Entre réunion et séparation [PV Narok]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Invité le Mer 08 Fév 2017, 17:44



Entre réunion et séparation
Feat Narok

Après l’examen de biologie, Archie m’avait retenue pour parler avec moi. Ayant encore pas mal de problèmes pour parler, cela avait été surtout lui qui l’avait fait, écoutant tout de même le peu que j’avais pu prononcer à travers mes larmes. Le professeur avait tenté de me convaincre que je n’étais pas en tort, que ce n’était pas ma faute si Hayate était mort et que malgré tout ce que j’avais pu vivre il m’était encore possible de croire au bonheur. Je n’en étais malheureusement pas totalement persuadée, pensant justement que si j’avais fait plus attention personne n’aurait été blessé d’une façon ou d’une autre, mon ami disparu serait encore à nos côtés, mais aussi qu’avec toutes les pertes que j’avais vécues mon destin était peut-être de rester seule toute ma vie. Bien entendu, j’avais encore des amis ici, à l’académie. Archie m’en avait nommé. Mais avais-je réellement le droit de partager avec eux ma peine alors qu’il devait avoir la même de leur côté ? Je ne le pensais pas…

Suite à cette conversation, l’infirmier m’avait raccompagnée à la maison Saphir, me conseillant de me reposer et de me raccrocher aux souvenirs heureux. Dans le même temps, il m’invita à venir le voir à l’infirmerie si je n’allais pas bien ou si j’avais encore besoin de parler, quelle que soit l’heure. Je n’avais rien répondu sur le coup, à cause de ma voix défaillante comme du fait que je ne voyais pas quoi dire à part un « merci » qui refusa de se prononcer. Je me demandais si la boule dans la gorge, celle qui était emplie des sanglots que je tentais de taire le plus possible jusqu’à ce que je sois dans mon lit chaque soir, en était la cause.
Seule, j’entrai dans la salle commune des Saphir et montai dans ma chambre pour poser mes affaires. J’en profitai pour enlever mon uniforme pour le troquer contre un jean sombre, un tee-shirt caché par un pull bleu foncé et des chaussons puis reprendre la perle de nacre qui était toujours dans mon sac. Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas eue entre les mains. Je ne comprenais pas quelle était cette sensation que j’avais, un peu comme si j’étais enfin entière. Mais, ne me posant pas plus de questions, je mis simplement la chaîne autour de mon cou avant de descendre dans la salle commune. J’avais également repris la broche de mon ami disparut que j’avais glissé dans une poche. Je ne voulais pas m’en séparer. Je m’y refusais.

Lorsque je fus arrivée dans la salle, je vis Narok. Avais-je le droit d’aller le voir ? Etait-il en colère contre moi parce que je ne lui avais pas parlé plus tôt avant mon enlèvement ? Ou parce que j’avais mis tout le monde en danger en sortant en ville ? Que cela avait tué une personne ? Je n’en savais absolument rien et je savais pertinemment que je le simple fait d’être rejetée me ferait beaucoup de mal. Voilà pourquoi je m’approchai simplement de lui mais le laissai me dire quelque chose en premier.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Narok le Ven 10 Fév 2017, 11:49

Mes travaux m’avait cette fois attirés dans la salle commune de Saphirs, j’avais récemment mit trop de Bazard dans ma propre chambre pour y être confortablement installé et concentré. Au lieu d’entamer un rangement nécessaire, j’avais plutôt décidé de descendre et de ranger plus tard, opération indispensable pour ne serait-ce qu’atteindre mon lit. Je fini ma page et déposa mon document parterre, j’étais allongé sur le canapé, la tête sur l’accoudoir, et les pieds qui dépassaient de l’autre. Je tendis le bras pour attraper la reliure suivante quand mon regard croisa Une tignasse blonde avec yeux bleus. Tiens Yumiko. Elle s’avançait vers moi avec une toute petite mine et ne disait rien. Son comportement me rappela un fait qui expliquait la situation. Nous ne nous étions toujours pas parlé depuis notre retour à L’académie et … la fin prématurée d’Hayate, de ce que j’avais cru comprendre, il y avait eu quelques sentiments entre eux. Peut-être voulait elle une épaule pour pleurer, bien que son visage semblait énoncer qu’elle n’avait attendue l’épaule de personne, ou une oreille attentive à ses problèmes. Elle ne devait vraiment pas vivre un moment facile.

Me redressant pour m’assoir sur le canapé je tapotai la place à côté de moi qu’elle s’assoie. Je n’allais pas lui demander comment elle allait, la réponse était évidente. Je n’allais pas non plus lancer la conversation avec un truc bateau mais je ne voyais pas beaucoup d’autres alternatives concrètes. Que faire ? Eh bien rien alors. Quand elle prit place à côté de moi, soit par envie, soit ne supportant plus mon regard vissé sur elle en attendant sa réponse à mon invitation, je passa un de mes bras autour de ses épaules dans un geste de réconfort.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Invité le Ven 10 Fév 2017, 14:21



Entre réunion et séparation
Feat Narok

Allongé sur le canapé, Narok paraissait occupé. Afin de le laisser tranquille, ne pas l’embêter, j’allais m’en aller quand il me vit. S’arrêtant dans son geste, nous nous regardâmes. Sans aucun doute était-il en train de chercher une réponse à comment j’allais. C’est ce que je lus une fois la surprise passée. Cependant, je savais que je n’étais pas assez bien pour être à l’abris d’une erreur très grossière. Du coup, doucement, je baissai les yeux. A moins que ce fusses parce que je n’osais pas croiser un jugement ? Je n’étais même pas certaine de ce que je ressentais… Je pus cependant entrapercevoir un mouvement qui me fit relever les yeux : mon ami était en train de se relever. Désormais assis, il me fit signe de m’assoir près de lui en tapotant la place qu’il venait de libérer. J’hésitai le temps d’une seconde ou deux avant de répondre à sa proposition et de m’assoir à ses côtés. Je n’arrivais pas à savoir à savoir à quoi il pensait, ni quoi penser moi-même, mais j’arrêtai de toute façon de réfléchir quand je le sentis se rapprocher en passant son bras autour de mes épaules. Il était la seconde personne de la journée qui me montrait qu’il ne m’en voulait pas alors que j’avais tant de remords…
Pendant un instant de réflexion, je ne fis rien tant je me sentais perdue. Je finis cependant par me laisser aller et posai ma tête sur son épaule, me refusant toujours de pleurer. Ce n’était pas l’envie qui me manquait, mais je ne voulais plus imposer mes sentiments à qui que ce soit malgré ce que m’avait dit Archie un peu plus tôt. Je ne savais pas quoi dire non plus. C’est d’ailleurs en en repensant à ma voix défaillante que je me redressai pour prendre une feuille vierge et un crayon qui trainaient et les lui montrai. Je ne voulais plus tenter pour la journée de parler en sachant pertinemment qu’elle allait défaillir. Lorsque j’eus son approbation ou la proposition d’un autre moyen, je lui écrivis :

Dois-je avoir peur que tu partes ?

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Narok le Ven 17 Fév 2017, 16:30

Une fois la surprise passé et qu’elle fut installé elle posa finalement sa tête sur mon épaule en se laissant allée. Mais elle ne parla pas pour autant. Du coup je restais patient le temps qu’elle se décide à quelque chose, en tous moi je trouvai la situation gênante. Un peu après elle se redressa et fit mine d’attraper un de mes crayons et une de mes feuilles de note encore vierge, elle se tourna pour le lancer un regard interrogateur, cherchant surement mon approbation pour emprunter mes affaires. Mais je ne savais pas encore ce qu’elle voulait en faire. Ne disant rien et attendant qu’elle fasse quelque chose pour que la situation avance un peu elle finit par attraper les deux objets et commença à griffonner quelque chose dessus, logique, le but même d’avoir un papier et un crayon. Après avoir fini son œuvre, littéraire ou artistique, elle me montra enfin le papier, bon finalement c’était littéraire.

Dois-je avoir peur que tu partes ?

Je fronçai les sourcils en lisant ce qu’elle avait marqué. Je ne comprenais pas le sens de la question.

« Je comprends pas trop de quoi tu parles, enfin, pourquoi t’as écrit ça. Et puis autre la finalité de la question pourquoi tu aurais peur de que je parte ou non ? »

Toujours la mine interrogative j'attendais sa réponse, elle allait surement encore griffonner sur le papier pour me répondre mais je ne dis rien sur ma préférence à parler plutôt que je ne joue les à lire entre les lignes.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Invité le Sam 18 Fév 2017, 01:53



Entre réunion et séparation
Feat Narok

Je remarquai assez rapidement que Narok ne comprenait pas mes mots. D’un autre côté, en relisant, je compris que j’avais peut-être été un peu trop vague. Il ne tarda d’ailleurs à me le dire :

- Je comprends pas trop de quoi tu parles, enfin, pourquoi t’as écrit ça. Et puis autre la finalité de la question pourquoi tu aurais peur de que je parte ou non ?

Comme pour faire une tentative de répondre à l’oral, j’ouvris la bouche. Mes cordes vocales refusèrent cependant de vibrer. D’un autre côté, qu’allais-je répondre ? Bien sûr qu’il n’allait pas mourir ! Alors qu’elle était cette crainte sourde au fond de mon cœur ? Finalement, je finis par lui répondre par écrit :

Désolée
En fait, j’ai peur. Depuis mon arrivée, je ne cesse de voir les personnes que j’apprécie partir. En plus de ça, je n’ai pas revu Yasushi entre autres depuis notre retour. Je ne sais pas quoi en penser…
Je ne sais pas si je fais mal les choses. En plus de ça, je n’arrive pas à parler correctement. Je travaille avec Archie pour réussir à contourner l’ordre de mon père, mais ce n’est pas facile. Sans parler que j’ai sans cesse envie de pleurer
J’ai peur que ce soit ma faute si tout le monde part. On a beau me dire que non, j’ai l’impression que si j’avais été plus prudente Hayate serait toujours

Je ne parvins pas à l’écrire. Et comme les larmes commencèrent à se montrer, je les essuyai immédiatement de la main qui tenait le crayon. Est-ce qu’il me comprendrait ? Avais-je réussi à m’exprimer ? Je n’en savais absolument rien. A vrai dire, il y avait beaucoup plus de chose que j’aurais voulu écrire sur le coup, mais je n’osais pas. Il devait se douter que je n’allais pas bien, tout comme d’autres avant ça l’avaient deviné. Puis… puisque je broyais du noir à cause de ce qu’il s’était passé, n’avais-je pas tendance à dramatiser les choses ? A avoir peur plus facilement ? La culpabilité que je ressentais était si grande qu’un rien me rendait nerveuse.
Un autre élément me perturbait, mais cela me semblait malsain : les problèmes n’étaient-ils pas ce qui me permettait de rencontrer les autres ? Alastor quand j’étais victime de harcèlement moral. Narok quand j’en guérissais. Mana le jour où j’avais dû me tailler les veines. Caitlyn alors que je réalisais encore plus l’absence d’Hayate. Et lui… c’était quand j’avais reçu la missive de mon père qui me disait qu’il me reprendrait peu importe le moyen. Oui, il y avait des exceptions. Mais un sage ne disait-il pas que les exceptions confirmaient la règle ?

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Narok le Mer 22 Fév 2017, 10:21

Elle fit mine de vouloir parler en entrouvrant la bouche, puis la ferma sans rien dire. Elle hésita mais finalement elle reprit son bout de papier et écrit autre chose, plus long cette fois.

Désolée
En fait, j’ai peur. Depuis mon arrivée, je ne cesse de voir les personnes que j’apprécie partir. En plus de ça, je n’ai pas revu Yasushi entre autres depuis notre retour. Je ne sais pas quoi en penser…
Je ne sais pas si je fais mal les choses. En plus de ça, je n’arrive pas à parler correctement. Je travaille avec Archie pour réussir à contourner l’ordre de mon père, mais ce n’est pas facile. Sans parler que j’ai sans cesse envie de pleurer
J’ai peur que ce soit ma faute si tout le monde part. On a beau me dire que non, j’ai l’impression que si j’avais été plus prudente Hayate serait toujours

Ha… ? Les larmes lui montaient aux yeux pendant que je lisais ses mots. Qu’est-ce que je pouvais bien lui répondre moi.

« C’est normal que tu ais peur non ? Après tout tu ne serais pas Yumiko si tu étais 100% sûre de toi en toutes circonstances. Le fait que tu n’ais pas vue Yasushi depuis ton retour ne veut pas dire grand-chose à part que vous ne vous êtes pas croisés. Si ça te dérange tant, alors va le voir, il risque pas de te faire la tête parce que tu as du mal à parler à cause de ton père. »


Je marque une petite pause relisant la suite.

« Si t’as envie de pleurer je vois pas trop pourquoi tu te retiens… Si tu avais plus prudente d’un autre côté ton père ton père aurait simplement pris plus de temps pour te récupérer et tu te serais empêcher de vivre pour rien. Tu auras beau être prudente rien n’empêchera que des problèmes arriveront. J’ai beau être prudent aussi, je me suis quand même fait arracher un bras avant de venir au japon… »

Inconsciemment je me grattais l’épaule qui avait connu une expérience traumatisante.

« Et au finale, quoi ? Je ne comprends toujours pas que tu ais peur que je parte. Evidemment que je partirais un jour ou l’autre mais pourquoi tu veux en avoir peur ? »
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Invité le Ven 24 Fév 2017, 02:14



Entre réunion et séparation
Feat Narok

Le laissant lire mes mots tranquillement, je m’essuyai les yeux du revers des mains. Ce n’était pas le moment de laisser aller ma peine : cachée sous mes couvertures, elles reviendraient immédiatement à la charge, me déchargeant peut-être d’une partie de ma peine. Je n’en étais même pas sûre au fond, tout comme je n’étais pas sûre qu’écrire à l’instinct les premières pensées qui me venaient était quelque chose de bien. Ce sentiment s’intensifia en écoutant Narok :

-C’est normal que tu ais peur non ? Après tout tu ne serais pas Yumiko si tu étais 100% sûre de toi en toutes circonstances. Le fait que tu n’aies pas vue Yasushi depuis ton retour ne veut pas dire grand-chose à part que vous ne vous êtes pas croisés. Si ça te dérange tant, alors va le voir, il risque pas de te faire la tête parce que tu as du mal à parler à cause de ton père.

Si cette phrase concernant ma confiance en moi avait été dite dans un autre contexte, certainement aurais-je rit doucement. Malheureusement, les faits ne s’y prêtaient pas vraiment. Après, je savais que Yasushi ne me faisait pas la tête à cause de ce que j’avais. Non… J’étais inquiète parce que je savais qu’il avait des soucis sans que j’en connaisse la raison. Lorsque je l’avais vu au Japon, il m’avait semblé terriblement noir, triste et coupable. Qu’avait-il bien pu se passer ? Je n’en savais rien et ce n’était pas le moment de le demander. D’autant plus que Narok continua :

-Si t’as envie de pleurer je vois pas trop pourquoi tu te retiens… Si tu avais plus prudente d’un autre côté ton père ton père aurait simplement pris plus de temps pour te récupérer et tu te serais empêcher de vivre pour rien. Tu auras beau être prudente rien n’empêchera que des problèmes arriveront. J’ai beau être prudent aussi, je me suis quand même fait arracher un bras avant de venir au japon…

Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. Son raisonnement par rapport à mon père était… très juste au fond. Après tout, il était déjà venu jusqu’à l’académie, juste avant de m’ordonner de mettre fin à mes jours. Me rappeler de ceci me fit porter une main sur un de mes poignets décorés d’une fine cicatrice. J’avais compris que ces dernières n’étaient pas un mal, contrairement au fait que je ne devais pas me sentir coupable d’être sortie en ville. J’oubliai cependant cela pour afficher une certaine surprise en entendant son exemple. Il s’était… fait arracher le bras ?! What ?!! Quand ? Où ? Pourquoi ? Comment avait-il fait pour guérir ? Tant de questions qui furent balayées par la sienne :

-Et au final, quoi ? Je ne comprends toujours pas que tu ais peur que je parte. Evidemment que je partirais un jour ou l’autre mais pourquoi tu veux en avoir peur ?

Au départ, je ne sue pas trop comment lui répondre. Certes, un jour il partirait… J’en avais conscience. Après tout, certainement avait-il un endroit où vivre, ailleurs dans le monde. Je ne voulais juste pas m’en rappeler, niant ainsi le fait que j’allais un jour me retrouver seule malgré mon envie d’être avec mes amis. J’espérais au moins une chose que je décidai de tenter de lui dire oralement :

- C… Ce jour-l… là, me diras-t… tu « au-revoir » ?

Il était pas mal de choses que je souhaitais lui répondre, mais je préférais attendre le verdict sans en rajouter. De toute façon, il était certain que je ne saurais alors pas dire la moitié du quart de ce que j’avais en tête…

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Narok le Sam 25 Fév 2017, 12:30

- C… Ce jour-l… là, me diras-t… tu « au-revoir » ?

Ha bien elle avait finalement parlé ! ça m’avait presque surpris mais je ne l’avais pas montré, laissant simplement mon regard sur ses yeux confus. Je pense que cette fois je savais exactement quoi lui répondre.

« Baaaaaaaaah … non »

J’avais dit ça avec beaucoup de sérieux et aucune trace d’ironie. Le fait est que je le pensais, je n’allais pas lui dire au revoir.

« Non je ne te dirais pas au-revoir, en fait je n’habite pas loin. La maison dans laquelle on vit ma mère et moi est près de Winchester. Donc même si je pars tu pourras toujours passez me voir ou bien je passerai, ce n’est qu’a quelque 3h heures de voiture. »

Je réfléchie quelques secondes  et pensa à quelque chose.

« Dit… tu ne retourneras jamais dans la maison de ton père ? »

J’avais quelque chose en tête mais il fallait préparer un minimum le terrain histoire que ça ne fasse pas trop inquisiteur. Ma proposition était très simple, et toute aussi avantageuse pour elle. Mais connaissant Archie, il avait dut lui faire une proposition similaire, ou même Yasushi et Noa. Je ne sais pas non plus si elle prendrait bien une tel proposition, certain pourrait voir ça d’un mauvais œil mais bon pourquoi est-ce que je ne lui proposerais pas ? Que ceux qui ne sont pas d’accord aillent se faire voir pour ce que j’en ais à faire.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Invité le Sam 25 Fév 2017, 20:16



Entre réunion et séparation
Feat Narok

Il m’était difficile de soutenir son regard. Il était certain que c’était parce que j’avais peur de sa réponse. Mais, d’un autre côté, je devais garder une petite part de la culpabilité que j’avais connue lorsque je m’étais rendu compte que cela faisait longtemps que je ne lui avais pas parlé. Cependant, le fait qu’il soit venu me chercher et qu’il m’ait montré de l’affection m’avait prouvé qu’il passait au-dessus de cela. Enfin, c’était ce que je pensais. J’en fus cependant bien moins sûre lorsqu’il m’offrit une réponse à ma question :

-Baaaaaaaaah … non.

Attristée par cette réponse dite sur le ton le plus sérieux qu’il me fut donné d’entendre, j’eus encore plus de difficultés à soutenir son regard. Me retenant de fuir ou même de laisser échapper ma tristesse, je tentai de demander « Pourquoi », ce qui s’avéra être une question posée par mes lèvres sans plus. Je ne savais pas s’il m’avait comprise, mais cela ne changea pas grand-chose au fait qu’il répondit à ma question :

-Non je ne te dirais pas au-revoir, en fait je n’habite pas loin. La maison dans laquelle on vit ma mère et moi est près de Winchester. Donc même si je pars tu pourras toujours passez me voir ou bien je passerai, ce n’est qu’a quelque 3h heures de voiture.

Pendant quelques secondes, je clignai les yeux en tentant de concilier ses deux réponses. Je parvins de justesse à comprendre et sourire un peu avant que ce ne soit son tour de me questionner :

-Dit… tu ne retourneras jamais dans la maison de ton père ?

Ouvrant grand les yeux pendant un court instant, je les fermai pour secouer la tête rapidement de droite à gauche pour ensuite répondre :

- Plus jamais. Je n’ai qu-… que de mauvais souvenirs là-bas. D’ail… D’ailleurs, ma peur vient certainement que j-… je n’ai plus d’endroit où aller, exep-… exceptée l’académie. … Pourquoi ?

Pourquoi donc me posait-il cette question ? Le connaissant comme je commençais à le connaître, je me doutais qu’il devait avoir une idée derrière la tête. Mais laquelle ? Il était bien une chose qui devenait pénible : je ne parvenais jamais à lire les pensées de mes amis, les deviner. J’étais sans cesse derrière, en train de tenter de les rattraper.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Narok le Dim 26 Fév 2017, 08:47

Elle me fit signe de la tête que non. Ce qui me rassura, j’avais eu peur en attendant sa réponse qu’elle ne veuille quand même retourner chez son père pour se raccrocher à un semblant de famille, tortionnaire ou pas.

- Plus jamais. Je n’ai qu-… que de mauvais souvenirs là-bas. D’ail… D’ailleurs, ma peur vient certainement que j-… je n’ai plus d’endroit où aller, exep-… exceptée l’académie. … Pourquoi ?

Elle avait vraiment du mal à parler… . ça me donnait envie de finir ses phrases pour aller plus vite, c’est pas super gentils, mais je voyais chacune de ses pauses comme une invitation à trouver la suite avant elle. Mon côté fan de casse-tête je suppose. Enfin je lui fis un petit sourire et lui ébouriffai les cheveux gentiment.

« Tu pourrais venir habiter chez nous si tu n’as nul par où aller. Comme c’est pas très loin et tout ça tu peux y aller quand tu veux si tu veux plus rester à l’académie. Et on a largement la place de t’accueillir. »

Je suppose que ça lui ferais plaisir, mais aucune certitude que personne ne lui ait déjà proposé de l’intégrer dans sa famille. En plus on peut pas dire qu’elle soit très dure à vivre cette petite tête blonde larmoyante.

« Aller avoue, tu as presque envie que je parte pour te faire ta place chez nous maintenant hein ? »

J’aimais bien la taquiner cette petite Yumiko en plus,  je pense qu’elle mettra une petite animation toute bien venue dans notre foyer. J’espère que je ne m’étais fait devancer et qu’elle était toujours libre de choisir cela dit. Il vaudrait mieux que j’arrête de me faire des films et que je la laisse répondre…
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Invité le Dim 26 Fév 2017, 20:56



Entre réunion et séparation
Feat Narok

Lorsqu’il leva sa main au-dessus de mon visage, malgré son sourire et le fait qu’il soit mon ami, je ne pus m’empêcher de me recroqueviller aussi soudainement que légèrement, me contractant et fermant les yeux comme si j’allais recevoir un coup. Il n’en fut cependant rien puisque Narok m’ébouriffa simplement les cheveux. Je rouvris donc les yeux en me détendant alors qu’il me répondait :

- Tu pourrais venir habiter chez nous si tu n’as nul par où aller. Comme c’est pas très loin et tout ça tu peux y aller quand tu veux si tu veux plus rester à l’académie. Et on a largement la place de t’accueillir.

Je devais bien avouer que je ne m’attendais pas du tout à cela. A vrai dire, je ne savais alors pas à quoi m’attendre. J’accueillis donc sa proposition avec de grands yeux ouverts et clignotants de surprise. Puis, lentement, je me rendis compte que cette proposition était comme… inespérée. Ce qu’il m’offrait n’était pas rien ! Une maison, comme s’il me disait que je faisais partie de sa famille. La joie qui me prit quand je l’eu réalisé fit perler quelques larmes que j’essuyai alors que Narok fit :

- Aller avoue, tu as presque envie que je parte pour te faire ta place chez nous maintenant hein ?

Prenant un air agacé à moitié vrai, je tapai sur sa tête avec l’arrête de la main. Assez fort pour qu’il le sente, mais pas au point de lui faire mal. Je souris ensuite pour lui montrer que je ne lui en voulais pas et, ramenant ma main sur mes genoux, je prononçai :

- Baka. Bien sûr que j-… je ne veux pas que tu partes.

Par contre, à quel point pouvais-je accepter sa proposition. Elle me touchait profondément et je voulais l’accepter sans hésiter. Malheureusement, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Puis, sa mère était-elle d’accord avec ça au moins ? Confuse, je me mis à lisser inutilement une mèche de mes cheveux lâchés, silencieuse. Plusieurs fois je me refis les mêmes réflexions et les mêmes conclusions. Je ne savais vraiment pas comment réagir. Je finis cependant par lui répondre :

- C’est tellement ines-… inespéré que je ne sais pas quoi rép-… répondre. Franchement, ça me fait plaisir, j’ai env-… envie de dire oui, mais je ne sais pas… Comment dire ?

Oui, confuse était vraiment le mot pour me décrire à ce moment-là.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Narok le Lun 27 Fév 2017, 09:31

Bon ça lui avait fait une surprise, rien de bien étonnant jusque-là. Ses yeux bleus ouvert comme si on lui tenait les paupières écartés, qui se remplirent d’eau, et finalement quelques larmes coulèrent docilement sur ses joues avant qu’elle ne les essuie. Après ma taquinerie sur le fait de me voir partir, elle avait pris un air agacé, mais pas trop quand même… ça lui faisait plaisir que je l’asticote ? Mais j’eu le droit à une punition en la forme d’un coup de main sur le crâne comme dans les mangas. Du tranchant de la main elle venait de me frapper le front, j’avais accusé le coup avec un ‘’Hu’’, il était forcé mais je l’avais rendu naturel pour faire comme si elle m’avait vraiment tapé fort.

- Baka. Bien sûr que j-… je ne veux pas que tu partes.

Ça j’avais appris ce que ça voulait dire. Ça signifia : crétin, idiot, imbécile. Tout ce qui allait dans le même lexique en étant poli. En tous cas, elle avait l’air préoccupé par ma proposition, j’aurais pensé qu’elle aurait accepté sans trop hésité, trop contente de pouvoir avoir un chez elle. Mais au lieu de ça elle saisit une de ses mèches et passais ses mains dessus comme pour l’étirer ou la défroisser, mais elle ne disait rien tout de suite.

- C’est tellement ines-… inespéré que je ne sais pas quoi rép-… répondre. Franchement, ça me fait plaisir, j’ai env-… envie de dire oui, mais je ne sais pas… Comment dire ?

« Quoi tu ne sais pas comment dire oui ? Je croyais plus que tu ne savais pas dire non. »

Bon je la taquine encore, mais l’atmosphère est plus sérieuse que quelques minutes avant, même si moins dramatique.

« T’as pas forcément besoin de répondre tout de suite tu sais. Si tu dis oui, il faut que ça soit de ton plein gré, et que tu n’ai pas de regrets. Tu me diras quand tu auras fait ta décision, en attendant je ne vais pas changer d’avis t’en fais pas, la proposition tiendra toujours le mois prochain. Et comme ça, tu es rassurée quand à mon départ ? Après je crois savoir que tous les autres sont de la même région du globe, pour Noa et Archie ils ne sont pas trop loin je crois, c’est juste Yasushi dont je ne connais pas l’origine, tu la connais toi ? »
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Invité le Lun 27 Fév 2017, 23:49



Entre réunion et séparation
Feat Narok

- Quoi tu ne sais pas comment dire oui ? Je croyais plus que tu ne savais pas dire non.

J’eus quelques difficultés à comprendre où il voulait en venir, à comprendre le sens de sa question. Mais lorsque j’y parvins et que c’était encore une taquinerie, je levai quelques secondes les yeux au ciel avant de me mettre à pouffer doucement. Il me semblait qu’il était le seul à me taquiner de la sorte et cela me faisait du bien, me montrant une proximité avec lui naturelle et bénéfique. Cela me changeait beaucoup de ce que j’avais pu vivre et, surtout, du fait qu’on tentait plus de me rassurer sans me montrer les plaisanteries. En pensant cela, je pensais notamment à Mana et Archie, comme à ma sœur lorsque je l’avais rencontrée. Je ne leur en voulais pas pour ça. Au contraire, je voulais les en remercier. Je savais cependant que mon ami m’offrait quelque chose de très précieux.

- T’as pas forcément besoin de répondre tout de suite tu sais. Si tu dis oui, il faut que ça soit de ton plein gré, et que tu n’aies pas de regrets. Tu me diras quand tu auras fait ta décision, en attendant je ne vais pas changer d’avis t’en fais pas, la proposition tiendra toujours le mois prochain. Et comme ça, tu es rassurée quand à mon départ ? Après je crois savoir que tous les autres sont de la même région du globe, pour Noa et Archie ils ne sont pas trop loin je crois, c’est juste Yasushi dont je ne connais pas l’origine, tu la connais toi ?

- Merci, Narok, lui répondis-je en souriant.

Qu’il me donne plus de temps pour y réfléchir, sans me presser, c’était vraiment super. Je pus donc me concentrer plus volontiers sur ses questions auxquelles je répondis avec toujours autant de difficultés que depuis que je faisais l’effort de le faire :

- Oui, je suis pl-… plus rassurée. Pour Yasushi, il me semb-… semble qu’il a toujours vécu en Angleterre, d-… dans cette ville. De ce que je sais, il n’a pl-… plus vraiment d’attache à part l’académie. Quoi que je n-… ne l’ai pas vu depuis notre ret-… retour.

Ne connaissant pas tous les détails puisqu’il essayait de me parler le moins possible de ses problèmes, je n’osais pas trop en dire. De toute façon, il n’aurait certainement pas voulu que je parle de son passé sans son accord. Ce ne devait pas être une vie douce, sinon il m’en aurait sans doute fait part. D’ailleurs, de ce que je savais, de ce qu’il m’avait dit, il avait vécu dans la rue, non ? Oui. Même que c’était de là que lui venaient la plupart de ses cicatrices.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Narok le Mer 01 Mar 2017, 14:20

- Merci, Narok

Je ne savais pas exactement pourquoi elle me remerciait mais il était à supposer que c’était pour la proposition. Sinon c’était pour les informations que je partageais sur la localisation de nos amis ? Mais ça n’avait pas beaucoup de sens. Il ne restait qu’en dernière possibilité que c’était parce qu’elle se sentait réconfortée, mais je ne pensais pas avoir résolu le problème si facilement.

- Oui, je suis pl-… plus rassurée. Pour Yasushi, il me semb-… semble qu’il a toujours vécu en Angleterre, d-… dans cette ville. De ce que je sais, il n’a pl-… plus vraiment d’attache à part l’académie. Quoi que je n-… ne l’ai pas vu depuis notre ret-… retour.

« Hmm… de toutes façon peut import où il habitait, il semble qu’il n’ait pas eu une belle vie celui-là. Il est couvert de cicatrices, s’emporte facilement même si je crois qu’il a fait des progrès dans ce sens, et il a quelque difficultés d’ordre sociale je dirais. Il a dut vivre seul, ou du moins loin des ‘’adultes responsables’’. »


Il  y avait d’autre conclusion à  faire, comme quoi il avait dû être confronté à la perte d’un être cher, cible d’injustice, et souvent impuissant face à ses problèmes. Tout ça était des hypothèses basées sur son caractère et ses réactions face à divers conversations et situations.

«  En tous cas, ça serait bien que tu le trouves pour lui parler, je ne pense pas qu’être seul trop longtemps soit très bon pour lui, en plus je ne sais pas si l’histoire avec son père est terminé ou non. »

« Mais et toi surtout ? Avais–tu d’autres questions ? D’autres interrogations ? »
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Invité le Sam 04 Mar 2017, 12:11



Entre réunion et séparation
Feat Narok

-Hmm… de toute façon peut import où il habitait, il semble qu’il n’ait pas eu une belle vie celui-là. Il est couvert de cicatrices, s’emporte facilement même si je crois qu’il a fait des progrès dans ce sens, et il a quelques difficultés d’ordre sociale je dirais. Il a dû vivre seul, ou du moins loin des "adultes responsables".

Ouah… Narok était impressionnant quand il s’agissait de cerner une personne. Pour ma part, s’il ne me l’avait pas dit, jamais je n’aurais pu le deviner. Enfin… cela n’avait pas été prononcé en ces mots. Après tout, Yasushi n’était pas vraiment le genre de personne à analyser les évènements, et encore moins lui-même, autrement qu’en parlant de ce qu’il avait vécu de marquant. Il m’avait donc raconté avoir vécu dans la rue depuis très jeune parce que son père lui avait pris sa mère et avait voulu faire de lui un monstre. Il n’était pas rentré dans les détails, mais rien que cela me laissait imaginer la difficulté de la vie qu’il avait vécue. A côté de ça, pouvais-je vraiment me plaindre ?

- En tous cas, ça serait bien que tu le trouves pour lui parler, je ne pense pas qu’être seul trop longtemps soit très bon pour lui, en plus je ne sais pas si l’histoire avec son père est terminée ou non.

L’histoire avec son père ? De quoi voulait-il parler ? Je ne comprenais pas très bien. Après tout, avant mon enlèvement, il ne m’avait pas reparlé de ce qu’il vivait. Certes, j’avais remarqué qu’il s’était assombrit et j’en avais conclu qu’il lui était arrivé quelque chose. Malheureusement, il ne m’en avait pas dit plus et je n’avais pas osé lui demander par crainte de le braquer. Avec ce que je lui avais dit, il m’avait déjà déclaré qu’il ne voulait pas en ajouter sur mes épaules. C’était d’ailleurs pour ça que je ne l’avais pas prévenu pour la lettre de mon père. Voilà la raison pour laquelle je regardai Narok avec des yeux arrondis par la surprise, me reprenant assez rapidement quand mon ami me demanda :

- Mais et toi surtout ? Avais–tu d’autres questions ? D’autres interrogations ?

Amusée, je souris en fermant les yeux. Je me tournai alors pour m’adosser correctement dans le canapé. Des interrogations ? S’il savait… Par contre, je perdis rapidement mon amusement en pensant à certaines d’entre elles, les plus récentes.

- Je me suis tou-… toujours posé plein de questions. Mais… peux-tu m-… me dire ce qu’il s’est passé apr-… après qu’Hayate m’ait protégée ?

Ne pouvant vraiment accepter sa mort, je ne voulais pas le dire. C’était, bien sûr, comme le nier, mais je ne voyais pas d’autre solution pour continuer cette conversation. Hayate… Archie m’avait dit que sa protection avait été une des plus belles preuves d’amour qu’il avait pu me donner. Malheureusement, je ne voyais pas comment accepter le fait qu’il m’aime et qu’il m’ait abandonnée pour cela. A contrario, je souhaitais savoir ce qu’il était advenu de celui que j’avais toujours cru être mon père, bien qu’on me l’ait certainement dit au Japon. J’avais besoin qu’on me le redise pour que je réalise que je ne risquais plus rien de ce côté-là, si tel était vraiment le cas.

Code par Rin


HRP:
J'écris en #8C80AC ^^

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre réunion et séparation [PV Narok]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum