Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Antoine Lucret le Mar 14 Fév 2017, 10:46

La tête collée contre la vitre d'un bus, les yeux fermés, un jeune homme d'outre manche était arrivé en Cornouailles. Le bruit des roues, des autres passagers, de la ville ne semblaient pas l'atteindre. Le chamaillement de deux gamins juste derrière lui n'empêchait pas son sommeil profond de continuer à le bercer depuis qu'il a embarqué dans le véhicule. Il avait mit ses fameux habits blancs et noirs, qui l'avait fait connaître dans son village de l'Isère natal. Une valise à ses côtés qu'il tenait mollement de sa main droite au niveau de la poignée. Un pendentif attaché à son cou qui dansait au rythme des coups de freins du chauffeur.

Il se réveilla au bon moment. Prenant ses affaires à deux mains, ses pieds eux descendirent du bus et découvrir la terre ferme du sud-ouest de l'Angleterre. Ses yeux la découvraient aussi, sans grande émotion. Le trajet continua pour lui, à travers la ville, à la recherche de l'Académie dont on lui avait parlé. Il essayait de porter attention au décor, de le découvrir : il n'y arrivait pas. Comme si, du moins c'est ce qu'il ressentait, sa tête était enfermée dans quelque chose,  comme si son esprit répétait en boucle le même fonctionnement. "Piégé", qu'il disait aux gens de son village qui ne comprenait pas son état de mélancolie immuable. Les anglais n'étaient pas bien différents d'eux, le garçon subissait constamment les regards sur son triste visage. L'habitude fit qu'il s'en fichait, préférant répéter des vers de sa propre création. "Promenons nous dans ce mélange de haies vertes et de chemins caillouteux, prenant des directions étranges dont l'ordre et la continuité importe peu" qu'il pensait. Cet enchaînement de mots à rimes emplissait son esprit si bien qu'il ne fonctionnait plus qu'avec ça, à part peut-être avec le fait de marcher. Sinon, il s'écroulerait au sol en récitant ses phrases.

Et cela continuait, "Traînons nos mains sur les parois de plantes avec égratignures, avec blessures, sans attention, courons au milieu des voies enivrantes, avec chutes, sans lutte, sans passion" remplaçait ce qui tournait en boucle pour une bonne centaine de fois et tourna de même une centaine de fois à nouveau. Il y avait-il un rapport avec l'atmosphère de la ville, on peut le croire, avec le cerveau, on peut le croire aussi, de toute manière lui n'y réfléchissait pas. Se contentant d'avancer là où il devait avancer avec ces paroles comme une prière que l'on fait à un dieu. "Errons dans cette vaste étendue végétale qui créer ce vaste labyrinthe, s'étendant en formant un vaste ovale où auront été laissées nos empruntes". Même si celui là fut moins morose, l'expression que ce soit dans sa tête ou sur sa tête l'était beaucoup plus.

Et c'est comme ça qu'il arriva à l'Académie. L'air dans ses pensées, bagages à la main, objet étrange au cou. S'il avait réussit à se sortir du complexe urbain grâces aux indications, maintenant il ne savait quoi faire. Il avait envie d'aller s'asseoir quelque part et d'attendre. Attendre quoi, il n'en savait rien, il allait juste attendre. Attendre quelqu'un peut-être. Alors lorsqu'il fut bien au milieu du Hall d'entrée, il partit vers un coin où il s'assit et ne fit plus rien. On aurait dit qu'il voulait s'installer ici, tellement il avait l'air de n'avoir aucun but dans sa démarche.


Couleur de dialogue : #0F056B



Emblèmes:

Thèmes:
avatar
Antoine Lucret

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Mr. Kabuto le Mar 14 Fév 2017, 12:12

Un labyrinthe tout simplement


Koji le génie... Comment ça vous me croyez pas? Mais puisque je vous le dis! Nan, réellement, cette fois-ci j'ai vraiment fait une connerie. Enfin... Pas plus grosse que d'habitude, mais celle de trop, disons juste. Enfin bref j'ai encore oublié de me lever pour aller bosser à l'animalerie, et étant donné qu'il ne m'est pas arrivé ne serai-ce qu'une seule fois d'arriver à l'heure... Je sens que cette fois-ci je vais la sentir passer. C'est donc dans la précipitation que je me vêtis d'un simple sweat bordeaux et d'un jean sous le regard moqueur de Ryo, qui bien sûr a préféré attendre que je réalise mon erreur par moi-même plutôt que de me prévenir! Tsss... À quoi ça sert d'avoir un frère si il ne vous aide même pas?

"-Je te retourne la question, pourquoi j'ai besoin de toi?
-Bon... Ok, tu marques un point."


En plus j'ai besoin de lui comme il est mon "pouvoir". Mais ça je ne l'admettrai pas. JAMAIS VOUS M'ENTENDEZ? Non mais... Je suis trop fier pour ça! Je sors de mon dortoir dans la précipitation et dévale les escaliers menant à la maison rubis à toute vitesse. J'arrive vers le hall, slalomant entre les gens en direction de la grande porte. Ryo ricane depuis tout à l'heure, je ne sais vraiment pas ce qui lui prend. Même si je sais qu'il aime se moquer de moi, il le fait rarement de la sorte. Mais je n'y prête que très peu attention, absorbé par mon trajet et stressé par mon retard. J'y arrive enfin. La porte est à quelques mètres. Elle est là, enfiiiiiiiiiiiiiiiiin!!!

"-Koji, tu sais que l'animalerie est fermée aujourd'hui?"

Je m'arrête net. Ah... Je consulte mon calendrier mental. Ah ouais, je travaille pas aujourd'hui. Donc... J'ai fait tout ça pour rien. Et Ryo a attendu le dernier moment pour me le dire! Tsss... Ca, il me le paiera un jour.

"-Tu sais combien de fois tu m'as dit ça sans jamais le faire?
-Mais fous moi la paix un peu!!!
-Hahaha!!!"


Et il continue de se foutre de moi. Un peu dépité sur le moment, et me demandant ce que je pourrais bien faire à la place, je pars m'installer sur un fauteuil non loin de là. Il y a aussi un gars au même endroit, que je n'ai jamais vu. Et comme il y a encore de nombreuses personnes que je ne connais pas, comme je suis plutôt nouveau, je décide de lancer la conversation. Ca me changera un peu les idées de ce frère-fantôme-possiblement-démoniaque-qui-revient-tout-droit-des-enfers.

"-Salut! Ca va? Moi c'est Koji! Tu es nouveau?"



#0088FF

avatar
Mr. Kabuto

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Asura le Mar 14 Fév 2017, 16:50

Et voilà, un jour de plus au sein de l'académie. Les journées sont de plus en plus monotones, je vais en cours, je dors et je mange puis je révise et je bouquine. Voilà à quoi se résumaient mes journées, j'en avais un peu marre mais bon ! Ce n'est pas comme si j'avais le choix. C'était un rythme plus ou moins imposé puis au moins je n'avais pas vraiment le temps de m'ennuyer.

Sauf en cours, bah oui Parce que certains profs sont vraiment soporifiques ici... un peu de dynamisme ne ferait pas de mal à certains c'est sur! Genre là, je sortais de cours j'avais juste une envie, m'allonger et dormir un peu. Le cours avait vraiment été ennuyeux et inintéressant donc forcément j'avais piqué du nez à plusieurs reprises. Difficile de prendre des notes quand on s'endort à moitié, moi qui suis une élève attentive habituellement, là j'avais vraiment eu un gros gros coup de barre. Va savoir pourquoi tiens.

À mon avis il était temps pour moi de faire une petite pause, histoire de m'aérer un peu l'esprit et de me réveiller un peu bien sûr ! Une petite marche me fera du bien, voir un peu de monde aussi et peut être manger un bout pendant que j'y suis, parce qu'en vrai ça creuse les cours.

Où pourrais-je bien aller... en vrai je sais pas vraiment. Je laisse mes jambes aller là où elles le souhaitent, je déambule dans les couloirs puis je fini par me retrouver dans le hall. Il y avait quelques élèves qui traînaient par-ci par-là mais rien de bien impressionnant. Ah si juste une espèce d'homme fusée qui faisait des zigzags entre les élèves avant de se stopper net et de prendre un air un peu accablé. Bah dis donc ca c'était du gros changement d'attitude ! Être plein d'énergie puis d'un coup pouf plus rien et aller s'asseoir dans un coin.

D'ailleurs il s'était assit à côté d'un mec qui avait l'air encore plus déprimé que lui, il avait des bagages et semblait un peu perdu ou pensif je ne sais pas trop. Surement un nouveau un peu perdu.
Je me rapprochais des deux "dépités" qui avaient l'air d'avoir deja engagé une conversation, j'avais pu entendre une petite partie du genre "...Koji, tu es nouveau ?" Oui donc ils ne se connaissaient pas, donc ca va je risque pas trop de passer pour une intruse.

Je m'arrêtais en face d'eux tout en laissant une petite distance de sécurité, je levais la main afin de leur dire bonjour en souriant gentiment.

"Bonjour à vous deux, c'est le coin des déprimés ici? Ne le prenez pas mal, vous avez l'air un peu dépités tous les deux. Surtout toi, tu es nouveau j'imagine."

Je me penchais vers le plus déprimé des deux avant de me redresser et sourire joyeusement.

"Enchantée en tout cas je m'appelle Asura, ravie de faire votre connaissance."

J'étais toujours aussi délicate et agréable dans ma façon d'aborder les gens à ce que je vois. Il fallait toujours que je fasse une petite remarque pas bien méchante en  soi, mais bon... Je n'étais pas douée pour trouver des sujets de conversation donc faut pas m'en vouloir!


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Antoine Lucret le Mar 14 Fév 2017, 21:02

Quelque chose mit fin à son attente : une voix masculine sembla s'installer près de lui de façon amicale.

<< Salut ! Ca va ? Moi c'est Koji ! Tu es nouveau ? >>

Ses vers qu'il répétait machinalement l'empêchait presque de répondre. C'est bien ce qu'il finit par faire, malgré un petit morceau de vers au début, salut, oui je suis nouveau, je m'appelle Antoine. Puis il retourna à son récital en essayant tout de même de penser à cet homme, d'essayer de penser à lui parler. En France on disait souvent qu'il était malpoli, à tort et à raison à la fois, en effet souvent il lui arrivait de ne pas répondre aux gens et cela même si il voulait bien, dans le fond. Dehors il pourrait paraître indifférent ou insensible, ironiquement le contraire est bien plus fort en lui. Seulement, la passion le parasite, elle fait qu'il se tourne avec bien du mal vers l'extérieur. Et cela, il en avait conscience, et cela, il essayait d'y lutter.

<< Bonjour à vous deux, c'est le coin des déprimés ici ? Ne le prenez pas mal, vous avez l'air un peu dépités tous les deux. Surtout toi, tu es nouveau j'imagine. >>

Une voix féminine maintenant venait prendre un court instant place dans sa tête. Ce fut presque comme si un sourire se dessinait sur son visage, conscient comme toujours de l'image qu'il donne aux autres, un oui rapide sortit de sa bouche et il tenta de donner l'impression qu'il ne s'en fichait pas d'eux.

<< Errons d... Euh je ne connais pas les lieux, vous pouvez m'expliquer un peu comment c'est ici ? >>

Ce fut comme si un gros effort avait été fait, il avait réussit à dire une phrase longue. Est ce que cela était dû à l'angoisse d'un nouveau milieu ou était-ce son état normal, lui n'en savait rien alors que ses "interlocuteurs" devait se questionner là dessus. Alors il fit un blanc dans sa tête, il tenta d'oublier la poésie, il tenta d'oublier ce à quoi il pensait depuis des heures. Il se dit que dans cette situation, il valait mieux regarder les gens. Alors il les regarda et découvrit à quoi ils ressemblaient. Alors il voulut presque s'excuser de les avoir comme ignorer, comme si ils n'étaient que des voix dans son esprit. Alors il voulut afficher un sourire, comme pour atténuer sa morosité.


Couleur de dialogue : #0F056B



Emblèmes:

Thèmes:
avatar
Antoine Lucret

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Mr. Kabuto le Mar 14 Fév 2017, 23:48

Un labyrinthe tout simplement


Le petit me réponds, malgré un début de phrase visiblement compliqué, que son nom est Antoine, et qu'en effet, il est nouveau. Très bien! Il a pas l'air bien méchant. Et même derrière ses petit airs rêveurs, je sens que je vais bien l'aimer. Et là, y'a tout les gens qui vont se dire "Ouais mais Koji on a tout le temps l'impression qu'il déteste tout le monde sur le moment puis après il dit qu'il aime bien ou alors l'inverse alors on sait jamais" MAIS CHUT! Toi tu ne sais rien! C'est vrai qu'en règle générale, j'aime bien à peu près tout le monde. Sauf l'autre singée possiblement pyromane là. Elle j'l'aime pas. Bref tout ça pour dire que lui, il m'a fait une bonne impression. Une autre fille arrive ensuite, et s'adresse à nous, souriante et joyeuse;

"-Bonjour à vous deux, c'est le coin des déprimés ici? Ne le prenez pas mal, vous avez l'air un peu dépités tous les deux. Surtout toi, tu es nouveau j'imagine."

Je jette un œil en sa direction, et lui répond sur le coup d'un ton assez neutre;

"-Je suis pas déprimé, juste un peu dégoûté. Sinon salut!"

Elle aussi, elle a l'air plutôt gentille! Comme quoi y'a pas que des tarés dans cette école de fous! Bref, elle annonce;

"-Enchantée en tout cas je m'appelle Asura, ravie de faire votre connaissance."

Je retrouve bien vite le sourire. Après tout, je me suis levé pour rien, mais j'ai du temps libre à tuer! Ca ne peut être qu'une bonne chose! Le jeune garçon demande ensuite:

"-Errons d... Euh je ne connais pas les lieux, vous pouvez m'expliquer un peu comment c'est ici ?

-Bah écoute, c'est un grand bâtiment où on se paume tous un peu j'crois, où y'a trois maisons plus une pour les profs. Moi perso 'chuis Rubis. Tu as une idée de la tienne? Comme j'ai du temps à perdre j'pourrais te faire visiter s'tu veux."

OUHALALA KOJI LE PREMIER GENTIL RUBIS DE TOUT LES TEMPS. DANGEREUX, NE PAS S'APPROCHER.



#0088FF

avatar
Mr. Kabuto

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Asura le Mer 15 Fév 2017, 21:09

En vrai je m'étais carrément incrusté dans leur petit cercle de déprime la, enfin Si c'était vraiment de la déprime. On aurait surtout dit qu'ils étaient tout simplement blasés ou quelque chose dans le genre. En tout cas le nouveau il était vachement bizarre quand même. Il nous accordait vraiment très peu d'attention, comme Si nous n'étions pas la ou qu'il était tout simplement perdu dans ses pensées qu'il était dans son monde et que nous étions purement et simplement des voix.

En tout cas l'autre jeune homme qui avait tenté d'établir le contact avec lui en tout premier avait fini par répondre à me petite "boutade".

"-Je suis pas déprimé, juste un peu dégoûté. Sinon salut!"

Mouais les deux sont quand même très similaires non? On peut être tellement dégoûté qu'on fini par être déprimé au final non? Ce sont des choses qui peuvent arriver en général. Enfin moi je le voyais comme ça ! En tout cas il avait l'air quand même un peu plus vivant que l'autre extraterrestre qui était assit à côté de lui. Il m'avait sourit alors que l'autre il avait feint un sourire mais sans plus Ok aurait dit qu'il se forçait ou qu'il avait du mal à rester concentrer, l'un des deux en tout cas. Va savoir. Oh attendez ! Il essaye d'établir le contact dressons nos antennes !

<< Errons d... Euh je ne connais pas les lieux, vous pouvez m'expliquer un peu comment c'est ici ? >>

On sentait dans sa voix qu'il avait du faire un petit effort pour réussir à s'exprimer. Est ce que c'était de la timidité où il était simplement impressionné de se faire aborder comme ça part deux élèves de l'académie qui ne le connaissent même pas. J'imagine que ca peut être un peu déstabilisant mais pas à ce point quand même. C'était assez particulier en tout cas. Au moins il avait relevé la tête pour nous regarder, toujours en essayant de sourire. Bon malheureusement ca ne faisait pas très naturel de sourire comme ça, pour moi, ca de voyait clairement qu'il faisait des efforts considérables pour pouvoir s'adresser à nous. En attendant l'autre jeune homme avait fini par répondre à sa question.

"-Bah écoute, c'est un grand bâtiment où on se paume tous un peu j'crois, où y'a trois maisons plus une pour les profs. Moi perso 'chuis Rubis. Tu as une idée de la tienne? Comme j'ai du temps à perdre j'pourrais te faire visiter s'tu veux."

Je sais pas trop si il avait réellement répondu à sa question ou Si au contraire il l'avait embrouillé deux fois plus... Cependant il n'avait pas tord c'était assez facile de se perdre ici, surtout quand on vient d'arriver, j'en ai fait bien souvent l'expérience. Donc je peux comprendre qu'en arrivant ici il a du se sentir particulièrement perdu... je veux dire ce n'est pas comme si il y avait quelqu'un a l'entrée qui accueille chaque élève et leur explique ce qu'il doit faire. Oh ce serait une bonne idée cela dit.

"En ce qui me concerne je suis Émeraude. Sans vouloir te vexer, je ne pensais pas vraiment que les rubis savaient faire preuve d'hospitalité envers les nouveaux. Cependant j'approuve l'idée de te faire visiter les lieux et j'aimerai bien y participer d'ailleurs Si ca ne vous dérange pas. Plus on est de fous plus on rit. Puis tu verras il n'y a rien de compliqué on s'y habitue vite!"

Eh bah oui je continue de m'incruster comme d'habitude, mais une âme charitable comme moi ne peut pas s'empêcher de porter secours à un nouveau complètement pommé alors que moi même Je n'ai pas spécialement le sens de l'orientation. Quelle ironie.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Antoine Lucret le Jeu 16 Fév 2017, 20:34

Ses paroles et celles des deux personnes semblaient l'avoir déjà fait lâcher prise.

<< Bah écoute, c'est un grand bâtiment où on se paume tous un peu j'crois, où y'a trois maisons plus une pour les profs. Moi perso 'chuis Rubis. Tu as une idée de la tienne ? Comme j'ai du temps à perdre j'pourrais te faire visiter s'tu veux. >>

- En ce qui me concerne je suis Émeraude. Sans vouloir te vexer, je ne pensais pas vraiment que les rubis savaient faire preuve d'hospitalité envers les nouveaux. Cependant j'approuve l'idée de te faire visiter les lieux et j'aimerai bien y participer d'ailleurs. Si ça ne vous dérange pas. Plus on est de fous plus on rit. Puis tu verras il n'y a rien de compliqué on s'y habitue vite !

- Sur le papier je suis Saphir. Je... oui, j'veux bien. (il y eut un silence pendant quelques secondes, puis il essaya un sourire déjà mieux réussi que le précédent) Avec plaisir.

Il eut vite compris qu'il leur donnait un air morose, triste ou juste étrange, alors il essaya de changer comme il put son attitude envers eux. Ses vers qui l'obsédaient s'étaient ténus, malgré une présence toujours évidente. Le garçon se leva, prit la valise à la main et se montra comme prêt à les suivre. Il essaya de leur demander d'une façon plus ouverte mais toujours timide :

<< Je vais vous suivre... Euh, on commence par où ? >>

Son regard se porte sur ces deux personnes : elles avaient l'air gentille et lui leur réservait un comportement qu'elles ne méritaient sûrement pas. Il eut encore cette relative honte qui le possède depuis sa petite enfance, cette impression qu'il ignore un monde autour de lui sans grande importance alors que celui ci en a bien plus.


Couleur de dialogue : #0F056B



Emblèmes:

Thèmes:
avatar
Antoine Lucret

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Mr. Kabuto le Jeu 16 Fév 2017, 21:44

Un labyrinthe tout simplement


"-En ce qui me concerne je suis Émeraude. Sans vouloir te vexer, je ne pensais pas vraiment que les rubis savaient faire preuve d'hospitalité envers les nouveaux.

Je ris légèrement en entendant ce commentaire. Ouaip, on est pas tous des brutes sans façons. Quoique... Je crois pas vraiment avoir croisé de réelle brute ici depuis mon arrivée. Par contre moi j'ai toujours pas croisé d'émeraude qui soit pas un social butterfly...

"-Cependant j'approuve l'idée de te faire visiter les lieux et j'aimerai bien y participer d'ailleurs Si ca ne vous dérange pas. Plus on est de fous plus on rit. Puis tu verras il n'y a rien de compliqué on s'y habitue vite!"

Social butterfly, mais avec une mentalité que j'aime bien. Bon, on attend plus que la réponse du p'tit maintenant!

"-Sur le papier je suis Saphir. Je... oui, j'veux bien."

Hum... Pas que sur le papier je crois bien! Mais bon, moi j'rentre pas dans ces trucs de "vrais" ou "faux" saphirs, rubis ou émeraudes, je pense que ça veut un peu rien dire. Un petit blanc s'installe, pendant qu'il essaye tant bien que mal d'esquisser un sourire plus ou moins naturel.

"-Avec plaisir."

Y'a encore un peu de progrès à faire, mais ça va venir. Du moins j'espère pour lui, ça serait quand même con qu'il se retrouve en cours presque incapable de sortir de sa rêverie... Car je n'ai pas l'impression que ce soit vraiment un problème d'expression en sois. Il se lève, et annonce comme il le peut;

"-Je vais vous suivre... Euh, on commence par où ?"

Je me tourne vers la jeune fille dont nous ne connaissons toujours pas le nom l'air de lui demander si elle approuve ma proposition et dis;

"-Je pense qu'on pourrait commencer par t'accompagner à la maison Saphir histoire que tu ailles poser tes valises puis éventuellement faire un tour rapide du gros de l'académie, ça vous va?"



#0088FF

avatar
Mr. Kabuto

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Asura le Sam 18 Fév 2017, 11:34

Oui bon je sais c'était pas super sympa de se montrer aussi stéréotypée avec les gens simplement Parce qu'ils sont dans telle ou telle maison. Je veux dire chacun sa personnalité ce n'est pas parce qu'il est rubis que c'est forcément un idiot, une brute ou un bougre. En vrai le rubis il semblait pas du tout être comme ça, du moins dans sa gestuelle et tout le reste. Il avait l'air plutôt posé et cool bon après je ne le connais pas j'ai envie de dire, mais bon c'est la première impression qui compte.

<< Sur le papier je suis Saphir. Je... oui, j'veux bien. >>

Il a semblé avoir un petit freeze pendant quelques secondes avant de finir sa phrase, puis il se força à nouveau pour nous sourire. Ouah c'était si difficile pour lui de s'exprimer ? Je veux dire... j'ai beau être timide, surtout quand on m'aborde, je ne bug pas de cette façon quand il s'agit de parler. Peut-être que ce n'étais pas par rapport à sa timidité et qu'il avait un réel problème ? Ce serait dommage en tout cas surtout qu'il n'avait pas l'air bien méchant.

En tout cas il fini par se lever, pour montrer sa bonne volonté. Il prit sa valise avant de nous regarder un instant, il semblait toujours crispé mais prêt à faire un effort. Ce qui était pas mal encourageant.

<< Je vais vous suivre... Euh, on commence par où ? >>

On dirait qu'il se décoince un peu, Je lui souriais avec compassion puis je me retournais vers le Rubis, un instant les bras croisés dans le dos, attendant ses directives.

"Je pense qu'on pourrait commencer par t'accompagner à la maison Saphir histoire que tu ailles poser tes valises puis éventuellement faire un tour rapide du gros de l'académie, ça vous va?"

Je hochais la tête en souriant pour montrer que j'approuvais son idée. Dans tous les cas ca me semblait logique que nous devrions commencer par là histoire qu'il découvre son lieu de vie et peut être les personnes avec qui il va passer ses nuits et une petite partie de son temps si ce n'est pas plus.

"J'approuve ton idée, pour l'instant il serait mieux que tu déposes tes affaires et que tu découvres ta chambre. Comme ça tu auras au moins un point de repère. Puis tu ne vas pas faire le tour de l'académie avec nous en trimbalant tes affaires avec toi ce ne serait pas du tout pratique !"

Je souriais chaleureusement avant de me retourner, je j'étais un coup d'œil en direction du Rubis, l'air taquin.

"On y va cap'taine?"  


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un labyrinthe tout simplement [RP Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum