L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 1/3/2017, 22:34



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

Beaucoup trop de choses s’étaient passées en si peu de temps… Je m’attendais plus ou moins à me faire attaquer à un moment ou un autre par mes poursuivants. C’était même une des raisons pour lesquelles je m’étais isolé et certainement le stress que cela provoquait que j’avais pendant un temps perdu l’appétit. Non, ce n’était pas la seule raison. Le penser serait me mentir à moi-même, surtout quand Noa et tout ce qu’il avait fait ou dit depuis qu’il m’avait retrouvé occupait la majorité de mes pensées. Je ne pouvais pas nier que cela m’avait comme brisé la carapace que j’avais forgé avec énormément de difficultés. En fait, rien que cela était aussi troublant que rageant. Comment allais-je pouvoir m’isoler à nouveau ? Après les mots qu’il m’avait dit rien qu’à moi et qui me semblaient impossibles malgré les gestes qui les avaient démontrés bien plus tôt… Puis, la difficulté s’était accrue quand j’avais parlé avec Archie. Et encore, c’était peu dire puisque j’avais pu voir que mon état l’avait inquiété et que mon absence s’était plus fait ressentir que j’avais bien voulu le penser. Pour ainsi dire, autant mentalement que physiquement, j’étais lessivé, prêt à craqué. Je n’en montrai cependant pas autant au reste du monde malgré les larmes qui avaient coulées quand la perte de Yumi, la première personne à m’avoir dit m’aimer, s’était comme imposée à moi telle une déchirure.

Néanmoins, lorsque Noa eu terminé de discuté avec Luxia et qu’Archie lui permit de quitter l’infirmerie, je me levais, sachant pertinemment qu’on allait me demander de le guider jusqu’au dortoir des Rubis si ce n’était sa chambre. En pensant au fait que nous allions nous retrouver seuls, que j’allais encore tenir sa main, qu’il serait à mes côtés… je rougis mais ne parvins pas à poser réellement mon regard sur lui. J’avais promis de rester à ses côtés tant qu’il aurait besoin de moi, mais j’avais peur. Peur de lui faire du mal malgré la tendresse que je ressentais pour lui. Peur de le malmener alors qu’il ne voyait rien. Comment pouvait-on me faire confiance ? Ce n’était pas possible ! Pas après ce que j’avais fait et ce que j’étais susceptible de pouvoir faire. Pourtant, lorsqu’on me fit la fameuse demande, je pris la main de Noa avec délicatesse, comme si j’avais la possibilité de la casser par ce simple geste. Je fis un signe de tête à Archie avant de guider le Rubis par des gestes, n’utilisant la parole qu’en extrême nécessité. Les mots que je prononçai alors n’avaient rien de sec ou froid malgré les doutes qui étaient démontrés par les tremblements de ma voix.
Le chemin me parut long jusqu’au dortoir. Nous n’allions pas si lentement que cela. Cette impression était, après tout, grandement provoquée par ma redécouverte de l’académie, comme si je l’avais quittée depuis une éternité. Là encore, il ne s’agissait que d’une façon de voir les choses. Mes doutes en étaient que plus grands, au point que l’idée de fuir à nouveau se mit à me travailler malgré ma promesse. Je ne pouvais pas rester. Je n’étais pas fait pour un tel endroit. Je l’avais toujours su et cela m’avait été prouvé par la perte de ce que j’avais le plus précieux au monde, et ce presqu’en même temps ! Alors qu’est-ce qui me retenait ? … La grande main chaude de Noa qui enveloppait la mienne plus que je pouvais le faire. Etait-il si grand que ça la dernière fois, au Japon ? Ou avais-je seulement été aveugle tout ce temps ?

Une fois que nous fûmes devant la porte de sa chambre, je m’arrêtai un instant qui me parut une éternité. Je n’osais toujours pas le regarder, comme si ma résolution fragile allait se briser par ce simple geste qu’il m’était possible de faire. Je tentais de me convaincre en prétendant à moi-même que je ne pouvais pas le mêler plus qu’il ne l’était déjà aux horreurs auxquelles j’étais déjà mêlées, que le perdre me tuerait alors que me perdre le briserait juste pour un temps… Ce n’était qu’une façade que je fondais encore une fois pour pouvoir partir. Je n’avais pas oublié ma promesse et partir ainsi ne me plaisait pas autant que je pouvais le faire croire. Peut-être avais-je juste envie de m’effondrer ailleurs, que tout s’arrête une bonne fois pour toute et que, enfin, je sois débarrassé de ce monstre qui me cassait de plus en plus.

- Nous sommes arrivés. La poignée de la porte est juste devant toi. Sur ce…

J’avais parlé avec la voix encore plus brisée que sur le chemin bien que j’eue tenté de la cacher du mieux que je pus. Puis, lâchant sa main, je commençai à partir en tentant de me convaincre encore et toujours que c’était pour le mieux.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 2/3/2017, 00:33



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

Pourquoi mon cœur se déchirait en entendant Noa me remercier avant de s’enfermer dans sa chambre ? Pourquoi avais-je si mal d’être loin de lui, même si je le savais si prêt ? Pourquoi était-ce plus douloureux que toutes les blessures que j’avais pu subir jusqu’à maintenant ? Je ne comprenais pas comment cela pouvait être possible. Deux hommes pouvaient-ils vraiment s’aimer ? Surtout qu’avant ça j’avais aimé une femme ! Quelle que soit la réponse, je m’arrêtai dans le couloir, incapable de partir trop loin. Cela ajoutait plus de trouble dans mon esprit et de tension dans mon corps. Je serrai les dents sans m’en rendre compte. Ne voulant pas qu’on me voir ainsi, je partis dans ma chambre heureusement vide et fermai la porte avant de me laisser glisser sur le sol. En moi, mon ennemi me torturait autant que les pensées qui me venaient et la réaction de Noa. Mon incompréhension me rendait malade. Et cela dura jusqu’à ce qu’on toque fortement à la porte, me faisant sursauter. Je n’eus pas le temps de m’en remettre que la voix de celui que je ne pensais pas revoir avant longtemps me parler avec une fermeté qui me cloua sur place :

- Yasushi. Je suis parfaitement conscient de la situation, je sais que c’est au moins aussi difficile pour toi en ce moment que ça ne l’est pour moi si ce n’est pire mais je suis prêt à courir le risque. Je me doute que ce qui s’est passé au Japon te travail beaucoup mais encore une fois ce n’est pas de ta faute. Et je ne t’en veux pas le moins du monde pour ça. Tu te souviens de notre discutions au gymnase ? Moi je me rappelle t’avoir fait une promesse ce jour-là, celle de te ramener si l’assassin venait à prendre le dessus, et je l’ai tenue et je suis prêts à recommencer autant de fois que nécessaire. Mais si tu continues à t’isoler je ne pourrais plus le faire alors s’il te plait aide moi à tenir cette promesse. Je sais que tu es effrayé et … je le suis tout autant. J’ai pu voir ce qu’il y avait en toi et ça aurait pu me rebuter mais ça n’a jamais été le cas, parce que même si tu as du mal à le voir il y a du bon en toi. Bien plus que chez certaines personnes. Tu veux t’isoler des autre mais en faisant ça tu donnes à l’assassin l’opportunité d’arriver ses fins. Je me souviens des moments qu’on avait passé ensemble. J’avais adoré les passer en ta compagnie et je sais que toi aussi tu les avais appréciés. Ça a été parmi les rares fois où je t’avais vu sourire et ce qui se rapprochait le plus d’être heureux. Alors je vais te poser une question. Une seule et simple question. Est-ce que mes sentiments pour toi sont réciproques ? Si je me suis trompé j’aurais au moins préféré ne serait-ce que par respect tu ouvres cette porte pour venir me le dire en face.

Ces mots, dans leur totalité, me firent craquer. Hoquetant doucement, presque silencieusement, je laissai échapper mes larmes de stress, de peur et de douleur en passant une main tremblante sur mon visage. Je ne tardai cependant pas à tenter de me lever. Je dus m’y prendre à deux fois à cause de vertiges dû à l’excès d’émotions et du manque de sucre dans mon organisme. Mais au troisième essai je fus enfin debout et ouvris la porte en tentant de rester calme le temps de prendre Noa par le col, au niveau de ses épaules et de l’attirer vers moi pour que nos lèvres puissent se joindre en un baiser que j’avais, cette fois, totalement calculé. Je ne savais toujours pas si ce que je ressentais était normal. Je ne savais pas si j’avais le droit de ressentir une telle sensation alors que je ne faisais que lui faire du mal, mais je ne pouvais plus m’en défaire. C’était comme ancré dans mes entrailles. C’est la raison pour laquelle, lorsque nous nous séparâmes, je ne le lâchai pas pour lui répondre :

- Si jamais tu songes même à briser ce serment que te dicte tes sentiments et que tu m’abandonnes, alors saches que tu ne me reverras plus jamais. Oui, j’ai peur de perdre encore quelqu’un que j’aime ! J’avais déjà peur pour toi en tant qu’ami, mais là, c’est différent. Te perdre avec ces sentiments, je ne veux plus le vivre ! C’est trop douloureux ! Je n’y survivrai pas…

Tout en parlant, je n’avais pas empêché mes larmes de sortir et mes sentiments de parler alors que mon corps entier tremblait comme une feuille. Pourtant, je ne pouvais pas m’arrêter. Il était d’autres choses qu’il fallait qu’il sache. Il fallait que je le lui dise.

- Quand tu m’as dit… tes sentiments, la douleur de la perte est devenue plus forte qu’un coup de poignard dans ma chair. Je sais de quoi je parle et je ne pourrais plus jamais le revivre sans conséquence. Ma raison de vivre… c’est de veiller sur les personnes qui me sont chères. On m’a enlevé cette raison de vivre en tuant mon groupe de gosses et je suis devenu un danger pour tous. Je… ne veux pas te perdre… J’veux pas être la cause de tes souffrances… pourtant, je ne fais rien d’autre qu’apporter le malheur autour de moi… Comment je suis sensé avoir le droit d’aimer ?! Pourquoi… comment peux-tu aimer quelqu’un comme moi alors que je ne te mérite pas… ?

Je ne voulais pas le blesser en prononçant ces mots, mais ils étaient en partie la cause de mes tourments et mes souffrances. Je n’arrivais pas encore à prononcer ces mots qu’il m’avait murmuré plus tôt. Je me sentais indigne de lui. Peut-être que Yumi s’était rendu compte que je ne la méritais pas, que ma noirceur était trop profonde comparée à sa lumière, et que c’était pour ça qu’elle m’avait laissé sans me dire adieu. Je ne voulais pas que ça se reproduise, même s’il avait vu mon esprit, il était encore certaines choses qu’il ne savait peut-être pas…

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 2/3/2017, 21:02



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

Sa surprise alors que je l’avais embrassé ne m’avait pas échappée. Elle me parut cependant on ne pouvait plus normal, surtout en considérant qu’il était aveugle et que je ne l’avais pas prévenu de ce que j’allais faire. Mais, une fois le choc passé, il m’avait enlacé dans ses bras chauds et confortables. J’avais l’impression qu’il me soutenait, ce qui n’était vraiment pas de refus. La sensation que j’allais m’écrouler ne me lâchait pas malgré l’énergie que je présentais. Il dut cependant en ressentir les effets démontrés par mon corps tremblant puis que je remarquai son étreinte se resserrer. Puis, lorsque j’eus terminé de parler et non de pleurer, l’une de ses grandes mains passa sur le côté de ma tête pour libérer mon oreille de mes mèches folles qu’il plaça derrière cette dernière. Tout en faisant ce geste empli de tendresse, il déclara avec gravité :

_ Je t’interdis de me fuir sous prétexte que c’est pour mon bien. Tu ne peux pas savoir ce qu’il a de mieux pour moi.

J’avais envie de répliquer que je ne voulais prendre aucun risque, mais je n’en fis rien, trop pris par mes sentiments qui m’étouffaient tant ils étaient forts. Ses gestes m’enlaçant au point que je pouvais enfouir mon visage mouillé de larmes dans son épaule étaient cependant tout autant réconfortants. Je venais à me demander comment j’avais pu fuir une telle bénédiction. Il en fut un qui répondit à ma question avec force, me montrant le souvenir de Noa mourant parce que je l’avais poignardé à l’abdomen. Heureusement, mon ami (ou plus ?) se remit à répondre à mes questions, ce qui me permit de me concentrer sur sa voix et non sur les images qui voulaient passer de force la barrière de mon subconscient :

_ Les sentiments ne s’expliquent pas mais tu veux savoir ce qui me plait chez toi ? Ton altruisme, tu veux toujours prendre soin des autres, tu te soucie de leur bienêtre et même si c’est à tes dépends. Tu es prêt à te sacrifier pour eux tu souhaites toujours le meilleur pour eux, sans jamais rien attendre en retour. Maintenant tu peux accepter que quelqu’un veuille faire pareil pour toi … ta grande force intérieure aussi. Depuis longtemps tu lutte et tu résiste aux assauts et aux tentations que l’assassin te fait subir. Je ne peux pas prendre ton fardeau à ta place ou même le partager avec toi mais je veux faire en sorte qu’il te soit moins pénible.

Mes mains déjà présentent sur son dos, rendant l’étreinte qu’il me donnait, se resserrèrent sur son haut alors que ses compliments et ses souhaits semblaient me libérer d’un certain poids. Je me sentais tellement bête de ne pas avoir réussis à les prendre en compte plus tôt alors qu’il me les avait déjà plus ou moins formulés. A vrai dire, j’avais l’impression que si je devais quitter sa chaleur qui m’enveloppait telle une barrière protectrice je viendrais à me casser telle une poupée de porcelaine qui tomberait violemment sur le sol. Peut-être était-ce pour cela que je ne pouvais plus cacher mes pleurs alors que je cachai toujours dans le creux de son épaule.
Après un moment, je pus enfin me détacher un peu de lui avec beaucoup de douceur pour qu’il ne pense pas que j’allais encore m’enfuir. En plus de cette raison, je ne savais pas du tout quoi lui dire. J’avais encore peur de prononcer l’amour que j’éprouvais pour lui bien que je me promisse de le faire le plus tôt possible. Une envie se fit alors ressentir, me nouant l’estomac d’inquiétude. Je n’avais pas demandé précédemment et je m’en voulais un peu de lui en avoir volé un. Un peu comme pour la nourriture lorsque j’étais gamin. Je rougissais donc fortement alors que je demandai en bafouillant :

- Est-ce que je peux… enfin… puis-je… t’embrasser à nouveau… ?

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 3/3/2017, 00:05



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

J’étais gêné à un point que je ne saurais décrire. Cette demande que je lui avais faite… avec la personne qui m’avait abandonné cela avait été naturel. Etait-ce alors parce qu’elle était une femme et que Noa était plutôt du genre masculin ? Ou avais-je changé à cause de tout ce qui m’était arrivé, me rendant plus sensible et timide ? Il était possible que les deux raisons soient aussi valables l’une que l’autre, mais je n’avais pas vraiment le loisir de m’étendre mentalement sur le sujet, surtout en sachant pertinemment que je ne m’en sortirais qu’avec plus de doutes. Je levai donc les yeux vers le Rubis en me demandant à quoi il pouvait bien penser. Je découvris alors de l’amusement sur son visage. Pourquoi ? Cela ne me dérangeait pas. Après tout, cela le rendait extrêmement craquant, même s’il m’était alors dur d’utiliser ces mots-là à cet instant. Non, en réalité je ne comprenais tout simplement pas à quoi il pouvait bien penser.
Mes yeux rivés sur son visage, ne pouvant fixer ses prunelles, je fus surpris par un bruit sourd qui précéda la fermeture de la porte d’entrée de la chambre. Je ne compris donc qu’après coup que Noa avait dû utiliser ses pieds, d’où le bruit, pour nous donner plus d’intimité. De cela, je lui en étais extrêmement reconnaissant. Je ne lui en dis cependant rien, le laissant prendre mon visage entre ses mains. Son sourire… Il était magnifique.
*Si seulement j’étais capable de lui rendre le même… quoi qu’il ne le verrait pas avec ça…*

_ Tu n’as pas besoin de me le demander tu sais.

Ses paroles avaient beau avoir coupé le fil de mes pensées, je n’avais pas moins compris leur sens. Je sentis alors mon cœur manquer un battement avant de se mettre à battre comme s’il voulait sortir de ma poitrine. J’étais à la fois heureux et tellement gêné, complètement désorienté par ce genre de relation qui était loin de m’être familière. J’étais aussi légèrement jaloux de Noa pour qui tout semblait si naturel… Ce dernier sentiment fut très vite balayé par la joie de sentir la proximité du jeune homme qui avait uni nos fronts. Les yeux mi-clos, je me sentais comme dans une bulle dans laquelle nous étions les seuls à exister. Une bulle… qui me permettait de me relâcher un minimum. Après tout… il était toujours là même si je tentais de l’oublier.

_ Tu peux m’embrasser autant que tu veux.

Il avait ajouté cela en essuyant mes larmes à l’aide de ses pouces comme très souvent depuis quelques temps. Il me semblait ressentir une certaine nostalgie qui me fit porter instinctivement une main sur ma poitrine, serrant le poing sur mon collier contenant une photo de ma mère avant sa mort, à travers mon tee-shirt. De mon autre main, je caressai doucement ses cheveux près de sa nuque avant de l’embrasser à nouveau, non sans rougir. Je ne me sentais pas très à l’aise encore, mais je ne fis rien pour le lui montrer, les rougeurs de mon visage étant la seule preuve. Puis, silencieux, je pris sa main pour le mener vers mon lit afin que nous puissions nous assoir. Lorsque nous fûmes installés, ne voulant pas briser ma proximité avec lui, j’enlaçai une de mes mains blanchies par mes brûlures avec la sienne en posant ma tête sur son épaule. Je ne pouvais pas totalement me détendre, trop éprouvé par les derniers évènements.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 3/3/2017, 00:55



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

Nos doigts entrelacés, je sentais sur ma peau des caresses effectuées par le pouce de Noa. Ce dernier avait même déposé un baiser sur mon front avant de me caresser les cheveux d’une façon qui me semblait nouvelle. Tout cela ne manqua pas de me faire rougir. Je ne savais plus comment considérer ce qui se passait entre lui et moi. Comment devais-je nommer notre relation ? Je n’osais pas le lui demander. Après tout, il trouverait sans aucun doute cela étrange venant de la part de la personne qui avait accepté son amour. Etions-nous… petits-amis ? Copains, dans le sens amoureux ? Ou des sexfriends ? Non. Le sens n’était pas le même. Puis, de toute façon, au vu de mon expérience à ce niveau-là, je ne pouvais pas vraiment imaginer pouvoir prétendre même en vouloir. A qui pouvais-je donc demander ? J’avais beau retourner la question dans tous les sens, il n’était qu’une seule personne dans mon entourage qui avait les réponses à mes questions et elle se tenait à mes côtés. Réaliser ce fait ne faisait qu’accroître mes doutes et craintes.

_Tu ne crois pas qu’on devrait se doucher et se changer ? … surtout moi …

Sérieusement, je ne compris pas tout de suite ce qu’il voulait dire. Ce n’est que lorsque je me relevai pour le regarder en voulant poser une question que je compris. Fermant la bouche, je me sentais con. Sérieusement, j’avais réussis à zapper tout ce qu’il s’était passé avant qu’on n’arrive dans cette chambre. Je fus cependant rapidement rattrapé par un fait bien plus préoccupant pour moi qui rougit violemment alors que je demandais avec une gêne flagrante :

- Att-attends un peu ! Tu veux dire… prendre une douche… tous les deux ? Ensemble ?!

Sérieusement, ce n’était pas que je n’en avais pas envie et je n’avais pas l’intention de lui faire comprendre cela. J’étais simplement gêné puisque… j’étais puceau jusqu’au bout des ongles. Donc ! … je n’avais jamais vu personne d’autre que moi nu. Pas même la jeune japonaise qui avait été ma petite amie. Ma gêne venait tout simplement à cette innocence pourtant ternie par des envies totalement normales pour un jeune de mon âge et qui s’étaient manifestées avec Renée alors que je ne m’y attendais pas du tout. D’ailleurs, il m’était hors de question de lui en parler ! Ce n’était d’ailleurs pas le moment et penser à ça n’allait pas m’aider à résoudre mon problème. Qu’étais-je sensé faire ?

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 3/3/2017, 01:59



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

_ Pourquoi ? C’est la pudeur qui te gêne ? Laisse-moi te rappeler un petit détails … *agitant sa main devant se yeux bandés* je ne vois rien du tout ! … Et du coup je risque d’avoir besoin d’un petit coup de main … au moins au début ….

Je devais avouer qu’il n’avait pas tort sur ce point. Malgré tout, je ressentais de la gêne vis-à-vis de le voir nu lui. Et je n’avais rien pour m’empêcher de le voir. D’un autre côté, cela valait peut-être mieux ainsi : je n’osais pas imaginer si nous avions été tous deux aveuglés. Cela aurait été une catastrophe monumentale ! Puis, si je devais donner une autre raison que la pudeur, la peur d’être trop faible pour retenir l’assassin pendant un moment que je qualifiais d’intime me paraissait être assez conséquente pour être nommée. Néanmoins, je tus tout cela. Il m’avait dit que je pouvais m’appuyer sur lui. Puis… il avait déjà commencé à ôter son pull à moitié déchiré à cause de son tout nouveau pouvoir. Malheureusement, ce fameux trou se révéla être un souci pour Noa qui n’arrivait pas à s’en sortir, notamment parce qu’n’avait pas sorti la tête au bon endroit. Sans savoir comment l’aider alors qu’il semblait vouloir se débrouiller seul un minimum, je le regardai faire, prêt à intervenir… ce qu’il me demanda de faire après plusieurs tentatives :

_ Tu veux bien m’aider s’il te plait ?

- J’attendais que tu demandes.

Malgré l’assurance des mots employés, ma gêne se révéla toujours présente dans ma voix tout comme dans ma voix alors que j’aidais le jeune homme à retirer la loque qu’il avait sur le dos. Cela ne mit pas longtemps et je pus rapidement le débarrasser de ses guenilles avant qu’il s’occupe lui-même du bas. Par pudeur, je me tournai et commençai à me dénuder également.
Lorsque je fus torse nu, je risquai un œil derrière moi. Devenant rouge comme une tomate trop mûre, je détournai le regard. Pourtant, mes pensées me firent connaître mon avis sur son physique dénudé : il resplendissait. A côté de ça, avec mes nombreuses cicatrices sur tout le corps, je devais faire bien pâle figure. D’ailleurs, gardait-il une trace de ce que je lui avais fait ? Ne pouvant m’empêcher de vouloir vérifier, je le regardai à nouveau. Je pus alors constater qu’une ligne indélébile barrait son abdomen. Moi-même en caleçon, je me tournai vers Noa et m’approchai de lui pour effleurer la pâle cicatrice. Si seulement j’avais pu empêcher cela d’arriver... Si seulement j’avais pu éviter de le blesser…

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 3/3/2017, 02:45



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

Alors que mes doigts parcouraient la ligne droite que formait sa cicatrice, lorsque Noa se tourna vers moi, je ne pus m’empêcher de le regarder… totalement. J’en fus extrêmement gêné et mal à l’aise, mais je ne pus m’écarter réellement, arrêté par un geste similaire au mien. Tout comme moi, le jeune homme redécouvrait une cicatrice qui m’avait été faite, la plus récente de toute. Je fus assez impressionné qu’il l’ait trouvée aussi rapidement parmi toutes celles qui m’habillaient, si je puis dire. J’en vins même à me demander s’il ne s’était pas moqué de moi lorsqu’il s’était empêtré dans son pull. Certes, j’en fus quelque peu peiné, mais je ne lui en tins pas rigueur. Cela n’en valait pas la peine et j’avais d’autres problèmes à l’esprit. Semblant lire dans mes pensées, il déclara :

_ C’est amusant … on a la même … je l’aime bien celle-là …sans elle on ne se serai pas croisé à l’hôpital ce jour-là … d’une certaine manière c’est elle qui a fait qu’on est devenus aussi proche ….

*Sauf que je n’ai pas failli en mourir…*

C’était un détail qui avait son importance mais que je n’osais pas aborder. Et si on le mettait de côté, il avait raison. D’une certaine façon, je pouvais être reconnaissant envers mon père d’avoir mis ses sbires à mes trousses puisque grâce à eux j’avais pu me rapprocher de Noa. D’ailleurs, j’ajoutai à ses dire en souriant tristement :

- Ce jour-là, j’étais loin de m’imaginer que je ressentirais ça pour toi. Heureusement que nos blessures ne nous ont pas séparés…

Le « ça » désignait l’amour que j’éprouvais sans réussir à l’avouer totalement, tout comme le fait qu’il avait failli y passer. Et comme pour clore le sujet, sans que ce soit réellement mon intention, je m’éloignais sans brusquerie et terminai de me déshabiller. Je pris alors une grande inspiration pour ravaler ma pudeur et, tentant par tous les moyens de ne pas reluquer ses parties intimes, je le pris par la main et le menai vers la salle de bain, non sans avoir pris au préalable deux serviettes de bain. Puis, lorsque nous fûmes prêts à nous laver, je me rendis compte des réactions de mon corps et fut heureux que Noa ne puisse pas me voir. J’étais réellement confus : pourquoi est-ce que je réagissais ainsi ? Etait-ce normal ? Je ne comprenais pas. Est-ce qu’il était comme moi ? … Oh mon Dieu ! Secouant la tête, je m’approchai de lui pour prendre la pomme de douche et allumer l’eau à une température un peu plus chaude que tiède et la fis tester à mon ami :

- C’est bon pour toi ?

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 3/3/2017, 14:08



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

Comme si j’avais choisi la température idéale en sachant pertinemment laquelle lui conviendrait, il déclara que c’était parfait. D’un certain côté, j’étais heureux de savoir que nous avions les mêmes « goûts » à ce niveau-là. Il m’était impossible de le nier, ressentant toujours une pointe de fierté à chaque fois qu’un point commun nous unissait. Je mis donc le pommeau de douche en hauteur en tentant d’ignorer les réactions de mon corps alors que je sentais sa chaleur proche de la mienne. A vrai dire, mon esprit semblait comme partagé sur la façon de réagir. C’était comme si les habitudes du passé et les sentiments du présent se faisaient une guerre sans merci dans ma tête. J’avais peur et ressentait du dérangement dans cette proximité derrière moi, nos corps si proches l’un de l’autre à cause de l’étroitesse de la cabine que j’avais l’impression que ma bulle personnelle était prête à exploser. Mais j’étais tout autant heureux de le savoir à mes côtés, qu’il m’aimait et ne partirait pas. Je n’eus cependant pas le loisir de mettre un terme à cette dualité interne vivement attisée par des souvenirs douloureux : j’étais en train de me tourner vers lui quand il posa une main délicate sur une de mes joues avant de la descendre le long de mon cou pour atteindre mon épaule et suivre la peau de mon bras pour attraper ma main qu’il enlaça. Les frissons qui me parcoururent juste par ce simple geste m’étaient comme inconnus et rendait le combat plus acharné. Je ne pus cependant rien dire, et le plaisir provoqué m’empêchait de résister quand il leva nos mains au-dessus de ma tête. Mes gestes étaient encore plus limités désormais, ma main bloquée et mon corps entier collé au mur. Il était tellement prêt de moi… Mes joues en étaient saturées de rouge alors que mes yeux étaient captés par les siens, d’un blanc légèrement bleuté. Est-ce cela qui rendit la sensation de sa main longeant mon dos plus… électrisante ? Je n’en savais rien et les gestes de Noa s’enchaînaient tellement rapidement pour mon cerveau embrumé. Ce n’était pas si désagréable, au fond. Surtout quand il m’embrassa avec bien plus de passion que les précédents que nous avions échangés jusque-là. Nos langues allèrent même jusqu’à s’enlacer en un jeu augmentant nos désirs. C’était tellement… nouveau et agréable que je ne voulais plus que ça s’arrête. Néanmoins, la peur augmentait tout autant.

Essoufflé par notre baiser et les réactions de mon corps, alors que ma main s’était logée sur le dos mouillé de Noa pour le griffer autant que mes ongles courts le permettaient, je le regardai en essayant de lui faire part de mes craintes :

- Noa… Il se débat… j’ai peur, mais… je ne veux pas que tu arrêtes. Je…

Que pouvait-il faire face à cette situation ? Il m’avait demandé de lui faire confiance, de le laisser faire en sorte que mon fardeau soit moins lourd. Voilà pourquoi je lui faisais part de tout ça. Je voulais lui faire confiance, lui montrer que je voulais rester près de lui. Lui et personne d’autre !

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 3/3/2017, 21:01



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

_Si tu sens que ça ne va pas, n’hésite pas à m’arrêter.

Afin de me murmurer cela telle une requête faite pour mon bien, il s’était rapproché de moi, mettant sa bouche toute proche de mon oreille. Je pouvais sentir son souffle chaud et sa chaleur corporelle. Sa présence m’était rassurante, autant que ses mots. Je ne pus d’ailleurs acquiescer puisqu’il reprit les gestes destinés à me cajoler. Ses dents mordillant mon oreille et ses bisous dans le cou me firent frissonner et fermer les yeux. Comment pouvais-je ne pas aimer cela ? Comment avais-je pu vivre sans de tels gestes ? Le fait qu’un homme les fasse ne me dérangeait pas tant que ça bien que je me posasse toujours des questions concernant cet amour que je ressentais.

Mes mains restaient toujours dans leurs positions tant que ne savais pas quoi faire. Bien sûr, de plus en plus, j’avais envie de lui faire autant de bien qu’il m’en faisait, j’avais envie de lui faire plaisir. Je n’étais cependant pas très sûr qu’il ressente la même chose que moi qui était électrisé par ses doigts qui caressaient mes hanches avec des gestes sûrs et experts. Je ne l’étais pas autant. A vrai dire, je n’étais même pas conscient que ces envies étaient le premier pas vers l’acceptation de cette situation que je ne savais nommer.
Sentant soudainement quelque chose s’enrouler autour d’une de mes cuisses, du côté de sa main occupée à tenir la mienne sur le mur, je sursautai pour regarder. Je ne pu voir de quoi il s’agissait, mais le fait que ce soit plat et que nous soyons seuls sous la douche me conforta dans l’idée que ce devait être un des rubans noirs de Noa. En plus de cela, la douceur avec laquelle il monta le long de mon dos en étant passé par mes fesses me fit assez rapidement oublier que cela pouvait être une arme assez dangereuse.

Pendant ce temps, l’assassin, loin de vouloir réellement prendre ma place, s’amusait à me montrer des images douloureuses qui avaient pour but de me rendre plus faible et mal réagir envers ce que je vivais. Bien entendu, dans l’idéal, il voulait utiliser l’amour entre Noa et moi pour se protéger alors qu’il aurait le contrôle de mon corps et, ainsi, faire enfin le tout premier meurtre pour m’absorber, faire de mon corps le sien. Il attendait cependant un moment bien précis. Je ne savais pas précisément lequel et s’en était effrayant. Il avait cependant un doute. Je ne le connaissais pas, mais c’était suffisant pour me permettre de me concentrer sur celui qui était à mes côtés, m’enveloppait dans une aura paisible que je ne voulais pas quitter.

Instinctivement, sans y penser, je me mis à descendre ma main dans son dos pour sentir la douceur de sa peau mouillée sur la mienne. Cela n’était pas simple puisque les sensations dans ma paume avaient pratiquement disparues. Pourtant, cela m’était égal, surtout quand je m’en rendis compte, puisque cela avait peut-être pour effet de lui donner au moins un dixième de ce qu’il m’offrait. Si cela était possible, alors j’en étais heureux.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 3/3/2017, 22:18



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

Après tout cela, je sentis son étreinte sur moi se relâcher. Sur le coup, j’en fus déçu sans vraiment savoir pourquoi. A quoi est-ce que je m’attendais ? Deux hommes pouvaient-ils vraiment faire comme avec une femme ? A vrai dire, je m’étais toujours dit que je saurais une fois que je verrai comment le corps d’une femme serait fait. L’occasion ne s’était jamais totalement présentée, notamment parce que je ne l’avais pas saisie jusqu’au bout avec Renée. D’une certaine manière, je ne le regrettais pas le moins du monde, contrairement aux gestes que j’avais pu avoir sur elle-même si aucun mal réel n’avait été fait.
Malgré cette déception qui me nouait l’estomac, je regardai toujours Noa qui m’offrait de la tendresse sans compter en me tenant le visage entre ses mains. Elle était totalement différente de celle de mon père de cœur mais je n’avais pas vraiment envie de les comparer plus que cela. Cela n’aurait pas été juste et, d’une certaine manière, j’avais peur que si je jugeais l’un ou l’autre pourrait le savoir et m’en vouloir. C’était totalement absurde, mais, étrangement, je n’avais aucune envie de prendre le risque. Penser ainsi était cependant encore plus absurde alors qu’il me déclarait en me regardant comme s’il avait toujours droit à sa vue :

_ Yasushi tu es vraiment craquant ….


Rougissant violemment, j’avais envie de nier violemment. Je n’eus cependant pas le loisir de le faire puisque je faisais attention à ne pas être blessant, mais aussi parce qu’il se rapprocha de moi pour me murmurer à l’oreille :

_ … je t’aime …

Sincèrement, j’étais à deux doigts de lui répondre que je l’aimais aussi, mais je n’y parvins pas. Pas encore. Mon esprit n’avait pas encore intégré que c’était possible. Après tout, si cela ne l’était pas, Noa ne pourrait pas le faire, n’est-ce pas ? Tentant de m’en convaincre, je fus fort peu attentif à ce qui m’entourait. De ce fait, je ne vis pas le tentacule qui m’avait lâché aller chercher quelque chose sur le sol. Après tout, je préférai nettement embrasser celui qui faisait battre mon cœur aussi fort sans que cela soit à cause de la peur, comme pour lui répondre ce que mon cerveau refusait de me faire prononcer. Puis, lorsque je l’eus lâché, le jeune homme prit une de mes mains et l’embrassa sur le dos avant de la tourner et me mettre du savon dans la paume. C’est dos à moi qu’il me demanda plus explicitement :

_ Est-ce que tu veux bien m’aider s’il te plait ?

- O-oui, bien sûr, répondis-je avant de frotter mes mains entre elles et les poser sur son dos pour le frictionner tel un massage.

L’eau coulant toujours du pommeau de douche, les zones savonnées se rinçaient rapidement. Je repassai cependant pour que cela soit bien fait avant d’enrouler mes bras avec douceur autour de sa taille. Je posai ensuite mon front sur son dos un instant. Me vint alors l’instinct de l’embrasser au niveau de sa colonne vertébrale avec douceur en affermissant ma prise sans réellement serrer pour autant. D’où cela me venait ? Je n’avais aucune certitude, mais il me semblait qu’il s’agissait simplement de mon envie de rester à proximité de lui. Je me détachai cependant après une ou deux minutes pour prendre le flacon de savon en douceur des mains et avant d’en mettre dans une paume, je lui demandai en retour :

- Souhaites-tu, faire la même chose ?

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 4/3/2017, 21:08



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

Noa n’était pas doué seulement pour donner, mais aussi pour recevoir. Il semblait tellement à l’aise dans ce domaine qui m’était, finalement, tellement inconnu… J’en étais presque jaloux. Ses doigts s’enroulaient autour des miens dans des gestes précis, ses joues ne rougissaient que très peu comme si la gêne l’avait quitté depuis longtemps et… il y avait tant à dire. Pourquoi la jalousie commençait à monter alors que j’avais du mal à accepter tout ça ? Pourquoi est-ce que je voulais être le seul et l’unique à ses yeux ? Je me contredisais… Puis, j’étais bien placé pour savoir qu’avant de savoir qu’on portait des sentiments envers une personnes d’autres pouvaient avoir pris la place, même pour un court instant Cela devait aussi être son cas, tout comme moi. En ressentait-il, comme moi, de la honte ou du regret ? Je n’en avais aucune idée, pas même un début. Mais ce n’était pas grave. Je voulais croire que, désormais, nous serions deux à nous aimer sans que d’autres viennent nous détruire.
Lorsque je lui proposai de me laver le dos, il me répondit qu’il le ferait avec plaisir. Je lui mis donc le savon dans la main avant de lui tourner le dos, attendant de sentir ses mains. Contre tout attente, il commença par la tête. Le souvenir de notre nuit à l’hôtel me vint alors immédiatement et je ne regrettai pas qu’il n’y ait pas de musique car je ne doutais pas que je me serais alors endormis. Cela changea cependant du tout au tout en un instant. Malgré l’ambiance du moment et la douceur des gestes employés pour me frictionner et me masser le dos, la peur me prit d’un coup avec l’image de la Brute et ses sbires armés en train de me faire du mal. Je me retournai donc d’un coup et prit fermement un des poignets de Noa en arborant une expression mêlant peur et défis et tenant une posture de garde alors que dans ma main libre brillait une sphère de lumière. Cette dernière disparue quand je repris mes esprits, voyant mon ami face à moi. Je me mis alors à trembler violemment en comprenant ce que j’avais failli faire et le lâchai pour m’appuyer sur le mur en bafouillant faiblement :

- J-je suis désolé… Je ne voulais pas… C’est un réflexe. Pardon…

Toutes les excuses du monde ne pouvaient me pardonner à mes yeux. Comment cela aurait-il pu ? Noa était aveugle et m’aimait. Comment avais-je pu le confondre avec mon ennemi ? Comment avais-je pu me faire flouer par celui qui m’habitait ?
Par honte et méprit envers moi-même, je cachai mon visage derrière mes mains, m’interdisant de pleurer ou d’esquisser le moindre geste. Je lui avais promis de ne plus fuir, de le laisser m’aider. J’allais tenir ma promesse. Pour autant… ce n’était pour moi pas si simple. En quoi étais-je « craquant » ?

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 4/3/2017, 22:30



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

Etait-il agacé ? En colère ? Désespéré ? Son long soupire me donnait cette impression, surtout que je n’osais pas regarder son expression. J’avais vraiment peur et je m’en voulais profondément, tel un stigmate dans mon cœur. Comment pouvait-il comprendre ce qu’il se passait en moi ? Ce qu’il se passait en mon esprit alors que l’ambiance ne s’y prêtait pas…
Pourtant, je sentis ses mains m’atteindre avant de prendre les miennes, dévoilant mon visage crispé. Il ne le voyait pas, bien entendu… Peut-être était-ce pour cela qu’il ne comprenait pas ce que j’avais failli faire. Ses gestes seraient-ils les mêmes si son pouvoir ne l’avait pas rendu aveugle ? Aurais-je pu sentir la chaleur de ses doigts prendre ma main à nouveau blessée par-dessus mes brûlures déjà existantes pour la caresser avec tendresse et précaution ?

_ Tu ne devrais pas trop faire usage de ton pouvoir … j’aimerais pouvoir profiter de tes caresses encore longtemps …

Il avait prononcé ces mots avec humour, mais je pus déceler une part de sérieux. Je devais bien avouer que mes paumes étaient dans un sal état. Jamais encore j’avais poussé l’utilisation de mon pouvoir à ce point. C’était à peine si je ne ressentais pas une certaine douleur quand je bougeais les mains même si je n’en disais rien. Cependant, je ne pus m’empêcher de me faire la remarque que j’avais bien fait de ne pas accepter de massage de la part de Caitlyn, surtout en situation de stress. La pauvre ne m’aurait peut-être pas vu m’arrêter pour éviter de lui faire du mal… A quel point pouvais-je donc être violent ? Je savais qu’il ne m’en voulait pas, sinon il n’aurait pas déclaré ça, mais il n’empêchait pas que je ressentais pour moi un gros ressentiment. J’étais si influençable…

- J’imagine que je vais être enfermé à l’académie pendant encore longtemps, ne pus-je m’empêcher de murmurer avec ironie pour moi-même.

Je savais que c’était pour mon bien, parce que des personnes voulaient que je reste sauf. Mais rester entre quatre murs était une chose difficilement supportable. Je décidai cependant que ce n’était pas le moment d’en parler. Je pris donc une grande inspiration et me mis à réfléchir à une solution pour pouvoir profiter que Noa puisse me laver le dos. J’eus après un instant de réflexion une idée farfelue que je proposai avec gêne :

- Dis… Crois-tu pouvoir me laver le dos… alors que je te fais face ? Peut-être que… enfin, ça pourrait éviter que je me souvienne…

(c) Rin sur Epicode


Dernière édition par Yasushi le 4/3/2017, 23:35, édité 2 fois



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Yasushi le 4/3/2017, 23:35



L'amour peut prendre différentes formes et couleurs

A mon marmonnement, Noa m’avait rappelé que l’union faisait la force, faisant référence au tour que nous avions fait quelques temps avant mon voyage en Ecosse. Puis, je ne devais pas oublier que nous avions mis à mal trois assassins ! Ce n’était pas rien, bien que je préférasse ne pas renouveler l’expérience. A vrai dire, je commençais à en avoir ma claque d’être constamment en danger et que ce soit cela qui dicte mes actions. Heureusement, passer un moment avec le Rubis n’était pas de celles-ci puisque seuls mes actions passées me limitaient.

_ Bien sûr ! Laisse-toi faire et fais-moi confiance.


Telle était sa réponse à ma proposition alors que je tremblais encore de peur. Ce que je pouvais être une sacrée mauviette ! Pourtant, il n’en faisait pas cas, reprenant simplement le flacon de gel douche après avoir tâtonné quelques instants. Certainement aurais-je dû l’aider, mais je n’osais plus bouger. En attendant, je tentais de me calmer un minimum jusqu’à ce que mon brun préféré me prenne les bras que j’avais négligemment laissé le long de mon corps pour les placer autour de son cou. Ce geste m’avait fait avancer vers lui, ce que je fis sans résister alors que l’angoisse me prenait. Je gardai cependant mon calme, surtout quand je sentis sa chaleur m’envelopper à nouveau. Ce cocon représenté par sa présence me faisait vraiment un bien phénoménal. Du coup, profitant que nos deux corps soient proches, je posai ma tête sur son torse, les yeux toujours ouverts. La tension revins cependant lorsque je sentis la main savonneuse de Noa entrer en contact avec mon dos, me faisant relever la tête dans un commencement de mouvement de recul. Sa seconde main vint néanmoins m’arrêter dans mon geste en se posant sur ma nuque, posant nos deux fronts l’un contre l’autre. Ma respiration irrégulière se calma au fur et à mesure que le massage prodigué dans mon dos me détendait lentement. Puis, vint un moment où il s’arrêta pour m’enlacer. Je décalai alors ma tête pour pouvoir porter mes lèvres à son oreille et souffler doucement :

- Merci, Noa.

Je tentais par la suite de calquer mes gestes sur ceux qu’il m’avait fait, mordillant doucement le lobe de son oreille. J’ajoutai tout de même ma touche personnelle en léchant en mangeant le reste avec douceur par peur de lui faire mal.

(c) Rin sur Epicode



Merci à Marco Wakasa pour ce magnifique avatar ♥
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour peut prendre différentes formes et couleurs [PV Noa]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum