Laisse moi vivre ! [Libre]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Kyoku le 24/2/2017, 22:19

Il est 9 heures. Aujourd'hui, j'ai une journée plutôt tranquille. Je pense que je vais aller trainer un peu dans le quartier animé. D'ailleurs, ce n'est pas que je traîne, mais en fait si ^^. Je décide de me lever du lit, avec un peu de difficultés, je l'avoue. Je me prépare, prends mon sac avec mes affaires, puis me dirige vers le quartier. Je croise quelques-uns de mes camarades saphir, que je salue. Je me demande ce que je vais faire... Peut-être que je vais aller lire dans un coin... Qui sais. J'arrive devant un magasin, d'ailleurs du monde y rentre. Plus je m'avance vers l'entrée du magasin, plus je remarque que quelqu'un est poster devant la porte. Une fois avoir vu le visage de la personne, je sens mon visage se décomposer. Ça... Ça ne peut pas être lui... Non ! C'est un cauchemar... Je dois me réveiller !

Là devant la porte, se trouve celui à cause de qui j'ai dû passer la moitié de ma vie, enfermée chez moi : mon père ! Takumi Hasano, scientifique de grande renommé. Celui que je considérais comme mon modèle, avant qu'il se serve de moi comme cobaye. Je vois qu'il est toujours avec sa blouse de physicien, toujours a préférer son travail à sa propre famille. Ce dernier commence à parler :

"Kyoku..."

Tout de suite après, je prends fuite, je ne sais pas où je vais. Tout ce que je veux, c'est échapper à mon père. J'avoue avoir peur de lui maintenant. Ce dernier finit par me rattraper, me saisissant par le poignet droit. Il me sert trop fort d'ailleurs. Il me force à le regarder :

"Pourquoi t'enfuis tu ? Kyoku, je dois te parler absolument..."

J'essaie de me débattre, essayant de retirer sa main de mon poignet. Je suis en même temps en colère et terrifiée.

"Lâche-moi ! Je n'hésiterais pas à crier pour qu'on puisse t’arrêter ! Tu ne comprends pas que je ne veux plus te voir ? Qu'est-ce que tu me veux à la fin ?"

Il me saisit par les épaules. Il a vraiment beaucoup de force. Il me regarde droit dans les yeux. Son regard est d'ailleurs empli de folie :

"J'ai besoin de toi ! Tu dois revenir au laboratoire ! Je dois continuer mon expérience, et tu es la seule que je peux utiliser pour ça ! Imagine ce que l'on peut accomplir ! J'ai encore besoin d'effectuer des expériences sur toi"
avatar
Kyoku

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Okura Enisarin le 24/2/2017, 23:00


Avec Kyoku...
 
Laisse-moi vivre!
9 heures du matin. J'en ai un peu marre d'aller à la salle de musique, aujourd'hui, et heureusement, j'ai prévenu Kyoku-chan. いたい! (Itai!) Ma jambe gauche est toujours aussi douloureux. Mais à part ça, l'habitude est en train de reprendre le dessus malgré mon attèle et mes béquilles. Pour mon épaule droit? Ça va, la douleur est légèrement parti, donc ça va. La seule chose est que je me sens plus vulnérable face aux personnes dont je suis obligé de me battre. Mon pouvoir ne me sert que pour mes bras, maintenant. Je ne peux pas l'utiliser pour mes jambes à cause de la balle que j'ai reçu à la jambe. Je viens de penser à la salle d'arcade où j'ai rencontré Tori. Donc j'aimerais bien y aller pour jouer un peu, Kyoku-chan étant au courant que j'en ai un peu marre de la salle de musique pour aujourd'hui.

Après m'être préparé (aujourd'hui est une journée libre où il faut être au moins actif), je décide de sortir pour aller dans le quartier animé, mes écouteurs dans les oreilles avec "Sakasama no chou" en lecture. Cette fois-ci, j'ai décidé d'aller dans le quartier en bus. Mais il n'y a pas d'arrêt pour aller directement à la salle d'arcade. Tant pis, il suffit que j'aille dans l'arrêt le plus proche et le tour est joué. Je descends du bus, pour aller en direction de la salle d'arcade avant de me rendre compte que finalement ce n'est pas une mauvaise chose que le bus ne s'arrête pas directement à la salle de musique: je vois Kyoku-chan être pris par un scientifique qui a l'air... malade mentalement? Il tient fermement le poignet de Kyoku-chan qui l'emmène quelque part. Sur le point d'être terrifié, je retire mes écouteurs afin de pouvoir entendre ce qu'ils se disent.

 
▬ Lâche-moi ! Je n'hésiterais pas à crier pour qu'on puisse t’arrêter ! Tu ne comprends pas que je ne veux plus te voir ? Qu'est-ce que tu me veux à la fin ?

▬ J'ai besoin de toi ! Tu dois revenir au laboratoire ! Je dois continuer mon expérience, et tu es la seule que je peux utiliser pour ça ! Imagine ce que l'on peut accomplir ! J'ai encore besoin d'effectuer des expériences sur toi

Il force Kyoku-chan a faire une expérience? Je suis sur le point de paniquer. Je sais que le pouvoir de Kyoku-chan est né d'une expérience faite par son père... c'est sûrement lui son père, vu qu'il a prononcé: "Je dois continuer mon expérience". Non, je ne veux pas qu'elle lui arrive quelque chose de grave à cause de son propre père. J'ai pas envie de la perdre à cause de lui. J'arrête la musique et je me déplace le plus rapidement possible vers Kyoku-chan et son père pour sauver ma chère et tendre. Lorsque j'arrive vers le père de Kyoku-chan, je le frappe au niveau du bras avec une de mes béquilles de façon à ce qu'il lâche Kyoku-chan. Je m'adresse au père de Kyoku-chan avec un regard noir et méprisant.

 
▬ Monsieur Hasano! Je m'appelle Okura Enisarin, votre beau-fils! Je pensais vraiment qu'après avoir fait une expérience avec votre fille, vous avez terminé et vous la laissez tranquille! Je me suis trompé! Pourquoi avez-vous besoin de continuer vos expériences?! Vous pensez vraiment que vous avez besoin de mener la vie de votre fille plus dure pour la gloire ou la science?! Croyez-moi, c'est mieux d'en arrêter là et passer à autre chose! Comme... je ne sais pas... chercher le point faible du VIH!?

Le SIDA est un véritable fléau. Heureusement qu'à l'hôpital on ne m'a pas diagnostiqué une séropositivité lorsqu'on m'a fait une prise de sang, surtout que, car on était assez pressé de... vous voyez, on a fait un rapport non protégé. Heureusement qu'on fait des prises de sang lorsqu'on est à l'hôpital. Du moins quand je suis allé à l'hôpital.
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Liam le 25/2/2017, 16:40

Je cherche un truc à faire pour me changer les idées, je sors de ma chambre et de l'académie. Je prend le bus pour aller dans le quartier animé. Avec un peu de chance y aura un bar ou il y aura des joueurs de Poker que je pourrais rejoindre. Pour l'instant je sèche, j'ai déjà fais deux trois rues mais les bars sont interdit au moins de 18 ans et j'ai encore mes côtes cassés qui m'empêchent de me battre sans mes pouvoirs. La souffrance est signe que mes côtes se replacent apparemment. Vu comment je souffre mes côtes devraient être replacé au nanomètre près depuis le moment ou on m'a guéri. Je crache un peu de sang mélangé à de la salive. Faut que j'arrête de me mordre les lèvres.

"Lâche-moi ! Je n'hésiterais pas à crier pour qu'on puisse t’arrêter ! Tu ne comprends pas que je ne veux plus te voir ? Qu'est-ce que tu me veux à la fin ?"

     Tien il se passe quoi ? Je me demande bien si c'est un petit ami trop collant, un viol ou un harceleur. C'est relativement courant dans ce genre d'endroit. Je vois un magasin de beignet. Je vais m'en acheter une petite dizaine. Je dois prendre du poids si je veux quitter ce corps de lâche. J'essaye de repérer la source de la voix que j'ai entendu tout à l'heure. C'est une fille, à peu près mon âge qui discute avec un vieux en blouse blanche. Encore un pédophile.

"J'ai besoin de toi ! Tu dois revenir au laboratoire ! Je dois continuer mon expérience, et tu es la seule que je peux utiliser pour ça ! Imagine ce que l'on peut accomplir ! J'ai encore besoin d'effectuer des expériences sur toi"

    Tien, il l'a empoigné par les épaules. La rixe va commencer, je m'installe sur un banc à environ 15 ou 20 mètre de l'affrontement et commence à réfléchir. Il parle de laboratoire, d’expérience, et d’exécuter des expérience sur la gamine. Ils ont l'air de bien se connaître. Je commence un beignet en bon spectateur. Faire des expériences sur une fille de mon âge hein. C'est pas mes problèmes, j'interviendrais pas tout de suite en tout cas. Un mec en béquille se pointe et frappe le vieux avec ses béquilles.

-Monsieur Hasano! Je m'appelle Okura Enisarin, votre beau-fils! Je pensais vraiment qu'après avoir fait une expérience avec votre fille, vous avez terminé et vous la laissez tranquille! Je me suis trompé! Pourquoi avez-vous besoin de continuer vos expériences?! Vous pensez vraiment que vous avez besoin de mener la vie de votre fille plus dure pour la gloire ou la science?! Croyez-moi, c'est mieux d'en arrêter là et passer à autre chose! Comme... je ne sais pas... chercher le point faible du VIH!?

Ho, le bon samaritain est rentré dans l'arène. Un mec en béquille contre un vieux, je fini mon premier beignet et entame le deuxième. J'ai hâte que ça commence. Donc lui c'est le petit ami de cette fille. J'ai déjà vu la gueule du garçon dans les couloirs une fois. Il est de Tsuki, la fille aussi je présume. Je me sens un peu plus concerné. Il commence à faire la morale au vieux. Je   sens que je vais passer une super soirée si le scientifique lui répond.


"Liam et Dwin, le duo de la chatte."
Compteur de conneries de Liam 107

Le thème du Liam.:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
La classe d'un homme qui réussit ses jets:
avatar
Liam
Boxe_BRONZE
Boxe_BRONZE

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Noa le 25/2/2017, 17:56

Ça fait quelque jour maintenant que j’ai pu convaincre Yasushi de revenir à l’académie. Kendra m’aide également à maitriser mon nouveau pouvoir et j’ai enfin retrouvé la vue depuis hier et surprise mes yeux ont retrouvé leurs couleurs jaune d’origine. Par contre quand j’ai vu dans la glace la dégaine que ça me faisait d’avoir les cheveux aussi long et surtout le calvaire que c’est de se coiffer le matin (mesdames sachez que je compatis sincèrement !) je me suis dit mec ! Il est temps de faire couper les tifs. Du coup j’ai improvisé une petite sortit en ville avec une paire de lunettes de soleil afin de cacher mes yeux qui ont tendance à changer de couleur n’importe quand n’importe comment. Par chance j’avais pu trouver un coiffeur qui prenait sans rendez-vous. Parfait ! Après une bonne coupe de cheveux j’ai craqué devant le perceur, depuis le temps que j’avais envie d’un piercing et bin du coup je me suis fait percer les deux oreilles pour profiter d’une promo !

Bref ceci dis ce ne sont pas mes lunettes qui faisait que j’étais dévisager, c’était Moon sur mon épaule quand j’étais dans un magasin…elle attendait sagement sur un lampadaire jusqu’à ce que je le rappel.

Sur le chemin du retour j’eu la surprise d’assister un bien étrange spectacle … en effet je croisais Kyoku qui était en train de se faire enmerdé par un vieux en blouse blanche tandis que Okura tentais de … négocier ? D’ailleurs qu’est-ce qu’il fout en béquille ? Bref. Je tournais la tête vers mon familier

« Je te laisse t’en charger ? »

La corneille ne se fit pas prié et s’envola de mon épaule pour aller planter ses serres et son bec dans la main du mystérieux homme pour le forcé à lâché avant d’aller se posé sur l’épaule de la jeune saphir.

Pour ma part je me suis posé près d’un mec en train de déguster des beignets qui semblait tout aussi intéressé que moi par la scène.

« J’ai loupé quoi ? »

Je fis un petit signe de la main à Kyoku lorsqu'elle tournait la tête dans ma direction pour lui faire comprendre que si elle a besoin d’une intervention je suis présent.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa
Boxe_OR
Boxe_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Kyoku le 26/2/2017, 21:15

À ce moment-là, la colère surpasse la peur. Mais comment peut-il me parler comme ça ? Il parle comme un chien, pire qu'un chien même ! En tout cas, il n'est pas décidé à me lâcher. J'essaie encore de me débattre, jusqu'à ce que Okura, armé de ses béquilles, donne un coup dans la main de mon père. Suivi de Moon, qui plante ses serres et son bec, toujours dans sa main. Il finit par me lâcher. Moon, quant à elle, se pose sur mon épaule :

-"Salut Moon ! Contente de te voir ! Et toi aussi Okura !"

Tiens en parlant de Okura, ce dernier se lance dans un monologue :

-Monsieur Hasano! Je m'appelle Okura Enisarin, votre beau-fils! Je pensais vraiment qu'après avoir fait une expérience avec votre fille, vous avez terminé et vous la laissez tranquille! Je me suis trompé! Pourquoi avez-vous besoin de continuer vos expériences?! Vous pensez vraiment que vous avez besoin de mener la vie de votre fille plus dure pour la gloire ou la science?! Croyez-moi, c'est mieux d'en arrêter là et passer à autre chose! Comme... je ne sais pas... chercher le point faible du VIH!?

Je tourne mon regard rapidement, apercevant Noa sur un banc, me faisant un signe, assit à côté d'un garçon, mangeant des beignets. Mon père se met à rire soudainement. Je recommence à nouveau à avoir peur.

"De quoi je me mêle gamin ! Tu es mon beau-fils ? Ah ! Je m'en cogne totalement, et cette histoire ne te concerne pas en plus... Alors tu vas me faire le plaisir de dégager..."

Il s'approche de Okura pour lui mettre un coup avec sa jambe gauche. Il est vraiment pitoyable ! S'attaquer à quelqu'un déjà blesser. Je pousse Okura, pas trop fort non plus me prenant le coup à sa place. Je tombe à terre, avec quand même une douleur à l'abdomen. Je me relève avec un peu de mal, face à mon père.

"Tu veux jouer à ça ? Très bien !"

Suite à l'agression que nous avons subis, Okura, Luxia et moi, j'ai commencé à vouloir me battre. J'ai donc commencé à regarder des vidéos d'arts martiaux sur Internet. Bon, c'est surement pas la meilleure technique, mais j'ai déjà appris quelques trucs.

"-Kyoku... Inutile de lutter... Rejoins-moi, si tu le fais, je te promets que les expériences seront moins douloureuses..."

Je lui lance un regard noir. Je me concentre, prends mon élan, et fonce sur lui, prête à lui mettre un coup. J'élance mon poing vers son visage. Je ne peux pas le rater ! Je suis quand même assez prêt ! Sauf que ce dernier réussit tout de même à me stopper. Comment est-ce possible ? J'étais pourtant sûr de mon coup ! Et sans m'en rendre compte, ce dernier sur un produit qu'il m'asperge à la figure. Il n'a pas hésité à vider son flacon. Suite à ça, il me lâche. Je me sens toute drôle. J'ai la tête qui tourne. Je ne vois plus rien. Je finis par m'écrouler au sol, restant dans cet état. À tous les coups, il s'agit d'un produit somnifère.
avatar
Kyoku

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Okura Enisarin le 26/2/2017, 22:47


Avec Kyoku, Liam et Noa...
 
Laisse-moi vivre!
Pendant que je tente de faire en sorte que Beau-Père lâche Kyoku-chan, Moon apparaît et le fait mieux que moi en lui plantant ses serres et son bec sur la main. Et lorsque je tente de lui donner une chance de s'en sortir, le père rit et me fait savoir qu'il ne l'entend pas de cette oreille.

 
▬ De quoi je me mêle gamin ! Tu es mon beau-fils ? Ah ! Je m'en cogne totalement, et cette histoire ne te concerne pas en plus... Alors tu vas me faire le plaisir de dégager...

Il s'approche de moi pour tenter de me donner un coup de pied, et il ne reste plus qu'à subir le coup, n'ayant pas le temps de faire quoi que ce soit. Kyoku-chan me pousse sans me faire tomber pour qu'elle reçoit le coup à ma place. Merci Kyoku-chan.

 
▬ Tu veux jouer à ça ? Très bien !

▬ Kyoku... Inutile de lutter... Rejoins-moi, si tu le fais, je te promets que les expériences seront moins douloureuses...

Ce genre de promesse est trop difficile à tenir! Comment tu veux contrôler la douleur de Kyoku-chan même si te es scientifique? Kyoku-chan prend de l'élan et fonce sur lui. Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée, Kyoku-chan. Seulement une semaine a passé depuis ma sortie à l'hôpital, et lorsque Georges et Igor m'avaient tiré dessus, tu ne savais pas vraiment te battre, même si tu as pu assommer Igor. Et voilà, Mr Hasano a pris la poignée de Kyoku-chan avant de l'asperger d'un pschitt avant de la lâcher. Kyoku-chan s'évanouit suite à ça.

 
▬ Non!

Je me mets entre Beau-Père et mon aimée, lançant un regard encore plus sombre et méprisant que lorqsue j'ai voulu lui donner raison.

▬ Mr Hasano, je vous ai donné la possibilité de partir sans rien subir, mais vous avez fait évanouir votre fille, ma petite-amie! Ce que vous avez fait est inacceptable! J'ai un grand respect envers les scientifiques, mais vous avez brisé tout mon respect pour vous! Vous ne me laissez pas le choix!

▬ Je t'ai dit de dégager, ou je le ferai moi-même!

▬ Essayez donc, sale fou!

Le scientifique s'approche de moi et tente de me donner un coup de pied, mais je m'y attendais à ce genre de coup et ça aurait marché si mes béquilles étaient différentes. Mais non, voici le modèle des mes béquilles qui sont pratiques dans ce genre de situation:



Donc, j'ai pu lâcher le poignet du béquille droit pour prendre le pied du père de mon aimée avec ma main droite avant de lui faire un croche-pied avec ma béquille gauche. Ce dernier tombe et je me déplace pour mettre mon pied droit (intact) sur son abdomen près de la gorge, histoire qu'il ne se relève pas tout en restant en vie.

▬ Pauvre fou, vous pensez vraiment que parce que j'ai reçu une balle dans la jambe gauche je suis incapable de vous mettre à terre. Grosse erreur. Vous n'aurez pas dû aller chercher votre fille pour des expériences nocives. A ce que je sache, vous servez la science, alors pourquoi vous vous concentrez sur des expériences sur votre fille alors que vous pouvez très bien lutter contre les maladies mortelles? Vous avez de la chance que je déteste avoir des armes sur moi, et vous avez aussi de la chance que je ne vous filme pas et que je ne compte pas appeler la police. Mais si jamais je vous vois recommencer à tenter de forcer Kyoku-chan, ce n'est pas à moi que vous aurez affaire, mais aux forces de l'ordre, avec des preuves, cette fois-ci. C'est clair?

J'espère que Mr Hasano aura compris mon avertissement. Peut-être qu'il sera extradé au Japon lorsqu'il sera en prison. Dans tous les cas, je n'ai pas envie que le Royaume-Uni recevra une alerte enlèvement dans la face, c'est déjà ennuyeux en France.

▬ Et avant que vous n'ayez la possibilité de partir, je peux vous dire qu'un enlèvement comme vous avez tenté de faire, c'est déscolariser de force la victime. Entre le Royaume-Uni et le Japon, elle n'aura même pas le temps d'y retourner à l'heure pour ses cours, même si vous l'enlevez le matin pour que votre expérience se termine le soir pour qu'elle reprenne son avion, espèce de criminel. Comment êtes-vous devenu scientifique? Grâce à vos études. Et si, à l'époque où vous n'étiez qu'étudiant, on vous enlève de vos études scientifiques pour vous forcer à être esclave au Congo? Qu'est-ce que vous en auriez pensé? Et bien c'est exactement ce que vous faites avec votre fille, à la seule différence que l'esclavage n'est que temporaire dans notre cas.

Est-ce qu'il connaît la valeur de l'éducation? Avec ce discours, je lui fais rappeler cette valeur qu'il est sur le point d'enlever à Kyoku-chan.
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Liam le 27/2/2017, 18:19

J'attaque le troisième beignet avec beaucoup d'attention quand un piaf vient interrompre le spectacle. Il plante ses serres dans la main de Dr.Maboul et va se poser sur l'épaule de la fille. Je vais le butter cet oiseau de malheur, il va payer pour avoir interrompu le divertissement du Liam. Un type arrive et se met sur le banc avec moi.

« J’ai loupé quoi ? »

    Je le connais lui ! Il a un truc de changé mais j'ai déjà vu sa tête dans les dortoirs Rubis le soir. Il avait l'air cool. Tien il s'est coupé les cheveux...Je dois me reconcentrer et butter l'oiseau, après je lui répondrais. Il fait un signe à la gamine, en moi le Stratémode s'active et commencer à formuler une dizaine d'hypothèse qu'il élimine jusqu'à garder les deux meilleures :

-Le piaf appartient au type qui est venu s’asseoir à côté de moi
-Le piaf est un piaf random crée pour me faire chier

     Par précaution au final je vais pas butter le corbeau. Je regarde la gamine se sentir rassurée avec le corbac sur l'épaule et le Rubis sur le banc. L'autre Gonzaless en béquille qui sert à rien à part sortir des morales est encore figé dans sa pause théatrale. Bon ba je finit mon 3ème beignet en attendant la suite de ce match sans merci.

-"Salut Moon ! Contente de te voir ! Et toi aussi Okura !"

     Le type à côté de moi s'appelle Moon je suppose et l'autre Okura. Le scientifique oublié arrête de grimacer à cause de la douleur et regarde Okura, ses yeux son remplis de rage. Ça va dégénérer je le sens.

"De quoi je me mêle gamin ! Tu es mon beau-fils ? Ah ! Je m'en cogne totalement, et cette histoire ne te concerne pas en plus... Alors tu vas me faire le plaisir de dégager..."

    Grave. Le petit vieux à raison, si ils sont trop nombreux à se battre contre lui alors il sera dépassé et le combat sera nul et baclé. Il va pour mettre un coup à Okura qui est lui même poussé par la fille qui se prend le coup à sa place.

"-Kyoku... Inutile de lutter... Rejoins-moi, si tu le fais, je te promets que les expériences seront moins douloureuses..."

    Kyoku si c'est bien son nom s'élance et cherche à donner un coup de poing au vieux qui sort un pshit pshit et lui met sur la tronche. J'interviens pas, je sais qu'elle n'est pas morte car le scientifique à besoin d'elle pour des expériences si j'ai bien compris.

-Non !

      Dr.Maboul essaye de frapper Okura qui apparemment maîtrise le Kung-Fu de la béquille du Dragon. Il lui pare son attaque et le fout au sol. C'est pas un peu pété ça ? T'es en béquille mais tu reste un ninja alors qu'un type costaud (faut le dire) te donne un coup de pied. De plus sous l'émotion tu serais choqué et incapable de réagir assez vite. Bref j'm'en fous un peu. Tout ce que je sais c'est qu'il se lance ensuite sur une série de magnifique discours de Shonen bien cliché.  

     De mon côté j'ai l'impression d'avoir oublié un truc. J'arrive pas à me rappeler quoi. Le Rubis à côté de moi s'est prit de l'huile essentielle de PNJ apparemment vu qu'il ne dit rien. Faut que je le décoince.

-Salut, nan t'a rien raté. Tu veux un beignet ?
 
     Je lui tend mon paquet de beignet, il doit m'en rester ptetre 5 à tout casser à la vitesse à laquelle je les dévores. Je suis déçu que le combat se soit fini si vite à cause de ONH (Okura le Ninja Handicapé). Mais bon c'est la vie. Je me demande si le vieux ne se sent pas dépassé par le nombre...
Il manque de motivation, de plus il doit être brisé de s'être fait Ken par un mec en béquille.

-T'inquiète pas Dr.Maboul tu te refera ! Travaille ton jeu de jambes et évite de te frotter à des Ninjas en béquille et ça devrait le faire. Vous voulez un beignet les autres ?

    Je secoue légèrement le sachet de beignet dans ma main toujours tendue vers celle du Rubis. J'ai plus faim de toute façon, tien et si je les emmenais tout au fight club ? Je parierais sur Ninkura et ça devrait le faire pour me faire de la thune. J'en sais rien au pire, de toute façon je pourrais pas trop marcher dans l'état immédiat je commence à réavoir mal à mes côtes.


"Liam et Dwin, le duo de la chatte."
Compteur de conneries de Liam 107

Le thème du Liam.:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
La classe d'un homme qui réussit ses jets:
avatar
Liam
Boxe_BRONZE
Boxe_BRONZE

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Noa le 27/2/2017, 21:52

Le spectateur dévisageais mon animal de compagnie avec un air que je qualifierais de louche … on dirait qu’il avait envie de la bouffer. Qu’il essaye et c’est moi qui le bouffe ! Au moins Kyoku était contente de la voir ELLE ! Je suis sûr qu’elle a remonté dans l’estime de Moon à une vitesse digne d’un record !

"De quoi je me mêle gamin ! Tu es mon beau-fils ? Ah ! Je m'en cogne totalement, et cette histoire ne te concerne pas en plus... Alors tu vas me faire le plaisir de dégager..."

Qu’est-ce que c’est ces conneries ? Pourquoi il dit que Okura c’est son beau-fils ? Attend temps mort … on reprend depuis le début …Okura c’est le petit copain de Kyoku (je m’abstiendrais de tout commentaire) donc ça veut dire que …. Ce mec c’est le père de Kyoku ?! WHAT !!!!

"-Kyoku... Inutile de lutter... Rejoins-moi, si tu le fais, je te promets que les expériences seront moins douloureuses..."

Pardon ?! Expérience ? A oui sa me reviens Kyoku en avait vaguement fait allusion à son arrivé Donc ce mec est le même genre d’ordure que le père de Yumiko. En réalisant cela je commençais à voir rouge, au sens littéral, derrière mes lunettes mes yeux avaient pris leur teinte sanguines. Cela ne s’arrangea pas que je le vis aspergé le visage de sa fille avec je ne sais quel produit ! Par contre je me suis retrouver sur le cul en voyant Okura mettre le vieux au tapis avec ces béquilles, ce qui me calma. Je me dis que ce serais quand même con de cassé son numéro de chevalier héroïque sauvant sa belle. Bon par contre sa tirade, pas terrible … en plus j’ai rien compris à son histoire de déscolarisation mais au pire on s’en fous.

Le mec au beignet réagissait enfin.

-Salut, nan t'a rien raté. Tu veux un beignet ?

Il me tendit son paquet avant de de rejoindre le groupe et se s’adresser au scientifique.

-T'inquiète pas Dr.Maboul tu te refera ! Travaille ton jeu de jambes et évite de te frotter à des Ninjas en béquille et ça devrait le faire. Vous voulez un beignet les autres ?

Pendant qu’il causait je l’avais rejoint et vérifié l’état de la jeune saphir pour constater qu’elle n’était qu’endormis. Je ramassais ensuite le spray-vaporisateur tomber au sol durant l’échange de coups et me tournais vers le scientifiques, relevant mes lunettes afin de lui dévoiler mon regard rouge sang aux pupilles fendus sans me soucié des passants (de toute façons ils n’avaient pas réagis pendant qu’une jeune fille se faisait enlever par un espèce de pédophile en blouse blanche donc bon …. Au pire si on me pose la question je dirais que c’est des lentilles)

_ Si je vous revois encore une seul fois dans le coin je vous tuerais sans aucune hésitation ni somations.

Puis je lui aspergeais le visage avec son somnifère

_ Bonne nuits.

C’était plus prudent ainsi, il ne fallait pas courir le risque qu’il nous suive jusqu’à l’académie. Je remis mes lunettes et posa par terre les affaire qui m’encombraient les mains pour prendre Kyoku dans mes bras façon princesses, l’une de mes mains dans son dos et l’autre sous ses genous tandis que sa tête reposait contre mon épaule. Quelque chose me dis que Okura ne pourrais pas le faire avec ses béquilles. J’adressais d’ailleurs à l’émeraude un sourire malicieux.

_ Tu m’en veux pas si je transporte ta petite amie jusqu’à l’infirmerie ? En tout bien tout honneur évidemment ! Au fait il est passé ou le mec de l’infirmerie trouillard et qui manquait clairement de confiance en lui ?

Je me tournais vers le type au beignet

Sinon je veux bien que tu m’en garde un de côté … au moins jusqu’à ce que j’ai les mains libres


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa
Boxe_OR
Boxe_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Kyoku le 28/2/2017, 10:33

Je n'ai pas assisté à la suite des événements, vu que je me suis évanouie à cause du produit de mon père. Ce fourbe cachait des somnifères dans sa blouse. Il n'est même pas capable de se battre par ses propres moyens. Non ! Il lui faut toujours de la science ! Je n'arrive toujours pas à croire qu'il est prêt à se servir de produits chimiques sur moi, pour qu'il puisse recommencer ses foutues expériences. Enfin bon, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise : les gens changent. Mais pour mon père, il a effectivement changé, mais pas en bien.

Malgré le fait que je sois inconsciente, j'arrive à cerner quelques voix. Mais elles restent incompréhensibles. Je veux me réveiller ! Mais je n'y parviens pas. À la place, je me retrouve dans un rêve terrifiant. Encore une fois, mon père me hante. Il me poursuit, encore, et encore. Laisse moi vivre ! Pourquoi est-ce que tu t'acharnes sur moi ! Arrête, je t'en prie !

Je sens des larmes couler sur mes joues, je me mets à trembler comme une pauvre feuille. Je me cramponne à quelque chose, je ne serrais dire ce que c'est, mais dans un sens, ça me soulage. L'image de mon père finit, peu à peu, par s'effacer.
J’entrouvre les yeux. Ma vue est encore un peu trouble à cause du somnifère et du fait que j'ai pleuré. Et pour accompagner tout ça un gros mal de tête... Que demandais de mieux ! Une fois ma vue retrouvée, je me rends compte que je suis dans les bras de Noa, mes mains agripper à son tee-shirt. Alors c'était ça, la chose à laquelle je me suis agrippé dans mon rêve ?

Une gêne se fait rapidement ressentir. Et mon visage rouge tomate, fait son apparition. Je lâche instantanément mes mains du tee-shirt de Noa :

"Pardon Noa ! J-Je voulais pas..."

Je remarque aussi que mon père est allongé au sol, à côté de son flacon de somnifère. J'imagine que quelqu'un lui en a asperger.
avatar
Kyoku

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Okura Enisarin le 28/2/2017, 15:02


Avec Kyoku, Liam et Noa...
 
Laisse-moi vivre
Pendant que je fais comprendre à Mr Hasano la valeur de l'éducation, deux gars s'approchent de nous. Il s'agit d'un gars que je ne connais ni d'Adam ni d'Eve et qui tient un paquet de beignets et Noa.

 
▬ T'inquiète pas Dr.Maboul tu te refera ! Travaille ton jeu de jambes et évite de te frotter à des Ninjas en béquille et ça devrait le faire. Vous voulez un beignet les autres ?

▬ Oui, s'il vous plaît.

Je prends un des beignets que je croque à pleines dents (si je peux me permettre l'expression) même si je me rappelle des beignets de Valerian. Ce n'était qu'un manque de chance associé à un pouvoir que j'avais découvert. Noa, lui, ramasse le fameux pschitt qui a assommé Kyoku-chan. Mais lui, comme il est Rubis et moi Emeraude, (et donc pacifique) il lui donne un avertissement encore plus sévère.

 
▬ Si je vous revois encore une seul fois dans le coin je vous tuerais sans aucune hésitation ni somations. (il lui asperge son somnifère au visage) Bonne nuits.

▬ おやすみ、ハヤノさん。 (Oyasumi, Hayano-san. (Bonne nuit, Hayano-san.)

Je profite du fait qu'il soit Japonais pour lui prononcer cette phrase japonaise avec amusement. Noa se met à porter Kyoku-chan, et parce que je suis sûr qu'il a peur que je sois jaloux de cet acte, il s'adresse à moi avec un sourire malicieux.

 
▬ Tu m’en veux pas si je transporte ta petite amie jusqu’à l’infirmerie ? En tout bien tout honneur évidemment ! Au fait il est passé ou le mec de l’infirmerie trouillard et qui manquait clairement de confiance en lui ?

Noa demande à réserver un beignet au gars inconnu et je me mets à lui répondre avec le sourire d'un gars qui le remercie.

 
▬ De quel mec tu parles? D'Hullis? Je ne sais pas où il est, en fait. Mais sinon, ne t'en fais pas, de façon que tu ne l'embrasse pas, ça me dérange pas le moins du monde. Si tu n'étais pas là, je serais resté planté là à attendre de réveil de Kyoku-chan. Au vu de ma jambe cassée à cause d'une balle de pistolet, il faudrait bien quelqu'un pour porter Kyoku-chan, n'est-ce pas?

Pendant qu'on va vers l'infirmerie, je me rends compte que Kyoku-chan tient de T-shirt de Noa. Je me dis que c'est qu'un rêve et qu'elle n'est pas consciente qu'elle est en train de se faire porter par Noa. Au bout d'un petit instant, elle se réveille et quand elle se rend compte qu'elle tient de T-shirt de Noa, elle le lâche en étant rouge comme une tomate.

 
▬ Pardon Noa ! J-Je voulais pas...

▬ Kyoku-chan, ne t'en fais pas. J'aimerais bien que ce soit mon T-shirt que tu tiennes, évidemment, mais à cause de ma balle dans la jambe, c'est pas possible et tu le sais. Ne t'en fais pas, on t'emmène à l'infirmerie.

J'embrasse Kyoku-chan. Peut-être qu'il vaut mieux expliquer le pourquoi du comment de "Pourquoi je porte des béquilles?" car je pense qu'il n'est pas au courant du contexte et de l'existence de Georges et d'Igor. Au pire, une fois Kyoku-chan à l'infirmerie, je lui expliquerai.
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Liam le 28/2/2017, 18:21

C'est pas mon problème...C'est pas mon problème. C'est pas mon problème ! Et pourtant j'ai envie de m'en mêler. J'ai envie de suivre ces gens, je les aimes bien. En plus Ninkura et Kyoku font un couple très marrant. La meuf qui encaisse les coups pour son mec pendant que lui fait du Kung-Fu en béquille. Pfffiou je comprend pas pourquoi mes pieds marchent et que je les suits. Je devrais m'en foutre d'eux nan ? J'ai jamais eu envie de m'inquiéter pour ce gars et cette fille, et pourtant je m'inquiète. Au casino quand j'arnaquais des gens je ne ressentais pas cette culpabilité. Un cœur aurait-il poussé quand je suis arrivé à Tsuki ? Je crois que venir ici était une bonne idée. Je dois ressasser les événements sinon mes gens vont se plaindre que j'explique jamais rien.

Bon alors Okura le ninja à foutu le vieux à terre et lui a dit des ptites morales. Bof, ça les gens s'en fichent des morales. Je suis allé leur proposer mes beignets comme écrit, Okura a accepté. Le Rubis swag à côté de moi ramasse le pchit-pschit et menace le vieux ! C'est comme ça qu'on fait Okura ! Les morales ça marche quand t'es gosse, quand t'es vieux tu dois te faire menacer pour comprendre.

-Si je vous revois encore une seul fois dans le coin je vous tuerais sans aucune hésitation ni somations.

Il lui met le pschit-pschit et l'endors. J'hésite à lui chanter une berceuse pour l'aider à ne pas faire de mauvais-rêve. Le ninja se met à parler en Japonais au vieux. Moi si ça avait été mon combat j'aurais dit un truc genre ''La béquille ne rend pas les coups'' ou encore ''Sayonara enculé''. Ouai j'ai des répliques classe je sais.

-Bonne nuits.

Ensuite il soulève la fille avec ses bras musculeux, j'aurais juste pu la tirer comme un sac à patate moi. Je suis trop faible pour pouvoir porter des charges trop lourde. Je dois toujours m'aider de mes cartes pour porter les choses plus facilement. C'est pas comme ça que je vais me muscler...Par contre ça fait travailler mon pouvoir et ça c'est Good.

-Tu m’en veux pas si je transporte ta petite amie jusqu’à l’infirmerie ? En tout bien tout honneur évidemment ! Au fait il est passé ou le mec de l’infirmerie trouillard et qui manquait clairement de confiance en lui ?

Quoi ils se sont déjà vu dans une infirmerie ? Okura était faible et il manquait de confiance en lui ? J'en sais rien. Tien il m'a parlé, il veut que je lui garde un beignet. Il m'en reste 4 ou 5, j’espère qu'il aime la compote de pomme. C'est mon fruit préféré. Okura lui répond.

De quel mec tu parles? D'Hullis? Je ne sais pas où il est, en fait. Mais sinon, ne t'en fais pas, de façon que tu ne l'embrasse pas, ça me dérange pas le moins du monde. Si tu n'étais pas là, je serais resté planté là à attendre de réveil de Kyoku-chan. Au vu de ma jambe cassée à cause d'une balle de pistolet, il faudrait bien quelqu'un pour porter Kyoku-chan, n'est-ce pas?

La fille se réveille alors qu'elle tenait le T-Shirt de Mr.Bogoss et elle se met à rougir légèrement. Elle s'excuse, ce type pète la classe. Il arrive à pécho une fille qu'il à même pas sauvé face au petit ami de la fille qui le prend juste trop bien. Je me rappelle les seules fois ou j'ai essayé d'avoir l'air vraiment mais genre VRAIMENT classe comme ce type. Je me suis fait battre par un distributeur, battre par une vitre de distributeur, me suis renversé un distributeur sur la tête, me suis fait frappé par Mad Max et sinon à Las Vegas une fois j'avais joué le justicier et j'avais failli me faire planter si ma sœur adoré n'était pas intervenue. Okura le GreenPeace lui répond que tout est tranquille, il l'embrasse. Je crois savoir ou on va, Cheshire m'avait déjà emmené là-bas une fois. L'infirmerie nan ?

-Vous venez de Tsuki ?

Je préfère demander pour être sûr.


"Liam et Dwin, le duo de la chatte."
Compteur de conneries de Liam 107

Le thème du Liam.:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
La classe d'un homme qui réussit ses jets:
avatar
Liam
Boxe_BRONZE
Boxe_BRONZE

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Noa le 28/2/2017, 22:17

Okura me répondis par un sourire reconnaissant.

_ De quel mec tu parles? D'Hullis? Je ne sais pas où il est, en fait. Mais sinon, ne t'en fais pas, de façon que tu ne l'embrasse pas, ça me dérange pas le moins du monde. Si tu n'étais pas là, je serais resté planté là à attendre de réveil de Kyoku-chan. Au vu de ma jambe cassée à cause d'une balle de pistolet, il faudrait bien quelqu'un pour porter Kyoku-chan, n'est-ce pas?

Mentalement j’exécutais un facepalm. Il n’a pas compris que je parlais de lui en fait. Bon tant pis ! Bon au moins maintenant au moins je sais d’où viens son plâtre. Quoique … un plâtre pour une balle dans la jambe je trouve ça bizarre. A moins que la balle a touché l’os …. Je ne vois pas l’utilité du plâtre. Mais bon je ne suis pas médecins

Tandis que nous étions en chemin je sentis la jeune saphir s’agripper anormalement a moi. J’avais dit quoi tout à l’heure ? « En tout bien, tout Honneur » ? Je crois bien que ma crédibilité en a pris un coup. Bizarrement l’émeraude faisait preuve d’un calme Olympiens …. En fait en y réfléchissant, je me dis que peut être le fait qu’il m’ai vue rouler une pelle a un autre gars il de cela plusieurs mois doit jouer en ma faveur. Ça expliquerait pourquoi il est aussi peu réactif à mon égard. La sirène sortit enfin de son sommeil et vira au rouge en réalisant les gestes qu’elle avait effectués durant son sommeil. Pour ma part au vue du statisme de Okura je ne réagissais pas me contenta de la redéposer au sol pour la rendre à son petit ami.

"Pardon Noa ! J-Je voulais pas..."

Ya pas de mal t’inquiète !

-Vous venez de Tsuki ?

Je me tournais vers l’homme au beignet.

Ouaip ! Tu dois être rubis toi il m’a semblé t’avoir déjà croisé ….

Une fois qu’il m’eut répondu je me tournais vers Kyoku.

Tu sais, je connais quelqu’un qui a eu des problèmes à peu près similaire au tiens avec son père. Si tu veux a l’occasion je pourrais vous présenter ….


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa
Boxe_OR
Boxe_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Stef' le 28/2/2017, 23:03

Le jeune professeur était à peine arrivé depuis quelques jours, et il n'avait eu l'occasion que de très brièvement visiter le bâtiment dans lequel il allait bientôt devoir enseigner. Cependant, il avait déjà croisé quelques personnes, qu'il avait plutôt bien mémorisées même sans avoir fait de grandes conversations avec elles. Il s'habituait peu à peu à l'Angleterre, qui en sois n'avait comme grosse différence avec l'Irlande que l'accent. Et le manque de moutons, aussi, parce que tout le monde sait bien que l'Irlande est envahie de moutons. Il se demandait d'ailleurs si un jour quelqu'un irait lui demander "S'il vous plaît, dessine moi un mouton!" que ce soit pour se moquer de lui ou même sérieusement, cela donnerait une scène assez comique certainement. Mais assez tergiversé, retournons à nos moutons notre pseudo héros.

C'était une jolie journée qui s'annonçait bien calme, puisque libre et sans cours à livrer ni copies à corriger, comme il venait tout juste d'arriver, je l'ai expliqué précédemment. Bref, Stefan pensait l'utiliser pour explorer les alentours de la ville, et prendre ses repères autour de l'académie. Après avoir enfilé sa magnifique combinaison rouge et noué sa longue écharpe, il ferma la porte de son appartement et prit la route de l'inconnu. Toujours chantonnant, souriant et guilleret il sautillait dans les rues, notant dans différents coins de sa tête rêveuse où se situait chaque commerce et chaque rue, espérant que son sens de l'orientation ne lui ferait pas défaut. Entre deux couplets du générique de M.A.S.K., il se demanda aussi comment allaient se comporter ses futurs élèves en cours, si ils allaient être attentifs, si il allait réussir à les captiver suffisamment, ou si au contraire ils n'allaient prêter aucune attention à ses paroles. Allaient-ils en majorité l'appeler Stef' ou Stefan, comme la plupart des gens le faisait, ou allaient ils préférer quelque chose comme "Mister Smith", comme l'avait appellé mademoiselle Yozx? Il n'eut pas longtemps fait de se questionner, la chanson reprenant et son âme d'enfant immature lui sussurant que de toute façon il verrait bien, et que cela ne changerait pas grand chose.

*interlude musicale*
"MASK
Les voilà, ils sont prêts
Ils sauveront le monde
Mamama MASK
Dans la base secrète
Déjà les moteurs grooooooondent
MASK
Qui sont-ils ? Ou vont-ils ?
C'est leur secret
Mais on sait qu'ils viendront
Pour la paaaaaaaaaaaaix"

*raclement de gorge*

Il avançait toujours insouciemment quand il vit non loin une scène tout à fait étonnante. Un homme était allongée au sol, visiblement endormi, entouré par trois garçons, dont l'un à béquilles dont le visage sembla familier à l'irlandais, et une fille plus ou moins fatiguée apparemment. Il était aussi intrigué par l'oiseau qui semblait obéir au plus âgé, qui semblait de loin avoir le même âge que lui, à peu de choses près. Ce garçon à béquilles, ce n'était pas n'importe où que Stefan l'avait rencontré, mais dans la salle de musique de Tsuki. De plus, le groupe semblait justement parler de l'académie. Le professeur tira donc cette conclusion; "Ces quatres élèves sont de Tsuki et sont liés à cet homme au sol, qui lui par contre doit sûrement être moldu." Et même si il n'aimait pas trop ça, il en était de son devoir de prof de veiller à ce que les élèves ne s'attirent pas trop d'ennuis. En espérant qu'il ne soit pas trop tard, il stoppa donc toute chanson et accourut au beau milieu de la petite troupe.

"-Vous êtes tous de Tsuki? Qu'est ce qu'il s'est passé ici?!?"

Dit-il du ton le plus autoritaire qu'il put, espérant cette fois ci que le risque de confusion entre lui et un élève soit moindre.

Il observa chaque personne une par une, et remarqua que le garçon restant, dont on n'a pas encore parlé, était en possession d'un paquet de beignets. Branché tant bien que mal en mode responsable, Stefan était tiraillé entre le "Tu sais, c'est très gras et mauvais pour ta santé" et le "JE PEUX T'EN PRENDRE UN S'IL TE PLAÎT S'IL TE PLAÎT S'IL TE PLAÎT?!?!?!?!?!?". Finalement, il décida de ne rien ajouter, et d'attendre simplement la réponse à sa question.


Dernière édition par Stef' le 1/3/2017, 00:03, édité 1 fois


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Kyoku le 1/3/2017, 18:54

Je suis encore un peu rouge, mais je me suis quand même calmé. Noa prendd la parole :

"Ya pas de mal t’inquiète ! "

Je lui souris, puis le remercie. Le garçon au beignet répond à son tour :

"-Vous venez de Tsuki ?"

Est-ce qu'il pose cette question, car il vient lui aussi de Tsuki ? Si oui, je ne l'ai encore jamais croisé :

"Ouaip ! Tu dois être rubis toi il m’a semblé t’avoir déjà croisé …."

Ah ! Ben, j'ai ma réponse maintenant. La seule info qu'il me manque, c'est son prénom. Je lui demanderais plus tard. Noa se tourne à nouveau vers moi :

"Tu sais, je connais quelqu’un qui a eu des problèmes à peu près similaire au tiens avec son père. Si tu veux a l’occasion je pourrais vous présenter …."

Quelqu'un comme moi ? C'est vrai que ça pourrait me faire du bien de parler avec une personne dans la même situation que moi :

"Pourquoi pas. Je veux bien rencontrer cette personne !"

Mon mal de tête persiste un peu, mais ça devrait passer. Je m'adresse au groupe :

"Bon, je pense que aller à l’infirmerie n'est plus nécessaire. Je suis réveiller alors tout vas bien !"

Soudain, un homme s'approche de notre petit groupe. Il a l'air assez paniqué :

"-Vous êtes tous de Tsuki? Qu'est ce qu'il s'est passé ici?!?"

Aie ! Je crois que c'est un prof. En tout cas, il parait quand même jeune. Je prends les devants, me place devant l'homme au costume rouge :

"Monsieur ce qui s'est passé est en partie de ma faute. Cet homme est mon père, et pour des raisons assez longues à expliquer, il a essayé de m'enlever. Et les trois garçons avec moi n'ont fait que m'aider. Personne a été blessé. J'ai juste prix un coup de pied dans l'abdomen, et été endormie avec un somnifère..."

A ce moment-là, mon père reprend connaissance. J'affiche un sourire puis fais un salut façon japonaise. Je reprends donc :

"Veiller m'excuser..."

Je m'approche de mon père, à peine conscient. Et je lui donne un coup de pied en plein dans sa tête. J'ai enfin pu exercer les quelques prises que j'ai appris. Il retombe au sol. Je lui dis donc :

"Ça, c'est pour le coup de tout à l'heure !"

Il se relève instantanément, me menaçant encore une fois, qu'il allait revenir, puis finit par prendre fuite :

"Aller bonne journée !"

Je retourne donc auprès du groupe, surement surpris par ce que je viens de faire. Mais je dois avouer que l'idée de lui en coller une me titiller depuis longtemps.
avatar
Kyoku

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Okura Enisarin le 2/3/2017, 21:53


Avec Kyoku, Liam, Noa et

Stef'...


Laisse-moi vivre
La personne au beignet, après que Noa ait dit qu'il n'y a rien de mal et avoir posé Kyoku-chan, commence à nous demander si on vient de Tsuki. Pour moi, il n'a pas trop besoin, je l'ai déjà croisé dans les couloirs, même si je ne le connais ni d'Adam ni d'Eve, donc il ne doit pas connaître ma Maison.

 
▬ Ouaip ! Tu dois être rubis toi il m’a semblé t’avoir déjà croisé …. (il s'adresse à Kyoku-chan) Tu sais, je connais quelqu’un qui a eu des problèmes à peu près similaire au tiens avec son père. Si tu veux a l’occasion je pourrais vous présenter ….

▬ Pourquoi pas. Je veux bien rencontrer cette personne ! Bon, je pense que aller à l’infirmerie n'est plus nécessaire. Je suis réveiller alors tout vas bien !

▬ D'ailleurs, je viens de la Maison Emeraude.

Dis-je en m'adressant à l'homme au beignet. D'un coup (attention, citation de "Poketto Monsutâ" (ou "Pokémon") ) un homme plus âgé que moi apparaît. Ah non! C'est juste Stef', un professeur sympathique, bien qu'un peu immature sur les bords, en espérant qu'il assure correctement son métier de professeur.

▬ Vous êtes tous de Tsuki? Qu'est ce qu'il s'est passé ici?!?

▬ Monsieur ce qui s'est passé est en partie de ma faute. Cet homme est mon père, et pour des raisons assez longues à expliquer, il a essayé de m'enlever. Et les trois garçons avec moi n'ont fait que m'aider. Personne a été blessé. J'ai juste prix un coup de pied dans l'abdomen, et été endormie avec un somnifère...

C'est à ce moment que j'entends Mr Hasano se réveiller. Kyoku-chan fait un sourire et fit un salut à la Japonaise. (qu'elle est)

▬ Veiller m'excuser...

Elle se dirige vers son père et lui donne un coup de pied au visage. Ca doit faire mal! Mais c'est ce que je lui souhaite pour ce qu'il a fait.

▬ Ça, c'est pour le coup de tout à l'heure !

Il se relève instantanément, commençant à nous menacer qu'il allait revenir. Tss! Il n'a pas bien compris l'avertissement. Il commence à partir.

▬ Aller bonne journée !

▬ Et vous savez ce que vous aurez si jamais vous allez revenir enlever votre fille! La prison ou la mort, c'est comme vous voulez!

Je ris de cette remarque, même si c'est sérieux, mais c'est pour lui dire que si jamais il revient et que Noa est là, c'est la mort assurée, mais s'il n'est pas là, c'est la prison assurée. A part ça, je commence à m'adresser à Stef' un lui faisant un salut japonais d'un ton beaucoup plus rassurant.

▬ Sinon, bonjour Stef'. Kyoku-chan n'a pas à se dire que c'est de sa faute. Si son père l'a retrouvée et qu'il a voulu l'enlever, ce ne doit pas être elle qui doit se sentir coupable. (je m'adresse à Kyoku-chan pour lui expliquer ma logique) Pour te donner une idée, si Zelda se fait toujours capturer par Ganon car elle est précieuse, est-ce que c'est Zelda qui doit se dire qu'elle est coupable? D'accord, je donne seulement un exemple de demoiselle en détresse et c'est peut-être une assez mauvaise comparaison, mais c'est pour te donner une idée.

J'espère juste qu'elle ne prend pas mal ma comparaison avec une demoiselle en détresse. C'est juste pour lui dire que si elle est enlevée, c'est pas vraiment de sa faute.
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Liam le 3/3/2017, 18:27

-Ouaip ! Tu dois être rubis toi il m’a semblé t’avoir déjà croisé ….Tu sais, je connais quelqu’un qui a eu des problèmes à peu près similaire au tiens avec son père. Si tu veux a l’occasion je pourrais vous présenter ….

    Voilà, je le savais. Ce type, Noa est un élève de Tsuki. Kyoku et Okura aussi je pense. Ils ont tous l'air de bien s'entendre, j'ai l'impression de faire un peu tache ici. Ba au pire j'aurais qu'a partir.

-Pourquoi pas. Je veux bien rencontrer cette personne ! Bon, je pense que aller à l’infirmerie n'est plus nécessaire. Je suis réveiller alors tout vas bien !

-D'ailleurs, je viens de la Maison Emeraude.

     Voilà, j'en étais sur. Je savais qu'ils venaient tous de Tsuki. Je suis si intelligent, je suis un type incroyable. Un type se précipite sur nous, je commence à réfléchir au moyen de fuir le plus facile quand je remarque que les autres restent détendus alors qu'ils l'ont remarqué.

-Vous êtes tous de Tsuki? Qu'est ce qu'il s'est passé ici?!?

    ce type c'est un homme qui sait intervenir ! Voilà, j'aime ça ! C'est un bon lui...Hé attends deux secondes là, pourquoi il me fixe comme ça. Attends, non c'est pas moi qu'il regarde mais mes beignets, il m'en reste si peu...J'en rachèterais. Okura prend la parole, je l'aime bien. Il n'est pas très fort ni très puissant d'après tout ce que j'ai pus recueillir comme donnée mais il dégage une aura de Leader. Si je devais choisir un chef ce serait lui.

-Monsieur ce qui s'est passé est en partie de ma faute. Cet homme est mon père, et pour des raisons assez longues à expliquer, il a essayé de m'enlever. Et les trois garçons avec moi n'ont fait que m'aider. Personne a été blessé. J'ai juste prix un coup de pied dans l'abdomen, et été endormie avec un somnifère...

    Le vioc se réveille et Kyoku nous pris de l'excuser et va le frapper. Elle parlote un peu mais je m'en fous, je suis plus focalisé sur le type qui regarde mes beignets. Je suis sur qu'il va m'en voler dès que l’occasion se présentera. Dr.Maboul se relève et commence à fuir sous les injures de Kyoku et Okura le couple de thug. Enfin insulte, plus des menaces quoi. J'aime pas recopier tout les mots alors je fais les grandes lignes. Okura se met à rire, OK je retire ce que j'ai dis ce mec est aussi fou que la fille du hall qui s'amusait à se manger le bras.

-Sinon, bonjour Stef'. Kyoku-chan n'a pas à se dire que c'est de sa faute. Si son père l'a retrouvée et qu'il a voulu l'enlever, ce ne doit pas être elle qui doit se sentir coupable. Pour te donner une idée, si Zelda se fait toujours capturer par Ganon car elle est précieuse, est-ce que c'est Zelda qui doit se dire qu'elle est coupable? D'accord, je donne seulement un exemple de demoiselle en détresse et c'est peut-être une assez mauvaise comparaison, mais c'est pour te donner une idée.
    Ce mec parle d'une fille qui s'appelle Zelda, connaît pas. Je sort mon téléphone et regarde discrètement qui est cette fille est si elle est connue ou pas. Apparemment oui, c'est un jeu vidéo qui parle d'un gars habillé en collant qui passe 25 jeux à sauver une fille qui s'appelle Zelda d'un méchant qui s'appelle Ganondorf. Chouette comme jeu, faudra que je m'achète des consoles de jeu vidéos un jours. Je regarde ''Stef'', je n'ai plus le choix. Il ne dois m'en rester trois pas plus, j'en ai promis un à Noa. Il ne m'en restera aucun si j'en donne à Kyoku et à Stef en plus. Ba au pire j'ai déjà bien mangé.

-Vous voulez un beignet ?


"Liam et Dwin, le duo de la chatte."
Compteur de conneries de Liam 107

Le thème du Liam.:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
La classe d'un homme qui réussit ses jets:
avatar
Liam
Boxe_BRONZE
Boxe_BRONZE

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Noa le 3/3/2017, 19:02

Alors qu’on était en train d’entamer les présentations, un gars s’approcha de nous l’air paniqué … quelque chose me dit que c’est un cause de vieux étendu par terre pas loin derrière nous.  D’ailleurs puisqu'on en parle voilà qu’il refait surface. Décidé son somnifère n’était vraiment pas très puissant … Dans le doute je me mis à humer l’odeur qui émanais du vaporisateur histoire de voir si je connaissais ce produit …. Mouais … bizarre cette affaire ….

La jeune saphir une volé au vieux avant de le laisser partir et de revenir toute fière

_ Toi ….à l’occasion il faudra que je t’apprenne à te battre !

S’en suivit un long discours sur ce qui s’est passé …. Que je n’écoutais qu’à moitié en fait. J’ai juste pris note que le mec se faisait appelé Stef et qu’il est de Tsukie … surement un diamant ….Je me contentais seulement d’ajouter à la fin en haussant les épaules.

_ Faut croire qu’à Tsukie les jeunes filles qui se font enlever par leur père c’est comme les élèves qui se défenestre en cour … c’est monnaie courante.

D’ailleurs je venais de me souvenir du commentaire d’Okura pendant le cours de théâtre. C’est pourquoi je posais brièvement mon regard sur l’émeraude en lui disant.

_ Et si tu oses me traité de stupide, je t’empale sur tes deux béquilles

Je rappelais ensuite Moon qui vint se posé sur mon épaule.

Sur ce les gens, vu qu’il n’y a plus de problème je vous dis à plus !

Ayant des choses à faire je quittais le groupe pour regagner l’académie … a moins que quelqu’un ne veuille me retenir ou n’ai un truc intéressant a ajouté.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa
Boxe_OR
Boxe_OR

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Stef' le 5/3/2017, 02:01

La jeune fille se plaça devant lui et lui expliqua dans la précipitation.

"-Monsieur ce qui s'est passé est en partie de ma faute. Cet homme est mon père, et pour des raisons assez longues à expliquer, il a essayé de m'enlever. Et les trois garçons avec moi n'ont fait que m'aider. Personne a été blessé. J'ai juste prix un coup de pied dans l'abdomen, et été endormie avec un somnifère..."

Il écouta très attentivement, ne pouvant retenir quelques réflexions intérieures du style "Ca ferait un très bon scénario de dessin-animé" ou encore "Du somnifère? Et bah sois il sont restés ici très longtemps, sois la recette est à revoir très vite. Ou alors elle en a pris une quantité vraiment infime. Pour un type en chemise de scientifique, il a vraiment l'air d'un amateur.". Il s'agissait donc apparemment de légitime défense de la part de cette élève. Il ne dirait rien pour cette fois. De plus, si il s'agit d'un parent, il était probablement déjà au courant que l'académie était un peu particulière. En sois, Stef' s'en foutait qu'un ou deux cons se prennent un coup; il ne voulait juste pas que ses élèves risques des ennuis. La jeune fille décrocha un sourire et le salua avant de s'excuser puis de balancer un coup de pied dans la figure de l'imposteur qui venait de se réveiller. Il laissa échapper un bref soupir pendant qu'elle lançait;

"-Ça, c'est pour le coup de tout à l'heure !"

Il se leva, puis s'enfuit sous les cris de sa fille qui ne semblait visiblement pas du tout le porter dans son cœur.

"-Toi ….à l’occasion il faudra que je t’apprenne à te battre !"

Il ne fit aucun commentaire, jugeant que ce n'était pas le cadet de ses soucis pour le moment, mais fit tout de même une légère moue en sourcil pointé vers le garçon à l'oiseau, dans l'espoir de lui faire comprendre qu'il n'était pas très enthousiaste à cette idée, car elle sous-entendait qu'ils auraient besoin de se battre, et qu'ils le feraient probablement.

"-Et vous savez ce que vous aurez si jamais vous allez revenir enlever votre fille! La prison ou la mort, c'est comme vous voulez!"

Il sentait que les gens n'avaient rien compris. À la limite, même si c'était déjà une infraction à la loi, il aurait pu laisser passer les menaces de mort dans de pareilles circonstances. C'aurait été le problème de la justice, pas le sien. Seulement, les élèves ne devaient en aucun cas attirer l'attention sur Tsuki en pleine ville! Même pour le gosse qu'il était, cela lui paraissait l'évidence même. Il allait les questionner et leur demander de rester discret sur cette affaire, en priant pour que le vieux bonhomme ne fasse plus des siennes.

"-Sinon, bonjour Stef'. Kyoku-chan n'a pas à se dire que c'est de sa faute. Si son père l'a retrouvée et qu'il a voulu l'enlever, ce ne doit pas être elle qui doit se sentir coupable. Pour te donner une idée, si Zelda se fait toujours capturer par Ganon car elle est précieuse, est-ce que c'est Zelda qui doit se dire qu'elle est coupable? D'accord, je donne seulement un exemple de demoiselle en détresse et c'est peut-être une assez mauvaise comparaison, mais c'est pour te donner une idée."

Zelda. Ouais, les jeux étaient pas mal, il s'en souvenait. Il avait participé à la traduction en Anglais de l'un d'eux, d'ailleurs. Mais niveau sauvetage de princesses, il aurait quand même pu trouver mieux. Les marios étaient beaucoup plus fameux, à son avis! Ou même, il existait ce jeu là, qui n'a pas vraiment connu un franc succès mais qui restait génial à ses yeux; Super Princess Peach. Dans celui-ci, Bowser avait eu la magnifique idée de capturer Mario, se disant qu'il ne pourrait plus contrecarrer ses plans ainsi, en utilisant le sceptre des émotions. Mais comme pas magie la Princesse rencontra (si si, rencontra) un parapluie magique qui l'aida dans sa quête pour sauver son prince son plombier. ... Ouais, en fait il comprenait pourquoi le jeu n'avait pas bien marché. Il existait aussi des dizaines et des dizaines de dessins animés à propos de sauvetage (Tiens MASK par exemple!) mais rares étaient ceux qui mettaient encore en scène des princesses. C'était un peu dépassé, maintenant. Mais bref, revenons à notre histoire.

"-Faut croire qu’à Tsukie les jeunes filles qui se font enlever par leur père c’est comme les élèves qui se défenestre en cour … c’est monnaie courante."

Était-ce censé rassurer le nouveau venu, qui allait bientôt devoir faire leçon devant des dizaines d'élèves, sans jamais avoir tenu quelque salle de classe que ce soit, ni sans avoir de quelconque expérience dans l'éducation? Il considéra que c'était une blague, ces propos paraissant trop irréalistes. De plus, on ne lui avait pas parlé de suicides fréquents lors de son entretien d'embauche... Oh wait, il n'avait pas passé d'entretien d'embauche. Mais de toute façon, il n'en avait pas été fait mention dans la lettre, qui faisait plus ou moins office de contrat. Le jeune homme lança une remarque menaçante à l'handicapé, qu'une fois de plus il ignora, et ce vraiment parce qu'ils étaient en ville et qu'il ne souhaitait pas attirer l'attention. Il le regarda s'éclipser sans rien dire, puis l'élève aux beignets lui dit;

"-Vous voulez un beignet ?"

Ah. Visiblement, il n'avait pas été très discret. Il accepta reconnaissant.

"-Euh... Oui, je veux bien, si ça ne te dérange pas."

Et avant même une réaction il fourra sa main dans le sachet avec un petit sourire et enfourna le beignet directement dans sa bouche en remerciant le généreux. Une fois qu'il eut fini sa petite dégustation, il se présenta.

"-D'ailleurs, excusez moi. Je ne me suis pas présenté. Je suis Stefan Smith, nouveau professeur de langues. Mais vous pouvez m’appeler Stef', comme votre camarade l'a fait tout à l'heure. Ca me va très bien. Concernant cette histoire, je n'en tiendrai pas compte, et je n'en parlerai à personne. Seulement, j'espère que personne n'a rien remarqué et je vous demanderai d'essayer de vous faire discret, à l'avenir. N'ayant aucunement connaissance des circonstances, je ne mettrai aucun avertissement et ne ferai aucune remarque. Mais la prochaine fois, évitez au maximum de recourir à la violence, ça pourrait vous apporter de graves ennuis, et je vous assure que c'est la dernière des choses dont j'ai envie. Bon, et maintenant, présentez vous un peu!"


Dernière édition par Stef' le 5/3/2017, 12:31, édité 2 fois (Raison : Changement de personne et de temps sortie de nulle part et sans raison, corrigé!)


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Kyoku le 5/3/2017, 17:30

Après la fuite de mon père, je me retrouve à nouveau au sein du groupe. Okura a fait un commentaire à mon père avant qu'il ne parte. Ça me rassure que Okura, Noa, Moon, et le garçon au beignet soient là. Faut vraiment que je lui demande son prénom ! Le garçon au beignet, ça va deux minutes, mais a un moment ça devient pénible. Noa s'exprime alors :

"-Toi ….à l’occasion il faudra que je t’apprenne à te battre !"

Je lâche un léger rire gêné, puis réponds à Noa :

"-Tu sais, je veux pas spécialement savoir me battre. Je veux surtout pouvoir me défendre en cas de besoin. Pour des situations comme celle d'aujourd'hui par exemple".

Pendant notre discussion, je remarque que le professeur fait une drôle de tête. Il n'a pas vraiment l'air d'accord avec ce que dit Noa. Je n'y prête pas plus attention que ça. Je juge que Noa veut juste m'aider.

Okura, prit la parole à son tour :

"-Sinon, bonjour Stef'. Kyoku-chan n'a pas à se dire que c'est de sa faute. Si son père l'a retrouvée et qu'il a voulu l'enlever, ce ne doit pas être elle qui doit se sentir coupable. Pour te donner une idée, si Zelda se fait toujours capturer par Ganon car elle est précieuse, est-ce que c'est Zelda qui doit se dire qu'elle est coupable? D'accord, je donne seulement un exemple de demoiselle en détresse et c'est peut-être une assez mauvaise comparaison, mais c'est pour te donner une idée."

Euh... Il me compare à un personnage de jeux vidéo, en plus de ça, une fille qui se fait tout le temps enlever... Je ne sais pas trop comment je dois le prendre. Bon ok, ça fait déjà deux fois que je me fais "agresser" en moins d'un mois, mais est-ce que je suis si faible que ça ? Bref, je laisse passer la remarque, mais si je dois avouer qu'elle ne fait pas spécialement plaisir.

Noa, quand à lui, dit à son tour :

"-Faut croire qu’à Tsuki les jeunes filles qui se font enlever par leur père c’est comme les élèves qui se défenestre en cour … c’est monnaie courante."

A peine, il eu finit sa phrase, il rajouta tout en fixant Okura :

"_ Et si tu oses me traité de stupide, je t’empale sur tes deux béquilles."

J'essaie de détendre l'atmosphère en parlant à mon tour :

"Les garçons ! Pas la peine de se disputer pour si peu !"

Le garçon au beignet, (Ne me juger pas ! Pardon Liam x)) propose des beignets au reste du groupe. Le professeur, qui apparemment, s'appelle Stef, plonge sa main dans le paquet, et mange son beignet d'une traite. Je pourrais presque me mettre à rire.

Noa, quant à lui, appelle Moon est se prépare à partir. Je l'intercepte un instant avant qu'il s'en aille.

"-Attend Noa ! (je lui tends une pomme, toute droite sortie du sac) Tu pourras donner ça à Moon ? Je crois qu'elle le mérite amplement."

Je lance un sourire à Noa et à Moon, puis les laisse partir. Après ça, Stef prend la parole :

"-D'ailleurs, excusez moi. Je ne me suis pas présenté. Je suis Stefan Smith, nouveau professeur de langues. Mais vous pouvez m’appeler Stef', comme votre camarade l'a fait tout à l'heure. Ca me va très bien. Concernant cette histoire, je n'en tiendrai pas compte, et je n'en parlerai à personne. Seulement, j'espère que personne n'a rien remarqué et je vous demanderai d'essayer de vous faire discret, à l'avenir. N'ayant aucunement connaissance des circonstances, je ne mettrai aucun avertissement et ne ferai aucune remarque. Mais la prochaine fois, évitez au maximum de recourir à la violence, ça pourrait vous apporter de graves ennuis, et je vous assure que c'est la dernière des choses dont j'ai envie. Bon, et maintenant, présentez vous un peu!"

Il a l'air vraiment sympa. En plus, il ne va pas parler de cette histoire. Je me sens soulager. Bon, il est venu le temps, des rires et des chants (désolée, je me sentais obligé. Bisous Casimir). Non plus sérieusement, je prends la parole, commençant à me présenter :

"Je suis Kyoku Hasano, et j'appartiens à la maison des saphirs. Ravie de vous rencontrer, même si j'aurais préféré dans d'autres circonstances."
avatar
Kyoku

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Okura Enisarin le 5/3/2017, 19:21


Avec Kyoku, Liam, Noa et

Stef...


Laisse-moi vivre!
Noa dit, peut-être avec humour:

 
▬ Faut croire qu’à Tsuki les jeunes filles qui se font enlever par leur père c’est comme les élèves qui se défenestre en cour … c’est monnaie courante.

Okura, retiens-toi de lui crier "Stupide"! Tu commences à être légèrement agacé car dire ce genre de chose est totalement insensé, mais retiens-toi de le dire, Noa peut t'aider à te le faire retenir si tu veux, et c'est ce qu'il va faire, Okura.

 
▬ Et si tu oses me traité de stupide, je t’empale sur tes deux béquilles.

Ca me donne une meilleure raison de me retenir de lui crier "Stupide", même si la dernière fois que j'ai prononcé de la sorte, c'était en cours de jeux clownesques quand Finnley a reçu un appel, alors que ce genre de situation est esquivable car si tu ne veux pas éteindre ton téléphone car tu as un appel important, préviens la professeur au lieu de déranger le cours comme ça.

 
▬ Les garçons ! Pas la peine de se disputer pour si peu !

Noa commence à partir avec Moon car il n'y a plus de problème (et heureusement que Moon est là car avec ma jambe brisée je ne peux pas vraiment retirer son bras), mais Kyoku-chan l'arrête pour lui donner une pomme, sûrement pour son aide.

▬ D'ailleurs, excusez moi. Je ne me suis pas présenté. Je suis Stefan Smith, nouveau professeur de langues. Mais vous pouvez m’appeler Stef', comme votre camarade l'a fait tout à l'heure. Ca me va très bien. Concernant cette histoire, je n'en tiendrai pas compte, et je n'en parlerai à personne. Seulement, j'espère que personne n'a rien remarqué et je vous demanderai d'essayer de vous faire discret, à l'avenir. N'ayant aucunement connaissance des circonstances, je ne mettrai aucun avertissement et ne ferai aucune remarque. Mais la prochaine fois, évitez au maximum de recourir à la violence, ça pourrait vous apporter de graves ennuis, et je vous assure que c'est la dernière des choses dont j'ai envie. Bon, et maintenant, présentez vous un peu!

▬ Je suis Kyoku Hasano, et j'appartiens à la maison des saphirs. Ravie de vous rencontrer, même si j'aurais préféré dans d'autres circonstances.

▬ On va faire court comme vous me connaissez déjà mais c'est pour le garçon aux beignets à un détail près. Je m'appelle Okura de la Maison Emeraude, et je suis le petit-ami de Kyoku. C'est ce dernier détail que je vous ai parlé.

Je ne sais pas vraiment si je lui ai dit que je suis en couple, je ne me rappelle déjà plus.

HRP:
Le RP dans lequel Okura et Stef' se sont rencontrés étant bloqué par Kara, je me demande s'il elle sera présente dans le forum un jour!
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Liam le 6/3/2017, 18:21

C'est enfin mon tour ! Je peux me présenter ! C'pas trop tôt, bon je récapitule un peu le bouzin avant que j'oublie et que je me mette à dormir. Le surveillant accepta mon beignet puis le consomma d'une traite, il devait avoir faim. Le gars qui s'appelle Noa (le Rubis bogoss) balança quelques phrases avant de partir mais une seule retient mon attention.

-Toi ….à l’occasion il faudra que je t’apprenne à te battre !

    Pour certaines personnes c'est une phrase banale mais pour moi ça représente beaucoup. Je suis légèrement complexé par ma faiblesse en combat et mon corps de lâche, peser 49 kg pour 1m73 c'est pas beaucoup alors je galère un peu à me faire respecter. J'ai besoin d'apprendre à me battre si je veux survivre dans ce monde de brute. Bon le reste des phrases je m'en fichouille un minimum car je suis concentré sur les probabilités qu'il accepte de m'apprendre à me battre sans mon pouvoir.

-D'ailleurs, excusez moi. Je ne me suis pas présenté. Je suis Stefan Smith, nouveau professeur de langues. Mais vous pouvez m’appeler Stef', comme votre camarade l'a fait tout à l'heure. Ca me va très bien. Concernant cette histoire, je n'en tiendrai pas compte, et je n'en parlerai à personne. Seulement, j'espère que personne n'a rien remarqué et je vous demanderai d'essayer de vous faire discret, à l'avenir. N'ayant aucunement connaissance des circonstances, je ne mettrai aucun avertissement et ne ferai aucune remarque. Mais la prochaine fois, évitez au maximum de recourir à la violence, ça pourrait vous apporter de graves ennuis, et je vous assure que c'est la dernière des choses dont j'ai envie. Bon, et maintenant, présentez vous un peu!

    Vous voyez ce paragraphe plus haut ? C'est ce pavé qui m'a sorti de mes pensées, la raison ? Très simple, ce type est prof de langue. Je ne sais pas lire ni écrire au delà du niveau d'un CP, J'AI BESOIN de culture pour pouvoir être capable de lire et d'écrire comme une personne normale de mon âge pourrait le faire. Faudra que je demande à ce type de m'apprendre tout ça. En tout cas il ne tiendra pas rigueur de la baston entre la Team Kyoku et la Team Science Po. Au pire vous me direz c'est pas mes histoires vu que je m'en suis pas mêlé ? En fait si, il existe une loi pour la non assistance à personne en danger qui stipule que si quelqu'un à des problèmes je dois l'aider dans les grandes lignes. Le patron me l'avait expliqué pour que je le ''défende'' si il venait à se faire attaquer.

-Je suis Kyoku Hasano, et j'appartiens à la maison des saphirs. Ravie de vous rencontrer, même si j'aurais préféré dans d'autres circonstances.

     Son nom de famille est Jap nan ? J'sais pas, bon en tout cas je sais que c'est une Saphir. Elle à l'air encore plus sympa qu'avant.

-On va faire court comme vous me connaissez déjà mais c'est pour le garçon aux beignets à un détail près. Je m'appelle Okura de la Maison Emeraude, et je suis le petit-ami de Kyoku. C'est ce dernier détail que je vous ai parlé.

    Nan je ne te connaissait pas vraiment en fait...Maintenant si ! Ceci explique cela, vu que c'est son mec il a voulu la défendre pendant que moi je glandais devant un enlèvement, je suis tellement pitoyable comme type. Faudra que je leur présente mes excuses pour ne pas être intervenu. Pour l'instant le truc qui me fait marrer c'est que chez moi le seul truc qu'ils retiennent c'est que j'ai des beignets.

-Moi c'est Liam Wikketson mais vous pouvez m'appeller Liam, j'ai 17 ans et je suis Rubis. Kyoku je m'excuse de ne pas être intervenu lors de ton agression.

    Ça c'est fait, je déteste m'excuser car ça m'oblige à avouer que j'ai eu tord. Mais cette fois je suis bien obligé, c'est une question de respect. La seule chose qui n'a pas trop été éraflé en moi...


"Liam et Dwin, le duo de la chatte."
Compteur de conneries de Liam 107

Le thème du Liam.:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
La classe d'un homme qui réussit ses jets:
avatar
Liam
Boxe_BRONZE
Boxe_BRONZE

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Stef' le 7/3/2017, 19:13

C'est la jeune fille victime de cette aventure qui lui répondit tout d'abord.

"-Je suis Kyoku Hasano, et j'appartiens à la maison des saphirs. Ravie de vous rencontrer, même si j'aurais préféré dans d'autres circonstances."

Il lui adressa un sourire et inclina légèrement la tête en signe de respect. C'était donc une Saphir. Il commençait à remarquer qu'il n'était pas toujours si évident que ça de deviner qu'un élève venait d'une maison ou d'une autre, et cela le rassurait un peu, dans le fond. Il n'était pas certain de l'efficacité du système qui consistait à trier les élèves.

"-On va faire court comme vous me connaissez déjà mais c'est pour le garçon aux beignets à un détail près. Je m'appelle Okura de la Maison Emeraude, et je suis le petit-ami de Kyoku. C'est ce dernier détail que je vous ai parlé."

Il lui sourit à son tour et en hochant la tête, informant qu'il avait bien compris et entendu, pour éviter tout mal entendu ou malaise. Il ne se rappelait plus qu'Okura lui avait parlé de Kyoku. En fait, il s'en fichait un peu, sur les bords. Ce qui l'intéressait n'était pas du tout les relations des élèves entre eux mais plutôt celles qu'ils pouvaient entretenir avec les différentes langues qui existaient. D'ailleurs, il se retenait tant bien que mal de lui expliquer qu'on ne disait pas "ce détail que je vous ai parlé" mais bien "ce détail dont je vous ai parlé". Mais il considéra une fois de plus que ça n'était pas le moment de faire ce genre de reproche, et se retint. Ce fut finalement le jeune garçon aux beignets qui se présenta, pour finir la chaîne. Stefan se tourné en sa direction.

"-Moi c'est Liam Wikketson mais vous pouvez m'appeller Liam, j'ai 17 ans et je suis Rubis. Kyoku je m'excuse de ne pas être intervenu lors de ton agression."

Le jeune professeur laissa faire, bien qu'à ses yeux il était normal d'hésiter à intervenir dans une situation comme celle-ci. Cependant, il n'avait jamais eu à faire face à un dilemme de ce genre, alors en réalité il n'en avait aucune idée. Ce n'était qu'une preuve de plus que le grand gamin avait encore beaucoup de choses à apprendre, bien qu'il soit dans le rôle d'enseignant. Il admirait aussi le courage du jeune Liam de s'excuser de la sorte, et même si ça n'était pas le cas pour tout le monde, il avait pu percevoir l'effort qu'il avait eu à faire pour prononcer ces mots. Il avait l'impression qu'il allait bien aimer ce garçon.


Invité, viens dans mon monde en #FFCC66 ou #886A08





Ils dominent le monde en secret:

avatar
Stef'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Kyoku le 8/3/2017, 17:29

Suite à ma présentation, Stefan me sourit tout en inclinant légèrement la tête, en signe de respect. Je souris également au professeur de langue. Okura se présente lui aussi à son tour :

"-On va faire court comme vous me connaissez déjà mais c'est pour le garçon aux beignets à un détail près. Je m'appelle Okura de la Maison Emeraude, et je suis le petit-ami de Kyoku. C'est ce dernier détail que je vous ai parlé.

Okura a donc déjà rencontré Stef avant. En tout cas, il ne m'en a pas du tout parler. Mais s'il ne m'en a pas parlé, c'est que ça ne devait pas être très important pour lui. Enfin bref, il a fini sa présentation, tout en précisant qu'on était ensemble. C'est vrai que Stef n'était pas au courant, même si a mon avis, il s'en cogne totalement. Okura est plutôt précis dans tout ce qui est détail.

C'est enfin au tour de l'autre garçon de se présenter. Je vais enfin pouvoir connaitre son nom... Et enfin arrêter de l’appeler "le garçon au beignet". J'écoute donc sa présentation :

"-Moi c'est Liam Wikketson mais vous pouvez m'appeller Liam, j'ai 17 ans et je suis Rubis. Kyoku je m'excuse de ne pas être intervenu lors de ton agression."

ENFIN ! Liam... Sympa comme prénom ! J'aime bien. Et il présente ses excuses en plus... Oh ! Je l'aime déjà. Je trouve ça très gentil qu'il s'excuse. Il regrette de ne pas être venu à mon aide. Je lui réponds donc :

"Tu es totalement pardonné Liam. Tu sais quand on est confronté à ce genre de situation, je peux comprendre que ça puisse devenir stressant. Ne t'en fais pas !"

Je lui adresse donc un sourire, signe que je le pardonne. Maintenant que tout le monde est hors de danger, et que mon père est finalement parti, j'aimerais les remercier... Mais comment ? Réfléchissons... Peut-être un cinéma, ou une salle d'arcade... Oui, une salle d'arcade... En voilà une bonne idée ! J'espère juste que tout le monde aime les jeux vidéos, sinon je suis mal :

"Bon ! Que diriez-vous d'aller dans une salle d'arcade ? Tout semble être revenu à la normale, et j'ai besoin de me changer les idées."

Je fis une pause, puis repris avec un clin d’œil:

"Qui me suis ?"
avatar
Kyoku

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Okura Enisarin le 8/3/2017, 20:39


Avec Kyoku, Liam et Stef'...
 
Laisse-moi vivre!
A chaque présentation, Stef' hoche la tête pour faire comprendre qu'il a bien compris. C'est au tour de l'homme au beignet de se présenter. (il faut bien que je connaisse son prénom.

 
▬ Moi c'est Liam Wikketson mais vous pouvez m'appeller Liam, j'ai 17 ans et je suis Rubis. Kyoku je m'excuse de ne pas être intervenu lors de ton agression.

Je ne me suis pas mis à sa place mais je ne m'énerve pas suite à ça. Il pouvait très bien réagir, mais peut-être que son physique l'en empêche. Et puis, je ne me suis pas mis à la place d'un gars lambda qui ne connaît pas Kyoku-chan et donc je ne sais pas s'il aurait la volonté de la sauver. Mais pour moi, je suis son petit-ami, c'est comme un devoir de la protéger au fond, donc honte sur moi si je me dis "Fuck this shit I'm out!" alors que je la vois en danger, je ne suis pas le Mario de SMG4 qui préfère voir la princesse Peach se faire capturer que de se bouger l'arrière-train pour la sauver et qui la considère comme la cuisinière de spaghetti.

▬ Tu es totalement pardonné Liam. Tu sais quand on est confronté à ce genre de situation, je peux comprendre que ça puisse devenir stressant. Ne t'en fais pas !

▬ Et puis, ce n'est pas votre petite-amie, vous ne la connaissez ni d'Adam ni d'Eve. La seule personne qui puisse avoir honte de ne pas avoir réagi, c'est moi, même avec la balle dans la jambe qui me force à porter des béquilles.

▬ Bon ! Que diriez-vous d'aller dans une salle d'arcade ? Tout semble être revenu à la normale, et j'ai besoin de me changer les idées.

Je ne peux pas empêcher d'avoir les yeux brillants car c'est exactement l'endroit où je veux y aller avant que Kyoku-chan ne soit en danger.

▬ Qui me suis ?

▬ C'est exactement l'endroit où je veux y aller avant que je ne te voie en danger! C'est juste tellement dommage que je ne puisse pas jouer à "Dance Dance Revolution"!

Je prends la béquille droite avec la main gauche afin que je puisse utiliser mon bras droit, je fais bras dessus bras dessous (je voudrais prendre sa main mais c'est pas vraiment possible) et je reprends ma béquille droite avec mon bras droit. Evidemment, le bras de Kyoku-chan ne reçoit pas de coup de béquille. Je l'embrasse et je me retourne vers les deux autres personnes.

▬ Et vous?
Je parle toujours en #530F57
© PRIDE SUR EPICODE


Qu'est-ce que ça fait de mentir à part dans les yeux? Je ne sais pas, je ne sais pas mentir.

Mon casier
avatar
Okura Enisarin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Liam le 9/3/2017, 17:48

Je suis si heureux et triste à la fois, je suis heureux car j'ai fait ce que j'avais à faire en m'excusant mais je suis triste car ils ne m'en veulent pas. Comprenez moi, j'arrive, je vois une fille se faire agresser. J'ai des pouvoirs qui font que j'aurais pus tuer son agresseur en même pas 1 seconde. J'ai du matériel tranchant en permanence sur moi, vous vous dites. Le mec va sauver la fille de manière héroïque et va devenir un Super Héro ! Et ba nan, ma lâcheté fait que je ne suis pas allé la sauver. J'aurais pus l'oublier et me dire que ce n'était pas mes affaires mais nan, ma fainéantise fait que je suis resté assis sur un banc à 15 mètre pendant qu'elle se faisait frapper. LE PIRE c'est qu'un mec en béquille est venu l'aider alors qu'il est en béquille (Captain Obvious). Je suis encore une fois resté sans rien faire. Je suis un minable, avec un pouvoir puissant mais je reste un minable.

-"Tu es totalement pardonné Liam. Tu sais quand on est confronté à ce genre de situation, je peux comprendre que ça puisse devenir stressant. Ne t'en fais pas !"

     J'ai crû que ma mâchoire allait me lâcher pour de bon, elle m'excuse ! ELLE M'EXCUSE D'ETRE UN PAUV' MINABLE !!!!!!!!! J'aurais compris qu'elle m'en veuille quitte à me frapper, ou même que Okura me crache à la gueule en me traitant de sous-merde. Mais nan, elle m'excuse. Je comprend pourquoi Okura l'aime, elle dégage une aura de gentillesse. Je la regarde un peu comme si elle était Leela, une frangine qui pardonne trop d'erreur évitable. Ce qui me fait le plus mal c'est qu'elle me cherche des excuses comme le fait que je sois stressé ou encore que je ne sache pas réagir. Alors que je suis sûr qu'elle m'a très bien vu assis tranquillement sur le banc en train de la regarder.

-''Et puis, ce n'est pas votre petite-amie, vous ne la connaissez ni d'Adam ni d'Eve. La seule personne qui puisse avoir honte de ne pas avoir réagi, c'est moi, même avec la balle dans la jambe qui me force à porter des béquilles. ''

    Mais il raconte n'importe quoi ! Il a réagi ! Il l'a sauvé avec une prise de Kung Fu de la Béquille du Dragon. Et pourtant lui aussi me cherche des excuses et se dit qu'il devrait avoir honte. Il est exactement comme sa petite-amie. Je commence à m'envoyer des piques comme un grand quand le Stratémode me prévient d'un truc qu'a dit Okura : ''C'est moi, même avec la balle dans la jambe qui me force à porter des béquilles. '' Il a une balle dans la jambe ? Il avait une balle dans la jambe ? Nan parce que si il l'a encore il devrait pas être aussi souriant et sportif. A moins qu'il résiste hyper bien à la douleur.

-Bon ! Que diriez-vous d'aller dans une salle d'arcade ? Tout semble être revenu à la normale, et j'ai besoin de me changer les idées. Qui me suis ?

    Moi ! Moi !Moi ! Moi ! Liam calme toi mon enfant, tu dois apprendre à te maîtriser et à accepter les conséquences de tes actes. C'est vrai ça, je dois assumer le fait que je ne l'ai pas sauvé. Pour me faire pardonner je ne devrais pas venir avec eux et continuer de errer dans la ville jusqu'à me faire agresser. Mais je suis un Wikettson, j'ai le sang chaud quand on parle de jeu. Je ne peux pas résister je viendrais aussi. Si il ya des jeux de cartes je pourrais leur montrer quelques trucs cool . Comme connaître ou sont caché les as rien quand voyant le batelier battre le jeu de carte avant une partie de Poker. J'ai pas besoin de ces techniques mais eux n'ont pas mon pouvoir, si ils peuvent l'apprendre pour gagner ce sera plus simple.

-C'est exactement l'endroit où je veux y aller avant que je ne te voie en danger! C'est juste tellement dommage que je ne puisse pas jouer à "Dance Dance Revolution !

    Le pauvre, son jeu préféré lui est interdit. Moi je ne supporterais pas de ne plus pouvoir faire de partie de cartes, mais lui il s'en passe simplement. Il est vraiment insouciant face à ses sentiments j'ai l'impression. Ou alors c'est du sarcasme et il déteste ce jeu, dans ce cas il est très mauvais pour mimer le sarcasme. Il se dirige vers Kyoku et execute une série de mouvement pour l'embrasser et ensuite se retourner vers nous.

-Et vous?

    Ce mec c'est le héro de film...

-Je viens aussi.


"Liam et Dwin, le duo de la chatte."
Compteur de conneries de Liam 107

Le thème du Liam.:

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. Sinon t'es baisé..."
La classe d'un homme qui réussit ses jets:
avatar
Liam
Boxe_BRONZE
Boxe_BRONZE

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laisse moi vivre ! [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum