L'alcool fait des miracles • Eryn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Jeu 23 Fév 2017, 20:36

Ça faisait longtemps que tu n’étais pas revenu ici. Enfin, « longtemps »… C’était un bien grand mot. Par contre, ça faisait un moment que tu n’avais pas vu d’anciennes connaissances. Tu ne savais pas ce qu’elles foutaient en Angleterre, encore moins dans le trou du cul du monde où tu avais été contraint de venir. Tu n’en avais vraiment aucune idée, et à vrai dire, tu n’avais pas tellement envie de savoir : après tout, ce qu’ils pouvaient tramer ne te regardais plus. Tu te surprenais même à apprécier le calme de cette ville trop calme et ennuyeuse. De toute façon, le jour où il se passeras quelque chose d’intéressant ici, ce sera la fin du monde.

Vous aviez discuté un peu, genre vite fait avant de convenir d’un rendez-vous pour ce soir, dans un bar du quartier animé -c’est là où il y en a le plus et vu que c’était dans le quartier où tu habitais, c’était le moins loin. Enfin, si tu arrivais à esquiver ta cousine et son interrogatoire composé de quinze mille questions, parce qu’elle te surveillait de très, même trop près, en particulier depuis l’histoire avec la blonde, que tu n’avais pas revu depuis… Tu émets un léger soupir rien qu’à cette pensée. Qu’est-ce qui lui était passé par la tête, sérieux ? En tout cas, elle avait bien apprécié le moment en compagnie de la blonde. Et t’avais eu beau essayer de l’engueuler ou quoi, elle ne semblait pas t’avoir écouté…

Le soir venu, tu te diriges donc vers le lieu du rendez-vous. Tu ne croises pas Ellen, et tant mieux en un sens, tu n’avais pas envie de crouler sous ses questions et de trouver une ruse pour t’en débarrasser. Tu n’étais pas un bébé à la fin, merde, pourquoi elle te surprotégeait comme ça ? T’étais un adulte, quoi (avec deux enfants qui te squattent, mais ce n’est pas le problème). T’avais peut-être eu une période un peu délicate, mais quand même… Chassant ses pensées de ta tête, tu arrives finalement au lieu de rendez-vous. Dans ta tête, tu priais pour que l’une de ses personnes ne viennent pas s’amuser à ta place, surtout pour les deux enfants, ça serait assez… embêtant.

•••

La soirée était bien entamée. Certaines de tes connaissances étaient déjà parties se faire quelques filles qui avaient eu le malheur (ou le bonheur, la chance ?) de se trouver dans leur champ de vision troublé par l’alcool. T’étais donc resté avec les autres. Par chance, tu tenais assez bien l’alcool, même si ça commençait déjà à te monter à la tête, même doucement. Et ce ne sont pas les « encouragements » de tes potes qui allaient t’aider à dire « stop » pour la soirée, loin de là. Du coin de l’œil, tu repères une jeune fille aux longs cheveux blonds… Elle te rappelait un peu l’autre fille de la dernière fois, mais ça ne pouvait pas être elle, si ? Bon, elle avait des tatouages sur les bras, mais ce n’était qu’une coïncidence, non… ?

Tu hésites quand même à t’approcher d’elle ; cette hésitation ne dura pas bien longtemps. Tu te lèves et te rapproches un peu d’elle, mais pas trop : distance de sécurité, on ne sait jamais. Néanmoins, tu ne te gênes pas pour la regarder de long en large : tu voulais vérifier si c’était bien la fille, et après quelques seconde d’observation, il s’avéra… Que c’était elle. Merde. Tu fais mine de repartir, mais tu voulais voir si elle allait te laisser partir ou te retenir… Tu étais de d’humeur plutôt joueuse, ça serait dommage qu’elle ne te reconnaisse pas… Tu dirais même, ça serait décevant. Mais elle n’était pas irremplaçable, aussi peut-être que tu trouveras ton bonheur ailleurs… Si tu le trouvais. En attendant, tu décides de revenir à ta place initiale, parce que malgré l’alcool qui commençais à t’embrouiller, tu avais bien vu que tes camarades t’attendais.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Eryn le Ven 24 Fév 2017, 22:06

Après plusieurs soirées dans le bar où elle l’avait rencontré, la jeune fille s’était faite une raison. Elle allait devoir dire adieu à son écharpe favorite. Misana allait la trucider, c’était la sienne à la base. Enfin, elle avait donc renoncé à ce bar où on commençait à lui jeter des regards soupçonneux pour celui-ci bien plus sympa et convivial.

La jolie blonde y avait bien vite retrouvé sa bande de joyeux compères pour se saouler et avait déjà enchainé plusieurs verres quand elle eut l’impression d’être observée. Prenant son temps, elle joua avec une mèche de ses cheveux et rit à la blague plutôt mauvaise du garçon en face d’elle avant de se tourner vers le fond du bar.
AH ! Lui ! La jeune fille sentit son sourire s’étirer en le reconnaissant, elle allait pouvoir récupérer son écharpe ! Et peut-être en prime repasser une superbe soirée non ?

Eryn envoya un rapide et vague « Je dois y aller » à son dragueur transi et éconduit avant de se diriger d’un pas assuré vers le jeune homme qui avait déjà entamé son retour en arrière. Bon, pour l’écharpe ça devrait le faire, pour la soirée de plaisir… Il avait l’air aussi rassuré et intéressé que la dernière fois qu’ils s’étaient quittés.

« Hé ! Beau gosse ! »

En même temps, sa main se posa sur l’épaule du jeune homme, elle attendit que celui-ci se retourne sans rien dire, son regard se posant vers la direction qu’il prenait.
Pas de fille dans ce secteur, il devait être venu seul ou avec des potes. La bonne nouvelle c’est qu’elle n’allait pas tomber sur la petite copine jalouse et horrifiée d’avoir été trompé.

Eryn tapota du bout du pied le sol de sa botte marron, sa jupe courte cachait à peine le fait qu’elle portait des portes jarretelles et pas des collants. Elle avait remis sa tenue fétiche avec le corset et qui lui rappelait un peu le look western modern.
Une fois que le jeune homme eut tourné son regard vers elle (oui elle osait espérer que le garçon n’allait pas passer son temps à lui tourner le dos), la jeune fille eut un petit sourire taquin.

« Toujours aucun souvenir ? »

La suite avec un « Tu veux que je te rafraichisses la mémoire » était là, sur le bout de ses lèvres mais elle réussit à le retenir juste à temps. Elle allait lui faire peur le pauvre, et jamais elle ne retrouverait son écharpe. Et elle, on allait la retrouver pendue à la fenêtre de sa chambre. Nan, elle n’exagérait pas… Bon peut-être que si elle n’avait pas volé cette écharpe en premier lieu…

De son autre main, elle tenait toujours son verre de vodka, elle s’en rappela alors et but une gorgée, son regard posé sur celui du jeune homme. Il était quand même bien mignon et elle avait beaucoup aimé son petit côté sauvage. Si la jeune fille avait pu voir son visage, elle se serait rendue compte qu’elle lui jetait un regard de prédatrice…


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Ven 24 Fév 2017, 22:32

Tu pensais que t’allais pouvoir tenir le coup comme avant, mais apparemment ton corps avait plus de mal à « digérer » la quantité d’alcool ingurgité… Peut-être que ça faisait longtemps que tu n’avais pas autant bu ? J’aurais dû y aller molo, tiens… Par chance, tu te trouvais encore assez lucide malgré l’alcool dans le sang. Peut-être allais-tu réussir à rentrer chez toi sans être trop beurré ?

Soudain, étant sûr que la jeune femme ne viendrait pas vers toi car peu désireuse de recommencer ça, tu sentis une main sur ton épaule, suivit d’un « Hé ! Beau gosse ! » qui te fit te retourner ; quelle ne fut pas ta surprise en voyant la jeune fille blonde de la dernière fois ! En tout cas, tu te surprenais à être content de voir qu’elle t’avait remarqué. Ton regard ne put s’empêcher de se poser sur la poitrine de la jeune femme, très largement découverte. Au moins, elle avait une belle avancée de pare-chocs ; peut-être que tu… Oh non, l’alcool me monte trop à la tête. Tu chasses cette pensée de ta tête comme tu le peux, et continue de rapidement parcourir son corps… Elle ne semblait avoir aucune partie réellement couverte, à part peut-être la ou les plus importante(s) ; et ça, ça commençait à te titiller un peu…

Toujours aucun souvenir ?


Tu secoues la tête, faisant mine d’être navré. Cette personne t’avait tout raconté en détail (oui, TOUS les détails, ce qui avait été assez gênant), donc tu savais à peu près ce qu’il s’était passé… Tu lui en voulais tout de même de ne pas t’avoir laissé prendre du plaisir, toi aussi ; après tout, depuis que tu étais là, tu n’avais pas vraiment eu le temps.... que dis-je, la chance de te faire un petit peu plaisir… Et mon dieu, que cette fille tentait avec sa tenue sexy, malgré la "malheureuse" expérience de la fois dernière ! Non, arrêtes de penser à ça, c’est pas le moment… Seulement, tu avais de plus en plus de mal à essayer de te raisonner, et ce n’est pas son regard qui allait t’aider…

Toujours pas, ma belle, tu lui dis, te retenant de justesse de laisser une main taquine se balader sur son corps aux formes généreuses.

Ton regard se posa ensuite sur son verre, qui n’était probablement pas rempli d’eau. Cela te donna envie de boire un coup, mais le bar était un peu trop loin… Et tu avais surtout envie de passer du bon temps avec elle. Tu ne t’en rendais pas vraiment compte, mais l’alcool était en train d’embrumer ta vision des choses ; toi qui t’étais dit de ne pas recommencer de boire autant, c’était quelques peu raté. Mais en même temps, tu ne t’étais pas autant amusé depuis longtemps, surtout que les précédentes minettes du coin étaient assez connes pour se laisser charmer -sans pour autant que tu aies eu envie de t’amuser avec elles. Non vraiment. Tu ne te souvenais plus trop la raison première de ta venue dans ce bar : t’avais maintenant juste envie de prendre un peu de bon temps avec la demoiselle ; mieux, rattraper le temps perdu de la dernière fois. Et pour ça, t’allais volontiers essayer de la faire céder… Rien ne résistait à ton charme, de toute façon, non ?



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Eryn le Sam 25 Fév 2017, 10:44

Le regard du jeune homme sur elle était plutôt intense, la jeune fille n’aurait pas su où se mettre s’il avait été un complet inconnu et… si elle avait été quelqu’un de complètement différent. Au lieu de ça elle lui rendit son regard, un regard gourmand et plein d’attente. On avait bien l’impression qu’elle pouvait avoir une chance de remettre le couvert au final.
Il avait l’air d’aimer sa poitrine, au lieu de la cacher la jeune fille plaça ses bras pour ne pas en cacher une seule partie. Et envoya ses cheveux en arrière d’un mouvement du second bras pour dégager la vue.

Quelque chose dans son expression lui fit comprendre qu’il y avait un truc qu’il lui cachait dans sa réponse. Aucun souvenir… Oh, il devait probablement avoir imaginé pas mal de choses. Il faut dire qu’elle ne s’était pas beaucoup cachée le lendemain matin.

Une main qui s’avance pour la toucher mais qui ne le fait pas, c’était le seul signe qu’elle attendait. Eryn se rapprocha du garçon, frôlant alors la main pas complètement détendu de son corps, son regard charmeur se plongeant dans celui de son camarade de jeu. Son cœur commençait à battre plus vite, l’excitation de la chasse, du jeu. Elle adorait ce type de frisson, ce frisson avant un baiser, avant une soirée magique. Dommage qu’il ne se produise pas plus souvent, c’était rarement autre chose qu’un froid intérêt.

Peut-être était-elle trop difficile, trop exigeante pour ce monde, pour ne pas mourir d’ennui quand un homme qui était pourtant canon lui donner un langoureux baiser. Nan, ce n’était pas ça, rares étaient ceux qui arrivaient à mettre assez de passion dans leur baiser pour passer la carapace de sable qu’elle possédait.
Cet homme devant elle, il y arrivait parfaitement et sans même l’avoir encore touchée. S’il se décidait à poser les mains sur elle ce serait tout simplement parfait.

« Eh bien, que dirais-tu de se faire d’autres souvenirs autour d’un verre ? »

La jeune fille, presque collée à lui maintenant qu’elle s’était rapprochée, reprit encore une gorgée de boisson. Sa voix se voulait sensuelle, caressante, elle en était rendue au point où s’il se décidait à la repousser, il aurait le droit à sa fureur. Il avait éveillé son intérêt, son désir et elle était entré dans la danse. Comme qui dirait, il faut battre le fer tant qu’il est chaud.

Sa main qu’elle avait retiré de son épaule, elle ne savait plus quand, se posa alors sur le torse du jeune homme, une invitation au contact inconsciente alors qu’elle se rapprochait encore de quelques centimètres. Se rendant alors compte de ce qu’elle faisait, elle se mordilla la lèvre mais ne retira pas son geste, il ne devait pas voir que tout n’était pas calculé.
Bon sang, elle avait envie de l’embrasser sauvagement et…
Hum, elle s’égarait là, mais le corps contre elle était chaud, incitant.


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Sam 25 Fév 2017, 12:36

La jeune fille, dont le nom était toujours inconnu au bataillon -tu devrais lui demander, un de ses jours, tiens-, avait dû capter ton regard car elle mit encore plus en valeur ses attribut, le tout en dégageant bien la vue. Sauf que tu n’étais pas resté assez longtemps dessus et que tu avais vite fait attaqué le reste du corps. Enfin, attaquer… Juste regarder. Un peu. Beaucoup. Bah quoi, elle était quand même bien foutue, et ce n’est pas l’alcool qui allait t’aider à reluquer discrètement.

La demoiselle avait repéré ton geste hésitant de tout à l’heure ; elle effleura ta main, mais pas avec sa main, avec sa hanche. Sans hésiter et prenant cela comme une invitation, ta main se pose sur la hanche de la jeune fille. Tu étais tenté de la faire glisser vers le bas, mais tu te retins : après tout, ce genre de gestes étaient à faire en privé, et non en public. Sauf si ça avait été sa petite amie, mais ce n’était pas vraiment le cas : après tout, tu n’avais aucun réel sentiment pour elle. Du moins amoureux. Elle te regarde droit dans les yeux, et tu fais de même. Ce n’était pas un regard énamouré que tu lui lançais, mais plutôt un regard… amusé ? Toi-même tu ne saurais réellement le définir.

Eh bien, que dirais-tu de se faire d’autres souvenirs autour d’un verre ?


Tu souris légèrement à cette idée. Pourquoi pas, après tout, qu’est-ce qui t’en empêchait ? Tu remarques aussi qu’elle s’était rapprochée de toi, la main sur ton torse. Elle essayait carrément de te tenter, ou bien ? En tout cas, la tentation était très forte… Mais tu avais quand même envie de jouer un peu plus avant de faire quoi que ce soit. Sentant qu’elle se rapprochait un petit peu trop, tu te décolles très légèrement d’elle. Tu n’allais pas arrêter maintenant, non, juste… faire durer un peu plus longtemps, c’est tout.

Pourquoi pas, tu réponds, toujours aussi amusé.

Tu commençais à peine à t’amuser, tu n’allais pas arrêter de sitôt. Et puis, c’était un excellent moyen de savoir si tu t’étais trop rouillé ou non dans ce genre de jeux ; apparemment, tu n’avais pas encore totalement perdu la main, ce qui t’étonnais un peu, après tout ce temps passé à rien faire. Tu fais légèrement glisser ta main vers son dos, l’invitant presque à rester encore un peu si elle avait déjà songé à partir. Tu ne voulais pas cesser de jouer maintenant ; il ne fallait pas qu’elle se lasse, et pour, ça, tu devais la retenir un maximum.

Tu fais remonter un peu plus ta main sur le dos de la jeune fille et l’attire un peu vers toi, mais pas trop non plus. Ta main finit par toucher ses cheveux ; tu en prends une mèche, que tu n'allais pas lâcher de sitôt. Tu en profite pour lui dire à voix basse tout en jouant un peu avec les cheveux que tu avais dans la main :

Dis-moi, tu sais que tu ne m'as toujours pas dit ton nom, toi ?

On avait vu mieux comme approche, mais tu avais une excuse, tu n’avais pas joué comme ça depuis (trop) longtemps : elle était un peu ta « testeuse ». Avec un peu de chance, elle n’y fera pas tellement attention et se contenteras de remplir son rôle, et toi tu pourrais continuer à t'amuser, même un peu.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Eryn le Dim 26 Fév 2017, 21:49

Le regard du jeune homme sur son corps était flatteur, très flatteur, elle se mordilla la lèvre puis sourit en sentant la main du garçon se poser sur sa hanche. S’il jouait il savait très bien le faire, mais cela remettait en question toute sa théorie du garçon qui n’avait pas l’habitude de coucher à droite ou gauche, elle commençait à ne plus savoir où le situer.

Un sourire répondit à sa proposition, elle était maintenant ravie de s’être rapprochée, la main sur le torse glissa légèrement comme une caresse et… Elle reprit sa place initiale, le long de son corps alors qu’il la repoussait légèrement.
Son sourire s’évanouit aussitôt, il ne voulait pas qu’il envahisse son espace personnel maintenant ? Il avait plutôt l’air intéressé pour envahir le sien quelques secondes auparavant.

Elle recula un peu plus, légèrement vexée par la réaction du jeune homme quand il répondit de manière positive à sa question. Un message ? Mais lequel ? Elle n’eut pas le temps de faire une supposition que la main du garçon glissa dans son dos, la gardant près de lui et l’empêchant de partir discrètement.
Eryn avait donc le choix entre passer à autre chose ou le repousser de manière brutale. Elle baissa la tête pour regarder entre eux deux, cherchant un indice dans la posture du garçon. C’est à ce moment-là qu’il choisit de faire quelque chose à laquelle elle ne s’attendait pas.

L’écart qu’elle avait mis entre eux fut rompit, pas au point d’être collé comme cela avait commencé avant qu’il ne la repousse mais quand même assez près pour qu’elle sente son souffle sur elle et la chaleur qui se dégageait du jeune homme.
La jolie blonde releva la tête vers lui pour le regarder avec des yeux surpris et interrogateur. Un tiraillement sur ses cheveux lui indiqua qu’il avait saisi une mèche, la jeune fille n’eut aucune réaction mais soupira intérieurement, elle adorait qu’on lui touche les cheveux.

Il voulait un contact mais pas trop donc ? Etait-ce ça le message qu’il voulait faire passer ? La jeune fille guetta le signe qui lui donnerait raison tout en réfléchissant. L’éloigner mais la garder en contact. Elle pensait que c’était ça l’objectif, donc il n’aimait pas être trop proche… Ou alors la proximité l’émoustillait et il voulait garder une certaine contenance en public.
La jeune fille ne disait pas un mot alors qu’il tripotait ses cheveux, son regard plongé dans le sien, elle attendait.

Dis-moi, tu sais que tu ne m'as toujours pas dit ton nom, toi ?

Ah ça, elle ne s’y attendait pas. Se hissant sur la pointe des pieds, la jeune fille approcha son visage du sien et frôla sa joue pour venir lui susurrer contre son oreille.

« Tu ne m’as pas dit le tien non plus ! »

Se faisant, c’est ses lèvres qui frôlèrent son oreille et sa main retrouva l’épaule du garçon pour y maintenir une pression suffisante pour tenir son équilibre. S’il voulait garder contenance, elle n’allait pas vraiment le laisser faire, il allait devoir l’emmener dans un endroit plus calme. Ou alors il voulait juste jouer avec elle et elle n’aurait plus qu’à retourner en arrière et rentrer. Ou trouver un partenaire plus intéressé ? Non, elle ne pensait pas, elle n’avait pas vraiment envie de draguer quelqu’un d’autre que lui en fait.
Et puis merde son écharpe quoi ! Elle allait l’oublier dans l’histoire.


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Dim 26 Fév 2017, 22:34

La jeune femme ne semblait pas s’être attendue à ce que tu lui tripote ainsi les cheveux. Toi non plus, d’ailleurs. A vrai dire, tu ne savais plus vraiment ce que tu faisais, tu ne t’en rendais compte qu’après coup. L’alcool t’avais atteint à ce point ? Si tu avais su, tu aurais peut-être un peu moins bu… Heureusement que tu ne conduisais pas. A ta demande sur le nom de la demoiselle, cette dernière se mit sur le pointe des pieds ; tu remarques qu’en fait, elle était plutôt grande pour une fille. Après, t’étais pas mal non plus, avec ton mètre quatre-vingt-treize, tu dépassais la plupart des gens du peuple. Elle rapproche ton visage et te frôle la joue. Tu es déçu, mais tu ne peux t’empêcher de très légèrement frémir lorsque que sa joue frôle la tienne. Déçu, parce que tu pensais qu’elle allait faire autre chose que ça. Peut-être le ferait-elle plus tard, alors ? Tu ne te rendais même pas compte que tu avais envie d’autre chose que d’un simple jeu de séduction…

Tu ne m’as pas dit le tien non plus ! te susurra-t-elle à l’oreille.

Tu fais un petit sourire. Ses lèvres frôlent tes oreilles, et tu tournes ta tête de telle sorte à ce que tes lèvres effleurent les siennes. Enfin, t’as essayé. Tu sens sa main venir se poser fermement sur tes épaules. Tu es tenté de la bouger pour la faire tomber, mais tu te retiens : ça ne serait pas très gentil de ta part, et tu prenais le risque qu’elle aille voir ailleurs… Et ça, tu n’en avais pas envie : elle était à toi, et à personne d’autre. Juste pour la soirée, évidemment, tu ne la connaissais qu’à peine, après tout. Mais elle était marrante et semblait bien s’y prendre, alors pourquoi pas ? Et puis, c’était juste une fois… Bon, une fois et demie, mais tu préférais éviter de trop repenser à ça, au moment(s) que tu avais pu louper, à la partie de plaisir auquel tu n’avais pas pu assister -et tu lui en voulais, de ne pas avoir partagé un peu, plus que d’avoir couché avec une parfaite inconnue sans que tu n’en sois au courant, ce qui, tout de même, est… grave ? étrange ?
Ton léger sourire se transforme en petit ricanement discret. Il était moche, son prénom ? Ou pas vraiment courant, comme le tiens ? Déjà que les japonais ne courent pas dans les rues en Angleterre, alors des personnes ayant le même prénom que le tiens…

Honneur aux dames, voyons, tu lui dis de la même manière.

Tu la rapproches un peu plus de toi -mais pas trop. Tu approches tes lèvres de son oreille à ta portée et continue :

Tu as honte de ton prénom ? Ou tu préfères rester mystérieuse jusqu’au bout ? tu ajoutes à voix basse, sur un ton amusé.

Après tout, à part qu’elle avait un beau cul, une belle avancée de pare-chocs et qu’elle avait tout pour elle physiquement, tu ne savais pas grand-chose d’elle, et le minimum aurait été de savoir son prénom. Toi ? Bien sûr que tu allais lui donner, si ce n’est ton surnom parce que tu l’aimais bien (chose contradictoire, tu n’aimes pas ton surnom). Mais après. Honneur aux dames, comme tu l’as si bien dit.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Eryn le Lun 27 Fév 2017, 19:00

Etait-ce un frisson ? Elle n’en était pas sûre et ça c’était frustrant. La jeune fille était pourtant à la recherche du moindre frisson, du moindre signe du garçon et n’avait pas été capable de voir si sa bouche avait provoqué une réaction positive ou pas.
Il y avait encore du progrès à faire !

Par contre, lui était très doué, elle dut se raccrocher à ses épaules alors que la surprise la saisissait. Sa bouche frôlant la sienne lui provoqua des milliers de sensations sur les lèvres, la jeune fille dut se retenir pour ne pas s’emparer de sa bouche. Ses yeux se posèrent sur les lèvres du jeune homme et elle émit un petit bruit mécontent. Bon okay…. Elle avait probablement bu pas mal pour ne pas réussir à le retenir.

Honneur aux dames…. Honneur aux dames ! Si elle n’avait pas autant envie de l’embrasser, elle l’aurait castré pour ça ! Elle trouvait ça légèrement dégradant, trop de gars l’avaient utilisé devant elle pour faire valoir leur soi-disant supériorité sur la femme.

Du coup, perdue dans ses réflexions féministes, elle fut surprise par la sensation de lèvre frôlant son oreille et frémit alors même qu’un petit bruit étouffé sortait de sa bouche. NON, ce n’était pas juste, elle était trop sensible des oreilles ! Il était sûr de ne pas se souvenir ? Il avait l’air de plutôt savoir où la taquiner pour la faire réagir. Sa main sur son épaule se resserra, elle devait se contrôler pour ne pas se jeter sur lui. A la place elle redescendit sur ses pieds et avala cul sec son verre de vodka.

« Eryn ! »

La jeune fille s’écarta un peu du jeune homme pour reprendre contenance et ne pas le « croquer » de suite, ses yeux se posèrent sur les alentours, cherchant un coin plus tranquille pour continuer leur discutions ou… autre chose ? Elle était en train de se demander s’il ne cherchait qu’à jouer et si elle ne devait pas faire une croix sur son idée de fin de soirée. Il avait l’air décidé à rester planquer en plein milieu du bar sans rien faire de plus.
Décidée, la jeune fille s’écarta complètement de lui et lui jeta un regard provocateur.

« Je vais profiter des tables dans les alcôves… Si ça te dit de boire un verre avec moi… »

Les alcôves de ce bar étaient réputés pour permettre de pousser un peu plus le jeu  de la séduction, elles menaient rapidement aux chambres du Motel si l’envie en prenait aux concernés. La jolie blonde n’attendit pas la réponse du jeune homme et commença à descendre les escaliers en colimaçon. Ses pas résonnait entre les pierres, plusieurs alcôves étaient déjà occupées, elle en choisit une un peu en retrait et s’installa confortablement sur la banquette en tissu. D’ici elle ne pouvait pas voir si le jeune homme l’avait suivi ou pas, si ce n’était pas le cas, tant pis pour lui, elle n’allait pas attendre toute la nuit, l’invitation avait été claire.


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Lun 27 Fév 2017, 20:30

Tu sentis que la demoiselle était une sensible des oreilles à son gémissement. Pourtant, elle ne t’avait rien dit de cela… Ou peut-être que si, mais tu avais dû l’oublier, le reléguant au rang de détail sans importance. Mais c’était un détail à prendre pour la suite, cela pouvait se révéler bien utile. Elle finit par te dire son prénom après avoir fini son verre. Eryn, donc… Ce n’était pas si moche que ça, après tout. Il y avait pire, non ? A ton grand regret, la jeune femme s’écarta de toi. Tu avais envie de la retenir, mais tu ne le fais pas ; peut-être avais-tu finit par la lasser ? Ce qui serais décevant et te vexerais. Tu laisses ses cheveux glisser sur ta main et la laisses s’écarter. Heureusement, elle ne semblait pas s’être lassé du petit jeu que vous aviez (bien) commencé :

Je vais profiter des tables dans les alcôves… Si ça te dit de boire un verre avec moi…


Puis elle partit. Tu entends ses pas résonner quand elle descend l’escalier. En temps normal, tu serais parti sans demander ton reste, jugeant qu’elle ne voulait plus de toi et qu’elle avait assez joué, mais là, c’était… différent. Tu empruntes le même chemin qu’elle, te demandant comment tu faisais pour rester en équilibre sur tes deux jambes alors que l’alcool mettait ton cerveau sens dessus dessous. Arrivé dans une autre salle, tu cherches du regard la jeune fille blonde et la trouve, un peu éloigné des autres. Tu passes devant le reste sans vraiment leur prêter attention, car après tout, certains bruits disaient tout. Du coin de l’œil, tu en avais même vu certains qui étaient à deux doigts de sauter sur leur(s) partenaire(s) -pour le déshabiller et s’en donner à cœur-joie, peut-être ? Mais tu ne t’attardes pas plus que ça sur ces personnes indignes de ton intérêt, tu avais un potentiel plan cul à récup… Attends, un quoi ?! … Une jeune femme sexy à aller voir. … Mouais.

Tu décides de passer dans son dos pour lui faire une surprise : pour ce faire, tu fais mine d’aller voir ailleurs -comme quoi, tu étais encore un minimum lucide-, et quand tu fus sûr qu’elle ne te regardait pas, tu t’approches d’elle et pose une main ferme sur son épaule, que tu fais glisser dessous pour aller rejoindre la hanche tout en te rapprochant d’elle. Une fois fais, tu te rapproches de son oreille et, ayant bien compris que c’était un peu son point faible, l’effleure avec ton doigt. Tu en profites pour lui dire à basse voix :

Et alors, on s’en va sans me prévenir ? Ce n’est pas gentil de ta part, tu sais…

Tu avais l’impression que ton accent ressortait encore plus que lorsque tu étais sobre ; mais peut-être n’étais-ce qu’une simple impression ? Ton doigt glisse de son oreille pour passer dans son cou ; de là, ta main agrippe à nouveau ses cheveux : décidément, tu les aimais bien, ses cheveux. Cette fois, tu es bien décidé à ne pas la laisser s’échapper comme tout à l’heure. Tu avais de plus en plus envie de passer à l’étape supérieure, mais tu te dis qu’il valait mieux la laisser décider ? Après tout, elle semblait bien avoir accueilli ta "tentative de baiser" tout à l’heure, lorsque que tu as réussi à lui effleurer ses lèvres… Peut-être que tu devais prendre les devants, finalement ?



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Eryn le Lun 27 Fév 2017, 21:52

Finalement, le verdict était tombé, il ne venait pas. La jeune fille tapa un peu brusquement sur le bouton au centre de la table pour appeler un serveur. Elle allait commander un pichet pour elle toute seule, puisque c’était comme ça.
Elle avait perdu le bon coup et … ah oui ça chance de récupérer l’écharpe.
Ses doigts tapotant le bord de la table, lorsqu’elle entendit des bruits de pas, elle ne se retourna pas, persuadée qu’il s’agissait du serveur. Un rapide celui-là !

Lorsque la main se posa sur son épaule, elle se figea, il était bien tactile celui-là ! Elle allait lui faire payer tiens, ce serait une bonne vengeance à ce cruel destin. Lorsque la main commença à descendre le long de sa hanche, effleurant par mégarde sa poitrine, elle se redressa, bien raide, prête à en découdre ! Elle allait se retourner pour l’envoyer bouler quand un doigt effleura son oreille, lui faisant perdre momentanément ses moyens.

Et alors, on s’en va sans me prévenir ? Ce n’est pas gentil de ta part, tu sais…

Oh ! OH ! OH ! Eryn sentit son cœur s’affoler, surprise et heureuse de s’être trompée, elle ne bougea donc pas et lui laissa largement la place de glisser sa main sur son cou en penchant la tête sur le côté. C’était assez  grisant, au final, elle ne connaissait pas ce type, il pouvait très bien se décider à l’étrangler là. Sa main pouvait broyer son tendre cou mais la seule chose à laquelle elle pensait c’était tout le plaisir qu’il pouvait lui donner.
Lorsqu’il s’empara de ses cheveux, elle sentit un petit frisson lui parcourir le dos mais elle ne bougea pas, comme si bouger allait le faire fuir.

« Je t’ai prévenu… tu n’as pas reçu l’invitation ? »

La jeune fille eut un petit sourire taquin qu’il ne pouvait pas voir s’il continuait d’être dans son dos mais il était clairement audible quand elle reprit la parole.

« Peut-être s’est-elle perdue, faute de prénom… »

La jeune fille glissa ses mains sur la banquette, effleurant au passage le jeune homme juste derrière. Elle croisa les jambes et posa sa tête sur l’accoudoir, offrant un joli paysage au garçon. A ce moment-là, le serveur débarqua, il jeta un bref coup d’œil au jeune homme, s’attarda un peu sur la poitrine d’Eryn avant de prendre une allure plus professionnel et de leur demander ce qu’ils voulaient boire.
La jolie blonde demanda rapidement une bouteille de vodka, visiblement pressée qu’il s’en aille et tapota le morceau de banquette à côté d’elle pour inviter son camarade de jeu à venir s’asseoir à côté d’elle.


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Lun 27 Fév 2017, 22:38

Tu avais bien cru te prendre un poing dans la figure de la part d’Eryn. Fort heureusement, cette dernière s’est calmée dès que tu lui as effleuré l’oreille -et qu’elle a reconnu ta voix avec son accent encore plus présent que d’habitude. Finalement, ce petit truc que tu avais découvert pouvais s’avérer utile… Espérant que tu n’aurais pas à l’utiliser en public, ça serait quelque peu douteux et… révélateur. Mais bon, si ça la clamait… Tu essaie de récupérer tes pensées éparpillées tant bien que mal quand elle te dit :

Je t’ai prévenu… tu n’as pas reçu l’invitation ?

Tu fais un petit sourire amusé, mais tu sais qu’elle ne pourra guère le voire car elle est dos à toi. Dommage. Une autre fois. Elle continue :

Peut-être s’est-elle perdue, faute de prénom…

Ton sourire s’élargit un peu plus. Tu avais oublié de lui donner ton prénom, dans tout ça… Mais tu préférais éviter de le donner dans des relations aussi éphémères et instables. Enfin, "relation"… C’était un bien grand mot. Elle te fait signe de t’assoir à côté d’elle, croisant les jambes, et tu acceptes volontiers l’invitation. A peine tu fais mine de t’assoir qu’un serveur arrive. Il osa poser son regard sur ta "proie" après t’avoir regardé ! Tu lui lances un regard noir, qui voulait tout dire : « pas touche, elle est à moi ». Eryn commande une bouteille de vodka auprès du serveur, qui finit heureusement par s’en aller. Personnellement, ce n’était pas ton alcool préféré, mais tu allais faire avec : de toute façon, vu le nombre de verres que tu avais ingurgité, c’était pas un malheureux verre de vodka qui allait faire la différence. Et puis, autant y aller à fond, non ?

Voyant que la fille s’impatientait, tu t’assieds enfin et te rapproche de la demoiselle, ayant lâcher ses longs cheveux au préalable. Tu lui passes ta main dans son dos, remonte jusqu’au creux du dos. Tu la prends par la taille et l’obliges à se rapprocher de toi. En même temps tu prends à nouveau ses cheveux -oui, tu les aimais bien- et recommences à les tripoter. T’es encore au stade où tu hésites à lui donner ton prénom… Qu’est-ce qu’elle en fera après, de toute façon ? Des origamis, peut-être ? Tu ne peux t’empêcher de sourire à cette pensée. Ça devient n’importe quoi, dans ton esprit, là…

Peut-être, oui… Tu veux absolument le savoir ?

A ce moment-là, le serveur revient avec la fameuse bouteille et deux verres. Tu le tiens à l’œil pendant qu’il dépose les trois objets sur la table. Tu vois même qu’il pose un regard rapide sur Eryn, mais il te sembla qu’il avait compris qu’il ne valait mieux pas qu’il essaie de poser ses sales pattes sur elle. Pour ton plus grand soulagement, il repart. Ton attention se porte sur la bouteille d’alcool trônant sur la table. Tu regardes ensuite la demoiselle, le regard qui voulait tout dire : « sers-toi d’abord, et sers-moi aussi tiens ». Tu aurais pu boire à la bouteille, mais si tu avais été seul. Tu continues à la fixer, attendant qu’elle ai l’illumination, ou peut-être quelque chose comme ça…



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Eryn le Lun 27 Fév 2017, 23:14

La jeune fille ne remarqua absolument pas le petit jeu de possession du jeune homme qui lui tenait compagnie, elle était surtout en attente du moment où le garçon allait se décider à s’asseoir près d’elle.
Enfin il finit par s’exécuter, ne se faisant pas prier pour retrouver le contact. La main dans son dos était agréable et le geste puissant mais doux.  Elle glissa donc doucement sur la banquette jusqu’à se retrouver de nouveau en contact avec le corps du garçon. Un sourire amusé sur son visage alors qu’il s’emparait de suite de sa chevelure, il avait l’air d’apprécier le contact. Après tout, on lui avait souvent répété que c’était comme de la soie entre les doigts. L’avantage des cheveux lisses.

Alors que le cerveau déposait son butin sur la table, la jeune fille colla sa cuisse presque nue contre la jambe du garçon, le croisement de ses jambes faisait qu’il suffisait de peu pour qu’elle glisse facilement sur ses genoux.
Chose dont elle avait très envie mais comme il l’avait déjà écarté une fois, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle avait le droit ou pas.
Au lieu de céder à son impulsion, elle se pencha plus vers lui, frôlant son bras de sa poitrine et ses lèvres glissant sur son oreille alors qu’elle chuchotait.

« Eh bien, peut-être aurais-tu gardé des souvenirs si j’avais pu gémir ton nom… »

Franchement, s’il ne comprenait pas qu’elle cherchait à l’allumer… c’était vraiment qu’il était dix mètres sous terre niveau intelligence. La jeune fille saisit alors la bouteille et se pencha légèrement de biais pour servir, exposant son décolleté sous le nez du garçon, pour servir les deux verres.
Cela fait, elle prit les deux verres et tendit celui du jeune homme, s’il voulait son verre, il allait devoir toucher sa main. Elle attendit qu’elle s’exécute et tendit son verre comme pour trinquer.

« A la tienne donc ! »

Et le verre fut vidé, tel un shooter express. Son regard se posa aussitôt sur la bouche du jeune homme alors qu’elle reposait le verre à l’aveuglette. La jolie blonde attendit qu’il ait but à son tour, ses yeux fixés sur la bouche du jeune homme, elle tendit une main vers celle-ci et glissa sur les lèvres du garçon du bout du doigt, s’attardant juste assez pour que cela soit tendancieux mais pas assez pour que ce soit imposant. Elle suçota alors son doigt en le regardant dans les yeux, le regard plus sombre.

« Hum… Tu avais un peu d’alcool sur les lèvres… »

C’était peut-être vrai, mais était-il assez dupe pour ne pas se rendre compte qu’elle mourrait juste d’envie de toucher sa bouche ? La jeune femme était assez près pour qu’il puisse l’embrasser s’il le souhaitait, elle s’agita un peu sur sa place et servit la deuxième tournée sans jamais complètement le quitter du regard.


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Mar 28 Fév 2017, 11:11

Tu sens quelque chose te toucher la jambe. Tu baisses rapidement les yeux pour voir ce que c’était la cuisse de la jeune femme qui était près de ta jambe… Un peu plus et elle se mettait sur tes genoux. Elle se pencha ensuite vers toi et tu fus déçu de voir que sa bouche… alla vers ton oreille. Mais elle va arrêter deux minutes de me faire des faux espoirs, oui ?!

Eh bien, peut-être aurais-tu gardé des souvenirs si j’avais pu gémir ton nom…

Tu te contentes juste de lui faire un sourire amusé. Elle était pressée, ou bien c’était toi qui te faisait des idées ? A moins que ce ne soit toi qui ne soit un petit peu trop pressé… Tu te retiens tout de même de céder, du moins, tu essaie. Parce que là, c’était vraiment très tentant… Elle se penchant pour servir les verres, offrant un beau paysage… Tu ne peux t’empêcher de regarder avant de détourner le regard. Elle prit ensuite les deux verres et t’en tendis un. Tu le prends, tu sens sa main sous la tienne : elle était chaude. Une fois ton verre en main et tendit son verre comme pour trinquer, sauf que tu n’en n’avais pas tellement l’habitude… En plus, elle eut à peine le temps de prononcer « A la tienne donc ! » qu’elle avait déjà fini son verre. Eh ben… Tu l’entends reposer son verre et vide ton verre à ton tour, peut-être un peu trop vite même ; pas que tu as failli t’étouffer, mais plutôt tu l’as vite senti te monter au cerveau. Tu reposes le verre à l’aveuglette, un peu ailleurs. Soudain, tu sens un doigt se poser sur tes lèvres… non carrément une main. A moins que ce ne soit juste quelques doigts… Tu sens la main/le doigt glisser sur tes lèvres. Tu ne dis rien, mais là, elle était carrément en train de te faire céder ! Fallait surtout pas te faire ça à toi, surtout quand tu avais trop bu… Elle finit par retirer son doigt pour le mettre à sa bouche, te regardant dans les yeux avec la mine sombre.

Hum… Tu avais un peu d’alcool sur les lèvres…


Un petit sourire se dessine sur ton visage ; c’était juste pour ça… Mais pourquoi ne pas l’avoir fait avec autre chose que le doigt. Elle était bizarre… Elle se pencha pour remplir à nouveau les verres, sauf que tu ne lui en laisse pas vraiment le temps -enfin si, un peu quand même : tu l’attrape par le menton et pose tes lèvres sur les siennes, sans même te rendre compte de ce que tu faisais. Tu les laisses un court moment avant de te retirer. En tout cas, d’après le goût que ça avait laissé sur tes lèvres, tu n’étais pas le seul à avoir ce qu’elle semblait te reprocher.

Tu dis ça, mais toi aussi tu en avais, tu te contentes simplement de lui dire, le regard amusé.

Tu ne te rendis compte que tu l’avais embrassée qu’après coup, mais en même temps, elle t’avait un peu (beaucoup) cherchée. Si elle continuait, ça risquait de partir beaucoup plus loin… Tu ne lui avais toujours pas donné ton prénom, tiens.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Eryn le Mar 28 Fév 2017, 19:33

Bon, son petit sous-entendu n’avait pas l’effet escompté. C’était bien dommage mais elle allait s’en remettre. Qu’il ne lui donne pas son prénom par contre, ça l’agaçait un peu elle devait l’avouer. La jeune fille se concentra sur le jeune homme alors qu’elle servait les verres. Elle fut ravie de voir que le paysage l’intéressait, enfin une bonne nouvelle.
Toucher sa bouche avec son doigt fut la seule chose qu’elle n’arriva pas à retenir, elle avait failli céder à la tentation de l’embrasser mais c’était retenu de justesse. Une chose qu’elle ne regretta pas alors qu’il se jetait sur sa bouche pour l’embrasser, l’empêchant de saisir la bouteille qu’elle visait et lui arrachant un couinement surpris.

La jeune fille sentit son cœur s’affoler et, le temps qu’elle réagisse, il était déjà parti. Le souffle court, le regard un peu noir de désir mais aussi de frustration, la jeune fille lui jeta un regard éberlué. Pas parce qu’il avait osé l’embrasser, mais parce qu’il avait osé s’arrêter ! Pourquoi tant de haine ?

Sa remarque lui fit hausser un sourcil, c’était une excuse pour l’avoir embrassé ou… ? La jeune fille lui jeta un regard indéchiffrable et servit la deuxième tournée sans le quitter du regard. Elle continua sur sa lancée en buvant cul sec le deuxième verre.

Il voulait jouer ? Alors jouons ! La jeune fille ne répondit pas à sa remarque, ses gestes étaient bien plus clairs. En un instant, elle s’était glissée sur ses genoux, son bassin à quelques centimètres du sien, elle était légèrement plus haute que lui ainsi. Alors elle se pencha sur son visage et glissa une main dans ses cheveux alors que l’autre saisissait le menton du garçon pour l’orienter d’une légère pression.

« Ce n’est pas comme ça qu’on se débarrasse de la vodka qui traine sur le coin des lèvres ! »

Et elle fondit sur sa bouche, d’abord un simple baiser, elle lui mordilla la lèvre inférieur au passage. La jeune fille l’embrassa d’un désir mal contenu, son baiser reflétant son envie d’aller plus loin. Ses doigts se refermant sur les cheveux du garçon, la jeune fille demanda d’un petit coup de langue le droit d’entrer et de danser avec lui.


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Mar 28 Fév 2017, 20:46

La jeune fille ne répondit pas vraiment à ta remarque, se contentant de remplir à nouveau les verres. Bon… Déçu, tu prends le tiens, que tu bois cul-sec. Tu sens encore l’étrange sensation bien connue quand tu avales de l’alcool alors que tu as trop bu. Tu sens aussi encore les lèvres d’Eryn sur les tiennes ; ça ne te gênait pas plus que ça, à vrai dire : mieux, tu espérais pouvoir recommencer et même aller un peu plus loin.

Soudain, sans prévenir, alors que tu ne t’y attendais pas, la demoiselle glissa sur tes genoux, sans même avoir eu le temps de reposer ton verre ; tu ne l’avais même pas vue arriver ! Elle te dépassait maintenant légèrement : ça te faisait un peu bizarre, toi qui avait l’habitude de dominer tout le monde… Mais bon, ce n’était que de peu qu’elle te dépassait en étant sur ses genoux, mais tu n’aimais pas être en position d’infériorité, même sur ce point-là : tu préférais clairement être supérieur aux autres, quel que soit le plan : tu es bien mieux que tous cette masse de gens niais, non ? Même si là, c’était quelque peu… particulier. Elle main sa main dans tes cheveux et te passer la main sous le menton, exerçant une légère pression dessus pour le soulever. Tu ne dis rien. En temps normal, tu n’aurais pas supporté ce geste : mais là, c’était… différent. Tu poses ton verre, mais ta main ne le quitte pas pour autant.

Ce n’est pas comme ça qu’on se débarrasse de la vodka qui traine sur le coin des lèvres ! qu’elle te dit, comme pour te provoquer.

Et sans même attendre une réponse de ta part, elle s’empare de ta bouche : tu es trop surpris pour dire quoique ce soit. Elle te mordille la lèvre inférieure, t’embrasse avec encore plus de fougue. Tu sens ses doigts s’agripper à tes cheveux et sa langue donner un petit coup. Là, tu ne parviens pas à te retenir, elle t’avait trop cherchée. Tu lâches ton verre, passes une main dans son et la fait glisser jusqu’à ses fesses. Tu poses l’autre main sur sa joue et la fait glisser jusqu’à ses cheveux, que tu agrippes aussi. Le tout en acceptant avec un plaisir mal contenu son invitation, ta langue finissant par entrer en contact avec la sienne. Cette fois, tu n’allais pas te retenir : elle t’avait invitée, tu avais accepté, maintenant, elle assumait. Peut-être lui tirais-tu les cheveux sans le vouloir, mais tu t’en foutait complètement : ce que tu voulais, c’était t’amuser et surtout te faire plaisir ; et ça, personne n’allait t’en empêcher, pas même elle.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcool fait des miracles • Eryn

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum