Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Dim 12 Fév 2017, 20:21



Des pas insistants derrière les miens...

Bien que majestueux, austère et intimidant, l'académie Tsuki s'était révélant accueillant et chaleureux. Un château visiblement de givre, abritant un cœur chaud et agréable. Il restait qu'aussi grand et magnifique était le lieu de vie de Toko, il avait des murs, une fin. Elle ne pouvait pas se vanter d'avoir tout vu, surtout que Tsuki regorgeait de mystère, autant dans le bâtiment lui-même que dans les gens y résidant. Ce jour là, cependant, Toko voulait laisser les intrigues du château derrière elle et voir le monde nouveau qui lui tendait les bras. Le paysage enneigé était à couper le souffle en cette matinée de Janvier. Vêtue de son ancien uniforme blanc et de son manteau noir léger, toujours peu adapté pour la saison en Angleterre, elle alla explorer cette ville. Le quartier touristique était vivant. Toko s'émerveillait devant la nature et la création des hommes. Les sourires des vendeurs, l'odeur du pain et des petits restaurants de chaque côté de la rue.

Il y avait même un musée. Un sourire aux lèvres, Toko regarda les horaires affichés à l'extérieur de l'endroit, prenant même un pamphlet pour la prochaine exposition. Elle n'était hélas que dans quelques mois. Il lui faudrait attendre... Le thème semblait porter sur la vie et la mort et fait part un artiste japonais catholique. C'était quelque chose qui pourrait intéressant. Et si Tsuki organisait une sortie de classe au musée? Souriant pour elle même avec un peu d'auto-dérision, la jeune femme se disait qu'elle rêvait en couleur.

La jeune femme rangea le pamphlet dans sa poche avant de tourner les talons. Elle se prit une tisane aux fruits pour emporter à l'un des restaurants avant de se diriger vers le chemin du retour. Cependant quelque chose avait changé. Elle ne ressentait plus cette insouciance ou cette jovialité en marchant. Derrière elle, elle entendait des pas qui étaient près... trop près d'elle. Peut-être était-ce une coïncidence, après tout elle ne connaissait personne en Angleterre.  Peut-être était-ce Lizzie? Elle avait déjà montré une certaine originalité, mais pas au point de vouloir lui faire peur. Alors que la jeune femme empruntait une rue plus isolée, étant la seule menant à bon port, elle accéléra le pas, espérant que ce n'était qu'une impression. Non, les pas accélérait aussi!

Avant qu'elle n'aie put commencer à courir, on agrippa par derrière. Le thé encore bouillant tomba, mais hélas lui brûlant sa jambe au lieu de celle de l'agresseur.

Elle voulait crier, mais le bras de l'inconnu lui couvrait la bouche. Elle avait beau se débattre, elle n'arrivait pas à se libérer. Était-ce vraiment la fin? Non... Elle ne pouvait pas mourir. Pas parce qu'elle ne le voulait pas, mais la cicatrice sur son corps était une preuve qu'elle n'était pas normale. Ce qu'elle craignait était surtout la réaction de son potentiel assassin s'il voyait que la poignarder ou autre était une manœuvre inutile. Il existait malheureusement des choses bien pires que la mort.

 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Lun 13 Fév 2017, 02:42



Des pas insistants derrière les miens...

Nous venions de rentrer du Japon. Plus mal que jamais, plus coupable que jamais, je m’étais réfugié dans les rues. Plus exactement, au seul endroit où personne ne viendrait me chercher sans connaître cette place, là où j’avais connu une des pires pertes de ma vie. Je savais que j’avais laissé Noa derrière, mais je ne pouvais pas supporter l’idée que je pouvais le blesser. Je l’avais fait et je ne le voulais plus. Je ne voulais pas être celui qui le ferait souffrir ! Je l’aimais beaucoup trop pour ça ! Je pensais à peu près la même chose concernant Miko, Archie, Narok (même si je le connaissais peu), Caitlyn et d’autres. Il était hors de question qu’ils me voient devenir ce que je redoutais le plus au monde depuis que j’avais appris ce que m’avait fait mon géniteur. Pour cela, je préférais m’isoler.

Pendant quelques jours, je vécus de la même façon que lorsque je m’occupais de mon groupe : je m’étais trouvé un petit boulot et je m’achetai ma maigre pitance que je mangeai dans mon coin, loin de tout. Peu bavard, même moins qu’à l’accoutumée, je ne prenais contact avec quelqu’un que si c’était réellement nécessaire. Les égouts me faisaient office de lieu de vie et d’abri, ce qui ne manquait pas de me donner leur odeur. Elle n’était pas agréable pour ceux qui me côtoyaient, mais je ne la sentais plus du tout. Comment aurait-il pu en être autrement au fond ? Certes, ils me manquaient tous, mais avais-je encore le choix ?

Alors que je revenais de mon travail, un sac avec mon diner accroché à mon bras alors que j’avais les mains dans les poches, je vis arriver Tom en courant. Essoufflé, il s’arrêta juste devant moi, repris légèrement son souffle et me tendis une enveloppe en me disant :

- Yasu… ! Tiens, elle t’est adressé.

- Merci, Tom, lui répondis-je en la prenant simplement.

- Tout va bien ? T’as l’air tout pâle… Si ça va pas tu n’hésites pas à venir chez Berth, hein ?

- T’inquiète, ça va…

Je savais qu’il n’était pas dupe, mais il me fit signe de prendre soin de moi avant de partir, certainement pour rejoindre notre bienfaitrice. J’attendis qu’il soit loin avant d’ouvrir le courrier :

Yasushi Lelph,

Si tu ne veux pas qu’on fasse du mal à ta camarade que nous avons enlevée, viens au 3150 rue des Ormes avant minuit.
Ne sois pas en retard !

En lisant ces mots, mon sang se glaça. Quelle heure était-il ? Etait-il déjà trop tard ? Non ! Ce n’était pas possible ! Il fallait que je me calme ! Ne serait-ce que pour la vie de la personne qui avait été enlevée. Je tant mon sandwich dans la rue, je courus vers la première plaque d’égout que je pus ouvrir et m’engouffrai dans les labyrinthes souterrains. Après une bonne heure à les arpenter, j’en sortis directement dans la rue qui m’avait été indiquée. Je profitai de la présence d’une pharmacie pour lire l’heure : 20 heures. Il me restait quatre heures pour sauver la fille. D’un pas lent, idéal à la réflexion, je me dirigeai vers une maison visiblement abandonnée qui semblait être celle indiquée. Que faire ?

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Lun 13 Fév 2017, 13:24




Des pas insistants derrière les miens...

Caitlyn rentrait du chenil, l'air était frais. Elle s'étirait doucement tandis qu'elle remit son sac en place. Les chiots aujourd'hui lui avaient du fil à retordre, mais le pire avait été les chatons. Ces petites bestioles mortellement adorables l'avaient faite tourner en bourrique tandis qu'elle leur servait à manger. Elle avait essayé de remplir leurs gamelles tandis qu'un ou deux lui grimpait sur le dos tandis que deux autres en profitaient pour manger dans le sac même de croquettes. Pourquoi fallait-il que ce soit aussi malin comme animal? Peut-être était-ce parce qu'elle les trouvait tellement mignons qu'il pouvait en profiter aisément. Quoi qu'il en soit elle marchait doucement, elle n'était pas non plus hyper pressée de rentrer. Elle sortit de sa poche un paquet de cigarettes longues et fines pour en tirer une du paquet à moitié vide. Elle la calait entre ses lèvres et farfouillait à nouveau sa poche pour en tirer son zippo favori. Elle l'allumait en protégeant sa précieuse flamme du vent léger. Quel plaisir que de tirer la première fois sur sa cigarette!
Elle tournait dans une rue au hasard, au pire elle avait son GPS, elle voulait se balader. Elle reculait aussitôt quand elle vit une jeune fille prisonnière de son ravisseur. Elle hésitait un instant à intervenir, elle ne lui serait d'aucune aide. Elle éteignit discrètement sa cigarette et montait sur le toit à l'aide de ses mains transformées et de son agilité qu'elle avait travaillé. Heureusement qu'aujourd'hui elle avait mit des DrMarteens sinon elle aurait dû grimper pied nu. Tout ce qu'elle pouvait faire c'était suivre le malfaiteur et sa victime en espérant pouvoir faire quelque chose. Elle réfléchit, elle devait absolument prévenir quelqu'un, mais qui? Elle ne connaissait encore que trop peu de monde à l'académie. Son ventre se noua, elle se sentait impuissante. En prenant garde à chacun de ses pas elle avançait sans un bruit, sans user de ses pouvoirs pour ses pieds. Au bout de plusieurs minutes l'homme emmenait la jeune fille dans une voiture. Elle s'arrêtait sur un toit un peu plus long histoire de ne pas être totalement découverte. Elle cherchait comment atteindre le toit de la maison en question en contournant. Elle devait prévenir la police. Elle s'élança après la camionette, sautant de toit en toit. Heureusement pour elle l'espace entre ces derniers n'étaient pas très larges, elle n'avait donc nul besoin d'user de ses pouvoirs. Malheureusement elle ne pouvait rivaliser avec la vitesse du véhicule. Rapidement, elle mémorisait le numéro de plaque d'immatriculation : MF37 IPL.
Elle dégaina son téléphone et composa le numéro de la police. Après quelques secondes d'attente une voix féminine lui répondit.

-Police Nationale bonjour, quel est votre problème?

-Oui allô, j'ai vu une jeune fille se faire enlever par un homme dans une ruelle, j'ai même l'immatriculation du véhicule.

La femme soupirait à l'autre bout du fil.

-Mademoiselle il nous faut des précisions, quel secteur, quelle ruelle?

Elle paniqua, elle n'avait retenu ni la ruelle ni le secteur.

-Je .. euh ... désolée je n'ai rien retenu de tout ça je ne connais que l'immatriculation s'il vous plaît il faut...

La femme la coupa.

-Ecoutez mademoiselle, donnez moi l'immatri...

Plus rien.
Elle lui avait raccroché au nez, la poisse.... Plus de batterie! Elle rangea son téléphone et essaya de garder son calme. Plus de quoi appeler, plus de quoi se guider.... Elle inspira profondément et décida de partir à la recherche du commissariat. En restant sur le toit elle parcourut la ville toute l'après-midi, oubliant de manger, elle n'avait pas le temps.
Elle sortit une nouvelle cigarette de son paquet et l'alluma. Il faisait nuit et le coin de la ville où elle se trouvait n'était pas assez éclairé pour illuminer les toits alors elle descendit, la cigarette bloquée entre les lèvres. En se retournant, elle restait bête devant ce qu'elle venait de voir : Yasushi rentrant dans une bouche d'égout.

What the fuck?...

Elle écrasait son mégot et soulevait de toutes ses forces la plaque d'égout pour sauter à l'intérieur. Avec sa vue elle aperçut Yasushi un peu plus loin et se mit à le suivre discrètement, ça ne faisait pas de suivre les gens à vrai dire. Pour ne pas consommer tout son temps de transformation elle s'éclairait avec la maigre lumière de son porte-clé Dark Vador mini-lampe torche. Il éclairait très peu mais cela suffisait pour voir devant ses pieds à peu près correctement. Le bruit des pas de Yasushi était difficile à repérer, aussi elle utilisait toutes les cinq ou six minutes histoire de vérifier qu'elle n'avait pas perdu sa trace. Au bout d'une heure elle entendit une plaque d'égout se soulever, elle comprit alors qu'il était en train de sortir. La sortie s'éclairait un peu, elle se dépêcha de le rejoindre. Malheureusement elle fut trop lente et n'ayant pus rien pour s'éclairer elle cogna la tête contre la plaque.

-SA MÈRE LA DINDE!

Sa voix paraissait venu du royaume des morts tellement l'écho dans ces égouts était puissant.
Elle grogna un peu et se reprit.

-Yasushi! Aide-moi s'il te plaît!







(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mar 14 Fév 2017, 01:01



Des pas insistants derrière les miens...



Elle se sentit agrippée par quelqu'un d'autre et tirée à l'intérieur d'une voiture. Aussitôt à l'intérieur, on lui banda les yeux, lui disant de se taire ou ils lui couvrirait la bouche aussi. Paralysée par la peur, Toko baissa la tête tentant de calmer sa respiration. La résistance était futile... Elle était assise au milieu de la banquette arrière entre deux hommes. La Saphir tendait l'oreille pour écouter ce qu'il se passait, mais le seul bruit ambiant était celui du moteur qui roulaient. Personne ne parlait, personne ne passait de coups de téléphone. Rien qui ne lui serait utile pour comprendre ce qu'il se passait. Ils ne semblaient pas vouloir la tuer alors quel était leur but? L'argent? Son grand-père travaillait comme médecin au Japon. Il faisait un bon salaire, mais pas au point de vivre dans l'opulence. Aussi... Pourquoi l'enlever en Angleterre? Tellement de ''pourquoi'' si peu de réponses.

Toko tremblait silencieusement, retenant ses larmes. À un moment, la voiture s'arrêta, marquant pour elle la fin du voyage. Elle n'avait aucune idée de ce qu'ils allaient faire d'elle désormais. Avant de sortir de la voiture, on lui attacha les mains. Toko ne sentit l'air froid que quelques secondes avant qu'on ne la fasse entrer quelque part. Il faisait moins froid qu'à l'extérieur, mais les lieux ne lui semblaient pas être chauffés... Une maison abandonnée? Une cabane? Le sol de bois grinçait au moindre de ses pas.

- Vous avez la fille, dit finalement une voix masculine.

- Parfait.

Elle se raidit en entendant des pas s'approcher. Une voix féminine avait parlé.

L'homme qui l'avait emmené la tint par les épaules.

- Pas si vite. On vous donne la fille après que le garçon soit arrivé.

- Oui... Oui bien entendu.

Un garçon? Mais que se passait-il enfin? Était-elle un simple appât? Le seul garçon rencontré à l'académie était Hansel et il n'était rien de plus qu'une simple connaissance.

- Allons, allons... On ne pleure pas. Dès que nous avons l'argent, on te relâche, tu rentres chez toi. Tout va bien aller..., lui susurra la voix féminine.

- Vous parlez beaucoup trop.

- Peu importe... Je sors fumer.

Toko entendit la porte s'ouvrir puis se refermer avant d'être poussée brusquement sur une chaise.

 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mar 14 Fév 2017, 01:34



Des pas insistants derrière les miens...

Alors que je commençais à marcher en direction du lieu de rendez-vous, j’entendis un bruit sourd venant de derrière moi suivit d’un juron. Brusquement, je me retournai pour comprendre ce qu’il se passait. Il faisait noir et il ne semblait y avoir personne. Certain que les assassins qui en avaient après moi ne seraient pas cons au point de faire autant de bruit, je décidai de laisser tomber et de reprendre mon chemin. Enfin… ce fut jusqu’à ce que j’entende un appel à l’aide qui m’était destiné :

-Yasushi ! Aide-moi s'il te plaît !

Quoi ? Caitlyn ? Que faisait-elle là ?
Soudain paniqué alors que je venais de comprendre à qui appartenait la voix, je me retournai à nouveau et cherchai d’où cela pouvait venir. Je compris après un instant qu’elle était plus proche que ce que j’avais d’abord pensé et, par un cri de l’instinct, j’ouvris à nouveau la plaque d’égout pour découvrir la jeune femme qui avait pris le même chemin que moi. Interloqué, je l’aidais à sortir en lui proposant ma main. Cela fait, je lui demandai sans cacher ma surprise :

- Qu’est-ce que tu fais là, Caitlyn ? Que faisais-tu dans les égouts ?

Pour moi, la question ne se posait pas puisque j’y vivais pratiquement, mais elle ? Ce n’était pas sa place ! En plus de cela, que pouvais-je lui dire par rapport au fait que le danger était grand dans les parages. Je ne voulais pas qu’une autre personne soit blessée par ma faute, et encore moins une personne que je considérais comme un(e) ami(e)… Je savais que je ne le supporterais pas. Pas après ce que j’avais fait au Japon. Je m’en voulais à mort pour ça, même si on avait beau m’avoir répété que c’était le père de Miko qui m’avait obligé à le faire. Pour moi, ce n’était pas totalement vrai puisque j’avais bel et bien sentit l’assassin prendre ma place sans vraiment pouvoir l’en empêcher. Et le pire c’est que cela avait failli me coûter mon âme…

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Mar 14 Fév 2017, 10:28




Des pas insistants derrière les miens...


Caitlyn soupira, soulagée, quand Yasushi lui avait ouvert la bouche d'égout. Elle ne s'habituera jamais à cette odeur, elle avait l'impression qu'elle sentirait mauvais malgré dix-huit douches.

- Qu’est-ce que tu fais là, Caitlyn ? Que faisais-tu dans les égouts ?

Evidemment qu'il fallait lui expliquer et qu'il ne pouvait pas savoir. Elle soupira à nouveau et prit une grande inspiration.

-Alors, je rentrais du chenil ce matin et je me baladais quand j'ai vu une fille se faire enlever, j'ai paniqué. J'ai essayé de suivre la voiture mais je ne suis pas assez rapide. Néanmoins j'avais mémorisé la plaque d'immatriculation alors j'ai voulu appeler les flics SAUF QUE mon portable n'avait plus de batterie en plein milieu de la conversation alors POUF plus rien. J'étais sur les toits de la ville à ce moment-là alors j'ai voulu y rester pour trouver un commissariat SAUF QUE je me suis perdue. Je suis descendue parce que ça m'énervait puis je t'ai vu rentrer dans un égout, alors j'ai décidé de te suivre, tu peux m'aider à aider cette fille s'il te plaît?

Elle racontait tout ça avec de grands gestes des bras et forçait un peu le ton. A la fin elle s'était plantée devant Yasushi et lui tirait le t-shirt avec ses deux mains, le regard implorant.
Que faire d'autre? Elle était crevée, elle avait passé sa journée à déambuler sur les toits de la ville ou marcher dans des égouts infects !
Doucement elle scrutait les alentours. Ses yeux s'écarquillèrent quand elle reconnut la voiture qui avait emporté au loin la jeune fille, même plaque d'immatriculation, même couleur.

-Oh motherfucker, Yasushi c'est la voiture là devant la maison! C'est cette voiture je le sais! Mais qu'est-ce que tu fais là aussi?

Son cerveau commençait à chauffer, trop d'informations et de questions à trier en même temps son processeur ne pouvait plus là.






(c) Yumiko sur Académie Tsuki
[/b][/color]


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mar 14 Fév 2017, 12:42



Des pas insistants derrière les miens...

Le soulagement se lisait sur son visage alors même qu’elle s’extirpait des égouts. J’étais choqué de la voir là, ne sachant pas du tout ce qui avait pu lui arriver. D’un autre côté, je ne me sentais pas capable de réfléchir correctement malgré tous mes efforts pour me concentrer. Heureusement, ou malheureusement, elle prit une grande inspiration et m’expliqua tout d’une traite :

-Alors, je rentrais du chenil ce matin et je me baladais quand j'ai vu une fille se faire enlever, j'ai paniqué. J'ai essayé de suivre la voiture mais je ne suis pas assez rapide. Néanmoins j'avais mémorisé la plaque d'immatriculation alors j'ai voulu appeler les flics SAUF QUE mon portable n'avait plus de batterie en plein milieu de la conversation alors POUF plus rien. J'étais sur les toits de la ville à ce moment-là alors j'ai voulu y rester pour trouver un commissariat SAUF QUE je me suis perdue. Je suis descendue parce que ça m'énervait puis je t'ai vu rentrer dans un égout, alors j'ai décidé de te suivre, tu peux m'aider à aider cette fille s'il te plaît ?

A l’écouter, j’eus l’impression qu’elle avait vécu une sacrée expérience. C’était au point qu’elle avait même empoigné mon tee-shirt en me regardant avec de grands yeux implorants. J’étais peiné pour la fille qui s’était fait enlever, mais j’en avais une autre à sauver avant minuit. Je ne voyais pas comment être à deux endroits en même temps et encore moins comment l’annoncer à la jeune femme. Je voyais très bien que le refus n’était pas pour elle une option, quelle que soit ma raison. Son regard dévia cependant alors que je cherchais toujours à refuser. Je fus donc bien surpris quand elle s’exclama :

-Oh motherfucker, Yasushi c'est la voiture là devant la maison ! C'est cette voiture je le sais ! Mais qu'est-ce que tu fais là aussi ?

Cette fois, je ne pus m’empêcher de passer une main sur mon visage qui se dirigeait vers le ciel. Sérieusement… Alors que j’avais tout fait pour ne plus croiser personne afin de ne blesser personne j’étais désormais confronté à une situation dangereuse avec deux personnes que j’étais supposé connaître. Pour l’une d’entre elles c’était effectivement le cas, mais je n’avais aucun indice concernant la seconde.
Après une bonne minute de silence, je déclarai sur un ton qui s’avéra plus froid que neutre comme je l’aurais voulu :

- Je vais aller la chercher. Reste ici pour l’accueillir et la ramener saine et sauve en sécurité.

Sans attendre une quelconque réponse de sa part, je me dirigeai vers ladite maison, les mains dans les poches de mon jean en serrant la lettre de menaces avec force.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Mar 14 Fév 2017, 13:25




Des pas insistants derrière les miens...


- Je vais aller la chercher. Reste ici pour l’accueillir et la ramener saine et sauve en sécurité.

Caitlyn arqua un sourcil. Il croyait vraiment qu'elle allait attendre là sans rien faire, la bonne blague. Elle n'était pas forcément un allié parfait pour se battre s'il le fallait mais elle savait se défendre, à coup de griffes et à coups de pattes elle pouvait s'en sortir plus ou moins.

-Tu penses vraiment que je vais te laisser aller au casse-pipe tout seul et t'attendre là en me limant les ongles? Ne sois pas bête, je vais pas me montrer parce qu'ils ne savent pas que je suis là, mais je serai dans les parages au cas où. L'élément de surprise est mon point fort, si un truc dérape je m'en charge. Je t'avais dit que tu pouvais faire mal à quelqu'un avec une lime à ongles en fer?

Elle sortit de son sac la grande lime en fer en question et la tint comme un poignard.
Elle passa son sac en sac à dos et examina rapidement les lieux pour chercher un endroit en hauteur pour atteindre le toit sans avoir à grimper sur les murs de la maison.
Elle attacha ses cheveux en un chignon détaché et sortit ses oreilles histoire de repérer où pouvai(en)t être le/les ravisseurs.

-De toutes façons tu ne décides pas pour moi, j'ai autant envie de la sauver que toi, j'aurais sûrement pu être à sa place à cette pauvre fille.

Discrètement elle grimpa à un arbre et sauta de là sur le toit de la maison, sans un bruit, avec une grâce féline qu'elle adorait montrer. Doucement elle reprit une totale forme humaine, s'économisant au cas où. Elle utiliserait qu'une ou deux secondes de temps à autre, histoire de bien faire sa part du boulot et d'intervenir si ça dérapait.






(c) Yumiko sur Académie Tsuki
[/b][/color]


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mar 14 Fév 2017, 20:20



Des pas insistants derrière les miens...



Toko ignorait combien de temps avait passé, mais elle commençait à ressentir la faim et la douleur occasionnée qui lui transperçait le ventre de l'intérieur. Elle serra les dents, priant pour qu'ils la relâche... Qu'ils réalisent que ce n'était qu'une erreur! Elle ne pouvait pas valoir autant... Non?

- Merde, ce gamin se fait désiré..., grommela l'un des hommes.

- Tu parles... Je savais qu'il fallait se débrouiller seuls pour avoir la fille, on serait déjà partis de ce trou, répondit la dame, de retour de sa pause cigarette.

- Si le gosse se pointe pas avant Minuit, on fait quoi? Elle leur sert à rien, elle...

Toko était à bout de nerfs. Elle baissa la tête, suppliant.

- Pitié... Laisser moi rentrer...

- Oh, mais tu rentras bientôt. Dès qu'on touche notre fortune.

Une main lui tapota l'épaule, la faisant se raidir. Son estomac gronda plus fort, la faisant baisser encore plus sa tête de honte.

- Ma pauvre... On peux pas te laisser dans cet état là...

Elle entendit la femme s'éloigner et lui ramener quelque chose. Elle sentit de la nourriture... De la nourriture qui approchait de sa bouche. Affamée, Toko prit une bouchée et regretta aussitôt. Ce qui pour un humain ordinaire était une pomme fraîche et juteuse goûtait comme de la cendre sur sa langue, la faisant régurgiter aussitôt... Sur celle qui lui tendait la nourriture.

- Quoi?... Salope!

Clac!

Toko manqua de tomber de sa chaise sous le coup de la gifle.

- H-Hey! Calme toi!

- P'tain, elle m'a craché ça dessus...

L'adolescente ferma la bouche, sanglotant silencieusement. Elle avait toujours ce goût immonde dans la bouche et sa joue qui chauffait.

 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mar 14 Fév 2017, 20:58



Des pas insistants derrière les miens...

-Tu penses vraiment que je vais te laisser aller au casse-pipe tout seul et t'attendre là en me limant les ongles ? Ne sois pas bête, je vais pas me montrer parce qu'ils ne savent pas que je suis là, mais je serai dans les parages au cas où. L'élément de surprise est mon point fort, si un truc dérape je m'en charge. Je t'avais dit que tu pouvais faire mal à quelqu'un avec une lime à ongles en fer ? De toute façon tu ne décides pas pour moi, j'ai autant envie de la sauver que toi, j'aurais sûrement pu être à sa place à cette pauvre fille.

Ce qu’elle me dit me fit mal. Très mal. J’avais peur au point d’en trembler qu’elle aussi vienne à être blessée par ma faute ou parce que je n’aurais pas pu la protéger. Il était certain que je ne le supporterais pas. Je n’en pouvais plus de voir tous ceux que j’aimais se faire kidnapper, blesser, tuer ou autres. Pour cela, lorsqu’elle m’avait dit que je ne devais pas décider pour elle et qu’elle était partit seule, j’avais senti comme un poids dans mon estomac et mon cœur se déchirer à nouveau. Je ne montrai cependant pas mon angoisse et, avant de m’avancer devant la porte de la maison, je sortis le médaillon que j’embrassai comme un porte-bonheur.

Après quelques minutes, je me cachai de toute ouverture qui aurait permis de me voir arriver et je regardai ce qu’il se passait à l’intérieur. J’arrivai justement au moment où une fille attachée se faisait frapper :

- H-Hey ! Calme-toi !

- P'tain, elle m'a craché ça dessus...

Derrière la jeune femme, que je ne connaissais pas au final, se tenaient les trois hommes qui avaient déjà failli me tuer alors que, devant, une femme pestait. Je ne savais pas ce qu’il se passait exactement, mais il était hors de question qu’elle morfle pour moi ! Pour mieux la repérer si je venais à mettre la pagaille, je l’observai un peu : brune avec long cheveux visiblement fins, elle avait une peau assez pâle. Mais ce qui retint le plus mon attention c’était qu’elle ne semblait pas bien aller. Priant pour que Caitlyn reste prudente, je créai quelques sphères lumineuses sombres que le lançai dans les vitres pour faire diversion, les faisant disparaitre immédiatement. Cela me permit d’aller devant le porte que j’ouvris à coup de pied bien placé et m’élancer malgré la douleur dans mon pied rejoindre la jeune femme. Entouré des ravisseurs, je créais d’autre sphères qui tournèrent autour de moi telles des menaces et une protection précaire. Me reconnaissant, un des assassins se mit à sourire pour déclarer :

- Tiens, tiens, tiens… Regardez qui voilà. Monsieur Lelph ! Alors, avez-vous réfléchis à la proposition de votre père ?

- Allez au diable !

J’avais répondu froidement avant de lancer les dix sphères qui tournaient autour de moi sur les ravisseurs et assassins et en recréer pour me protéger tout en tournant sur moi-même, la brunette dans les bras. Ce qui m’arrêta juste avant que je sorte ce fut une douleur fulgurante qui me fit mettre un genou à terre. Où j’étais touché, je n’en savais rien. Ne voulant pas prendre de risque en vérifiant, je me mis à créer encore plus de sphères, me brûlant les mains plus qu’à l’accoutumée, afin de créer une barrière à trois épaisseurs qui firent rager les agresseurs.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Mar 14 Fév 2017, 22:17




Des pas insistants derrière les miens...


Caitlyn attendait au dessus de la porte, ses oreilles de chat tendus. Elle comprit au bout de quelques instants qu'il avait récupérer la jeune fille. Elle crevait d'envie d'intervenir mais ce n'était pas encore le bon moment, son intervention pourrait changer la donne. Elle sentait son ventre se nouer.

- Tiens, tiens, tiens… Regardez qui voilà. Monsieur Lelph ! Alors, avez-vous réfléchis à la proposition de votre père ?

La jeune femme ne comprenait plus rien.

What the fuck? Attends 'ttends 'ttends quoi? Dans quoi je me suis encore fourrée putain...

Elle n'eut pas le loisir de réfléchir plus que ça qu'elle entendit son ami crier puis peu après un coup de feu retentit.
Bon, là elle était obligée d'intervenir. L'impulsivité de son ami était vraiment à revoir, mais au moins, ayant détruit les fenêtres, il lui permettait d'arriver rapidement et d'en neutraliser au moins un ou deux. Elle changea ses oreilles, ses yeux et sa main gauche en patte en sortant les griffes. Dans sa main droite elle tenait fermement sa grande lime à ongles, elle était contente de l'avoir prise même si elle n'avait jamais imaginé s'en servir ainsi un jour.
Elle prit un rapide inspiration et sauta du toit en se tenant d'une patte pour se balancer dans la cabane par la fenêtre. Le premier homme sur lequel elle tomba était plutôt grand, pas plus grand que Yasushi. Elle lui tomba dessus et d'un coup puissant de patte elle lui griffa les yeux, cherchant à l'aveugler totalement. Sans réfléchir elle passa un rapide coup d’œil et vit un grand mur lumineux, elle se douta que Yasushi se trouvait derrière celui-ci. Elle compta rapidement le nombre d'ennemis et sans plus attendre se rua sur le suivant. La lime à la main elle tenta de lui asséner un coup dans le bas-ventre avant de préparer sa patte pour reproduire la même chose qu'avec le premier. OH MON DIEU jamais elle s'imaginait tenter de tuer quelqu'un ce matin!






(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mer 15 Fév 2017, 00:49



Des pas insistants derrière les miens...



En un instant, pour Toko qui avait la vision obscurcie, elle croyait entendre l'apocalypse! Des bruits de verre brisé, des cris retentissait, la chaise tremblait et dut lutter pour ne pas tomber. Que se passait-il?! La porte s'ouvrait et l'instant d'après Toko sentit quelque chose la percuter et une sensation de tournis. Non... Quelqu'un la prenait dans ses bras, pas pour la mettre en danger, mais pour la sauver?

- Tiens, tiens, tiens… Regardez qui voilà. Monsieur Lelph ! Alors, avez-vous réfléchis à la proposition de votre père ?

Monsieur Lelph? Le garçon qui se faisait attirer ici? Qui était-il? Quel était le rapport avec elle?

- Allez au diable !

Instinctivement, elle se blottit dans les bras du jeune homme. Il émanait une chaleur agréable, sécurisante, un énorme contraste avec le chaos régnant autour.

- Je vous en prie... Il faut partir...

Elle entendait d'autres cris, quelqu'un d'autre semblait faire irruption dans les lieux. Elle voulait voir... Comprendre ce qu'il se passait.

De leur côté, l'un des assassins sortit son arme, pointant sur Yasushi. Il savait où viser pour ne pas toucher les deux autres, cependant, ce fut l'un des kidnappeurs qui causa son erreur.

- Vous faites quoi, putain? Vous allez tirer sur la fille!

Il s'était jeté sur l'arme pour dévier le tir, manquant de peu l'espèce de mur de lumière qui venait de se former. La femme, blessée recula.

- Fuck, fuck, fuck... Je me tires d'ici!

Le plan était remis en cause pour aujourd'hui. Elle pivota pour donner un coup de pied à l'attaquante avant de prendre la fuite par la première fenêtre en direction de la voiture.




 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Mer 15 Fév 2017, 01:41



Des pas insistants derrière les miens...

Je me remettais de ma douleur avec beaucoup trop de lenteur à mon goût. Derrière moi tout était en train de dégénérer alors que la jeune femme dans mes bras était simplement en train de s’accrocher à moi de toutes ses forces. Des cris de douleur, sans aucun doute, et des bruits de pas me faisaient comprendre qu’une tierce personne s’en était certainement mêlée et je ne voyais pas qui d’autre aurait pu le faire que Caitlyn qui m’avait bel et bien montré qu’elle voulait absolument participer à ce sauvetage. Je n’étais pas tranquille. Après tout, elle affrontait six personnes dont trois assassins aguerris grâce à mon « très cher » géniteur. J’espérais qu’elle ferait attention… Une phrase cependant retint mon attention plus que les autres, me tendant au maximum :

- Vous faites quoi, putain ? Vous allez tirer sur la fille !

Un coup de feu parti juste après ça. Instinctivement, sans que je sache réellement comment, je sus qu’une de mes sphères lumineuses avait disparue, me faisant comprendre que c’était moi qui était visé et que la fille désignée était celle que je tenais dans mes bras. En y repensant c’était logique. En tous les cas, je fis en sorte que les deux premières épaisseurs de mon mur partent en arc de cercle pour créer une diversion en espérant que Caitlyn en profite pour prendre la poudre d’escampette. Après tout, elles étaient si chaudes que mes mains étaient désormais brûlées au troisième degré après toutes ces créations et étaient capable de laisser des marques de brûlure sur le bois entre autres. Je ne parlais même pas de l’impact ! Leur taille et leur vitesse donnait l’impression de recevoir des balles de tennis par dizaines envoyées à environ 5 km/h. C’était donc bien assez pour donner une occasion selon moi. Je partis moi aussi toujours en portant la victime de la journée. La barrière que j’avais laissée en place disparu lorsque je dépassai les 5 mètres de distance entre elles et moi. Je ne savais pas ce que comptait faire Caitlyn et j’espérais qu’elle serait en sécurité mais, en attendant, je m’engouffrai dans les ruelles les plus proches et fis en sorte de tourner jamais de la même façon de sorte de perdre mes poursuivants. Une fois que je fus persuadé d’être en sécurité, je libérai la brunette de ses liens en me relevai pour surveiller les alentours.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Mer 15 Fév 2017, 11:49




Des pas insistants derrière les miens...


Caitlyn se préparait à tenter à esquiver un coup qui pourrait lui être fatal. L'adrénaline lui brouillait l'esprit, elle se surprit à apprécier cette sensation. Les hommes qu'elle avait assaillis ne semblaient pas s'intéresser à elle plus que ça, il ne semblait en vouloir qu'à Yasushi. Elle commençait à paniquer quand elle vit le troisième pointer vers lui avec son arme. Elle s'apprêtait à intervenir quand une des ravisseurs l'eu fait à sa place.

-Vous faites quoi, putain ? Vous allez tirer sur la fille !

Donc ce n'était pas la fille qui était visée, mais bel et bien le rouquin.
Elle restait concentrée quand elle vit Yasushi déployer ce qui semblait être une barrière magique. Parfait. REPLI STRATÉGIQUE!

Elle courut rapidement vers la fenêtre par laquelle elle était passée pour faire son entrée fracassante.

Vite vite dans les arbres, on va se faire canarder comme des pigeons.. C'est marrant parce que canarder et pigeons je.. MERDE POURQUOI TU PENSES A CA MONGOLE?!

Elle essayait de ne pas perdre de vue Yasushi. D'un arbre elle sauta sur un toit et courut près du bord pour ne pas le perdre de vue mais OH LE CON pourquoi il tournait en permanence. Essoufflée elle avait de plus en plus de mal à sauter de toit en toit sans le perdre. Elle allait finir par le perdre. Sans réfléchir plus que ça elle sauta près de lui à un embranchement, essoufflée à mort et le suivit jusqu’à ce qu'il s'arrête. Elle tomba un genou à terre, un point de côté lui défonçait les côtes et elle peinait à reprendre son souffle. C'est décidé elle allait se remettre au cardio parce que là c'était vachement triste.
Ses muscles tremblaient et elle espérait très fort que leurs poursuivants ne les retrouveraient puisqu'elle ne se sentait pas de repartir en courant. Son corps lui semblait vidée de toute énergie, elle ne pouvait même plus transformer quoi ce que soit de son corps. Elle relevait la tête vers la princesse délivrée et essayait de lui parler entre deux respirations.

- *respire* T'es qui *respire* au fait?







(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2017, 07:58



Des pas insistants derrière les miens...



Toko se raidit une fois encore lorsqu'elle sentit que celui qui la transportait courait. Si seulement elle pouvait faire quelque chose! Des milliers de pensées incompréhensibles lui traversaient l'esprit, mais son corps frêle demeurait paralysé alors qu'elle se blottissait d'avantage contre son sauveur. Son cœur battait autant que le sien... Elle n'avait pas couru, mais semblait aussi épuisée mentalement que physiquement de son expérience. Toko se sentait trembler incontrôlablement. Allait-il bien? Qu'en était-il de l'autre personne? Étaient-ils poursuivis? Après un temps incalculable, le jeune homme la transportant la déposa, la libérant de ses liens et lui permettant enfin de voir.

Elle écarquilla légèrement les yeux en le regardant. Il semblait autant dans la fleur de l'âge qu'elle-même. Malgré la noirceur, les faibles rayons lunaire montraient une chevelure blonde comme la paille au soleil et des yeux couleur acier, perçant sans être froid. Il avait cette air d'un vétéran de guerre, marqué par les stigmates de son passé. ...Qui était-il?

Avant de pouvoir le questionner, une personne, une jeune femme semblait sortir de nulle part. Sa beauté était surréelle. Ses cheveux rose pastel étaient magnifiques et donnaient envie d'y toucher. Elle semblait délicate, sans avoir l'air malade de Toko. Cependant, il était clair qu'elle était épuisée de sa course, peinant à respirer.

- *respire* T'es qui *respire* au fait?

La jeune femme asiatique resta un instant bouche bée. Deux parfaits inconnus venaient de risquer leur vie pour quelqu'un comme elle? Pourquoi?...

- Toko... Saionji... Toko..., souffla-t-elle, toujours encore sous le choc. Elle s'inclina devant la jeune femme.

- Je... Je ne peux rien vous offrir... À part ma reconnaissance éternelle, j'ai bien peur..., leur dit-elle.

Relevant la tête, elle leur adressa un faible sourire, bien que ses yeux s'humidifiaient.

- Puis-je avoir les noms de mes héros?, demanda-t-elle, tentant de sonner plus calme qu'elle ne l'était en réalité.

En fait, elle avait l'impression qu'elle allait craquer sous la pression d'un moment à l'autre. Pourquoi l'avait-on enlevé? Qu'est-ce qu'ils leur faisait croire qu'elle avait la moindre valeur monétaire? Ne devrait-elle pas savoir elle-même ce que ces gens voulaient? Pourquoi impliquer ce garçon?






 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2017, 15:21



Des pas insistants derrière les miens...

Pendant que je courais dans les ruelles, Caitlyn m’avait rejoint. D’un certain côté j’étais rassuré puisque cela signifiait qu’elle allait bien, mais avaient-ils pu nous suivre ? Je dus malgré tout m’arrêter pour libérer la jeune brunette et laisser l’Emeraude reprendre son souffle. Bien m’en fit puisque lorsqu’elle parla ce fut de façon saccadée.

- Toko... Saionji... Toko...

Toute timide, la belle jeune fille s’inclina devant ma camarade. Son nom sonnait comme celui que ma mère m’avait donné et celui de Miko. Mais cela signifiait-il qu’elle avait les mêmes origines ? Qu’en savais-je ? Puis, il était d’autres priorités, comme celle de les mettre à l’abri du danger potentiel que représentaient les assassins. Je voulus donc partir en laissant les deux jeunes femmes seules, mais je fus retenu par la conversation qui reprenait. J’étais bien trop gentil… Il allait falloir que je me renforce.

- Je... Je ne peux rien vous offrir... À part ma reconnaissance éternelle, j'ai bien peur... Puis-je avoir les noms de mes héros ?

Elle avait un joli sourire. Par là je ne voulais pas dire que celui de mon amie ne l’était pas, mais celui de la dénommée Toko avait un petit quelque chose de différent. C’était étrange et je m’obligeai à ne pas m’attarder sur cela. Il fallait que je parte pour écarter tout danger d’elles. Il fallait qu’elles restent en sécurité et ce n’était pas ma présence qui ferait ça. Je me tournai donc vers l’Emeraude pour déclarer sur un ton qui ne voulait aucune discussion :

- Caitlyn, je te la confie. J’sais pas ce qu’ils lui veulent, mais je vais faire en sorte que ça ne se reproduise plus.

Il en était trois dont je connaissais les intentions : me faire devenir un assassin, ou me tuer. Concernant les trois autres, j’avais plus ou moins compris qu’ils voulaient Toko pour une raison que je ne voulais pas connaître. Avec un peu de chance, les assassins étaient tellement furaxs qu’ils les avaient tués avant de partir à ma recherche. Je voulais le vérifier. Puis, d’un autre côté, s’ils me retrouvaient cela les éloigneraient d’elles, ce qui leur donnerait le temps de s’enfuir. Les kidnappeurs allaient, s’ils étaient toujours en vie, certainement chercher à se réorganiser avant de partir tête baissée à la poursuite d’une jeune fille dans une ville. Avec un peu de chance, les coups de feu n’étaient pas passés inaperçus.
Ainsi, je commençai à rebrousser chemin sans me préoccuper du sang qui coulait le long de mon bras droit et en tentant de me convaincre que c’était pour le mieux.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Jeu 16 Fév 2017, 16:16




Des pas insistants derrière les miens...



Toko.. Encore une japonaise je présume. Elle lui sourit entre deux respirations.

- Je... Je ne peux rien vous offrir... À part ma reconnaissance éternelle, j'ai bien peur... Puis-je avoir les noms de mes héros ?

Caitlyn se redressa un peu, sa respiration se calmait un peu. Elle se racla la gorge et rougit un peu. Mon dieu ce que c'est gênant. Elle remarquait que Yasushi ne dit rien. Elle prit la parole en croisant les bras.

-Moi c'est Caitlyn, et lui là c'est Yasushi. Tu sais, ce qu'on a fait est normal. Tu dois avoir soif et faim, j'ai à boire dans mon sac.

La jeune fille paraissait encore sous le choc, ce qui était logique. Caitlyn s'approcha d'elle, déposa son sac à dos au sol et la prit doucement dans ses bras en lui patpatant la tête.

-T'en fais pas va on va te ramener chez ...

Yasushi l'interrompit en se retournant.

- Caitlyn, je te la confie. J’sais pas ce qu’ils lui veulent, mais je vais faire en sorte que ça ne se reproduise plus.

Caitlyn se retint de s'énerver. Y retourner serait du suicide, l'heure était à la retraite et non à l'affrontement.
Elle lâcha la jeune fille, non sans douceur, puis attrapa Yasushi par le bras qui commençait à s'en aller. Elle remarqua au passage que celui-ci saignait.

-Arrête tes conneries, t'es blessé et t'es tout seul, tu vas rien faire du tout. Il faut bouger de là et faut que je te soigne.

Elle s'interrompit un instant, elle détestait faire cela mais elle n'avait pas le choix, c'était pour son bien, quitte à ce qu'il la déteste après. Elle prit un air plus grave, sans perdre la face.

-Tu fais quoi s'ils nous trouvent avant de te trouver? Toko est incapable de se défendre pour l'heure et moi je suis épuisée, je n'ai rien pour rivaliser avec ces gars-là.

Elle enserra le jeune homme par la taille pour l'empêcher de partir.

-Allons chez moi, ils ne nous y trouveront pas...

Elle espérait qu'il réagirait rapidement, elle n'aimait pas laisser la jeune fille ainsi, elle pourrait se sentir mal à l'aise.






(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2017, 20:05



Des pas insistants derrière les miens...



Semblant finalement reprendre son souffle, la jeune femme se présenta ainsi que son ami.

-Moi c'est Caitlyn, et lui là c'est Yasushi. Tu sais, ce qu'on a fait est normal. Tu dois avoir soif et faim, j'ai à boire dans mon sac.

Caitlyn-san et Yasushi-san... Toko tâcherait de ne jamais oublier leurs noms. Elle sentit son ventre lui faire mal à la mention de la nourriture. Elle avait faim... Tellement faim... Mais elle ne pouvait pas accepter la nourriture de Caitlyn sous peine que le même incident de la pomme se reproduise. Cela la troublait profondément de ne pas pouvoir accepter n'importe quelle nourriture. Semblant réaliser son état de choc, la jeune femme déposa son sac avant de serrer Toko dans ses bras, telle une mère réconfortant son enfant. Pourquoi les bras d'une étrangère semblaient tellement plus chaleureux que ceux de sa mère?

-T'en fais pas va on va te ramener chez ...

- Caitlyn, je te la confie. J’sais pas ce qu’ils lui veulent, mais je vais faire en sorte que ça ne se reproduise plus.

Le jeune homme leur tourna le dos pour partir. Le filet écarlate coulant le long de son bras n'échappa pas à l'attention de Toko. Avait-il perdu l'esprit? Allait-il vraiment affronter ces gens une fois de plus?

-Arrête tes conneries, t'es blessé et t'es tout seul, tu vas rien faire du tout. Il faut bouger de là et faut que je te soigne.

Marquant une pause, Caitlyn poursuivit.

-Tu fais quoi s'ils nous trouvent avant de te trouver? Toko est incapable de se défendre pour l'heure et moi je suis épuisée, je n'ai rien pour rivaliser avec ces gars-là.

Entourant ses bras autour de la taille du garçon, elle termina.

- Allons chez moi, ils ne nous y trouveront pas...

Doucement, malgré ses jambes tremblantes, la jeune femme aux cheveux de jais se releva.

- Je vous en prie... Vous en avez déjà fait bien assez. Nous devons rentrer, renchérit-elle, espérant que Yasushi entendrait raison.

Elle voulait mettre tout ceci derrière elle le plus tôt possible.


 

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2017, 20:46



Des pas insistants derrière les miens...

Alors que je m’éloignais, bien décidé à faire en sorte que mon départ les mette en sécurité, je sentis qu’on empoignait mon bras droit. Regardant du coin de l’œil derrière moi le temps d’une seconde, je vis que Caitlyn avait lâché Toko pour m’empêcher de partie. Mais qu’est-ce qu’elle fichait ?! Le temps était compté avant qu’ils ne viennent à nous retrouver ! Elle n’était pas la seule à savoir utiliser les toits à son avantage !

-Arrête tes conneries, t'es blessé et t'es tout seul, tu vas rien faire du tout. Il faut bouger de là et faut que je te soigne.

Qu’elle me soigne ? Mais qu’est-ce qu’elle racontait ? Ah… Peut-être parlait-elle de cette douleur que j’avais ressentis peut après ma première tentative de sauver la brunette. Ce qu’elle semblait ne pas vraiment comprendre c’était que je supportai assez bien la douleur et que ce n’était pas ce genre de bobo qui allait m’arrêter. Je n’eus cependant pas le temps de le lui dire puisqu’elle ajouta plus gravement :

-Tu fais quoi s'ils nous trouvent avant de te trouver ? Toko est incapable de se défendre pour l'heure et moi je suis épuisée, je n'ai rien pour rivaliser avec ces gars-là.

Aïe ! Elle venait de toucher une corde hyper sensible là. Pourtant, je ne lui avais pas du tout parlé de mon passé, mes pertes… Je devais bien avouer qu’elle avait raison. Le pire était qu’elle venait de m’éviter de faire la même erreur que quelques mois plus tôt. Cela me semblait faire une éternité et en même temps c’était encore si claire dans mon esprit… Je ne savais pas quoi penser pour ça. Après tout, en plus de vouloir les protéger des assassins à mes trousses, je voulais aussi les protéger de moi-même.
Soudainement, alors que je ne m’y attendais pas du tout, Caityn me pris la taille entre ses bras :

-Allons chez moi, ils ne nous y trouveront pas...

- Je vous en prie... Vous en avez déjà fait bien assez. Nous devons rentrer.

Doucement, je soupirai avant de la prendre tel un sac à patate alors que je venais de me tourner d’un seul coup, le visage tordu en une expression sévère puisque j'étais loin d'accepter un nouveau refus quelconque :

- Très bien, mais je ne resterais pas.

Je m’avançai ensuite vers Toko et la pris également sur mon épaule pour courir sur le même schéma pour être certain de semer les poursuivants si ces derniers venaient à nous trouver. Je gardai cependant en tête la destination finale.
Après plusieurs minutes pendant lesquelles je n’avais tenu compte de rien mis à part le chemin que je prenais, nous arrivâmes enfin devant l’appartement de Caitlyn. Essoufflé mais toujours anxieux, je regardai sans cesse autour de moi après avoir relâché les deux jeunes femmes.

(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Caitlyn Hanazakari le Jeu 16 Fév 2017, 21:33




Des pas insistants derrière les miens...



-Je vous en prie... Vous en avez déjà fait bien assez. Nous devons rentrer.

Caitlyn hocha la tête en signe d'acquiescement. Elle sourit quand Yasushi soupira, signe qu'il laissait tomber son idée première. Elle sentit un bras la soulever pour la porter en mode sac de patate.

Hein? AH NON

Elle comprit qu'il était en train de la porter sans problème. Elle se retint de ne pas hurler, elle n'aimait pas vraiment être portée en fait.

- Très bien, mais je ne resterais pas.

Caitlyn ne dit rien, résignée, au moins il venait. Elle commençait à réfléchir comment est-ce qu'elle allait bloquer malencontreusement les issues de son appartement pour ne pas qu'il y retourne quand elle vit Toko à côté d'elle se faire soulever comme un sac de patate.
Elle la regardait complètement blasée et se laissait faire. Quand ils arrivèrent devant chez eux elle ouvrit rapidement, se rendant compte de l'anxiété de son ami.
Elle passait devant et se dépêchait de se mettre devant l'ascenseur ENFIN réparé.

-Tu as de la chance Yasu, il est réparé cette fois!

Elle sourit en essayant de détendre un peu l'atmosphère, mon dieu ce que c'était oppressant. Elle entra dans l'ascenseur et regarda Toko.

-Rassure-moi tu n'es pas allergique aux chats hein?

Elle sortit au cinquième étage pour ouvrir la porte et faire rentrer rapidement les jeunes gens. Jef lui traînait dans les pattes, elle aurait dû être rentrée depuis longtemps déjà.
Elle s'assura de bien tout fermer quand ils furent rentrés et elle courut vers sa baie vitrée pour fermer les volets électriques au cas où. Au passage elle allumait les lumières et revint se planter devant ses potes.

-Voilà !






(c) Yumiko sur Académie Tsuki


“But I don't want to go among mad people," Alice remarked.
"Oh you can't help that," said the Cat:
"we're all mad here. I'm mad. You're mad.”

avatar
Caitlyn Hanazakari

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des pas insistants derrière les miens... (PV Caitlyn et Yasushi)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum