il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Johann Muninn le Jeu 16 Fév 2017, 19:04

Rappel du premier message :

Pour résumé, je m’apprêtais a quitté l’académie mais Luxia et Yumiko ont tenté de m’en empêché, jusqu’à ce que Luxia face à nouveau une de ses crise et que je me trouvai obligé de la ramener à l’infirmerie. Entre temps Yumiko m’avais fait savoir que Yasushi ne jouait pas les fantômes qu’avec moi … du coup je lui ai promis de le retrouver et de le ramené. Et j’avais déjà une petite idée de comment le retrouver … le ramené ça … c’est une autre histoire … mais j’improviserais le moment venus. Au talent comme on dit ! cela m’as plutôt bien réussis jusqu’à présent

Après avoir emmené Luxia a l’infirmerie, je récupérais les affaires que m’avais gentiment ramener Yumiko avant de la remercié et la quitter pour les déposer dans ma chambre.

Une fois fait je regagnais à nouveau l’arrêt de bus pour aller en ville, au bar de Berth. Je connaissais le chemin puisque j’y suis déjà allé deux fois. La première c’était Yasushi qui m’avait guidé. La seconde c’était pour qu’elle puisse parler avec ce dernier pour prendre de ces nouvelles alors qu’il était en voyage avec Archie .

Je retrouvais donc l’établissement sans difficulté et traversa la porte d’entrée. Je reconnus la vieille femme s’attelant a exercé son métier. La question qui se pose est. Est-ce que elle me reconnaitras.. bof je ne fais pas que soucis à ce sujet elle m’a démontré qu’elle possède une très bonne intuitions. Je m’approchais donc du bar pour y prendre place, attendant que la patronne passe à proximité pour la salué.

_ Bonjour Berth .


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Johann Muninn le Dim 26 Fév 2017, 10:53

En pénétrant dans la salle je pouvais entendre beaucoup d’agitation et de bruit autour de mois. Du bruit d’un objet se brisant contre le sol, le frottement d’une chaise frottant par terre, et quelqu’un se relever.

Je pouvais entendre Archie s’adressé a nous.

- Yasu, Noa?! Que s'est-il passé, bon Dieu?

Je le sentis poser sa main sur mon épaule et me « bousculer » ou me faire faire je ne sais quoi … il n’en fallu pas plus que l’agitation autour de moi pour faire sortir quatre tentacules dans mon dos, pointant d’’un aire menaçant sur le médecin ….. Au même moment une sonnerie se fit entendre dans la salle, le portable de l’infirmier resté sur le bureau. L’une des tentacules passa a grande vitesse entre le tête des deux personne m’entourant, fonçait sur l’objet bruyant pour le transpercer et le cloué au bureau faisant cesser la musique.

Je ne comprenais pas ce qui se passait, tout mon corps tremblait à cause de la journée extrêmement mouvementé et stressante que j’ai passé. Je jettait un ragard a la fois effrayer et baingr d’incompréhension vers les deux hommes, ou du moins dans leur direction que je pouvais bizarrement connaitre sans réellement savoir comment, pourtant j’étais totalement aveugle e qui n’arrangeais en rien mon état ….. D’une voix tremblante laissant deviner mes terreur.

_ Qu …. Qu’est ce qui m’arrive ?


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Invité le Dim 26 Fév 2017, 23:45



Il est plus que temps qu'on parle

A peine eue-je ouvert la porte de l’infirmerie que je découvris Archie, assit à son bureau, lever la tête pour nous regarder. Enfin… cela ne dura que quelques secondes puisqu’il se leva brusquement, cassant (encore une fois !) une tasse avant de se précipiter vers nous. Doucement, je caresser le dos de la main de Noa à l’aide de mon pouce pour le rassurer, malheureusement, il semblait que mon père de cœur soit trop paniqué pour que ce soit réellement efficace :

- Yasu, Noa ?! Que s'est-il passé, bon Dieu ?

Nous ne lui répondîmes pas. Mon… ami, si je pouvais toujours le nommer comme ça, était amené avec plus de fermeté qu’il n’aurait dû y en avoir à cause de sa cécité sur un lit alors que je ne voulais tout simplement rien dire. J’aurais fait que paniqué le médecin plus encore, surtout avec ce que nous venions de vivre. Ce n’était pas le moment, qu’il me regarde avec des yeux interrogateurs ou non. De toute façon, tout cela suffit pour que Noa se sente certainement menacé puisqu’il fit sortir ses mêmes fils/rubans noir qui allèrent menacer Archie et même détruire un téléphone qui sonna quelques secondes après. Mais, pour moi, ce n’était pas le plus inquiétant : le Rubis était totalement paniqué et perdu :

_ Qu …. Qu’est ce qui m’arrive ?

- Calme toi, Noa. Je vais venir vers toi doucement, OK ?

Comme je lui avais dit en douceur, sans montrer une quelconque colère, frustration ou autre sentiment négatif qui n’aurait fait qu’aggraver la situation déjà pas mal critique, je m’avançais doucement, sans faire de bruit sourd ou soudain. J’évitai même de tousser à mi-chemin pour plus de sécurité. Puis, lorsque je fus à ses côtés, je mis une main sur son épaule en tentant d’être le moins furtif possible puis je le pris dans mes bras en lui caressant les cheveux. Tout en faisant cela, sans penser à Archie qui nous regardait, je murmurai :

- Tout va bien. On est à l’infirmerie et rien ne pourra t’attaquer. Je suis là…

Après coup, je me mis à rougir en pensant que mon père de cœur devait nous regarder, mais je ne bougeai pas tant que Noa ne se serait pas calmé et eut fait disparaître ces fils noirs. Il allait falloir que j’explique à l’infirmier l’importance de la retenue… quoi que je sois certain qu’il ne le faisait pas exprès.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Johann Muninn le Lun 27 Fév 2017, 21:11

- Calme-toi, Noa. Je vais venir vers toi doucement, OK ?

Telle furent les premier mots que j’entendais. C’était ceux de Yasushi qui les avait prononcer d’un calme Olympiens. J’entendis des pats s’approcher lentement tandis que mes tentacules ondulaient, fouettant l’air. Puis je sentis des gestes d’une grande douceur m’atteindre. Yasushi m’avais posé la main sur mon épaule, pour ensuite passer son autre main dans mes cheveux et au finale m'enlacer dans ses bras . A ce moment-là mes tentacules se figèrent.

- Tout va bien. On est à l’infirmerie et rien ne pourra t’attaquer. Je suis là…

Je le prix à mon tour dans mes bras pour le serrer contre moi tandis que mes tentacules tombèrent au sol comme inanimé et disparaissait petit. Le sortit à nouveau si proche de moi me faisait du bien.  Tandis que mon cœur s’emballait je me décrispais petit à petit. Toutefois quelque chose me disait que ça ne durerais pas, qu’il voudrait à nouveau repartir et me laisser tout seul. Cette pensés me déchirait le cœur tandis qu’en moi la terreur de ne pas comprendre ce qui m’arrivait mêler à l’incompréhension laissais place à la tristesse et la peur de le perdre à nouveau.  Sans doute à cause de toute ses émotions mélangé au stress et au mal-être accumulé ses derniers jours je sentis des larmes coulé sur mes joues tandis que je m’agrippais au T-shirt dans le dos de celui que j’aime.

_ Mais pour combien de tem… ? ….

Ma voix se brisait sur les dernières syllabes

hrp:
Je vous propose qu'on oublis l'ordre et qu'on réponde comme on le sens et surtout comme vous pouvez


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Invité le Mar 28 Fév 2017, 00:58



Il est plus que temps qu'on parle

Tandis que je le serrais contre moi en espérant être le plus réconfortant possible, je sentis Noa m’entourer de ses bras. Ayant fermé les yeux, je ne vis pas quel effet cela avait sur les tentacules qui m’avaient fouetté à plusieurs reprises quand je m’étais approché, me laissant des marques sur le visage, les bras et les jambes, déchirant mes vêtements au passage. Au pire, je me moquais pas mal de ce genre de détail matériel, préférant nettement remarquer le Rubis se détendre doucement dans mes bras. Cela n’empêcha pas qu’il attrapa mon tee-shirt dans mon dos, comme pour m’empêcher de partir en demandant d’une voix qui se brisa sur la fin :

_ Mais pour combien de temps… ? …

« Combien de temps ? » … S’il y avait bien une question à laquelle je ne pouvais pas répondre tout de suite, c’était bien celle-là. Je savais ce qu’était que vivre dans la peur. C’était quelque chose qui me poursuivait sans cesse depuis des mois si ce n’était des années. Cette émotion négative était même accrue par les dernières informations que j’avais apprises sur moi et le fait que la mort me poursuivait partout. Autant il ne voulait pas me perdre, autant je ne pouvais pas mettre sa vie en péril. Je voulais lui poser la question, connaître cette question qui me faisait trembler. Néanmoins, sachant qu’Archie n’était pas loin, je n’osais pas me le permettre. Puis… prendrait-il en compte mes sentiments ?
Sentant mon vêtement se mouiller au niveau de mon épaule et ses épaules trembler, je compris qu’il pleurait. Je ne pouvais pas faire de promesse à la légère. Moi aussi j’avais de pleurer, de m’effondrer, mais je tenais bon pour lui. Il avait besoin de moi. Je voyais de plus en plus que je devais le protéger. C’était devenu mon devoir dès lors que j’avais décidé de calmer sa terreur. Alors, avec l’espoir que ma propre terreur serait bien cachée derrière la douceur et la tendresse que j’éprouvais pour lui, je lui répondis :

- Tant que tu auras peur, je serais là. Je serais l’épaule pour te soutenir, l’oreille pour t’écouter et les bras pour te consoler… entre autres. Je ne partirais pas tant que tu auras besoin de moi.

En prononçant ses paroles, je ne voyais pas à quoi je m’engageais dans sa totalité. Pour autant, je n’étais pas prêt à briser cette promesse. Je tenais trop à lui pour ça. Puis, même si ce n’était pas lui, je n’étais pas du genre à briser une promesse.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Johann Muninn le Mar 28 Fév 2017, 21:29

- Tant que tu auras peur, je serais là. Je serais l’épaule pour te soutenir, l’oreille pour t’écouter et les bras pour te consoler… entre autres. Je ne partirais pas tant que tu auras besoin de moi.

En entendant ce ne pouvais faire cesser mes larmes. J’étais touché par ses mots. Il en y en avait d’ailleurs que j’avais envie de lui dire depuis bien longtemps déjà. Mais ses paroles … j’avais l’impression qu’il sous entendais son attention de partir dès qu’il estimera que je n’aurais pas besoin de lui. Malheureusement j’ai l’impression qu’il ne comprenait pas. Je ne veux pas le voir me quitté Je ne veux pas être abandonné de nouveau. De toute ma vie c’est la première fois que je ressentais ça et je voulais le partager avec lui. Je m’approchais de son oreilles afin de les lui murmuré de façon à ce que Archie n’entende rien. (Quoique au vue de la situation il doit commencer à ce douter que quelque chose je pense mais bon juste au cas où)

_ Je t’aime. Je ne veux pas vivre sans toi.

Suite ça je reposais ma tête sur son épaule et me blottit contre l’élus de mon cœur tandis qu’en moi le tourbillon de mes émotions ce calmait petit à petit. Rien qu’en le lui ayant dit je me sentais en partit soulagé. C’est comme si je lui avais confié un secret qui me pesait depuis trop longtemps.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Invité le Jeu 23 Mar 2017, 18:33




Il est plus que temps qu'on parle



Archie sursauta en entendant son téléphone sonner! Bon sang, ce n'était pas le moment! Et Noa qui était déjà appeuré et tourmenté n'en était pas plus rassuré. Cependant, il y eu une réaction à la quelle Archie ne s'attendait pas du tout. Une sorte de ruban fonça sur l'appareil, passant de très près à côté de la tête ronde de l'infirmier, transperçant le portable.

- ...N-Noa!?, souffla le professeur, se sentant pour la première fois vraiment effrayé par un pouvoir.

Il dut prendre une bonne inspiration... Comment était-ce possible? Noa n'avait pas de telles capacités... Ou alors avait-il changé à cause de ce qui était arrivé au Japon?

Heureusement que Yasushi fut là pour rassurer Noa. Archie commença même à se sentir de trop, quittant la pièce pour les laisser seuls. Il prenait peut-être un risque, mais il faisait confiance à son fils pour calmer son ami. Ils allaient sûrement le chercher s'il avaient besoin de quoi que ce soit.

Mais ce changement de pouvoir...

- ...Tout bonnement fascinant..., murmura Archie pour lui-même, tout en étant adossé contre le mur extérieur de l'infirmerie.


(c)Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Invité le Ven 24 Mar 2017, 14:40



Il est plus que temps qu'on parle

Malgré mes mots que j’avais voulus rassurants, Noa ne cessa de pleurer. C’est pourquoi je continuai à le serrer contre moi, enfermant mes émotions trop fortes. Je voulais qu’il se sente en sécurité, qu’il n’ait plus peur et que sa cécité ne l’empêche pas de vivre comme avant. Ma présence ne devait pas être un frein à cela… Pourtant, il me semblait qu’il y avait autre chose. Le départ de Archie qui nous laissa seuls fut d’ailleurs une preuve accablante de cela. Pourquoi étais-je le seul à ne pas comprendre ce qu’il se passait ? Pourquoi ne pouvais-je pas donner un nom aux signes qu’on semblait m’envoyer ?
Calmement et sans vraiment réagir, je laissai mon ami se mouvoir de sorte qu’il puisse atteindre mon oreille. Là, il me murmura de sorte que je sois le seul à l’entendre :

_ Je t’aime. Je ne veux pas vivre sans toi.

Son front alla ensuite se caler sur mon épaule alors qu’une surprise proche du choc se peignit sur mon visage. Je ne parvenais pas vraiment à y croire. Cela faisait si longtemps que je n’avais pas entendu ces mots sans qu’ils me soient destinés. Et avec une telle sincérité… J’étais sur le cul ! Tant et si bien que j’éprouvais des difficultés à rester un soutien efficace. Ces sentiments étaient si forts et si concordants avec ce qu’il s’était passé depuis qu’il m’avait embrassé dans mon esprit. Je ne pouvais pas dire que cela me laissait indifférent : cela aurait été totalement faux ! Malheureusement je ne savais pas déchiffrer mes propres sentiments. Lui donner une réponse maintenant aurait été prématuré mais, d’un autre côté, je voulais y croire. Une peur cependant était constante et prédominante : il me disait vouloir vivre avec moi mais est-ce que cela pouvait changer ? Devais-je me préparer à un nouvel abandon ? Je ne voulais plus ressentir la déchirure qui résultait de ce genre de situation. C’était beaucoup trop douloureux.

Incapable de lui répondre, je restai ainsi quelques minutes avant de le mener avec beaucoup de douceur vers un lit. S’il le fallait, je lui expliquais ce que je faisais en cachant mon malaise. Puis, quand il fut installé, je gardai une main sur son épaule pour lui demander :

- Avant toute chose, il faut te soigner. Penses-tu pouvoir rester seul le temps que je vais chercher Archie ? Je ne serais pas long ?

Je m’en voulais de le laisser ainsi sans pouvoir lui dire si je l’aimais ou non. Malheureusement, je ne pouvais pas le faire de cette façon. J’avais peur d’aller trop vite, de me tromper, de le blesser. Je ne pouvais pas faire ce genre de chose à la légère… Même si cela pouvait n’être qu’une excuse pour me protéger et/ou me permettre de quitter l’académie pour retourner là où il m’avait trouvé.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Johann Muninn le Mar 28 Mar 2017, 15:46

Yasushi n’avait pas répondu à ma déclaration. Pire encore je l’avais senti ce crispé. Me serais-je trompé ? Mes sentiments n’étaient pas réciproques finalement ? Est-ce que j’aurais gâché cette amitié si particulière qui nous unissait en prononçant de tels mots. A cette pensé je sentis comme une boule au ventre. Je n’aurais pas dû dire ça, j’aurais dû y garder pour moi comme d’habitude. Quoiqu’il en soit je sentis le rubis m’inviteer a bouger, jusqu’à finalement me faire m’assoir. Par le biais de mes autres sens je pouvais comprendre qu’il s’agit en fait de l’un des lits.


_ Avant toute chose, il faut te soigner. Penses-tu pouvoir rester seul le temps que je vais chercher Archie ? Je ne serais pas long ?

Il avait détourné la question … ou essayé de gagner du temps … je n’avais pas envie de m’amusé a lui tiré les vers du nez, il n’avait pas envie de me répondre et bien soit, j’acceptais son silence comme une réponse, une sorte de refus. Bien qu’ayant du mal a digéré la chose je lui répondit simplement


_D’accord …


Maintenant qu’il le disait, je n’avais pas remarqué le départ du médecin. Une fois installer sur le lit et que mon ami était aller le chercher, je patientais le regard diriger vers le sol, essuyant les larmes qui avaient imbibé mes yeux ainsi que mes joue avec ma manche. C’est d’ailleurs comme ça que j’avais remarqué que mes vêtement c’étaient imprégné de l’odeur nauséabonde des égouts.


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Invité le Sam 01 Avr 2017, 00:45




Il est plus que temps qu'on parle



L'infirmier ne revint que lorsque son protégé vint le chercher. Noa semblait déjà plus calme, mais il semblait avoir pleuré... Rien de plus normal considérant sa condition actuelle.

- Je suis là Noa, ne craint rien, je vais juste examiner tes yeux, demanda-t-il avec douceur avant de s'asseoir face à lui.

La dernière chose qu'il voulait était de faire peur à nouveau à son patient. Après que celui-ci eu exprimé son concentement, Archie releva légèrement son menton pour le regarder dans les yeux et pouvoir l'osculter avec une petite lampe.

- Mmm... L'opacité de tes yeux pourraient presque rappeller des cataractes, mais ce n'est pas le cas...

Évidemment que ce ne serait pas comme traiter quelconque maladie régulières... Si c'était dut à son nouveau pouvoir, Archie serait impuissant face à cela. La meilleure chose à faire était de fournir de quoi garder ses yeux hydratés et des bandages pour les protéger des rayons du soleil.

- Je crois que cela reviendra, lui dit Archie, posant sa main sur l'épaule de Noa.

Dans le cas contraire, il était prêt à l'opérer pour lui redonner la vue, il ferait tout pour que Noa retrouve ses facultés! Par contre, un autre sujet lui vint en tête... Il fallait vraiment qu'il parle à Yasushi.

- Restes ici pour te reposer Noa, tu en as grandement besoin. Je vais mettre le rideau pour te donner un peu d'intimité, dit-il à son patient avant de se tourner vers Yasushi.

Il lui lança un regard grave, faisant un signe de tête pour indiquer son bureau.

- On doit parler.


(c)Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Invité le Dim 02 Avr 2017, 21:08



Il est plus que temps qu'on parle




Suite à tout cela, vous pouvez suivre la suite de Noa iciet la mienne avec Archie ici.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: il est plus que temps qu'on parle (pv Yasushi)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum