« I play Pokemon Go everyday ! » [Ft. Antoine & Venda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« I play Pokemon Go everyday ! » [Ft. Antoine & Venda]

Message par Angelo le 21/2/2017, 22:55





« I play Pokemon Go everyday ! »



Ft. Antoine & Venda
Je joue en #FF7F50


Après ma petite escapade en centre ville, où je m'étais d'ailleurs énormément amusé, il était enfin temps de découvrir l'académie et... les Pokemons qu'elle cachait. Quoi ? Si je pouvais rendre une visite non-guidée de l'académie amusante et utile, j'allais sûrement pas m'en priver ! J'étais super bien équipé, entre 2 batteries externe dans mon sac à dos et un téléphone rechargé à fond, je ne pouvais qu'en profiter toute l'après-midi. Ah oui, car il était déjà 15h, il fallait aussi que je limite mon temps de jeu et que je me mette à trouver l'endroit où j'étais censé passer les nuits prochaines, mais c'était qu'un problème secondaire ça, en attendant : JOUONS !

Il faisait beau, malgré qu'on soit en Angleterre, une petite brise de vent frais passait une fois par-ci, une fois par-là, c'était agréable. J'entrais dans l'académie par le vieux portail, un petit peu rouillé, et j'arrivais directement sur une large et somptueuse grande cour. D'un geste rapide, je pris mon téléphone afin d'allumer Pokemon Go. 4G ? Ok. Batterie ? Ok. Météo ? Ok. Oui, il fallait toujours être convenablement préparé pour chasser du Pokemon. Je m'enfonçai alors dans l'énorme jardin, cette infinité de Pokemon à ma portée. Avant de commencer, j'effectuai mon petit rituel, je fis fredonner ma gorge avant de crier.

« LET US CATCH THEM ALL ! »

Après une heure à jouer non-stop, je n'avais même plus conscience de mon but premier : visiter l'académie. Afin de contempler mes prouesses Pokemonienne, je pris le premier banc qui se présentait à moi et m'assis dessus directement. Concentré, je feuilletais chaque Pokemon obtenu, je réfléchissais aux évolutions, savoir lequel allais-je donc garder. Parlant tout seul à mon téléphone, on pouvait facilement me prendre pour un fou, mais j'étais tellement concentré et à fond dans le jeu que rien n'y personne ne pouvait m'empêcher de jouer. -sauf un Pokemon réel qui me parle, mais dans ce cas je devrais vite consulter un médecin, sait-on jamais, si j'avais pris malencontreusement de la drogue...- Un certain temps plus tard, mon tri était terminé. Posant mon téléphone sur le banc, je soufflais avant de regarder devant moi, à mes pieds. Il me semblait avoir oublier quelque chose, mais j'avais vraiment aucune idée de ce que cela pouvait être... Réfléchis Angelo, réfléchis... Des bonbons ? Non, pas ça, c'est quelque chose qui ne se mange pas. Des jeux vidéos ? Non, mais ils sont dedans... OH, MA VALISE ! Je me hâtai afin de refaire le tour de l'académie à la recherche de ma valise. Je courrai, je courrai et je courrai mais rien, nothing. Il n'y avait absolument rien. Je me posai alors, dos contre un arbre.

« Mes... mes jeux vidéo... »

Inconsolable, c'était ce que j'étais. Aujourd'hui, je ne faisais que chercher et à chaque fois quelqu'un me venait en aide. Tout ça pour dire qu'au final, j'suis TROP DISTRAIT. Et le pire, c'est que je le suis TOUT LE TEMPS. Je me roulai dans l'herbe, limite entrain de péter une crise, en arrachant toute l'herbe qui avait le malheur d’atterrir entre mes mains.


 
Codage par Kuroki sur Epicode !
 




Mon profilMes messages privésMon dossierMa fiche Mon journal intime

avatar
Angelo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I play Pokemon Go everyday ! » [Ft. Antoine & Venda]

Message par Venda le 22/2/2017, 02:36

Je dansais dans le jardin en revenant de je ne sais plus où. Peut-être que je revenais de Rigaud comme dans la chanson, je sais pas, j'en sais rien. C'est en revenant de Rigaud, pund pund tss tss han han ! En tout cas je profitais et d'ailleurs je profite toujours du temps qui n'est pas trop froid, ce qui n'est pas plus mal, car même si je bouge trop pour avoir froid, ben la buée elle vient quand même dans mes lunettes de soleil et ça me fait chier quand ça arrive. En plus, ce n'est pas comme si c'était difficile de deviner pourquoi : sans buée, je vois à moins d'un mètre de distance et avec buée je vois à 0,00000000000 mètre devant moi. Ah et pour la comparaison, lorsqu'il s'agit de ma vision nocturne, j'ai pas de distance spécifique, mais c'est over 9000 que la vision diurne. Bon okay, j'exagère un peu, mais c'est encore drôle, hein. Oui, bon, pour en revenir à ce que je faisais, pour aucune raison viable j'avais envie de faire du breakdance, du coup je me suis dit " Et pourquoi j'essaierais pas sur le gazon mort du jardin ? " Du coup je me suis mise à faire des mouvements propres à la danse et j'ai eu ma réponse : Bordel, mais la fucking pelouse décédée elle veut ma mort ou quoi ? Même de l'asphalte c'est plus praticable que cette merde ! Ça m'a emmerdé du coup je me suis foutue en plein milieu d'un sentier, mais il était étroit, donc j'ai fini par laisser tomber et aller me pendre à un arbre...

Sur le chemin jusqu'au premier arbre venu, j'ai aperçu une grosse roche floue par terre sur la pute de pelouse en enfer. En faisant quelques pas de plus, j'ai découvert qu'en fait c'était une valise et pas n'importe laquelle. Enfin si, n'importe laquelle, puisque c'était une valise, mais j'avais l'impression de l'avoir déjà vu en la regardant de TRÈS près comme une attardée. C'était mon intuition qui m'envoyait des signaux et comme je lui fais confiance, je me suis dit qu'il allait sans doute se passer un truc épique. J'ai même pas regardé le contenu du bagage, je l'ai juste pris avec moi et je l'ai laissé au pied de l'arbre auquel j'avais l'intention de me pendre.

J'ai grimpé aussi agilement qu'un écureuil, mais avec l'air de peureux en moins et une fois arrivée à une branche pas trop haute pour surveiller la valise, j'ai pris un moment pour réfléchir. Est-ce que je devrais vraiment me pendre ? Y a pas moyen de juste rester assise sur cette branche ? Mais non, c'est ennuyeux de rien foutre sur une branche. Quoique... Ouais, non. Je replace mes lunettes de soleil, puis je me rappelle magiquement que j'ai un iPhone, placement de produit, prise 17, et action !, dans la poche de mon pantalon de jogging. C'est presque un miracle qu'il soit resté là malgré les mouvements de breakdanse la tête à l'envers. Alors je sors le téléphone. Je vais regarder l'actualité pour voir si la Suède s'en sort avec son attentat terroriste dont Trump parlait. Snif, #JeSuisSuede. Finalement je vais me pendre, ce sera mieux je crois. Je me décale et je bascule par en arrière pour rester accrochée par les jambes à la branches tandis que j'ai la tête à l'envers. Ben quoi chers télépathes potentiellement à l'écoute ? Vous avez quand même pas cru que je parlais de pendaison avec une corde au cou ?... Tant qu'à faire, je vais jouer à Pokemon GO, parce que scénario je trouve que ça fait trop longtemps que j'ai pas joué, genre quelques heures. Le problème, c'est qu'en me pendant je n'ai pas pensé qu'il faudrait que je me déplace, du coup j'ai la flemme et je me contente de rester à faire le nostanfer dans mon arbre à regarder l'écran... Génial... Je m'éclate... Mais patience, je trouverai bien un truc à faire. En attendant, la valise me surveille ou je la surveille, je sais plus trop c'est qui qui surveille qui. Elle me donne tellement une impression étrange de l'avoir rencontré ultérieurement....




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I play Pokemon Go everyday ! » [Ft. Antoine & Venda]

Message par Antoine Lucret le 23/2/2017, 23:37

Ses vêtements lui tenaient chaud, beaucoup même. En ce jour ensoleillé, mieux valait ne pas mettre une veste noire. Cette dernière, de toute manière, traduisait son état d'âme : une sorte de pseudo-mélancolie. Pas celle des jours de grisaille et de pluie ou de l'orage, plutôt celle des jours d'été chaud où le soleil frappe à plein temps. Ce genre de sentiment comme une solitude, comme une sensibilité plus profonde au décor paisible qui nous entoure dans ces journées de chaleur. Une sensation indescriptible, celle de ressentir comment la lumière se projette sur les murs, le sol et les plantes et de voir à quel point tout cela est chaud et plat, et à quel point on se sent seul, on est emplit d'une solitude qui ne nous rend ni joyeux ni triste, comme entre-deux.

C'est comme cela qu'Antoine était aujourd'hui dans les jardins de l'Académie. Ses couleurs sont le bleu et le noir, mais apprécier ce mélange coloré qui l'entoure n'est pas impossible. Il se rappelle même de sa principale distraction tout jeune encore : rendre les fleurs d'une teinte d'encre, en incorporant cette matière dans la plante elle même, avec de l'eau. Pour lui c'était quelque chose de joli, adorant les encres, bleues et noires. Une chose formidable de voir ses nuances préférées prendre part à la nature, tel un homme qui laisse des traces et que chacun peut voir. Ce genre de chose fut l'une des rares à être un moment de bonheur, même si le mot n'est pas exact, celui ci est un peu trop fort. Ce fut, comment dire, un moment de distraction par rapport à son état ambiant. Même si, encore une fois, le mot ne convient pas très bien. C'est comme ça quand on ne sait pas, ou quand on ne peut pas expliquer, une ou plusieurs choses sur une personne.

Quant à parler de distraction, des mouvements rompirent ce genre d'atmosphère calme. Ces mouvements étaient une jeune fille, assez noire dans l'ensemble, qui couraient à tout allure en portant à ses mains un objet ressemblant à un bagage. Une valise, quelque chose comme ça. Une jeune fille qui regardaient autour d'elle, comme coupable, comme si le  sac n'avait pas été pris à bon escient. L'analyse d'Antoine avait été telle quelle, elle vaut ce qu'elle vaut. Mais si un événement quelconque pouvait le faire avancer, lui et son histoire, pourquoi ne s'avancerait-t-il pas justement, vers cette jeune fille. Jeune fille. Peut-être était ce une femme. En tout cas, sa taille lui faisait penser que la personne était de son âge. Encore une fois, tout vaut ce qu'il vaut. Alors le garçon marcha, plus rapidement que d'habitude, malgré une énergie presque absente, exceptée celle de penser. Penser, penser et encore penser, on eut dit qu'il ne savait faire que ça. Penser à ses vers, à sa poésie, à sa littérature. Au moins, ce qui est en train de se dérouler sera insolite.

Sur le chemin nonchalant de ce qu'on pourrait difficilement appeler une poursuite, un très jeune garçon, plus jeune qu'Antoine, est allongé dans la pelouse se tordant de désespoir. Oh malheur, l'adolescent ne savait pas que le motif de son déplacement était la cause de cette plainte. Ce motif, où tout un trésor a disparu, un trésor virtuel, des codes et des chiffres, qui n'est pour rien au monde factuel et d'une quelconque importance pour ce dernier état des choses, le factuel. C'est à dire le concret. Mais Antoine n'en savait rien, ainsi allait-il utiliser son temps pour ce qui n'existe même pas. Mais c'est ce qu'il fait constamment, utiliser son temps pour de l'air, pour des trucs qui ne sont qu'inventés et qui n'ont aucune représentation ici bas, à part à travers des moyens alternatifs matériels, du papier et de l'encre tiens, ou des puces électroniques.

Les mains se posèrent sur les genoux et ceux ci se plièrent : il s'était penché sur ce pauvre misérable et lui demanda, d'une simple phrase :

<< Qu'est ce qui ne va pas ? >>


Couleur de dialogue : #0F056B



Emblèmes:

Thèmes:
avatar
Antoine Lucret

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I play Pokemon Go everyday ! » [Ft. Antoine & Venda]

Message par Angelo le 24/2/2017, 05:50





« I play Pokemon Go everyday ! »



Ft. Antoine & Venda
Je joue en #FF7F50


Je continuai à me rouler dans l'herbe, criant à tout bout de champ mon malheur. Tel un coup de couteau, c'était impensable que je reste ne serait-ce qu'une seule journée sans jouer à mes jeux vidéos. Entre les niveaux à finir, les quêtes épiques à commencer, ce n'était pas de tout repos mais je ne pouvais pas m'arrêter là. Et si jamais j'avais perdu ma valise pour toujours ? NO NO NO NO NO NO. Réfléchis Angelo... Tu l'as bien laissé à un endroit, t'es pas bête, tu sais toi-même que tu peux le faire. Ressasse-donc toutes tes activités du matin, repense aux moments où tu tenais ta valise et à ceux où tu ne la tenais plus. BINGO ! T'es un génie Angelo... Enfin, cerveau d'Angelo... Thank baby. Alors que je m’apprêtais à me relever et repartir aussi vite à la recherche de ma valise, un garçon vint me parler. Habillé avec des couleurs froides, bruh, tout ce dont je détestais. Se baissant en ma direction, il me dit.

« Qu'est ce qui ne va pas ?

Me relevant doucement, je lui répondis tout en tapotant sur mes vêtements afin de retirer la possible salissure s'y trouvant.

- Owh euuuuuh bah j'ai perdu ma valise avec mes biens les plus précieux à l'intérieur ! Mais je pense savoir où je l'ai perdu. »

Sans attendre, je repartais au portail, l'endroit où je l'avais sûrement laissé. Je me hâtai. A bout de souffle, j'arrivais enfin. Quoi ? Il n'y avait rien, absolument rien. Tel un désert, devant ou derrière, le portail était vide, totalement, complètement. Vide... Mon cœur allait bientôt le devenir. NON ANGELO ! Pas de panique, on va la retrouver. Je retournais alors sur mes pas, en direction du garçon. Lorsque l'on ne sait pas, il faut demander aux autres. En soufflant un bon coup, je me redressai. Je lançai alors la discussion rapidement.

« Dis-moi, tu n'aurais pas vu genre une valise rose devant le portail ? Car j'ai paumé la mienne et faut vraiment je la retrouve... »

Je tremblais légèrement. Le garçon ne devait pas comprendre que cette valise représentait tout pour moi. Enfin, pas directement, mais ce qu'elle contenait oui. En attendant sa réponse, je replaçai correctement mes vêtements ainsi que ma casquette.



 
Codage par Kuroki sur Epicode !
 




Mon profilMes messages privésMon dossierMa fiche Mon journal intime

avatar
Angelo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I play Pokemon Go everyday ! » [Ft. Antoine & Venda]

Message par Antoine Lucret le 23/3/2017, 18:59

A cela, on lui répondit de manière comme enfantine, ou proche de celle d'un pré-adolescent, d'une voix se rapprochant d'une légère mue et qui allait à merveille avec des cheveux blonds et un style très coloré. Ce n'est pas l'inverse de celle d'Antoine, mais la mue était déjà passée par là et cela se sentait. La différence d'âge pouvait bien se faire entendre, même plus que voir, si jamais un aveugle passait par là.

<< Owh euuuuuh bah j'ai perdu ma valise avec mes biens les plus précieux à l'intérieur ! Mais je pense savoir où je l'ai perdu. >>

C'était bien une valise, Antoine à au moins une bonne vue. Une vue qui sera peut-être, même sûrement, dans un futur proche, la seule et rare chose qui restera stable en lui. A cette heure ensoleillée, pour l'instant, tout fonctionne encore à peu près bien. L'horloge n'est pas déréglée.

<< Dis-moi, tu n'aurais pas vu genre une valise rose devant le portail ? Car j'ai paumé la mienne et faut vraiment je la retrouve... >>

C'était bien ça, quelque chose de rose. Dans son état actuel, il était capable de l'aider. Capable d'aider ce jeune garçon qui se traînait au sol tel un mourant. Un mourant qui n'aurait pas fait tel caprice tiens, mais quand il n'y a rien à faire, les choses les plus insignifiantes se révèlent être au moins pertinentes.

<< Si j'en ai vu une, elle était à la main du jeune fille au cheveux bleu, qui est partie par là bas, fit-il en pointant son doigt au loin.


Couleur de dialogue : #0F056B



Emblèmes:

Thèmes:
avatar
Antoine Lucret

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I play Pokemon Go everyday ! » [Ft. Antoine & Venda]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum