Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 3/3/2017, 07:10

Il était passé 13h lorsque je suis sortie de la bibliothèque. J'étais légèrement endormie après avoir passé plus de 2h à lire dans des positions défiant toute logique et j'avais surtout faim, alors un bon repas n'était certainement pas de refus. Remontant la fermeture éclaire de ma veste noire pour couper une partie du froid, je suis sortie du bâtiment principal et ai entamé une marche, les mains dans les poches, en direction du réfectoire. Rien de tel qu'une bonne marche sous les rayons d'un timide soleil d'hiver pour ouvrir l'appétit.

Finalement il fait plus froid que je ne l'aurais cru et au bout de 3 petites minutes je rabat mon capuchon sur ma tête pour avoir une protection supplémentaire face à la température. C'est dans des moments comme ceux-là que je me rappelle que jadis je n'avais pas besoin de porter de tuque ou de cache-oreilles, parce que mes cheveux étaient suffisants pour garder ma nuque et mes oreilles au chaud, mais depuis qu'ils sont courts, c'est une autre histoire. Enfin, courts, je les ai laissé pousser depuis quelques mois, mais ça ne fait qu'une petite différence.

Une fois arrivée au réfectoire, je prends le temps d'observer ce qu'il y a au menu aujourd'hui. Je me sauve d'une salade de poulet en choisissant plutôt un panini au saumon et une fois que j'ai reçu mon plat, j'entame l'étape suivante de la routine du réfectoire, c'est à dire scruter la salle à la recherche de connaissances avec qui partager l'heure du repas. N'en voyant pas cette fois-ci, je vais m'installer à une table vide en regardant bien le sol au passage comme j'ai pris l'habitude de le faire depuis la bataille de nourriture qui nous a conduite à une retenue. La première chose que je fais une fois installée, c'est ouvrir ma canette de Dr.Pepper pour laquelle j'ai opté aujourd'hui. J'ai cette habitude de détacher l'opercule et de la laisser quelque part sur le plateau. Journée banale, pourtant ce n'est pas si désagréable au vu de tout ce qu'il se passe ces temps-ci.


Dernière édition par Tori Clark le 13/3/2017, 05:06, édité 1 fois



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 13/3/2017, 04:40



Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone
Marco avait bien dormi pour la première fois depuis des mois. Il se sentait aussi jovial, une autre occasion à marquer sur le calendrier. Il avait adressé des sourires aux autres émeraudes, ces derniers le lui rendaient bien sûr, et certain en plus gros. Comme quoi le bonheur c'était contagieux. Après avoir passé une simple, mais merveilleuse avant-midi, il s'était rendu au réfectoire pour se prendre deux gros hamburgers au fromage, une montagne de frites, un coca-cola et un sac de chips. Ce n'était pas de la grosse gastronomie, et probablement que si un certain Jinn le voyait, il froncerait les sourcils. Ce à quoi, Marco lui enverrait un doigt d'honneur, juste pour aujourd'hui. Ce repas représentait pour lui un véritable festin, une célébration, une délivrance, une victoire à savourer! C'était limite s'il ne pleurait pas en mangeant son dîner, mais il arriva à se contenir. Après tout, un homme devait savoir maîtriser ses émotions. Il pensa ceci en souriant pour lui-même, souhaitant que ses amis voient le chemin qu'il avait fait.

En parlant du loup... Des pas se firent entendre non loin de lui. En levant les yeux, il vit une élève se diriger avec son cabaret vers l'une des tables vides. Affichant un grand sourire en reconnaissant sa camarade émeraude, Marco leva sa main pour la saluer. Elle était toujours pâle et maladive, mais elle était libre! De sa main gauche il tenait le hamburger qu'il avait entamé sans que sa nature n'aie été alterée.

- Bonjour Tori!, l'appela-t-il, toujours en agitant la main.

Elle était peut-être perdue dans ses pensées au point qu'elle ne l'avait pas remarquée?
(c) Rin sur Epicode

avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 13/3/2017, 06:09

S'il y a bien une chose dont je me rends compte par rapport au Dr.Pepper - et ça se rapporte à plusieurs produits alimentaires de la vie courante - c'est qu'il est écrit " mélange de 23 saveurs ". On retrouve le même genre de note sur les sacs de pains multi grains. " mélange savoureux de 50 variétés de grains ". Okay, c'est bien, mais c'est quoi ces 23 saveurs en tant que tel ou ça sert à quoi de savoir qu'il y a 50 graines là-dedans alors que c'est un pain multi grains ?... Décidément les stratégies du marketing m'échappent. Peut-être que c'est parce que je suis naïve... Encore, j'en comprends certains, mais ça c'est de la grosse information inutile.

- Bonjour Tori!

C'est mon nom que je viens d'entendre là, non ? Je me retourne pour chercher l'origine de cette salutation. Je fais quelques vas-et-viens du regard à travers la salle jusqu'à ce que je capte les signes de main de Marco... Marco qui ne porte pas ses gants. Je remarque ce détail directement, car ça fait une grande différence. Wow, la surprise ! Aussitôt l'étonnement passé, je lui renvoie ses signes avec un grand sourire. Coup chance, pendant que je fais ces gestes l'une des personnes qui mangeaient à côté de mon ami libère la place et je ne me fais pas prier pour quitter la mienne. Je vais ainsi rejoindre l'étudiant avec mon plateau que je dépose sur la table et en m'assoyant je lance très joyeusement :

- Salut Marco. Il y a du nouveau à ce que je vois. C'est formidable, dis-moi.

Je vais peut-être avoir droit à un résumé ou encore à l'histoire intégrale avec des détails ? En tout cas, je suis très contente pour lui et ça se voit vraiment que lui aussi l'est.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 13/3/2017, 06:26



Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone
Tori leva la tête, cherchant du regard la source de la salutation jusqu'à ce que son regard croise le sien. Elle eut d'abord une expression de vraie surprise avant de lui adresser un grand sourire et rendre sa salutation. Intérieurement, Marco était fier de son coup et heureux de voir son amie réagir ainsi pour lui. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle se lève directement pour venir s'asseoir à ses côtés, aussitôt que son voisin eut quitté la table. En même temps, parler d'une table à une autre ne serait pas des plus évident. Il regarda brièvement la boisson gazeuse de sa camarade, se sentant un peu moins coupable d'avoir son coca-cola. Eh, il avait fait un effort en prenant du zéro maintenant!

L'amoureuse des boissons sucrées ne tarda pas à entamer la conversation.

- Salut Marco. Il y a du nouveau à ce que je vois. C'est formidable, dis-moi.

- Oui! Je... Je n'arrive pas à croire que ça a pris autant de temps... J'aurais dut voir Monsieur Loys plus tôt. Mais il a été génial! Il m'a fait passé un exercise avec des pierres prises dans le jardin. Il m'a fallu beaucoup d'essais... Je ne sais pas ce qu'il m'a fait, mais j'ai réussi à y parvenir, en une journée!, s'exclama-t-il.

Réalisant qu'il sonnait comme quand il faisait son fanboy d'anime de Magical Girls, Marco se sentit rougir avant de tomber dans un silence gêné.

- En tout cas... Ça change une vie..., souffla-t-il, regardant ses mains.

Elles redeviendraient normales à force de les utiliser et peut-être faire des étirements et petits exercises... Déjà, il fallait avouer qu'il n'aurait jamais cru possible de pouvoir récupérer l'usage de ses mains. Juste ne pas prendre plus d'une demi-heure pour s'habiller le matin... Enfin, ça par contre, Tori avait pas besoin de le savoir.

- ...Et... et toi ça va?, demanda Marco en tentant de ne pas accaparer la conversation.


(c) Rin sur Epicode

avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 13/3/2017, 17:10

- Oui! Je... Je n'arrive pas à croire que ça a pris autant de temps... J'aurais dut voir Monsieur Loys plus tôt. Mais il a été génial! Il m'a fait passé un exercise avec des pierres prises dans le jardin. Il m'a fallu beaucoup d'essais... Je ne sais pas ce qu'il m'a fait, mais j'ai réussi à y parvenir, en une journée!

J'écoute avec beaucoup d'attention ce qu'il me raconte. Pendant un moment je le trouve assuré, toutefois il conclut sur une note plus réservée.

- En tout cas... Ça change une vie...

Je suis son regard vers ses mains. Elles ont une apparence très contrastée avec le reste de la physionomie de Marco. Pendant un court instant, j'essaie de me mettre à sa place pour pouvoir me figurer mentalement ce qu'une telle libération doit représenter, surtout après plusieurs années de limitation et d'inconvénients, puis j'approuve d'un hochement de tête.

- Ça doit. Je n'en doute pas une seule seconde.

- ...Et... et toi ça va?

Mon sourire diminue très subtilement et je prends la fourchette en plastique dans mon cabaret en guise d'excuse pour me permettre de ne pas avoir à maintenir de contact visuel.

- Oh moi... Oui, ça va pas trop mal. Rien qui sorte du quotidien...

Je fais mine d'attaquer mon plat, mais je me rends compte de l'absurdité de la chose. Je regarde la fourchette, puis le panini, puis la fourchette, puis de nouveau le panini et je reviens à la fourchette avant de m'exclamer d'un ton à la fois songeur et incrédule :

- Okay, j'ai vraiment pris une fourchette pour manger mon sandwich... J'aurais peut-être aussi dû prendre un couteau pour ma boisson gazeuse.

Je repose l'ustensile sur le plateau en riant de ma propre inattention au moment de prendre ce dont j'avais besoin pour le repas. Je regarde ensuite Marco avec un air rieur.

- Si jamais il te manque une fourchette pour savourer tes chips, fais-moi signe.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 14/3/2017, 03:41

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


Tori l'écouta avant de lui répondre des plus simplement qu'elle n'en doutait pas une seconde. Puis, ce fut le silence. Enfin, il était de courte durée puisque Marco avait relancé une question, mais son amie ne semblait pas d'humeur très bavarde. À moins que c'était juste une impression? Il se retint de lâcher un soupir. Ce n'était pas le moment de perdre sa bonne humeur pour si peu. D'ailleurs, Tori lui répondait quand même.

- Oh moi... Oui, ça va pas trop mal. Rien qui sorte du quotidien...

...Okay, non rien sur quoi Marco pouvait relancer la métaphorique ''balle'', mais à ce moment il remarqua quelque chose d'étrange. La principale intéressée ne tarda pas à se rendre compte aussi.

- Okay, j'ai vraiment pris une fourchette pour manger mon sandwich... J'aurais peut-être aussi dû prendre un couteau pour ma boisson gazeuse.

Elle posa son ustensille avant de relancer encore d'un ton rieur.

- Si jamais il te manque une fourchette pour savourer tes chips, fais-moi signe.

- Haha... Oui j'y penserai, répondit-il avec un petit sourire.

Il ne sut pas trop pourquoi, mais il baissa la tête pour manger son hamburger. Bon, en même temps, pour la première fois depuis des années il mangeait chaud et non tiède et pouvait manger aussi vite qu'il le voulait... Dans la mesure du possible. Il dut prendre une gorgée de cola pour faire passer une bouchée un peu trop grosse. Intérieurement, il pensait à se cogner la tête contre la table. Pourquoi n'arrivait-il pas à parler avec Tori comme une personne normale?! Elle était son amie... Ils avaient partagé l'infirmerie ensemble plusieurs fois au moins. Des souvenirs douloureux... Ça forge des amitiés, hein? Mais rien ne les empêchaient de vivre des moments agréables et pourtant, il bloquait. Les conversations ne se relançaient pas. Est-ce que ça faisait la même chose avec Lizbeth?

...Ouch... Marco baissa la tête avant de prendre une autre gorgé de Coca-Cola, vidant la canette par la même occasion. Ça avait passé trop vite ça... Et s'il s'en achetait une autre? Non, il allait se modérer quand même... Il restait que penser à Lizbeth lui donnait un certain pincement au coeur. La joie de se faire mettre dans la ''friendzone''...

- ...Tu m'étonnes qu'il ne s'est rien passé. À Tsuki je croyais que les jours ordinaires n'existaient pas, dit-il d'un air pensif, comme pour essayer de relancer la discussion.

Tout pour ne pas penser à elle... Il fallait aller de l'avant, pas vrai?






(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 15/3/2017, 01:41

Marco entre dans le jeu, si on peut appeler cela ainsi.

- Haha... Oui j'y penserai.

Suite à cela, je m'empare du panini dont l'odeur alléchante met l'eau à la bouche depuis tantôt et je mords à pleines dents en espérant ne pas ressembler à un homme préhistorique... C'est le genre pensée désagréable qui me traverse l'esprit lorsque je mange avec les mains et bien sûr lorsque j'essaie de penser à autre chose, je me mets à regarder les autres manger et c'est aussi pire...

- ...Tu m'étonnes qu'il ne s'est rien passé. À Tsuki je croyais que les jours ordinaires n'existaient pas.

J'avale ma bouchée et m'apprête à rétorquer qu'un peu de tranquillité ne fait pas de tort avec ces attaques, ces enlèvements, ces morts et tous ces événements négatifs qui surviennent, mais je me ravive au dernier moment pour éviter de plomber l'ambiance. Il me vient plutôt en tête les diverses catastrophes dont nous avons tous les deux été témoins Marco et moi, jusqu'à remonter à la journée où j'ai fait sa connaissance en rapportant un pinceau dans la salle du club d'arts. Je m'interroge d'ailleurs sur celui-ci depuis l'incident. Je ne sais pas si Marco m'en dire plus.

- Tu te souviens de la fois où on s'est rencontrés dans le local d'art ? J'étais persuadée qu'on aurait des " représailles " de la part du club et qu'on devrait s'excuser, mais ce n'est jamais arrivé. En fait, je n'ai jamais entendu parler du club d'arts, de ses activités, de ses membres... Est-ce qu'il en existe vraiment un ?



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 15/3/2017, 02:10

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


Marco termina son deuxième hamburger pour s'attaquer à ses frites qu'il trempait dans le ketchup... Jamais dessus les frites, jamais. Bref... Tori profitait de l'heure du dîner pour... oui, manger son dîner, quoi d'autre? L'émeraude regrettait de ne pas avoir demandé au professeur Loys, tant qu'à y être, un cours sur comment parler aux filles sans malaise. Il devait bien avoir des années d'expérience... Enfin, pas qu'il pensait à parler à Tori comme une fille, euh, non ça, dans sa tête ça sonnait très mal. Il ne pensait pas à Tori à plus qu'une amie. ...Fiou... Merde, il avait chaud quand même. Sa timidité le faisait passer pour un vrai imbécile.

Il mangea un peu plus rapidement sans s'en rendre compte alors qu'il réfléchissait à quoi dire à son amie. S'il ne l'avait pas évité pendant des semaines pendant le moment où il avait le plus besoin d'amis, il ne serait pas dans une telle impasse. Le Marco du passé était définitivement bien con. Contre toute attente, ce fut sa camarade qui poursuivit la discussion. Fiou... Elle voulait lui parler!

- Tu te souviens de la fois où on s'est rencontrés dans le local d'art ? J'étais persuadée qu'on aurait des " représailles " de la part du club et qu'on devrait s'excuser, mais ce n'est jamais arrivé. En fait, je n'ai jamais entendu parler du club d'arts, de ses activités, de ses membres... Est-ce qu'il en existe vraiment un ?

L'adolescent métisse haussa un sourcil avant de répondre avec un ton peut-être un peu sarcastique.

- ...Combien de temps cela a-t-il pris avant que la bande du Vortex aient des représailles? Qui sait, ils nous puniront peut-être l'an prochain.

Ouch... Okay, maintenant que les paroles étaient sorties, Marco trouvait qu'il avait été un peu dur. Il se reprit avoir terminé sa dernière bouchée de frites.

- J'avoue n'avoir rien entendu à ce sujet. Tu sais... Après ce qui s'est passé, je n'ai pas osé remettre les pieds dans la salle.

D'ailleurs... Son dessin inachevé y était-il toujours? Depuis le temps, Marco songeait à le jeter. Comme s'il avait eu une réalisation, il ajouta.

- Heh... Je n'ai plus besoin de dessiner avec mes pieds...

Ça lui faisait encore étrange de se le dire. Mieux encore... Il pouvait prendre enfin des photos!


(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 15/3/2017, 21:49

Je pourrais croire à de l'étonnement sur son visage, mais j'en ignore la raison. Ce pourrait être parce qu'il est surpris que je n'ai jamais entendu parler du club alors que lui si, ce pourrait aussi être parce qu'il réalise que lui non plus n'a jamais entendu quoique ce soit ou encore il pourrait tout simplement être étonné que j'aborde ce sujet. En même temps, ça remonte au début de l'été et on en avait pas vraiment reparlé. Pendant que je m'interroge sur son air, celui-ci change et c'est plutôt un ton empli de sarcasme auquel j'ai droit lorsque mon ami répond.

- ...Combien de temps cela a-t-il pris avant que la bande du Vortex aient des représailles? Qui sait, ils nous puniront peut-être l'an prochain.

Je reste bouche bée et regarde Marco manger ses frites, ne trouvant rien à répondre à cela. Le Vortex. En voilà un, un autre mauvais moment !

- J'avoue n'avoir rien entendu à ce sujet. Tu sais... Après ce qui s'est passé, je n'ai pas osé remettre les pieds dans la salle.

Ça par contre, ça ne m'étonne pas. Moi aussi j'évite de remettre les pieds aux endroits qui me rappellent d'avantage de mauvais souvenirs qu'autre chose, comme par exemple le bord de la rivière dont je ne me suis plus approchée, beau temps comme mauvais temps, été comme hiver. Cependant j'ai dû retourner quelques fois dans le local d'art, mais sans vraiment y rester plus de quelques minutes.

- Ah, ça par contre, tu vois, c'est pas mon cas.

J'ajoute sur un ton désemparé :

- Chaque fois c'était vide...

Je prends quelques gorgées de ma boisson aux cerises, car ça donne soif de parler et pour autant que j'ai de quoi m'abreuver, j'en profite. Mmmh, toujours aussi bon !

- Heh... Je n'ai plus besoin de dessiner avec mes pieds...

Je repose ma cannette, réalisant que je n'avais vraiment songé à ce que sa libération pouvait impliquer.

- Tiens, c'est vrai ça.

C'est vrai que le pauvre était contraint de se servir de ses pieds, à défaut de pouvoir manier un crayon avec ses gants, pendant que moi je... eh bien je l'observais discrètement, mais pas pour cette raison. Je n'ai d'ailleurs jamais poursuivi l'esquisse que j'avais commencé ce jour-là et je ne sais pas si j'en aurai la possibilité. Il faudra que je trouve une occasion, mais ça risque d'être difficile si je dois faire ça discrètement pour éviter que... Oh, mais je peux peut-être créer un moment opportun. Je vais essayer quelque chose. Empressée d'appliquer le semblant d'idée qui m'est passée par la tête, je croise mes bras d'un geste impulsif sur la table et regarde Marco dans les yeux :

- Tu sais quoi ? On devrait fêter ça !



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 16/3/2017, 00:24

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


Alors que Marco commençait à penser à son appareil photo, toujours attendant patiemment à l'intérieur de son sac à dos, Tori poursuivit.

- Ah, ça par contre, tu vois, c'est pas mon cas.

Oh? Elle avait eu le courage de revenir au lieu du crime? Ou alors ses cours d'arts étaient dans le même local... logique. À la taille du château, ils pouvaient avoir leurs cours dans des salles différentes. Depuis le temps, Marco n'était même pas sûr d'avoir encore fait le tour de l'académie. Sur un ton découragé, Tori ajouta:

- Chaque fois c'était vide...

Bon, déjà, on pouvait oublier les cours d'art dans ce local. N'empêche... Marco pouvait comprendre la frustration de son amie. Tout ce matériel prenait la poussière à ce rythme là! Un peu comme ses crayons et son appareil photo d'ailleurs...

Tori réagit soudainement à son dernier propos d'une manière enjouée.

- Tu sais quoi ? On devrait fêter ça !

- Oh? Qu'est-ce que tu as en tête?, demanda Marco avec un grand sourire.

L'énergie de son amie commençait à se faire contagieuse. Il avait bien envie de faire d'elle son premier modèle s'il elle l'acceptait.


(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 16/3/2017, 05:40

Il me fait plaisir de voir que Marco est réceptif à l'idée, bien que je n'ai encore rien dit.

- Oh? Qu'est-ce que tu as en tête?

Une pensée plutôt malsaine envahit mes pensées. Si on était dans un film américain stupide du genre American Pie ou je ne sais quoi encore, parce que je n'écoute pas ce genre d'œuvre cinématographique, ce serait le moment où la blonde qui a 2 watts dans la tête et qui est aussi très probablement la capitaine de l'équipe de pompons girls répond " On baise ! " avant d'attraper le garçon par le col de son chandail et de l'attirer vers elle pour l'embrasser comme si elle voulait lui faire un lavage intégral de l'intérieur de la bouche, mais voilà, nous ne sommes très heureusement pas dans l'un de ces films débiles et ni Marco, ni moi ne sommes américains à plus de 50%, du coup on va oublier ce genre de chose. C'est vraiment malaisant de penser à ça, j'espère que je ne suis pas en train de rougir ou c'est la fin... C'était quoi déjà sa question ?... Ah oui, l'idée. Je m'exclame d'un ton déterminé en dressant mon bras gauche vers le ciel et en levant l'index :

- On retourne dans la salle d'art !

Je guette la réaction de Marco, puis j'éclate de rire.

- Ça va, c'est juste une blague. Désolée, c'était pas ça la véritable idée.

Je prends le temps de me calmer, avant de donner la vraie cette fois :

- Je propose une séance de dessin et autres. Le " autres " pouvant inclure tout ce qui est autre que le dessin, bien entendu. Qu'est-ce que tu en dis ?



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 16/3/2017, 05:59

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


Alors qu'il attendait la super révélation de Tori, Marco cru apercevoir ses joues devenirent rouge si brièvement qu'il se demandait s'il n'avait pas tout simplement halluciner. Qu'est-ce qu'il lui prenait tout d'un coup? Enfin, levant l'index au ciel, son amie fit sa fameuse déclaration d'un ton fier et fort.

- On retourne dans la salle d'art !

Sans le vouloir, l'expression joyeuse de Marco se changea en surprise et limite effarement. Enfin, ce n'était pas une mauvaise idée en soit, mais disont qu'il ne s'attendait pas à ça. D'ailleurs, qu'est-ce qu'il espérait? Un souper romantique où il sabrerait le champagne? ...Haha, ouais, très drôle.

Tori se mit à éclater de rire et Marco se sentit s'empourprer à cet instant avant de réaliser que cette fille ne lisait pas dans les pensées. Du moins, aux dernières nouvelles les ombres et les pensées étaient deux choses distinctent. Le timing était juste trop juste. Le rassurant au passage, elle s'expliqua.

- Ça va, c'est juste une blague. Désolée, c'était pas ça la véritable idée.

- Hahaha... Bien sûr, répondit-il tentant de ne pas faire sortir son rire trop nerveusement.

Reprenant son calme et son sérieux, Tori reprit la parole.

- Je propose une séance de dessin et autres. Le " autres " pouvant inclure tout ce qui est autre que le dessin, bien entendu. Qu'est-ce que tu en dis ?

À cela, Marco s'illumina en acquiesçant.

- Oh! Ça c'est une excellente idée! Rien n'empêche de passer sur les lieux du crime pour voir si c'est encore vide... Si jamais y'a personne, on emprunte le matériel et on va ailleurs si le local te gêne?

Il avait aussi une certaine curiosité par rapport à l'état de la pièce. Archie avait été témoin du massacre, il a dut envoyé des gens pour nettoyer. Hey... Dans ce cas-ci, il n'avait pas vendu la mèche sur les responsables? ...Quoi que les armoires en or étaient déjà une preuve contre lui. Des fois il se demandait s'il y avait un vrai système sérieux à l'académie. Il avait cette image en tête pas très professionnelle des membres du personnel qui regardent la scène en riant et disant ''Bof... C'est pas comme s'il avait détruit une ville ou une forêt hahahaha''. Ouais... Non okay peut-être qu'il y allait fort dans ses idées.

Marco termina son sac de chips, léchant ses doigts des dernières miettes avant de chiffoner le sac et se lever pour jeter les déchets à leur place. Tenant les bretelles de son sac à dos, il attendit Tori avec une mine enjouée.

(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 16/3/2017, 06:34

Cette fois-ci la réaction est plus concluante que celle la blague. Tant mieux.

- Oh! Ça c'est une excellente idée! Rien n'empêche de passer sur les lieux du crime pour voir si c'est encore vide... Si jamais y'a personne, on emprunte le matériel et on va ailleurs si le local te gêne?

Excellente idée ? Je ne m'attendais pas à tant. Et il propose une mission d'infiltration dans le local. Je ne le savais pas aussi audacieux. Il n'y a pas un proverbe pour ce genre de chose ? La peur donne des ailes ? L'amour donne des ailes ? Euh... Pourquoi l'amour ? Pourquoi j'ai pensé à ça et puis quel amour ? Tant qu'à faire, quelle peur ? Marco n'est pas peureux. Eh bien, je crois qu'il me manque des neurones aujourd'hui. Je vais essayer de faire plus attention, je ne veux pas risquer de dire une connerie sans réfléchir.

- C'est comme tu le sens. En revanche, je souhaiterais passer au dortoir pour prendre quelques trucs.

Je termine hâtivement mon sandwich et mon Dr.Pepper et imite Marco qui m'a précédé dans son ménage de table. Aucune flaque de sauce à spaghettis en vue par terre, c'est merveilleux, tout va pour le mieux. Il y a un truc qui m'embête, mais il ne s'agit que d'un petit tracas sans importance, du moins pour les autres personnes. Je sais qu'au Québec les canettes de boissons gazeuses et de bières sont consignées, mais je ne sais pas si c'est le cas en Angleterre... C'est une petite pensée que j'ai Chaque fois que je me débarrasse d'une canette, mais je n'ai jamais pensé à m'informer... Quelle piètre écologiste je suis ! Je vais rejoindre mon ami qui m'attendais et dis joyeusement :

- Allons-y !

J'espère vraiment que je vais réussir à poursuivre ce croquis resté inachevé, mais surtout j'espère qu'on va passer un bon moment cette fois-ci.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 17/3/2017, 02:32

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


- C'est comme tu le sens. En revanche, je souhaiterais passer au dortoir pour prendre quelques trucs.

Marco acquiesça silencieusement en la conduisant jusqu'au bâtiment des émeraudes, mais il attendit dans le salon commun. Mmm... Il ne voyait pas Skylinn, Kanade ou Kupo dans la salle, dommage... D'ailleurs il ne voyait pas grand monde qu'il connaissait, ce qui lui faisait se demander où était passé Lucy. Avec tout ce qui s'était passé, il comprenait que peut-être qu'elle avait besoin de prendre un peu de recul de l'académie. Il avait l'impression que les dangers n'avaient pas fini de les guetter... Ou peut-être était-il paranoiaque ou qu'il se croyait encore dans un manga. Peut-être que finalement, il allait avoir une journée des plus normales avec Tori et se faire de bons souvenirs. Il voulait capturer son sourire en photo, ainsi que ceux de ses camarades. Le hic, c'est que Marco n'aimait pas que les gens fassent la pose pour la photo. Les capturer dans un instant naturel de leur vie sans qu'ils le sache, avec leur expressions les plus vraies, c'était ce qu'il préférait.

Il espérait surtout ne pas passer pour un espèce de stalkeur. Peut-être que Tori le comprendrait s'il lui en parlait puisqu'elle était elle-même une artiste. Mmm... D'ailleurs, il repensait à Misty. Elle dessinait aussi, mais il ne l'avait pas revu depuis les vacances.

Qui d'autre était passionné d'art à Tsuki?

Sans trop savoir ou s'en rendre compte, l'ombre d'une idée germait dans la tête de Marco, mais avant qu'elle n'ait put prendre sa forme, il entendit Tori descendre pour le rejoindre.

- Tu as tout ce qu'il te faut?, demanda-t-il avec un sourire.



(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 18/3/2017, 02:27

Une fois au dortoir, je monte l'escalier en me gardant de justesse de dire stupidement " Attends-moi ici, ça ne sera pas long " à Marco, car je sais qu'il attendra de toute façon, à moins que je ne le connaisse mal. Je trouve rapidement mon cahier de dessins dans mon sac à dos, mais le coffre à crayons n'est pas avec lui. Je l'ai peut-être mis quelque part après m'en être servie ici, alors je me mets à sa recherche. Il n'est ni sur ma table de chevet, ni sous le lit, ni sous les couvertures d'ailleurs, ni rangé avec mes vêtements, ce qui serait plutôt bizarre, mais ne sait-on jamais. Ayant fait le tour des emplacements possibles, je me résous à abandonner les recherches, mais de toute façon ce n'est pas comme si ces crayons étaient essentiels pour moi, je pourrai toujours en emprunter. Je quitte la chambre 4F qui, au passage était vide - je suppose que Croa, Echo et Musume ont mieux à faire de leur après-midi que dormir ou s'ennuyer sur leur lit - et je redescends l'escalier à moitié bredouille pour retrouver Marco qui attendait sagement exactement comme il était si prévisible de le deviner.

- Tu as tout ce qu'il te faut?

Je brandis mon cahier en faisant brièvement la moue.

- Non, juste l'essentiel... J'ai dû oublier mon coffre à crayons dans mon casier dernièrement, mais j'ai pas envie de faire un autre détour.

Nous ressortons à l'extérieur et prenons la direction du bâtiment principal dans lequel sont situés les salles de classe, logique infaillible. Au passage, je jette un voile d'œil en direction du bâtiment de l'annexe dans lequel se trouve l'infirmerie. Il faudra qu'on m'explique un jour pourquoi elle est située si loin du terrain d'entraînement... Je tiens la porte à Marco pour qu'il entre dans le hall et il ne nous reste plus qu'à prendre la direction de l'aile nord. Ce hall me rappelle les nombreuses rencontres que j'y ai fait, notamment celle d'Harumi qui était vraiment mémorable. Par réflexe, je jette un coup d'œil à mes chaussures, mais tout va bien, les lacets de mes Converses bleues de teinte cyan space sont bien attachés. Quelque chose qui n'a pas du tout rapport me viens soudainement en tête et alors que nous nous apprêtons à monter les marches de l'escalier du hall, je pose une question à mon ami :

- Dis-moi, je crois me souvenir que tu m'avais dit que tu vivais à Boston. C'est ça ou je confonds avec quelqu'un d'autre ?



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 18/3/2017, 02:46

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


Marco se tourna vers la direction générale des escaliers en entendant les pas qui descendaient. Tori revenait avec une petite mine de défaite. Son sourire s'effaca légèrement jusqu'à ce qu'elle lui réponde.

- Non, juste l'essentiel... J'ai dû oublier mon coffre à crayons dans mon casier dernièrement, mais j'ai pas envie de faire un autre détour.

- Mm... L'expédition pour le matériel et les munitions de la salle d'art ne seront donc pas vaines!, lança-t-il, retrouvant son petit vocabulaire et expressions exagérés de geek.

Il se sentait vraiment comme s'il allait faire une grosse infiltration chez un campement ennemi alors qu'ils risquaient surtout de se retrouver face à un local vide. Riant légèrement avec une certaine auto-dérision, Marco secoua la tête avant de suivre Tori qui lui ouvrit la porte. Mm, ce sont pas les hommes qui font ça d'habitude? Ah peu importe! À quoi pensait-il déjà avant que son amie descende? Il détestait oublier ce à quoi il réfléchissait. Sentir comme une idée ou des mots sur le bout de la langue sans que ça veuille sortir. Une espèce de constipation mentale! ...Okay, il fallait vraiment qu'il revoit ses expressions!

Il soupira, suivant toujours silencieusement sa camarade vers les escaliers. Tori brisa d'ailleurs le silence pour converser avec lui.

- Dis-moi, je crois me souvenir que tu m'avais dit que tu vivais à Boston. C'est ça ou je confonds avec quelqu'un d'autre ?

- Pas du tout, tu as tout à fait raison, répondit-il.

...D'ailleurs, il avait texté son père dernièrement, mais sans avoir eu de réponses. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles? Ou alors il avait changé son portable. Il fallait avouer que Marco était encore nerveux à l'idée de parler de vive voix à ses parents, surtout sa mère, mais il avait fait l'effort de les contacter. Son message les saluait, les assurant qu'il allait bien et qu'il voulait savoir comment ils allaient tous les deux. C'était bref, mais l'essentiel était là.

- Mon père est Bostonnien, on a emménagé quand j'avais six ans, rappela-t-il.

Il avait promis à Lizbeth de l'emmener à Tokyo... À part pendant certaines vacances, avant son pouvoir, il n'y était plus retourné. Ah... Il fallait qu'il arrête de se torturer l'esprit.

- Pourquoi cette question?, demanda-t-il avec un sourire pour poursuivre la discussion.

Mieux valait parler avec Tori que se ressasser des pensées douloureuses.






(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 18/3/2017, 03:40

J'ai posé cette question pour voir si j'ai de la mémoire, mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle je l'ai fait. Moment de vérité :

- Pas du tout, tu as tout à fait raison.

10 points pour Tori, ding ding ding ding ding ! Au moins je sais que je n'ai pas une mémoire trop mauvaise.

- Mon père est Bostonnien, on a emménagé quand j'avais six ans.

J'hoche la tête de façon compréhensive en montant les marches de l'escalier.

- Ah d'accord, c'est ça.

Cela aurait été plutôt gênant s'il avait répondu quelque chose comme " Euh non, tu te trompes car je viens de New York, désolé. "

- Pourquoi cette question?

Cette question était prévisible et c'est un peu ce que j'attendais. Je termine de monter les marches puis lui réponds en lui rendant son sourire :

- C'est qu'on suit beaucoup la Ligue Nationale de Hockey dans mon coin et je suis vue comme une grande traitresse par plusieurs car au lieu de supporter l'équipe de ma ville je supporte celle de Boston. Pour ma défense j'ai aussi de la famille là-bas. Je ne sais pas si c'est aussi ton cas... De suivre le hockey, je veux dire. Pas d'être considéré comme un traitre. Haha...

Certains disent que le hockey est une religion. Ma mère par exemple disait et dis encore probablement souvent en blague qu'elle est ouverte à la liberté religieuse puisqu'elle laisse une partisane des Bruins dormir sous son toit. C'est vrai que c'est une façon de voir la chose de façon humoristique.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 18/3/2017, 04:03

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


Hochant la tête, Tori émit un petit commentaire, mais Marco ne l'entendit pas. Il accéléra légèrement le pas pour la rattraper, mais dut s'arrêter pour reprendre légèrement son souffle. Hey, mine de rien, son cardio s'était amélioré. La preuve étant qu'il rattrapait Tori comme un gars pas en forme au lieu d'un vieux asthmatique à l'article de la mort... Oui il y avait une nuance là. L'entraînement portait ses fruits... Peut-être que l'examen physique ne serait pas si pire finalement. D'ailleurs, il y avait-il des examens physiques à Tsuki? ...Mieux valait ne pas rappeller à Archie d'en passer un. Il préférait éviter ça si c'était possible.

Enfin, tandis que ses pensées allaient encore n'importe où, Tori reprit la parole, le forçant à revenir sur terre.

- C'est qu'on suit beaucoup la Ligue Nationale de Hockey dans mon coin et je suis vue comme une grande traitresse par plusieurs car au lieu de supporter l'équipe de ma ville je supporte celle de Boston. Pour ma défense j'ai aussi de la famille là-bas. Je ne sais pas si c'est aussi ton cas... De suivre le hockey, je veux dire. Pas d'être considéré comme un traitre. Haha...

- Aaah, okay..., fit Marco.

Aie, non ça c'était pas bon pour relancer la conversation. Bad, Marco, baaad!

- Quand j'étais petit, je l'écoutait avec mon père... Il est fan des Bruins... Moi aussi, je suppose par défaut, hehe... Mais à part ça, j'avoue que... après le pouvoir, on se limitait à regarder la télé ensemble quand on mangeaient à table. Si le Hockey jouait, c'était ça qu'on regardait.

...Bon, il ne voulait pas revenir sur le sujet des malaises familiaux et les longs silence à table. Après qu'il ait découvert son pouvoir, ils ne discutaient plus à table et son père n'était même plus aussi expressif lors des buts contre les Canadiens... Du moins pas en sa présence. Désireux de ne pas rester sur le sujet ''légèrement'' déprimant, Marco poursuivit, repensant à un détail.

- J'y pense, c'est vrai, tu es Canadienne n'est-ce pas?

Il s'arrêta devant la porte du local d'art, mettant la conversation en pause lorsqu'il tenta de tourner la poignée.

-...Verrouillé.


(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 18/3/2017, 05:11

- Quand j'étais petit, je l'écoutait avec mon père... Il est fan des Bruins... Moi aussi, je suppose par défaut, hehe... Mais à part ça, j'avoue que... après le pouvoir, on se limitait à regarder la télé ensemble quand on mangeaient à table. Si le Hockey jouait, c'était ça qu'on regardait.

Outch, bonjour l'ambiance ! Je ne peux que ressentir de la compassion pour mon ami. Vivre un malaise quotidien m'aurait probablement rendu malade au bout de moins d'une semaine.

- J'y pense, c'est vrai, tu es Canadienne n'est-ce pas?

Ah ? Il s'en souvient aussi. Bien-sûr, si ça va dans un sens ça va aussi dans l'autre, mais ce n'est pas tout le monde qui est doué pour retenir les informations. Quoiqu'il en soit, je vais devoir attendre un peu avant de répondre, car nous voilà arrivés devant la porte de l'enfer.

-... Verrouillé.

. . . ah... Je m'approche, surprise.

- Hein ? Attends, fais voir.

Je fais exactement le même geste, malgré l'évidence que rien ne se passera. La porte ne va pas bêtement décider de se déverrouiller d'elle-même parce qu'une seconde personne essaie de l'ouvrir. Il faut pourtant accepter la triste vérité, l'accès au local est impossible et il le restera à moins que quelqu'un n'arrive avec la clé. Je soupire.

- Dommage qu'on ne puisse pas s'infiltrer comme des ninjas par une fenêtre ou par le plafond ou même par le plancher...

Je jette un coup d'œil par terre. Il y a une fente entre le sol et le bas de la porte, mais bien-sûr, à moins d'être Antman et de pouvoir changer de taille, c'est impossible de passer... Changer de taille... Mais, à quoi ça sert de changer de taille quand on peut changer de forme ? Haaan j'y avais pas pensé ! Je suppose que cette porte peut être ouverte de l'intérieur même en étant verrouillée de l'extérieur et vu la petite différence d'éclairage que la fente projette, il y a forcément de la lumière de l'autre côté. Un sourire digne d'une des plus grandes comploteuses de l'histoire illumine mon visage alors que je m'accroupi et dépose mon cahier par terre contre le mur.

- Je vais essayer quelque chose. Si la porte n'est pas ouverte dans plus de 2 minutes et que je ne réponds pas, c'est qu'il y a un monstre de l'autre côté qui m'a mangé.

Sur ce, je me concentre pour assombrir le sol sur une superficie assez grande pour que je puisse m'y glisser. Une fois que c'est fait, je disparais dans l'ombre et la déplace sous la porte pour ressortir dans le local. J'essaie de nouveau de tourner la poignée et cette fois ça fonctionne. J'ouvre la porte et relance la conversation en souriant comme si elle ne s'était jamais arrêtée :

- Oui monsieur ! Canadienne Montréalaise, pour vous servir.

Je laisse une fois de plus Marco entrer, il faut croire que j'aime ouvrir et tenir les portes, puis je reprends mon cahier de dessin resté dans le couloir. Mission infiltration accomplie.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 20/3/2017, 03:25

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


Tori s'avança vers la poignée lorsqu'il l'a prévint du verrou. Il retira sa main sinon ils se seraient touchés... Pas que ça dérangeait, mais bon, passons. Comme si elle ne le croyait pas sur le coup, elle essaya elle-même de tourner la poignée, mais la porte resta obstinément fermée. Mm... Il avait encore quelques crayons dans son sac pour la dépanner. La règle d'or de tout artiste qui se respecte, c'était d'avoir sa trousse sur soi en tout temps!

- Dommage qu'on ne puisse pas s'infiltrer comme des ninjas par une fenêtre ou par le plafond ou même par le plancher...

Marco ria un peu à cette remarque, mais sans malice.

- C'est plus subtil et gracieux qu'un coup de pied, mais plus dangereux que crocheter... Hmm, je ne sais plus crocheter par contre.

Ah oups... Il s'était échappé et rougis légèrement. Avant son pouvoir, il était un gamin quand même pourvu de ressources et il avait un bon doigté. Il avait perdu le tour depuis les gants. Il constata heureusement que Tori n'avait pas relevé cette information. Elle observait le plancher avec un certain intérêt avant de lui lancer:

- Je vais essayer quelque chose. Si la porte n'est pas ouverte dans plus de 2 minutes et que je ne réponds pas, c'est qu'il y a un monstre de l'autre côté qui m'a mangé.

- Haha, d'acc---Hein quoi???

Il ne put faire quoi que ce soit qu'elle utilisa son pouvoir devant lui, le faisant sursauter. Il y avait un bail qu'il ne l'avait pas vu faire. Elle disparue dans une ombre avant de passer sous la porte tel un fantôme. Marco ne tarda pas à entendre la porte se déverouiller avant que Tori ne l'ouvre de l'intérieur. À cela, l'émeraude ne put s'empêcher d'applaudir comme s'il avait vu une magicienne à l'oeuvre. Il conservait toujours cette part d'émerveillement devant les pouvoirs de ses camarades. C'était toujours aussi stupéfiant.

- Oui monsieur ! Canadienne Montréalaise, pour vous servir.

- Wow, mademoiselle Tori, vous êtes la vraie Ninja de Tsuki, la complimenta-t-il avant d'entrer dans la salle.

Et bien... Entrer dans ce local lui faisait un certain effet. Son rythme cardiaque semblait s'être accéléré alors qu'il se sentait braver un interdit. Il était peut-être un peu trop ''sage'' ?


(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 20/3/2017, 04:15

Je suis gênée par le compliment que je reçois. Je ne sais pas trop pourquoi, ça le fait pas autant d'habitude, mais là je ressens quelque chose d'étrange.

- Wow, mademoiselle Tori, vous êtes la vraie Ninja de Tsuki.

Si seulement... Malheureusement j'ai pas l'étoffe, comparé à certaines, mais je le prends quand même ! Je fais semblant d'épousseter mon cahier pour éviter que mon air gêné ne paraisse, surtout si jamais je rougis.

- Merci, mais ce n'est rien voyons, je fais juste mon travail...

Oh là là, je ne sais même pas pourquoi j'ai répondu ça... Vite, trouver un autre sujet ! Tiens, il avait pas parlé d'un truc dans le couloir ? Je relève le regard vers Marco.

- Euuuh, tu n'avais pas dit de quelque chose par rapport au crochetage ?...

Merde, rougissement, j'avais oublié ! Je me détourne à nouveau un peu brusquement - ce qui parait sûrement encore plus louche, aaargh double merde !!! - et me mets à la recherche des crayons de bois dans les armoires qui ont été remplacées. Alors il n'y a personne pour occuper la salle, mais quelqu'un s'est occupé de changer les armoires. Ah bon... Je me demande vraiment ce qu'ils ont fait des anciennes. Ce n'est pas facile de jeter des armoires en or aux vidanges, ni de les démonter... Quoiqu'avec un chalumeau ou une bonne grosse scie mécanique. Massacre à la tronçonneuse ? Peut-être que j'ai trop d'imagination et qu'elles ont simplement été entreposées quelque part. Donc, quel était donc la chose dont Marco parlait ?



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 20/3/2017, 04:27

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


Alors que l'étudiant métisse complimentait sincèrement son amie, elle eut une réaction des plus étrange. Elle se cacha derrière son cahier... Était-elle gênée? Non... Quand même pas. Depuis quand était-elle gênée avec lui? Mm... Peut-être l'était-elle depuis toujours et que c'était la raison de leurs fameux et typiques moments de silence plein de malaise? Ouais, mais non. Marco ne croyait pas à ça. À part avoir joué les blessés de guerre ensemble à un peu trop de reprises, il fallait reconnaître qu'il ne connaissait pas tant que ça son amie. C'était une pensée bien triste ça...

- Merci, mais ce n'est rien voyons, je fais juste mon travail...

Marco haussa un sourcil, mais sans poser de question cette fois-ci. Un pouvoir comme le sien devait être utile dans bien des situations, mais était-elle vraiment du genre à jouer les ninjas? Hmm, il ne savait pas s'il devait craindre Tori ou l'admirer dans ce cas-ci.

- Euuuh, tu n'avais pas dit de quelque chose par rapport au crochetage ?...

Ah zut! En plus, elle retenait trop bien les détails! Mais avant qu'il ne puisse lui répondre, il vit Tori se retourner brusquement et faire comme si elle cherchait quelque chose. Il se rappella de leur première rencontre et de ce qui s'était passé dans ce local. Elle disait ne pas être malade, mais peut-être que son pouvoir lui faisait des siennes en frais d'effet secondaires. Préoccupé d'abord par son bien-être Marco s'avança vers Tori pour au moins tenter de lui faire face ou avoir accès à son visage. Il posa la main sur son front, légèrement chaud, mais c'était sans doute dut à sa propre main froide.

- ...Tu ne sembles pas faire de fièvre... N'abuse pas trop de ton pouvoir, hein? Je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose.

Il retira sa main après s'être exprimé de manière aussi vague et gênante qu'un héros de shojo. Réalisant cela, il baissa légèrement les yeux et se racla la gorge avant de changer le sujet.

- Ah oui... Le crochetage... Disons que, j'avais la forte tendance à oublier mes clés quand j'étais petit. J'ai trouvé un moyen pas très orthodoxe de rentrer chez moi...à bien des reprises.

C'était embarrassant et à moitié la vérité... La véritable histoire étant encore plus gênante. Mais ça, il allait la garder dans sa tombe, sauf si Tori avait un flair de détective en plus d'être une Ninja. Fallait pas pousser non plus.



(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 20/3/2017, 05:12

Marco vient se poster à côté de moi. Sous l'effet de la curiosité de savoir ce qu'il veut, j'arrête ma recherche et tourne à tête malgré moi. La chose la moins prévisible - sauf peut-être recevoir une claque ou un baiser - survient. Il met sa main sur mon front, comme s'il voulait prendre ma température ou voir si mon front est plus large que 4 doigts ?... Au passage, un frisson me parcours de la tête aux pieds. Mais pourquoi est-ce qu'il voudrait prendre ma température ?

- ...Tu ne sembles pas faire de fièvre... N'abuse pas trop de ton pouvoir, hein? Je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose.

Heiiiiiiiiin ??? Lorsqu'il retire sa main, je sens que je rougis encore plus, ce qui est plutôt mauvais étant donné que je sens rarement ce genre de chose.

- Hein ? Euh, mais non... À moins que tu veuilles du théâtre d'ombres c'était pas dans mes plans de toute façon, hahaha...

Le rire bien embarrassant en plus pour tenter de d'apaiser le malaise. Heureusement, Marco revient au sujet. En fait on change tellement de sujet que je ne sais même plus de quoi il était question avant le truc du crochetage... Ah si. Tout compte fait, j'aurais préféré ne pas m'en rappeler finalement. Argh, nom d'un corbeau, concentre-toi Tori !

- Ah oui... Le crochetage... Disons que, j'avais la forte tendance à oublier mes clés quand j'étais petit. J'ai trouvé un moyen pas très orthodoxe de rentrer chez moi...à bien des reprises.

Voilà toute une découverte. Pas très orthodoxe... De toute manière, si c'était sa maison je ne vois pas où est le mal d'entrer, même si c'est par infraction.

- C'est une façon comme une autre... Quand j'oubliais mes clés, sois je me réfugiais chez quelqu'un, soit j'attendais que ma sœur arrive, ce qui n'était souvent pas trop long, mais j'ai arrêté de le faire en hiver la fois où j'ai attendu 45 minutes dans le froid comme une grosse idiote parce qu'elle flânait avec des amis...

J'accompagne mes paroles par un roulement des yeux vers le plafond. Je ne vais pas me plaindre, au moins Eden m'a dépanné à maintes reprises, c'est juste que cette fois-là, elle avait volontairement ignoré les les appels à l'aide que je lui avais envoyé...



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Marco Wakasa le 20/3/2017, 05:30

Et si on devenait fondateurs?
Feat Someone


Le teint de Tori ne devint plus rouge, mais écarlate... À ce moment là, Marco aurait bien voulu se plaquer violemment sa main sur son visage, réalisant qu'il avait mit son amie dans l'embarras plus que d'autre chose. Il lui prenait quoi de la toucher comme ça sans prévenir? Était-il si désespéré de vouloir avoir le moindre contact avec d'autres humains? Au moins, il ne lui avait pas sauté dans les bras comme avec le professeur Loys. Bref... L'étudiant ne savait plus où se mettre... Un autre moment de malaise crée par Marco! Ça allait devenir son petit jingle à force...

- Hein ? Euh, mais non... À moins que tu veuilles du théâtre d'ombres c'était pas dans mes plans de toute façon, hahaha...

Marco se mit à rigoler, plus par nervosité que par véritable amusement.

- Non, non... Ce n'était pas mon intention, hahaha...ha...

Merde, des discussions normales, ça arrive des fois? ...Fallait-il demander vraiment des cours pour éviter les malaises? Pas à un professeur, mais peut-être Noa? ...Non, il repensait encore à ce qu'il lui avait soufflé dans le gymnase lors du dernier entraînement. Ce gars avait de ces esprits mal tournés... Sinon à qui pourrait-il demander? Il voulait juste arriver à aligner ses mots sans avoir l'air d'un imbécile. Après, fallait pas s'étonner qu'il n'ait pas été choisi comme représentant émeraude... D'ailleurs qui avait cru que c'était une bonne idée? Si Marco mettait la main dessus...

Okay, temps mort. Il était en train de s'auto-déprimer et s'auto-frustrer. Il prit une bonne inspiration pour revenir au moment présent.

- C'est une façon comme une autre... Quand j'oubliais mes clés, sois je me réfugiais chez quelqu'un, soit j'attendais que ma sœur arrive, ce qui n'était souvent pas trop long, mais j'ai arrêté de le faire en hiver la fois où j'ai attendu 45 minutes dans le froid comme une grosse idiote parce qu'elle flânait avec des amis...

- ...Ce n'est vraiment pas sympa de sa part, ça!, lança Marco, d'un ton plus frustré que voulu.

Il rougit encore, s'empressant de rectifier sa gaffe.

- Ah, euh, pardon... Tu mérites pas d'être laissée seule dans le froid, c'est tout... BON! Et si on cherchait ce qu'il faut pour dessiner?

Oui, dessiner dans le silence absolu et ne pas s'enfoncer d'avantage était une merveilleuse idée.



(c) Rin sur Epicode
avatar
Marco Wakasa
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Tori Clark le 22/3/2017, 04:50

Ma petite anecdote a plus d'effet sur Marco que j'aurais pu le penser.

- ...Ce n'est vraiment pas sympa de sa part, ça!

Je recule d'un demi pas sous l'effet de l'étonnement. Je ferais probablement mieux de ne jamais parler de la menace qu'elle a fait contre ma chambre si je n'avais pas tenu ma promesse de venir en septembre... De toute façon, elle sait que je les tiens, mes promesses.

- Ah, euh, pardon... Tu mérites pas d'être laissée seule dans le froid, c'est tout... BON! Et si on cherchait ce qu'il faut pour dessiner?

Son explication me laisse un peu mitigée quant à sa réaction. Mais qui mérite vraiment d'être laissé dans le froid ?... Il le remarque probablement puisqu'il change de sujet. Je pointe l'armoire du doigt.

- Oui, j'avais commencé à chercher.

Cette fois, je ne fouille pas juste avec les yeux, mais aussi avec les mains. J'ouvre une boîte au hasard et je tombe sur la chose dont j'ai le plus horreur, les pastels secs. Ça fait un bruit qui donne des frissons, c'est volatile, ça fait éternuer comme la craie de tableau, non merci ! Même le fusain à moins de désagréments et pourtant c'est presque la même chose, mais en noir. Bref, je referme la boîte en tentant de dissimuler le frisson qui me parcours parce que j'ai pensé au bruit d'une craie sur un tableau... Brrrr... Je me penche pour regarder plus bas. C'est l'étage de la gouache. En jetant un coup d'œil aux différents pots - bien que ça ne soit évidemment pas des crayons de bois - je pose une question à Marco :

- Quelle est ta couleur préférée ?

C'est toujours intéressant de connaitre ce genre d'information.



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on devenait fondateurs ? [PV Marco]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum