Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Message par Law Jr. le 14/1/2017, 00:45



Tout a un début et, malheureusement, tout à fin. J'étais dans la bibliothèque, isolé au fond, un livre devant et un pistolet sur les genoux, faisant mine de feuilleter le bouquin de mon bras unique, soupirant. Il est surement temps d'y mettre fin. J'avais envoyé une lettre à mon cousin, mon frère du crime, il m'a vu grandir cet homme. J'espère simplement qu'il n'essayera pas de se venger en mon nom, qu'il n'essayera pas de trouver un responsable et qu'il fera du mal à mes amis. Ils ne méritent pas ça et, en vu de la force de certains, lui non plus. Je relevais légèrement la tête, regardant le plafond. J'ai toujours cru que j'étais unique, que j'étais différent et que j'avais une destinée à accomplir, j'étais un être supérieur. Rien de tout ça n'était vrai, je suis quelqu'un comme les autres et, ma vie ou ma mort ne changera rien, jamais. Je pris un stylo et une feuille pour me mettre à écrire.

Mes amis,

On en a vécu des choses, n'est-ce pas ?
Une vie bien remplie, une vie comme les autres.
J'ai vécu comme un prince, comme un roi à vos cotés, je n'ai jamais eu à me plaindre de ce que vous m'avez offert, pas un seul d'entre vous n'a été un lâcheur, vous êtes des gens uniques, vous.
Vous êtes une grosse partie de ma vie et, votre soutient moral a été primordial.
Un peu contradictoire en sachant que cette lettre est lue alors que je suis mort ?
Les échecs étaient, nombreux, beaucoup trop.
J'ai longtemps caché mon homosexualité et mon amour pour Allan, ou vous l'aviez peut-être déjà vu.
Malheureusement, j'avais conscience que je n'avais aucune chance avec lui, aucune.
Ren', cet enfoiré de Ren', il a gâché ma vie et, j'espère que l'un d'entre vous aura l'occasion de cracher sur son cadavre.
J'espère que, vous tous, vous aurez l'occasion de devenir grand, vous pouvez avoir une vie normale j'en suis certain.
Partez de cette Académie, trouvez une femme ou un homme, faites votre vie et profitez, loin d'ici.
Une vie normale, on rêve tous de ça au fond, n'est-ce pas ? On demande pas à être comme ça,
A être des monstres, enfermés dans une école dans laquelle on vit seulement pour nous.
J'espère vraiment que vous aurez cette vie.
Ne vous sentez pas coupable de ce qu'il se passe, oubliez et vivez.
La vie est ce qu'elle est et, la mort est ce qu'elle est, on passera tous par là.
Profitez d'elle mes amis.

Law



Je pris l'arme sur mes genoux, posant le bout du canon au niveau de mon cou avant de tirer, un coup de feu retentit dans l'Académie, ma tête s'écroula sur la lettre, les yeux ouverts, fixant la fenêtre devant moi, haletant comme un porc, le sang coulait sur la table.
Le destin décidera.








Dernière édition par Law le 14/1/2017, 02:02, édité 1 fois


Bonsoir.

Excuse me, America, I don't do the taxes, I make my money flip, stretch, we call it gymnastics
1738

L'thème du mec qui a 8 awards mdr jvous baise tous:

@BathSaltOfficielDeLaCB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Message par Jïnn le 14/1/2017, 01:30

HRP:
Ceci est mon premier RP post punition, je n'ai donc pas de pouvoir tout le long de son rp.

Libre...J'étais libre. Je ne trouve pas les pensées, ni les mots...Cette...épreuve...J'en ai payé le prix...Je ne pense même pas être lucide pour pouvoir évaluer mon état...mais une chose était certaine, j'ai complètement changé...J'ai l'impression de voir le monde différemment...Je ne vois plus les auras..Je n'ai plus de pouvoirs....J'ai une sorte de bracelet ou un objet sur moi pour que ça serve de GPS et d'anti pouvoir je pense...Je ne sais plus rien de moi même...Je me sentais vide...Une ridicule carapace mentale m'empêchait de péter un plomb...J'avais besoin de calme pour ça, de calme....Je dois réfléchir, faire le point...Je dois retrouver Warren...

J'étais donc assis dans le bibliothèque....à poser un livre devant moi. Je le regardais...pensif...Qu'est-ce que j'avais bien pu vivre ? Pourquoi je ressentais ces douleurs ? Pourquoi je....Je ne sais pas, je ne sais plus...Je....

*PAN*

Sans même que j'y pensais mon corps se dirigeait vers le coup de feu que j'étais certain d'avoir entendu. Je courrais en direction du bruit et c'est ici que ma descente aux enfers continuait. Je....Je tremblais, je regardais cet espèce de bracelet à mon poignet qui....Je ne sais pas putain ! Law ! LAW !
La vision écarlate devant moi....les yeux ouverts....Je t'en prie dieu fait qu'il s'en sorte !
Je courrais vers lui, posant ma main sur son saignement tout en gueulant :

HOY LAW ! TIENS LE COUP JE TE DIS ! LAW ! LAAAAAAW !

Les larmes commençaient à couler sans que je m'en rendais compte. Je revoyais chacun de nos moments passés ensemble...Le terrain d'entraînement où on s'était battu....la nouvelle calédonie...ambre...Halloween....Tout ce passé qui vole en éclat...La vie est fragile....et par ma faute.....par ma faute.....par mon erreur....Si je n'avais pas demandé ce duel j'aurai encore mon pouvoir et j'aurai pu tenter de le sauver ! Je....PUTAIN !

MAIS PUTAIN QUE QUELQU'UN APPEL UN INFIRMIER OU UN MEDECIN, BOUGEZ VOUS LE CUL !

Je crois que je commençais à vraiment être brisé jusqu'au bout....Je tombais à genoux et je collais mon front et mon visage....Les larmes....Je...Je....

Law ! T'as pas le droit de faire ça ! Pas avant d'en parler ! Law.....PUTAIN ! PUTAINNNNNNNNNN !

Je frappais mon front contre la table....au point d'en saigner....Et je voyais sa lettre....Je ne pouvais m'empêcher de déchiffrer ses écrits....mouillant ses dernières paroles par...ce que l'on appelait des larmes...La première fois en 5 ans....


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Message par Venda le 14/1/2017, 03:22

J'étais, je suis, je serai dans les couloirs, je ne sais pas trop où précisément à me promener avec les mains dans les poches. Aujourd'hui, c'est une journée... Ouais, une journée. C'est une journée comme les autres en fait. Le chant des fleurs, le parfum des oiseaux, ce genre de choses normales en plein hiver, quoi. La bouche dissimulée par ma longue écharpe de ninja, je me dis qu'il faudrait peut-être que je songe à faire quelque chose au lieu de flâner sans but dans le corridor, par exemple aller faire de la musique ou je ne sais pas.

Alors que je m'approche de façon inoffensive de l'aile Est, j'entends un truc qui ressemble à un coup de feu. S'il y en avait eu plusieurs d'affilé, j'aurais pensé à ma rencontre de l'autre fois avec Charlie, lorsque Kanade a assommé Okura, parce que lol, pervers. Le truc, c'est qu'il n'y a qu'une seule détonation. Personne ne semble réagir à proximité de moi, j'en déduis donc que mon ouïe y est pour quelque chose. Bon ce détail, on s'en fout, mais en à peine une fraction de secondes après ce coup de feu, je pique un sprint à travers le couloir de l'aile Est sans me poser de questions. Je débouche dans la bibliothèque, lieu où une explosion serait la plus awkward, mais c'est justement quand c'est illogique que ça fait du sens. Pour le reste, je n'ai pas besoin de chercher. Je ne fais que suivre les sons de la voix de Jïnn qui gueule sa vie. Il a fait quoi avec son hadoken celui-là ? Il s'est tiré sur le petit orteil ? Ou bien c'est encore un nouveau qui fait exploser des trucs ? En vrai, j'ai l'air de blaguer, mais pour une rare fois dans ma vie, je suis en train de stresser. Jïnn hystérique, c'est pas possible. Ces deux mots ne vont pas ensemble. Alors que j'arrive, j'oublie complètement que je suis dans une bibliothèque, ce n'est pas l'important.

- JÏNN ?! JÏNN, IL SE PASSE QUOI ?! C'ÉTAIT QUOI CETTE BORDEL DE DÉTONAT... OH CALISS !!!

Je manque de tomber à la renverse. Law. C'est Law. Je ne vois pas les couleurs, mais je n'en ai pas besoin pour deviner que le fluide foncé qui se répand autour de lui, c'est son sang. WHAT THE FUCK, ON EST PAS DANS DANGANRONPA ICI MERDE ! En plein dans l'artère jugulaire, c'est déjà trop tard... Je ferme les yeux et baisse la tête un instant, rien qu'un seul instant pour me laisser le temps d'encaisser le choc. Lorsque je me redresse, je me tourne vers Jïnn qui fait vraiment pitié à voir et lui attrape doucement les épaules. Je suppose que d'autres personnes vont arriver et constater le drame, mais comme il n'y a plus rien à faire pour Law, le mieux que je puisse faire est de calmer mon ami. Je lui parle d'une voix douce et apaisante :

- Jïnn ? Jïnn, écoute-moi. Jïnn, c'est Venda. Suis simplement ma voix si tu le peux. Allez, calme-toi. Écoute, c'est trop tard pour Law. Je sais que tu es en état de choc, Jïnn. C'est très normal, mais ça va aller. Je suis là, tu n'es pas seul. Doucement, allez.

Je continue de cette façon encore un moment, faisant de grands cercles dans son dos avec la paume de ma main, tout ça dans le but de l'apaiser. Ça m'aide à garder mon propre calme en même temps. Je ne m'attendais pas à le voir dans cet état un jour. Law non plus, d'ailleurs... Mais qu'est-ce qui lui a pris ? Pourquoi ?...




Bienvenue à Tsuki,
l'académie où les élèves se balancent d'eux-mêmes par les fenêtres !




Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Message par Ulli le 14/1/2017, 09:33

Ah, sapristi ! J'ai fais une razzia à la bibliothèque hier: Informatique, neurobiologie, tout plein de trucs sur les phénomènes électromagnétiques... Et encore d'autres trucs ! J'ai beau dire que je cherche rien sur mon passé, j'ai quand même une curiosité inouï... Bon au moins je cherche pas vraiment dans mon passé ! C'est déjà ça ! Je suis dans les couloirs en train de ramener la pile de livre que j'ai pillée de la bibliothèque précédemment. On voit à peine une touffe de cheveux rouges dépasser. Le pire c'est que je les ai tous lu ! Bon, pas mal de trucs on été inutiles vu que j'ai soit déjà les données dessus, soit ça m'est revenu relativement rapidement, mais c'était un bon passe-te--

*PAN*

Qu-- QUOI ?! Mais c'est un coup de feu...! AU BORDEL LA BIBLIOTHÈQUE !!! Je laisse tomber la pile de livres et me tape un sprint digne d'un coureur olympique. Les gosses ! Les élèves !!! Kekispasse encore ! Scheisse ! Scheisse ! Scheisse !!! J'entends un homme à l'agonie ! Je fonce vers les cris d'horreur et--

...
...
...

Que...?

NONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNON
NONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNON
NONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNONNON


- LAAAAAAAAW !!!

J-- m'effondre sur l-- gen-- ....

- RAAAAAAAAH !!!

Quelle est cette haine qui m'envahit... Cette mort... Si... Familière ? Je peux sentir l'atmosphère s'électriser... Ou suis-je...? La bibliothèque ? Je... SENS... Laaa... HAAAAAAAIIIIINE !!!

Un râle retentit. Qui cri...? M-- MOI ? OUI. Cette mort... JE LA SENS. Tout ce sang, son odeur me rappelle... MON "CHEZ-MOI"-- Je crois distinguer des éclairs virevoltants... Law ? LAW !!! Qu'est-ce que j'ai fait ? Est-ce ma faute ? L'aurais-je abandonnée ? J'aurais pu l'aider, non ? Lui et sa mégalomanie... C'était un ami, mon ami... Je-- Je distingue -DE LA HAINE- des débris... Du bois ? Et des livres... C'est moi qui ai fait ça ? Une étagère ? Dans quel étagère ? Quel... état... j'erre... MOI. JE SUIS MOI. JE SUIS LA HAINE, JE SUIS LE SYLPHE ROUGE. LA MORT INCARNÉE, TUEUR D'ENFANTS !!! Je me nourris de... TON TRÉPAS !!! Ton... Pouvoir... ? UN CHASSEUR -MORT- UN TUEUR, UN -Tristesse- TRAQUEUR !!! NONNONNONNONNONNONNONNON
Je ne suis qu'un fugitif, un enfant seul et sans rien, sans mémoire et sans.... Amis...

Law...? LAAAAAW !!!

C'est moi ou l'atmosphère s'électrise...? Je... Je pleure ?

HRP /!\:
HRP: Ulli entre en rage mode, le potentiel de son pouvoir est augmenté et il devient fou. Il va finir par tomber dans le coma, mais dans combien de temps ?


Chosen fate
03% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| | "Coolest"
78% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |i     "Kira"
i19% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |i   "Weise"


Auf wiedersehen Laworth.



Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Message par Achille le 14/1/2017, 15:57



Je traîne quelque part dans l'aile Est, je viens de sortir du gymnase et je suis en sueur. Les autres élèves semblent plus agités que d'habitude. Certains courent l'air paniqué et d'autres discutent en groupe tout aussi effrayé. Les rumeurs se répandent vite dis donc, mais il a du se passer quelque chose d'étrange. J'entends quelques mots qui m'interpellent. Coup de feu, meurtre, attaque, suicide, rubis. Tout ceci ne me dit rien qui vaille. Je lâche mon sac et je me met à courir là où la foule semble s'amasser. Je fais sonner ma voix grave et puissante pour signaler aux gens de se pousser. J'arrive dans un endroit que je ne connais pas, des élèves sont assis, choqués, en larmes. D'autres forment une barrière humaine qui se bat pour attraper au plus possible des fragments de spectacles. Je m'approche d'un groupe de fille dont une est effondrée pour leurs demander des explications. J'apprends qu'un élève a mit fin à ses jours dans la bibliothèque. Un Rubis qui plus est. Mon sang se glace .. un Rubis ? Ne me dites pas que ... je le connais ? Je me précipite vers la porte et je tire les gens en arrière sans ménagement. Laissez moi passer ! Je les bouscule et certains tombent. Poussez vous, je dois savoir qui c'est !

J'arrive dans la pièce, des étagères bloquent ma vue. Mais des sanglots se font entendre et des cris résonnent.

- LAAAAAAAAW !!!

Hein ? Non ... c'est une blague ... Je m'approche et là tout devient clair et sombre. Law, la tête contre un bureau, le sang qui coule dessus. Jïnn en pleure tentant tant bien que mal de contenir les saignements. Une fille le consolant et un adulte en pleine crise d'hystérie. Je ... pourquoi ? Je m'avance en courant, esquivant l'homme dont la peine et la rage le rendait effrayant. Et potentiellement dangereux. Je suis à coté de Jïnn, à genoux.

Law ...

Une lettre, un pistolet et rien d'autres. Rien d'autres que des gens qui crient et qui craquent.

Je ne pensais que ça me ferait autant d'effet ... je veux dire on est potes, amis même. Tu es un des rares que je considère de cette façon mais ... on a rien vécu d'extraordinaire ensemble quand on y pense. Quelques sorties dans les bars, dans la ville mais surtout des discussions dans les dortoirs ou l'académie. Je me souviens de toutes ces fois où d'autres personnes, ou même toi, évoquaient des souvenirs qu'ils avaient avec toi .. je n'ai riens de cela ...

Je me redresse, en larmes. Je tremble et j'ai froid, comme si la mort était contagieuse. Je prends la lettre des mains de Jïnn. Elle est froissé et certains mots ont coulés mais je la déchiffre.

Pourquoi est-ce que je pleure ta mort ? Je n'ai jamais remarqué que tu étais si important ... l'es-tu ? L'es tu devenu la première fois qu'on s'est vu ? Au fûr et à mesure du quotidien ? Ou quand tu as tiré ? Regarde toi, blafard et un bras en moins. Les yeux révulsés et la bouche ouverte. Le cou rouge ... Les mots de cette lettre ... est ce que je fais aussi partis de ses destinataires ? HEIN ?! REPONDS MOI !!! REPONDS PUTAIN !!! EST-CE QUE JE COMPTAIS AUSSI ? ...

Mes joues pourraient devenir des lits pour de nouveaux fleuves au fil de la lecture. Cette dernière trace qu'il laisse, ce témoignage de son existence me fait découvrir une nouvelle facette de lui.

Je refuse que tu partes comme ça ! Je te hais Law ! Entends le bien, je te hais ! Pour qui te prends tu à faire du mal comme ça ? C'est plus facile d'être mort hein ! Si tu voyais ce que tu laisses ... JE TE HAIS !! Comment oses-tu être aussi égoïste et te la jouer grand sage dans une lettre ? Une PUTAIN de lettre ! Si tu as quelque chose à nous dire fait le en face !

J'écarte doucement Jïnn de ce qu'il reste de Law. Je le soulève, comme une princesse endormie. Mes larmes tombent sur ses vêtements. Tout le monde me regarde l'air ahuri mais peu importe du monde, j'ai l'impression qu'il se défait sous mes pieds et tant mieux. Car c'est lui, le monde, qui a mit notre ami dans cet état.

Si tu avais quelque chose à nous dire, tu le feras en face de nous. Je ne te laisserais pas mourir ! Pas comme ça ! J'ai connu un Law plus fort que ça ! Quelqu'un qui marchait dans sa propre vie tel un roi. Celui que je porte dans les bras n'est pas toi. Toi tu pèses plus lourd et tu me ferais une blague si je te soulevais ainsi. Je ne te laisserais pas mourir ! Parce que tu n'as pas le droit ! Pour les autres, et pour moi ! J'ai besoin de savoir si je compte, et si oui à quel point.

Je sors en courant de la bibliothèque, aboyant aux élèves de me laisser passer et d'aller prévenir les surveillants que je l'emmène à l'infirmerie.

Détestez moi pour le trainer ainsi loin  de ce qu'on appelle le respect. Pleurez sa mort dans votre coin mais moi je refuse que ça se passe comme ça. Nous ne mourrons pas ! Nous sommes extraordinaires et il l'était au moins plus que nous. Et les Hommes extraordinaires ne meurent. Pas comme des chiens dans une bibliothèque avec une lettre. Ils ne meurent pas de tristesse. Détestez moi mais je m'en fous. Je dois savoir si j'ai compté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Message par Mr. Kazamuki le 16/1/2017, 21:41

Combien de temps s'était écoulé dès lors que j'ai compris pourquoi l'Agence m'avait désigné comme l'unique personne capable de s'occuper d'une telle académie ? Je n'en ai plus la moindre idée... Toute notion de rationalité m'échappait à présent. Je devenais une simple poussière se promenant à travers le temps à la manière que l'on traverse un simple parc. Si seulement j'avais eu conscience de tout ceci bien plus tôt dans ma vie, j'aurais peut-être pu les sauver ! Et ce qui me semblait être alors une opportunité incroyable de changer le passé pour créer un nouveau futur dans lequel je pourrais vivre comblé, n'est en fait qu'un voile de désillusions qui m'obstrue la vue. Très récemment, je venais de me rendre de mon plein grès à l'Agence après de long mois à errer et à me cacher un peu partout dans le temps. A ma plus grande surprise, j'avais, sans réellement savoir ni même comprendre comment, réussi à retourner dans mon époque de départ. Rien n'avait changé, à part peut-être ce soulagement du personnel de me voir franchir le pas de leur porte.

Plusieurs jours s'étaient écoulés, je crois, ils disaient avoir stabilisé un quelque chose ressemblant à "votre espace vectoriel représentant votre linéarité temporelle" mais je n'en savais guère plus. Je croisais également quelques têtes connues ça et là, du personnel, des élèves, dont un en particulier qui m'était revenu en mémoire lorsque je vis son visage. Plus que de le connaître de part son implication à l'académie, son visage était assimilé à une catastrophe... Une mort tragique est bien inutile.
J'hésitais à le stopper dans son déplacement après qu'il m'ait adressé un signe de la tête ainsi qu'un simple "Bonjour Mr. le directeur", je n'avais aucunement le droit de modifier le cours de l'histoire et du destin... Mais cela m'oppressait de plus en plus, laisser quelqu'un mourir comme ça, sans même bouger le petit doigt dans les secondes qui viennent, je le sentais, et plus les secondes défilaient, plus l'angoisse montait en moi... Elle grimpait encore et toujours jusqu'à ce que je ne puisse plus la retenir. Je fis volte face et attrapa l'épaule d'une jeune homme.

Je suis désolé, vous venez avec moi.

Je stoppais tout d'abord le cours du temps pour expliquer au représentant des rubis très succinctement ce qui allait se passer dans les secondes qui sont sur le point de s'écouler puis nous prenions le chemin de l'académie le plus vite possible.

En un instant, nous étions à l'intérieur de la bibliothèque. Non, c'est impossible !... Le sang tapissait déjà les murs, mais le plus perturbant, c'est qu'une variante venait chambouler ce que j'ai déjà vu par le passé alors que je n'avais rien fait. J'ai essayé d'agir mais son acte est intervenu plus tôt et quelqu'un vient d'emmener son corps hors de la pièce. Sous le choc, je relâchais mon emprise sur le temps et courrais à travers le couloir en direction de l'infirmerie suite à une des visions de la réalité alternative qui venait de me traverser l'esprit. Toutes ces choses qui m'arrivent, je suis encore incapable de comprendre ni même maîtriser tout cela, mais je suis certain que cette réalité est un point de non retour dans lequel créer une boucle temporelle ne servirait à rien.

Bon sang, enfin arrivé à l'infirmerie. Un garçon tenait le corps sans vie de l'étudiant que j'avais vu, c'est bien lui. Je le prenais à mon tour pour le coucher sur un des lits de l'infirmerie et appuyé sur ce qui restait de sa tête. C'était ignoble, comment aurais-je pu imaginer un jour poser mes mains sur un demi crâne encore dégoulinant. J'avais envie de vomir, mais parvenait à me concentrer suffisamment pour remonter le temps localement. Les morceaux de sa tête se reformaient progressivement jusqu'à ce que je puisse être sûr qu'il ne manquait plus rien.

De grosses gouttes de transpiration ruisselaient sur mon front et mes joues jusqu'à mon menton avant de se décrocher pour venir tâcher les vêtements de l'élève maintenant reconstitué. Ma respiration difficile et haletante ne me permettait pas de décrocher le moindre mot mais dans un dernier effort m'arrachant un râle vraisemblablement sonore, j'abattais mes deux mains sur la poitrine du garçon pour insuffler ce qu'il manquait à son âme et son être pour se remettre à fonction. Le temps n'est peut-être pas le seul à régir la vie et la mort, mais il est capable d'en changer le cours du tout au tout.

Quelques secondes s'écoulèrent avant que le jeune homme ne se mette à respirer à nouveau. Mon dieu, merci milles fois, j'ai réussi à le sauver cette fois-ci ! Empli de soulagement, je tombais premièrement à genoux, puis m'effondrais sur le sol, rassemblant mes  forces pour m'asseoir contre le lit.

Ren' venait de rentrer et m'attrapa par dessous l'épaule gauche pour me relever et me soutenir. Il ne dit rien, je ne pouvais rien dire, je posais alors la main sur le jeune homme qui venait de revenir tout droit du royaume des morts et j'arrêtais à nouveau le temps. Ren' le tira du lit et le plaça sur son autre épaule. Une chance que cette puce soit toujours effective chez lui, même si ce ne sera plus le cas dans très longtemps de ce qu'il m'a expliqué. Après avoir titubé tout le long du chemin et avoir manqué de m'écrouler de nombreuses fois, nous sommes revenus tous les trois à l'Agence. Je fus pris en charge rapidement par les infirmiers du lieu mais j'avais principalement besoin de repos, et de sucre aussi, oui, beaucoup de sucre... Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé par la suite, mais je fais confiance au personnel présent ici, il s'occupe plutôt bien de nous après tout...
avatar
Mr. Kazamuki

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Message par "Hakaishin" Warren le 17/1/2017, 14:02

Fly Away ~
feat. Jïnn, Venda, Ulli & Achille


Je n'étais pas mort. J'étais en vie. J'ignorais un peu pourquoi je me le répétais. Comme si je voulais vraiment m'en convaincre. Comme si c'était ce qui me rattachait à la vie. Je n'étais pas mort… Et pourtant, j'étais brisé. Pas psychologiquement, du moins pas que. Mon corps était totalement faible. Je ne ressentais plus rien. J'avais du mal à tenir debout seul. Je tremblais, tant mes jambes étaient faibles. Je n'avais plus mal, mon corps s'affaiblissait simplement d'instant en instant. Je n'avais encore parlé de ce qui m'était arrivé. J'évitais plutôt la foule. Ils n'étaient pas prêt à me voir… Ou plutôt l'inverse. Je n'étais pas prêt à affronter le monde dans une telle position de faiblesse… Moi qui jadis fut si haut, au sommet de la montagne… Aujourd'hui, j'étais au pied, et même plus bas encore.

Avec ces sombres pensées en tête, j'étais parti me réfugier à la bibliothèque, avec le pas le moins assuré du monde. M'aidant du mieux que je pouvais des murs, je fuyais le regard des gens. Je me sentais extrêmement fatigué… En arrivant à un carrefour sur le chemin, je fus même forcé de m'arrêter cinq minutes… Pris de gros vertiges. Je m'appuyai sur un mur, du mieux que je le pouvais. Ce n'était pas normal… C'était certainement à cause de ces saloperies qui se multipliaient dans mon corps… Sans doute. Reprenant le plus doucement possible mon souffle, je me remis à marcher en direction de la bibliothèque de mon pas chancelant.

Une fois arrivé à destination, je m'enfermai dans une petite salle prévue pour le travail. J'avais dans l'intention de me reposer un peu. J'en avais bien besoin… Même si je doutais vraiment de l'efficacité du traitement. Ce n'était pas une simple fièvre, qui se soignait avec un peu de paracétamol. J'étais convaincu qu'il s'agissait de bien plus que ça. Soupirant, je mis mes deux bras sur la table et y posai ma tête.

Alors que j'étais déjà parti à l'encontre de Morphée depuis une demi-heure, un coup de feu retentit. Je connaissais les coups de feu, je les connaissais même très bien. Il me réveilla en sursaut. Me sentant un peu mieux, je me relevai brusquement, et ouvris la salle. D'où venait-il… Il était tout proche… Des cris retentirent brusquement. Ces voix… J'en connaissais… Je pressai le pas pour voir… Non. Non, non. Ça suffit. J'avais vu assez de sang comme ça. Le mien. Celui de Jïnn. Pas encore, non… J'étais incapable de bouger. J'avais les yeux rivés sur Law. Pas sur Jïnn. Pas sur celui qui semblait sur le point d'exploser. Pas sur celle que j'avais un jour mis au bord de la mort. Ni sur celui qui portait Law. Seulement sur Law. Le sol sembla se dérober d'un seul coup sur mes pieds. Mon coeur et mon esprit semblèrent tous deux faire une brusque chute vertigineuse. Et avec eux, coulèrent des larmes. Law… Non, A$AP… La Voix… Notre voix…

Je m'avançai de quelques pas, de nouveau chancelants, et tombai à genoux devant le papier qu'Achille lisait. Je lus, avec difficulté à cause de mes larmes et de celles que les autres avaient laissées. Mais j'avais compris. Alors… Si tu étais le roi sur Terre… Pourquoi es-tu parti ? Pourquoi as-tu fait ça ? Je voyais trouble… J'étais encore sur le point de m'évanouir… Ça y était, oui… J'étais en pleine chute au sol…

Quoi… Qu'est-ce que…

Je rouvris brusquement les yeux au sol. Achille était parti. Mais… Mais ces images… Je séchai d'un coup mes larmes. Arrêtez de couler, putain! J'avais toujours cette lettre dans ma main… Que je froissai, en serrant le poing…

« … Ren'bo. »


© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Message par Ulli le 20/1/2017, 21:50

Je me sens mal... Je crois ? J'ai l'impression d'être extrêmement énergique aujourd'hui ! Mais incroyablement triste aussi... Y aurait-il aussi de la haine ? J'ai l'impression d'être fatigué, je sais pas trop ce que je fais... Il s'est passé quoi déjà ? Oh non... C'est pas vrai, Law ! Merde, merde, merde, MERDE ! Je me tiens debout, mais je ne contrôle rien. Je ne suis que spectateur de ma pitoyable déchéance. J'ai envie de meurtre. Non ! Ce n'est pas moi !

"Je suis Moi et tu es Ulli."

Hein ? ...Moi ? Je suis Ulli.... Et tu est Moi ? Moi...

Tu as rompu ta promesse !
Rompu ? Mais quelle promesse ?
Tu as échoué !
Oui j'ai échoué... JE VIENS DE VOIR MON AMI MORT SANS RIEN POUVOIR FAIRE !
Tu es habitué à la mort, mais ça tu le sauras dans pas longtemps.
Comment ?!
Tu as échoué, tu va te rappeler.
Je n'ai rien fait pour me rappeler, c'est toi qui à échoué, tu as mal oublié, mal fait ton travail, c'est tout.
Mon travail ? Alors c'est moi qui ai...?
Oui. Très probablement.
Je suis désolé, il FALLAIT que je me débarrasse de tout cette HORREUR. Dans la hâte de la fuite et la joie de recommencer une nouvelle vie... J'ai... Raté mon coup ? Tu sais, ils vont peut-être te retrouver, maintenant. Oh, elle va pas être contente, enfin, si elle te retrouve avant.
Qui ça, elle ?
Eh bien elle, c'est--

Je m'effondre, je ne sais rien de ce qui m'arrive, ne comprends rien... Je sens... Mon dos s'ouvrir...? JE RESSENS LA PLAIE OUVERTE. Je crois que je saigne, une hémorragie. À chaque battement de coeur, je le sens frapper comme si il voulait s'échapper avec l'énergie, qui elle s'enfui. Je sens les ondes pulser, comme je sens la douleur qui se ravive dans mon dos à chaque battement. À chaque battement, celui-ci est de plus en plus lent. De moins en moins fort, je me vide de tout; de mon Pouvoir et de mon sang. Effondré au sol, plus je me rapproche du coma, et plus je me rapproche de la lucidité ironiquement. Je reprends conscience de la situation actuelle... Law... Maintenant je me vide aussi de mes larmes. Je reprends plus de lucidité. Celui qui s'est enfui avec Law... Où est-il allé ? Est-ce qu'il peut faire quelque chose pour le sauver ? N'est-il pas trop tard ? J'ai à peine vu son visage... Qu'est-ce qui m'arrive ? Une surcharge, c'est ça ? Je suis conscient pourtant... Plus pour longtemps. Je vais oublier ? PLUS POUR LONGTEMPS. Je sens LA PLAIE. Je me rappelle... Me rappelle ? Une lumière. OUI. LA LUEUR DE LA MORT. Dans... Mon dos... Il me démange, je sens quelque chose qui me démange dans mon dos... OUI. LA LUEUR DE LA MORT. C'est quoi...? C'est...

HRP:
HRP : Ulli est dans le coma. Il a une plaie ouverte dans le dos avec une hémorragie en prime. Une petite lueur inquiétante est visible dans la plaie et s'estompe très vite si jamais quelqu'un décide de vérifier la blessure. C'était trop "stable" pour considérer le fait que cela vienne de son pouvoir, du moins pas directement.


Chosen fate
03% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| | "Coolest"
78% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |i     "Kira"
i19% |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |i   "Weise"


Auf wiedersehen Laworth.



Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fly Away Ft. Warren, Jinn, Venda, Ulli, Achille.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum