d'elles ? Fait le vide dans ton esprit, mais ne t'endort pas.
 
Je portais donc mon regard avec insistance sur ce petit point coloré au beau milieu du mur blanc au début ça commençait donc comme de la méditations … C’est pourquoi je me mit à appliquer la respiration abdominal, inspirant par le nez en gonflant le ventre et expirant par la bouche  en le dégonflant .  Au bout de plusieurs secondes les première images défilait sous mes yeux, je ne cherchais pas à m’y accroché laissant défilé et attendant que ça passe, jusqu’à ce que mon cerveau ne sache plus quoi m’envoyer et que je ne vois plus rien.
 
-Maintenant écoutes ma voix…-Tu es en sûreté avec moi. Tu peux aller quand tu veux vers cet endroit calme dont on a parlé.
 
Petit à petit je sentais mes muscles se décrisper puis tout mon corps
 
_ Mais maintenant, nous allons remonter le passé, un peu plus tôt dans la séance. On parlait et j'ai fait une remarque sur ton état d'esprit. Te souviens-tu de ce que tu m'as répondu et où tu t'es trouvé juste après.
 
Intérieurement je me retrouve plongé dans ce mystérieux endroit sombre ou je me retrouve mentalement à chaque crise, cauchemar, ou autre …
 
-Décris moi ce lieu. Décris moi ton hôte. N'est pas peur de lui. Il ne peut t'atteindre. Dis moi à ce qu'il te fait penser ?
 
_ Je ne sais pas où je suis, c’est sombre, je ne vois rien, pas même le décord
 
Craignant de me faire attaquer par le serpent j’eu besoin de prendre quelque inspiration pour retrouver un peu de calme. Et me concentrer sur les impressions, les sensations.
 
_ Je crois qu’il y a comme une odeur de … entre moisissure, la poussière et l’humus humide, … l’air est imprégné d’humidité. J’entends des goutes tomber sur le sols … et il y a de l’échos … comme à l’intérieur d’une grotte …
 
J’arrêtais de regarder autour de moi pour ensuite voir ce qui se passe en face.
 
_ Je crois qu’il y a du mouvement dans le noir
 
Je m’approchais pour voire enfin le monstre qui me hante depuis un moment déjà. Un frisson me parcourait le dos
 
_ Il est là, le serpent géant, juste devant moi, enrouler sur lui-même, son corps sinueux est en train de bouger ….C’est difficile d’estimer sa longueur mais a vu de nez je dirais plusieurs dizaines de mètres de long. Il est entièrement recouvert d’écailles noires hérissés. Il s’emble calme pour l’instant il m’observe de son regard fixe. Ses yeux émettent une faible lueur violet vacillante …Il tire la langue de manière régulière et fréquente, il est en train d’émettre un sifflement bizarre ….
 
-Bien, retourne dans l'endroit où tu te sens bien. Tu ne risques rien. Tu es en sécurité et je suis là… -Maintenant on va remonter encore dans le temps. Te souviens-tu de la fois où tu t'es retrouvé dans le dortoir de la maison émeraude. Raconte-moi ce qui t'a amené là-bas ? Ce que tu te souviens.
 
J’essayais de me remémorer la chose, je me souviens comment le rêve s’est terminé mais comment il a commencé m’est plus difficilement accessible heureusement que c’est encore suffisamment récent.
 
_ Je suis encore dans une grotte, mais c’est différent. Il y a quelque chose doux sous mes pieds, des plumes on dirait, en face de moi il y avait le serpent mais il me paraissait plus petit que maintenant … Il s’en allait et je décidais de lui suivre, en face de moi il y a une sorte de tunnel étroit je l’avais traversé pour finalement sortir d’un trou entre les racines d’une vieille souche d’arbre à moitié moisie et en face de moi je vois les landes de mon pays. Une fois que je les avais traversés j’entrais dans une forêt verdoyante. En lisière les branches s’écartaient pour me laisser passer. Les branches sont couvertes de bourgeons en train d’éclore et le sol est recouvert de végétation Je ne sais plus trop ce qui s’est passer ensuite, je me souviens quee je gravissais des marches en pierres qui me menait à un arbre millénaire au sommet d’une colline débordant de vie. Après je ne sais plus trop … j’ai dû être réveillé à ce moment-là je crois …
 
-On va encore remonter. Souviens toi de cette fois ou tu as voulut des explications avec l'élève qui t'a trahi l'année dernière.  Pourquoi le serpent a prit le dessus ? Qu'as tu ressentis pendant qu'il agissait ?
 
_ J’étais trahi, confus, effrayé, énervé quelqu’un que je pensais pouvoir considéré comme un ami m’a blesser moi et d’autre personne et à humilier l’un des miens et le mieux qu’il trouve à répondre c’est « voix le bon côté des choses, ça vous à pousser à vous améliorer » même pas l’ébauche d’une excuse, je …le serpent se tenais au beau milieu du terrain il s’approche vers moi, me piège dans ces anneaux et me mord dans le coup. Ensuite j’ai revu toute mes anciens camarades de classe me railler c’est là que j’ai lâché prise …
 
-Maintenant, on remonte à la prise d'otage, au moment où tu as été grièvement blessé et que ta capacité a changé. En quoi ce serpent y a joué un rôle…
 
_ J’étais à nouveau dans cette endroit obscure, tout était froid autour de moi, le sol était joncher d’oiseaux mort, leur cadavre craquait sous mes pats. Il y une corneille bien plus grande que les autres oiseaux à mes pieds, elle semblait agonisé jusqu’à ce qu’elle rende son dernier souffle qu’un  serpent noir sorte de son corps. J’étais effrayé et écœuré par cette vison au point que je reculais …je glisse sur l’une des carcasses au sol ce qui me fait tomber en arrière, le serpent rampe vers moi en me regardant, il me grimpe dessus, il remonte mon corps et se met rentré dans ma bouche glissant jusqu’au fond de ma gorge et rentre complément à l’intérieur de mon corps.  ….
 

A ce moment je commençais à suffoquer je sentais comme une boule dans ma gorge qui m’empêchait de respirer. Je suis en train de m’étouffer je me redresse brusquement les mains à mon cou la respiration coupé

Ici j'écris mon HRP

 

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Eleonore Mac-Agosse le Dim 10 Sep 2017, 22:22

Éléonore écoutait attentivement. A chaque remonté la grotte était différente. Et le serpent évoluait. Comme ci….  Laissons cela de côté. Elle exposera elle même ses conclusions. Ce qui est intéressant, c'est que lorsqu'il était somnambule, il n'a pas été agressé par ce serpent. Il n'y a donc pas eut de dégâts matériels à première vue.
La suite semblait bizarre. Un arbre avec des marches. Cela lui rappelait vaguement quelque chose. Un poème lu. Elle continua de ne pas bouger et avança encore dans l'interrogation.  Mais cette souche creuse menant à une grotte sombre… Cela lui rappelait ce film avec Arthur et la Reine Mab : Excalibur. La grotte de la fée ressemblait à un truc semblable… Elle n'était pas sûre.
Nouvel épisode étrange. Le serpent serait né de la corneille agonisante. Serais ce possible que son pouvoir est muée volontairement pour survivre ? Pourtant, il a tenté de reprendre possession du corps.  
Hein, il s'étouffe ? Il sort lui même de l'état d'hypnose s’étouffant à moitié. Il se redresse… Quelque chose de coincé dans la gorge ?

-Calme toi, panique pas. Es-tu entrain de étouffer ?

Si quelque chose est vraiment bloqué, la méthode de Helmlich devait être appliqué

-Essaye de tousser.

A première vue, cela étais entrain de passer. Elle n'avait pas à donner les claques. C'était déjà cela.
Tout en lui frottant le dos quelques instants.

-Pour Noa, comment vas tu ?

Elle se leva et se dirigea vers la cuisine

-Je vais te chercher un verre d'eau.

En passant près du caméscope, tournant toujours

*plis bas que la normal mais encore perceptible. *-Pour enregistrement : Voir les mythologies celtes à la recherche d'une corneille et d'un serpent et tournant autour de Mab et des légendes arthuriennes.

Elle espérait ne pas faire une erreur  en disant ceci. Si elle s'était trompé et qu'il étais toujours sous hypnose…. Mais la douleur du fait d'avoir l'impression de suffoqué à dût lui faire reprendre ses esprits.
Mais cela semblait bizarre ; le lieu et le serpent étaient différents suivant son état d'esprit. C'était une piste. Si comme on le supposait son état d'esprit était la cause, on pourrait par petites séances d'hypnose diminuer la tendance de perte de contrôle. Mais il allait falloir un programme bien ficelé pour cela.
Elle revint assez vite avec un verre d'eau qu'elle tendit au patient.

-Bois doucement. Et quand tu seras près raconte moi la fin. Reviens sur ce qui t'a donné l'impression d’étouffer.
avatar
Eleonore Mac-Agosse

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les blessures du passé (PV Eleonor)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum