la reine de coeur (pv Yumiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Hansel le 8/2/2017, 18:17



Entre personne du cirque


Me promenant comme a mn habitude à travers toute l’académie je me retrouvais au terrain d’entrainements. Je pouvais voir des élèves s’évertuer à perfectionner leur pouvoir. J’aurais aimé prendre part au entrainement également malheureusement tout le monde se retrouvais victime de mes pouvoirs et ce malgré moi. ! A la place je préférais continué de me promener en chantant une chansons.

Hey, girl, open the walls, play with your dolls
We'll be a perfect family.
When you walk away is when we really play
You don't hear me when I say,
"Mom, please wake up.
Dad's with a slut, and your son is smoking cannabis."

No one ever listens, this wallpaper glistens
Don't let them see what goes down in the kitchen.

Places, places, get in your places
Throw on your dress and put on your doll faces.
Everyone thinks that we're perfect
Please don't let them look through the curtains.

Picture, picture, smile for the picture
Pose with your brother, won't you be a good sister?
Everyone thinks that we're perfect
Please don't let them look through the curtains.

D-O-L-L-H-O-U-S-E
I see things that nobody else sees.
(D-O-L-L-H-O-U-S-E
I see things that nobody else sees)

Durant ma chanson je remarquais qu’il y avait également des personnes présents sur les gradins … l’une d’entre elle retenus particulièrement mon attention. Une jeune fille aux cheveux de blé arborant une un mine des plus maussades. Je m’approchais donc de cette jeune femme, me postant debout devant elle et lui adressa mon plus beau sourire.

Mademoiselle, ne pensez vous pas qu’un si gracieux visage mériterais un sourires ?

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Yumiko le 8/2/2017, 22:47



La reine de coeur
Feat Hansel

Ma nuit avait été agitée. La veille j’avais parlé avec Archie et Narok concernant ce qu’il s’était passé au Japon entre autres. En temps normal une bonne discussion me permettait de repartir sur un bon pied pour recommencer à vivre sur ce que je pouvais appeler de nouveaux espoirs. Mais, cela ne pouvait pas être le cas après la mort d’Hayate. Il me semblait que continuer normalement n’était pas possible. Mes larmes ne cessaient de couler inlassablement… Au fond, ma tristesse profonde commençait à m’épuiser réellement.
En me levant, je découvris que mes joues étaient encore mouillées de larmes et de sueur. La première pensée qui me vint face à ce fait fut que j’avais dû repenser au jour de sa disparition. A vrai dire, c’était presque toujours comme ça depuis que nous étions rentrés en Angleterre, voire plus tôt. Je les essuyai doucement avant de constater que j’étais seule dans ma chambre. N’avaient-elles pas réussi à me réveiller, ou préféré ne pas le faire ? Je n’en savais rien, réellement. A vrai dire, je préférai ne pas y penser pour m’obliger un peu à sortir à l’extérieur. Lentement, j’ôtai mon pyjama bon à être lavé pour enfiler un jean et un pull avant d’aller me coiffer. Chaussettes aux pieds, j’enfilai ensuite une paire de bottines noires. Puis, la broche qu’Hayate m’avait confiée en poche, ma perle de nacre ne quittant plus mon cou, et mon manteau au bras je décidai de retourner à l’endroit même où mon lien avec le défunt s’était approfondie. Peut-être même fusse là où nos sentiments s’étaient développés lentement… Devais-je regretter d’être allé courir ce jour-là ?

Quelques minutes étaient passées avant que je n’atteigne les gradins du terrain d’entrainement, mon manteau sur les épaules. Je n’avais rien avalé et ne comptais pas le faire. Peut-être que, malgré que je pensasse ne pas attenter à ma vie, je me laissais mourir à petit feu comme lorsque j’avais vécu du harcèlement moral… Je n’en savais rien au fond.
Alors qu’autour de moi des élèves supportaient ceux qui s’entrainaient ou étudiaient pour les prochains cours, je sortis de ma poche la broche dorée en forme de Peace & Love qui m’avait été confiée pour la regarder. Silencieusement, je faisais comme s’il pouvait m’entendre, lui demander pourquoi il était parti s’il m’avait autant aimée que voulait bien le dire Archie et demander pardon d’avoir été la cause de ce départ prématuré. C’est ce moment-là qu’on choisit pour me héler :

- Mademoiselle, ne pensez-vous pas qu’un si gracieux visage mériterait un sourire ?

Sur le coup, je fronçai les sourcils avant de regarder mon interlocuteur. Je ne le connaissais pas du tout. Les cheveux roux, c’était un jeune homme assez grand habillée d’une bien étrange façon. Fort peu encline à critiquer, je passai ce détail pour me concentrer sur sa question qui, finalement, se révélait douloureuse. Je tentais de lui répondre que ce n’était pas possible, mais le fait que ma voix refusa de se manifester me fit mettre mon visage dans une main, le haut du corps penché sur mes jambes.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Hansel le 11/2/2017, 14:53



La reine de coeur


Je pouvais remarquer une broche semblable à l’emblème de la paix dans les mains de la petite blondinette. Quoi qu’il en soit son attitude comme ça posture, trahissais une immense tristesse en elle. Je me demande quel peut bien en être la raison … mais après tout en tant que représentant d’un cirque il de mon rôle d’y remédier, car telle le rôle du cirque, répandre la joie et l’émerveillement vendre du rêve pour que les spectateurs puisse repartir avec un large un sourire et les enfants avec des étoiles plein les yeux. L’inverse était également valable bien entendu …Face à mon interpellation le jeune tenta de me dire quelque chose pour finalement laisser tomber pour se recroquevillé un peu plus. Souffrirait-elle de mutisme ?

Vous savez … la personne qui m’avais accueilli en ces lieux éprouvait également quelque difficulté à s’exprimer. Pour palier a cette difficulté, elle écrivait sur son portable ….a moins bien sure que vous n’ayez aucune envie de discuter …

Je me souviens encore de la petite cheshire, une compagnie bien amusante, aussi intéressante que marquante … maintenant que j’y pense que je ne l’ai pas revue depuis …c’est bien dommage d’ailleurs … pas même en cours …étrange. Elle était saphir si je ne m’abuse … très certainement tout comme la jeune fille en face de moi

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Yumiko le 12/2/2017, 02:04



La reine de coeur
Feat Hansel

- Vous savez … la personne qui m’avais accueilli en ces lieux éprouvait également quelque difficulté à s’exprimer. Pour palier a cette difficulté, elle écrivait sur son portable …. À moins bien sure que vous n’ayez aucune envie de discuter …

Le jeune homme avait raison, mais en y repensant je savais pourquoi je n’utilisais pas cette alternative. Les images de mon père qui détruisait mon seul moyen de communication avant de le jeter à la poubelle me revinrent comme pour me frapper de plein fouet. Il fallait que j’arrive à parler ! Que je ne m’enferme pas dans mon mutisme. J’avais peur de ne plus jamais reparler et j’avais déjà prouvé que je pouvais le faire même si c’était faible… Alors, qu’est qui me bloquait ? Les pleurs ? Certes, mais n’y avait-il pas autre chose ?
Ne sachant pas trop comment formuler mes penser, je me mis à chercher autour de moi. Puis, ayant repéré un bâton, je serrai l’épingle contre ma poitrine pour aller le chercher. Une fois le morceau de bois en main, je retournai voir le jeune homme et me mis à tracer dans le sol :

« Je n’ai plus de portable et je n’ai rien pris sur moi pour écrire. Pour répondre à ta question, sourire m’est difficile… »

Pour ces simples mots, je m’y étais prise par deux fois car pendant ma première tentative je m’étais rendue compte que j’avais écrit en japonais. Moi qui commençait à haïr mes origines, voire même à me demander si elles étaient réelles, je ne savais pas comment le prendre. Une habitude ? Je n’en savais rien en fait…
Après m’être assurée qu’il avait lu mon message, je l’effaçai pour en écrire un autre :

« Je peux tenter de parler, mais je n’aime pas me rendre compte que ma voix ne répond pas toujours. »

Par là, je souhaitais savoir quel moyen de communication il préférait employer. En tous les cas, il allait falloir que je me rachète un portable ainsi qu’un abonnement, que je retrouve les numéros de téléphone qu’on m’avait donné… mais en avais-je le courage ?

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Hansel le 24/2/2017, 22:35



La reine de coeur


Face a mes arguments la jeune demoiselle balayant les alentour du regard pour finalement se lever et e diriger vers une branche d’arbre trainant au sol. C’est ainsi que mon interlocutrice a s’affairait à écrire ses paroles a même le sol. Une première fois en Kanjis avant de les effacer pour réécrire en anglais. Je n’ai que bien peu de notions pour ce qui est de la langue du pays du soleil levant, toutefois j’étais en mesure de reconnaitre cette écriture sans toutefois être en capacité de la décrypté. Celle étant à mon sens une des écritures les plus complexes que je connaisse.

« Je n’ai plus de portable et je n’ai rien pris sur moi pour écrire. Pour répondre à ta question, sourire m’est difficile… »

Après m’avoir laissé le temps de lire ses inscriptions la jeune fille les balaya pour les remplacer par de nouvelles.

« Je peux tenter de parler, mais je n’aime pas me rendre compte que ma voix ne répond pas toujours. »

« Ne vous inquiétez pas je ne vais en aucun cas vous forcer à user de votre voix si celle-ci est défaillante. Ainsi donc vous essuyer une petite période morose ? Vous savez ce que je fais lorsque la déprime de guette ? Personnellement je chante. J’ai cru remarquer que vous étiez japonaise si je ne m’abuse. J’ai appris il y a longtemps une chanson de votre pays natal »

Je sortit de ma poche mon téléphone portable pour enclenché la musique avant de prendre ma voix la plus douce pour chanter.

« yurayura yurameku nami no ma ni
kirakira kagayaku koe wa tada yure kanata e to
yume miru KURAGE wa uta utau yo
yasashii umibe de nemuru
yurayura yurameku hikari no tsubu
kirakira kagayaki koe wa tada yure anata e to


Je continuais la chanson jusqu'au bout et attendt la réaction de mon publique.



(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Yumiko le 25/2/2017, 18:28



La reine de coeur
Feat Hansel

-Ne vous inquiétez pas je ne vais en aucun cas vous forcer à user de votre voix si celle-ci est défaillante. Ainsi donc vous essuyez une petite période morose ? Vous savez ce que je fais lorsque la déprime me guette ? Personnellement je chante. J’ai cru remarquer que vous étiez japonaise si je ne m’abuse. J’ai appris il y a longtemps une chanson de votre pays natal.

A peine avait-il eu lu qu’il m’avait répondu. Je pus ainsi lui être reconnaissante de ne pas me demander de parler. Je déchantai cependant rapidement : autant beaucoup utilisaient du superlatif pour juger quelque chose, autant pour lui c’était le contraire. « Morose »… Si seulement ce n’était que ça. Voir une personne chère mourir devant moi alors qu’elle était venue me libérer de son assassin, ce n’était pas une situation laissant une simple morosité sur le cœur. Je fus tout de même curieuse d’entendre cette chanson venant de mon pays. Est-ce qu’elles étaient plus jolie que l’image que je m’en faisais à cause de mon père ? Ou était-ce autre chose de totalement différent ? Puis, autant je me rappelais de l’écriture japonaise, mais serais-je capable de me rappeler de la sonorité des mots ? Voyant le jeune homme sortir son portable pour mettre ladite musique, je patientai le temps qu’il me la fasse écouter.

« yurayura yurameku nami no ma ni
kirakira kagayaku koe wa tada yure kanata e to
yume miru KURAGE wa uta utau yo

yasashii umibe de nemuru
yurayura yurameku hikari no tsubu
kirakira kagayaki koe wa tada yure anata e to… »


Je devais bien avouer que je ne la connaissais pas. Cependant, elle me fit penser à une autre chanson découverte lorsque je tentai de me faire une playlist peu avant que mon père ne me trouve. Voulant la partager, je repris mon bêton pour effacer mes mots précédents et les remplacer :

Puis-je te faire écouter une chanson qui me correspondrait bien, selon moi ?

Je lui souris doucement, attendant qu’il accepte… ou refuse. S’il décidai de me faire confiance et me confier son téléphone, je tapai dans la barre de recherche « Silent Scream » et mis en route la chanson que je souhaitais hurler à mes parents, ceux-là même qui m’avaient enfermée dans une cage pour me laisser mourir de froid et de faim, si ce n’était de chagrin. Je ne fis cependant que la chanter sans que ma voix ne réponde, laissant quelques larmes sortir.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Hansel le 25/2/2017, 21:58



La reine de coeur


La jeune fille s’était montrée très attentive à ma chanson mais je fis aucun commentaire. Cependant je la vit effacer ses paroles au sol pour en remplacer par d’autre.

Puis-je te faire écouter une chanson qui me correspondrait bien, selon moi ?

Bien sur !

Suite a ça demande je prêtais mon téléphone à la jeune fille. Celle-ci me fit ainsi découvrir une musique appeler de « Silent Scream » de Anna blue d’après ce que je pouvais lire sur l’écran du petit appareil portable. Je ne connaissais aucunement cette chanson mais je vais pouvoir l’ajouter a ma bibliothèque musical. …. Cette musique en disait très long sur mon interlocutrice.

« Je vois que vous entretenez une certaine rancœur à l’égard de vos parent ou tu moins vos géniteur. Sois rassuré je ne poserais en aucun cas plus de question sur un domaine qui ne me concerne et ne me regarde pas. Toutefois je viens de trouver une musique qui vous conviendrait encore plus d’après mon intuition. »

Je récupérais mon bien pour après une brève manipulation lui faire écouter Dollhouse de mélanie martinez.

« ceci dis, mon petit doigt me ds que ce n’est pas le seul chose qui est responsable de vos larmes … Pardonnez ma curiosité mais puis je vous demander vote nom ?

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Yumiko le 26/2/2017, 03:06



La reine de coeur
Feat Hansel

Patiemment, regardant les autres informations sur le portable qui la concernait, il écouta la chanson jusqu’à la fin. J’avais pu regarder le « clip » et je rêvais, bien que je souhaitasse la liberté, avoir une maison où rentrer avec des parents qui s’occuperaient de moi. Bien entendu, ce rêve ne deviendrait jamais réalité à moins que ma réincarnation suivante, si c’était ce qui m’attendait après la mort, ne m’en offre l’opportunité. Je ne pouvais qu’imaginer ce que cela serait, penser à toutes les éventualités, me promettant que plus jamais un membre de ma famille ne ferait du mal à une personne qui m’était chère. Je ne le voulais plus ! Non seulement c’était dur à supporter mais, en plus de ça… je n’osais pas imaginer la douleur des proches de ladite personne si je ne parvenais moi-même à me consoler de son absence.

- Je vois que vous entretenez une certaine rancœur à l’égard de vos parents ou tu moins vos géniteurs. Sois rassurée je ne poserais en aucun cas plus de question sur un domaine qui ne me concerne et ne me regarde pas. Toutefois je viens de trouver une musique qui vous conviendrait encore plus d’après mon intuition.

La chanson étant plus qu’éloquente sur la question, cela ne m’étonna pas plus que ça qu’il ait compris ce que je ressentais vis-à-vis de mon père. Ma mère étant sous ses ordres, je ne m’étonnais pas qu’elle n’ait rien pu faire pour m’aider. Je ne lui en voulais donc pas. De toute façon, elle n’était pas la cause de mes souffrances, surtout si comme je l’avais compris, elle avait contribué à ma libération. Je fus d’ailleurs soulagée qu’il me promette de ne pas me poser de questions. Autant il aurait été bien que je parle de mon histoire à Noa avant mon enlèvement, autant je ne voyais pas la nécessité de redevenir une fontaine en parlant de ma perte alors que je venais de retrouver un semblant de sourire aussi présent que fragile. J’écoutai cependant la chanson qu’il me proposa. Cette dernière me laissa comme une douleur, surtout quand j’en compris l’origine : la famille parfaite que voulait montrer les Okamoto comprenait le fait que je devais disparaître, d’où le fait que j’avais été enfermée et qu’on ait tenté de me tuer de diverses manières quoi que toujours indirectement. Je respirais profondément à cause de cela, réfléchissant à la façon dont je pouvais formuler mes impressions. Hansel en profita pour ajouter :

- Ceci dis, mon petit doigt me dit que ce n’est pas la seule chose qui est responsable de vos larmes … Pardonnez ma curiosité mais puis-je vous demander votre nom ?

Doucement, je souris : il était vraiment perspicace. Etais-je donc aussi lisible qu’un livre ouvert ? D’une certaine manière, cette possibilité me faisait peur, notamment en pensant à ce que m’avait fait Kô, justement parce qu’il avait su trouver un sujet sensible. J’écrivis donc :

Yumiko
Effectivement, ma famille n’est pas la seule chose qui soit responsable de mes larmes, mais c’est très lié puisque mon géniteur en est la cause : il a tué un ami qui a voulu me protéger, puisque c’est moi qui était visée

Je relus rapidement la fin de ma phrase avant de l’effacer, ne laissant que le fait que mon père était la cause de ma détresse. Je ne savais pas s’il avait eu le temps de lire la suite, mais j’espérais réellement que ce ne soit pas le cas.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Hansel le 9/4/2017, 14:39



La reine de coeur


La mélodie que j’avais partagée avec cette jeune fille laissa celle-ci quelque peu pensive … celle-ci inscriva ses paroles sur le sol pour au final en effacer la fin … j’ai seulement eu le temps de voir « tué un ami » pour ne laisser que.

« Effectivement, ma famille n’est pas la seule chose qui soit responsable de mes larmes, mais c’est très lié puisque mon géniteur en est la cause »

_ Voilà qui est intéressant ….

J’ai pour idée de lui faire un petit tour de magie. Mélangeant le peu des principes de la cartomancie que m’avais enseigné ma tante a un petit tour de prestidigitation.

Je sortais un jeux de tarot de Marseille pour en battre les cartes ornées de divers motifs et arabesques et le tendre à la jeune fille.

_Veuillez piocher une carte s’il vous plait

Lorsqu’elle le fit enfin, elle tomba comme prévu sur la carte de l’amoureux.

« C’est l’amoureux, cette carte vous représente … une personne avec un cœur pur, renfermant une grande force intérieur »

Je sortis ensuite les cartes de l’empereur et du diable les montrant à la jeune fille

« Celles-ci représente vos problèmes, l’empereur symbolise une personne influente, tandis que le diable et lié à l’argent …. Quelque chose me dis que dans votre cas …

Je positionnais les deux cartes l’une sur l’autre au sol

_ Ces deux cartes sont très liées. L’appât du gain, la nécessité de sauvé les apparences …

Je piochais ensuite la maison de dieux que je montrais à mon interlocutrice pour la positionner a côté des deux cartes précédentes

_ Celle-ci représente l’emprisonnement, la séquestration, pas seulement physique. Cela peut également être les chaines que l’on s’afflige sois même …. Nos interdits, nos tabous les limites que l’on s’impose Et qui nous empêchent d’avancer

Je piochais ensuite la carte de la mort que je mettais au-dessus de la maison.

_ Comme vous vous en douté parfois cette carte peux symboliser une perte douloureuse. Mais si on veut vraiment comprendre sa signification il faut aller au-delà de son aspect qui peut rebuter, sa véritable signification c’est …

Je sortis ensuite de mon paquet la roue que je posais par-dessus la mort

_ Le changement … vous êtes en pleine phase transitoire mademoiselle hors si vous voulez avancer …

Je piochais ensuite le jugement que je posais juste à côté de la roue

_ Il vous faudra apprendre le détachement et trouver la force de pardonner. Aux autres, comme à vous-même …. D’autant plus que …

Je déposais ensuite juste devant elle toute les cartes de mon tarot restant pour n’en garder que deux en main.

_ Vous n’êtes pas seul, chacune de ses carte représente un ou plusieurs de vos amis ou connaissance … vous êtes entouré d’amis qui ne demande a qu’à vous venir en aide. Si vous leur en laisser la possibilité

Je déposais ensuite le soleil dans ses mains

_ Tout ça pour dire que le plus dure est derrière vous et que l’horizon qui s’annonce est prometteur malgré vos épreuves. Il ne tient qu’à vous de saisir cette opportunité. Si vous voulez atteindre …

Je lui donnais enfin la carte de du monde

_ Le Succès.

(c) Rin sur Epicode



Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Yumiko le 1/6/2017, 13:45



La reine de coeur
Feat Hansel

Hansel, face à mes révélations, réagit simplement. Mais comme, de toute façon, cela ne m’était pas directement destiné, je ne fis rien de plus que fermer momentanément les yeux. Qu’en penser ? Comment le prendre ? Je n’étais pas sûre de tout cela. Après tout, c’était comme si on m’ignorait sans que ce soit le cas. Mes paroles ne donnaient droit qu’à poser des questions et j’étais incapable d’engager une nouvelle discussion qui ne soit pas liée à mes soucis. C’était donc ma faute si nous en étions là. Pas la sienne.
Après un instant, je rouvris les yeux et vis que le jeune homme me tendait un paquet de cartes en éventail. Sur le coup, ses intentions me furent totalement inconnues, jusqu’à ce qu’il me propose de tirer une carte. Je ne comprenais pas du tout où il voulait en venir mais le fis tout de même. Etait-ce de la curiosité ou le Japon m’avait-il fait plus de mal que je voulais bien l’avouer ? Je n’en étais pas certaine et avait peur de connaître la réponse à cette question. Je tus alors mes réflexions, attendant la suite face à l’arcane que j’avais tirée.

- C’est l’amoureux, cette carte vous représente… une personne avec un cœur pur, renfermant une grande force intérieure.


Puis, tout en continuant de piocher lui-même les cartes et les placer sur le sol, certainement guidé par une force inconnue, il déclara :

- Celles-ci
(l’empereur et le diable) représente vos problèmes, l’empereur symbolise une personne influente, tandis que le diable et lié à l’argent…. Quelque chose me dit que dans votre cas… ces deux cartes sont très liées. L’appât du gain, la nécessité de sauvé les apparences … Celle-ci (la maison de Dieu) représente l’emprisonnement, la séquestration, pas seulement physique. Cela peut également être les chaînes que l’on s’afflige sois même … Nos interdits, nos tabous les limites que l’on s’impose Et qui nous empêchent d’avancer. Comme vous vous en doutez parfois cette carte (la mort) peux symboliser une perte douloureuse. Mais si on veut vraiment comprendre sa signification il faut aller au-delà de son aspect qui peut rebuter, sa véritable signification c’est… le changement (la roue)… vous êtes en pleine phase transitoire mademoiselle hors si vous voulez avancer. Il vous faudra apprendre le détachement (le jugement) et trouver la force de pardonner. Aux autres, comme à vous-même…. D’autant plus que… vous n’êtes pas seul, chacune de ces cartes (le reste des cartes exceptées deux) représentent un ou plusieurs de vos amis ou connaissances … vous êtes entourée d’amis qui ne demandent qu’à vous venir en aide. Si vous leur en laissez la possibilité.

Plus il parlait plus j’eus l’impression qu’il avait eu vent de ma mésaventure. Je dus cependant me rendre à l’évidence que ce n’était peut-être pas réellement le cas puisqu’il n’avait donné aucun détail, ne s’arrêtant que sur la signification des cartes. Enfin… ne les connaissant pas, je ne pouvais pas non plus en être totalement sûre, malheureusement. La confiance était donc le seul moyen de me dire qu’il me disait la vérité. Je n’eus cependant pas le loisir d’y penser plus profondément puisqu’Hansel me donna les deux dernières cartes (le soleil et le monde) en terminant :

- Tout ça pour dire que le plus dur est derrière vous et que l’horizon qui s’annonce est prometteur malgré vos épreuves. Il ne tient qu’à vous de saisir cette opportunité. Si vous voulez atteindre… le Succès.

Regardant les deux cartes que j’avais désormais en main, je restais silencieuse. Ses paroles me faisaient mal. Certes, il n’avait rien dit de méchant, mais il venait de tourner la situation d’une façon qui ne me plaisait guère. C’était comme si on m’avait déclaré que la douleur ressentie face à la perte d’un être cher était facile à oublier. Je savais pertinemment que c’était faux. Cela avait beau être la première fois que je le vivais, Yasushi m’en avait donné un bon exemple avec la mort de sa mère. Nos expériences étaient similaires. Assez pour que je puisse dire que rien dans ma vie ne serait pareil… Autre chose me perturbait : avais-je autant de connaissances que de cartes qu’il m’avait indiquées ? Quoi qu’il en fut, cela ne changeait rien à mon état d’esprit qui m’empêchait même de me demander comment il pouvait avoir juste sur beaucoup d’éléments me concernant alors que nous venions à peine de nous rencontrer.
Lentement, je repris mon bâton tout en réfléchissant à ce que j’allais lui répondre. A vrai dire, je ne savais pas quels mots utiliser, ni comment. Puis, finalement, je finis par écrire :

Yumiko a écrit:On ne peut pas se remettre si facilement de ce genre de chose. Mais merci.

Je le pensais bien qu’il me fut compliqué de le montrer. Après tout, malgré ce que je pouvais en penser, il avait voulu m’aider. Je ne savais malheureusement pas quoi faire de plus que lui répondre cela. J’allais devoir réfléchir. Plus encore que ce que j’avais pu faire depuis ma toute première libération. Il était tout de même un conseil que j’allais devoir suivre plus qu’avant : il était temps que je me tourne vers mes amis… en espérant qu’ils ne viendraient pas par être désespérés par mon cas.

HRP:
Juste une question concernant ton tirage : as-tu utilisé toutes les cartes du tarot de Marseille ou seulement les "majeures"? C'est important.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Hansel le 9/8/2017, 17:13



La Reine de Coeur


La jeune demoiselle se montra très attentive durant toute la séance tirage. Une fois terminée elle eut néanmoins besoin d'un certain temps de réflexion. Temps que je lui accordais bien évidemment en restant silencieux jusqu'à ce qu'elle coucha sur le sol ces quelques mots.

« On ne peut pas se remettre si facilement de ce genre de chose. Mais merci. »

Je récupérais les cartes avant de les rassembler en un paquet compact.

_ Voyez-vous mademoiselle les émotions sont comme ces cartes …

Je posais le paquet sur ma main et d'un geste habile le fit disparaitre par un petit tour de prestidigitation. Je montrais ensuite mes mains à mon interlocutrice, les paumes puis le dos.

_ Les gens ont tendance a pensé qu'il faut refouler ses émotions les gardé tout au fond de son cœur

Tout en lui fournissant mes explications, je fouillais dans la poche intérieure de ma veste pour en ressortir ce même paquet comme pour illustrer mes propos.

_ Malheureusement en faisant ainsi …

Je compressais les extrémités du paquet pour faire jaillir un jet de carte qui retomba comme une pluie tout autour de nous

_ Elles finissent toujours par refaire surface de manière violente. Ce n'est pas ce que je vous ai demandé …les émotions doivent être exprimées du moment qu'elles ne sont pas un fardeau … c'est justement ce que représente ceci

Montrant de mon index la larme dessinée sur ma joue

_Aimeriez-vous un symbole similaire mademoiselle ?

Je pourrais lui en faire tout de suite, j'ai constamment mon matériel avec moi au cas où mon maquillage venait à être abimé pour une quelconque raison.

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Yumiko le 10/8/2017, 17:22



La reine de coeur
Feat Hansel

Silencieusement, le jeune homme récupéra ses cartes pour les rassembler en un seul paquet, comme avant de me demander d'en prendre. Cela fait, il les posa sur une de ses mains et déclara :

_ Voyez-vous mademoiselle les émotions sont comme ces cartes …

Certainement pour se concentrer, il arrêta de parler et fit disparaître les cartes dans un geste très fluide et dansant. Il le continua afin de me montrer qu'il ne l'avait plus en continuant :

_ Les gens ont tendance à penser qu'il faut refouler ses émotions, les garder tout au fond de son cœur.

Il ouvrit ensuite sa veste pour reprendre le paquet sous mes yeux interloqués et le plia jusqu'à ce que toutes les cartes tombent au sol alors qu'il concluait :

_ Malheureusement en faisant ainsi … Elles finissent toujours par refaire surface de manière violente. Ce n'est pas ce que je vous ai demandé … les émotions doivent être exprimées du moment qu'elles ne sont pas un fardeau … c'est justement ce que représente ceci.

De son indexe, il me montra la larme dessinée sur sa joue. Je me demandais alors s'il avait vécu quelque chose de terrible ou s'il voulait simplement que le monde entende le message qu'il venait de me faire passer. Je pensais alors aux ordres que mon... "père" m'avaient donnés avant que je n'entre pour la première fois à l'académie : l'interdiction de pleurer ou de rire. En vérité, les droits que j'avais eu n'étaient guère nombreux. Le seul qui avait été prononcé était celui de mourir. Quelle joie !
C'est alors qu'Hansel me demanda :

_Aimeriez-vous un symbole similaire mademoiselle ?

Etait-ce raisonnable ? Ma peine se voyait déjà comme si elle était peinte sur mon visage et les pleurs qui sortiraient certainement une fois que je serais seule ferait disparaître ce symbole. Si j'acceptais, peut-être allais-je faire l'inverse de ce qu'on m'apprenait et ce n'était pas ce que je souhaitais. Je fis donc non de la tête avant d'écrire sur le précédent que j'avais préalablement effacé :

C'est gentil, mais si je viens à pleurer ça ne servira pas à grand chose. Ma peine... je la cache mais ne l'emprisonne pas en moi. Au contraire, je pleure presque toutes les nuits tant j'ai du chagrin. Mais il faut que j'avance, non ? Si je ne cesse pas de temps en temps de pleurer, ne vais-je pas cesser d'avancer ? N'est-ce pas le message des cartes ?

Je ne savais pas s'il s'agissait réellement de ça, mais certainement me corrigerait-il encore une fois si j'étais dans le faux.

Code par Rin


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Hansel le 3/9/2017, 00:01



La reine de coeur


La jeune fille déclina poliment mon offre en mettent en avant la possibilité que le maquillage ne puisse demeurer bien longtemps. Arguments auxquels je ne pus m’empêcher de répondre par un rire espiègle.

 
_ Ho vous savez c’est du maquillage de scène, pas de la vulgaire parure de supermarché. Il est fait spécialement pour résister des heures sans être effacer par la chaleur ou la sueur ou quoique ce soit d’autre. Ce ne sont pas quelque larmes si sincères soit-elles qui en viendront à bout !
 
Enfin la jeune saphir proposa une interprétation de mon tirage. Ce à quoi je répondais en haussant simplement des épaules faisant d’une certaine nonchalance
 
_ Du moment que vous ne vous focalisé pas sur vos larmes en passant à côté de pleins de choses oui.
 
Après ce brève échange je sortais de ma poche ma fidèle montre à gousset argenté stylisé steampunk pour vérifier l’heure.
 
_ Juste ciel déjà ?
 
C’est sur ces belles paroles que je me m’y a fredonné un airs d’une certaine musique que conte de fée.
 
En r'tard, en r'tard
J'ai rendez-vous que'que part
Je n'ai pas le temps de dire au revoir
Je suis en r'tard, en r'tard
 
Ainsi je ramassais en vitesse les cartes rester au sol sans réellement prêter attention à ce que pouvait bien faire la petite blondinette . néanmoins je fis exprès de laisser la carte de l’amoureux au côté de l’élèves avant de continuer mon refrain en m’éloignant en sautillant et mimant quelque gestes.
 
Non, non, non, non, non
Quelqu'un m'attend
Vraiment c'est important
Je n'ai pas le temps de dire au revoir

Je suis en r'tard, en r'tard

(c) Rin sur Epicode


Je ne suis pas en sucre Puisque je suis Hansel



Thème musical:

Revenir en haut Aller en bas

Re: la reine de coeur (pv Yumiko)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum