Un saut dans le passé [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un saut dans le passé [Libre]

Message par Morgan O. Blackewing le 5/3/2017, 23:12

Il fait un temps pluvieux en ce moment, je trouve ça particulièrement déprimant et en plus aujourd'hui je suis supposé avoir cours de chimie... C'est censé avoir lieu dans une autre aile du bâtiment, quelque part parmi ces longs dédales de couloirs interminables où tels de prédateurs acharnés les surveillants arpentent les couloirs rudement. Je ne sais même plus où nous nous sommes arrêtés dans cette matière, je sais qu'on est pas passés aux travaux pratiques autrement je ne dormirais pas pendant les cours. Les longs discours du prof m'ennuient, lui la chimie c'est peut-être son trip mais pas moi. Déjà que je ne retiens pas tous les noms scientifiques des composants, pour moi ils se ressemblent tous et ce n'est pas un cours qui me semble indispensable même si on l'a tous les 36 du mois. Bref une fois de plus je sèche les cours, je déambule dans les couloirs à la recherche d'un havre où je pourrais me reposer tranquillement, mais pour le moment à part me réfugier dans les toilettes ou derrière un mur dès qu'un surveillant arrive je ne trouve pas d'alternative. Il me faut un plan de rechange autrement je vais gentiment me faire escorter jusque dans la tanière de cerbère et avoir un abonnement sans réengagement chez mon opérateur favori : heuresdecollesgratuites.com. Caché sous les escaliers j'attendis patiemment que les bruits réguliers de pas s'éloignent, heureusement qu'il ne traîne pas des pieds celui-là autrement je serais encore là demain !Parce que certains aiment bien prendre tout leur temps vous voyez, ce sont des sadiques ceux-là, ils n'hésitent pas à regarder minutieusement les alentours pour pouvoir repérer leur proie.

Je tendis à nouveau l'oreille vérifiant si la voie était libre puis après avoir constaté que le chien de garde était loin je sortis de la pénombre. Une chance que je sois au deuxième étage j'ai remarqué que leurs rondes étaient plus souvent centrées au premier étage. Je vais pouvoir explorer le troisième étage en toute sérénité, on y raconte que des fantômes hantent les lieux, je crois que c'est aussi là qu'il y'a le grenier.

Ni une ni deux je prends les escaliers montant les marches rapidement à pas de loup, arrivé au troisième étage j'explore les alentours l'oeil curieux puis ouvre la première porte sur laquelle je tombe... Elle fait un grincement épouvantable, je fais alors un pied de biche avec ma jambe pour qu'elle se taise, la pièce est lugubre et froide, par réflexe je sors mon ipad et j'éclaire les lieux avec le flash de l'appareil photo... La poussière semble avoir envahit la pièce qui est tout de même vaste, vers le fond de vieux bureaux en bois tordus ou cassés en deux dépérissent, certains sont criblés de tags ou de messages idiots... Je referme la porte derrière moi puis je commence mon inspection, quelques cartons sont posés au sol, ils sont remplis de cagettes de diapositives, ça existe encore ces petites merveilles ? Hahaha je me demande ce qu'elles ont à raconter, sûrement des photos des portes ouvertes ou de l'inauguration de l'école, ou de l'ancienne vie du bâtiment, parfois ce sont des photos de familles.... Ou de classe aussi. Une ampoule nue pend au plafond au bout d'un fil, hum vieil endroit mais il y aurait de l'électricité ? J'examine les murs délabrés, il doit sûrement y avoir une prise quelque part.... Gagné en voilà une ! Je sorts le vieux rétroprojecteur et y installe les diapos puis le branche en espérant que cette vieillerie voudra fonctionner sans m'envoyer un cours-jus, je le mets en marche avec appréhension... Allez dis-moi que tu vas pas cramer les diapos. Ces trucs si on fait pas gaffe ils ont tendance à chauffer, enfin c'est le cas pour les vieux modèles, celui-là n'a pas l'air si vieux il doit avoir 10 ans ou 15... Je sais pas je suis pas expert. La petite machine se décide finalement à marcher et m'affiche une vieille photo de la ville, je change de diapo puis tombe sur des schémas scientifiques, la suivante est une vieille dame... Je me demande sur quoi je suis encore tombé... Soupirant je m'assois par terre après avoir tiré une chaise pour installer la petite machine. Au moins ici on est tranquille.


https://www.youtube.com/watch?v=TzO8Y53VyCY
avatar
Morgan O. Blackewing

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un saut dans le passé [Libre]

Message par Invité le 6/3/2017, 00:31

J'ouvre les yeux, doucement, sans trop comprendre. Je sens un peu de bave au coin de mes lèvres, et quelque chose de froid sur ma joue. Ah. Le mur des chiottes. Okay. Pas de problème. Non, wait what ? Je me redresse, me frotte les yeux, et essuie ma bouche. D’accord. Je suis dans les toilettes. Je regarde l’heure sur l’écran de mon téléphone. Très bien. Cette situation est parfaitement normale, et arrive à absolument tout le monde n’est ce pas ? Je viens de pioncer trois heures, assis sur la cuvette des chiottes. Bon sang, je sais même pas comment j’ai pu m'endormir comme ça. Je me relève, et sors de là. C'est tellement ridicule, j’en aurait presque honte.
L’heure de cours a déjà commencé, et je suis plus très sûr d’avoir envie d’aller y faire un tour. La raison est probablement la suivante : Je ne sais absolument pas dans quel cours je suis censé aller. Ça peut paraître vraiment stupide, mais moi je trouve ça plutôt amusant comme situation.  Il faut avouer qu'il en faut peu pour m’amuser. Dans un sens, c’est mieux comme ça, je compte pas m’arrêter de vivre maintenant alors autant que ce soit fun même si c’est merdique. C’est donc avec un sourire idiot que je sors dans le couloir. Je sais pas trop où aller. J’ai mon sac avec moi, mais j’en ai viré et mon plan, et mon emploi du temps. C’est con parce que je connais aucun des deux.
Bon.
Bah.
Yolo !

Le troisième étage est finalement celui où je jettes mon dévolu. Comprendre : celui où j’ai réussi à fuir. Parce que à errer comme un paumé, j'ai failli me faire repérer par un surveillant. Je comprends pas. Avec moi pourtant, la discrétion est toujours de mise. J’espère trouver de la compagnie, de type élève. J’aime pas trop être tout seul, mais c'est quand même mieux qu’avec des heures de colle. Alors, prudent, j'ouvre quelques portes – l’endroit est flippant et génial – avant de tomber sur une pièce déjà occupée. Un type regarde des diapositives. Et ça c’est franchement la classe. J’entre tout sourire, temps pis si je dérange, je me ferais jeter et puis voilà, et m'assied, moi, mon uniforme, mon écharpe rose et mes inutiles lunettes jaunes sans aucune correction.
“Salut !”

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un saut dans le passé [Libre]

Message par Cheshire le 6/3/2017, 18:24

Je marche dans les couloirs le livre la Métamorphose de Franz Kafka en main. Je ne fais pas vraiment attention aux peu de gens autour de moi aujourd'hui. Je ne suis pas entrain de sécher un cour, le cour a été annulé le professeur a eu des problèmes personnel. Je dérive sans savoir où je vais mais je suis trop concentrée sur mon livre pour ça. En chemin je me suis cognée à un surveillant qui m'avais apparemment abordé depuis un moment. Je lui explique la situation et il me laisse tranquille. Je regarde autour de moi et me rends compte que je suis perdue. Je n'aurai pas dû lire un livre en marchant. Je range mon roman dans mon sac à dos et continue de dériver dans ces couloirs. Malgré le fait que je suis à l'académie de puis un moment j'arrive à me perdre mais en même temps les couloirs se ressemble tous. En faite j'aurais pu demander au surveillant de m'aider mais...je déteste quand on m'aide en plus c'est pas comme si ça me dérangeais de me perdre de toute façon et aussi on ne me prendrai pas au sérieux car je suis une enfant. Je regarde par la fenêtre. On dirait que je suis au troisième étage, il pleut aujourd'hui heureusement que je ne suis pas allée dehors parce que ni mon gilet, ni mon short ou mon écharpe ne m'aurait sauvé de la pluie battante. Je continue de marcher et j'arrive au grenier. J'entends des bruits venant de cet endroit. Est-ce que se serais un fantôme ? J'aimerai tellement que se soit un fantôme. Je monte en haut pour voir. J'entre et continue de marcher jusqu'au bruit. Ce n'était que deux élèves qui regardent des diapositives. Hein ? Mais se sont d'ancienne image de l'école. Il y en avait ici ? Je me demande à quoi ressemble les professeurs et les anciens élèves. Je peux peut-être trouver un indice. Lorsqu'ils me remarquent je leur fais un signe de la main pour leur dire bonjour. Ils sont tous plus grand que moi. Je m'assois avec eux pourvu qu'ils ne me posent pas de question ou me parlent tout court.


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un saut dans le passé [Libre]

Message par Morgan O. Blackewing le 7/3/2017, 02:08

Moi qui avais envie d'être un peu seul pour regarder ces diapos manque de pot le destin en avait décidé autrement. Pourquoi je ne pense jamais à fermer la porte à clé moi ? Rhaaaa j'aurais dût vérifier s'il y'avait un verrou ou pas.... Quoique ça aurait encore plus attisé la curiosité, même si les gens sont pas censés savoir si c'est verrouillé ou pas. Du moment que ce n'était pas une de ces saletés de surveillants qui vérifient toutes les salles pour bien s'assurer qu'elles soient inoccupées quand elles sont censées l'être.... C'est vrai quoi ils seraient capable de nous virer de là, bon en même temps on a rien à faire là, mais d'un autre côté on fait rien de mal on ne détériore pas le matériel. Et ça encore ils trouvent toujours un mot à redire là-dessus, de toutes façons à partir du moment où ils ont décidé qu'ils auraient raison vous pourrez leur répondre tout ce que voudrez. Ils s'en foutront. Voilà. C'est eux qui commandent pas nous un point c'est tout. Ça doit limite les faire jouir d'avoir un tel pouvoir, je m'attendrais presque à les voir bomber le torse et faire le beau comme un coq de basse cour... Bref j'étais entrain de passer en revue les photos de classe lorsqu'un blond apparut dans l'encadrement de la porte, il avait de grands yeux bleus azur, il me faisait penser à Link, s'il cherchait sa Zelda il s'était trompé d'endroit en tout cas. A moins qu'elle soit en réalité un travesti black, ce qui serait très peu probable, je ne serais pas du tout crédible, j'ai pas le corps qu'il faut pour et je n'ai pas envie de l'avoir.  

Bref il me salua en me souriant de toutes ses dents après avoir pénétré dans la pièce, j'espère juste qu'il n'est pas du style moulin à paroles trop curieux, il portait l'uniforme tout comme moi sauf que moi j'y ajoutais une veste noire. Bref  je tournais la tête vers lui, il portait une longue écharpe rose en laine et des lunettes jaunes fantaisie. D'où il sort ça ? Encore un original... Oh en y repensant bien il ne me dérange pas vraiment.


- Salut."

Finis-je par répondre sur un ton calme. Je le laissais s'installer lui faisant comprendre qu'il pouvait rester, ben quoi ? Premier arrivé premier servi. Oui d'accord le grenier est à tout le monde, enfin en quelque sorte.... Je fis défiler d'autres diapositives, entre-temps un autre élève arriva. Au début j'ai eu un léger doute par rapport à son sexe, je l'ai d'abord pris pour un jeune homme vu le gringalet que c'était, mais à bien y réfléchir je penchais plus pour une fille, elle avait les cheveux courts mais elle se déplaçait de la même manière qu'un chat. Le calme régnait autour d'elle, elle s'était faufilée dans la pièce tel un félin curieux attiré par le ronronnement de la machine à diapos... Elle s'installa avec nous, les diapos étaient des clichés des professeurs actuels ou ceux qui les avaient précédés, certains étaient très jeunes à l'époque.

Diapos:

















avatar
Morgan O. Blackewing

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un saut dans le passé [Libre]

Message par Invité le 9/3/2017, 18:56

Un petit temps à me répondre. Je souris, parce ça m’amuse. Bah ouais nan ce serais con de sourire parce que ça me rend triste non ? Logique pure et simple. Après quelques silencieuses minutes à regarder les diapositives, me retenant de trop bouger ou parler – pas envie de me faire virer, c'est plutôt fun – un nouvel arrivant. Jme retourne, le sourire jusqu’aux oreilles. Ah. Aucune idée de qui c’est. Mais il me fait penser à un chat c'est rigolo. J'ai envie de papoter mais le type qui était avant moi dans la salle semble intéressé par les diapos, qui me font discrètement pouffer. Alors je me contente de les regarder, lui elle. Elle ? Elle. Bon sang que j'ai envie de bouger. J’essaye de me concentrer sur les images qui défilent devant mes yeux plutôt que sur les deux personnes qui m'accompagnent, parce que je les dévisages depuis un moment déjà, et que je viens de réaliser que ça peut être malaisant pour eux. Pourtant j’aime bien moi, regarder le garçon métisse et son beau visage, ses piercings, ses yeux clairs. J'ose espérer qu’il ne fait pas une taille de géant. Je sais que c'est mort, mais l’espoir fait vivre nan ? Laisser moi rêver que je suis dans la moyenne niveau taille.
La petite aussi est mimi. Étrangement, elle me fait penser au chat du Cheshire.Mais c’est aussi probablement parce que j’aime un peu trop Alice au pays des merveilles.
Je viens de réaliser que je commence à imiter le bruit que font les diapos en passant. J’ai vraiment développé des réflexes de merde putain. Ah, et puis merde. Alors qu'une photo de deux garçons s’affiche, je lance d’une voix enjouée, étendant mes jambes.

“Hey, c'est quoi vos noms ? Non parce que regarder des diapos avec un garçon classieux et le chat du Cheshire, c'est génial, mais je veux dire, ça me stress j'ai l’impression qu'on va me jeter dehors si je l’ouvre trop ou si je bouge trop mais je crois que j'ai Peut être des tendances hyperactives parce que j’ai du mal à rester en place et je suis vraiment désolé Ahahah Mais sinon vous avez l'air sympas hein.”

Je reprends ma respiration. Toujours souriant, j’ajoute. “Désolé. Jmapelle Sirius au passage."

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un saut dans le passé [Libre]

Message par Cheshire le 10/3/2017, 18:35

Ces deux élèves ne font pas partis de mon cour, non ? Peut-être qu'ils sèchent les cours mais ce ne sont pas mes problèmes, pourvu que les surveillants ne pensent pas que je sèche les cours moi aussi. Sur les diapositives je peux reconnaître certains adultes lorsqu'ils étaient plus jeune d'autres je ne les connaissaient pas. Ils ont l'air de drôlement bien s'amuser enfin à cette époque, je me demande où se trouve ces personnes à présent. Diplômé ? Mort ? Je n'ai aucun moyen de le savoir enfin si mais je risque de me faire renvoyer ou pire si je me faisais surprendre par quelqu'un. En faite ça fait un moment que je suis là et pourtant je ne sais pas grand chose de cet endroit. L'un des deux garçons imite le bruit de la machine. Est-ce qu'il se rend compte de son tique ? Il a l'air sympa en plus il sourit beaucoup. L'autre garçon lui à l'air assez sérieux et cool. Je me concentre à nouveau sur les diapositives parce que c'était mon but de les regarder au départ. Il y a une image de deux garçons. Ils se font un câlin ? Ah c'est bien d'être aussi proche de ses amis. L'un des deux commence la conversation :

"Hey, c'est quoi vos noms ? Non parce que regarder des diapos avec un garçon classieux et le chat du Cheshire, c'est génial, mais je veux dire, ça me stress j'ai l’impression qu'on va me jeter dehors si je l’ouvre trop ou si je bouge trop mais je crois que j'ai Peut être des tendances hyperactives parce que j’ai du mal à rester en place et je suis vraiment désolé Ahahah Mais sinon vous avez l'air sympas hein. Désolé. Jmapelle Sirius au passage."

J'essaye de me retenir de rire en l'entendant parler. Je suis assez contente qu'on me dit que je suis le Chat du Cheshire. Mais en faite s'il stresse c'est parce qu'on lui fait peur ? Heureusement qu'il précise qu'on a l'air sympa ou sinon j'aurai cru qu'il est intimidé. Sirius ? C'est un nom assez original, je le note en mémoire. Après un petit moment ou personne ne parle je prends la parole :

"Tu...m'appelles déjà par mon nom. Je suis le Chat du Cheshire. Enchantée"

Je me courbe. Je les regarde ensuite, j'en ai fait trop ? J'aurai dû éviter la courbe finalement.


Merci Akira:

avatar
Cheshire

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un saut dans le passé [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum