Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Dim 12 Fév 2017, 20:21

Rappel du premier message :



Des pas insistants derrière les miens...

Bien que majestueux, austère et intimidant, l'académie Tsuki s'était révélant accueillant et chaleureux. Un château visiblement de givre, abritant un cœur chaud et agréable. Il restait qu'aussi grand et magnifique était le lieu de vie de Toko, il avait des murs, une fin. Elle ne pouvait pas se vanter d'avoir tout vu, surtout que Tsuki regorgeait de mystère, autant dans le bâtiment lui-même que dans les gens y résidant. Ce jour là, cependant, Toko voulait laisser les intrigues du château derrière elle et voir le monde nouveau qui lui tendait les bras. Le paysage enneigé était à couper le souffle en cette matinée de Janvier. Vêtue de son ancien uniforme blanc et de son manteau noir léger, toujours peu adapté pour la saison en Angleterre, elle alla explorer cette ville. Le quartier touristique était vivant. Toko s'émerveillait devant la nature et la création des hommes. Les sourires des vendeurs, l'odeur du pain et des petits restaurants de chaque côté de la rue.

Il y avait même un musée. Un sourire aux lèvres, Toko regarda les horaires affichés à l'extérieur de l'endroit, prenant même un pamphlet pour la prochaine exposition. Elle n'était hélas que dans quelques mois. Il lui faudrait attendre... Le thème semblait porter sur la vie et la mort et fait part un artiste japonais catholique. C'était quelque chose qui pourrait intéressant. Et si Tsuki organisait une sortie de classe au musée? Souriant pour elle même avec un peu d'auto-dérision, la jeune femme se disait qu'elle rêvait en couleur.

La jeune femme rangea le pamphlet dans sa poche avant de tourner les talons. Elle se prit une tisane aux fruits pour emporter à l'un des restaurants avant de se diriger vers le chemin du retour. Cependant quelque chose avait changé. Elle ne ressentait plus cette insouciance ou cette jovialité en marchant. Derrière elle, elle entendait des pas qui étaient près... trop près d'elle. Peut-être était-ce une coïncidence, après tout elle ne connaissait personne en Angleterre.  Peut-être était-ce Lizzie? Elle avait déjà montré une certaine originalité, mais pas au point de vouloir lui faire peur. Alors que la jeune femme empruntait une rue plus isolée, étant la seule menant à bon port, elle accéléra le pas, espérant que ce n'était qu'une impression. Non, les pas accélérait aussi!

Avant qu'elle n'aie put commencer à courir, on agrippa par derrière. Le thé encore bouillant tomba, mais hélas lui brûlant sa jambe au lieu de celle de l'agresseur.

Elle voulait crier, mais le bras de l'inconnu lui couvrait la bouche. Elle avait beau se débattre, elle n'arrivait pas à se libérer. Était-ce vraiment la fin? Non... Elle ne pouvait pas mourir. Pas parce qu'elle ne le voulait pas, mais la cicatrice sur son corps était une preuve qu'elle n'était pas normale. Ce qu'elle craignait était surtout la réaction de son potentiel assassin s'il voyait que la poignarder ou autre était une manœuvre inutile. Il existait malheureusement des choses bien pires que la mort.

 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas


Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2017, 22:50



Des pas insistants derrière les miens...



Ils semblaient finalement d'accord, permettant à Toko de soupirer de soulagement.

- Très bien, mais je ne resterais pas.

À ces mots, elle baissa la tête tristement, soufflant ce mot qu'elle s'était répétée au moins une centaine de fois.

- ...Pourquoi...

Relevant la tête, elle écarquilla légèrement ses yeux en amande lorsqu'elle vit Caitlyn se faire ramasser par Yasushi comme si elle ne pesait rien. Bientôt ce fut le tour de Toko de se trouver logée sur l'épaule libre du jeune homme. Elle restait bouche bée sur le coup avant de sourire faiblement, comme si elle oubliait temporairement sa séquestration plus tôt. Serait-ce mal vu?

Une fois que les deux adolescentes furent déposée, elle se tourna Yasushi.

- Merci pour le transport.

Voulant à son tour détendre l'atmosphère, Caitlyn ajouta avant d'entrer dans l’ascenseur.

-Tu as de la chance Yasu, il est réparé cette fois!

Prenant la main de Yasushi, Toko suivit la jeune femme aux cheveux pastels à l'intérieur.

-Rassure-moi tu n'es pas allergique aux chats hein?

- Ah, non pas du tout, répondit-elle.

Ils patientèrent jusqu'à ce que la porte s'ouvre à l'étage voulu. Ce fut à ce moment que Toko réalisa qu'elle tenait toujours la main de Yasushi.

- Ah... Oups... Je commençait à trouver la chaleur agréable, souffla-t-elle en lâchant prise, tentant de blaguer pour faire passer la gêne.

Elle suivit la propriétaire des lieux dans l'appartement. Cette dernière avait fermé les volets et allumé les lumières. Les lieux semblaient beaucoup plus chaleureux que n'importe quel endroit où Toko avait résidé. Cela faisait aliénant en quelque part.

- Joli appartement, complimenta-t-elle en souriant.

Elle se tourna à nouveau vers Yasushi.

- Il faut soigner ça avant que ça s'infecte.




 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Ven 17 Fév 2017, 03:31



Des pas insistants derrière les miens...

Trop anxieux pour baisser ma garde ou même rire un peu au fait qu’elles tentaient de m’aider à me détendre. Malheureusement, il semblait qu’elles n’étaient pas conscientes du stress que je subissais. Certes, elles ne connaissaient pas mon histoire, mais il me semblait qu’il y avait des indices assez probants. Heureusement nous ne tardâmes pas à entrer dans le bâtiment. Le cinquième étage, si ma mémoire était assez intacte pour que je puisse m’en rappeler… Peu envieux de me retrouver coincé dans un espace confiné présentant des risques inconnus, je préférais prendre les escaliers. Je fus cependant retenu par une main chaleureuse et frêle entourant mes doigts. En regardant en cette direction, je vis que Toko était celle qui me retenait. Avait-elle peur que je parte ? Je ne comprenais pas à quoi elle pouvait penser, ni même pourquoi je la suivis malgré mes craintes. J’étais idiot certainement…

-Rassure-moi tu n'es pas allergique aux chats hein ?

- Ah, non pas du tout.

A les écouter, on aurait simplement une soirée entre amis alors qu’on venait de vivre une expérience assez… rude ? Même moi qui n’avait aucune expérience dans ce qui était la vie « normale » je le voyais ! Pourtant, je ne dis rien, restant froid et stoïque. Moi qui avait voulu éviter tout le monde pour les protéger, voilà que j’étais avec deux frêles jeunes femmes qui n’avaient pas de réelles expériences de combat. D’ailleurs… elle me tenait toujours la main. Ce n’était pas désagréable, mais sachant que ça ne me dérangeait pas tant que ça alors que je souhaitais tout autant que Noa la remplace… là encore je ne savais pas quoi penser. Je n’eus cependant pas à me poser trop de question sur le coup puisqu’elle me lâcha en sortant en déclarant qu’elle « commençait à trouver la chaleur agréable ». J’allais avoir matière à réfléchir… Quoi que cela allait certainement me faire souffrir plus que nécessaire alors que j’allais certainement disparaître. Ce serait totalement inutile.

En entrant dans l’appartement, je pus voir Jef se frotter aux jambes de sa maîtresse. Cette dernière semblait s’évertuer à boucler toutes les issues. En soit, ce n’était pas une mauvaise idée, mais je ne me leurrai pas : elle devait vouloir plus d’explications que je ne voulais lui en donner. Par contre, c’était mal me connaître de penser que cela m’empêcherait de m’en aller.
Toko, contrairement à moi qui étais déjà venu, semblait émerveillée par l’appartement. Il était vrai qu’il était agréable. Malheureusement, j’étais loin de me sentir à l’aise. Au moins faux pas… Non ! Il ne fallait pas que j’y pense !

- Il faut soigner ça avant que ça s'infecte.

- Ça va, j’suis pas en sucre.

J’avais beau dire ça, sur un ton fort peu agréable en plus, mais en vérité je devais avouer qu’elle avait raison… J’avais tendance à mal guérir et m’infecter assez rapidement. Je ne savais pas du tout d’où cela me venait et cela me cassait pas mal les pieds. Néanmoins, je n’étais pas un pleurnichard non plus. Peut-être fusse cette pensée qui m’empêcha de prendre les devants, attendant que notre hôte me « menace » pour que je la suive. Bien qu’obéissant, ce ne fut pas sans soupirer que je la suivis et, quand nous fûmes seuls, j’ôtai mon tee-shirt, dévoilant les TRES nombreuses cicatrices de blessures essentiellement faites par des armes blanches qui barraient mon corps, ainsi que la blessure que les assassins m’avaient faites.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Ven 17 Fév 2017, 10:09




Des pas insistants derrière les miens...



- Il faut soigner ça avant que ça s'infecte.


Caitlyn partit aussitôt chercher son matériel de soin dans son sac à dos.

- Ça va, j’suis pas en sucre.

-Bon allez Mr le Héros, viens avec moi on va te soigner.

Elle prit son sac au passage qui contenait sa trousse de soin et se dirigea vers la salle de bain. Le jeune homme la suivait puis elle ferma la porte derrière lui. Elle rougit légèrement quand elle vit qu'il commençait à se déshabiller. Ces mouvements lui rappelaient une situation bien trop gênante pour en parler. Elle chassa toutes ces idées de sa tête et écarquilla grand les yeux quand elle vit le torse et le dos de Yasushi couverts de cicatrices en tout genre.

-Oh la vache! ... Pardon désolée je suis pas habituée...

Elle n'osait pas imaginer tout ce qu'il avait pu endurer et l'histoire de ses cicatrices. Elle commençait d'abord par nettoyer la plaie avec du désinfectant en pchit-pchit. Elle dut utiliser plusieurs compresses stériles pour tout nettoyer. Elle sortit un bandage de son sac et commençait à l'enrouler autour de son bras en maintenant en place une compresse imbibée de désinfectant.

-Toko, vas-y farfouille dans mes placards ou mon frigo pour boire ou manger, prends ce qu'il te plaît et surtout ne te prive pas, mets toi à l'aise!

Elle lui hurlait ça de la salle de bain.

-Oh et attrape aussi à boire/manger pour le jeune homme!

Elle coupait le bandage et à l'aide de bandage adhésif elle le fit tenir solidement. Elle vérifiait rapidement qu'il n'avait rien d'autres en examinant les parties de son corps dévoilées.
Elle sourit tendrement à Yasushi et retourna tout ranger dans son sac. Avant qu'il ne se rhabille elle posa sa tête sur son épaule, mini câlin de la tête, puis le laissa se rhabiller. Elle le prit par la main pour le reconduire dans la salle à manger.

-Bon, je sais que c'est suffisant hardcore ce qu'il s'est passé, donc me prenez pas pour une folle si je vous propose de vous détendre, c'est important. Donc qui veut être massé en premier?

Elle sourit en espérant qu'elle ne passerait effectivement pas pour une folle. Certes ça ne collait pas à la situation vécue quelques moments auparavant mais c'était derrière et il fallait VRAIMENT qu'ils se détendent. En réalité elle était persuadée que Toko essaierait de jouer le jeu, en revanche pour Yasushi elle savait qu'il ne laisserait pas faire. Elle planta son regard dans le sien pour lui faire comprendre qu'il allait lui falloir des VRAIES explications. Son regard ne semblait pas froid, elle ne voulait ni le braquer ni le blesser, cependant au vu de ce qu'il s'était passé elle se sentait en droit de savoir un peu toute cette histoire.






(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mer 22 Fév 2017, 19:26



Des pas insistants derrière les miens...



Yasushi semblait toujours vouloir jouer les durs alors qu'il répliquais qu'il n'était pas en sucre. Ça c'était bien dommage... Mais à quoi pensait-elle?! Toko s'abstint de passer de commentaires détournant momentanément le regard, se demandant bien ce qu'il lui prenait aujourd'hui. Elle n'était pas du genre à avoir ce genre d'idées inappropriées. Du moins, c'était ce que le moule imposé par l'ancienne école lui disait. En fait, elle réalisait de plus en plus qu'elle s'était sécurisée dans ce moule. Elle s'y sentait contrainte, mais en sécurité, maintenant, dans le monde, elle perdait ses repères et se sentait débordée par rapport à la place qu'elle prenait auparavant. Tout cela était si compliqué!

-Bon allez Mr le Héros, viens avec moi on va te soigner.

Toko s'installa sur un divan, prenant le temps seule pour faire un peu d'introspection. De nouvelles pensées parasites envahissaient sa tête. Et si par sa faute ils étaient en danger? Pourquoi la voulait-on? ...Ne devrait-elle pas simplement rentrer chez elle ou rester à l'académie où elle ne resterait que purement et simplement qu'une spectatrice de la vie plutôt qu'une participante? N'était-ce pas déjà ce qu'elle avait fait toute sa vie? Toko baissa la tête, empoignant ses cheveux sombre. Elle regrettait cette période où les questions se faisaient taire, où elle ne devait qu'être qu'une automate parmi tant d'autres... Les jours où on ne l'enlevait pas pour de l'argent.

-Toko, vas-y farfouille dans mes placards ou mon frigo pour boire ou manger, prends ce qu'il te plaît et surtout ne te prive pas, mets toi à l'aise!

La voix de Caitlyn trop joyeuse pour cette situation la ramena à la réalité. Quelle drôle de fille... À croire que ce qui s'était passé n'était pas réel ou anodin... Libérait-elle des gens au quotidien? Toko ne put s'empêcher de rire doucement à l'idée d'une Caitlyn sauvant la veuve et l'orphelin à la nuit tombée.

-Oh et attrape aussi à boire/manger pour le jeune homme!

Toko se leva pour voir ce qu'il se trouvait dans le placard. Du pain... Des tartinades... Toutes des choses qu'elle ne pouvait pas manger. L'estomac de l'adolescente grondait furieusement. Elle prit une boîte de conserve au hasard et vit que c'était du spaghetti aux boulettes de viande.

- Merci... Chef Boyardee, souffla la jeune femme, prenant une canne identique pour Yasushi.

Elle allait leur préparer ça pour commencer. Ce n'était pas de la fine cuisine, mais elle allait éviter un effet indésirable de son pouvoir.

-Bon, je sais que c'est suffisant hardcore ce qu'il s'est passé, donc me prenez pas pour une folle si je vous propose de vous détendre, c'est important. Donc qui veut être massé en premier?

Toko se retourna avec un air hébété. Cependant, voyant ce que Caitlyn essayait de faire, elle décida de jouer le jeu, regardant Yasushi avec un sourire.

- Sauveuse, guérisseuse et masseuse tout en un! N'est-ce pas incroyable, Yasushi-san? Et si vous vous laissiez embarqué par l'expérience en premier. Je vais tâcher de faire honneur à Boyardee-san avec ces spaghettis en attendant. Il faut se nourrir pour avoir un peu d'énergie, pas vrai?





 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mer 22 Fév 2017, 21:18



Des pas insistants derrière les miens...

Je terminai de retirer mon tee-shirt et de le poser sur le lavabo quand j’entendis Caitlyn s’exclamer avec effarement :

-Oh la vache ! ... Pardon désolée je suis pas habituée...

Sur le coup, je ne compris pas vraiment ce qu’elle voulait dire. Je compris cependant assez rapidement en regardant la jeune femme. Elle avait comme détourné le regard comme si elle était gênée, ce qui me laissait penser deux faits : soit elle n’avait pas souvent vu de garçons torse nu, soit mes cicatrices étaient la cause de cette réaction. Sincèrement, je penchais plus volontiers pour la seconde solution. Je n’en dis cependant rien, restant silencieux tout en haussant les épaules alors que je m’asseyais pour qu’elle puisse me soigner. Là encore, je ne fis aucune mimique, ni commentaire. Je n’en voyais pas l’intérêt, les douleurs et la suite des faits fort peu propices à cela. Etait-je dans le tort ou dans la raison… je n’en savais rien.
Tout en enroulant mon bras dans un bandage, elle parla à Toko qui était dans une autre pièce en hurlant :

-Toko, vas-y farfouille dans mes placards ou mon frigo pour boire ou manger, prends ce qu'il te plaît et surtout ne te prive pas, mets-toi à l'aise ! Oh et attrape aussi à boire/manger pour le jeune homme !

A terme de ces paroles, qui m’avaient dérangé par le fait qu’elle avait hurlé, elle termina de faire tenir le bandage grâce à sur sparadrap avant de vérifier si je n’avais pas d’autres blessures. Comme par réflexe, je fermai les mains, cachant ainsi les cloques qui s’étaient formées suite à l’utilisation abusif de mon pouvoir afin de protéger les deux jeunes femmes. Je ne me levai donc que lorsque Caitlyn se mit à ranger la boîte à pharmacie. Je fus cependant surpris en sentant la jeune femme poser sa tête une de mes épaules. Ce qui me fit deviner que c’était cela sans la regarder, ce fut le fait que j’avais sentis ses cheveux. Puis, me souriant, elle partit en me laissant me rhabiller.

Lorsque je rejoignis les demoiselles à la cuisine, Toko cuisinait alors que la seconde proposait :

-Bon, je sais que c'est suffisant hardcore ce qu'il s'est passé, donc me prenez pas pour une folle si je vous propose de vous détendre, c'est important. Donc qui veut être massé en premier ?

- Sauveuse, guérisseuse et masseuse tout en un ! N'est-ce pas incroyable, Yasushi-san ? Et si vous vous laissiez embarqué par l'expérience en premier. Je vais tâcher de faire honneur à Boyardee-san avec ces spaghettis en attendant. Il faut se nourrir pour avoir un peu d'énergie, pas vrai ?

Mettant mes mains dans mes poches, je me dirigeai vers la japonaise et la regardai dans les yeux pour lui déclarer sur un ton neutre :

- T’en a plus besoin que moi. Je m’occupe de ça, va te faire dorloter.

A vrai dire, je n’avais aucune envie qu’on me touche. J’avais peur que le moindre faux mouvement me fasse changer de comportement et les effraie. J’étais, après tout, encore sur mes gardes au point que je ne parvenais pas à me détendre. Donc, comme pour ne laisser aucune alternative à Toko, je lui pris la cuillère en bois avec douceur, toujours en la regardant. J’espérais grandement qu’elle comprendrait que je ne lui laissais pas trop le choix et que Caitlyn ne ferait rien pour m’obliger à aller faire son activité.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Ven 24 Fév 2017, 12:17




Des pas insistants derrière les miens...


- Sauveuse, guérisseuse et masseuse tout en un! N'est-ce pas incroyable, Yasushi-san? Et si vous vous laissiez embarqué par l'expérience en premier. Je vais tâcher de faire honneur à Boyardee-san avec ces spaghettis en attendant. Il faut se nourrir pour avoir un peu d'énergie, pas vrai?

Caitlyn sourit à Toko, elle était si adorable. Comment ne pas craquer? On avait envie de la manger toute crue. Yasushi ne lui laissa pas le temps de répondre et il rétorqua aussitôt.

- T’en as plus besoin que moi. Je m’occupe de ça, va te faire dorloter.

Elle arqua un sourcil en regardant Yasushi l'air de dire "Toi là t'y échapperas pas non plus.".
Elle prit Toko par les mains pour l'emmener dans sa chambre. Un lit était plus confortable qu'une chaise et un massage devait être confortable.

Caitlyn fit allonger Toko sur son lit et se mit à genou à sa gauche. Elle commençait à lui masser doucement les épaules, prenant soin de se concentrer totalement dans son ouvrage. Elle paraissait si frêle qu'elle avait peur de la casser en deux. En y mettant un peu plus d'énergie elle commençait à lui masser le dos plus généralement, descendant doucement ses mains au fur et à mesure jusqu'à arriver juste en haut de ses fesses. Elle remonta d'un coup pour lui masser le cou doucement, repoussant d'un geste de main doux les quelques mèches qui pouvaient déranger.
Elle continua ainsi pendant de longues minutes en chantonnant doucement. L'odeur du repas s'éleva doucement dans l'appartement, donnant le loisir à l'estomac de la jeune femme aux cheveux roses de se manifester bruyamment.
Elle finit doucement le massage de la demoiselle et s'arrêta en se tenant le ventre.

-Beuh.. Je suis morte de faim, j'ai pas mangé depuis ce matiiiiiin...

Elle ne voulait pas élever la voix pour perturber la détente de la jeune fille alors elle se leva et se dirigea vers la cuisine.

-Yasushi c'est prêt? Je vais mettre la table. En dessert il doit me rester quelques gâteaux dans un de mes placards j'irais farfouiller après.

Tandis qu'elle mettait la table doucement, elle jetait un coup d’œil rapide à sa chambre pour voir ce que faisait Toko.
Elle disposa en même temps les trois couverts. Des assiettes grises, plates, légèrement rectangulaires, accompagnées de couverts en inox simples et de verres à pied, ornaient la table. Elle sortit une bouteille d'eau minérale de dessous le bar et prit place.






(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Sam 25 Fév 2017, 01:48



Des pas insistants derrière les miens...

En entendant Caitlyn s’approcher, j’eus pour réflexe de la regarder. Ainsi, je pus la voir me jeter un regard qui me parut comme une menace. J’allais devoir retarder le moment du « massage » le plus possible si ce n’était expliquer pourquoi je le refusais. Je préférais tout de même éviter d’étaler ma vie fort peu joyeuse pour ce moment destiné à oublier ce genre de mauvaises aventures. En attendant, les deux jeunes femmes partirent dans la chambre, me laissant seul devant les fourneaux. Je n’en fus pas détendu pour autant. Sur mes gardes contre moi-même, je m’évertuai à me concentrer sur le repas qui n’était autre que le genre de nourriture qu’on achetait avec les gosses pour économiser le plus d’argent possible, pour survivre. Cependant, me souvenir de ça me faisait plus de mal qu’autre chose. Je savais pourquoi et que rien ne pouvait me soulager. Heureusement, mes pensées semblaient avoir duré un bon moment. Je pus donc chercher un plat après avoir éteint la plaque pour y mettre les pâtes.

Les filles finirent vraisemblablement au bon moment. Cela m’avait été clairement annoncé par la porte de la chambre qui s’ouvrit pour laisser sortir la maîtresse des lieux. Cette dernière me demanda :

-Yasushi c'est prêt ? Je vais mettre la table. En dessert il doit me rester quelques gâteaux dans un de mes placards j'irais farfouiller après.

Pour toute réponse, je mis simplement et en silence le plat de pâte sur la table avant de nettoyer la casserole. Cela avait été rapide et je pus ainsi rejoindre la demoiselle en lui lançant un regard de défi sans paraître menaçant. Il était toujours hors de question qu’elle me touche par derrière, pour sa propre sécurité. A vrai dire, je pensai encore que ma simple présence les mettait toutes deux en danger et qu’il fallait que je parte le plus tôt possible. Je ne pouvais, après tout, oublier le danger que je représentais tant les images de moi poignardant Noa étaient trop présentes en mon esprit.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Sam 25 Fév 2017, 22:12



Des pas insistants derrière les miens...



Alors que Caitlyn lui offrit le sourire le plus chaleureux qu'elle n'aie jamais eu, Yasushi répondit toujours avec une expression aussi sérieuse, lui rappelant presque ses anciens professeurs. Toko soupçonnait presque qu'il ne fallait pas sourire sous peine de faire craquer le visage. Pourtant, en voyant Caitlyn, ce n'était pas du tout un geste dangereux. Ciel, aurait-elle vécu dans le mensonge tout ce temps? Peut-être Yasushi n'était-il pas au courant non plus!

- T’en as plus besoin que moi. Je m’occupe de ça, va te faire dorloter.

S'avançant doucement vers lui, Toko le regarda toujours avec une petite lueur d'intrigue dans les yeux avant de mettre ses deux pouces au coin des lèvres de Yasushi et de les étirer avec douceur, comme si elle craignait vraiment de le briser. Cela lui faisait une drôle d'expression. Ses yeux n'avaient pas la moindre étincelle et évidemment le sourire était forcé par les pouces de Toko. Acquiesçant pour elle-même, elle le relâcha en soupirant de soulagement.

- Ça va... Tu ne risques rien, lui dit-elle avant de sourire innocemment et de lui tourner le dos, sans lui donner le temps de réagir.

Elle s'empressa de rejoindre sa massothérapeute, avec une certaine excitation et curiosité. On ne l'avait jamais massé auparavant. Elle avait juste souvent vu son oncle le faire pour sa mère. La pauvre étant sujette aux crises d'angoisses.

Caitlyn la fit s'allonger sur son lit avant de se mettre au travail. Elle avait vraiment ce qu'on appelait des doigts de fée! Alors qu'elle se détendait, elle avait toujours cette impression qu'au fond... Tout cela n'avait été qu'un cauchemar. Rien n'était arrivé.

C'était faux... Bien sûr c'était faux... Le sang de Toko se glaçait à l'idée que d'autres inconnus surgiraient dans l'appartement pour lui faire du mal... À elle et ses nouveaux amis. Elle craignait de voir ce moment de félicité éclater d'un instant à l'autre. La jeune femme enfoui sa tête dans l'oreiller, voulant profiter de cet instant, de ce lieu qui lui semblait utopique. Elle voulait qu'on la laisse rêver de cette sécurité et de familiarité...

Une odeur de sauce tomate se répandit dans l'appartement. Terminant le massage, Caitlyn déclara qu'elle n'avait pas mangé depuis ce matin avant d'aller voir Yasushi depuis l’entrebâillement de sa porte. Toko se releva lentement pour aller rejoindre la propriétaire des lieux qui disposait les couverts.

- Il y a-t-il quoi que ce soit que je puisse faire?



 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Lun 27 Fév 2017, 16:46




Des pas insistants derrière les miens...


Caitlyn remarqua le regard de défi que lui lançait Yasushi. Elle comprenait très bien que ce dernier ne se laisserait pas faire. S'en amusant elle plissa les yeux à son attention l'air de dire "Toi TKT poto, t'y passeras quand même".

-Il y a-t-il quoi que ce soit que je puisse faire?

La jeune fille aux cheveux roses lui sourit gentiment et lui dit poliment que ce ne serait pas la peine. Elle s'attabla et commença à servir tout le monde généreusement, comme à son habitude.

Sans oublier son chat, elle sautilla jusqu'à son coin nourriture/eau et le servit aussi avant que ses miaulements de réclamation ne soit trop dérangeants.
En retournant à table elle regarda son téléphone, il se faisait vraiment tard. Tout en mangeant, son regard passait du rouquin à la brunette.

-Toko, Yasushi, vu qu'il se fait déjà TRÈS tard, je vous propose de rester dormir ici. J'ai une chambre d'ami donc Toko, si tu veux tu peux dormir avec moi et Yasushi tu peux prendre la chambre d'ami. Et qu'on soit bien clair, vu l'heure et vu ce qu'il y a dehors, personne ne bouge d'ici avant demain matin. N'est-ce pas?

Son regard s'arrêta sur le jeune homme qui était en train de manger. Elle ne voulait pas paraître dur mais ses yeux laissaient aisément transparaître son inquiétude. Il n'en ferait sûrement qu'à sa tête, mais il avait oublié qu'elle pouvait, elle aussi, être TRÈS têtue.

En finissant son assiette elle sortit d'un placard dans la cuisine un paquet de gâteaux qui pouvaient très bien passer en dessert. C'étaient des choconines, des espèces de biscuits secs légèrement anisés enrobés de chocolat noir délicieux. Elle posa le paquet sur la table, toujours souriante. Elle bavait d'impatience de les dévorer en compagnie des deux jeunes gens.






(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mer 01 Mar 2017, 21:23



Des pas insistants derrière les miens...

En y repensant, je trouvais que Toko avait une manière étrange d’appréhender certaines choses comme ma froideur. Elle n’était pas mauvaise, mais peu avaient tentés de me faire sourire en utilisant ses doigts. Qui l’avait fait déjà ? J’avais l’impression que cela remontait à si loin qu’il m’était impossible de m’en rappeler. Je savais cependant qu’il n’en était rien, ou que ce n’était pas totalement vrai puisqu’un certain assassin s’amusait beaucoup trop souvent à mon goût à jouer avec mes souvenirs. Par contre, je ne pouvais cesser de penser à ses mots avant qu’elle ne parte pour son massage : « Ça va... Tu ne risques rien. ». Je savais pertinemment qu’elle parlait de ce que nous avions vécus et, après coup, j’avais très envie de lui dire qu’elle n’en savait rien. Peu importait l’endroit, ma simple existence comportait un risque qu’un seul faux pas pouvait transformer en danger. C’était effrayant et c’était ce qui me mettait autant en garde. Etais-je en train de redevenir aussi froid et distant que lors de mon arrivée à l’académie, lorsque je ne connaissais que la rue et la vie qu’on y menait sans chaperon ? C’était fort possible et il me semblait que personne ne pourrait m’en sortir… à moins que quelque chose n’arrive. Quoi exactement, je n’en avais pas la moindre idée à vrai dire, mais c’était une pensée tenace dont je ne parvenais pas à me défaire malgré tout ce que je pouvais faire pour m’en distraire, ou tous les contre arguments que je me posais à moi-même.

Lorsque les jeunes femmes me rejoignirent, je fis toujours semblant de ne pas avoir remarqué que Caitlyn relevait mon défi. Il était hors de question qu’elle me touche, je n’en démordrai pas. J’étais bien trop sur mes gardes pour que je le permette. Peut-être aurait-il valu que je lui dise mes raisons, mais je ne pouvais m’y résoudre. Je savais qu’avec les évènements récents je passerais pour un demeuré ou un danger public. C’était une arme à double tranchant dont je ne voulais pas avoir recours à cause de ma peur de perdre mon amie. C’était contradictoire, et j’en étais totalement conscient. Après tout, si je voulais m’isoler, peut-être valait-il mieux que tout le monde me déteste…
Encore une fois, notre hôte n’avait pas cherché à connaître notre appétit, nous servant chacun largement, voire beaucoup trop à mon goût. Je ne fis cependant aucun commentaire, faisant semblant de manger. Alors que je mâchais une bouchée exagérément en jouant avec la nourriture fumante dans mon assiette à l’aide de ma fourchette, j’entendis mon amie proposer :

-Toko, Yasushi, vu qu'il se fait déjà TRÈS tard, je vous propose de rester dormir ici. J'ai une chambre d'ami donc Toko, si tu veux tu peux dormir avec moi et Yasushi tu peux prendre la chambre d'ami. Et qu'on soit bien clair, vu l'heure et vu ce qu'il y a dehors, personne ne bouge d'ici avant demain matin. N'est-ce pas ?

La regardant dans les yeux en lui donnant comme nouveau défi de m’enfermer si elle osait sans pourtant dire un seul mot. Non mais elle me prenait pour son nounours ou quoi ?! La pauvre Toko ne devait pas comprendre tout ce qu’il se passait, mais je n’avais aucunement l’intention de rester là, explications ou pas. Après tout, si elle pensait qu’ils cesseraient leurs recherches juste parce que nous nous étions cachés le temps d’une nuit, elle rêvait ! C’était même pire que penser que j’allais accepter un massage !
N’ayant toujours pas baissé les yeux, la jeune femme alla chercher une boîte de gâteau qu’elle posa sur la table. Je ne les connaissais pas et, comme pouvait en attester mon assiette à peine entamée, il était fort peu probable que j’en goûte un seul. A vrai dire, j’avais seulement envie de me mettre dans un coin et attendre qu’elles dorment profondément pour pouvoir m’en aller. En attendant, je demandai à Toko :

- Au fait, tu cherchais à faire quoi en étirant mes lèvres ?

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Jeu 02 Mar 2017, 03:46



Des pas insistants derrière les miens...



Caitlyn avait poliment refuser l'aide de Toko. Aussi gentille avait-elle été, la Saphir sentait une pointe de déception et de honte. Elle n'aimait pas cette idée d'être la demoiselle en détresse, mais en plus de se faire servir, mais elle ne chercha pas à s'obstiner. S'installant à table, elle joignit ses mains et ferma les yeux, priant mentalement pour le repas et remerciant Jésus et Marie d'avoir envoyé ses sauveurs ce soir là. Une prière peu orthodoxe comparée à celles des repas passés, mais les remerciements étaient de circonstances. Rouvrant les yeux, elle se força au début à manger avec lenteur et grâce, souhaitant un bon appétit à son hôte et son héros. Cependant, après deux ou trois bouchés, elle ne put rester très en contrôle. Les deux autres avaient à peine entamer leur assiette qu'elle avait vidé la sienne.

-Toko, Yasushi, vu qu'il se fait déjà TRÈS tard, je vous propose de rester dormir ici. J'ai une chambre d'ami donc Toko, si tu veux tu peux dormir avec moi et Yasushi tu peux prendre la chambre d'ami. Et qu'on soit bien clair, vu l'heure et vu ce qu'il y a dehors, personne ne bouge d'ici avant demain matin. N'est-ce pas ?

S'empourprant, Toko acquiesça en s'essuyant la bouche de son mouchoir en tissus.

- Gochisousama.., souffla-t-elle par habitude.

Le spaghetti en boîte faisait son effet sur son corps, mais voir les desserts semblaient attiser encore le désir de son estomac. Cependant, elle tenta de l'ignorer en se tournant vers Yasushi, ce dernier lui posant une question.

- Au fait, tu cherchais à faire quoi en étirant mes lèvres ?

- ...Tu ne souriais pas, dit-elle d'un ton plat, le regardant dans les yeux.

Elle lui sourit faiblement en ajoutant.

- Je voulais te montrer que tu n'avais rien à craindre, ton visage ne se brisera pas.

Subtilement, elle posa la main sur celle de Yasushi sous la table.

- Ce serait impoli de refuser une si généreuse hospitalité. J'ai souvent entendu parler de ''pyjama parties'', mais je n'ai jamais participé à ce genre d'activité. Il faut une première fois à tout!

Toko savait pertinemment que Yasushi ne respecterait pas les conditions de Caitlyn, elle le sentait. Elle allait l'attendre s'il cherchait à s'enfuir. Elle voulait des réponses et ne le laisserait pas partir sans les avoir eues. Elle se sentait comploter comme une démone alors qu'elle souriait toujours avec cette expression naïve et innocente.






 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Ven 03 Mar 2017, 10:48




Des pas insistants derrière les miens...


Caitlyn arqua un sourire. Yasushi était décidément plus têtu qu'une mule. Elle ne lui laisserait pas vraiment le choix s'il fallait en arriver là. Un coup d'oeil sur son assiette suffisait pour voir à quel point Yasushi avait envie de partir. Elle ouvrit le paquet de gâteaux, impatientes d'attendre. En saisir un lui donnait envie de le dévorer sur le champ, mais elle n'en fit rien.

- Ce serait impoli de refuser une si généreuse hospitalité. J'ai souvent entendu parler de ''pyjama parties'', mais je n'ai jamais participé à ce genre d'activité. Il faut une première fois à tout!

Elle en profita pour mettre le petit gâteau dans la bouche de la brunette, lui adressant un grand sourire.

-Ça commence par manger des trucs comme ça, allez OMNOMNOM!

Elle jeta un coup d'oeil à Yasushi en soupirant. Il était évident qu'il ne l'écouterait pas et qu'il chercherait à partir. Elle soutenait son regard sans peine, s'il pensait qu'elle était une gentille fille un peu bébête il se trompait lourdement. Son ton se durcit un peu, sans pour autant perdre la tendresse qu'elle lui laissait transparaître.

-Quant à toi, je sais très bien ce que tu penses et ce que tu vas dire, mais je serais une très mauvaise amie de te laisser faire.

Elle se leva de table bien que ce soit tout à fait impoli et retourna dans sa chambre. Elle sortit de son armoire un pyjama pour la demoiselle et des draps propres pour la chambre d'ami.
Comment pouvait-il croire qu'elle le laisserait faire? L'inconscience de son ami l'effarait, l'ignorance dans laquelle il la laissait l'insupportait. Elle n'aimait pas cette idée mais elle allait devoir laisser Toko seule quelques minutes. Elle prit une cigarette et la bloqua entre ses lèvres avant de l'allumer. Elle irait bien fumer dehors mais elle avait peur que son ami en profite pour se faire la malle comme il l'avait le jour où elle l'avait rencontré.

-Yasushi, tu peux venir s'il te plaît?







(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Ven 03 Mar 2017, 19:59



Des pas insistants derrière les miens...

A ma question, Toko me répondit en gros qu’elle souhaitait me voir sourire et me montrer que mon visage ne se briserait pas si je venais à le faire. Je ne comprenais pas d’où lui venait cette idée saugrenue. Mais il me semblait avoir remarqué qu’elle ne l’avait jamais fait franchement non plus. Au début, j’avais mis cela sur le compte de la peur. Cette pensée était à moitié contredite par ce qu’elle m’avait justement avoué. Un visage qui se brise… cette image me ramena brutalement au Japon, au moment où nous avions assisté à la mort de Hayate. Ce souvenir me fit fermer le poing juste avant que les doigts fins et frais de la brunette viennent m’en caresser un avec légèreté et qu’elle déclare :

- Ce serait impoli de refuser une si généreuse hospitalité. J'ai souvent entendu parler de ''pyjama parties'', mais je n'ai jamais participé à ce genre d'activité. Il faut une première fois à tout !

Oh non ! Elle n’allait tout de même si mettre elle aussi ?! Il ne manquait plus que ça, tient ! L'impolitesse ne serait pas ce qui m'arrêterait et je n'avais aucune envie de laisser le problème de ma dangerosité planer. La proposition était alléchante puisque je n'avais jamais pu faire, non plus, de "pyjama party", mais ce n'était vraiment pas le moment ! En tous les cas, Caitlyn ayant bien compris que son invitée n’avait vraisemblablement jamais connu de soirée entre filles, ou peut-être même entre amis, lui mis un des chocolats qu’elle avait préalablement pris pour lui fourrer dans la bouche en répondant, toute souriante :

-Ça commence par manger des trucs comme ça, allez OMNOMNOM !

Sérieusement, là, elle avait l’air réellement enfantine, ce qui me rappela que trop mon groupe disparut. Si ça continuait j’allais finir par craquer. Il fallait éviter ça, que tout s’arrête. Malheureusement, elle n’était que trop têtue pour me laisser en paix. Soutenant mon regard, elle ne put s’empêcher de soupirer de désespérance avant de me dire sur le ton d’une amie qui donnait un conseil vital :

-Quant à toi, je sais très bien ce que tu penses et ce que tu vas dire, mais je serais une très mauvaise amie de te laisser faire.

Je ne voyais pas en quoi elle le serait. Après tout, elle ne ferait alors que preuve d’intelligence en protégeant leur vie. Ors cela passait par me laisser partir. Je ne le lui rétorquai cependant pas, la laissant se lever pour partir dans la chambre. Je ne savais pas trop ce qu’elle allait y faire, mais j’en profitai pour me lever et ramasser les assiettes et couverts pour les amener dans la cuisine. Connaissant l’importance de ne pas jeter inutilement la nourriture, j’avais gardé mon assiette à part pour mettre un film plastique dessus et la ranger au frigo. Le reste fut mis dans l’évier pour que je puisse le laver sans me préoccuper de la douleurs de mes mains, laissant Toko ressuyer si elle le souhaitait. Lorsque j’eus terminé et que je vidai l’évier, je fus appelée par notre hôte :

-Yasushi, tu peux venir s'il te plaît ?

Soupirant, je laissai le reste à la jeune femme à mes côtés après m’être essuyé les mains pour rejoindre la seconde qui s’était mise à fumer. En sentant le tabac, je plissai le nez sans rien dire. Ce n’était pas quelque chose que j’appréciais et je souhaitais qu’elle arrête pour son bien (j’avais lu des documents sur les effets négatifs de ce genre d’addiction), mais je gardais cela sous le coude en tant qu’argument pour partir par la suite. En attendant, je lui demandai simplement en me tenant droit devant elle, les mains dans les poches. :

- Qu’est-ce qu’il y a ?

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Lun 20 Mar 2017, 20:12



Des pas insistants derrière les miens...



Alors que Toko tentait d'aider Caitlyn à garder Yasushi en lieu sûr, cette dernière renchérit mais d'une manière des plus innatendue.

-Ça commence par manger des trucs comme ça, allez OMNOMNOM!

Toko écarquilla les yeux alors qu'elle sentit le gâteau entrer subitement dans sa bouche. La surprise la fit manquer de s'étouffer ou recracher. Cependant, elle n'en fit rien, ressentant un goût délicieux sur ses papilles. Elle qui croyait ne pas pouvoir manger les produits frais... Ou froid. Oh... Quelle idiote avait-elle été. Elle mâcha lentement comme pour profiter de la saveur encore un peu avant d'avaler, rougissant un peu.

- Euh... M-Merci, c'était très bon..., souffla-t-elle.

Caitlyn' s'affaira de son côté à réprimander Yasushi avant de l'inviter à la rejoindre dans sa chambre. Toko haussa un sourcil, restant seule à la table, mais n'émit aucun commentaire. Il serait mal venu de les écouter à la porte.

Ses yeux s'attardèrent sur le paquet de patisseries chocolatées. L'estomac de la jeune femme exprimait toujours ses caprices et Toko succomba.

- ...Mmm..., fit-elle en en prenant un deuxième pour calmer son appétit vorace de créature des ténèbres.


 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Ven 24 Mar 2017, 20:06




Des pas insistants derrière les miens...


- Qu’est-ce qu’il y a ?

Caitlyn prit une grande inspiration et lui sourit. Elle ne voulait pas le braquer ou paraître trop froide. Bon, étant donné que son interlocuteur était Yasushi, elle se doutait que ses efforts pouvaient être rapidement vain, car nous avons là une tête de mule légendaire.

- Bon... Maintenant que Toko ne peut plus entendre, explique-moi. C'est quoi toute cette histoire? Je ne peux plus être dans l'ignorance, pas après ce qu'il s'est passé. Je suis ton amie Yasushi, tu peux me dire. Et n'essaye pas de me douiller, je ne suis pas si stupide. Et par pitié, mange un peu, tu as rien mangé ce soir encore...

Son regard s'était empli de tristesse peu à peu, elle s'inquiétait réellement pour son ami. Pourquoi être si secret? Après tout, il s'était passé suffisamment de choses pour qu'elle ait le droit de savoir un peu.
Non sans inquiétude, elle portait la cigarette à sa bouche et soufflait doucement en tournant la tête pour éviter que Yasushi n'en reçoivent les effluves directement.

- Assieds toi si tu veux, c'est plus confortable.

Caitlyn s'efforça de lui adresser un sourire qu'elle voulait rassurant. Encore une fois, son but n'était pas de le faire fuir, au contraire.







(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Ven 24 Mar 2017, 22:18



Des pas insistants derrière les miens...

Je sentais que Caitlyn tentait par tous les moyens de rester agréable. C’était très gentil de sa part, mais je ne pouvais malgré ça me permettre de me détendre. Ce n’était pas possible. Mais, au moins, je pouvais essayer de ne pas m’emporter ou faire en sorte d’être le moins désagréable possible. Ce n’était pas gagné, surtout en prenant en compte qu’elle faisait tout pour me garder à ses côtés. Je me rendis cependant compte que ce n’était pas tout ce qu’elle tentait de faire quand elle me fit sa requête, paraissant plus triste au fur et à mesure qu’elle parlait :

- Bon... Maintenant que Toko ne peut plus entendre, explique-moi. C'est quoi toute cette histoire ? Je ne peux plus être dans l'ignorance, pas après ce qu'il s'est passé. Je suis ton amie Yasushi, tu peux me dire. Et n'essaye pas de me douiller, je ne suis pas si stupide. Et par pitié, mange un peu, tu as rien mangé ce soir encore...

Dans ma poche, je serrai le morceau de papier qui m’avait conduit à aller sauver la jeune femme brune qui était restée dans la cuisine. Elle voulait savoir… Ma mine ne devint que plus sombre alors que je faisais tout pour ne pas la regarder. Ma colère et ma tristesse n’étaient pas dirigées contre elle. Ce n’était pas sa faute et je ne voulais pas qu’elle pense le contraire.
M’adossant au mur après qu’elle m’ait proposé de m’assoir, je sortis la lettre et la lui lançai. Je vérifiai du coin de l’œil qu’elle l’ait bien lue avant de lui annoncer une partie de mon histoire qui me collait à ma peau :

- Trois des hommes qui ont enlevé Toko sont des assassins à la solde de mon géniteur. Ils ont pour but de me faire devenir un monstre ou mettre fin à ma vie. C’est tout ce que tu dois savoir.

Non, ce n’était pas tout. Malheureusement pour elle, je n’étais pas prêt de lui raconter le reste. J’étais resté relativement calme en lui racontant cela, mais je n’étais pas certain de le rester en lui avouant le reste. Ma vie n’était que souffrance, solitude et je ne pouvais laver le sang qui avait coulé par ma simple existence. Il m’arrivait bien trop souvent de penser que je ferais mieux de disparaître, mais les amis que je m’étais fait, les liens que j’avais construit, m’en empêchaient. Noa, Archie, les gosses, Miko, Berth, Caitlyn… je voulais rester à leurs côtés tout en voulant protéger leur vie par n’importe quel moyen. Cela créait une déchirure qui n’était que de bon augure pour celui qui m’habitait. Malheureusement, il me semblait interdit de révéler cela. Qui était capable de le comprendre dans le sens où je le voyais ?

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Mer 26 Avr 2017, 12:26




Des pas insistants derrière les miens...



Yasushi lança la lettre à la demoiselle et elle l'attrapa au vol. Elle l'a lu rapidement et écouta son ami qui semblait lui répondre.

- Trois des hommes qui ont enlevé Toko sont des assassins à la solde de mon géniteur. Ils ont pour but de me faire devenir un monstre ou mettre fin à ma vie. C’est tout ce que tu dois savoir.

Caitlyn n'en demanda pas plus. Elle était insatisfaite de cette réponse mais il semblait avoir déjà fait un effort pour lui dire cela, elle s'en rendait bien compte. Elle retint un soupir et prit bonne note de tout ce qu'il lui avait dit. T'en fais pas Yasu', Caitlyn va te cuisiner petit à petit. Après un instant où elle intégra ces informations, elle prit la parole en prenant soin de ne pas éventuellement le couper.

- Merci. Je ne t'en demanderais pas plus pour l'heure, mais ici tu es en sécurité, je pense pas qu'il penserait à venir te chercher chez une demoiselle aux cheveux roses vois-tu. Et je comprends pourquoi tu veux partir, mais là dehors tu serais encore plus en danger qu'ici. Je te raccompagnerai demain à l'académie si tu le veux, mais tu devrais rester pour cette nuit et grand dieu mange un peu! Tu vas pouvoir rien faire du tout si tu deviens tout maigrichon enfin! Je peux te faire autre chose si tu en as envie!

Elle lui adressa un sourire plein d'humour, comme pour détendre un peu l'atmosphère tendue qui écrasait Caitlyn.

- Me force pas à devoir te le pré-mâcher et te le faire avaler avec un entonnoir s'il te plaît!

Elle espérait pouvoir lui décrocher un sourire tandis qu'elle termina sa cigarette avant de l'écraser dans un cendrier qui traînait par là. Après quoi, elle utilisa un pchitpchit qui sent bon et alluma une bougie dans la chambre pour faire partir la moindre odeur de cigarette.






(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mer 26 Avr 2017, 14:39



Des pas insistants derrière les miens...

Je ne savais pas ce qu’elle pensait de ma réponse, si elle en était satisfaite ou non, quoi que je penchasse plus pour le fait que ce n’était pas le cas. Je pouvais en être plus ou moins certain parce que je commençais à la connaître un peu, mais aussi parce qu’elle laissa un temps de silence avant de prendre la parole calmement :

- Merci. Je ne t'en demanderais pas plus pour l'heure, mais ici tu es en sécurité, je pense pas qu'il penserait à venir te chercher chez une demoiselle aux cheveux roses vois-tu. Et je comprends pourquoi tu veux partir, mais là dehors tu serais encore plus en danger qu'ici. Je te raccompagnerai demain à l'académie si tu le veux, mais tu devrais rester pour cette nuit et grand dieu mange un peu ! Tu vas pouvoir rien faire du tout si tu deviens tout maigrichon enfin ! Je peux te faire autre chose si tu en as envie !

Comment lui dire que je n’avais définitivement pas faim ? Je ne voulais pas remettre mon passé sur le tapis ou le stress de leur faire du mal. Je ne pouvais ni ne voulais le dire. D’ailleurs, je ne pouvais pas non plus lui rétorquer qu’elle ne pouvait pas savoir autant qu’elle le pensait mes craintes. Comment le pouvait-elle ? Mes motivations n’avaient même pas été approchées dans cette conversation.

- Me force pas à devoir te le prémâcher et te le faire avaler avec un entonnoir s'il te plaît ! continua-t-elle avec humour.

J’avais bien comprit qu’elle plaisantait, qu’elle voulait terminer sur un ton plus léger. Je ne pus cependant faire autrement que lui rétorquer avec défi alors qu’elle tentait de faire disparaître l’odeur du tabac :

- Ne va pas tenter le diable. Si je mange pas c’est que je peux pas. Sinon, parlons de te faire arrêter de fumer.

Ne pas m’emporter devenait très compliqué, mais je parvenais tout de même à rester assez neutre. Je venais même de tirer mon atout comme pour tenter de la faire lâcher prise. Malheureusement, je n’étais pas sûr que cela fonctionne comme je l’espérais…

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Sam 29 Avr 2017, 21:05



Des pas insistants derrière les miens...



Toko s'était levée de sa chaise pour détourner le regard de la boîte de gâteaux. Ce serait impoli de la vider alors qu'elle n'était qu'une invitée imprévue. Soupirant, elle regarda l'appartement, lui paraissant immense comparé à sa petite maison dans la banlieue Japonaise. Elle s'approchait d'une fenêtre et en ouvrit doucement les volets pour regarder dehors la ville plongée dans l'obscurité. On ne voyait de temps à autres que quelques voitures passer. Elle serrait inconsciemment le rideau, se sentant à nouveau emportée par une vague de culpabilité. Si elle ne serait pas arrivée à l'académie, rien de tout cela ne se serait produit.

Refermant les volets, la jeune femme sursauta en sentant quelque chose se frotter sur sa jambe.

En baissant les yeux elle put voir le chat de Caitlyn, la regarder avec ses grands yeux. S'accroupissant elle caressa avec douceur le pelage soyeux de l'animal, comme si elle craignait de le blesser.

- Chercherais-tu à me réconforter, petit?

Pour seule réponse, le chat ronronnait.

- ...Les animaux ont vraiment la vie simple, souffla-t-elle.

Autant les chats, que les oiseaux, ils vivaient sans se préoccuper de quoi que ce soit. Elle les enviait.

Regardant la porte de la chambre de Caitlyn, Toko commençait à sentir une vague de curiosité en elle. Ils prenaient du temps... De quoi pouvaient-ils bien parler. Elle commença à faire quelques pas feutrés vers la chambre. Que faisait-elle?! Elle ne pouvait pas se mettre à écouter quand même! Elle s'adossa contre le mur à côté de la chambre.

- Qu'est-ce qu'il me prends?, pensa-t-elle.


 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Mer 30 Aoû 2017, 10:15




Des pas insistants derrière les miens...



Caitlyn arqua un sourcil, tout en affichant un sourire presque amusé. L'air de défi de Yasushi ne l'inquiétait nullement et ne lui faisait pas peur, au contraire, elle avait l'impression d'avoir un enfant en face d'elle. Comment faisait-on manger les enfants d'ailleurs souvent ? En faisant des compromis. Aussi, réfléchit-elle rapidement avant de rétorquer n'importe quoi. Le faire fuir n'était pas dans ses projets, d'autant plus qu'il serait en danger en dehors de cet appartement. C'était hors de question. Après une brève inspiration, elle répondit d'une voix calme, presque diplomate :

- Dans ce cas, je garde ton assiette de côté, tu mangeras un peu plus tard dans la soirée. Si pour que tu manges, il faut que je ne fume pas, eh bien je ne fumerais pas en ta présence, je te promets même de réduire. Cependant, arrêter je n'en ai pas l'envie, pas encore, sans doute cela me viendra. Mais en attendant, on va faire autre chose. J'en reviens à ça une dernière fois, j'attendrais toujours que tu m'expliques. Même si c'est pour plus tard, ça me va tu sais. Je compte continuer de t'embêter longtemps, hein ! Tu peux me faire confiance, je te le promets.

Tout en disant cela, à l'image d'un ninja, elle l'avait rapidement pris dans ses bras, se détachant presque automatiquement, pour ne pas qu'il ait le temps de râler.
Suite à ça, elle lui tendit sa main, levant le petit doigt pour lui promettre officiellement ce qu'elle avançait. Son air déterminé en ferait pâlir plus d'un. Tout ce qu'elle voulait, c'était qu'il se sente à l'aise avec elle, qu'il voit en elle une amie, une aide plutôt qu'une personne faible et fragile. Yasushi lui rappelait le frère qu'elle n'avait jamais eu, elle aurait tant aimé en avoir. Il est certain qu'elle en aurait pris soin et qu'elle aurait joué avec, se disputant parfois et se chamaillant parce que l'un en avait plus dans l'assiette que l'autre. Tout ceci lui avait toujours fait envie et ainsi, elle reportait toute cette attention jamais donnée au jeune rouquin.

Son regard se reporta sur son visage alors qu'elle lui sourit avec tendresse, espérant qu'il comprenne un peu de tout ceci. Elle repensa à la pauvre Toko qui devait s'ennuyer, seule dans le salon. Aussi, abrégeraient-ils après tout cela, pour ne pas qu'elle demeure ainsi plus longtemps. Mh. Peut-être qu'elle mettrait un film, histoire de détendre un peu l'atmosphère. Elle attendrait patiemment que les deux jeunes gens s'endorment pour s'occuper de Jeff et de son appartement en silence. Ce n'est pas tout, mais vivre seule prenait du temps, temps qu'elle n'avait pu encore avoir aujourd'hui.

HRP:
Voilà ENFIN la suite, je suis désolée de tout cet infâme retard, j'ai enfin trouvé la motivation de répondre, gros bisous et j'ai hâte de continuer tout ça !






(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum