« I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Message par Angelo le 19/2/2017, 02:33





« I want to play ! »



RP Libre
Je joue en #FF7F50
C'était le grand jour. Direction l'Angleterre, j'étais si pressé de voir à quoi pouvait ressembler l'académie, la ville et ses alentours. Je ne suis jamais réellement sortit du Japon tout simplement car mes parents n'étaient jamais disponibles, qui dit argent dit travail, et à défaut d'avoir peu de vacances en famille, on avait de l'argent. Il s'agissait d'ailleurs d'une occasion pour voyager et essayer des jeux populaires des autres cultures !

Mon voyage s'était déroulé à merveille... Si on ne prend pas en compte ma peur de l'avion il était pas si mal, certes, mais c'était sûrement pas le voyage le plus plaisant. En y pensant également, le décalage horaire allait être terrible puisque il y avait en tout 7 heures de décalage -à peu près...- et j'allais probablement finir exténué avant la fin de la journée sans avoir put faire ce dont j'avais envie. L'avion me déposait en ville, à l'aéroport tout naturellement. Il était 11 heures et je m'étais décidé de rejoindre l'académie pour 14h, ou 15h... Ou 16h. Enfin, dés le moment où je ne leur avais volontairement pas donné d'heure à laquelle j'arrivais, c'était tout en ma faveur et j'allais pouvoir en profiter.

Me trimballant ma grande valise, j'errais dans la ville, jonglant entre les différentes boutiques de nourriture. S'il y avait bien une chose dont je me réjouissais, c'était clairement de pouvoir manger de la nourriture anglaise. C'est vrai quoi, qui n'avait jamais rêvé de déjeuner du bacon le matin ? Je devais être le premier à en baver et surtout lorsque j'appris que je pouvais aller en Angleterre. M'arrêtant une heure dans un restaurant afin d'y déguster du bon Fishs and Chips, je feuilletais également mon téléphone à la recherche d'un guide, dire de ne pas me perdre et de trouver ce que je cherchais : le casino et la salle de jeux d'arcade. Le rêêêêêêêve ! Ayant fait l'erreur de ne pas avoir recherché des informations sur la ville que j'allais côtoyer, j'étais bien obligé de le faire sur place. Rien, nothing, nada. Bon, il me restait un plan de secours et pas des moindres, il me suffisait d'aller demander à des passants. Oui, j'allais devoir arrêter les gens pour leur demander des informations sur des choses dont ils ne connaissaient sans doute pas l'existence... Mais bon, if you don't search, you will not find. Et puis, ce n'était que des gens dont l'occasion d'aider un jeune touriste étudiant se présentait à eux.

Après plusieurs tentatives, j'étais retourné au même point. Apparemment, personne ne connaissait de casino ni même de salle de jeux d'arcade dans le coin, j'étais totalement anéanti. Les bras le long du corps, la tête redressai pointant vers le ciel, je pris alors une grande inspiration avant de crier.

« NOBODY KNOWS WHERE I CAN FIND A F*CKING CASINO OR SOMETHING LIKE THAT ? »

La plupart de la foule c'était retournée dans ma direction, l'air stupéfait. Je pris ma valise avant de me poser sur un banc, non loin de la place où je venais de faire un sketch, totalement dégoûté de cet endroit, à la limite de regretter d'être venu. Croisant mes bras, j'attendais. J'attendais quoi ? Je ne le savais pas, mais je le faisais quand même. Peut-être mon sauveur, qui sait...

 
Codage par Kuroki sur Epicode !
 




Mon profilMes messages privésMon dossierMa fiche Mon journal intime

avatar
Angelo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Message par Lynn' le 19/2/2017, 04:45

Rapport numéro 69

J'ai perdu le compte de mes journées de « déprime », j'avais arrêté de compter parce que ça me rappelait juste que je perdais du temps avec ça et... Bon en fait ça me fait chier d'écrire comme ça donc on va s'calmer direct. J'VAIS VOUS RAMENER D'LA LYNN' MOI. Bon en gros c'tait une aut' journée où je me faisais chier, j'étais en train d'errer dans le quartier animé parce que voilà et... et rien en fait... AH SI ! Genre un moment pendant que j'errais dans l'académie plus tôt dans la journée, j'avais remarqué que y'avait un psy, 'fin un truc qui se rapproche quoi du coup j'avais foutu dans un coin de mon p'tit crâne de ouf guedin l'idée d'aller tâter du psy pour voir si il avait les réponse à mes questions. BREF ! Après voilà, j'en reviens à mon errance absolue dans le tierquar t'as vu, c'tait toujours autant de la merde que quand j'en ai causé y'a cinq minutes... et en plus ça a pas avancé vu que j'fais rien avancer du tout là. J'venais juste de payer mon loyer... et putain ça m'avait rappelé que j'allais devoir retourner au casse pipe pour avoir d'la thune. J. m'avait filé l'emplacement du nouvel endroit pour les tournois mais c'tait à perpet' les oies donc j'étais baisée.... SAUF QUE ! Avec ma face de BG absolue, bah il m'avait proposé de ramener mon cul là bas avec lui... et toutes les « entertaineuses » qu'il avait mais ça j'le savais pas encore, j'vous spoil comme ça sans respect z'avez vu ?

BREF ! En vrai j'étais pas dans la merde ou quoique ce soit vu que j'avais toujours ma méga avance of doom qui faisait qu'en fait je pouvais izi payer encore six ou sept mois sans devoir faire le plein de fric MAIS ! L'argent c'est un peu la vie et même moi je l'avais pigé ça donc J'EN VOULAIS PLUS SA MÈRE ! Et même pas pour le dilapider... juste pour être sûre que j'étais pas à la rue pendant un bon moment, nan mais fallait pas déconner non plus les mecs, Lynn' à la rue... bon déjà c'tait un impossible parce que je pouvais toujours piocher dans le fric des darons mais EN PLUS ça allait pas avec le perso quoi... bon en fait si, c'tait même totalement cohérent mais C'EST JUSTEMENT ÇA QUI FAIT QUE JE SUIS UNE PUTAIN DE BIG BOSS ! Je maintiens une image de big boss de la rue ! TOUT EN ÉTANT UNE PUTAIN DE RICHE DE MES BOULES SA RACE ! Ah oui mes fringues... j'portais... putain j'ai oublié... bon freestyle on va dire que je portais mon survêt noir avec mes thongs... je sais pas pourquoi je kiffe ce style en ce moment p'tête que j'joue trop à pokemon... wait je joue pas à pokémon... p'tête que nique ta mère ? Ouais c'est sûrement ça. Donc on part là dessus, haut, bas, gauche, droite survêt' noir et thong parce que je vous regarde droit dans les yeux et j'vous dis que j'm'en bas les couilles de vot' avis, allez, rouler jeunesse... putain c'est pas genre hyper vieux comme expression ça ? Bon on s'en bat les couilles je reprends le bordel et je parle pas de l'endroit où vos daronnes bossent.

J'avais fini par poser mon cul sur un banc au pif les mains dans les poches en soupirant looooooonguement, oui parce que dire longuement sans insister c'est pas assez HEIN !? Et là, même pas je trouve le temps de m'allumer une clope qu'un gosse commence à gueuler dans la rue qu'il veut trouver un casino...alors dis comme ça, ça vous paraît bizarre mais fermez là deux secondes et vous comprendrez pourquoi c'est juste complètement con de sa part en fait. Déjà c'tait con parce qu'il était DANS LE QUARTIER ANIMÉ SA RACE ! Genre trouver un casino c'tait le truc le plus facile du monde à trouver... et ensuite parce que j'vois pas comment il pouvait entrer avec sa face de jean fragil,e pour faire un parallèle cool, LE MEC AVAIT PLUS DE CHANCE DE TROUVER UN CASINO QUE LES TEMPLIERS AVAIENT DE CHANCE DE PRENDRE JÉRUSALEM SANS CRIER DEUS VULT PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !

Donc après il se calme et il poser son putain de cul de gosse débile à côté de moi... A CÔTÉ DE MOI PUTAIN, GENRE DE TOUS LES PUTAINS DE BANCS DE L'UNIVERS IL VIENT. À COTÉ. DE MA. PUTAIN. DE POMME ! Mais en vrai je m'en battais les couilles à l'époque parce que j'étais toujours en mode blasée de la life. Du coup je l'avais juste vu poser son boule à côté avec tout son bordel et j'avais continuer à mater le vide devant moi avant de sortir. J'en avais conclut un truc soit il s'tait paumé... soit il s'tait paumé et ses darons étaient là « Jean eudes ! Jean eudes, reviens mon chéri, je t'offrirais MON CUL EN CADEAU, TU VAS ME NIQUER ! AVEC TON FANTASME SUR TA PROPRE MÈRE CETTE SALOP-... pardon, me suis un peu emporter sur ce coup-là. Bon bref,

"…Faudra m'expliquer comment tu fais pour rater un casino dans ce putain de quartier de merde... et comment tu comptais rentrer avec un corps qui hurle « Je suis un gosse ! » par tout ses pores."

Et j'avais enfin trouvé la puissance nécessaire pour sortir une clope et mon briquet de mes poches, je l'avais allumée tranquille, t'façon j'étais en mode relax depuis le début, full délinquant alors qu'en fait je l'étais pa-... ouais j'ai rien dire. Mais voilà, le dos contre le banc tout ça tout ça, j'avais pris une bouffée avant de continuer en expirant.

"J'vais être sympa... tu vas le voir ton casino mais avant ça... j'vais pas avoir tes darons sur le dos si je te trimbale dans ce quartier... parce que j'suis pas vraiment d'humeur à déglinguer des vieux."

Bon en vrai, j'voulais juste l'emmener pour le voir se faire recaler comme un sale et me marrer un peu... 'fin essayer quoi.


J'me fais chier au point de foutre de la musique dans ma signature:



Cassez pas les couilles j'cause en #990000
avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Message par Angelo le 19/2/2017, 13:19





« I want to play ! »



RP Libre
Je joue en #FF7F50
Mon plan avait marché. Lorsque je m'étais assis sur le banc, j'avais rejoins quelqu'un qui n'avait pas franchement l'air rassurant. Oui oui, volontairement. Pourquoi me diriez-vous ? Seuls ce genre de personne avait l'audace de remettre un gosse capricieux à sa place, c'était tout bon. Mais, remettre à sa place ne veut pas dire violenter, mais juste lui donner ce qu'il veut. Malgré qu'elle semblait agacée, elle prit le temps de me répondre... sèchement. Je m'étais d'ailleurs retenu de rire, surtout quand j'apprenais que le casino était dans le quartier, certes j'avais peut-être un don dans les jeux, mais pour me repérer, c'était différent. Et puis, qui aurait cru que personne ne connaissait le casino ? M'enfin bref, je devais de répondre convenablement à cette énergumène. Je me levai, la fixant. Un grand sourire aux lèvres, d'un ton sarcastique je repris la parole.

« Comme c'est gentil de ta part d'aider un enfant en détresse, j'aurais jamais pensé trouver une âme aussi charitable arrivé ici ! »

J'attrapai le bras de la fille tout en prenant ma valise afin de me diriger vers la place centrale, de manière à ce qu'elle m'amène au casino. Oui oui, je n'allais pas la laisser partir comme ça en me montrant juste le chemin, j'allais bel et bien lui montrer qu'on ne juge pas un livre à sa couverture, et que j'avais beau l'image d'un gamin mais je n'étais pas moins un très grand bluffeur. Sans même demander son dû, je continuai de parler tout en marchant.

« Sinon tu t'appelles comment ? Moi c'est Angelo, enchanté ! »

J'espérais qu'elle ne voyait pas la supercherie et que je me foutais juste de sa gueule mais je devais de rester dans mon rôle de gamin extraverti qui aime parler à tout le monde, qui pleure lorsqu'il n'obtient pas ce qu'il veut. Si ça se trouve, j'aurais peut-être une chance de réussir dans une carrière d'acteur, qui sait ! Je voyais déjà à l'affiche "Angelo, le plus jeune acteur des plus grands films obtient l'oscar du meilleur acteur de l'année" ou du siècle... Ahaha.

 
Codage par Kuroki sur Epicode !
 




Mon profilMes messages privésMon dossierMa fiche Mon journal intime

avatar
Angelo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Message par Lynn' le 19/2/2017, 21:53

Et là même pas j'attends qu'il se lève et BAM ! DIRECT AU SOL ! Putain les mecs sérieux c'tait gen- hein ? Ah merde ça a commencé ! Putain tu m'avais dis plus tard que ça, tu fais chier ! Bon... j'en étais où... le gosse ! Oui le gosse donc, il était en train de... d'être un gosse sans darons et à qui je pouvais soutirer des organes et il me répond comment ? En souriant et étant débile en plus, du sarcasme, je savais détecter ça... vu que j'en utilisais h24 en même temps vous me direz. M'enfin bon c'est pas comme si j'avais quoique ce soit à foutre du sarcasme d'un gamin donc bon. Après voilà, j'avais pu voir sa face... ET PUTAIN DE SA RACE C'TAIT QUOI ÇA !? Le mec... meuf... le trap avait pas une tête identifiable par les scanner de la NASA sa race ! Au moins mon cerveau me hurlait IT'S A TRAP ! M'enfin bon, je m'en battais les couilles aussi malheureusement donc c'tait officiellement une meuf pour moi voilà, il avait qu'à avoir plus de virilité pour être remarquable. Et l'pire c'est que la voix aidait pas ! Il était là sugoi sugoi kawaii desu nee onee sama yamete kudasai motto chinpo ore no omanko ga... j'vais où avec ça déjà ? Bon bref, c'tait qu'un pédé COMME VALJEAN ! ...ou une meuf mais j'ai déjà donné mon avis de l'époque donc ça passe. Ohohohoho ! Ca veut d'la description dans le publique... osez me dire que kiffer les trap c'est pas gay que je vous purifie à coup de napalm OSEZ BANDE DE FILS DE PUTE ! Bon pour faire court, cheveux roses dégueulasse, face de trap, et physique de fragile parce que faudrait pas qu'on puisse ASSUMER SON GENRE ! Bande de mâle blanc hétéro cis-genre HEIN! ...Mais pourquoi j'ai le seum comme ça aujourd'hui...

Et là, il a fait une erreur sale les mecs, il a prit mon bras ! CET ENFOIRÉ ! Non il l'a pas arraché bande de cons, il l'a juste prit pour me tirer vers je sais pas où les bains là ! Le mec il sait pas où il va et il passe devant et il y a cru le boulet et il y a cru le trap, ilyacru. Arrivé au centre je reprends mon bras wesh, je suis pas la connasse frigide de base à qui tu vas prendre le bras pour qu'elle réagisse en fragile en mode « Kyaa il a touché mon bras il veut me faire des enfants dans les fesses » du coup j'étais libre et il en avait profité pour me faire le classique « Je m'appelle Jean René j'ai 7 ans et j'aime les bonbons » Sauf que j'en avais rien à foutre mon vieux... mais genre ton nom c'tait comme du beurre dans du pain, si y'en a c'est inutile et gras et si y'en a pas bah c'est pas grave. Donc oui j'avais repris mon magnifique bras avant prendre les devants, c'tait moi le guide ou quoi là ? Ah oui j'avais répondu... SUSPENSE !

"...Lilith."

Comment est-ce qu'il pouvait savoir que c'tait pas vrai t'façon, et c'pas comme si il pouvait dire à tout le monde. J'l'avais dit comme ça, sans hésitation... 'fin si mais c'tait plus de l'hésitation dans le sens « Est-ce que je fais genre je l'ai pas entendu ou je lui réponds ? » du coup j'avais choisit cette option là, c'tait cool aussi. Me regardez pas comme ça je suis pas censé faire de commentaire sur ça donc arrêtez ou je vous brûle comme les autres avant vous. Bon allez je suis sympa j'vais donner une info exclusive : pour moi bah je mentais pas. Boom, les infos à la Tetsuya Nomura, tu crois que ça va être bien mais en fait c'est naze, j'dis ça, j'dis rien.

Donc voilà, pour pas être incohérent avec moi même, j'avais utilisé que des p'tites ruelles bien inquiétantes et à l'écart des gens parce que ça me cassait un peu les couilles la plèbes des fois et la plupart du temps les ruelles sombres c'est calme et y'a rien qui puisse arriver si t'as un minimum de charisme et de force. Mais maintenant que j'y pensais, ça m'intriguait un peu son histoire de casino en fait... oui je sais c'est pas mon genre d'habitude mais utilisez vot' cerveau cinq secondes et vous verrez que c'est cohérent. Donc pendant la marche j'l'avais ouvert comme ça parce que la raison est plus haut.

"Qu'est-ce que tu compte foutre dans un casino exactement... si t'arrive à entrer un jour. Les gosses sont aussi pressés d'être grand au point de vouloir les dettes qui vont avec ?"

J'étais en train de marcher les mains dans les poches toujours en regardant droit devant moi avec mon air de blasée en écoutant sa réponse et sortit de la ruelle nous nous retrouvâmes... wait wat ? On s'est retrouvé devant un magasin de costard... ouaip... du coup j'avais commencé à marmonner... des insultes évidemment hein sinon je suis quoi moi ? Du coup retour en arrière avec la puissance de l'ellipse, HAHA ! ET BOOM T'AS RIEN VU ! ON EST DEVANT LE CASINO MAGGLE ! Et c'est comme ça que j'avais fini par m'appuyée contre un mur en face du dit casino avec toujours mes mains dans les poches pour m'adresser au gosse qui me suivait toujours avec son bordel là.

"Vas-y, j'vais regarder de là tiens."

ALLEZ PETIT FAIS TOI RECALER ! L'HUMANITÉ COMPTE SUR TOI ! ALLEZ VAS-Y ! IT'S THE FINAL COUNDOWN ! TIN TIN TIN TIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN ! Etc.


J'me fais chier au point de foutre de la musique dans ma signature:



Cassez pas les couilles j'cause en #990000
avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Message par Angelo le 20/2/2017, 01:46





« I want to play ! »



RP Libre
Je joue en #FF7F50
A peine eu-je le temps de faire quoi que ce soit que la démone retira son bras avant de directement m'emmener vers le casino. Je n'avais pas vraiment confiance en l'endroit où elle m'emmenait, ni même par quels passages ont passaient. Contrairement à la place centrale et les magasins aux alentours où régnait une bonne ambiance, où l'air n'était pas pourrie par les 3-4 alcooliques du coins, passant leurs temps à fumer. Mais là, c'était bien trop différent, certes dans chaque ville il y a ce genre d'endroit, mais l'ambiance était pesante, on aurait dit qu'un tueur allait faire surface. On continuait de marcher, traversant maintes et maintes ruelles, toutes plus sombres et malsaines les unes que les autres. La fille prit la parole, c'était rare enfin c'était même la première fois qu'elle parlait -enfin si on retirait le moment où elle m'a dit son nom-.

« Qu'est-ce que tu compte foutre dans un casino exactement... si t'arrive à entrer un jour. Les gosses sont aussi pressés d'être grand au point de vouloir les dettes qui vont avec ? »

Cela semblait l'intriguer et je pouvais comprendre sa réaction, c'est vrai quoi, qu'est-ce qu'irait foutre un gosse dans un casino. Bah c'était simple, j'allais pour y gagner des paries, je ne jouais pas que pour le plaisir, mais aussi pour ridiculiser les autres, ou même tout simplement gagner de l'argent. Il n'y a pas meilleure source de revenu que des gens avares qui sont incapables de s'arrêter de jouer et dont soutirer de l'argent car ils te sous-estiment est d'une simplicité absolue. Je ne pouvais m'arrêter de rire en pensant à tout ses gens, me voyant débarqué sans rien et repartir avec tout ce qu'ils avaient. C'était tellement risible qu'intérieurement j'explosais de rire. M'enfin, j'adoptai une tête innocente avant de lui répondre.

« Je vais dans un casino... pour jouer non ? Et puis, tu n'es pas endetté si tu gagnes, you know what i mean ? Certains peuvent penser qu'il faut de la chance pour gagner, mais en réalité non, il suffit juste de réfléchir à toutes les probabilités et d'esquiver les obstacles. Aha. Et tout ça en s'amusant ! »

J'affichai un grand sourire sur mon visage. La fille s'était arrêtée devant le casi... Ah bah non, c'était un magasin de costards... Je tournai mes yeux dans sa direction, je pouvais entendre des marmonnements assez injurieux et pas très sympathiques. En conclusion, elle s'était trompée de route, la belle affaire, j'suis pas payé à perdre mon temps car elle n'est même pas capable de se repérer dans sa ville... Après un court instant, nous nous retrouvions finalement en face du casino. Dos contre le mur du casino, elle lança la discussion.

« Vas-y, j'vais regarder de là tiens. »

D'un pas franc et décidé, je m'avançai vers les portes du casino où étaient disposés deux gardes à la carrure sur développée, vêtus de noir. A travers leurs lunettes, je pouvais sentir qu'ils me regardaient. Au moment de franchir la porte, les deux hommes m'arrêtaient, me demandant de partir. Sans même me donner de raison, ils me renvoyaient bouler mais je n'allais pas rester là, puisque après tout, j'étais là pour rentrer dans le casino et j'ai rarement abandonné et sûrement pas pour jouer. J'insistai, mais rien ne changeait. Croisant mes bras, je pris la parole. Mon expression faciale changeait, je devenais sérieux, le regard froid.

« Vous refusez de me laisser passer car vous avez peur que je finisse par faire fuir tout vos clients ? C'est vrai, perdre fait peur à tout le monde et surtout par un gosse. Maintenant, bougez vous de la porte, j'ai pas fais toute cette route pour être arrêté par deux gardes de pacotilles. M'obligez pas à le répéter. »

Ils s'étaient mit à rigoler. L'un des deux s'approchait de moi avant de me dire de déguerpir d'ici, ou cela risquait d'aller mal pour moi. La bonne blague.

« Je vous aurai prévenu... Dans ce cas, nous allons jouer à un jeu, que vous le veuillez ou non. Le Shiritori, vous connaissez ? La règle est simple, à tour de rôle, chacun de nous dira un mot commençant par la dernière lettre dont le mot précédent finit. Pour les autres règles, tenez, comme je suis généreux, je vous offre un petit cadeau. Je leurs remis une petite feuille où étaient écris les différents règles. It's ok for you ? So, let's have fun ! »

L'homme jeta la feuille avant de s'approcher encore plus dangereusement de moi, levant le bras. Rapidement, je fis claquer mes doigts. Une large zone bleuté opaque s'installa tout autour de nous, formant deux cases distinctes séparées par un mur invisible. L'homme se fit repousser.

« Maintenant, jouons. Je vous conseille de reprendre la feuille, si jamais vous souhaitez avoir une chance de gagner. En ce qui concerne mon parie, il sera simple : Si je gagne, vous me laisserez passer en oubliant le jeu dont vous venez de jouer. L'homme prit ensuite la parole, avant de parier : s'il gagnait, je serai forcé de repartir sans demander mon dû. It's ok for me ! »

Néanmoins, l'homme était perplexe concernant la règle de "matérialisation", il ne comprenait pas en quoi cela consistait. Il regardait la feuille, puis moi, et chacun à tour de rôle. Son camarade lui fit un signe de tête, avant d’entamer le jeu : Voiture. Une voiture s'était matérialisé aux côtés des deux hommes, l'air stupéfait. Ils ne comprenaient rien et je comptais bien en tirer profit. C'était à mon tour, et je n'avais que 30 secondes pour répondre, 3 m'en suffisait. Eau. Toute la zone se retrouvait alors submergeait par de l'eau qui remplissait petit par petit la zone. Mon regard froid n'avait pas changé, je fixai les deux hommes qui semblaient paniquer. L'autre homme jouait à son tour : Ustensiles. Quelques ustensiles de cuisines firent leur apparition sur le sol. Quel ennuie. A mon tour : Sous-vêtements. Les deux hommes ainsi que moi-même perdions nos sous-vêtements. L'homme paniquait de plus en plus puisque l'eau avait maintenant atteinte leur cou, ce qui voulait dire qu'elle me recouvrait entièrement, je me débattais dans l'eau afin de rester à la surface. L'homme se lança rapidement : S... Sa... Sombrero ! Bingo, il était tombé dans le panneau. Il pouvait tout simplement dire sable mais il ne l'avait pas dis puisqu'il savait que ça allait l'engloutir entièrement et me voyant galérer dans l'eau, il se disait que prendre son temps était la bonne décision, si d'un côté il sortait un mot totalement random qui n'aurait probablement aucune incidence sur sa situation, il allait finir victorieux. Mais c'était là l'erreur. Pour gagner, il faut risquer, il ne faut pas être aveuglé par la victoire mais plutôt se focaliser sur la défaite de son adversaire même si cela pourrait remettre en doute nos chances de gagner. Qui ne tente rien n'a rien.

« Échec et mat. »

Je pris une grande respiration avant de dire mon mot : Oxygène. Toute l'oxygène de la zone se mit à disparaître, m'assurant une victoire certaine. Les deux hommes, incapables de répondre, me laissant ainsi la victoire, s'étalaient sur le sol, laissés pour mort. Après un court instant, tout les évènements disparurent. J'avançai alors vers les portes du casino, les deux hommes me laissant rentrer. Le sourire aux lèvres, je riais.

 
Codage par Kuroki sur Epicode !
 




Mon profilMes messages privésMon dossierMa fiche Mon journal intime

avatar
Angelo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Message par Lynn' le 20/2/2017, 22:37

S'amuser qu'y m'avait sortit, s'amuser... ET MOI J'ÉTAIS LÀ DANS MA TÊTE « MAIS C'EST QUOI S'AMUSER BORDEL ! », Le mec il va au casino s'amuser... et juste ça, ça justifie qu'il se suicide pas en se rendant compte qu'on s'fait chier dans la vie ? Du coup il m'avait encore plus intriguée le con ! J'étais en train de réfléchir à ça pendant que j'étais appuyée contre le mur du bâtiment en face du bordel et je me demandais des trucs plus inutiles les uns que les autres genre, y'a quoi qui m'amuse moi alors ? Ou si c'tait vraiment suffisant pour continuer à se faire chier... ouaip les mecs... on avait quitté la Lynn' traditionnelle pour aller dans du bullshit total et le premier qui me dit que c'est complètement incohérent avec le personnage... bah je m'en bas les couilles je fais ce que je veux. Heureusement que je suis là sérieux sinon qu'est-ce qu'on se ferait chier avec l'aut', imaginez : Une narration casse couille avec une meuf chiante... eeeeeeeeh mais ça me rappelle quelqu'un ça boss ! Pas toi ? Son nom, qui est de la grosse merde d'ailleurs, commence par un f... mais on va parler de trucs facheux hein sinon on va encore me ranger dans le tiroir...
Oui ferme là et continue l'histoire maintenant.
Donc le gosse va vers les deux gardes eeeeeet il s'tait fait RECALER ! WOOOOOOOOOOHOOOOO ! Tu parle d'un truc prévisible... MAIS TWIST ABSOLU ! Il s'tait fait viré DEUX FOIS ! PAS UNE... DEUX ! Ce con ET IL 'AVAIT PAS LÂCHÉ L'AFFAIRE ! C'est pour ça que j'aime pas les gosses, tant que tu leur tord pas le cou pour les bouffer en brochette, ils vont être là « pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? C'est quoi ça ?? » MAIS FERME TA GUEULE PUTAIN, VA MATER UN PORNO, FAIS GICLER LE POIREAU ET ARRÊTE DE ME CASSER LES COUILLES BORDEL DE MERDE ! Bon... avec ces conneries je sais plus où j'en suis... PUTAIN MÊME EN ÉTANT PAS LÀ ILS ARRIVENT À ME LES BRISER MERDE ! AAAAAAAH !
Le gosse te file une feuille.
Oui... donc il revient en mode Sonic avant de repartir pour me filer une feuille chelou, j'avais lu rapidement, c'tait des règles à la con et y'avait un mode spectateur donc je l'avais pris parce que j'avais pas envie de me faire chier pour rien. Résultat, ils commencent à causer de je sais pas quoi et tout d'un coup, y'a un rectangle bleu qui apparaît... eeeeeeet UN TSUKITARD' ! QUELLE SURPRISE ! BAH VOUS SAVEZ QUOI !? POUR LA PEINE QUE C'TAIT PAS DU TOUT PRÉVISIBLE ! J'VAIS CHANTER ET NIQUEZ VOS MÈRES !

THE PHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANTOM OF THE OPERA IS THEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERE !
INSIIIIIIIIIIDE MY MIIIIIIIIIIIIIIIIIIIID...
SING ONCE AGAIN WITH ME !
OUR STRANGE DUEEEEEEEEEEET
MY POWER OOOOOVER YOU GROWS STROOOOONGER YET

Etc j'vais pas tout faire niquez vos races. Et après ça, y'a de l'eau qui a débarqué de nul part et ça a remplit la zone... et ça f'sait bizarre de pas être mouillée en étant dans de l'eau mais bon hein vous me connaissez, je m'en battais autant les couilles que d'habitude parce que bah... c'tait un Tsukitard', j'en avais plus rien a foutre de ce qu'il f'sait de sa vie tu vois SAUF ! Son truc de l'amusement là, ça j'voulais le piger du coup... bah j'avais attendu la fin... et la fin c'tait naze justement, ils étaient en train de se noyer... comme des cons... certains gosses plus que d'autres hein « clin d'oeil » et à la fin il a gueulé OXYGENE comme un con... sûrement parce qu'il était à deux doigts de crever comme une merde. 'fin bref c'tait instructif pour moi au moins, il avait un pouvoir qui f'sait chier... pas que ça m'intéressait en fait. Après ça POUF plus rien, les gardes au sol en mode normal et le gosse qui entre en se disant pas cinq secondes que p'tête y'avait des caméras dans le truc et que p'tête ils allaient le voir et que p'tête ils allaient envoyer les renforts ? Ch'ai pas mais j'allais l'observer en tout cas c'tout ce qui m'intéressait. Problème dans tout ça ? J'étais limite en pyjama donc j'allais pas entrer dans ce merdier aussi facilement... HEUREUSEMENT QUE J'AI MIS UN ESPÈCE DE FUSIL DE TCHEKHOV PLUS TÔT HEIN ! Putain boss... tes scripts ils deviennent faibles sérieux...

Du coup j'étais partit faire un tour rapide dans le magasin de costard et en me voyant débarquer ils étaient là « Oh non un clochard, qu'est-ce qu'on fait putain ! Il va nous salir avec sa pauvreté ! » Ouais.. lel, bref, j'étais entrée et j'avais regardé un peu histoire de voir ce que y'avait rapidement ET BOOM ! Un costard pas dégueulasse au pif que j'avais essayé... et pas enlever de sur ma peau magnifique et y'a une meuf, j'sais pas ce qu'elle croyait dans sa vie, elle vient et elle me demande si je veux pas un truc moins cher... du coup j'ai fais comme les riches mon gars, je m'en suis battue les couille de sa présence et je suis partit payer ! OKLM j'étais en full costard parce que niquez vos race je suis riche, et j'avais rushé jusqu'à le casino et j'étais dedans... et avant j'avais posé mes aut' fringues qu'étaient dans un sac qu'ils m'avaient filé dans une coin de ruelle, au pire si on me les volaient osef, j'avais mieux... pas confortable du tout mais socialement mieux sur moi... ce qui y'avait dans le casino ? Bah des trucs de casino ? Eh me jugez pas, je cherchais cet enfant de salop moi, je m'en battais les couilles de ce que le truc avait à offrir... en plus ce qu'il avait à offrir c'tait de la perte de fric donc osef.

'fin bref, je l'avais trouvé à une table de poker... mouais, plus cliché tu crève la bouche ouverte dans un buisson quoi. Il était là avec son air de débile, les mecs le regardaient en mode « On lui nique sa race et après on joue vraiment parce que hein voilà ». Me demande même si ils lui avaient pas proposé une bataille à la place donc bon. Moi je restais un peu à l'écart pour l'observer... qu'est-ce qui l'amusait, QU'EST-CE QUI T'ANIME PUTAIN DE GOSSE ! POURQUOI T'AS L'AIR HEUREUX ! COMMENT TU FAIS EN SACHANT QUE DE TOUTE FAÇON TU VAS CREVER BORDEL ! Ca c'tait moi dedans ma caboche voilà... bah fin. En gros je reste à un endroit où je peux le voir mais je me montre pas tout de suite parce que je suis une pute voilà ! AYEZ ! FINI !


J'me fais chier au point de foutre de la musique dans ma signature:



Cassez pas les couilles j'cause en #990000
avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Message par Angelo le 22/2/2017, 22:24





« I want to play ! »



RP Libre
Je joue en #FF7F50
A peine rentré dans le Casino, mes yeux s'émerveillaient. Certes, je ressemblais à un enfant, encore plus quand je faisais ce genre de tête, mais je ne pouvais m'empêcher d'imaginer à quel point cela risquait d'être amusant. Enfin, à condition que j'y reste plus de 3 minutes puisque j'avais pas pris en compte qu'il n'y avait pas que des gardes dehors, mais aussi à l'intérieur. Sur le coup, j'étais bête d'avoir penser le contraire, mais je n'étais pas censé savoir ce genre de chose, puisque après tout je n'étais jamais rentré dans un Casino auparavant. C'était une belle découverte, ceci étant dit. Mes yeux jonglaient de part et d'autre du Casino, sans arrêt, je ne pouvais arrêter cette fascination incontrôlée, comme un gosse dans un magasin de jouets. Le bruit des jetons, les cris de joies, de tristesse, tout ses facteurs d'ambiance m'étaient inconnus mais plaisant.

Je m'approchai lentement en direction de la table de Poker où était disposés plusieurs personnes, probablement tous âgés de plus de 40 ans à l'allure peu rassurante. Enfin c'était compréhensible d'un côté puisqu'il ne faut pas être un riche bourgeois pour venir gagner des sous dans un Casino et encore pire pour en parier. La plupart des personnes rentrant ici, disons 90%, ne cherchent pas à s'amuser mais plutôt à combler les fins de mois, forcément les allocs c'est peu pour subvenir à ses besoins. Je m'approchai de plus en plus de la table, un homme, like un mafieux, était assis au bout de la table. Il voulait juste montrer qu'il était le boss, ça marchait plutôt bien puisque personne n'osait l'affronter. Enfin, personne avant moi. >> Non je ne suis pas fou, j'aime juste les défis et puis vous serez étonné de voir que je me débrouille en Poker. Je me plaçai alors à l'autre bout de la table, l'homme me regarda, je lançai alors la discussion.

« Yo ! »

L'homme riait avant de me demander pourquoi étais-je ici, que le parc de jeu c'était à l'autre bout de la ville. Un pur comique, il allait vite redescendre quand j'lui aurais fais bouffer les jetons par le cul.

« Ça te dit on fait une partie de Poker ? J'suis pas venu pour rien non plus. »

L'homme soupira avant d'accepter en crachant le cure-dent qu'il avait dans la bouche. D'un ton glacial, il me demandait alors ce que j'avais à parier à part des billes, la bonne blague. Je riais avant de lui répondre convenablement, avec toute la gentillesse en moi, venant du fond du coeur.

« Pourquoi parier alors que j'vais gagner ? Choisir de parier c'est croire en une possible défaite. Hors je ne compte pas perdre. »

L'homme riait, l'air de s'amuser. Quant à lui, il paria toute sa fortune présente, je ne saurai compter, il y en avait trop. Mes yeux rivaient sur le butin, je lâchai un soupire.

« L'argent ne m'intéresse pas, mais j'aimerais simplement que tu me laisses venir ici quand j'en ai envie. Tu peux ne pas faire entrer d'autres "enfants" si tu le souhaites, mais j'veux être comment dire... un membre VIP ? »

L'homme acquiesça d'un signe de tête, laissant paraître un sourire malicieux sur le coin de sa bouche, avant de demander au dealer de distribuer les cartes. Nous avions chacun 2000 jetons, les cartes distribuées, le jeu pouvait enfin commencer. D'un geste rapide, je pris les 5 cartes présentes devant moi afin d'établir ma stratégie, à savoir bluff ou pas.


Quinte Flush, c'était étonnant. >> Noraj de mon scénario trop bien, j'suis un dieu. Je ne laissai rien paraître sur mon visage, ni même mes yeux et quoi que ce soit d'autre. Impassible, je regardai l'homme droit dans les yeux. Nous étions comme deux statues, cherchant à desceller le jeu de l'autre. Il vint pousser tout ses jetons, un petit sourire aux lèvres. Il avait tout misé, était-ce du bluff ? Je ne pense pas, il devait avoir une bonne main. M'enfin, il n'était pas prêt de voir que j'en avais une aussi. Je poussai à mon tour tout les jetons. Il jeta ses cartes sur le tapis, sûr de lui. Carré d'As. Not bad.

« Echec et mat. »

Je posai à mon tour mes cartes, affichant mon quinte flush. L'homme riait avant de taper sur la table. Un grand sourire s'affichait à son tour sur son visage avant de me féliciter : "Bien joué garçon, tu mérites le droit de pouvoir rester ici autant que tu le veux! Si tu repasses un de ces quatre, pense à venir me voir, on refera une partie un peu plus longue cette fois haha. Et j'te jure que cette fois j'te ferai pas de cadeau !" La seule erreur qu'il ait pu faire était sans aucun doute de m'avoir sous-estimé et de n'avoir pas pris en compte les probabilités. Ce n'est pas parce qu'une probabilité est proche de 0 qu'elle n'est pas possible, tout peut arriver. Certes, je n'avais que 0,00139 % de chance d'avoir un quinte flush, mais ces quelques pourcents m'ont aidés à gagner. Ce n'est pas de la chance, juste de la maîtrise des probabilités.

Je me relevai de ma chaise avant de remercier l'homme de m'avoir autorisé à jouer. D'un geste de la main, j'annonçai mon départ. J'allais alors en direction de la porte de sortie, chantonnant.

 
Codage par Kuroki sur Epicode !
 




Mon profilMes messages privésMon dossierMa fiche Mon journal intime

avatar
Angelo

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Message par Lynn' le 25/2/2017, 23:38

EATIIIIIIN' AIN'T CHEATIIIIIN'
I DON'T KNOW WHAT YOU TALKIN' ABOUT
EATIIIIIIN' AIN'T CHEATIIIIIN '
YOU SHOULD KNOW THAT SUCKIN' AIN'T FUCKI- hein ? Mais... qu'est-ce que vous foutez tous là putain ? Mais barrez vous là ! Y'a pas d'histoire aujourd'hui putain c'est mon jour de repos bordel ! Pas possible ça, même pas j'ai le droit de rester cinq secondes sans boulot quoi.
Bah en fait ton jour de repos c'tait y'a trois jours...
De quoi ?
Oui alors je sais pas comment tu t'es démerdée mais t'es à la bourre maintenant.
...Putain c'est un prank c'est ça ? C'EST UN PRANK BRO DIS LE ! ...Bordel c'est pas un prank... bon bah j'ai pas le choix.
Bon j'en étais où... le casino... j'étais pas en mode stalkeuse du dimanche ? Bon je crois que c'est ça, bref, j'étais là et je le regardais, il allait jouer avec un PJ évidemment, j'allais pas péter ma couverture juste pour jouer à Yugioh avec lui fallait pas déconner non plus. Bon tout ça, ça a amené à un truc extrêmement casse couille à regarder m'enfin bon, au final le gosse avait gagné... évidemment sinon il allait juste se faire violer dans la prochaine ruelle sombre qu'il allait traverser... ou passer à côté j'sais pas et je m'en fous, le shota c'est pas ma came. Blablabla tout ça moi j'étais sortit hein, j'attendais le gosse, j'avais toujours une question à lui poser moi au final, vu que le regarder faire son bordel ça m'avait pas aider une seule seconde... putain je crois que c'tait là où j'avais sérieusement penser à aller voir le psy si y'en avait un. 'tain j'étais tombé tellement bas que même Satan y devait s'foute de la ma gueule.

J'avais pas attendu longtemps avec mon costard de richarde d'enculé là, j'étais là les bras croisés... d'ailleurs j'ai dis que j'avais attaché mes cheveux en queue de cheval basse ou pas ? Bah dans le doute c'est dit hein. En plus, je pouvais pas me faire chier y'avait les gardes qui pionçaient pour m'occuper le champs visuel donc bon... ok j'ai quand même réussit à me faire chier pendant les cinq minutes où j'avais attendu, je sais c'est chaud mais j'y pouvais rien. 'fin bref, avec tout ça, le gosse était revenu, il était tout content comme un... bah un gosse quoi. C'est limite si y'avait pas la chanson là... bon j'ai oublié son nom donc on va dire que vous savez de quoi je cause. Du coup, je l'avais « interpellé » bon c'est pas vraiment le mot vu qu'en fait... z'allez piger.

"Qu'est-ce que t'as ressentis... qu'est-ce ça t'as apporté ?"

Parce que oui, bibi elle pigeait toujours rien... et elle était trop conne pour comprendre que la réponse des autres bah CA VA PAS TE SATISFAIRE PARCE QUE C'EST UN P'TIT PEU LEUR AVIS PERSONNEL TA MÈRE ! OUI JE M'ÉNERVE PARCE QUE J'ARRIVE À M'AUTO CASSER LES COUILLES DEPUIS LE PASSÉ ! …J'aime pas ce moment de ma vie bordel... bon... j'avais pas non plus oublier son p'tit tour de passe passe là, c'tait pas un gosse ordinaire le mini tsukitard', du coup bah je m'étais demandé si il avait pas jouer aussi le coup du « OH je me suis perdu, je suis trop con kyaaa yamete kimochi RAPE SAMA ! », si oui bah... il f'sait tièp parce qu'y s'sentait obligé de jouer la comédie pour avoir des potes et si non... bah y f'sait tièp parce qu'il avai un sens de l'orientation de merde et qu'il allait sûrement jamais trouver l'académie... et j'avais eu l'idée de le laisser en plan pour rentrer à ma piaule histoire qu'il se démerder un peu mais bon j'avais pas fini de lui causer.

"J'suppose que tu veux rentrer à Tsuki maintenant ?"

Question legit, juré... j'allais pas le troller si y m'répondait oui, sur la vie de mes darons !
J'peux retourner à mon concert maintenant ? Nan parce qu'apprendre aux jeunes qu'entretenir la pelouse et gober du mât c'est pas tromper ça va pas s'faire comme ça hein.


J'me fais chier au point de foutre de la musique dans ma signature:



Cassez pas les couilles j'cause en #990000
avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « I want to play ! » [RP Libre pour 2 personnes max.]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum